Pied mécano-soudé pour hauteurs spéciales. Capôt amovible en PVC pour joint étanche

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pied mécano-soudé pour hauteurs spéciales. Capôt amovible en PVC pour joint étanche"

Transcription

1 Pied mécano-soudé pour hauteurs spéciales. Capôt amovible en PVC pour joint étanche Pied aluminium avec téton de serrage. Hauteurs totales standard : 130 et 160 mm

2 Montage rapide grâce aux : - croix d'assemblage et éclisses d'assemblage Hauteurs standard 130 et 160 mm avec pieds en aluminium. JOINDAL sans les pieds selon variante E. Pour des épaisseurs de béton de 9 à 13 cm Ici soudé sur des tiges métalliques Chevalet DIFUTEC sur isolation pour règle vibrante DIFUTEC JOINDAL SPECIAL selon variante D Hauteur du profil oméga à la demande Fixation du pied avec un taquet en béton

3 Le JOINDAL est un système utilisé pour la réalisation des dallages béton. Il comprend : Un profil oméga en acier galvanisé de hauteur 88mm, disponible en longeurs de 2 et 3 mètres Des éclisses métalliques permettant de raccorder les longueurs standards entre elles. Des pieds de scellement permettant de positionner l'arête supérieure du profil au niveau de la dalle à réaliser; ils sont disponibles en deux hauteurs standards de 130 et 160mm. Voir aussi les différentes variantes B-C-D et E sur la liste de prix. Le JOINDAL constitue : Un guide robuste pour l'utilisation d'une règle vibrante Un joint de retrait et de contrôle de fissuration efficace qui assure, par sa forme, le clavetage des dalles adjacentes et une répartition linéaire des charges sur toute la longueur du joint. Sa mise en œuvre est simple et permet de couler sans interruption ou reprise, des surfaces importantes, entraînant un gain de temps considérable. Supprime le phénomène d'aspiration de l'eau qui se produit avec des joints de coupe droite. Elle s'adapte à chaque chantier en respectant les principes suivants : A / Prévoir un quadrillage de la dalle à réaliser en déterminant des surfaces unitaires de 25 à 50m2 et en tenant compte de la longueur de la règle vibrante disponible Par exemple : 5 x 6m, 6 x 7m, etc B / Poser le JOINDAL suivant le plan établi, en fixant les pieds de scellement à exactement 1 mètre d'espacement et à 40 / 50 cm des intersections. C / Sceller les pieds dans du béton en réglant l'arête supérieure au niveau de la dalle à réaliser avec l'aide d'un cordeau, d'un niveau, d'une lunette ou d'un laser. D / Laisser s'effectuer la prise du béton de scellement avant de procéder au coulage de la dalle proprement dite. E / Lors du bétonnage prendre la précaution de bien dégarnir le béton qui se trouverait en-dessus de la lèvre supérieure des JOINDAL, ceci pour obtenir une fissure parfaitement rectiligne. NOTA Le film d'étanchéité, le ferraillage (treillis soudés ou fers à béton), les différentes réservations : tubes, regards, etc seront mis en place en même temps que le JOINDAL (nous consulter) Dans des cas très exceptionnels, il peut être envisagé l'utilisation de gougons de liaison reliant les dalles adjacentes. La réalisation de dalles étanches est possible par l'adjonction d'un profil PVC sur l'arête supérieure. Après la prise du béton, le profil PVC est retiré et remplacé par un mastic d'étanchéité. Voir capot amovible en PVC sous "accessoires supplémentaires éventuels" (ainsi que la photo en 1ère page) Bien que les deux standards de pieds couvrent la plupart des besoins, des pieds à hauteur particulière peuvent être réalisés De même des profils particuliers peuvent être étudiés sur demande.

4 Le joint réalise un clavetage des dalles adjacentes Aspect du joint après finition Nous offrons également les autres matériaux et équipements pour la réalisation des dallages, radiers et dalles ainsi que des joints de dilatation pour les chapes et carrelages. Système CHRYSOFLUID OPTIMA 206 pour la réalisation de sols industriels en béton taloché.(voir fiche technique CHRYSOFLUID OPTIMA 206) Des règles vibrantes avec longueurs interchangeables, des chevalets pour toutes épaisseurs de béton, des rails glissières, des talocheuses "HELICOPTERES" avec disques et pâles. Selon les besoins ce matériel peut être acheté ou loué. Joint de dilatation pour chape, carrelage, carrelage collé. Adjuvants et mortiers spéciaux. Matériels de sécurité tels que harnais, stop chute, etc

5 QUELQUES POINTS IMPORTANTS POUR UNE UTILISATION RATIONNELLE 1 Assembler les éléments et croix sans les pieds. Pour permettre une insertion plus rapide des éclisses, nous vous conseillons d'incliner l'éclisse de façon à ce qu'elle pénètre en premier lieu dans le bord supérieur du JOINDAL 2 Poser les pieds 1 par mètre linéaire 3 Régler la lunette et caler chaque pied. Il faut mettre un petit monticule de béton à chaque pied : ce petit monticule ne doit pas ensevelir le pied sur toute sa hauteur, mais seulement la partie inférieure. Il est très important : de ne pas mettre du béton tout le long des barres de JOINDAL car cela crée deux masses hétérogènes d'où possibilité de rupture des dalles et apparition de fissures autour du JOINDAL 4 Si l'on constate une rupture d'angle pas parfaite, c'est que certainement l'utilisateur aura posé un tas de béton sous la croix avant de faire la coulée de l'ensemble : c'est une méthode correcte. UTILISATION CORRECTE Placer les 4 pieds correspondant aux axes perpendiculaires de la croix à environ 30cm du centre d'insersection ; caler ces pieds NE METTRE AUCUN MONTICULE DE BETON SOUS LA CROIX

Réussir la fabrication d une dalle béton

Réussir la fabrication d une dalle béton Réussir la fabrication d une dalle béton DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Il faut savoir qu une dalle a une épaisseur minimum de 8 à 10 cm et est armée d un treillis soudé. LES OUTILS ET ACCESSOIRES

Plus en détail

LA MEILLEURE FORMULE POUR VOS DALLAGES

LA MEILLEURE FORMULE POUR VOS DALLAGES Des millions de mètres de joints traités LA MEILLEURE FORMULE POUR VOS DALLAGES 30 années d expérience 1 er prix : Pyramide d Or (BATIMAT - FRANCE) Certifié par le CSTB. Avis technique 3/06-471 1 er prix

Plus en détail

Les systèmes de planchers Poutre de Sous-Sol (PSS)

Les systèmes de planchers Poutre de Sous-Sol (PSS) Les systèmes de planchers Poutre de Sous-Sol (PSS) La retombée est fonction de la portée de la poutre, de la portée des planchers et des charges à reprendre (voir tableau de prédimensionnement). Définition

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide Caractéristiques de l installation Conception, dimensionnement Matériaux et matériels Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide Caractéristiques de l installation Conception, dimensionnement Matériaux et matériels Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide 9 1. Neuf et rénovation 10 2. Habitat individuel et collectif 10 3. Bâtiments tertiaires publics ou privés 10 4. Autres domaines d application 11

Plus en détail

Prémur KP1 : Préparez-vous à l action... À vous de jouer!

Prémur KP1 : Préparez-vous à l action... À vous de jouer! Prémur KP1 : Préparez-vous à l action... À vous de jouer! SECURITE De la conception des produits à leur mise en œuvre, KP1 est conscient des enjeux liés à la prévention sur les s et aux équipements de

Plus en détail

LIVRET DE FABRICATION JARDINIERES BRIQUE DE PAREMENT

LIVRET DE FABRICATION JARDINIERES BRIQUE DE PAREMENT LIVRET DE FABRICATION DE JARDINIERES EN BRIQUE DE PAREMENT Livret réalisé par la classe de 1 ère année CAP Gros Œuvre 1 SOMMAIRE I Fabrication du support de la jardinière 1) Implantation de l ouvrage et

Plus en détail

Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993

Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993 Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993 3.1 Prescriptions communes 3.1.1 Nettoyage du support Le support doit être nettoyé des dépôts, déchets, pellicules de plâtre ou autres matériaux provenant des

Plus en détail

POSER UN LAVABO OU UNE VASQUE CONSEIL. Castorama

POSER UN LAVABO OU UNE VASQUE CONSEIL. Castorama 50.03 POSER UN LAVABO OU UNE VASQUE CONSEIL Castorama Le lavabo / La vasque page 2 La préparation page 3 Le montage du lavabo page 4 & 5 Le montage de la vasque pages 6 La pose du système de vidage page

Plus en détail

Fiche du projet R Cycl

Fiche du projet R Cycl Fiche du projet R Cycl Halls métalliques jumelés Frisomat a construit une double structure métallique pour le centre de recyclage RCYCL à Eupen. Le grand hall Astra fait 25x61 m, avec un faîte de 6 m de

Plus en détail

chapitre 8 Tubes PER et PB Tubes PER P. 120 Duogaines P. 121 Tubes PER prégainés P. 121 Tubes PB P. 122 Tubes PB prégainés P. 122 Accessoires P.

chapitre 8 Tubes PER et PB Tubes PER P. 120 Duogaines P. 121 Tubes PER prégainés P. 121 Tubes PB P. 122 Tubes PB prégainés P. 122 Accessoires P. i 1 2 chapitre 8 Tubes PER et PB 3 4 5 6 7 Tubes PER P. 120 Duogaines P. 121 Tubes PER prégainés P. 121 Tubes PB P. 122 Tubes PB prégainés P. 122 Accessoires P. 123 8 8 Les tubes PER et PB Tubes PER R996

Plus en détail

Linteau Stalton Linteau composite en béton précontraint

Linteau Stalton Linteau composite en béton précontraint Linteau composite en béton précontraint DESCRIPTION Le linteau Stalton est un linteau préfabriqué, en béton précontraint, enrobé de terre cuite. Le linteau Stalton est disponible en 3 largeurs, dans tous

Plus en détail

Pierre naturelle. L origine de la terre Vivre l individualité Longue durée de vie. inspiration security confidence.

Pierre naturelle. L origine de la terre Vivre l individualité Longue durée de vie. inspiration security confidence. L origine de la terre Vivre l individualité Longue durée de vie inspiration security confidence Durable Variété de couleurs naturelles et classiques Purement naturelle et éprouvée, la pierre naturelle

Plus en détail

Prédalles en béton armé

Prédalles en béton armé Prédalles en béton armé Une base solide pour une construction rapide a faible coûts Prédalles Kerkstoel Les prédalles sont idéales pour réaliser des dalles portantes en béton. Elles peuvent être réalisées

Plus en détail

Introduction Domaines d application du guide Contexte de l opération Conception, dimensionnement Classes d exécution

Introduction Domaines d application du guide Contexte de l opération Conception, dimensionnement Classes d exécution SOMMAIRE 7 Introduction 9 Domaines d application du guide 11 Contexte de l opération 11 1. Intervenants 11 2. Types d opération 12 3. Phasage de l opération 13 4. Interfaces 15 Conception, dimensionnement

Plus en détail

Réfection de la digue Sud du port de pêche. Dossier PRO

Réfection de la digue Sud du port de pêche. Dossier PRO MAIRIE DE BOUZIGUES Réfection de la digue Sud du port de pêche Dossier PRO août 2012 CCE&C Conseil Ingénierie Expertise Adresse : 5 Rue du terme rouge 34 570 PIGNAN Tél. : 06.37.53.79.87 ou 06.31.26.44.61.

Plus en détail

AMENAGEMENT D ESPACES A CONTAINERS POUBELLES SUR LES COMMUNES DE COREN, MENTIERES, SAINT-GEORGES ET TIVERS

AMENAGEMENT D ESPACES A CONTAINERS POUBELLES SUR LES COMMUNES DE COREN, MENTIERES, SAINT-GEORGES ET TIVERS AMENAGEMENT D ESPACES A CONTAINERS POUBELLES SUR LES COMMUNES DE COREN, MENTIERES, SAINT-GEORGES ET TIVERS BORDEREAU DES PRIX 1 INSTALLATION et SIGNALISATION de CHANTIER forfaitement les frais d'installation

Plus en détail

Fondation de piles de pont

Fondation de piles de pont Présentation : Le tracé d une nouvelle autoroute impose la mise en place de passages supérieurs (ponts) en rase campagne pour pouvoir préserver les autres axes routiers. On s intéresse à un de ces ponts

Plus en détail

Guide Pratique. Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois. Mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d'éléments

Guide Pratique. Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois. Mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d'éléments Guide Pratique Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois Mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d'éléments En application du Cahier du CSTB n 3316 et de son modificatif n 3422 SOMMAIRE

Plus en détail

Contenu : Etayage de grande hauteur au moyen de tours PAL

Contenu : Etayage de grande hauteur au moyen de tours PAL Page 1 / 8 Rapport technique / domaine du bâtiment et génie-civil Contenu : Etayage de grande hauteur au moyen de tours PAL Rédaction : Dongiovanni Valerio / Ecole technique de la construction 3 ème année

Plus en détail

Console LOOX avec repose pieds offrant une large place pour les pieds Norme BS EN 527-1. Photos de consoles LOOX

Console LOOX avec repose pieds offrant une large place pour les pieds Norme BS EN 527-1. Photos de consoles LOOX CONSOLES LOOX 1 PRESENTATION Esthétique, élégante, et originale cette console a été développée dans le but de satisfaire les besoins en ergonomie et en fonctionnalité des utilisateurs. Configuration évolutive

Plus en détail

Ossature bois «plate forme»

Ossature bois «plate forme» Ossature bois «plate forme» technique la plus utilisée dans le monde Amérique du Nord Suède Japon France Système La maison à ossature plate-forme se construit étage par étage Les étages étant indépendants

Plus en détail

BEKAFIX SUPER - NYLOFOR MANUEL D INSTALLATION. Ed. mai 2009 French

BEKAFIX SUPER - NYLOFOR MANUEL D INSTALLATION. Ed. mai 2009 French BEKAFIX SUPER - NYLOFOR MANUEL D INSTALLATION Ed. mai 2009 French FR Table des matières TABLE DES MATIERES 2 1. ASSORTIMENT 3 1.1. POTEAUX 3 - DIMENSIONS DU POTEAU 3 1.2. CAPUCHONS DU POTEAU 3 1.3. BRIDES

Plus en détail

POSE SUR CHEVRONS 60x80mm + PLOTS PVC

POSE SUR CHEVRONS 60x80mm + PLOTS PVC POSE SUR CHEVRONS 60x80mm + PLOTS PVC Le chevron est l élément de structure sur lequel le platelage est fixé. Le chevron de section 60x80mm est un élément porteur. Dans le cas ou votre sol est : Une dalle

Plus en détail

Notice pour portail à battants

Notice pour portail à battants Notice pour portail à battants Limites d utilisation Le portail à battants manuel est destiné à être installé sur les enclos privés et sur les enclos des locaux industriels ou commerciaux. Son utilisation

Plus en détail

POSE DES CHASSIS COULISSANTS

POSE DES CHASSIS COULISSANTS POSE DES CHASSIS COULISSANTS Les de pose suivantes doivent être réalisées conformément aux normes NFP 24-203 (ex. DTU 31) portant sur la mise en œuvre menuiseries métalliques et NFP 78-201 (ex. DTU 39)

Plus en détail

ORNIS II. Radiateurs en acier pour chauffage central à eau chaude

ORNIS II. Radiateurs en acier pour chauffage central à eau chaude Radiateurs en acier pour chauffage central à eau chaude Puissances thermiques selon NF EN 442 Pression de service maximale eau : bar, vapeur basse pression : 0,5 bar Température de service maximale : 0

Plus en détail

Notice d'installation

Notice d'installation Notice d'installation N 7070 03/12 SECTIONNELLE VILLA Tous types de tabliers Levée Normale NOUVEAU : POSE RAPIDE (Document réservé aux installateurs) Ce document est la propriété exclusive de la société

Plus en détail

Rapport d essai dit «1200 joules» Grille 16x16 pour costière acier dont la corde est comprise entre 0.65 et 3 m - Montage usine et chantier

Rapport d essai dit «1200 joules» Grille 16x16 pour costière acier dont la corde est comprise entre 0.65 et 3 m - Montage usine et chantier Grille 16x16 pour costière acier dont la corde est comprise entre 0.65 et 3 m - Montage usine et chantier Rapport d essais de résistance à la traversée verticale d un corps mou de grande dimension dit

Plus en détail

LES COFFRAGES. Le coffrage est une structure provisoire qui permet de donner à un ouvrage en béton armé sa forme définitive.

LES COFFRAGES. Le coffrage est une structure provisoire qui permet de donner à un ouvrage en béton armé sa forme définitive. LES COFFRAGES I - DEFINITION Le coffrage est une structure provisoire qui permet de donner à un ouvrage en béton armé sa forme définitive. II - RÔLE ET FONCTION D UN COFFRAGE Un coffrage quel qu il soit,

Plus en détail

Isolation thermique. - Isolation thermique intégrée, protégée par les faces intérieures et extérieures. - Epaisseur de l isolation thermique à choix

Isolation thermique. - Isolation thermique intégrée, protégée par les faces intérieures et extérieures. - Epaisseur de l isolation thermique à choix Façades sandwich Avantages Général - bonne amortissement d amplitude de température et bon déphasage - Travaux d entretien pas nécessaires (à l int. et à l ext.) - Protection totale contre feu minimum

Plus en détail

La soudure à l arc électrique

La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard La soudure à l arc électrique Des principes aux applications 3 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2012 pour la prž sente Ž dition, ISBN : 978-2-212-13496-4 INITIATION À LA SOUDURE 12

Plus en détail

Portes de garage sectionnelles

Portes de garage sectionnelles Portes de garage sectionnelles Données techniques : mise à jour 01.07.2014 Table des matières Sommaire Page Type de porte / Tablier de porte 3 4 Type de portillon / Panneau de portillon 4 LTE 40, à rainures

Plus en détail

MONTAGE D UN MUR STEPOC : FONDATION / ÉLÉVATION / POINTS SINGULIERS

MONTAGE D UN MUR STEPOC : FONDATION / ÉLÉVATION / POINTS SINGULIERS MONTAGE D UN MUR STEPOC : FONDATION / ÉLÉVATION / POINTS SINGULIERS Encoches prévues pour le de 20 positionnement précis des armatures. de 15 de 30 Couler les fondations planes et de niveau MUR SIMPLE

Plus en détail

Domaine d application du guide Cadre réglementaire et normatif Choix du type de réseau Conception des réseaux

Domaine d application du guide Cadre réglementaire et normatif Choix du type de réseau Conception des réseaux SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 7 1. Présentation du guide 8 2. Terminologie 13 Cadre réglementaire et normatif 13 1. Réglementation incendie 13 2. Sécurité 15 3. Protection contre les brûlures

Plus en détail

Génie civil : - les joints de chaussée défectueux peuvent être dégagés par hydrodémolition pour être réparés.

Génie civil : - les joints de chaussée défectueux peuvent être dégagés par hydrodémolition pour être réparés. Page 1 / 1 Rapport technique / Travaux spéciaux / Hydrodémolition Contenu : Hydrodémolition du béton Rédaction : Thierry Bourgeois / ETC 3 ème année / 1587 Constantine Date : Février 2012 Hydrodémolition

Plus en détail

Bande d étanchéité pour baignoires

Bande d étanchéité pour baignoires Bande d étanchéité pour baignoires Dilatation jusqu à 8 mm Nouveau Nouveau protection de coupe Bande insonorisante Rainure extensible la solution d angles parfaite La révolutionnaire rivaflex TM Parfaite

Plus en détail

CATALOGUE STANDARD & GOULOTTES

CATALOGUE STANDARD & GOULOTTES Métallerie réation Z du hêne Vert 12, rue de la Haie de Terre 35650 Le Rheu Tel : 02 99 14 94 87 Fax : 02 99 14 94 81 Portable : 06 87 90 68 42 Mail : jm.saquet@metallerie-creation.fr Site Internet : www.metallerie-creation.fr

Plus en détail

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL. Guide

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL. Guide Clôture en bois composite Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Guide COMPOSITION 5 7 6 3 4 2 1 8 Lames de remplissage 1 Pied de poteau 8 Chapeau de poteau 7 2 Lame gris pierre Epaisseur 22 mm / Largeur 160

Plus en détail

DEMONTAGE ARMOIRE DE COMMANDE DE PILOTAGE DE TURBINE DANS UNE CENTRALE

DEMONTAGE ARMOIRE DE COMMANDE DE PILOTAGE DE TURBINE DANS UNE CENTRALE Cahier des charges technique sur le projet de conception 2009 CAHIER DES CHARGES DEMONTAGE ARMOIRE DE COMMANDE DE PILOTAGE DE TURBINE DANS UNE CENTRALE Page 1/13 TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE...3

Plus en détail

Bekaclip -P Bekaclip -P

Bekaclip -P Bekaclip -P Posez vous-même votre clôture avec Bekaclip -P : Très simple à poser Excellente longévité Ne rouille pas Résistant aux intempéries Clôture système Bekaclip -P Le système Bekaclip -P comprend un grillage

Plus en détail

Installateur Electricien Résidentiel

Installateur Electricien Résidentiel Profil de l Installateur Electricien Résidentiel Activités-clés et tâches Profil des professions secteur des électriciens SCP 149.01 Installateur Electricien Résidentiel version 2012 Page 1 Intitulé :

Plus en détail

Réussir la pose du grillage

Réussir la pose du grillage Réussir la pose du grillage DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊ ME! Etablissement du devis Référence calcul des quantités Qté Prix unitaire Prix total GRILLAGE Périmètre du terrain PIQUETS Pose scellée

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du génie-civil

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du génie-civil Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du génie-civil Contenu : bassin de rétention E.C Rédaction : Ogay Grégory / ETC 3 / 1090 la Croix/Lutry Date : janvier 2015 Création d un bassin de rétention pour

Plus en détail

Volets battants. Précadre

Volets battants. Précadre Notice de pose Volets battants Précadre Français Lisez cette directive, tenez compte de son contenu et des consignes d'avertissement avant la pose. Ces indications sont très importantes pour le montage

Plus en détail

Les fiches conseils POSER UNE GOUTTIÈRE EN PVC. Réussissez chaque étape. Difficulté : Flashez ici

Les fiches conseils POSER UNE GOUTTIÈRE EN PVC. Réussissez chaque étape. Difficulté : Flashez ici Les fiches conseils Réussissez chaque étape POSER UNE GOUTTIÈRE EN PVC Difficulté : Poser une gouttière en PVC est une opération accessible à tout un chacun. En effet, les différents éléments existant

Plus en détail

CHAPITRE 05 : HYPOTHESES DE LA RESISTANCE DES MATERIAUX

CHAPITRE 05 : HYPOTHESES DE LA RESISTANCE DES MATERIAUX Terminale Génie Civil Mécanique Hypothèses de la R.D.M. page 1/6 CHPITRE 05 : HYPOTHESES DE L RESISTNCE DES MTERIUX I - BUT DE L R.D.M. II - HYPOTHESES. 1) Notion de poutre. 2) Hypothèses fondamentales

Plus en détail

Cloison de distribution

Cloison de distribution Manuel Technique Cloison de distribution Cloison de distribution Système Plaques de Plâtre GYPSOTECH tout simplement parce que professionnel. Pour les professionnels de la plaque de plâtre la facilité

Plus en détail

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Etanchéification version décembre 09 Mise en œuvre CFC dans l'entreprise

Plus en détail

Matériels de chantiers

Matériels de chantiers Godets basculants et bennes à béton BACKEL CES BACS PEINTS, EN TÔLE ACIER (ÉPAISSEUR 2mm), CONÇUS POUR LE TRANSPORT DU BÉTON À L AIDE D'ÉLÉVATEURS, PEUVENT ÊTRE DÉPLACÉS À LA GRUE. Dimensions (en mm) A

Plus en détail

SCHILTZ handling. wh-080801-fr MONORAIL MANUEL HELM

SCHILTZ handling. wh-080801-fr MONORAIL MANUEL HELM 1 MONORAIL MANUEL HELM 2 RAILS DE TRANSPORT HELM Rails HELM : Le monorail HELM comprend 5 dimensions de rails avec une capacité max de 1600 kg. Ces rails sont livrés en longueurs standards de 6 m (ou en

Plus en détail

Référence Épaisseur (mm) Largeur (mm) Longueur (m) 600000339 36 135 2,00 600000433 Lame deux faces bombées

Référence Épaisseur (mm) Largeur (mm) Longueur (m) 600000339 36 135 2,00 600000433 Lame deux faces bombées PISCINES CLAUSTRAS ET CLÔTURES Clôture Berline Modulaire Esthétique au choix Robuste Multi-fonctionnelle Essence : Pin CL Assemblage unique : - système à queue d aronde auto-bloquant - simple emboîtement

Plus en détail

Fiche n VIII-3 "Bossages des appareils d'appui"

Fiche n VIII-3 Bossages des appareils d'appui Fiche n VIII-3 "Bossages des appareils d'appui" par la partie en béton fretté solidaire du sommier ou du chevêtre (cas des petits appareils d'appui en élastomère fretté) ; ou par le mortier de calage lorsque

Plus en détail

POSER UN BLOC PORTE. C a s t o r a m a

POSER UN BLOC PORTE. C a s t o r a m a 90.21 POSER UN BLOC PORTE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La pose d une porte d e n t r é e page 3 La pose d une porte i n t é r i e u r e pages 4&5 page 1/5 - Fiche Conseil

Plus en détail

NOTICE DE POSE. Généralités

NOTICE DE POSE. Généralités NOTICE DE POSE Généralités Les pierres sont des matériaux naturels caractérisés par une variété de couleurs et nuances ;ce qui participe à leur aspect unique et à leur beauté La couleur de l OPUS QUARTZITE

Plus en détail

adjacents 40 / 60 mm Text Pour un accès différencié des personnes et des marchandises Portes d accès distinctes pour personnes et

adjacents 40 / 60 mm Text Pour un accès différencié des personnes et des marchandises Portes d accès distinctes pour personnes et Portillons Text intégrés et adjacents 40 / 60 mm Pour un accès différencié des personnes et des marchandises Les portes ALU ou ISO d Alpha peuvent être dotées d un portillon intégré. Lorsque c est possible,

Plus en détail

Insulated Door Components. Porte. U = globalement 22% plus isolant. Étanchéité à l AIR

Insulated Door Components. Porte. U = globalement 22% plus isolant. Étanchéité à l AIR Insulated Door Components Porte Étanchéité à l AIR classe 4 U = globalement % plus isolant Porte L efficacité thermique et la réduction de la perméabilité à l air sont des aspects critiques dans la conception

Plus en détail

Barrière Physico-chimique anti termites sous fondation et dallage

Barrière Physico-chimique anti termites sous fondation et dallage Notice produit Edition Novembre 2013 Numéro 3209 Version n 2013-413 Sika Anti Termites film NEW Sika Anti Termites film NEW Barrière Physico-chimique anti termites sous fondation et dallage Construction

Plus en détail

-/ le système d amortissement établi. La meilleure façon d amortir. SYSTÈMES RÉDUCTEUR DE BRUIT pour les plus hautes exigences

-/ le système d amortissement établi. La meilleure façon d amortir. SYSTÈMES RÉDUCTEUR DE BRUIT pour les plus hautes exigences -/ le système d amortissement établi. La meilleure façon d amortir. SYSTÈMES RÉDUCTEUR DE BRUIT pour les plus hautes exigences 0.-/ APPLICATION STRAILastic_S - Le système qui a fait ses preuves, le système

Plus en détail

- L'EC2 détermine une longueur développée totale à mettre en œuvre sans considérer de réduction liée à la partie courbe.

- L'EC2 détermine une longueur développée totale à mettre en œuvre sans considérer de réduction liée à la partie courbe. Eurocode 2 : Comment Arche Poutre calcule t-il les ancrages à l'eurocode 2? Logiciel : Module : Question : Rubrique : Difficulté : Arche Poutre Eurocode 2 : Comment Arche Poutre calcule t-il les ancrages

Plus en détail

OPERATION DE TRAVAUX

OPERATION DE TRAVAUX Maîtrise d Œuvre : C3C 21 rue Normande 28230 EPERNON Tél : 06.32.89.12.95 Fax : 09.58.83.45.69 E-mail : c3c.capelle@gmail.com Maître d Ouvrage LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX

Plus en détail

CONSEIL POSER DU TISSU MURAL A COLLER 70.08. Castorama. Construire Aménager Décorer Jardiner. MEMO page 2. LA PREPARATION DES SUPPORTS page 3

CONSEIL POSER DU TISSU MURAL A COLLER 70.08. Castorama. Construire Aménager Décorer Jardiner. MEMO page 2. LA PREPARATION DES SUPPORTS page 3 70.08 POSER DU TISSU MURAL A COLLER CONSEIL Castorama MEMO page 2 LA PREPARATION DES SUPPORTS page 3 LA DECOUPE DES ROULEAUX page 4 L ENCOLLAGE ET LA POSE page 5 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet de préparer

Plus en détail

Optique TP de physique

Optique TP de physique TP de physique Français p 1 Version : 2107 Ensemble banc d optique modèle 200 Banc optique 2000 mm 1 Composition Le coffret banc d optique est un ensemble complet permettant de réaliser facilement de nombreuses

Plus en détail

Instructions de montage intégré de modules photovoltaïques

Instructions de montage intégré de modules photovoltaïques Instructions de montage intégré de modules photovoltaïques Système de montage universel pour modules photovoltaïques à cadre rigide => Mode portrait ou paysage Support rail bac acier spécifique Composants

Plus en détail

REALISATION DE PRISES MOULEES EN ALUMINIUM

REALISATION DE PRISES MOULEES EN ALUMINIUM REALISATION DE PRISES MOULEES EN ALUMINIUM I - INTRODUCTION Avant de commencer à vous expliquer la conception de prises d escalade en aluminium coulé, je vais vous donner quelques notions de fonderie afin

Plus en détail

Réussir la pose d'une gouttière en PVC

Réussir la pose d'une gouttière en PVC Réussir la pose d'une gouttière en PVC DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les éléments d'une gouttière Angle extérieur Naissance centrale Profilé gouttière Jonction Crochet Manchon Naissance à gauche

Plus en détail

Technologie. La Cisaille. La Cisaille est une machine travaillant par enlèvement de matière

Technologie. La Cisaille. La Cisaille est une machine travaillant par enlèvement de matière La Cisaille La Cisaille est une machine travaillant par enlèvement de matière La cisaille est une machine qui permet la découpe matériaux tendres. Elle est actionnée à la main et fonctionne donc grâce

Plus en détail

Evacuation de l eau / Etanchéité Schlüter -KERDI-LINE : kits d évacuation

Evacuation de l eau / Etanchéité Schlüter -KERDI-LINE : kits d évacuation Schlüter -KERDI-LINE : kits d évacuation Les caniveaux Schlüter -KERDI-LINE sont réalisés en acier inoxydable V4. Ils sont disponibles en évacuation horizontale ou verticale, en 14 longueurs assorties

Plus en détail

RP RR PDA. coinçage immob. + mobile port de gants

RP RR PDA. coinçage immob. + mobile port de gants ACTIVITE structure de toit Charpente Fermettes préfabriquées chute de personne avec dénivellation travail par vent faible disposer de moyens d accès intérieurs et ne pas escalader les fermettes coinçage

Plus en détail

Système BUS/SCS SYSTÈME BUS/SCS

Système BUS/SCS SYSTÈME BUS/SCS GUIDE TECHNIQUE CÉLIANE Système BUS/SCS SYSTÈME BUS/SCS > Système BUS/SCS Caractéristiques générales... 58 Règles générales d'installation... 76 Système domotique... 99 Système d'alarme intrusion... 141

Plus en détail

Les toitures en bois. Les éléments d assemblage. Marc Lucasse

Les toitures en bois. Les éléments d assemblage. Marc Lucasse Les toitures en bois Les éléments d assemblage Marc Lucasse Plan 1. Fonctions des éléments d assemblage 2. Moyens d assemblage 2.1 Assemblage bois sur bois 2.1.1 Par embrèvement 2.1.2 Par tenon et mortaise

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES COMMUNE DE GARDANNE FALAISE DE VALABRE MUR DE GUEYDAN SECURISATION D UN ITINERAIRE DE RANDONNEE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE GARDANNE

Plus en détail

Les conditions de l'exploitation de la voie ferrée du métropolitain

Les conditions de l'exploitation de la voie ferrée du métropolitain Les conditions de l'exploitation de la voie ferrée du métropolitain 1. La présence dans le tunnel de l'eau, un faible éclairage du tunnel, la saleté de sa partie inférieure, demandent la disposition des

Plus en détail

L'ISOLATION SUR MESURE DEPUIS 30 ANS

L'ISOLATION SUR MESURE DEPUIS 30 ANS L'ISOLATION SUR MESURE DEPUIS 30 ANS PRESENTATION et UTILISATION Le feutre tendu ISOMETAL fabriqué par AIRISOL est un produit isolant constitué d un matelas de laine de verre revêtu d un complexe pare

Plus en détail

CCPQ TÔLIER / TOLIERE EN CARROSSERIE PROFIL DE QUALIFICATION 1/7. PQ Spécifique Tôlier Version du 13/10/03

CCPQ TÔLIER / TOLIERE EN CARROSSERIE PROFIL DE QUALIFICATION 1/7. PQ Spécifique Tôlier Version du 13/10/03 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE CARROSSERIE TÔLIER / TOLIERE EN CARROSSERIE PROFIL DE QUALIFICATION

Plus en détail

TRAVAUX DE SECURISATION D UN MUR DE SOUTENEMENT

TRAVAUX DE SECURISATION D UN MUR DE SOUTENEMENT COMMUNE D HERBEYS 27 chemin du Villard 38320 HERBEYS 04 76 73 63 76 Fax : 04 76 72 09 65 commune.herbeys@wanadoo.fr TRAVAUX DE SECURISATION D UN MUR DE SOUTENEMENT BORDEREAU DES PRIX UNITAIRE (BPU) BPU

Plus en détail

Réservoirs d huile HCYR

Réservoirs d huile HCYR Refrigeration & limate omponents Solutions 43.1 n Applications 01/11 Stockage de l huile séparée du fluide frigorigène par le ou les séparateurs d installations de réfrigération et de conditionnement d

Plus en détail

Instructions de pose

Instructions de pose Instructions de pose Bardage en clins Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Avis Technique CSTB 2/13-1553 Pour toutes questions, n hésitez pas à nous contacter : contact@scbsas.com

Plus en détail

Notice pour le montage du système HANS

Notice pour le montage du système HANS Notice pour le montage du système HANS Positionnement des points d attaches supérieurs de harnais Montage correct L angle du harnais doit être situé entre 10 et 20 par rapport à l horizontal (zone verte).

Plus en détail

Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019)

Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019) Règles de certification NM BPE 1 Référentiels Règles générales de la marque NM Règles particulières de la marque NM BPE (NM 019) La norme NM 10.1.008 et les normes auxquelles elle se réfère (Annexe I des

Plus en détail

C.C.T.P. RAILS DE TRANSFERT Hôpital La Grafenbourg EHPAD et USLD

C.C.T.P. RAILS DE TRANSFERT Hôpital La Grafenbourg EHPAD et USLD C.C.T.P. RAILS DE TRANSFERT Hôpital La Grafenbourg EHPAD et USLD 1. GENERALITE Présentation de l opération et définition sommaire des travaux : L opération consiste à équiper en rails de transfert (y compris

Plus en détail

CATALOGUE. Nom de l'organisation CONSTRUCTIONS METALLIQUES PRODUITS METALLURGIQUES

CATALOGUE. Nom de l'organisation CONSTRUCTIONS METALLIQUES PRODUITS METALLURGIQUES CATALOGUE Nom de l'organisation CONSTRUCTIONS METALLIQUES PRODUITS METALLURGIQUES Profils bardages Profils Couvertures 915.40.5 1000.40.4 1070.25.4 1000.39.3 1000.45.3 1085.25.6 836.76x18 836.76x18 988.76x18

Plus en détail

Lot N 08 PLATRERIE/ISOLATION

Lot N 08 PLATRERIE/ISOLATION 1 NOTA: L'entreprise devra se rendre compte sur place des travaux à exécuter. L'entreprise aura à sa charge tous les échafaudages intérieurs pour l'exécution de ses travaux et la protection des personnes.

Plus en détail

Principes d utilisation de la clôture Jardin composite

Principes d utilisation de la clôture Jardin composite Principes d utilisation de la clôture Jardin composite A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT L INSTALLATION DE VOTRE CLOTURE Avant le démarrage du chantier, nous vous conseillons vivement l entière lecture de ce

Plus en détail

Domaine d application du guide 9 Support 9 Sous-couches isolantes Chape ou dalle sur sous-couche isolante en vue d une pose collée de revêtement

Domaine d application du guide 9 Support 9 Sous-couches isolantes Chape ou dalle sur sous-couche isolante en vue d une pose collée de revêtement SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 9 Support 9 1. Âge du support 9 2. État de surface 11 3. Préparation du support 13 4. Interposition d un film 15 s s 15 1. Critères de choix 18 2. Superposition

Plus en détail

des dalles de sol souples

des dalles de sol souples D.10 DÉCORATION Je pose des dalles de sol souples avec méthode AVEC LES CONSEILS 1 Les types de dalles Les dalles plastique Les dalles adhésives L envers est enduit de colle spéciale protégée par une pellicule

Plus en détail

- Le moulage en coquille par gravité. - Le moulage en coquille sous pression. - La matière (Point de fusion et fluidité à l état fondu)

- Le moulage en coquille par gravité. - Le moulage en coquille sous pression. - La matière (Point de fusion et fluidité à l état fondu) 1.1- Principe Le moulage des métaux et polymères 1- Généralités Le moulage d une pièce est réalisé en remplissant le moule par un matériau en fusion. Ensuite le refroidissement assure la solidification

Plus en détail

Mobilier de laboratoire. Hottes à extraction extérieure. Tarif 2016

Mobilier de laboratoire. Hottes à extraction extérieure. Tarif 2016 Hottes à extraction extérieure Tarif 2016 1 Bien choisir son équipement Une hotte d aspiration : C est un système permettant d éliminer les vapeurs en les rejetant à l extérieur. Une hotte n a pas de glace

Plus en détail

LOT n 07 - CARRELAGE - FAIENCES

LOT n 07 - CARRELAGE - FAIENCES LOT n 07 - CARRELAGE - FAIENCES Vestiaires football DREUIL 07 / 1 SOMMAIRE 07. 00 - GENERALITES 07. 01 - Conditions générales d'exécution 07. 02 - Qualité et caractéristiques des matériaux 07. 03 - Mise

Plus en détail

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles

TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles TP électrostatique : lignes de champ, équipotentielles Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé et des courbes produites. Objectif : Tracer des lignes équipotentielles et des lignes de champ

Plus en détail

Grilles rectangulaires

Grilles rectangulaires Série AWA 5 - aluminium Grille AWA 5 Contre-cadre F4 UTILISATION Prise d'air neuf ou rejet d'air vicié. Positionnement mural. ENCOMBREMENT 30 CONSTRUCTION Cadre en aluminium extrudé, ailettes horizontales

Plus en détail

Dispositif modulaire de confinement thermique suspendu sur allée de baies en salle informatique - Contexte -

Dispositif modulaire de confinement thermique suspendu sur allée de baies en salle informatique - Contexte - - Contexte - Dans la majorité des cas, le refroidissement des salles s effectue par soufflage d un air climatisé sous un faux plancher. Cet air refroidi sort dans la salle par des dalles perforées disposées

Plus en détail

Systèmes d assemblage pour tubes Unités linéaires tubulaires

Systèmes d assemblage pour tubes Unités linéaires tubulaires Systèmes d assemblage pour tubes Unités linéaires tubulaires Systèmes d assemblage pour tubes Unités linéaires tubulaires EMILE MAURIN 23 rue Marc Bloch B.P. 7234 69354 LYON CEDEX 07 Fax : 33 (0)4 72 76

Plus en détail

par BernardLimont Elle a été réalisée en chêne. Des plateaux de 27 mm et de 18 mm ont été utilisés. Principe de l assemblage

par BernardLimont Elle a été réalisée en chêne. Des plateaux de 27 mm et de 18 mm ont été utilisés. Principe de l assemblage Remarques Pour la réalisation d une porte, on a différents type d assemblages possibles : - tenons et mortaises avec moulures arrêtées, - avec ravancement d onglets, - profil contre profil. Cette dernière

Plus en détail

PCB 80 Plancher collaborant. Fiche technique Avis Technique CSTB

PCB 80 Plancher collaborant. Fiche technique Avis Technique CSTB PCB 80 Plancher collaborant Fiche technique Avis Technique CSTB V1/2011 caractéristiques du profil 77 54 187,5 750 Détail géométrique de la tôle épaisseur (mm) 0,75 0,88 1 poids (dan/m 2 ) 9,39 11,02 12,53

Plus en détail

FRANCE 2013. Siphons Profilés de pente Receveurs Accessoires

FRANCE 2013. Siphons Profilés de pente Receveurs Accessoires FRANCE 2013 Siphons Profilés de pente Receveurs Accessoires I-DRAIN est un drain ingénieux et innovant spécialement développé pour une installation sans seuil Avec sa hauteur d'encastrement à partir de

Plus en détail

GROS-OEUVRE. L3 Génie Civil

GROS-OEUVRE. L3 Génie Civil GROS-OEUVRE L3 Génie Civil 1 Exemple d'entreprises de grosœuvre etc... Etc. etc. L3 Génie Civil 2 Exemple d'organisation d'une équipe gros-œuvre L3 Génie Civil 3 Exemple d'organisation d'un chantier de

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE DUALU EVOLUTION 150 Siège social et Usine : BRUNE 07210 CHOMERAC Tél : 04 75 65 12 55 Fax 04 75 65 92 76 http//www.deko.fr Agence Ile de France : Z.I. du Closeau

Plus en détail

NORMES INOX. Ces normes sont classées comme suit : 1 Conception et calcul. 2 Produits sidérurgiques. 3 Soudage et produits consommables

NORMES INOX. Ces normes sont classées comme suit : 1 Conception et calcul. 2 Produits sidérurgiques. 3 Soudage et produits consommables Revue Construction Métallique NORMES INOX par J.-P. PESCATORE 1 En quelques années, des progrès importants ont été réalisés dans la connaissance du comportement structurel de l acier inoxydable, y compris

Plus en détail

LE SOUDAGE MANUEL A L ARC, AVEC ELECTRODES ENROBEES

LE SOUDAGE MANUEL A L ARC, AVEC ELECTRODES ENROBEES LE SOUDAGE MANUEL A L ARC, AVEC ELECTRODES ENROBEES 1 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT : Dans le soudage électrique à l arc, le mode de chauffage permettant la fusion est un arc électrique formé entre une électrode

Plus en détail

46 Prix public (T.V.A. comprise) - Octobre 2014 France

46 Prix public (T.V.A. comprise) - Octobre 2014 France CARACTERISTIQUES GENERALES Finitions Étagères : chêne laqué par un vernis transparent mat. Éléments verticaux : aluminium anodisé naturel, aluminium verni noir mat. Portes coulissantes : aluminium anodisé

Plus en détail