Journée GdR-ISIS / CCT-TSI "Fusion des données en télédétection" Programme et résumés des exposés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée GdR-ISIS / CCT-TSI "Fusion des données en télédétection" Programme et résumés des exposés"

Transcription

1 Journée GdR-ISIS / CCT-TSI "Fusion des données en télédétection" Programme et résumés des exposés Lieu : Télécom ParisTech (Paris 13e) Date : La multiplication des capteurs, aussi bien radar qu'optique, de données externes comme les données GPS, ou contenues dans un SIG, appelle au développement de méthodes permettant d'exploiter conjointement les différentes sources. Le thème de la fusion d'informations a déjà fait l'objet d'une action plus générale dans le cadre du Thème B du GdR ISIS, mais nous proposons une journée axée sur les problématiques spécifiques à la télédétection suivantes : la fusion de nuages de points et d'images pour la reconstruction 3D ; la fusion multicapteurs (optique, radar, hyperspectral) ; la fusion images/base de données, la mise à jour de base de données géographiques ; l'analyse des données radar interférométriques et polarimétriques ; la prise en compte de modèles physiques conditionnant les données ou l'information recherchée ; l'exploitation de données exogènes pour l'extraction d'informations. La journée comportera des "exposés" sur proposition des communautés signal/image et télédétection et géomatique. ORGANISATEURS : Florence Tupin : Emmanuel Trouvé : Stéphane May :

2 2/7 PROGRAMME : 9h30 - Approche hybride pour faire du pansharpening d'images hyperspectrales basé sur NLPCA G. Licciardi (GipsaLab) 10h00 - Classification de scènes de végétation par imagerie hyperspectrale et imagerie SAR polarimétrique A. Alakian (ONERA) 10h30 - Sharpening Optique-Radar Polarimétrique, Approche par démélange (Unmixing) S. Giordano, G. Mercier, JP Rudant (Telecom Bretagne) 11h00 - Pause 11h15 - Vers le stockage et la distribution de plus en plus efficace dans les séries temporelles d'images satellites D. Marraud (AIRBUS Group Innovations) 11h45 - Mesure de champs de vitesse des glaciers à l'échelle de l'himalaya grâce à l'archive d'images satellites optiques Landsat Amaury Dehecq, Emmanuel Trouvé, Noel Gourmelen (LISTIC) 12h15 - Détection de changements dans une base de données d'occupation du sol à partir d'une seule image satellite très haute résolution Adrien Gressin (IGN) 12h45 - Pause déjeuner 14h00 - Combinaison de modèle physique et données de télédétection pour améliorer la précision de l'information Yajing Yan (LISTIC) 14h30 - Fusion d'images optique radar de grande taille par méthode crédibiliste G. Mercier, (Telecom Bretagne) 15h00 - MRF et Dempster-Shafer pour la détection des ombres et végétation simultanée sur des images aériennes à haute résolution Tran-Thanh NGO (Université de Strasbourg - CNRS, Laboratoire icube) 15h30 - Pause 15h45 - Influence des connaissances a priori pour l'estimation de la hauteur des arbres en imagerie polarimétrique interférométrique SAR avec le modèle RVoG A. Roueff (Institut fresnel) 16h15 - Détection de changement et Fusion sur des images SAR de résolutions et de modes polarimétrique différents E. Koeninger (ONERA) 16h45 - Discussion et clôture de la journée

3 3/7 RÉSUMÉS DES EXPOSÉS : * Approche hybride pour faire du pansharpening d'images hyperspectrales basé sur NLPCA G. Licciardi (GipsaLab) Hyperspectral images have a higher spectral resolution (i.e., a larger number of bands covering the electromagnetic spectrum), but a lower spatial resolution with respect to multispectral or panchromatic acquisitions. For increasing the capabilities of the data in terms of utilization and interpretation, hyperspectral images having both high spectral and spatial resolution are desired. This can be achieved by combining a high spatial resolution panchromatic image with a hyperspectral one and such operation is generally known as pansharpening. However, many of the methods proposed in the literature are considered adequate when applied to multispectral images, but have many drawbacks when the low-resolution image is a hyperspectral image such as the introduction of significant spectral distortions. In particular, one of the main challenges in image pansharpening is to improve the spatial resolution while preserving as much as possible of the original spectral information. Moreo ver, due to the greater number of bands with respect to multispectral images, the application of a pansharpening technique to hyperspectral images may be computationally prohibitive. An effective solution to these problems has been found in performing the pansharpening operation in a low dimensionality feature space. In particular, this approach i) projects the hyperspectral image into a lower dimensional feature space by means of nonlinear principal component analysis (NLPCA), ii) injects the spatial details of the panchromatic image into one or more nonlinear components, and iii) reprojects the spatially enhanced image back into the original spectral space. This method, based on the use of the nonlinear generalization of the Principal Component Analysis, permits to enhance the spatial resolution of the hyperspectral image without relevant spectral distortions and on the same time to reduce the computational load of the entire process. In this work we analyze the performanc es of hyperspectral pansharpening in the feature space, with regards to the fusion approach. In particular we focus on the investigation of the overall impact of several widely used pansharpening algorithms applied in the feature space. The results obtained on both synthetic and real data demonstrate that, an accurate selection of the pansharpening method can lead to an effective improvement of the enhanced hyperspectral image in terms of spectral quality and spatial consistency, as well as a strong reduction in the computational time. * Classification de scènes de végétation par imagerie hyperspectrale et imagerie SAR polarimétrique A. Alakian (ONERA) Nos travaux visent à exploiter les complémentarités de l'imagerie SAR polarimétrique et de l'imagerie hyperspectrale pour classifier des scènes de végétation. L'étude se focalise sur l'utilisation de données acquises sur le site de Nîmes-Garons (France) lors de la campagne ENVIRO (ONERA) en octobre La méthode de classification proposée se décompose en trois étapes : une segmentation de la scène en régions homogènes, une caractérisation des régions obtenues à partir d'attributs hyperspectraux et SAR, et un processus de décision. Les attributs discriminants sélectionnés exploitent les informations issues des deux capteurs et sont dédiés aux classes observées. L'application sur les données ENVIRO conduit à une amélioration significative des performances de classification en combinant les deux capteurs plutôt qu'en utilisant chaque capteur seul. * Sharpening Optique-Radar Polarimétrique, Approche par démélange (Unmixing) Sébastien Giordano (IGN/Ecole Nationale des Sciences Géographiques, IGN/MATIS), Grégoire Mercier (Institut Mines-Telecom / Telecom Bretagne), Jean-Paul Rudant (Université Paris-Est,

4 Marne la Vallée) 4/7 Nous proposons un algorithme de démélange des données radar polarimétrique avec des données optiques mieux résolues. Le démélange est effectué sur la matrice de covariance radar. Nous faisons l'hypothèse que plusieurs types de diffuseurs (correspondant à plusieurs types d'occupation du sol) sont présents dans les cellules de résolution radar candidates au démélange. Les équations utilisées ont été mises au point à partir des hypothèses et de la démonstration de Goodman sur les statistiques du speckle, dans le cas où des familles de diffuseurs différents sont présentes. Le résultat montre que le mélange de la matrice de covariance peut être écrit de façon linéaire en fonction d'un paramètre de mélange (proportion de diffuseurs élémentair es de chaque type). Cet algorithme a été testé dans le cas à 2 classes : Sol Nu / Forêt sur des données Radarsat-2 complètement polarimétriques et optiques aériennes (prises de vues IGN). La donnée optique nous fournit une estimation de la proportion de diffuseurs de chaque classe. Puis le système d'équations de démélange est résolu localement par moindres carrés. En sortie, deux matrices de covariance sont produites correspondant à l'information polarimétrique du sol nu et de la forêt. Grâce à cette approche l'information polarimétrqiue est décomposée sur une base représentant les types d'occupation du sol avant d'en dériver des paramètres polarimétriques. L'évaluation vise à montrer que le produit démélangé fournit de meilleures décisions pou r la classification d'occupation du sol. * Vers le stockage et la distribution de plus en plus efficace dans les séries temporelles d'images satellites D. Marraud (AIRBUS Group Innovations) Towards efficient storage and distribution of ever increasing satellite time series The possibilities for today s and tomorrow s satellite constellations to capture multiple observations of the Earth surface with shorter and shorter revisit times and higher and higher spectral and spatial resolutions open huge opportunities in terms of local time series analytics. In order to enable the exploitation of these huge volumes of data however, the challenging problem of their efficient storage, browsing, and distribution has to be solved. As an example, for the Sentinel 2 constellation only, several thousands of terabytes are expected to be captured over a period of 10 years. Current solution to satellite image data archiving consists in storing raw data on tertiary storage (tapes, optical disks...) and process the requested products on demand only. This means that only accessing a time sequence of a given region on Earth requires accessing all the necessary tapes, extract each relevant block of data, process them and make them available, which might take at least hours if not days. Such very long access times constitute a clear hindrance to the wide use of available data. Airbus Group Defence and Space is interested in identifying and developing data fusion and indexing techniques allowing to considerably reduce these access times and as a consequence foster time series analytics. In practice, the proposed work will aim at defining an efficient representation and indexing structure of a geo-referenced, incrementally increasing, multi-temporal and multispectral satellite image database with the double challenges of: - storage size requirements reduction, - Temporal / spatial / spectral queries acceleration. Already identified techniques of interest will be described and main challenges highlighted to encourage potential collaborations with the GDR ISIS community. * Mesure de champs de vitesse des glaciers à l'échelle de l'himalaya grâce à l'archive d'images satellites optiques Landsat

5 Amaury Dehecq (1,2), Emmanuel Trouvé (1), Noel Gourmelen (2) (1) LISTIC, Université de Savoie, Annecy-Le-Vieux, France (2) School of Geosciences, University of Edinburgh, UK 5/7 Les glaciers de montagne sont des indicateurs pertinents du changement climatique et ont des impacts importants sur les populations locales. Pour ces raisons, il est important de quantifier leur évolution sur les dernières décennies et d'évaluer leur dynamique future. Les études récentes se sont focalisées sur des régions restreintes et sur des périodes de temps très courtes, alors que la diversité des glaciers de montagne nécessite de travailler à une échelle globale et sur une période significative par rapport à la variabilité climatique. L'archive de données satellites d'observation de la Terre, avec sa couverture quasi globale et sa continuité d'acquisition représente un atout énorme pour résoudre ce problème, en particulier pour estimer les champs de vitesse des glaciers par corrélation d'images. Nous nous sommes intéressés à l'ensemble de l'archive pour la région de l'himalaya (environ 1000km par 3000km) de la série des satellites Landsat, qui ont acquis des images optiques multi-bandes de la surface de la Terre de manière globale et continue de 1972 à aujourd'hui avec une résolution moyenne (15 à 60m). Une telle richesse d'information représente des défis méthodologiques importants. Premièrement, pour traiter une masse aussi importante de données (plus de 8000 images, 4To), il est nécessaire d'avoir un traitement le plus automatique possible et des moyen s de calcul importants. Nous avons donc développé, à partir de précédentes études, un algorithme de corrélation d'images permettant de déterminer au mieux les champs de vitesse de glaciers à partir des images Landsat qui ne soit pas trop couteux en temps. Deuxièmement, une telle série de données contient des informations redondantes mais de qualité variable, il est donc nécessaire de fusionner les résultats de manière appropriée. Nous montrerons qu'il est possible d'améliorer la précision de la mesure en utilisant des séries de paires d'images similaires tout en préservant la variabilité temporelle du phénomène étudié. * Détection de changements dans une base de données d'occupation du sol à partir d'une seule image satellite très haute résolution Adrien Gressin (IGN/SRIG-MATIS, Université Paris-Descartes/LIPADE), Nicole Vincent (Université Paris-Descartes/LIPADE), Nicolas Paparoditis et Clément Mallet (IGN/SRIG-MATIS) Nous proposons une méthode de détection de changements dans une base de données d'occupation du sol à partir d'une unique image satellite très haute résolution. La méthode se base sur une inspection hiérarchique de la base de données permettant d'appréhender au mieux l apparence de chaque objet de chaque classe/thème de la BD. Dans un premier temps, un grand nombre d'attributs sont calculés et ceux permettant de discriminer au mieux chacun des thèmes de la BD sont sélectionnés. Une multitude de classifications binaires (thème / non-thème) sont réalisées à partir de ces attributs, puis ces classifications sont fusionnées au niveau des thèmes. Enfin une décision est prise au niveau de la BD. Ainsi, notre méthode fournit une nouvelle classification intégrale de la zone et une carte de changement pond& eacute;rée par une valeur de confiance. En ajout à la problématique standard de détection de changements/ mise à jour, la méthode permet également de compléter une base de données si celle-ci possède des zones non-couvertes initialement. La méthode a été appliquée à un jeu de données "générées", composée de morceaux d'image Pléiades, afin d'évaluer conjointement sa robustesse en terme de détection de changement et en terme de complétion. Les résultats ont été favorablement comparés à deux méthodes de l'état-de-l'art (SVM multi-classes et Forêts-Aléatoires). Par ailleurs, nous prévoyons d'appliquer notre méthode sur plusieurs jeux de données différents afin de montrer l'indépendance de notre méthode tant à la base de données à mettre à jour (différentes nomenclatures, différentes échelles) qu'aux données utilisées pour la mise à jour (données optiques à différentes résolutions, multi-temporelles, données RADAR ou LIDAR).

6 6/7 * Combinaison de modèle physique et données de télédétection pour améliorer la précision de l'information Yajing Yan (LISTIC) La combinaison de modèle physique et données de télédétection fait l'objet de nombreux d'études. Dans cet exposé, je vais vous présenter la combinaison de modèle physique et données de télédétection dans 3 cas différents: prise en compte de l'information apportée dans le modèle physique pour aider le traitement de données de télédétection - estimation de paramètres du modèle physique en utilisant les données de télédétection - amélioration de paramètres du modèle physique en combinant les données de télédétection et la prédiction du modèle L'intérêt d'exploiter à la fois l'information apportée par le modèle et celle fournie dans les données au niveau de l'amélioration de la précision de l'information cherchée sera mis en évidence à travers les illustrations dans ces 3 cas différents. * Fusion d'images optique radar de grande taille par méthode crédibiliste Imen Hammami, Grégoire Mercier (Telecom Bretagne) Nous nous intéressons principalement au problème de l'estimation des fonctions de masses dans les méthodes de classification crédibilistes (fondées sur la théorie de Dempster-Shafer ou Dezert- Smarandache). Pour ce faire, nous adoptons un point de vue essentiellement géométrique par projection de l'espace de représentation initiale des images vers un espace à deux dimensions uniquement, en utilisant une carte de Kohonen. Ces considérations géométriques permettent de construire des fonctions de masse pour des hypothèses simples et composées (de type conjonctif et disjonctif, ce qui n'a pas d'équivalent à notre connaissance). Ce point de vue à notamment l'avantage d'être extrêmement rapide et permet de construire des fonctions de masses dans un temps raisonnable à partir d'images de grandes tailles. Des comparaisons avec des méth odes de la littérature montrent de la technique proposée et jusqu'à 150 fois plus rapide avec des résultats équivalents. * MRF et Dempster-Shafer pour la détection des ombres et végétation simultanée sur des images aériennes à haute résolution Tran-Thanh NGO, Christophe Collet, Vincent Mazet (Université de Strasbourg - CNRS, Laboratoire icube) In recent years, the effects of natural catastrophes and human activities have emphasized the need for developing a broader view of the Earth's surface. According to cartographic experts, shadow and vegetation can provide additional geometric and semantic clues about the state of buildings after natural catastrophes. Current shadow/vegetation detection methods in the literature detect separately shadow regions and vegetation regions. The drawback of these methods is that, for example, a vegetated pixel covered by shadow can be classified as vegetation (by a vegetation detection algorithm), and at the same time as shadow (by a shadow detection algorithm). Thus, these methods can not provide a sufficiently good segmentation map. In fact, visual inspection also has a similar problem since the pixel information is imprecise and uncertain. In this context, we present a new method for simultaneously detecting shadows and vegetation in remote sensing images, based on Otsu's threshol ding method and Dempster-Shafer fusion which aims at combining different shadow indices and vegetation indices in order to increase the information quality and to obtain a more reliable and accurate segmentation result. The notion of mass functions, in the Dempster-Shafer

7 evidence theory is linked to the Gaussian distribution, and the DS fusion, which is carried out pixel by pixel, is incorporated in the Markovian context while obtaining the optimal segmentation with the energy minimization scheme associated with the Markov random field. 7/7 * Influence des connaissances a priori pour l'estimation de la hauteur des arbres en imagerie polarimétrique interférométrique SAR avec le modèle RVoG A. Roueff (Institut fresnel), Ph. Réfrégier (Institut fresnel), A. Arnaubec (IFREMER), P.C. Dubois-- Fernandez (ONERA) L'imagerie SAR polarimétrique et interférométrique (PolInSAR) permet d'analyser certaines propriétés des milieux diffusants illuminés. Depuis une dizaine d'années, il a été montré au cours de différentes campagnes de mesures qu'il est en effet possible d'estimer la hauteur de végétation à partir de données PolInSAR avec un modèle simple d'interaction de l'onde électromagnétique avec le milieu éclairé (le modèle «Random Volume over Ground», RVoG). Ce modèle comprend cependant une vingtaine de paramètres inconnus que l'on doit estimer à partir des mesures PolInSAR. Différents travaux permettent de décrire avec un nombre plus réduit de paramètres les milieux diffusants avec lesquels l'onde électromagnétique interagie.ces modèles contraints consistent &ag rave; réaliser des hypothèses sur la symétrie du milieu ou sur la forme des diffuseurs élémentaires. Ils peuvent ainsi permettre, par exemple, de passer de 20 à 9 paramètres. Récemment la précision des estimateurs des paramètres de la végétation à l'aide de techniques PolInSAR et avec le modèle RVoGa été analysée à l'aide de la borne de Cramer Rao (BCR). Les premières études ont montré que le nombre de pixels nécessaire pour atteindre une précision d'estimation de la hauteur de végétation de l'ordre du mètre varie fortement (de 100 à pixels) notamment en fonction du contraste polarimétrique entre le sol et le volume ainsi qu'en fonction de la hauteur de végétation. Cependant, l'intérêt des modèles contraints d'interaction évoqués ci-?dessus pour accroitre les performances de l'estimation des paramètres de la végétation n'est pas apparu clairement car il existe un très grand nombre de situations physiques différentes.les résultats récents sur l'invariance des modèles RVoG et de la BCR permettent d'analyser ce problème avec plus de précision ainsi que l'apport d'autre type de connaissance a priori. En effet, il a été montré que la précision des estimations qui est décrite par la BCR ne dépend que de 4 paramètres et,en réalité, essentiellement que de 3. Nous montrerons au cours de l'exposé comment cette réduction de la complexité de la description du problème permet de mieux comprendre l'apport de différents types de connaissances à priori et en particulier des modèles contraints de description de l'onde avec le milieu diffusant. * Détection de changement et Fusion sur des images SAR de résolutions et de modes polarimétrique différents E. Koeninger (ONERA) Aujourd'hui, la variété des satellites de télédétection suscite un intérêt croissant à combiner des images acquises dans des modes différents types afin de répondre plus largement aux besoins de renseignement rapide. Dans ce cadre, nous nous intéressons à la faisabilité d'une détection de changement entre une image SAR haute résolution et une image polarimétrique de résolution inférieure. L'intérêt de cette conguration est d'assurer la fonction de base qu'est la détection des changements mais aussi la fonction d'interprétation des changements grâce à l'apport de l'information polarimétrique. L'approche est appliquée au cas d'images en zone urbaine : - sur des données TerraSAR-X sur la ville de San Francisco, entre une image de mode stripmap et une image de type Spotlight, - sur des données aéroportées (RAMSES-Onera) acquises sur le complexe scientifique de Toulouse. Dans le cas des images satellites, l'importance des prétraitements est mis en avant. Pour la détection, l'efficacité d'un paramètre original (Structural Similarity Index) est évalué, conjointement avec d'autres paramètres plus classiquement utilisés en détection de changement.

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Christine TURCK 1 * et **, Christiane WEBER**, Dominique THOME*

Plus en détail

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité .FOR Inventaire et suivi forestier de qualité FOR : l atout pour la gestion de votre patrimoine forestier 2 1. Présentation de.for Créé en 2010,.FOR est une association d'entreprises belges soutenues par

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Mon Service Public - Case study and Mapping to SAML/Liberty specifications. Gaël Gourmelen - France Telecom 23/04/2007

Mon Service Public - Case study and Mapping to SAML/Liberty specifications. Gaël Gourmelen - France Telecom 23/04/2007 Mon Service Public - Case study and Mapping to SAML/Liberty specifications Gaël Gourmelen - France Telecom 23/04/2007 Agenda Brief presentation of the "Mon Service Public" project (main features) Detailed

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP.

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP. Questions & Answers- Set 1 1 - Does the scope of work include development of new creative or will the agency be required to work with existing creative assets? If we are to work with existing creative

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Nicolas Baghdadi Irstea, Maison de la télédétection, UMR TETIS, Montpellier, France Sensibilité du signal radar en bande X: TerraSAR-X Fort potentiel

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

SYS-809 Vision par ordinateur. Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB)

SYS-809 Vision par ordinateur. Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB) SYS-809 Vision par ordinateur Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB) Objectifs du laboratoire Ce laboratoire se veut une introduction à OTB. Nous nous intéressons à : Présentation

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

INSERTION TECHNIQUES FOR JOB SHOP SCHEDULING

INSERTION TECHNIQUES FOR JOB SHOP SCHEDULING INSERTION TECHNIQUES FOR JOB SHOP SCHEDULING ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ES SCIENCES PAR Tamas KIS Informaticien mathématicien diplômé de l'université

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Objectif du groupe GT1.1 Fusion de Données

Objectif du groupe GT1.1 Fusion de Données Objectif du groupe GT1.1 Fusion de Données Le groupe travaille dans trois directions Le vocabulaire (piloté par ADVITAM et l aide de SITE) L état de l art (piloté par SYROKKO) Deux applications illustratives

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

Differential Synchronization

Differential Synchronization Differential Synchronization Neil Fraser Google 2009 BENA Pierrick CLEMENT Lucien DIARRA Thiemoko 2 Plan Introduction Stratégies de synchronisation Synchronisation différentielle Vue d ensemble Dual Shadow

Plus en détail

Monitor LRD. Table des matières

Monitor LRD. Table des matières Folio :1/6 Table des matières 1.Installation du logiciel... 3 2.Utilisation du logiciel... 3 2.1.Description de la fenêtre de commande... 3 2.1.1.Réglage des paramètres de communication... 4 2.1.2.Boutons

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

Eléments de statistique

Eléments de statistique Eléments de statistique L. Wehenkel Cours du 9/12/2014 Méthodes multivariées; applications & recherche Quelques méthodes d analyse multivariée NB: illustration sur base de la BD résultats de probas en

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Nouvelles classes de problèmes pour la fouille de motifs intéressants dans les bases de données 2

Nouvelles classes de problèmes pour la fouille de motifs intéressants dans les bases de données 2 Nouvelles classes de problèmes pour la fouille de motifs intéressants dans les bases de données 2 Lhouari Nourine 1 1 Université Blaise Pascal, CNRS, LIMOS, France SeqBio 2012 Marne la vallée, France 2.

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013 Dossier / File P128500 - Document DE/1 - Page 1/6 Ce rapport constitue une extension du rapport de classement n M091439-DE/4 This report is an extension of the classification report n M091439-DE/4 CLASSEMENT

Plus en détail

Recherche d information textuelle

Recherche d information textuelle Recherche d information textuelle Pré-traitements & indexation B. Piwowarski CNRS / LIP6 Université Paris 6 benjamin@bpiwowar.net http://www.bpiwowar.net Master IP - 2014-15 Cours et travaux pratiques

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

BIG Data et R: opportunités et perspectives

BIG Data et R: opportunités et perspectives BIG Data et R: opportunités et perspectives Guati Rizlane 1 & Hicham Hajji 2 1 Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca, Maroc, rguati@gmail.com 2 Ecole des Sciences Géomatiques, IAV Rabat,

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Ondel ansek Kay Sommaire Il ressort du débat sur le développement économique de l Afrique subsaharienne (ASS) que les

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4 VTP LAN Switching and Wireless Chapitre 4 ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Pourquoi VTP? Le défi de la gestion VLAN La complexité de gestion des VLANs et des

Plus en détail

Data issues in species monitoring: where are the traps?

Data issues in species monitoring: where are the traps? Data issues in species monitoring: where are the traps? French breeding bird monitoring : Animations locales : - dealing with heterogenous data - working with multi-species multi-sites monitoring schemes

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF ==> Download: MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF - Are you searching for Manuel Marketing Et Survie Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Réseaux de neurones formels

Réseaux de neurones formels Réseaux de neurones formels Christian Jutten Lab. des Images et des Signaux (LIS) UMR 5083 Centre National de la Recherche Scientifique, Institut National Polytechnique de Grenoble, Université Joseph Fourier

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg GEIDE MSS /IGSS The electronic document management system shared by the Luxembourg Social Security Ministry and IGSS Introduction: The administrative context IGSS missions Legal and international affairs

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail