Centre de Ressources et Veille à Rennes le 26/02/2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre de Ressources et Veille à Rennes le 26/02/2009"

Transcription

1 Elaboration de la stratégie marketing Centre de Ressources et Veille à Rennes le 26/02/2009

2 PROGRAMME Matinée : 10h-13h15 Atelier Centre de ressources et Veille Introduction par Michael DODDS (20 ) Réflexion et constats (20) Les propositions de scénarii (20) Tour de table (60) L écriture collective d un scénario privilégié (60) Pause Repas : 13h15-14h30 Après-midi : 14h30 Atelier site internet professionnel

3 Stratégie marketing Phase 2 : AXES DE TRAVAIL

4 POSITIONNEMENT - IMAGE Axes de travail ( ) - Définir et défendre un positionnement touristique clair de la Bretagne en tant que destination valable en et hors saison, pour des courts et longs séjours une destination authentique, sûre, écologiquement responsable et offrant un rapport qualité prix imbattable - Renforcer le positionnement de la Bretagne avec une stratégie de marque, (qui reflète l identité bretonne, qui garantit la qualité des prestations proposées et qui offre un cadre mobilisant pour tous les acteurs) - Renouveler l image et l attractivité de la Bretagne en mettant en avant la diversité de ses paysages, la gamme et la qualité des activités proposées, l art de vivre et l esprit de fête des bretons APPROCHE PROMOTIONNELLE : - Elaborer une stratégie d accueil avec les OTs et l ensemble des professionnels (afin de promouvoir une culture d accueil spécifique à la Bretagne) - Développer l internet (site web et e-marketing) comme l outil principal de conquête et de vente auprès du marché individuel - Adopter une nouvelle démarche promotionnelle affinitaire auprès des visiteurs individuels, en proposant une gamme d «expériences bretonnes» qui corresponde aux motivations, besoins et attentes des segments de marchés ciblés

5 APPROCHE PROMOTIONNELLE (suite) : - Privilégier la promotion des acteurs touristiques qui innovent et qui respectent les exigences du schéma régional de développement - Garantir une présence presse qui met en avant une image dynamique de la Bretagne, des arguments d appel et des nouveautés selon les intérêts de chaque cible - Maintenir le profil de la Bretagne auprès des prescripteurs groupes à travers la participation aux salons et workshops ciblés - Elaborer une stratégie de commercialisation pertinente au service des objectifs du schéma régional, avec l ensemble des partenaires institutionnels et privés

6 INFORMATIONS : Axes de travail ( ) suite - Développer et animer un système d information touristique commun pour l ensemble des acteurs touristiques de la région PARTENARIATS : - Rendre plus lisible les actions du CRT et ses collaborations avec ses partenaires institutionnels auprès des professionnels du tourisme - Mobiliser l ensemble des prescripteurs touristiques potentiels : population régionale, résidences secondaires, ainsi que la diaspora bretonne en France et à travers le monde - Etablir des contrats d objectifs pluriannuels avec les partenaires clés du CRT - Etablir des plans d actions concertés avec les CDTs et OTs clés pour les marchés prioritaires - Réunir tous les acteurs de tourisme de la Bretagne autour d une stratégie marketing commune EVALUATION : - Evaluer l efficacité de tous les outils de promotion du CRT - Maintenir et développer un système de recherche et de veille performant qui est capable, par sa pédagogie, d influencer la stratégie des institutions et des micro-entreprises touristiques

7 Thématique des prochains ateliers de travail Centre de ressources et veille 26 février AM Espace Acteurs (site internet des professionnels ou «site pro») 26 février PM Marchés groupes 20 mars Stratégie de commercialisation régionale 20 mars Organisation touristique

8 REFLEXIONS ET CONSTATS

9 DE QUOI PARLE T-ON? Une partie des transparents ici présentés sont issus d une présentation internet aux coordonnées suivantes veille.fr

10 DEFINITIONS

11 VOCABLES L Observation s appuie sur un dispositif d outils (plutôt lourds) Etudes quanti ou quali produites par des observatoires, instituts, structures spécialisées, et enquêtes pour produire des données chiffrées (statistiques ou non) sur des champs très précis La Veille s appuie sur un système d informations (plutôt légères) Brèves d informations le plus souvent journalistiques, d actualités chiffrées ou non qui permettent de se tenir informé sur des évolutions panoramiques ou très thématisées qui impactent sur le champ des réalités

