REUNION D INFORMATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REUNION D INFORMATION"

Transcription

1 REUNION D INFORMATION Jeudi 8 décembre 2011 RE(MOTIVEZ) VOS EQUIPES En partenariat avec Avec le soutien

2 P02 PERFORMANCE PME (RE) MOTIVEZ VOS EQUIPES Michel RODRIGUEZ IMPLICATION - NEODEAL

3 (Re) Motivez vos équipes SOMMAIRE Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs Favoriser le développement des compétences internes Contrôler et organiser un reporting efficace

4 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs Pourquoi motiver ses collaborateurs? définition : inciter à agir, stimuler Comment motiver ses collaborateurs? carotte ou bâton?

5 Comment motiver ses collaborateurs? La motivation des individus ne se décrète pas Pas forcément de relation directe entre la motivation des individus et leurs performances Collaborateurs naturellement très motivés : ils adorent leur travail et pensent qu'ils sont bien payés Peu performants : mal organisés, enthousiastes, brouillons

6 Apprendre à planifier et prioriser ses actions «Il n y a rien de plus inutile que de faire avec efficacité quelque chose qui ne doit pas du tout être fait.» Peter Drucker

7 Comment motiver ses collaborateurs? Les salariés contributifs aiment travailler en équipe placent le relationnel avant l'image de soi sont tournés vers l'entreprise (plutôt que vers la tâche) aiment la prise de responsabilités plus que la performance individuelle

8 Comment motiver ses collaborateurs? Le ressort de la motivation est de satisfaire l'ego Les entreprises modernes ont besoin de «contributifs» plus que de purs «motivés»

9 Comment motiver ses collaborateurs? C'est sur les situations de travail qu'on peut agir et non directement sur les besoins et les dispositions des individus

10 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs Il n'y a pas que le salaire qui permet de motiver son personnel Les managers doivent se pencher sur leur propre niveau de motivation Ils doivent se pencher sur le niveau de motivation de leurs collaborateurs > Un manager démotivé étant bien souvent un manager démotivant > Un manager motivé n'est pas systématiquement motivant pour ses collaborateurs A moins de savoir agir sur quelques leviers

11 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 1 - Communiquer Le manager doit savoir communiquer avec ses collaborateurs Communication à trois niveaux : au quotidien : au travers des échanges opérationnels à moyen terme : sur l'organisation et les priorités à venir à long terme : sur la stratégie globale de l'entreprise

12 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 1 - Communiquer La communication doit être Descendante (voie hiérarchique) Montante Cohérente (par exemple avec la gestion de l entreprise) Exemples de canaux de communication : réunion, newsletter, intranet, entretien individuel, conversation informelle

13 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 2 - Faire confiance Pas de motivation sans confiance Laisser à vos collaborateurs leur propre espace d'action La confiance s'exprime par un management sous forme d'objectifs Missions clairement définies Objectifs associés

14 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 2 - Faire confiance N'intervenir que lors des "points de contrôle" Prédéterminés dans le planning Dont les règles sont connues d avance Faites confiance à votre équipe, votre équipe vous respectera La confiance et le respect : un cercle vertueux en matière de motivation

15 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 3 - Responsabiliser Offrir à vos collaborateurs une capacité de décision dans un champ d'action précis : raisons supplémentaires de satisfaction si les objectifs sont atteints Déléguer une façon de transmettre sa propre motivation

16 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 3 - Responsabiliser La responsabilisation agit sur plusieurs facteurs essentiels en entreprise : Implication Capacité d'innovation : les collaborateurs mettent en œuvre leurs idées Formation de l'équipe : accroissement des compétences de chacun Autonomie : capacité à gérer les situations délicates

17 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 4 - Orchestrer Transmettre des impulsions à ses collaborateurs > Le travail routinier fait diminuer le niveau de motivation d'une équipe > Favoriser "l'excitation intellectuelle" > Créer des projets novateurs ou des "projets défis" La réussite des projets peut être (ou non) associée à une récompense prime, journée de repos, soirée, repas

18 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 4 - Orchestrer Ne pas tomber dans l'excès > Exacerbération de l esprit de compétition > Désintérêt des tâches de fond > Intérêt unique pour les projets défis ou les urgences

19 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 5 - Soigner l'ambiance La motivation est étroitement liée à l'environnement Etre attentif à l'ambiance de son équipe ou de son entreprise > Apprendre à connaître chaque salarié > Agir sur les problèmes capables de perturber leur niveau de motivation Organiser régulièrement des activités fédératrices réunions, séminaires, formations, déjeuners...

20 Motiver, déléguer, responsabiliser ses collaborateurs 5 - Soigner l'ambiance L'ambiance repose aussi sur l'image qu'ont les collaborateurs de leur manager La loyauté du manager est l'une des qualités les plus déterminantes

21 Favoriser le développement des compétences internes Comment Favoriser le Développement des Compétences? > Climat constructif > Evaluation factuelle de l'existant et validation > Constitution d'un plan de développement > Etablissant des priorités claires > Efforts soutenus par le manager Etablir un plan de développement de compétences Evaluer Valider Planifier Communiquer Soutenir

22 Favoriser le développement des compétences internes Formation > Professionnelle continue courte > Professionnelle continue longue > Reprise des études > DIF

23 Favoriser le développement des compétences internes Accompagnement > Apprentissage (en tant que maître d apprentissage) > Tutorat > Encadrement (interne ou externe)

24 Favoriser le développement des compétences internes Elargissement du champ de vision > Approche macro économique de l entreprise > Connaissance des métiers de l entreprise Partage des objectifs / des valeurs > Commerciaux > Accidents du travail > Développement durable > Projet d entreprise

25 Favoriser le développement des compétences internes Accroître les compétences internes de l entreprise est une action rentable

26 (RE)MOTIVEZ VOS EQUIPES Favoriser la motivation des équipes C est Développer le CAPITAL IMMATERIEL de votre entreprise C est-à-dire Donner PLUS DE VALEUR à votre entreprise

27 CONCLUSION «La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.» Peter Drucker

L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale

L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale Un ACTEUR de la mise en œuvre de l action sociale et médico-sociale qui tend à promouvoir l autonomie et la protection des personnes, la cohésion

Plus en détail

1 GESTIONNAIRE RESSOURCES HUMAINES (M/F)

1 GESTIONNAIRE RESSOURCES HUMAINES (M/F) 1 GESTIONNAIRE RESSOURCES HUMAINES (M/F) Rattaché(e) au Directeur administratif et financier, vous intervenez sur un périmètre d'environ 60 collaborateurs. Vous avez comme missions principales de : garantir

Plus en détail

Fiche de poste. Catégorie et/ou corps de référence : Catégorie A

Fiche de poste. Catégorie et/ou corps de référence : Catégorie A Correspondance MEEDDM : Intitulé du poste : Responsable Pôle Contrôle des Engagements Famille : Correspondance RIME : Responsable de l activité de contrôle Catégorie et/ou corps de référence : Catégorie

Plus en détail

Les directions générales parlent de «management participatif

Les directions générales parlent de «management participatif Du discours à la réalité Les directions générales parlent de «management participatif», de «qualité totale», de «management par projet ou en réseaux» ; mais la plupart des entreprises fonctionnent encore

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

Mme Myriam Bertrand Ligne de Myr

Mme Myriam Bertrand Ligne de Myr Implication et motivation des Collaborateurs dans le contexte d une démarche de Management de la Qualité ou d excellence. Mme Ligne de Myr Consultante Formatrice Coach certifiée De la satisfaction des

Plus en détail

LES ÉTAPES DE CROISSANCE POSSIBLES D UNE ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES EN MAISON DE SOINS PALLIATIFS

LES ÉTAPES DE CROISSANCE POSSIBLES D UNE ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES EN MAISON DE SOINS PALLIATIFS LES ÉTAPES DE CROISSANCE POSSIBLES D UNE ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES EN MAISON DE SOINS PALLIATIFS LES ÉTAPES DE CROISSANCE POSSIBLES D UNE ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES EN MAISON DE SOINS PALLIATIFS La construction Finition

Plus en détail

LA CULTURE ORGANISATIONNELLE ET LE RÔLE DES GESTIONNAIRES

LA CULTURE ORGANISATIONNELLE ET LE RÔLE DES GESTIONNAIRES LA CULTURE ORGANISATIONNELLE ET LE RÔLE DES GESTIONNAIRES Présentée par : Pierre Simard Samson, Loiselle et Associés Tous droits réservés. Ce manuel ne peut être reproduit en tout ou partie, sous aucune

Plus en détail

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHE 1 : PREPARER MA MISSION TUTORALE Etablir la liste de tous les éléments à prendre en compte pour préparer ma mission Accueillir

Plus en détail

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé Référentiel fonction / activités Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Contribue à la mission institutionnelle par la mise en œuvre d activités techniques et professionnelles. Développe une

Plus en détail

ECO PERFORMANCE ATELIERS DEVELOPPEMENT DURABLE TPE - PME

ECO PERFORMANCE ATELIERS DEVELOPPEMENT DURABLE TPE - PME ATELIERS DEVELOPPEMENT DURABLE TPE - PME développement durable Comprendre les enjeux et fondamentaux d une démarche de Développement Durable applicable aux TPE / PME. Découvrir les impacts environnementaux

Plus en détail

ATELIER 4 - STRUCTURER SA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE

ATELIER 4 - STRUCTURER SA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE ATELIER 4 - STRUCTURER SA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE Attention! Le présent document ne consiste pas une méthode et des outils «clés en main» de communication, mais un compte rendu des échanges réalisés

Plus en détail

Technicien administratif et comptable niveau 3

Technicien administratif et comptable niveau 3 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Technicien administratif et comptable niveau 3 EVALUATION GDI DU SALARIE Technicien administratif et comptable niveau 3 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule

Plus en détail

L ENTRETIEN ANNUEL 3D ÉVALUATION

L ENTRETIEN ANNUEL 3D ÉVALUATION L ENTRETIEN ANNUEL 3D ÉVALUATION Septembre 2008 Sommaire 1. Pourquoi l Entretien Annuel d Evaluation? 4 2. Conseils pour préparer l entretien Focus sur l évaluation des compétences Focus sur la fixation

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6 RESSOURCES HUMAINES Source : GARF Basse-Normandie 1/6 Le mot du président La pratique des entretiens individuels annuels est un outil de management. Ce type d appréciation de l activité et de l implication

Plus en détail

AMELIORER L EFFICACITE DE VOTRE FONCTION RH

AMELIORER L EFFICACITE DE VOTRE FONCTION RH AMELIORER L EFFICACITE DE VOTRE FONCTION RH DES TENDANCES ACCENTUEES PAR UN ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL EN CONSTANTE EVOLUTION LA FONCTION RH DOIT REPONDRE A DES EXIGENCES CROISSANTES EN TERMES

Plus en détail

Une future norme internationale Achats Responsables Présentation de l ISO 20400

Une future norme internationale Achats Responsables Présentation de l ISO 20400 Cindy CHANTEPERDRIX- Région Ile de france Isabelle LAMBERT Afnor Normalisation JOURNÉE D ÉCHANGES DE PRATIQUES «ACHATS PUBLICS RESPONSABLES» Jeudi 26/11/2015 IGPDE-IFORE-SAE Une future norme internationale

Plus en détail

LE BAROMETRE PERFECT. «Motivation et performance du capital humain»

LE BAROMETRE PERFECT. «Motivation et performance du capital humain» LE BAROMETRE PERFECT «Motivation et performance du capital humain» 4, rue de Longchamp - 75116 Paris - Tél : 01 55 73 33 33 - Fax : 01 55 73 33 30 1 bd Vivier Merle - 69 443 LYON Cedex 03 www.mcr-consultants.com

Plus en détail

GPEC et ACTIVITÉ. la GPEC en PME comme levier

GPEC et ACTIVITÉ. la GPEC en PME comme levier GPEC et ACTIVITÉ Connais tes salariés, toi même la GPEC en PME comme levier de développement GPEC: ca veut dire quoi? Pour moi PME, ça sert à quoi et est-ce pour moi? Qu est ce que cela apporte pour la

Plus en détail

L action de l UE dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail

L action de l UE dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail L action de l UE dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail Dr. Zinta Podniece Health, Safety and Hygiene at Work Unit International Conference on "Prevention at the workplace of the use

Plus en détail

Fiche Pratique DEMARCHE QUALITE. Normes de référence : ISO 9001 : 2008 Systèmes de Management de la Qualité [Exigences]

Fiche Pratique DEMARCHE QUALITE. Normes de référence : ISO 9001 : 2008 Systèmes de Management de la Qualité [Exigences] Fiche Pratique DEMARCHE QUALITE Normes de référence : ISO 9001 : 2008 Systèmes de Management de la Qualité [Exigences] 1. Définir l objet de l organisme La première étape consiste à se poser les questions

Plus en détail

Comment motiver ses salariés autour d un projet de développement durable?

Comment motiver ses salariés autour d un projet de développement durable? Comment motiver ses salariés autour d un projet de développement durable? Julie DUMONT, Chef de projet Formation/sensibilisation Auxilia Avec le parrainage de En partenariat avec 2 Déroulement 1) Quel

Plus en détail

Management, leadership et délégation: Comment gérer la croissance de son entreprise?

Management, leadership et délégation: Comment gérer la croissance de son entreprise? Management, leadership et délégation: Comment gérer la croissance de son entreprise? Christian Mustad Petit déjeuner des start-ups 18 février 2005 Business and Systems Aligned. Business Empowered. TM Agenda

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

PANIER DE GESTION POINTS AVANTAGES (PG-AVANTAGES 06)

PANIER DE GESTION POINTS AVANTAGES (PG-AVANTAGES 06) P GO PO VG (PG-VG 6) PPO 'ÉVLO QF andidat(e) : andidat X ate de l'évaluation : Janvier X ÉVLO POL ÉLO OL. WWW.P-.OM Points vantages andidat(e) : andidat X ate de l'évaluation : Janvier X otes explicatives

Plus en détail

Directeur de projet SI

Directeur de projet SI E DA Directeur de projet SI Formation 1997 Ingénieur informatique ESIEA (École Supérieure d'informatique, Electronique, Automatique), Ivry-sur-Seine. Mention très bien Compétences Métier et Fonctionnelles

Plus en détail

Stratégie de Développement des Ressources Humaines 2014-2016 Développer l entreprise en développant nos Ressources Humaines

Stratégie de Développement des Ressources Humaines 2014-2016 Développer l entreprise en développant nos Ressources Humaines Stratégie de Développement des Ressources Humaines 2014-2016 Développer l entreprise en développant nos Ressources Humaines 2 Introduction Chers collègues, Notre réussite commerciale résulte de l implication

Plus en détail

- FORMATION - Mener un entretien d évaluation annuelle. CEFOR Module de formation interne

- FORMATION - Mener un entretien d évaluation annuelle. CEFOR Module de formation interne - FORMATION - Mener un entretien d évaluation annuelle CEFOR Module de formation interne Introduction La formation «entretien annuel d évaluation» a pour but de donner aux managers les techniques et outils

Plus en détail

PROJET D'ANIMAT A ION

PROJET D'ANIMAT A ION PROJET D'ANIMATION 1- Généralités - PROJET EDUCATIF - PROJET PEDAGOGIQUE - PROJET D'ANIMATION - PROJET D'ACTIVITE Les projets restent des moyens pour atteindre des objectifs : ARBRE DES OBJECTIFS 2- LE

Plus en détail

De la prévention à la promotion de la santé : connaître les concepts et les applications pour être plus efficaces.

De la prévention à la promotion de la santé : connaître les concepts et les applications pour être plus efficaces. De la prévention à la promotion de la santé : connaître les concepts et les applications pour être plus efficaces. Par Mary-Josée Burnier, Promotion Santé Suisse Lausanne Plan de l exposé 1. Historique

Plus en détail

compétences, pourquoi?

compétences, pourquoi? Notre profession entre l idl idéal et la réalitr alité Congrès s Sigop,Sidops Gérer et développer d des compétences, pourquoi? Esther Merino Arnedo Recherche, développement, conseil en entreprises Harmony

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1 LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ Mars 2003 Normand Vachon 1 Le tableau de bord: Les 10 étapes de réalisations 1. Définir la mission & la vision de PMR 2. Déterminer les objectifs stratégiques 3. Identifier

Plus en détail

S APPROPRIER SIMPLEMENT LE DROIT DU TRAVAIL DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION GUIDE PRATIQUE DU MANAGER DE PROXIMITÉ

S APPROPRIER SIMPLEMENT LE DROIT DU TRAVAIL DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION GUIDE PRATIQUE DU MANAGER DE PROXIMITÉ DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION Suite à la loi «Macron» du 6 Août 2015 et à la loi «Rebsamen» du 17 Août 2015, de nombreuses règles du droit du travail sont modifiées, la plupart à compter du 1

Plus en détail

Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald

Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald 1 PLAN 1. mutations du projet des volontaires 2. Analyse des résultats du projet des VE 3. Analyse des perceptions

Plus en détail

En quoi devenir Coach de vos commerciaux développe (encore plus) leur performance?

En quoi devenir Coach de vos commerciaux développe (encore plus) leur performance? En quoi devenir Coach de vos commerciaux développe (encore plus) leur performance? Quelles devront être vos nouvelles compétences? Pourquoi votre rôle de coach sera complémentaire de votre rôle de manager?

Plus en détail

Catalogue de Formations & de Séminaires

Catalogue de Formations & de Séminaires Organisme de formation continue agréé par l Etat sous le numéro 12/494/11 Catalogue de Formations & de Séminaires 1 Sommaire Approche..... 3 Formations & thèmes standards.6 A propos de HCC.........22 2

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE DE POSTE Responsable logistique à la MDE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille

Plus en détail

Les Echos - Mars2012

Les Echos - Mars2012 Les Echos - Mars2012 Les Echos - Décembre 2009 Enjeux / Les Echos - Juin 2007 Journal de l Agence Nationale de Régulation des Télécommunications du Maroc - Avril 2007 Business Digest / Octobre 2001 Business

Plus en détail

Cap Performance Le manuel du cabinet

Cap Performance Le manuel du cabinet Cap Performance Le manuel du cabinet Quelques rappels sur le manuel de cabinet 2 Quelques rappels Les textes Depuis le 1 er janvier 2012, la NPMQ (norme pour la maîtrise de la qualité) est entrée en vigueur

Plus en détail

Les 5 leviers de la gestion du Temps. Pascale Bélorgey

Les 5 leviers de la gestion du Temps. Pascale Bélorgey Les 5 leviers de la gestion du Temps Pascale Bélorgey Question 1 La Gestion du temps sert à : Gagner du temps. Faire le maximum de choses. Vivre en harmonie avec soi-même. La Gestion du temps sert à :

Plus en détail

Qualité : Pour en savoir plus...

Qualité : Pour en savoir plus... Qualité : Pour en savoir plus... Contrôle Les 8 principes Qualité...? Qualité système Amélioration Management par la qualité Les 5 "M" Qualité produit 1- Introduction à la Qualité / Enjeux de la Qualité

Plus en détail

ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION

ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION Ce guide a pour objectif de faciliter l utilisation du dispositif d évaluation des compétences et fixations d objectifs et l utilisation du formulaire d entretien.

Plus en détail

Fiche de poste Adjoint au Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, transports externes

Fiche de poste Adjoint au Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, transports externes Fiche de poste Adjoint au Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, transports externes Référence : Page : 1 Date d application : Immédiate Classement : Rédaction :

Plus en détail

GESTION QUALITE. Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE. Une démarche de clarification et de lisibilité

GESTION QUALITE. Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE. Une démarche de clarification et de lisibilité Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE Une démarche de clarification et de lisibilité Pourquoi une démarche qualité? Définition : quelle est notre définition? Les Cités

Plus en détail

LA QUALITÉ DE VIE : QUELLE VALEUR POUR LES DÉCIDEURS DANS LEUR ORGANISATION? Première étude internationale

LA QUALITÉ DE VIE : QUELLE VALEUR POUR LES DÉCIDEURS DANS LEUR ORGANISATION? Première étude internationale LA QUALITÉ DE VIE : QUELLE VALEUR POUR LES DÉCIDEURS DANS LEUR ORGANISATION? Première étude internationale LA QUALITÉ DE VIE : NOUVELLE FRONTIÈRE DE LA PERFORMANCE En tant que leader mondial des services

Plus en détail

G u i d e m é t h o d o l o g i q u e. évaluation. un outil d aide à la gestion des compétences

G u i d e m é t h o d o l o g i q u e. évaluation. un outil d aide à la gestion des compétences G u i d e m é t h o d o l o g i q u e L entretien annuel d évaluation un outil d aide à la gestion des compétences Ce guide méthodologique est destiné à préparer les entretiens annuels d évaluation des

Plus en détail

La logique entrepreneuriale et la logique managériale Entreprendre et diriger

La logique entrepreneuriale et la logique managériale Entreprendre et diriger 24.10.13 Introduction : La logique entrepreneuriale et la logique managériale Entreprendre et diriger Chaque année environ 500 000 entreprises sont créées en France. Par ailleurs, il existe 26 millions

Plus en détail

ACCORD DU 23 AVRIL 2008

ACCORD DU 23 AVRIL 2008 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national CLASSIFICATION DES TECHNICIENS, AGENTS DE MAÎTRISE ET CADRES DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AGRICOLES (23 avril

Plus en détail

Baromètre Planète & Société. Nous mesurons nos performances en développement durable

Baromètre Planète & Société. Nous mesurons nos performances en développement durable Baromètre Planète & Société Nous mesurons nos performances en développement durable Une approche intégrée du développement durable Une nouvelle situation pour notre planète Les initiatives sur lesquelles

Plus en détail

Conception d un projet. I - Consulter la grille d évaluation point 3.3.2 du Manuel du programme

Conception d un projet. I - Consulter la grille d évaluation point 3.3.2 du Manuel du programme Conception d un projet I - Consulter la grille d évaluation point 3.3.2 du Manuel du programme 1. Un projet transnational : Un bon projet c est : Résoudre des problèmes communs à la zone MED Mettre en

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 10/07/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d équipe autonome I OBJECTIF

Plus en détail

Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL. Nom : France Cayer, Centre François-Michelle Université de Sherbrooke

Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL. Nom : France Cayer, Centre François-Michelle Université de Sherbrooke Nom : Annexe 1 LISTE DES QUALITÉS OU ATTITUDES REQUISES EN MILIEU DE TRAVAIL programme de formation axée sur l emploi (2007), partculièrement celui de la formation pratique, ainsi que des travaux de Mme

Plus en détail

Appel de candidatures. Chef de mission. Jeux paralympiques d hiver de 2018. PyeongChang, Corée du Sud

Appel de candidatures. Chef de mission. Jeux paralympiques d hiver de 2018. PyeongChang, Corée du Sud Appel de candidatures Chef de mission Jeux paralympiques d hiver de 2018 PyeongChang, Corée du Sud Le Comité paralympique canadien est excité d être à la recherche de candidatures pour les Jeux paralympiques

Plus en détail

[Intitulé du stage (mission)] Nom du diplôme Année [] De l université [Nom de l université]

[Intitulé du stage (mission)] Nom du diplôme Année [] De l université [Nom de l université] 1 sur 7 30/08/2011 08:18 Exemple de rapport de stage - Parisetudiant.com Voici ci-dessous un rapport de stage que vous pouvez utiliser comme trame pour rédiger le votre! Lire les conseils de rédaction

Plus en détail

Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AU ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU

Plus en détail

La collaboration au service de l innovation - AFNET

La collaboration au service de l innovation - AFNET La collaboration au service de l innovation - AFNET Helene Sancerres Dir, Conduite du Changement, Coaching et RSE Cisco France 13 th march, 2014 Cisco, 30 ans 50 mds $ de CA 12% CA en R&D 2014 1984 2 Fondateurs

Plus en détail

PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH

PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH PME, AVEC LA GPEC, METTEZ LA COMPÉTENCE AU CŒUR DE VOS PRATIQUES RH FACTEURS D ÉVOLUTION Relations sociales Nouveaux marchés & culture d entreprise Législation Gain / Perte de marché Nouvelles Nouveau

Plus en détail

Une expertise CHSCT : le cas T

Une expertise CHSCT : le cas T Une expertise CHSCT : le cas T Centres de Services Partagés Février 2014 Le cas T Fin 2011, la direction de T annonce un projet de regroupement des services communication, formation, administration de

Plus en détail

Le guide d entretien : Aperçu thématique

Le guide d entretien : Aperçu thématique Le guide d entretien : Aperçu thématique 1. Rétrospective sur la contribution du collaborateur au cours de l année passée 5 Aspects généraux : Coopération et situation de travail 5 Les aspects quantitatifs

Plus en détail

Module «La cartographie des processus de l entreprise» Université du Québec Jacques Despatis 1

Module «La cartographie des processus de l entreprise» Université du Québec Jacques Despatis 1 Module «La cartographie des processus de l entreprise» Université du Québec Jacques Despatis 1 «La cartographie des processus» La cartographie des processus de l entreprise: La cartographie des processus

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes Le CLSH intercommunal est organisé par la Communauté de Communes du Bassin de Marennes. Pour les mercredis, petites et grandes vacances

Plus en détail

«Contrôle de gestion et contrôle interne : Des fonctions similaires?»

«Contrôle de gestion et contrôle interne : Des fonctions similaires?» «Contrôle de gestion et contrôle interne : Des fonctions similaires?» Expérience de la fonction contrôle de gestion du secteur privé Conférence du 18 septembre 2014 Marc Dutruy Finance Manager Adecco Suisse

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Congés & Absences. Synopsis :

Congés & Absences. Synopsis : Congés & Absences Synopsis : La gestion de toutes les fonctions en rapport avec le planning des absences en ligne telles que les absences de vos collaborateurs, leurs congés payés, les RTT, les récupérations

Plus en détail

Ensemble pour la prévention des risques Campagne «Lieux de travail sains» 2012-13

Ensemble pour la prévention des risques Campagne «Lieux de travail sains» 2012-13 Ensemble pour la prévention des risques Campagne «Lieux de travail sains» 2012-13 Frank Dehasque 25 avril 2012 Lancement de la campagne en Belgique Lieux de travail sains. Un acquis pour vous. Un atout

Plus en détail

PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL Au départ d une formation, les participants n ont pas forcément le même niveau de compétences par rapport aux thèmes abordés. C est la raison pour laquelle nous les invitons

Plus en détail

Séance 4 : La gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences

Séance 4 : La gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences Séance 4 : La gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences Objectif : - savoir lire la partie «effectif» du bilan social - savoir faire la différence entre une référentiel poste

Plus en détail

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE Juin 2014 N 007 Sommaire Editorial Par ANNABELLE K. ANASET, Chargé d Etudes / DCQ - Editorial.1 - Les échos de la démarche Qualité 2 - Focus..4 - Champagne : Exemple à Suivre.7

Plus en détail

La gestion du temps : conseils et outils pour reprendre son souffle Crystal Campbell, ACPC c2 coaching + consulting crystal@c2coaching.

La gestion du temps : conseils et outils pour reprendre son souffle Crystal Campbell, ACPC c2 coaching + consulting crystal@c2coaching. La gestion du temps : conseils et outils pour reprendre son souffle Crystal Campbell, ACPC c2 coaching + consulting crystal@c2coaching.ca Bienvenue Plan de la séance : - Présentation : 40 min. Principes

Plus en détail

L activité collective : des enjeux pour la santé au travail

L activité collective : des enjeux pour la santé au travail L activité collective : des enjeux pour la santé au travail Sandrine Caroly Université Laval 9 mars 2011 L activité collective Une préoccupation - Evolution des technologies et des systèmes de production

Plus en détail

Les enjeux et défis de l éthique, de l intégrité et du. professionnalisme orientés vers la responsabilité fiscale, la

Les enjeux et défis de l éthique, de l intégrité et du. professionnalisme orientés vers la responsabilité fiscale, la Les enjeux et défis de l éthique, de l intégrité et du professionnalisme orientés vers la responsabilité fiscale, la transparence et le développement Les règles de transparence et d éthique constituent

Plus en détail

Processus de prise de décision

Processus de prise de décision Processus de prise de décision SOMMAIRE Introduction Typologie des décisions Le flux décisionnel Les modèles de prise de décision Décision et système managerial décision et style de management enjeu de

Plus en détail

LISTE DES FORCES. Catégorie : apprentissage / cognitif

LISTE DES FORCES. Catégorie : apprentissage / cognitif LISTE DES FORCES Catégorie : apprentissage / cognitif 1. A de la facilité à comprendre 2. Accomplit ses tâches correctement 3. Aime la lecture 4. Apprend de façon globale 5. Apprend de façon séquentielle

Plus en détail

Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique

Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique Le Secours Catholique a pour mission de faire rayonner la charité chrétienne, par la mise en œuvre d une solidarité concrète entre tous,

Plus en détail

Définition du poste. Missions : Attributions. Poste : Responsable télécoms. Entité de rattachement :Exploitation et maintenance des infrastructures

Définition du poste. Missions : Attributions. Poste : Responsable télécoms. Entité de rattachement :Exploitation et maintenance des infrastructures Définition du poste Responsable de l'exploitation et de la et des équipements de télécommunications dès leur mise en service au sein du complexe solaire; eten charge du développement d'une expertise liée

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION

PARCOURS DE FORMATION PARCOURS DE FORMATION A l issue du parcours, vous saurez Prospecter une clientèle de professionnels, proposer des solutions techniques selon les besoins, impératifs du client et négocier les conditions

Plus en détail

Retour d expérience sur la mise en œuvre d une démarche d ergonomie participative au sein du service de Réanimation Polyvalente

Retour d expérience sur la mise en œuvre d une démarche d ergonomie participative au sein du service de Réanimation Polyvalente Retour d expérience sur la mise en œuvre d une démarche d ergonomie participative au sein du service de Réanimation Polyvalente Dr Lazarovici S. Equipe du service de Réanimation/Surveillance continue Paris

Plus en détail

Pour bien vivre dans la collectivité. Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair

Pour bien vivre dans la collectivité. Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair Pour bien vivre dans la collectivité Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair Le présent Guide de la planification gérée par la personne a été conçu par : The Individualized

Plus en détail

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form INITIATION AU RÉFÉRENTIEL DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES EN ENSEIGNEMENT LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA PROFESSION ENSEIGNANTE La Direction de la formation et de la titularisation

Plus en détail

FICHE ACTION. Intitulé de l action : entretiens professionnels assistant d éducation CPE.

FICHE ACTION. Intitulé de l action : entretiens professionnels assistant d éducation CPE. FICHE ACTION Intitulé de l action : entretiens professionnels assistant d éducation CPE. Objectifs : État des lieux du travail fourni par l AED. Temps de formation. Mieux comprendre sa contribution au

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Une gestion des savoirs ou une gestion de l action?

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Une gestion des savoirs ou une gestion de l action? La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Une gestion des savoirs ou une gestion de l action? Tout le monde en parle. Mais qu est ce que c est réellement? Une mode, une construction souvent

Plus en détail

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : un cadre, un projet»

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : un cadre, un projet» Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes Formations thématiques : Afin que les formations répondent au mieux à vos besoins, ou pour toute demande de formation sur mesure, nous

Plus en détail

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS CAMPUS DE BOBIGNY (EN APPRENTISSAGE)

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS CAMPUS DE BOBIGNY (EN APPRENTISSAGE) DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS CAMPUS DE BOBIGNY (EN APPRENTISSAGE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Gestion des entreprises

Plus en détail

Octobre 2009 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER

Octobre 2009 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER R E F E R E N T I E L M E T I E R R E G I S S E U R G E N E R A L Octobre 2009 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER 2. LISTE DES ACTIVITES 2.1 Tout au long de sa mission (avant, pendant et après

Plus en détail

Profil de poste EAV : Aide aux soins à la personne âgée Septembre 2013

Profil de poste EAV : Aide aux soins à la personne âgée Septembre 2013 Profil de poste EAV : Aide aux soins à la personne âgée Septembre 2013 XX/XX/XX Intégré à une équipe de soignants, l aide aux soins à la personne âgée, assiste les aides soignants dans les soins quotidiens

Plus en détail

La Charte de l'école de rugby de l Association Sportive de la Vallée de la Save

La Charte de l'école de rugby de l Association Sportive de la Vallée de la Save La Charte de l'école de rugby de l Association Sportive de la Vallée de la Save Cette charte rappelle les valeurs et les pratiques fondamentales de notre association en matière de pratique sportive en

Plus en détail

Devenir professeur de FLE aujourd hui : un défi pour la formation

Devenir professeur de FLE aujourd hui : un défi pour la formation Université de Bucarest, Roumanie 17 novembre 2013 Devenir professeur de FLE aujourd hui : un défi pour la formation Claire Bourguignon Professeur des universités bourguignon.claire@yahoo.fr Devenir professeur

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013

Réforme des rythmes scolaires. Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Les textes Pourquoi une réforme des rythmes scolaires? Les objectifs de la réforme Les

Plus en détail

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe Nom du stagiaire : Nom de l enseignant associé: Nom du superviseur de stage : Nom de la direction de l école : Bilan Formatif tage de formation à la gestion participative de la classe Baccalauréat en éducation

Plus en détail

Le groupement régional de santé publique. Conférence Régionale de Santé du 9 décembre 2005 Avignon

Le groupement régional de santé publique. Conférence Régionale de Santé du 9 décembre 2005 Avignon Le groupement régional de santé publique Le groupement régional de santé publique Pour mettre en œuvre le Plan Régional de Santé Publique... et en rendre compte devant la Conférence Régionale de Santé...

Plus en détail

Thème 6: Comportements à risques

Thème 6: Comportements à risques Thème 6: Comportements à risques 1 STRESS: FACTEUR DE COMPORTEMENTS À RISQUES Fanny BEVILACQUA Psychologue du Travail Risques psychosociaux et Risques routiers: Les aborder CONJOINTEMENT Risque psychosocial??

Plus en détail

CRÉER UNE RELATION DE CONFIANCE RENOUVELABLE AVEC VOUS EST NOTRE PRIORITÉ!

CRÉER UNE RELATION DE CONFIANCE RENOUVELABLE AVEC VOUS EST NOTRE PRIORITÉ! Avec plus de 10 ans d expérience dans le suivi d exploitation et la gestion technique de centrales de production d énergies renouvelables, l équipe Exploitation de VSB énergies nouvelles rassemble l expérience

Plus en détail

FORMATION À L'ANALYSE CGP DE LA PERSONNALITÉ PROFESSIONNELLE

FORMATION À L'ANALYSE CGP DE LA PERSONNALITÉ PROFESSIONNELLE FORMATION À L'ANALYSE CGP DE LA PERSONNALITÉ PROFESSIONNELLE IV Formation Institut de la Vocation 10 rue Danton 69003 LYON N de formateur : 826902447069* Objectifs de la formation L objectif de la est

Plus en détail

Rencontre annuelle des collectivités écoresponsables en Midi-Pyrénées. La mobilisation des équipes

Rencontre annuelle des collectivités écoresponsables en Midi-Pyrénées. La mobilisation des équipes Rencontre annuelle des collectivités écoresponsables en Midi-Pyrénées La mobilisation des équipes RASSUREZ-VOUS Seuls les bébés mouillés aiment le changement. - Coluche 3 LES FREINS AU CHANGEMENT Quel

Plus en détail

Développons ensemble nos compétences...

Développons ensemble nos compétences... Développons ensemble nos compétences... Les points essentiels de la mise en oeuvre d'une démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) pour les différents acteurs de l entreprise

Plus en détail

LES OBJECTIFS COMMERCIAUX

LES OBJECTIFS COMMERCIAUX LES OBJECTIFS COMMERCIAUX Toute action commerciale a des buts à atteindre. Les objectifs commerciaux découlent des objectifs généraux de l entreprise et doivent être mûrement réfléchis pour aboutir au

Plus en détail

version avril 2008 CAHIER DES CHARGES ASSISTANT(E) EN SOINS ET SANTÉ COMMUNAUTAIRE (ASSC) Madame/Monsieur

version avril 2008 CAHIER DES CHARGES ASSISTANT(E) EN SOINS ET SANTÉ COMMUNAUTAIRE (ASSC) Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Madame/Monsieur Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus, sous la supervision d une infirmière

Plus en détail

Dossier de présentation. Soutenir et promouvoir l'activité locale, le développement durable et la solidarité en Pays Bigouden

Dossier de présentation. Soutenir et promouvoir l'activité locale, le développement durable et la solidarité en Pays Bigouden Dossier de présentation Soutenir et promouvoir l'activité locale, le développement durable et la solidarité en Pays Bigouden Association Loi 1901 Janvier 2016 Association Locale & Solidaire en Pays Bigouden

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

Convention de collaboration inter établissements

Convention de collaboration inter établissements Convention de collaboration inter établissements Entre le lycée AGORA de Puteaux et le Lycée Table des matières 1 1.1 1.2 2. 2.1 2.2 3 3.1 3.2 4 5 5.1 5.2 Préambule Objectifs de la collaboration Objectifs

Plus en détail