Sommaire. La Grande école du commandement Un savoir faire en constante évolution Une école qui forme tous les officiers...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. La Grande école du commandement... 4. Un savoir faire en constante évolution... 5. Une école qui forme tous les officiers..."

Transcription

1

2 Sommaire Édito... 3 La Grande école du commandement... 4 Un savoir faire en constante évolution... 5 Une école qui forme tous les officiers... 6 Une école ouverte sur le monde... 7 Historique des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan Au coeur des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan La formation militaire L École Spéciale Militaire de Saint-Cyr L École Militaire InterArmes e Bataillon : les stages courts La recherche au service de la formation Pôle Éthique et environnement juridique Pôle Défense et sécurité européennes Pôle Action globale et forces terrestres Pôle Sciences et technologies de défense La Fondation Saint-Cyr Pédagogie de projet Les échanges universitaires Les échanges internationaux Le centre de gestion des ressources humaines Notes Crédits photos : Sylvain Auché, Marc Charruel, Arnaud Chapin, CMAF. Conception graphique : ESCC / DIRCOM / Cellule Infographie / Guillaume Roger. Impression : atelier de reprographie de Coëtquidan. Édition : septembre 2013.

3 Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, grande école du commandement, forment, instruisent et éduquent les futurs officiers dont l armée de Terre a besoin dans ses engagements opérationnels, grâce à une scolarité pluridisciplinaire originale et exigeante, qui intègre harmonieusement les domaines militaire, académique et humain. Associés de façon active à leur formation, les élèves acquièrent progressivement les savoir-faire, savoir-être et savoirs qui formeront le socle leur permettant de discerner et décider pour agir dans les situations complexes et incertaines tout au long de leur vie professionnelle. École moderne et résolument tournée vers l avenir, elle offre une place primordiale à la formation militaire dont la finalité est l efficacité tactique des chefs et l exigence qu impose un engagement opérationnel visant à la supériorité sur l adversaire. Pour cela, elle adapte sa formation en s appuyant largement sur les retours d expérience des engagements actuels de l armée française. La formation académique, finalisée sur le métier militaire, est enrichie par la recherche universitaire. Les futurs officiers disposent donc des clefs indispensables à la compréhension des situations et des environnements dans lesquels ils évolueront. Elle contribue au développement de leur réflexion personnelle et de leur capacité à appréhender chaque situation comme nouvelle et particulière, aptitudes intellectuelles essentielles au chef militaire, du temps de paix comme du temps de guerre. École nationale à vocation résolument internationale, les écoles ont noué des partenariats nombreux avec des grandes écoles militaires étrangères. Elles assurent ainsi chaque année la formation de plus de 200 élèves-officiers étrangers pour des formations complètes ou des stages courts. Elles développent dans ce domaine des enseignements novateurs, notamment lors des deux semestres en langue anglaise. S appuyant sur leur centre de recherche, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan participent à l adaptation des armées aux mutations actuelles de la conflictualité dans des domaines aussi variés que l éthique, le droit, la robotique ou la cyberdéfense pour laquelle elles participent au pôle d excellence voulu par le ministre de la Défense. Vous trouverez dans de ce guide toutes les éléments nécessaires pour comprendre la logique à l œuvre dans la formation et l enseignement dispensés aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Bonne lecture 3 Le général Antoine WINDECK commandant les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

4 La Grande École du commandement Grande école du commandement, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan forment des officiers capables de décider en situation difficile, quelle que soit la nature du combat auquel ils doivent faire face, sachant : discerner dans la complexité, décider dans l incertitude, agir dans l adversité. Le projet pédagogique est le fruit d une tradition bicentenaire. Faire face à l extrême volatilité des menaces d aujourd hui et de demain en est tout l enjeu. Les Écoles développent donc chez le futur officier non seulement les connaissances techniques essentielles mais aussi le «savoir-être» et le «savoir-penser» qui lui permettront de décider et d inventer les solutions aux défis de demain. À cet effet, les Écoles mettent en œuvre un enseignement pluridisciplinaire qui intègre harmonieusement les formations humaine, militaire et académique.

5 Un savoir faire en constante évolution Dans un contexte international en pleine mutation, les armées doivent faire face à un environnement en constante évolution. À l écoute des besoins de la Défense, des leçons tirées des opérations et de l évolution des cultures, des idées et des techniques, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan adaptent en permanence et par anticipation leurs actions de formation. La recherche, menée par le centre de recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (CREC) participe au niveau des connaissances et des enseignements. Elle est focalisée sur les pôles : Éthique et environnement juridique Défense et sécurité européennes Action globale et forces terrestres Sciences et technologies de défense La richesse des réseaux internationaux de chercheurs et partenaires et le soutien apporté par la Fondation Saint-Cyr lui confèrent une dynamique de développement permanent. Développement stratégique : Formation de haut niveau Adaptation permanente aux besoins Référence et acteur international Partenariat et ouverture Recherche Garantie de qualité Moyens adaptés 5

6 Une École qui forme tous les officiers Tous les officiers de l armée de Terre, quelle que soit leur origine (directe ou semidirecte), quelle que soit leur destination (carrière longue ou courte), quel que soit leur statut (active, réserve), quelle que soit leur future spécialité (encadrement, technique, administrative), passent par ce creuset de la formation initiale. La grande école du commandement participe également à la formation d officiers des autres armées (Gendarmerie Nationale, services de santé et des essences ) et d étudiants issus d autres grandes écoles partenaires (Polytechnique, HEC, IEP ). Un groupe d écoles École spéciale militaire de Saint-Cyr École militaire interarmes 4 e Bataillon, l école des stages courts Tous les officiers recrutement direct recrutement semi-direct sous contrat de réserve et autres partenaires...

7 Une École ouverte sur le monde De renommée internationale, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan sont un acteur majeur de la formation au commandement et constituent un pôle de formation, référence européenne. Ce savoir-faire connu et reconnu se traduit par un nombre croissant de stagiaires étrangers et par la multiplicité des partenariats entretenus à la fois avec d autres grandes écoles françaises et étrangères mais aussi avec le monde des entreprises. Partenariats : Les grandes écoles Universités Paris IEP Paris École des Officiers de la Gendarmerie Nationale HEC ISAE IEP Paris Polytechnique École des Officiers de la Gendarmerie Nationale ESSEC Universités Paris HEC Polytechnique ISAE Universités Paris IEP Paris ESSEC Polytechnique École des Officiers de la Gendarmerie Nationale Les entreprises THALES CAISSE D ÉPARGNE OUEST FRANCE SOGETI MICHELIN SOGETI OUEST FRANCE AXA OUEST FRANCE BOUYGUE CONSTRUCTION THALES SOGETI MICHELIN AXA MICHELIN CAISSE D ÉPARGNE THALES BOUYGUE CONSTRUCTION À l international + de 100 académies militaires ou universités étrangères + de 100 académies militaires ou universités étrangères 50 délégations par an 20% de stagiaires étrangers 7 20% de stagiaires étrangers + de 40 pays partenaires 50 délégations par an + de 40 pays partenaires 20% de stagiaires étrangers 20% de stagiaires étrangers + de 40 pays partenaires + de 40 pays partenaires 50 délégations par an + de 100 académies militaires ou universités étrangères

8 «À la gloire de Saint-Cyr» Historique des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan Créée par le consul Bonaparte le 1 er mai 1802, l École Spéciale Militaire quitte Fontainebleau le 24 mars 1808 pour s installer à Saint-Cyr en région parisienne, d où elle tire son identité. La fondation de l école s intègre dans un vaste projet qui cherche à doter l État de cadres compétents aptes à garantir le fonctionnement et la stabilité de la société française issue de la grande mutation révolutionnaire et à reconstituer un corps d officiers bouleversé au fil des crises politiques et des conflits depuis Dissoute en 1815, l école est recréée en 1817 et s adapte à un contexte politique et social qui a évolué. Le recrutement est modifié, issu du concours et de l école militaire de La Flèche, établissement fréquenté par de jeunes aristocrates loyaux envers le roi Charles X. La monarchie de Juillet marque une étape, les élèves étant désormais tous soumis au concours. De même, le recrutement s élargit socialement et «la Spéciale» forge ainsi ses traditions malgré les régimes successifs, de la deuxième République au second Empire, avec des élèves parfois turbulents et frondeurs, mais qui suivent un enseignement strict voire très formaliste et routinier. La déroute de constitue un tournant décisif pour l école et les armées françaises qui sont contraintes à l introspection et la remise en cause de leurs savoir-faire et de leurs doctrines. Dès lors, c est avec un corps professoral choisi et trié sur le volet que l accent est mis sur les matières scientifiques et que l attention est tout autant portée à la théorie qu à la pratique, avec de grandes manœuvres sur le terrain. Le niveau du concours s élève et on recrute déjà les meilleurs pour que l ESM devienne le creuset d un nouveau corps d officiers qui traversera victorieusement la Grande guerre en dépit d un bilan humain très lourd. Les promotions de saints-cyriens sont d ailleurs particulièrement touchées, à l image de la «Montmirail» qui perd la moitié de ses membres.

9 La débâcle de 1940 impose de faire évoluer les idées et les principes. L école militaire des cadets de la France libre en Angleterre prends le relais, ainsi que le centre d instruction des élèves aspirants de Cherchell en Afrique du Nord. Ce dernier deviendra en 1944 l école militaire interarmes. Les transformations sont profondes car les autorités militaires veulent une armée expérimentée et aguerrie dont les officiers, malgré les modes de recrutement différents, se côtoient durant leur formation. Cette idée d amalgame se traduit par la création de l école spéciale militaire interarmes qui s installe à Coëtquidan en 1945 et regroupe des élèves recrutés aussi bien dans les corps de troupe que par concours. Tous reçoivent une instruction soignée, adaptée à la guerre moderne, et sont appelés à servir dans le contexte difficile de la décolonisation puis de la guerre froide. En 1961, l expansion économique et le tarissement du vivier de recrutement nécessitent une nouvelle réforme qui voit la naissance, sur le même site, de l école spéciale militaire de Saint- Cyr d une part, et de l école militaire interarmes d autre part. En 1977, une troisième école est créée à Coëtquidan : l école militaire du corps technique et administratif. Les évolutions de l ESM, depuis une vingtaine d années, sont sous tendues par la volonté de diversifier le recrutement (dont l accueil des jeunes femmes en 1983) et de moderniser la formation afin de préparer les officiers à des missions dans un monde en pleine mutation. Inscrite dans les références internationales du processus de Bologne, cette formation est à la fois militaire, académique et humaine. Dans un contexte géostratégique très changeant, alors que l identité européenne de défense se développe, l ouverture à l international permet de tisser des liens avec d autres écoles militaires et universités étrangères. Les écoles deviennent une référence européenne en matière de formation initiale des officiers. Au cours de plus de deux siècles d histoire, Saint-Cyr a montré qu elle avait à cœur de s adapter aux exigences du moment. Associant tradition et modernité, les écoles demeurent au cœur de l excellence avec une formation qui ne néglige aucune des qualités de l officier, à la fois homme d action et de réflexion, d honneur et de caractère, meneur d hommes et serviteur de l État dévoué à son pays. 9

10 «L École des officiers de l armée de Terre» Au coeur des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan Installées au cœur de la région Bretagne, dans le département du Morbihan (56), les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan jouissent d un environnement unique en France. Elles ont développé un véritable «campus militaire» permettant aux élèves officiers et officiers élèves des Écoles de se former dans les meilleurs conditions. Au cœur de la forêt de Brocéliande. Un domaine unique en France. Un camp bâti de 200 hectares ; Un espace d entraînement de plus de hectares ; 90 kilomètres de routes. L infrastructure d une grande école 365 bâtiments ; 700 chambres individuelles avec connexion Internet 500 lits en chambres collectives ; Des installations spécifiques dédiées à la formation et à l entraînement à la mission opérationnelle. 1 réseau pédagogique Internet ; 4 gymnases ou salles de sport spécifiques ; 1 piscine de 50 mètres ; 1 parcours d audace ; 2 parcours du combattant ; 22 installations de tir ; 2 polygones d explosifs ; 1 zone de saut parachutiste ; 1 installation «combat en zone urbaine».

11 Un encadrement et un soutien technique optimisés 610 militaires ; 220 civils ; 70 professeurs résidents et 110 vacataires ; 295 véhicules ; repas servis par an. Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan au coeur de la Bretagne. Coëtquidan Vannes Rennes Paris Nantes Sur «visitez les Écoles en 3D... faites vous-même l expérience...» 11

12 La formation militaire La formation militaire est au cœur de la formation dispensée aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, destinées avant tout à former des chefs militaires. Elle a pour objet de développer les qualités physiques et psychologiques de l élève-officier, ses capacités d entraînement, de leadership, de lui apporter des savoir-faire techniques et tactiques et de développer une intelligence de situation que requièrent les engagements opérationnels actuels. Elle représente en moyenne 57% du volume horaire de la formation et s articule autour de trois composantes principales : la formation au comportement militaire, la formation à la mission opérationnelle, la formation physique et sportive et l aguerrissement. La formation au comportement militaire Cette formation constitue le socle de l éducation militaire de l élève-officier. Elle est réalisée principalement par l encadrement de contact, appuyé par des instructeurs spécialisés. Elle couvre 5 domaines principaux : Se situer : connaissance du personnel militaire, tradition et cohésion, connaissance générale de la Défense et des règlements ; Se comporter : éthique et déontologie, sensibilisation à la gestion du stress, droit des conflits armés, environnement juridique du métier des armes, approche sur les techniques de négociation et les relations interculturelles, tenue et savoir vivre ; Communiquer : apprentissage des techniques d expression écrite et orale ; Instruire : apprentissage de la pédagogie ; Commander : apprentissage de l exercice de l autorité et du commandement.

13 La formation à la mission opérationnelle Au-delà de l apprentissage des savoir-faire techniques et tactiques indispensables qui seront complétés par une formation spécifiques en école d arme, la formation à la mission opérationnelle a pour objet de développer leur «savoir-penser» tactique. Cette formation, en grande partie réalisée sur le terrain, en France ou à l étranger, privilégie la mise en situation de commandement d une section (une trentaine d hommes) des élèves-officiers, en recherchant des partenariats avec les unités opérationnelles de l armée de Terre. Le tir de combat y occupe une place essentielle. Elle s articule autour de l apprentissage de la tactique et des techniques associées : tir de combat, topographie, renseignement, transmissions, mines, explosifs, franchissement, sensibilisation au risque nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique. L entraînement physique et sportif L entraînement physique et sportif répond à deux objectifs : rendre le futur officier capable d organiser, de conduire et d animer des séances d entraînement physique et sportif de son unité ; permettre au futur officier de s adapter physiquement et psychologiquement aux situations éprouvantes, durables et imprévisibles, afin de pouvoir conserver et mettre en application ses qualités de chef en toutes circonstances, notamment grâce aux divers stages d aguerrissement. 5 niveaux seuils de performance appliqués à toutes les formations d élèves garantissent un niveau physique minimum obligatoire : endurance, aisance aquatique, grimper de corde, parcours d obstacles, force (pompes, abdominaux et tractions). L aguerrissement L aguerrissement vise à accoutumer le futur officier à l effort, à la vie en collectivité sur le terrain pendant des périodes prolongées. Le futur officier apprend à mieux se connaître et s endurcit progressivement en participant à des stages (commando, parachutiste, jungle, montagne) ainsi que par une pratique régulière du sport, de l équitation, du parcours d obstacle, de la piste d audace. 13

14 L École Spéciale Militaire de Saint-Cyr «Ils s instruisent pour vaincre» Grande école d enseignement supérieur, l École Spéciale Militaire de Saint-Cyr (ESM Saint- Cyr) assure la formation initiale des officiers du corps des officiers des armes issus du recrutement direct. Elle forme des officiers destinés à encadrer les unités opérationnelles de l armée de Terre, puis à assumer des responsabilités croissantes de conception et de direction au sein des régiments et états-majors de l armée de Terre, de la Défense et des alliances internationales. Elle délivre une formation pluridisciplinaire de niveau Master qui conjugue à la fois la formation humaine, militaire et académique qui sera complétée par les enseignements spécialisés en école d application et permettra au jeune officier d assumer ses premières responsabilités en corps de troupe. Recrutement Recrutement sur concours d élèves issus des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) ayant moins de 22 ans. Recrutement sur titre (OST) d élèves détenteurs d un titre de Master ou d un diplôme équivalent de niveau BAC +5, moins de 25 ans. Recrutement sur dossier d élèves officiers en formation initiale en Allemagne (EOFIA) au niveau BAC, entre 17 et 19 ans, qui effectueront leur scolarité en Allemagne. Réciprocité de l échange en France pour des élèves allemands (EOFIF). Scolarité Une formation de haut niveau (Diplôme de Saint-Cyr et Master), finalisée sur le métier militaire, donnant les fondamentaux pour l exercice de responsabilités sur le long terme. Une formation répondant aux critères du processus de Bologne (LMD. Reconnaissance européenne).

15 Trois filières : Science de l ingénieur ; Relations internationales et stratégie ; Management des hommes et des organisations. Scolarité longue : (recrutement par voie de concours CPGE ou L) 4 semestres à dominante académique dont un à l étranger (consacré à un travail de recherche conclu par la soutenance du projet (mémoire) devant un jury) ; 2 semestres à dominante militaire : la formation militaire représente environ 60 % des enseignements. Scolarité courte : (Recrutement sur titre) 2 semestres à dominante militaire. Diplômes Pour tous : diplôme de Saint- Cyr conférant le grade de Master (ECTS). Pour les élèves de la filière «sciences de l ingénieur» : titre d ingénieur. Stages et brevets spécifiques : Capacité à commander une section (40 hommes) ; Brevet de parachutisme militaire ; Directeur de mise en œuvre des explosifs ; Directeur de tir ; Moniteur de tir de combat ; Moniteur des techniques commando ; Attestation Prévention et secours civiques de niveau 1 ; Certificats militaires de langues étrangères ; Stage en corps de troupe ; Séminaire interarmées des grandes écoles militaires ; Stage académique de recherche en milieu international ; Stage d aguerrissement en milieu équatorial ; Suite et débouchés À l issue de la scolarité, les Saints-cyriens choisissent une fonction opérationnelle (infanterie, transmission, arme blindée et cavalerie, artillerie etc.). Ils suivent une année de formation de spécialité dans l école concernée avant d aller exercer leur commandement en unité opérationnelle au sein des forces. 15

16 L École Militaire InterArmes «Le travail pour loi, l honneur comme guide» L école militaire interarmes (EMIA) assure la formation initiale des officiers des armes recrutés par la voie interne dans le corps des sous-officiers et des EVAT et, depuis 2013, celle des officiers du corps technique et administratif (CTA) de l armée de Terre. Elle forme des officiers destinés à encadrer les unités opérationnelles de l armée de Terre, puis à assumer des responsabilités croissantes d encadrement et de conception, voire de direction au sein de l armée de Terre, de la Défense et des états-majors multinationaux. Les officiers qui en sont diplômés appartiennent au corps des officiers des armes. L EMIA délivre une formation pluridisciplinaire de niveau Bac+3 (licence) qui, complétée par les enseignements spécialisés en école d application, permettra au jeune officier d assumer ses responsabilités de commandement. Les officiers du corps technique et administratif de l armée de Terre effectuent quant à eux la première année de formation initiale à l EMIA avant d effectuer leur année de formation de spécialité. Recrutement officiers des armes Recrutement sur concours, comportant des épreuves écrites et orales ouvertes au personnel non-officier, âgé de 23 à 29 ans, titulaire d un baccalauréat, ayant accompli au moins trois ans de services militaires actifs. Le recrutement sur titre, depuis 2011, est ouvert aux militaires non officiers, âgés de 23 à 29 ans, titulaires d un diplôme totalisant 120 crédits ECTS, ayant accompli au moins trois ans de service militaire actif. Ils doivent justifier de l obtention d un TOEIC, d un Certificat militaire de langue (CML) ou d un diplôme de compétence linguistique (DCL). Officiers du corps technique et administratif Concours interne (militaires non officiers, 3 ans d ancienneté minimum, niveau bac, âgés de 26 à 34 ans. Recrutement interne Officiers d Active des Écoles des Services (sous-officiers, 8 ans d ancienneté minimum, brevet supérieur de technicien de l armée de Terre, âgés de 31 à 41 ans).

17 Scolarité Les officiers des armes ont le choix parmi trois filières : Sciences de la matière, Géopolitique, relations internationales, stratégie (GRIS) et Économie et gestion. Ils effectuent deux années de scolarité composées de deux semestres à dominante militaire encadrant deux semestres à dominante académique. Les officiers du corps technique et administratif effectuent leur première année de formation initiale avec les officiers des armes, composée d un semestre à dominante militaire et d un semestre à dominante académique, au sein de la filière économie et gestion. Diplômes À leur sortie de l école, les officiers des armes obtiennent le diplôme de l École Militaire InterArmes qui leur confère le grade de licence (180 ECTS). A l issue de leur année de spécialisation en école d application, les officiers du corps technique et administratif obtiennent une licence 3 en ressources humaines. Stages et brevets spécifiques Capacité à exercer le commandement d une section de 40 hommes ; Brevet de parachutisme militaire ; Directeur de mise en œuvre des explosifs (officiers des armes) ; Directeur de tir ; Moniteur de tir de combat (officiers des armes) ; Attestation Prévention et secours civiques de niveau 1 ; Certificats militaires de langues étrangères ; Moniteurs des techniques commandos (officiers des armes) ; Stage d aguerrissement en forêt équatoriale. Suite et débouchés À l issue de la scolarité à l EMIA, les officiers des armes choisissent une fonction opérationnelle (infanterie, transmission, arme blindée et cavalerie, artillerie etc.). Ils suivent une année de formation de spécialité dans l école concernée avant d aller exercer leur commandement en unité opérationnelle au sein des forces. A l issue de leur scolarité, les jeunes officiers du corps technique et administratif de l armée de Terre sont affectés dans les formations de l armée de Terre ou de l État-major des Armées (Bases de Défense, service du commissariat des armées). 17

18 «Ils s instruisent pour vaincre» 4 e Bataillon : les stages courts Le 4 e Bataillon, l «école des stages courts», conduit la formation essentiellement militaire et humaine par de multiples stages adaptés à des élèves très divers (1 000 stagiaires par an, durée de 2 semaines à 5 mois). Cette culture militaire sera ensuite enrichie au gré des futures affectations. Officiers Sous Contrat Les officiers sous contrat (OSC) «spécialistes», «encadrement» ou «pilotes» sont destinés à effectuer une carrière courte. 1> OSC Spécialistes (environ 200 stagiaires / an) formation de 3 mois ; emploi dans les unités comme officier spécialiste (juriste, communication, etc.). 2> OSC Encadrement (environ 60 stagiaires / an) formation de 5 mois (suivie d une année en école d application) ; emploi à l encadrement d unités au sein des unités opérationnelles. les officiers du corps technique et administratif du Service des essences des armées effectuent leur formation militaire initiale avec les OSC/E. 3> OSC Pilotes (environ 45 stagiaires / an) formation de 3 mois (suivie de la formation de pilote d hélicoptère à Dax et au Luc) ; emploi comme pilote d hélicoptère.

19 Polytechniciens et officiers ingénieurs en études et techniques de l armement environ 130 élèves polytechniciens (EOX), 10 élèves-officiers ingénieurs en études et techniques de l armement (EOIETA) et quelques élèves du corps technique et administratif de l armement (OCTAA) ; formation de 2,5 mois (art du commandement) suivie d un stage de mise en situation de responsabilité en unité opérationnelle. Officiers de la Gendarmerie Nationale (environ 125 stagiaires) formation de 3 mois destinée à l acquisition de savoir-faire dans les domaines du commandement, de la vie en campagne et de la tactique élémentaire ; poursuite de la formation à l EOGN Melun. Officiers de Réserve (EOR) formation en 2 modules de 15 jours ; emploi comme officier de réserve dans les unités de l armée de Terre (par périodes) ; formation spécifique aux officiers de réserve du corps technique et administratif du service de santé des armées (OCTASSA). Stage «maison mère» séminaire d intégration (1 semaine) ; concerne les officiers du recrutement des sous-officiers ayant réussi le concours des écoles d armes (OAEA) et du recrutement rang des sous-officiers supérieurs (OR). Stage professionnalisant des étudiants diplômés (environ 20) de grandes écoles durée de 6 mois (6 semaines à Coëtquidan, 3 semaines en école d application, 3 mois en régiment) ; formation à l exercice de responsabilités et de commandement ; mise en situation dans les unités opérationnelles. 19

20 La Recherche au service de la Formation Dans le paysage national et international des établissements d enseignement supérieur reconnus, civils comme militaires, il n existe pas de formation de qualité sans production de connaissances. C est fort de cette conviction que les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan ont entrepris de faire d une recherche mise au service de la formation des élèves officiers l un des axes stratégiques de leur développement. La volonté d assurer l actualité, la qualité, et le haut niveau permanent de l enseignement et de la formation aux Écoles est au cœur de la mission du Centre de Recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (CREC). Elle est la condition indispensable à la formation des futurs chefs de l armée de Terre, de la reconnaissance des titres et des grades universitaires délivrés par les écoles de formation initiale, mais au-delà par l ensemble des institutions de l enseignement supérieur, universités et grandes écoles dans l environnement national, européen et international. L activité de recherche est structurée en quatre pôles d excellence, tous finalisés sur le métier militaire. Ces axes généraux de recherche, clairement définis et ayant vocation à fédérer l activité des chercheurs, sont destinés à assurer une bonne visibilité dans le paysage de la recherche en France et en Europe. Ils privilégient par définition des problématiques utiles à l armée de Terre et à la Défense.

21 Le pôle Éthique et environnement juridique a vocation à traiter des aspects individuels de l usage maîtrisé de la force. Il participe à une formation délivrant le grade de Master en favorisant la formation à la décision responsable et à la culture des forces morales. Le pôle Défense et sécurité européennes s intéresse au cadre d action de la politique européenne de sécurité et de défense dans le cadre d équipes européennes pluridisciplinaires liées entre elles dans une logique de réseau. Ce pôle contribue à assurer une formation de qualité délivrant le grade de Master. Il est complété par la chaire «Jean Monnet» depuis juillet Le pôle Action globale et forces terrestres se consacre à l étude des mutations de la conflictualité et de leurs conséquences sur l engagement et l action globale des forces terrestres. Ce pôle contribue à assurer une formation de qualité délivrant le grade de Master. Le pôle entend produire, diffuser et mettre en débat les connaissances académiques et professionnelles relevant de son domaine de compétence. Ses domaines d expertise sont : géostratégie, politiques de défense et de sécurité, doctrine d emploi des forces, études tactiques, organisation du renseignement, cadre juridique de l action militaire, équipement des forces, partenariats public privé. Ce pôle est complété par la chaire de cyberdéfense et cybersécurité Saint-Cyr Sogeti Thales depuis juillet Le pôle Sciences et technologies de défense mène des actions de recherche sur des thématiques liées à la défense et à la sécurité au sens large. Impliqué dans le développement amont d équipements futurs ou de technologies émergeantes, il irrigue les programmes de formation grâce à sa production de connaissance. Ce pôle contribue à assurer une formation de qualité délivrant le grade de Master. Il apporte une capacité d expertise auprès des organismes militaires en charge de la prospective et contribue au rayonnement des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan par ses publications et sa participation à des projets collaboratifs. Le développement des activités de recherche a par ailleurs conduit à rechercher des modes d action et de financements innovants au bénéfice des missions de formation des élèves officiers comme en témoigne la création fin 2006 de la Fondation Saint-Cyr qui a vocation au terme des dispositions de l article 1 de ses statuts à «valoriser la recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et de la défense via un partenariat accru avec les acteurs de la vie civile...». 21

Assemblée générale Saint-Cyrienne

Assemblée générale Saint-Cyrienne Assemblée générale Saint-Cyrienne La grande école du commandement forme des chefs capables de décider en situation difficile, des chefs en vue du combat, quelle que soit sa nature Projet éducatif ciblé

Plus en détail

SAINT CYR SOGETI THALES

SAINT CYR SOGETI THALES Petit-déjeuner presse «Sécurité de l internet des objets» Chaire de Cyberdéfense et Cybersécurité SAINT CYR SOGETI THALES à Paris, le 18 septembre 2014. Petit-déjeuner presse à 9h Dossier de presse SOMMAIRE

Plus en détail

CREATION DE LA PREMIERE FILIERE DE FORMATION D INGENIEURS EN CYBERDEFENSE PAR ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE EN FRANCE

CREATION DE LA PREMIERE FILIERE DE FORMATION D INGENIEURS EN CYBERDEFENSE PAR ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CREATION DE LA PREMIERE FILIERE DE FORMATION D INGENIEURS EN CYBERDEFENSE PAR ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE EN FRANCE Conférence de presse 24 septembre 2013 - Vannes La cyberdéfense est

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

L es Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

L es Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan i n vi t a t i o n L es Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan Installées au cœur de la Bretagne, dans le Morbihan, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan se situent dans un environnement unique en France. Elles ont

Plus en détail

Maître de conférences de droit public Directeur du centre de recherche des écoles St-Cyr Coëtquidan

Maître de conférences de droit public Directeur du centre de recherche des écoles St-Cyr Coëtquidan Ronan DOARE Né le 19 décembre 1966 à Quimper (29) 02.90.40.40.00 ronan.doare@st-cyr.terre-net.defense.gouv.fr Maître de conférences de droit public Directeur du centre de recherche des écoles St-Cyr Coëtquidan

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale MASTER MANAGEMENT PUBLIC Management des administrations publiques Management des organisations et des manifestations culturelles Gestion des établissements

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION (Bac+4, +5, 300 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou PKU

Plus en détail

MBA DGC SCIENCES PO* Filière MANAGEMENT

MBA DGC SCIENCES PO* Filière MANAGEMENT MBA DGC SCIENCES PO* DENOMINATION OBJECTIF DE LA FORMATION VALIDATION MODE D EVALUATION EPREUVES ECRITES ET ORALES DE RATTRAPAGE MEMOIRE DE FIN DE CYCLE Filière MANAGEMENT MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique formations métiers Chaque année, ce sont 260 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

sommaire dga maîtrise de l information...6 2 LA CYBERDéFENSE

sommaire dga maîtrise de l information...6 2 LA CYBERDéFENSE La cyberdéfense sommaire LE PACTE DéFENSE CYBER...3 La cyberdéfense au ministère de la Défense...4 L organisation opérationnelle de la Cyberdéfense...5 l expertise technique en cyberdéfense dga maîtrise

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

L enseignement supérieur français

L enseignement supérieur français «Destination France» L enseignement supérieur français Université Catholique de Louvain, le 01 mars 2012 1 Le système français, quelques chiffres Quelques chiffres: La France compte 2,3 millions d étudiants

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseiller-Gestionnaire de clientèle de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Conception : écoles de Saint-Cyr Coëtquidan / DIRCOM / Cellule Infographie / Guillaume ROGER.

Conception : écoles de Saint-Cyr Coëtquidan / DIRCOM / Cellule Infographie / Guillaume ROGER. Des affaires récentes (Wikileaks, Snowden, ) ont mis en lumière l exploitation à des fins stratégiques par des acteurs internationaux, parfois étatiques, de données de tout ordre, recueillies massivement,

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

master langues étrangères appliquées

master langues étrangères appliquées université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master langues étrangères appliquées Relations Interculturelles et Coopération Internationale - RICI Management dudéveloppement

Plus en détail

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Italien Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Master Information Communication 2ème année Spé. Intelligence Economique et Territoriale

Master Information Communication 2ème année Spé. Intelligence Economique et Territoriale Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs La formation Master Intelligence économique et territoriale s inscrit dans le domaine de formation des sciences de l information et de la

Plus en détail

Partenaire de votre entreprise

Partenaire de votre entreprise Partenaire de votre entreprise PROFESSIONNELS OFFRE DE FORMATIONS L IGR-IAE accueille plus de 1000 étudiants en formation initiale, apprentissage et continue : des spécialistes hautement qualifiés pour

Plus en détail

La rentrée de 2013 est marquée par la préparation du plan quinquennal (2014-

La rentrée de 2013 est marquée par la préparation du plan quinquennal (2014- N 2 / octobre 2012 ÉDITO L ambition d Érasme : des études doctorales conformes aux normes internationales Dominique Plihon, directeur d Érasme La rentrée de 2013 est marquée par la préparation du plan

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Master Science politique

Master Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Science politique Université Toulouse 1 Capitole - UT1 (déposant) Institut d'études politiques de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing

Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

DIPLOME GRANDE ECOLE DE L ESSCA BAC+5, GRADE DE MASTER par la voie de la formation continue

DIPLOME GRANDE ECOLE DE L ESSCA BAC+5, GRADE DE MASTER par la voie de la formation continue ESSCA Ecole de Management 1 Rue Lakanal BP 40348 49003 ANGERS CEDEX 01 CARACTERISTIQUES DE L OFFRE PEDAGOGIQUE DIPLOME GRANDE ECOLE DE L ESSCA BAC+5, GRADE DE MASTER par la voie de la formation continue

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Programme. Master. Cycle du Diplôme. Ecole nationale. de l. d assurances. www.enass.fr

Programme. Master. Cycle du Diplôme. Ecole nationale. de l. d assurances. www.enass.fr Cycle du Diplôme de l Master Ecole nationale d assurances Année préparatoire ère année Admission Bac + Vous êtes > ELÈVE D UNE CLASSE PRÉPARATOIRE HEC Concours de la Banque Commune d Epreuves Ecrites pour

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS OPÉRATEUR EN COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DEVELOPPEMENT

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS OPÉRATEUR EN COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DEVELOPPEMENT MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS OPÉRATEUR EN COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DEVELOPPEMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

au cœur de l europe,

au cœur de l europe, au cœur de l europe, la prepa hec de l aefe (Agence pour l enseignement français à l étranger) Vous etes : : : Futur bachelier ES ou S ayant étudié deux langues vivantes dont l anglais : : Sérieux, travailleur,

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r É C O L E C E N T R A L E P A R I S l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r D E V E N E Z C E N T R A L i e n I n g é n i e u r d e h a u t n i v e a u s c i e n t i f i q u e e t t e

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères m ti s é er Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères Introduction Les agents diplomatiques et consulaires

Plus en détail

en Architecture Navale

en Architecture Navale Cursus Cursus d application en Architecture Navale pour les Ingénieurs de l Armement d application des Polytechniciens école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr L

Plus en détail

CHOISIR l Ingénierie et le Management de la Santé (ILIS)

CHOISIR l Ingénierie et le Management de la Santé (ILIS) XXXXX Collection Choisir l Edition 2015 CHOISIR l Ingénierie et le Management de la Santé (ILIS) XXXXX S U A I O Novembre 2014 Lille 2 L Ingénierie et le Management de la Santé en Licence La Faculté Ingénierie

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

Renseignements sur les programmes : Sophie RIGUIER, Responsable communication (sriguier@groupeisc.com)

Renseignements sur les programmes : Sophie RIGUIER, Responsable communication (sriguier@groupeisc.com) MBA spécialisés ISC Paris PIÈCES à JOINDRE IMPÉRATIVEMENT AU DOSSIER DE CANDIDATURE PiÈces administratives Dossier de candidature rempli 2 photographies d identité portant au dos votre nom et votre prénom

Plus en détail

Le Master FC en e-learning. Jean-Guy BERNARD, Directeur Général EM Normandie

Le Master FC en e-learning. Jean-Guy BERNARD, Directeur Général EM Normandie Master de l École de Management de Normandie par la voie de la Formation Continue en e-learning Diplôme visé Bac+5 Grade de Master Objectifs du programme Développer des compétences opérationnelles dans

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

«Physique nucléaire et applications»

«Physique nucléaire et applications» UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 UFR de PHYSIQUE MASTER DÉLOCALISÉ A HANOI (avec le soutien de l Agence universitaire de la Francophonie) «Physique nucléaire et applications» ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 RÉSUMÉ

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie,

Plus en détail

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État.

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. 75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. (mis en œuvre par le Ministère de l Education Nationale et le Conseil de l Ordre des Experts- Comptables) DCG : Diplôme de Comptabilité et de

Plus en détail

Partenaire de votre entreprise

Partenaire de votre entreprise IGR-IAE DE RENNES Ecole Universitaire de Management Partenaire de votre entreprise PROFESSIONNELS L ESPRIT D ENTREPRISE À L UNIVERSITÉ, UN DOUBLE HÉRITAGE Notre patrimoine pour vos futurs collaborateurs

Plus en détail