12 TYPES DE VEILLE

13 TYPE DE CIRCUIT

14 SOURCING

15 SOURCING WEB 2.0

16 PRODUITS

17 CHAINE DE TRANSFORMATION De la collecte à l intelligence économique Centre de ressources (papier et numérique) Veille (papier et numérique) Intelligence économique L information utile et stratégique

18 FRUIT DES CONSULTATIONS

19 METHODE DE TRAVAIL La constitution d un groupe de travail au sein du CRT en juin dernier Un benchmark réalisé par Marielle auprès des CDT et CRT Des entretiens effectués auprès d acteurs experts en Bretagne par l ORTB Une consultation des structures plus ou moins proches du domaine du tourisme sur leur organisation le 22 juillet dernier L interrogation des Institutionnels sur leurs besoins à l occasion de la JT de l ORTB le 7 avril 2008, la consultation par mail des têtes de réseaux institutionnels et des professionnels durant l été 2008 sur leurs besoins en matière de veille,

20 CONSTATS DU GROUPE DE REFLEXION La veille c est de l info et l info c est de la veille Difficulté voir impossibilité à formuler des besoins précis Il faut construire un dispositif de base de connaissances partagées Il faut décloisonner l information, la trier, la décrypter, la valoriser, la faire circuler, la faire partager Mutualiser autant que faire se peut les dispositifs, mapper le sourcing, dématérialiser ou réduire la production de papier particulièrement élevée dans ce secteur On se trouve encore à cheval entre deux ères le numérique et le papier Former les personnes ressources à rechercher rapidement et efficacement les informations recherchées

21 CONSTATS DU GROUPE DE REFLEXION Créer des passerelles plutôt que dupliquer et gâcher l argent public C est un domaine qui requiert un minimum de compétences L écueil c est le tout sur tout, l usine à gaz, l engorgement d informations dormantes (collectées et bien stockées avec un référencement) et l incapacité à fournir une information utile, actualisée et rapidement mobilisable La nécessité de mettre en place un cercle de qualité pour garder le dispositif vivant et efficace et s assurer du niveau de réponse aux attentes des professionnels et des institutionnels (évaluation)

22 Les besoins exprimés des pôles du CRT pôle développement : veille juridique, technique, activités, tourisme durable pôle marketing : veille consommateurs, veille concurrentielle, veille marchés, prix, affaires, groupes, image, événementiel pôle observation : hébergement, territoires, loisirs, transports pôle autres fonctions support : presse, photos, fonds textuels, experts Tout ce qui a trait aux objectifs du Schéma Régional du Tourisme soit désaisonnalisation, déspatialisation, développement durable, etc

23 Interrogation lors de la Journée Technique de l ORTB Veille concurrentielle de l offre et de la demande Veille stratégique Veille réglementaire Prix, tourisme d affaires, tourisme des jeunes, tourisme durable, modes de transports Dans une moindre mesure veille technologique et commercialisation

24 Les têtes de réseaux régionaux Suivi du comportement et des attentes des consommateurs Suivi du rapport qualité-prix Veille concurrentielle Veille stratégique

25 BESOINS DE VEILLE AU NIVEAU REGIONAL Toutes les structures interrogées sont favorables à l alimentation de la veille, sont prêtes à participer à la valorisation comme à la diffusion Principaux thèmes génériques demandés : veille consommateurs, veille concurentielle, veille prix, veille juridique, veille technologique Beaucoup confondent veille et évaluation ex «veille de la satisfaction» Beaucoup confondent observation et veille ex «volume et qualité des touristes de la Bretagne» «effectifs salariés et poids économique du tourisme»

26 BENCHMARK

27 LES DEUX REFERENTS

28 LES DEUX REFERENTS

29 AUTRES Ce qui existe déjà dans les structures traitant du tourisme actuellement en Bretagne des centres de ressources ou fonds documentaire sur les sites pro des CDT, mais des projets de veille pour le CDT 56 RESIS Tourisme à la CCI de Lorient Market.vision.fr Ecobiz dans certaines CCI, mais ne portant pas sur le champ du tourisme pour le moment En sachant que Tout le monde et personne fait de la veille informelle cependant

30

31

32

33

34

35 CONSTATS DES ENTRETIENS REALISES (GREF, ARIST, CRCI, CEB, AEB, CR) «leur réflexion actuelle porte sur la valorisation de l information à diffuser il faut mâcher l information» GREF «La veille est un outil de stimulation de la veille stratégique des entreprises qui sont très en retard dans ce domaine et demande encore un accompagnement» ARIST «un partenariat de bases de connaissances économiques pourrait servir à la veille conjoncturelle de la santé des entreprises entre l ORTB et la CRCI» CRCI «le temps que prend la réalisation complète d un bon panorama de presse quotidien, les équipements Alexandrie 6 et la compétence nécessaires» CR

36 CONSTATS La redondance, la duplication, la non coordination, le peu d efficience un jeu de miroirs plus que de valeur ajoutée Centre de Ressources Veille Panorama de presse Globe veilleur Le re «sourcing» Veille info tourisme

37

38 PROPOSITIONS DE SCENARII

39 «le minimaliste» : LE SCENARIO DE LA VEILLE MINIMALISTE minimiser l investissement, optimiser ce qui est déjà fait, limiter la fonction veille à des objectifs très précis, pratiquer plutôt de la veille animation à partir de blogs sur certaines thématiques, voire accompagner la remontée d informations génériques par un système de netvibes. Avantages : souple, progressif, peu coûteux Inconvénients : limité

40 LE SCENARIO DE LA VEILLE STRUCTUREE «le structuré» : construire à l aide d un GEIDE un système de gestion électronique ayant des capacités qui dépassent la fonction veille et peut servir à la gestion de toute forme de documentation (centre de ressources pour les professionnels) envoi de documentation pour les touristes qui requiert des compétences Avantages : une gestion globale harmonisée et automatisée avec des protocoles de validation de la documentation Inconvénients : la lourdeur, le sur-investissement par rapport aux utilisation, l usine à gaz et la sous-utilisation, formations Enjeu : une organisation performante pour la structure au service des professionnels

41 LE SCENARIO DE LA VEILLE MUTUALISEE «le mutualisé» : passer à une puissance supérieure en mutualisant nos moyens sur la création d une plate-forme collaborative avec des veilles dédiées et des clubs de valorisation en démultipliant les acteurs. Avantages : la puissance du réseau et de l intelligence collective par la démultiplication et la complémentarité Inconvénients : la coordination, l indispensable nécessité d une forte volonté réelle et concomitante de participation en oubliant «son précarré» Enjeu : la capacité à éclairer un plus grand nombre de thèmes et à faire des économies d échelle

42 ARCHITECTURES

43 CENTRE DE RESSOURCES Abonnements annuels autour de euros TTC

44 LE MINIMALISTE Centre de ressources Sourcing Site pro Veille Club veilleurs Blog

45 LE STRUCTURÉ Capteurs veilleurs Internet et CR Alertes flux RSS Club des valorisateurs trimestriel Valorisation login News L esquisse ici présentée par l ORTB est le fruit d un travail d un groupe de réflexion mené en 2008

46 CAPTEURS VEILLEURS CRTB VERSION PROVISOIRE FÉVRIER 2009

47 Espace collaboratif Macro veille Capteurs Veilleurs le mutualisé MORGOAT module veille

48 Le mutualisé RESIS Tourisme CDT CRTB espace veille collaborative FRPAT Veille info tourisme Globe veilleur MORGOAT module veille

49 OUTILS ET COUTS D INVESTISSEMENTS Le minimaliste : pas d investissement propre Le structuré : ALEXANDRIE, WEB SITE WATCHER, Investissement autour de euros TTC Le mutualisé : même coût que le structuré plus quelques passerelles informatiques peut-être à prévoir? Les outils et les coûts de fonctionnement 1 personne ETP centre de ressources et veille en plus des capteurs veilleurs qui devront consacrer par semaine 1 heure de veille sur leur sourcing référent

50 OUTILS OU TUYAUX AJARIS ALEXANDRIE WEB SITE WATCHER NETVIBES.

51 CONTENUS Difficultés pour les personnes interrogées à formaliser précisément des problématiques de veille pour mieux cerner le sujet. On dispose au mieux de quelques axes de veille Or on sait qu il s agit du principal écueil à éviter pour ne pas s attaquer à une tâche qui devient trop vaste et dont on ne dispose pas de moyens seuls suffisants pour être pertinent. L intérêt de dédier les problématiques de veille pour démultiplier la couverture dans le cadre d une plate-forme collaborative MORGOAT module veille Ex CCI Lorient Hôtellerie, FRPAT Veille handicaps, CRCI ARIST Veille juridique, CDT 56 le tourisme durable, CDT 29 les campings cars, CDT 35 le tourisme d affaires, CDT 22 la résidentialisation, CRT le canal, le fluvial etc

52 ORGANISATION Comité de pilotage de la veille régionale? RDV 1 fois par an (CRT, réseaux professionnels et institutionnels régionaux, CDT, FRPAT, CRCI, DRT..) Les clubs de veille (Thématiques ou/et généraliste) RDV trimestriel composition à géométrie variable selon les thèmes sensibles à valoriser (capteurs veilleurs «valorisateurs» de la veille, les experts identifiés leaders de la profession ou des institutions)

53 EXEMPLES DE LIVRABLES La veille minimaliste : blogs, infos , flux RSS La veille structurée : blogs et newsletters La veille mutualisée : plate-forme collaborative, blogs et news

54 EXEMPLES

55

56 AVIS DES PARTICIPANTS TOUR DE TABLE

57 LE SCENARIO PRIVILEGIE

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER «VEILLE ET CENTRE DE RESSOURCES» JEUDI 26 FEVRIER 2009 9H30 A 13H00 SALLE DE ROBIEN CONSEIL REGIONAL

COMPTE RENDU ATELIER «VEILLE ET CENTRE DE RESSOURCES» JEUDI 26 FEVRIER 2009 9H30 A 13H00 SALLE DE ROBIEN CONSEIL REGIONAL COMPTE RENDU ATELIER «VEILLE ET CENTRE DE RESSOURCES» JEUDI 26 FEVRIER 2009 9H30 A 13H00 SALLE DE ROBIEN CONSEIL REGIONAL Etaient présents : ALLIX Claudie BADOUARD Emmanuelle BARDIN Caroline BASLY Gérard

Plus en détail

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme 1. Projet d entreprise 2. Stratégie de veille économique 3. Stratégie de développement 4. Stratégie Marketing 1. Le projet d entreprise : une «agence de développement» Au bénéfice de la destination Hérault,

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001

Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001 0 Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001 Carine LUX Manager du Pôle Développement des Marchés CDT des Landes 1 0 Le Comité Départemental du Tourisme des Landes Une équipe de 23 personnes

Plus en détail

Rennes, le 10 février 2009

Rennes, le 10 février 2009 Rennes, le 10 février 2009 Contexte Le contexte : la nouvelle Stratégie Marketing Schéma Elaboration de la nouvelle stratégie marketing démarche participative Internet au cœur de la nouvelle stratégie

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

Alliance de l industrie touristique du Québec

Alliance de l industrie touristique du Québec Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015 Le projet

Plus en détail

La veille à la CMA74

La veille à la CMA74 La veille à la CMA74 Retour sur une expérimentation pour l Artisanat Annecy, le 20 septembre 2007 Séverine Verguet, Chef de projet Veille Informative Virginie Fleury, Chargée de mission Veille http://www.cm-annecy.fr

Plus en détail

L animation numérique du territoire : une expérience locale, un modèle?

L animation numérique du territoire : une expérience locale, un modèle? L animation numérique du territoire : une expérience locale, un modèle? SOMMAIRE L ant : une expérience locale, un modèle? Qui suis-je? L'ant, qu'est-ce que c'est? Le contexte à Loire Forez + La réalité

Plus en détail

Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes

Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes Annexe 1 2 Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes Renforcer la dynamique partenariale et opérationnelle engagée autour de la stratégie touristique 2013-2015 Qu il s agisse de la promotion, de

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire. CAHIER DES CHARGES - ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION Territoire concerné : Grand Villeneuvois Fumélois Lémance Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

L ACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME

L ACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME LACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME Présenté par Michel CAZAUBON Chef du bureau des destinations touristiques 1 Actualité de la station classée

Plus en détail

Plan D actions De Communication et de promotion

Plan D actions De Communication et de promotion 2015 Plan D actions De Communication et de promotion HISTORIQUE : un besoin de se démarquer HISTORIQUE : un besoin de se démarquer Après des campagnes décalées fin des années 2000 : Orientation numérique

Plus en détail

Atelier base de données RégionaleR

Atelier base de données RégionaleR Elaboration de la stratégie marketing RégionaleR Rennes, le 10 février 2009 Qu est ce que la base de données Un outil qui centralise les informations touristiques de la Bretagne Pourquoi une base de données

Plus en détail

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4 Préconisation Axes de développement & Actions 1 Conseil, recherche, conception, rédaction, synthèse, réalisation et suivi de l étude : Véronique Charpenet-Bouchard

Plus en détail

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen?

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? Année 2014 Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? OFFICE DE TOURISME DU PAYS FOYEN 102 Rue de la république 33220 sainte-foy-la-grande Tel : 05.57.46.03.00 Courriel : tourisme@paysfoyen.fr

Plus en détail

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Conseil National du Commerce Extérieur La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Anticiper Partager Agir 2000 www.cnce.org.ma Sommaire INTRODUCTION 1. LE NOUVEAU CONTEXTE

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

des Pays d Accueil Touristiques de Normandie

des Pays d Accueil Touristiques de Normandie Stratégies et actions de promotion des Pays d Accueil Touristiques de Normandie SYNTHESE Lors du dernier Conseil d Administration de la FRPAT Normandie du 15 mars 2011, il a été proposé de mener une réflexion

Plus en détail

2013 Une nouvelle marque de destination

2013 Une nouvelle marque de destination 2013 Une nouvelle marque de destination Le 27 novembre 2012, l Agence Touristique de la Touraine Côté Sud et les offices de tourisme du Lochois, du Val d Indrois Montrésor, de la Touraine du Sud et du

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS 5 LE TERRITOIRE «MEDOC OCEAN» Les communes : Lacanau, Carcans-Maubuisson et Hourtin Population

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

PLAN D ACTION STRATTOUR 2011 Stratégie Media

PLAN D ACTION STRATTOUR 2011 Stratégie Media PLAN D ACTION STRATTOUR 2011 Stratégie Media Territoires de coopération : Provence-Alpes-Côte d Azur, Rhône-Alpes, Ligurie, Piémont, Val d Aoste Janvier 2011 SOMMAIRE STRATTOUR, Stratégie Media 2011 CONTEXTE

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Plan d action Numérique 2015

Plan d action Numérique 2015 Plan d action Numérique 2015 Office de Tourisme d Erquy #erquytourisme [Février 2015] Constat : SNUT Le projet SNUT (Stratégie Numérique de Territoire touristique) initié par la Région Aquitaine et la

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2016

Axes de travail et plan d action 2016 1 Sommaire Introduction Partager largement une information simple et utile sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle sur les territoires... 3 Axes de travail, objectifs et ressources 1.

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE

LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE Les actions de soutien à l innovation touristique du Conseil régional du Centre Innovation Touristique : Thème inscrit dans la Stratégie Régionale du Tourisme Durable

Plus en détail

«Développer l oenotourisme dans les Coteaux Vitryats» Compte Rendu de la Séance Plénière du Lundi 14 Mai 2012. Enrichir l offre

«Développer l oenotourisme dans les Coteaux Vitryats» Compte Rendu de la Séance Plénière du Lundi 14 Mai 2012. Enrichir l offre «Développer l oenotourisme dans les Coteaux Vitryats» Compte Rendu de la Séance Plénière du Lundi 14 Mai 2012 Objectifs de la rencontre : Etude des actions proposées par les trois comités de pilotage (Enrichir

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME

DEVENEZ PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DEVENEZ PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME N oubliez pas! L ensemble des actions marketing menées par l OT ont pour but de renforcer l attractivité de notre destination en valorisant les offres que vous

Plus en détail

Shé Schéma Régional de développement du

Shé Schéma Régional de développement du Shé Schéma Régional de développement du Tourisme Limousin Des valeurs, des objectifs et des principes autour de priorités fortes - Faire de l activité touristique un facteur d attractivité du territoire,

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES Site Pitié-Salpêtrière FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES OBSTACLES RENCONTRES PAR LA DÉMARCHE D OBJECTIVATION SUR LE TERRAIN L expérience du pôle MSN Bourmaleau. J Lefebvre. S LES MOTIVATIONS - L institution:

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Communiquez avec vos cibles professionnelles. 1 er média social B2B d actualité

Communiquez avec vos cibles professionnelles. 1 er média social B2B d actualité Communiquez avec vos cibles professionnelles 1 er média social B2B d actualité *«Observatoire de l impact du numérique sur le métier des Cols Bleus» IDC, 02/2015 **«Les artisans et l Internet mobile» -

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques DEMARCHE QUALITE Référentiel A Grille d auto-évaluation de France Stations Nautiques F AFNOR Juillet 2004 Paragraphe Non appliqué En cours Maîtrisé Progrès Commentaire 3. ENGAGEMENTS F doit organiser une

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

Communication et Marketing de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Communication et Marketing de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Séminaire ECF Communication et Marketing de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Christian LAVAL CL Communication Franck DIET Expert Infos «Hier» Ordonnance 19/09/1945 Art. 23 «Toute publicité

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Nécessité d une campagne publicitaire nationale afin de développer nos taux d occupation : pourquoi cet appel à la mobilisation de chacun? Les Gîtes de France

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

Programme MOPA 2007 LES PROGRAMMES LOCAUX DE FORMATION. > 8 territoires aquitains en démarche de professionnalisation

Programme MOPA 2007 LES PROGRAMMES LOCAUX DE FORMATION. > 8 territoires aquitains en démarche de professionnalisation R E G I O N AQUITAINE > Dispositif Régional de Professionnalisation : Programme MOPA 2007 En 2007, dans le cadre du dispositif régional de professionnalisation soutenu par la Région Aquitaine, la DRTEFP

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet

Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet 2e Rencontres des territoires numériques Agen 8 décembre 2004 Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet ARDESI, Agence Régionale pour le Développement de la Société de l Information

Plus en détail

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com Sources : Mathieu VADOT,

Plus en détail

Club Nature et Découverte

Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte C ATOUT FRANCE Née de la fusion de l ex GIE Maison de la France et de l ex GIP ODIT France, l agence de développement touristique ATOUT FRANCE est l'opérateur

Plus en détail

SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS

SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS Des études datant de quelques années montraient déjà un phénomène dans le comportement des internautes et cela perdure. A la question «pour préparer

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

LES ASSISES DU TOURISME EN OUEST CORNOUALLE

LES ASSISES DU TOURISME EN OUEST CORNOUALLE LES ASSISES DU TOURISME EN OUEST CORNOUALLE Séminaire du 7 décembre 2012 Plozevet Introduction Jean Paul Stanzel Président de la Communauté de communes du Pays Bigouden Sud Une démarche de mobilisation

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Système de réservations en ligne place de marché

Système de réservations en ligne place de marché Assemblée Générale du CRT Picardie Lundi 22 juin 2009 Système de réservations en ligne place de marché Un nouveau chantier collectif CRT/CDT/OTSI A l échelle de la Picardie LES CHANTIERS COLLECTIFS INTER

Plus en détail

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil Stratégie de communication numérique Site internet Offre Mettre en valeur et promouvoir le «nouveau» territoire dans sa globalité, avec une description par thème et non par secteur. Donner envie de venir

Plus en détail

La plateforme de content marketing et de social média dédiée aux PROS

La plateforme de content marketing et de social média dédiée aux PROS La plateforme de content marketing et de social média dédiée aux PROS Roxane LABAT Responsable Marketing Digital roxane.labat@tokster.com Tel : 06 14 79 91 41 1 er média social B2B d actualité Un besoin

Plus en détail

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau?

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Petit Déjeuner de Presse : Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Jeudi 30 Juin 2011 Fontainebleau Tourisme 4, rue Royale 77300 Fontainebleau Tél : 01 60 74 99 99 /06 73 54 03 99 remi.dourthe@fontainebleau-tourisme.com

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Rennes, le 12 février 2009

Rennes, le 12 février 2009 Rennes, le 12 février 2009 OBJECTIF Ré-éxaminer avec nos partenaires la politique éditoriale du CRT. ORDRE DU JOUR Le schéma régional. La nouvelle stratégie marketing du CRT Bretagne. Contexte : Evolution

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Exemples d observatoires économiques par Mickaël LE PRIOL 24 juin 2014 Projet EBESM 2 Le Crocis (Paris, Ile-de-France,

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie. Ministère des Affaires Economiques et du Développement. Centre Mauritanien d Analyse de Politiques

République Islamique de Mauritanie. Ministère des Affaires Economiques et du Développement. Centre Mauritanien d Analyse de Politiques République Islamique de Mauritanie Ministère des Affaires Economiques et du Développement Centre Mauritanien d Analyse de Politiques ----- CMAP ----- Termes de référence Etude sur la valorisation des ressources

Plus en détail

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains 1 Réalisation d une étude de positionnement marketing en 2010 5 enjeux pour une destination touristique «Pays Dignois» Un enjeu de positionnement touristique

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Le consommateur de services touristiques... qui est-il? 5 e Café de l Europe - Spa Dimanche 8 juin 2014

Le consommateur de services touristiques... qui est-il? 5 e Café de l Europe - Spa Dimanche 8 juin 2014 Le consommateur de services touristiques... qui est-il? 5 e Café de l Europe - Spa Dimanche 8 juin 2014 Le touriste est aujourd hui avant tout Un internaute... Un acheteur en ligne! 2 Quelques chiffres...

Plus en détail

LA TRINITE SUR MER STRATEGIE 2015/2016

LA TRINITE SUR MER STRATEGIE 2015/2016 LA TRINITE SUR MER STRATEGIE 2015/2016 OFFICE DE TOURISME - 30 cours des Quais - 56470 LA TRINITE-SUR-MER www.ot-trinite-sur-mer.fr date d'application : 26 mai 2015 rev 001 PREAMBULE 2 L Office de Tourisme

Plus en détail

Mise en place d une stratégie digitale de promotion du territoire pour le Comité Départemental du Tourisme de l Aube pour l année 2016

Mise en place d une stratégie digitale de promotion du territoire pour le Comité Départemental du Tourisme de l Aube pour l année 2016 MISE EN CONCURRENCE Mise en place d une stratégie digitale de promotion du territoire pour le Comité Départemental du Tourisme de l Aube pour l année 2016 AUBE EN CHAMPAGNE TOURISME et CONGRES CDT Aube

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie :

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie : FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Quelques repères sur la réforme Comment améliorer l attractivité de la visite guidée Qualifier l offre des visites guidées pour réfléchir

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme.

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme. DOSSIER DE PRESSE BUREAU DES CONGRES ET EVENEMENTS Mis en place en Mars 2009 à l initiative de la ville d Angers, d Angers Loire Métropole, de la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire, d

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude budgétaire. principes. objectifs.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude budgétaire. principes. objectifs. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Guide pratique. Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité : Organiser un événement de type «Tous accueillants»

Guide pratique. Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité : Organiser un événement de type «Tous accueillants» Guide pratique Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité : Organiser un événement de type «Tous accueillants» Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité Rencontre «Tous accueillants»

Plus en détail

Rencontres E-tourisme

Rencontres E-tourisme Sarlat Périgord Noir 19 février 2010 «Changer radicalement d organisation interne en passant au 100% web» L exemple du CDT des Landes Michel LALANNE, Directeur Carine LUX, Responsable Développement des

Plus en détail

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA La révolution des offices de tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2013 Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcer sa communication 5 MISSIONS

Plus en détail

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial 1. Contexte et objectifs de la mission En 2013, nous avons mis en place

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

UNWTO Conférence sur le développement durable des îles

UNWTO Conférence sur le développement durable des îles Marie-Laure Desmet Direction Ingénierie et Développement Ile de La Réunion - 11 au 13 septembre 2013 UNWTO Conférence sur le développement durable des îles Mettre votre île sur la carte - défis dans un

Plus en détail

Cahier des charges Eligibilité au club «Osez» - La Bretagne Active 25/01/2010

Cahier des charges Eligibilité au club «Osez» - La Bretagne Active 25/01/2010 Cahier des charges Eligibilité au club «Osez» - La Bretagne Active Comité régional du tourisme Bretagne 1 rue Raoul Ponchon 35069 RENNES Cedex France 25/01/2010 1 SOMMAIRE LE CONTEXTE... 3 LES OBJECTIFS

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail