Carrefour Violence conjugale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carrefour Violence conjugale"

Transcription

1 "ANNEXE1" PROTOCOLE D'NTERVENTON AUPRES DES VCTMES DE VOLENCE CONJUGALE Carrefour Violence conjugale Mars 2005

2 PRNCPES DU PROTOCOLE Dans l'elaboration du protocols d'intervention de crise, naus naus sommes appuyes sur les principes 5uivants :» e droit des victimes, de leurs enfants et de leurs proches a la protection, au support et if 'information; }> e besoin qu'ont de nombreuses victimes d10btenir de 'aide psychosociale au moment de la crise; }> que 'intervention psychosociale prevue soil effectuee. lorsque possible, par des intelvenantes de sexe feminin; }:> e respect de l'autonomie at du choix des victimes dans la determination de!'aide qu'el1es desirent au non recevoir; ):> la necessite de la concertation entre les ressources pour delvetopper la continuilt3 at s qualife des senices; }> 'importance de mettre en place des m~canismes de concertation simples et efficaces, impliquant e minimum d'intermediaires; )- la reconnaissance du caractere criminel de la violence conjugale;» la necessite de responsabiliser 'agresseur face a 'arr~t de s.a violence. OBJECTFS ou PROTOCOLE Objecti!s gene raux : 1. Etablir une concertation entre les organismes des reseaux judiciaires, communautaires et de la sante et des services sociaux les plus touches par les situations de crise en violence conjugale. 2. Repondre aux besoins prioritaires des victimes et de leurs enfants en situation de crise: besein de protection, besoin de support, besoin d'informatien. 3. Favoriser une continuite a 'intervention de crise aupn3s des vlctimes. 4. Faire cesser la violence at responsabiliser les agresseurs face if leurs comportements violents. Objectifs sp~clfique& ; 1. Assurer la proleclion e1e la viclime, e1e ses enfants et de ses proches lars de la crise. 2. Enciencher e processus juel/ciaire. 3. Assurer 'acces immediat aune res source psychosociale. 4. Permettr8 ala vlctime et ases enfants de ventiler. 5. Aider la victime a faire e point sur sa situation, lui offrir les services exislants (hllobergement, accompagnement, services de sant~ at sociaux, groupes de support, service d'aide pour enfant) et en favoriser l'acces, l'informer de ses droits, recours et du cheminement de la procedure judiciaire. 6. nformer 'agresseur des ressources psych~sociates pouvant lui venir en aide. DEBUT DU PROTOCOLE ET CLENTELE VSEE Dans e cadre de ce projet, l'intervention psychosociale de crise sera offerte it toutes les victimes de Violence conjugale lars d'une intervention policiera du Service de police de la Ville de Quebec (S.P.v.Q.). Le protocols 5'enclenche suite a 'intervention policiere du S.P.V.Q. aupres de la victime, ses enfants et ses proches et de 'agresseur.

3 Le Service de police de la Ville de Quebec!o'en9age ~ : > respecter les roles et tac;hes prevus au protocole; );:> transmettre Sur une base n~~guliere ason personnel l'lnformation necessaire it 'application du protocole; >- sensibiliser e personnel policier a la problematique de e violence conjugale (viclimes, agresseuts, enf,ants exposes ala violence);» de:leguet un representant au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de proceder auna evaluation continue du fonctionnement du protocole. >- tenir des statistiques sur e nombre d'interventi~ns effectuees dans e cadre du protocole. Les taches at les responsabiiitbs des membres du Service de police de la Ville de Quebec: L'intervention policiere en matiere de violence conjugale est faite en conformite avec la procedure operationnelle en vigueur du Service de police. Lors de 'intervention policiere, les membres doivent notemment (voir schema annexe 1) :» fait6 cesser lmmediatement tout acte de violence physique et assurer la sllcurite et la protection de la vlctime de violence conjugale, de ses enfants et de ses proches;,pr.oceder a l'arrestation sans manp.9ljie l'agresseur sur les lieux. en son absence, dar1b1"i1ettre les nformatons requlses (nom, aaresse, aescnptlon pnyslque, du vbhicule, etc.) ~x jlutres vehicules de patrouille dans e but de e localiser; ~'assurer que les personnes blessees ou neeessitant des soins r~oivent de l'aide rapidemenl; )0 offrir a la victime 'assistance du Centre de crise qui peut au besoin diriger des intervenantes sur place au faire!'intervention par te~phone ou les recevoir pour evaluation ellou hebergemenl; )- reconduire, si necessaire, la femme victime et ses erifants, selon e cas, vets une maison d'hebergement proposee par e Centre de crise; :> reconduire la victime et ses enfants, si necessaire, vers un autre lieu (famille, amis, etc.) au une autre ressource d'hebergement; )- S la victime refuse toute aide, 'informer des ressources psychosociales disponibles en matiere d'hebergement et d'aide, )0 signaler ala DPJ la situation d'un enfant expose ~ la violence conjugale; ):. remettre dans tous les cas e carnet d'adressos;» faire dans taus let> cas un rapport d'evanement meme lorsque la victlme ne desire pas porter plainla at 'en informer. Lars d'une demande d'assistance pour la recuperation d~s biens de prem~r~s nl!cessims, les poliders assurent une presence policiere sur 1~ lieu~..a. noter que e p~llcler ne peut. e.nlrer dans une resdence sans detenir une autorlsatlon judlclatre au Y ~tre d3lrement autotlse. par l'occupant. Voir a l'annexe 2 la procedure d'accompagnement pour la recuperation des biens de premiere necessjte.

4 Le Centre de Crise de Quebec s'engage a:» respecter les roles et taches prevus au protocole; )i> transmettre sur une base reguliere ason personnel 'information necessaire 8. l'appjication du protocole;» sensibiliser e personnel du Centre de Crise a la problematique de la violence conjugale (victimes, agresseurs, enfants exposes a la violence):» deleguer un representant au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de proceder a une evaluation continue du fonctionnement du protocole; }> tenir des statistiques SUr e nombre d'interventions effectues dans e cadre du protocole; ~ a gerer et rendre compte du budget d'interventlon prevu. Les taches et les responsabilit"s des membras du Centre de Crise de Quebec: Par telephone: ~ 'intervenante informs la victime de sa disponlbilite alui offrir de 'aide; }> 'intervenante ehoisit avec la femme, au besoin, e lieu e plus securitaire d'intervention : a domicile, chez un tiers, dans une ressoureb, alj Centre de Crise au a l'h6pital (orsque e conjoint n'a pas et~ mis en arrestation, i n'y aura pas d'jntervention a domicile sauf dans e cas ou les policiers demeurent sur les lieux); )- selon e cas, elle offre a la femme d'effectuer des demarches t~l~phoniques aupres des maisons d'hebergement, si tel est e besoin de Ja femme, 'intervenante prend contact avec.es ressources d'hebergement selon e protocole etabli (vair annexe); lorsqu'une ressourees correspond aux besoins et qu'une place y est disponible, 'intervenante met la femme en contact avec celle ci pour evaluation. Sur place (dans un delai maximum de 45 minutes) : }:> Jes lntervenantes amenent la victime, ses enfants et ses proches s'il y B lieu aventiler et les aidera i faire e point sur la situation actuelle;» 5i la vlctime desire demeurer a son domicile, les intervenantes 'aideront a. sa faire un scenario de protection pour elle, ses enfants et sas proches (s'i y a lieu); }> les intervenantes s'lnforment aupres de la vlctjme si elle ret;oit deja une aide psychosociale d'un organl,me tel un C.L.S.C., la D.P.J., une maison d'hebergement ou un centre de femmes; l'jntervenante s'assurera qu'elle pulsse, e plus rapidement possible, entrer en contact avec cette ressource; > les intervenantes feront connattre a la victime les ressource5. disponibles ; maison d'hebergement pour femmes victimes de violence eonjugale, aide psychosociale, support et accompagnement offert par e C.L.S.C., centre de femme, groupe de support, D.P.J., etc.: :> selon e cas, les intervenantes pourront accompagner e. victime dans un autre lieu securitaire que celui d'intervent\on;» advenant que la victime aceepte un suivi d'un C.L.S.C. OU d'une autre res$ource, les intervenantes de crise verronl it effectuer la reference elles-memes au s'assureront (larsque 'intervention se fait de soir ou de nuit) qutune autre intervenante se charge de 'intervention e lendemain; >- si e camet d'adresse n'a pas ete remis par e policier, les intervenantes en Jaisseront un exemplaireala victime.

5 Choix d'une maison d'hebergement pour femmes dans e cadre du protocole : > si la femme accepte l'aide proposee par e potider, 'intervenante du centre de crise evaluera avec elle sa situation, ses besoins, e degre de dangerosite de ta situation )- a partir de cette evaluation, il faudra choisir une maison d'hebergement, pour ce faira, les erimres sont les suivants : e premier entere de choix sera e desir de la femme d'aljer dans une ressource plut6t qu'une autre, solt paree qu'elie y est deja eonnue, que la ressouree est pres au loin de son domicile, que son fonctionnement lui convient, etc" ceci suppose que 'lntervenante sait en mesure de presenter les ressources et leur differentes caracteristiques; si la femme presente une caracteristique particuliere. {ex; probleme de sa.nte mentale, intoxication, femme immigrante, femme sourde, etc,}, une ressource pouvant repondre a ses besoin sera trouvee; si 1'1 femme ne manifeste aucune preference.et ne presente aucune caracterlstique particuliere qui pourrait J'exclure d'une ressource au d'une autre, la maison choisie sera celie parmi les ressources en annexa;. lorsque l'intervenante du centre de crise s'est assuree qu'il y a de la place dans la maison choisie, el/e met la femme en contact avec 'intervenante de la rna/son d'h"bergement pour fin d'evaluation; 9i aucune place n'est disponible dans les maisons d'hebergement en annexe 3, les ressources alternatives d'hebergement a 'annexe 4 et 5 pourrant ~tre contactees. Choix d'une res Source d'hebergement pouvant accueillir des hommes dans e cadre du protocole:»- dans e cas au la victirne est un homme, e Centre de Crise evaluera la pertinence d'offrir l'hobergement Las maisons d'hebergement associees au protocols s'engagent a: )- respecter les roles et t~che$ prevu5 au protocola;» transmettre sur une base reguliere a son personnel 'information neeessaite a l'application du protocole; }> deleguer deux representantes au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de procede, aune evaluation continue du fonctionnement du protocole;» tenir des statistique$ sur e nombre d'interventions effectuees dans e cadre du protocole; ~ preparer et donner de la formation aux intervenantes de crise lorsque necessaire, Les C.L.S.C. associes au protocole s'engagent a: J> respecter les roles et taches prevus au protocole; }> transmettre sur une base reguliere a son personnel 'information necessaire a 'application du protocole;» recevoir et traiter rapidement, av~c un minimum d'intermediaires, les refe~rences du Centre de Crise de Quebec;» s'assurer que ltintervenante responsable du suivi contacte /a victime entre "24 a 48 heures apres l'intervention de crise; }> faire connaitre ala victime les ressources disponibles; ~ remettre e carnet d'adresse a la victime s'il y a lieu.

6 La O.P.J. associee au protocole slengage it :» respecter les roles et t~ches prevus au protocole;» transmettre sur une base regujlere ason personnel 'information necessaire a'application du protocole; ~ sensibiliser e personnel de la D.P.J. ala problematique de la violence conjugale;» recevoir et traiter e signalement d'un enfant expose it la violence conjugale dans les delais que requiert la situation (immediat, 24 heures, 4 jours); > deleguer un representant au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de proceder a une evaluation continue du fonctionnement du protocole: )0 tenir des statistiques sur e nombre d'interventions effectuees dans e cadre du protocole. La Comite de coordination Composition: Le comite est compose d'un(e) representant(e) du S.P.V.Q., d'un(e) representant(e) du Centre de crise, d'un(e) representant(e) du C.L.S.C., d'un(e) representant(e) de la D.P.J., d'une representante d'une malson d'hebergement affiliee au Regroupement provincial d'h~bergement et de transition pour femme victime de violence conjugale et d'une representante d'une maison d'hl!bergement de la Federation des ressources d'hebergement pour femmes violentees OU en difficulto du Quebec. Le role du comite : )- assurer 'implantation et l'application du protocole; }:> assurer que les organisations signataires du protocole respectent leurs engagements, taches et responsabilites;» l!valuer 'implantation. e fonctionnement et les impacts du protocole et apporter les correctifs necessaires a sa bonne marche; }> elaborer un plan de formation et s'assurer que les organisations signataires du protocole e respectent; )0 reunir e Comite de coordination une fois par annee pour faire e bilan et produjre un rapport aux organismes signataires et ala Table Carrefour violence conjugale.

7 ANNEXE 1 SCHEMA D'NTERVENTON AUPRES DE LA VCTME Viclime agressel-e Presence d'enfants Signalement DPJ Jntervention policiere ~ Victime blessee jviclime non blessee! Besoln de soins Pas besoin de Offre rafde immlkliats soins immmiats duccq Peut ofl1ir e Contacte e service Acceple raide Retuse raide transport ambulancier ArhOpital offre A rh6pilal anre Corn munication Victime reste Viclime veul quitter e service CeQ e service CCQ avec e CCQ au domicile e domicile Acceple Refuse VlCtlme veuf rester Victime veut quitter Quitte el remet Au Desain adomicile e domicile carnet d'adlesse conduire vers m autre endro~ J Communbatioo Reme1 camet Altendre les Quitte el remet e Gonduire vers Conduire vers Remetcarnet. avec leccq d'adresse ifltervenanls du camel d'adresse.un autre endroit un centre d'adtesse CeQ s'il y 3 d'hebergement deplacemenf C.C.Q. = Centre de crise de Quebec Remet camet Remel carnef d'adresse d'adresse J

8 ANNEXE 2 Proc~dure9 d'accompagnement pour 13 recuperation des biens de premiere necesslte 1. Objectifs )- Elaborer une procedure securitaire pour la recuperation des biens de premiere necessite. )0 Offrir un service d'accompagnement lorsqu'une personna desire retourner chercher ses effets personnels au domicile conjugal. )- Etablir les roles et responsabilites des intervenantes, 2. Procedures d'accompagnement pour 13 recuperation des effets personnels 2.1 Le role et les respon~bilites du Centre de crise de Quebec et des maisons d'hebergement.» Assisler la victime hebergee dans '~valualion du risque pour la recuperation de ses effets personnels au domicile' conjugal. > Lorsqu'il est juge trap risque pour la personna de se presenter seule au domicile conjugal, fournir e formulaire "Recuperation des effets personnels" et 'assister pour e completer.» R8ferer la victime au Centre du Service de police une fols e formulaire complete,. A noter que e Centre de crise et les maisons d'hebergement n'offrent pas e service d'accampagn.ement pour la recuperation des effets personnels. 2.2 Le role et les responsabililes du Service de police de. \/ille de Quebec.» Diriger e personna desirant etre accompagnee vers e poste d'arrondissement concerne, de preference, aux heures de faible achalandage (du lundi au mercredi entre 09hOO et 11 hoo ou entre 13h30 et 15hOO au apres 20hOO et la fin de semaine en avant-mdi). }o Reeuperer e formulaire ~Recuperation des effets personnels" complete et en faire la verification. )0 Accompagner la personne sur place et obtenir e consentement de j'occupant des lieux s'il est present dans e but d'obtenir 'acces au domicile.» Assurer une presence tout au long de la recuperation des effets indiques sur e formulaire afin de limiter 'intervention et assurer la securite des personnes.» Si 'occupant des lieux refuse 'acces ou que e Service de police de la Ville de Quebec juga que 'intervention comporte trop de risque pollr la securite des personnes mpliquees, l'intervention est inferrompua jusqu'a l'obtentlon d'une autorisation legale. ~ Rediger ou dicter un rapport des evenements ou un complement de rapport.

9 .""' ~Y'quebec 11. Numl:'!ro de dossier: ANNEXE 2.2 FORMULARE DE RECUPERATON DES EFFETs PERSONNELS 2. dentification: Nom, prenom Date de naissance : _ 3. Effets personnels dont e besoin est urgent (pour vos besoins essentiels seulement et ceux de vos enfants s'il y a lieu) : Effets personnels: Cartes d'idenlite : Vetements: Preclsez: - Medicaments: Mat~riel scolaire : Transport (mmatriculation, c1~s, laissez-passer): 4. Lieu de 'accompagnement : Adresse; Numero de telephone: 5. L'occupant des li~ux et particularites : Occupant: Nom, prenom: _ Date de naissance ; _ Particularites (etat psychologiqlle. autres), precisez en details : A Yolre connaissance. fait l robjet d'une plaintli policiere? Si Qui, precisez. Qui No dossier si connu _ 6. Autre(s) resident(s) des leux: Resident(s) : Nom, prenom : _~ _ Date de naissance : _ Nom, prenom : _ Date de naissance : _ Nom, prenom : _ Date de nalssance : _ DevrionswOOUs leur porter une atlention partlculiere.? 51 QUi, precisez : VERSO

10 ... _.- 7. Vchlcule de 'occupant dc9 ieux Annee: Marque: (annea, marque, modele, couleuf, immatrlculalion) : Modele: lmmat. : 8. Armes. objets au animaux dangereux sur les leux : Liste des objets: Description: Endroit au ils se trouvent : 9. Engagement et consentement : J1atteste que les informations inscrites sur ce formulaire sont veridiques et completes. J'accepte de laisser les policiers engager des discussions avec 'occupant des lieux. J'acceptede respecter les consignes de securite donnees par les policiers. J'accepte de recuperer que les effets personnels inscrits au present formula ire a 'item 3. Signature : Date: 10. Remarques: L'occupant des ieux peut refuser f'aeees, ou s'ill'autorise, retirer en tout temps son consentement. Les policiers ne peuvent forcer J'entree d'un lieu pour r~cupererdes effets personnels sans avolr une autorisation legale. Le Service de police de la Ville de QUQbec peut refuser en tout temps l'accompagnement s'i consldere que cette demarche comporte trap de risque pour la securite des personnes.

11 Annexe 3 Maison d'hebergement pour femmes victimes de violence conjugale et familiale La Maison des Femmes de Quebec a Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec ou sans enfants...l:l. La consommation d'oleool et de drogue est interdite dans 10 maison, (Elle ne doit pas etre en etat d'ebrieti)...a. ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. ~ Elle doit etre autonotne et capable d'iffectuer des taches et des reccs. La Maison d'hebergement pour femmes immigrantes """ Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec ou sans enfants. A La consommotion d'alccol et de drogue est tnterdite dans 10 maison. (Elle ne doit pas etre en etat d'ebrieti). A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. A Elle dolt etre autonome et capable d'effectuer des taches et des repas. A Service d'occompaqnement Ql'immiqration et service d'interprete. La Maison du Cczur pour Femmes A Femmes victimes de violence conjugole et familiale avec ou sans enfants...q. La consotnmation d'alcool et de drogue est interdite dans 10 maison. (Elle ne doit pas etre en etat d'ebriete)..a ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfonts...a.. Elle doit etre autonome et capable d'effectuer des teiches. A Suivi al'ex"terne pour les femmes ayant vicu de Q violence conjugale au familiae, sans hebergement. 4 Chambre brivee. La Moisan Kinsmen Marie-Rollet A Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec au SanS enfants...e. Valet femmes en difficultes avec enfants..0.. ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. A Chambre privee. A Femmes arnobilite restreinte sont occueillies, 10 Maison est adatltee.

12 Annexe 4 Hebergement pour femmes La Maison H~ ne Locrolx A Femmes en difficultes ou victitnes de violence conjugale (probleme de toxicomanie. de sante mentcle). 4 N'accepte pas les enfants....a.. Mode de vie structure. A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes'. A Alcoolique Anonyme et Alanon se rendent Q10 Moison. A CoGt: $ 7.00 par jour au contribution volontaire. A Chambres partagees. a Elle doit etre Qutonome: et eauable. d'effectuer des taches. YWCA rue Holland a. Location de chombres d prix modiques pour femmes en difficulms. 4 Accepte les enfonts sous~riserve (gart;ons de mains de 12 ons et filles de taus ages). ~ Elle doit avoir cesse sa consommation d'alcool au de drogues depuis au mains 3 mois. A Probleme de sante mentale controie par une medication. A Chambres pour depannage (maximum 1 mois). A Heberaement court et moyen terme ( 3 a18 mois) Dour reinsertion sociale. "'" A A A A A A.A. Lauberiviere (Secteur hmmes) 401 rue St-Paul (coin Vallieres) Femmes en difficultes. Valet depannage et valet hebergement. Hebergement de court terme. Probleme de santementale contrae par une medication. Maison ouverte atout e mo"de (ce "'est pas un lieu de protection). Soupe populaire. CoGt: $ 5.00 par jour. Chambre~ partaqees.

13 Annexe 5 Maison d'hebergement pour femmes victimes de violen<;e conjugale et familiale (hors territoire) La Janction pour Elle Rive-Sud de Quebec "Q. Femmes victimes de violence conjugale avec all sans enfants. A" La consotnmation d'alccol et de drogue est interdite dam 10 maison. (Elle ne dait pas etre etat d'ebriete). A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. a Elle doit ftre autonome et capable d'effectuer des taches et des repas. A Consultations externes. Mirepi Partneuf A Femmes victimes de violence conjugole et familiale avec au sans enfants. 4 Volet femmes en difficultes avec OU sans enfants. a cogt: $5.00 par jour par femme et $0.00 par enfant...e. La consommation d'olcool et de drogue est interdite dans 10 maison. CElie ne dait pas etre etat d'cbriete)...c.. ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. a Elle doit etre cutanome et capable d'effectuer des taches. Consultations externes. a La Montee Charlesvoix Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec au sons enfants. A La consommation d'okool et de drogue est interdite dans 10 maison. (Elle ne doit pas etre "tat d'ebriete).. A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. Elle doit etre autonome et capable d'effectuer des taches et des repas. a

14 La Maison Char-lotte 5 rue McMahan a Femmes en difficultes. A ntervention individuelle et de groupe. A Court. moyen et long terme. ~ Chambres privees et semi~privees. A Elle dolt etre Qutonome et capable d'effectuer des taches..a.. Service de cafeteria disponible. A Cant pour e layer et 10 nourriture.' Hebergement Bon-Pasteur 831 Sir Alphonse-Routhier Q, Maison de repos et de detente tenue par des re1igieuses..a N'accueiile pas les enfants. A Ne fait pas de dipannage. 10 femme doit avoir une cdresse fixe. A Cant: $ par jour..a Duree; court terme. Maison Marie Frederique A Maison de reinsertion sodale pour femmes et hommes, ogees entre 18 et 30 ans..fl Personnes autonomes..a Maison affront un bon encadrement..a Cant: $ par mois (ogee et nourrie). A Chombres privees. A Duree: court et moyen fer-me.

d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté

d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté Alliance Alliance des des maisons d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté Une écoute et une aide à portée de main 24 heures par jour, 7 jours et ce, 365 jours par année. Historique

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits.

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. NOTICE EXPLICATIVE Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. écrit. Vous allez être reçu(e) pour relater des faits qui seront

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO Document d orientation pour l engagement des partenaires francophones en vue de valider les priorités en santé mentale et lutte contre les dépendances en Ontario Réseau franco-santé

Plus en détail

POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT. L A.R.C.H.E. de l Estrie

POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT. L A.R.C.H.E. de l Estrie POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT L A.R.C.H.E. de l Estrie Politique adoptée par le conseil d administration Le 28 mai 2007 Révisé le 9 juillet 2014 POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Mise en contexte Au SPVM Environ 18 000 appels de service au 911

Plus en détail

CODE DE VIE 2013-2014

CODE DE VIE 2013-2014 CODE DE VIE 2013-2014 1. ASSIDUITÉ J assiste obligatoirement à tous mes cours. Je fais tous les travaux demandés et je les remets à temps. Après une absence ou à la demande des enseignants, je me présente

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Objet: stages pour les candidats secouristes-ambulanciers

Objet: stages pour les candidats secouristes-ambulanciers . MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L'ENVIRONNEMENT Al' ADMINISTRATION DES SOINS DE SANTE Secours Sanitaires à la Population Civile Service 100. 1010 BRUXELLES, 0 9 nec.1001 Cité

Plus en détail

POLITIQUE FINANCIÈRE

POLITIQUE FINANCIÈRE POLITIQUE FINANCIÈRE SYNDICAT DES ÉTUDIANTS ET ÉTUDIANTES SALARIÉS-E-S DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI (SEES-UQAR) ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA (AFPC)/FTQ Adoptée en AG le 30 octobre

Plus en détail

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL)

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR L AIDE SOCIALE VRAI ou FAUX? 1. Le ministère de l Emploi

Plus en détail

Les éditions précédentes ne sont plus en vigueur Page 2 sur 4 formulaire-hud-52641-a-french (3/2000) Réf. Guide 7420.8

Les éditions précédentes ne sont plus en vigueur Page 2 sur 4 formulaire-hud-52641-a-french (3/2000) Réf. Guide 7420.8 Annexe au contrat de location Programme de coupons pour le choix du logement, avec aide aux locataires, de la Section 8 Département du Logement et de l'urbanisme des États-Unis Bureau des logements sociaux

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal Premier emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Nombre de personne

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal Premier emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Nombre de personne

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes»

Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes» Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes» Nom du jeune : Date d inscription : Fiche de renseignements obligatoires (Merci de bien vouloir répondre précisément à chaque question) RENSEIGNEMENTS SUR

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE

PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE Si votre partenaire ou ex-partenaire participe au programme Next Steps/ Intervention auprès des partenaires violents (IPV) auprès du Family Service Toronto, notre personnel

Plus en détail

Demande d'inscription pour les épreuves de sélection aux IFAS

Demande d'inscription pour les épreuves de sélection aux IFAS Demande d'inscription pour les épreuves de sélection aux IFAS ACCES A LA FORMATION PREPARANT AU DIPLÔME D'ETAT D'AIDE SOIGNANT INFORMATIONS CNIL : les informations mentionnées dans ce document feront l'objet

Plus en détail

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS ANNEXE 1 Programme Déficience physique RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 À l embauche, le candidat (désigné ci-après «le déclarant») doit déclarer s il a des antécédents judiciaires au Canada ou

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE

MOBILITÉ INTERNATIONALE Annexe 5 MOBILITÉ INTERNATIONALE FICHE DE CANDIDATURE DE L ÉTUDIANT Indiquez le titre de votre stage ou projet : Nom (comme indiqué sur le passeport) Adresse complète (rue, ville, code postal) Matricule

Plus en détail

DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION

DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION 30 téléphones portables disponibles 27 femmes ont été admises au dispositif. Le bénéfice du TGD pendant une durée de 6 mois a

Plus en détail

Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec nous au 902-566-0529 ou à explore@upei.ca.

Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec nous au 902-566-0529 ou à explore@upei.ca. Nous vous remercions de votre intérêt pour le programme d anglais langue seconde Explore du printemps de l Université de l Île-du-Prince-Édouard. Veuillez lire l information ci-jointe attentivement et

Plus en détail

Formulaire de pre -autorisation

Formulaire de pre -autorisation Cynthia Gibeault Courtier hypothécaire Formulaire de pre -autorisation * S il y a deux emprunteurs, veuillez remplir chacun votre propre formulaire Emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom

Plus en détail

Règlement de Fonctionnement

Règlement de Fonctionnement Règlement de Fonctionnement Service Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Le règlement de fonctionnement est établi conformément aux dispositions du décret N 2008-1504 du 30 décembre 2008.

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec Ontario et provinces

Plus en détail

Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL

Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL er Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL Étape 1 VOIR 015 Pour assurer le bon traitement de votre dossier, il

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Plan de sécurité personnel Directives à l intention des personnes victimes de relations abusives Plan de sécurité personnel Qu est-ce qu un plan de sécurité?

Plus en détail

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Télécopieur Adresse électronique

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Télécopieur Adresse électronique Rapport financier conjoint de la représentante ou du représentant officiel et de l'agente ou de l'agent officiel pour la personne candidate indépendante enregistrée P 04 922 (Loi sur le financement de

Plus en détail

Politique et procédures inter-centre jeunesse

Politique et procédures inter-centre jeunesse Politique et procédures inter-centre jeunesse 17 juin 2010 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE 1 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE ET DES PROCÉDURES INTER-CENTRE JEUNESSE 3 COMITÉ DE SUIVI DE LA POLITIQUE ET DES PROCÉDURES

Plus en détail

Le programme de maîtrise avec stage

Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage comporte 45 crédits, répartis comme suit : - 15 crédits de cours - 12 crédits de stage - 18 crédits pour la rédaction d'un rapport

Plus en détail

Hébergement TNT OM Important

Hébergement TNT OM Important O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 4 Hébergement TNT OM Important ANNEXE H7 REGLES D ACCES AUX SITES GERES PAR TDF Version 2014_1 du 09 janvier 2015 * Imaginer des solutions pour un monde numérique

Plus en détail

DECONNEXION : Lorsque vous avez terminé, cliquez sur «Déconnexion», pour vous déconnecter.

DECONNEXION : Lorsque vous avez terminé, cliquez sur «Déconnexion», pour vous déconnecter. LES PARENTS SERVICES: AIDE À L'UTILISATION DU BACK OFFICE > MAIRIE: BACK OFFICE 1) CONNEXION Saisissez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter Une fois connecté, le menu principal fait

Plus en détail

DEMANDE DE PARTICIPATION AU RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE - NOUVEAU MEMBRE

DEMANDE DE PARTICIPATION AU RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE - NOUVEAU MEMBRE Siège social One Westmount Road North P.O. Box 1603, Stn. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 4C7 Tél. S.F. 1 800 265-4556 Tél. 519 886-5210 Téléc. 519 883-7403 www.equitablesante.ca DEMANDE DE PARTICIPATION

Plus en détail

7 e Camp de leadership sur la coopération Caisses populaires acadiennes. Information et fiche d inscription

7 e Camp de leadership sur la coopération Caisses populaires acadiennes. Information et fiche d inscription DESTINATAIRE : PROVENANCE : Directions générales des écoles secondaires francophones du N.-B. Moniteurs à la vie étudiante des écoles secondaires francophones du N.-B. Conseils étudiant des écoles secondaires

Plus en détail

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP)

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP) En ce qui concerne l'accès à www.poldoc.be, il est utile de consulter l'infonouvelles n 1719 du 19 octobre 2006 avec comme titre: " PolDoc, le site documentaire de la police, accessible à tous sur l'internet!

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel :

CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL ET : SPÉCIMEN. Téléphone : No du membre. Courriel : CONVENTION DE SERVICE D'INSPECTION D'UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL 1. PARTIES ENTRE : Représenté par : 2. OBJET DU CONTRAT Les services de L'INSPECTEUR sont retenus par l'acheteur (LE CLIENT)

Plus en détail

Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 FORMULAIRE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE THÉRAPEUTE CONJUGAL ET FAMILIAL

Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 FORMULAIRE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE THÉRAPEUTE CONJUGAL ET FAMILIAL er Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 FORMULAIRE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE THÉRAPEUTE CONJUGAL ET FAMILIAL Réservé à l'ordre Date de réception à l'otstcfq VOIR 015 Vérifiez l'exactitude

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal. Premier emprunteur : Revenus Employeur Adresse complète Ville Téléphone Poste

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal. Premier emprunteur : Revenus Employeur Adresse complète Ville Téléphone Poste Premier emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Nombre de personne

Plus en détail

P I E R R E T H I B A U L T C P A INC.

P I E R R E T H I B A U L T C P A INC. IMPÔTS Questionnaire - Impôts des particuliers *** Nouveau client, veuillez fournir une copie de la déclaration de l'année précédente et avis de cotisation fédérale et provinciale *** # CLIENT: Nouveau

Plus en détail

Coris Groupe APRIL. Association d assurance SARL Membre de la KD Groupe. Seule la version Française est juridiquement contraignante

Coris Groupe APRIL. Association d assurance SARL Membre de la KD Groupe. Seule la version Française est juridiquement contraignante Coris Groupe APRIL Association d assurance SARL Membre de la KD Groupe Seule la version Française est juridiquement contraignante Conditions générales d'assurance maladie volontaire pendant le séjour avec

Plus en détail

Fast Visa 107 rue du Château 92100 Boulogne Billancourt Tél : 01.41.41.50.40 - fax: 01.74.62.41.38 contact@fastvisa.fr

Fast Visa 107 rue du Château 92100 Boulogne Billancourt Tél : 01.41.41.50.40 - fax: 01.74.62.41.38 contact@fastvisa.fr Nom et adresse...... Ville :... Code Postal :.. Tél :..Fax :. Email :. Interlocuteur :... BON DE COMMANDE Fast Visa 107 rue du Château 92100 Boulogne Billancourt Tél : 0440.40 - fax: 076438 contact@fastvisa.fr

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS Du 04 au 07 mai 2015 à Marseille Du lundi 04 Mai au jeudi 07 Mai 2015, de 13h à 18h Durant le stage les principales étapes à la réalisation d un court métrage

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE

PRÉSENTATION DU SERVICE PRÉSENTATION DU SERVICE Vous êtes un homme, une femme, un couple ou une famille, âgés de 18 ans et plus ayant des problèmes liés à des conduites addictives, atteintes ou non d infection virale. Le service

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

Appel pour une politique stratégique et coordonnée de l'aide aux sans-abri 2014-2019

Appel pour une politique stratégique et coordonnée de l'aide aux sans-abri 2014-2019 Cet appel sollicite les responsables des gouvernements afin qu'ils s'engagent à relever ces enjeux dès l entrée en fonction de la nouvelle législature. Appel pour une politique stratégique et coordonnée

Plus en détail

Dossiers personnels de l élève

Dossiers personnels de l élève Dossiers personnels de l élève Pauline Ladouceur Octobre 2008 - 2 - Principes de base à respecter: La protection des renseignements personnels repose sur trois principes de base : le nombre de renseignements

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

accident du travail ou maladie professionnelle du

accident du travail ou maladie professionnelle du accidents travail et maladies définis et prescrits par le en avec le médecin conseil volet 1 à conserver par le médecin traitant nom de naissance (suivi s'il y a lieu nom d'usage)-prénom accident travail

Plus en détail

EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE

EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE JUIN 1999 Exigences minimales relatives à la protection des

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

Lignes. directrices. droits. d enfants. d accès. Pour l expertise en matière de garde. et des. février 2oo6

Lignes. directrices. droits. d enfants. d accès. Pour l expertise en matière de garde. et des. février 2oo6 Lignes directrices Pour l expertise en matière de garde d enfants et des droits d accès février 2oo6 INTRODUCTION................. 3 PRÉAMBULE.................. 3 I. AMORCE DU PROCESSUS........... 4 A.

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ CONVENTION DE STAGE SALARIÉ AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT

VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT Que vous voyagiez pour le travail ou pour le plaisir, votre Régime d assurance collective des chambres de commerce MC est toujours là pour vous. L assurance

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : PV 08 02 60. Date : Le 17 mai 2013. Membre: Plaignant

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : PV 08 02 60. Date : Le 17 mai 2013. Membre: Plaignant Commission d accès à l information du Québec Dossier : PV 08 02 60 Date : Le 17 mai 2013 Membre: M e Jean Chartier Plaignant et LA COMPAGNIE NATIONALE MONEY MART (INSTA-CHÈQUES) Entreprise DÉCISION OBJET

Plus en détail

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 PROJET Encadrement du système de caméras de sécurité et Foire aux questions Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 2 3 Table des matières 1. CADRE JURIDIQUE...4

Plus en détail

VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL

VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL Par Sandrine Bodson, Claire Gavroy, Nadia Uwera du CVFE En matière de violence conjugale, l évaluation de la dangerosité des situations est un enjeu

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. LA MAISON DE VIE 450 Chemin de la Peyrière - 84200 CARPENTRAS lamaisondevie@gmail.com

DEMANDE D ADMISSION. LA MAISON DE VIE 450 Chemin de la Peyrière - 84200 CARPENTRAS lamaisondevie@gmail.com pour le bien-être des personnes vivant avec le vih DEMANDE D ADMISSION LA MAISON DE VIE 450 Chemin de la Peyrière - 84200 CARPENTRAS lamaisondevie@gmail.com DOCUMENTS A JOINDRE POUR TOUTE DEMANDE D ADMISSION

Plus en détail

GUIDE DE PRATIQUE En matière de retrait du milieu familial et du placement d un enfant

GUIDE DE PRATIQUE En matière de retrait du milieu familial et du placement d un enfant Centre jeunesse de Québec Institut universitaire GUIDE DE PRATIQUE En matière de retrait du milieu familial et du placement d un enfant Direction du développement de la pratique professionnelle Révisé

Plus en détail

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec MAR / QUE 5 ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rentes d'invalidité et d'enfant de personne invalide Q-114-INV

Plus en détail

PERMIS CITOYEN. Communauté de Communes du Pays Fléchois. Partie réservée à l administration. Date du dépôt du dossier :..

PERMIS CITOYEN. Communauté de Communes du Pays Fléchois. Partie réservée à l administration. Date du dépôt du dossier :.. PERMIS CITOYEN Communauté de Communes du Pays Fléchois Partie réservée à l administration Date du dépôt du dossier :.. DEMANDEUR M Mme Mlle NOM et PRÉNOM (du candidat) :. Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Planification de votre sécurité

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Planification de votre sécurité 1 Safety Planning (French) March 2013 Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Planification de votre sécurité (Safety Planning) À qui s adresse ce thème (Who this is for) Cette fiche de renseignements

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 1 MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 préparé par Ruth Rose professeure associée de sciences économiques Université du Québec à Montréal mars 2012 AVANT PROPOS Ce

Plus en détail

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de 15 MAI 2007. - Loi relative à la création de la fonction de gardien de la paix, à la création du service des gardiens de la paix et à la modification de l'article 119bis de la nouvelle loi communale (1)

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 2 Protection de l enfance et droit de la famille FR 002 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Protection de

Plus en détail

DES EXEMPLES DE SCÉNARIOS

DES EXEMPLES DE SCÉNARIOS Formation initiale en patrouille-gendarmerie Répartition détaillée des activités DES EXEMPLES DE SCÉNARIOS Conflit entre voisins lors d une intrusion de domicile Assistance à un agent de la paix qui abuse

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS, ÉTÉ 2015

FORMULAIRE DE DEMANDE D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS, ÉTÉ 2015 FORMULAIRE DE DEMANDE D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS, ÉTÉ 2015 Critères Pour travailler à la Ville de Thetford Mines, vous devez demeurer sur le territoire de la Ville (une preuve pourra être exigée, telle que

Plus en détail

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 Mars 2013 Par le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 préparé par Ruth Rose Professeure associée

Plus en détail

ANNEXE B FORMULAIRE DE RÉCLAMATION

ANNEXE B FORMULAIRE DE RÉCLAMATION ANNEXE B FORMULAIRE DE RÉCLAMATION Entente de règlement des litiges relatifs à tous les usagers en santé mentale, patients du Centre Hospitalier Régional du Suroît de Valleyfield, qui ont fait l objet

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

CONVENTION D INVESTISSEMENT. Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document.

CONVENTION D INVESTISSEMENT. Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document. CONVENTION D INVESTISSEMENT Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document. Juin 2013 PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT ENTRE: Nom: Nom à la naissance: (Si différent)

Plus en détail

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique Date : Lieu : 9h00 à 16h30 Carnet de travail Ce carnet est à la fois, POUR VOUS, un carnet de notes, de travail et de réflexion ; Pour, un moyen de recueillir de l information sur les enjeux du gouvernement

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

SERVICE APPARTEMENTS THÉRAPEUTIQUES. Livret d Accueil - 1 -

SERVICE APPARTEMENTS THÉRAPEUTIQUES. Livret d Accueil - 1 - SERVICE APPARTEMENTS THÉRAPEUTIQUES Livret d Accueil - 1 - Sommaire Contrat de soins p 3 Contrat de séjour d occupation de l appartement Règlement intérieur d occupation de l appartement p 6 Fiche sociale

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE au 1er septembre 2015 PRESENTATION 4 Pat'Sitter est une entreprise qui propose des prestations de services à domicile pour les animaux de compagnie (garde à domicile,

Plus en détail

Liste de vérification pour la planification des services d approche

Liste de vérification pour la planification des services d approche Liste de vérification pour la planification des services d approche Janvier 2014 La présente liste de vérification s adresse aux praticiens de la santé publique qui font du travail de proximité auprès

Plus en détail

Documents nécessaires pour l inscription

Documents nécessaires pour l inscription Documents nécessaires pour l inscription Annexe 2 Le dossier administratif et le dossier médical complets doivent être obligatoirement déposés au secrétariat de l école avant le 15 septembre 2013 (prendre

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des sections de techniciens supérieurs Vu la délibération du conseil d administration du lycée en date du 29 mai 2007 approuvant la convention-type

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder ce formulaire électronique dans votre ordinateur avant de le remplir. PROPOSITION D ASSURANCE Barreau de Montréal Police 32388 - Période du 1 er aout 2015 au 31 juillet 2016 RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Demande de soumissions

Demande de soumissions Demande de soumissions Dans l affaire de la faillite de 43-1861735, Cliche Madore inc., syndic, requiert des soumissions à l'égard de l actif décrit ci-dessous. Description de l actif Bâtiments et terrain

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Ministère des affaires sociales et de la santé DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D. 312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES

Plus en détail

OLITIQUE CONCERNANT LE PLACEMENT D'ADOLESCENTS EN APPARTEMENT SEMI- AUTONOME

OLITIQUE CONCERNANT LE PLACEMENT D'ADOLESCENTS EN APPARTEMENT SEMI- AUTONOME LE CENTRE JEUNESSE GASPÉSIE/LES ÎLES P OLITIQUE CONCERNANT LE PLACEMENT D'ADOLESCENTS EN APPARTEMENT SEMI AUTONOME DOCUMENT RÉVISÉ DIRECTION DES SERVICES D'HÉBERGEMENT NOVEMBRE 1995 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur Conseil National de l Ordre des Livret de Sécurité à l usage des Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur OBSERVATOIRE POUR LA SECURITE DES MEDECINS : RECENSEMENT NATIONAL

Plus en détail

(Nom de la personne ayant l autorité parentale et ayant souscrit le chèque-service accueil) ci-après dénommé «le représentant légal» demeurant à

(Nom de la personne ayant l autorité parentale et ayant souscrit le chèque-service accueil) ci-après dénommé «le représentant légal» demeurant à Maison Relais Schoulkauz Service d éducation et d accueil 21, a Millefeld L-9776 Wilwerwiltz T +352 26 91 25 50 F +352 26 91 25 96 direction.rkau@elisabeth.lu www.elisabeth.lu CONTRAT D ACCUEIL - Conformément

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION AUX ACCUEILS PERISCOLAIRES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES AGLY-FENOUILLEDES NAP ALSH DES MERCREDIS APRES-MIDI ALAE RESTAURATION SCOLAIRE Nom de l enfant :... Prénom :... Date de naissance

Plus en détail

TROUSSE DE CONVOCATION À LA CONFÉRENCE :

TROUSSE DE CONVOCATION À LA CONFÉRENCE : TROUSSE DE CONVOCATION À LA CONFÉRENCE : Lettre d invitation Points saillants de l ordre du jour Information sur la conférence Renseignements sur l hôtel et de voyage Formulaire pour les besoins spéciaux

Plus en détail

Demande de bourse spéciale de longue durée 2015-2020

Demande de bourse spéciale de longue durée 2015-2020 Demande de bourse spéciale de longue durée 2015-2020 Cette bourse est demandée par des parents qui sont dans une situation financière difficile. Directives à suivre : 1. Le formulaire doit être rempli

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail