Noms de domaine Règles applicables et derniers développements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Noms de domaine Règles applicables et derniers développements"

Transcription

1 Office fédéral de la communication OFCOM Noms de domaine Règles applicables et derniers développements Genève, 27 mai 2010 Stéphane Bondallaz, OFCOM

2 Noms de domaine Une structure hiérarchique (www.) ofcom.admin.ch Domaine de 3 e niveau (géré par le titulaire du domaine du 2 e niveau) Domaine de 2 e niveau (attribué par SWITCH) Domaine de 1 er niveau («Top Level Domain» ou «TLD»; «géré» par l ICANN) 2

3 Noms de domaine Les principales caractéristiques Un nom de domaine traduit sous une forme plus aisément mémorisable les «numéros de téléphone» de l Internet (adresses IP, p. ex ) Le nom de domaine a fonction d identification technique et de signe distinctif Juridiquement, il s agit d une ressource d adressage gérée comme bien public (art. 3 let. f et g et 28 LTC) Un contrat qui accorde l usage exclusif (revente possible), non pas un titre de propriété intellectuelle 3

4 Noms de domaine Noms de domaine Les domaines de 1 er niveau (TLD) «Root» Generic Top Level Domains gtlds Country code Top Level Domains cctlds ISO 3166 International TLDs US legacy TLDs.com.af.int.gov.net.ch.arpa.mil.org.eu.edu.travel.zw.info 4

5 Noms de domaine Les divers régimes réglementaires Système des Registry/Registrars pour les gtld: «Consensus policies» de l ICANN «gtld Registry Agreements» et «Registrar Accreditation Agreements» avec l ICANN Gestion nationale des cctld comme pour «.ch»: Art. 13 ss et 14 ss de l Ordonnance sur les ressources d adressage (ORAT) Prescriptions techniques et administratives de l OFCOM Contrat de droit administratif du 31 janvier 2007 entre SWITCH et l OFCOM (jusqu au 31 mars 2015) 5

6 Noms de domaine Le régime du domaine «.ch» Liberté et responsabilité du requérant de choisir une désignation selon le principe du «premier arrivé, premier servi» De 3 à 63 caractères latins accentués Contrôle des prix de SWITCH par l OFCOM (CHF 17. en baisse) Possibilité de devenir revendeur pour celui qui gère au moins 1000 noms de domaine (CHF 9.50) Un service de règlement des litiges contre le «cybersquatting» Une intervention rapide de SWITCH possible contre le «Phishing» et les «Malware» 6

7 Noms de domaine Les développements en cours Déploiement de l IPv6 en parallèle à l IPv4 (adresses épuisées en 2011?): plus d adresses, avec certainement une longue coexistence Introduction des IDN (Internationalized Domain Names): utilisation de caractères accentués et non latins Déploiement du DNSSEC (DNS SECure): sécurisation des données envoyées par le DNS Amélioration du fonctionnement de l ICANN: transparence, indépendance, «accountability» et meilleure prise en compte de l intérêt public 7

8 Noms de domaine Une révolution en vue pour les gtld Adoption de nouveaux gtld prévue selon une approche désormais ouverte (2011?) Il sera possible à tout un chacun d enregistrer un nom géographique (.geneva!), une marque (.gillette) ou toute autre dénomination (.blog,.bank, ) dans certaines limites (risque de confusion, fraude, atteinte à la morale publique et preuve des capacités) et sous réserve d objections (titulaires de marques et autorités) Pour la Suisse «potentiel réaliste» pour des régions économiquement fortes telles que Zurich, Bâle et Genève sur la base de partenariats public-privé 8

9 Office fédéral de la communication OFCOM Spams Le régime suisse Genève, 27 mai 2010 Stéphane Bondallaz, OFCOM

10 Spamming Spamming (ou pourriel): de quoi s agit-il? Toute publicité électronique de masse non sollicitée (par courriel, fax, SMS ou message instantané) Le spamming fait vendre, a un coût minime et peut être opéré de manière automatisée Le spamming a des effets négatifs importants: Réseaux et infrastructures surchargés Coûts et effets perturbateurs à la charge des destinataires Risques sécuritaires (vers, virus, chevaux de Troie) Contenus souvent trompeurs ou/et illicites 10

11 Spamming Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD): Art. 3 let. o LCD: L'expéditeur de la publicité doit être clairement identifiable La publicité doit comprendre un lien «remove me» Les destinataires potentiels doivent avoir donné leur consentement préalable («opt-in»), à moins qu ils n aient déjà acheté quelque chose à l expéditeur Sanctions: jusqu'à 3 ans de prison ou une amende jusqu à 1'080'000 francs (art. 23 LCD ainsi qu'art. 333 et 34 CP) La LCD interdit le spamming et le distingue de la publicité électronique de masse autorisée 11

12 Spamming La législation sur les télécommunications Les opérateurs de télécommunication sont tenus de lutter contre le spamming (art. 45a LTC et 83 OST): En protégeant leurs clients (filtrage et suppression des spams) En bloquant voire en supprimant le compte des expéditeurs de spams En disposant d un service d annonce des spams Les victimes peuvent obtenir les coordonnées des expéditeurs de spams, si disponibles (art. 45 al. 2 LTC et 82 OST) La publicité non automatisée nécessitant un travail humain relève de l art. 88 al. 1 OST («opt-out») 12

13 Spamming Les moyens d exécution Les personnes touchées peuvent ouvrir une action civile ou déposer une plainte pénale sur la base de la LCD (aussi concurrents, associations professionnelles et organismes de consommateurs) Des moyens d exécution assez lourds, relativement lents et onéreux Les autorités disposent de peu de ressources pour lutter contre le spamming 13

14 Spamming Le bon sens doit prévaloir Attention aux offres de services douteuses pouvant provenir du crime organisé! Soyez prudent lorsque vous donnez vos coordonnées sur les réseaux Filtrez vos messages et protégez votre ordinateur Protégez les données de vos correspondants Ne répondez jamais à un message non sollicité douteux et ne l ouvrez en aucun cas 14

Titel der Präsentation

Titel der Präsentation Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Stéphane Bondallaz Titel der Präsentation E-droit: survol des règles juridiques suisses dans les environnements numériques Salon e-commerce

Plus en détail

Ordonnance sur les services de télécommunication

Ordonnance sur les services de télécommunication Seul le texte publié dans le Recueil officiel du droit fédéral fait foi! Ordonnance sur les services de télécommunication (OST) Modification du 5 novembre 2014 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance

Plus en détail

Tour guidé de la nouvelle loi anti-pourriel

Tour guidé de la nouvelle loi anti-pourriel Tour guidé de la nouvelle loi anti-pourriel Loi visant à promouvoir l efficacité et la capacité d adaptation de l économie canadienne par la réglementation de certaines pratiques qui découragent l exercice

Plus en détail

Office fédéral de la communication Secrétariat d'etat à l'économie SECO. Bienvenue. 18 juin 2015

Office fédéral de la communication Secrétariat d'etat à l'économie SECO. Bienvenue. 18 juin 2015 Office fédéral de la communication Secrétariat d'etat à l'économie SECO Bienvenue 18 juin 2015 Protection des consommateurs dans le secteur des télécommunications Marché Dynamique Nouveaux modèles commerciaux

Plus en détail

Prescriptions techniques et administratives

Prescriptions techniques et administratives Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de la communication OFCOM Annexe 2.14 de l ordonnance de l Office fédéral de la communication

Plus en détail

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada Charles Lupien Fasken Martineau Stéphane Caïdi Fasken Martineau David Poellhuber ZEROSPAM Plan de la présentation Contexte historique Objectifs Obligations

Plus en détail

ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE

ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE ENREGISTREMENT DU NOM DE DOMAINE 14/11/2008 Chaque ordinateur est identifié sur Internet par un numéro dit adresse IP (internet protocol) composé d une série de chiffres. Pour permettre la lisibilité et

Plus en détail

Le système des noms de domaine d'internet

Le système des noms de domaine d'internet Le système des noms de domaine d'internet Antoine Barthel, Théo Duhautpas, Marc Hensel RESTENA Chaque ordinateur connecté au réseau Internet est identifié de manière unique par son adresse IP et ce sont

Plus en détail

Atelier 5. La conception de la réglementation. Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique)

Atelier 5. La conception de la réglementation. Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique) Atelier 5 La conception de la réglementation Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique) Introduction Le spam est un thème «transversal» qui touche à

Plus en détail

sp@m SPAM POURRIELS POLLUPOSTAGE

sp@m SPAM POURRIELS POLLUPOSTAGE SPAM POURRIELS POLLUPOSTAGE Des entreprises inconnues ou suspectes vous ont envoyé des SMS, des fax ou des courriels sur des produits douteux, voire dangereux pour les jeunes? Une dénommée Jenny ou Susi

Plus en détail

Ordonnance sur les domaines Internet

Ordonnance sur les domaines Internet Ordonnance sur les domaines Internet (ODI) du... [projet du 13.02.2014] Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, al. 2 et 2 bis, 48a, 59, al. 3, 62 et 64, al. 2, de la loi du 30 avril 1997 1 sur les

Plus en détail

Ordonnance sur les ressources d adressage dans le domaine des télécommunications

Ordonnance sur les ressources d adressage dans le domaine des télécommunications Ordonnance sur les ressources d adressage dans le domaine des télécommunications (ORAT) Modification du 19 décembre 2001 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 6 octobre 1997 sur les ressources

Plus en détail

Utilisation du nouveau système Anti Spam Webdesk

Utilisation du nouveau système Anti Spam Webdesk Utilisation du nouveau système Anti Spam Webdesk 1 Rédaction Service Technique Celuga Version 1.0-04/09/2008 Sommaire Introduction... 3 Qu est ce qu un Spam?... 3 Principe de L Anti Spam... 3 Les scores...

Plus en détail

Ordonnance sur les domaines Internet (ODI)

Ordonnance sur les domaines Internet (ODI) Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de la communication OFCOM 13.02.2014 Ordonnance sur les domaines Internet (ODI) Rapport

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CRÉER ET EXPLOITER DES FICHIERS. SECTION 2 La Commission pour la protection de la vie privée... 10

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CRÉER ET EXPLOITER DES FICHIERS. SECTION 2 La Commission pour la protection de la vie privée... 10 TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENT...5 INTRODUCTION...7 CHAPITRE 1 CRÉER ET EXPLOITER DES FICHIERS Le cadre légal... 9 La Commission pour la protection de la vie privée... 10 La notion de «données à caractère

Plus en détail

"Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma

Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir www.misoc.ma "Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma 1,966,514,816 Internautes (Juin 2010), (internetworldstats) 205 Millions de sites Internet, 1500 Milliards de dollars de profits économiques

Plus en détail

Enquête publique auprès des experts

Enquête publique auprès des experts Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de la communication OFCOM Enquête publique auprès des experts relatif à l'enregistrement

Plus en détail

= actif essentiel et porte d entrée incontournable à un site web

= actif essentiel et porte d entrée incontournable à un site web Par Philippe RODHAIN Conseil en propriété industrielle Chargé d enseignement - Université Bordeaux IV IP SPHERE 11 rue Guillaume Leblanc - 33000 BORDEAUX Tél : 05 56 96 50 11 - Fax : 05 56 79 72 28 courriel

Plus en détail

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Agenda Aperçu des noms de domaines, du calendrier gtld et du programme des nouveaux gtld Pourquoi l'icann fait cela; impact potentiel de cette initiative

Plus en détail

Doc cctld 23 - F. Original: français SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

Doc cctld 23 - F. Original: français SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS PERIODE D ÉTUDES 2001-2004 Origine: Titre: Doc cctld 23 - F Original: français Atelier sur les expériences

Plus en détail

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine La présente charte définit les règles d usages et de sécurité que l Université de Lorraine

Plus en détail

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada. Charles Lupien clupien@fasken.com

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada. Charles Lupien clupien@fasken.com Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada Charles Lupien clupien@fasken.com PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER Charles Lupien Contrats Technologie et PI @ Conférences et articles MISE EN CONTEXTE Plan de

Plus en détail

LWS (www.lws.fr - Ligne Web Services). S.A.R.L au capital de 500 000 euros

LWS (www.lws.fr - Ligne Web Services). S.A.R.L au capital de 500 000 euros Trainingload Pro Mentions légales Dernière version : 5 aout 2015 Trainingload Pro est un site dédié à l entrainement physique et sportif permettant à chaque utilisateur de publier des informations sur

Plus en détail

Stratégie de la Confédération en matière de gestion des noms de domaine internet. Adoptée par le Conseil fédéral le 27 février 2013

Stratégie de la Confédération en matière de gestion des noms de domaine internet. Adoptée par le Conseil fédéral le 27 février 2013 Stratégie de la Confédération en matière de gestion des noms de domaine internet Adoptée par le Conseil fédéral le 27 février 2013 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Buts de la Stratégie de la Confédération

Plus en détail

784.104.2. Ordonnance sur les domaines Internet (ODI) Dispositions générales. du 5 novembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015)

784.104.2. Ordonnance sur les domaines Internet (ODI) Dispositions générales. du 5 novembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Ordonnance sur les domaines Internet (ODI) 784.104.2 du 5 novembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, al. 2 et 2 bis, 48a, 59, al. 3, 62 et 64, al. 2, de la loi

Plus en détail

Directive de la Direction 6.2. Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, des réseaux sociaux, de la téléphonie et du poste de travail

Directive de la Direction 6.2. Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, des réseaux sociaux, de la téléphonie et du poste de travail Directive de la Direction Directive de la Direction 6.2. Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, des réseaux sociaux, de la téléphonie et du poste de travail 1 Base La présente directive

Plus en détail

Sécurité et Confiance dans les Réseaux et Systèmes d Information

Sécurité et Confiance dans les Réseaux et Systèmes d Information Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications Sécurité et Confiance dans les Réseaux et Systèmes d Information - Cadre institutionnel et réglementaire - Présenté par : Laila ZOUAK Entité Prospective

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.com», «.net», «.org», «.biz» et «.info» Version (21 juillet 2011)

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.com», «.net», «.org», «.biz» et «.info» Version (21 juillet 2011) CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.com», «.net», «.org», «.biz» et «.info» Version (21 juillet 2011) Les présentes Conditions particulières pour les Noms de

Plus en détail

Contrat d interface pour l enregistrement et la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" et ".li" conclu entre

Contrat d interface pour l enregistrement et la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine .ch et .li conclu entre Contrat d interface pour l enregistrement et la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" et ".li" conclu entre SWITCH Werdstrasse 2 8021 Zurich Suisse ci-après registre et Partie2 Personne

Plus en détail

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Lorraine ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Une charte informatique définit les règles d utilisation du système d information (équipements, logiciels, messagerie, fichiers

Plus en détail

REGISTRE, DNS et WHOIS

REGISTRE, DNS et WHOIS REGISTRE, DNS et WHOIS afnic@afnic.fr http://www.afnic.fr Olivier GUILLARD 1 Registre de nom de domaine «Gros cahier» sur lequel on note des faits, des noms, des chiffres dont on souhaite garder le souvenir

Plus en détail

DROIT DE LA CONSOMMATION ET DROIT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

DROIT DE LA CONSOMMATION ET DROIT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DROIT DE LA CONSOMMATION ET DROIT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES PROTECTION RENFORCEE DES CONSOMMATEURS SUR INTERNET Flore FOYATIER Septembre 2011 La protection des consommateurs sur internet est renforcée

Plus en détail

L essentiel sur l Afnic

L essentiel sur l Afnic «Moyens d actions sous.fr, la procédure Syreli» Isabel Toutaud 1 L essentiel sur l Afnic Association loi 1901 fondée en 1998 ; Gestionnaire historique du.fr mais également du.re,.pm,.tf,.wf,.yt Désignée

Plus en détail

Spam Pourriels Pollupostage

Spam Pourriels Pollupostage Spam Pourriels Pollupostage Vous avez reçu des publicités non souhaitées par courriel, fax, SMS ou même par téléphone, par le biais de messages automatiques? On vous a demandé des données confidentielles

Plus en détail

RESERVATION D ANNONCES CONTRAT AGENCES DE PLACEMENT 2014

RESERVATION D ANNONCES CONTRAT AGENCES DE PLACEMENT 2014 RESERVATION D ANNONCES CONTRAT AGENCES DE PLACEMENT 2014 Société : Adresse : Représentée par : Téléphone : Position : Fax : Email : Purchase order : Le soussigné donne instruction à Success & Career S.A.

Plus en détail

Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP

Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP Article juridique publié le 20/11/2011, vu 2654 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM Nous envisagerons ci-après

Plus en détail

REGLES des MESSAGES. C est du courrier publicitaire ou pornographique non sollicité qui peut :

REGLES des MESSAGES. C est du courrier publicitaire ou pornographique non sollicité qui peut : REGLES des MESSAGES Les règles des messages permettent de réaliser une gestion de nos courriers entrants et de lutter contre les SPAM ou les POURRIELS C est du courrier publicitaire ou pornographique non

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

.Leclerc Domain Name Policy (DNP)

.Leclerc Domain Name Policy (DNP) .Leclerc Domain Name Policy (DNP) TABLE DES MATIERES.Leclerc Domain Name Policy (DNP)... 1 Contexte - Valide en Avril 2015... 2 Définition... 2 Critères d éligibilité... 3 Délégation de l usage d un nom

Plus en détail

Conditions générales (CG) relatives à l enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" ou ".li"

Conditions générales (CG) relatives à l enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine .ch ou .li Conditions générales (CG) relatives à l enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" ou ".li" Entrée en vigueur : 1 janvier 2015 (version 10) 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

.biz. .org. .int. .be. .com. .gov. .info. .net. Les noms de domaine : un enjeu fondamental pour les entreprises et les PME

.biz. .org. .int. .be. .com. .gov. .info. .net. Les noms de domaine : un enjeu fondamental pour les entreprises et les PME .int.biz.be.org.com.info.gov.net Les noms de domaine : un enjeu fondamental pour les entreprises et les PME Les noms de domaine : un enjeu fondamental pour les entreprises et les PME Dans le cadre de

Plus en détail

Les nouvelles extensions internet : enjeux, opportunités et protection

Les nouvelles extensions internet : enjeux, opportunités et protection Les nouvelles extensions internet : enjeux, opportunités et protection Animé par : Maître Claire Mourrieras, avocate spécialiste en propriété intellectuelle et technologies de l information, Cabinet Fidal

Plus en détail

Conditions générales d utilisation

Conditions générales d utilisation Conditions générales d utilisation 1 - Objet de l Emploi Store Idées Pôle emploi met à disposition des internautes une plateforme de services web dénommée «Emploi Store Idées» (ci-après désignée «la plateforme»)

Plus en détail

Le Conseil fédéral approuve la Stratégie en matière de gestion des adresses internet

Le Conseil fédéral approuve la Stratégie en matière de gestion des adresses internet Les autorités fédérales de la Confédération suisse Le Conseil fédéral approuve la Stratégie en matière de gestion des adresses internet Berne, 27.02.2013 - Les noms de domaine internet occupent une place

Plus en détail

SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP. Que dit le droit? La charte du BTP DILTI

SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP. Que dit le droit? La charte du BTP DILTI SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP Que dit le droit? La charte du BTP Entrepreneurs Pourquoi et comment renforcer la sécurité juridique de vos contrats de soustraitance DILTI MAÎTRE D OUVRAGE Vous

Plus en détail

NOMS DE DOMAINE L EXPERIENCE.BF

NOMS DE DOMAINE L EXPERIENCE.BF NOMS DE DOMAINE L EXPERIENCE.BF ATELIER IROC 9 AU 13 JANVIER 2012 - OUAGADOUGOU DIRECTION DES SERVICES INFORMATIQUES ARCEP/BF 1. Grandes dates historiques 2. Le nouveau processus de gestion AGENDA Les

Plus en détail

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité Table des matières Remerciements... 7 Préface... 9 Abréviations utilisées... 13 INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15 PARTIE 1 La publicité CHAPITRE 1 Définition

Plus en détail

Modules Express ICV. Le e-commerce

Modules Express ICV. Le e-commerce Modules Express ICV Le e-commerce ou comment acheter et vendre sur Internet 15 et 22 octobre 2013 Réalisation : Serge PEAULT Sommaire Acheter sur Internet Processus d'achat Les comparateurs Modes de paiement

Plus en détail

Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel;

Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel; AVIS N 07 / 2003 du 27 février 2003. N. Réf. : 10 / Se / 2003 / 005 / 009 / ACL OBJET : Utilisation des moyens de communication électroniques à des fins de propagande électorale. La Commission de la protection

Plus en détail

!"# $!%%& Gil es Buis 1

!# $!%%& Gil es Buis 1 !"#$!%%& Gilles Buis 1 #'# #()#*+ Comprendre la LEN Suggérer la confiance avec la LEN Formaliser la confiance avec la LEN Maîtriser la Confiance avec le LEN Table ronde Échange avec la salle Gilles Buis

Plus en détail

Directive Lpers no 50.1

Directive Lpers no 50.1 Directive Lpers no 50.1 Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, de la téléphonie et du poste de travail RLPers 125 1 Base 2 But La présente directive est prise en application de l article

Plus en détail

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010 Dominique DAMO, Avocat Qui sommes-nous? 2 SOCIETE JURISDEMAT AVOCAT STRUCTURE DE LA SOCIETE JurisDemat Avocat est une Selarl en activité

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

Bertrand Siffert LLM, Titulaire du brevet d'avocat Conseil en Propriété Intellectuelle

Bertrand Siffert LLM, Titulaire du brevet d'avocat Conseil en Propriété Intellectuelle Aperçu des questions liées au droit des marques au droit d'auteur et aux noms de domaine LLM, Titulaire du brevet d'avocat Conseil en Propriété Intellectuelle 28 - Petit Déjeuner des PME et des Start-up

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux Marchés

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux Marchés Communication FINMA 35 (2012), 20 février 2012 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux Marchés Einsteinstrasse 2, 3003 Bern Tel. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01 www.finma.ch Sommaire

Plus en détail

LOI N 011-2010/AN PORTANT REGLEMENTATION DE LA GESTION DES NOMS DE DOMAINE SOUS LE DOMAINE DE PREMIER NIVEAU.BF. JO N 25 DU 24 JUIN 2010

LOI N 011-2010/AN PORTANT REGLEMENTATION DE LA GESTION DES NOMS DE DOMAINE SOUS LE DOMAINE DE PREMIER NIVEAU.BF. JO N 25 DU 24 JUIN 2010 LOI N 011-2010/AN PORTANT REGLEMENTATION DE LA GESTION DES NOMS DE DOMAINE SOUS LE DOMAINE DE PREMIER NIVEAU.BF. JO N 25 DU 24 JUIN 2010 L ASSEMBLEE NATIONALE Vu la Constitution ; Vu la résolution n 001-2007/AN

Plus en détail

Pour communiquer sur un réseau (local ou étendu -Internet), les périphériques utilisent leurs adresses numériques (MAC ou IP).

Pour communiquer sur un réseau (local ou étendu -Internet), les périphériques utilisent leurs adresses numériques (MAC ou IP). DNS = Domain Name System DNS = Système de noms de domaine Pour communiquer sur un réseau (local ou étendu -Internet), les périphériques utilisent leurs adresses numériques (MAC ou IP). Cependant, les utilisateurs

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques

Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques WIFI Le wifi est une technologie de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en réseau interne Utilisateur

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES.

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. DQ- Version 1 SSR Saint-Christophe CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. I] INTRODUCTION L emploi des nouvelles technologies nécessite l application

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Note d orientation n 9 du T-CY (projet)

Note d orientation n 9 du T-CY (projet) www.coe.int/tcy Strasbourg, version du 10 octobre 2014 T-CY(2014)20 Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) Note d orientation n 9 du T-CY (projet) sur les spams Proposition établie par le Bureau

Plus en détail

FICHIERS INFORMATISES ET CNIL

FICHIERS INFORMATISES ET CNIL FICHIERS INFORMATISES ET CNIL 17/11/2011 L intérêt actuel pour les entreprises de recueillir des informations précises sur leur clientèle potentielle n est plus à démontrer. Le «profiling» joue un rôle

Plus en détail

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1.

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1. 1 BUT 1.1 Le but de la présente directive est de définir les droits et les devoirs des utilisateurs à propos des moyens de communication (Internet, messagerie électronique, téléphonie) et des postes de

Plus en détail

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE NOTAMMENT EN MATIÈRE DE COMMERCIALISATION DE LISTES D ADRESSES VENTE PAR CORRESPONDANCE JEUX-CONCOURS PUBLICITAIRES EDITION JUIN 2001 DE QUOI S AGIT-IL? Il n

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES CLIENTS

CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES CLIENTS CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES CLIENTS 1. Définition et nature des données à caractère personnel Lors de votre utilisation du site http://www.assessfirst.com/ (ci-après

Plus en détail

Consultation publique PARL OMPI EXPERTS PRESENTATION ET ETAT D AVANCEMENT DU PROJET PARL OMPI EXPERTS

Consultation publique PARL OMPI EXPERTS PRESENTATION ET ETAT D AVANCEMENT DU PROJET PARL OMPI EXPERTS Consultation publique PARL OMPI EXPERTS PRESENTATION ET ETAT D AVANCEMENT DU PROJET PARL OMPI EXPERTS PRESENTATION ET ETAT D AVANCEMENT DU PROJET PARL OMPI EXPERTS 2 Présentation et état d avancement du

Plus en détail

Formulaire d accès aux applications de RTE

Formulaire d accès aux applications de RTE Formulaire d accès aux applications de RTE Client Producteur Indépendant Offre avec certificat logiciel Version 2.1, 7 octobre 2009 Ce document est la propriété de RTE. Toute communication, reproduction,

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus

Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus ARTICLE 1. DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants : Client : personne physique ou morale s étant inscrite

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE CHARTE DES BONNES PRATIQUES INTERNET CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE PRÉAMBULE La Charte des bonnes pratiques

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Préambule En validant sa commande, le Client déclare accepter sans réserve les termes de ladite commande ainsi que l'intégralité des présentes conditions générales de vente.

Plus en détail

Politique d Utilisation Acceptable

Politique d Utilisation Acceptable Politique d Utilisation Acceptable (Mise à jour : 4 Mars 2014) INTRODUCTION L objet de ce document Politique d Utilisation Acceptable (PUA) est d encadrer l utilisation des services et de tout équipement

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC

FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC Seriez-vous concerné sans le savoir? LE WiFi PUBLIC EN FRANCE Les bornes WiFi permettant d accéder à internet via les réseaux sans fil, se sont multipliées

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM I. Définitions et champ d application On désigne par «DEVBOOKING» la Société DEVBOOKING SAS. DEVBOOKING SAS au capital de 10.000 euros, dont le

Plus en détail

Fausses représentations et sites frauduleux: Protéger son image et son nom sur Internet

Fausses représentations et sites frauduleux: Protéger son image et son nom sur Internet Fausses représentations et sites frauduleux: Protéger son image et son nom sur Internet Biographie Me Marc-André Nadon: Propriété intellectuelle Droit des médias Fasken Martineau depuis 2004 Biographie

Plus en détail

DIRECTIVE ET PROCÉDURE Utilisation des messages électroniques au Collège Boréal en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP)

DIRECTIVE ET PROCÉDURE Utilisation des messages électroniques au Collège Boréal en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) DIRECTIVE ET PROCÉDURE Utilisation des messages électroniques au Collège Boréal en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) Entrée en vigueur : 2014-10-01 Dernière modification : 2014-10-20 Approuvé

Plus en détail

Conditions générales de AgenceWeb SA. I. Dispositions générales

Conditions générales de AgenceWeb SA. I. Dispositions générales Conditions générales de AgenceWeb SA I. Dispositions générales Art. 1 Champ d application 1.1 Les présentes conditions générales s appliquent à l ensemble des prestations de services Internet de AgenceWeb

Plus en détail

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique Protection des Systèmes d Information: Aspects Juridiques Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Introduction La décentralisation des

Plus en détail

CHARTE WIFI ET INTERNET

CHARTE WIFI ET INTERNET PAVILLON BLANC MÈDIATHÉQUE CENTRE D ART DE COLOMIERS CHARTE WIFI ET INTERNET MISSION : Le Pavillon Blanc Médiathèque Centre d Art de Colomiers a pour mission de permettre à tous ses visiteurs d accéder

Plus en détail

2008 Spam École et TIC

2008 Spam École et TIC Spam 2008 École et TIC Mentions légales Éditeur educa.ch Auteur Rédaction educa.ch educa.ch CC BY-NC-ND (creativecommons.org) Août 2003, actualisé: 2008, 2011 Table des matières Spam: comment prévenir

Plus en détail

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse Edition du 11 juin 2014 But Le présent guide pratique est un simple instrument

Plus en détail

Le spam introduction. Sommaire

Le spam introduction. Sommaire Le spam introduction Laurent Aublet-Cuvelier Renater Laurent.Aublet-Cuvelier@renater.fr Introduction Le spam Les méthodes Principes Exemples Conclusion Sommaire Antispam : introduction 2 1 Introduction

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ; DELIBERATION N 2012-118 DU 16 JUILLET 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES DISPOSITIFS D ENREGISTREMENT DES CONVERSATIONS TELEPHONIQUES MIS EN ŒUVRE

Plus en détail

Code de conduite relatif aux services de téléphonie mobile à valeur ajoutée

Code de conduite relatif aux services de téléphonie mobile à valeur ajoutée Code de conduite relatif aux services de téléphonie mobile à valeur ajoutée Version 4 23-06-2010 Ce document est une traduction de la version allemande signée du Code de Conduite 1 Situation initiale et

Plus en détail

La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1 er juillet 2014 Questions que les administrateurs devraient poser

La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1 er juillet 2014 Questions que les administrateurs devraient poser La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1 er juillet 2014 Questions que les administrateurs devraient poser Auteure : Jennifer Babe, LL.M, ICD.D Pourquoi lire cet avis? a) Malgré son

Plus en détail

Les risques juridiques du «e-business»

Les risques juridiques du «e-business» Les risques juridiques du «e-business» Michel Jaccard BCCC Avocats Genève Lausanne Démarche Aperçu des principaux risques juridiques liés à la conduite d une activité commerciale «en ligne», pour : Une

Plus en détail

Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information

Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information Me Raphaël PEUCHOT, avocat associé FOURMANN & PEUCHOT 16 mars 2011 THÈMES ABORDÉS : 1. Cloud computing : les limites juridiques de l

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Note d avertissement et d explication sur le SMS

Note d avertissement et d explication sur le SMS Note à l intention des annonceurs envoyant des SMS à leurs clients et prospects en France Métropolitaine : les pratiques interdites vs celles recommandées Rappel du contexte : bien encadrer le marketing

Plus en détail

Charte informatique. Ce document n est qu un exemple. Il doit être adapté à chaque entreprise selon ses moyens et ses nécessités.

Charte informatique. Ce document n est qu un exemple. Il doit être adapté à chaque entreprise selon ses moyens et ses nécessités. Charte informatique Ce document n est qu un exemple. Il doit être adapté à chaque entreprise selon ses moyens et ses nécessités. Préambule L'entreprise < NOM > met en œuvre un système d'information et

Plus en détail

Guide d intégration des nouveaux gtld avec l Afnic

Guide d intégration des nouveaux gtld avec l Afnic GUIDE D INTÉGRATION DES NOUVEAUX GTLDS AVEC L AFNIC 23 juillet 2013 1 Guide d intégration des nouveaux gtld avec l Afnic.alsace,.aquitaine,.bzh,.corsica,.paris - Version 1-23 juillet 2013 GUIDE D INTÉGRATION

Plus en détail

PRECISIONS CONCERANT LE SIGNALEMENT D UN CONTENU ILLICITE

PRECISIONS CONCERANT LE SIGNALEMENT D UN CONTENU ILLICITE PRECISIONS CONCERANT LE SIGNALEMENT D UN CONTENU ILLICITE Ces Précisions concernant le Signalement d un Contenu Illicite ont pour but de vous fournir une explication des questions figurant au formulaire

Plus en détail

Réglement intérieur. Supélec Rézo

Réglement intérieur. Supélec Rézo Réglement intérieur Supélec Rézo Préambule L association Supélec Rézo est une association régie par la loi du premier juillet 1901. Selon ses statuts, cette association a pour but : de gérer, animer et

Plus en détail

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés LES OUTILS Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés SEPTEMBRE 2011 QUE FAUT-IL DÉCLARER? Tous les fichiers informatiques contenant des données à caractère personnel sont soumis à la Loi Informatique

Plus en détail

Achats en ligne - 10 re flexes se curite

Achats en ligne - 10 re flexes se curite Achats en ligne - 10 re flexes se curite Attention : Donner ses coordonnées de compte bancaire sans vérification vous expose à des risques. Soyez vigilant! 1. Je vérifie que le site du commerçant est sûr

Plus en détail

MESSAGERIE SANTE-LORRAINE Documentation utilisateurs Gestion des spams V1.2

MESSAGERIE SANTE-LORRAINE Documentation utilisateurs Gestion des spams V1.2 MESSAGERIE SANTE-LORRAINE Documentation utilisateurs Gestion des spams V1.2 Date : 21/10/2014 GCS Télésanté Lorraine 6 Allée de Longchamp 54500 Villers-lès-Nancy Tél : 03 83 97 13 70 Fax : 03 83 97 13

Plus en détail

Plan opérationnel 2007-08

Plan opérationnel 2007-08 Plan opérationnel 2007-08 Forum public Lisbonne 26 mars 2007 Cycle de planification de l ICANN Diffuser le projet de plan opérationnel : plan annuel sur travail à faire pendant année fiscale en vue d atteindre

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.asia» Version 11 septembre 2009

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.asia» Version 11 septembre 2009 CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.asia» Version 11 septembre 2009 Les présentes conditions particulières pour les domaines «.asia» ont pour objet de préciser

Plus en détail

Nous ne partageons pas et ne vendons pas vos informations confidentielles auprès de sociétés tierces.

Nous ne partageons pas et ne vendons pas vos informations confidentielles auprès de sociétés tierces. CONDITIONS GENERALES DE VENTE NOVOENGLISH Applicables à compter du 20 avril 2013 NovoEnglish 15 rue Taitbout 75009 Paris France www.novoenglish.com info@novoenglish.com SARL au capital de 10.000 Euros

Plus en détail

Manuel Bucom Version 3.1 Octobre 2008

Manuel Bucom Version 3.1 Octobre 2008 Manuel Bucom Version 3.1 Octobre 2008 Table des matières 1. LES DIFFÉRENTS ACTEURS DU USER MANAGEMENT ET LEURS DROITS...4 1.1. RESPONSABLE ACCES ENTREPRISE ET CO-RESPONSABLE ACCES ENTREPRISE...4 1.1.1.

Plus en détail