Livret du joueur KEY FLASH. Montage et commercialisation de clés USB originales. Sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livret du joueur KEY FLASH. Montage et commercialisation de clés USB originales. Sommaire"

Transcription

1 Livret du joueur KEY FLASH Montage et commercialisation de clés USB originales Sommaire Préambule page approvisionnement page 4 production page 6 marketing page 10 administration finance page 1 Partenaires page 14 Messagerie page 15

2 Préambule La présentation de l entreprise que vous allez diriger, est un guide pour vous faciliter la découverte des informations utiles ou nécessaires pour une bonne gestion. Rassurez-vous, la plupart des informations sont gratuites, et lorsqu elles vous sont proposées à titre onéreux, le prix vous est indiqué, le montant est automatiquement prélevé sur votre compte en banque (on rappelle ici qu il ne s agit que d une simulation!). Cette simulation mobilise, par les démarches et les méthodes qu elle sollicite, une approche de la réalité de la vie. Elle permet, en permanence, de contextualiser les situations de gestion. C est aussi un cas «didactisé» : les simplifications, les éléments de caricature, recherchés parfois, ont pour finalité l acquisition des notions qui permettent de répondre aux questions de gestion qui se posent. Pour vous guider, il vous est indiqué le ou les documents à consulter sous la forme : Rubrique Service ou partenaire Documents Les rubriques sont les suivantes : Accueil : pour quelques rappels utiles. Entreprise : réunit des informations internes, que l on trouve traditionnellement dans les services de l entreprise. Ce sont des informations élaborées par l entreprise elle-même ou par des tiers. : réunit les décisions à prendre avant toute simulation d une période, à l exclusion des décisions négociées directement avec des partenaires. Partenaires : réunit des informations non détenues dans l entreprise, qui peuvent être achetées ou acquises gratuitement, c est aussi un domaine de relations contractuelles, notamment avec le banquier, l expert-comptable, l assureur et les concurrents. Missions : présente l entreprise et constitue le dossier du joueur. Version / 15

3 Consignes d utilisation du serveur Arkh é Dans les formulaires de saisie, pour : se déplacer d un champ à l autre, cliquez dans le champ ou appuyez sur la touche (tabulation), saisir des nombres décimaux, utilisez comme séparateur décimal uniquement la (virgule), valider un formulaire de saisie, cliquez sur le bouton vert en bas de page (enregistrer), revenir sur un formulaire de saisie, cliquez sur le bouton vert en bas de page (précédent), clôturer et poster votre formulaire de décisions, cliquez sur le bouton (valider). De manière générale, les boutons (précédent) et (suivant) des navigateurs vous permettent de réafficher instantanément les pages précédemment vues mais sans actualiser. Présentation de votre entreprise Votre entreprise est une structure de type PME, qui fabrique et commercialise auprès de distributeurs des clés USB fantaisie. Cette entreprise est une société à responsabilité limitée dont la structure juridique est détaillée dans : Entreprise Administration finance Structure juridique» Elle est en concurrence avec d autres entreprises du même secteur. Les résultats qu elle obtient résultent des actions qu elle entreprend, mais aussi des politiques menées par l ensemble de ses concurrents. Pour recueillir toutes les informations utiles pour prendre des décisions rationnelles, vous recherchez dans : Entreprise, les données internes à l entreprise Partenaires, les données de l environnement économique, social et financier. Les nombreuses décisions que vous prenez sont : prises dans le cadre de l entreprise dans ou négociées avec vos Partenaires économiques Lorsque vous prenez la direction de l entreprise, celle-ci a un passé. C est à vous de vous renseigner pour rassembler un maximum de données relatives aux décisions et résultats antérieurs. Vous pouvez maintenir l activité de vos prédécesseurs ou bien modifier cette activité. Version / 15

4 -Approvisionnement Ressources humaines Approvisionnement Ressources humaines». Vous pouvez embaucher ou licencier (signe moins) des salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), fixer leur salaire mensuel brut en fixant un indice salarial pour chacune des catégories de salariés : directeurs, cadres ou employés. Attention à ne pas saisir le nombre total de salariés mais seulement la variation, en plus ou en moins, de l effectif. En l absence de champs spécifiques de saisie pour les heures supplémentaires, une augmentation d indice sur une période brève (3 mois maximum) est perçue comme une distribution de prime ou le paiement d heures supplémentaires, le retour à l indice initial n est pas pénalisant. Les informations utiles Des informations sur la situation actuelle, nombre de salariés et rémunération sont disponibles dans : Entreprise Marketing Synthèse économique. Les règles applicables aux salaires sont consultables dans : Partenaires Expert-comptable Détail des comptes Impôts, taxes et salaires Les effets La qualité du service du personnel a des effets sur la qualité des matières en stock : contrôle des colis à la réception et modalités de stockage. Il est donc important de connaître la qualité du service évaluée sur une échelle de 0 à 100. Entreprise Approvisionnement Gestion qualitative Évaluation du personnel Version / 15

5 Commandes Approvisionnement Commandes Les commandes sont passées en nombre d unités : PCB (Printed Circuit Board), coques ou blisters (packaging), exemple ci-dessus : 5 unités (1) de PCB 4Go (), chez le fournisseur PCB 1 (3), au mois de janvier de l année 0 (4). Les champs de saisie correspondent aux composants qui sont proposés à la vente par les fournisseurs qui figurent dans la première colonne. Les informations utiles sur les composants Trois composants sont assemblés pour constituer une clé : Le PCB ou Printed Circuit Board qui inclut notamment mémoires, circuits et contrôleur de mémoires, la coque qui donne sa dimension originale à la clé, elle est en matière plastique ou en silicone ou en cuir, le packaging souvent appelé «blister», il permet de visualiser le produit sans ouvrir l emballage. Les fiches matières ou composants se retrouvent dans : Partenaires Fournisseurs Matières Les trois composants servent à fabriquer l ensemble des produits finis. En cas d achats, sur une même période ou lors de périodes différentes, d un même composant avec des qualités différentes, la qualité du stock est unique et égale à la qualité moyenne des composants achetés. La qualité est évaluée sur une échelle de 0 à 100. Pour le suivi de la qualité : Entreprise Approvisionnement Gestion qualitative Qualité des entrées sorties matières Une dépréciation des stocks est enregistrée en comptabilité lorsque la qualité est inférieure à 50 sur 100. Les comptes de stocks des mois écoulés sont consultables dans : Entreprise Approvisionnement Gestion quantitative Coûts des entrées sorties des matières Version / 15

6 La valorisation des entrées en stock tient compte des frais de transport et la valorisation des sorties est effectuée au coût unitaire moyen pondéré. Nous rappelons qu il n y a qu un stock et qu une seule qualité par type de composant ou matière. Les informations utiles sur les fournisseurs La facturation et la comptabilisation ont lieu lors de la livraison. Le profil des fournisseurs, les tarifs et les conditions de vente se retrouvent dans : Partenaires Fournisseurs Matières L animateur ou les concurrents de l entreprise peuvent faire des offres de composants : Partenaires Espace affaires Offres C est le vendeur, qui après négociation éventuelle, propose une vente en précisant la quantité, le prix, le délai de paiement et la qualité (celle de ses stocks). C est l acheteur qui accepte l offre. La commande est livrée en une seule fois en début de mois, facturation et comptabilisation sont effectuées le mois de la livraison. Les effets La qualité des composants se retrouve dans la qualité des produits finis : Entreprise Production Gestion qualitative Composantes de la qualité des produits On vérifie dans : Entreprise Production Gestion qualitative Qualité et consommation des facteurs de production que la qualité a, ou n a pas, de conséquences sur le niveau de la consommation des composants. -Production Ressources humaines Production Ressources humaines Version / 15

7 Vous pouvez embaucher ou licencier (signe moins) des salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), fixer leur salaire mensuel brut en fixant un indice salarial pour chacune des catégories de salariés : directeurs, cadres ou employés. En l absence de champs spécifiques de saisie pour les heures supplémentaires, une augmentation d indice sur une période brève (3 mois maximum) est perçue comme une distribution de prime ou le paiement d heures supplémentaires, le retour à l indice initial n est pas pénalisant. Les informations utiles Des informations sur la situation actuelle, nombre de salariés et rémunération sont disponibles dans : Entreprise Marketing Synthèse économique» Partenaires Newsletter News Les règles applicables aux salaires sont consultables dans : Partenaires Expert-comptable Détail des comptes Impôts, taxes et salaires Les effets L importance de l effectif, sa compétence et sa motivation, fonction des salaires, ont un effet sur les temps d utilisation des machines et sur la qualité des produits fabriqués. Un service de production suffisamment nombreux et correctement rémunéré, permet un excellent réglage des machines. Des machines bien réglées permettent de diminuer les temps de fabrication et d accroître la qualité de la production. Il est donc important de connaître la qualité du service évaluée sur une échelle de 0 à 100. Entreprise Approvisionnement Gestion qualitative Évaluation du personnel Machines Production Machines Version / 15

8 Chaque mois l entreprise peut acquérir ou céder des machines. Exemple ci-dessus : l entreprise achète une machine d assemblage (1), à HT (), le prix est fixé par l animateur et non par l entreprise qui investit, au début du mois de janvier de l année 0 (3) ; elle ne cède aucune machine (1), dont le prix HT de reprise, fixé par l animateur, est indiqué en (). Les informations utiles Trois ateliers : assemblage, impression, emballage. Réunissent chacun une ou plusieurs machines en fonction de la capacité de production souhaitée. Compte tenu de l entretien les capacités de production ne varient guère avec le temps. L utilisation des machines est mesurée en millièmes de la capacité d une machine. Pour prendre connaissance : des fiches machines donnant la durée d amortissement, des tarifs, des conditions de vente, et des profils des fournisseurs : Partenaires Fournisseurs Immobilisations du processus de production : Entreprise gestion quantitative Processus de production et des coûts par atelier, par machine et par millième de la capacité d une machine : Partenaires News Newsletter Les effets Le nombre de machines est le seul élément qui agit sur la capacité de production, les hommes du service production effectuent les réglages et alimentent les machines et n ont d influence que sur la qualité de la production. Objectifs de production Production Objectifs de production Version / 15

9 Vous fixez chaque mois les objectifs de production en nombre de produits finis, cet objectif est réalisé si l entreprise dispose des composants en nombre suffisant et possède une capacité de production suffisante dans ces ateliers d assemblage, d impression et d emballage. Le personnel de production n influence pas la capacité. Le niveau de contrôle, évalué sur une échelle de 0 à 100, permet d accroître la qualité des produits, mais allonge la durée de fabrication. Les informations utiles sur les produits L atelier d assemblage des trois composants génère des produits semi-finis alpha. L atelier d impression génère des produits semi-finis bêta. L atelier d emballage conduit à 5 produits finis différents : la clé prénom 4, la clé devise 4, la clé prénom 3, la clé bracelet 4, la clé cuir. La qualité des produits est évaluée de 0 à 100, il n y a qu un stock par type de produit, dont la qualité est égale à la qualité moyenne des produits en stock. Il est possible de suivre l évolution de la qualité : Entreprise Production Gestion qualitative Qualité des entrées sorties de produits Les fiches produits sont consultables dans : Partenaires Fournisseurs Produits Fiches produits La consommation des facteurs de production est détaillée dans : Entreprise Production Processus de production Les informations utiles sur les stocks La valorisation des entrées en stock est effectuée au coût de production comprenant d une part des coûts directs et variables : les matières, les coûts variables temps de travail (coût des millièmes de capacité machine consommés), et d autre part des coûts indirects : l entretien et l amortissement des machines. Ces derniers coûts sont répartis au prorata des coûts directs variables. Les sorties sont évaluées au coût moyen pondéré. Entreprise Production Coûts des entrées sorties des produits finis Des écritures de dépréciations sont passées lorsque la qualité est inférieure à 50 sur 100. Version / 15

10 -Marketing tous produits Marketing Tous produits Certaines décisions sont communes à tous les produits de la gamme, c est le cas des représentants et de la publicité de marque qui contribue à la notoriété et à l image de marque de l ensemble des produits de l entreprise. Vous pouvez embaucher ou licencier (signe moins) des représentants (1), que vous rémunérez, si vous le souhaitez, pour partie par un salaire fixe () et pour partie par des commissions proportionnelles au chiffre d affaires (3). Vous avez la responsabilité du montant mensuel du budget (1) de publicité et du choix des axes de communication (), pris parmi 4 axes proposés, l un est l axe principal et l autre est l axe accessoire. Les informations utiles Pour être guidé dans ses choix il est utile de se reporter aux études de marché structurelles, qui reflètent le comportement du consommateur et sont donc des données structurelles, très stables dans le temps. Partenaires Études de marché structurelles publicité des produits Partenaires Études de marché structurelles force de vente Les effets Les efforts entrepris tendent à développer les ventes, soit directement en agissant sur les clients de l entreprise que sont les distributeurs, soit indirectement en s adressant au client final. Les représentants visitent les distributeurs et agissent au niveau des clients de l entreprise. Version / 15

11 La publicité a pour cible le client final, elle facilite la vente des distributeurs, il faut veiller particulièrement à la cohérence des actions (choix des axes de communication en conformité avec la politique suivie) et à l intensité des efforts des concurrents pour relativiser nos propres efforts. spécifiques Marketing Spécifiques». D autres décisions sont spécifiques à chaque produit : Il s agit : du prix, du budget de publicité spécifique accordé à chaque produit, des délais de paiement accordés aux clients distributeurs, du choix de deux canaux de distribution pris parmi quatre. Le prix est un prix catalogue pour le client final avant remise éventuelle accordée au distributeur, c est un prix HT. Le budget de publicité spécifique à chaque produit permet de faire des efforts plus ciblés sur tel ou tel produit. Les canaux de distribution permettent d adapter la politique de distribution à la clientèle finale ciblée. A chaque composante du mix commercial correspond une étude de marché permettant de mieux connaître les attentes des clients : Partenaires Études de marché Études structurelles prix de vente des produits Partenaires Études de marché Études structurelles publicité des produits Version / 15

12 Partenaires Études de marché Études structurelles délai de paiement clients Partenaires Études de marché Études structurelles canal de distribution Les effets Pour être maître de son positionnement, il ne faut pas négliger la veille concurrentielle : Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale comparaison des prix Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale comparaison des ventes Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale comparaison des délais de paiement Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale parts de marché Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale comparaison des publicités spécifiques Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale comparaison des publicités de marque Partenaires Veille concurrentielle Veille commerciale canaux de distribution Pour évaluer la pertinence des décisions commerciales, il est impératif de comparer les attentes du consommateur avec la qualité perçue par lui, sa satisfaction résulte de cette comparaison : Partenaires Études de marché Études conjoncturelles satisfaction clients -Administration finance Ressources humaines Administration finance Ressources humaines Vous pouvez embaucher ou licencier (signe moins) des salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), fixer leur salaire mensuel brut en fixant un indice salarial pour chacune des catégories de salariés : directeurs, cadres ou employés. En l absence de champs spécifiques de saisie pour les heures supplémentaires, une augmentation d indice sur une période brève (3 mois maximum) est perçue comme une distribution de prime ou le paiement d heures supplémentaires, le retour à l indice initial n est pas pénalisant. Version / 15

13 Les informations utiles Des informations sur la situation actuelle, nombre de salariés et rémunération sont disponibles dans : Entreprise Marketing Synthèse économique Partenaires Newsletter News Les règles applicables aux salaires sont consultables dans : Partenaires Expert-comptable Détail des comptes Impôts, taxes et salaires Les effets L importance de l effectif, sa compétence et sa motivation fonction des salaires, ont un effet sur la date d encaissement des factures et sur les risques d impayés. Un service d administration suffisamment nombreux et correctement rémunéré permet d effectuer des relances et de suivre les factures sujettes à contentieux. Ceci permet de réduire ou supprimer les «factures irrécouvrables» et permet de réduire ou supprimer les retards de paiement. On trouve les informations sur la qualité du service dans : Entreprise Administration finance Gestion qualitative Évaluation du personnel Autres charges et produits Réunit des informations relatives à des décisions prises par l animateur, notamment lorsqu il vous accorde des remises, des subventions, ou vous inflige des pénalités pour raisons diverses. Actionnariat Administration finance Actionnariat L augmentation du capital ne peut être obtenue que par émission de parts nouvelles. Vous n augmentez le capital de l entreprise qu en accord avec l animateur, qui peut souhaiter ne pas utiliser cette possibilité. Si vous versez des dividendes cette décision n est effective qu au mois de décembre, il s agit d un dividende par action et non du total des dividendes versés. Version / 15

14 Effets L augmentation du capital par incorporation des réserves laisse inchangé les capitaux propres de l entreprise, alors que l augmentation du capital par apport en numéraire accroît d autant les capitaux propres, ainsi que le montant du compte bancaire. Les dividendes diminuent les capitaux propres à la clôture de l exercice, la note obtenue dans l évaluation de la rentabilité est diminuée. Partenaires Les autres décisions sont prises en s adressant aux partenaires de l entreprise qui, le plus souvent, offrent leurs services à titre onéreux, et parfois peuvent accepter de négocier avec vous les meilleures conditions. Banque : chez elle, vous pouvez emprunter sous réserves de remplir les conditions de rentabilité et d endettement habituellement exigées par les banques. C est l animateur qui effectue la saisie des emprunts. Les emprunts sont versés sur votre compte bancaire. Les mensualités sont prélevées automatiquement pour les emprunts mensualisés, les remboursements des «emprunts libres» doivent être saisis avec le signe moins. Vous pouvez placer sans risque sur un livret ou en supportant plus de risques en achetant des actions ou des obligations. Les placements, les retraits, les achats ou ventes de titres sont saisis librement, sans intervention de l animateur. Expert-comptable : il vous propose de tenir votre comptabilité et vous pouvez alors disposer de documents comptables de synthèse, obtenir le détail des comptes, des déclarations fiscales. Assurances : vous permet de souscrire à différentes primes sachant que des événements fâcheux peuvent toujours se produire. Il n y a pas de tacite reconduction automatique, il faut s assurer chaque mois, si vous le souhaitez. Fournisseurs : vous renseigne sur les conditions d achat des matières premières ou composants ainsi que sur les conditions d acquisition des machines utiles pour la production. Études de marché : permet une bonne connaissance du comportement des clients. Veille concurrentielle : permet de vous situer par rapport à vos concurrents. News : journal économique, publie des informations sur votre environnement économique. Espace affaires : permet de faire des offres de ventes et d en recevoir, c est le lieu de négociations interentreprises et de négociations avec l animateur. Partenaires Espace affaires Offres Version / 15

15 Si des offres vous sont adressées, elles apparaissent en (1). Si les offres sont adressées à plusieurs entreprises, c est celle qui accepte l offre en premier qui emporte le marché. Le vendeur choisit sa cible (), spécifie s il propose des composants ou des produits (3), il précise la nature du composant ou du produit (4), la quantité en nombre d unités (5), le prix HT (6), la qualité évaluée sur une échelle de 0 à 100 (7), il n oublie pas de publier son offre (8) pour que les acheteurs éventuels en soit informés (1). Dans la mesure où l offre ne peut être satisfaite faute de stocks, y compris les achats et la production du mois de l offre, des achats sous contraintes à des prix très élevés viennent pénaliser fortement l entreprise vendeuse. Partenaires Espace affaires Marchés conclus L entreprise peut consulter les marchés conclus, et notamment voir les offres qui lui ont échappées. Messagerie Elle facilite le dialogue entre animateurs et joueurs ainsi que le dialogue entre les joueurs qui dirigent une entreprise. Il est possible de choisir le ou les destinataires des messages. L animateur peut ainsi faire parvenir des consignes ou des observations aux équipes. La messagerie est également utilisée dans le cadre de la simulation pour l envoi automatique de massages : Validation des décisions, Lettre de relance de la banque Pensez à consulter fréquemment votre boîte de réception dans la messagerie Arkhé. Version / 15

Simulateur de gestion d entreprise

Simulateur de gestion d entreprise Page 1 Simulateur de gestion d entreprise Société de construction navale Présentation du simulateur aux équipes 1 Sommaire du diaporama 1. Gagnez les clés de votre entreprise! 1.1. Connectez-vous sur votre

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CEGID COMPTABILITE

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CEGID COMPTABILITE CEGID COMPTABILITE Les 18 et 19 octobre 2012 Formation inter - entreprises (Réponse souhaitée avant le 27 septembre 2012) Cegid business comptabilité est un système d information global, orienté utilisateur,

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

AIDE À LA VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE

AIDE À LA VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE AIDE À LA VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE Pièces à joindre au dossier de demande d aide régionale et européenne (seuls les dossiers complets seront examinés pour instruction) Pour tous les projets

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise.

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise. Chapitre 1 L ANALYSE FINANCIÈRE DÉFINITION L analyse financière à terme regroupe l ensemble des techniques destinées à étudier la gestion à terme de l entreprise pour prévoir, et pallier les besoins de

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

CÉDER SON ENTREPRISE trame d un dossier de cession

CÉDER SON ENTREPRISE trame d un dossier de cession CÉDER SON ENTREPRISE trame d un dossier de cession Go Between - Copyright - version 30/07/14 page 1/9 CE DOSSIER A PLUSIEURS OBJECTIFS... Il doit vous permettre de : - Reconstituer de manière logique l'évolution

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS T H E M E POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION (Compétences professionnelles réf. BEP MS) POLE 3 COMPTABILITE ET GESTION

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (33 dont 3 à 5 de PFE) T H E M E S POLE 1 COMPTABILITE ET GESTION DES ACTIVITES POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements :

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt Dossier de financement modélisé élaboré conjointement par

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION/REPRISE BGE LITTORAL OPALE. Votre projet de création : Présenté par :

DOSSIER DE CREATION/REPRISE BGE LITTORAL OPALE. Votre projet de création : Présenté par : Votre projet de création : Présenté par : PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET Identité Titre : Nom - Prénom : Adresse : Date de naissance : Lieu de naissance : Téléphone : Mail : Profil personnel Situation

Plus en détail

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise.

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. COMPTABILITE La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. Toutes les entreprises dont l activité

Plus en détail

Par exemple une hausse des impôts et taxes provoque une baisse de la CAF.

Par exemple une hausse des impôts et taxes provoque une baisse de la CAF. CAPACITÉ D'AUTOFINANCEMENT ET AUTOFINANCEMENT 1- Définition de la capacité d'autofinancement () La capacité d'autofinancement est la ressource interne dégagée par les opérations enregistrées en produits

Plus en détail

CIEL ASSOCIATIONS EVOLUTION 2014

CIEL ASSOCIATIONS EVOLUTION 2014 CIEL ASSOCIATIONS EVOLUTION 2014 Durée : 2J / 14H Groupe de : 4 max Formateur : Consultant certifié Ciel. Formateur confirmé. Objectifs : Gérer l activité d une association et tenir sa comptabilité en

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

ECG 2014. Shadow Manager. Confort de Chauffe ... Simulation de gestion d entreprise d électronique industrielle. Manuel du participant

ECG 2014. Shadow Manager. Confort de Chauffe ... Simulation de gestion d entreprise d électronique industrielle. Manuel du participant Shadow Manager ECG 2014 Confort de Chauffe.......... Simulation de gestion d entreprise d électronique industrielle Manuel du participant Fernando Acosta et Georges Bessis www.simulnet.com Introduction

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité

fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité Offre pour les clients particuliers Cette fiche, réalisée à la demande des associations de consommateurs, doit vous permettre de comparer

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 910009 DCG SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

PGI OPEN ERP EXERCICE D INITIATION N 1 AVEC MODE OPÉRATOIRE (MAJ 09/14) PORTANT SUR : FLUX D ACHAT ET DE VENTE DE MARCHANDISES.

PGI OPEN ERP EXERCICE D INITIATION N 1 AVEC MODE OPÉRATOIRE (MAJ 09/14) PORTANT SUR : FLUX D ACHAT ET DE VENTE DE MARCHANDISES. 1 PGI OPEN ERP EXERCICE D INITIATION N 1 AVEC MODE OPÉRATOIRE (MAJ 09/14) PORTANT SUR : FLUX D ACHAT ET DE VENTE DE MARCHANDISES. NOM ÉTUDIANT : RESTAURATION DE LA BASE DE DONNÉES DU PGI OPEN ERP Une base

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Allez sur puis validez le message d erreur. Se connecter en administrateur SQL comme dans l exemple ci-dessous : Société exemple à définir Conserver

Plus en détail

I. DEFINITION DE NOTRE MISSION

I. DEFINITION DE NOTRE MISSION N/Réf. : LETTRE DE MISSION DE TENUE Paris, le... M.......... Cher (chère) Monsieur ou Madame, Nous vous remercions de la confiance que vous voulez bien accorder à notre Cabinet en envisageant de nous confier

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s)

A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s) Contrôles de comptes : les prestations proposées I. Analyse de comptes et de gestion A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s) a. Définition de la prestation Pour un exercice donné,

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITÉ

ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITÉ ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10 T 36 A 01 Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE

Plus en détail

Formation Repreneurs Etablir un dossier financier

Formation Repreneurs Etablir un dossier financier Formation Repreneurs Etablir un dossier financier Rappel / le dossier financier doit présenter à minima : Le compte de résultat prévisionnel année N, année N+1 et si possible N+2 Le plan de financement

Plus en détail

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats.

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. Corrigé des exercices 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. On utilise le bilan. A. Calcul du FR Objectif : On veut évaluer si la structure dispose de ressources stables

Plus en détail

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Thème 1 Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Je fais le point 1. Les différents documents commerciaux Le devis Le devis correspond à une proposition faite à un client, à sa demande.

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ SESSION 2013 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité.

fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité. Offre pour les clients particuliers fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité. Cette fiche, réalisée à la demande des associations de consommateurs, doit vous permettre

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE AG (Succursale) Dotation : 60 244 902 Adresse de la succursale en France : 25, avenue Kléber, 75784 Paris

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Outils. Exemple : Une voiture parcourt 120 km en 1 h 30. Cela correspond à une vitesse de 80 km/h. 120 km 1,5 h. Vitesse = = 80 km/h

Outils. Exemple : Une voiture parcourt 120 km en 1 h 30. Cela correspond à une vitesse de 80 km/h. 120 km 1,5 h. Vitesse = = 80 km/h Outils 1. Ratio Un ratio est un rapport entre deux valeurs. Seuls des éléments quantitatifs peuvent s exprimer sous forme de ratio. Les valeurs comparées ne sont pas obligatoirement de la même nature.

Plus en détail

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE Entreprise / Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

PRIX JULIE MAS 2014-2015

PRIX JULIE MAS 2014-2015 PRIX JULIE MAS 204-205 D O S S I E R D E.. La création et le développement d une jeune entreprise constituent sans doute le défi le plus passionnant proposé par la vie professionnelle. La diversité des

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN Juin 2011 Présentation du déroulement du stage Chaque partie est sous la responsabilité d un animateur et comprend des périodes de cours, des périodes de

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

CONCOURS A LA CREATION D ENTREPRISES 2013 DOSSIER DE CANDIDATURE

CONCOURS A LA CREATION D ENTREPRISES 2013 DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS A LA CREATION D ENTREPRISES 2013 DOSSIER DE CANDIDATURE Ce dossier peut servir de trame aux concurrents du concours ou être remplacé en totalité ou en partie par tous documents satisfaisant à

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

Les spécifications des systèmes de comptabilisation en application de l article L.5-2, 6 du code des postes et des communications électroniques

Les spécifications des systèmes de comptabilisation en application de l article L.5-2, 6 du code des postes et des communications électroniques C O N S U L T AT I O N P U B L I Q U E Mai 2007 Les spécifications des systèmes de comptabilisation en application de l article L.5-2, 6 du code des postes et des communications électroniques Synthèse

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA

CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA La comptabilité générale n est pas seulement nécessaire pour le Chef d entreprise, elle répond aussi à des besoins d informations comptables pour les partenaires,

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail