Café Lowendal et autres nou velles. et autres nou velles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Café Lowendal et autres nou velles. et autres nou velles"

Transcription

1

2 TATIANA DE ROSNAY Café Lowendal et autres nou velles et autres nou velles LE LIVRE DE POCHE

3 1 «On ne peut rien écrire dans l indif fé rence.» Simone de Beauvoir ( ) Les Mandarins

4 Cela fait cinq ans. Je peux à présent en parler. En par ler sans fris son ner. Je peux même écrire son nom : Vic to ria. Vic to ria. Vic to ria. Écrire son nom sans avoir mal au ventre. Sans avoir envie de me cacher. Envie de la tuer. Envie de pleu rer. Envie de mou rir. C est long, cinq ans. Long sur le papier. Cinq agen das. Cinq étés. Cinq hivers. Un quin quen nat. Mais dans la vie, dans la vraie vie, celle qui coule, fluide, celle qu on ne voit pas pas ser, cinq ans, c est court. C est comme hier. Je me sou viens de tout. Je me sou viens de chaque ins tant. De chaque détail. Je me sou vien drai ma vie entière de Vic to ria. Je ne la connais sais pas. Nous avions un homme en commun. Un homme dont j avais été très amou reuse, comme lui de moi. Une histoire longue, qui m avait pro fon dé ment marquée. 13

5 Café Lowendal et autres nou velles Di ego. Le genre d homme qui tra verse une exis tence comme une comète brû lant tout sur son pas sage. Et qu une femme n oublie pas. Vic to ria, c était après moi. Je ne savais pas grand- chose d elle. Son métier, inat tendu : ingé nieur. Et puis sa beauté. Sa blon deur, sa ligne élan cée. Vic to ria m intri guait. On murmurait que Di ego avait été épris d elle. Pour tant, ils s étaient sépa rés.

6 Il y a cinq ans, en mai 2008, j habi tais avenue de Suffren, dans un immeuble 1930 qui surplombe l Unesco. Mes enfants fai saient leurs études à l étran ger, j étais sans attaches, et je savou rais cette nou velle liberté que la vie m offrait. L appar te ment était spa cieux, lumineux et calme. Je l avais amé nagé avec simpli cité. J y tra vaillais à mon nou veau roman, presque achevé. Je devais le remettre à la fin du prin temps. Mon édi teur l atten dait avec impatience. C était une jour née enso leillée, fraîche encore, comme je les aimais. Une jour née qui allait changer le cours de mon des tin, mais je ne le savais pas. Un matin comme les autres. Je me sou viens encore du T- shirt vert que je por tais, acheté à New York, dans le Village. Elle était assise sur un banc à l angle de l avenue de Lowendal et de l ave nue de Suffren. Une 15

7 Café Lowendal et autres nou velles femme, au télé phone. J avais juste eu le temps de remar quer ses jambes fines. Tous les matins, je m impo sais le même par cours spor tif : je remon tais l ave nue vers l espla nade des Invalides pour reve nir ensuite chez moi par l avenue de Breteuil. Afin de ne pas être reconnue par mes lec teurs, je dis si mu lais mes che veux roux atta chés en cato gan sous une cas quette avec une visière assez longue. Aussi fus- je étonnée d entendre une voix fémi nine s excla mer : «Gabrielle Célas!» Il y a cinq ans, ma car rière d écri vain s étio lait. J appro chais de la cin quan taine, âge redouté. Le miroir me ren voyait l image d une femme encore sédui sante, mais je sup por tais mal ces flé tris sures qui mar quaient mon visage, mon corps. Depuis une décen nie je régnais sur le monde de l édi tion en impé ra trice des lettres, depuis une décen nie mes romans, publiés chaque année avec la régula rité d un métro nome, domi naient le clas sement des meilleures ventes. Mais depuis quelque temps, les sor ties déce vaient mon édi teur. Il y avait eu un effri te ment des chiffres. Rien de bien pré oc cu pant, mais il fal lait faire quelque chose, selon lui. Mes lec teurs se lassaient- ils? Sans 16

8 Café Lowendal doute. Mes romans étaient- ils trop formatés? Trop simi laires? On me le repro chait. Oui, on le chu cho tait, et je devi nais ces mots impi toyables qui me fai saient fré mir : Gabrielle Célas est démodée. Lire Célas, c est rin gard. Il y avait eu ces nou veaux venus, ces jeunes doués, malins, qui avaient explosé sur la scène média tique et dont les romans s arra chaient dans le monde entier, comme Nicolas Kolt, mon ennemi de papier. La guerre entre mon édi teur et le sien était décla rée. Ce beau gosse de Kolt s éta lait avec inso lence dans les gares, sur les culs de bus, dans le métro, sur des affiches en plein Paris. Par tout. Il sem blait para der. Les chiffres de ventes de son deuxième roman, qui se dérou lait à Saint- Pétersbourg, étaient ver ti gi neux. Il était passé en tête des listes. Du jamais- vu. Il me nar guait. Du moins, je le res sen tais ainsi, car pour avoir croisé Kolt sur les pla teaux de télé vi sion et dans les salons du livre, il fal lait bien reconnaître qu il était délicieux, tant à fré quen ter qu à regar der. «C est bien vous?» Elle était belle, de cette beauté simple des femmes qui n ont pas besoin d y tra vailler, de 17

9 Café Lowendal et autres nou velles s apprê ter, de se mettre en valeur. Elle ne me disait rien. «Par don, nous ne nous sommes jamais croisées, mais Di ego m a tel le ment parlé de toi. Je suis Victoria.» Le tutoie ment, à présent. Mais il ne m a pas déran gée. J ai trouvé cela plu tôt cor dial. La fameuse Vic to ria. Son sou rire. Elle por tait une jupe courte en jean, une che mise blanche. Sa peau était dorée. Pas de bijoux. Un regard vertde-gris, franc, direct. Dix ans de moins que moi. J ai répondu, en sou riant aussi : «Vic to ria! Enfin un visage sur un nom. Je t offre un café? Tu as le temps? Il y a un endroit que j aime bien, ave nue de Lowendal.» Elle mar chait à mes côtés, me dépas sant d une tête. Elle devait bien faire un mètre quatrevingts, en bal le rines. Un pas souple. Quelque chose de félin. Elle était fas ci nante. Je vou lais tout savoir d elle, de son his toire avec Di ego. C était, je l avoue, un désir mal sain. Entre Di ego et moi, cela avait été une romance sauvage, limite. Il culti vait ce «borderline» amoureux, cet état de manque per manent, même s il se trou vait dans la pièce à côté, et non sur un autre continent. Je me deman dais comment 18

10 Café Lowendal il s était comporté avec elle. Avait- il été plus doux? Ou plus fou, plus extrême encore? Alors qu elle pre nait place en face de moi, au Café Lowendal, mes yeux ont glissé sur ses cuisses, fuse lées et mus clées. J ima gi nais les mains de Di ego sur cette peau- là. Sa bouche, sur elle. Leurs gestes. Leurs étreintes. Je ne res sen tais aucune jalou sie, si ce n était de sa beauté. Mais d eux, de leur passé, aucun ressen ti ment. Juste cette envie dévo rante de savoir. De tout voir. J aurais dû la tenir à dis tance, cette soif d inti mité. Mais, quand elle a commencé à me par ler de Di ego, sans que j aie eu besoin de la ques tion ner, je l ai lais sée faire. Je l écou tais, en remuant mon café- crème, en hochant la tête, sim ple ment, comme s il était tout natu rel de par ler d un ex. Mais par ler de Di ego n était pas ano din. C était ouvrir la porte à tous les dan gers. J aurais dû m en dou ter. Elle n avait pas pu venir à l enter re ment. à l époque, en 2005, elle était en poste en Scandinavie, et cela lui avait été impos sible de se libé rer. Je lui ai raconté ce qu on avait déjà dû lui décrire, le petit cime tière en Bretagne, la 19

11 Café Lowendal et autres nou velles bruine, le ciel bas, le vent, une foule compacte et silen cieuse. Des parents dignes, encore sous le choc de cette mort bru tale, l acci dent de moto, en pleine nuit, sur l auto route. Sa nouvelle compagne, une jolie brune au visage pâle, se tenait au bord de la tombe, comme une fleur qui se fanait. «En t écou tant, j ai l impres sion d y être. C est ça, la magie des écri vains.» J ai commandé un autre café et j ai ajouté : «Les écri vains sont juste un peu plus observateurs. Peut- être. Tu sais, j écris, ou j essaie d écrire, depuis long temps.» J avais tant de fois entendu cette phrase, elle me rem plis sait d emblée d une sorte de terreur. Mes lec teurs me la répé taient sans cesse. Ils m abreu vaient de manus crits. Je ne savais plus quoi en faire. On les adres sait à mon attention chez mon édi teur, ou on me les envoyait par cour rier élec tro nique, avec une pièce jointe. Je ne les lisais jamais. Ces piles de papier me fai saient peur. Tout le monde écri vait. Tout le monde aspi rait à deve nir auteur. Mais comment faites- vous? me demandaient- ils. Moi aussi, je veux publier, dites- nous comment. Quel est 20

12 Café Lowendal votre secret? On veut savoir. Quelle est votre recette? Comment ça se passe? Raconteznous! Dites- nous tout! «Je ne sais pas par où commen cer», m a confié Vic to ria, en me fixant de ses yeux vertde-gris. «Je prends des notes, j ai plein de notes, mais je n arrive pas à trou ver le début. Je suis per due.» J ai réussi à maî tri ser l ennui qui s emparait de moi. Je ne sup por tais plus ces ques tions sur le pro ces sus d écri ture. Je n avais aucune patience pour ces hordes d indi vi dus qui rêvaient de deve nir célèbres. Je pen sais expédier ma réponse en quelques minutes, détourner la conversation. Mais c est alors qu elle a pro noncé cette phrase stupéfiante. «Je suis en train d écrire sur lui, sur Di ego, sur sa mort, sur nous.» Un fris son m a par cou rue des pieds jusqu à la tête. Le Café Lowendal n était pas encore trop bruyant, ce matin- là. Il y avait les habi tués avec leurs jour naux, leur ipad, et les autres, les clients de pas sage, les tou ristes en route vers la tour Eiffel. 21

13 Café Lowendal et autres nou velles Et puis elle et moi, à la ter rasse enso leillée, en ce mois de mai. Comme si de rien n était. Un pié ton, en nous aper ce vant toutes les deux, n aurait jamais pu ima gi ner ce qui se tra mait. Je le sais, main te nant, j aurais dû chan ger de sujet de conver sa tion. L inter ro ger sur son métier, par exemple. Sur son quo ti dien. Avaitelle un homme dans sa vie? Des enfants? Où avait- elle voyagé récem ment? Avait- elle vu un bon film? Lu un roman inté res sant? Mais au lieu de cela, j ai suc combé. Je n ai pas résisté. «Un roman sur Di ego? Et tu en es où? Je ne sais pas, c est encore bru meux. Je n en suis nulle part.» Un petit silence. «Je peux t aider, si tu veux. Y jeter un coup d œil.»

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT La Grande Récré Cas 6 Cor rigé 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. Forces Matrice SWOT Fai blesses Posi tion ne ment : La Grande Récré a mis en place un réseau de conseillers dans les maga

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

suraient sur la douce tran quillité de sa vie. Il aimait ce bonheur simple : sa femme occupée à la cuisine et les rires complices de ses enfants qu

suraient sur la douce tran quillité de sa vie. Il aimait ce bonheur simple : sa femme occupée à la cuisine et les rires complices de ses enfants qu 22 février, 0 h 02 Antonio Rodriguez a regardé le jour nal de la 3 puis il a éteint la télé vi sion et est res té de longues minutes immobile dans l obscurité du salon, en attendant d être cer tain que

Plus en détail

Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP. Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier

Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP. Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070505-4 Table des matières Préambule IV Partie 1 L

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Béziers Villa Antonine - Y a trois filles qui font des trucs bizarres devant les Arènes. Et sur les Allées. A la Villa Antonine aussi C est

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

PAUL AUSTER. Seul dans le noir ROMAN TRA DUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS- UNIS) PAR CHRISTINE LE BŒUF BABEL

PAUL AUSTER. Seul dans le noir ROMAN TRA DUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS- UNIS) PAR CHRISTINE LE BŒUF BABEL PAUL AUSTER Seul dans le noir ROMAN TRA DUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS- UNIS) PAR CHRISTINE LE BŒUF BABEL Seul dans le noir, je tourne et retourne le monde dans ma tête tout en m effor çant de venir à bout d

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

L Amour est tout près

L Amour est tout près Karine Le Marchand Alix Girod de l Ain L Amour est tout près Célibataires, les clés pour être heureux à deux Philippe Rey 1 L infir mière CE QUE LES GENS QUI LA CONNAISSENT DISENT D ELLE Y a pas comme

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

LES MANIPULATEURS SONT PARMI NOUS

LES MANIPULATEURS SONT PARMI NOUS Thérapeute comportementaliste et cognitiviste, ISABELLE NAZARE-AGA exerce en cabinet et dirige des stages d affirmation et d estime de soi, de recherche des valeurs personnelles, de communication et de

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Cloud Tout sur le Personnel Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Couverture : Rachid Maraï Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-100-59009-4 Sommaire Avant- propos...vii 1. Qu est- ce que le Cloud?...1

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros Cookbook Référencement Google 80 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook développement Android 4, 60 recettes de pros D. Gosset, F. Impérial, M. Pybourdin,, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook

Plus en détail

SharePoint 2013. 40 recettes de pros

SharePoint 2013. 40 recettes de pros SharePoint 2013 40 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60 recettes de pros

Plus en détail

CES GENS QUI ONT PEUR

CES GENS QUI ONT PEUR Elaine N. Aron CES GENS QUI ONT PEUR D AVOIR PEUR Mieux comprendre l hypersensibilité Table des matières Introduction...7 Êtes-vous hyper sen si ble? Ques tion naire...17 1. Qu est-ce qu un hyper sen

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux

Guide pratique des réseaux sociaux Guide pratique des réseaux sociaux Guide pratique des réseaux sociaux Twitter, Facebook des outils pour communiquer Marc Fanelli-Isla 2 e édition Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057858-0 Table des matières

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Pleure pas, Germaine. Claude Jasmin. Pleure pas Germaine.indd 1. Claude Jasmin

Pleure pas, Germaine. Claude Jasmin. Pleure pas Germaine.indd 1. Claude Jasmin 25% 50% 75% 100% Pleure pas, Germaine Claude Jasmin C était une époque où on choisissait son éditeur comme on choisit une carabine. Et les éditeurs choisissaient leurs auteurs dito. Que Jasmin vienne à

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

Je construis mon véhicule électrique

Je construis mon véhicule électrique Je construis mon véhicule électrique Retrouvez aussi : Électrotechnique et énergie électrique 2 e édition Luc Lasne 304 pages Dunod, 2013 Aide-mémoire d électrotechnique Pierre Mayé 320 pages Dunod/L Usine

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

COMMENT GLANDER AU BUREAU. EN PASSANT POUR UN PRO et autres techniques de survie en entreprise

COMMENT GLANDER AU BUREAU. EN PASSANT POUR UN PRO et autres techniques de survie en entreprise COMMENT GLANDER AU BUREAU EN PASSANT POUR UN PRO et autres techniques de survie en entreprise Édi tions First, 2009. ISBN : 978-2-253-16622-1 1 re publication LGF COMMENT GLANDER AU BUREAU EN PASSANT POUR

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Zoé Rémi Alexej Thomas Maïa a un cousin en Italie. est d'origine lyonnaise. est d'origine marocaine. vient de Lituanie. a une grand-mère suédoise.

Zoé Rémi Alexej Thomas Maïa a un cousin en Italie. est d'origine lyonnaise. est d'origine marocaine. vient de Lituanie. a une grand-mère suédoise. NOM : PRÉNOM : UNITÉ 0 ET 1 DATE : CLASSE : GROUPE : C. Santa Victoria M.M. Escolapias 2º ESO REFUERZO DE FRANCÉS DE 1ª EVALUACIÓN 1 Lis le dialogue de l unité 0, page 6 et dis si c est Vrai ou faux. Corrige

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Trop jeune et trop conne

Trop jeune et trop conne Trop jeune et trop conne P tain la vie! Pourquoi tu m as fait ça? Le temps est passé et je n ai pas oublié. C est fou! Ça fait cinq ans! Cinq longues années que ça dure. Une éternité! Quand on est ado,

Plus en détail

LA BEAUTÉ SELON...LÉANE LABRÈCHE- DOR OLIVIA LÉVY LA PRESSE Léane Labrèche- Dor craque pour le popcorn au cheddar, adore marcher et nager l été, admire les femmes élégantes comme Meryl Streep ou Diane

Plus en détail

Précis. opérationnelle. de recherche. Méthodes et exercices d application

Précis. opérationnelle. de recherche. Méthodes et exercices d application Précis de recherche opérationnelle Méthodes et exercices d application Robert Faure était professeur de la chaire de recherche opérationnelle au CNAM Bernard Lemaire est professeur émérite de la chaire

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PAR HOMOPHONES CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes par ce que parce que par ce que : préposition par suivi du pronom démonstratif

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Si la vie vous intéresse

Si la vie vous intéresse Si la ie ous intéresse paroles: J Pauze musique: J Pauze / M A Lépine ã 160 c c öguiõt aõcous fr ÛÛ ÛÛÛÛÛ ÛÛÛ ÛÛ ÛÛÛÛÛ ÛÛÛ öõbõasse G 3fr fr fr Û Û ÛÛÛ Û Û Û ( ) 3 ~~ ÿ % % J'ais dans ouer un la monde

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Sous la direction de Lucile Salesses. Management. Marketing de la. Mode

Sous la direction de Lucile Salesses. Management. Marketing de la. Mode Sous la direction de Lucile Salesses Management et Marketing de la Mode À Alexandre Maquette de couverture : Chloé Lerebours http://graphi-chlo.blogspot.com Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059120-6 P

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Sophie Calli es François Laurent

Sophie Calli es François Laurent Sophie Calli es François Laurent Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-060007-6 Pré face Le mar ke ting digi tal et le CRM, une vraie oppor tunité pour les TPE/PME Pour une petite ou moyenne entre prise, il

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux CE Découpe et colle les morceaux de puzzle pour reconstituer la couverture de l album. Recopie le titre du livre lisiblement et sans faire aucune faute. Réponds par Vrai (V) ou Faux (F) Le livre parle

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

❶ Écris le nom des auteurs de cette histoire. ❷ Écris le nom de l illustratrice. ❸ Comment se prénomme le personnage principal de cette histoire?

❶ Écris le nom des auteurs de cette histoire. ❷ Écris le nom de l illustratrice. ❸ Comment se prénomme le personnage principal de cette histoire? Léo adore sa maitresse. Surtout quand elle lui frotte la tête en disant : Bravo Léo, tu as encore bien travaillé. Il adore. Pour demain, elle a demandé à chacun de ses élèves de rapporter un objet ancien.

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres BISES LEO 3 Sändningsdatum : 2005-02-08 Producent : Gabriella Thinsz UR présente : Bises, Léo - Une histoire d amour Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres Léo. Je ne sais pas si je

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

En trente-cinq ans, le tableau de la démo graphie régio nale

En trente-cinq ans, le tableau de la démo graphie régio nale En trente-cinq ans, le tableau de la démo graphie régio nale s'est quelque peu modi fié. Les nais san ces sont deve nues moins nom breu ses, alors que dans le même temps elles ont aug menté en France.

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

Aide-mémoire de. réseaux ET TÉLÉCOMS

Aide-mémoire de. réseaux ET TÉLÉCOMS Aide-mémoire de réseaux ET TÉLÉCOMS Claude Servin Aide-mémoire de réseaux ET TÉLÉCOMS Photo de couverture : Vincent TT - fotolia.com Mise en page : Belle Page Dunod, 2012, tirage corrigé 5, rue Laromiguière,

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail