TOUT NEUF! UN MULTI-ACCUEIL. P.14 COMMERCE Deux pachas à Valenton. P ON EN PARLE Rythmes scolaires : point d étape

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOUT NEUF! UN MULTI-ACCUEIL. P.14 COMMERCE Deux pachas à Valenton. P.32-33 ON EN PARLE Rythmes scolaires : point d étape"

Transcription

1 Flash magazine municipal d information de 235 UN MULTI-ACCUEIL TOUT NEUF! février 2014 P.6-7 ÉVÉNEMENT DU MOIS Journée internationale des droits des femmes P.14 COMMERCE Deux pachas à Valenton P ON EN PARLE Rythmes scolaires : point d étape

2 magazine municipal d informations de Valenton 235 Le 11 janvier était officiellement inauguré le nouveau multi-accueil Simone-Flageul au Val-Pompadour. Un équipement qui vient renforcer l offre d accueil des jeunes enfants à Valenton. Ce mois-ci nous vous proposons de découvrir les nouveaux locaux et de partir à la rencontre de celles et ceux qui travaillent auprès des plus petits : auxiliaires de puériculture, assistantes maternelles À Valenton, pour faire garder bébé, plusieurs solutions existent! DOSSIER 6 >> >> Événement du mois Journée internationale des droits des femmes : prenons le temps 8 Intervention du maire 9 Tranquillité publique L État doit garantir la sécurité de tous! 10 Santé «Donner la parole aux personnes handicapées» >> Vos droits Les élections prud homales en sursis 13 Service public Bienvenue à la mairie! 14 Commerce Deux pachas à Valenton 15 Transports À bord de la ligne O2 16 Intercommunalité Les départements de la petite couronne menacés! Dossier (8 pages) >> Un multi-accueil tout neuf! Les boîtes roses sont de retour dans les services municipaux! N attendez pas pour répondre au questionnaire et glissez-le à l intérieur. Vos écrits feront l objet d une expositionspectacle intitulée «A vos boîtes» le 8 mars pour la Journée internationale des droits des femmes au centre de loisirs Daniel- Féry. L exposition sera ouverte sur réservation du 7 au 13 mars. Vite! Remplissez les boîtes! En lumière : Les élections municipales auront lieu le dimanche 23 mars (1 er tour) et le dimanche 30 mars (2 e tour). Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 20h Echos locaux 31 Environnement Les enfants mobilisés pour préserver la nature 32 On en parle Rythmes scolaires : point d étape 33 3 questions à Florent Dalaine, directeur général adjoint des services de la Ville 34 Sport Bougez avec le hip-hop! >> Portrait Il rêve de devenir basketteur professionnel 36 Enseignement «Les élèves ont tous des talents!» 37 Pleins feux Une année fantastique au centre social! 38 Projecteur Manouchian et l affiche rouge : 70 ans déjà! >> Histoire locale Valenton avant la Première Guerre mondiale 40 Expression des groupes politiques 41 Agenda >> Infos pratiques 4243 À votre service

3 magazine municipal d informations de Valenton 235 Samedi 11 janvier, le maire de Valenton inaugurait le nouveau multi-accueil Simone-Flageul en présence de son architecte, Frédéric Dubuisson (à gauche), de Daniel Guérin, Conseiller général en charge des Sports, de Marc Thiberville, conseiller général en charge des Transports et d Armelle Flageul, la fille de Simone Flageul (à droite). L obscurantisme frappe à la porte Directrice de la publication Françoise Baud Directeur de la communication Fabien Augier Rédaction & photos Caroline Brandt Agnès Raynal Pascal Gourmandie Secrétariat de rédaction Caroline Brandt Agnès Raynal Illustrations P27 : Catherine Hache 4 e de couverture : Pellicam productions A collaboré à ce numéro Blandine Chincholle, archiviste municipale Publicité Tél Direction artistique & réalisation Pellicam productions Impression Imprimerie Grenier Diffusion : Le diffuseur des collectivités - Ivry Chaque mois, découvrez votre magazine en avant-première sur le site de la Ville, Il y a quelques jours, un tract (signé d un énigmatique «JRE») était distribué devant les écoles, à Valenton comme ailleurs. Sous couvert de «sauver nos enfants» (vous avez bien lu : «sauver nos enfants»!), il visait à affoler les parents, en maniant le gros mensonge et la folle rumeur Qu est-ce que cela signifie? On pourrait s interroger sur les prétendus dangers qui menacent les écoliers français, selon ce tract : qui veut s en prendre à leur «pudeur» et à leur «intégrité»? Pourquoi affirmer «famille en danger»? «L homosexualité, la bisexualité et la transsexualité» vont-elles devenir obligatoires? L école va-t-elle transformer les garçons en filles, et les filles en garçons? Rien de tout cela, en vérité. Tout est faux, 100 % mensonger. Invoquée pour «justifier» cette campagne d affolement et de dénigrement, la soi-disant «théorie du genre» n existe même pas! Qui est donc à l origine de cette propagande délirante, et de l appel à la Journée de retrait de l école? Des associations réactionnaires et d extrême-droite. Quel est leur but véritable? Entraver l éducation des enfants à l égalité fille-garçon, enrayer la lutte contre toutes les discriminations à l école et dans la vie. Pour ces nostalgiques du passé, papa commande et maman obéit. Papa lit le journal et maman fait la vaisselle. Les garçons peuvent devenir pompiers, pilotes ou chefs, mais pour les filles, c est femme de ménage, infirmière ou secrétaire. Autrement dit, il y aurait des métiers réservés aux hommes (les forts) et des métiers pour femmes (les faibles). En faisant une croix sur l égalité des salaires On retrouve-là les «théories» sexistes et rétrogrades qui ont fleuri autour de la «Manif pour tous», chargées de mépris pour la femme («ça fait des enfants et ça se tait!») et lourdes d homophobie («les gays sont malades, qu ils se soignent!»). Derrière ces campagnes, se profilent d autres reculs. La droite espagnole montre l exemple, en voulant interdire l interruption volontaire de grossesse. La droite française cherche à lui emboîter le pas, et rêve de revenir au temps des avortements clandestins. Quand les forces obscurantistes frappent à la porte, la mobilisation est à l ordre du jour. Pour la défense des droits sociétaux. Et pour le progrès social. Françoise BAUD Maire de Valenton 3

4 magazine municipal d informations de Valenton 235 L e m o i s Pêle- Une matinée de jeux en famille s est déroulée à l école élémentaire Paul- Eluard, le 25 janvier, avec la participation du Conseil communal des enfants et de la ludothèque du centre socioculturel. Le 22 janvier, les jeunes élus du Conseil communal des enfants sont allés à la rencontre des bénévoles des Restos du Cœur à l occasion d une visite de leurs locaux. Cette année, près de 200 familles se sont inscrites aux Restos du Coeur à Valenton. À l occasion de la cérémonie des vœux Françoise Baud a remercié les Valentonnais citoyens, vous prenez à la vie Du 20 au 24 janvier, les retraités ont pu visionner les photos prises lors du banquet au mois de décembre. Repas, musique et danse que de bons souvenirs!

5 magazine municipal d informations de Valenton 235 mêle d e r n i e r Le vernissage de l exposition de marionnettes de Dorien Kaly, le 15 janvier, au centre socioculturel La Lutèce a été l occasion pour petits et grands de partager la galette des rois! aux personnalités, le 16 janvier, «pour la part que vous, les citoyennes et les locale sous tous ses aspects». Comment conçoiton une bandeson? Les 23 élèves de CM1 de l école Paul-Éluard ont travaillé sur cette question le 14 janvier avec leur intervenant Gaëdic Chambrier, dans le cadre d un atelier «conte musical». Des musiciens de l Orchestre national d Ile-de-France ont rencontré les collégiens de Fernande-Flagon le 16 janvier à la salle Odette-et-Gilbert-Prinçay. Ils leur ont joué et commenté des extraits de l Oiseau de feu d Igor Stravinsky qu ils sont ensuite allés écouter le 30 janvier à la Maison des arts de Créteil. 5

6 ÉVÉNEMENT DU MOIS magazine municipal d informations de Valenton 235 Journée internationale des femmes : prenons le Faciliter l épanouissement et l émancipation de chacun Comme l an dernier, la Compagnie des Pas jouera des saynètes inspirées de la parole des Valentonnais. Du 4 au 13 mars, de nombreuses animations autour de la Journée internationale des droits des femmes sont prévues à Valenton. Mais tout d abord, intéressons-nous à la question cruciale des femmes et du temps. Et si vous commenciez par en prendre pour répondre au questionnaire que vous trouverez un peu partout à Valenton? «Le temps passe-t-il trop vite? Avez-vous le temps de vous faire plaisir? Et si vous aviez plus de temps?» Depuis le mois de janvier et jusqu au 4 mars, des boîtes roses accompagnées de questionnaires ont fleuri dans les différents lieux publics de la Ville. Homme ou femme, enfant, ado ou adulte, ces questions vous invitent à réfléchir et à UNE RENCONTRE POUR LES PROFESSIONNELS Le réseau de lutte contre les violences intra familiales constitué à Valenton et à Villeneuve-Saint-Georges poursuit son action et a organisé une nouvelle rencontre à destination des professionnels des secteurs éducatifs, médical, et social, mardi 4 février. Ce réseau continue aisi sa démarche de sensibilisation engagée en 2012 à Villeneuve-Saint-Georges. donner votre avis sur le temps. Le temps qui passe, le temps libre, la perte de temps des sujets qui concernent le quotidien de chacun et de chacune. C est la raison pour laquelle, à l occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la Ville a choisi cette année le thème «Les femmes et le temps». «C est un sujet de préoccupation qui s est manifesté dans les questionnaires récoltés l année dernière», explique Nadine Rémy, responsable du service municipal de la Culture. «C est une thématique très actuelle», ajoute Florent Dalaine, directeur général adjoint des services de la Ville. «Dans la répartition des tâches quotidiennes, le temps libre, la perception du temps qui passe, il existe encore de nombreuses inégalités entre les hommes et les femmes.» Les réponses aux questionnaires feront, comme l an dernier, l objet d une exposition et de scènes de théâtre qui seront jouées le 8 mars prochain en public. n Agnès Raynal

7 ÉVÉNEMENT DU MOIS magazine municipal d informations de Valenton 235 des droits temps La Ville vous donne rendez-vous du 4 au 13 mars RENCONTRES PETITS-DÉJEUNERS Venez rencontrer vos élus autour d un café : À partir de 8h30 : mardi 4 mars à l école maternelle Danielle- Casanova ; jeudi 6 mars à l école maternelle Henri-Wallon ; lundi 10 mars au groupe scolaire Jean-Jaurès De 17h à 18h30 : mercredi 5 mars au centre de loisirs Daniel-Féry Une deuxième série de rencontres sera organisée à la rentrée prochaine dans les autres écoles. VOTRE PAROLE NOUS INSPIRE! Jusqu au 4 mars, c est à vous de vous exprimer en répondant aux questionnaires que vous trouverez à côté des boîtes roses dans de nombreux lieux publics de la Ville (lire par ailleurs). Vos réponses feront ensuite l objet d une exposition qui se tiendra du 7 au 13 mars au centre de loisirs Daniel-Féry, rue Étienne-Dolet. Elles serviront d inspiration à la Compagnie des Pas, qui animera l exposition de courtes saynètes, samedi 8 mars, pour le public Valentonnais. Une création inédite à ne pas manquer! D anciens objets et des œuvres appartenant au quotidien des femmes seront également exposés. Renseignements auprès de la Direction socioculturelle : tél. : JOURNÉE SPORTIVE Le service des Sports propose aux enfants des centres de loisirs le matin, et à tous les Valentonnais l après-midi, de participer à une série d activités sportives. Au programme : basket ball, multibonds, parcours de gymnastique, jeux, énigmes et course d orientation sportive sur le thème des femmes et du sport. Rendez-vous mercredi 12 mars, au gymnase Paul-Langevin : de 9h30 à 12h pour les centres de loisirs et de 13h30 à 16h pour les Valentonnais. Renseignements à la Direction socioculturelle : tél. : ET POUR LES JEUNES Avec le service municipal de la Jeunesse, les jeunes femmes seront à l honneur! Le 5 mars, les jeunes sont invités, de 14h à 18h, au gymnase Guy-Môquet à participer à de nombreuses animations. Les femmes et jeunes filles seront distinguées par une cérémonie des talents, mais aussi par un court-métrage réalisé par les jeunes du SMJ. Une exposition «Portraits de femmes» sera également proposée. Renseignements auprès du Pôle loisirs au TOUS AU TRICOT! Il n y a pas d âge pour tricoter! Les retraités de Valenton, les enfants des centres de loisirs et les jeunes du service municipal de la Jeunesse apprendront ensemble à manier les aiguilles, tout au long du mois de février dans le cadre d un projet artistique commun : le «yarn bombing» ou tricot urbain. DÉCOUVREZ GEORGE SAND Samedi 8 mars, lors d un café littéraire, la bibliothèque rendra hommage à une femme libre et indépendante, une écrivaine féministe avant l heure : George Sand. Rendez-vous le 8 mars à 10h30, à l espace atelier de la bibliothèque. La bibliothèque vous propose également une sélection de livres autour des femmes ainsi que des marque-pages, spécialement édités pour l occasion. Renseignements auprès de la bibliothèque municipale Place Paul-Vaillant-Couturier. Tél. : /83. AU CENTRE SOCIOCULTUREL L atelier «Conte raconte» du centre socioculturel La Lutèce vous propose un spectacle le 6 mars à 14h à la salle Odette-et-Gilbert-Prinçay. À 15h, vous pourrez assister au vernissage de l exposition «Portraits de femmes», visible du 3 mars au 2 avril. Mercredi 12 mars, une sortie à la halle Roublot à Fontenay-sous-Bois vous emmènera à la découverte de l exposition «Femmes du monde» (3 pour les adhérents, 6 pour les non adhérents). Renseignements au centre socioculturel La Lutèce : Tél. : ET AU COLLÈGE Les collégiens seront sollicités pour remplir les questionnaires mis à leur disposition au centre de documentation de l établissement. Yaël Bacry, qui dirige la Compagnie des Pas, se rendra auprès des collégiens et une visite de l exposition issue des réponses au questionnaire sera organisée spécifiquement pour eux. Où sont les boîtes roses? Vous ne voulez pas manquer votre questionnaire et le glisser dans les boîtes roses? Alors rendez-vous : en mairie A (48, rue du Colonel-Fabien) à la bibliothèque (place Paul-Vaillant-Couturier) au pôle loisirs du service municipal de la Jeunesse (impasse Guérin) au centre de documentation et d information du collège Fernande-Flagon dans les centres de loisirs au service de la Protection maternelle et infantile (allée Fernande-Flagon) au service municipal des Retraités (6, rue Gaston-Monmousseau) à la résidence Adef (29, avenue Salvador-Allende) au foyer Aurore à la Mission locale (rue du Colonel-Fabien) au centre socioculturel La Lutèce (1, allée Charles-Gounod) à l accueil du Château et au Point information jeunesse (10 bis, rue du Colonel-Fabien) Nous avons besoin de vous! Vous avez réalisé un tableau, une sculpture, une photo une œuvre qui parle des femmes, des femmes et du temps. Vous possédez des ustensiles de cuisine, des accessoires de toilettes ou des sacs à main dont vous ne vous servez plus Vous avez réalisé des travaux d aiguille, des «ouvrages de dames». Prenez contact avec le service culturel. Toutes ces choses pourront faire partie de notre exposition! Contactez le service culturel à la Direction socioculturelle : 10 bis, rue du Colonel-Fabien, tél

8 INTERVENTION DU MAIRE magazine municipal d informations de Valenton 235 Sécurité : les Valentonnais ne doivent pas payer la facture! Suite à la décision du ministre de l Intérieur de ne pas classer Valenton en «Zone de sécurité prioritaire», le maire, Françoise Baud, s adresse une nouvelle fois à Manuel Valls par écrit. Courrier adressé à Manuel Valls, ministre de l Intérieur fois de plus, vous venez de décevoir Valenton. Nous espérions que notre police de secteur soit renforcée (classement en Zone de «Une sécurité prioritaire) pour lutter contre la délinquance : espoir déçu Certes, notre petite ville n est pas un coupe-gorge. Mais la vie quotidienne y est assombrie par les cambriolages, les dégradations, les incivilités d une poignée d individus. Vouloir vivre TRANQUILLES, est-ce trop demander au gouvernement? L État n assume pas sa mission, alors qu il suffirait de peu : une présence policière régulière pour faire de la prévention. Et de la répression quand il le faut. C est possible et efficace, la preuve : entre 2000 et 2004 la délinquance a reculé des deux tiers grâce à la police de proximité et ses patrouilles à VTT! Mais Sarkozy est passé par là, et a supprimé ces îlotiers. Quand vous avez été nommé ministre de l Intérieur, nous avons fait appel à vous pour les rétablir. Ou au moins pour donner davantage de moyens au commissariat de Villeneuve-Saint-Georges. Mais les années passent et rien! Alors quoi? Je refuse que les Valentonnais subissent la double peine : payer leurs impôts mais se résigner à une police nationale débordée, ET payer au prix fort une «police municipale», sous prétexte de combler les carences. Je m y refuse car, vous le savez mieux que moi, la police municipale est un MIRAGE! Et un mirage COÛTEUX! COÛTEUX : une dizaine de policiers municipaux en service 24h sur 24 (trois équipes/jour + remplacement des congés et maladies) impliquerait de créer une quarantaine de postes à (salaire brut, cotisations sociales ). Pour le budget communal, un vrai gouffre de ! Sans compter les uniformes, les véhicules, le local, etc. Pour dégager cette somme exorbitante, quel(s) service(s) à la population devrions-nous supprimer? Ou faudrait-il augmenter les impôts locaux de 13 points? UN MIRAGE, UNE ILLUSION DE SÉCURITÉ. Il suffit de lire la presse, pleine de faits divers survenus dans des villes qui ont une police municipale! Que peuvent faire des policiers municipaux contre des cambriolages, des violences, des vols à main armée? Rien ou presque. Mais quand une fusillade éclate, ils peuvent en mourir, comme à Villiers-sur-Marne en mai Monsieur le ministre, je sais que plusieurs centaines de Valentonnais ont déjà signé une pétition pour la sécurité, à l initiative des élus et militants communistes de notre ville. Ces citoyens ont doublement raison. Raison de demander à l État d assurer correctement sa mission de lutte contre la délinquance. Et raison de demander, pour ce faire, que le territoire du commissariat soit limité à 2 villes (Valenton et Villeneuve) au lieu de 4, mais avec le maintien des effectifs actuels. Pour sa part, la Ville de Valenton est fermement décidée à continuer l important travail d éducation, de prévention, de médiation qu elle mène depuis des années en direction de la population, et en particulier les collégiens et les jeunes. Mais elle compte également sur vous pour assurer la mission régalienne de l État, à commencer par le redécoupage de la circonscription de sécurité publique de Villeneuve-Saint-Georges, que j ai souhaité et qui est à l étude dans vos services.» n

9 magazine municipal d informations de Valenton 235 TRANQUILLITÉ PUBLIQUE L État doit garantir la sécurité de tous! Parce qu elle représente une dépense considérable, la création d une police municipale ne peut être envisagée qu au détriment d autres services publics. Sans garantie de résultats. Assurer la sécurité sur l ensemble du territoire est une mission de l État! Ce sont parfois les mêmes qui accusent les collectivités de dépenser trop et qui réclament aussi la création de coûteuses polices municipales. Il ne faut pas oublier que la sécurité, intérieure comme extérieure, est une mission régalienne de l État. En créant une police municipale pour pallier les carences de l État en la matière, la collectivité intervient dans un champ de compétence qui n est pas le sien. Dès lors des questions se posent en cascade : combien crée-t-on de postes par habitant pour essayer d être efficace? Quelles missions assigne-t-on à la police municipale? Quel niveau d équipement lui fournit-on? Avec des armes ou sans armes? En répondant, même a minima, à toutes ces questions, on arrive à un coût exorbitant au regard des résultats attendus. Car une bonne couverture de notre territoire suppose une quarantaine d agents. À Paris, dans les arrondissements les mieux dotés, il y a un policier pour 61 habitants. En mettant en place des effectifs similaires aux arrondissements les moins bien dotés, comme le 20 e à Paris (1 policier pour 530 habitants), organisé en trois huit pour viser une certaine efficacité, il faudrait créer une quarantaine de postes de policiers municipaux à Valenton. Avec les véhicules, les tenues, le matériel, les bureaux, l informatique, les téléphones, les coûts de gestion sans même parler de la question des locaux, la Ville dépenserait près d un million trois cent mille euros pour assurer ce service (lire par ailleurs). Au détriment de quoi? L enfance? Les écoles? Les investissements dans les équipements? La voirie? La ville voit déjà sa dotation globale de fonctionnement (DGF) baisser de euros en Elle est contrainte d investir euros dans la réforme des rythmes scolaires. Dans un contexte de réduction budgétaire, créer un service de police municipale, c est forcément sacrifier d autres pans entiers du service public local. Sans garantie de résultats puisqu elle a l obligation de faire appel à ses collègues de la police nationale pour nombre de missions (interpellations, garde à vue) qu elle ne peut assurer elle-même. Exiger d abord que l État assume sa mission d assurer la sécurité sur tout le territoire national, en rétablissant par exemple, la police de proximité, c est aussi épargner le budget des familles durement touchées par la crise. n Fabien Augier LA POLICE MUNICIPALE EN CHIFFRES Salaire (40 agents) : x 40 = véhicules, 2 motos, 10 vélos, combustible, entretien, assurance : Matériel, tenue, équipement, liaison, bureautique, informatique : Fluide : 4000 Coût total :

10 SANTÉ magazine municipal d informations de Valenton 235 L Udapei 94 regroupe les associations de parents et amis de personnes handicapées mentales et gère dans le Val-de-Marne 33 établissements d accueil, de travail, d hébergement, et de soins. Quels sont les besoins en matière de handicap? Comment l association peut-elle aider les familles? En ce début d année, Flash Valenton fait le point avec son président, Jean- Pierre Bobillot. Donner la parole aux personnes handicapées Michel Ferry-Udapei 94 L association gère 33 établissements pour personnes handicapées mentales. Ici, lors d une fête dans un foyer d accueil médicalisé. Pourquoi une association de parents? Jean-Pierre Bobillot : «Dans les années 50, les parents d enfants porteurs de handicap mental ont décidé de se regrouper en associations locales pour essayer d apporter une solution à leurs enfants. Des établissements adaptés ont été créés avec des professionnels : aujourd hui, l Udapei 94 regroupe une trentaine d établissements employant un millier de professionnels. Ces établissements sont gérés par l association, et donc les parents qui siègent aux conseils d administration, sous le contrôle des autorités publiques qui les financent. CONTACTER L UDAPEI 94 L association accueille, écoute et conseille les familles 85/87, avenue du Général-De-Gaulle Créteil Tél. : Site internet : Quels sont vos financeurs? Nous fonctionnons grâce à trois grands financeurs : l État, via l Agence régionale de santé (ARS), la Sécurité sociale et le Département (Conseil général). Quel est le contexte actuel? Les besoins sont importants. Le premier concerne l accompagnement des personnes handicapées vieillissantes qui, du fait de l apparition de problèmes de santé liés à l âge, doivent être orientées vers des structures médicalisées. Ce qui implique la création d établissements adaptés. Ensuite, il n existe pas assez de places pour les personnes lourdement handicapées ayant besoin d un accueil avec soins. À l heure actuelle, nous regrettons que de nombreuses familles doivent se rendre en Belgique pour trouver une structure qui puisse accueillir leurs enfants. Comment expliquer ce manque de places? Nous sommes dans un contexte de rigueur qui pèse sur les budgets. Tous les ans, pour financer nos salariés, nous sommes obligés de restreindre d autres dépenses. Autre point : depuis la mise en place des Agences régionales de santé (ARS), la création d un établissement par nos associations ne peut se faire qu en répondant à un appel à projet émanant de l ARS ou du Conseil général.

11 magazine municipal d informations de Valenton 235 EN CHIFFRES L Udapei dans le Val-de-Marne c est : adhérents 1200 places dans 33 établissements dont 11 Esat (établissement et service d aide par le travail) 9 IME (Institut médico-éducatif) 7 foyers de jour et 2 foyers de vie 2 Mas (maison d accueil spécialisée) 1 entreprise adaptée soit 10 salariés SANTÉ Lunettes sur Internet : une fausse bonne idée Au prétexte de redonner du pouvoir d achat aux Français, le projet de loi sur la consommation déposée par le ministre Benoît Hamon ouvre la voie à la vente de lunettes et de lentilles sur Internet pour faire chuter leurs prix. Or, l autorisation de la vente de lunettes sur Internet risque d être la porte ouverte à une plus grande déréglementation. Ce que dénoncent d ailleurs les opticiens. Ne faudrait-il pas plutôt une entreprise publique de la recherche, de la fabrication, de la distribution des médicaments et des dispositifs médicaux pour obtenir une baisse des prix? En 2013 par exemple, il n y a eu que deux appels à projets. Il y a quelques années, nous étions en mesure de créer davantage d établissements. Quels sont les projets de l association? Nous avons un projet de reconstruction et d agrandissement d un Institut médico-éducatif (IME) existant, à Saint-Maur-des-Fossés, avec la création d une section pour enfants autistes de 10 places. Par ailleurs, toujours à Saint-Maur, nous allons construire un foyer d hébergement avec des appartements individuels et collectifs et la présence, dans l immeuble, d une équipe d éducateurs. À Rosebrie, un foyer d hébergement simple pourrait être transformé pour partie (40 places) en foyer d accueil médicalisé afin de répondre aux besoins des personnes vieillissantes. Nous y travaillons actuellement. Nous venons aussi de créer à Villejuif un établissement pour les personnes polytraumatisées ayant perdu l usage de certaines capacités intellectuelles suite à un accident. Si vous aviez un souhait pour 2014 Je souhaite que les droits et les besoins des personnes handicapées soient encore mieux reconnus. Pour cela, il est important de leur donner la parole. Au niveau national et dans un certain nombre de départements, il existe une association baptisée «Nous aussi» créée par les personnes handicapées mentales qui font elles-mêmes valoir leurs droits. Mon souhait pour 2014 serait de susciter des vocations dans notre département et de voir s y créer une délégation locale de cette association pour que ses adhérents accèdent à une vraie vie sociale et citoyenne. Ce mouvement d autoreprésentation a d ailleurs déjà trouvé un écho favorable en 2013 au Conseil général avec une action réussie de démocratie participative baptisée nos idées aussi». n Propos recueillis par Caroline Brandt 97% C est le pourcentage de fumeurs qui échouent dans leur démarche pour arrêter la cigarette lorsqu ils n ont reçu aucune aide. Un chiffre donné par la Haute autorité de santé qui montre bien les difficultés à se sevrer lorsque l on est fumeur. La Haute autorité de santé recommande d utiliser les substituts nicotiniques classiques (patchs, gommes à mâcher, pastilles, spray buccal) plutôt que la cigarette électronique dont l efficacité et les risques éventuels n ont pas été suffisamment étudiés. Santé : un porte-monnaie mal en point Selon un sondage Sofinscope baromètre OpinionWay, 6 Français sur 10 ont le sentiment que leur budget santé a augmenté ces deux dernières années. Pourtant, avec un budget annuel moyen restant à leur charge estimé à 523 par an, ils ont légèrement Le chiffre moins dépensé ces deux dernières années (auparavant 568 ). En effet, 86 % des sondés disent avoir changé leurs habitudes en optant pour des solutions alternatives comme les médicaments génériques, en se montrant plus prudents en faisant réaliser des devis ou en privilégiant des soins médicaux en hôpital. Mais c est l adhésion à une mutuelle qui trinque le plus : 15 % des Français ont annulé ou tout du moins attendu avant de contracter ou de renouveler leur mutuelle, soit 5 points de plus qu en

12 VOS DROITS magazine municipal d informations de Valenton 235 Les élections prud homales en sursis Respect et défense des droits fondamentaux des citoyens Malgré un report au printemps, le projet est toujours dans les cartons du gouvernement. Ce dernier envisage de supprimer l élection des conseillers prud homaux au suffrage direct pour la remplacer par une désignation de ces conseillers. Une atteinte à la démocratie sociale et aux droits des salariés! Aujourd hui et depuis 1979, tous les salariés peuvent élire leurs représentants au conseil de prud hommes grâce à un vote à bulletin secret. Idem pour les employeurs qui élisent leurs représentants dans le «collège employeur». Lors de ces élections qui ont lieu tous les 5 ans, près de conseillers prud homaux sont élus par les salariés et les employeurs pour siéger dans ces juridictions spécialisées et les représenter lors de litiges. En 2008, 4,8 millions de salariés (25,5 %) et employeurs (31 %) ont voté. Or, le gouvernement envisage de supprimer cette élection au suffrage direct pour lui substituer une désignation basée sur la représentativité issue des élections des représentants du personnel. Ceci au motif d un faible taux de participation. «Cet argument n est pas recevable car pour certaines élections politiques, la participation est aussi très basse, et heureusement il n est pas question de les supprimer», avance Sylvie Guillou, vice-présidente du conseil de prud hommes de Villeneuve-Saint-Georges. «De plus, une suppression ne réglerait pas le problème de la représentativité mais reviendrait à exclure les 5 C EST QUOI UN CONSEIL DE PRUD HOMMES? C est une juridiction spécialisée dans le droit du travail, chargée de régler les litiges entre salariés et employeurs. Contrairement aux autres tribunaux, les personnes qui y siègent ne sont pas des juges professionnels mais des juges élus représentant salariés et employeurs, à égalité. «Une atteinte à un droit essentiel» «Non à la suppression du conseil de prud hommes!» Des conseillers prud homaux, des avocats et des élus se sont rassemblés contre ce projet le 27 janvier devant la salle d audience du conseil de Villeneuve-Saint-Georges. millions de salariés qui ont voté aux dernières élections prud homales ainsi que les non actifs qui ne pourraient plus voter!» Autre raison invoquée : son coût élevé qui était de 92 millions d euros en «Cet argument ne peut être entendu. Car derrière se cache une volonté plus importante de remettre en question l existence du conseil de prud hommes et de ses juges non professionnels pour les remplacer à terme par des magistrats», estime Sylvie Guillou. «Pourtant aujourd hui, les conseillers prud homaux issus des entreprises sont à même de rendre des décisions qui collent à la réalité du monde du travail et de traduire un droit du travail parfois complexe. En cela notre mission a vraiment du sens. Porter atteinte au conseil de prud hommes, c est porter atteinte à un droit essentiel dans un environnement de travail de plus en plus dégradé.» Le 27 janvier, des conseillers prud homaux du Val-de- Marne et de l Essonne, des avocats, des représentants du monde judiciaire et des élus se sont d ailleurs rassemblés en signe de protestation devant le conseil de Villeneuve-Saint-Georges lors de son audience solennelle de rentrée. Face aux mécontentements qu il suscite, le ministre du Travail a préféré reporter ce projet après les élections municipales Il a néanmoins été présenté au Conseil des ministres le 22 janvier dernier et sera débattu au Parlement à partir d avril. Un bien maigre sursis pour le conseil de prud hommes n Caroline Brandt

13 magazine municipal d informations de Valenton 235 Bienvenue à la mairie! SERVICE PUBLIC Défense et promotion du service public Elles et ils vous accueillent et vous aident dans vos démarches : les agents du service accueil sont en première ligne pour orienter les Valentonnais vers les services dont ils ont besoin, et toujours avec le sourire. Un métier qui demande de nombreuses compétences et un grand sens du relationnel. L équipe du service accueil se relaie pour vous aider dans vos démarches du lundi au samedi en mairie A et B, et à l annexe du Val-Pompadour. de Valenton bonjour!» Si vous avez déjà contacté l accueil de la mairie «Mairie par téléphone, c est la première phrase que vous entendrez. Les agents du service accueil se relaient dans les 3 bâtiments (mairie A, mairie B et la mairie annexe du Val-Pompadour) pour renseigner, orienter, aider les Valentonnais dans leurs diverses démarches administratives, que ce soit par téléphone mais surtout en face-à-face. Le service est composé de 10 agents municipaux : 7 à l accueil, un cadre d état civil, un agent du CCAS qui effectue également des missions d accueil et un appariteur chargé de la circulation et la gestion des courriers. Leurs missions? Elles sont nombreuses! «Les agents d accueil sont chargés des dossiers de demandes de cartes nationales d identité, d attestation d hébergement, du calcul du quotient familial et des inscriptions périscolaires (cantine, centres de loisirs, étude), du recensement militaire, de la gestion du cimetière entre autres», explique Véronique de Cadaran, responsable du service Accueil affaires générales état civil élections depuis juillet Ils ont également en charge les missions d état civil : déclarations de naissance, de décès, mariages etc. Enfin, ils traitent les questions relatives aux élections : inscriptions sur les listes électorales, révisions des listes, organisation des élections etc. Des agents polyvalents «Mais nous répondons aussi à des questions extrêmement variées et pour certaines insolites», sourit Véronique de Cadaran. «À l accueil, les agents sont un peu le google des Valentonnais! Ils essayent dans la mesure du possible d apporter rapidement une réponse aux personnes qui s adressent à eux.» Sens du contact, bon relationnel, polyvalence sont autant de qualités indispensables pour être agent d accueil. Et c est d ailleurs ce qui leur plaît, comme le soulignent Laurine et Élodie, respectivement 4 ans et 8 ans d expérience à l accueil : «Nous apprécions le contact et les échanges avec les Valentonnais. On ne s ennuie jamais car le travail est très varié! Et puis cela fait plaisir de pouvoir renseigner et aider la population.» Après 11 ans d accueil, Élisa a vu son métier et ses missions évoluer. En une journée, elle répond souvent à plus de 200 appels téléphoniques, mais aussi aux personnes qui se présentent à l accueil tout au long de la journée. «C est un métier qui demande beaucoup d énergie. Il faut savoir être patient, organisé et réactif. Nous sommes les premières personnes à qui les Valentonnais s adressent.» Alors n oubliez pas votre sourire, les agents d accueil se feront un plaisir de vous aider. n Agnès Raynal Pratique Les agents du service accueil vous reçoivent : En mairie A : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h En mairie B : lundi de 13h30 à 17h ; mardi et jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h ; mercredi et vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h ; samedi de 8h30 à 12h. 48, rue du Colonel-Fabien. Tél À l annexe du Val- Pompadour : mercredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h et vendredi de 8h30 à 12h. Ferme de l hôpital chemin de la Ferme de l Hôpital (accès par l avenue Julien-Duranton). Tél

14 COMMERCE magazine municipal d informations de Valenton 235 Deux pachas à Valenton Un restaurant turc, le Pacha grill, ouvrira ses portes au Val- Pompadour au printemps prochain. Un nouveau commerce de proximité qui permettra d étoffer l offre de service dans ce quartier en pleine expansion. Gokhan Bakangil et son associé Caglayan Top devant leur futur restaurant. Les deux entrepreneurs ont été séduits par cet emplacement proche de l avenue Julien-Duranton, un axe très fréquenté. PRATIQUE Le Pacha Grill 35, rue Raspail au Val-Pompadour à Valenton. Ouverture au printemps. Les Valentonnais connaissent déjà le Pacha, restaurant turc installé depuis quatorze ans au champ Saint-Julien. Aujourd hui, Gokhan Bakangil, le propriétaire de cette enseigne de restauration rapide, ouvre un second restaurant à Valenton, au Val-Pompadour cette fois : le Pacha grill. «Le Pacha du champ Saint-Julien fait déjà le plein. Pour répondre à la demande, il aurait fallu agrandir la salle de restauration en supprimant l espace sandwich, kebab que j ai choisi de garder», explique Gokhan Bakangil. L ouverture d un deuxième restaurant était donc la solution. «Le concept sera différent», annonce Gokhan Bakangil qui s est associé avec un autre restaurateur, Caglayan Top, propriétaire d un restaurant turc à Maisons-Alfort. Avec ce nouveau restaurant, les associés misent sur une cuisine traditionnelle, toujours dans le registre de la gastronomie turque. Avec une carte variée : des entrées orientales (salades, houmous, tzatziki ), des viandes grillées (agneau, bœuf, poulet ) Les clients pourront d ailleurs les choisir en vitrine et surveiller leur cuisson puisqu elles seront grillées au feu de bois sous leurs yeux. Autre innovation : les restaurateurs ont fait installer un four à pain à l intérieur de la salle afin que les clients Des recrutements en cours puissent consommer du pain frais et chaud en continu. «Visuellement, un four à pain c est agréable, ça donne une ambiance de salle plus chaleureuse. Et puis, les gens aiment bien voir la préparation de ce qu ils mangent. Nous avons pensé ce restaurant en fonction de nos propres goûts!» Le restaurant, d une surface de 240 m², est pour l instant en cours d aménagement et devrait proposer une centaine de couverts. «Nous misons sur une clientèle de salariés venant des entreprises du secteur et souhaitons leur proposer un endroit où ils se sentiront bien et pourront s installer à table pour une pause déjeuner d 1 heure -1 heure 30. Le soir et le week-end, nous misons aussi sur une clientèle familiale avec pourquoi pas l organisation de repas d anniversaire, de banquets, etc.» Le Val-Pompadour est en effet une zone à fort potentiel avec ses nouveaux habitants, ses nouvelles entreprises où travailleront à terme environ salariés, ainsi que les étudiants qui habiteront bientôt le quartier. Côté personnel, les restaurateurs sont en cours de recrutement et recherchent un cuisinier et un boulanger pour une ouverture prévue au printemps prochain. n Caroline Brandt

15 magazine municipal d informations de Valenton 235 À bord de la ligne O2 PLEINS FEUX Développement durable Cadre de vie de qualité Depuis le 15 décembre dernier, une nouvelle ligne de bus O2 a été mise en circulation en renfort de la ligne O1. Nous l avons testée lors d un voyage inaugural au mois de décembre. La montée s effectue à l arrêt Emile-Combes situé à Limeil-Brévannes, en haut de la rue du Colonel- Fabien à Valenton. Et c est parti pour un trajet d une quinzaine de minutes via Limeil-Brévannes, jusqu à l arrêt Graviers à Valenton, en passant par le nouveau quartier des Temps durable à Limeil-Brévannes puis par un nouvel arrêt «Plage Bleue». La route se poursuit ensuite via le quartier du Val-Pompadour (arrêts Ferme de l Hôpital, école Jean-Jaurès, Val-Pompadour) jusqu à la nouvelle gare du RER D Créteil Pompadour. Elle emprunte pour cela les voies en site propre du bus n 393, permettant ainsi d accéder au nouveau pôle multimodal en quelques minutes depuis le Val-Pompadour. «L amélioration de l offre de transports va changer le quotidien des usagers», se réjouissait Pierre Serne, viceprésident du Conseil du Syndicat des transports d Ilede-France (Stif), lors de l inauguration, le 23 décembre dernier. «Environ ont été investis pour la mise en service de la ligne O2», a-t-il souligné, «la fréquence des lignes O1 et O2 a augmenté et l amplitude horaire a été étendue», ajoute-t-il. De son côté, la Strav surveille les débuts de cette toute nouvelle ligne afin d apporter le cas échéant des modifications d horaires. Quant à la ligne O1, qui n est autre que l ancienne ligne O, elle est désormais déviée elle aussi pour desservir la gare de Créteil Pompadour. Les Valentonnais qui avaient l habitude de l utiliser peuvent désormais se rendre depuis le centre-ville de Valenton, jusqu à Créteil Pompadour et profiter des correspondances avec le bus 393, le Trans-Val-de-Marne, et le RER D. n Agnès Raynal Le RER D à 5mn du Val-Pompadour! Les lignes O1 et O2 desservent la nouvelle gare du RER D Créteil Pompadour. PRATIQUE Ligne O1 (Crosne Créteil) : elle correspond à l ancienne ligne O, déviée pour desservir la gare de Créteil-Pompadour. Elle dessert le centre-ville de Valenton puis le Val-Pompadour et s arrête désormais toutes les demiheures (aux heures de pointe) à la station Créteil Pompadour. Son terminus demeure Créteil-l Echat. Premier départ de Crosne à 6h25 ; dernier départ à 21h du lundi au vendredi. Le samedi : 6h50-19h50. De Créteil-Pompadour au centre-ville de Valenton : 15 mn 15 Ligne O2 (Limeil-Brévannes Créteil) : cette ligne a été créée à partir de l arrêt Emile-Combes à Limeil-Brévannes. Elle dessert notamment le quartier des Temps durable avant de rejoindre Valenton à un nouvel arrêt «Plage Bleue», puis retrouve le trajet de la ligne O1 à partir de l arrêt Graviers. Elle s arrête également à la station Créteil Pompadour toutes les demi-heures aux heures de pointe. Premier départ de Limeil-Brévannes à 6h46 ; dernier départ à 20h26 du lundi au vendredi. Le samedi : 7h20-20h20. De Créteil-Pompadour au Val-Pompadour : 5 mn

16 INTERCOMMUNALITÉ magazine municipal d informations de Valenton 235 La Métropole du Grand Paris doit être mise en place au 1 er janvier 2016 et menace d absorber les compétences des départements et des communes. Les départements de la petite couronne menacés! Le projet de loi qui met en place la Métropole du Grand Paris a été adopté en décembre à l Assemblée nationale. Désormais, ce sont les départements de la petite couronne parisienne qui sont menacés de fusion, risquant d éloigner toujours plus les citoyens des centres de décisions. Défense et promotion du service public Alors que le président de la République jurait son attachement au service public de proximité, son gouvernement envisage pourtant de supprimer les trois départements de la petite couronne, à savoir : le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint- Denis. Le 16 janvier, le premier ministre Jean-Marc Ayrault s est dit «favorable à ce que l on aille vers la suppression des départements de la première couronne». Que deviendrait le service public de proximité avec une telle situation? Aujourd hui, les départements agissent au plus près des citoyens en difficulté en gérant par exemple les différentes prestations sociales (RSA, allocation personnalisée d autonomie). Centraliser la gestion de ces prestations au niveau de la métropole du Grand Paris reviendrait à compliquer la vie de nombreux Franciliens! Comment mettre en œuvre une véritable politique de lutte contre la précarité et l exclusion en ne travaillant pas au plus près des territoires? Après les déclarations du Premier ministre, les sénateurs communistes et républicains ont immédiatement réagi : «supprimer les départements, c est mettre fin à un maillon essentiel de la République». Dans un entretien «Un affaiblissement de la démocratie» au quotidien Libération, le président du Conseil général du Val-de-Marne, Christian Favier, a rappelé que son département gère un réseau de 76 crèches. «Je vois mal les demandes de places transiter à l échelle métropolitaine. Les liens seront coupés, c est un affaiblissement de la démocratie», déplore l élu. La métropole du Grand Paris, qui doit entrer en vigueur le 1 er janvier 2016, gouvernerait 6,5 millions de personnes. La voix des Valentonnais ne pèsera pas bien lourd au sein d un tel mastodonte! Ce projet, pour lequel les citoyens n ont d ailleurs pas été consultés, n est que le début d un nouveau charcutage de l organisation administrative du pays. Au programme : des métropoles qui noieront les communes, des départements supprimés, des régions qui fusionnent tout cela dans le but de réduire la dépense publique, dont les collectivités ne sont pas responsables, elles qui votent des budgets obligatoirement équilibrés. De nombreux élus ont d ores et déjà lancé une pétition s opposant à ces projets. Pour les sénateurs communistes et républicains, «seul le peuple, par référendum, doit pouvoir décider de l organisation institutionnelle et démocratique de notre pays». n

17 magazine municipal d informations de Valenton 235 CITOYENNETÉ Comment voter? Défendre les valeurs citoyennes et républicaines Les élections municipales auront lieu les dimanches 23 et 30 mars. Comment voter? Où voter? Comment voter par procuration? Au 10 janvier 2014, électeurs étaient inscrits dans la commune pour les municipales. Qui peut voter? Il faut remplir les conditions suivantes : être âgé d au moins 18 ans la veille du 1 er tour de scrutin être de nationalité française. Les citoyens européens résidant en France pour les élections municipales et européennes jouir de ses droits civils et politiques être inscrit sur les listes électorales. L inscription l année de l élection, jusqu au 13 mars 2014, est possible dans certains cas particuliers : Les jeunes atteignant l âge de 18 ans la veille du scrutin soit le 22 mars 2014, et n ayant pas bénéficié d une inscription d office Les personnes qui déménagent pour des motifs professionnels après le 1 er janvier Les fonctionnaires et les agents des administrations publiques et les militaires de carrière mutés ou admis à la retraite après le 1 er janvier Les militaires retournant à la vie civile après le 1 er janvier Les personnes ayant acquis la nationalité française après le 1 er janvier Les personnes recouvrant l exercice du droit de vote après le 1 er janvier. Comment voter? Le jour du scrutin, vous devez vous présenter dans votre bureau de vote avec votre carte d électeur ainsi qu une pièce d identité (art. R5 et R60 du code électoral). En cas d oubli, la pièce d identité suffit pour pouvoir voter. Où voter? Sept bureaux de vote seront ouverts de 8h à 20h : à la mairie à l école maternelle Danielle-Casanova à l école maternelle Paul-Langevin à l école élémentaire Marcel-Cachin dans les écoles maternelle et élémentaire Henri-Wallon et au groupe scolaire Jean-Jaurès. n Caroline Brandt PRATIQUE Pour tous renseignements, adressez-vous au service état civil de la mairie, 48, rue du Colonel- Fabien (bâtiment B) au Retrouvez tous les renseignements et horaires en page 42 de votre magazine. 17 Vote par procuration Si vous ne pouvez pas vous rendre dans votre bureau de vote le jour de l élection, vous pouvez confier à un autre électeur de votre commune le soin de voter pour vous. La personne choisie est désignée librement, mais doit être inscrite dans la même commune et ne pas avoir reçu d autres procurations en France. Cette démarche doit être effectuée le plus tôt possible en tenant compte des délais d acheminement car la procuration doit être parvenue à la commune avant le jour du scrutin. Comment procéder? Pour les prochaines élections municipales et européennes, les électeurs ont la possibilité de remplir leur demande grâce à un formulaire administratif en ligne sur le site Internet : Ils doivent dans tous les cas se rendre au tribunal d instance de Boissy-Saint- Léger (7, bd Léon-Révillon, tél. : ) ou au commissariat de police (162, rue de Paris à Villeuneuve-Saint- Georges, tél. : ) afin de faire établir leur procuration.

18 Collecte des déchets Déchets recyclables : bac bleu Le ramassage a lieu chaque mercredi matin Ordures ménagères : bac gris à couvercle grenat Ramassage deux fois par semaine pour les zones pavillonnaires et trois fois pour les collectifs Verre Rendez-vous aux bornes d apport volontaire situées dans la ville Déchets verts La collecte en porte-à-porte est terminée. Elle reprendra chaque lundi après-midi à partir du troisième lundi de mars (17 mars) jusqu au deuxième lundi de décembre (8 décembre). Des sacs en plastique réutilisables vous sont fournis gracieusement par la Ville. Renseignements auprès des services techniques municipaux au Encombrants Collecte en porte-à-porte les deuxièmes et quatrièmes mercredis de chaque mois. Merci de ne sortir vos encombrants que la veille de la collecte, après 18h.

19 Dossier 8 PAGES Valenton 235 UN MULTI-ACCUEIL TOUT NEUF! SUIVEZ LE GUIDE! UNE ÉQUIPE DISPONIBLE ET MOTIVÉE DES ASSISTANTES MATERNELLES À VOTRE SERVICE

20 DOSSIER magazine municipal d informations de Valenton 235 Suivez le guide! Le 11 janvier, les Valentonnais sont venus nombreux assister à l inauguration du nouvel équipement. Le multi-accueil Simone-Flageul a été inauguré le 11 janvier en présence de nombreux Valentonnais. Découvrons ensemble ce nouvel équipement. Alicia Baran est ravie. Son petit Julian, 18 mois, est accueilli depuis le 2 décembre au nouveau multi-accueil Simone-Flageul à Valenton. Pour elle, c est une vraie satisfaction d obtenir une place en crèche. Alors ce samedi 11 janvier, à l occasion de l inauguration de la structure, elle ne cache pas sa joie. «C est un bel établissement! Il est très bien équipé et les enfants sont vraiment bien entourés», se réjouitelle. «Julian est très actif, il apprécie d autant plus les jouets et les espaces d activités dont il peut profiter!» Parents, élus et agents municipaux sont nombreux à s être déplacés pour l inauguration. Après le groupe scolaire Jean-Jaurès et le nouveau centre de loisirs Daniel-Féry, la Ville dispose désormais d un nouveau service public flambant neuf! Petite visite Les locaux de l ancienne école Jean-Jaurès ont été entièrement réaménagés et agrandis afin d abriter ce nouvel équipement municipal. L entrée s effectue dans l aile neuve du bâtiment, l extension conçue par l architecte Frédéric Dubuisson, destinée à l accueil des parents, aux bureaux de direction et à l accueil des bébés. Les familles sont reçues dans l espace parents : un hall d accueil spacieux agrémenté de jeux. Les tout-petits sont accueillis dans une vaste «salle INSCRIPTIONS Une commission d attribution des places, organisée conjointement avec le Conseil général, se réunit plusieurs fois dans l année afin d attribuer les places disponibles. Si la demande de la famille ne peut être satisfaite, les familles peuvent demander que leur dossier soit réétudié lors de la prochaine commission. Pour plus de renseignements, adressez-vous à la Direction de l action éducative 1, allée Fernande Flagon au

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Informations aux parents pour choisir un lieu d accueil ou une garde à domicile de qualité pour leurs jeunes enfants

Informations aux parents pour choisir un lieu d accueil ou une garde à domicile de qualité pour leurs jeunes enfants Section ambulatoire Säule Praxis Informations aux parents pour choisir un lieu d accueil ou une garde à domicile de qualité pour leurs jeunes enfants Il est souvent difficile pour les parents de savoir

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE 1 GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE édito La petite enfance est l une des priorités du Conseil général, et en particulier les modes d accueil. L accueil au domicile d une assistante

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel Outil proposé par les Relais Parents Assistants Maternels des Côtes d Armor dans le cadre de leur mission d accompagnement. Ce document n a pas de valeur légale ou réglementaire. Juin 2012 Projet d Accueil

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

PEGC Académie de Rennes

PEGC Académie de Rennes Septembre 2014 SNUipp-FSU CONTACTS Sections départementales SNUipp Côtes d'armor snu22@snuipp.fr Tél : 02 96 61 88 24 Finistère snu29@snuipp.fr Tél : 02 98 53 76 77 Ille et Vilaine snu35@snuipp.fr Tél

Plus en détail

planifier organiser gerer votre Festival du Livre

planifier organiser gerer votre Festival du Livre Listes A faire pratiques qui vous aideront A : planifier organiser gerer votre Festival du Livre ET AVOIR beaucoup de succes! soutien outils Visibilité Activités recrutement Buts Liste à faire 2 Liste

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Relais Assistantes Maternelles Maison de la Famille Rue Antoine Bourdelle 62100 Calais Tél : 03.21.97.60.73 EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Présentation L accord

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Guide pratique de l al ocataire

Guide pratique de l al ocataire Guide pratique de l allocataire S o m m a i r e Chiffres et engagements de la Caf Communiquez vos coordonnées électroniques et téléphoniques à la Caf Rsa, Aah : faites votre déclaration trimestrielle de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Ce soir, nous inaugurons un nouveau lieu pour un nouveau service mis à la disposition

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Bulletin d informations municipales

Bulletin d informations municipales Bulletin d informations municipales http://www.sos-gueyze-meylan Bulletin d informations Hiver 2014 n 8 LE MOT DU MAIRE Sommaire ELECTIONS MUNICIPALES Nouvelles modalités La commune, mode d emploi 2 3

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

Petite Enfance. Livret accueil

Petite Enfance. Livret accueil 1 Petite Enfance Livret accueil Les préinscriptions Les préinscriptions à la crèche des rives, à la crèche des Ferrayonnes et à la crèche familiale se font tout au long de l année. Les femmes enceintes

Plus en détail

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE 11H30 Séréna ZOUAGHI Conseillère Municipale déléguée à la Cité des Associations BENEVOLAT

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSION

RELEVE DE CONCLUSION Direction Vie Citoyenne Service Vie Participative CONSEIL DE QUARTIER Tour-Chabot / Gavacherie Du 2 mars 2006 RELEVE DE CONCLUSION PRESENTS : Elus municipaux : Alain BAUDIN, Maire de Niort, Rodolphe CHALLET,

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires ANNEE 2015 Synthèse des questionnaires de satisfaction 1 POURCENTAGES DE QUESTIONNAIRES RETOURNÉS sur 355 questionnaires distribués 42% 58% questionnaires retournés = 207 ( dont 143 avec au moins un commentaire)

Plus en détail

A l entrée du quartier, les militaires venaient boire un verre de bière blonde «un canon». L école a été construite par Monsieur Pottier, avocat.

A l entrée du quartier, les militaires venaient boire un verre de bière blonde «un canon». L école a été construite par Monsieur Pottier, avocat. LES RESTOS DU CŒUR Lundi 17 octobre, deux dames qui sont bénévoles, sont venues répondre à nos questions. Les restos du cœur ont été créés en 1985 par Coluche pour donner un coup de pouce pendant la période

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS (Vacances scolaires)

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS (Vacances scolaires) Mairie de Moyeuvre-Grande REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS (Vacances scolaires) Centre Socioculturel L Escale 3 Place Leclerc - 57250 MOYEUVRE-GRANDE Tél. 03 87 67 67 01 - e-mail : lescale@mairie-moyeuvre-grande.fr

Plus en détail

Gaziers au 141 Bd de Valmy 92700 COLOMBES. A proximité de l A86, le complexe dispose d un parking interne.

Gaziers au 141 Bd de Valmy 92700 COLOMBES. A proximité de l A86, le complexe dispose d un parking interne. La CMCAS des Hauts de Seine et les CMCAS de la Région Parisienne vous présentent le programme de la SECTION MUL TI-ACTIVITES RETRAITES SAISON 4 ACTIVITES CLASSIQUES ACTIVITES A THEMES Cette Section est

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale Résidence Pierre Brossolette Centre Communal d Action Sociale Situation de la résidence Pierre Brossolette La RÉSIDENCE Pierre BROSSOLETTE, située dans le quartier des Gondoles Nord de Choisy-le-Roi, jouxte

Plus en détail

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION Qu est-ce que la récréation? Un temps de reconstruction : Récréation vient des mots «recréer», construit d après le mot «création». C est un temps

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Livret d accueil Année scolaire 2013-201

Livret d accueil Année scolaire 2013-201 Livret d accueil Année scolaire 2013-201 2014 1 Bienvenue à vous et à vos enfants! Ce petit guide pratique élaboré par l équipe enseignante définit les règles de fonctionnement de l école en général et

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

4 édition / 2014-2015

4 édition / 2014-2015 Infos STO XV 4 édition / 2014-2015 DIM 22.12 Réception de FOIX. Suite à la petite défaite chez le leader Leguevin, l accent a été mis sur l importance du résultat du prochain match contre Foix à St Orens.

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

École primaire publique 32, rue de Bérentzwiller 68130 JETTINGEN Tél. : 03 89 68 07 60 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

École primaire publique 32, rue de Bérentzwiller 68130 JETTINGEN Tél. : 03 89 68 07 60 RÈGLEMENT INTÉRIEUR École primaire publique 32, rue de Bérentzwiller 68130 JETTINGEN Tél. : 03 89 68 07 60 RÈGLEMENT INTÉRIEUR l. HORAIRES De 8h à 11h30 et de 13h30 à 16h00 les lundi, mardi, jeudi et vendredi Classe maternelle

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

École Collines d or BULLETIN DE NOUVELLES NOVEMBRE 2012

École Collines d or BULLETIN DE NOUVELLES NOVEMBRE 2012 Mot de la direction École Collines d or BULLETIN DE NOUVELLES NOVEMBRE 2012 Le mois d octobre fut un mois rempli d activités enrichissantes et amusantes. Les élèves sont à la tâche et les travaux produits

Plus en détail