Contexte Colloque Santé et Société Mai 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contexte - 2 - Colloque Santé et Société Mai 2015"

Transcription

1 Quel impact attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur le taux de non couverture en France? Une simulation à partir de l Enquête Santé et Protection Sociale Aurélie Pierre (Irdes) Florence Jusot (PSL, Paris Dauphine, Irdes) - 1 -

2 Contexte En France, l accès aux soins est fortement dépendant de la possession d un contrat de complémentaire santé (Buchmueller et al., 2004; Dourgnon et al., 2012; Jusot et al., 2013) Des dispositifs mis en place par le gouvernement pour favoriser l accès à une CS des plus modestes: CMU-C (2001), ACS (2005) Mais aussi pour soutenir le développement des complémentaires santé d entreprise: Exonérations de charges sociales et fiscales dès 1985 Le taux de personnes non couvertes par une complémentaire santé a fortement diminué (16% en 1998, 5% en 2012) mais l accès à la CS et le niveau de garanties demeurent très inégalitaires - 2 -

3 L Accord National Interprofessionnel 2013 La généralisation de la CS d entreprise (ANI, janvier 2013) au cœur de la stratégie nationale de santé Au côté des objectifs de réduction des ISS Permettre à tous les français de bénéficier d une CS de qualité ANI de janvier 2013 A-1: Généralisation de la CS d entreprise à tous les salariés du secteur privé (1er janvier 2016, financée au moins à 50% par l employeur) A-2: Généralisation et augmentation des droits à la portabilité (9 à 12 mois) Dispenses d affiliation à la CS d entreprise Bénéficiaires de la CMU-C et de l ACS Salariés et apprentis dont la durée du contrat de travail est < à 12 mois Salariés à temps partiel et apprentis dont le taux d effort > 10% Salariés déjà couverts par un contrat individuel (jusqu à son échéance) Salariés déjà couverts par un contrat collectif (conjoint, autre employeur) - 3 -

4 Problématique Evaluation ex-ante des articles 1 et 2 de l ANI 2013 sur la non couverture par une CS Ce dispositif permet-il réellement de généraliser l accès à une CS et de réduire les inégalités face à la CS? Au sein des salariés? Dispenses d adhésion des salariés les plus précaires En population générale? Concerne uniquement les salariés du secteur privé; exclusion des individus qui ne sont pas présents sur le marché du travail (les plus modestes? les plus malades? ) Quelles sont les conséquences de ce dispositif, et notamment de l obligation d assurance, en termes de bien être? La non couverture peut aussi résulter d un choix éclairé résultant d un arbitrage entre le coût et les bénéfices attendus compte tenu des préférences - 4 -

5 Données et méthode Une analyse en 3 étapes 1/ Décrire la non couverture observée avant la mise en place de l ANI 2/ Simuler la proportion d individus qui restera non couverts par une CS selon les caractéristiques individuelles 3/ Etudier l évolution des déterminants de la non couverture toutes choses égales par ailleurs avant et après l introduction de l ANI Enquête Santé et Protection Sociale 2012 Représentative des ménages ordinaires vivant en France métropolitaine Infos sur l état de santé, les caractéristiques démographiques, socioéconomiques, l assurance complémentaire des individus et les préférences l égard du temps et du risque. Variable d intérêt: Etre couvert ou non par une complémentaire santé Echantillon de personnes - 5 -

6 Hypothèses de travail Exogénéité de la généralisation de la CSE et de sa portabilité Seul le statut lié à la complémentaire santé change Pour les populations concernées par la généralisation et la portabilité, le taux de NC chutera à 0% 3 scénarios envisagés selon les populations concernées (1) : Les salariés du secteur privé, concernés par la généralisation : (1 + 2) : + Les chômeurs de courte durée, concernés par la portabilité ( ) : + Les ayant-droits des salariés du secteur privé et des chômeurs de courte durée indirectement concernés par la généralisation et la portabilité 3 hypothèses concernant les dispenses d adhésion des salariés Aucune dispense d adhésion Dispense de tous les CDD de moins de 6 mois Dispense de tous les salariés ayant un contrat temporaire - 6 -

7 1/ La non couverture par une CS en 2012 En population générale (5% NC) Un taux de NC plus élevé parmi: parmi les hommes, les +80 ans, les 18/30 ans, ceux en mauvaise santé, les plus pauvres (14,1% versus 3,6% parmi les plus aisés), les chômeurs et les inactifs Mais également une différence selon les préférences à l égard du temps et du risque: 8,1% de NC parmi les risquophiles (versus 4,4%) et 7,3% pour ceux ayant une forte préférence pour le présent (versus 4,2%) Au sein des salariés du secteur privé (3,6% NC) Une grande variabilité Un gradient social identique à celui observé en population générale: + NC parmi les plus précaires, ceux en temps partiel subi, les CDD de moins de 6 mois, ceux en mauvaise/très mauvaise santé Mais également des différences selon les préférences à l égard du temps et du risque - 7 -

8 2/ Simulation de la non couverture après l ANI Au sein des salariés du secteur privé Sous l hypothèse qu aucun salarié concerné par le dispositif ne demande une dispense d adhésion Taux de NC nul au sein des salariés disparition des inégalités de couverture observées en 2012 selon le gradient social mais aussi selon les préférences individuelles (aversion au risque, préférence pour le présent) Sous l hypothèse que tous les salariés en contrats temporaires refusent d adhérer à la CSE mise en place dans le cadre de l ANI 1,4% de NC parmi l ensemble des salariés (significativement positif) Un taux qui resterait élevé parmi les moins de 20 ans (8,1%) et non significativement différent de la situation observée en 2012 Idem pour les salariés à temps partiel subi et les salariés les plus précaires Des résultats plus modérés si l on considère l hypothèse que seuls les CDD de moins de 6 mois refusent d y adhérer - 8 -

9 2/ Simulation de la non couverture après l ANI En population générale Proportion de non couverts selon les scénarios - 9 -

10 2/ Simulation de la non couverture après l ANI En population générale et selon le revenu par UC Proportion de non couverts selon le niveau de revenu par UC , ,0 12,5 8 10,0 8,7 6 7,5 6, ,7 5,0 4,4 4,0 3,7 3,5 3,3 2,7 2,4 2,7 3,6 2,9 1,8 1,7 1,4 1,5 2,4 0,7 0,7 0,4 1,4 <= 650 De 651 à 1000 De 1001 à 1400 De 1401 à 2000 De 2001 à 3000 > 3000 Total de la pop. % NC en 2012 % NC Scénario (1) % NC Scénario (1+2) % NC Scénario (1+2+3)

11 11 2/ Simulation de la non couverture après l ANI En population générale et selon le risque santé ,0 Proportion de non couverts selon l âge ,1 5,6 7,0 7,0 7,0 7,0 4,9 5,0 4,5 4,6 4,0 4,1 4,1 4,2 4,2 3,7 4,1 4,1 3,8 4,2 4,2 4,2 4,2 3,2 3,2 3,0 2,7 2,8 2,6 2,9 2,5 2,0 2,4 1,4 1, ans De 18 à 30 ans De 31 à 40 ans De 41 à 50 ans De 51 à 60 ans De 61 à 70 ans De 71 à 80 + de 80 ans Total de la pop. 11 % NC en 2012 % NC Scénario (1) % NC Scénario (1+2) % NC Scénario (1+2+3) ,0 Proportion de non couverts selon la santé perçue ,6 3,5 3,3 1,8 4,0 3,1 2,8 2,0 4,8 4,0 3,7 3,1 8,9 8,9 8,2 5,0 4,0 3,7 2,7 0 Très bon Bon Assez bon Mauvais/ TM Total de la pop. % NC en 2012 % NC Scénario (1) % NC Scénario (1+2) % NC Scénario (1+2+3)

12 2/ Simulation de la non couverture après l ANI En population générale et selon les préférences Proportion de non couverts selon l aversion au risque 6 5 7, ,3 4,9 4,7 4,0 4,4 3,7 3,5 4,0 3,2 2,7 3,1 1 0 Risquophiles Risquophobes Total des 15 ans et + % NC en 2012 % NC Scénario (1) % NC Scénario (1+2) % NC Scénario (1+2+3)

13 3/ Evolution des déterminants de la NC Effets marginaux associés au fait d être chômeur (ref: actifs en emploi) En 2012 Scénario 1 Scénario (1+2) Scénario (1+2+3)

14 Conclusion / Discussion En termes d efficacité : effet modeste sur la généralisation de CS (surtout dans les scénarios 1 et 1+2 qui sont les plus probables) En termes d équité : effet plus faible chez les plus pauvres, les chômeurs et chez les personnes en mauvaise santé qui restent plus fréquemment non couverts En termes de bien-être : effet plus important parmi les personnes peu averses au risque et avec une forte préférence pour le présent Surtout si l on tient comptes des dispenses d adhésion Evaluation ex-ante de l ANI: hypothèse de comportements exogènes, surestimation les personnes concernées, à compléter par une évaluation ex post de l ANI et des élargissements des seuils d éligibilité à la CMU-C et à l ACS Autres interrogations pour évaluer les articles 1 et 2 de l ANI 2013 : Niveaux de garanties, marché individuel/collectif, etc

15 Annexes

16 2/ Simulation de la non couverture après l ANI En population générale Sous l hypothèse que tous les salariés en contrats temporaires refusent d adhérer à la CSE mise en place dans le cadre de l ANI ,0 6 6,9 5 5,9 6,8 6,8 6,8 6, ,0 4,0 4,0 1,6 4,5 4,9 3,9 3,3 2,3 4,6 4,2 3,2 3,2 3,2 3,1 2,4 2,6 4,2 4,1 4,1 3,9 4,3 4,3 4,3 4, ans De 18 à 30 ans De 31 à 40 ans De 41 à 50 ans De 51 à 60 ans De 61 à 70 ans De 70 à 80 ans + de 80 ans % NC en 2012 % NC Scénario (1) % NC Scénario (1+2) % NC Scénario (1+2+3)

Quels impacts attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur la non-couverture en France?

Quels impacts attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur la non-couverture en France? n 209 - mai 2015 Quels impacts attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur la non-couverture en France? Une simulation à partir de l Enquête santé et protection sociale (ESPS)

Plus en détail

Aurélie Pierre (Irdes) Florence Jusot (PSL, Université Paris Dauphine, Leda-Legos & Irdes) Abstract :

Aurélie Pierre (Irdes) Florence Jusot (PSL, Université Paris Dauphine, Leda-Legos & Irdes) Abstract : Quel impact attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur le taux de non couverture en France? Une simulation à partir de l enquête Santé et Protection Sociale Aurélie Pierre

Plus en détail

Une évaluation ex ante de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur les inégalités et les déterminants de la non-couverture

Une évaluation ex ante de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur les inégalités et les déterminants de la non-couverture Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : Any reproduction is prohibited but direct links to the document are allowed: http://www.irdes.fr/recherche/documents-de-travail/067-une-evaluation-ex-ante-de-la-generalisation-de-lacomplementaire-sante-d-entreprise.pdf

Plus en détail

Une évaluation ex ante de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur les inégalités et les déterminants de la non-couverture

Une évaluation ex ante de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur les inégalités et les déterminants de la non-couverture Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : Any reproduction is prohibited but direct links to the document are allowed: http://www.irdes.fr/recherche/documents-de-travail/067-une-evaluation-ex-ante-de-la-generalisation-de-lacomplementaire-sante-d-entreprise.pdf

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

Les dépenses de santé à la charge des ménages retraités

Les dépenses de santé à la charge des ménages retraités Les dépenses de santé à la charge des ménages retraités Renaud LEGAL (Drees) Coauteurs : Alexis LOUVEL, Noémie JESS, Catherine POLLAK Mercredi 14 octobre 2015 14/10/2015 1 Les dépenses de santé à la charge

Plus en détail

Inégalités sociales de santé : Quels constats? Quels leviers d action? Florence Jusot. Université de Rouen

Inégalités sociales de santé : Quels constats? Quels leviers d action? Florence Jusot. Université de Rouen Inégalités sociales de santé : Quels constats? Quels leviers d action? Florence Jusot Université de Rouen Introduction Il existe en France de fortes inégalités sociales de santé, c est-à-dire des différences

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités?

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités? Généralisation de la complémentaire santé contraintes ou opportunités? SOMMAIRE I - Rappel du contexte 1- Qu est que la généralisation de la complémentaire santé? 2- Quelles sont les entreprises concernées?

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE DE MODELES DE LETTRES DE DISPENSE PREVOYANCE SANTE ET RETRAITE

BIBLIOTHEQUE DE MODELES DE LETTRES DE DISPENSE PREVOYANCE SANTE ET RETRAITE BIBLIOTHEQUE DE MODELES DE LETTRES DE DISPENSE PREVOYANCE SANTE ET RETRAITE MODELES DE LETTRE DE DISPENSE Dispense à la mise en place d un régime de prévoyance, frais de santé ou de retraite : DUE y compris

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

La couverture du délai de carence des arrêts maladie en France : Déterminants et impact sur l absentéisme

La couverture du délai de carence des arrêts maladie en France : Déterminants et impact sur l absentéisme La couverture du délai de carence des arrêts maladie en France : Déterminants et impact sur l absentéisme Catherine Pollak DREES, Centre d Economie de la Sorbonne Discussion : Roméo Fontaine, LEG (Université

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Présentation par Michel Boixader Service Juridique et Conformité Actualité de la protection sociale Sommaire 1. Textes 2013 2. La mise en conformité (régimes

Plus en détail

Ouvrir la CMU-C pour les jeunes

Ouvrir la CMU-C pour les jeunes Ouvrir la CMU-C pour les jeunes Par Etienne GRASS, Enseignant à l Institut d Études Politiques, Chaire Santé Etienne GRASS est, depuis le 1 er décembre 2014, directeur de cabinet de Nicolas REVEL, directeur

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

CABINET GM ASSURANCES

CABINET GM ASSURANCES CABINET GM ASSURANCES Mieux vous accompagner dans vos projets Assurer votre santé et votre prévoyance et celle de vos salariés! Constituer votre retraite et celle de vos salariés! Valoriser votre patrimoine

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE > LES CAS DE DISPENSES > LE PANIER DE SOIN > L ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Conséquences de l assurance publique et complémentaire sur la distribution et la concentration des restes à charge : une étude de cas

Conséquences de l assurance publique et complémentaire sur la distribution et la concentration des restes à charge : une étude de cas Conséquences de l assurance publique et complémentaire sur la distribution et la concentration des restes à charge : une étude de cas Carine Franc, Aurélie Pierre Colloque Santé et Société. Toulouse, le

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise 2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise La généralisation de la complémentaire santé d entreprise prévue par l accord national interprofessionnel (ANI) à compter du 1 er

Plus en détail

SANTE DES SALARIES : Vos obligations en tant qu employeur

SANTE DES SALARIES : Vos obligations en tant qu employeur OM SPORT DIJON Jeudi 22 octobre 2015 SANTE DES SALARIES : Vos obligations en tant qu employeur Olivier BARON Crédit Mutuel Marché des Professionnels AU PROGRAMME L ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL (ANI)

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé à compter du 1 er janvier 2016

Généralisation de la complémentaire santé à compter du 1 er janvier 2016 REUNION AGAMY - 17 juin 2015 Généralisation de la complémentaire santé à compter du 1 er janvier 2016 Reliquet-nicolas@aviva-assurances.com N Orias : 11060723 18 rue Auguste Goust 78200 Mantes la Jolie

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Le point sur l élargissement de la complémentaire santé Benjamin JOUSSE Mars 2013 L ANI du 11 janvier 2013 en bref L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme?

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? par Alain Jacquot CNAF-Bureau des Prévisions Les CAF versent une trentaine de prestations (prestations familiales stricto sensu, aides au logement, et

Plus en détail

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 1 Assurances Collectives Mes clients et leurs besoins Les particuliers & les professionnels PREVOYANCE Décès Arrêt de

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

Info Syndicale : complémentaire Santé

Info Syndicale : complémentaire Santé Info Syndicale : complémentaire Santé La complémentaire santé des Salariés non-cadres La complémentaire santé des salariés agricoles non cadre évolue afin de répondre aux obligations mises en place par

Plus en détail

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés Par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, les partenaires sociaux ont mis en place

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Guide D INFORMATION Généralisation de la complémentaire santé Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Généralisation de la complémentaire santé La loi du 14 juin

Plus en détail

Conditions de travail, santé et emploi des seniors

Conditions de travail, santé et emploi des seniors Conditions de travail, santé et emploi des seniors Les enseignements de l enquête SIP CDC, Forum Retraite 2014 Thomas Coutrot, Corinne Mette, Dares Plan de la présentation Volet 1 Avoir été longtemps exposé

Plus en détail

L accessibilité financière à la complémentaire santé en France : les résultats de l enquête Budget de Famille 2006

L accessibilité financière à la complémentaire santé en France : les résultats de l enquête Budget de Famille 2006 SANTÉ L accessibilité financière à la complémentaire santé en France : les résultats de l enquête Budget de Famille 2006 Florence Jusot, Clémence Perraudin et Jérôme Wittwer* La Sécurité sociale prenant

Plus en détail

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux L'analyse des Besoins Sociaux (ABS) sur le territoire de la commune de la Bordeaux est une procédure annuelle qui doit permettre une appréhension globale des

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 Le Conseil Social du Mouvement Sportif qui représente les employeurs du sport a lancé un appel d offre s agissant de la couverture complémentaire santé

Plus en détail

La complémentaire santé en France en 2008 : une large diffusion mais des inégalités d accès

La complémentaire santé en France en 2008 : une large diffusion mais des inégalités d accès n 161 - Janvier 2011 Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : http://www.irdes.fr/publications/2011/qes161.pdf La complémentaire santé en France en 2008 : une large

Plus en détail

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins études résultats et N 603 octobre 2007 Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins Une enquête a été effectuée par la DREES au deuxième trimestre 2006 auprès de personnes

Plus en détail

La prise en charge du délai de carence des arrêts maladie en France: Déterminants et impact sur l absentéisme

La prise en charge du délai de carence des arrêts maladie en France: Déterminants et impact sur l absentéisme La prise en charge du délai de carence des arrêts maladie en France: Déterminants et impact sur l absentéisme Catherine Pollak DREES Séminaire Arrêts de travail 20 mai 2014 5/21/2014 1 Introduction Contexte

Plus en détail

Trajectoires d emploi et chômage

Trajectoires d emploi et chômage Trajectoires d emploi et chômage Séminaire SACEI 15 septembre 2011 Alice Hui PENG Bruno MASSONNET AS-Consultant b.massonnet@as-consultant.com Plan 1. L enquête emploi de l INSEE 3 2 Taux de chômage BIT

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

Panorama DECRET DU 9 JANVIER 2012 PROTECTION SOCIALE ET ASSIETTE DE COTISATIONS SOCIALES QUELLE SECURITE JURIDIQUE POUR LES REGIMES D ENTREPRISES?

Panorama DECRET DU 9 JANVIER 2012 PROTECTION SOCIALE ET ASSIETTE DE COTISATIONS SOCIALES QUELLE SECURITE JURIDIQUE POUR LES REGIMES D ENTREPRISES? GRAS SAVOYE PROTECTION COMPLEMENTAIRE & AVANTAGES SOCIAUX Mars La lettre d information des Assurances de Personnes DECRET DU 9 JANVIER PROTECTION SOCIALE ET ASSIETTE DE COTISATIONS SOCIALES QUELLE SECURITE

Plus en détail

Pierre Aurélie, Florence Jusot. To cite this version: HAL Id: hal https://hal.archives-ouvertes.fr/hal

Pierre Aurélie, Florence Jusot. To cite this version: HAL Id: hal https://hal.archives-ouvertes.fr/hal Quel impact attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur le taux de non couverture en France? Une simulation à partir de l enquête Santé et Protection Sociale Pierre Aurélie,

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

L impact de la formation sur les trajectoires professionnelles. Marc Ferracci Université Panthéon Assas France Stratégie

L impact de la formation sur les trajectoires professionnelles. Marc Ferracci Université Panthéon Assas France Stratégie L impact de la formation sur les trajectoires professionnelles Marc Ferracci Université Panthéon Assas France Stratégie 1 Les défauts du système français de Inégalités d accès formation Complexité de l

Plus en détail

LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE

LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE Qu est ce que la complémentaire santé? L'Assurance maladie ne rembourse pas intégralement les dépenses de santé (frais médicaux, chirurgicaux et d hospitalisation ).

Plus en détail

Session B2: Assurance

Session B2: Assurance 33 èmes Journées des Économistes de la Santé Français 1 er et 2 décembre 2011 Session B2: Assurance Auteurs: Sophie Guthmuller et Jérôme Wittwer, Université Paris-Dauphine Référé: Aurore Pélissier, CERDI,

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-118

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-118 PARIS, le 29/08/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-118 OBJET : Réforme du régime social des contributions patronales au financement

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Partie 1 Les évolutions réglementaires Introduction LF pour 2014 Loi Fillon du 21 août 2003 Décret 9 janvier 2012 Couverture de l ensemble du personnel

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Chapitre 1 : Champ d application et objet de l accord Le présent accord s applique à l ensemble

Plus en détail

Action Logement et les jeunes salariés

Action Logement et les jeunes salariés Action Logement et les jeunes salariés Aujourd hui en France, le logement est l une des préoccupations majeures, et plus particulièrement celui des jeunes. Les difficultés de logement peuvent entraver

Plus en détail

Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir

Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir 7 Juillet 2015 - CEEI Provence 1 Pierrick DUPERRON Agent Général d assurance exclusif AXA Prévoyance et Patrimoine 1 Le sommaire 1 Présentation

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS?

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? Club des Repreneurs NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? CREATEURS D ENTREPRISE Intervenant : Alain Maurey Quelles assurances? PREAMBULE

Plus en détail

des associations locales

des associations locales Pour en savoir plus www.credit-agricole.fr Guide de la nouvelle des associations locales les réponses à toutes vos questions Le contrat Complémentaire Santé associations est assuré par PACIFICA, filiale

Plus en détail

q u estions 29,6 30,0 22,5 Déclaration d'un état de santé «moyen», «mauvais», «très mauvais» Source : Enquête ESPS 2004

q u estions 29,6 30,0 22,5 Déclaration d'un état de santé «moyen», «mauvais», «très mauvais» Source : Enquête ESPS 2004 Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé résultats Re pè res Les informations présentées dans ce document sont issues de l Enquête Santé et Protection sociale

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP Contexte dans le BTP Une nouvelle réglementation De nouvelles obligations pour les entreprises Qui est concerné? Les entreprises sans complémentaire santé Les entreprises avec complémentaire santé Dispenses

Plus en détail

Les consommateurs de somnifères

Les consommateurs de somnifères ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 Les consommateurs de somnifères Les somnifères ou hypnotiques, médicaments psychotropes destinés à lutter contre les

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale La Mutuelle Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016 Olivier SIMON Conseil en protection sociale Sommaire 2 1. Contexte 2. L ANI et la LSE 3. Les obligations pour les Entreprises 4. Fonctionnement

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? Avant le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

Bienvenue dans votre agence!

Bienvenue dans votre agence! Bienvenue dans votre agence! Pour bien commencer, présentons-nous! Nom, Deuxième prénom niveau Entreprise Secteur d activité Nb de salariés Vos attentes? Radiance Groupe Humanis est la Mutuelle du Groupe

Plus en détail

La qualité des données sur les revenus : enquête versus fichier administratif L exemple de l enquête SRCV 2005. Laurence DAUPHIN INSEE 25 mars 2009

La qualité des données sur les revenus : enquête versus fichier administratif L exemple de l enquête SRCV 2005. Laurence DAUPHIN INSEE 25 mars 2009 La qualité des données sur les revenus : enquête versus fichier administratif L exemple de l enquête SRCV 2005 Laurence DAUPHIN INSEE PLAN Le dispositif SRCV Pourquoi une «refonte»? L appariement Sources

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE Aux termes de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, tous les salariés doivent bénéficier d une complémentaire santé. L employeur devra,

Plus en détail

«Paquet climat / énergie»

«Paquet climat / énergie» «Paquet climat / énergie» Atelier de travail du Ministère de l Environnement 28 février 2008 Contexte Conclusions du Conseil européen de mars 2007 Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% d

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF A LA MISE EN PLACE D UNE GARANTIE DE FRAIS DE SANTE A ADHESION OBLIGATOIRE

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? QUE DIT LA NOUVELLE LOI? Avant le 1 er janvier 2016, toutes

Plus en détail

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé?

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Thierry Lang Thierry Lang Inserm UPS UMR 1027 La consommation de tabac est un déterminant majeur de la mortalité en France 60,000 décès par an

Plus en détail

La santé collective dans le cadre de l ANI. Réunion AEQUITAS JUST 3 novembre 2015

La santé collective dans le cadre de l ANI. Réunion AEQUITAS JUST 3 novembre 2015 La santé collective dans le cadre de l ANI Réunion AEQUITAS JUST 3 novembre 2015 SOMMAIRE 1 ANI La nouvelle obligation : la généralisation de la complémentaire santé en entreprise 2 Comment mettre en place

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

CATÉGORIES OBJECTIVES

CATÉGORIES OBJECTIVES FICHE PRATIQUE CATÉGORIES OBJECTIVES L ESSENTIEL OCTOBRE 2013 Tout régime de protection sociale d entreprise (santé, prévoyance et retraite supplémentaire) doit notamment revêtir un caractère collectif

Plus en détail

Comment les soins primaires peuvent-ils contribuer à réduire les inégalités sociales de santé :

Comment les soins primaires peuvent-ils contribuer à réduire les inégalités sociales de santé : Comment les soins primaires peuvent-ils contribuer à réduire les inégalités sociales de santé : Florence Jusot (Université de Rouen, LEDa-LEGOS, IRDES) Bourgueil Y., Jusot F., Leleu H. (2012), Questions

Plus en détail

Une première étude sur la mobilité

Une première étude sur la mobilité n 126 - Octobre 2007 Changer de couverture complémentaire santé à l âge de la retraite Un comportement plus fréquent chez les titulaires de contrats d entreprise Carine Franc, Marc Perronnin, Aurélie Pierre

Plus en détail

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective?

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Quand? Comment? Pour qui?... Florence MOULINIER, conseillère technique en droit social Séverine SALAFIA, conseillère technique en ressources

Plus en détail

Table ronde «Prévoyance»

Table ronde «Prévoyance» Table ronde «Prévoyance» La couverture santé minimale obligatoire pour tous, c est demain : quel impact pour mon entreprise? Laurent BUCHHOLTZER Responsable animation commerciale, région sud-est, Harmonie

Plus en détail

Connaissance du CPF. Février 2015. Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay. Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10

Connaissance du CPF. Février 2015. Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay. Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10 Connaissance du CPF Février 2015 Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10 OpinionWay, 15 place OpinionWay de la République, pour le FAFSEA 75003 Paris. -

Plus en détail

q u estions santé d économie de la résultats Repères

q u estions santé d économie de la résultats Repères Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé résultats Repères Fin 2003, l Irdes a mené une enquête sur la protection sociale complémentaire d entreprise (PSCE) auprès

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions

Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions - J ai une femme de ménage 5h par semaine y-a-t-elle droit? oui si vous êtes lié par un contrat de travail. En cas d employeurs multiples,

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 INVENTONS ENSEMBLE LA SANTÉ DE DEMAIN Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Quels impacts anticiper sur le marché de l assurance de personnes? 21 février 2013 ANI 2013 Quels impacts prévisibles

Plus en détail

Comment expliquer le non-recours à l Aide à l acquisition d une complémentaire santé?

Comment expliquer le non-recours à l Aide à l acquisition d une complémentaire santé? n 195 - février 2014 Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-lasante/195-comment-expliquer-le-non-recours-a-l-aide-a-lacquisition-d-une-complementaire-sante.pdf

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011

Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011 Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011 Les bénéficiaires de la CMU-C doivent normalement accéder aux soins sans participation financière, sauf exigence particulière.

Plus en détail