Votre hebdomadaire est imprimé sur du papier recyclé avec des encres végétales.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Votre hebdomadaire est imprimé sur du papier recyclé avec des encres végétales."

Transcription

1 Votre hebdomadaire est imprimé sur du papier recyclé avec des encres végétales. N 601 CETTE SEMAINE Le Plan local d urbanisme adopté par le Conseil municipal. PAGE 6 DE LA PROXIMITÉ À ALLENDE Les élus dont le maire et le conseiller général ont rencontré les habitants de la cité Allende vendredi dernier. Occasion pour les locataires de rappeler leur insatisfaction quant au travail du bailleur. PAGE 2 BRAS DE FER AU FOYER Les résidents du foyer ADEF sont en conflit avec la direction de l établissement qui n aurait pas tenu compte de leurs revendications lors de la reconstruction des locaux. Ils contestent notamment le paiement d une nouvelle caution. PAGES 4/5 250 GAMINS POUR PIERROT Le tournoi de rugby «Pierre Guignard» a vu 250 petits rugbymen s affronter dimanche dernier sur la Plaine Delaune en présence de l épouse du défunt que de nombreux Stanois connaissaient bien. Retour en images sur cette première édition! PAGE 13 Votre Hebdo va changer! Cinq années sont passées depuis le dernier relookage de votre Hebdo. L équipe de 7 Jours vous propose d imaginer ensemble son nouveau visage. Dans ce numéro un peu spécial, une enquête vous est soumise. PAGES 3, 8 ET 9.

2 2 Actualités 7 N 601 JOURS À STAINS Le ras-le-bol des locataires Cité Allende. Après la Citéjardin le 15 avril dernier, les élus se sont rendus jeudi, à la cité Allende, pour rencontrer les locataires. Lesquels ont énuméré les défaillances de l Opievoy. Lors des rencontres de proximité, le maire échange sans tabou avec la population. Les problèmes de gestion de parking et de nettoyage étaient sur toutes les lèvres. Les habitants de la cité Allende ont interpellé le maire, le conseiller général et les conseillers municipaux sur ces défaillances, lors d une réunion de proximité organisée par la ville. Selon les locataires, le principal «responsable de ces dysfonctionnements, c est leur bailleur social : l Opievoy». Ils reconnaissent néanmoins que l organisme a assuré une partie de sa mission en nettoyant enfin les locaux. Mais il a fallu qu ils se mobilisent pour que le bailleur agisse. Ils ont en effet lancé une pétition et recueilli environ 250 signatures pour faire entendre leurs revendications. Preuve que «lorsque l on se mobilise, ça marche, puisque des agents sont venus nettoyer», confirme le maire à une habitante. Autre reproche à destination de l Opievoy : le parking. «C est devenu intenable, rouspète un habitant. Le parking est ouvert tous les jours. Tout le monde rentre librement et certains qui ne paient pas, occupent les places de ceux qui paient». Sur cette question, Michel Beaumale dénonce le manque d effectif du personnel de gardiennage : «Les gardiens ne peuvent pas assurer en plus de leurs missions la sécurité du parking». Au cours de la soirée, les habitants ont pu évoquer également les difficultés rencontrées par les automobilistes sur la rue de la Citoyenneté. Mais ils étaient heureux d apprendre que la ville engagera des travaux sur cette voie «durant le 2 e semestre» pour y mettre fin. La municipalité avait en effet demandé à l Opievoy de lui D autres actions pourraient donc se profiler dans les prochains jours céder «300 mètres carré de terrain pour la somme d un euro symbolique». Et c est chose faite. Les riverains pourront bientôt «faire demi-tour au bout de la rue puisqu elle subira un agrandissement». «Et le terrain de sport sera rénové», annonce le maire. Le volet sur la rue de la Citoyenneté ouvert, un habitant en a profité pour suggérer au maire «d installer des ralentisseurs» sur cette voie. Ils permettront selon lui «de mettre fin à la pratique dangereuse des tête-à-queue de certains jeunes». «On pourrait effectivement le faire, a répondu Michel Beaumale. D autant plus qu ils seront éloignés des immeubles, les habitants ne souffriront donc pas de nuisances sonores». Curieux, des locataires de la cité Allende ont prolongé la rencontre pour aborder avec le maire les projets sur l ensemble de la ville. Pendant ce temps une délégation de locataires se réunissait dans les locaux du bâtiment 16. D autres actions pourraient donc se profiler dans les prochains jours Lynda Zerouk et quelques jours plus tard : UNE DÉLÉGATION CHEZ SON BAILLEUR Une délégation de locataires de la cité Allende s est rendue au Blanc- Mesnil dans les locaux de leur bailleur, l Opievoy. En conflit depuis quelques semaines sur des points précis, les habitants n ont pas l intention de lâcher prise. Forts d une pétition de 267 signatures (sur 304 logements habités dans la cité), les locataires comptaient bien «mettre la pression» sur la direction.

3 Actualités 3 Pour remplir votre déclaration Impôts. Des agents du Trésor Public tiendront une permanence à la Maison du droit et de la médiation pour aider les personnes à remplir leur déclaration et répondre aux questions Dire la violence pour l interdire concernant leur déclaration de revenus Une urne sera à disposition, pour déposer les déclarations remplies. Elle sera relevée par les agents des impôts lors de leur permanence. En remplissant le questionnaire, tous les Stanois pourront donner leur avis sur la future formule de leur hebdo. Les jeunes contre le sexisme. C est lors des 3 e Rencontres départementales des jeunes contre le sexisme de vendredi 21 mai que les collégiens et lycéens de notre département et, tout particulièrement les élèves du collège Joliot-Curie de notre ville, viendront présenter leur travail. Ils se sont mobilisés pour faire reculer les comportements sexistes et violents dans les relations filles/garçons. Au total dans l année scolaire, 1800 élèves se sont sensibilisés à la question du sexisme, ont débattu ensemble, puis travaillé au travers d ateliers à faire changer les comportements, tout d abord au sein de leur classe puis au sein de leur établissement. Avec beaucoup de désir, d énergie et de talent, ils viendront présenter leurs travaux lors de ces 3 e rencontres. Rendez-vous est donné le 21 mai à partir de 13h30 à la Bourse du travail de Bobigny 1, place de la Libération. Nouvelle formule : nous y croyons et vous? Votre députée déménage Marie-George Buffet. Le 18 mai prochain, la permanence de Marie-George Buffet (2, rue Carnot) déménage et s installe au 38, avenue Paul-Vaillant-Couturier. Le numéro de téléphone reste inchangé : Rappelons que les permanence de la députée ont lieu le 2 e lundi du mois sur rendez-vous. Rendez-vous le 29 Foulées stanoises Les 26 e foulées stanoises, courses pédestres auxquelles participent les enfants des écoles primaires et maternelles, se dérouleront samedi 29 mai, de 8h à 12h. Les courses débuteront avenue Paul-Vaillant-Couturier puis emprunteront les rues Albert-Moreau, Adrien-Agnès, Raoul- Salah Hamouri 1867 jours de prison Duchesne. L arrivée se fera avenue Paul-Vaillant- Couturier, devant l école primaire Joliot-Curie. Pour la sécurité des enfants et en conformité avec la réglementation préfectorale, la totalité du parcours sera interdite à toute circulation ou stationnement de véhicule. Tout véhicule en infraction sera enlevé. 7 Jours. Du 15 mai au 30 juin, vous serez sollicité pour construire ensemble une nouvelle formule de votre hebdo. Campagne d affichage, questionnaire, échanges, la rédaction compte sur vous. Cinq ans seulement, cinq ans déjà que 7 Jours à Stains changeait de visage avec une formule nouvelle dans laquelle l objectif avoué était de répondre davantage aux attentes de ses lecteurs en collant mieux à la vie de la cité. Pour 2011, la municipalité, la rédaction souhaitent vous apporter un outil encore plus proche de votre quotidien, de vos réalités, de celles de la ville et de la politique menée par vos élus locaux. Pour y parvenir, nous voulons à nos côtés les meilleurs spécialistes de la vie locale, les experts de la proximité, c est-à-dire vous. Vous, les habitants, les lecteurs, les correspondants de 7 Jours à Stains. Effectivement, qui mieux que le lectorat peut dire ce qu il voudrait lire dans les colonnes de votre hebdo? Qui mieux que le lectorat peut dire ce qu il verrait évoluer dans les pages pour être plus lisibles, plus attrayantes? Qui mieux que le lectorat peut dire si les photos reflètent les images, les sourires et les tristesses de toute une ville? Voilà pourquoi votre hebdo a conçu un questionnaire (voir pages 8,9) élaboré pour vous et que nous aimerions 30 questions qui prendront cinq minutes de votre temps que vous remplissiez. 30 questions qui prendront cinq minutes de votre temps pour que nous puissions poursuivre le travail de refonte engagé désormais avec l objectif de le voir aboutir au plus tard, au printemps prochain. Ce questionnaire, vous le trouverez donc dans ce À votre service, deux sondeurs Nordine (à gauche) et Haribou (à droite) sont les deux jeunes gens qui vont sillonner la ville, questionnaire sous le bras, pour que votre hebdo ait le plus de retours possibles. Au marché, devant le lycée, sur la fête de la ville, vous les croiserez certainement. Leur répondre est essentiel pour obtenir une nouvelle version de votre hebdo, encore plus proche de vos attentes. numéro, mais également dans les lieux publics et auprès de nos deux jeunes sondeurs qui, questionnaire sous le bras, iront à votre rencontre dans différents lieux bien connus de la ville. Ils mèneront cette enquête d opinion du 15 mai au 30 juin prochain. S en suivra évidemment la restitution et l analyse dès septembre de vos réponses. Puis, photographes, journalistes de votre hebdo en collaboration avec les maquettistes et graphistes de la communication municipale tenteront d imaginer une nouvelle maquette, une nouvelle «forme» correspondant à vos attentes. Vous le savez, la rédaction est à votre disposition pour toutes questions, avis, remarques constructives qui permettront l élaboration de cette formule renouvelée. Alors, n hésitez pas et prenez votre stylo. La rédaction

4 4 Dossier 7 N 601 JOURS À STAINS Le Comité de résidents Ancien foyer. Après un blocage d un mois, les résidents de l Adef (Association pour le développement des Foyers) ont enfin signé un nouveau contrat pour intégrer une nouvelle Résidence sociale flambant neuve. Ils ont quitté les baraquements très vétustes et amiantés mais le Comité de résidents*, qui dénonce des «clauses abusives» du nouveau bail, annonce que «la lutte continue». Tous les résidents de l ancien foyer (photo de droite) ont emménagé dans la nouvelle Résidence sociale (photo de gauche). Les baraquements de l Adef vont enfin disparaître du paysage de la Cerisaie. Ils seront rasés, quelques jours après une opération de désamiantage prévue le 17 mai. Plus de cents travailleurs, venus du Sénégal, de Turquie et du Maghreb ont enfin tourné le dos à ces habitations indignes. Certains y logeaient depuis des dizaines d années. Ils vivent désormais dans une Résidence sociale neuve, à quelques pas de l ancien foyer. Les premiers emménagements devaient débuter le 6 avril dernier. «Ce jourlà, j ai attendu les résidents relate Khadija Bentahar, responsable de la Résidence sociale. Je m occupe du premier arrivant pour lui faire signer son contrat et là il me dit : non, les syndicats et le Comité des résidents m ont demandé de ne rien signer et de ne rien verser. Mais donnez-moi les clés pour déménager!» Ce sera l attitude de blocage adoptée par la plupart des résidents durant près d un mois. Pourquoi ne s empressent-t-ils pas de quitter l ancien foyer où ils vivaient dans des conditions sanitaires désastreuses? À voir l état de délabrement des baraquements, on ouvre grand les oreilles lorsque Mamoudou Traoré, président du Comité des résidents, nous donne les raisons de ce recul. «On nous a demandé de signer un nouveau contrat de dix pages, élaboré sans nous consulter et sans nous laisser le temps nécessaire pour l étudier», précise-t-il. Alerté par la situation, le maire a manifesté son soutien aux résidents (voir page 6) et demandé des explications auprès de l Adef. Son directeur général Jean-Paul Vailant lui a assuré «que toutes les informations et précisions nécessaires sur le contenu du contrat et du règlement intérieur ont été données depuis de nombreux mois, tant individuellement aux résidents qu à leurs représentants» Le président du Comité conteste également «l obligation de payer une nouvelle somme pour le dépôt de garantie». Consterné, il rappelle «qu ils sont d anciens résidents du foyer et qu ils ont déjà payé une caution». Or en passant du foyer à la résidence sociale, l établissement «change de statut», explique Khadija Bentahar. La responsable, sans cesse sollicitée par les résidents, peine à nous fournir toutes les explications. Elle gère toute seule les lieux, l entretien se fait donc difficilement. Elle décide alors de poursuivre dans son bureau d accueil. Mais derrière la porte, elle est interpellée à nouveau par certains résidents. D autres, tout aussi impatients, font le tour de la résidence et la surprennent à travers la vitre. Tantôt elle répond avec calme, tantôt avec fermeté mais le sourire n est pas bien loin. Le dialogue passe bien avec l ensemble des habitants mais elle ne comprend pas leurs revendications. «Tout a été mis en place après plusieurs concertations entre notre direction et les représentants des locataires pour obtenir des facilités de paiement du dépôt de garantie». En réalité, l Adef leur demande de régler un différentiel de 180 euros auxquels s ajouteront les 228 euros qu ils ont versés pour loger au foyer. Selon Mamoudou Traoré, «seuls l ancien contrat et l ancien dépôt de garantie doivent servir à les Les loyers passent de 176 euros dans les baraquements à 404, 76 euros (charges comprises) en Résidence sociale. couvrir». Leur loyer passe de 176 euros dans les baraquements à 404, 76 euros (charges comprises) en Résidence sociale. Ce nouveau statut leur ouvre néanmoins le droit à l Apl. Mais Mamoudou Traoré s inquiète déjà pour ceux qui gagnent le SMIC : «Pour eux le montant des échéances est excessif car il est peu probable qu ils bénéficient de cette aide». Ce père de six enfants, demandeur d emploi se dit «fatigué». «Aucune de nos doléances n a été respectée», soupire-t-il. Le comité avait demandé des cuisines collectives, des chambres pour deux personnes, des sanitaires en dehors des logements, une porte de séparation entre la kitchenette et la pièce principale, des salles pour les festivités. Le président du Comité est clair : lui et la plupart des résidents aiment «la vie en communauté». En les dispersant dans ces habitations, ce dernier estime «qu ils n ont pas été écoutés» et dénonce «une arnaque» de l Adef. Florence Bartais, chef de projet de réhabilitation de la Résidence, assure de son côté, que l Adef ne fait que «mettre en application le PTFTM (Plan de traitement des foyers des travailleurs migrants) décidé par l Etat. Lequel prévoit à terme une transformation de tous les foyers en Résidence sociale avec des «logements autonomes individualisés». Mamoudou Traoré n entend pas pour autant s arrêterlà. Selon lui, si les résidents ont mis fin au blocage le 4 mai c est en partie parce que l Adef les «menace de mesures contraignantes». Pour le prouver il tire de sa pochette un courrier de l Adef daté du 27 avril. Ne s étant pas présenté à son rendez-vous pour la signature de son nouveau contrat, il a été sommé d y remédier «sous huit jours sous peine d en perdre le bénéfice». Il s est alors décidé à signer son nouveau bail. Suite à ce courrier que «de nombreux locataires ont reçu, ils ont quitté le mouvement». Mais «la lutte continue», déclare-t-il. Le comité de résidents envisage de porter cette affaire devant la justice pour «annuler certaines clauses du contrat et obtenir une réduction du montant du loyer». Lynda Zerouk * Le comité de résidents a été créé à la demande de l Adef pour faciliter la concertation avec les habitants du foyer. Dans le bulletin officiel du 29 août 2009, il prend le nom de Conseil de concertation mais par habitude, les résidents emploient encore l ancienne appellation.

5 Dossier 5 envisage de saisir la justice TÉMOIGNAGES Mohamed Ghanmi, 65 ans «Je suis originaire du Maroc. Depuis 1995, j habite dans l ancien foyer de l Adef. Mais je préfère de loin vivre dans la nouvelle Résidence sociale. C est vraiment tranquille maintenant. C est beaucoup mieux que les baraquements. La seule difficulté c est le prix du loyer. Je dois régler 404,76 euros de loyer alors que je ne perçois que le RSA. Je travaillais dans la confection mais aujourd hui je n ai plus de travail. J ai fait une demande d APL, j espère que ma demande va aboutir.» Fermeture du Bâtiment A et coupure d énergie Polémique. Le Comité de Résidents accuse l Adef d avoir procédé à la fermeture du bâtiment A pour faire pression sur les deux résidents restants. La responsable de la résidence, elle, invoque «une erreur». Abdou Ndiay, 51 ans «Je suis installé depuis deux jours, je n ai pas encore assez de recul pour dire si je me sens bien dans cette résidence. En revanche, je vois des points négatifs. L Adef nous a soumis un contrat, très long, sans nous laisser le temps de le lire. Et le loyer est trop cher ici. Or, je ne touche que le SMIC. J ai donc fait une demande d APL. Si cette aide est refusée, je serai obligé de chercher une colocation ailleurs. Ainsi, je pourrais réunir assez d argent pour nourrir ma femme et mes 11 enfants restés au Sénégal.» Alassane Niang, 67 ans «Je suis bien dans ces nouveaux logements parce que tout est neuf. Ça change de l ancien foyer où j habite depuis Je suis arrivé en France en 1975, j étais marchand ambulant mais maintenant je ne perçois que le RSA. Mais heureusement,je vais certainement bénéficier de l APL. Les loyers sont chers. Alors je comprends et je soutiens les autres résidents qui se battent pour leurs intérêts. Certains d entre eux doivent, comme moi, subvenir aux besoins de leur famille restée à l étranger. Pour ma part, ma femme et mes huit enfants vivent dans la région du Fleuve au Sénégal.» Le 30 avril dernier, seuls deux résidents logeaient encore dans les locaux du bâtiment A de l ancien foyer. Selon le président du Comité de résidents, Mamoudou Traoré, «ces derniers locataires refusaient d intégrer la nouvelle Résidence Sociale», tant qu un accord amiable n a pas été scellé avec la direction. «Pour faire pression, l Adef a alors fermé les portes d accès aux logements et a coupé le gaz et l électricité», a-t-il soutenu. Interrogée sur cette question, Khadija Bentahar, responsable de la Résidence, a dans un premier temps nié toute fermeture des portes, avant d éclaircir ces propos lors d une confrontation avec le président du Comité et de la chef de projet réhabilitation, Florence Bartais. Elle reconnaît finalement que les portes ont été fermées, que l énergie a été coupée mais «par erreur». D ailleurs, cet incident n a duré «qu une heure et demi», a-t-elle précisé. Ce laps de temps passé, «l erreur a été réparée», confirme Florence Bartais. «Les locaux étant presque entièrement vides, un agent peut facilement croire que plus personne n y réside», défendent les deux femmes. Le président du Comité, quant à lui, reste sceptique. Embarassée, Khadija Bentahar assure «qu elle n aurait jamais laissé des résidents à la rue». «C est même impensable», s offusque-telle. Heureusement, les deux résidents absents durant les faits, n ont pas trouvé portes closes à leur retour. 188 logements au total La résidence sociale compte à ce jour 122 logements répartis dans trois bâtiments A, B, et C. La seconde tranche des travaux devrait intervenir dans les mois à venir pour la construction de deux autres bâtiments composés de 66 logements. Au total la résidence comptabilisera 188 logements. Parmi lesquels, six sont destinés à accueillir des personnes à mobilité réduite. Et quatre autres sont réservés par la mairie à des publics en rupture d hébergement ou en difficulté d accès à un logement. La municipalité est par ailleurs réservataire de 36 logements sur les 122 déjà construits. Les résidents ne sont plus entassés à 4 dans une chambre de 24 m2 et ne partagent plus les sanitaires (photo ci-dessus). Ils logent en chambre individuelle de 20 m 2, entièrement meublée (photo ci-contre) et équipée de sanitaire trois fonctions, avec lavabo, douche et toilette. Il dispose également d une kitchenette avec plaques et réfrigérateur.

6 6 Actualités N JOURS À STAINS Le Plan Local d Urbanisme est adopté Conseil municipal. Le Plan local d urbanisme a été approuvé au Conseil municipal du 6 mai dernier, ainsi qu une motion de soutien aux résidents du foyer ADEF, rue du Moutier. Le PLU est le schéma qui dessine la ville pour les années à venir en termes d aménagements urbains. Un Conseil municipal avec un seul point à l ordre du jour, voilà qui n est pas habituel. Mais, jeudi dernier, il était important de consacrer du temps à la présentation et à la discussion avant le vote du Plan local d urbanisme (PLU), un projet majeur pour l avenir de la commune. Celui-ci, adopté lors de cette séance, succède à l ancien POS (Plan d occupation des sols). Le POS datait de 1978 et était frappé d obsolescence. «C est l aboutissement de cinq années de travail» a rappelé le maire Michel Beaumale en ouvrant les débats. Le POS était de moins en moins adapté à une ville qui se renouvelle et qui bouge. «Le PLU est adapté à son temps. Il tient compte de la loi SRU, de la protection des milieux naturels et du sol» a-t-il ajouté. Bien plus qu un simple document des sols, le PLU dessinera la ville pour les années à venir en termes d aménagements urbains. Rappelons que le principe de son élaboration avait été approuvé le 24 septembre dernier par la même assemblée municipale. «L enquête publique réalisée du 28 décembre 2009 au 8 février 2010 a souligné l équilibre et la cohérence du projet» a poursuivi le maire. Cette démarche clôturait le processus réglementaire. Mais avant que chacun s exprime, parole fut donnée aux élus, ainsi qu à la salle lors d une interruption de séance. Bien que s étant prononcé contre le PLU, l opposition n a pas fait de remarque particulière sur le document mis au vote. Marie-Claude Goureau s est contentée de demander l état d avancée du dossier de rénovation de l église Notre- Dame de l Assomption. Pour Karina Kellner (CPC) «Le PLU c est le droit pour les gens de ne pas rester assigner à résidence. On ne peut pas construire une ville sans que ses habitants en partagent le sens.». Selon Francis Morin (Verts) «le parti pris est de refaire une ville sur la ville dans un souci de rééquilibrage. Le PLU est équilibré car il prend en compte une triple dimension environnementale, sociale et économique». Philippe Le Naour (PS) affirme qu «il est impossible de geler une ville car nous avons besoin de répondre aux problèmes de logements par exemple et d accompagnement en terme d équipements publics avec les nouveaux arrivants». Ces réflexions ont notamment été données en écho à la note dissonante portée par l association «Pour la Croix blanche demain», invitée à s exprimer lors d une interruption de séance. Ce collectif composé d habitants est vent debout contre la réalisation dans leur quartier de 33 à 35 logements en accession sociale à la propriété, sur une superficie de m 2. Louis Pierna, le maire honoraire et une des voix du collectif, demande «le respect d une promesse faite par la commune en 2005 d un projet de 50 à 65 logements mais répartis sur 5000 m 2». Les opposants estiment que le projet immobilier actuel dépasse les règles du COS, (Cœfficient d occupation des sols). L association a demandé une révision de périmètre d étude de la parcelle concernée et un retour au projet de Line Teboul et Jean-Jacques Carriquiriborde (PT) ont considéré «recevables les remarques de l association». Ils ont proposé une modification du PLU. Interpellé le maire a d abord rappelé qu il était impossible de prendre deux délibérations ce soir, à moins de devoir lancer une nouvelle enquête publique. Il s est dit aussi «étonné par la position de la Croix blanche». «Nous avons joué le jeu de la concertation lors de deux réunions avec l architecte du projet» a-t-il précisé. Il a souligné que les discussions se poursuivraient autour du projet. Il a affirmé que les logements ne verraient pas le jour sans l assentiment des habitants, «même s il serait dommage de laisser une friche en plan, qui coûte cher à la commune et donne une image d entrée de ville déplorable» a-t-il ajouté en substance. Revenant sur la philosophie générale du PLU, il a appelé l assemblée et le public dans la salle «à avoir la conception d une ville partagée, dont le renouvellement urbain profite à l ensemble des habitants». Frédéric Lombard Soutien aux résidents du foyer Adef Le Conseil municipal a voté à l unanimité une motion de soutien aux résidents du Foyer Adef, rue du Moutier. Les travailleurs migrants qui viennent d emménager dans leur nouvelle résidence sociale ADEF, sont en conflit avec la direction. Celle-ci exige le versement d un nouveau dépôt de garantie et la signature d un règlement intérieur. Certains ont vécu et payé pendant plusieurs décennies pour habiter dans des baraquements surpeuplés. De nombreux résidents ont refusé de s acquitter ce dépôt de garantie. La municipalité appelle au rétablissement du dialogue et au respect des résidents. Voir dossier pages 4 et 5.

7 Commémorations 7 Armistice. Un 8 mai intergénérationnel Cette année, la commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale a été marquée par la participation de nombreux jeunes, notamment des collégiens. Après avoir défilés et s être recueillis, les jeunes ont affirmé leur engagement pour la paix. Abolition L esclavage en mémoire Lundi, la commémoration officielle de l abolition de l esclavage, place Aimé-Césaire, a été ponctuée par des allocutions, des chants, de la musique et de la danse caribéenne. Mardi, un public nombreux a participé au débat autour de l exposition «Liberté, égalité, citoyenneté, Les libres de couleur à la Martinique, » à la Maison du temps libre. Mercredi soir, un concert final avec le groupe BBA a clôturé cette semaine autour de la culture afro caribéenne.

8 8 Questionnaire 7 Enquête 7 Jo N 601 JOURS À STAINS Parce que 7 Jours à Stains est l hebdomadaire de tous les Stanois, votre avis nous intéresse. Nous avons conc un hebdomadaire toujours mieux adapté à vos attentes. Nous espérons donc que vous serez nombreux à no Vous et l information à Stains 1 - Diriez-vous que vous êtes généralement Très bien informé de la vie stanoise Assez bien informé de la vie stanoise Assez mal informé de la vie stanoise Très mal informé de la vie stanoise 2 - Quelles sont vos principaux moyens dʼinformations (de 1 à 6 selon la préférence)? Le 7 Jours à Stains Le site internet de la Ville Les affiches et dépliants annonçant les évènements Le panneau dʼaffichage électronique Le Parisien Votre entourage (parents, voisins, amis ) 3 - Que faites-vous à Stains? Jʼy habite Jʼy travaille Les deux 4 - Depuis combien de temps habitez-vous sur le territoire? 0 à 4 ans 5 à 10 ans 11 ans et Si vous habitez Stains, recevez-vous 7 Jours à Stains à votre domicile? Oui, chaque semaine Non, pas régulièrement Jamais Vous et votre journal 6 - Lisez-vous 7 Jours à Stains? Chaque semaine De temps en temps Rarement Jamais 7 - Si vous ne le lisez jamais, quelle est la raison? Vous privilégiez d'autres sources d'informations Les informations contenues dans le journal ne vous intéressent pas Vous ne lisez aucune presse 8 - Dans votre foyer, combien de personnes lisent 7 Jours à Stains (vous y compris)? Une Deux La qualité du journal 11-7 Jours à Stains est-il agréable à lire? (forme générale, couleurs, photos) Tout à fait Pas assez Pas du tout 12-7 Jours à Stains est-il facile à lire? Tout à fait Pas assez Pas du tout 13-7 Jours à Stains est-il lisible? (mise en page, caractères) Tout à fait Trois Quatre ou + Je ne sais pas 9 - Personnellement, le lisez-vous? En totalité En partie 10 - Les informations contenues dans 7 Jours à Stains vous aident-elles dans votre vie quotidienne? Oui, beaucoup Oui, un peu Non, pas du tout Pas assez Pas du tout 14 - Les articles vous semblent-ils? Trop courts Assez longs Trop longs 15 - Les photos vous paraissent-elles? Trop nombreuses Assez nombreuses Pas assez nombreuses Pour votre quartier, votre association, votre établissement scolaire, vous voulez devenir correspondant, nʼhésitez pas à nous contacter au ou

9 Questionnaire 9 urs à Stains octé ce questionnaire à votre attention. Avec vous, faisons évoluer 7 Jours à Stains, afin de vous proposer s faire part de votre opinion sur votre journal. Le contenu du journal 16 - Dans 7 Jours à Stains, trouvez-vous les informations que vous cherchez? Facilement Assez facilement Plutôt difficilement Difficilement Non 20 - Pensez-vous que 7 Jours à Stains donne la parole aux Stanois Trop souvent Suffisamment Pas assez souvent 17-7 Jours à Stains vous permet-il dʼêtre informé de lʼaction municipale et celle des élus? Oui, tout à fait Oui, un peu Non 18-7 Jours à Stains vous permet-il dʼêtre informé de lʼactualité immédiate, des évènements et manifestations ayant lieu sur la ville? Oui, tout à fait Oui, un peu Non 19-7 Jours à Stains vous permet-il dʼêtre informé des projets citoyens et associatifs? Oui, tout à fait Oui, un peu 23 - Souhaitez-vous un changement de la maquette du journal? Oui totalement Oui un peu Non 24 - Quels sujets le 7 Jours à Stains devrait-il mieux développer dans la future version? Lʼactualité des 7 jours passés Lʼenfance et la jeunesse Les seniors Le sport La vie associative La vie des quartiers Les rencontres des élus avec la population Le positionnement des groupes politiques dans les débats du Conseil Municipal 28/ Êtes-vous? Un homme Une femme 29/ Quel âge avez-vous? Moins de 20 ans Entre 20 et 30 ans Entre 46 et 60 ans Vous Entre 31 et 45 ans Plus de 61 ans 21 - Le 7 Jours à Stains rend-il compte objectivement des thématiques suivantes: Oui Non NSPP* Les faits liés à lʼinsécurité Les questions économiques La vie politique des groupes représentés au conseil municipal *NSPP (Ne Se Prononce Pas) 22 - Dans 7 Jours à Stains, quelles rubriques vous intéressent le plus (4 choix par ordre dʼintérêt)? Les pages «Actualités» Lʼ«Expression libre» mensuelle des groupes politiques au Conseil municipal Le «Dossier» La Culture Les Sports Vous et votre futur journal Lʼenvironnement, la propreté et lʼembellissement Les projets dʼaménagement et de rénovation dans la ville La vie économique et lʼinstallation dʼentreprises 25 - Souhaitez-vous que le 7 Jours à Stains vous informe des nouveaux services et informations présents sur le site internet de la Ville? Oui Non 26 - Quʼattendez-vous du journal? Avez-vous dʼautres suggestions pour améliorer le journal? / Dans quel quartier habitez-vous? Allende LʼAvenir Le Bois Moussay Bordes-Prêtresse La Cité-jardin La Cerisaie Le Clos Saint-Lazare La page «pratique»et les «Petites annonces» Le portrait La page Plaine commune La carte blanche photos Le question à Le Globe Le Moulin-neuf Les Parouzets Les Trois Rivières Victor Renelle Le Vieux Stains Maroc À renvoyer ou à déposer à 7 Jours à Stains 5, rue Carnot ou à lʼhôtel de Ville 6, avenue Paul Vaillant- Couturier Stains.Vous pouvez répondre également en ligne sur

10 10 Festival 7 N 601 JOURS À STAINS Évènement. Une Semaine du Maroc flamboyante Du 14 au 22 mai, le Maroc est à l honneur avec de nombreux rendez-vous culturels: concerts, expos, rencontres, défilé de mode, spectacle, vont ponctuer cet évènement grandiose. semaine pour découvrir «Une le Maroc», ce slogan colle parfaitement à l initiative organisée par plusieurs associations dont «Figuig Al Hassaniya» du nom de la ville qui entretient depuis 2002 des liens de solidarité étroite avec Stains (le maire de cette ville sera d ailleurs présent durant le festival), et trois villes partenaires : Villepinte, Clichysous-Bois, Sevran qui accompagnent Stains dans la réalisation de ce festival. À quelques jours du lancement de cet évènement, les organisateurs sont enthousiastes. Tout est fin prêt et ils entendent faire partager ce formidable moment de rencontres à un maximum À partir du 14 mai, une exposition intitulée «Histoire du Maroc, trois Millénaires» de Stanois. L objectif est aussi de tisser des liens dans les quatre villes partenaires : «le festival est une première, avec ce pays marqué par 3000 ans d histoire. Nous allons emporter les participants dans un tourbillon d influences car le Maroc a su construire une culture riche et diversifiée. C est cela que nous souhaitons faire découvrir, un pays riche de son histoire, de ses traditions qui méritent d êtres connues et partagées mais aussi un pays résolument tourné vers l avenir.» L évènement ne manque pas de charme avec à partir du 14 mai, une exposition intitulée «Histoire du Maroc, trois Millénaires» à la MTL. Les visiteurs pourront contempler des tableaux qui reflètent les trésors culturels de ce pays. Le 15 mai à 20 h 30 «Nass El Ghiwane», groupe emblématique, sera en concert à Villepinte. Un départ en car est prévu de Stains, il y a 20 places pour les Stanois au tarif de 12. Il est impératif de réserver (lire rendezvous). Le 18 mai à 18 h30, un défilé de mode de la styliste «Dzira» qui présentera ses réalisations dont de magnifiques Kaftan très prisés. Le 19 entre 10 heures et 18 heures, des ateliers d artisanat seront proposés à la MTL ainsi que des pâtisseries et des tatouages au henné, et c est gratuit. Sans oublier le même jour à 15 heures à la MTL, une séance de contes avec Halima Hamdane «contes d autres fois». Une conteuse qui ressuscite la tradition orale en dépoussiérant les histoires de son enfance et un patrimoine oublié. Le 20, un très beau concert de musique arabo-andalouse et le 22 une rencontre autour de la littérature. Une semaine du Maroc flamboyante qui ravira petits et grands. Il suffit de régler vos montres sur l heure marocaine et de vous laisser emporter par cette promenade artistique, littéraire et historique qui vous laissera d innombrables souvenirs. Djamel Charif Rendez-vous Du 14 au 22 mai, «La semaine du Maroc» à Stains, Villepinte, Sevran et Clichy-sous-Bois. Il est impératif de réserver avant chaque rendez-vous. Réservations au Pour plus de renseignements sur les initiatives à Sevran contacter le ou à Villepinte le ou à Clichy-sous-Bois au ou www. clichy-sous-bois.fr Avec Figuig Une coopération multiforme Figuig est une ville-carrefour située aux portes du désert. La ville se compose de sept ksours (quartiers), de jardins, et d une palmeraie et compte quelques habitants. L isolement de cette oasis est à l origine d une très forte solidarité entre habitants, qui participent directement au développement de Figuig : Des travaux sont généralement réalisés par les Figuiguis eux-mêmes. L artisanat, (tissage, joaillerie, poterie ), l agriculture et l élevage d ovins et de bovins sont les sources essentielles de revenus des habitants. L oasis est connue pour son artisanat d'importance remar - quable. Il s'agit surtout de produits manufacturés comme les tissages, la joaillerie, la maroquinerie, la poterie. Santé : création d un cabinet dentaire au sein de la clinique du Croissant Rouge, dotation en matériel et consommables, et formation des éducateurs dans le domaine des IST, Sida Culture : accueil de bibliothécaires de Figuig co-organisé par le Conseil général 93 et Stains. Sports : accueil de 2 enseignants de sport et échange de jeunes avec le centre social municipal de Stains et un groupe de Figuig. Jeunesse : échange culturel entre le collège de Figuig et deux collèges de Stains (Maurice-Thorez et Pablo-Neruda). International rencontres Stanoises pour la Coopération et le co-développement solidaire et durable en 2005 : signature d une charte de coopération multilatérale 2 e semaine de la coopération à Figuig en 2006 : élaboration d un programme des droits de l enfant Un projet est en cours de réalisation, la reproduction d objets anciens trouvés dans les fouilles en Seine-Saint-Denis par des ferronniers de Figuig et notamment le fameux briquet mérovingien.

11 Sports 11 Tennis Un grand match se joue pour la section Depuis quelques jours, deux courts de tennis ont été entièrement rénovés, une bonne nouvelle pour cette section de plus en plus sollicitée par les amateurs. Une couche de résine, un coup de peinture sur les deux courts de tennis du bas côté du gymnase Léo-Lagrange, et c est un set gagnant pour les férus de tennis. Un vrai bain de jouvence donné à ces rectangles sportifs en béton poreux qui commençait vraiment à vieillir. «Maintenant, ça fait propre!», Depuis quelques jours, Stéphane Sourdet, président de la section, est content. «Régulièrement nous recevons des sections de tout le département, ce sera plus accueillant. Et pour nos joueurs, plus agréable.» «Au club, on aurait bien évidemment préféré des remplacements par du Green set, mais on saura être patients,» rajoute le président qui attend avec impatience la toute prochaine restructuration du gymnase Léo-Lagrange. «En effet, conscients de la vétusté de ces équipements et du succès de cette section auprès d un public de plus en plus large, nous avons trouvé un compromis avec le tennis, explique Julien Le Glou, adjoint au maire délégué aux sports. Nous faisons tout de suite une remise à neuf de ces terrains pour 9 500, en attendant le futur complexe sportif.» Par contre, l autre bonne nouvelle, nous la connaissons depuis quelques mois déjà, mais on y arrive. La couverture des deux autres courts débutera cet été. «La pluie, le mauvais temps nous contraignent actuellement à des acrobaties pittoresques. Cette semaine, par exemple, nous avons dû annuler, ou interrompre des matchs, et même nous rendre dans d autres villes pour jouer le dernier set, confie Stéphane Sourdet.» La semi-couverture semait le doute chez les tennismen, «mais aujourd hui, on a envie d y croire. On nous garantit que la pluie ne nous perturbera plus. Cela fait tellement longtemps qu on attend En plus, grâce à ces nouvelles structures, on pourra accueillir plus d adhérents, créer de nouveaux cours, espère le président de cette association sportive comptant 350 adeptes. C était tellement difficile de refuser 50 enfants à la rentrée dernière.» Ce projet d un demi-million d euros, aux normes de développement durable exigeantes, le jour où il éclora, sera une grande victoire pour les amateurs de la petite balle jaune en ville. Carole Sapia Un gros tournoi Depuis samedi et jusqu au 29 mai, le 11 e tournoi jeunes homologué FFT se déroule en ville. Ce n est pas moins de 245 jeunes (dont 20 Stanois) de 9 à 18 ans de toute l Ile-de-France mais aussi de province qui s affrontent chaque soir et le week-end de 9 à 20h à Léo- Lagrange. Athlétisme. Des compéts et des sourires Samedi matin les athlètes stanois ont participé avec brio aux 5 km du Blanc-Mesnil. Petite délégation (3 athlètes) mais efficace. En effet, Bérénice Cadéron remporte la course en senior femme, Khalifa Birante en junior homme et Frédéric Plos se hisse sur la 3 e marche du podium en senior homme (photo 1). Ces bons résultats individuels sont confortés par la 1 e place dans le classement par équipe. L'après-midi les animateurs et entraîneurs avaient mis à la disposition de l'association du quartier du Maroc leurs compétences et matériels pour une animation athlétique. Les enfants se sont dépensés sans compter pendant les 2 heures de l'animation sur les différents ateliers qu'ils leurs étaient proposés (courses de vitesse et de haies, sauts en longueur et lancer d'anneau, photo 2). Cet aprèsmidi ensoleillé et sportif c'est terminé par un goûter et une remise de récompenses à tous les participants. Pour terminer ce long week-end d'athlétisme les enfants de la section se sont rendus à Noisy-le-Sec pour le 2 e tour du challenge Rousseau par équipe. 1 2 Vos infos nous intéressent Le nombre peu important d'enfants présents (21) ne permet pas d'avoir les résultats escomptés malgré le bon niveau des athlètes présents, notamment les benjamins qui ont su tirer parti du stage d'une semaine à St-Malo pendant les vacances de Pâques et qui gagnent le relais 4 x 60 m chez les garçons. Votre hebdo publie chaque semaine des articles concernant les différentes sections de l Espérance Sportive de Stains. Si vous aussi vous souhaitez communiquer sur la vie de votre section, de votre club, de vos champions, vous pouvez communiquer vos informations à la rédaction en composant le ou par courriel :

12 12 Pubs 7 N 601 JOURS À STAINS

13 Rugby 13 Un beau tournoi pour Pierrot Dimanche dernier, le premier tournoi des écoles de rugby «Pierre Guignard» a réuni plus de 250 enfants de Maison-Alfort/ Charenton, Saint-Denis, Senlis et Stains sur la Plaine Delaune. Retour en images sur ce moment riche en émotions et en prouesses sportives. Pierre Guignard nous a quittés en mai Des lutins aux minimes, la bonne humeur et le fair-play furent de mise lors de ce tournoi. La séquence émotion fut lors du discours en l hommage de Pierre Guignard, un dirigeant incontournable de la section rugby, qui nous a quittés il y a trois ans maintenant, et de la remise du challenge au club de Saint-Denis par sa veuve Jacqueline et sa fille Sylvie. Pierrot est toujours présent dans le cœur des rugbymen, c est certain. La pérennisation de ce tournoi, objectif de cette première, semble sur la bonne voie

14 14 Culture 7 N 601 JOURS À STAINS Mon corps, mon lieu. SÉLECTION DES BIBS v Une belle aventure humaine Le festival «Les Rencontres Chorégraphiques» mène depuis quatre ans un travail avec des habitants intitulé «Mon corps, mon lieu». Cette exploration corporelle s est déroulée avec des lycéens, des écoliers et des retraités. Échos. Le chorégraphe Thierry Thieû Niang a exploré durant plusieurs mois le vivre ensemble, les liens intergénérationnels et le partage d un lieu d habitation dans le cadre de «Mon corps, mon lieu», initiative montée par le festival «les Rencontres Chorégraphiques». Un travail avec une soixantaine d élèves de maternelle, de terminale et des seniors qui ont tissé des liens et une histoire commune durant ces ateliers chorégraphiques (150 heures au total ) et les rencontres artistiques. Le chorégraphe en a gardé une immense satisfaction : «Au départ, c était un projet qui paraissait improbable en mêlant trois publics distincts, chacun ayant des à priori les uns vis-à-vis des autres. C était aussi pour chaque groupe une étape charnière, des petits qui vont passer l an prochain en primaire, des lycéens en passe de basculer dans l univers étudiant ou encore dans le monde du travail et enfin des seniors qui à la retraite se retrouvent avec du temps libre. Nous avons travaillé d octobre à janvier en groupe séparé et tous ensemble dès février. C était une belle surprise, l accueil a été formidable à Stains dans tous les lieux où nous étions réunis. Le groupe a été à l écoute, c est une très belle aventure humaine que nous sommes en train de vivre. Mention spéciale aux lycéens, ils ont été super, accrocheurs, énergiques, ce groupe a créé le lien indispensable à un tel projet.» Ahmed Azzi, professeur principal en comptabilité, finances d entreprise à Utrillo, avait l honneur de participer au projet : «En ce moment, les élèves passent leur examen, ils ont beaucoup appris avec le chorégraphe au niveau de la communication, de la mémoire, de la concentration Ça a été un apport important. Au niveau de l oral, cette expérience leur a apporté beaucoup de choses.» Une femme était aussi au cœur de cette aventure, Sylvie Grech, institutrice à l école maternelle Paul- Vaillant-Couturier qui, avec sa classe, a participé assidûment aux ateliers. Des moments forts qui ont passionné les enfants. Il ne reste plus au public qu à participer aux rendez-vous qui ponctuent cette très belle aventure humaine. Rendez-vous Mardi 22 mai à 14h30, balade performance des danseurs à la Cité-jardin. Spectacle gratuit. Samedi 29 mai à 14h30 et 17h, restitution finale du projet avec tous les habitants suivi d une rencontre citoyenne à la Maison du temps libre, avenue George-Sand Une enfance palestinienne D Ibtisam Barakat Palestine, Ibtisam, 17 ans, est arrêtée à un poste frontière par des soldats israéliens. Encore une fois la peur. Encore une fois la honte. Elle prend alors conscience qu elle n a rien connu d autre que la guerre et l exil. «Essaie d oublier», lui avait dit sa mère. Mais Ibtisam veut se souvenir, raconter et écrire son enfance palestinienne. La face B D Akhenaton avec la collaboration d Eric Mandel Pour la première fois, Philippe Fragione, ce petit-fils d immigrés napolitains né en 1968 dans un village sur les hauteurs de Marseille, se raconte. Découvrir son itinéraire, c est plonger dans l histoire de l immigration italienne, dans le Marseille interlope des années 1980 et le New York de tous les possibles, berceau du hip-hop, là où il fit ses classes de rappeur à l âge de seize ans. «La face B» est le portrait d une personnalité aux multiples facettes, un pionnier du rap résolument tourné vers l avenir, et dont l histoire continue de s écrire au présent. Bons Lieux Z Arts. La BD s expose Du 15 au 29 mai, les «Bons Lieux Z Arts» accueillent une exposition consacrée à la Bande Dessinée. Avec des œuvres de Patrick Boudeau et Jean-Jacques Sanchez. Le Truffaut du potager Pour ceux qui rêvent d avoir un beau potager, quel que soit l espace dont ils disposent, cette bible du jardin gourmand réunit en un volume tout ce qu il faut savoir aujourd hui pour cultiver avec succès légumes et fruits. Le dessinateur Jean-Jacques Sanchez est un fan de cinéma fantastique et surtout du film du réalisateur Ridley Scot «Alien» qui transforme sa vision artistique en un univers sombre et noir. Il collabore au journal de bandes dessinées «Metal Hurlant» pour ses auteurs (Moebius, Caza, Druillet, Bilal, Uderzo). Il commence vraiment sa vie artistique en tant que professionnel en 2001 en sortant sa première BD avec les éditions Pointe Noire. Suivront d autres BD avec les éditons Paquet pour la série Camillo. Il découvre depuis peu une nouvelle façon de produire ses dessins en les exposant dans plusieurs lieux, dont le plus prestigieux le «Carrousel du Louvre» à l occasion d «Art- Shopping» l année dernière sera pour lui un changement dans sa vie d auteur de BD, en montant sa maison d' édition Alienoïde Editions. Avec la sortie de ses nouvelles BD en fin d année «L Empereur des Mondes» et des «Aventures de Kruck». Dans l Actu de ces dernières semaines, l expo aux «Bons Lieux Z Art», mise en place par Patrick Pimentel puis suivra «Art- Shopping saison.2» au Carroussel du Louvre. Rendez-vous Expo Patrick Boudeau et Jean-Jacques Sanchez. Vernissage, le samedi 15 mai à partir de 15 heures aux «Bons Lieux Z Arts», 10 rue Carnot. Entrée Libre. Médiathèque du Temps libre Rue George-Sand, Horaires : Mardi : 15h-19h Mercredi, samedi : 10h-12h30, 14h-18h Vendredi : 14h-18h

15 Pratique 15 À vendre Lot de vêtements garçon 4-5 ans, toutes saisons, 50 euros. Rollers pointures 36, 37 et 38, 10 euros pièce. Tel : Chauffage à pétrole 100 euros, aspirateur neuf 30 euros, tondeuse à cheveux 15 euros. Tel : Game boy advance sp 50 euros, jeux 39 euros. Prix à débattre. Tel : Mercedes essence 200, année 1982, 1ère main, 99500km d origine, bleu ciel, tout d origine sauf pièces d usures, 2000 euros à débattre. Machine à coudre, machine à tricoter singer. Tel : Living, table ronde, clic-clac, 2 chaises, 150 euros. Tel : ou Urgent, vends belle tenue de mariée : jupe longue en satin brodé de fleurs, bustier, blanc cassé et bordeaux, taille 42-44, fait main, avec petit boléro imitation fourrure blanc cassé, accessoires et chaussures pointure 40 couleur blanc cassé, prix très intéressants. Tel : Sommier et matelas neufs, une personne, 50 euros. Tel : Appartement F4, en copropriété, jardin, parking, proche toutes commodités, face carrefour Stains. Tel : RAPPEL AUX ANNONCEURS La rédaction attire l attention des lecteurs de la rubrique proposition de services sur l obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d emploi et en particulier l interdiction d employer ou de travailler sans être déclaré. Les annonces sont publiées sous l entière responsabilité de leurs auteurs duvets, 2 matelas 1 personne, 2 gourdes avec gobelets, couverts 4 personnes, 4 assiettes en plastique, bols, pelle pliante, casseroles avec poignet en métal, feu gaz, malette de toilette Delsey. Tel : PSP tbe, avec jeux : god of war, games of London et un jeu d avion. Tel : Ordinateur de bureau complet 150 euros. Machine à écrire électronique canon avec mallette de rangement et cassettes d encre 30 euros. K7 vidéos tous genres (aventures, Dorothée, Sardou ), 2 euros l unité. Disques 33 et 45 tours à 2 euros pièce (Imagination, Police, Balavoine ). Tel : Lot de vêtements garçon, 4-5 ans, toutes saisons, 50 euros. Rollers pointure 36,37 et 38 à 10 euros la paire. Tel : Ordinateur Acer complet avec webczm. Toyota yaris, année 2000, km, toutes options, essence. Tel : (après 13h30). Vend Audi A4 1.9 TDI année 1998 CT ok tél. : Emploi/Service Retraité cherche travaux de jardinage, taille pelouse et haies, ramassage des feuilles, nettoyage terrasses et allées, avec facture. Tel : Assistante maternelle cherche enfant à garder. Tel : Plombier chauffagiste propose sans frais de déplacement tous travaux de plomberie et sanitaire installation de chaudières, ballon d'eau chaude, radiateurs, rénovation de sanitaire (salle de bain, wc, placer un lavabo, un évier,...). Réparations (fuite d'eau, changer de robinetterie...) et tous dépannages. Tel : Electricien 5 ans d'expériences effectue vos travaux, devis sur place.tel Cherche Echange appartement F3 de 67m2 avec 2 balcons (Lurçat) contre pavillon F2 ou F3 à la cité-jardins. Tel : ? Echange 3 pièces au Clos contre 4 ou 5 pièces. Tel : ou Donne Loue box fermé, secteur du globe. Tel : NUMÉROS UTILES Pompiers 18 Police secours 17 Gendarmerie Centre Anti-poison Hôpital Delafontaine Sida Info Service Commissariat Service des Îlotiers Clinique de l Estrée Urgence 24 h/24 h Mairie PHARMARCIE DE GARDE Dimanche 16 mai COUET-MOREAU - 2, rue Carnot Stains. Tél. : LA MÉTÉO Les petites annonces peuvent être déposées à la rédaction, dans la boite aux lettres, par téléphone (Karim , uniquement le lundi et le mardi), par courrier ou par mail: Vous pouvez également déposer vos annonces «proposition de service» à Pep s, service de petites annonces de Plaine commune: Samedi Beau Température entre 6 et 16 ECHOS L UNRPA au bord de mer L association propose une journée «plein air» à Villers-sur-Mer (14) mardi 22 juin. Le matin, dès l arrivée, vous pourrez parcourir la rue piétonne et découvrir ses commerces, suivra un déjeuner au restaurant «Le Mermoz». Puis, de 14h à 16h, une visite guidée des falaises «Les vaches noires» qui longent le bord de mer vous sera proposée. À l issue de cette visite vous aurez une heure pour flâner à votre guise. Celles et ceux qui ne souhaitent pas faire cette balade auront la possibilité de farniente sur la plage ou en ville. Le retour se fera à 17h. La participation est de 55 euros pour les adhérents et 60 euros pour les non adhérents. Inscriptions et renseignements à la Maison des associations (6, av Jules-Guesde) et par téléphone au Brocante au Maroc La Maison de quartier du Maroc organise une brocante samedi 30 mai de 7h à 18h. Les inscriptions se feront à la maison de quartier (rue du président Harding), renseignements au ANACR L association et les amis de la Résistance organisent une sortie à Compiègne, camp de Royallieu, samedi 19 juin. Le matin : visite du camps puis repas, l aprèsmidi : le wagon de l Armistice Le départ se fera à 8h30 devant la mairie et le retour vers 19h, la participation est de 25 euros. Les inscriptions se feront par courrier à la Maison des associations 6, avenue Jules-Guesde. Fermeture de la mairie Attention, la mairie ferme ses portes les jours fériés mais également les samedis veilles de fêtes. Ainsi, elle sera fermée samedi 22 mai et lundi 24 mai (Pentecôte). Nous vous rappelons également ses horaires d ouverture au public : du lundi au vendredi de 8h45 à 12h15 et de 13h30 à 17h15, le samedi de 8h45 à 11h45, fermeture tous les jeudis matins. Du côté de l agglomération Le festival d Aubercail fait son show! Le festival des «mots dits» se déroulera à Aubervilliers au Magic Mirrors (espace Fraternité) du 18 au 22 mai. Du plaisir en perspective. La 4 e édition du festival d Aubercail s annonce très chaud. Il se démarquera par la diversité des artistes qui seront présents sur scène. En effet, on pourra apprécier le live de plusieurs grands noms de la musique, tel qu Arthur H, qui nous offrira un de ces incontournables piano voix. L auteur compositeur Sarcloret, qui fait très peu de représentation, nous honorera de sa présence. Ainsi que Bernard Joyet à l univers très particulier. Également attendu, le groupe Pigalle, connu pour ses multiples talents devrait enflammer la scène du Magic Mirrors. Tous viendront partager leurs spectacles avec générosité et gaîté. En clair, un festival qui promet! Christelle Ndaywel, stagiaire Rendez-vous Tarif 12-17, Pass festival : Résa et info : Fnac et points de vente habituels Magic Mirrors (Espace Fraternité) 10 /12 rue de la gare Aubervilliers - Accès à partir de Stains : Bus 150 (direction porte de la villette), arrêt Mairie d Aubervilliers Puis Bus 65 (direction gare de l est) arrêt Gardinoux. Expo Bon vent Anna! Anna Rouker, photographe, expose jusqu au 23 mai à la librairie Folies d Encre de Gagny, des œuvres réalisées au cœur des jardins familiaux de Saint-Ouen. Un clin d œil sympathique à une artiste talentueuse qui est aussi une collaboratrice régulière de 7 Jours à Stains. Librairie Folies d Encre, 3-5 rue Henri-Maillard, Gagny, tél : Dimanche moche! Température entre 6 et 16 DANS VOTRE ASSIETTE Vendredi 14 Férié Lundi 17 Entrée Betteraves persillées. Plat Cordon bleu/haricots verts. Dessert Fromage blanc/fruit frais. Mardi 18 Entrée Salade verte. Plat Hachis Parmentier. Dessert Chanteneige/Glace à l eau. Mercredi 19 Entrée Salade tomate et thon. Plat Quenelles de brochet sauce armoricaine/riz. Dessert Camembert/Mousse au chocolat. Jeudi 20 Entrée OEufs durs mayonnaise. Plat Poulet rôti/gratin de courgettes. Dessert Yaourt nature/fruit frais. Vendredi 21 Entrée Concombre à la crème. Plat Filet de hocky/spaghetti. Dessert Cantal/Compote pomme banane. 5, rue Carnot STAINS Tél. : Fax : Pour joindre votre correspondant composez le suivi des 4 chiffres de son numéro de poste Responsable de la publication : Michel Beaumale - Rédacteur en chef : Alain Schillé ( Rédacteur en chef adjoint : Djamel Charif ( Rédaction : Carole Sapia ( Lynda Zerouk ( Frédéric Lombard - Administration/Iconographie : Karim Mardi ( Photos : Julien Ernst - Dragan Lekic Conception : Acte-Là! - Maquette : Julien Ernst ( Impression : Rivet Presse Édition Limoges ( ) - Publicité : Médias & publicité ( ) - Distribution :

16

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Votre commission des Jeunes

Votre commission des Jeunes Présidente, Président, Responsable d école de Tennis, Nous avons le plaisir de vous adresser le livret Jeunes version 2013. Conçu et réalisé par l équipe bénévole de la Commission Départementale des Jeunes,

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013 EN FRANÇAIS FACILE! - page 2 - fréquence ftm - page 4 - L autogestion : un horizon? - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» - PAGE 8 - wax, bazin et cours de français septembre / octobre 2013 #18 supplément

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE 11H30 Séréna ZOUAGHI Conseillère Municipale déléguée à la Cité des Associations BENEVOLAT

Plus en détail

www.fseosliege.be Dans ce bulletin d information, vous trouverez : 1/ Découverte de l orientation pour le 2 ème degré

www.fseosliege.be Dans ce bulletin d information, vous trouverez : 1/ Découverte de l orientation pour le 2 ème degré N hésitez pas à consulter Le site provincial de la Fédération, vous y trouverez les dates, les lieux de toutes Nos organisations ainsi que des informations diverses. www.fseosliege.be Dans ce bulletin

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / 01 47 71 54 96 / 06 18 04 02

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires.

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. Madame, Monsieur, Chers parents, Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. A l'issue de ces premières semaines d'école, et comme nous nous étions

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Newsletter - 3 - Saison 2013/14

Newsletter - 3 - Saison 2013/14 technical partner Newsletter - 3 - Saison 2013/14 Nous voilà arrivés en 2014 Le premier semestre à la CSFA Biel / Bienne est derrière. Nous avons déjà vécu beaucoup de choses ensemble, des nouvelles viendront

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants LE MANS Retour sur les 10 ans ENFANTS-FAMILLES DOSSIER «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants Au Mans, la ligne 2 du tramway est lancée BIEN-ÊTRE FAMILLE BRICOLAGE JEUX POUR TOUT RENSEIGNEMENT

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES PRESENTATION Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES Organisé avec France Volontaires 24/05/2014 1 ORGANISATION DE LA JOURNEE 10H30 // 11H00 // 11H30 // Accueil et arrivée des participants

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE 18/04/2013 Engagée aux côtés d Adelphe pour assurer le tri, la collecte et le recyclage des emballages

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015 RÈGLEMENT INTÉRIEUR RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015 Article 1 : SERVICE MUNICIPAL DE RESTAURATION SCOLAIRE La ville d Andernos les Bains met à la disposition pour le déjeuner de tous les

Plus en détail

HEBERGEMENTS AU MARAIN

HEBERGEMENTS AU MARAIN HEBERGEMENTS AU MARAIN Gîte 6 Le gîte est situé au cœur de la ferme, dans une propriété de 20 ha Au rez- de- chaussée : 1 cuisine équipée (cuisinière, four, micro-onde, frigo-congélateur, lave-vaisselle,

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

LE P TIT PLUS AVENIR

LE P TIT PLUS AVENIR LE P TIT PLUS AVENIR SOMMAIRE Nos partenaires sur ces actions ACTION STAGE Un point sur l action stage 1 Liste des jeunes en stage 2 Interview d un stagiaire chez scolarest 3 ACTION RAPPROCHEMENT ENTREPRISE

Plus en détail

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015 Hossegor, Lundi 10 août 2015 Chers Parents, L entraînement et l Ecole de Golf vont reprendre leurs activités le : MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015 Vous trouverez ci-joint la charte de notre Ecole de Golf. Nous

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Le Département remet à tous les collégiens un ordinateur portable. ORDIVAL. d emploi. mode PARENTS

Le Département remet à tous les collégiens un ordinateur portable. ORDIVAL. d emploi. mode PARENTS Le Département remet à tous les collégiens un ordinateur portable. ORDIVAL mode d emploi PARENTS ÉDITO Madame, Monsieur, Votre enfant entre au collège. C est une étape importante dans son parcours scolaire

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour Laura Poulain Etudiante à ESCPE Lyon Année scolaire 2010/2011 Bourse EXPLORA Sup Rapport de fin de séjour Stage d élève ingénieur chez INERGY Automotive Systems Bruxelles-Belgique 1- Vie pratique Logement

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS UN MAIRE. DANS LA TOURMENTE.LES INFORMATIONS CAPITALES POUR RASSURER UNE EQUIPE MUNICIPALE QUI SE RESSERRRE (ELUS ET AGENTS ) Des décisions rapides

Plus en détail

Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis...

Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis... Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis... Par Danielle Pommier Danielle Pommier est étudiante à l école d Éducatrice de Jeunes Enfants de Lyon, en France. Elle a effectué

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 ÉNONCÉ PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CPA CANADA Mise à jour par : MARJOLAINE BEAUDRY, CPA, CA Ordre des comptables professionnels agréés du Québec CPA Canada,

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 4 : La gestion de l agenda La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec scolaire

Plus en détail

J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre!

J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre! J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre! Mon loyer : combien ça coûte? J occupe mon logement : les obligations et leurs importances!

Plus en détail

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier ÊTRE COPROPRIÉTAIRE DROITS, OBLIGATIONS, RAPPORTS AVEC LE SYNDIC Notre métier, c est votre garantie

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com #JEF2014 03 au 28 novembre 2014 2014 Journees De L ENTREPRENEURIAT Feminin 4 ème Edition www. journees-entrepreneuriat-feminin.com COMMUNIQUé de presse Journées de l Entrepreneuriat Féminin 2014-4ème édition

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

COMMUNE DE VILLE-SAINT-JACQUES SALLE POLYVALENTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016

COMMUNE DE VILLE-SAINT-JACQUES SALLE POLYVALENTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016 COMMUNE DE VILLE-SAINT-JACQUES ******* SALLE POLYVALENTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016 Rédacteur Alain CHAUVIGNY Groupe de Travail Vérification Commission Jeunesse-Sport- Vie Associative Sybille CRASSON et

Plus en détail