infos Maintien des couvertures prévoyance et Santé : mode d emploi des actifs 3 e trimestre 2010 N 87 Actualité Social

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "infos Maintien des couvertures prévoyance et Santé : mode d emploi des actifs 3 e trimestre 2010 N 87 Actualité Social"

Transcription

1 Le bulletin d information Mornay s actifs 3 e trimestre 2010 N 87 infos f cus Maintien s couvertures prévoyance et Santé : mo d emploi Actualité Social Résultats Agirc-Arrco 2009 à la loupe Mornay partenaire du réseau Passerelles

2 Sommaire p 2-3 Actualité Résultats Agirc-Arrco 2009 à la loupe Campagne d information s actifs 2010 et réforme s retraites p 4-5 Focus Actualité Résultats Agirc-Arrco 2009 à la loupe En 2009, les effets négatifs la crise financière affectent les résultats s régimes. Si le régime Arrco présente un résultat global excéntaire 1,005 milliard d euros, le régime Agirc enregistre un déficit 587 millions d euros. Maintien s couvertures Prévoyance et Santé : mo d emploi p 6-7 Social Vacances et handicap : Mornay partenaire du réseau Passerelles p 8 Vacances Faites le plein soleil et d énergie avant l hiver dans nos résinces et réservez votre séjour pour les fêtes fin d année Des ressources en baisse Les effets la crise économique sur l emploi et les salaires ont été très sensibles en Ainsi, les cotisations s entreprises baissent 0,4 % pour l Arrco et 2,6 % pour l Agirc. En parallèle, les cotisations versées par l Unédic et l État pour financer les points retraite attribués aux chômeurs ont augmenté façon significative. En revanche, l AGFF 1 étant déficitaire en 2009 à cause la crise, elle n a pas reversé son excént cotisations aux régimes pour cet exercice comme elle le fait puis Des ressources complémentaires proviennent pour le régime Agirc du transfert financier l Arrco concernant les articles 36. En 2009, il s élève à 966 millions d euros. Cette ressource représente bien évimment une charge pour l Arrco. Du côté s produits financiers, les résultats sont positifs, en forte hausse comparé à 2008, année la crise financière. Le résultat financier l Arrco passe millions en 2008 à millions en Une progression s charges Les allocations à la charge s régimes retraite complémentaire progressent 5,3 % pour l Agirc et 4,5 % pour l Arrco. Cette hausse due essentiellement à la progression du nombre retraités, est bien supérieure à celle s cotisations. D où une forte dégradation du résultat technique s régimes, différence entre les cotisations et les allocations. La situation en 2009 prolonge en l accentuant une tendance observée puis Au final, le résultat global l Agirc est un déficit 587 millions d euros. Les produits financiers ont permis à l Arrco dégager un bénéfice d un milliard d euros malgré la dégradation du résultat technique. Et pour main? Selon les prévisions la situation ne vrait s améliorer ni en 2010, ni en 2011 ; les réserves constituées pendant les périos fastes permettent aujourd hui payer les retraites. Elles constituent un atout précieux en cette pério difficile et sont la marque la bonne gestion menée par les partenaires sociaux. Pour les régimes retraite complémentaire par répartition, ces conditions financement doivent avoir un caractère transitoire. Le calendrier retour à l équilibre s opérations retraite sera au centre s prochaines négociations paritaires. Source Agirc-Arrco 2 1- AGFF : structure financement qui permet prendre en charge le surcoût s retraites complémentaires liquidées sans minoration avant 65 ans.

3 Actualité Campagne d information s actifs 2010 et réforme s retraites Le Gip info retraite qui regroupe l ensemble s 35 régimes retraite, dont l Agirc-Arrco, lance sa 4 e campagne d envoi documents d information aux actifs. Quelque 5 millions documents seront expédiés entre le 27 août et le 3 décembre Les documents reprennent l intégralité s périos cotisées au titre l ensemble s régimes base et complémentaires sous la forme d un relevé situation individuelle (RIS) ou d une estimation indicative globale (EIG) qui donne en plus une estimation du montant la retraite selon 3 hypothèses date départ en retraite. Exceptionnellement, cette année, pour tenir compte s évolutions liées à la réforme retraite en cours, les estimations individuelles globales qui vaient initialement être envoyées en 2010 le seront en 2011 afin prendre en compte les évolutions liées à la réforme s retraites. Si vous êtes né en 1954 ou 1955, vous recevrez cette année un relevé situation individuelle (RIS) en lieu et place l estimation indicative globale vos droits à retraite. La campagne d envoi s RIS se poursuit normalement pour les personnes nées en 1960, 1965, 1970 et Envoi exceptionnel d un RIS et report l EIG à fin 2011 Et vous, quand recevrez-vous votre courrier? Si vous êtes né en ans 56 ans ans 55 ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans Résultat net combiné positif en 2009 pour Mornay Si la plupart s indicateurs l activité prévoyance du Groupe Mornay restent au vert, le montant s cotisations, en raison du contexte économique particulièrement difficile pour les entreprises, a enregistré une légère baisse tandis que le niveau s prestations est meuré stable. Le résultat net combiné du pôle prévoyance et activités concurrentielles du Groupe diminue mais reste positif, à 11,5 millions d euros. Mornay présent au Congrès ECF Du 16 au 18 septembre prochains, le Groupe Mornay sera présent aux côtés s Experts-comptables et Commissaires aux comptes lors du prochain congrès organisé au Touquet par ECF (Expertscomptables et Commissaires aux comptes France), fédération nationale 22 syndicats régionaux d Experts-comptables et Commissaires aux comptes, inscrits au tableau l Ordre s Experts-comptables et/ou la Compagnie s Commissaires aux comptes. 3

4 F cus Au départ l entreprise, maintien s couvertures Prévoyance et Santé : mo d emploi Depuis juillet 2009, les salariés bénéficient, sous certaines conditions, d un système maintien s garanties collectives santé et prévoyance en cas rupture contrat. Il s adresse aux salariés dont la rupture du contrat travail, à l exception du licenciement pour faute lour, ouvre droit à une allocation d assurance chômage. 4 Pour rappel, ce dispositif est entré en vigueur mi Il résulte l article 14 l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 sur la mornisation du marché du travail. Qui est concerné? Le maintien s couvertures Prévoyance et Santé ou également appelé «portabilité s droits» en matière prévoyance concerne les salariés remplissant les conditions suivantes : rupture du contrat travail, droit à inmnisation auprès du régime d assurance chômage du fait cette rupture (cf. encadré ci-ssous) avoir travaillé au moins 1 mois entier chez le rnier employeur, bénéfice d un régime prévoyance et/ ou santé chez le rnier employeur. Droit à inmnisation dans les situations suivantes : tous - tous les les licenciements licenciements sauf sauf faute faute lour, lour, conventionnelles conventionnelles CDI, CDI, anticipées anticipées pour pour faute faute grave grave ou ou force force majeure, majeure, cessations cessations à à échéance, échéance, pour pour motif motif légitime légitime et et sérieux sérieux du du à objet défini, à objet défini, contrat d apprentissage et professionnalisation, démissions considérées contrat d apprentissage comme légitimes. et professionnalisation, démissions considérées comme légitimes. L ancien salarié peut néanmoins renoncer à ses droits à la portabilité en le signifiant à son ancien employeur dans les 10 jours suivant sa rupture contrat. La renonciation concernera alors l ensemble s garanties et sera définitive. Quelles sont les entreprises visées? Les dispositions l article 14 l ANI s appliquent spécifiquement aux employeurs qui font bénéficier leurs salariés d un régime prévoyance complémentaire (santé et/ou prévoyance) et dont l activité est représentée par le MEDEF, la CGPME et l UPA (organisations patronales signataires du texte) ; elles ne s appliquent donc pas aux entreprises du secteur agricole, au secteur l économie sociale, aux professions libérales et au secteur du caoutchouc. L entrée en vigueur du dispositif portabilité s est faite en 2 temps : d abord, pour les entreprises adhérentes à l un s syndicats signataires l ANI - le 1 er juillet 2009 puis, tous les employeurs du secteur privé, même ceux non adhérents à l un s syndicats signataires, ont été concernés par le dispositif, suite à la publication l arrêté d extension au Journal Officiel du 15 octobre Combien temps dure le maintien s garanties? La durée la portabilité s droits est égale à celle du rnier contrat travail, appréciée en mois entiers, dans la limite 9 mois couverture. Elle est au minimum égale à 1 mois. Le maintien s garanties prend effet le lenmain du jour la rupture effective du contrat travail et non au début l inmnisation chômage. Qui finance le maintien s garanties? Il existe ux mos financement possibles : Le financement conjoint Le financement du maintien s garanties est assuré conjointement par l ancien employeur et l ancien salarié bénéficiaire. La mutualisation Dans ce système, les salariés «actifs» prennent en charge les droits à la portabilité. Celle-ci est négociée au niveau d une branche, d une entreprise ou d un établissement. Pour les entreprises couvertes par un régime prévoyance conventionnel désignant le Groupe Mornay comme organisme assureur (Hôtels cafés restaurants, Pharmacies d officine, Fleuristes, Commerce gros l Horlogerie, Jardineries-graineteries), le financement la portabilité est mutualisé.

5 F cus Au départ l entreprise, maintien s couvertures Prévoyance et Santé : mo d emploi Quelles sont les obligations à respecter pour l ancien salarié? Pour bénéficier du maintien garanties, l ancien salarié doit respecter trois obligations envers son ancien employeur : payer sa quote-part en cas financement conjoint (si tel est le mo financement choisi), fournir la justification sa prise en charge par le régime d assurance chômage, informer son ancien employeur en cas cessation du versement s allocations chômage. Le dispositif l article 14 l ANI est-il le seul à proposer ce type couverture? Non, la loi Évin (créée le 31 décembre 1989) prévoit également certaines dispositions mais uniquement sur les frais santé, et selon s modalités légèrement différentes (voir tableau ci-ssous). Cette Loi réglemente la sortie mutuelles et complémentaires santé Tableau comparatif Loi Évin versus ANI : groupe à caractère obligatoire afin ne pas pénaliser le salarié lors son départ l entreprise. En effet, le passage d un contrat santé à un contrat santé individuel ferait perdre l avantage la participation l employeur sur le prix la complémentaire santé et les bénéfices d une assurance négociée au titre l effectif l entreprise. C est pourquoi, selon la Loi Évin, les salariés quittant leur entreprise pour une raison indépendante leur volonté (incapacité travail, invalidité, départ en retraite ou licenciement) peuvent réclamer à l assureur Groupe un contrat complémentaire santé individuel aux prestations similaires. La Loi Évin permet le maintien s garanties santé sans questionnaire médical ni sans pério d attente. Les tarifs proposés ne doivent pas excér plus 50 % les tarifs du contrat complémentaire santé groupe précémment souscrit. Une jurisprunce janvier 2009 impose une application plus stricte la loi Évin, obligeant les entreprises et les assureurs complémentaires à maintenir les droits s manurs d emploi et s retraités à l intique. Le saviez-vous? Si vous prenez prochainement votre retraite et bénéficiez d une complémentaire santé groupe du Groupe Mornay, vous pouvez d ores et déjà vous renseigner sur le maintien vos garanties auprès Mornay Services (www.mornay-services.fr). Nature s garanties collectives à maintenir Bénéficiaires Durée du maintien Financement Formalités à accomplir Art. 4 loi Évin Art. 14 ANI 2008 Observations Frais santé Frais santé et prévoyance - Retraités, titulaires d une rente d invalidité, chômeurs inmnisés ; - Les ayants-droit l assuré après son décès Durée illimitée ; au minimum 12 mois pour les ayants-droit Cotisation salariale limitée à 150% la cotisation s actifs Deman à faire dans les 6 mois* suivant la rupture du contrat travail (ou, à compter du décès du titulaire du droit) Anciens salariés inmnisés par l assurance chômage (sauf licenciement pour faute lour) De 1 à 9 mois Cotisation patronale et salariale répartie comme précémment ou mutualisation du financement Le maintien est proposé par l employeur au moment la rupture du contrat Art. 14 : Les fins sont concernées Art. 4 : Il n est pas prévu que le montant la cotisation évolue avec un indice * Les partenaires sociaux ont mandé aux Pouvoirs Publics reporter le terme du délai 6 mois prévu à l article 4 la loi Évin dans le cas où la durée s droits à portabilité serait supérieure à 6 mois. 5

6 Social 2 e renz-vous la solidarité, organisé par Mornay Avec le colloque «Handicap : la volonté d agir au changement regard» l action sociale Mornay invite le 5 octobre 2010, à la Cci Paris, s représentants l univers l entreprise, s associations, s pouvoirs publics et la société civile à confronter leur points vue et leurs expériences sur les moyens favoriser l insertion s personnes en situation handicap, notamment dans le mon du travail. Ce colloque s inscrit dans la continuité s initiatives menées par le Groupe Mornay en faveur l intégration s personnes en situation handicap, tant auprès ses salariés qu aux côtés ses adhérents et leurs proches dans le cadre son action sociale. Programme et inscription sur : Taux s prêts au logement Le taux minimum s prêts individuels au logement que peuvent vous attribuer vos institutions retraite est fixé puis le 1 er juillet 2010 à 2,59 %. Ce taux peut être ramené à 1,84 % en fonction critères ressources. Pour en savoir plus sur les conditions d obtention, consultez notre site ou appelez au Vacances et handicap : Mornay partenaire du réseau Passerelles Faciliter le départ en vacances s familles ayant un enfant en situation handicap : telle est la vocation du réseau Passerelles, dont le Groupe Mornay est l un s partenaires fondateurs. La création du réseau Passerelles résulte d un constat simple : Comme les autres, les parents d enfants handicapés ont le souhait partir en vacances en famille, souffler, rompre avec le quotidien et découvrir nouveaux horizons. Pourtant, les projets vacances se heurtent trop souvent à nombreux obstacles, notamment pour trouver un hébergement adapté et concilier les activités l ensemble la famille avec le rythme l enfant. Des vacances en famille tout simplement Créé à l initiative Loisirs Pluriel, du Groupe Mornay, la Caisse nationale d allocations familiales (CNAF) et l Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV), le Réseau Passerelles souhaite lever une partie ces obstacles. Il va constituer progressivement un réseau centres loisirs sans hébergement fonctionnant sur le temps s vacances scolaires et volontaires pour accueillir un ou plusieurs enfants handicapés et leur fratrie résidant sur leur territoire pendant les vacances. Ces établissements peuvent être s haltes-garries, s accueils loisirs sans hébergement, s clubs enfants au sein villages vacances ou campings, s centres vacances. Le Réseau Passerelles a parallèlement pour objectif recenser en France et à proximité s centres Loisirs Pluriel les sites pouvant héberger s familles avec un enfant handicapé. Ce réseau vise ainsi à permettre à toute famille ayant un enfant en situation handicap trouver à proximité son lieu vacances un accueil à la journée ou mi-journée pour cet enfant et sa fratrie, et éventuellement d air au financement du séjour. Une équipe technique est chargée recueillir les mans parents désireux partir en vacances en famille. Cette équipe travaille avec l ensemble la famille sur son projet vacances afin d intifier les besoins temps répit lors du séjour, trouver la structure en capacité d accueillir le ou les enfants et enfin d établir le lien entre la famille et la structure accueillante. De plus, un réseau professionnels assurent, sur le plan local, le relais du dispositif, notamment pour rechercher les lieux d accueil volontaires et, le cas échéant, en fonction s besoins, superviser les accueils pendant les temps vacances, ou répondre aux difficultés rencontrées par les familles.

7 Social Vacances et handicap : Mornay partenaire du réseau Passerelles Une nouvelle étape dans le partenariat Mornay/Loisirs Pluriel Le lancement officiel du réseau a eu lieu le 11 juin rnier, à l occasion d une conférence presse dans le cadre du salon Autonomic, en présence l ensemble s partenaires. Le Groupe Mornay s est engagé dans le développement du Réseau Passerelles - qui souhaite ouvrir une centaine centres Loisirs Pluriel en France - en apportant son soutien financier à hauteur euros sur 3 ans. Sa participation à ce projet marque une nouvelle étape dans le partenariat privilégié qu il entretient puis déjà plusieurs années avec Loisirs Pluriel, dans le cadre l organisation s séjours répit à stination parents accompagnés leurs enfants handicapés. Elle s inscrit donc logiquement dans la continuité s dispositifs d accompagnement et soutien proposés aux cotisants, aux retraités et à leurs proches proposés par l action sociale du Groupe. L une ses priorités étant faciliter la vie s familles comptant en leur sein s personnes en situation handicap. Près 60 familles ont été accompagnées par le Réseau Passerelles cet été, et l objectif est d atteindre le chiffre 500 familles d ici l été Conférence presse lancement du réseau Passerelles le 11 juin 2010 Au centre Jean Berthezène, Secrétaire général du Groupe Mornay. Agenda Préparer sa retraite, c est déjà la réussir! Vous allez bientôt cesser votre activité... Pour vous accompagner et vous air à mieux vivre cette nouvelle étape, le Groupe Mornay organise, avec le concours spécialistes, s sessions préparations à la retraite. Deux formats stage sont possibles : sur une journée ou sur trois jours. Sessions d une journée : À BOURG EN BRESSE (01), le 4 octobre À ANNECY (74), le 8 octobre À LYON (69), le 15 octobre ou le 8 novembre Contact : Corrine Giraud au À SAINT-OMER (62), le 12 octobre À REIMS (51), le 21 octobre À DIJON, le 28 octobre Contact : Michèle Zénati au À SCHILTIGHEIM (67), le 15 octobre Contact : Sylvie Parentin au À SAINT-LAURENT-DU-VAR (06), le 18 octobre Contact : Pascal Laurent au À NANCY (54), le 16 novembre Contact : Audrey Lambolez au Loisirs Pluriel en chiffres Premier réseau national d accueil loisirs et vacances pour enfants handicapés et valis, Loisirs Pluriel accueille chaque année au sein 11 centres d animation plus enfants handicapés et valis. Il compte 20 salariés permanents, 85 postes d animateurs vacataires, grâce au soutien 62 collectivités locales et organismes sociaux partenaires, à l implication 90 parents bénévoles dans les conseils d administration et au soutien financier 143 parrains ou donateurs réguliers. Contacts et renseignements : (0,12 euros/mn) Réseau Passerelles Stage trois jours À MARNE-LA-VALLÉE (77), du 30 novembre au 2 décembre Contact : Delphine Massot au

8 Vacances Faites le plein soleil et d énergie avant l hiver dans nos résinces et réservez votre séjour pour les fêtes fin d année Bulletin trimestriel d information s actifs du Groupe Mornay Soleil et ciel bleu au Club Maintenon à Cannes Sous le soleil la côte d azur, venez redécouvrir Le Club Maintenon, profiter la douceur du climat d arrière saison et ses tarifs spéciaux pour la pério d Automne/Hiver (Octobre, Novembre et Décembre). Sa situation exceptionnelle, ses vastes chambres, ses terrasses, bar et restaurant panoramiques, sa cuisine aux accents du midi feront vos vacances un véritable moment détente. Réservez également dès à présent votre séjour pour les fêtes fin d année où réveillons, musique, excursions, ambiance et bonne humeur seront la partie. Renseignements et réservations au ou par courriel : ou sur le site Automne rythmé ou à pas glissés à L Oustal l Mar au Lavandou Tango, valse, Paso Doble en duo mais aussi danses en ligne groupe sont au programme (danseurs débutants puis confirmés, participation 60 par stage) à L Oustal l Mar. Après quelques pas en musique pourquoi ne pas partir à la découverte s alentours notre résince entre mimosas et eucalyptus, mer et arrière-pays, qui fleure bon la lavan. Entrez dans l hiver à petits pas et petits prix à L Oliveraie à Menton Profitez du microclimat la côte d Azur aux premiers signes l arrivée l hiver. Notre résince locative L Oliveraie à Menton, vous propose s tarifs d automne attractifs pour vivre à l heure la Riviera. Et pourquoi pas passer la frontière pour tenter la dolce vita à l italienne! Du 4 novembre au 16 décembre Studio 2 personnes : 259 Appartement 4 personnes : 329 Renseignements et réservations au ou par courriel : ou sur le site Du 9 au 16 octobre À partir 315 par personne, pour 7 jours, base chambre double, en mi-pension, hors supplément 60 pour le stage danse. Sous réserve disponibilité du prestataire. Renseignements et réservations au ou par courriel : Notre catalogue Vacances Mornay 2011 est disponible. Vous pouvez le consulter et le commanr en ligne sur *Les tarifs indiqués sur cette page sont réservés aux ressortissants s régimes Agirc et Arrco. Pour nous contacter par courriel : ou sur notre site : Groupe Mornay 5 à 9 rue Van Gogh Paris Cex 12 tél. : fax : Directeur la publication : Jean Berthezène. Directeur la rédaction : Pascal Chéville. Rédacteur en chef : Florence Quintin. Coordination et secrétariat rédaction : Muriel Mattei, Laura Rousseau. Rédaction : Dilek Culha, Florence Doppia, Muriel Mattei, Florence Quintin, Laura Rousseau. Assistante production : Véronique Verdier. Réalisation : KOTAO. Diffusion : Michaël Auguet, Pierre Muller. Photos : DR - ANCV - Fotolia H. Goostschalk - C. Bielsa Le Club Maintenon Loisirs Pluriel - Regards. Tous droits reproduction réservés. N o issn en cours MI87-3 e trimestre Document non contractuel

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

SANTÉ VOYANCE. Votre Guide Entreprise. La Portabilité

SANTÉ VOYANCE. Votre Guide Entreprise. La Portabilité SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE VOYANCE Votre Guide Entreprise PRÉ- La Portabilité 2 Portabilité, votre Guide Entreprise Sommaire 1 Le dispositif de portabilité... p. 4 Date d effet et champ d application de

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché de travail Article 14 - La portabilité des droits

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché de travail Article 14 - La portabilité des droits Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché de travail Article 14 - La portabilité des droits SOMMAIRE 1 Rappel : Article 14 de l ANI du 11 janvier 2008 2 Fiche

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Précisions sur la notion de garantie «frais de santé» Une portabilité qui concerne tous les employeurs. Le régime en vigueur jusqu au 31 mai 2014

Précisions sur la notion de garantie «frais de santé» Une portabilité qui concerne tous les employeurs. Le régime en vigueur jusqu au 31 mai 2014 Accueil LégiSocial Actualités Sociales Portabilité de la prévoyance : ce qui change au 1er juin 2014 Portabilité de la prévoyance : ce qui change au 1er juin 2014 Date de publication : 26 mai 2014 Catégorie(s)

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance? La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?... 1 2. Quelles sont les ruptures de contrat de travail concernées par la portabilité?...

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

L Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 a repris

L Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 a repris aolfq=pl`f^i= LA PORTABILITE DES GARANTIES Véronique VINCENT Juin 2009 L Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 a repris dans son article 14 le principe du maintien des garanties complémentaires

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE. Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE. Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN Introduction L accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 (ANI) a en matière de protection sociale créé

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Juin 2010

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Juin 2010 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Juin 2010 Version v19.00 NOUVELLES NORMES SOCIALES JUIN 2010... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/06/2010... 4 SUPPRESSION DU RACHAT DES

Plus en détail

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés Régime frais de santé conventionnel HCR Questions/Réponses Salariés 1/ Ce régime est-il obligatoire? LE CARACTERE OBLIGATOIRE DU REGIME Oui. Ce régime s applique à tous les salariés des entreprises relevant

Plus en détail

I. Les dates clés à connaître

I. Les dates clés à connaître NOTE D INFORMATION 2013/27 du 23 décembre 2013 SOCIAL : Protection sociale complémentaire : les modifications à venir en 2014 Il est urgent de s en occuper I. Les dates clés à connaître Les employeurs

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 68 - - - -

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 68 - - - - CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX Le 15 Janvier 2015, entre : Avenant n 68 - - - - - La CONFEDERATION DES SYNDICATS MEDICAUX FRANCAIS (C.S.M.F.) - La FEDERATION DES MEDECINS DE FRANCE

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

ACCORD NATIONAL RELATIF AUX FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS

ACCORD NATIONAL RELATIF AUX FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE ETENDUE FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS IDCC 1978 - BROCHURE JO 3010 ACCORD NATIONAL RELATIF AUX FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE FLEURISTES, VENTE ET

Plus en détail

L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses

L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses Le 10 Décembre 2010, la Sous-Commission des Conventions et Accords de la Commission Nationale de la Négociation Collective a émis un avis favorable à

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale La Mutuelle Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016 Olivier SIMON Conseil en protection sociale Sommaire 2 1. Contexte 2. L ANI et la LSE 3. Les obligations pour les Entreprises 4. Fonctionnement

Plus en détail

UNE PROTECTION SOCIALE L EXEMPLE DE PRO BTP COMPLÉMENTAIRE SOLIDAIRE ET INTERGÉNÉRATIONNELLE IPSE BOLOGNE 4 JUILLET 2014

UNE PROTECTION SOCIALE L EXEMPLE DE PRO BTP COMPLÉMENTAIRE SOLIDAIRE ET INTERGÉNÉRATIONNELLE IPSE BOLOGNE 4 JUILLET 2014 UNE PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE SOLIDAIRE ET INTERGÉNÉRATIONNELLE L EXEMPLE DE PRO BTP IPSE BOLOGNE 4 JUILLET 2014 1 Sommaire 1. Présentation de PRO BTP 2. Une protection sociale complémentaire Solidaire

Plus en détail

15 octobre 2009. Différencier une offre santé par la valeur ajoutée sociale

15 octobre 2009. Différencier une offre santé par la valeur ajoutée sociale 15 octobre 2009 Portabilité et article 4 loi Evin Différencier une offre santé par la valeur ajoutée sociale PORTABILITE DES GARANTIES DE PREVOYANCE, MODE D EMPLOI Me Laurence LAUTRETTE Avocat Associé,

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Le point sur l élargissement de la complémentaire santé Benjamin JOUSSE Mars 2013 L ANI du 11 janvier 2013 en bref L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale

Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale Paris, le 5 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE COMMUN Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale SOMMAIRE Communiqué

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine

Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine résumé des garanties Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine document non contractuel Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine résumé des garanties

Plus en détail

Votre contrat Prévoyance / Dépendance Entreprise

Votre contrat Prévoyance / Dépendance Entreprise Prévoyance / Dépendance - PME Votre contrat Prévoyance / Dépendance Entreprise Livret de l entreprise Votre contrat Vos cotisations Les mouvements de personnel Les prestations pour vos salariés Vos contacts

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS?

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? Club des Repreneurs NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? CREATEURS D ENTREPRISE Intervenant : Alain Maurey Quelles assurances? PREAMBULE

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

Aux Secrétaires généraux Aux administrateurs Aux membres Circulaire n 96-2009 Secteur Retraites

Aux Secrétaires généraux Aux administrateurs Aux membres Circulaire n 96-2009 Secteur Retraites Paris, le 18 mai 2009 Aux Secrétaires généraux : des Unions départementales des Fédérations Pour information : Aux administrateurs : Retraite et Prévoyance CNAV, CRAM, CRAV, CGSS Aux membres : - du Comité

Plus en détail

Votre dossier Frais de santé. Le régime Frais de santé professionnel. de vos salariés

Votre dossier Frais de santé. Le régime Frais de santé professionnel. de vos salariés H ô t e l s C a f é s R e s ta u r a n t s Votre dossier Frais de santé Le régime Frais de santé professionnel de vos salariés Quelques définitions pour mieux comprendre Assuré Salarié appartenant à une

Plus en détail

ACCORD PROFESSIONNEL SUR LE REGIME COMPLEMENTAIRE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE PREAMBULE

ACCORD PROFESSIONNEL SUR LE REGIME COMPLEMENTAIRE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE PREAMBULE ACCORD PROFESSIONNEL SUR LE REGIME COMPLEMENTAIRE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE PREAMBULE Le présent accord a pour objet de mettre en place un régime conventionnel complémentaire relatif au remboursement

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H.

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H. 34 GUIDE PRATIQUE MISE EN PLACE D UN REGIME DU FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE DES HCR A

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

Actualités Protection sociale. 20 juin 2015

Actualités Protection sociale. 20 juin 2015 Actualités Protection sociale 20 juin 2015 SOMMAIRE 1- Contrat Responsable 2- Panier de soins 3- Portabilité 3- Questions diverses CONTRAT RESPONSABLE CONTEXTE Loi de financement de la Sécurité Sociale

Plus en détail

enmodesocial LES REPONSES À VOS QUESTIONS Régime de prévoyance : les impacts de la loi du 14 juin 2013

enmodesocial LES REPONSES À VOS QUESTIONS Régime de prévoyance : les impacts de la loi du 14 juin 2013 enmodesocial Le magazine des informations sociales de la Fédération Nationale de l Habillement LES REPONSES À VOS QUESTIONS Régime de prévoyance : les impacts de la loi du 14 juin 2013 octobre novembre

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

LES DEUX VISAGES DE LA PORTABILITE

LES DEUX VISAGES DE LA PORTABILITE LES DEUX VISAGES DE LA PORTABILITE Me Laurence LAUTRETTE Avocat Associé, Cabinet Jacques BARTHELEMY & Associés Colloque Protection sociale d entreprise 25-26 mars 2010, Paris http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE Protection ACCIDENT Protection HOSPI Capital ÉQUIPEMENT HANDICAP / DÉPENDANCE Contact presse : Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION JEUDI 9 JUIN 2011

COMPTE-RENDU REUNION JEUDI 9 JUIN 2011 COMPTE-RENDU REUNION JEUDI 9 JUIN 2011 Invité : Monsieur Laurent DUC - Président national des hôteliers de l Umih et négociateur de la mutuelle au nom de l Umih Etaient présents : Mr Patrick JACQUIER Mr

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat

Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat N U M E R O 2 - M A R S 2 0 1 5 LEGISLATION Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat Dans le cadre de l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013, les

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D INGÉNIEURS CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié Votre complémentaire SANTÉ Livret du salarié Juin 2015 La Complémentaire santé CREPA, une offre adaptée pour le personnel des cabinets d avocats. Le 1 er janvier 2016, l ensemble des salariés devra bénéficier

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES PROTECTION SOCIALE MUTUELLES FICHE TECHNIQUE Références Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Entre les soussignés La Caisse d'epargne LOIRE CENTRE dont le siège social est situé à ORLEANS, 7 rue d'escures, représentée par adame Dominique LANGUILLAT,

Plus en détail

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE OCTOBRE 2013 Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE 2013 Avant-propos Afin d encourager la mise en place des régimes collectifs de protection sociale complémentaire

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Les obligations de l employeur prévoyance complémentaire collective et obligatoire. Transformez vos nouvelles obligations en opportunité!

Les obligations de l employeur prévoyance complémentaire collective et obligatoire. Transformez vos nouvelles obligations en opportunité! Les obligations de l employeur prévoyance complémentaire collective et obligatoire Transformez vos nouvelles obligations en opportunité! Sommaire PRESENTATION DU GROUPE AG2R LA MONDIALE LA PREVOYANCE SOCIALE

Plus en détail

vous informer sur votre retraite

vous informer sur votre retraite vous informer sur votre retraite www.reunica.com points de repères Répartition : une retraite solidaire entre générations Notre système de retraite repose sur la répartition : les cotisations prélevées

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587 L environnement social de votre entreprise va être profondément modifié dans les six prochains mois. Nous souhaitons vous en parler et vous expliquer ces nouvelles mesures et leurs impacts. La mutuelle

Plus en détail

Créateurs d Entreprises

Créateurs d Entreprises Créateurs d Entreprises Ce document original est la propriété du groupe AG2R LA MONDIALE. Toute reproduction ou cession sans l accord de son auteur est interdite. Non contractuel, ce document n'est ni

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail

La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Juillet 2008 La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail Les partenaires sociaux ont signé un accord national interprofessionnel

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU DE LA LEGISLATION FINANCIERE (5B)

DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU DE LA LEGISLATION FINANCIERE (5B) Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Document de travail 29 mars 2006 DIRECTION DE LA SECURITE

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

Les bons plans du BTP

Les bons plans du BTP À VOTRE SERVICE PRO BTP est le premier groupe de prévoyance et de retraite en France. Il a été créé en 1993, par un accord entre les organisations de salariés et les fédérations d employeurs. C est un

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

CARCEPT ACTION SOCIALE 05/2011

CARCEPT ACTION SOCIALE 05/2011 05/2011 : POUR LES PARTICIPANTS ACTIFS ET RETRAITÉS Cette présentation de l concerne les cotisants de la 2 SOMMAIRE Première partie : Les participants actifs. Deuxième partie : Les participants retraités.

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

Conséquences de l ANI sur le marché de la complémentaire santé

Conséquences de l ANI sur le marché de la complémentaire santé Conséquences de l ANI sur le marché de la complémentaire santé Présentation pour : journées d études de l Institut des Actuaires et du S.A.C.E.I. Intervenant : Pascal Broussoux, Directeur assurances de

Plus en détail

Le contrat d épargne retraite supplémentaire

Le contrat d épargne retraite supplémentaire ENTREPRISES ÉPARGNE DANS L ENTREPRISE PALISSANDRE ENTREPRISES Le contrat d épargne retraite supplémentaire DOCUMENT EMPLOYEUR SOMMAIRE Valoriser l image sociale de votre entreprise 2 Les avantages de Palissandre

Plus en détail

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers.

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers. LETTRE D INFORMATION SOCIALE AOÛT 2013 La loi sur la Sécurisation de l Emploi n 2013-504 du 14 juin 2013 amène plusieurs modifications juridiques et techniques sur la gestion du personnel. Il nous semble

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

NOTE D ADMINISTRATION N 07/2004

NOTE D ADMINISTRATION N 07/2004 Secrétariat Général La Défense, le 1 er juillet 2014 Direction des Ressources Humaines Direction Siège NOTE D ADMINISTRATION N 07/2004 applicable à l ensemble du personnel lié par un contrat de travail

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail