Etude et analyse des standards pour les solutions techniques dédiées au PLM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude et analyse des standards pour les solutions techniques dédiées au PLM"

Transcription

1 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques dédiées au PLM Soumaya El Kadiri, Syed Akhter Hossain, Abdelaziz Bouras Université de Lyon - Université Lumière Lyon 2 Laboratoire LIESP IUT Lumière - 160, Bd de l'université BRON Cedex France {soumaya.el-kadiri}{ syed-akhter.hossain RÉSUMÉ. Les besoins d intégration des solutions métiers et techniques pour supporter la collaboration entre les différentes acteurs impliqués dans la création des produits, impose la rationalisation des informations communiquées, partagées, et par conséquent la standardisation des modèles de données et de processus tout au long du cycle de vie du produit. C est dans ce contexte que différents organismes mènent des travaux de normalisation ; dans le monde du PLM, les efforts de normalisation sont nés en même temps que le dessin technique et ont évolué de pair avec l évolution des moyens de dessin, de DAO, de CAO, puis de PDM. L objectif de ce papier est d étudier et d analyser les différents standards dédiés aux solutions techniques pour le PLM, en particulier : PDM Enablers, PLM XML et PLM services. ABSTRACT. The need for integrating business and technical information systems, allowing partners to collaborate effectively in creating innovative products, has motivated the emergence of many standards in order to exchange and share product lifecycle data. In this context, different organisms are dealing with standardization; standardization efforts within PLM have been conducted at the same time as technical drawing and evolved along with changes in the means of drawing, CAD and PDM. This paper aims to study and analyze different standards dedicated to technical solutions for PLM, including: PDM Enablers, PLM XML and PLM services. MOTS-CLÉS : PLM, Normes, Standards, PLM-XML, PDM Enablers, PDM Schema, PLM Services KEYWORDS: PLM, Norms, Standards, PLM-XML, PDM Enablers, PDM Schema, PLM Services 2 ème Congrès des innovations mécaniques CIM avril 2010 Sousse Tunisie.

2 CIM avril 2010 Sousse Tunisie Introduction Le cycle de vie complet des produits fait intervenir de nombreux processus complexes et emploie de nombreux applications et systèmes. Le PLM, ou la Gestion de cycle de vie produit représente une approche stratégique pour créer et gérer le capital intellectuel des produits d'une entreprise, depuis la conception initiale du produit jusqu à sa retraite du marché. Le concept PLM, gagne du terrain principalement en raison de l'émergence de l'entreprise en réseau et l'économie en réseau. Mener une approche PLM implique la modélisation, la capture, la manipulation, l'échange et l'utilisation de l'information dans tous les processus décisionnels le long du cycle de vie du produit, et ce quelque soit les domaines d'application. Actuellement, le manque de sémantique explicite et commune dans le contenu de l'information à partager à travers des applications PLM représente un problème majeur. Rendre la sémantique des données explicites, relativement liées au contexte et partageable entre les applications du cycle de vie produit est un défi majeur. Dans cette optique, les efforts de normalisation viennent répondre à cette complexité. Cet article s intéresse au rôle des standards et normes dans le partage et l'échange de l'information dans le contexte du PLM. Il s intéresse plus particulièrement à étudier quelques solutions dédiées à la gestion du cycle de vie produit, sans prétendre la moindre exhaustivité. En effet, la croissance et la popularité d'internet a donné lieu à plusieurs organismes d'élaboration de normes ouvertes - comme OMG (Object Management Group), OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards), OAGi (Open Applications Group Inc.) Ce document est structuré comme suit. La première section dresse un historique des normes et standards liés à l échange et au partage des données. La deuxième section traite trois solutions techniques. Suivie d une section apportant une analyse des solutions étudiées. 2. Les standards et normes supports au PLM Dans le monde du PLM, les efforts de normalisation sont nés en même temps que le dessin technique et ont évolué de pair avec l évolution des moyens de dessin, de DAO, de CAO, puis de PDM. Dans le début des années 80, on s intéressait surtout à l échange des données géométriques entre systèmes de DAO et pour minimiser le nombre d interfaces spécifiques de système à système, plusieurs éditeurs de logiciels américains, poussés par des clients tels que Boeing ou General Electric ont décidé la mise au point d un format neutre d échange : IGES (Initial Graphics Exchange Specifications). IGES est le standard Américain (ANSI : American National Standard Institute) pour l échange de données entre systèmes de CAO hétérogènes. Le standard IGES en est

3 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques pour le PLM 3 maintenant à sa sixième révision et est proposé par la quasi-totalité des systèmes de CAO. A la même époque, l industrie automobile allemande a développé le standard d échange VDA, utilisé notamment par Volkswagen puis par le groupe Volkswagen Audi Seat Skoda pour les échanges dans le Groupe. Au milieu des années 80, la France pionnière du monde de la CFAO a développé sous l impulsion de l Aérospatiale un nouveau standard, SET (Standard d Echange et de Transfert), avec l objectif de faire mieux qu IGES ou VDA. L Aérospatiale a entraîné dans son sillage, ses partenaires européens dans les programmes aéronautiques et spatiaux : Airbus et Ariane. Pour fédérer ces différentes initiatives et disposer enfin d un langage neutre d échange de données entre systèmes de CFAO, l Organisation Internationale de Standardisation (ISO) a lancé le projet de norme PDES/STEP pour (Product Data Exchange Specification/STandard for the Exchange of Product model). La norme STEP ou ISO porte sur la représentation et l échange de données de produits et a pour objectif d intégrer les processus de conception, de développement, de fabrication et de maintenance de ces derniers. Cette méthode permet donc de définir une représentation non ambiguë des données du produit, interprétable par tout système informatique, et couvrant tout le cycle de vie des produits. Cet objectif nécessite deux choses : - la définition d un format neutre, interprétable par tout système informatique et indépendamment du système ayant généré les données, - la couverture d un très vaste domaine de connaissances correspondant à l ensemble des catégories de produits (pièces élémentaires, assemblages, mécanismes...), selon le point de vue de tous les métiers et à toutes les phases du cycle de vie. Un système décrit dans STEP l est en fonction de ce qu il est, de ce qu il fait, et de ce qu il devient. STEP permet l échange des tables de nomenclatures, l historique des modifications, l ensemble des décompositions du produit en versions multiples, et des niveaux d autorisation. On a donc un lien fort entre la description géométrique du produit, le contrôle de sa configuration, et la gestion de ses données techniques. La figure suivante met en évidence la couverture de la norme STEP. Le STEP PDM Schema est un modèle dédié aux échanges des données couramment gérées par les SGDT. Ce standard est l harmonieuse intersection des définitions et structures de données de plusieurs protocoles d applications STEP dont les domaines couvrent la conception et le développement de modèles et d assemblages électromécaniques (AP203, 212, 214 et 232). Le PDM Schema est le résultat d une coopération entre ProSTEP (http://www.prostep.org/) et PDES Inc. Parmi les protocoles d application existants, ISO (connu sous Product Life cycle Support, PLCS) est actuellement la seule norme internationale disponible qui couvre tout le spectre du cycle de vie produit. PLCS a pour objectif de permettre la création et la gestion dans le temps d un ensemble cohérent d informations relatives à la maintenance des produits. Ces informations sont utilisées pour spécifier et contrôler l ensemble des activités de maintenance durant le cycle de vie du produit. PLCS définit un modèle de données générique et flexible qui peut être

4 CIM avril 2010 Sousse Tunisie. 4 adapté à des besoins industriels spécifiques via l utilisation de bibliothèques de données de référence (Reference Data Libraries RDL). Ces bibliothèques ont pour fonction de compléter la sémantique du modèle de données générique PLCS. PLCS propose un cadre pour l intégration, l échange et la gestion des données techniques nécessaires à la maintenance d un produit complexe et de son évolution au cours de son cycle de vie. Figure 1 : Normes et standards mis en place tout au long du cycle de vie produit Les normes présentées dans cette section, sans prétendre aucune exhaustivité, représentent des cadres de référence pour les solutions techniques à déployer. A ce titre, plusieurs solutions ont été mises en place essayant de répondre aux besoins en termes de collaboration. La section suivante présente l étude de trois solutions dédiées au PLM. 3. Solutions pour le PLM Nous nous intéressons aux solutions techniques supports au PLM, d un point de vue normes. A cet égard nous avons choisi d étudier les solutions suivantes : - PLM Enablers, ensemble d API basées sur le PDM Schema ; - PLM-XML, développé par UGS et considéré comme un «sub-standard» ; - OMG PLM Services, le premier standard qui propose une synthèse entre XML, les Web Services et le modèle de données de STEP. Les PLM Services de l OMG offrent une base solide pour accomplir des actions d ingénierie collaborative. Les trois solutions techniques sont étudiées dans les sous-sections qui suivent.

5 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques pour le PLM PDM ENABLERS Les PDM Enablers sont des APIs (Application Programming Interface), définies en langage IDL (Interface Definition Language), qui rendent les fonctionnalités des SGDT accessibles à d applications dans un environnement CORBA (Common Object Request Broker Architecture). Ainsi, les APIs proposées pour les PDM Enablers et les interfaces réseau normalisées peuvent permettent aux applications de CAO, CFAO, de simulation et aux autres SGDT de manipuler directement les objets et les fonctions proposées par un ou plusieurs SGDT à travers un réseau local ou distant et ce indépendamment des systèmes d exploitations impliqués. Les PDM Enablers procurent des interfaces directes qui donnent accès à la gestion des documents, des structures produit, des modifications, des configurations et des spécifications de processus de fabrication et incluent également un support pour les vues, les effectivités et les conduites de projet. Les PDM Enablers offrent également de possibilités d import et d export de données au format STEP. Ils permettent l accès aux services proposés par les applications de GDT d une entreprise. Les Enablers définissent un modèle d interface qui peut être mis en correspondance avec les SGDT commerciaux. Ainsi, l objectif des PDM Enablers n est pas de définir un modèle figé de données ou de SGDT. Ils ont pour but de supporter les activités d ingénierie les plus courantes mais pas les activités propres à l administration du SGDT, comme par exemple la gestion du logiciel et des utilisateurs. Figure 2: Quelques vues du PDM Schema définies dans les PDM Enablers

6 CIM avril 2010 Sousse Tunisie. 6 La correspondance entre les concepts de PDM dans les PDM Enablers et PDM Schema est contenue dans son propre EXPRESS-X SCHEMA_VIEW appelé pdm_enablers_view qui référence le schéma EXPRESS, pdm_schema, contenant le schéma de PDM. Le pdm_enablers_view contient vingt vues décrites dans le tableau ci-dessus. Les modèles d interface des PDM Enablers sont décomposés en entités explicites, ce qui fait qu ils sont en mesure de s adapter à de nombreux cas de figures. En effet, les interfaces des PDM Enablers peuvent être utilisées dans une grande variété de contextes dans la mesure où elles peuvent s adapter aux entités de nombreuses normes ou de modèles spécifiques à une entreprise. Les points forts du modèle des PDM Enablers sont la prise en compte des mécanismes de hiérarchisation et d héritage ainsi que la possibilité d établir des relations entre les objets. Le PDM Schema est utilisé en tant que modèle de référence pour la construction de ces relations sauf pour quelques cas de figures. Dans le cas où le PDM Schema ne couvre pas toutes les fonctionnalités requises par un modèle, un protocole d application de STEP est utilisé pour le compléter. A titre d exemple, les UoF (Units of Fonctionality) du protocole STEP AP214 (norme d échange de données de processus de conception automobile) sont utilisés comme modèles de référence dans la construction des Manufacturing Implementation (définition des processus de fabrication) et des Configurations Management Enablers (gestion des configurations). Figure 3: PDM Enablers pour l échange et le partage des données Le PDM Schema a été développé dans l intention d améliorer l interopérabilité entre les protocoles d application de STEP dans le domaine de la gestion des données relatives au processus de définition de produit. Le PDM Schema offre aux éditeurs de logiciels l opportunité d implémenter des fonctionnalités d échange de données

7 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques pour le PLM 7 propres aux SGDT en totale conformité avec STEP de façon à pouvoir interagir avec d autres applications implémentant la norme. Le PDM Schema s inscrit dans une démarche complémentaire à la norme STEP et vise à standardiser et simplifier l interopérabilité entre les applications dédiées à la GDT au travers de l utilisation d un format neutre. L objectif du PDM Schema n est pas d assurer, de façon exhaustive, l échange des données manipulées par les SGDT. Le PDM Schema n est pas l union mais l intersection des fonctionnalités communes et présentes dans l ensemble des protocoles d application dédiés au domaine de la conception mécanique (voir Figure ci-dessous). Figure 4 : Domaine d application de PDM Schema Le PDM Schema et les PDM Enablers ne sont en rien concurrentiels mais plutôt complémentaires. En effet, les différences résident dans le fait que les PDM Enablers peuvent prendre en compte les processus de travail et les autres aspects dynamiques des SGDT, ainsi que les données spécifiques des entreprises qui viennent étendre et/ou modifier le champ d application du PDM Schema. Les atouts du PDM Schema tels que sa grande conformité avec STEP et que la variété des données prises en compte en font un format tout à fait adapté à la gestion de l aspect statique des échanges de données entre SGDT. Ainsi, les PDM Enablers peuvent être utilisés pour gérer l aspect dynamique des échanges et le PDM Schema pour l aspect statique PLM XML Le PLM XML est un format créé par UGS (http://www.ugs.com/index.shtml) pour faciliter l interopérabilité entre les applications de PLM en exploitant les points forts du XML. Le PLM XML (http://www.plmxml.org) procure une solution légère et

8 CIM avril 2010 Sousse Tunisie. 8 flexible pour échanger des données produit à travers Internet. Le PLM XML est défini par un ensemble de schémas XML conformes aux recommandations du W3C. Les types de données prises en compte par le PLM XML sont les suivantes : - Les données de structure produit : le PLM XML gère les informations relatives à l organisation, à la hiérarchisation et aux assemblages des modèles, les nomenclatures et les configurations de produits ; - Les méta-données spécifiques aux PLMs associées aux produits et modèles ; - Les données géométriques telles que les points, courbes, courbes composées et repères ; - Les relations entre les utilisateurs et les données : le PLM XML prend en compte la notion de propriété, d utilisateur, de rôle et de groupe de projet ; - Les propriétés de visualisation telle que les contrôles de direction de vue et de caractéristiques d affichage. Figure 5: Fonctionnement de PLM-XML De part sa conformité avec le format XML, le PLM XML offre de grandes possibilités d extension de son domaine de définition. En effet, le PLM XML permet de créer des éléments dérivés à partir de ceux définis dans le modèle. De cette façon, la conformité avec le modèle d origine est garantie. Ainsi, le PLM XML est personnalisable et de ce fait, fortement adaptable aux besoins de tout PLM.

9 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques pour le PLM OMG PLM Services La définition des PLM Services est le résultat d une étude menée par l association ProsSTEP ivip dans le cadre du projet PDTnet (http://www.prostep.org/file/15730.fly_allg) dont l objectif était de fédérer les formats AP214 et XML pour simplifier les échanges de données entre donneurs d ordre et fournisseur. Les PLM Services s appuient sur un modèle de données intégrant le PDM Schema et sur le protocole d application AP214 de la norme STEP et sur les PDM Enablers (voir paragraphe 5.5) pour manipuler les données des applications PLM (http://mantis.omg.org/). Les PLM Services implémentent toutes les entités définies par le PDM Schema et complètent le modèle à travers l ajout des entités dédiées à la gestion des configurations issues de l AP214. L'OMG PLM Services Version 2.0 est la version la plus récente développée par l'industrie automobile européenne afin de gérer les demandes croissantes en ingénierie collaborative. OMG PLM Services permet aux donneurs d ordre et aux fournisseurs de mettre en place un environnement collaboratif global pour la gestion du cycle de vie des produits. Les spécifications de PLM Services 2.0 s appuient sur un modèle PIM (Platform Independent Model), décomposé en deux modèles : le «computational PIM» représenté en UML (Unified Modeling Language) et couvre les aspects fonctionnels des services PLM et le «information PIM», représenté également en UML, couvrant les aspects structurels des données gérées par les services PLM. Pendant le processus d'interaction via les services PLM, le modèle PSM (Platform Specific Model) est utilisé pour les processus de transformation et de collaboration. Le PSM tel que définis par l'omg est représenté par des schémas XML pour les structures de données et par le WSDL pour les descriptions de services.

10 CIM avril 2010 Sousse Tunisie. 10 Figure 6 : Structure fonctionnelle des PLM Services 4. Analyse et Discussion UGS PLM XML est une bonne alternative aux solutions qui s appuient sur STEP dans la mesure où il permet de diffuser les données produit plus facilement et à grande échelle, grâce à une implémentation basée sur les schémas XML. En effet, à l aide du PLM XML, les partenaires d un projet peuvent avoir accès à l information sans qu il leur soit nécessaire de posséder des applications lourdes pour exploiter les données sachant qu un simple navigateur Web suffit pour en afficher le contenu. Cependant, STEP couvre un plus large champ de domaines d application et de ce fait, demeure plus varié et plus adapté aux échanges pointus des données issues des processus de conception de produits entre applications et équipes spécialisés. PLM-XML peuvent être avantageux pour des besoins ponctuels, et une collaboration à court termes. PDM Enablers nécessitent un environnement CORBA pour rendre les fonctionnalités des SGDT accessibles. Les API sont implémentées en IDL, et ont pour objectif principal l échange autour des SGDT (objets et fonctions). Solution plutôt support à l échange des données. Solution extensible et conforme à STEP du fait que les interfaces peuvent être complétées pour les AP de STEP. Cependant, quelques limites sont à noter, notamment: - Modèle de données pas complètement documenté et explicite - Des solutions interopérables difficiles à déployer et à maintenir

11 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques pour le PLM 11 - Utilisation de la norme (mais complexe) des services CORBA avec un usage limité (par exemple relation, transaction) - Les problèmes de performance (granularité) - Manque de soutien du fournisseur en raison de problèmes d'acceptation des solutions basées sur CORBA pour des solutions multi-domaine et multientreprise Les PDM Enablers peuvent être déployés en tant que démarche classique de développement d interfaces dans un environnement CORBA, tout en tirant profit de la norme STEP. OMG PLM Services, couvrent un plus grand spectre de fonctionnalités, en s adressant à des solutions PLM. Ils tirent profit des perspectives des deux autres solutions étudiées : XML le socle de PLM-XML et PDM Schema référence pour les PDM Enablers. Solution plutôt support au travail collaboratif (Collaborative design). Les PLM Services définissent à la fois les données et les processus attachés, grâce à l orchestration des services. La version 2.0 a été proposée à la fin de l année dernière et est en cours d implémentation. Elle permettra de supporter le processus d Engineering Change Management (ECM). Cette initiative de l OMG est très certainement la plus prometteuse depuis une dizaine d années pour réconcilier le modèle de données de STEP (ISO) avec la technologie XML et les Web Services (W3C). Cependant, ces services se limitent à la norme STEP 214. Ces fonctionnalités pourraient être étendues et complétées en utilisant le PLCS qui offre une couverture plus large de gestion des données produit le long du cycle de vie. Les PM Services nécessitent d être déployés pour une collaboration efficace et à long terme. 5. Conclusion Au terme de ces travaux, nous avons mené une étude de l état de l art des différents standards dédiés à l échange et au partage des données dans le contexte de la gestion du cycle de vie produit PLM. En effet, les besoins d intégration des solutions métiers et techniques pour supporter la collaboration entre les différentes acteurs impliqués dans la création des produits, impose la rationalisation des informations communiquées, partagées, et par conséquent la standardisation des modèles de données et de processus tout au long du cycle de vie du produit. Notamment, les standards : STEP avec les différents protocoles d application, PDM Schema, et PLCS. Ces normes font l objet de cadre de référence pour les solutions techniques supports au PLM. A cet égard nous avons choisi d étudier trois solutions techniques à savoir : PDM Enablers, PLM XML et PLM services. Une analyse des solutions a été menée en mettant le point sur leurs avantages et leurs limites.

12 CIM avril 2010 Sousse Tunisie. 12

13 Etude et analyse des standards pour les solutions techniques pour le PLM 13 Références Saaksvuori A., Immonen A.(2004) Product Lifecycle Management, Springer, Berlin. R. Batenburg, R.W Helms, J. Versendaal (2006) "PLM roadmap: stepwise PLM implementation based on the concepts of maturity and alignment", Int.J. Product Lifecycle Management, Vol. 1, No. 4. K. Dunne (2001) PDM Implementation Methodology, RapidPDM consortium (ESPRIT Project 26892) Documented implementation methodology, including implementation planning model, D72-D73. Product Lifecycle Management Services version 2.0 (2009) OMG Document S. Charles (2005), Gestion Intégrée des données CAO et EF - Contribution à la liaison entre conception mécanique et calcul de structures, Thèse de Doctorat de l Université de Technologie de Troyes S. Rachuri, E. Subrahmanian, A. Bouras, S-J. Fenves, S. Foufou, R-D. Sriram (2007), Information sharing and exchange in the context of product lifecycle management: Role of standards, International Journal of Computer Aided Design, Elsevier E. Gunpinar, S. Han (2007), Interfacing heterogeneous PDM systems using the PLM Services, International Journal of Advanced Engineering Informatics, Elsevier KC Morris (2007), Improving PDM Testability through Standards Harmonization, Contribution of the National Institute of Standards - NIST, USA Siemens PLM Software (2007), Open product lifecycle data sharing using XML

Une aide au déploiement de STEP AP 242 : les recommandations d utilisation

Une aide au déploiement de STEP AP 242 : les recommandations d utilisation P : 1 Continuité Numérique : un enjeu d efficacité pour l industrie supporté par les standards Standard STEP AP 242 ISO 10303 : modèles CAO 3D avec tolérancement gérés en configuration Une aide au déploiement

Plus en détail

Caractérisation de services métiers PLM : Un exemple d intégration dans le cadre du projet PEGASE

Caractérisation de services métiers PLM : Un exemple d intégration dans le cadre du projet PEGASE Caractérisation de services métiers PLM : Un exemple d intégration dans le cadre du projet PEGASE MOUHCINE ZROUKI 1, SOUMAYA EL KADIRI 1, PHILIPPE PERNELLE 1, RACHID BENMOUSSA 2 1 Laboratoire LIESP-DISP,

Plus en détail

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Atelier Ingénierie GALIA 30 novembre 2010 Introduction Les travaux de ce

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

26th of March 2014, Paris

26th of March 2014, Paris P : 1 Continuité Numérique : un enjeu d efficacité pour l industrie supporté par les standards Standard STEP AP 242 ISO 10303 : modèles CAO 3D avec tolérancement gérés en configuration Résumé du white

Plus en détail

Prenez le PLM express

Prenez le PLM express BTS CIM (1) Prenez le PLM express BENOîT DONY [1] Les logiciels de PLM (Product Lifecycle Management) permettent la gestion des données techniques d un produit tout au long de son cycle de vie. Autrefois

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE...

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... Article rédigé pour les Etats généraux 2008 du MICADO, par Yannick BOUDIER. Résumé : L ingénierie collaborative est souvent prise pour un système d

Plus en détail

SYSTEMES DE GESTION DE DONNEES TECHNIQUES. Processus d ingénierie et flux d informations techniques. Christophe MERLO Bordeaux, 28 novembre 2005

SYSTEMES DE GESTION DE DONNEES TECHNIQUES. Processus d ingénierie et flux d informations techniques. Christophe MERLO Bordeaux, 28 novembre 2005 SYSTEMES DE GESTION DE DONNEES TECHNIQUES Processus d ingénierie et flux d informations techniques Christophe MERLO Bordeaux, 28 novembre 2005 THEMES ABORDES 1. PROCESSUS D'INGENIERIE ET TRAITEMENT DE

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

Urbanisation de système d'information. PLM 6 (Product Lifecycle Management) Collaboration et partage d'informations

Urbanisation de système d'information. PLM 6 (Product Lifecycle Management) Collaboration et partage d'informations Urbanisation de système d'information PLM 6 (Product Lifecycle Management) Collaboration et partage d'informations Gestion de données techniques et Gestion électronique de documents Diversité des modalités

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

TIC PME 2010 Déploiement régional Quelques mots au sujet des standards. 1. Utilité des standards : Pourquoi? 2. Mise en œuvre des standards

TIC PME 2010 Déploiement régional Quelques mots au sujet des standards. 1. Utilité des standards : Pourquoi? 2. Mise en œuvre des standards TIC PME 2010 Déploiement régional Quelques mots au sujet des standards 1. Utilité des standards : Pourquoi? 2. Mise en œuvre des standards Les TIC sont un passage obligé? Passez par les standards! 1 :

Plus en détail

Utilisation de l ingénierie des modèles pour la conception collaborative de produits mécaniques

Utilisation de l ingénierie des modèles pour la conception collaborative de produits mécaniques Utilisation de l ingénierie des modèles pour la conception collaborative de produits mécaniques Mathias Kleiner Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes (LSIS) - UMR CNRS 7296 Projet Ingenierie

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Les principaux concepts des systèmes PLM. (Product Lifecycle Management)

Les principaux concepts des systèmes PLM. (Product Lifecycle Management) Les principaux concepts des systèmes PLM (Product Lifecycle Management) Sommaire Le PLM aujourd'hui présentation des principaux concepts du PLM intérêt à déployer un système PLM dans une entreprise? Les

Plus en détail

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée Colloque : Systèmes Complexes d Information et Gestion des Risques pour l Aide à la Décision Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée BELKADI

Plus en détail

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot.

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot. Ineum Consulting Pourquoi le PLM Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» 3 Mai 2010 et votre vision devient entreprise 1 Problématiques de l Innovation et du Développement

Plus en détail

GESTION DE DONNÉES TECHNIQUES

GESTION DE DONNÉES TECHNIQUES GESTION DE DONNÉES TECHNIQUES Démarche d implémentation d un outil PLM adapté au contexte PME Espace Numérique Entreprise 12 février 2008 Written by : X. DANGER DUQUEINE COMPOSITES - Parc d'activités 442

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Les, solutions D éjà 33 % des décideurs de DSI assurent privilégier des hybrides dans leurs entreprises. Dans un contexte où le «Cloud

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils

Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils emedia Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils Unissons nos Talents T A L E N T E D T O G E T H E R

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

P : 1. March 26th, 2014 - Paris. 26 mars 2014

P : 1. March 26th, 2014 - Paris. 26 mars 2014 P : 1 26 mars 2014 Continuité Numérique : un enjeu d efficacité pour l industrie supporté par les standards Standard STEP AP 242 ISO 10303 : modèles CAO 3D avec tolérancement gérés en configuration P :

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Le génie Logiciel (suite)

Le génie Logiciel (suite) Le génie Logiciel (suite) Lors du cours précédent, on a étudié différents cycles de vie, dont la cascade, ou la spirale. Analyse des besoins L analyse des besoins est une étape menant à l élaboration de

Plus en détail

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE L es utilisateurs du décisionnel réclament plus de souplesse. Les approches mixtes, classiques et liées aux Big Data, répondent

Plus en détail

COMMUNIC. D - Rapport scientifique D2 - Synthèse. Version du 10/12/2010

COMMUNIC. D - Rapport scientifique D2 - Synthèse. Version du 10/12/2010 PROJET ANR-06-RGCU-002 COMMUNIC D - Rapport scientifique D2 - Synthèse Version du 10/12/2010 COllaboration par la Maquette Multi-Usage Numérique et l Ingénierie Concourante Sommaire page Ambition et enjeux...

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM. Tirer un maximum de plus-value. de la gestion du cycle de vie des produits

PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM. Tirer un maximum de plus-value. de la gestion du cycle de vie des produits SERVICES ET SUPPORT PROCESSUS ET INITIATIVES PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM PRODUITS LOGICIELS SOLUTIONS MÉTIER Tirer un maximum de plus-value de la gestion du cycle de vie des produits La gestion du cycle

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon MDE Model Driven Engineering http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire MDE : principe MDE et le génie logiciel MDE et UML MDE et les Design Patterns

Plus en détail

Modéliser les systèmes complexes Pour synchroniser les équipes multidisciplinaires IGPSC8, Arcachon, le 10 Juin 2013

Modéliser les systèmes complexes Pour synchroniser les équipes multidisciplinaires IGPSC8, Arcachon, le 10 Juin 2013 Modéliser les systèmes complexes Pour synchroniser les équipes multidisciplinaires IGPSC8, Arcachon, le 10 Juin 2013 Samuel Boutin - Président Knowledge Inside - 7C rue Jean Mermoz - 78000 Versailles -

Plus en détail

ISIO 200. Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850

ISIO 200. Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850 ISIO 200 Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850 Compact et simple ISIO 200 Vos E/S binaires là où vous en avez besoin L ISIO 200 est un terminal d E/S binaires simple

Plus en détail

Pourquoi vous pouvez avoir besoin de la CAO 3D directe et paramétrique

Pourquoi vous pouvez avoir besoin de la CAO 3D directe et paramétrique Pourquoi vous pouvez avoir besoin de la CAO 3D directe et paramétrique Cinq domaines où la modélisation paramétrique vient en complément de la modélisation directe Introduction Pendant longtemps les équipes

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Le programme VALdriv PLM

Le programme VALdriv PLM Le programme VALdriv PLM Value driven Product Lifecycle Management Joël Cointre, Directeur de Programme - PFA Un programme fédérateur et structurant pour la Filière Automobile Le management de la valeur

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Système de formation fédérant trois projets du logiciel libre (Moodle, OpenGLM

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS G en om3: Building middleware-independent robotic components Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS Pablo Rauzy 15 février 2011 Table des matières 1 G en om3 :

Plus en détail

Dix raisons d utiliser Windchill 10

Dix raisons d utiliser Windchill 10 Dix raisons d utiliser Windchill Faire plus d un bout à l autre du cycle de vie du produit En savoir plus sur les performances de votre produit Obtenir plus de valeur de votre système PLM REMARQUE : La

Plus en détail

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment White Paper Sommaire Introduction... 2 Les Pré Requis du Marché Open Source... 2 La Liberté... 3 Prédire les Effets de l Open Source sur le MDM...

Plus en détail

données géométriques et descriptives

données géométriques et descriptives Échange automatisé et contrôlé de données géométriques et descriptives issues d une modélisation 3D Par Vincent Thomas Eugénie Nyaminani Sous la supervision de Jacynthe Pouliot et Thierry Sous la supervision

Plus en détail

Présentation CoreTechnologie

Présentation CoreTechnologie P : 1 Future Fast Forward P : 2 CoreTechnologie - Editeur de solutions logiciel d interopérabilité CAO Plus de 15 ans d expérience 500 Clients du logiciel à travers le monde 30 partenaires logiciels Siège

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

CAD INTEROPERABILITY SOFTWARE SUITE

CAD INTEROPERABILITY SOFTWARE SUITE CAD INTEROPERABILITY SOFTWARE SUITE 1 Avec 3D_Evolution Conversion Engine, profitez de l expérience de la solution leader du marché pour collaborer dans les environnements PLM et multi-cao en toute sérénité.

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

SEMIDE EMWIS. Proposition de métadonnées. Lylia ABROUK LIRMM EMWIS Technical Unit l.abrouk@semide.org. http://www.emwis.org. http://www.semide.

SEMIDE EMWIS. Proposition de métadonnées. Lylia ABROUK LIRMM EMWIS Technical Unit l.abrouk@semide.org. http://www.emwis.org. http://www.semide. SEMIDE EMWIS http://www.semide.org http://www.emwis.org Proposition de métadonnées communes Lylia ABROUK LIRMM EMWIS Technical Unit l.abrouk@semide.org Unité Technique du SEMIDE / EMWIS Technical EURO-MEDITERRANEAN

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? QU EST-CE QUE LE PLM? Lorraine La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager des avantages concurrentiels sur

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Le pôle AIP-Priméca Rhône-Alpes Ouest. Juillet 2003 Joël Favrel, Directeur

Le pôle AIP-Priméca Rhône-Alpes Ouest. Juillet 2003 Joël Favrel, Directeur Le pôle AIP-Priméca Rhône-Alpes Ouest Juillet 2003 Joël Favrel, Directeur Missions du pôle AIP-Priméca RAO Pôle de compétences pluridisciplinaires autour de technologies innovantes s appuyant sur des centres

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010 Eléments pour l animation l de la réunion du 16 Septembre 2010 http://www.plmlab.fr v0.4 du 13 Septembre 2010 1 Ordre du jour de la réunion 14h00 15h15 Présentation de la démarche et du projet d association

Plus en détail

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Plan Introduction

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM)

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) La démarche PLM La GDT dans le Système d Information informatisé Les bénéfices Muriel Pinel Laurent Tabourot Amphis pour entreprises

Plus en détail

Intégration de produits mécatroniques au sein d un système PLM

Intégration de produits mécatroniques au sein d un système PLM Intégration de produits mécatroniques au sein d un système PLM HOUSSEM ABID 1, MADY GUILLEMOT 1, DIDIER NOTERMAN 1, PHILIPPE PERNELLE 2 1 Laboratoire DISP, INSA Lyon 69100, France {houssem.abid,mady.guillmot,didier.noterman}@insa-lyon.fr

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER

FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER E-Guide FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER Search Networking.de FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER En favorisant

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Introduction Générale

Ingénierie des Modèles. Introduction Générale Ingénierie des Modèles Introduction Générale Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Solutions Linux 2010. Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source

Solutions Linux 2010. Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source Solutions Linux 2010 Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source Principes, bénéfices et actualités autour du projet Coclico Nicolas Guérin Xerox http://www.codendi.com

Plus en détail

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc TIBCO PM iprocess Suite «TIBCO est le seul fournisseur capable de prendre en charge l éventail complet des processus orientés systèmes et humains.» The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management

Plus en détail

PLM Software. Introduction à la gestion des. Des réponses pour l industrie. L i v r e b l a n c

PLM Software. Introduction à la gestion des. Des réponses pour l industrie. L i v r e b l a n c Siemens PLM Software Introduction à la gestion des données techniques Fonctionnalités et avantages majeurs d un système PDM www.siemens.com/teamcenter L i v r e b l a n c Les entreprises mettent en œuvre

Plus en détail

LES ÉCHANGES DE DONNÉES ENTRE LES BE DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE. Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile

LES ÉCHANGES DE DONNÉES ENTRE LES BE DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE. Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile LES ÉCHANGES DE DONNÉES ENTRE LES BE DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile Atelier Ingénierie Christian CHAMAILLARD Directeur de GALIA CONTEXTE

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

10 raisons de choisir Solid Edge

10 raisons de choisir Solid Edge 10 raisons de choisir Solid Edge 1. Le support de UGS, l interopérabilité et l év olutivité 2. Gestion de données techniques et Collaboration intégrées a. Base de données SQL b. Gestion des Workflow s

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT DE LA TECHNOLOGIE A LA PLUS VALUE METIER Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT 1 Un usage optimum de SAP Hana Votre contexte SAP Hana Si vous envisagez de migrer vers les plateformes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2005/22 Conseil économique et social Distr. générale 15 décembre 2004 Français Original: anglais Commission de statistique Trente-sixième session 1 er -4 mars 2005 Point 7 e) de l

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Simplifier l intégration des systèmes RH et garantir une version unique des données de l employé. D

Simplifier l intégration des systèmes RH et garantir une version unique des données de l employé. D Simplifier l intégration des systèmes RH et garantir une version unique des données de l employé. D ésormais, les entreprises utilisent des solutions variées pour gérer les multiples aspects des ressources

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC?

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? D on Boulia, Vice Président chargé de la stratégie IBM WebSphere et privé, explique comment le concept ne doit pas être

Plus en détail