Journée GdR-ISIS / CCT-TSI "Fusion des données en télédétection" Programme et résumés des exposés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée GdR-ISIS / CCT-TSI "Fusion des données en télédétection" Programme et résumés des exposés"

Transcription

1 Journée GdR-ISIS / CCT-TSI "Fusion des données en télédétection" Programme et résumés des exposés Lieu : Télécom ParisTech (Paris 13e) Date : La multiplication des capteurs, aussi bien radar qu'optique, de données externes comme les données GPS, ou contenues dans un SIG, appelle au développement de méthodes permettant d'exploiter conjointement les différentes sources. Le thème de la fusion d'informations a déjà fait l'objet d'une action plus générale dans le cadre du Thème B du GdR ISIS, mais nous proposons une journée axée sur les problématiques spécifiques à la télédétection suivantes : la fusion de nuages de points et d'images pour la reconstruction 3D ; la fusion multicapteurs (optique, radar, hyperspectral) ; la fusion images/base de données, la mise à jour de base de données géographiques ; l'analyse des données radar interférométriques et polarimétriques ; la prise en compte de modèles physiques conditionnant les données ou l'information recherchée ; l'exploitation de données exogènes pour l'extraction d'informations. La journée comportera des "exposés" sur proposition des communautés signal/image et télédétection et géomatique. ORGANISATEURS : Florence Tupin : Emmanuel Trouvé : Stéphane May :

2 2/7 PROGRAMME : 9h30 - Approche hybride pour faire du pansharpening d'images hyperspectrales basé sur NLPCA G. Licciardi (GipsaLab) 10h00 - Classification de scènes de végétation par imagerie hyperspectrale et imagerie SAR polarimétrique A. Alakian (ONERA) 10h30 - Sharpening Optique-Radar Polarimétrique, Approche par démélange (Unmixing) S. Giordano, G. Mercier, JP Rudant (Telecom Bretagne) 11h00 - Pause 11h15 - Vers le stockage et la distribution de plus en plus efficace dans les séries temporelles d'images satellites D. Marraud (AIRBUS Group Innovations) 11h45 - Mesure de champs de vitesse des glaciers à l'échelle de l'himalaya grâce à l'archive d'images satellites optiques Landsat Amaury Dehecq, Emmanuel Trouvé, Noel Gourmelen (LISTIC) 12h15 - Détection de changements dans une base de données d'occupation du sol à partir d'une seule image satellite très haute résolution Adrien Gressin (IGN) 12h45 - Pause déjeuner 14h00 - Combinaison de modèle physique et données de télédétection pour améliorer la précision de l'information Yajing Yan (LISTIC) 14h30 - Fusion d'images optique radar de grande taille par méthode crédibiliste G. Mercier, (Telecom Bretagne) 15h00 - MRF et Dempster-Shafer pour la détection des ombres et végétation simultanée sur des images aériennes à haute résolution Tran-Thanh NGO (Université de Strasbourg - CNRS, Laboratoire icube) 15h30 - Pause 15h45 - Influence des connaissances a priori pour l'estimation de la hauteur des arbres en imagerie polarimétrique interférométrique SAR avec le modèle RVoG A. Roueff (Institut fresnel) 16h15 - Détection de changement et Fusion sur des images SAR de résolutions et de modes polarimétrique différents E. Koeninger (ONERA) 16h45 - Discussion et clôture de la journée

3 3/7 RÉSUMÉS DES EXPOSÉS : * Approche hybride pour faire du pansharpening d'images hyperspectrales basé sur NLPCA G. Licciardi (GipsaLab) Hyperspectral images have a higher spectral resolution (i.e., a larger number of bands covering the electromagnetic spectrum), but a lower spatial resolution with respect to multispectral or panchromatic acquisitions. For increasing the capabilities of the data in terms of utilization and interpretation, hyperspectral images having both high spectral and spatial resolution are desired. This can be achieved by combining a high spatial resolution panchromatic image with a hyperspectral one and such operation is generally known as pansharpening. However, many of the methods proposed in the literature are considered adequate when applied to multispectral images, but have many drawbacks when the low-resolution image is a hyperspectral image such as the introduction of significant spectral distortions. In particular, one of the main challenges in image pansharpening is to improve the spatial resolution while preserving as much as possible of the original spectral information. Moreo ver, due to the greater number of bands with respect to multispectral images, the application of a pansharpening technique to hyperspectral images may be computationally prohibitive. An effective solution to these problems has been found in performing the pansharpening operation in a low dimensionality feature space. In particular, this approach i) projects the hyperspectral image into a lower dimensional feature space by means of nonlinear principal component analysis (NLPCA), ii) injects the spatial details of the panchromatic image into one or more nonlinear components, and iii) reprojects the spatially enhanced image back into the original spectral space. This method, based on the use of the nonlinear generalization of the Principal Component Analysis, permits to enhance the spatial resolution of the hyperspectral image without relevant spectral distortions and on the same time to reduce the computational load of the entire process. In this work we analyze the performanc es of hyperspectral pansharpening in the feature space, with regards to the fusion approach. In particular we focus on the investigation of the overall impact of several widely used pansharpening algorithms applied in the feature space. The results obtained on both synthetic and real data demonstrate that, an accurate selection of the pansharpening method can lead to an effective improvement of the enhanced hyperspectral image in terms of spectral quality and spatial consistency, as well as a strong reduction in the computational time. * Classification de scènes de végétation par imagerie hyperspectrale et imagerie SAR polarimétrique A. Alakian (ONERA) Nos travaux visent à exploiter les complémentarités de l'imagerie SAR polarimétrique et de l'imagerie hyperspectrale pour classifier des scènes de végétation. L'étude se focalise sur l'utilisation de données acquises sur le site de Nîmes-Garons (France) lors de la campagne ENVIRO (ONERA) en octobre La méthode de classification proposée se décompose en trois étapes : une segmentation de la scène en régions homogènes, une caractérisation des régions obtenues à partir d'attributs hyperspectraux et SAR, et un processus de décision. Les attributs discriminants sélectionnés exploitent les informations issues des deux capteurs et sont dédiés aux classes observées. L'application sur les données ENVIRO conduit à une amélioration significative des performances de classification en combinant les deux capteurs plutôt qu'en utilisant chaque capteur seul. * Sharpening Optique-Radar Polarimétrique, Approche par démélange (Unmixing) Sébastien Giordano (IGN/Ecole Nationale des Sciences Géographiques, IGN/MATIS), Grégoire Mercier (Institut Mines-Telecom / Telecom Bretagne), Jean-Paul Rudant (Université Paris-Est,

4 Marne la Vallée) 4/7 Nous proposons un algorithme de démélange des données radar polarimétrique avec des données optiques mieux résolues. Le démélange est effectué sur la matrice de covariance radar. Nous faisons l'hypothèse que plusieurs types de diffuseurs (correspondant à plusieurs types d'occupation du sol) sont présents dans les cellules de résolution radar candidates au démélange. Les équations utilisées ont été mises au point à partir des hypothèses et de la démonstration de Goodman sur les statistiques du speckle, dans le cas où des familles de diffuseurs différents sont présentes. Le résultat montre que le mélange de la matrice de covariance peut être écrit de façon linéaire en fonction d'un paramètre de mélange (proportion de diffuseurs élémentair es de chaque type). Cet algorithme a été testé dans le cas à 2 classes : Sol Nu / Forêt sur des données Radarsat-2 complètement polarimétriques et optiques aériennes (prises de vues IGN). La donnée optique nous fournit une estimation de la proportion de diffuseurs de chaque classe. Puis le système d'équations de démélange est résolu localement par moindres carrés. En sortie, deux matrices de covariance sont produites correspondant à l'information polarimétrique du sol nu et de la forêt. Grâce à cette approche l'information polarimétrqiue est décomposée sur une base représentant les types d'occupation du sol avant d'en dériver des paramètres polarimétriques. L'évaluation vise à montrer que le produit démélangé fournit de meilleures décisions pou r la classification d'occupation du sol. * Vers le stockage et la distribution de plus en plus efficace dans les séries temporelles d'images satellites D. Marraud (AIRBUS Group Innovations) Towards efficient storage and distribution of ever increasing satellite time series The possibilities for today s and tomorrow s satellite constellations to capture multiple observations of the Earth surface with shorter and shorter revisit times and higher and higher spectral and spatial resolutions open huge opportunities in terms of local time series analytics. In order to enable the exploitation of these huge volumes of data however, the challenging problem of their efficient storage, browsing, and distribution has to be solved. As an example, for the Sentinel 2 constellation only, several thousands of terabytes are expected to be captured over a period of 10 years. Current solution to satellite image data archiving consists in storing raw data on tertiary storage (tapes, optical disks...) and process the requested products on demand only. This means that only accessing a time sequence of a given region on Earth requires accessing all the necessary tapes, extract each relevant block of data, process them and make them available, which might take at least hours if not days. Such very long access times constitute a clear hindrance to the wide use of available data. Airbus Group Defence and Space is interested in identifying and developing data fusion and indexing techniques allowing to considerably reduce these access times and as a consequence foster time series analytics. In practice, the proposed work will aim at defining an efficient representation and indexing structure of a geo-referenced, incrementally increasing, multi-temporal and multispectral satellite image database with the double challenges of: - storage size requirements reduction, - Temporal / spatial / spectral queries acceleration. Already identified techniques of interest will be described and main challenges highlighted to encourage potential collaborations with the GDR ISIS community. * Mesure de champs de vitesse des glaciers à l'échelle de l'himalaya grâce à l'archive d'images satellites optiques Landsat

5 Amaury Dehecq (1,2), Emmanuel Trouvé (1), Noel Gourmelen (2) (1) LISTIC, Université de Savoie, Annecy-Le-Vieux, France (2) School of Geosciences, University of Edinburgh, UK 5/7 Les glaciers de montagne sont des indicateurs pertinents du changement climatique et ont des impacts importants sur les populations locales. Pour ces raisons, il est important de quantifier leur évolution sur les dernières décennies et d'évaluer leur dynamique future. Les études récentes se sont focalisées sur des régions restreintes et sur des périodes de temps très courtes, alors que la diversité des glaciers de montagne nécessite de travailler à une échelle globale et sur une période significative par rapport à la variabilité climatique. L'archive de données satellites d'observation de la Terre, avec sa couverture quasi globale et sa continuité d'acquisition représente un atout énorme pour résoudre ce problème, en particulier pour estimer les champs de vitesse des glaciers par corrélation d'images. Nous nous sommes intéressés à l'ensemble de l'archive pour la région de l'himalaya (environ 1000km par 3000km) de la série des satellites Landsat, qui ont acquis des images optiques multi-bandes de la surface de la Terre de manière globale et continue de 1972 à aujourd'hui avec une résolution moyenne (15 à 60m). Une telle richesse d'information représente des défis méthodologiques importants. Premièrement, pour traiter une masse aussi importante de données (plus de 8000 images, 4To), il est nécessaire d'avoir un traitement le plus automatique possible et des moyen s de calcul importants. Nous avons donc développé, à partir de précédentes études, un algorithme de corrélation d'images permettant de déterminer au mieux les champs de vitesse de glaciers à partir des images Landsat qui ne soit pas trop couteux en temps. Deuxièmement, une telle série de données contient des informations redondantes mais de qualité variable, il est donc nécessaire de fusionner les résultats de manière appropriée. Nous montrerons qu'il est possible d'améliorer la précision de la mesure en utilisant des séries de paires d'images similaires tout en préservant la variabilité temporelle du phénomène étudié. * Détection de changements dans une base de données d'occupation du sol à partir d'une seule image satellite très haute résolution Adrien Gressin (IGN/SRIG-MATIS, Université Paris-Descartes/LIPADE), Nicole Vincent (Université Paris-Descartes/LIPADE), Nicolas Paparoditis et Clément Mallet (IGN/SRIG-MATIS) Nous proposons une méthode de détection de changements dans une base de données d'occupation du sol à partir d'une unique image satellite très haute résolution. La méthode se base sur une inspection hiérarchique de la base de données permettant d'appréhender au mieux l apparence de chaque objet de chaque classe/thème de la BD. Dans un premier temps, un grand nombre d'attributs sont calculés et ceux permettant de discriminer au mieux chacun des thèmes de la BD sont sélectionnés. Une multitude de classifications binaires (thème / non-thème) sont réalisées à partir de ces attributs, puis ces classifications sont fusionnées au niveau des thèmes. Enfin une décision est prise au niveau de la BD. Ainsi, notre méthode fournit une nouvelle classification intégrale de la zone et une carte de changement pond& eacute;rée par une valeur de confiance. En ajout à la problématique standard de détection de changements/ mise à jour, la méthode permet également de compléter une base de données si celle-ci possède des zones non-couvertes initialement. La méthode a été appliquée à un jeu de données "générées", composée de morceaux d'image Pléiades, afin d'évaluer conjointement sa robustesse en terme de détection de changement et en terme de complétion. Les résultats ont été favorablement comparés à deux méthodes de l'état-de-l'art (SVM multi-classes et Forêts-Aléatoires). Par ailleurs, nous prévoyons d'appliquer notre méthode sur plusieurs jeux de données différents afin de montrer l'indépendance de notre méthode tant à la base de données à mettre à jour (différentes nomenclatures, différentes échelles) qu'aux données utilisées pour la mise à jour (données optiques à différentes résolutions, multi-temporelles, données RADAR ou LIDAR).

6 6/7 * Combinaison de modèle physique et données de télédétection pour améliorer la précision de l'information Yajing Yan (LISTIC) La combinaison de modèle physique et données de télédétection fait l'objet de nombreux d'études. Dans cet exposé, je vais vous présenter la combinaison de modèle physique et données de télédétection dans 3 cas différents: prise en compte de l'information apportée dans le modèle physique pour aider le traitement de données de télédétection - estimation de paramètres du modèle physique en utilisant les données de télédétection - amélioration de paramètres du modèle physique en combinant les données de télédétection et la prédiction du modèle L'intérêt d'exploiter à la fois l'information apportée par le modèle et celle fournie dans les données au niveau de l'amélioration de la précision de l'information cherchée sera mis en évidence à travers les illustrations dans ces 3 cas différents. * Fusion d'images optique radar de grande taille par méthode crédibiliste Imen Hammami, Grégoire Mercier (Telecom Bretagne) Nous nous intéressons principalement au problème de l'estimation des fonctions de masses dans les méthodes de classification crédibilistes (fondées sur la théorie de Dempster-Shafer ou Dezert- Smarandache). Pour ce faire, nous adoptons un point de vue essentiellement géométrique par projection de l'espace de représentation initiale des images vers un espace à deux dimensions uniquement, en utilisant une carte de Kohonen. Ces considérations géométriques permettent de construire des fonctions de masse pour des hypothèses simples et composées (de type conjonctif et disjonctif, ce qui n'a pas d'équivalent à notre connaissance). Ce point de vue à notamment l'avantage d'être extrêmement rapide et permet de construire des fonctions de masses dans un temps raisonnable à partir d'images de grandes tailles. Des comparaisons avec des méth odes de la littérature montrent de la technique proposée et jusqu'à 150 fois plus rapide avec des résultats équivalents. * MRF et Dempster-Shafer pour la détection des ombres et végétation simultanée sur des images aériennes à haute résolution Tran-Thanh NGO, Christophe Collet, Vincent Mazet (Université de Strasbourg - CNRS, Laboratoire icube) In recent years, the effects of natural catastrophes and human activities have emphasized the need for developing a broader view of the Earth's surface. According to cartographic experts, shadow and vegetation can provide additional geometric and semantic clues about the state of buildings after natural catastrophes. Current shadow/vegetation detection methods in the literature detect separately shadow regions and vegetation regions. The drawback of these methods is that, for example, a vegetated pixel covered by shadow can be classified as vegetation (by a vegetation detection algorithm), and at the same time as shadow (by a shadow detection algorithm). Thus, these methods can not provide a sufficiently good segmentation map. In fact, visual inspection also has a similar problem since the pixel information is imprecise and uncertain. In this context, we present a new method for simultaneously detecting shadows and vegetation in remote sensing images, based on Otsu's threshol ding method and Dempster-Shafer fusion which aims at combining different shadow indices and vegetation indices in order to increase the information quality and to obtain a more reliable and accurate segmentation result. The notion of mass functions, in the Dempster-Shafer

7 evidence theory is linked to the Gaussian distribution, and the DS fusion, which is carried out pixel by pixel, is incorporated in the Markovian context while obtaining the optimal segmentation with the energy minimization scheme associated with the Markov random field. 7/7 * Influence des connaissances a priori pour l'estimation de la hauteur des arbres en imagerie polarimétrique interférométrique SAR avec le modèle RVoG A. Roueff (Institut fresnel), Ph. Réfrégier (Institut fresnel), A. Arnaubec (IFREMER), P.C. Dubois-- Fernandez (ONERA) L'imagerie SAR polarimétrique et interférométrique (PolInSAR) permet d'analyser certaines propriétés des milieux diffusants illuminés. Depuis une dizaine d'années, il a été montré au cours de différentes campagnes de mesures qu'il est en effet possible d'estimer la hauteur de végétation à partir de données PolInSAR avec un modèle simple d'interaction de l'onde électromagnétique avec le milieu éclairé (le modèle «Random Volume over Ground», RVoG). Ce modèle comprend cependant une vingtaine de paramètres inconnus que l'on doit estimer à partir des mesures PolInSAR. Différents travaux permettent de décrire avec un nombre plus réduit de paramètres les milieux diffusants avec lesquels l'onde électromagnétique interagie.ces modèles contraints consistent &ag rave; réaliser des hypothèses sur la symétrie du milieu ou sur la forme des diffuseurs élémentaires. Ils peuvent ainsi permettre, par exemple, de passer de 20 à 9 paramètres. Récemment la précision des estimateurs des paramètres de la végétation à l'aide de techniques PolInSAR et avec le modèle RVoGa été analysée à l'aide de la borne de Cramer Rao (BCR). Les premières études ont montré que le nombre de pixels nécessaire pour atteindre une précision d'estimation de la hauteur de végétation de l'ordre du mètre varie fortement (de 100 à pixels) notamment en fonction du contraste polarimétrique entre le sol et le volume ainsi qu'en fonction de la hauteur de végétation. Cependant, l'intérêt des modèles contraints d'interaction évoqués ci-?dessus pour accroitre les performances de l'estimation des paramètres de la végétation n'est pas apparu clairement car il existe un très grand nombre de situations physiques différentes.les résultats récents sur l'invariance des modèles RVoG et de la BCR permettent d'analyser ce problème avec plus de précision ainsi que l'apport d'autre type de connaissance a priori. En effet, il a été montré que la précision des estimations qui est décrite par la BCR ne dépend que de 4 paramètres et,en réalité, essentiellement que de 3. Nous montrerons au cours de l'exposé comment cette réduction de la complexité de la description du problème permet de mieux comprendre l'apport de différents types de connaissances à priori et en particulier des modèles contraints de description de l'onde avec le milieu diffusant. * Détection de changement et Fusion sur des images SAR de résolutions et de modes polarimétrique différents E. Koeninger (ONERA) Aujourd'hui, la variété des satellites de télédétection suscite un intérêt croissant à combiner des images acquises dans des modes différents types afin de répondre plus largement aux besoins de renseignement rapide. Dans ce cadre, nous nous intéressons à la faisabilité d'une détection de changement entre une image SAR haute résolution et une image polarimétrique de résolution inférieure. L'intérêt de cette conguration est d'assurer la fonction de base qu'est la détection des changements mais aussi la fonction d'interprétation des changements grâce à l'apport de l'information polarimétrique. L'approche est appliquée au cas d'images en zone urbaine : - sur des données TerraSAR-X sur la ville de San Francisco, entre une image de mode stripmap et une image de type Spotlight, - sur des données aéroportées (RAMSES-Onera) acquises sur le complexe scientifique de Toulouse. Dans le cas des images satellites, l'importance des prétraitements est mis en avant. Pour la détection, l'efficacité d'un paramètre original (Structural Similarity Index) est évalué, conjointement avec d'autres paramètres plus classiquement utilisés en détection de changement.

Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection

Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection Cédric WEMMERT* Alexandre BLANSCHE* Anne PUISSANT** *LSIIT UMR 7005 CNRS/ULP Apprentissage et Fouille

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval N. Chehata (1), D. Guyon(2)

Plus en détail

Développement d une ontologie pour la classification d images en télédétection

Développement d une ontologie pour la classification d images en télédétection Développement d une ontologie pour la classification d images en télédétection Omar Boussaid, David Sheeren, Anne Puissant et Pierre Gançarski Laboratoire ERIC, EA 3038 - Université Lyon 2 Omar.Boussaid@univ-lyon2.fr

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT. Responsable AMAP : Grégoire VINCENT

Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT. Responsable AMAP : Grégoire VINCENT Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT Responsable AMAP : Grégoire VINCENT Contexte Cette étude fait partie du projet «CANOPOR : Short term tropical forest canopy dynamics unveiled by Airborne

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Christine TURCK 1 * et **, Christiane WEBER**, Dominique THOME*

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Remote Control Library Librairie Remote Control

Remote Control Library Librairie Remote Control Remote Control Library Librairie Remote Control Installation File, Fichier : REMOTEVPU.EXE After installation Après installation In the toolbox : Dans la boite à outils : Files Added, Files Ajoutés : C:\API32\Modules\

Plus en détail

UN NOUVEL ASSISTANT DE PREUVE POUR REVISITER THÉORIE DES TYPES HOMOTOPIQUES LA THÉORIE SUPPORTANT COQ AVEC LA NICOLAS TABAREAU

UN NOUVEL ASSISTANT DE PREUVE POUR REVISITER THÉORIE DES TYPES HOMOTOPIQUES LA THÉORIE SUPPORTANT COQ AVEC LA NICOLAS TABAREAU COQHOTT UN NOUVEL ASSISTANT DE PREUVE POUR REVISITER LA THÉORIE SUPPORTANT COQ AVEC LA THÉORIE DES TYPES HOMOTOPIQUES NICOLAS TABAREAU Le projet 2 The CoqHoTT project Design and implement a brand-new proof

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

Potentialités des simulations Pléiades :

Potentialités des simulations Pléiades : Groupe de Travail 2 Risque et Aide humanitaire Potentialités des simulations Pléiades : Vers l utilisation de l OTB pour l évaluation des zones débroussaillées pour la gestion opérationnelle des feux de

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

3D-MBA: SYSTÈME DE RECONNAISSANCE D'OBJETS PAR VISION BASÉ MODÈLES 3-D APPLIQUE AUX MONDES VIRTUELS ROBOTISÉS

3D-MBA: SYSTÈME DE RECONNAISSANCE D'OBJETS PAR VISION BASÉ MODÈLES 3-D APPLIQUE AUX MONDES VIRTUELS ROBOTISÉS 3D-MBA: SYSTÈME DE RECONNAISSANCE D'OBJETS PAR VISION BASÉ MODÈLES 3-D APPLIQUE AUX MONDES VIRTUELS ROBOTISÉS ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ÈS SCIENCES TECHNIQUES

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

PROPOSITION D UNE APPROCHE DE SEGMENTATION D IMAGES HYPERSPECTRALES

PROPOSITION D UNE APPROCHE DE SEGMENTATION D IMAGES HYPERSPECTRALES PROPOSITION D UNE APPROCHE DE SEGMENTATION D IMAGES HYPERSPECTRALES Nathalie GORRETTA MONTEIRO 1 1 UMR Information et Technologies pour les Agro-Procédés, Cemagref Montpellier, France Présentée le 25 Février

Plus en détail

REMOTE SENSING IN SUPPORT OF PUBLIC SERVICE OF WALLONIA ACTIVITIES

REMOTE SENSING IN SUPPORT OF PUBLIC SERVICE OF WALLONIA ACTIVITIES Belgian Earth Observation Day 2014 Thursday 20 November REMOTE SENSING IN SUPPORT OF PUBLIC SERVICE OF WALLONIA ACTIVITIES Service public de Wallonie Secrétariat général Dominique Buffet Christophe Schenke

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires.

Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires. Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires. Michel Gay 1 Olivier Harant 1 3 Lionel Bombrun 2 Xuan Vu Phan 1 Laurent Ferro-Famil 3 Laurent

Plus en détail

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité .FOR Inventaire et suivi forestier de qualité FOR : l atout pour la gestion de votre patrimoine forestier 2 1. Présentation de.for Créé en 2010,.FOR est une association d'entreprises belges soutenues par

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria.

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria. Classification Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent To cite this version: Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. Classification. Journées MAS et Journée en l honneur de Jacques Neveu,

Plus en détail

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 france@exelisvis.com www.exelisvis.com The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question:

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question: 100004371 Social Finance Accelerator Initiative July 10, 2015 Question: Although I have not yet heard a response about my two prior questions, I have another question relating to the DOS Security Requirement.

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET

MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET MOBILE Gaël Crochet 1 & Gilles Santini 2 1 Médiamétrie, 70 rue Rivay, 92532 Levallois-Perret, France, gcrochet@mediametrie.fr 2 Vintco SARL, 8 rue Jean

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Nicolas Baghdadi Irstea, Maison de la télédétection, UMR TETIS, Montpellier, France Sensibilité du signal radar en bande X: TerraSAR-X Fort potentiel

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

Classification des nuages d eau sur les images Météosat

Classification des nuages d eau sur les images Météosat Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 2 (2010) 347 354 Classification des nuages d eau sur les images Météosat M. Mesri *, A. Cheknane, A. Bey Boumezrag et M. Reguigue Département de Génie Electrique

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Operating instructions / Instructions d'utilisation

Operating instructions / Instructions d'utilisation Operating instructions / Instructions d'utilisation IntensiveClear Bypass Cartridge / Cartouche de dérivation To prevent misuse read these instructions before installation or use. en, fr - US, CA Afin

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Introduction Modèle de mélange physique Méthode de démélange proposée Résultats de tests Conclusion References

Introduction Modèle de mélange physique Méthode de démélange proposée Résultats de tests Conclusion References Démélange par Factorisation en Matrices Non négatives adapté à un mélange linéaire quadratique pour des images hyperspectrales urbaines Inès Meganem, Yannic Deville, Shahram Hosseini, Philippe Déliot,

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

Building Local Climate Zones by using socio-economic and topographic vectorial databases

Building Local Climate Zones by using socio-economic and topographic vectorial databases Recherche portant la référence Building Local Climate Zones by using socio-economic and topographic vectorial databases C. Plumejeaud, C. Poitevin, C. Pignon-Mussaud, N. Long UMR 7266 LIENSs, Littoral

Plus en détail

Cartographie annuelle de la tache artificialisée à partir d'images SPOT 6/7 : Résultats et perspectives à partir du prototype réalisé à l IGN

Cartographie annuelle de la tache artificialisée à partir d'images SPOT 6/7 : Résultats et perspectives à partir du prototype réalisé à l IGN Cartographie annuelle de la tache artificialisée à partir d'images SPOT 6/7 : Résultats et perspectives à partir du prototype réalisé à l IGN Nicolas Champion, IGN Espace 2 juillet 2015 Sommaire 1. Contexte

Plus en détail

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy MERiFIC The maritime regions of Cornwall and Finistère are in a great position to benefit from the expected growth in marine renewable energy. Their peninsula nature and exposure to the Atlantic Ocean

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

SYS-809 Vision par ordinateur. Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB)

SYS-809 Vision par ordinateur. Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB) SYS-809 Vision par ordinateur Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB) Objectifs du laboratoire Ce laboratoire se veut une introduction à OTB. Nous nous intéressons à : Présentation

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain EXTRACTION ET EXPLOITATION DE L INFORMATION EN ENVIRONNEMENTS INCERTAINS / E3I2 EA3876 2, rue F. Verny 29806 Brest cedex

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail