Val d europe NAISSENT PUBLICS COMMENT EQUIPEMENTS LES. N o 48 - mars Bailly-Romainvilliers Chessy Coupvray Magny le Hongre Serris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Val d europe NAISSENT PUBLICS COMMENT EQUIPEMENTS LES. N o 48 - mars 2006. Bailly-Romainvilliers Chessy Coupvray Magny le Hongre Serris"

Transcription

1 Val d europe I n f o s N o 48 - mars 2006 Bailly-Romainvilliers Chessy Coupvray Magny le Hongre Serris COMMENT NAISSENT EQUIPEMENTS LES PUBLICS

2 Éditorial Sommaire Notre cœur de cible, c est vous! L intercommunalité est parfois méconnue. Le SAN du Val d Europe œuvre pourtant chaque jour à l amélioration de votre qualité de vie. Vivre l intercommunalité au quotidien, c est mettre au cœur de notre action la satisfaction de vos besoins, la défense de vos intérêts. C est être à votre écoute et répondre à vos attentes. Le SAN c est d abord la réalisation d équipements répondant à l intérêt général : les crèches, les écoles, les centres de loisir, les équipements sportifs, ou la Maison des Services Publics qui permettra bientôt, à chacun, d effectuer ses démarches administratives de manière simplifiée, personnalisée et rapide, exemple de notre volonté constante de promouvoir la proximité. C est aussi rendre la nouvelle ville toujours plus dynamique, plus conviviale, plus humaine. Favoriser la constitution d un tissu associatif et promouvoir le bonheur de vivre ensemble sur un territoire exceptionnel. Proposer un soutien aux clubs labellisés et aux sportifs de haut niveau, avec la Charte du sport élaborée en partenariat avec les associations et les communes pour faire émerger une véritable culture du sport au Val d Europe. Améliorer continuellement l offre culturelle au Val d Europe : le réseau des médiathèques et File 7 proposent régulièrement de nouveaux concerts, expositions, rencontres, spectacles, heures du conte, conférences grâce au SAN du Val d Europe chacun peut satisfaire sa curiosité en participant aux multiples manifestations organisées tout au long de l année. C est aussi promouvoir la responsabilité et la conscience de chacun en menant des actions de sensibilisation à l environnement. Cette année nous avons retenu le thème de l eau et le SAN participe avec ses partenaires à l organisation d une manifestation qui se clôturera début juin par un spectacle à destination des écoliers de Marne-la-Vallée qui recevront à cette occasion une mallette pédagogique. Ces quelques exemples vous démontrent notre implication pour vous accompagner au quotidien. Etre proche, être ensemble, vivre notre intercommunalité, favoriser les échanges et créer le lien, voilà l âme du SAN du Val d Europe. Notre cœur de cible, c est vous. p 3 à 4 p 5 p 6 à 8 p 9 p 10 p 16 p 17 Actualités Le Val d Europe sonde les plus de 60 ans RD 406 : le lifting Travaux Sport Vacances Jeunes à Pâques Coupe du monde de roller Des filles qui renvoient la balle Economie-emploi SPC Télésurveillance siègera à Bailly-Romainvilliers Dossier Comment naissent les équipements publics Culture Médiathèques en-chantées Agenda Sorties, loisirs, spectacles, sport, Directeur de la publication : Jean-Paul Balcou Directeur de la communication : Stéphane Abin Journalistes : Valérie Bimbert, Marie Ratel (PcomPresse) Mise en page : Jean-Luc Romeo Photos : Yann Piriou Distribution : Médiapost Impression : Imprimerie Du Roule Ce numéro a été tiré à 9000 exemplaires ISSN : Dépôt légal à parution Jean-Paul Balcou Président du SAN du Val d Europe, Maire de Magny le Hongre Syndicat d Agglomération Nouvelle du Val d Europe B.P Chessy Marne-la-Vallée Cedex 4 Tél : Fax :

3 Enquête Le Val d Europe sonde les plus de 60 ans Une étude est en cours, qui concerne les personnes de 60 ans et plus habitant le Val d Europe. Le SAN a envoyé plus de questionnaires dans les foyers concernés. Objectif : projeter l accueil et les services nécessaires à ces retraité(e)s d ici à A 60 ans, vous vous sentez en pleine forme, alerte. Vous pratiquez peut-être des activités sportives, artistiques. Vous vous apprêtez à passer encore de longues années sur le Val d Europe. C est pourquoi le secteur, réputé jeune et conçu comme tel, doit aussi s adapter à l avancée en âge de sa population. Résultats avant l été Afin de recenser les besoins actuels et futurs, le cabinet Mazars, mandaté par le SAN du Val d Europe, mène l enquête. Vos réponses au questionnaire (individuel et anonyme) envoyé début février, doivent permettre au cabinet d études Le secteur doit s adapter à l avancée en âge de sa population. d appréhender l évolution des besoins sur le secteur à l horizon Animations, services et aides à domicile, logements adaptés, maisons de retraite : certains de ces services existent. D autres pourraient voir le jour d ici à quelques années. L objectif est de permettre aux personnes de 60 ans et plus, de s installer, ou bien de continuer à vivre sur le Val d Europe. A cela, plusieurs réponses sont à apporter : diversifier le parc de logements et les modes d accueil, mieux les répartir sur l ensemble du secteur, et assurer la mixité sociale des personnes retraitées. Nous vous tiendrons informés des résultats de l enquête avant l été. Actualités Contacter Numericable. Le cablopérateur met en place pour deux mois un centre d appel téléphonique destiné aux clients et partenaires institutionnels du Val d Europe. Pour le joindre, composez le du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 13h30 à 18h. Une adresse mail est aussi disponible jusqu en avril : ble.com D autre part, les numéros habituels de Numéricable sont toujours en service : Service clients : (0,34 /mn) Gestionnaires d immeubles : (0,15 /mn) Offre TNT collectifs : Service recouvrement numérique : Nous rappelons que le SAN n est pas compétent pour les questions liées au câble. Relais Jeunes. Le SAN subventionne en partie la construction d un futur Relais Jeunes sur le Val d Europe. Cette structure favorise l hébergement temporaire de jeunes qui débutent dans la vie active. Le projet social de la résidence comprend aussi le suivi, l accueil et l information de ces jeunes, qui seront en priorité des habitants du secteur, des salariés et des étudiants stagiaires du Val d Europe. Vous êtes habitants 1 234, c est le nombre de nouveaux habitants recensés en 2005 sur les 5 communes du Val d Europe. Le recensement complémentaire 2005 totalise donc valeuropéens, contre l année passée. Bailly-Romainvilliers : habitants (+ 307) Chessy : habitants (+ 453) Coupvray : habitants (+ 0) Magny le Hongre : habitants (+ 273) Les Serris locaux préfabriqués : qui habitants ont accueilli les (+ collégiens 201) de Serris pourraient être réutilisés pour préfigurer le lycée du Val d Europe, dès septembre Le bâtiment définitif se situera dans le Centre Urbain. 3

4 Actualités Sécurité routière Départementale 406 : le lifting Oubli. Le guide 2006 du Val d Europe a omis d annoncer l association Renaissance et Culture de Chessy (peinture, alphabétisation, anglais). Siège : mairie de Chessy. Président : Claude Rouvet. Tél. : Buzz l Eclair. La nouvelle attraction inspirée du film Toy Story II ouvre le 8 avril au parc Disneyland Paris. Les joueurs embarquent dans 90 voitures armées de pistolets laser pour abattre des cibles. Deux autres attractions ouvriront en 2007 puis 2008, pour relancer les activités du parc, espère la société Disney. La départementale 406, très fréquentée, sépare le bourg de Bailly- Romainvilliers de son nouveau quartier en voie d urbanisation, la ZAC des Deux Golfs. Son aménagement en boulevard urbain permettra de réconcilier le nord et le sud de la ville. Au programme pour 2006 : liaisons douces, traversées piétonnes sécurisées, et accotements paysagers véhicules circulent chaque jour aux heures de pointe sur la Départementale. 4 Le SIARL devient SIAM. Le Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région de Lagny devient celui de Marne-la-Vallée. Le SIAM traite les eaux usées de la ville nouvelle, et notamment celles du Val d Europe. A ce titre, le SAN y adhère. Tri à l école. Les ambassadeurs du tri apportent la bonne parole aux enfants : après les groupes scolaires Cornélius et Les Girandoles, ils se sont rendus, fin janvier, à Jean de la Fontaine pour une démonstration de tri sélectif. Deux autres groupes scolaires se sont inscrits, pour 2006, aux animations dispensées par le Syndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères (SMITOM) : les écoles Les S les de Magny le Hongre et R. Doisneau de Serris seront donc les prochaines à apprendre les bons gestes du tri, les 2, 3, et 6 mars prochains. Pas encore mythique, mais déjà fréquentée : la départementale 406, bien que récente, connaît un grand succès véhicules y circulent chaque jour aux heures de pointe, matin et soir. La majorité d entre elles passent par cette route pour éviter le péage de Coutevroult. Bien que légitime, le contournement embarrasse de plus en plus les habitants du secteur. L aménagement de la RD 406 en boulevard urbain, de l entrée Est jusqu à l échangeur autoroutier, permettra d ores et déjà de réduire la vitesse de 70 à 50 km/heure. Mais avant tout, le lifting de la départementale doit changer notre perception de l entrée de ville de Bailly- Romainvilliers : de ligne séparatrice, la départementale deviendra la couture qui reliera le nord et le sud. SAN et EPA requalifient les accotements Dès la mi-mars, le SAN et l Etablissement Public d Aménagement requalifieront les accotements du boulevard. Le SAN finalisera dans un premier temps l adduction d eau potable du secteur, par la pose d une canalisation entre le rond-point de l Europe et l entrée Est de Bailly-Romainvilliers. Les travaux dureront deux mois. Par la suite, SAN et EPAfrance réaliseront des liaisons douces, de part et d autre de la RD 406, pour piétons et cyclistes. Avant la fin de l été, EPAfrance aménagera des accotements paysagers. Suivront les plantations, à l automne. Le Département sécurise les voies Puis c est le Conseil Général qui a son tour, interviendra. A l Est, deux passages piétons avec feux sécuriseront la traversée. Du mobilier urbain neuf et un éclairage renforcé indiqueront aux automobilistes le passage piéton surélevé. La même configuration est prévue à l Ouest de la RD 406. Une future voie pour contourner le péage A l horizon fin 2008, les habitants pourront espérer une départementale 406 beaucoup plus fluide. En effet, le Conseil Général réalisera pour 2008 la voie de contournement de l échangeur d autoroute jusqu à la Nationale 36. Objectif : délester la RD 406 d une bonne partie du trafic lié à la sortie avant péage. Enfin, l Etat a programmé la sécurisation de l échangeur autoroutier, pour une mise en service fin 2008.

5 Chessy Sécuriser la gare routière Travaux La création de passages piétons, en bout de quai et au milieu des voies, est projetée sur la gare routière de Chessy. Le SAN revoit l aménagement de la gare routière de Chessy, suite à l accident mortel survenu cet été. Une réflexion s est engagée entre tous les partenaires (SAN, transporteur AMV, Syndicat Intercommunal des Transports, Police Nationale et Eurodisney) pour sécuriser la gare, traversée par les lignes de bus régulières du secteur et par les bus de tourisme. Les voyageurs, souvent des habitués sortant de la gare SNCF de Chessy, traversent quotidiennement les voies en courant et mettent ainsi leur vie en danger. La création de passages piétons, en bout de quai et au milieu des voies, est projetée. Une signalisation nouvelle annoncera aussi la limitation de la vitesse à 15 km, au lieu de 30 auparavant. Le SAN posera également de nouvelles barrières près du dépose-minute. Ces travaux restent provisoires. La gare routière, à saturation, sera entièrement restructurée en Val d Europe Aires d accueil aux normes en 2006 Avec l ouverture de l aire de Magny le Hongre début janvier, 50 places peuvent désormais accueillir les gens du voyage sur le Val d Europe. Ces aires provisoires seront mises aux normes cette année pour être officiellement intégrées au schéma départemental des aires d accueil. Ces travaux seront subventionnnés par le Conseil Général et l Etat. Une étude est par ailleurs menée pour faire évoluer le règlement intérieur, en partenariat avec les acteurs sociaux et éducatifs. Pour l heure, les familles qui fréquentent les aires bénéficient du suivi social de l association départementale AGDV 77. Coupvray Transfert de boues Les eaux usées de Coupvray étaient jusqu ici traitées à la petite station d épuration de la ville. L équipement reçoit jusqu à deux fois sa charge, et ne peut plus traiter la totalité des boues produites. En conséquence, le SAN, propriétaire de la station, a passé convention avec le Syndicat Intercommunal d Assainissement de Marnela-Vallée (SIAM) pour traiter ces boues. Un camion hydrocureur effectuera le transfert des boues chaque semaine. A terme, la petite station de Coupvray se racordera à celle du SIAM, située à Saint-Thibault. Bailly-Romainvilliers Un centre de loisirs provisoire prendra place à proximité du groupe scolaire en construction, dans la Zac des Deux Golfs, d ici à fin D une surface de 342 m 2, le bâtiment comprendra des espaces d animation pour maternelles et élémentaires (180 m 2 ), des espaces d accueil et de repos, et des bureaux de réunion et locaux de rangements. 60 à 70 enfants y seront accueillis matin et soir après l école, et pendant les vacances scolaires. Le groupe scolaire n 3 en construction, sera hors d eau et hors d air d ici à mi-avril. Les corps de métier pour le second œuvre commenceront à travailler sur le chantier. Centre Urbain Fin avril : c es la date d emménagement des bibliothécaires du réseau des médiathèques du Val d Europe dans la médiathèque du Centre Urbain, prochainement livrée. L équipe quittera les préfabriqués qu elle occupait depuis 2 ans dans le parc du château de Chessy. Chessy Un terrain de grands jeux est programmé pour septembre 2007, à côté du futur collège qui ouvrira dans le même temps, parc du Bicheret. Au menu : un terrain de 120 x 68 mètres pour le football et le rugby, et un plateau d EPS pour le handball, le basketball et le volleyball. Le tout sera paysager. 5

6 Sport Coupe du Monde de roller 22/04/2006 Une journée magique en roller!!! Après Séoul et Taipei, la Coupe du Monde de Roller fait escale au Val d Europe pour sa 3 ème manche, avec au programme les meilleurs mondiaux et une course populaire ouverte à tous. Pour voir des sprints à 60 km/h ou pour chausser vos rollers, rendez-vous le 22 avril 2006 au Dôme du Disney Village! Des courses professionnelles Courses WIC (FIC Elite et Open) : 18h00 (3 ème étape de la Coupe du Monde de Roller) Une randonnée populaire Ouvert à tous Course Roller Kids (enfants ans) : 16h00 Randonnée populaire : 17h00 (empruntant le boulevard circulaire avec la traversée des 2 parcs Disney) Courses loisirs «Speedness» pour les + 18 ans et course jeune ans : 17h00 Un village du roller pour les passionnés Initiation et tournoi de Inline Hockey : 14h00 17h00 Soirée Festive au Dôme du Disney Village : 20h00 01h00 (pour les participants) Iguana-Coni Altherr Renseignements Randonnée populaire gratuite mais inscription obligatoire : Magasin Roller Rider Zone (14, av. de Saria à Serris) Tél : NB : Courses loisirs «Speedness» et Jeunes : 10 Dons facultatifs au profit de Make a wish Bénévoles pour compléter l équipe de «Signaleurs» contactez le club de Roller du Val d Europe. Margareth au et 6

7 Sport Du 10 au 21 avril 2006 Vacances Jeunes à sensations! C est l occasion où jamais : préparez votre bronzage grâce aux activités d extérieur. Regonflez vos petits muscles avec les jeux d opposition et le stage d escalade. Avec les «vacances jeunes Val d Europe», Pâques aura comme un avant-goût de congés d été. Et le soleil sera au rendez-vous, rien que pour vous Activités sportives proposées par le SAN aux jeunes de 9 à17 ans, du 10 au 21 avril. Les éducateurs sportifs diplômés d Etat du SAN vous accueillent de 9h à 12h et de 14h à 17h30 dans les gymnases de Bailly- Romainvilliers, Coupvray, Magny le Hongre, Serris, et à l école Cornélius de Chessy. Inscrivez-vous sur place, les animateurs vous délivreront gratuitement la carte «Vacances Jeunes» (apporter simplement une photo d identité). Renseignements : SAN Service des Sports au Stage d escalade Du 10 au 14 avril h30-17h30 à Serris La 6 éme randonnée cyclotouriste du Val d Europe Dimanche 2 avril, des tandems non voyants se lanceront de Coupvray sur des parcours de 4, 34, 64, 84 ou 108 km. Inscription sur place le jour même, salle polyvalente de Coupvray (rue de Lesches). Gratuit pour les habitants du Val d Europe, 5 pour les autres. Renseignements : Vélo Club du Val d Europe au Les 10 km de Magny le Hongre-Val d Europe Dimanche 26 février, participants ont couru cette 1 ère édition, organisée par la Fédération Sportive de la Police Française. Charte du sport Dix clubs locaux reçoivent cette année un soutien financier ou technique du SAN, dans le cadre des aides définies par la Charte du Sport du Val d Europe : Le Rugby club de Serris et le Judo club de Coupvray reçoivent une aide financière au transport pour leur saison sportive Le SAN met à disposition des éducateurs sportifs pour quatre autres associations : le Handball club du Val d Europe, le Rocher d escalade du Val d Europe, le Volley ball FSED et le club de tennis ASRVE-TPB. Enfin, il finance en partie la formation de cadres pour Chessy Triathlon, Pays Créçois Basket Club, Espace Tout Terrain Moto et le Vélo club du Val d Europe. 7

8 Sport Tennis de table Des filles qui renvoient la balle Grâce à leurs excellents résultats en compétition, et à leur forte implication dans la vie du club, d anciennes pongistes de haut niveau aident l ATT Serris. gardé leur «âme de compétitrice». Un état d esprit qu elles communiquent aux autres joueurs du club. Mélanie Bourianne, capitaine de l équipe 2 féminine, reconnaît que «grâce aux entraînements en commun, [son] jeu a nettement progressé». Lionel Baudron, président de l association, admet que cette équipe sert de locomotive pour le club par ses excellents résultats, même si ce n est pas sa finalité. «Normalement, on construit les bases d un club pour ensuite former une équipe compétitrice. Ici, on a monté l équipe pour structurer le club». Résultat : l ATT est passée de 25 à 100 licenciés d une année sur l autre. Une politique de formation Aujourd hui, le club veut faire la place aussi bien à la compétition qu à la pratique de loisir. Dès l an prochain, l association souhaite proposer aux groupes scolaires de la commune des cours de tennis de table encadrés par l un de ses cinq entraîneurs. Une belle initiative pour faire découvrir l activité aux plus jeunes. Et peut-être comptera-t-on parmi ces enfants les futurs animateurs du club. Histoire de donner «l échange» Inès Aouan, 9 ans, fait partie des nouveaux adhérents de l ATT depuis cette année. La jeune pongiste, qui a remporté le tournoi Jeunes Pousses de Seine-et-Marne, et qui pratique aussi le tennis, avoue «préférer la petite balle». «C est une belle histoire d amitié». Ce sont par ces mots que Béatrice Palierne définit cette aventure. Fabien Gilardi, entraîneur à l Association de Tennis de Table de Serris, propose à cette retraitée du ping-pong de haut niveau de rejouer pour féminiser le club. Elle rappelle alors d anciennes joueuses qu elle a connues en équipe de France, devenues depuis ses amies. Quelques matchs plus tard, les voilà en Nationale 1, la plus haute division amateur. Le plaisir de partager De l amitié donc et surtout l envie de rejouer, car les femmes avouent avoir Calendrier de la phase 2 de la Nationale 1 Féminine Objectif : le maintien en N1 Saison plus difficile pour les pongistes de Serris qui ont connu leur première défaite depuis deux ans et demi. Mais les championnes ont des atouts à faire valoir : d abord face à Souches Niort (samedi 11 mars), avant de recevoir Romans (samedi 25 mars). Verdict samedi 8 avril prochain lors d un déplacement périlleux à Vannes. Bonne chance les filles! Association de Tennis de table de Serris M. Gilardi au Béatrice Palierne 8

9 Économie Portrait d entreprise SPC Télésurveillance siègera à Bailly-Romainvilliers La société de sécurité, qui possède déjà un bureau à Bailly-Romainvilliers, regroupera bientôt ses agences sur cette même commune. Rencontre avec Khaled et Farid Dali, respectivement gérant de SPC et directeur général de la société mère DSP International. Farid et Khaled Dali, dans leur agence de Bailly-Romainvilliers, qu ils quitteront bientôt pour s installer dans leur futur siège, boulevard des Sports. Pourquoi changez-vous la structure de SPC Télésurveillance? Farid Dali : Avec plusieurs agences en Seine-et-Marne et à Paris, nous avons décidé de centraliser nos bureaux en un pôle unique à Bailly dans un bâtiment de 980 m 2. Le rez-dechaussée du bâtiment accueillera des commerces et services en complément de l offre actuelle de la commune. Le chantier a commencé en début d année et doit se terminer en décembre Khaled Dali : En fait nous avons des clients partout en France. Le Val d Europe représente 8% de notre clientèle. C est un secteur géographique en fort développement avec un énorme potentiel et des opportunités économiques à saisir. Qui fait appel à vos services? K.D. : Nous travaillons pour les particuliers et les entreprises. 40% de nos clients sont des administrations et des collectivités. Nous assurons aussi la sécurité lors de manifestations. F.D. : Le Val d Europe et ses alentours con- Nom : SPC Télésurveillance (groupe DSP International) Activités : surveillance et gardiennage Effectif total : 106 salariés Adresse : 9 rue de la Prairie Bailly-Romainvilliers Tél. : Fax : Site : centrent un nombre important de maisons individuelles. Et quand vous êtes propriétaire, vous êtes plus soucieux de protéger votre habitation. Quelles prestations proposez-vous? K.D. : Notre métier, c est la protection des biens et des personnes, par une sécurité humaine, en faisant appel à des agents, et une sécurité électronique, avec des alarmes, de la télé et de la vidéosurveillance. Notre but est de rassurer les gens avant qu ils ne soient cambriolés. F. D. : Et la meilleure solution reste la dissuasion! Des sirènes extérieures, interdites dans certaines communes, s avèrent de toute façon inutiles sans la présence d opérateurs télésurveillances qui traiteront, à distance, le déclenchement de l alarme. Ces opérateurs informent le client de la situation et des agents interviennent immédiatement si nécessaire. Nous sommes la seule station centrale de télésurveillance 24h/24 implantée sur le Val d Europe. Est-il difficile de recruter? F.D. : Tellement qu il faut courtiser la concurrence! Nos agents sont des professionnels qui travaillent chez nous depuis des années. Notre activité nécessite des embauches. Et dans les 6 derniers mois, 12 postes créés sur 20 concernent le Val d Europe. Local d activité à louer. Atelier de100 m 2 + bureau de 10 m 2 à louer dans les locaux artisanaux du SAN à Bailly-Romainvilliers. Réservé aux jeunes entreprises exerçant exclusivement une activité artisanale. Contact : Service Développement Economique du SAN au ou par mail Conjoncture économique. La Chambre de Commerce et d Industrie édite chaque trimestre une note de conjoncture sur son site internet : Journée Jobs d été. Le 29 mars de 10h à 18h, à l espace C. Vanel à Lagny sur Marne. Affichage et mise à disposition de nombreuses offres de jobs d été, pour les jeunes à partir de 18 ans (en partenariat avec le SAN du Val d Europe). Renseignements : Point Information Jeunesse de Lagny au Métiers et formations petite enfance. Le guide 2006 de la formation aux métiers de la petite enfance est sorti. Disponible au SAN sur demande, il détaille les moyens de se former aux métiers de puéricultrice, d éducatrice de jeunes enfants ou encore d assistante maternelle. Renseignements : au SAN, service emploi/formation au

10 Dossier COMMENT N 10 ÉQUIPEMENT

11 Bienvenue dans le monde merveilleux des urbanistes, ou comment naissent les équipements publics? Les sept étapes-clés illustrées par le dernier-né du Val d Europe, le centre de loisirs «1,2,3, Soleil» de Serris, et commentées par un architecte, un chef de chantier, des urbanistes AISSENT LES S PUBLICS 11

12 Dossier Des directives particulières pour le Val d Europe Les Directives d Urbanisme Des directives sont imposées aux architectes des promoteurs, mais aussi aux architectes qui concourrent pour les équipements publics du Val d Europe. Ces directives d urbanisme, propres à la ville nouvelle, s ajoutent aux règlements existants, de type Plan Local d Urbanisme (ou anciennement Plan d Occupation des Sols). Etablies en concertation entre l Etablissement Public d Aménagement, le SAN et les communes, les D.U s établissent par quartier, et sur chaque lot. Objectif : accentuer la cohérence urbaine. «Suivant notre volonté de faire un équipement emblématique ou plus discret, nous imposons des lignes de front pour les façades, l usage ou non de certains matériaux, des hauteurs de toiture, par exemple. Nous mettons dans les D.U nos intentions urbaines. Elles peuvent aussi évoquer le paysagement, les espèces à planter, les ambiances : mur végétal, bosquets, Certaines directives sont obligatoires, d autres non». Jean-Luc, urbaniste du SAN Des chantiers bien tenus Les entreprises travaillant sur le Val d Europe s engagent à respecter certaines obligations en matière de «bonne tenue» de leur chantier : - tri et élimination des déchets de chantier dans les filières appropriées, - nettoyage régulier des voiries, - organisation et netteté du chantier. Ces mesures participent à maintenir la sécurité et la salubrité publiques, mais aussi à valoriser l image du Val d Europe, zone touristique très fréquentée. La démarche Haute Qualité Environnementale «Chaque projet est passé au filtre de la démarche HQE. La démarche nous semble elle-même plus intéressante que la labellisation des équipements, qui est délivrée sur un nombre limité de «cibles». Le SAN choisit de réfléchir à l aspect écologique d un équipement, à partir de plusieurs critères : la gestion de l énergie (chauffage, éclairage), le choix des matériaux de construction, le confort (visuel, acoustique, olfactif), la gestion des eaux (robinetteries adaptées), la qualité de l eau et de l air». Michel, directeur des Services Techniques du SAN Etape n 1 : la pré-programmation La programmation d un équipement est un pari délicat, car basé sur des prévisions démographiques qui fluctuent en fonction du rythme de livraison des logements, des catégories de population accueillies, de l emploi, etc. Des seuils de population déterminent l opportunité d une programmation. Pour un développement cohérent du Val d Europe, les élus locaux et leurs partenaires (Etat, Eurodisney) ont élaboré, en concertation, des phases successives d aménagement. La 3 ème phase projette la livraison des équipements publics sur la période comprise entre 2003 à Les élus du SAN et des communes approuvent ensuite le lancement de chaque opération, en comité syndical. «Le SAN se base sur des normes programmatiques et financières réactualisées en Ces normes définissent par type d équipement, le seuil de déclenchement d un équipement public en fonction de la strate de population atteinte par la commune. Deux exemples : - entre 500 et logements soit à habitants, une commune «a droit» à un centre de loisirs, à raison de 0,27 m 2 par habitant. - pour une crèche collective, il faut compter entre et habitants, soit à logements, et les surfaces seront de 0,10 m 2 par habitant. A ces normes, nous devons aussi intégrer l objectif fixé par les élus, d accueillir 15 % des 0-3 ans en crèche collective. Ces normes permettent d établir un programme de réalisation des équipements sur plusieurs années. Nous procédons à des recalages réguliers, avec des données actualisées chaque année sur les livraisons de logements, les effectifs scolaires, Le seul élément que nous ne maîtrisons pas, c est le turn-over sur les logements. Il faut distinguer deux types d équipements : les équipements communaux de proximité, (les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les maisons de quartier ) et les équipements de valorisation, à vocation intercommunale de rayonnement à l échelle de Marne-la-Vallée, du Département voire de la Région (centres culturels, piscine, médiathèque du centre urbain, Université ). Au-delà des normes, les équipements peuvent être adaptés en fonction des besoins, des priorités données par les élus sur la vie sociale et associative de la commune : on augmente les surfaces de tel équipement de quartier car la vie associative y est importante, ou au contraire, 12

13 on repousse une programmation qui n est pas encore d actualité. Programmer des équipements à long terme, permet aussi de stabiliser les perspectives financières de ceux qui en assurent ensuite la gestion, qu il s agisse du SAN (pour les équipements d intérêt commun) ou des communes». Catherine, urbaniste du SAN Etape n 2 : programmation et choix du projet architectural Les services techniques finalisent le programme qui précise le dimensionnement des pièces, leur fonction, leur relation entre elles et l ambiance générale. Une première réunion du jury de concours retient 4 équipes de maîtrise d œuvre. L enveloppe prévisionnelle des travaux, les contraintes du site, le plan du géomètre, les rapports de sol ainsi que les directives d urbanisme leur sont communiqués. Sur la base de ce dossier de consultation, les cinq architectes remettent une esquisse. Elle sera analysée dans un premier temps par une commission technique en fonction de critères prédéfinis lors de la consultation. L adéquation du projet au programme est l un des premiers critères. Un économiste est chargé de vérifier les coûts de chaque esquisse. Le travail de la commission technique permet aux membres du jury de concours formé d élus, d architectes et de personnalités compétentes, de mieux appréhender chacun des projets. Après débat puis vote, le jury désigne le projet lauréat. La procédure est faite sous anonymat, les noms des architectes ne sont révélés qu en fin de réunion du jury, suite à l avis. Le choix du lauréat est validé par le comité syndical. S enchaînent alors les différentes phases d étude du projet : l avant-projet sommaire puis l avant-projet définitif, qui définissent de plus en plus précisément l équipement dans son dimensionnement, son fonctionnement, son coût. C est à cette étape que le dossier de permis de construire est déposé. Ensuite viennent les études de projet qui comportent toutes les études et plans de conception générale pour permettre une consultation auprès des entreprises. Etape n 3 : le dépôt du Permis de Construire Le Permis de Construire est déposé pour déclarer la construction et vérifier si elle est conforme au droit du sol. «Trois mois sont nécessaires pour instruire un dossier de permis de construire. Après son dépôt, il est communiqué à plusieurs services de l Etat pour vérifier : l aspect réglementaire et l accessibilité aux handicapés par le DDE, l aspect sécurité par le SDIS, et les normes d hygiène par la Direction des Services Vétérinaires quand l équipement comporte un espace cuisine ou restauration. Une fois les avis rendus, un arrêté de Permis de Construire est pris au nom de l Etat, par le SAN pour les équipements publics, ou les communes. Le Permis de Construire a aussi un rôle d information auprès du public. Le dossier est consultable en mairie ou au SAN. Et l affichage sur le terrain est obligatoire». Gladys, chargée de l instruction des dossiers de Permis de Construire au SAN. Etape n 4 : le choix des entreprises L architecte établit un Dossier de Consultation des Entreprises. «La commission d appels d offres, en fonction de différents critères - l innovation, la valeur technique du projet, le prix, les délais, etc. - choisit l offre économiquement la plus avantageuse. Le SAN signe un marché avec l entreprise et lance un ordre de service. Juridiquement, les délais courrent dès cette date. En cas de retard, notamment, l entreprise doit payer des indemnités au maître d ouvrage». Michel, directeur des Services Techniques du SAN. Le marché peut porter sur le choix d une entreprise générale qui proposera ses sous-traitants au maître d ouvrage. Ou bien le SAN choisit chaque corps de métier, avec un appel d offre en lots séparés : un lot menuiserie, un lot couverture,... L organisation et le planning des travaux sont établis. L esquisse du centre de loisirs «1, 2, 3 Soleil» de Serris 13

14 Dossier Rencontre Guy Pimienta et Roland Baroin, architectes du centre de loisirs 1,2,3 Soleil Travailler sur le Val d Europe, est-ce-plus contraignant qu ailleurs? La plus flagrante des particularités est la multiplicité des intervenants au sein de la maîtrise d ouvrage, le S.A.N qui est maître d ouvrage, EPAFrance qui est maître d ouvrage délégué, les services de la ville en tant qu utilisateurs, un économiste qui est conseil auprès du maître d ouvrage Cependant le programme est resté jusqu au bout la base contractuelle du projet ce qui est une sécurité pour tout le monde. Entre l avant-projet sommaire et l avant-projet définitif, comment travaillez-vous concrètement? L image du projet est là dès l esquisse. C est cette étape qui est la plus décisive en terme de choix. Nous proposons une volumétrie et un esprit du projet qui est ou non validé par le maître d ouvrage et qui nous donne ensuite le point de départ vers tout le déroulement du processus du projet. Entre l esquisse et l avant-projet définitif, le va-et-vient est permanent entre la forme proposée et le programme. En l occurrence, les utilisateurs ont à chaque fois vérifié qu il n y ait pas de hiatus entre l esprit du projet et sa réalisation concrète. L échange a été fructueux puisqu aujourd hui les utilisateurs et les parents des enfants sont très satisfaits du résultat. Quelle phase du concours aimez-vous le plus? Pourquoi? C est la phase esquisse. En effet tout est possible et c est là où une forme advient. Tout est ouvert, et cette forme va subir des Etape n 5 : le chantier de A à Z Les conditions climatiques, les mises au point techniques en réunion de chantier, les observations du bureau de contrôle ou des organismes de sécurité : tout cela peut agir sur la date de réception d un équipement. «La compétence des hommes, c est le critère essentiel pour qu un chantier se déroule bien. Evidemment, la préparation est importante, il faut veiller à n oublier aucun corps de métier. Le suivi des travaux est hebdomadaire avec le maître d ouvrage (SAN) et l architecte. J ai aussi des réunions quasi-journalières avec les différents corps de métier ; et il y en a beaucoup! De l électricien au charpentier, en passant par le plombier, le couvreur, le peintre, Les journées sont longues, notamment pour l équipe d encadrement. Un chantier peut prendre du retard à cause des intempéries, quand les conditions mettent en péril la sécurité des hommes. Par exemple, la grue se coupe automatiquement si les bourrasques de vent dépassent 72 km/heure». José, conducteur de travaux Etape n 6 : après rétrocession, que vive l équipement! L équipement est rétrocédé à la commune, qui en assure les frais d entretien et de gestion. Il ouvre ses portes au public. Inauguré, il doit ensuite trouver son rythme de fonctionnement. Ses usagers y trouvent aussi leurs repères, transforment parfois les lieux à leur façon, «1,2,3 Soleil est un centre de loisirs pour 120 enfants. Nous avons déjà atteint près de 95 enfants pendant les vacances de Noël. Nous avons par conséquent une bonne idée de ce que sera le fonctionnement de l équipement à plein. Même à 90, c est assez calme. Ici, chaque groupe d âge a son propre espace et y vit tranquillement. Moins de bruit, c est moins de stress pour les enfants comme pour les animateurs. L aménagement limite les circulations inutiles. Chaque espace comprend sa propre régie pour le matériel, ses toilettes, son atelier peinture, Tout est à portée de main. 14

15 altérations dues à l attente du maître d ouvrage, des usages. Ces contraintes enrichissent généralement la forme. Etes-vous retournés sur place pour voir comment «vivait» cet équipement public? Oui, ce qui nous a permis de voir l aménagement du mobilier choisi par le SAN et sur lequel nous avions pu donner notre avis. Il nous a semblé que le centre de loisirs était bien investi par les utilisateurs jusque dans ses rapports entres les espaces intérieurs et les espaces extérieurs paysagers. De la conception à la naissance, les élus toujours présents Au-delà de la validation des projets en comité syndical, au-delà des inaugurations, les élus passent des heures en réunion aux côtés des techniciens, pour donner les grands axes de réflexion d un projet, le négocier, l ajuster. Présents à chaque étape, ce sont eux qui définissent les programmes à inscrire dans les phases d aménagement. Débats en jury de concours, suivis des chantiers et examens des dossiers en commission travaux, rencontres sur le terrain, jalonnent ensuite leur investissement au sein de chaque projet. Les enfants ont vite pris leurs marques et semblent s y sentir bien. A l extérieur, nous avons déjà utilisé «l arbre à conte», pour y goûter en petits groupes, c est un lieu très sympa. Au printemps, nous démarrerons notre projet potager et nos plantations. Des améliorations? Oui, nous en apporterons essentiellement en achetant du mobilier pour étoffer nos espaces : des tables de pique-nique, par exemple». Cécile, directrice du centre de loisirs 1,2,3, Soleil. Etape n 7 : un équipement garanti contre les vices Juridiquement, le SAN bénéficie de plusieurs garanties sur ses bâtiments : «Déposée un an après la date d achèvement des travaux, la garantie de parfait achèvement couvre les vices cachés. L entreprise doit réparer, à sa charge, tout ce qui fonctionne mal, et qui n était pas visible à la date de réception de l ouvrage. La garantie de bon fonctionnement est, elle, valable deux ans. Elle porte surtout sur les gros appareillages connectés aux réseaux : chaufferie, pompes, ventilations, etc. La garantie décennale couvre le gros œuvre, c est-à-dire le clos et le couvert. Enfin, suit la garantie trentenaire». Patrick, technicien du SAN 15

16 Culture Médiathèques Médiathèques en-chantées Explorez d autres fonds! La musique s invite dans les bacs de toutes les médiathèques du Val d Europe, à travers les fonds «découverte». Les fonds «découverte» en 2006 : Musiques de films et nouveautés (500 CD) A Chessy jusqu en avril A Serris d avril à août A Bailly de septembre à décembre Chanson et nouveautés (500 CD) A Chessy d avril à août A Serris de septembre à décembre Rock et nouveautés (500 CD) A Serris jusqu en avril A Chessy de septembre à décembre Musique pour enfants (200 CD) Dans chaque médiathèque (fonds permanent) et en 2007 : Jazz-blues-classique et nouveautés Soul-funk-rap-reggae et nouveautés Musiques de monde-divers et nouveautés Quand la musique est bonne, il faut en profiter. L idée trottait depuis longtemps dans les esprits des médiathécaires du réseau, qui préparent déjà le fonds musique de la médiathèque du Centre Urbain. En attendant l ouverture de l équipement en 2007, les disques commandés (6 000 exemplaires à terme) ne moisiront pas sur les étagères. Depuis janvier, ils charment les adhérents du réseau à travers trois fonds musicaux «découverte», qui voyagent dans les différentes médiathèques. Genres musicaux et musique d actualité Agréablement surpris, les lecteurs farfouillent dans ces nouveaux bacs «découverte». Sylvain, aux anges, extirpe la bande originale de «37,2 le matin» parmi les 400 musiques de films. Sa fille passe à la loupe la centaine de «nouveautés» issue de l actualité musicale de l année écoulée. «Les nouveautés permettent de diversifier l offre. On peut y trouver tous les genres musicaux», précisent les discothécaires. Chaque fonds «découverte» associe donc des nouveautés (généralistes), et un genre musical approfondi. Rock, chanson et musique de films ont été choisis pour L année suivante verra les fonds «découverte» se tourner vers les musiques afro-américaine, classique, contemporaine et du monde (voir encadré). A terme, les fonds découverte réintègreront les médiathèques de Magny le Hongre (spécialisée dans la musique avec disques) et du Val d Europe. Mini mélomanes Assidus lecteurs, les enfants ont aussi droit à leur propre fonds musical «découverte», qui reste à demeure dans chaque médiathèque. 200 disques, parmi lesquels berceuses, musiques de bal, rock, contes musicaux, forment l oreille musicale des petits valeuropéens. 16

17 Agenda CONFÉRENCES Samedi 18 mars Questions à Pierre Lefèvre : Le réchauffement climatique : est-il déjà trop tard? Tout public à partir de 14 ans, à 16h, médiathèque du Prieuré. Gratuit, sur réservation au Réseau des Médiathèques du SAN du Val d Europe au Mercredi 29 mars Concert-bal. Le p tit bal de Tabinar, 15h, au Club in, 5. Tél. : ou Mercredi 17 mai Marionnettes. Les trois petits cochons, par la Cie Petitpatapon, à 15 h 30, médiathèque de la Ferme Sainte Geneviève. De 3 à 5 ans. Gratuit, sur réservation au Réseau des Médiathèques du SAN du Val d Europe au Mercredi 12 avril Après-midi Pitchounes. «Mécanique Céleste», 16h, gratuit, au Club in. Spectacle musical de marionnettes. Tél. : Samedi 13 mai Questions à Nicolas Guéguen : Comment influence-t-on les consommateurs? A 16 h, Médiathèque de la Ferme des Communes. Tout public à partir de 14 ans. Gratuit, sur réservation au Réseau des Médiathèques du SAN du Val d Europe au JEUNE PUBLIC Mercredi 15 mars Atelier d hiver. Décor de pots en zinc avec peinture et technique de serviettage, à partir de 6 ans. Atelier à 15h à Bailly-Romainvilliers, proposé par l association La Vallée des Jeux. Participation : 5. Tél : Samedi 25 mars Atelier d hiver. Peinture sur verre pour le décor d une bonbonnière, dès 4 ans. Atelier à 14h à Bailly- Romainvilliers, proposé par l association La Vallée des Jeux. Participation : 5. Tél : Mercredi 26 avril Samedi 29 avril Atelier. A la rencontre de Les chevalets de Monet, animé par le Musée en Herbe. De 6 à 10 ans. A 15h, médiathèque de la Ferme des Communes. Gratuit, sur réservation au Réseau des Médiathèques du SAN du Val d Europe au Mercredi 10 mai Concert. PETREK, 15h, 5 à File 7. Tél. : ou LOISIRS Samedi 11 mars Carnaval. Thème libre, concours de déguisement «maison» organisé par l association Pour les enfants de Magny, salle S. Goudailler à Magny. Tél. : Jusqu au 18 mars Exposition. «Little Lou», originaux du livre de Jean Claverie. Tout public. Médiathèque de la Ferme Sainte-Geneviève. Samedi 18 mars Carnaval. Sur le thème du far-west, de 11h à 18h à Serris. Tél : association Carnaval de Serris au Soirée Country. Animation et démonstrations de danse country avec le Magny Country Show, salle polyvalente de Coupvray. Renseignements : Dimanche 19 mars Philatélie. Salon philatélique et cartes postales, de 9h à 17h, salle polyvalente d Esbly. Organisé par le club philatélique d Esbly-Coupvray. Entrée gratuite. Tél : Randonnée. A Feré en Tardenois, 12 ou 23 km. Renseignements : Randonnées Serrissiennes au

18 Agenda Vendredi 31 mars, samedi 1 er avril Bourse aux vêtements d été. Organisé par les Randonnées Serrissiennes. Tél : Lundi 17 avril Chasse aux œufs. Place Goudailler à Magny, organisée par l association Pour les enfants de Magny. Tél : Dimanche 23 avril Randonnée. Proposée par les Randonnées Serrissiennes, lieu à définir. Tél : Samedi 13 mai Soirée casino. Cocktail dînatoire, à partir de 20h30, halle des sports de Bailly-Romainvilliers. Organisé par l association «Passionnément à la folie». Tél : Samedi 13 mai Samedi 20 mai Formation. «Conter au tout-petit» animé par Geneviève Bayle-Labouré, médiathèque de la Ferme Sainte Geneviève. Module de 2 jours, de 9h à 17h, présence obligatoire à chacune des 2 dates. Pour adultes et professionnels de l enfance. Gratuit, sur réservation au Réseau des Médiathèques du SAN du Val d Europe au Dimanche 14 mai Randonnée. XXL, 35 km, lieu à définir. Tél : Randonnées Serrissiennes, au MERCREDILECTURE Gratuit, sans réservation Mercredi 15 mars Mercredi 19 avril Mercredi 17 mai Médiathèque de la Ferme des Communes De 15h30 à 16h à partir de 6 ans De 16h à 16h30 pour les 3-5 ans Mercredi 5 avril Mercredi 3 mai Médiathèque du Prieuré De 10h30 à 11h à partir de 6 ans De 11h à 11h30 pour les 3-5 ans Médiathèque de la Ferme Sainte Geneviève De 15h30 à 16h à partir de 6 ans De 16h à 16h30 pour les 3-5 ans MUSIQUE Vendredi 17 mars Live. Fatima Groove, 21h30 au Club in, gratuit. Une musique originale empreinte de culture berbère et de sonorités modernes occidentales. Tél. : ou Samedi 18 mars Chanson. Les Hurlements de Leo + Detchko, 21h à File 7, 13. Tél. : ou Vendredi 24 mars Punk rock. Guerilla Poubelle + Off your Head + Blazcooky, 20h30 à File 7, 8. Tél. : ou Vendredi 31 mars Chanson-rock. Jack the ripper + Troy von Balthazar, 21h à File 7, 11. Tél. : ou conte Le bol de lait par Marien Tillet Mercredi 10 mai à 15 heures «Le bol de lait est un spectacle adaptable par excellence!», selon le public, la demande et surtout l envie du conteur! Les histoires peuvent traverser les pays sans se poser de questions, les personnages peuvent se multiplier et se voler la vedette sans scrupules, à moins que le petit bonhomme (qui met trop de chocolat dans son bol de lait!) décide de tirer la couverture à lui Ca va batailler sévère avec de la musique, de la chanson, du mouvement, ou rien de tout ça! Adaptable quoi! De 5 à 8 ans Médiathèque de la Ferme des Communes Gratuit, sur réservation au ou dans les médiathèques. ADRESSES UTILES Salle polyvalente de Coupvray - Rue de Lesches File 7 et Club in - Ferme Sainte-Geneviève 4, rue des Labours - Magny le Hongre Complexe sportif David Douillet Rue de Lesches - Coupvray Halle des Sports Rue de la Ferme des Champs - Bailly-Romainvilliers Maison des Fêtes Familiales de Bailly-Romainvilliers - 4, boulevard des Artisans Médiathèque du Prieuré 3 rue de la Marne Chessy. Tél : Médiathèque de la Ferme Sainte-Geneviève 4 rue des Labours Magny le Hongre. Tél : Médiathèque de la Ferme des Communes 8 bd Robert Thiboust Serris. Tél : Salle Alfred de Musset de Serris Centre Culturel de la Ferme des Communes 8, bd Robert Thiboust Salle Serge Goudailler Place de l Eglise Magny le Hongre. 18

19 Samedi 8 avril Metal. Gojira + Grub, 21h, 12 à File 7. Tél. : ou Vendredi 14 avril Soirée Bœuf. Improvisation musicale, 21h30, gratuit, au Club in. Tél. : Vendredi 21 avril Chanson française. Les Cadres Enchanteurs, 21h30, gratuit, au Club in. Tél. : Samedi 22 avril Electro-jungle-drum&bass. La nuit INFRA 7, 2 ème édition à File 7, à partir de 22h, 5. Tél. : ou Vendredi 28 avril Afro-blues. Jackson Thélémaque, 21h30, gratuit, au Club in. Tél. : Samedi 29 avril Percussions. Les Tambours du Bronx, 21h, 14 à File 7. Tél. : ou Vendredi 5 mai Chorale. Chanteraile et Accrochechoeur, les chorales de Passeraile, 21h, gratuit, au Club in. 6O choristes du centre Passeraile et de la chorale de Montry réunis pour un concert de chansons françaises. Tél. : Samedi 6 mai Rock. Rhesus + Mansfield Tya, 21h, 11 à File 7. Tél. : ou Vendredi 12 mai Rock-reggae. Nainville, 21h30, gratuit, au Club in. Tél. : Samedi 13 mai Chanson. Da Silva + Cyrz, 21h, 11 à File 7. Tél. : ou Vendredi 19 mai Ska. Cent Grammes de Tête en concert à 19h, salle A. de Musset à Serris. Surprise et 1 ère partie. Tél : SPORT Dimanche 12 mars Randonnée. Vallée du Morin-Boissy le Châtel (18 km), proposé par le Rando Club de Coupvray. Tél : Course de voitures. Le Model club du Val d Europe organise une course de voitures radiocommandées au gymnase de Magny le Hongre, toute la journée. Tél : Samedi 18 mars Volley. Les seniors masculins de Coupvray rencontrent Montigny à 20h, au Parc des Sports de Coupvray. Tél : FSEC Volley-ball au ou Dimanche 19 mars Volley. Les seniors féminines de Coupvray rencontrent Maisons-Alfort à 15h, parc des sports de Coupvray. Tél : FSEC Volley-ball au ou Samedi 25 mars Volley. Les seniors féminines de Coupvray rencontrent Levallois à 20h, parc des sports de Coupvray. Tél : FSEC Volley-ball au ou Pêche à la truite. Sur l étang du Lochy à Magny le Hongre. Organisée par l association Le Pêcheur de Marnela-Vallée. Tél : Dimanche 2 avril Tandems non-voyants. 6 ème randonnée cyclotouriste du Val d Europe, pour tandems non voyants, à Coupvray sur des parcours de 4, 34, 64, 84 ou 108 km. Voir page sport. Du lundi 10 au samedi 15 avril Stage de foot. Pour garçons et filles de 8 à 15 ans, licenciés ou non, au stade intercommunal des grands jeux de Serris. Organisé par le Racing club de Serris-Val d Europe. Tél : Du samedi 15 au lundi 17 avril Trophée du Val d Europe. 4 ème édition du tournoi international de basket, avec 60 équipes dont 40 européennes, de joueurs de 11 à 18 ans. Organisé par le Val d Europe-Pays Créçois Basket Club. Tél : Samedi 29 avril Volley. Les seniors masculins de Coupvray rencontrent le Vésinet, à 20h au parc des Sports de Coupvray. Tél : FSEC Volley-ball au ou Dimanche 30 avril Volley. Les seniors féminines de Coupvray rencontrent Franconville à 20h, parc des Sports de Coupvray. Tél : FSEC Volley-ball au ou Samedi 6 mai Pêche à l anglaise. Sur le bassin n 8 de Serris. Organisée par l association Le Pêcheur de Marne-la-Vallée. Tél : THÉÂTRE Samedi 1er avril Classique. «Roméo et Juliette» de W. Shakespeare, par la compagnie Soulier Barnes. 20h30, salle A. de Musset à Serris. Tout public. Tél : Samedi 12 mai Spectacle de rue. «Les Maisons Hantantes» par la compagnie Acidu, dans le Centre Urbain. Proposé par la ville de Serris. Tél : VIDEO/CINEMA Samedi 1 er avril Grand écran. Soirée Kino 77, 21h au Club in, gratuit. Entre projection libre et création vidéo. Rens. : 19

20 Les métiers de l hôtellerie restauration 2 ème Forum de l emploi du Val d Europe Jeune diplômé, demandeur d emploi ou professionnel Les recruteurs des hôtels-restaurants du Val d Europe vous attendent! De nombreux postes sont à pourvoir! Munissez-vous de vos CV!! Jeudi 6 avril de 10h à 19h Centre Commercial Val d Europe Espace Les Terrasses Entrée libre Renseignements et plan d'accès Pôles emploi du SAN du Val d Europe. Tél : Action Financée par le fonds Social Européen En collaboration avec les hôtels du Val d Europe, Disneyland Paris, le Greta et les Lycées Hôteliers.

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Sorties hebdomadaires : parcours de 30 à 150 kms Sorties exceptionnelles une ou deux fois dans l année Randonnée Cycloculturelle

Sorties hebdomadaires : parcours de 30 à 150 kms Sorties exceptionnelles une ou deux fois dans l année Randonnée Cycloculturelle Le Dimanche 15 Septembre 2013 Président : Jean DECOOL Téléphone : 06 08 71 41 92 Activité : marche Adhésion à l année : 20 Pour les occasionnels : 1.5 par marche 4 ème mardi départ en bus : 2 2 ème et

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Association sportive PLUS ON S ENGAGE, AVEC LA MAIF.

Association sportive PLUS ON S ENGAGE, AVEC LA MAIF. Association sportive PLUS ON S ENGAGE, plus on est exigeant, ET MIEUX ON PROTÈGE SON ACTIVITÉ AVEC LA MAIF. Nous avons créé une base nautique sur les bords du Gardon il y a quelques années. Le parcours

Plus en détail

Collège Gustave Courbet. Collège Youri Gagarine. Collège le Village

Collège Gustave Courbet. Collège Youri Gagarine. Collège le Village 20 15 Collège Gustave Courbet Collège Youri Gagarine Collège le Village Découvrez bientôt les modalités pour les séjours familles, parents, enfants, ados... La Rochelle Du 27 avril au 2 mai Pierrefontaines-les-Varans

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

L Escrime & le Handisport...

L Escrime & le Handisport... 1er Circuit National d Escrime Handisport du Val d Europe. 31 janvier & 1er février 2015 Complexe Sportif Boulevard des Sports 77700 Bailly-Romainvilliers L Escrime & le Handisport... Les personnes porteuses

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

Avenant àla Convention avec l Etat

Avenant àla Convention avec l Etat Avenant àla Convention avec l Etat 14 septembre 2010 1 20 années d un partenariat sans précédent : 1987 à aujourd hui Une Convention signée le 24 mars 1987 entre TWDC, l Etat français, la Région Ile de

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

L Espace Sportif Sébastien Loeb

L Espace Sportif Sébastien Loeb L Espace Sportif Sébastien Loeb Denu et Paradon 3500m² dédiés au sport pour tous! Dossier de presse septembre 2012 Le jeudi 20 septembre 2012, le futur Espace Sportif Sébastien Loeb a été présenté conjointement

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Le collectif carnaval et la ville de Gap organisent le Carnaval des Alpes le mercredi 29 Février 2012.

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg 28 mai 2015 Bussière-Galant APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg Mairie de Bussière-Galant Le Bourg 87230 BUSSIERE-GALANT Tél. : 05 55

Plus en détail

activités périscolaires

activités périscolaires Association La Montagne activités périscolaires mars à juin 2014 cirque peinture danse tennis canoë micro fusée vélo roller voile jeux cuisine dessin contes orientation boxe éducative tir à l arc baby-gym

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Activités du 4 mars au 2 mai 2015 SORTIES STAGES SÉJOUR. Lot Aventure. www.villefranchederouergue.fr

Activités du 4 mars au 2 mai 2015 SORTIES STAGES SÉJOUR. Lot Aventure. www.villefranchederouergue.fr Programme proposé par votre Mairie et les Ateliers de la Fontaine www.villefranchederouergue.fr 05 65 45 77 36 Activités du 4 mars au 2 mai 2015 SORTIES Cinéma, Cité de l espace, Walibi, Squash, Bowling,

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

STAGES ET SORTIES ÉTÉ

STAGES ET SORTIES ÉTÉ STAGES ET SORTIES ÉTÉ 2015 Madame, Monsieur, EDITO Toute l année, les centres d animation proposent une gamme large et diversifiée d activités sportives, culturelles ou de loisirs, fréquentées par plusieurs

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

LE DOMAINE DE LA PRAIRIE SAINT PIERRE LÈS ELBEUF / 76

LE DOMAINE DE LA PRAIRIE SAINT PIERRE LÈS ELBEUF / 76 LE DOMAINE DE LA PRAIRIE SAINT PIERRE LÈS ELBEUF / 76 DEVENIR PROPRIÉTAIRE À SAINT PIERRE LÈS ELBEUF C EST DIRE OUI À UNE QUALITÉ DE VIE RÉSIDENTIELLE Saint Pierre Lès Elbeuf vous invite à vivre harmonieusement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Des vacances à vivre ensemble

Des vacances à vivre ensemble Séjours enfants et ados Des vacances à vivre ensemble Colonie 6 à 12 ans Camps 13 à 17 ans Une aventure extraordinaire pour t éclater en toute liberté Dévoile ton côté sauvage! Si tu es un peu explorateur

Plus en détail

Données générales à propos de l Estonie

Données générales à propos de l Estonie Données générales à propos de l Estonie Nom complet: République d Estonie Surface: 45,227 km² Capitale: Tallinn Autres grandes villes: Tartu, Narva et Pärnu Division régionale: il y a 15 comtés, 33 villes

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

un bâtiment ouvert sur la nature

un bâtiment ouvert sur la nature e n st un bâtiment ouvert sur la nature Un espace de travail ouvert sur la nature Le bâtiment est situé dans un parc paysagé. Le jardin entre à l intérieur du bâtiment, s ouvre sur les patios et doubles

Plus en détail

< apasse 10 > Simplifier l emploi sportif et socioculturel

< apasse 10 > Simplifier l emploi sportif et socioculturel association profession animateur sportif et socioeducatif de l Aube Simplifier l emploi sportif et socioculturel Conseiller, informer, accompagner vers l emploi Conseils à l emploi Mise à disposition Accompagnement

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

Programme des formations 2015 Tourisme et loisirs

Programme des formations 2015 Tourisme et loisirs Parc naturel régional du Vexin français Programme des formations 2015 Tourisme et loisirs Tourisme Être acteur du tourisme durable sur votre territoire Ce programme de formations et journées thématiques

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

B A S K I N. «Rencontre et tournoi loisirs de Baskin» Le Samedi 21 mars et le Dimanche 22 mars 2015

B A S K I N. «Rencontre et tournoi loisirs de Baskin» Le Samedi 21 mars et le Dimanche 22 mars 2015 B A «Rencontre et tournoi loisirs de Baskin» Le Samedi 21 mars et le Dimanche 22 mars 2015 S K I N SOMMAIRE 1. Le Baskin, c est quoi?... 1 2. Les objectifs de cette journée?... 2 3. Un projet de service

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball Dossier de partenariat Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball 2014-2015 SOMMAIRE I. HISTORIQUE DE L ASSOCIATION II. III. IV. MEMBRES DU BUREAU LES ÉQUIPES PRÉSENTATION DU PROJET DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

INSCRIPTIONS SAMEDI 14 FÉVRIER

INSCRIPTIONS SAMEDI 14 FÉVRIER INSCRIPTIONS SAMEDI 14 FÉVRIER Gymnase Dalonneau de 10 h à 12 h (tirage au sort d une boule de couleur de 9 h 45 à 10 h) Inscriptions exclusivement réservées aux Romorantinais puis ouvertes à tous du mardi

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

Votre commission des Jeunes

Votre commission des Jeunes Présidente, Président, Responsable d école de Tennis, Nous avons le plaisir de vous adresser le livret Jeunes version 2013. Conçu et réalisé par l équipe bénévole de la Commission Départementale des Jeunes,

Plus en détail

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Bilan des 2 premières périodes des TAP

Bilan des 2 premières périodes des TAP Bilan des 2 premières périodes des TAP Les TAP, mis en place dès le lundi de la rentrée, trouvent progressivement leur rythme de croisière La fréquentation des TAP Nombre total d'enfants scolarisés sur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Aujourd hui, le C.A.T accueille 130 personnes handicapées adultes, et propose différentes prestations aux entreprises et à la clientèle privée :

Aujourd hui, le C.A.T accueille 130 personnes handicapées adultes, et propose différentes prestations aux entreprises et à la clientèle privée : E. E.S.A.T. «LA GRANGE AU BOIS» 24 bis, Av. Raymond Poincaré, 77400 LAGNY-SUR-MARNE Tél. : 01 60 94 23 00 Fax : 01 60 94 22 39 E.mail : cat.lagrangeaubois@wanadoo.fr Implanté sur la commune de Montévrain,

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

VIVEZ L AVENTURE DES LANGUES DÉPARTEMENT DES LANGUES ÉTRANGÈRES DU CAVILAM ALLIANCE FRANÇAISE

VIVEZ L AVENTURE DES LANGUES DÉPARTEMENT DES LANGUES ÉTRANGÈRES DU CAVILAM ALLIANCE FRANÇAISE VIVEZ L AVENTURE DES LANGUES DÉPARTEMENT DES LANGUES ÉTRANGÈRES DU CAVILAM ALLIANCE FRANÇAISE Notre école Un pôle d excellence Établissement privé d'enseignement supérieur, le CAVILAM - Alliance française

Plus en détail

Saison 2015-2016 : Bulletin n 1, septembre 2015

Saison 2015-2016 : Bulletin n 1, septembre 2015 www.palaiseau4807.fr Saison 2015-2016 : Bulletin n 1, septembre 2015 Sommaire Programme des activités hebdomadaires Randonnées page 2 Marche nordique page 2 Activités Raquettes Séjour raquettes itinérant

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Document confidentiel et propriété de Yohann Letué. Yohann LETUÉ

Document confidentiel et propriété de Yohann Letué. Yohann LETUÉ Document confidentiel et propriété de Yohann Letué Yohann LETUÉ Qui sommes nous? Wifylgood est une société spécialisée dans le développement d applications mobiles pour smartphones et tablettes. Nous sommes

Plus en détail

TITRE I. Dispositions générales. Institut français du cheval et de l équitation. Terrefort BP 207-49411 Saumur cedex

TITRE I. Dispositions générales. Institut français du cheval et de l équitation. Terrefort BP 207-49411 Saumur cedex Cahier des charges pour l affermage d un gîte équestre au sein du Haras national d Uzès Date limite de remise des candidatures le 11 janvier 2013 1 TITRE I Dispositions générales Article 1 er : Personne

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

4, 5 et 6 Septembre. Stade Couvert Régional Liévin. www.footfestival.fr

4, 5 et 6 Septembre. Stade Couvert Régional Liévin. www.footfestival.fr 4, 5 et 6 Septembre Stade Couvert Régional Liévin www.footfestival.fr Un évènement innovant autour du foot Des enjeux et des objectifs clairs Enjeux Créer un modèle d évènement nouveau autour du Football

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne DOSSIER DE PRESSE Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne Conseil général de la Lozère Elodie LEHNEBACH, Rue de la Rovère 48000 Mende 04 66 49 66 07 Comité dép.. du Tourisme Brigitte

Plus en détail

Journée RESO 77 23 mai 2013. 16, passage de la Mogotte 77200 TORCY 01 60 05 66 63 01 64 80 72 43 meptorcy@wanadoo.fr

Journée RESO 77 23 mai 2013. 16, passage de la Mogotte 77200 TORCY 01 60 05 66 63 01 64 80 72 43 meptorcy@wanadoo.fr Journée RESO 77 23 mai 2013 16, passage de la Mogotte 77200 TORCY 01 60 05 66 63 01 64 80 72 43 meptorcy@wanadoo.fr HISTORIQUE DE LA MEP La MEP est une association loi 1901, créée en septembre 1974. Elle

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

PARC Olympique Lyonnais

PARC Olympique Lyonnais PARC Olympique Lyonnais Le mot du président Mieux vous accueillir les soirs de matchs, vous proposer des prestations personnalisées et des solutions BtoB innovantes : c est la ligne de conduite que j ai

Plus en détail

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015 dossier de presse Montpellier Beach Masters 2015 édito Le Montpellier Beach Masters fête cette année ses 10 ans, et sa 2ème édition au Théâtre Hélios d Odysseum! Plus de 500 tonnes de sable vont donc à

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Guide des activités. SPORTS et LOISIRS & Renseignements - Inscriptions - Contacts

Guide des activités. SPORTS et LOISIRS & Renseignements - Inscriptions - Contacts Guide des activités SPORTS et LOISIRS & 2015 Renseignements - Inscriptions - Contacts w w w. v i l l e - g r a v e l i n e s. f r EDITO DU MAIRE Madame, Monsieur, Chers enfants et jeunes Chaque année,

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE 11H30 Séréna ZOUAGHI Conseillère Municipale déléguée à la Cité des Associations BENEVOLAT

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail