2/8. Illustration 1. Captage du CO 2 après la combustion. Source: IFP 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2/8. Illustration 1. Captage du CO 2 après la combustion. Source: IFP 2010"

Transcription

1 Captage et stockage du CO 2 (CSC) Document connaissances de base, état: octobre Synthèse La technologie de captage et stockage du carbone (Carbon Capture and Storage, CCS en anglais) permet de réduire considérablement l'impact nocif sur le climat de la production d'énergie à partir de combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole). Divers procédés permettent aujourd'hui d'isoler le dioxyde de carbone avant ou après sa combustion, de le transporter et de le stocker à long terme dans des sites souterrains adéquats. Cette technologie est en priorité utilisée dans les centrales à énergie fossile, mais elle s opère également dans les processus industriels ou le secteur minier. Divers projets pilotes de captage et de stockage du CO 2 sont en cours de réalisation ou de planification dans le monde. En Allemagne, un certain nombre de projets pilotes CSC implantés dans de grandes centrales nationales ont été stoppés faute de législation sur le stockage final du dioxyde de carbone. En Suisse, des projets de recherche ont été lancés dans le but d'examiner les possibilités d'application de la technologie CSC à l'échelle du territoire. 2. Technologie La technique de captage et stockage du CO 2 englobe les trois domaines suivants: captage, transport et stockage géologique. Chacun fait l'objet d'une activité de recherche et développement distincte. 2.1 Captage Dans le domaine de la capture du CO 2, la recherche se concentre sur trois procédés: Post-combustion: captage après la combustion L'objectif du captage post-combustion (en anglais, post combustion capture) est d'extraire le CO 2 dilué dans les fumées de combustion. Ce procédé présente l'avantage de pouvoir s'intégrer aux centrales existantes sans nécessiter trop de modifications. L'extraction du CO 2 est le plus souvent réalisée à l'aide de solvants chimiques, principalement de la famille des acides aminés, mais d'autres méthodes sont aussi envisageables: absorption par cycle calcium, par cryogénie, au contact d'un absorbant solide ou encore à travers une membrane. 1 1 P. Broutin, How can we capture CO 2? IFP Energies nouvelles, Lyon, 2010 Hintere Bahnhofstrasse 10, Postfach, 5001 Aarau, Telefon , Fax ,

2 Illustration 1. Captage du CO 2 après la combustion. Source: IFP Oxy-combustion: combustion à l'oxygène pur L oxy-combustion (oxy-fuel combustion, en anglais) consiste à utiliser de l oxygène pur comme combustible à la place de l air. Les gaz d échappement sont alors constitués à plus de 90% de CO 2 et ne contiennent pas d'azote atmosphérique. Ne reste que la vapeur d'eau, qui peut facilement être éliminée par condensation. L'inconvénient de ce procédé est que la séparation préalable de l'oxygène pur par cryogénie est fortement énergivore, il faudrait y consacrer près de 15% de l'électricité produite dans la centrale. Illustration 2. Captage du CO 2 par combustion à l'oxygène pur. Source: IFP Pré-combustion: captage avant la combustion L'objectif du captage pré-combustion (en anglais, pre combustion capture) est de capter le CO 2 avant même sa combustion dans l'idée de le «décarboniser». Le combustible est ainsi converti à la source, par reformage à la vapeur (ou vapo-reformage) par exemple, en un gaz de synthèse composé essentiellement de monoxyde de carbone (CO) et d eau (H 2 O). La réaction du CO 2 avec l'eau donne de l'hydrogène et du dioxyde de carbone. Le CO 2 est capté et l'hydrogène porté à combustion avec de l'air, générant de la vapeur d'eau et de l'azote atmosphérique. Illustration 3. Captage du CO 2 avant la combustion. Source: IFP /8

3 2.2 Transport Pour transporter de grandes quantités de carbone, le système de conduites (pipelines) est la méthode la plus efficace 2. Au vu du grand savoir-faire industriel détenu en matière d'acheminement du gaz naturel et d'utilisation industrielle du CO 2, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Intergovernmental Panel on Climate Change, IPCC) estime que le transport de dioxyde de carbone peut être considéré comme un processus mature susceptible d'être introduit sur le marché 3. D'autres sources en revanche préconisent de poursuivre les recherches 4. En effet, dans l'optique de son transport et de son stockage consécutif, le CO 2 est en général comprimé, donc placé à l'état supercritique (liquide/gazeux). Il n'a d'ailleurs jusqu'à ce jour été que rarement acheminé en grandes quantités et sur de longues distances sous cette forme. 2.3 Stockage Le stockage du CO 2 peut être envisagé dans plusieurs types de formations géologiques. Les sites retenus doivent notamment être situés à une profondeur de plus de 800 m et être surmontés de couches rocheuses étanches. Trois possibilités de confinement sont en cours d'étude. La première concerne les aquifères salins profonds, à savoir des roches imprégnées d'eau salée et situées à grande profondeur. Ces formations, que l'on retrouve un peu partout sur la planète onshore et offshore, se caractérisent par une très forte porosité qui augmente leur capacité d'absorption du CO 2. La piste des gisements d'hydrocarbures épuisés (pétrole et gaz naturel) est suivie de près, car la capacité de stockage de ces réservoirs n'est plus à démontrer et ils ont déjà fait l'objet de nombreuses recherches sur de très longues périodes. De plus, cette solution présente un avantage supplémentaire: l'injection de CO 2 dans des champs gaziers et pétrolifères permet d'accroître leur rendement en facilitant leur extraction, une technique connue sous le nom de récupération assistée de pétrole/gaz (Enhanced Oil/Gas Recovery, en anglais). Le CO 2 pourrait enfin être injecté dans des veines de charbon inexploitables, avec pour effet de libérer le méthane et d'être adsorbé de manière sûre et durable par le charbon. Par rapport aux deux autres formations géologiques envisagées, cette solution présente toutefois un potentiel de stockage minime à l'échelle mondiale. La fixation minérale du CO 2 n'en est encore qu'à ses débuts. Le principe est le suivant: le CO 2 réagit avec des oxydes de calcium ou de magnésium pour former des carbonates, qui peuvent être stockés en toute sécurité sous forme solide. Le problème réside toutefois dans la lenteur de la cinétique de la réaction, qui devrait être accélérée dans un réacteur sans dépense d'énergie excessive L. Wallquist, M. Werner, Carbon dioxide Capture and Storage CCS, Studie zum Entwicklungsstand von CCS in der Schweiz, Office fédéral de l'environnement (OFEV), Berne, 2008 B. Metz et al., Carbon Dioxide Capture and Storage, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), Genève, 2005 L. Wallquist, M. Werner, Carbon dioxide Capture and Storage CCS, Studie zum Entwicklungsstand von CCS in der Schweiz, Office fédéral de l'environnement (OFEV), Berne, 2008 L. Wallquist, M. Werner, Carbon dioxide Capture and Storage CCS, Studie zum Entwicklungsstand von CCS in der Schweiz, Office fédéral de l'environnement (OFEV), Berne, /8

4 3. Coûts et pertes d'efficacité Les coûts des procédés classiques de captage du dioxyde de carbone contenu dans les rejets des grandes installations industrielles, tels qu'ils sont d'ores et déjà mis en œuvre au Japon notamment, sont estimés à 50 à 60 euros par tonne de CO 2. Le projet pilote mené à la centrale danoise d'elsam devrait permettre de réduire ces coûts de moitié, pour les abaisser à 20 à 30 euros par tonne de CO 2. 6 Le coût en capital requis pour des centrales au charbon ou au gaz est doublé en cas de recours à la filière CSC. 7 Le groupe suédois Vattenfall, l'un des principaux fournisseurs européens d'électricité et de chaleur, s'attendait à enregistrer une perte d'efficacité de l'ordre de 8% avec l'oxy-combustion. On espérait compenser les baisses de rendement par une optimisation des technologies traditionnelles utilisées dans les centrales afin de parvenir, d'ici 2020, à un taux d'efficacité global de l'ordre de 46%. D'après les calculs, les coûts induits par tonne de CO 2 non rejetée auraient dû être rentables, autrement dit, ils auraient dû être inférieurs aux coûts prévus pour l'obtention d'un certificat de réduction des émissions dans le cadre du système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre de l'union européenne. 8, 9 Le groupe allemand RWE, l'un des cinq premiers fournisseurs européens d'électricité et de gaz, projetait de construire une centrale à charbon moderne avec installation CSC intégrée, dans laquelle le charbon serait d'abord gazéifié et le CO 2 capté avant la combustion. Pour cette centrale de type IGCC-CCS, RWE tablait sur un taux d'efficacité de 37% dans l'hypothèse d'une mise en service à l'horizon Cette initiative pilote a toutefois été gelée suite au rejet du projet de loi sur le stockage du dioxyde de carbone Aspects écologiques du stockage du CO 2 L'enfouissement géologique du CO 2 comporte certains risques. Une étude réalisée par l'office fédéral de l'énergie (OFEN) met notamment en lumière les points suivants 12 : La modification des conditions de pression induite par l'injection de CO 2 dans le sous-sol pourrait accroître les risques sismiques, comme cela a été observé à Bâle fin 2006-début 2007, suite aux injections-tests d'eau à des fins de géothermie profonde. En cas de fuites, le CO 2 s'échappant des couches géologiques pourrait former des acides qui dissolvent les métaux lourds, avec un risque de pollution des nappes phréatiques. Des fuites importantes de CO 2 dans les sites de stockage pourraient provoquer une altération de la biodiversité en surface et dans la couche de terre proche de la surface. Suite à l'augmentation de sa densité, le CO 2 pourrait s'accumuler dans des cuvettes en surface terrestre et, en cas de forte concentration, représenter un danger y compris pour l'homme. L'injection de CO 2 dans des aquifères salins pourrait, dans certaines conditions, libérer de l'eau salée remontant dans les couches géologiques supérieures et polluant les nappes phréatiques. 6 7 P. Broutin, How can we capture CO 2? IFP Energies nouvelles, Lyon, 2010 Pöyry Management Consulting, Offre et demande en capacité de production flexible en Suisse, Association des entreprises électriques suisses (AES), Aarau, 2012 CEPE EPF 8 9 Vattenfall 10 CEPE EPF 11 RWE 12 L. Diamond et al., Studie zur Abschätzung des Potenzials für CO2-Sequestrierung in der Schweiz - Schlussbericht, Office fédéral de l'énergie (OFEN), Berne, /8

5 Ces risques pour l'environnement peuvent être minimisés en sélectionnant soigneusement les sites de stockage et en procédant à des analyses approfondies sur l'impact potentiel d'une fuite. Il convient également de mettre en place des réglementations nationales et des normes visant à sécuriser l'exploitation des lieux de stockage. Enfin, les sites en question doivent faire l'objet d'une surveillance à long terme et pendant la phase d'injection et après le scellement. 5. Projets pilotes CSC et expériences mondiales Différents projets pilotes de CSC sont en cours de réalisation ou de planification dans le monde. La plupart des expériences dans ce domaine proviennent des activités de récupération assistée du pétrole/gaz menées par l'industrie pétrolière. Illustration 4. Grands projets CSC en cours de planification et de réalisation à l'échelle mondiale (>1 Mt CO 2 p.a.). Source: AIE 2009 Il s est avéré critique, surtout en Allemagne, de faire accepter la technologie CSC par la population et en politique et de créer le cadre juridique nécessaire. 5/8

6 Les difficultés et la rentabilité manquante ont contraint Vattenfall et RWE, ainsi qu E.ON à geler les projets pilotes en Allemagne du Nord et de l Est Technologie CSC en Suisse Les procédés présentés dans ce rapport conviennent surtout pour des sources ponctuelles d'émission de grosses quantités de CO 2. Dans le cas de la Suisse, la question se poserait pour des cimenteries existantes ou d'éventuelles futures centrales thermiques à combustible fossile. 14 Une centrale à gaz à cycle combiné susceptible de remplacer une petite centrale nucléaire comme celle de Mühleberg génèrerait près de 1 Mt de CO 2 par an. D'un point de vue strictement géologique, le potentiel de stockage final du CO 2 dans des aquifères salins moyennement ou parfaitement adaptés est estimé en Suisse à 2680 Mt de CO 2. Ce chiffre a été fourni par les chercheurs de l'epfz, de l'epfl, de la FHNW, du PSI et de l'université de Berne dans le cadre du projet de recherche «Carma» 15, qui vise à déterminer si la filière CSC constitue une solution viable pour la Suisse et dans quelle mesure. Les résultats de ces travaux peuvent servir de base pour identifier les régions dans lesquelles il serait pertinent d'approfondir les recherches en vue d'identifier des potentiels techniques effectifs de stockage du CO 2. Illustration 5. Répartition géographique des sites de stockage adaptés d'un point de vue géologique pour la technologie CSC Vattenfall Cf. réponse du du Conseil fédéral à l'interpellation n «Séquestration de CO 2 en Suisse» Werner, Merz, Sutter, & Mazzotti, 2011 M. Werner et al., Geologische Speicherung von CO 2 in der Schweiz, TEC21 37/2011, pp , /8

7 7. Développement futur En Europe, le manque de transposition par les Etats membres de la directive européenne CSC pour créer un cadre réglementaire contraignant constitue pour l'instant un obstacle à la construction d'installations CSC. Le stockage final du CO 2 dans des couches rocheuses à grande profondeur (plus de 800 m sous terre) est réputé sûr, mais n'a pas encore été testé à long terme. En outre, la solution du stockage géologique du dioxyde de carbone n'est pas très bien acceptée dans les régions européennes concernées. Les travaux de recherche effectués sur des installations pilotes CSC implantées sur des grandes centrales thermiques à combustible fossile ont été en grande partie stoppés en 2010, notamment en Allemagne pourtant pionnière dans ce domaine, faute d'adoption d'une législation sur le stockage final du CO 2, qui justifierait pour les partenaires industriels la poursuite des projets pilotes initiés Bilan Aucune étude de potentiel détaillée n'a encore été réalisée sur le stockage final du CO 2 en Suisse. Des études géologiques préliminaires révèlent que la zone située dans le triangle Fribourg Olten Lucerne serait la plus prometteuse pour de plus amples recherches. 19 Il pourrait toutefois y avoir conflit d'intérêts avec de futurs projets de géothermie. Un recours significatif à la filière CSC paraît de toute façon sujet à caution pour des questions d'acceptation de cette nouvelle technologie. 17 Spiegel 18 Energate 19 Forschungsprogramm Kraftwerk 2020 & Carbon Capture & Storage (CCS) Überblicksbericht 2010, Office fédéral de l'énergie (OFEN), Berne, /8

8 9. Sources AES 2012 AIE 2009 CEPE EPF Energate IFP 2010 IPCC 2005 OFEN 2010 OFEN 2010a OFEV 2008 RWE Pöyry Management Consulting, Offre et demande en capacité de production flexible en Suisse, Association des entreprises électriques suisses (AES), Aarau, 2012 Carbon Capture and Sequestration Technology Roadmap, Agence internationale de l'énergie (AIE), Paris, (Center for Energy Policy and Economics, EPF Zurich, série de conférences sur le CO 2 et la production d'énergie) «Österreich will CCS verbieten» ( ), «Pilotprojekt wegen CCS-Gesetz vor dem Aus» ( ), «RWE gibt CO 2 -Einlagerung in Deutschland auf» ( ) P. Broutin, How can we capture CO 2? Ifp Energies nouvelles, Lyon, 2010 (disponible sous B. Metz et al., Carbon Dioxide Capture and Storage, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), Genève, 2005 L. Diamond et al., Studie zur Abschätzung des Potenzials für CO 2 -Sequestrierung in der Schweiz Schlussbericht, Office fédéral de l'énergie (OFEN), Berne, 2010 Forschungsprogramm Kraftwerk 2020 & Carbon Capture & Storage (CCS) Überblicksbericht 2010, Office fédéral de l'énergie (OFEN), Berne, 2010 L. Wallquist, M. Werner, Carbon dioxide Capture and Storage CCS, Studie zum Entwicklungsstand von CCS in der Schweiz, Office fédéral de l'environnement (OFEV), Berne, (centrale IGCC-CCS) Spiegel «Bundesrat verhindert Gesetz zur CO 2 -Entsorgung» ( ) Vattenfall Vattenfall 2013 Werner M. Werner et al., Geologische Speicherung von CO 2 in der Schweiz, TEC21 37/2011, pp , /8

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2.

Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2. Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2. Paula Coussy 27 avril 2007 Atelier Acceptabilité Sociale de la capture et stockage de CO2 SoceCO2 Schémas possibles de CSG.CO2

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Les technologies énergétiques fossiles

Les technologies énergétiques fossiles Les technologies énergétiques fossiles Les combustibles fossiles les plus couramment utilisés dans le monde pour produire de l électricité sont le charbon et le gaz. Le pétrole est toujours utilisé quand

Plus en détail

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre 056-061 Gires 29/10/08 11:00 Page 56 ÉNERGIE ET MATÉRIAUX : QUELQUES NOUVEAUX REGARDS Le captage et le stockage géologique de CO 2 : une des solutions pour lutter contre le changement climatique L utilisation

Plus en détail

Piegeage et stockage du CO 2

Piegeage et stockage du CO 2 Piegeage et stockage du CO 2 Résumé du rapport spécial du GIEC, le Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat Un résumé réalisé par: LE PIÉGEAGE ET STOCKAGE DU DIOXYDE DE CARBONE (PSC)

Plus en détail

Le pilote de captage stockage de CO2 de Lacq

Le pilote de captage stockage de CO2 de Lacq Le pilote de captage stockage de CO2 de Lacq L action du CO2, gaz à effet de serre, dans l atmosphère Les 4 engagements de Total pour réduire les émissions de gaz à effet de serre Réduire le brulage des

Plus en détail

La "séquestration" du CO 2

La séquestration du CO 2 La "séquestration" du CO 2 Capture, transport et stockage Pierre Le Thiez Emissions industrielles de CO 2 Moyens de réduction techniques Evolution du mixte énergétique Charbon, pétrole Gaz naturel Energies

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique Commentaire (photos de la centrale électrique Schwarze Pumpe au sud de Berlin) Lorsque la centrale électrique Schwarze Pumpe

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

Mémento de l Hydrogène

Mémento de l Hydrogène Mémento de l Hydrogène FICHE 3.1.2 CAPTAGE ET STOCKAGE GEOLOGIQUE DU CO2 Sommaire 1. Introduction 2. Le captage et le transport du CO2 3. Le stockage géologique du CO2 4. Aspects économiques du stockage

Plus en détail

Centrales à gaz à cycle combiné (CCC)

Centrales à gaz à cycle combiné (CCC) Centrales à gaz à cycle combiné (CCC) Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Les centrales à gaz à cycle combiné (CCC) sont de grandes centrales thermiques fonctionnant au gaz et

Plus en détail

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON P.1/11 Sommaire Préambule... 3 1. Politique sectorielle... 4 1.1 Objectif... 4 1.2 Portée...

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1 FEUILLE DE ROUTE CEE POUR L ENERGIE 2050 PRESENTATION Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre L'Union Européenne s'est fixé comme objectif d'ici à 2050 de réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Prévenir des conséquences néfastes liées à l'extraction de gaz non conventionnels

Prévenir des conséquences néfastes liées à l'extraction de gaz non conventionnels Conférence de presse du 19 août 2013 Extraction non conventionnelle de sources d énergies fossiles (Fracking) Interventions des Verts au parlement fédéral Interpellation 11.3014 Les Verts (Christian van

Plus en détail

Radosław Tarkowski, Barbara Uliasz-Misiak 1. Le stockage souterrain : une solution pour le dioxyde de carbone 2

Radosław Tarkowski, Barbara Uliasz-Misiak 1. Le stockage souterrain : une solution pour le dioxyde de carbone 2 Radosław Tarkowski, Barbara Uliasz-Misiak 1 Le stockage souterrain : une solution pour le dioxyde de carbone 2 Introduction On considère de plus en plus souvent le dioxyde de carbone comme la principale

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27 Résumé en Français Project sponsored by Greens/EFA Group in the European Parliament Berlin, January 2011 Berlin, January 2011 Dr. Felix

Plus en détail

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie.

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. Introduction Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. La géothermie par captage horizontal DÉFINITION La géothermie, du grec géo (la terre)

Plus en détail

Capture, utilisation et stockage du CO 2 Grégoire Léonard. Module Procédés Low carbon 1

Capture, utilisation et stockage du CO 2 Grégoire Léonard. Module Procédés Low carbon 1 Capture, utilisation et stockage du CO 2 Grégoire Léonard Module Procédés Low carbon 1 Sommaire 1. Contexte 2. Capture du CO 2 3. Valorisation du CO 2 4. Stockage du CO 2 5. Défis et conclusion 2 1. Contexte

Plus en détail

Les avantages. Les inconvénients

Les avantages. Les inconvénients Les sources d énergies fossiles sont représentées par le pétrole, le gaz et le charbon. Avec le nucléaire, elles sont considérées comme des énergies de stock. En d'autres termes, elles sont épuisables.

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l Energie Emissions Fugitives

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l Energie Emissions Fugitives Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l Energie Emissions Fugitives 1. Quel est le facteur le plus important pour déterminer la quantité d émissions de méthane provenant

Plus en détail

Appel à projets 2006 «Captage et stockage du CO 2» Agence Nationale de la Recherche Programme «Captage et stockage du CO 2»

Appel à projets 2006 «Captage et stockage du CO 2» Agence Nationale de la Recherche Programme «Captage et stockage du CO 2» Agence Nationale de la Recherche Programme «Captage et stockage du CO 2» Appel à projets de recherche 2006 Ouverture de l appel à projets : 25.04.2006 Clôture de l appel à projets : (date limite de dépôt

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

VAlorisation et Stockage du CO 2. Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire

VAlorisation et Stockage du CO 2. Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire VAlorisation et Stockage du CO 2 Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire Gilles Munier Directeur Général gmu@geogreen.fr Projet cofinancé par:

Plus en détail

Prise en compte du public dans les projets de séquestration géologique du CO 2 et encadrement juridique de cette nouvelle activité

Prise en compte du public dans les projets de séquestration géologique du CO 2 et encadrement juridique de cette nouvelle activité Prise en compte du public dans les projets de séquestration géologique du CO 2 et encadrement juridique de cette nouvelle activité Jean-Philibert Moutenet 1, Karine Bédard, Michel Malo 1 Agent de recherche,

Plus en détail

Le gaz et ses impacts sur l'environnement

Le gaz et ses impacts sur l'environnement Le gaz et ses impacts sur l'environnement Le gaz naturel est une énergie fossile, dont l'origine est similaire à celle du pétrole. Il est principalement composés de méthane (CH 4). Il a été découvert au

Plus en détail

Par Simon Antoine Martel

Par Simon Antoine Martel ANALYSE DE LA VIABILITÉ DE LA RÉCUPÉRATION ASSISTÉE DES HYDROCARBURES COMBINÉE À LA CAPTURE ET LA SÉQUESTRATION DU CARBONE PAR LES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES ET CHIMIQUES CANADIENNES Par Simon Antoine Martel

Plus en détail

Science et technologie ST. Univers Terre et espace. Nom: groupe:

Science et technologie ST. Univers Terre et espace. Nom: groupe: Science et technologie ST Univers Terre et espace Nom: groupe: Tiré d'observatoire, Julie Trottier, Avril 2012 1. Les minéraux Les minéraux (un minéral) sont des éléments ou des composés chimiques qui

Plus en détail

Les expériences de stockage de CO 2 en cours : bilan. Alain Bonneville

Les expériences de stockage de CO 2 en cours : bilan. Alain Bonneville Les expériences de stockage de CO 2 en cours : bilan Alain Bonneville Conférence-débat «LA SÉQUESTRATION DU CO2» Académie des Sciences, Paris 19 mai 2009 Le contexte général Réduction des émissions de

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Comité du commerce et de l'environnement Session extraordinaire Groupe de négociation sur l'accès aux marchés TN/TE/W/19 28 janvier 2003 (03-0583) Original: anglais NÉGOCIATIONS

Plus en détail

ENJEUX SANITAIRES, ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES

ENJEUX SANITAIRES, ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES SYNTHESE ENJEUX SANITAIRES, ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES LIES A L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE En un peu plus de 100 pages d analyses et d illustrations, les travaux, résumés ici, visent à alimenter

Plus en détail

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION?

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? L'énergie : stockage, distribution, transformation, impact environnemental. .1-2-A Cet objet technique me convient-il? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Plus en détail

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier 23/05/2013 Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier L université Joseph Fourier s est engagée dans la réalisation de son propre Bilan des Emissions de Gaz à Effet

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Géothermie. 1. La ressource

Géothermie. 1. La ressource Géothermie Le but est de prélever ou d extraire l énergie accumulée dans la terre, qu elle soit stockée dans l eau des aquifères ou directement dans les terrains pour l amener à la surface pour l'utiliser

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE?

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? 1 A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? Le principe du catalyseur a été mis au point par les constructeurs automobiles dans le souci de mieux respecter l'environnement et afin de répondre aux normes internationales

Plus en détail

Capture du dioxyde de carbone: Problème et solutions. Eric FAVRE

Capture du dioxyde de carbone: Problème et solutions. Eric FAVRE Capture du dioxyde de carbone: Problème et solutions Eric FAVRE Laboratoire des Sciences du Génie Chimique Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques Nancy-Université Plan de l exposé i) Introduction

Plus en détail

Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France

Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France Le Gaz Naturel, vous y aviez déjà pensé? Vous êtes trop éloigné du réseau? (GNL). de nationalisation des secteurs de France, la vente de gaz naturel

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Gunnar Boye Olesen, International Network for Sustainable Energy - Europe 1 (Réseau International

Plus en détail

Critères d éligibilité 1) CADRE DE L OPERATION 2) DESCRIPTION DU PROJET

Critères d éligibilité 1) CADRE DE L OPERATION 2) DESCRIPTION DU PROJET Appel à projet chaleur renouvelable Secteur Géothermie / Fiche d instruction Critères d éligibilité - Puissance délivrée par la d'au moins 50 kw, - COP machine égal ou supérieur à 3,7 et 4,0 respectivement

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

Principes et procédés d épuration du biométhane pour l injection dans les réseaux de gaz naturel. Phase : Faisabilité du projet d injection

Principes et procédés d épuration du biométhane pour l injection dans les réseaux de gaz naturel. Phase : Faisabilité du projet d injection Principes et procédés d épuration du biométhane pour l injection dans les réseaux de gaz naturel Phase : Faisabilité du projet d injection Etape : Considérations générales 11 pages version 19/08/2011 Sommaire

Plus en détail

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Université Ibn Tofail Faculté des Sciences-kénitra Master Techniques Nucléaires et Radioprotection Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Réalisé par YOUNES MEHDAOUI Responsable du Master : Pr. Oum Keltoum

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page : 1/5 iche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise. Identification de la substance ou de la préparation. Nom du produit INTHERMO HD-Color Intensiv.

Plus en détail

IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire

IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire Année de référence : 2011 2 Sommaire 1 CONTEXTE... 3 2 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE... 3 3 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ

Plus en détail

GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE. Les pompes à chaleur, le principe

GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE. Les pompes à chaleur, le principe GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE Les pompes à chaleur, le principe Les deux technologies de pompes à chaleur : aérothermie et géothermie Comment fonctionne une pompe à chaleur? LES

Plus en détail

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 IEAGHG Social Research Network: Le 2 ème séminaire du SRN s est tenu à Yokohama, au Japon, 17 et 18 novembre 2010. -En bref- Par Gilles Mardon, CIRED Chaire

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Energie éolienne. 1. Synthèse. 2. Situation actuelle en Suisse et dans le monde

Energie éolienne. 1. Synthèse. 2. Situation actuelle en Suisse et dans le monde Energie éolienne Document connaissances de base, état: septembre 2013 1. Synthèse Si l énergie éolienne dispose en Europe d un fort potentiel de mise en œuvre, en Suisse, les possibilités d approvisionnement

Plus en détail

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème Les éoliennes Synthèse du travail des élèves de 4 ème Année 2013 Collège du Chinchon Sommaire I. Introduction II. Développement 1) Principe de fonctionnement & définition 2) Les différentes éoliennes 3)

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Le courant de demain. Du feu aux réseaux électriques. Vision pour un avenir durable de l'énergie

Le courant de demain. Du feu aux réseaux électriques. Vision pour un avenir durable de l'énergie Le courant de demain Du feu aux réseaux électriques Vision pour un avenir durable de l'énergie Gianni Biasiu=, PDG de KraAwerke Oberhasli AG Innertkirchen, Suisse Feu Découvert il y a plus d'un million

Plus en détail

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre PARTIE A GENIE CHIMIQUE Du gaz de Lacq au soufre Plus de la moitié du soufre produit dans le monde provient du traitement des gaz naturels et des pétroles. En France, il est produit principalement à partir

Plus en détail

Chaleur nucléaire utilisée à des fins industrielles et pour le chauffage urbain

Chaleur nucléaire utilisée à des fins industrielles et pour le chauffage urbain lesquelles peuvent se fonder des recommandations visant à faire admettre les normes éventuellement nécessaires. Ce colloque était le premier que l'agence ait organisé sur le problème particulier des effets

Plus en détail

La capture et le stockage

La capture et le stockage Réduire les émissions de gaz à effet de serre La capture et le stockage géologique duco2 les enjeux des Géosciences Collection Les enjeux des Géosciences Directeur de collection : Jacques Varet Comité

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Fiche de travail: questionnaires

Fiche de travail: questionnaires Fiche de travail: questionnaires Objectifs: mieux faire comprendre aux élèves les effets du changement climatique. Sources documentaires: www.climatechange.eu.com: guide de l'élève: «Le changement climatique,

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Les technologies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L'action de l'ifp

Les technologies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L'action de l'ifp Les technologies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre L'action de l'ifp Contact presse Anne-Laure de Marignan 01 47 52 67 21 - presse@ifp.fr La prise de conscience de la communauté internationale

Plus en détail

PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES Dimensionnement, raccordement et remplissage

PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES Dimensionnement, raccordement et remplissage PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES Dimensionnement, raccordement et remplissage PAC ET SONDES GEOTHERMIQUES 1. Quelques statistiques sur l énergie et les PAC 2. La chaîne de l assurance de la qualité 3. Notions

Plus en détail

Chapitre 10 : Évaluation des émissions de gaz à effet de serre. 10.1 Introduction

Chapitre 10 : Évaluation des émissions de gaz à effet de serre. 10.1 Introduction 10 Évaluation des émissions de gaz à effet de serre 10.1 Introduction Ce chapitre présente une évaluation des émissions potentielles de gaz à effet de serre associées à la Mine de Simandou et une estimation

Plus en détail

ENERGIES FOSSILES STOCKAGE DE CO 2 HYDROGÈNE François Guyot Université Paris Diderot (7) Institut de Physique du Globe de Paris guyot@impmc.upmc.

ENERGIES FOSSILES STOCKAGE DE CO 2 HYDROGÈNE François Guyot Université Paris Diderot (7) Institut de Physique du Globe de Paris guyot@impmc.upmc. ENERGIES FOSSILES STOCKAGE DE CO 2 HYDROGÈNE François Guyot Université Paris Diderot (7) Institut de Physique du Globe de Paris guyot@impmc.upmc.fr 1. La combustion des matières carbonées; énergie «naturelle»

Plus en détail

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Pour une éco-construction dans les règles de l art Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Mars 2011 www.eti-construction.fr - 1 - RENFORCER L ENVELOPPE chap.

Plus en détail

TRANSPORT, INJECTION ET STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU DIOXYDE DE CARBONE

TRANSPORT, INJECTION ET STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU DIOXYDE DE CARBONE Chapitre 5 : Transport, injection et stockage géologique du dioxyde de carbone CHAPITRE 5 TRANSPORT, INJECTION ET STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU DIOXYDE DE CARBONE Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte?

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte? DOSSIER DU MOIS Novembre 2012 La mobilité électrique : Une mobilité verte? Les transports et la pollution Pollution : «Dégradation de l environnement par des substances (naturelles, chimiques ou radioactives),

Plus en détail

Directive. pour la manipulation du SF 6 dans les entreprises électriques suisses. Avril 2014. Hintere Bahnhofstrasse 10, Postfach 5001 Aarau,

Directive. pour la manipulation du SF 6 dans les entreprises électriques suisses. Avril 2014. Hintere Bahnhofstrasse 10, Postfach 5001 Aarau, Directive pour la manipulation du SF 6 dans les entreprises électriques suisses Avril 2014 Hintere Bahnhofstrasse 10, Postfach 5001 Aarau, Téléphone +41 62 825 25 25, Fax +41 62 825 25 26, info@strom.ch,

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Exercice d entraînement

Exercice d entraînement Exercice d entraînement En cas de difficulté, ne restez pas bloqué. Gérez votre temps. Plus de 5 min sur une question, c est du temps perdu et un stress qui s installe et qui vous fera perdre des moyens

Plus en détail

Influence du marché du gaz sur le marché de l électricité suisse

Influence du marché du gaz sur le marché de l électricité suisse Influence du marché du gaz sur le marché de l électricité suisse Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Le gaz naturel influence le marché de l électricité uniquement à travers

Plus en détail

Utilisation des ressources d énergie disponibles

Utilisation des ressources d énergie disponibles Utilisation des ressources d énergie disponibles 1 Energies fossiles Les énergies fossiles sont issues de la matière vivante, végétale ou animale. Elles comprennent le charbon, le pétrole et le gaz naturel.

Plus en détail

D O S S I E R D E C O N C E RTAT I O N. Projet pilote de captage et de stockage géologique de CO2 dans le bassin de Lacq

D O S S I E R D E C O N C E RTAT I O N. Projet pilote de captage et de stockage géologique de CO2 dans le bassin de Lacq D O S S I E R D E C O N C E RTAT I O N Projet pilote de captage et de stockage géologique de CO2 dans le bassin de Lacq 16 26 36 sommaire 4 49 51 Le réchauffement climatique 6 Les gaz à effet de serre

Plus en détail

COP 21 L Hydrogène Energie

COP 21 L Hydrogène Energie COP 21 L Hydrogène Energie une réponse aux enjeux environnementaux? LFIGP - Eric PRADES, 25 novembre 2015 L exposé, un «témoignage» sur: Le COP21 et ses engagements: qu est-ce? L effet de serre et le réchauffement

Plus en détail

L'ABC. Le gaz naturel

L'ABC. Le gaz naturel Le gaz naturel Composition SAVIEZ-VOUS QUE? Le pourcentage exact de méthane dans le gaz naturel varie légèrement d'un endroit à l'autre. Dans le réseau de distribution du Québec, il y a 95,4 % de méthane.

Plus en détail

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Résumé Contexte La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

CENTRALES THERMIQUES A FLAMME

CENTRALES THERMIQUES A FLAMME CENTRALES THERMIQUES A FLAMME FONCTIONNEMENT Les centrales thermiques à flamme transforment en électricité une énergie mécanique obtenue à partir d une énergie thermique. L énergie thermique provient de

Plus en détail

Entretien de la chaudière : Kesako?

Entretien de la chaudière : Kesako? L'entretien : une affaire de spécialiste Entretien de la chaudière : Kesako? Les chauffagistes sont des techniciens professionnels formés et agréés par les régions, seuls ceux-ci sont habilités à réaliser

Plus en détail

SOCECO2 - Évaluation technicoéconomique. la filière captage, transport, stockage du CO 2 à l'horizon 2050 en France. Rapport final

SOCECO2 - Évaluation technicoéconomique. la filière captage, transport, stockage du CO 2 à l'horizon 2050 en France. Rapport final SOCECO2 - Évaluation technicoéconomique et environnementale de la filière captage, transport, stockage du CO 2 à l'horizon 2050 en France Rapport final BRGM/RP-57036-FR février 2009 SOCECO2 - Évaluation

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Chiffres & statistiques

Chiffres & statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Chiffres & statistiques n 547 Août 2014 Objectifs énergétiques Europe 2020 : la doit poursuivre ses efforts pour les énergies renouvelables observation et

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES MOOC Énergies Renouvelables SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «La géothermie très basse température» de la semaine 6 du MOOC

Plus en détail

Reforme de la Fiscalité Environnementale

Reforme de la Fiscalité Environnementale Reforme de la Fiscalité Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs? Responsables de l'administration, des conseillers et des représentants des ONG Page 1 Reforme de la Fiscalité

Plus en détail

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE Thibaut Laparra Conférence scientifique et technique Jeudi 13 septembre www.gep-aftp.com 1 Répondre à la polémique sur les hydrocarbures

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

REDRAWING MAP. World Energy Outlook Special Report RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT. French translation

REDRAWING MAP. World Energy Outlook Special Report RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT. French translation REDRAWING THE ENERGY-CLIMATE MAP World Energy Outlook Special Report French translation RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT Édition spéciale du World Energy Outlook AGENCE INTERNATIONALE

Plus en détail