Carrefour Violence conjugale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carrefour Violence conjugale"

Transcription

1 "ANNEXE1" PROTOCOLE D'NTERVENTON AUPRES DES VCTMES DE VOLENCE CONJUGALE Carrefour Violence conjugale Mars 2005

2 PRNCPES DU PROTOCOLE Dans l'elaboration du protocols d'intervention de crise, naus naus sommes appuyes sur les principes 5uivants :» e droit des victimes, de leurs enfants et de leurs proches a la protection, au support et if 'information; }> e besoin qu'ont de nombreuses victimes d10btenir de 'aide psychosociale au moment de la crise; }> que 'intervention psychosociale prevue soil effectuee. lorsque possible, par des intelvenantes de sexe feminin; }:> e respect de l'autonomie at du choix des victimes dans la determination de!'aide qu'el1es desirent au non recevoir; ):> la necessite de la concertation entre les ressources pour delvetopper la continuilt3 at s qualife des senices; }> 'importance de mettre en place des m~canismes de concertation simples et efficaces, impliquant e minimum d'intermediaires; )- la reconnaissance du caractere criminel de la violence conjugale;» la necessite de responsabiliser 'agresseur face a 'arr~t de s.a violence. OBJECTFS ou PROTOCOLE Objecti!s gene raux : 1. Etablir une concertation entre les organismes des reseaux judiciaires, communautaires et de la sante et des services sociaux les plus touches par les situations de crise en violence conjugale. 2. Repondre aux besoins prioritaires des victimes et de leurs enfants en situation de crise: besein de protection, besoin de support, besoin d'informatien. 3. Favoriser une continuite a 'intervention de crise aupn3s des vlctimes. 4. Faire cesser la violence at responsabiliser les agresseurs face if leurs comportements violents. Objectifs sp~clfique& ; 1. Assurer la proleclion e1e la viclime, e1e ses enfants et de ses proches lars de la crise. 2. Enciencher e processus juel/ciaire. 3. Assurer 'acces immediat aune res source psychosociale. 4. Permettr8 ala vlctime et ases enfants de ventiler. 5. Aider la victime a faire e point sur sa situation, lui offrir les services exislants (hllobergement, accompagnement, services de sant~ at sociaux, groupes de support, service d'aide pour enfant) et en favoriser l'acces, l'informer de ses droits, recours et du cheminement de la procedure judiciaire. 6. nformer 'agresseur des ressources psych~sociates pouvant lui venir en aide. DEBUT DU PROTOCOLE ET CLENTELE VSEE Dans e cadre de ce projet, l'intervention psychosociale de crise sera offerte it toutes les victimes de Violence conjugale lars d'une intervention policiera du Service de police de la Ville de Quebec (S.P.v.Q.). Le protocols 5'enclenche suite a 'intervention policiere du S.P.V.Q. aupres de la victime, ses enfants et ses proches et de 'agresseur.

3 Le Service de police de la Ville de Quebec!o'en9age ~ : > respecter les roles et tac;hes prevus au protocole; );:> transmettre Sur une base n~~guliere ason personnel l'lnformation necessaire it 'application du protocole; >- sensibiliser e personnel policier a la problematique de e violence conjugale (viclimes, agresseuts, enf,ants exposes ala violence);» de:leguet un representant au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de proceder auna evaluation continue du fonctionnement du protocole. >- tenir des statistiques sur e nombre d'interventi~ns effectuees dans e cadre du protocole. Les taches at les responsabiiitbs des membres du Service de police de la Ville de Quebec: L'intervention policiere en matiere de violence conjugale est faite en conformite avec la procedure operationnelle en vigueur du Service de police. Lors de 'intervention policiere, les membres doivent notemment (voir schema annexe 1) :» fait6 cesser lmmediatement tout acte de violence physique et assurer la sllcurite et la protection de la vlctime de violence conjugale, de ses enfants et de ses proches;,pr.oceder a l'arrestation sans manp.9ljie l'agresseur sur les lieux. en son absence, dar1b1"i1ettre les nformatons requlses (nom, aaresse, aescnptlon pnyslque, du vbhicule, etc.) ~x jlutres vehicules de patrouille dans e but de e localiser; ~'assurer que les personnes blessees ou neeessitant des soins r~oivent de l'aide rapidemenl; )0 offrir a la victime 'assistance du Centre de crise qui peut au besoin diriger des intervenantes sur place au faire!'intervention par te~phone ou les recevoir pour evaluation ellou hebergemenl; )- reconduire, si necessaire, la femme victime et ses erifants, selon e cas, vets une maison d'hebergement proposee par e Centre de crise; :> reconduire la victime et ses enfants, si necessaire, vers un autre lieu (famille, amis, etc.) au une autre ressource d'hebergement; )- S la victime refuse toute aide, 'informer des ressources psychosociales disponibles en matiere d'hebergement et d'aide, )0 signaler ala DPJ la situation d'un enfant expose ~ la violence conjugale; ):. remettre dans tous les cas e carnet d'adressos;» faire dans taus let> cas un rapport d'evanement meme lorsque la victlme ne desire pas porter plainla at 'en informer. Lars d'une demande d'assistance pour la recuperation d~s biens de prem~r~s nl!cessims, les poliders assurent une presence policiere sur 1~ lieu~..a. noter que e p~llcler ne peut. e.nlrer dans une resdence sans detenir une autorlsatlon judlclatre au Y ~tre d3lrement autotlse. par l'occupant. Voir a l'annexe 2 la procedure d'accompagnement pour la recuperation des biens de premiere necessjte.

4 Le Centre de Crise de Quebec s'engage a:» respecter les roles et taches prevus au protocole; )i> transmettre sur une base reguliere ason personnel 'information necessaire 8. l'appjication du protocole;» sensibiliser e personnel du Centre de Crise a la problematique de la violence conjugale (victimes, agresseurs, enfants exposes a la violence):» deleguer un representant au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de proceder a une evaluation continue du fonctionnement du protocole; }> tenir des statistiques SUr e nombre d'interventions effectues dans e cadre du protocole; ~ a gerer et rendre compte du budget d'interventlon prevu. Les taches et les responsabilit"s des membras du Centre de Crise de Quebec: Par telephone: ~ 'intervenante informs la victime de sa disponlbilite alui offrir de 'aide; }> 'intervenante ehoisit avec la femme, au besoin, e lieu e plus securitaire d'intervention : a domicile, chez un tiers, dans une ressoureb, alj Centre de Crise au a l'h6pital (orsque e conjoint n'a pas et~ mis en arrestation, i n'y aura pas d'jntervention a domicile sauf dans e cas ou les policiers demeurent sur les lieux); )- selon e cas, elle offre a la femme d'effectuer des demarches t~l~phoniques aupres des maisons d'hebergement, si tel est e besoin de Ja femme, 'intervenante prend contact avec.es ressources d'hebergement selon e protocole etabli (vair annexe); lorsqu'une ressourees correspond aux besoins et qu'une place y est disponible, 'intervenante met la femme en contact avec celle ci pour evaluation. Sur place (dans un delai maximum de 45 minutes) : }:> Jes lntervenantes amenent la victime, ses enfants et ses proches s'il y B lieu aventiler et les aidera i faire e point sur la situation actuelle;» 5i la vlctime desire demeurer a son domicile, les intervenantes 'aideront a. sa faire un scenario de protection pour elle, ses enfants et sas proches (s'i y a lieu); }> les intervenantes s'lnforment aupres de la vlctjme si elle ret;oit deja une aide psychosociale d'un organl,me tel un C.L.S.C., la D.P.J., une maison d'hebergement ou un centre de femmes; l'jntervenante s'assurera qu'elle pulsse, e plus rapidement possible, entrer en contact avec cette ressource; > les intervenantes feront connattre a la victime les ressource5. disponibles ; maison d'hebergement pour femmes victimes de violence eonjugale, aide psychosociale, support et accompagnement offert par e C.L.S.C., centre de femme, groupe de support, D.P.J., etc.: :> selon e cas, les intervenantes pourront accompagner e. victime dans un autre lieu securitaire que celui d'intervent\on;» advenant que la victime aceepte un suivi d'un C.L.S.C. OU d'une autre res$ource, les intervenantes de crise verronl it effectuer la reference elles-memes au s'assureront (larsque 'intervention se fait de soir ou de nuit) qutune autre intervenante se charge de 'intervention e lendemain; >- si e camet d'adresse n'a pas ete remis par e policier, les intervenantes en Jaisseront un exemplaireala victime.

5 Choix d'une maison d'hebergement pour femmes dans e cadre du protocole : > si la femme accepte l'aide proposee par e potider, 'intervenante du centre de crise evaluera avec elle sa situation, ses besoins, e degre de dangerosite de ta situation )- a partir de cette evaluation, il faudra choisir une maison d'hebergement, pour ce faira, les erimres sont les suivants : e premier entere de choix sera e desir de la femme d'aljer dans une ressource plut6t qu'une autre, solt paree qu'elie y est deja eonnue, que la ressouree est pres au loin de son domicile, que son fonctionnement lui convient, etc" ceci suppose que 'lntervenante sait en mesure de presenter les ressources et leur differentes caracteristiques; si la femme presente une caracteristique particuliere. {ex; probleme de sa.nte mentale, intoxication, femme immigrante, femme sourde, etc,}, une ressource pouvant repondre a ses besoin sera trouvee; si 1'1 femme ne manifeste aucune preference.et ne presente aucune caracterlstique particuliere qui pourrait J'exclure d'une ressource au d'une autre, la maison choisie sera celie parmi les ressources en annexa;. lorsque l'intervenante du centre de crise s'est assuree qu'il y a de la place dans la maison choisie, el/e met la femme en contact avec 'intervenante de la rna/son d'h"bergement pour fin d'evaluation; 9i aucune place n'est disponible dans les maisons d'hebergement en annexe 3, les ressources alternatives d'hebergement a 'annexe 4 et 5 pourrant ~tre contactees. Choix d'une res Source d'hebergement pouvant accueillir des hommes dans e cadre du protocole:»- dans e cas au la victirne est un homme, e Centre de Crise evaluera la pertinence d'offrir l'hobergement Las maisons d'hebergement associees au protocols s'engagent a: )- respecter les roles et t~che$ prevu5 au protocola;» transmettre sur une base reguliere a son personnel 'information neeessaite a l'application du protocole; }> deleguer deux representantes au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de procede, aune evaluation continue du fonctionnement du protocole;» tenir des statistique$ sur e nombre d'interventions effectuees dans e cadre du protocole; ~ preparer et donner de la formation aux intervenantes de crise lorsque necessaire, Les C.L.S.C. associes au protocole s'engagent a: J> respecter les roles et taches prevus au protocole; }> transmettre sur une base reguliere a son personnel 'information necessaire a 'application du protocole;» recevoir et traiter rapidement, av~c un minimum d'intermediaires, les refe~rences du Centre de Crise de Quebec;» s'assurer que ltintervenante responsable du suivi contacte /a victime entre "24 a 48 heures apres l'intervention de crise; }> faire connaitre ala victime les ressources disponibles; ~ remettre e carnet d'adresse a la victime s'il y a lieu.

6 La O.P.J. associee au protocole slengage it :» respecter les roles et t~ches prevus au protocole;» transmettre sur une base regujlere ason personnel 'information necessaire a'application du protocole; ~ sensibiliser e personnel de la D.P.J. ala problematique de la violence conjugale;» recevoir et traiter e signalement d'un enfant expose it la violence conjugale dans les delais que requiert la situation (immediat, 24 heures, 4 jours); > deleguer un representant au comite de coordination du protocole qui aura comme mandat de proceder a une evaluation continue du fonctionnement du protocole: )0 tenir des statistiques sur e nombre d'interventions effectuees dans e cadre du protocole. La Comite de coordination Composition: Le comite est compose d'un(e) representant(e) du S.P.V.Q., d'un(e) representant(e) du Centre de crise, d'un(e) representant(e) du C.L.S.C., d'un(e) representant(e) de la D.P.J., d'une representante d'une malson d'hebergement affiliee au Regroupement provincial d'h~bergement et de transition pour femme victime de violence conjugale et d'une representante d'une maison d'hl!bergement de la Federation des ressources d'hebergement pour femmes violentees OU en difficulto du Quebec. Le role du comite : )- assurer 'implantation et l'application du protocole; }:> assurer que les organisations signataires du protocole respectent leurs engagements, taches et responsabilites;» l!valuer 'implantation. e fonctionnement et les impacts du protocole et apporter les correctifs necessaires a sa bonne marche; }> elaborer un plan de formation et s'assurer que les organisations signataires du protocole e respectent; )0 reunir e Comite de coordination une fois par annee pour faire e bilan et produjre un rapport aux organismes signataires et ala Table Carrefour violence conjugale.

7 ANNEXE 1 SCHEMA D'NTERVENTON AUPRES DE LA VCTME Viclime agressel-e Presence d'enfants Signalement DPJ Jntervention policiere ~ Victime blessee jviclime non blessee! Besoln de soins Pas besoin de Offre rafde immlkliats soins immmiats duccq Peut ofl1ir e Contacte e service Acceple raide Retuse raide transport ambulancier ArhOpital offre A rh6pilal anre Corn munication Victime reste Viclime veul quitter e service CeQ e service CCQ avec e CCQ au domicile e domicile Acceple Refuse VlCtlme veuf rester Victime veut quitter Quitte el remet Au Desain adomicile e domicile carnet d'adlesse conduire vers m autre endro~ J Communbatioo Reme1 camet Altendre les Quitte el remet e Gonduire vers Conduire vers Remetcarnet. avec leccq d'adresse ifltervenanls du camel d'adresse.un autre endroit un centre d'adtesse CeQ s'il y 3 d'hebergement deplacemenf C.C.Q. = Centre de crise de Quebec Remet camet Remel carnef d'adresse d'adresse J

8 ANNEXE 2 Proc~dure9 d'accompagnement pour 13 recuperation des biens de premiere necesslte 1. Objectifs )- Elaborer une procedure securitaire pour la recuperation des biens de premiere necessite. )0 Offrir un service d'accompagnement lorsqu'une personna desire retourner chercher ses effets personnels au domicile conjugal. )- Etablir les roles et responsabilites des intervenantes, 2. Procedures d'accompagnement pour 13 recuperation des effets personnels 2.1 Le role et les respon~bilites du Centre de crise de Quebec et des maisons d'hebergement.» Assisler la victime hebergee dans '~valualion du risque pour la recuperation de ses effets personnels au domicile' conjugal. > Lorsqu'il est juge trap risque pour la personna de se presenter seule au domicile conjugal, fournir e formulaire "Recuperation des effets personnels" et 'assister pour e completer.» R8ferer la victime au Centre du Service de police une fols e formulaire complete,. A noter que e Centre de crise et les maisons d'hebergement n'offrent pas e service d'accampagn.ement pour la recuperation des effets personnels. 2.2 Le role et les responsabililes du Service de police de. \/ille de Quebec.» Diriger e personna desirant etre accompagnee vers e poste d'arrondissement concerne, de preference, aux heures de faible achalandage (du lundi au mercredi entre 09hOO et 11 hoo ou entre 13h30 et 15hOO au apres 20hOO et la fin de semaine en avant-mdi). }o Reeuperer e formulaire ~Recuperation des effets personnels" complete et en faire la verification. )0 Accompagner la personne sur place et obtenir e consentement de j'occupant des lieux s'il est present dans e but d'obtenir 'acces au domicile.» Assurer une presence tout au long de la recuperation des effets indiques sur e formulaire afin de limiter 'intervention et assurer la securite des personnes.» Si 'occupant des lieux refuse 'acces ou que e Service de police de la Ville de Quebec juga que 'intervention comporte trop de risque pollr la securite des personnes mpliquees, l'intervention est inferrompua jusqu'a l'obtentlon d'une autorisation legale. ~ Rediger ou dicter un rapport des evenements ou un complement de rapport.

9 .""' ~Y'quebec 11. Numl:'!ro de dossier: ANNEXE 2.2 FORMULARE DE RECUPERATON DES EFFETs PERSONNELS 2. dentification: Nom, prenom Date de naissance : _ 3. Effets personnels dont e besoin est urgent (pour vos besoins essentiels seulement et ceux de vos enfants s'il y a lieu) : Effets personnels: Cartes d'idenlite : Vetements: Preclsez: - Medicaments: Mat~riel scolaire : Transport (mmatriculation, c1~s, laissez-passer): 4. Lieu de 'accompagnement : Adresse; Numero de telephone: 5. L'occupant des li~ux et particularites : Occupant: Nom, prenom: _ Date de naissance ; _ Particularites (etat psychologiqlle. autres), precisez en details : A Yolre connaissance. fait l robjet d'une plaintli policiere? Si Qui, precisez. Qui No dossier si connu _ 6. Autre(s) resident(s) des leux: Resident(s) : Nom, prenom : _~ _ Date de naissance : _ Nom, prenom : _ Date de naissance : _ Nom, prenom : _ Date de nalssance : _ DevrionswOOUs leur porter une atlention partlculiere.? 51 QUi, precisez : VERSO

10 ... _.- 7. Vchlcule de 'occupant dc9 ieux Annee: Marque: (annea, marque, modele, couleuf, immatrlculalion) : Modele: lmmat. : 8. Armes. objets au animaux dangereux sur les leux : Liste des objets: Description: Endroit au ils se trouvent : 9. Engagement et consentement : J1atteste que les informations inscrites sur ce formulaire sont veridiques et completes. J'accepte de laisser les policiers engager des discussions avec 'occupant des lieux. J'acceptede respecter les consignes de securite donnees par les policiers. J'accepte de recuperer que les effets personnels inscrits au present formula ire a 'item 3. Signature : Date: 10. Remarques: L'occupant des ieux peut refuser f'aeees, ou s'ill'autorise, retirer en tout temps son consentement. Les policiers ne peuvent forcer J'entree d'un lieu pour r~cupererdes effets personnels sans avolr une autorisation legale. Le Service de police de la Ville de QUQbec peut refuser en tout temps l'accompagnement s'i consldere que cette demarche comporte trap de risque pour la securite des personnes.

11 Annexe 3 Maison d'hebergement pour femmes victimes de violence conjugale et familiale La Maison des Femmes de Quebec a Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec ou sans enfants...l:l. La consommation d'oleool et de drogue est interdite dans 10 maison, (Elle ne doit pas etre en etat d'ebrieti)...a. ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. ~ Elle doit etre autonotne et capable d'iffectuer des taches et des reccs. La Maison d'hebergement pour femmes immigrantes """ Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec ou sans enfants. A La consommotion d'alccol et de drogue est tnterdite dans 10 maison. (Elle ne doit pas etre en etat d'ebrieti). A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. A Elle dolt etre autonome et capable d'effectuer des taches et des repas. A Service d'occompaqnement Ql'immiqration et service d'interprete. La Maison du Cczur pour Femmes A Femmes victimes de violence conjugole et familiale avec ou sans enfants...q. La consotnmation d'alcool et de drogue est interdite dans 10 maison. (Elle ne doit pas etre en etat d'ebriete)..a ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfonts...a.. Elle doit etre autonome et capable d'effectuer des teiches. A Suivi al'ex"terne pour les femmes ayant vicu de Q violence conjugale au familiae, sans hebergement. 4 Chambre brivee. La Moisan Kinsmen Marie-Rollet A Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec au SanS enfants...e. Valet femmes en difficultes avec enfants..0.. ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. A Chambre privee. A Femmes arnobilite restreinte sont occueillies, 10 Maison est adatltee.

12 Annexe 4 Hebergement pour femmes La Maison H~ ne Locrolx A Femmes en difficultes ou victitnes de violence conjugale (probleme de toxicomanie. de sante mentcle). 4 N'accepte pas les enfants....a.. Mode de vie structure. A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes'. A Alcoolique Anonyme et Alanon se rendent Q10 Moison. A CoGt: $ 7.00 par jour au contribution volontaire. A Chambres partagees. a Elle doit etre Qutonome: et eauable. d'effectuer des taches. YWCA rue Holland a. Location de chombres d prix modiques pour femmes en difficulms. 4 Accepte les enfonts sous~riserve (gart;ons de mains de 12 ons et filles de taus ages). ~ Elle doit avoir cesse sa consommation d'alcool au de drogues depuis au mains 3 mois. A Probleme de sante mentale controie par une medication. A Chambres pour depannage (maximum 1 mois). A Heberaement court et moyen terme ( 3 a18 mois) Dour reinsertion sociale. "'" A A A A A A.A. Lauberiviere (Secteur hmmes) 401 rue St-Paul (coin Vallieres) Femmes en difficultes. Valet depannage et valet hebergement. Hebergement de court terme. Probleme de santementale contrae par une medication. Maison ouverte atout e mo"de (ce "'est pas un lieu de protection). Soupe populaire. CoGt: $ 5.00 par jour. Chambre~ partaqees.

13 Annexe 5 Maison d'hebergement pour femmes victimes de violen<;e conjugale et familiale (hors territoire) La Janction pour Elle Rive-Sud de Quebec "Q. Femmes victimes de violence conjugale avec all sans enfants. A" La consotnmation d'alccol et de drogue est interdite dam 10 maison. (Elle ne dait pas etre etat d'ebriete). A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. a Elle doit ftre autonome et capable d'effectuer des taches et des repas. A Consultations externes. Mirepi Partneuf A Femmes victimes de violence conjugole et familiale avec au sans enfants. 4 Volet femmes en difficultes avec OU sans enfants. a cogt: $5.00 par jour par femme et $0.00 par enfant...e. La consommation d'olcool et de drogue est interdite dans 10 maison. CElie ne dait pas etre etat d'cbriete)...c.. ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. a Elle doit etre cutanome et capable d'effectuer des taches. Consultations externes. a La Montee Charlesvoix Femmes victimes de violence conjugale et familiale avec au sons enfants. A La consommation d'okool et de drogue est interdite dans 10 maison. (Elle ne doit pas etre "tat d'ebriete).. A ntervention individuelle et de groupe pour les femmes et leurs enfants. Elle doit etre autonome et capable d'effectuer des taches et des repas. a

14 La Maison Char-lotte 5 rue McMahan a Femmes en difficultes. A ntervention individuelle et de groupe. A Court. moyen et long terme. ~ Chambres privees et semi~privees. A Elle dolt etre Qutonome et capable d'effectuer des taches..a.. Service de cafeteria disponible. A Cant pour e layer et 10 nourriture.' Hebergement Bon-Pasteur 831 Sir Alphonse-Routhier Q, Maison de repos et de detente tenue par des re1igieuses..a N'accueiile pas les enfants. A Ne fait pas de dipannage. 10 femme doit avoir une cdresse fixe. A Cant: $ par jour..a Duree; court terme. Maison Marie Frederique A Maison de reinsertion sodale pour femmes et hommes, ogees entre 18 et 30 ans..fl Personnes autonomes..a Maison affront un bon encadrement..a Cant: $ par mois (ogee et nourrie). A Chombres privees. A Duree: court et moyen fer-me.

Le droit criminel en bref

Le droit criminel en bref Le droit criminel en bref Avec le soutien financier de Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement la position officielle du gouvernement de l Ontario. 1 Campagne Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté

d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté Alliance Alliance des des maisons d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté Une écoute et une aide à portée de main 24 heures par jour, 7 jours et ce, 365 jours par année. Historique

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

Règlement sur les normes et barèmes de l'aide personnelle à domicile

Règlement sur les normes et barèmes de l'aide personnelle à domicile Règlement sur les normes et barèmes de l'aide personnelle à domicile Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (L.R.Q., c. A-3.001, a. 160, 454 par. 2.1). SECTION I AIDE PERSONNELLE

Plus en détail

Etendue des violences domestiques à Genève. Premier bilan exhaustif et perspectives

Etendue des violences domestiques à Genève. Premier bilan exhaustif et perspectives Etendue des violences domestiques à Genève Premier bilan exhaustif et perspectives 20.09.2013 - Page 1 Introduction Etablir des données chiffrées exhaustives: une nécessité pour lutter efficacement et

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL (RH-P-02) ADOPTION : CC 9610-1200 MISE EN VIGUEUR : 1 er octobre 1996 AMENDEMENT : Septembre 2000 1. ÉNONCÉ Le présent programme s'inscrit dans les orientations

Plus en détail

Par: Stéphanie Meilleur

Par: Stéphanie Meilleur * Par: Stéphanie Meilleur Conseillère en information scolaire et professionnelle CÉSAR, Université de Montréal http://cesar.umontreal.ca/orientation/exercices.htm Table des matières 1. Explication de la

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits.

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. NOTICE EXPLICATIVE Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. écrit. Vous allez être reçu(e) pour relater des faits qui seront

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

GRILLE 1 D IDENTIFICATION DES FACTEURS DE RISQUE D AGRESSIONS DES PROFESSIONNELLES EN SOINS PAR LA CLIENTÈLE 2

GRILLE 1 D IDENTIFICATION DES FACTEURS DE RISQUE D AGRESSIONS DES PROFESSIONNELLES EN SOINS PAR LA CLIENTÈLE 2 GRILLE 1 D IDENTIFICATION DES FACTEURS DE RISQUE D AGRESSIONS DES PROFESSIONNELLES EN SOINS PAR LA CLIENTÈLE 2 1 SÉCURITÉ DU PERSONNEL 3 ET DES LIEUX AU TRAVAIL A) Dans l établissement 1. 2. 3. 4. L accès

Plus en détail

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE)

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Date d'entrée en vigueur: 09/06/02 Date de fin: Commentaire: Service émetteur:

Plus en détail

REGLEMENT VOYAGES SCOLAIRES 2007/2008. Règlement interne des voyages scolaires et excursions de l Ecole Européenne de Bruxelles III

REGLEMENT VOYAGES SCOLAIRES 2007/2008. Règlement interne des voyages scolaires et excursions de l Ecole Européenne de Bruxelles III Règlement interne des voyages scolaires et excursions de l Ecole Européenne de Bruxelles III Introduction Les voyages scolaires et/ou excursions, c est à-dire tout déplacement d un groupe d élèves impliquant

Plus en détail

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Mise en contexte Au SPVM Environ 18 000 appels de service au 911

Plus en détail

AVIS RELATIF À LA DIFFUSION VIA INTRANET ET INTERNET PAR LA VILLE DE GATINEAU DES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS LES DEMANDES DE PERMIS DE CONSTRUCTION

AVIS RELATIF À LA DIFFUSION VIA INTRANET ET INTERNET PAR LA VILLE DE GATINEAU DES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS LES DEMANDES DE PERMIS DE CONSTRUCTION AVIS RELATIF À LA DIFFUSION VIA INTRANET ET INTERNET PAR LA VILLE DE GATINEAU DES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS LES DEMANDES DE PERMIS DE CONSTRUCTION DOSSIER 99 05 34 MAI 1999 Le responsable de l'accès

Plus en détail

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Code de programme : Code de l état : Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Instructions : Veuillez répondre

Plus en détail

40 ANS À RECONSTRUIRE DES VIES!

40 ANS À RECONSTRUIRE DES VIES! 40 ANS À RECONSTRUIRE DES VIES! RECONSTRUIRE DES VIES Les Auberges du cœur ont vu le jour il y a plus de 40 ans et depuis elles contribuent à reconstruire des vies. Au cours des années, elles ont accueilli

Plus en détail

L'aide juridique. Mémoire présenté à la commission parlementaire sur le régime d'aide juridique

L'aide juridique. Mémoire présenté à la commission parlementaire sur le régime d'aide juridique L'aide juridique Mémoire présenté à la commission parlementaire sur le régime d'aide juridique Décembre 1993 Mémoire sur le régime d'aide juridique Présenté par une groupe de travail formé des associations

Plus en détail

Stages 2012-2013 RENCONTRE D INFORMATION

Stages 2012-2013 RENCONTRE D INFORMATION Stages 2012-2013 RENCONTRE D INFORMATION Orientation Intervention Cours obligatoires CRI 3800 Principes d évaluation clinique CRI 2811 Techniques entrevue CRI 2015 Relation d aide CRI 2455 Perosnnalité

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PRÉSENTÉ PAR MADAME DOMINIQUE VIEN MINISTRE DÉLÉGUÉE AUX SERVICES SOCIAUX LE 12 MAI 2011

TABLEAU COMPARATIF PRÉSENTÉ PAR MADAME DOMINIQUE VIEN MINISTRE DÉLÉGUÉE AUX SERVICES SOCIAUX LE 12 MAI 2011 TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI N O 16 Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière de santé et de services sociaux afin notamment de resserrer le processus de certification des résidences

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Accueil L accueil des équipes se fera le vendredi 14 mars de 16h à 19h au Club Nautique de Pornic, Port de Plaisance, av. de la Noeveillard Il est demandé aux étudiants de se munir

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO Document d orientation pour l engagement des partenaires francophones en vue de valider les priorités en santé mentale et lutte contre les dépendances en Ontario Réseau franco-santé

Plus en détail

Un monde meilleur pour les femmes : Aller de l avant

Un monde meilleur pour les femmes : Aller de l avant Un monde meilleur pour les femmes : Aller de l avant 2 0 0 5-2 0 1 0 UN MONDE MEILLEUR POUR LES FEMMES : ALLER DE L'AVANT 2005-2010 Publiée par : Province du Nouveau-Brunswick C.P. 6000 Fredericton N.-B.

Plus en détail

PROCÉDURE 1. OBJECTIF

PROCÉDURE 1. OBJECTIF PROCÉDURE Code : PR-DG-015-1 Présentée et adoptée au comité de direction le : 10 novembre 2010. Entrée en vigueur le même jour Bonification approuvée et adoptée au comité de direction le : 10 avril 2013

Plus en détail

Procédure relative au transport des jeunes

Procédure relative au transport des jeunes Procédure relative au transport des jeunes JUIN 2013 PRODUCTION Madame Linda Keating Monsieur Sylvain Cormier Monsieur Mario Cyr COLLABORATEURS Membres du Comité de direction générale MISE EN PAGE Madame

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

FIFA A L'ATTENTION DES ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA FIFA. 6 e Symposium de la FIFA sur le football feminin a Vancouver, 3-5 juillet 2015

FIFA A L'ATTENTION DES ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA FIFA. 6 e Symposium de la FIFA sur le football feminin a Vancouver, 3-5 juillet 2015 FIFA For the Came. For the World. A L'ATTENTION DES ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA FIFA Circulaire n01467 Zurich, le 15 janvier 2015 SGa/mfa/tha/dse-aka 6 e Symposium de la FIFA sur le football feminin a Vancouver,

Plus en détail

SERVICE D ANIMATION ESTIVALE (SAE) DE WEEDON

SERVICE D ANIMATION ESTIVALE (SAE) DE WEEDON SPORTS LOISIRS WEEDON 209, rue des Érables local 204 WEEDON (Québec) J0B 3J0 Tél. : 819 877-3044 Heures d ouverture : Jeudi de 8h30 à 12h 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 11h30 FICHE D INSCRIPTION Une

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral

Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral ENTRE Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral Le Centre Hospitalier Affilié Universitaire Hôtel-Dieu de Lévis ET La Société de Réadaptation et d intégration communautaire 31 janvier

Plus en détail

Objet: stages pour les candidats secouristes-ambulanciers

Objet: stages pour les candidats secouristes-ambulanciers . MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L'ENVIRONNEMENT Al' ADMINISTRATION DES SOINS DE SANTE Secours Sanitaires à la Population Civile Service 100. 1010 BRUXELLES, 0 9 nec.1001 Cité

Plus en détail

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier en lieu de vie et d'accueil pour mineurs

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier en lieu de vie et d'accueil pour mineurs Convention type «lieu de vie et d accueil» Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier en lieu de vie et d'accueil pour mineurs Entre, d'une part, le Conseil général des Vosges,

Plus en détail

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut Règlement de maison Table des matières 1. Visites... 3 2. Vie communautaire... 3 3. Fumée dans le foyer... 4 4. Consommation, trafic de produits non autorisés et illictes... 4 5. Vie intime... 4 6. Absences...

Plus en détail

Modèles de CV. Pour un CV à votre image

Modèles de CV. Pour un CV à votre image Pour un CV à votre image Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Modèle Chronologique 420, du Marché Saint-Jérôme (Québec), H9H 9H9 (450) 000-0000 OBJECTIF D EMPLOI Obtenir

Plus en détail

Au total, plus de 1500 athlètes et entraineurs provenant de plus de 120 clubs de tous les coins du monde.

Au total, plus de 1500 athlètes et entraineurs provenant de plus de 120 clubs de tous les coins du monde. CHEER-REP Cher Parents, L équipe des camps Cheer-Rep est prête à accueillir votre enfant cet été à Chertsey pour un séjour qu il ne sera pas prêt d oublier! Au total, plus de 1500 athlètes et entraineurs

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal Premier emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Nombre de personne

Plus en détail

Difficultés d accès au logement pour les femmes victimes de violence conjugale après un séjour en maison d hébergement

Difficultés d accès au logement pour les femmes victimes de violence conjugale après un séjour en maison d hébergement Difficultés d accès au logement pour les femmes victimes de violence conjugale après un séjour en maison d hébergement Enquête effectuée en 2004 Présentée à M. Miloon Kothari, Rapporteur spécial des Nations

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal Premier emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Nombre de personne

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL v. 07-2014 ENTENTE D EMPLOI COMME DOMESTIQUE PRIVÉ (EEDP)

MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL v. 07-2014 ENTENTE D EMPLOI COMME DOMESTIQUE PRIVÉ (EEDP) MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL v. 07-2014 ENTENTE D EMPLOI COMME DOMESTIQUE PRIVÉ (EEDP) EMPLOYEUR Nom de famille Prénom Titre et désignation Adresse domiciliaire actuelle Téléphone EMPLOYÉ(E) Nom de famille

Plus en détail

CODE DE VIE 2013-2014

CODE DE VIE 2013-2014 CODE DE VIE 2013-2014 1. ASSIDUITÉ J assiste obligatoirement à tous mes cours. Je fais tous les travaux demandés et je les remets à temps. Après une absence ou à la demande des enseignants, je me présente

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL Description sommaire «Intervenir auprès des personnes, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de favoriser leur fonctionnement social». (Code

Plus en détail

Fédération Française du Sport Universitaire Académie de Caen Basse Normandie

Fédération Française du Sport Universitaire Académie de Caen Basse Normandie ACCUEIL L'accueil des équipes se fera * le vendredi 27 mars de 16h à 19h à la base nautique de la plage de Collignon. INFORMATIONS GENERALES Il est demandé aux étudiants de se munir de leur carte d'étudiant

Plus en détail

DOCUMENT INDIVIDUEL D ACCOMPAGNEMENT EN ACCUEIL DE NUIT

DOCUMENT INDIVIDUEL D ACCOMPAGNEMENT EN ACCUEIL DE NUIT DOCUMENT INDIVIDUEL D ACCOMPAGNEMENT EN ACCUEIL DE NUIT Modifié par le Conseil de la Vie Sociale le 5 juin 2014 RESIDENCE LES MENHIRS 1 rue Chateaubriand 35360 MEDREAC Tél. : 02.99.61.77.61 Fax : 02.99.61.77.67

Plus en détail

DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION

DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION 30 téléphones portables disponibles 27 femmes ont été admises au dispositif. Le bénéfice du TGD pendant une durée de 6 mois a

Plus en détail

MODÈLE DE DEMANDE D ORDRE DE PROTECTION

MODÈLE DE DEMANDE D ORDRE DE PROTECTION FORMULAIRE DEMANDE ORDRE DE PROTECTION DATE: HEURE: MODÈLE DE DEMANDE D ORDRE DE PROTECTION ORGANISME RÉCEPTEUR DE LA DEMANDE Nom de l organisme: Adresse: Téléphone: Fax: Courrier électronique: Localité:

Plus en détail

UNE POLITIQUE ALCOOL ET STUPÉFIANTS QUI PRÉVIENT Colloque 2015 Via Prévention. J.Jacques Alary C.A.É., F.C.I.L.T.,CCLP. j.alary@alaryplus.

UNE POLITIQUE ALCOOL ET STUPÉFIANTS QUI PRÉVIENT Colloque 2015 Via Prévention. J.Jacques Alary C.A.É., F.C.I.L.T.,CCLP. j.alary@alaryplus. UNE POLITIQUE ALCOOL ET STUPÉFIANTS QUI PRÉVIENT Colloque 2015 Via Prévention J.Jacques Alary C.A.É., F.C.I.L.T.,CCLP. j.alary@alaryplus.ca Plan de la présentation Les obligations américaines Le contexte

Plus en détail

Abri de la Rive-Sud Rapport annuel 2011-2012

Abri de la Rive-Sud Rapport annuel 2011-2012 1.1 Abri de la Rive-Sud Rapport annuel 2011-2012 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES EN UN COUP D OEIL... 2 NOTRE MISSION... 3 NOS SALUTATIONS... 4 CONSEIL D ADMINISTRATION 2011-2012... 5 STATISTIQUES DU 1ER

Plus en détail

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental 1 Parenting (French) March 2013 Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental (Parenting) À qui s adresse ce thème (Who this is for) Cette fiche de renseignements vous concerne si : vous

Plus en détail

ATTENDU QU avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du conseil du 7 juin 2010;

ATTENDU QU avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du conseil du 7 juin 2010; VILLE DE HAMPSTEAD PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT N O 761-3 MODIFIANT LE RÈGLEMENT NO. 761 CONCERNANT LES CHIENS ATTENDU QU avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du conseil du 7 juin

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES BÉNÉFICIAIRES DE L'AIDE SOCIALE AIDE SOCIALE À L'ENFANCE

QUESTIONNAIRE SUR LES BÉNÉFICIAIRES DE L'AIDE SOCIALE AIDE SOCIALE À L'ENFANCE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Règlement de Fonctionnement

Règlement de Fonctionnement Règlement de Fonctionnement Service Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Le règlement de fonctionnement est établi conformément aux dispositions du décret N 2008-1504 du 30 décembre 2008.

Plus en détail

POLITIQUE DE CONGÉS. Modification :

POLITIQUE DE CONGÉS. Modification : POLITIQUE DE CONGÉS Adoption : Modification : Résolution XXIV du Conseil provisoire de la CSDM du 3 juin 1998 1- OBJECTIF Adapter la Politique des congés aux besoins de la CSDM et à la situation actuelle

Plus en détail

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT entre Monsieur/Madame NOM NOM À LA NAISSANCE PRÉNOM DATE DE NAISSANCE ADRESSE PERMANENTE ADRESSE DE CORRESPONDANCE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE

Plus en détail

1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient :

1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : R.R.V.M. c. C-10 RÈGLEMENT SUR LE CONTRÔLE DES CHIENS ET AUTRES ANIMAUX SECTION I DÉFINITIONS 1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : «directeur» : le directeur du service des permis

Plus en détail

POLITIQUE FINANCIÈRE

POLITIQUE FINANCIÈRE POLITIQUE FINANCIÈRE SYNDICAT DES ÉTUDIANTS ET ÉTUDIANTES SALARIÉS-E-S DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI (SEES-UQAR) ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA (AFPC)/FTQ Adoptée en AG le 30 octobre

Plus en détail

Formulaire de pre -autorisation

Formulaire de pre -autorisation Cynthia Gibeault Courtier hypothécaire Formulaire de pre -autorisation * Deux emprunteurs Emprunteur 1 renseignements personnels Demandeur Prénom et nom de famille : Date de naissance (jour/mois/année)

Plus en détail

Formulaire de pre -autorisation

Formulaire de pre -autorisation Cynthia Gibeault Courtier hypothécaire Formulaire de pre -autorisation * S il y a deux emprunteurs, veuillez remplir chacun votre propre formulaire Emprunteur renseignements personnels Demandeur Prénom

Plus en détail

Réseau des parents d accueil de Saxon

Réseau des parents d accueil de Saxon Réseau des parents d accueil de Saxon Qui sommes-nous? Nos buts Notre mission Notre réseau L association des parents d accueil de jour a été créée afin de venir en aide aux parents qui travaillent et qui

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Educateur-intervenant éducatif/ éducatrice-intervenante éducative (23151 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Educateur..................................................

Plus en détail

Demande de concession Atelier et unité mobile

Demande de concession Atelier et unité mobile Demande de concession Atelier et unité mobile Soudure Plastique Québec : un leader en fusion des matières plastiques. Il y a quelques années, Soudure Plastique Québec a développé et peaufiné une technique

Plus en détail

COMITÉ DES SERVICES AUX GROUPES RÉGION 87 - SUD-OUEST DU QUÉBEC

COMITÉ DES SERVICES AUX GROUPES RÉGION 87 - SUD-OUEST DU QUÉBEC 1 COMITÉ DES SERVICES AUX GROUPES RÉGION 87 - SUD-OUEST DU QUÉBEC LIGNES DE CONDUITE DE COMITÉ Révision 2013 Le présent document a été conçu dans l esprit de la 9 e tradition : "Comme mouvement, les Alcooliques

Plus en détail

Hébergement TNT RC ANNEXE H7 REGLES D ACCES AUX SITES GERES PAR TDF APPLICABLES AUX OPERATEURS. Version 2015_1 du 01 juin 2015

Hébergement TNT RC ANNEXE H7 REGLES D ACCES AUX SITES GERES PAR TDF APPLICABLES AUX OPERATEURS. Version 2015_1 du 01 juin 2015 O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 5 Hébergement TNT RC ANNEXE H7 REGLES D ACCES AUX SITES GERES PAR TDF APPLICABLES AUX OPERATEURS Version 2015_1 du 01 juin 2015 * Imaginer des solutions pour un monde

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Répertoire téléphonique Table des matières

Répertoire téléphonique Table des matières Répertoire téléphonique Table des matières Urgence 1 Alimentation 1-2-6-7 Centre hospitalier Rouyn-Noranda (CHRN) 1 CSSSRN (ancien CLCS) 2 Droit et défense de droits 2-3 Éducation et loisir 3 Groupes de

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 TABLE DES MATIÈRES

ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 TABLE DES MATIÈRES DIRECTIVES DU SERVICE DE L'ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE SUR L'APPLICATION DE L'ARRÊTÉ RELATIF AU PROGRAMME SPORTS-ARTS-ETUDES DANS LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE (SAE-EO), DU 15 AVRIL 2015 ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT SOCIAL DEMANDE EN VUE DE DEVENIR FAMILLE D'ACCUEIL. Partie A : À l'usage du bureau seulement. (s'il y a lieu) (s'il y a lieu)

DÉVELOPPEMENT SOCIAL DEMANDE EN VUE DE DEVENIR FAMILLE D'ACCUEIL. Partie A : À l'usage du bureau seulement. (s'il y a lieu) (s'il y a lieu) DEMANDE EN VUE DE DEVENIR FAMILLE D'ACCUEIL Partie A : DÉVELOPPEMENT SOCIAL Nom au complet du ou des demandeur : 1) Adresse postale au complet : Code postal : Directives pour se rendre à la maison : Numéro(s)

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 12 AU 18 NOVEMBRE 2013. La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 12 AU 18 NOVEMBRE 2013. La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie Saviez-vous que? La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie La Sûreté du Québec souligne la 26 e semaine de la prévention de la toxicomanie, qui se déroule du 17 au 24 novembre

Plus en détail

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT

VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT Que vous voyagiez pour le travail ou pour le plaisir, votre Régime d assurance collective des chambres de commerce MC est toujours là pour vous. L assurance

Plus en détail

P I E R R E T H I B A U L T C P A INC.

P I E R R E T H I B A U L T C P A INC. IMPÔTS Questionnaire - Impôts des particuliers *** Nouveau client, veuillez fournir une copie de la déclaration de l'année précédente et avis de cotisation fédérale et provinciale *** # CLIENT: Nouveau

Plus en détail

Convention de bénévolat. Saison 2013

Convention de bénévolat. Saison 2013 Convention de bénévolat Saison 2013 Convention de bénévolat Entreprise d économie sociale fondée en 2001, le Consortium Écho-Logique se distingue par sa vision axée sur les valeurs de l écocitoyenneté

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

DEMANDE DE PARTICIPATION AU RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE - NOUVEAU MEMBRE

DEMANDE DE PARTICIPATION AU RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE - NOUVEAU MEMBRE Siège social One Westmount Road North P.O. Box 1603, Stn. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 4C7 Tél. S.F. 1 800 265-4556 Tél. 519 886-5210 Téléc. 519 883-7403 www.equitablesante.ca DEMANDE DE PARTICIPATION

Plus en détail

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP)

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP) En ce qui concerne l'accès à www.poldoc.be, il est utile de consulter l'infonouvelles n 1719 du 19 octobre 2006 avec comme titre: " PolDoc, le site documentaire de la police, accessible à tous sur l'internet!

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE Coordonnées de l enfant FICHE D INSCRIPTION Nom :. Prénom(s) :. Date de naissance : Coordonnées des parents ou tuteurs de l enfant Nom : Prénom : Lien de parenté

Plus en détail

POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT. L A.R.C.H.E. de l Estrie

POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT. L A.R.C.H.E. de l Estrie POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT L A.R.C.H.E. de l Estrie Politique adoptée par le conseil d administration Le 28 mai 2007 Révisé le 9 juillet 2014 POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Sociologie La mise en liberté sous condition Descriptif Le module La mise en liberté sous condition permet aux étudiants de démystifier le processus

Plus en détail

Profil du milieu clinique (PRO-MC) : ressources et perspectives d'apprentissage

Profil du milieu clinique (PRO-MC) : ressources et perspectives d'apprentissage Profil du milieu clinique (PRO-MC) : ressources et perspectives d'apprentissage Veuillez remplir le formulaire et le faire pan.enir a 'universite affiliee a votre programme d'ergothgrapie, Coordonnees

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

MODÈLE DE DEMANDE D ORDRE DE PROTECTION

MODÈLE DE DEMANDE D ORDRE DE PROTECTION FORMULAIRE DEMANDE ORDRE DE PROTECTION MODÈLE DE DEMANDE D ORDRE DE PROTECTION DATE: HEURE: ORGANISME RÉCEPTEUR DE LA DEMANDE Nom de l organisme: Adresse: Téléphone: Fax: Courrier électronique: Localité:

Plus en détail

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS ANNEXE 1 Programme Déficience physique RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 À l embauche, le candidat (désigné ci-après «le déclarant») doit déclarer s il a des antécédents judiciaires au Canada ou

Plus en détail

Demande d'inscription pour les épreuves de sélection aux IFAS

Demande d'inscription pour les épreuves de sélection aux IFAS Demande d'inscription pour les épreuves de sélection aux IFAS ACCES A LA FORMATION PREPARANT AU DIPLÔME D'ETAT D'AIDE SOIGNANT INFORMATIONS CNIL : les informations mentionnées dans ce document feront l'objet

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE

PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE Si votre partenaire ou ex-partenaire participe au programme Next Steps/ Intervention auprès des partenaires violents (IPV) auprès du Family Service Toronto, notre personnel

Plus en détail

Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec nous au 902-566-0529 ou à explore@upei.ca.

Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec nous au 902-566-0529 ou à explore@upei.ca. Nous vous remercions de votre intérêt pour le programme d anglais langue seconde Explore du printemps de l Université de l Île-du-Prince-Édouard. Veuillez lire l information ci-jointe attentivement et

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Plan de sécurité personnel Directives à l intention des personnes victimes de relations abusives Plan de sécurité personnel Qu est-ce qu un plan de sécurité?

Plus en détail

POLITIQUE FINANCIÈRE

POLITIQUE FINANCIÈRE SYNDICAT DES AUXILIAIRES ADMINISTRATIFS, DE RECHERCHE ET D'ENSEIGNEMENT DE L'UNIVERSITÉ LAVAL POLITIQUE FINANCIÈRE Texte adopté en Assemblée générale le : 10 octobre 2012. Table des matières I PRÉAMBULE...

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE

MOBILITÉ INTERNATIONALE Annexe 5 MOBILITÉ INTERNATIONALE FICHE DE CANDIDATURE DE L ÉTUDIANT Indiquez le titre de votre stage ou projet : Nom (comme indiqué sur le passeport) Adresse complète (rue, ville, code postal) Matricule

Plus en détail

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières vie Table des matières 3 Bienvenue au centre de réadaptation 4 Loi sur la protection de la jeunesse 5 Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents 7 La réadaptation, pour t aider à évoluer

Plus en détail

La présente note a pour objet de donner les instructions, nécessaires à la mise en service des nouveaux imprimés.

La présente note a pour objet de donner les instructions, nécessaires à la mise en service des nouveaux imprimés. ELECTRICITE DE FRANCE 2, rue Louis-Murat - 75384 PARIS CEDEX 08 - Tél. (1) 764.22.22 GAZ DE FRANCE NOTE du 15 juillet 1985 DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES Note aux unités DP. 36.65 Manuel

Plus en détail