Haut-Commissariat de la République française en Allemagne. Délégation provinciale pour le Bade-Sud

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Haut-Commissariat de la République française en Allemagne. Délégation provinciale pour le Bade-Sud"

Transcription

1 Haut-Commissariat de la République française en Allemagne Délégation provinciale pour le Bade-Sud DELEGATION DU CERCLE DE CONSTANCE C CABINET C 1.101/1 Administration du district : rapports périodiques C 1.101/2 Administration du district : rapports périodiques C Affaires réservés, lettres de protection, réglementation et attribution C Affaires réservés : courrier «départ» confidentiel et secret C Affaires réservés : courrier «départ» confidentiel et secret C Relations avec l autorité militaire C Enclave allemande de Busingen, incidents de frontières C Enclave allemande de Jestetten, réglementation douanière C Enclave allemande du territoire de Tägermoos, négociations avec la Suisse C Circulation des personnes, réglementation C Communication : textes des discours du délégué du district C Etat civil et naturalisation, réglementation et organisation OFFICIER DE SÉCURITÉ C Activité : rapports trimestriels ADMINISTRATION GÉNÉRALE C Administration générale, armement de la Délégation de district, gestion des stocks

2 AFFAIRES POLITIQUES C Activité du service : correspondance générale Section politique C Activité de la section : correspondance générale, rapports périodiques Administrations locales et fonctionnaires C Administrations locales, contrôle C Fonctionnaires locaux, contrôle C Sapeurs pompiers, contrôle C Instructions allemandes, contrôle C Répression, sanctions administratives C Conseils municipaux, contrôle C 2.118/1 Commune de Allensbach, inspection C 2.118/2 Commune de Anselfingen, inspection C 2.118/3 Commune de Bankholzen, inspection C 2.118/4 Commune de Bargen, inspection C 2.118/5 Commune de Beuren-am-Ried, inspection C 2.118/6 Commune de Biesendorf, inspection C 2.118/7 Commune de Bietingen, inspection C 2.118/8 Commune de Binningen, inspection C 2.118/9 Commune de Bittelbrunn, inspection C 2.118/10 Commune de Blumenfeld, inspection C 2.118/11 Commune de Bohlingen, inspection C 2.118/12 Commune de Böhringen, inspection C 2.118/13 Commune de Büsingen, inspection C 2.118/14 Commune de Büsslingen, inspection

3 C 2.118/15 Commune de Dettingen, inspection C 2.118/16 Commune de Dingelsdorf, inspection C 2.118/17 Commune de Duchtlingen, inspection C 2.118/18 Commune de Ebringen, inspection C 2.118/19 Commune de Ehingen, inspection C 2.118/20 Commune de Engen, inspection C 2.118/21 Commune de Friedingen, inspection C 2.118/22 Commune de Gaienhofen, inspection C 2.118/23 Commune de Gailingen, inspection C 2.118/24 Commune de Gottmadingen, inspection C 2.118/25 Commune de Gundholzen, inspection C 2.118/26 Commune de Güttingen, inspection C 2.118/27 Commune de Hausen-an-der-Aach, inspection C 2.118/28 Commune de Hegne, inspection C 2.118/29 Commune de Hemmenhofen, inspection C 2.118/30 Commune de Hilzingen, inspection C 2.118/31 Commune de Horn, inspection C 2.118/32 Commune de Iznang, inspection C 2.118/33 Commune de Kailbrunn, inspection C 2.118/34 Commune de Langenrein, inspection C 2.118/35 Commune de Liggeringen, inspection C 2.118/36 Commune de Litzelstetten, inspection C 2.118/37 Commune de Markelfingen, inspection C 2.118/38 Commune de Moggingen, inspection C 2.118/39 Commune de Moos, inspection C 2.118/40 Commune de Mühlhausen, inspection

4 C 2.118/41 Commune de Neuhausen, inspection C 2.118/42 Commune de Nordhalden, inspection C 2.118/43 Commune de Öhningen, inspection C 2.118/44 Commune de Radolfzell, inspection C 2.118/45 Commune de Randegg, inspection C 2.118/46 Commune de Reichenau, inspection C 2.118/47 Commune de Riedheim, inspection C 2.118/48 Commune de Rielasingen, inspection C 2.118/49 Commune de Schienen, inspection C 2.118/50 Commune de Schlatt-am-Randen, inspection C 2.118/51 Commune de Schlatt-am-Krähen, inspection C 2.118/52 Commune de Singen, inspection C 2.118/53 Commune de Talheim, inspection C 2.118/54 Commune de Tengen, inspection C 2.118/55 Commune de Überlingen, inspection C 2.118/56 Commune de Uttenhofen, inspection C 2.118/57 Commune de Wangen, inspection C 2.118/58 Commune de Watterdingen, inspection C 2.118/59 Commune de Weil, inspection C 2.118/60 Commune de Weiler, inspection C 2.118/61 Commune de Weitendingen, inspection C 2.118/62 Commune de Welschingen, inspection C 2.118/63 Commune de Wiechs, inspection C 2.118/64 Commune de Worblingen, inspection C 2.118/65 Commune de Zimmerholz, inspection Partis politiques et associations

5 C Partis politiques, CDU (Christlich-Demokratischen Union), contrôle C Partis politiques, FDP (Demokratischen Partei), contrôle C Partis politiques, SPD (Sozialdemokratische Partei), contrôle C Partis politiques, KPD (Kommunistische Partei), contrôle C Mouvements politiques secondaires, contrôle C Associations, manifestations : invitations, correspondance C 2.129/9 Association d espéranto Kompreno, contrôle C 2.129/10 Association de l école chrétienne du château Gaienhofen (Christliche Internatsschule, Schloss Gaienhofen), contrôle C 2.129/1 Association des écoles secondaires sud-badoises (Verein der Lehrer und Lehrerinnen an Höheren Schulen), contrôle C 2.129/16 Association des ingénieurs du Lac de Constance, contrôle C 2.129/4 Association Deutscher Lyceum-Club, contrôle C 2.129/2 C 2.129/3 Association pour l histoire du Lac de Constance et de ses environs (Verein für die Geschichte des Bodensees und seiner Umgebung), contrôle Association pour la navigation du Rhin de Constance (Rheinschiffahrtsverband Konstanz), contrôle C 2.129/12 Bloc de résistance de Constance, contrôle C 2.129/17 Club du Lac de Constance (Bodensee-Klub), contrôle C Confédération provinciale souabe-alémanne (Schwäbisch- Alemannischen Heimatbundes), contrôle C 2.129/19 Europahaus de Constance, contrôle C 2.129/5 Groupe d étudiants néo-allemand (Neudeutsche Studentengruppe), contrôle C 2.129/13 Groupement Heimatbund, contrôle C 2.129/15 Ligue pour la culture et pour la paix (Liga für Kultur und Frieden), contrôle C 2.129/8 Loge maçonnique Constantia zur Zurversicht, contrôle

6 C 2.129/20 Mouvement du Graal (Grals-Verwaltung Vomperberg), contrôle C 2.129/7 Société allemande d ornithologie (Gesellschaft Deutscher Ornithologen), contrôle C 2.129/11 Société anthroposophique Rudolf Steiner (Anthroposophische Arbeitsgemeinschaft Rudolf Steiner Bund), contrôle C 2.129/6 Société des Beaux-Arts (Kuntsverein), contrôle C 2.129/14 Union alpine (Alpenband), contrôle C 2.129/18 Union des Autrichiens de Singen (Östereicherverein e. V.), contrôle C 2.129/21 Associations diverses du cercle, contrôle Renseignements généraux C Opinion publique, contrôle C Population allemande, recensement C Manifestations et réunions politiques, contrôle C Personnalités locales, contrôle : rapports d enquête de la Sûreté Section personnes déplacées et réfugiés (PDR) C 2.351/1 Emigration au Canada, organisation C 2.351/2 Emigration aux USA, organisation C 2.351/3 Emigration en Argentine, organisation C 2.351/4 Emigration au Brésil, organisation C 2.351/5 Emigration en Uruguay, organisation C 2.351/5 Emigration au Venezuela, organisation C 2.351/7 Emigration dans d autres pays d Amérique latine, organisation C 2.351/8 Emigration en Iran, organisation C 2.351/9 Emigration en France, organisation

7 C 2.351/10 Emigration en Norvège, organisation C 2.352/1 Emigration en Australie, organisation C 2.352/2 Emigration dans divers pays, organisation Section travail C Activité de la section : rapports, notes de service, correspondance Section cultes C Culte catholique, contrôle C Culte protestant, contrôle C Cultes divers, contrôle AFFAIRES CULTURELLES C Mouvements de jeunesse, contrôle SANTÉ PUBLIQUE C Activité du service : correspondance générale, rapports AFFAIRES ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES C Activités du service : correspondance générale Section du contrôle des biens C 5.201/1 Activité de la section : minutier C 5.201/2 Activité de la section : minutier C 5201/5 Activité de la section : minutier C.5201/6 Activité de la section : minutier C.5201/7 Activité de la section : minutier C 5201/8 Activité de la section : minutier C.5201/9 Activité de la section : notes de service C 5.201/3 Activité de la section : rapports C 5202/4 Activité de la section : rapports. 1947

8 C 5202 Activité de la section : registres de courrier C 5210/2 Activités se la section : correspondance générale C 5203/1 Activité de la section : correspondance générale C 5203/2 Activité de la section : correspondance générale C 5208/1 Prise sous contrôle de biens : avis C 5208/2 Prise sous contrôle de biens : avis C 5210/38 Administrateurs de biens, nominations C 5.212/89 Administrateur Fischbach C 5.212/90 Administrateur Fischer C 5.212/86 Administrateur Grossmann C 5.212/46 Administrateur Jacobsohn C 5.212/70 Administrateur Josephine Schmid C 5.212/51 Administrateur Lohr C 5.212/52 Administrateur Lueger C 5.212/54 Administrateur Marquardt C 5.212/17 Administrateur Neidhardt C 5.212/20 Administrateur Oetting C 5.212/67 Administrateur Schanz C 5.212/68 Administrateur Schiedler C 5.212/71 Administrateur Schleicher C 5.212/69 Administrateur Schmid C 5.212/35 Administrateur Zimmermann C 5.210/71 Affaire AUBERLE C 5.210/11 Affaire BERBER C 5.210/16 Affaire BOHNER, épuration C 5.210/15 Affaire BÖTTCHER. 1945

9 C 5.210/41 Affaire BÜHLER C 5.210/28 Affaire CHRISTIANI C 5.210/23 Affaire Comte DOUGLAS C 5.210/69 Affaire concession du Café DAUNER C 5.212/78 Affaire de la succession HALBECK C 5.210/18 Affaire des maisons de la Deutsche Ärtzteversicherung auf Gegenseitigkeit C 5.212/65 Affaire du fermier GRZYKOWSKI C 5.212/40 Affaire du legs LION C 5.212/60 Affaire EGER C 5.210/29 Affaire Firme SENGER ET BUTZ C 5.210/12 Affaire hôpital de WOLLMATINGEN C 5.212/44 Affaire KLEINBECK C 5.212/41 Affaire KRÜGER C 5.210/21 Affaire Croix-Rouge allemande C 5.212/38 Affaire LÄMMEL et PRYM C 5.212/28 Affaire LAUERMANN de Constance C 5.212/56 Affaire MÜLLER C 5.212/19 Affaire OEXLE à Singen (intérêts américains) C 5.210/47 Affaire PAMPANIN C 5.212/76 Affaire POST C 5.212/77 Affaire SCHINDLER C 5.210/37 Affaire société FAHR C 5.212/34 Affaire WOTER C 5.212/36 Affaire ZIEROLD C 5.210/13 Affaires diverses de la ville de Constance

10 C 5.210/10 Affaires diverses C 5.210/14 Affaires diverses C 5.210/30 Affaires diverses C 5.210/42 Affaires diverses C 5.212/45 Affaires économiques et financières, section du contrôle des biens, entreprise Kappeler de Singen C 5.212/80 Agent d assurance Heinzmann C 5.210/48 Asile de Rouffach C 5.210/46 Baraques de l Ile de Mainau C 5.210/39 Biens allemands à l étranger. s.d. C 5.210/43 Biens allemands C 5.210/61 Biens alliés 1946 C 5.210/68 Biens alliés C 5.210/34 Biens alliés (fûts de bière) C Biens alliés : correspondance générale C 5.210/70 Biens alliés, biens nazis C 5.212/59 Biens de l ancienne National Sozialistische Volkswohlfahrt (NSV) C Biens de l ex-wehrmacht : correspondance générale C 5.210/44 Biens de l'ex-wehrmacht C Biens de l'ex- Wehrmacht C 5.212/32 Biens de l'ex- Wehrmacht C 5.211/9 Biens de l ex-wehrmacht, réunion de service C 5.211/7 Biens de l ex-wehrmacht, biens neutres, affaire Prince Bernadotte (Ile de Mainau) C 5211/3 Biens de l ex-wehrmacht, voitures et matériels C 5211/1 Biens de l ex-wehrmacht, affaire Interpress

11 C 5211/2 Biens de l ex-wehrmacht, Château de Mainau C 5211/6 Biens de l ex-wehrmacht, matériels abandonnés C 5211/8 Biens de l ex-wehrmacht, ventes des biens, instructions C 5211/4 Biens de l ex-wehrmacht, usines disponibles C 5211/12 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux C 5211/13 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux C 5211/17 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux C 5211/11 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux à Säckingen C 5211/10 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux à Stockach C 5211/15 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux à Überlingen C 5211/14 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux à Überlingen C 5211/16 Biens de l ex-wehrmacht, vente de chevaux à Villingen C 5211/5 Biens de l ex-wehrmacht, biens du district de Constance C 5.212/30 Biens de personnes neutres C 5210/63 Biens des criminels de guerre, listes des biens et des personnes C 5207 Biens divers : minutier C 5.212/58 Biens du National Sozialistische-Kriegsopferversorgung GmbH (NSKOV) C 5212/5 Biens ennemis C 5210/50 Biens étrangers, affaire maison des Hus C 5210/49 Biens hollandais C 5212/8 Biens juifs famille ROTHSCHILD C 5210/59 Biens juifs, biens alliés C 5212/10 Biens juifs C 5210/53 Biens juifs C 5205 Biens nazis : correspondance générale

12 C 5210/52 Biens nazis, biens alliés, biens étrangers. C 5212/12 Biens nazis, comptes bloqués. s.d. s.d. C 5210/1 Biens nazis, minutier C 5210/8 Biens nazis C 5210/54 Biens neutres, biens suisses C Biens spoliés C 5.212/47 Café Jacobs de Constance C 5212/1 Changement du personnel C 5.212/55 Chargement de mercure C 5.212/39 Commune de Litzzlstetten C 5212/14 Commune de Reichenau C 5210/40 Comptabilité d entreprise, vérifications C 5210/26 Comptabilité C 5.212/43 Compte bancaire bloqué du Kolmarer Kurier C 5210/62 Comptes bancaires belges et des nations unies 1946 C 5.212/25 Comptes bancaires d anciens membres du parti nazi C 5.212/75 Comptes bancaires de la Sparkasse de Constance C 5.212/74 Comptes bancaires de ressortissants des Nations unies de la Caisse d épargne de Radolfzell C 5.212/66 Comptes bancaires de ressortissants des Nations unies de la Sparkasse de Singen. s.d. C 5.212/61 Comptes bancaires de ressortissants des Nations unies de la Volksbank de Hagnau C 5210/32 Comptes bancaires C 5210/72 Comptes bloqués, Deutsche Bank C 5212/6 Comptes bloqués, listes des personnes C 5210/45 Comptes bloqués

13 C 5210/56 Conseils municipaux, séances, comptes-rendus C 5210/25 Contrat de location de biens sous contrôle C 5210/4 Contrôle de marchandises C 5210/65 Contrôle des cinémas et demandes d emplois C Contrôle des cinémas C 5210/51 Contrôle des marchandises, biens délaissés des absents C 5210/60 Déclarations administratives C 5.212/84 Dépôt de tabac de Gottmadingen revendiqué par le consulat d Ethiopie C 5210/22 District et ville de Constance, virements bancaires C 5210/31 Edifices d Etat C 5.212/79 Entreprise Hennecka C 5.212/27 Entreprise Senger et Butz de Constance C 5.212/33 Entreprise Weill et Compagnie C 5.212/16 Entreprises sous séquestre C 5210/35 Epuration, instructions et listes nominatives C 5.212/62 Etablissement de sport Waldheim de Constance C 5.212/37 Famille Guggenheim C 5.212/50 Fonctionnaires ayant appartenu à la SS et à la SA C 5210/36 Fonctionnaires et employés ayant eu une fonction dans des services français C 5.212/81 Hypothèques C 53209/1 Infractions, condamnations : listes C 5209/2 Infractions, condamnations, loi de C 5212/9 Inscriptions au registre du commerce C 5.212/82 Instructions aux services du cercle (Kreisstellent) C 5.212/57 Journal Nouvelles de France

14 C 5.212/26 Laboratoires du professeur Schmid de Constance C 5210/33 Liste de propriétés C 5210/75 Liste des biens et des personnes C 5212/7 Liste des biens et des personnes C 5.212/49 Liste des capitaux des entreprises industrielles C 5210/73 Listes de comptes C 5210/74 Listes des biens et des personnes 1945 C 5210/64 Listes des biens et des personnes, prêts C Livres de comptabilité C 5210/66 Loi 1952, listes des biens et des personnes 1946 C 5212/11 Loi 52, liste des personnes visées C 5.212/72 Matériel réquisitionné par le service de statistique C 5.212/48 Mission intérieure de Constance (Innere Mission) C 5.212/18 Notariat de Radolfzell C 5.212/22 Objets en argent et platine du laboratoire de Tettnang C 5210/27 Ouverture du casino de la ville de Constance C 5210/24 Paiement aux prisonniers et déportés étrangers C 5.212/21 Participations financières étrangères en Zone française d occupation C 5.212/24 Peintures et tapisseries des Gobelins du château de Bruchsal C 5.212/23 Personnel révoqué ou suspendu C 5.212/15 Personnes visées par la loi 52, commune de Constance C 5212/13 Prises sous contrôle C 5.212/83 Questionnaires divers (Fragenbogen) C 5210/57 Règlement de facture d un véhicule, litige C 5210/58 Réparations et restitutions, affaire BLATTERT

15 C 5210/55 Restitutions, affaire ALTMANN/MIETZKER C 5210/19 Restitutions, affaire HOTEL SANKT JOHANN C 5210/17 Restitutions, affaires BMW, MERCEDES 1946 C 5210/20 Restitutions, affaires diverses C 5212/3 Restitutions, autorisations d enlèvement C 5210/67 Restitutions C 5212/4 Restitutions C 5212/2 Section PTT 1947 C 5.212/42 Service artistique (Kunstdienst) C 5.212/88 Service des finances allemand (Finanzamt) C 5.212/87 Service du cadastre allemand (Grundbuchamt) C 5210/9 Société ABRAMOVICZ C 5210/5 Société ADAM C 5210/6 Société AUER C 5210/7 Société BERNING-STEHLI C 5.212/85 Sparkasse de Gottmadingen C 5.212/29 Sparkasse de Singen, comptes bancaires bloqués du parti nazi et de ces anciens adhérents. s.d. C 5.212/73 Südkurier de Constance C 5.212/31 Tapis persans de l entreprise Senger et Butz C 5.212/53 Tapis persans de l entreprise Senger et Butz C Transferts de meubles C 5.214/1 Usines démontées C 5.214/2 Usines disponibles C 5.212/63 Voitures en location C 5.212/64 Volksbank de Constance. 1945

16 Section commerce et industrie C 5.300/1 C 5.300/2 Expositions et manifestations organisées par le Gouvernement militaire Expositions et manifestations organisées par le Gouvernement militaire Section réparations et restitutions C Activité de la section : rapports bi-mensuels C 5.751/1 Restitutions C 5.751/2 Restitutions CONTRÔLE DE SÉCURITÉ Section militaire C 6.101/1 Contrôle des membres de l ancienne Wehrmacht C 6.101/2 Contrôle des membres de l ancienne Wehrmacht C Contrôle des sous-officiers de l ancienne Wehrmacht C 6.103/1 Fichage et pointage des membres de l ancienne Wehrmacht C 6.103/2 Fichage et pointage des membres de l ancienne Wehrmacht C 6.104/1 Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht C 6.104/2 C 6.104/3 C 6.104/4 C 6.104/5 C 6.104/6 Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht. Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht. Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht. Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht. Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht. Juil. déc Janv. juin 1949 Juil. déc Janv. - juin 1950 Juil. déc C 6.104/7 Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht C 6.105/1 Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : fiches signalétiques pour Constance

17 C 6.105/2 Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : fiches signalétiques pour Constance C 6.105/3 C 6.105/4 C 6.105/5 C 6.106/1 C 6.106/2 C 6.106/3 Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : fiches signalétiques pour Constance et Singen Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : fiches signalétiques pour Radolfzell Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : fiches signalétiques pour Singen Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : questionnaires personnels de Constance Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : questionnaires personnels de Radolfzell Contrôle des officiers de l ancienne Wehrmacht : questionnaires personnels de Singen C Contrôle des anciens SS et Waffen-SS : fiches signalétiques C 6.121/1 Formations tolérées C 6.121/2 Formations tolérées C Association d anciens combattants allemands C 6.141/1 Armes et munitions C 6.141/2 Déminage C 6.141/3 Récupération d armes, matériel et ferraille Section industrielle C Détention de produits chimiques C Détention d explosifs et de produits chimiques (Retour) (Retour au sommaire)

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Administration générale - Administration communale - Administration départementale - Administration préfectorale - Bâtiment administratif

Plus en détail

Ordonnance sur l exportation, l importation et le transit des biens utilisables à des fins civiles et militaires et des biens militaires spécifiques

Ordonnance sur l exportation, l importation et le transit des biens utilisables à des fins civiles et militaires et des biens militaires spécifiques Ordonnance sur l exportation, l importation et le transit des biens utilisables à des fins civiles et militaires et des biens militaires spécifiques (Ordonnance sur le contrôle des biens, OCB) 946.202.1

Plus en détail

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Texte original 0.941.291 Convention relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Conclue à Paris le 20 mai 1875 Approuvée par l Assemblée fédérale le 2 juillet 1875 1 Instruments

Plus en détail

Documents économiques allemands, fonds documentaire en provenance de l Auditorat général (copies)

Documents économiques allemands, fonds documentaire en provenance de l Auditorat général (copies) CEGES / Centre d Études et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines AA 1317 Documents économiques allemands, fonds documentaire en provenance de l Auditorat général (copies) A. Courrier et rapports

Plus en détail

Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales.

Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales. DÉCRET n 1394/PR-MI du 28 décembre 1977 Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales. TITRE Ier DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article premier. L'Administration de la Republier

Plus en détail

Amicale des prisonniers politiques et ayants-droit du camp d extermination de Neuengamme

Amicale des prisonniers politiques et ayants-droit du camp d extermination de Neuengamme CEGES / Centre d Études et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines AA 2244 Amicale des prisonniers politiques et ayants-droit du camp d extermination de Neuengamme A) Le classement des archives

Plus en détail

Chapitre III Franchises et privilèges de l'organisation des Nations Unies

Chapitre III Franchises et privilèges de l'organisation des Nations Unies Titre IV : FRANCHISES ET PRIVILEGES Chapitre I Dispositions générales Article 295: 1 Les marchandises importées au Liban sont soumises à un droit de douane minimum de 5% de leur valeur en douane. 2 Sont

Plus en détail

Questions Réponses Feuille d informations

Questions Réponses Feuille d informations Questions Réponses Feuille d informations Informations importantes à l'attention des retraités de l'istituto Nazionale della Previdenza Sociale (Inps) qui perçoivent leur pension à l'étranger. Qui est

Plus en détail

Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur

Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur Vu la Loi N 005/PR/2003 du 02 mai 2003, portant protection du Droit d Auteur,

Plus en détail

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004)

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004) Texte original Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif aux activités communes d instruction et d entraînement des armées françaises et de l armée suisse

Plus en détail

L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 )

L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) 1 L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) Une étude des camps d'internement français ayant existé durant l'occupation ne peut, à mon sens, être faite sans que

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED c/65 14 mars 1966 Distribution limitée CONSEIL 14-16 mars 1966 COMPOSITION DU CONSEIL ET DESIGNATION DES REPRESENTANTS (à la date du 14

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

victimes civiles de la guerre en Belgique :

victimes civiles de la guerre en Belgique : Direction générale Victimes de la Guerre victimes civiles de la guerre en Belgique : entre droits et mémoire NOS ACTIVITÉS Plus de 70 ans après la Deuxième Guerre mondiale, on peut se demander pourquoi

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

Un étudiant d un groupe pourra être déplacé à un autre groupe différent dans le cas où ce dernier s adapte plus à son niveau.

Un étudiant d un groupe pourra être déplacé à un autre groupe différent dans le cas où ce dernier s adapte plus à son niveau. Termes et Conditions Généraux La régularisation de l inscription pour un cours de langues de Route 66 langues (dorénavant, l Académie ) implique l acceptation de toutes et chacune des conditions générales

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana.

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana. lan de partenariat 17 au 19 mars 2015 alais des congrès de Montréal, Canada Salon international des technologies environnementales e nouveautés 2015 Carrefour de l innovation Visibilité pour tous les budgets

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

Symposium le joueur excessif et le désendettement

Symposium le joueur excessif et le désendettement Symposium le joueur excessif et le désendettement Le Préposé aux poursuites et sa fonction Le Préposé et les fonctionnaires des Offices sont des officiers publics chargés d organiser le droit de poursuivre,

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL [Seule la version originale en langue anglaise fait foi] dans le cadre du Holocaust Victim Assets Litigation Affaire Numéro CV96-4849 Décision d attribution certifiée en faveur

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC DGA de la Famille, de l Éducation, des Sports et de l Animation Direction de l Animation et de la Vie Associative Service de la Vie associative BULLETIN D ADHÉSION SAISON :... Ce document est à remettre

Plus en détail

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL [Seule la version originale en langue anglaise fait foi] dans le cadre du Holocaust Victim Assets Litigation Affaire numéro CV96-4849 Décision d attribution certifiée en faveur

Plus en détail

Règlement Spécifique DB Titanium Card

Règlement Spécifique DB Titanium Card Deutsche Bank Règlement Spécifique DB Titanium Card AVRIL 2015 Deutsche Bank AG est un établissement de crédit de droit allemand, dont le siège social est établi 12, Taunusanlage, 60325 Francfort-sur-le-Main,

Plus en détail

Loi fédérale sur les prestations de sécurité privées fournies à l étranger

Loi fédérale sur les prestations de sécurité privées fournies à l étranger Loi fédérale sur les prestations de sécurité privées fournies à l étranger (LPSP) du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 54, al. 1, 95, al. 1, et 173, al. 2, de la Constitution

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Créer une ASBL : Comment s y prendre?

Créer une ASBL : Comment s y prendre? Créer une ASBL : Comment s y prendre? Bruxelles, 11 décembre 2013 Programme du jour: 1) Introduction 2) La personnalité juridique, différences société-asbl 2) Constitution d une ASBL 3) Mesures de publicité

Plus en détail

Le doctorat, passeport pour l international

Le doctorat, passeport pour l international Le doctorat, passeport pour l international Catherine Gayda, ABG Hippo thèse 28 février 2014 catherine.gayda@abg.intelliagence.fr/ Tel : 01 42 74 27 51 Les missions d ABG Fondée en 1980, l ABG rapproche

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Produire les copies et présenter les originaux. 1 - Pièces justificatives communes à toutes les demandes

Produire les copies et présenter les originaux. 1 - Pièces justificatives communes à toutes les demandes PIECES A PRODUIRE POUR UNE DEMANDE DE CARTE DE RESIDENT PREMIERE DEMANDE Produire les copies et présenter les originaux 1 - Pièces justificatives communes à toutes les demandes Lettre de demande de carte

Plus en détail

Procès-verbal du 29 octobre 2012 Conseil municipal de la Ville de Port-Cartier

Procès-verbal du 29 octobre 2012 Conseil municipal de la Ville de Port-Cartier CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MINGAN VILLE DE PORT-CARTIER PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire du conseil municipal de la VILLE DE PORT-CARTIER, tenue le 29 octobre 2012, à 17 h, au 40, avenue

Plus en détail

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Nous quitterons Annecy vers 7h45 pour nous rendre à Lyon. La visite du Mémorial de Montluc est prévue à 10h30. Si nous ne sommes pas retardés lors du trajet, nous

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Code Apporteur : Raison sociale :... Adresse :. Noms et adresses des filiales à assurer :..

Code Apporteur : Raison sociale :... Adresse :. Noms et adresses des filiales à assurer :.. Code Apporteur : Note de présentation- Gardiennage - Alarme - Protection Surveillance 20080703 : Nous fournir obligatoirement l extrait K bis et l autorisation préfectorale pour toute étude Identification

Plus en détail

Les champs marqués d un astérisque dans le cadre ci-dessous sont indispensables à la recevabilité de votre demande. PARAMÈTRES DE CONNEXION

Les champs marqués d un astérisque dans le cadre ci-dessous sont indispensables à la recevabilité de votre demande. PARAMÈTRES DE CONNEXION FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION 2015 Bulletin à imprimer et à envoyer, accompagné des documents demandés et votre règlement, à : AFJE 9, rue du Faubourg Poissonnière 75009 PARIS Pour tout renseignement

Plus en détail

se présente A la Ruche de Fessenheim Carine Léon, INFOBEST Vogelgrun/Breisach

se présente A la Ruche de Fessenheim Carine Léon, INFOBEST Vogelgrun/Breisach se présente A la Ruche de Fessenheim Carine Léon, INFOBEST Vogelgrun/Breisach INFOBEST qu est ce? INFOBEST was ist das? «INFOrmations- und BEratungsSTellen für grenzüberschreitende Fragen» = Quatre instances

Plus en détail

DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT

DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT iles asbl 1- La rédaction des statuts La première étape de la constitution de votre future asbl est la rédaction des statuts. Pour ce faire, les fondateurs se réunissent

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

P a y s d e L o i r e ( 44-49- 53-72)

P a y s d e L o i r e ( 44-49- 53-72) P a y s d e L o i r e ( 44-49- 53-72) Samedi 31 octobre 2015 à 18 heures 15 Soirée organisée par la Délégation régionale du Souvenir Napoléonien en partenariat avec le "Lions club - La Baule-côte d'amour"

Plus en détail

Assurance de protection juridique de circulation et privée (VPR)

Assurance de protection juridique de circulation et privée (VPR) Assurance de protection juridique de circulation et privée (VPR) Conditions générales d assurance CGA Edition 01.2011 Contrat But Champ d application Durée Prestations Aperçu Evénements assurés Protection

Plus en détail

Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique

Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique A COMPLETER ET A SIGNER PAR LE CONSEILLER ET LE CLIENT DES LE 1 ER EURO INFORMATIONS SUR LE PRODUIT Nom de l assureur

Plus en détail

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier Finanzführerschäin Maison des jeunes Am Quartier 17 mars 2015 Table des matières 1. Qu est-ce qu une transaction? Les notions de «bien» et «service»... 3 2. Qu est-ce qu une dépense? Les notions de besoins

Plus en détail

Statuts centraux. de la Société Suisse des Troupes Sanitaires. Version: V01.11. Groupe de travail AVO / CC. Edition du: 05 avril 2014

Statuts centraux. de la Société Suisse des Troupes Sanitaires. Version: V01.11. Groupe de travail AVO / CC. Edition du: 05 avril 2014 SMSV SSTS Statuts centraux de la Société Suisse des Troupes Sanitaires Version: V0. Auteurs: Edition du: 05 avril 0 Groupe de travail AVO / CC Remplace édition du: 8 septembre 00 Service de distribution:

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Règlement Spécifique DB Visa Card

Règlement Spécifique DB Visa Card Deutsche Bank Règlement Spécifique DB Visa Card AVRIL 2015 Deutsche Bank AG est un établissement de crédit de droit allemand, dont le siège social est établi 12, Taunusanlage, 60325 Francfort-sur-le-Main,

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES

ARCHIVES MUNICIPALES V I L L E D E N I C E ARCHIVES MUNICIPALES S E R I E Q A S S I S T A N C E E T P R E V O Y A N C E 1 7 9 2-1 8 6 0 M I S E A J O U R A V R I L 2 0 0 1 A S S I S T A N C E E T P R E V O Y A N C E ( 1 7

Plus en détail

Marché des entreprises

Marché des entreprises Marché des entreprises Demande d ouverture d une ligne de cautions Accises Formulaire à nous retourner accompagné des documents de constitution du dossier : par mail à : serviceclient.entreprises@c-garanties.com

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 3 LA FERRIERE-d ALLEVARD Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine 1990 SOMMAIRE ARCHIVES ANCIENNES ET REVOLUTIONNAIRES

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Modèles d entreprise pour l autoconsommation du PV dans l industrie en Allemagne

Modèles d entreprise pour l autoconsommation du PV dans l industrie en Allemagne Bereich für Bild Modèles d entreprise pour l autoconsommation du PV dans l industrie en Allemagne www.export-erneuerbare.de/arial 15/18 Modèles d entreprise pour l autoconsommation du PV dans l industrie

Plus en détail

Il n est ordinairement attribué

Il n est ordinairement attribué Les 39 degrés de la Franc-Maçonnerie Plan du fonctionnemt de la Maçonnerie et détail des degrés supérieurs Ci dessus, symbole maçonnique sur le dollar américain Il n est ordinairement attribué que 33 degré

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

État de Genève. Loi protégeant les garanties fournies par les locataires (LGFL)

État de Genève. Loi protégeant les garanties fournies par les locataires (LGFL) État de Genève Loi protégeant les garanties fournies par les locataires (LGFL) Art. Forme de la garantie Toute garantie en espèces ou en valeurs fournie en faveur d un bailleur par un locataire ou par

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse 7 mai 2014 Raphaël Couderc Service de Presse +33 (0) 1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com GfK Verein : étude mondiale sur la confiance accordée aux professions. Les pompiers sont

Plus en détail

2 PP. Contributions directes

2 PP. Contributions directes 2 PP Contributions directes 2 PP 1-5 Evaluation des propriétés non bâties. Etat des observations présentées à la suite de la communication des résultats aux intéressés (1) 1911-1912 1 Arr. de Dieppe 2

Plus en détail

DECRET N 91-199 portant organisation et fonctionnement du Bureau Togolais du Droit d Auteur (BUTODRA) LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

DECRET N 91-199 portant organisation et fonctionnement du Bureau Togolais du Droit d Auteur (BUTODRA) LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE MINISTERE DE LA JEUNESSE DES SPORTS ET DE LA CULTURE REPUBLIQUE TOGOLAISE Union Paix Solidarité DECRET N 91-199 portant organisation et fonctionnement du Bureau Togolais du

Plus en détail

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer 531.44 du 14 juin 2002 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 22, al. 1, et 52 de la

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine

Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine Avant le départ: Se préparer Lire les rapports de séjour Visiter les sites web des universités et lire les guides d information pour les étudiants étrangers

Plus en détail

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES TABLEAU D ARCHIVAGE GESTION DU PERSONNEL

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES TABLEAU D ARCHIVAGE GESTION DU PERSONNEL DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES TABLEAU D ARCHIVAGE GESTION DU PERSONNEL Dossiers des agents titulaires 90 ans à compter de la date de naissance

Plus en détail

Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador

Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador La Protection des droits humains des personnes migrantes Mandat du Bureau du Procureur Le mandat constitutionnel et juridique du Bureau

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS Compétences En vertu de l article 171 de la loi sur les administrations municipales (Municipal

Plus en détail

Dr. Josef Bühler (1904-1948)

Dr. Josef Bühler (1904-1948) Les participants à la Conférence de Wannsee Dr. Josef Bühler (1904-1948) Secrétaire d État Administration du Gouverneur Général à Cracovie En tant qu adjoint permanent du Gouverneur Général Hans Frank

Plus en détail

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Le présent document est établi sur base de l article 17, paragraphe 1 er, alinéa 2 du règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation

Plus en détail

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements.

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. 11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. TITRE Ier DE LA CRÉATION ET DE LA MISSION Art. 1er. Il est créé un service public doté de

Plus en détail

QUI PEUT SE LIVRER, CONTRE RÉMUNÉRATION, À UNE OPÉRATION DE COURTAGE IMMOBILIER?

QUI PEUT SE LIVRER, CONTRE RÉMUNÉRATION, À UNE OPÉRATION DE COURTAGE IMMOBILIER? QUI PEUT SE LIVRER, CONTRE RÉMUNÉRATION, À UNE OPÉRATION DE COURTAGE IMMOBILIER? Par : Paul Mayer du cabinet d avocats Fasken Martineau La Loi sur le courtage immobilier (la «Loi») confère aux courtiers

Plus en détail

PROCEDURE D ADOPTION A TAIWAN

PROCEDURE D ADOPTION A TAIWAN PROCEDURE D ADOPTION A TAIWAN Les informations suivantes sont données à titre indicatif, et n engagent en aucun cas la responsabilité de l Institut français à Taipei. Mise à jour : juin 2009 I - Organismes

Plus en détail

Sous le nom OSEO-Vaud est constituée une association au sens des art. 60ss du Code civil suisse (CCS).

Sous le nom OSEO-Vaud est constituée une association au sens des art. 60ss du Code civil suisse (CCS). PRÉAMBULE L Oeuvre suisse d entraide ouvrière est née en 1936 de la volonté de l Union syndicale suisse et du Parti socialiste d organiser une aide directe aux plus défavorisés de notre société, tant en

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION Juillet 2013 LA VOLONTÉ DU CRÉDIT MUTUEL : AMÉLIORER SANS CESSE L INFORMATION TRANSMISE. et nous vous en

Plus en détail

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous!

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous! BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU CANADA En cas de doute, consultez-nous! En tout temps vous pouvez communiquer avec nous pour connaitre les dispositions précises au sujet des exigences et règlements

Plus en détail

L Organisation mondiale du commerce...

L Organisation mondiale du commerce... L Organisation mondiale du commerce......en quelques mots, l Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale qui s occupe des règles régissant le commerce entre les pays.

Plus en détail

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale (Le contenu de cette présentation n engage pas le Ministère public) 1 Objectifs et plan I. Tour d horizon des différentes

Plus en détail

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés (Loi sur le logement, LOG) 842 du 21 mars 2003 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 108 de la

Plus en détail

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL [Seule la version originale en langue anglaise fait foi] dans le cadre du Holocaust Victim Assets Litigation Affaire Numéro CV96-4849 Décision d attribution certifiée en faveur

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Rapport au Groupe de Pilotage sur la vérification des dépenses de service, des fonds de tiers et des frais professionnels pour l exercice 2005

Rapport au Groupe de Pilotage sur la vérification des dépenses de service, des fonds de tiers et des frais professionnels pour l exercice 2005 Université de Lausanne / Faculté de Biologie et Médecine Lausanne Rapport au Groupe de Pilotage sur la vérification des dépenses de service, des fonds de tiers et des frais professionnels pour l exercice

Plus en détail

LE DFS A 1 AN! BILAN DE LA PREMIÈRE ANNÉE DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION ET DE LA SÉCURITÉ. Sion, le 15 mai 2015

LE DFS A 1 AN! BILAN DE LA PREMIÈRE ANNÉE DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION ET DE LA SÉCURITÉ. Sion, le 15 mai 2015 LE DFS A 1 AN! BILAN DE LA PREMIÈRE ANNÉE DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION ET DE LA SÉCURITÉ Sion, le 15 mai 2015 LE DFS, C EST. 11 SERVICES (5 DANS LE DOMAINE DE LA FORMATION ET 6 DANS LE DOMAINE DE LA

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

NOUS AVONS LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ AU MONDE

NOUS AVONS LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ AU MONDE NOUS AVONS LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ AU MONDE VÉRITÉ OU MENSONGE? Le Canada et le Québec ont le meilleur système de santé au monde POURTANT PERSONNE N A COPIÉ NOTRE SYSTÈME! Nous avons un bon système

Plus en détail

Séminaire de préparation à la retraite ONU 19 avril 2013. Marie-Pierre Fleury

Séminaire de préparation à la retraite ONU 19 avril 2013. Marie-Pierre Fleury Séminaire de préparation à la retraite ONU 19 avril 2013 Marie-Pierre Fleury Présentation de la Mutuelle L Association Mutuelle des Fonctionnaires internationaux de l Office des Nations Unies et Agences

Plus en détail

Secrétariat NATIONS UNIES GÉNÉRALE. ST/SG/AC.10/C.4/15 30 juillet 2004. FRANÇAIS Original: ANGLAIS ET FRANÇAIS

Secrétariat NATIONS UNIES GÉNÉRALE. ST/SG/AC.10/C.4/15 30 juillet 2004. FRANÇAIS Original: ANGLAIS ET FRANÇAIS NATIONS UNIES ST Distr. Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.4/15 30 juillet 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS ET FRANÇAIS COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL

Plus en détail

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES...

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES... TABLEAU DE BORD DU 4 ème TRIMESTRE 28 TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 ACTIVITE DE L HOTELLERIE INTERNATIONALE... 6 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 1 TRANSPORTEURS

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail