L usine de développement : du cauchemar à la réalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L usine de développement : du cauchemar à la réalité"

Transcription

1 Open Wide Technologies L usine de développement : du cauchemar à la réalité Imaginons un instant une entreprise dans laquelle les projets informatiques tourneraient au cauchemar : le périmètre fonctionnel est mal maîtrisé, les architectes techniques jouent aux divas de l'innovation, les développeurs sont peu productifs, les managers ne savent pas où en est le projet, chaque déploiement est une bataille, les délais et les coûts explosent, personne ne veut maintenir l'application, l ensemble finit à la poubelle... Une caricature? Bien sûr... Mais la réalité est-elle plus proche du discours marketing ambiant, fait de beaux outils et de bonnes pratiques, bourré d' «agilité», de «lifecycle management» et de «cloud»? Depuis que des études comme celles du Standish Group (www.standishgroup.com) ont révélé que la majorité des projets informatiques ne se déroulaient pas comme prévu, on est en droit de se poser la question. Cet article se propose de revisiter les tares courantes des projets d'informatique de gestion pour les confronter aux pratiques et outils disponibles. Le sujet étant très vaste, nous l'aborderons ici à travers les notions d' «usine de développement», de «forge» et d' «ALM» dans le cadre des technologies Java. L'objectif est de dégager des pistes de progrès pragmatiques et abordables car s'il est illusoire de faire du rêve une réalité, il y a sans doute moyen d'éviter le cauchemar! Le cauchemar des DSI Imaginons un instant que nous soyons confrontés à la pire situation pour une DSI et faisons un rapide tour d'horizon des problèmes rencontrés lors des projets informatiques. Si ce scénario peut paraître extrême, la nature des difficultés mentionnées n'est malheureusement pas absente du quotidien des DSI. La première source de soucis concerne l'expression et la prise en compte des exigences, ce qu'on appelle aussi les spécifications fonctionnelles. Sans évoquer les carences d'organisation, il est courant de constater que les utilisateurs ont du mal à communiquer leurs besoins et à les faire prendre en compte par l'équipe qui réalise l'application. Les attentes sont finalement mal exprimées et mal comprises et les fonctions réclameront en conséquence des ajustements tardifs, risqués et coûteux. Les demandes d'évolution, les dysfonctionnements sont mal remontés et les utilisateurs s'en accommodent dans la mesure où leur prise en compte est perçue comme aléatoire. Quand il y a de bonnes idées, elles sont lancées devant la machine à café et jetées avec les gobelets... 1

2 Le cauchemar continue du côté des équipes de réalisation. Quand il y a des règles de développement, pratiques reconnues ou choix d'entreprise, elles sont mal appliquées. Pire : on ne sait même pas dire si elles sont appliquées ou pas. Sans contrôle, chacun procède comme il veut, dans son coin. Certains choix se font de manière implicite, sans concertation ni justification, voire même sans aucune communication sur le fait qu'un choix a été fait. C'est ainsi qu'on découvrira trois ans plus tard qu'un framework open source a été intégré à une application dans une version non identifiée et avec une licence litigieuse. Par ailleurs, on a peu de moyens d'assurer qu'une évolution n'entraînera pas une régression des autres fonctions. Il n'y a pas d'alternative entre les recettes coûteuses et la stratégie du «on verra bien». Mais si une erreur a été commise, ses conséquences seront visibles si longtemps après qu'il sera difficile d'en comprendre la cause et de mettre en œuvre un correctif. Il arrive souvent qu'un développeur passe des heures à résoudre un problème alors que quelqu'un dans l'équipe l'a déjà résolu. De toute façon, ce dernier a perdu les informations utiles. Et quand chaque développeur a terminé son travail, on s'aperçoit qu'on est loin du compte : produire le livrable final demande un effort colossal qui est lui-même source d'erreurs, corrigées à la va-vite. Le déploiement en production est ensuite une guerre de tranchées entre l'équipe d'exploitation et celle des développeurs. L'une est responsable, l'autre est coupable. In fine, chaque projet produit une application différente du point de vue technique et les personnes chargées de la maintenance devront s adapter à chacun de ces contextes, avec le risque de confusion que cela comporte. De toute manière, avec le temps, l'activité de maintenance ignore ce qui s'est passé pendant le développement initial : on a perdu l'historique, les documents sont introuvables ou inexploitables et il arrive même qu'on ne soit pas capable de retrouver le code source correspondant à l'exécutable en production... Le flou de la phase projet a laissé place à un épais brouillard. Les bons développeurs fuient cette activité périlleuse : la maintenance est un exercice d'équilibriste sans filet donné à des artistes de seconde zone. C'est pourtant là qu'il faudrait des prodiges! Reste le management. Dans ce cauchemar, le chef de projet se trouve coincé entre des utilisateurs qui demandent l'impossible et des techniciens qui le mènent en bateau. Il lui est difficile d'évaluer des charges et d'arbitrer sur des priorités. Comment identifier les points urgents et stratégiques quand l'information est parcellaire, peu fiable, difficile à analyser dans son ensemble? S'en suivent des décisions arbitraires, des choix incohérents, des efforts mal ciblés. Cueilli à froid le manager aura du mal à détailler où en est son projet car il faut du temps pour préparer un reporting pertinent. Forcément, la réactivité s'en ressent et les dérapages sont corrigés tardivement, quand ils peuvent l'être. Le rêve de l'usine de développement Tous ces acteurs semblent bien inefficaces! Pourtant, ce n'est pas forcément dû à une incompétence individuelle. Chacun fait comme il peut dans le cadre qui lui est donné. Ne pourrait-on pas offrir aux projets un cadre plus favorable? 2

3 Le cadre idyllique est fait d'agilité, ce qui sous-tend une bonne communication et une grande réactivité. Dans ce rêve, on se donne les moyens de détecter tout écart dès qu'il survient et de mettre en œuvre l'action corrective au plus vite. Les problèmes ne sont pas niés mais tués dans l œuf. Les décisions sont prises en toute connaissance de cause et tous les acteurs sont impliqués. Ces pratiques s'organisent via des méthodes de projet dites «agiles» telles que Scrum (http://www.scrum.org). S'y adjoignent des habitudes complémentaires, principalement issues du monde du logiciel libre. Ainsi la dispersion des acteurs, l'esprit communautaire et bénévole du contexte open source ont paradoxalement aidé à rationaliser les processus des projets informatiques d'entreprise. La notion de «forge», partie de l'idée de créer un site internet pour représenter les projets sur le réseau, prend finalement la forme d'un portail collaboratif qui centralise toutes les informations, favorise les échanges et permet à tous les acteurs d œuvrer dans le bon sens. A l'heure où la construction d'une application exécutable ne se limite plus à une phase de compilation du code, l'automatisation du «build» s'est imposée et s'étend à des pratiques que l'on rassemble sous le terme d'«intégration continue». Tous ces usages permettent d'aboutir à une «industrialisation» des projets et on parle alors d' «usine de développement» à l'image de ce qui se passe dans l'industrie. On met ainsi en place la «supply chain» de la production logicielle. Voilà une image rassurante mais en quoi consiste-t-elle finalement? 3

4 La planification et le pilotage Pour commencer, il s'agit de recueillir les demandes des utilisateurs, de les valider, puis de planifier leur prise en compte en définissant des priorités et des moyens. Dans une forge de développement, les principes du «bug tracker» sont généralisés à toute demande nécessitant une action et un pilotage de celle-ci. Qu'il s'agisse d'une anomalie à corriger, d'une tâche à accomplir ou d'une simple échange d'information, on peut tout suivre. Les utilisateurs peuvent donc exprimer leurs attentes et leurs remarques, l'équipe de réalisation y répondre et les managers superviser ces dialogues, décider des priorités, planifier les travaux et s'assurer de leur aboutissement. L'approvisionnement Le code source est stocké et partagé dans un référentiel, dont la fonction est assurée par un système dit de «gestion de configuration». Ce dernier ne se contente pas de sauvegarder le code de certaines versions identifiées mais va jusqu'à conserver la totalité des évolutions qui ont eu lieu de manière à pouvoir retracer toutes les transformations, en comprendre la logique et si besoin opérer des retours en arrière. Le code source constitue ainsi la matière première entrant dans notre usine. A ce titre, le développeur n'est pas un ouvrier mais un fournisseur qui vient déposer ce qu'il a produit dans cet entrepôt. D'ailleurs, comme les applications reposent souvent sur des briques externes au projet, à commencer par les frameworks open source, il convient aussi d'en organiser l'approvisionnement. On dispose ainsi d'un référentiel de bibliothèques, sorte d'entrepôt de pièces détachées. Les briques logicielles réutilisables y sont soigneusement stockées par fournisseur et par version pour pouvoir en faire usage le moment venu. La chaîne de fabrication Selon les principes de l'intégration continue, le processus de «build», se compose de plusieurs étapes automatisées et standardisées, de la compilation au packaging. Même la production de documentation peut s'y soumettre. A la fin de cette étape, on dispose au minimum d'un exécutable fraîchement constitué à partir du dernier état du code source et des dépendances définies envers des bibliothèques externes, tout ceci étant issu des référentiels. Peuvent s'y adjoindre d'autres artefacts, comme la documentation ou une extraction du code source qui a servi à cette fabrication. Le contrôle qualité Au sein de la chaîne se glissent des phases de tests automatisés : des tests unitaires qui valident le fonctionnement individuel des composants, des tests d'intégration qui vérifient leur bonne cohabitation, des tests de montée en charge qui simulent des situations extrêmes auxquelles l'application pourra être confrontée pour contrôler la fiabilité et les performances. 4

5 A cela s'ajoutent des audits de qualité automatiques basés sur des métriques et des règles de développement prédéfinies. C'est ainsi qu'en plus de vérifier la réponse à certaines attentes fonctionnelles, on évalue la qualité de la production, de quoi mettre au rebut le produit s'il n'est pas satisfaisant... Évidemment, un rapport détaillé permettra d'identifier les problèmes et d'initier des actions correctives pour la prochaine fabrication. La distribution Il ne suffit pas de produire des livrables encore faut-il les livrer... Que le destinataire soit un client final, l'équipe d'exploitation ou celle de réalisation pour usage interne, l'objectif est de pouvoir retrouver facilement les artefacts en sachant à quelle version ils correspondent. C'est ainsi que ceux-ci sont stockés et classés dans des zones dédiées, avec une distinction entre les fichiers binaires et les documents. En complément, on peut même envisager un déploiement automatisé sur un serveur pour que le produit soit opérationnel sans aucune intervention extérieure. Le support Le support prend avant tout la forme d'un «service après-vente» proposé aux utilisateurs. Ceux-ci peuvent remonter leurs remarques et poser leurs questions. Mais l'activité concerne aussi les échanges internes au sein de l'équipe projet, un développeur pouvant lui-même signaler un problème ou demander assistance à ses collègues.. Dans tous les cas, le support se concrétise par différents moyens de communication complémentaires. Le premier d'entre eux est le «bug tracker» puisqu'il va recueillir les questions et remarques puis donner un cadre aux réponses qui y seront apportées. Ensuite, il y a des canaux moins formels, comme les forums de discussions ou les systèmes de messagerie instantanée. Leur caractère moins structuré favorise les échanges, le foisonnement d'idées. Enfin, le wiki et la base documentaire permettent de centraliser les informations durablement tout en fluidifiant leur mise à jour et ce, par un maximum d'intervenants. Bénéfices On le comprend, l'usine de développement, fortement basée sur l'automatisation des tâches, le travail collaboratif et la centralisation des communications, permet d'éviter de nombreux écueils. L'enchaînement des tâches de construction et de contrôle étant automatisé, on a tout intérêt à l'exécuter quotidiennement de manière à vérifier au jour le jour la qualité du code produit et à réaliser si besoin les actions correctives nécessaires. Ces dernières se font alors sans douleur puisqu'elles concernent des portions de code limitées, bien identifiées et écrites récemment. 5

6 Comme le livrable est reconstruit tous les jours selon le même procédé, on peut montrer l application à tout instant, demander l'avis des utilisateurs régulièrement et constater très concrètement le travail accompli. La finalisation avant livraison n'est plus une épreuve stressante mais le simple constat que les travaux sont terminés. Sur ce principe, on peut diffuser des évolutions très rapidement tout en limitant les risques. On dispose ainsi des moyens concrets d'application des méthodes agiles. Enfin, la systématisation des principes du tracker permet de recueillir les exigences, d'arbitrer sur les priorités, de planifier les travaux et de suivre leur exécution à travers des tableaux de bord exhaustifs. Le wiki et les forums assurent la pérennité d'informations complémentaires. Retour à la réalité Évidemment, la réalité est moins rose... Mais supposons qu'une entreprise vive plutôt le scénario du cauchemar, que peut-elle faire concrètement pour se rapprocher de celui du rêve? Existe-t-il une usine de développement telle que nous l'avons décrite? Les outils open source Commençons par une bonne nouvelle : les outils décrits dans notre rêve existent bel et bien. Deuxième bonne nouvelle : beaucoup sont même disponibles en tant que logiciels libres et peuvent donc être évalués et adoptés sans passer par la case achat. Il serait difficile de passer tous ces outils en revue, mais une petite liste, non exhaustive, s'impose : pour les fonctions de tracker : Mantis, Trac, BugZilla, Flyspray, Codendi... pour le gestionnaire de code source : CVS, Subversion, Mercurial, Git... pour le référentiel de bibliothèques : Nexus, Artifactory, Archiva... pour le processus de build : Ant, Maven associés à Continuum, CruiseControl, Hudson ou Jenkins... pour l'audit de code et la qualimétrie : XRadar, QALab, Maven Dashboard Report, Squale, Sonar... pour les forums de discussion : phpbb, SMF, MyBB, Vanilla, vbulletin... pour le wiki : XWiki, MoinMoin, DokuWiki, MediaWiki, PhpWiki... Bref, il y a de quoi trouver son bonheur. Malheureusement, on pressent que malgré l'accès libre et gratuit à tous ces logiciels, un effort conséquent s'avère nécessaire avant de disposer de l'usine de développement dans son ensemble. En effet, il va falloir choisir les outils en veillant à ce qu'ils puissent cohabiter, puis pour chaque outil l'installer, le paramétrer et plus tard l'administrer en réalisant les sauvegardes et les mises-à-jour. En outre, ces différents éléments vont avoir du mal à communiquer entre eux, ce qui va quand même limiter l'efficacité de la démarche. Il suffit d'imaginer que la création d'un nouveau projet ou l'enregistrement d'un nouvel utilisateur va demander des actions dans une petite dizaine d'outils pour comprendre qu'on est loin de l'idéal. 6

7 Les solutions intégrées Avec le constat qui vient d'être fait, le besoin d'une solution globale apparaît évident. Celles-ci existent, en particulier chez les grands éditeurs : IBM Rational Team Concert, Microsoft Team Foundation Server, Oracle Team Productivity Center, Borland StarTeam... Ce sont des solutions dites d'alm («Application Lifecycle Management»). Évidemment, ce sont des outils monolithiques, spécifiques car fortement propriétaires et plutôt coûteux. Choisir une telle solution peut être pertinent mais c'est un investissement lourd qui sousentend un choix durable et généralisé, avec une dépendance forte envers l'éditeur concerné. La marche est donc haute et elle n'est probablement pas adaptée à tous les contextes. Force est de constater que les entreprises qui se sont dotées d'une suite ALM de ce type sont encore très minoritaires. L'approche pragmatique Le salut vient sans doute d'une voie intermédiaire. Elle repose sur l existence de solutions intégrées, elles-mêmes basées sur les outils open source déjà évoqués. Ainsi, il est possible d'aborder des pratiques et des outils qui à défaut d'être des standards sont tout de même très répandus. Cela permet de reprendre facilement un existant éventuel, de rester ouvert aux évolutions rapides de ces logiciels, aux futurs formats d'échanges et à des outils complémentaires. Enfin, leur coût se révèle nettement moins élevé que les solutions lourdes des grands éditeurs. On commence à voir apparaître de telles usines de développement clé en main. Dans ce cadre, l'essentiel du produit est en open source mais on peut aussi bénéficier d'un accompagnement professionnel notamment pour le support. On dispose ainsi d'une solution qui permet une mise en place de l'usine de développement avec «agilité», de manière progressive et ouverte. En complément, certains en proposent même l'hébergement dans le cloud pour un accès en mode SAAS de manière à disposer des bienfaits sans avoir à supporter l'infrastructure et les tâches d'administration. Ainsi le rêve devient même abordable pour les sociétés aux moyens modestes. Bien sûr, l'outillage ne règle pas tout. Pour être efficace, il doit être associé à une volonté et une organisation adaptées mais c'est là la preuve qu'on est bien dans le réel. Frédéric Esnault Directeur Technique Open Wide Technologies Improve Factory est la solution d'usine de développement d'open Wide Technologies. Basée sur des outils reconnus tels que Redmine, Subversion, Maven, Hudson, Sonar, et Nexus, elle fait la part belle à l'open source tout en proposant un niveau d'intégration qui permet d'être opérationnel très rapidement ainsi qu'un accompagnement professionnel. Improve Factory est disponible en 3 offres : bundle installable, serveur infogéré et cloud. 7

8 A propos d Open Wide Technologies Filiale du groupe Open Wide, un des leaders français du logiciel libre, la société Open Wide Technologies développe et distribue : l usine de développement Improve Factory, une intégration de solutions Open Source pour le pilotage et l intégration continue des projets de développement d applications en Java, la plateforme Improve Foundations, une distribution opérationnelle de composants Open Source dédiée au développement et à l'industrialisation de projets en langage Java. Pour plus d informations Informations presse Open Wide Technologies : Tél. : technologies.openwide.fr MyNtic-PR : Franck TUPINIER Tél. :

Usine de développement : étude comparative

Usine de développement : étude comparative BlackPaper Open Wide Technologies Usine de développement : étude comparative Pour compléter notre premier article sur l usine de développement 1, il apparaît utile de faire un tour d horizon des solutions

Plus en détail

Les forges logicielles et leurs outils. Avec SourceSup en exemple

Les forges logicielles et leurs outils. Avec SourceSup en exemple Les forges logicielles et leurs outils Avec SourceSup en exemple 1 Naissance des forges Avant Chacun installait les outils dont il avait besoin Peu de mutualisation des outils et technologies Collaboration

Plus en détail

IN Tech - 12 janvier 2010 Open Source et innovation : le Libre comme méthodologie de développement

IN Tech - 12 janvier 2010 Open Source et innovation : le Libre comme méthodologie de développement IN Tech - 12 janvier 2010 Open Source et innovation : le Libre comme méthodologie de développement La forge logicielle Codendi Nicolas Guérin -Présentation de Codendi -Industrialiser les développements

Plus en détail

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Scub Foundation Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Présentation de Scub Présentation de Scub Scub est une société de service en informatique qui a pour but de fournir du conseil

Plus en détail

Processus. Intégration et Tests Nat. Approuvé par : Patrick Atlan Fonction : Directeur Général V isa :

Processus. Intégration et Tests Nat. Approuvé par : Patrick Atlan Fonction : Directeur Général V isa : Intégration et Tests Nat Vérifié par : Arnaud Dequeker Fonction : Responsable Qualité Approuvé par : Patrick Atlan Fonction : Directeur Général Visa : V isa : Référence Edition Date Intégration et tests

Plus en détail

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM 1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM Scrum est une méthode agile pour la gestion de projets informatiques. C est une méthode itérative basée sur des itérations de courte durée appelées Sprints.

Plus en détail

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Sébastien MEDARD GIP RENATER 263 avenue du Général Leclerc CS 74205 35042 Rennes Cedex Résumé L intégration

Plus en détail

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs CGI Group Inc. 2013 Agenda 1 2 3 4 5 6 7 Problématiques et enjeux Solutions et fonctionnalités Concepts Exécution et rapport

Plus en détail

L intégration continue

L intégration continue L intégration continue Faire de l intégration un non-événement Jean-Baptiste Defard Intégration continue : principe fondamental Tout changement du code d un logiciel est immédiatement pris en compte par

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

Ouvrir dossier D appel

Ouvrir dossier D appel Ouvrir dossier D appel Table des matières 1. TRAITER UN APPEL... 3 1.1. ORGANISATION GENERALE D'UN SERVICE DESK... 3 1.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 4 2. PRISE EN CHARGE DE L'UTILISATEUR ET DE SON APPEL...

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Industrialisation des développements

Industrialisation des développements Industrialisation des développements NovaForge, l usine de développement logiciel de Bull Emmanuel Rias emmanuel.rias@bull.net 1 Agenda Introduction NovaForge Processus d un projet dans NovaForge et Fonctionnalités

Plus en détail

Solutions Linux 2010. Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source

Solutions Linux 2010. Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source Solutions Linux 2010 Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source Principes, bénéfices et actualités autour du projet Coclico Nicolas Guérin Xerox http://www.codendi.com

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Industrialiser ses développements PHP RMLL 2010

Industrialiser ses développements PHP RMLL 2010 Industrialiser ses développements PHP RMLL 2010 Qui suis-je? Jean-Marc Fontaine Consultant pour Alter Way Consulting Responsable du centre de compétences PHP pour Alter Way Solutions Formateur pour Alter

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen final 24 avril 2014 17:30 à 20:30

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen final 24 avril 2014 17:30 à 20:30 Examen final 24 avril 2014 17:30 à 20:30 Nom, prénom : Code permanent : Répondez directement sur le questionnaire. Question #1 5% Qu'est-ce qu'un test de régression? Question #2 5% Selon extreme Programming,

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 6 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications PLAN I. Pourquoi : les besoins, les types d applications II. Comment : les technos et pratiques dont on dispose pour mettre en œuvre les applications III. Avec quels outils III.1 Introduction aux IDE III.2

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

L Intégration Continue & Agilité

L Intégration Continue & Agilité L Intégration Continue & Agilité " des outils efficaces. " Agile NANTES - Mars 2010 17/03/2010 Agile Nantes Introduction Qui sommes nous? Fabian PIAU fabian.piau@netapsys.fr Ingénieur développement chez

Plus en détail

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Sommaire Introduction 1 Ce que recherche une PME dans la mise en place d un ERP 2 Ce que propose l Open Source 3 Pourquoi n

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

Le rôle d un tableau de bord

Le rôle d un tableau de bord CHAPITRE 1 Le rôle d un tableau de bord Introduction «Trop d informations tue l information.» Proverbe japonais Sur le plan théorique, un tableau de bord est un outil de reporting regroupant différents

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER I. La définition des I.A. L'expression des besoins Rédige (spécifie les besoins). Consulte / utilise pour rédiger le cahier des I.A.1 Positionnement stratégique

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Migration d un logiciel de gestion

Migration d un logiciel de gestion Auteur : David PERRET Publication : 01/11/2015 Toute société utilisatrice de logiciel de gestion est inéluctablement confrontée à des migrations de données. Ces migrations représentent des risques et un

Plus en détail

la phase exploratoire

la phase exploratoire V 1.00 la phase exploratoire élément facilitateur dans la réussite d un projet Agile A. MORVANT IT&L@BS Coach Agile aurelien.morvant@orange-ftgroup.com Page 1 Page 2 objet de la session > introduire la

Plus en détail

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX vous accompagne de la Conception à l Exploitation de votre Système d Information. Ce savoir faire est décliné dans les 3 pôles

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

Outils de gestion de projet informatique

Outils de gestion de projet informatique Outils de gestion de projet informatique Plan Introduction Méthodes agiles (extreme Programing) Dépôt de source (Subversion) Gestionnaire de tâches (Trac) Environnement de Développement Intégré (Eclipse)

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

Conduite de Projet avec la Forge

Conduite de Projet avec la Forge Conduite de Projet avec la Forge Vincent Lafage 1 D2I, Institut de Physique Nucléaire Université d Orsay 19 septembre 2011 1 / 23 Contact S2I Mail : savsii@ipno.in2p3.fr poste : 53555 Documentation en

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Examen intra LOG3000 Hiver 2014

Examen intra LOG3000 Hiver 2014 Examen intra LOG3000 Hiver 2014 Vendredi le 28 février 2014. Durée : 08h30 à 10h00 (total 1h30). Local : B-415. Total des points : 20. Pondération de l'examen dans la note finale : 35%. Sans documentation,

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise Protège l'irremplaçable f-secure.fr Vue d'ensemble Ce document décrit Software Updater, ses fonctionnalités, son fonctionnement,

Plus en détail

Qui est concerné par la qualité des données?

Qui est concerné par la qualité des données? INTRODUCTION Qui est concerné par la qualité des données? Plus que jamais, les entreprises sont confrontées à des marchés de plus en plus exigeants, réclamant une réponse immédiate et adaptée à des besoins

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

Introduction à Maven dimanche 29 janvier 2012 10:13

Introduction à Maven dimanche 29 janvier 2012 10:13 Introduction à Maven dimanche 29 janvier 2012 10:13 Vous avez certainement entendu parler de maven, beaucoup ont une idée vague de ce que c'est et d'autres bien qu'ayant une idée claire n'ont jamais expérimenté

Plus en détail

Informatique CDC Talend. Dei Lab Sophie Haré Conférence utilisateurs Octobre 2012

Informatique CDC Talend. Dei Lab Sophie Haré Conférence utilisateurs Octobre 2012 Informatique CDC Talend Dei Lab Sophie Haré Conférence utilisateurs Octobre 2012 La Caisse des Dépôts & Informatique CDC Contexte de choix Existant Audit de code Conclusion La Caisse des Dépôts & Informatique

Plus en détail

L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests

L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests IBM Software Group L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests IBM Rational Test Lab Manager Juin 2009 Michel Speranski Responsable Marketing Rational

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

CHEF DE PROJET - CONSULTANT SENIOR GESTION DE PROJETS

CHEF DE PROJET - CONSULTANT SENIOR GESTION DE PROJETS Ion V. CHEF DE - CONSULTANT SENIOR GESTION DE S 44 ans - 18 ans d'expérience Expertises métiers : Langues : Distribution, Logistique, Industrie, M2M, Content management Roumain (Langue maternelle), Russe

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

Examen final LOG3000 Hiver 2014

Examen final LOG3000 Hiver 2014 Examen final LOG3000 Hiver 2014 Lundi le 28 avril 2014. Durée : 13h30 à 16h00 (total 2h30). Local : A-532. Total des points : 20. Pondération de l'examen dans la note finale : 40%. Sans documentation.

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8 Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Synaptix. Méthodes «Agiles», dix ans de pratique

Synaptix. Méthodes «Agiles», dix ans de pratique Synaptix Méthodes «Agiles», dix ans de pratique De véritables avancées technologiques Au-delà du «manifeste» sympathique sur les relations humaines, les méthodes agiles ne sont pas une «mode» mais s appuient

Plus en détail

CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR)

CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR) CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR) 1 Correction d un bug (interaction développeur/testeur) Sommaire Avertissement...2 Aperçu...3 1. Résolution du problème...4 Triage et affectation de

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com Généralités Généralités des systèmes Windows Les systèmes Microsoft sont au cœur du système d information de la majorité des entreprises, si bien qu environ 90% des postes utilisateurs

Plus en détail

La solution IBM Rational pour une ALM Agile

La solution IBM Rational pour une ALM Agile La solution IBM pour une ALM Agile Utilisez votre potentiel agile Points clés Adopter l'agilité à votre rythme Supporter une livraison multiplateforme Intégrer la visibilité Démarrer rapidement Que votre

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus ITIL V3 Exploitation des services : Les processus Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications E1C23 Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications - IR Le chef de projet ou l expert systèmes informatiques, réseaux

Plus en détail

IAM et habilitations, l'approche par les accès ou la réconciliation globale

IAM et habilitations, l'approche par les accès ou la réconciliation globale IAM et habilitations, l'approche par les accès ou la réconciliation globale 04/12/08 Page 1 Evidian 2008 1 Les couches archéologiques du Système d information: Les systèmes centraux Ventes Employés Employé

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad

Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad ² Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad Le logiciel Solid Edge Insight XT intègre en toute transparence la gestion des données de conception et la collaboration en ligne au système

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Usine Logicielle. Retour d expérience. Stéphane PINZELLI Chef de projet CARSAT Centre Ouest. 10/05/2011 Usine logicielle de la CNAV 1

Usine Logicielle. Retour d expérience. Stéphane PINZELLI Chef de projet CARSAT Centre Ouest. 10/05/2011 Usine logicielle de la CNAV 1 Usine Logicielle Retour d expérience Stéphane PINZELLI Chef de projet CARSAT Centre Ouest 10/05/2011 Usine logicielle de la CNAV 1 Le contexte Qui sommes nous? Le SI de la CNAV Le Schéma Directeur 2009

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011

Comprendre ITIL 2011 Editions ENI Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Collection DataPro Extrait 54 Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile Examen final hiver 2015

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile Examen final hiver 2015 INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile Examen final hiver 2015 Question #1 Quelle technique de mise sous test devons-nous utiliser si nous voulons simuler le comportement d'une

Plus en détail

Desktop Manager 2.8 Guide de mise à jour. Janvier 2014

Desktop Manager 2.8 Guide de mise à jour. Janvier 2014 Desktop Manager 2.8 Guide de mise à jour Janvier 2014 Ce document d'aide présente une méthodologie pour migrer d'une ancienne version de Desktop Manager vers la nouvelle version 2.8. Elle comporte deux

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Le test dans un contexte agile. Fabien Peureux Université de Franche-Comté fabien.peureux@femto-st.fr

Le test dans un contexte agile. Fabien Peureux Université de Franche-Comté fabien.peureux@femto-st.fr Le test dans un contexte agile Fabien Peureux Université de Franche-Comté fabien.peureux@femto-st.fr 5 septembre 2013 Plan Rappel des pratiques agiles (XP) Pratique du test unitaire Pratique du test d

Plus en détail

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Le contexte : trop d outils, d écrans et de complexité Dans le domaine du pilotage du système d information,

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Plaisians, le 21/09/15 Table des matières Le projet Sigmah Le logiciel Sigmah La phase 2 : vers une «adoption étendue» Membres

Plus en détail

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7 Communiqué de Pré-Lancement Sage CRM.com Version 5.7 Nouvelle offre produit Présent sur le marché de la Gestion de la Relation Client (CRM) depuis 3 ans en France, Sage compte environ 7000 clients qui

Plus en détail

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Maintenance

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Maintenance Analyse et conception des Systèmes d Information La démarche Merise : La Maintenance Place, spécificité, objectifs et principes directeurs Niveaux et catégories de maintenance Formes de maintenance Déroulement

Plus en détail