APC DE MOSTAGANEM Un épineux dossier devant la justice! _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APC DE MOSTAGANEM Un épineux dossier devant la justice! _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ"

Transcription

1 APC DE MOSTAGANEM Un épineux dossier devant la justice! _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Un avion d Air P.07 Ouestinfo Algérie bloqué à Quotidien National D information Premier quotidien indépendant de l Algérie profonde Jeudi 03 Septembre 2015 N PRIX : ALGERIE : 15 DA - FRANCE : 1 EURO TLEMCEN La capitale des Zianides aura son CHU d une capacité de 1000 lits TESSEMSILT AVEC SON LOT DE DÉPENSES P.07 La rentrée scolaire l aéroport de Paris AIN-TÉMOUCHENT LE WALI AHMED HAMOU TOUHAMI Je ne tolère aucune intervention dans les prérogatives du comité des marchés P.24 s annonce chaudep.09 OUED TLÉLAT Les 19 personnes arrêtées, devant le parquet hier P.08 SIDI BEL ABBÈS LE SERVICE DE CHIRURGIE DU CHU N OPÈRE PLUS Un virus, une panne de climatisation ou une fuite d eau seraient à l origine de la défaillance!! P.08 P.05

2 02 Mazel y amnou bel ghoula! Bila Houdoud Une commission ministérielle pour évaluer la situation des projets Des sources concordantes font état de la présence depuis deux jours d une commission ministérielle à Mostaganem. Si aucune information officielle n a filtré à ce sujet, il n en demeure pas moins que notre ami El-Djawal, rapporte que ladite commission aurait été dépêchée à l effet d évaluer la situation des projets non encore lancés et ceux en cours de réalisation ainsi qu elle serait amené à dresser un tableau exhaustif sur les retards enregistrés dans le cadre du développement local tous secteurs confondus. Des gorges profondes assurent que plusieurs projets structurants n ont pas été lancés du temps de l ancien wali pour des raisons inexpliquées. La wilaya de Mostaganem a enregistré des retards considérables dans la réalisation de ces projets à l image des quatre hôpitaux de 60 lits dont 03 sont en cours de réalisation et le 4ème a tout simplement disparu de la nomenclature des projets du secteur de la santé, et celui de 240 lits à Kharrouba. Les Mostaganémois espèrent que leur wilaya ne sera pas amputée des 66 projets non encore lancés. o lila mabrouka El-Djawal _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouest info Quotidien National D information Premier quotidien indépendant de l Algérie profonde Jeudi 03 Septembre 2015 Edité par la SARL AMIN PRESS FONDATEUR Abdelaziz HOUMAD DIRECTEUR DE PUBLICATION Abdelaziz HOUMAD HADJ 2015 Dernier délai de dépôt de dossier de visa le 2 septembre 2015 Le ministère de l Intérieur et des Collectivités locales a annoncé hier que le dernier délai de dépôt de dossier de visa du hadj était fixé au mercredi 2 septembre 2015 à heures. «Le ministère de l Intérieur et des Collectivités locales informe tous les citoyens concernés par le hadj que le dernier délai de dépôt des dossiers de visa est le mercredi 2 septembre 2015 à heures», précise un communiqué du ministère. «Le ministère invite tous les citoyens concernés à déposer leurs dossiers au niveau de la salle réservée à cet effet, sise rue Docteur Saadane (à proximité de la salle Ibn Khaldoun Alger). Le dossier est composé, rappelle la même source, «du passeport biométrique, le carnet du hadji (2015), deux photos d identité avec fond blanc, un acte de mariage ou un document d état civil justifiant la relation de l accompagnateur (mahrem) pour les femmes de moins de 46 ans, et le reçu de versement des frais du hadj». Départ du 1er contingent de hadjis depuis l aéroport de Constantine Le premier contingent de hadjis des wilayas de l est du pays s est envolé, tôt dans la matinée de lundi, depuis l aéroport international Mohamed-Boudiaf (Constantine) à destination de Médine (Arabie Saoudite) pour l accomplissement du 5ème pilier de l islam, a-t-on constaté. Composé de 270 personnes, ce premier groupe de pèlerins a accompli les formalités d usage (police des frontières, douanes, santé) dans de très bonnes conditions, avant d embarquer à bord d un appareil de la compagnie aérienne saoudienne. Ce vol vers les Lieux Saints de l islam est le premier des 18 prévus jusqu au 17 septembre prochain, a-t-on recueillis sur place auprès des responsables concernés qui ont précisé que les vols retours s effectueront durant la période du 29 septembre au 16 octobre prochains. Rédaction Administration Publicité Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès B.P n 164 /08 Sidi Yassine- Sidi Bel Abbes Tél : Fax : Site Web : ouest-info.org Publicité 25, rue Commandant FERRADJ Sidi Bel Abbès Tel/Fax: Bureau d Oran Cité des 90/60 logements Bloc B Ilot C Bir El Djir Millénium Panorama Oran Téléphone/Fax : ABDELMALEK BOUDIAF Ministre de la Santé Ils ont dit... Le secteur agricole «doit opérer sa mue et cesser d évoluer sans objectif précis» «Le déficit en personnels paramédicaux comblé en 2017» Ala balek, Sahbi? La langue arabe et la langue amazigh côte à côte Hier s est ouverte, à la Bibliothèque nationale, la session de formation du Haut- Commissariat à l amazighité au profit des professionnels des médias. Cette ouverture s est effectuée en présence du représentant du Premier ministre, du ministre de la Communication, Hamid Grine et du secrétaire général du Haut- Commissariat à l amazighité, Si El-Hachemi Assad. La matinée, en séance plénière, a vu plusieurs interventions, dont celle de l universitaire Abdelmadjid Bali, portant sur la méthodologie de cette session de formation, et celles de deux invités venus d Espagne, Mme Lola Fernandez, directrice de la communication auprès de la fondation Euro-arabe d Espagne, et Francisco Terron Ibanez, journaliste à la Société publique de radio et télévision d Andalousie. Les cinq ateliers programmés pour cette session de formation ont commencé dès l après-midi d hier avec pour thème la mise en chantier d un lexique amazigh dans des matières aussi diverses que le sport, la culture, la politique, les jeux, la météo, l environnement ainsi que les autres sujets concernant la communication et l information. Pour cette rencontre avec la formation, le secrétaire général du Haut-Commissariat, Si El-Hachemi Assad, a imposé une discipline rigoureuse aux participants, en instaurant une présence assidue et un allongement des séances de travail en soirée allant jusqu à minuit. Nombreux sont les journalistes venus des quatre coins d Algérie, notamment des vingt-six stations de radio régionales qui émettent aussi en langue amazighe. 24 Heures Bureau de Mostaganem Cité 5 Juillet, Bt 68-3 étage, n 16-Face OPOW- Mostaganem Tél /Fax : Mail : br.mosta. Bureau de Chlef centre commercial Tel: Tel/ Fax : NO COMMENT! ANEP 1 Avenue Pasteur- ALGER Tel: / Fax : / ANEP ORAN TEL: Fax: Sid-Ahmed Ferroukhi Ministre de l Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche IMPRESSION SIO-Zone Industrielle Es Sénia-Oran DIFFUSION S.D.P.O Tél : Adresse : 22,Rue Lebesse Houari L'hippodrome.Oran Photo du jour Les manuscrits, lettres et tous documents remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

3 Par A.Ikram ACTUALITÉS Jeudi 03 Septembre 2015 ABDELMALEK BOUDIAF «Le déficit en personnels paramédicaux comblé en 2017» 03 Un riche programme de formation du personnel paramédical a été mis au point pour pallier le déficit enregistré par le secteur de la santé. Le ministère de la santé, a adopté une stratégie efficace de formation visant à y mettre fin, au terme de l année Le secteur de la santé est en butte à des contraintes liées au manque de personnels paramédicaux, ce qui pèse négativement sur les prestations prodiguées aux malades. La problématique liée à ce déficit en personnels est d autant plus préoccupante que des infrastructures importantes sont sur le point d être réceptionnées, et d autres le sont déjà. Les nouvelles sorties de promotion devront pallier le manque et atténuer relativement le déficit constaté, s agissant notamment, des infirmiers et des radiologues, des sagesfemmes, et des techniciens. Lors de sa visite dans la wilaya de Relizane, le ministre a constaté de près les multiples contraintes et carences qui freine le secteur de la santé. La région accuse un déficit en termes de médecins spécialistes, notamment, en gynécologie, radiologues, de personnel médical et de techniciens de maintenance. Interpellé sur la question, lors de sa visite dans la wilaya, le ministre de la santé, Abdelmalek Boudiaf a reconnu que le déficit n est pas propre à la Relizane. «C est un problème signalé au niveau national, surtout que les recrutements ont été bloqués durant 8 ans», a-t-il expliqué, estimant que l année 2017 marquera la fin du déficit enregistré en matière de personnels paramédicaux à travers une stratégie efficace de formation visant à mettre fin au déficit enregistré en matière de personnels paramédicaux et à répondre aux besoins exprimés des structures sanitaires. «La formation du personnel médical est primordiale pour l amélioration des prestations du secteur», a-til ajouté. Dans ce cadre, il a fait état de la sortie récente d une promotion de agents paramédicaux formés dans diverses spécialités. Une autre promotion de agents achèvera sa formation en novembre prochain. Pour le manque de médecins AGRICULTURE spécialistes, le ministre a tenu à rassurer que des affectations ont été effectuées et d autres se seront prochainement, pourvu que les autorités locales leur attribuent des logements de fonctions. Pour les techniciens de maintenance, Boudiaf a fait savoir qu une partie du budget sera réservée à la formation de ces agents. Concernant la répartition non équitable des structures de santé à Relizane, le ministre a fait savoir que de nouveaux projets ne sont pas à l ordre du jour pour l instant. Mais, soutient-il, le nombre actuel de polycliniques (28) au total, et les structures de santé existantes, ainsi que les projets en cours de réalisation, est suffisant pour assurer la prise en charge de toute la population de cette région. «Il faut d abord accélérer la cadence pour les projets en cours de réalisation et les terminer à temps. Il est temps de réorganiser et d améliorer les structures actuelles et situer les responsabilité», a-t-il dit. Des ambitions et des obstacles Le secteur agricole «doit opérer sa mue et cesser d évoluer sans objectif précis», a lancé le ministre de l Agriculture, incitant les opérateurs de la filière à être «plus entreprenants». Sid-Ahmed Ferroukhi a notamment plaidé pour une meilleure structuration organisationnelle des opérateurs du secteur agricole, garante, selon lui, d un développement moderne de l activité agricole. L Algérie n est pas autosuffisante et accuse chaque année un déficit important. Elle importe plus de 50% de ses besoins. Pour changer cet état de fait, les autorités ont fait de l agriculture une de leurs priorités en lançant plusieurs plans de développement en direction de ce secteur qui souffre notamment d un manque de moyens techniques. Ces plans ont tous fini par prouver leur inefficacité après avoir pâti des modes de financement aléatoires et presque archaïques. On comprend, dès lors mieux, pourquoi les différents dispositifs n ont pas réussi à faire décoller ce secteur pourtant stratégique. Les experts ne cessent pourtant de réclamer une modernisation des marchés financiers ruraux seuls à pouvoir, avec une bonne organisation des différentes structures, donner un nouveau souffle à notre agriculture. Une réflexion que semble partageait le nouveau ministre du secteur qui s exprimait hier mardi à l occasion d une rencontre de proximité avec des représentants de la filière lait, organisée en marge de sa visite d inspection à la ferme pilote «Dhaoui», à l ouest de Médéa, spécialisée dans l élevage bovin. Ferroukhi a affirmé que le «gros des difficultés rencontrées par les opérateurs de la majorité des filières résultent, en partie, de l absence de structure organisée susceptible de fédérer les efforts et les actions de la filière». Il a appelé, à cet effet, les représentants de ces filières à «mieux se structurer et s organiser» afin de transcender les problèmes et obstacles qui freinent le développement du secteur. Pour le ministre, l évolution positive du secteur agricole implique la participation active des opérateurs du secteur, la multiplication de l investissement privé, la modernisation du mode de gestion et de production, rappelant au passage l aide apportée par l Etat aux exploitants et éleveurs à la faveur des différents programmes de soutien à l agriculture. A Médéa, toujours, Ferroukhi a longuement insisté auprès des opérateurs des filières viandes rouge et blanche d opter pour des formes de partenariat ou d investissement, outre l aide directe de l Etat, ainsi que la mise aux normes internationales du produit national. Il faut dire que le marché des viandes rouge et blanche est soumis à une forte dépendance des importations notamment à la veille du mois de Ramadhan où la consommation connaît une croissance considérable. Selon les chiffres officiels, l Algérie produit annuellement tonnes de viandes rouges et tonnes en viandes blanches, soit un total de tonnes par an pour un besoin national de consommation d environ 1 million de tonnes. Ce qui est insuffisant pour répondre à une demande nationale en croissance constante.rn Au cours de sa visite, Abdelmalek Boudiaf a inspecté le projet de réalisation d un hôpital de 120 lits à Aami Moussa. Le taux d avancement du projet est de l ordre de 95%. Une enveloppe de l ordre de 2,2 milliards lui a été consacrée. A l établissement de santé Ahmed-Francis à Oued Rhiou, le ministre de la santé a exprimé sa satisfaction quant à la qualité de service. «Je suis très satisfait de ce que j ai vu et constater», s est- il réjouit. A la nouvelle ville, le ministre a visité le chantier de la future école paramédicale. Le chantier de cette école, d une capacité de 400 places pédagogiques, enregistre un taux d avancement de 80%. Un budget de plus de 660 millions DA a été mobilisé pour ce projet. Par ailleurs, un exposé sur le secteur de la santé lui a été présenté mettant en exergue les avancées qu il connaît ainsi que certains manques pour ce qui est des spécialités médicales comme la neurologie, la cardiologie et la gynécologie.au niveau des établissements hospitaliers d Oued Rhiou et de Mazouna, le ministre a exprimé sa satisfaction quant aux améliorations enregistrées par le secteur dans la wilaya. «La santé est au vert dans la wilaya», s est-il félicité. Au chef-lieu de wilaya, il a inspecté quelques services de l hôpital Mohamed-Boudiaf, avant de présider au siège de la wilaya, une réunion avec les cadres du secteur, les autorités locales et les élus. Il a invité l assistance à fournir davantage d efforts pour être au service du malade et à le prendre en charge correctement. RN IMPORTATIONS DE VÉHICULES Une activité en perte de vitesse Le secteur automobile en Algérie serait-il en perte de vitesse? Les ventes ont chuté d une façon vertigineuse depuis le début de l année et le chiffre d affaires des concessionnaires est en régression continue par rapport aux années florissantes 2011 et 2012 (le record enregistré en 2012 avec 7,6 mds usd). Les stocks des véhicules sont épuisés, les agents commerciaux des concessionnaires ne prennent plus de commandes craignant de faire patienter le client durant des mois d autant plus que la situation reste toujours floue pour les acteurs de ce secteur. Pas de visibilité, puisque les concessionnaires ne peuvent même pas faire des commandes auprès des constructeurs ni élaborer une politique d importation et de commercialisation. Bref, une activité au point mort. Toutes les importations ont été bloquées dans les ports dès le mois de mai dernier, ce blocage est un facteur qui a participé à la réduction des importations. L autre cause de cette chute libre est le changement de direction de l'épargne des Algériens vers d'autres requêtes d'achats notamment pour l'immobilier surtout que les échéances de livraisons des logements de type location-vente (AADL) et autres s'approchent. Il faut préciser que depuis le lancement des programmes de logements des ménages algériens économisent en vue du lancement du programme AADL 2 de l année Le nouveau cahier des charges régissant l activité automobile en Algérie mis en œuvre par le ministère de l Industrie et des Mines pour réguler et réorganiser le marché de l automobile est l une des raisons principales ayant conduit à la situation actuelle, poussant, par la même occasion pas moins de 117 concessionnaires à fermer boutique et remercier salariés. Jusqu au mois d août 2015, il ne restait en Algérie que 50 concessionnaires automobiles agréés sur un chiffre global, en avril dernier, de 167 concessionnaires. C est le bilan établi par l Association des concessionnaires automobiles multimarques présidée par Youcef Nebbache, contacté par un site web. Un premier bilan qui en dit long sur la situation des concessionnaires. D autres suivront lorsqu on sait qu à partir de l année prochaine les importations des véhicules seront soumises à une licence d importation et ne devront pas dépasser les unités par an. En chiffre, de janvier à fin juillet 2015, le coût des importations des véhicules a reculé de 27,02% pour s'établir à 2,388 milliards de dollars (mds usd) contre 3,272 mds usd sur la même période de 2014, selon le Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Cette tendance baissière est également perceptible dans le nombre des véhicules importés par les 51 concessionnaires opérant sur le marché algérien : véhicules importés contre unités sur la même période de comparaison de 2014, soit une baisse de 20,32% en termes de quantité. RN

4 SITE Web // 04 Jeudi 03 Septembre 2015 ACTUALITÉS POURSUITE DES RENCONTRES DE CONCERTATION Consolidation de la dynamique de relance économique La rencontre entre le gouvernement et les walis, consacrée à la consolidation de la dynamique du développement local, vise à créer de nouvelles opportunités pour le développement de l économie nationale et l ouverture sur l investissement. Ses thèmes portent sur cinq secteurs économiques sur lesquels le gouvernement mise pour diversifier l économie nationale dans un contexte particulier marqué par la chute des prix du pétrole mettant à mal les équilibres financiers du pays. Par B.Ziane Il s agit notamment des secteurs de l agriculture dans le but de l amélioration de la performance des dispositifs d appui à l activité agricole, de l industrie pour prospecter les mécanismes d investissement économique au service du développement national, du secteur du tourisme en tant que gisement économique à exploiter. Il est également question de la valorisation des ressources propres des collectivités locales, de l habitat et cadre de vie du citoyen, ainsi que de la promotion du service public et l implication de l élu dans la réalisation des programmes de développement local. La rencontre, qui a été sanctionnée par une série de recommandations et d importantes décisions avec notamment des réunions annuelles entre le gouvernement et les walis dans le but de procéder à l évaluation de la mise en œuvre des politiques adoptées, sera précédée de réunions régionales consacrées à des évaluations périodiques des activités des walis et d apporter les correctifs nécessaires. Le troisième point important soulevé lors de cette rencontre entre l exécutif et les walis concerne la promotion de la communication institutionnelle au sujet de laquelle le Premier ministre insiste en affirmant qu elle ne doit plus être conjoncturelle tant elle est un effort continu pour expliquer la démarche, mais aussi pour écouter et échanger avec les différentes forces vives de la nation. En effet le Premier ministre, qui a évoqué les tensions économiques, politiques et sécuritaires, a soutenu que l avenir ne peut être subi si les volontés s expriment, si les choses sont dites avec franchise prônant la voie de la transparence et de la pédagogie que le gouvernement vient de privilégier en estimant que le citoyen algérien, les médias, la classe politique et la société civile sont en droit de s interroger sur les impacts de ces crises sur notre pays et son développement futur. Il a dans ce sens précisé que face aux questionnements légitimes de l heure, le gouvernement a constamment fait le choix de la vérité et de la transparence, expliquant que «nous sommes convaincus que c est l unique voie pour gagner la confiance et l adhésion de tous à l œuvre de renouveau national mais aussi pour mettre à nu les amalgames, les surenchères et les tentatives de manipulation». A signaler que la réunion de dimanche passé a eu pour objectif essentiel du gouvernement de permettre à l Algérie de surmonter la crise économique actuelle pour réaliser la croissance sans toucher aux acquis sociaux, sans recourir aussi de manière abusive aux réserves financières du pays. Dans ce même contexte le Premier ministre a affirmé que l Algérie n a pas été touchée directement par les répercussions de la crise économique mondiales du fait que le système financier algérien n est pas connecté au système financier international. S appuyant sur les analyses des experts, le Premier ministre soutient que la croissance économique en Algérie reste tirée à la hausse avec la contribution de l économie parallèle dont il est impératif de verser progressivement ce pan de l économie parallèle dans le secteur productif national. Le gouvernement se dit convaincu de réussir dans cette démarche selon les lois en vigueur. Dans ce sillage, il annonce la tenue d autres rencontres de concertation et de discussions autour de questions importantes concernant le pays dont celle qui sera organisée par le CNES le 15 septembre prochain avec des académiciens et des universitaires ainsi qu une troisième avec le patronat et les partenaires sociaux dans le cadre de la tripartite, prévue pour le 15 octobre prochain. Intervenant à la veille de la rentrée sociale, la réunion entre le gouvernement et les walis axés notamment sur les nouvelles orientations des pouvoirs publics vie à promouvoir les investissements et la valorisation des potentialités locales pour la relance de l économie nationale et la réalisation du développement durable. Quant à la conférence nationale du Conseil national économique et social (CNES) en présence des experts économiques, des académiciens et des universitaires, prévue le 15 septembre prochain, elle sera consacrée à l examen de la situation économique du pays pour donner une nouvelle dynamique au développement économique et social dans le cadre des nouvelles orientations de la politique nationale. Communiquer, multiplier les débats pour gagner la confiance et l adhésion des Algériens Inscrites dans le prolongement des instructions du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors du Conseil des ministres du 22 juillet dernier, en tant que véritable plan de charges pour le gouvernement sous la conduite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, les nouvelles orientations économiques, industrielles, agricoles, des services et du tourisme ou encore celles relevant de l exploitation des activités nées des nouvelles technologies, pour être performantes, efficaces et efficientes, nécessitent une plus grande mobilisation de l ensemble des composantes nationales. Et pour ce faire, le chef de l exécutif qui considère qu en dépit du contexte économique défavorable, nous pouvons bâtir une économie émergeante et diversifiée insistant sur la nécessité impérative de prémunir l Algérie des discours de défaite et de capitulation, des mots incurables que continuent de semer ceux-là mêmes, qui, dix ans auparavant, hurlaient qu il ne fallait pas rembourser la dette par anticipation, et qui crient aujourd hui à la catastrophe. D où l importance de la communication institutionnelle pour la réussite de toutes ces décisions prises et celles à venir pour d une part, relancer l économie algérienne, absorber les impacts de la baisse des prix du pétrole et d autre part, assainir les comportements et les habitudes des vieux réflexes et autres intérêts. La démarche concernant la communication institutionnelle que vient de mettre en exergue le Premier ministre s appuie sur les instructions du Président de la République données en janvier dernier, au gouvernement quant à la nécessité de communiquer davantage sur les réalités, les enjeux et la portée des actions initiées dans tous les domaines. Ces réunions, rencontres et forums nationaux auxquels Abdelmalek Sellal appelle les membres du gouvernement, les walis, les élus locaux et les autres élites et intellectuels à promouvoir dans la transparence, avec la participation de compétences reconnues, doivent permettre aux Algériens de mieux comprendre les données de la réalité nationale, de constituer pour toutes les institutions de la République, notamment le gouvernement, une écoute permanente de la société. En clair, il est question de développer et de multiplier les canaux de communication, de dialogue et de concertation entre le gouvernement et l ensemble des composantes nationales, de tenir les citoyens informés sur les réalités nationales pour aller de l avant dans la réalisation des objectifs de relance économique, de diversification des activités, de promotions de la production nationale, tracés dans le plan de charge du gouvernement. Bensalah reçu à Pékin par le président du Congrès consultatif politique du peuple chinois Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, a été reçu mardi à Pékin par le président du Congrès consultatif politique du peuple chinois, Yu Zheng Sheng. Selon un communiqué du Conseil de la nation, la rencontre a permis "un échange de vues sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays et sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun". M. Yu Zheng Sheng a "émis l'espoir de voir s'élargir les relations de coopération bilatérale à d'autres secteurs dans l'intérêt des deux peuples frères. Il a salué les réalisations accomplies par l'algérie sur les plans social et économique grâce à la direction éclairée du président Abdelaziz Bouteflika, tout en souhaitant davantage de développement et de progrès au peuple algérien".après avoir rappelé les relations historiques entre la Chine et l'algérie, M. Bensalah a affirmé de son côté "la volonté de l'algérie d'approfondir ces relations dans le cadre de l'accord de partenariat stratégique global, signé en 2014 par les présidents des deux pays et à travers la mise en œuvre du programme quinquennal EN VISITE EN CHINE Il a en outre exprimé l'intérêt de l'algérie pour l'expérience chinoise notamment dans les domaines des technologies de l'information et de la communication, de l'industrie et de l'agriculture, des ressources en eau et de la formation des ressources humaines". Le président du Conseil de la nation a par ailleurs précisé que "l'échange de délégations gouvernementales et parlementaires entre les deux pays témoigne de leur volonté de développer leurs relations bilatérales". Il a mis en exergue le "rôle des institutions parlementaires dans le renforcement de la coopération et l'approfondissement des liens d'amitié entre les peuples algérien et chinoi". M. Bensalah s'est félicité, à cette occasion, de la convergence de vues concernant les questions internationales d'intérêt commun. M. Bensalah et la délégation qui l'accompagne ont visité deux grandes sociétés chinoises "Huawei" spécialisée dans les technologies de l'information et de la communication et la société de construction ferroviaire installées en Algérie depuis plus de trois décennies pour la réalisation de plusieurs projets. Le président du Conseil de la nation effectue depuis lundi une visite en République populaire de Chine, à l'invitation du président du Congrès consultatif politique du peuple chinois, Yu Zheng Sheng, accompagné d'une délégation composée des présidents des groupes parlementaires.

5 SIDI BEL ABBÈS LE SERVICE DE CHIRURGIE DU CHU N OPÈRE PLUS QUARTIER DES MOTTES (TOBA) Jeudi 03 Septembre Un virus, une panne de climatisation ou une fuite d eau seraient à l origine de la défaillance!! Décidément le ministre de la santé et de la réforme hospitalière est désavoué par les responsables du CHU de Sidi Bel Abbés. Toutes les déclarations médiatisées par M Boudiaf relatives au bon fonctionnement des structures de santé publique sont loin de refléter la réalité vécue par les citoyens en quête de soins au CHU de Sidi Bel Abbés. Le bloc du service de chirurgie du CHU est fermé depuis quelques semaines et aucune intervention n est programmée depuis au moins le mois de juin dernier. Fatima a été hospitalisée le 24 mai dernier pour une intervention chirurgicale en relation avec la vésicule biliaire. Elle y reste une semaine en hospitalisation pour être renvoyée chez elle avec un banal traitement de paracétamol. Depuis ce temps cette citoyenne vie sa douleur et ses crises avec des injections prises au niveau des urgences pour calmer la douleur quelques heures. Tout un dossier préopératoire se trouvait au niveau du service de chirurgie dirigé par le Pr Belhendouz. Son mari désabusé attend toujours un hypothétique coup de téléphone qui soulagerait sa femme de la douleur qui la ronge tous les soirs. Un chirurgien lui aurait dit que le bloc est fermé pour cause d un virus qui n aurait pas été localisé. Une autre version recueillie du secrétariat médical du service fait état d une panne dans le système de climatisation du bloc. On a même avancé une fuite d eau qui inonde le bloc et qui occupe à longueur de journée les femmes de service en mettant au chômage les chirurgiens et le personnel para médical. Le cas de fatima est similaire à des centaines de malades qui souffrent dans l anonymat surtout quand les moyens font cruellement défaut pour recourir aux cliniques privées bondées par ces mêmes chirurgiens qui se roulent les pouces au service du Pr Belhendouz. On se rappelle le temps où le service était dirigé par le Pr Boubekeur qui exigeait un programme d au moins 14 interventions chirurgicales sans compter les petits actes qui ne nécessitaient pas beaucoup de temps et de moyens. A cette époque, la direction du CHU a décidé de réhabiliter le chauffage central en plein hiver, le Pr a exigé la mise en place des radiateurs à bain d huile tout en maintenant le rythme du programme. Pour l histoire, ces mêmes chirurgiens ont initié un mouvement de protestation pour demander le départ du Pr Boubekeur qu on accusait de «dictateur» pour avoir imposé un rythme de travail «contraignant» pour les chirurgiens. L histoire retiendra qu à cette époque le service de chirurgie du CHU était une référence nationale et le défi est lancé à quiconque est en mesure de démentir cette vérité. Que se passet-il au service de chirurgie? Rien n est clair et rien n explique ce blocage avec tous les moyens humains et matériels consentis par l état. Des commentaires qui n engagent que leurs auteurs font état d actes de sabotage notamment qu on on évoque la climatisation en panne ou une fuite d eau qui inonde le bloc. Pour l hypothèse du virus non maitrisé, c est encore plus grave car cela pourrait être une rumeur qui provoquerait une hystérie et une psychoses chez les malades.d Missoum 37 locaux du programme du président de la république, à l abandon! Par K.Benkhelouf Le quartier des «mottes», (village Toba), abrite 37 locaux, destinés aux jeunes chômeurs de la commune de Sidi Bel Abbès. Réalisés dans le cadre du programme du président de la République, la plupart des locaux restent fermés et ceux qui activent galèrent à trouver une clientèle, compte tenu que l activité commerciale ou professionnelle, qui devait naitre en ce lieux a été tout simplement cassé quelque part, par la décision de ne pas octroyer lesdits locaux. Cet ensemble de locaux, situé en plein milieu de ce quartier populeux, et proche du marché hebdomadaire du vendredi, est insalubre et abandonné. Il est entouré d une véritable décharge publique et lui-même en est devenu une. L environnement immediat de ce centre est devenu un lieu malfamé, un lieu de regroupement de jeunes délinquants, qui s adonnent à des actes prohibés de consommation de drogue, boissons alcoolisées et prostitution. «Le centre est laissé à l abandon, alors qu il peut être ouvert. Il est devenu un lieu de tous les vices, notamment le soir. Les alcooliques et les drogués y trouvaient leur compte. Quand on les empêche de pénétrer à l'intérieur de la bâtisse, ils nous menacent», déclare un citoyen. Et de poursuivre : «Les autorités locales doivent trouver une solution à ces locaux. Nous souhaiterions qu ils les attribuent aux jeunes chômeurs, ou s ils ont été attribués qu ils adressent des sommations à leur propriétaires pour les inciter à les ouvrir ou carrément leur retirer les clés qu ils redonneront à d autre réellement dans le besoin. Cependant dans les modalités d attribution, Il y a lieu de signaler que la procédure n a pas empêché de nombreuses personnes de manifester leur mécontentement, quant à la confection des listes des bénéficiaires. Dans un autre chapitre, si dans certaines cités, les locaux commerciaux ont été construits dans des sitesattractifs, ce n est pas le cas pour ceux réalisés sur des sites inappropriés et surtout loin des zones peuplées. Beaucoup de ces locaux ont été érigés dans des lieux qui n attirent personne sauf les délinquants qui ont élu refuge en créant des lieux de débauche. Des locaux ont été complètement saccagés alors qu ils n ont jamais servis. Un vrai gâchis pour ne pas avoir été attribué à temps et avoir accompagné le bénéficiaire jusqu au lancement de son projet. Il faut dire que le programme titanesque, lancé pour atténuer une partie de la crise du chômage parmi les jeunes ne semble pas avoir atteint ses objectifs, faute d une véritable prise en charge sur le plan local, au vu des dizaines de locaux commerciaux qui demeurent fermés, abandonnés, saccagés et quelques fois squattés par des familles en quête d un toit, ou par des jeunes sans toit tel que ces 5 personnes qui ont pris un local comme refuge ou par des artisans qui ont besoin de travailler et auquel l on a signifié une négation tel que ce marbrier. A cet effet, que font ces élus qui sont délégués au niveau de ces quartiers et qui ne sont même pas capable de faire appel au services de nettoyage pour libérer ces lieux de la décharge sauvage qui entoure le centre commercial. Cette honte se nomme aussi sabotage.de toute évidence, les pouvoirs publics sont interpellés pour trouver une solution à ces locaux réalisés à coups de milliards dans la précipitation et qui demeurent inexploités, alors que beaucoup de jeunes voudraient travailler si l on venait à les accompagner.

6 06 Jeudi 03 Séptembre 2015 SIDI BEL ABBÈS RENTRÉE SCOLAIRE élèves attendus Les services de la direction de l éducation de la wilaya s attendent à recevoir cette rentrée scolaire 2015/2016 un nombre global de élèves tous les paliers confondus avec une augmentation de élevées en rapport à la rentrée précédente. Ils seront repartis sur 411 établissements. Le planning tracé à cet effet, fait ressortir chérubins en phase préparatoire répartis sur 384 unités d éducation. Le cycle primaire recevra élèves repartis sur unités d éducation. Le moyen et le secondaire, quant à eux, attendent respectivement et élèves qui seront repartis sur et 856 unités. À noter que contrairement à la rentrée précédente, cette année, le nombre des élèves et celui des groupes ont connu une augmentation dans tous les cycles, y compris le préparatoire. Ainsi, en préparatoire le nombre s est haussé à 625 élèves et 25 groupes pour atteindre au total comme prévision la rentrée prochaine un nombre de 9601 élèves et 384 groupes. Les prévisions en cycle primaire sont de élèves et groupes avec une augmentation respective de élèves et 117 groupes. La hausse a touché aussi les deux autres cycles moyen et secondaire qui ont connus une augmentation respective de (2.371 élèves 88 groupes) et 998 élèves 38 groupes) pour attendre des prévisions de nombres respectifs de élèves groupes) et élèves 856 groupes). Encadrement La direction de l éducation a prévu seulement pour le cycle primaire entre la langue arabe et le français un total de postes ouverts et 55 autres vacants, soit respectivement pour chaque langue et 402 postes ouverts / 50 et 05 postes vacants. Pour le cycle moyen, les services de la direction de l éducation prévoient postes ouverts et 28 autres vacants, dans l attente de l opération de l enregistrement sur les listes d aptitudes et des examens professionnels des grades de professeurs formateurs et professeurs principaux selon les besoins en postes vacants. Nouvelles structures et constructions Dix huit nouvelles constructions (18) sont prévues d être réceptionnées avec la rentrée scolaire 2015/2016. Même si des retards sont enregistrés selon le constat des services de la direction de l éducation dans le respect des délais prescrits. Le corps de l éducation verra naitre dans ces nouvelles structures 06 établissements pour chaque cycle primaire, moyen et secondaire pour atteindre un nombre global de 430 établissements. Le corps sera doté aussi de 33 nouvelles cellules d éducation pour atteindre le nombre global de repartis sur les 03 différents paliers (primaire, moyen et secondaire). Toujours est-il qu un retard est relevé dans le respect des délais pour la réalisation de certains travaux, selon les services de la direction de l éducation, et dont le wali en a formulé de sévères remarques. Restauration des élèves Vu l importance de la restauration d au niveau des établissements scolaires et son impact sur la disposition de l élève à suivre ses études dans de bonnes conditions, la direction de l éducation maintien son cap pour un soutien permanent des élèves nécessiteux. Elle prevoit de receptionner 04 nouveaux restaurants au niveau de la wilaya pour atteindre un nombre de 197 au total. Elle tient de la sorte à conserver sa détermination Un enfant écrasé par une voiture Selon des témoins oculaire, la voiture de marque Hyendai qui parcourait le boulevard des 400 logements, a roulé sur le corps d un enfant. La jeune victime s est trouvé soudain, nez à nez avec la voiture. Le corps de l enfant a été 347 interventions grâce au et au 17 Les services de la sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbés ont recensé 347 interventions durant le mois d Août Les appels pour des raisons de sécurité étaient réceptionnées sur le numéro vert et celui du secours connus respectivement sous SIDI DJILLALI traîné sur plusieurs mètres. Il a fallu que des hommes présents prêtent assistance pour dégager le corps coincé sous le châssis du véhicule qui fut soulevé. L enfant âgé de 04 ans a été gravement touché. L enfant serait les numérotations : et 17.Les opérations trésolues en totalité, 293 concernant les appels reçus sur le et 45 autres sur le numéro vert 17. Les citoyens demandaient de l intervention et des renseignements d ordre général. Grâce sorti d un immeuble en courant vers la route probablement pour jouer avec des jeunes de son âge. Son évacuation en urgence vers l hôpital Hassani ne lui a été d aucun secours puisqu il décéda en cours de route. Djillali T à la participation des citoyens, les services de la sûreté ont pu intervenir à temps pour annihiler des actes criminels et arrêter des délinquants et autres auteurs de faits délictuels. Les numéros verts sont des outils efficaces. Djillali T Réception de 06 lycées et de 05 CEM Une visite d inspection et de travail, conduira, le wali M. Hattab Mohamed Amine, aujourd hui dans plusieurs établissements relevant du secteur de l éducation. En effet, Le chef de l exécutif aura à s enquérir de visu du taux d avancement des travaux de réalisation de six lycées, 06 CEM, 5 groupes scolaires ainsi que 66 classes ayant fait l objet d une opération d extension. Il est attendu, en prévision de la rentrée scolaire, prévue dimanche prochain la réception des projets en question qui ont été réalisés en un temps record. BELHADJ B à etre au plus pres de cette frange dans le besoin. Ainsi et malgré la construction de plusieurs établissement scolaires dans différents quartiers et communes, permettant la sédentarité d une grande majorité d élèves habitués au déplacement, le nombre des bénéficiaires de la restauration connaitra une légère augmentation par rapport à l année précédente pour atteindre élèves, lui qui était à élèves. Livres scolaires La distribution des livres a aussi eu sa part d inquiétude. L opération a commencé depuis Avril dernier et sera poursuivie jusqu au mois de septembre de la même année livres ont été distribués au cours du mois de mai pour atteindre durant le mois de septembre un nombre ç part de livres dans 154 litres au total couvrant les 03 cycles avec le préparatoire. Les services de la direction font ressortir que cette opération n était pas aisée. Un seul véhicule était utilisé pour couvrir tout le territoire de la wilaya. Gratuité du livre Entre le préparatoire et la 1ere année primaire, élèves ont bénéficié de la gratuité du livre contrairement à l année précédente qui a connu un nombre inferieur soit élèves. Pour les autres années du cycle primaire, les enfants du personnel de l éducation bénéficiant de cette opportunité étaient d un nombre élèves avec une hausse de 981 élèves par rapport à la rentrée precedente2014/15. Le moyen et le secondaire n ont pas été épargnés de cette faveur en faisant bénéficié respectivement et élèves contrairement à l année précédente ou l on a fait bénéficié seulement élèves dans le moyen et seulement dans le cycle du secondaire. Primes scolaires La part allouée à la wilaya reste insuffisante selon l estimation des services de la direction de l éducation. Elle ne couvre pas les TENIRA besoins des franges nécessiteuses. Le nombre d élèves attendus à satisfaire, est identique à celui de l année précédente avec un total de élèves. Transport scolaire Les moyens en transport seront les mêmes, et cela grâce aux grands efforts consentis par la construction et l ouverture de plusieurs établissements d éducation qui vont permettre à des centaines d écoliers de ne plus emprunter de transport pour rejoindre leur lieux d études.ainsi, le nombre d élèves utilisant un moyen de transport pour rejoindre l établissement de l éducation a diminué, même si de peu ( élèves année précédente année prochaine) en conservant par ailleurs le nombre initial de bus et autres moyens affectés pour le transport scolaire soit 133 véhicules. T Djillali La région raccordée en gaz de ville Distante d une quarantaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya, les communes relevant de la daïra de Ténira ont connu une véritable mue en matière développement. Les efforts fournis par les responsables de la daïra ont permis à cette région d être raccordée au gaz de ville. Une réalisation de la plus haute importance du fait que Tenira et ses environs connaissent des hivers rudes et un froid glacial. Ce raccordement est tombé à point nommé pour les habitants en sus d autres commodités mises au service de la population locale. Selon le chef de la daïra, la réfection du réseau routier, l électrification, le réaménagement des sièges des APC des différentes communes, la rénovation des bureaux de postes de Louza et Tenzara ainsi que la distribution des logements ruraux, sont des opérations achevées. En somme, un saut qualitatif pour la daïra de Ténira et ses contrées dans le cadre du développement local. Abderrahmane RENTRÉE SCOLAIRE Plus de 43 millions de dinars pour l opération de solidarité La direction des activités sociales de la wilaya de Sidi Bel Abbès, a commencé récemment les préparatifs de l opération de la solidarité de la rentrée scolaire, et va bientôt distribuer des cartables scolaires au niveau des Daira qui à leur tour les distribueront au niveau des communes. L enveloppe dégagée pour l opération de solidarité dépasse le 43 millions de dinars, cela va permettre d acheter cartables au profit d élèves nécessiteux qui sont de l ordre des élèves. Le ministère de la solidarité nationale et de la famille va contribuer avec une enveloppe de 15,6 millions Da pour acheter cartables. La wilaya a réservé 8 millions de dinars pour acheter 5894 cartables, et les communes ont acheté cartables après avoir mobilisé une enveloppe de 20 millions de DA, et ce après que la direction des activités sociales a recensé élèves pauvres sur toute la wilaya, et c est le nombre des élèves qui va bénéficier de la prime de scolarité de 3000 DA, et qui va atteindre cette année globalement la somme de 12 milliards centimes. Zebida Abdelkader

7 MOSTAGANEM FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE AMATEUR Une édition étoffée, axée sur la formation Jeudi 03 Septembre Contrairement aux précédentes éditions où durant la manifestation le spectateur n avait droit qu à six ou sept représentations théâtrales, lors de cette 48ième édition trois pièces théâtrales sont interprétées, chaque jour, par des comédiens venus de 26 wilayas, au niveau de la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki de la ville de Mostaganem, au niveau de la scène El-Moudja de la Salamandre et du groupe d El-Ichara. Par Safia Quoique la nouvelle équipe est à sa première expérience du genre, le festival se déroule le plus normalement du monde et dans une remarquable atmosphère, par le fait où l anarchie et les dépassements enregistrés par le passé n existent plus. Les jeunes organisateurs ont concocté un riche programme basé essentiellement sur la formation, animée par des spécialistes dans la perspective de relever le défi du cinquantenaire. A noter que lors de la cérémonie d ouverture qui s est déroulée en présence du représentant du Wali, le secrétaire général M.Louh Seif El Islam, APC DE MOSTAGANEM Un épineux dossier devant la justice! Le spectre d un scandale planait depuis plus d une année sur l APC de la capitale de la wilaya, mais tout le monde s est dit qu il n y aurait pas de suites et que l affaire allait être renvoyée aux calendes grecques. Mais c était sans compter sur le devoir de a diligence de la justice à mener à bien cette enquête tout aussi complexe que difficile. Aujourd hui, et comme il fallait s y attendre, un vent chaud souffle du côté de l Assemblée Populaire Communale de Mostaganem. Un lourd dossier se trouve sur la table du juge d instruction, ou pas moins d une vingtaine de personnes mises en cause et témoins, défileront par devant le Magistrat instructeur, pour répondre des faits qui leurs sont reprochés, en attendant l ordonnance de renvoi par le couple juge d instruction / Procureur auprès de la juridiction compétente, selon le motif et les actes d inculpation. Selon les observateurs, les gens avertis, les spécialistes de la chose juridique, l instruction risque de nous réserver des surprises, diligentée par un Magistrat perspicace et qui s intéresse au moindre détail.il semblerait que l affaire est complexe et beaucoup plus importante qu on le pense, par le fait où le voile sera levé sur certaines zones d ombre. Par ailleurs, selon de sources concordantes, une autre affaire de foncier et autres malversations a été mise à nu. Si aujourd hui, pour la première fois la gestion de la commune de Mostaganem vient d être secouée par un scandale, il n en demeure pas moins que dans le cas d enquêtes approfondies, des révélations sur la gestion des Assemblées Populaires Communales précédentes ne sont pas à écarter. Il n est un secret pour personne, «que des dizaines d élus et ex élus, responsables et ex responsables auprès de l A.P.C. de Mostaganem, se seraient enrichis sur le dos des contribuables et mènent une vie ostentatoire». N est-il pas dit «qu on prend plus de mouches avec du miel qu avec du vinaigre. Quoiqu il en soit, l A.P.C. de Mostaganem vient d être secoué par un séisme. Certes il ne nous est pas permis d indiquer les éléments ou encore les faits qui caractérisent cette affaire, dans la mesure qu elle se trouve encore pendante au niveau de l instruction, mais nous y reviendrons en détail au moment opportun. «N est-il pas dit qu un mal acquis ne profite jamais» cet adage, aussi vieux que la notion de fortune, est relaté dans de nombreux cas de figure. De l enrichissement sans cause, en passant par sa forme la plus détestable le vol, le détournement, les malversations- enfin toute accumulation illégale de biens- ou tout simplement immorale doit-être tôt ou tard frappée du sort. C est la règle. Toutefois et du point de vue du droit, personne n est à incriminer dans la mesure où seule la justice déterminera les responsabilités et les degrés de culpabilité de tout un chacun et ce en application des règles de déontologie et de respect du secret de l instruction. Safia assisté du P/A.P.W M. El Ketroussi Bouras et de nombreux artistes et comédiens et en l absence de toute représentation de la direction de la culture, le jeune commissaire du festival, M.Takiret Mohamed a souligné sa détermination pour donner un nouveau souffle à ce festival, tout en rendant hommage aux fondateurs. Par ailleurs il a indiqué que cette édition est consacrée à la formation des jeunes, et que tous les spectacles seront suivis de débats, pour imprégner davantage les comédiens à la pratique théâtrale. Il y a lieu de remarquer, que de nombreux fondateurs, ex organisateurs et autres artistes, ont boycotté la manifestation «pour cause d intérêt, dans la mesure où par le passé ils étaient grassement rémunérés, alors que les nouveaux organisateurs mènent une politique austère, d ailleurs cette 48ième édition reviendra à coup sûr à trois ou quatre fois moins chère que les précédentes éditions». Nul n ignore que le Festival National de Théâtre Amateur, a été de tout temps, source de richesses pour certains, et opportunité d indemnités pour d autres. "TOUS POUR UNE VILLE PLUS PROPRE" 600 tonnes d'immondices ramassées lors du premier jour Initié par le wali en collaboration avec l'apc, l'apw et les divers services concernés, l'opération "Pour une ville plus propre" a connu un large succès le premier jour où l'on a noté la présence d'équipe affectée à cette tache un peu partout. Pas moins de 25 quartiers ont été ciblés et cela a permis de débarrasser la ville de 600 tonnes de détritus qui jonchaient les divers endroits de la ville. A notre l'absence de bénévoles sur le terrain ce qui aurait donné un meilleur impact à l'opération. Aussi, le manque de camions a perturbé un peu l'opération. Des déchets ramassés dans divers cité, attendent toujours d être enlevés, notamment du coté des cités '5 juillet" et "200 logements". L'opération a redonné de belles couleurs à certains endroits de la ville qui étaient dénaturés par les ordures et hideux à voir. Il faudrait sensibiliser le citoyen pour pourvoir préserver cette belle image. La dégradation de l environnement a atteint un seuil alarmant à travers le territoire national. "Il faudrait une véritable prise de conscience pour avoir des villes propres.mihoub EN PARTENARIAT AVEC L'ANSEJ Algérie télécoms sensibilise les jeunes Algérie télécoms organise une caravane nationale qui sillonnera toutes les wilayas du pays dans le but de sensibiliser les jeunes sur la création d'éventuelles entreprises dans le domaine des PTIC. La caravane est passée les 1er et 2 septembre à Mostaganem avant de prendre la destination d'el Bahia. Plusieurs jeunes se sont rapprochés des différents stands afin de connaitre les multiples avantages en vu de la création de leurs futures entreprises. Ce partenariat avec l'ansej ne sera que bénéfique dans le cadre de la relance de l'emploi et l'économie. De nombreux jeunes ayant investit dans la fibre optique se disent satisfait des projets obtenus et de l'amélioration de leur situation financière et sociale. La caravane sillonnera les wilayas du sud à partir du mois de décembre prochain. Mihoub

8 08 Jeudi 03 Septembre 2015 AIN-TEMOUCHENT Par A.Benlebna M. Ahmed Hamou Touhami, wali d Ain-Temouchent a présidé une rencontre, dans l après midi du 31 aout, à la salle des délibérations de l Assemblée Populaire de la wilaya (APW) d Ain-Temouchent, en présence des membres des assemblées nationales élues (Sénat-APN), des huit chefs de daïra, des directeurs des différents secteurs de la wilaya, des présidents des différentes commissions de l APW, des 28 présidents d APC, au cours de laquelle il a présenté des orientations et les décisions prises lors de la rencontre Gouvernement-Walis, tenue récemment à Alger. Les projets relevant des secteurs de l habitat, la santé, l emploi et l éducation seront maintenus Abordant les répercussions sur l économie nationale à la suite de la chute du prix du pétrole, le chef de l exécutif de la wilaya a informé l assistance que les projets inhérents aux secteurs de l habitat, la santé, l emploi voire celui de l éducation seront maintenus, mais certains projets d autres secteurs connaitront un gel mais pas une annulation, et ce en attendant des jours meilleurs. Le wali a insisté sur la création des meilleures conditions pour lancer, relancer les investissements dans tous les secteurs notamment ceux de la vocation de la wilaya d Ain-Temouchent qui se spécifie plus particulièrement dans l agriculture, l industrie, le tourisme, et la pêche, tout en impliquant les chefs des TLEMCEN daïras et les maires dans cette vision économique. Dans cet ordre d'idées, le chef de l exécutif de la wilaya a déclaré qu il ne tolère aucune intervention interne ou externe dans les prérogatives du comité des marchés publics de la wilaya, voire même celle qui viendrait de moi-même en tant que wali, et toute procédure d attribution de marché public s effectue dans les normes, dans l objectivité, l impartialité et dans la totale transparence. Il a fait état de l assainissement du foncier industriel, car, selon le chef de l exécutif, des personnes ont bénéficié de superficies importantes dans le cadre des investissements mais ils n ont pas respecté leurs engagements vis- à vis de l administration qui lui a fait confiance pour relancer l investissement économique ou industriel, il est nécessaire de prendre des décisions que prévoit la loi de la république dans ce sens, sauf pour des raisons objectives ayant provoqué le retard dans le lancement des investissements, et ce pour lutter contre toute forme de spéculation foncière du domaine privé de l Etat. Le mode de gré à gré facilite l accès à l investissement et non à la spéculation Le wali a expliqué que les investissements de gré à gré, en facilitant l obtention des parcelles de terres dans le cadre des lois de la République, aux fins d investissement, avec des clauses dans le cahier des charges signées par toutes les parties concernées. Il a également insisté sur la facilité de la procédure d octroi des RÉGIONS-INFO LE WALI AHMED HAMOU TOUHAMI Je ne tolère aucune intervention dans les prérogatives du comité des marchés Le wali M.Ahmed Hamou Touhami, n est pas allé du dos de la cuillère dans son intervention lors de la rencontre tenue le 31 août dernier avec les cadres de la wilaya au niveau de la salle des délibérations de l APW. Je ne tolère aucune intervention dans les prérogatives du comité des marchés publics, même venant de moi en tant que wali et toutes les procédures d attribution de marchés publics doivent être rigoureusement respectées dans l impartialité et la transparence tempête le chef de l exécutif. investissements, et tout fonctionnaire ou responsable à quelque niveau que ce soit, qui sera à l origine de manœuvres bureaucratiques ou causant des lenteurs dans l application des instructions seront sévèrement sanctionné. En ce qui concerne le secteur de l habitat, il a parlé de la facilitation de la cession des logements sociaux avec une nouvelle procédure d allégement de cette mesure au profit des locataires. Dans ce même cadre, il a donné des instructions fermes pour qu une fois la liste des bénéficiaires des logements publics locatifs neufs affichée, les responsables concernés procèdent à la distribution des clefs au profit des bénéficiaires, et l ensemble des logements sociaux achevés et réceptionnés doivent être livrées aux bénéficiaires avant la fin de l année en cours 2015, tout en insistant sur la poursuite de la réalisation des projets de l habitat tous segments confondus et ceux rentrant dans le cadre de la résorption de l habitat précaire. Pour prévenir les inondations, les chefs de daïras et les maire ont été instruits à engager des opérations de curage des oueds et des avaloirs Evoquant l amélioration du cadre de vie de citoyen, il a donné des instructions aux chefs des daïras et aux maires afin qu ils procèdent dans les meilleurs délais des opérations de curage des avaloirs, l éradication des décharges publiques sauvages, l entretien des artères publiques, la lutte contre le squat des trottoirs par des commerçants, l implantation des plaques de signalisation des cités et des institutions publiques, les rues, les routes et les boulevards des villes et des villages aussi bien dans les agglomérations urbaines que rurales, l entretien des jardins publics avec la remise en fonctionnement des jets d eau, l élaboration d un programme d action de volontariat pour assainir l environnement, les rues et les boulevards doivent être également agrémentés par des actions de plantations tous azimuts avec l embellissement. Dans le cadre de la santé publique, il a demandé aux responsables concernés d améliorer l état des éclairages publics, le curage et l entretien des caves des immeubles qui abritent des moustiques ou des bestioles, l abattage des animaux errants (chiens-chats et rats). Il a rappelé à l assistance qu un programme de visites d inspection et de travail a été élaborer pour toucher l ensemble des 08 daïras et des 28 communes que compte la wilaya d Ain-Temouchent, et celle d El-Malah verra la visite de la délégation présidée par le wali,, pour s enquérir de l état d avancement des différents projets de développement liés à tous les secteurs.rappelons que le wali a également insisté sur les préparatifs de la rentrée scolaire et universitaire de l année , notamment les conditions humaines, matérielles, pédagogiques, techniques et celles du transport scolaire, restauration etc..., qui fera l objet d une réunion aujourd hui jeudi 03 septembre 2015 au siège de la wilaya sous la présidence du chef de l exécutif de la wilaya. La capitale des Zianides aura son CHU d une capacité de 1000 lits Riadh Houari Le nouveau centre hospitalo-universitaire de Tlemcen aura une capacité d accueil de lits et coûtera milliards de centimes. Cette infrastructure sanitaire qui sera implantée à Chetouane, dans la banlieue immédiate de Tlemcen, couvrira une superficie totale de 35 hectares et deviendra à terme un important pôle médical selon ses concepteurs. Onze bureaux d engineering nationaux et étrangers ont été associés pour mener les études préliminaires estimés à environ 800 millions de dinars. Les responsables des services de la santé font remarquer «que ce nouveau CHU qui sera doté d un plateau technique et des services pour toutes les pathologies aura comme objectif d appuyer l actuel centre hospitalier doté de seulement 600 lits, déjà saturé et exigu ne pouvant plus répondre aux besoins non seulement de la population de Tlemcen, mais aussi de celles des wilayas limitrophes». La wilaya de Tlemcen a également bénéficier au titre du plan quinquennal de nouvelles infrastructures comme les futurs hôpitaux de 120 lits à Remchi, Ghazaouet, Ouled Mimoun, Bensekrane et Marsat Ben M hidi, le centre anti-cancer de Chetouane, quatre centres d urgences médico-chirurgicales à Maghnia, Sebdou, Ghazaouet et Tlemcen, un service de chirurgie infantile à Tlemcen et 19 polycliniques.avec ces nouvelles infrastructures, le secteur de la santé va certainement enregistrer un nouvel élan, mais reste la question cruciale de l encadrement de qualité qui doi être tranchée car l apport des futurs médecins issus de la faculté de médecine de Tlemcen ne suffira pas pour la prise en charge des milliers de malades dont nombreux seront ceux provenant des régions du sud et de l ouest du pays.

9 RÉGIONS-INFO TISSEMSILT AVEC SON LOT DE DÉPENSES Jeudi 03 Septembre La rentrée scolaire s annonce chaude Après les charges du mois de Ramadhan et de l Aïd El Fitr, voilà les familles qui vont faire face aux grosses dépenses de la nouvelle rentrée scolaires prévue pour le 6 septembre prochain. Par Nessma Un évènement qui pointe à l horizon, puisque quelques heures seulement nous séparent de ce jour important pour les enfants. Déjà, les ménages font toutes les acrobaties possibles afin d acheter les fournitures scolaires à leurs progénitures, conscient de ne pas s attendre à ce que leurs prix n ont pas baissé par rapport à l année dernière. En effet, les prix du cartable, du cahier et du tablier ont pris l ascenseur. Un cartable de bonne qualité est affiché entre 2500 et 3000 DA, alors que le tablier d importation est vendu à une moyenne de 1600 dinars (et plus) et même la production locale n est pas donnée car le tablier made in Algérie est cédé SAIDA à 1200 dinars. Quant aux pantalons, chaussures, tee-shirt et autres jupes, les prix font fuir plus d un. Un simple jean, modeste, fait 3800 DA. Une jupe toute minuscule atteint jusqu à 4000 dinars. Alors que pour les chaussures, les prix vont jusqu à 2,5 millions de centimes! Quant aux cahiers, ils sont de l ordre de 80 à 90 DA en moyenne pour celui de 96 pages, 150 DA pour celui de 120 pages et 250 DA pour les 180 pages. Le registre, souvent exigé par des enseignants, est hors d atteinte pour les petites bourses. Heureusement que le marché informel alimenté par les produits chinois, est tout de même une bouffée d oxygène en ce qui concerne plusieurs articles scolaires, comme les stylos, ORAN LA GUÉGUERRE MISÉREUSE DES TRANSPORTEURS URBAINS La sécurité des usagers est leur dernier souci Hier matin, aux alentours du lycée les palmiers, une scène ahurissante s'est déroulée devant les yeux des passants et des automobilistes, les conducteurs de deux bus de transport urbain ( de la ligne 34 desservant le centre-ville à la cité des 200 logements Es Senia) se livrant à une véritable course poursuite, chacun empêchant l'autre de le doubler, avec de brusques coups de volant et de violents coups de frein, faisant OFFICE DES ÉTABLISSEMENTS DES JEUNES (ODEJ) Vol de trois caméras Les services de la police ont diligenté une enquête sur le vol de trois caméras de l office des établissements de jeunes sis à quelques mètres du siège de la ligue régionale de football apprend-on de source bien informée. Selon les informations qui nous sont parvenues, c est suite à une plainte fi complètement de la sécurité des passagers à bord des deux bus. Et le manège s'est poursuivi sur plus d'une centaine de mètres. Les pauvres passagers s'étant résignés à ces agissements inconscients, pour ne pas dire...criminels. Il faut dire que cette guéguerre entre certains transporteurs urbains se poursuit... depuis des années, chacun utilisant maintes stratagèmes pour... chiper les clients du concurrent. Une loi de la déposée par le directeur de l office en question contre «x» que les services compétents ont rapidement ouvert une enquête pour pouvoir mettre la main sur l auteur ou les auteurs de la disparition des trois caméras. Un vol dans cette structure qui relève de la direction de la jeunesse et des jungle, le plus fort, le plus épaulé ou le plus introduit qui l'emporte. Pourtant, les règles du transport urbain sont clairs, chaque transporteur urbain dispose d'une carte horaire pour chaque bus et pour la ligne qu'il dessert. En fait, une concurrence miséreuse et misérable aux dépens de l'usager. Ces transporteurs ne se sont pas inquiétés pour améliorer les conditions de leurs passagers. C est leur dernier souci. Merwan sports de la wilaya de Saida. Notre source ajoute que l enquête préliminaire qui a consisté au prélèvement des indices et empreintes digitales des deux responsables du magasin, a donné ses fruits pour la raison que les empreintes prises ressemblent à celles de ces deux suspects. A.Lotfi les crayons, les règles etc. ainsi que les sacs à dos. Enfin, les parents fondent leur espoir sur la prime de scolarité accordée par l Etat alors que d autres, démunis, préfèrent temporiser et attendre le versement de ces DA pour entamer les achats. La rentrée scolaire commence à devenir, au fil des ans, un supplice qu il faudra quand même supporter. Ces prix sont pratiqués, faut-il préciser, chez les revendeurs occasionnels et autres marchands à la sauvette, car au niveau des magasins c est une toute autre histoire... Tout ceci, en attendant l achat des manuels scolaires. Pour ces derniers, on croit savoir que les lots de livres de classes d examen du primaire (6ème) et du moyen (BEM) coûteraient respectivement entre et dinars en moyenne. Pour ceux de la 3ème AS (Bac), le lot de bouquins dépasserait les dinars. Devant cette avalanche de dépenses qui obscurcit leurs horizons, bon nombre de familles ont dû s endetter auprès de certains prêteurs pratiquant l usure sans scrupule aucun. D autres se sont déplacées à Oran pour contracter des prêts sur GHARDAÏA RELIZANE gage. Restent la friperie et autres livres d occasion pour les nécessiteux et autres démunis. Voilà la réalité du terrain que des responsables veulent dépasser par des déclarations qui se veulent être rassurantes et par des engagements sans lendemain, pour atténuer l impact sur le pouvoir d achat et sur les conditions de vie de plus en plus pénibles des citoyens. Ces derniers n ont LUTTE CONTRE LE COMMERCE ILLÉGAL pas besoin d autres instruments de mesure, pour se rendre à l évidence qu il y a problème dans le système de régulation mis en place par l Etat. «C est à choisir entre ces effets vestimentaires et le mouton de l Aïd», ricanent des pères de familles pour convaincre les enfants de laisser tomber ces achats d habillement, du moins en réduire la facture en achetant tout juste le nécessaire. Plus de 1000 aides à la réhabilitation d habitations accordées Pas moins de aides destinées à la réhabilitation des habitations ont été accordées par les pouvoirs publics pour soulager les familles affectées par les événements qui ont secoués la région de Ghardaïa, a indiqué à l APS mercredi le directeur du logement de la wilaya. Ces aides à la restauration et la réhabilitation des logements incendiés et vandalisés sont octroyées par tranche et concernent les habitations recensées par les services techniques dans les communes de Ghardaïa, Berriane, Guerrara et Bounoura, a précisé Messaoud Fekhar. Sur ces aides, 749 ont reçu la première tranche alors que 326 sont à la deuxième tranche au vu de l état d avancement des travaux de réhabilitation, a-t-il fait savoir. Au total habitations affectées par les événements qu a connus la région de Ghardaïa sont éligibles à cette aide (957 à Ghardaïa, 401 à Berriane, 281 à Guerrara, 40 à Bounoura, 5 à Zelfana et 1 à Daya), selon un recensement effectué par les commissions d évaluations des daïras. L Etat a mobilisé une somme de plus d un milliard de dinars à l opération, a fait encore savoir le directeur du logement. Des commissions de daïras d évaluation, composées de spécialistes dans le bâtiment et la construction, ont été mises en place pour le recensement de l ensemble des locaux fragilisés et l'identification des besoins de la population affectée par ces évènements, à l'effet d'une prise en charge, a rappelé le même responsable. Un recensement et une identification des bâtisses affectées ou endommagées, ainsi que le classement par une expertise des degrés de fragilité de chaque bâtisse, ont été effectuées avant de décider du type d'intervention et de prise en charge à préconiser, a-t-il expliqué. De leur coté, des membres de la société civile et comité de quartiers estiment que si des efforts colossaux incontestables ont été consentis par les pouvoirs publics pour la prise en charge des personnes touchées par ces événements, tout reste à faire sur le plan environnemental. L environnement des différents quartiers a été fortement altéré durant ces événements et les stigmates de ces malheureux événements sont toujours visibles déplorent ces membres de la société civile. Le calme est finalement revenu dans la région à la faveur de la concrétisation sur le terrain de décisions prises par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en juillet dernier qui avait chargé le commandant de la 4ème région militaire de superviser l action des services de sécurité et des autorités locales pour le rétablissement et la préservation de l ordre public sur l ensemble du territoire de la wilaya de Ghardaïa. R.R Saisie de 172 unités de boissons alcoolisées Dans deux opérations différentes, les forces de police relevant de la BRI de Relizane ont pu saisir 172 unités de boissons alcoolisées de multiples formes et marques et l arrestation de 4 individus. Ainsi, le 30 et le 31 Août dernier, les forces de police ont neutralisé 2 véhicules suspects et lors de la fouille ils ont découvert 96 unités de boissons alcoolisées dans le premier véhicule et 76 unités dans le second à savoir un total de 172 unités. Les mis en cause ont été présentés devant le Procureur de la République près le tribunal de Relizane qui les a écroués pour détention et transport de boissons alcoolisées en vue de la vente sans autorisation. Rappelons que les services de police arrêtent chaque jour des dizaines de suspects dans la cadre de la lutte contre le banditisme, la drogue Abed Zeggai

10 10 INTERNATIONAL Jeudi 03 Séptembre 2015 DIALOGUE INTER LIBYEN L émissaire de l'onu tente de rallier toutes les parties aux négociations L'émissaire de l'onu pour la Libye, Bernardino Leon, devait tenter, avant hier à Istanbul, de convaincre le Congrès général national (CGN, ex-parlement libyen) de participer au prochain round de pourparlers à Genève, les 3 et 4 septembre, destinés à mettre fin à la crise politique et sécuritaire dans ce pays. Depuis janvier 2015, les négociations libyennes instituées sous l'égide de la mission des Nations unies en Libye (Manul) ont pour objectif de réunir le maximum d'acteurs de la crise pour mettre fin aux affrontements entre les milices et groupes armés rivaux. Par R.I de morts", et la poursuite des une lueur d'espoir dans un Depuis janvier violences meurtrières avec la long processus diplomatique. 2015, les négociations li- groupe terroriste autopro- CGN n'ont pas approuvé la montée en puissance du Mais les membres de l'exb y e n n e s clamé Etat islamique composition des futurs organes. instituées sous l'égide de la (EI/Daech). En effet, l'accord pré- mission des Nations unies en CGN, l'absent des derniers voit de maintenir le Libye (Manul) ont pour objectif pourparlers Parlement de Tobrouk, le de réunir le maximum Le CGN était absent des der- dernier élu et celui reconnu d'acteurs de la crise pour mettre niers pourparlers en août par la communauté interna- fin aux affrontements pour finaliser les annexes tionale, et d'instaurer une seniers entre les milices et groupes d'un accord portant notamment conde chambre au caractère armés rivaux. sur la formation d'un consultatif, le Conseil d'etat. Le pays est divisé en deux gouvernement d'unité nationale La moitié des 90 membres de gouvernements rivaux, l'un dans un pays miné par ce dernier seraient choisis par basé à Tripoli et soutenu par les rivalités politiques, les le CGN, les autres étant nommés la coalition de milices "Fajr violences meurtrières et l'effondrement par consensus entre les Libya", en grande partie islamistes, de l'économie. deux parlements. Mais, le et le second reconnu Léon avait expliqué l'absence Parlement de Tripoli ne veut par la communauté internationale du CGN par la démission de pas voir son pouvoir réduit au et retranché à To- deux membres de sa déléga- sein des nouvelles institu- tels que les maires des venue dans les pourparlers cherche des noms du futur brouk dans l'est du pays. tion et par le temps mis pour tions. D'où la demande qu'il a grandes villes ou des représentants interlibyens en tant qu'inter- Premier ministre et de ses Alors que seule une solution "reconstituer une délégation". formulée de modifier l'accord des grandes institumédiaire neutre, en faveur deux adjoints en vue de for- politique peut avoir un impact afin de le rééquilibrer. tions. d'une solution politique mer un gouvernement durable sur la stabilité Le CGN, réclamant des modifications, Parlements rivaux La multiplicité des acteurs et contre toute option militaire. d'union nationale. Un proces- du pays, la mission des Nations avait refusé de ra- Les Parlements rivaux li- des intérêts divergents a Elle a abrité une série de sus qui risque d'être encore unies mène la médiation tifier l'accord "de paix et de byens se sont retrouvés face maintes fois retardé le pro- pourparlers entre les parties long avant l'obtention d'un dans le but de former un réconciliation" conclu le 11 à face pour la première fois cessus de dialogue. Si Ber- libyennes. A Berlin, puis à exécutif complet. D'autant gouvernement d'unité nationale. juillet et signé par les autres fin juin, afin de se pencher nardino Léon a réussi la Bruxelles, les différents que, outre les questions poli- parties à la table des négocia- sur la quatrième proposition mission de faire dialoguer les émissaires et négociateurs tiques, l'accord doit encore se C'est dans cette optique que tions. d'accord de Bernardino deux principales instances ont également voyagé. Une pencher sur les questions financières M. Léon a rencontré hier à Istanbul, Reculs et avancées Léon. Le processus, qui se politiques du pays, l'ex-cgn réunion informelle s'était et militaires. Ber- en Turquie, les repré- Après trois propositions reje- veut inclusif, rassemble des lui a récemment fait défaut. tenue le 31 juillet à Alger nardino Léon, qui se dit sentants du CGN pour les tées, le quatrième accord proposé personnes de tous bords : des Le Parlement de Tripoli s'est entre Bernardino Léon et le pragmatique, fixe comme convaincre de participer aux par l'émissaire de l'onu membres de la Chambre des retiré des discussions, le 2 président de l'ex-cgn, Nouri date limite des travaux le discussions à Genève, selon pour les Nations unies a ainsi représentants de Tobrouk, du juillet dernier, pour manifester Abou Sahmein. Puis, une dé- début de septembre. Mais un communiqué de l'onu tout de même atteint la phase CGN, et de la société civile. son opposition à la formalégation de ce même parle- même s'il parvient à un ac- publié lundi soir. finale es négociations. Le Si à l'ouest, le Parlement est tion d'un gouvernement ment s'est retrouvée à cord politique, la question de M. Leon, qui a souligné "l'extrême projet prévoit notamment la surtout composé de députés d'union. Genève pour deux jours de son application par les urgence" d'un règle- formation pour un an d'un proches de la coalition de mi- L'ONU et l'algérie attachés pourparlers, les 11 et 12 groupes armés, qui n'ont pas ment politique en Libye, gouvernement d'unité nationale lice Fajr Libya et des milices à la stabilité de la Libye août. Le but étant d'explorer été convoqués au dialogue avait appelé à une accélération et l'organisation d'élec- de Misrata, la chambre qui Appuyant les efforts de les moyens de réintégrer les par la mission de l'onu, reslice des négociations, en soulignant tions. Il a donc le mérite siège à l'est du pays présente l'onu et ayant toujours ex- négociations, sous certaines tera posée avec acuité dans que la situation se d'apporter des perspectives un paysage politique plus diprimé son attachement à la conditions, pour le prochain un pays où le problème de la détériorait en Libye avec "la claires et de fixer une feuille versifié. Autour de la table stabilité de la Libye, l'algérie, round. Désormais, le travail circulation des armes est irré- crise de l'immigration qui de route pour relancer la transition des discussions, on retrouve qui partage des frontières de l'onu se porte sur les ansolu depuis le renversement provoque un grand nombre politique, constituant également des élus locaux avec ce pays voisin, est internexes de l'accord et la re- de l'ancien régime en La CIA et les forces spéciales US à l oeuvre contre l EI en Syrie La CIA et les forces spéciales américaines mènent ensemble une campagne d élimination ciblée de chefs du groupe Etat islamique en Syrie, séparée des autres opérations militaires menées contre le groupe extrémiste, a affirmé mardi le Washington Post. Cette campagne a notamment abouti à l élimination la semaine dernière de Junaid Hussain, un cyber-activiste de l EI près de Raqqa en Syrie, selon le quotidien qui cite de hauts responsables américains anonymes. Une «poignée» de frappes ont eu lieu jusqu à maintenant, selon la même source. Dans cette campagne, la CIA et son puissant centre anti-terroriste «se sont vus attribuer un rôle étendu dans l identification et la localisation» des chefs de l EI, selon le quotidien. Les frappes elles-mêmes sont «menées à bien exclusivement» sous l autorité du JSOC, une branche très discrète mais puissante du commandement américain des forces spéciales. Le centre anti-terroriste de la CIA (CTC) et le JSOC «sont deux des outils préférés» de l administration Obama contre les groupes extrémistes, selon le Washington Post. Le quotidien rappelle que le CTC a mené la traque d Oussama ben Laden, et que le JSOC a conçu et mené l opération au cours de laquelle le chef d el-qaëda a été tué en Selon le Washington Post, cette répartition des tâches qui donne aux militaires du JSOC le contrôle des frappes correspond à l objectif de l administration Obama de recentrer la CIA sur ses activités de renseignement, au détriment de ses activités paramilitaires comme les éliminations par drone. Mais la CIA opère toujours ellemême ce type de frappes dans d autres pays, notamment au Yémen et au Pakistan. En 2013, la sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein avait sévèrement critiqué cet objectif affiché de l administration. Elle avait expliqué qu elle était témoin des efforts de la CIA pour limiter les dommages collatéraux de ses frappes, et qu elle devrait «vraiment être convaincue» que le Pentagone pouvait faire aussi bien. R.I

11 ÉCONOMIE Jeudi 03 Septembre MUSTAPHA MÉKIDÈCHE Il faut bien identifier, maintenant, la problématique Mustapaha Mékidèche, vice-président du Conseil national économique et social (CNES), est très optimiste quand il affirme que la crise actuelle qui frappe l économie algérienne de plein fouet avec la baisse inquiétante des prix de pétrole est gérable. Mieux, il a souligné hier à la radio nationale que le contexte actuel de l économie nationale n est pas alarmant, mais préoccupant». Simple jeu de mots? Il explique en fait que nous avons subi depuis juin 2014 un choc externe extrêmement violent, qui a duré en termes de recettes extérieures». La chute des cours du brut a commencé en 2014 avec une décrue vertigineuse des cours en quelques semaines, passant de dollars/baril à moins de 80 dollars/baril, puis replonger début 2015 à moins de 60 dollars/baril en moyenne. Maintenant, la mise en place (par l Etat, NDLR) des instruments comme le fonds de régulation des recettes (FRR) notamment fait qu il y a un répit, qui doit être exploité pour mettre des réformes», estime M. Mékidèche, selon lequel il faut bien identifier, maintenant, la problématique», se refusant en même temps de parler d austérité» à mettre en place par les pouvoirs publics pour limiter les effets de cette crise sur l économie algérienne. Il faut bien identifier la problématique, on n a pas de problèmes de devises sur le moyen terme, et d équilibre de nos moyens extérieurs, notre balance de paiement peut tenir le coup. Mais, le problème est le déficit budgétaire, il y a un vrai problème de gestion de ce déficit budgétaire, d autant que l alimentation du FRR ne va pas se faire au même rythme que par le passé». Le vice-président du CNES estime en fait que l Algérie a les moyens de financer son déficit budgétaire pour deux exercices, voire trois, mais il faut ensuite trouver d autres sources de financement de ce déficit, en ne recourant pas au FRR», a- t-il averti. Dès lors, se pose la question de rationaliser les dépenses, et à ce niveau, M. Mékidèche estime qu il faut d abord savoir comment réduire le déficit budgétaire, et quels sont les arbitrages à opérer», ensuite, il faut trouver comment financer ce déficit budgétaire, résiduel». Pour lui, il est évident que des projets doivent être remis au placard dans le contexte économique actuel, marqué par une baisse de moitié des recettes pétrolières au 1er semestre Il va falloir mettre à plat les problèmes et afficher la grille d arbitrage», explique-t-il, avant de souligner qu» il ne faut pas faire des coupes dans les secteurs importants comme l Education par exemple, mais dans d autres. Il y aurait donc des projets qui feront l objet d un report tant que la visibilité n est pas claire». Faut-il également revoir le mode de subvention des produits de base pour éviter le gaspillage et les fuites aux frontières? Pour le vice-président du CNES, le grand principe est de cibler les ménages dont les revenus sont faibles, ou soutenir par des formules qui limitent les fuites des subventions. Cela peut se faire, le dispositif existe, des pays l ont fait», affirme-t-il, relevant en outre que c est un dossier d actualité». En fait, explique-t-il encore, l ensemble des produits subventionnés sont touchés, et c est un dossier sensible». Prudent, il ajoute que le dossier des subventions doit être abordé avec des pincettes, mais il faut l ouvrir de façon sérieuse, pour les rendre plus efficaces, pour réduire les gaspillages». Il a ainsi annoncé que la question des subventions sera un des thèmes au menu de la prochaine rencontre du CNES, prévue le 15 septembre prochain pour définir les pistes de sortie de crise». Dans cette perspective, il a également soutenu qu il faut déterrer» le dossier du train de vie de l Etat pour limiter là également les gaspillages». Enfin, il a plaidé pour un retour de l entreprise qui doit être au cœur du système économique pour favoriser les investissements et stimuler la croissance. IMPORTATIONS DE MÉDICAMENTS Le ministère nie toute mesure d austérité Un nouveau dispositif permettant de négocier des prix plus bas auprès des laboratoires pharmaceutiques étrangers est à l origine de la baisse de la facture d importation des médicaments constatée depuis le début 2015, a indiqué à l APS un responsable au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière. «Nous avons adopté une nouvelle méthodologie de fixation des prix, basée sur la comparaison des prix à l international afin d obtenir les meilleurs prix en Algérie lors de l enregistrement des produits, dans le cadre de la maîtrise de la facture des importations», a expliqué le directeur des produits pharmaceutiques au sein du ministère, Ahmed Saïd Fraihat. En effet, les importations des médicaments sont soumises à des autorisations préalables qui sont délivrées annuellement par le ministère de la Santé qui négocie par ailleurs avec les fournisseurs les prix d accès, et fixe les marges au niveau de la distribution et le prix final au consommateur. Les autorités ont donc profité de l occasion du renouvellement des décisions d enregistrement des médicaments afin de renégocier l ensemble des prix des médicaments importés en Algérie, en les comparant à ceux appliqués dans un certain nombre de pays de référence (pays voisins, ceux de la rive Sud de la Méditerranée et certain pays européens). Cette nouvelle méthodologie a permis d obtenir une baisse d au moins 10% par rapport aux marchés européens, précise M. Fraihat ajoutant que les services du ministère veillent à ce que les prix en Algérie restent les plus avantageux dans la région. Toutefois, cette nouvelle démarche n a aucun impact sur les délais de délivrance des autorisations d importation et ne peut pas entraver l approvisionnement du marché, a souligné le directeur. «Notre démarche n a causé aucune lenteur. Bien au contraire, pour la première fois depuis la création du système de l enregistrement, nous sommes à jour en matière de renouvellement des décisions d enregistrement», a-t-il encore soutenu expliquant que plus de produits avaient bénéficié du renouvellement durant les sept premiers mois de Pour ce faire, le comité économique chargé de cette mission, se réunit désormais une fois par semaine, au lieu d une fois par mois comme prévu, ce qui «reflète une volonté de maîtriser la facture des importations, sur instruction du ministre qui a demandé de consentir un effort particulier pour mettre à jour tous les dossiers en attente». Ce comité s est renforcé dernièrement par des représentants du ministère du Commerce et celui des Finances, ainsi que ceux des Douanes. En outre, le directeur a affirmé que la baisse de la facture d importation des médicaments n aura aucune répercussion sur la disponibilité des médicaments sur le marché nationale. Selon lui, la facture tend naturellement vers l augmentation vu la croissance démographique, l amélioration de l espérance de vie et des moyens de diagnostic. L objectif des autorités publiques est donc de «maîtriser cette facture sans pour autant compromettre la prise en charge des citoyens». «Notre politique consiste à donner toute les chances au patient de bénéficier d un traitement. Tous les prescripteurs en Algérie ont à leur disponibilité les médicaments nécessaires même les plus innovant mis récemment sur le marché internationale», a-t-il insisté. Il ne s agit ni d une mesure d austérité ni de coupes au détriment de la santé du citoyen, a-t-il poursuivi expliquant que cette action s inscrit dans le cadre d une politique nationale de rationalisation des dépenses. «L accès aux médicaments est garantie. Toutes les mesures nécessaires pour sécuriser l approvisionnement du marché sont prise», souligne t-il. Pour réaliser son objectif de maîtrise de la facture d importation, le ministère de la Santé s appuie sur deux «leviers» essentiels: la promotion des médicaments génériques qui représentent actuellement près de 70% du marché et la promotion de la production locale. Outre les mesures d accompagnement et d encouragement, la production locale bénéficie d une protection des autorités publiques qui interdisent l importation des produits fabriqués localement. La liste de produits interdits d importation est établie à partir des demandes des laboratoires nationaux capables d approvisionner le marché national en quantité suffisante. FILIÈRE LAIT Les nouvelles dispositions connues fin septembre L'objectif fixé dans le sillage de la politique du renouveau agricole recommande, par conséquent, de lancer une concertation élargie pour situer les dysfonctionnements et les carences qui font que des contraintes persistent encore. Depuis 2007, une politique de subvention et d encouragement a été mise en place pour améliorer les performances de cette filière stratégique, et opérer son intégration. Toutefois, d autres actions complémentaires s avèrent indispensables pour concrétiser les objectifs retenus. Les actions engagées ont certes donné lieu à des résultats probants, mais ces derniers demeurent en deçà des attentes des acteurs concernés notamment les éleveurs, en tant principal maillon de la filière. Le ministre de l Agriculture, du Développement rural et de la Pêche s est engagé à prendre en charge les doléances des différents intervenants au niveau de la filière, et à préserver les intérêts de chacune des parties. Il a récemment rencontré les représentants de la Fédération nationale des éleveurs laitiers pour débattre des moyens de sortir avec des propositions concrètes. Une première mesure a, à court terme, déjà été prise à l issue de ce conclave et consiste à instituer des mécanismes d approvisionnement direct des éleveurs laitiers, auprès des minoteries, en aliment de bétail (son), décentraliser le dispositif de soutien dans un souci d efficacité ainsi qu à réduire les délais de paiement des primes de soutien. Contacté, hier, le président du Conseil interprofessionnel du lait nous fera part d autres rencontres imminentes entre le ministre en charge du secteur et les transformateurs de la filière. Mahmoud Benchakour nous a également rapporté la détermination du ministre de ne pas «laisser tomber ce maillon de l économie nationale» et de «prendre en charge toute la politique de la filière lait». Aussi, il est attendu que le ministre prenne d autres dispositions pour le moyen et le long terme, pour réduire le déficit et améliorer la production, a affirmé le président du CIL. S agissant des contraintes rencontrées, il évoquera la problématique liée au prix du sachet de lait qui reste paradoxale et pénalisante pour les éleveurs qui n arrivent pas à écouler leur produit, au moment où le sachet de lait à base de poudre de lait est cédé à 25 DA. Aussi, le ministre de tutelle œuvre à équilibrer entre les intérêts de la population, des éleveurs et des transformateurs, sachant que, l approvisionnement de la population est «prioritaire».

12 JM-2021 "L'Algérie n'a dépensé que euros pour la promotion de la candidature d'oran" Un montant global de euros a été dépensée par l'algérie dans la promotion de la candidature de la ville d'oran pour l'organisation des Jeux méditerranéens de 2021, a affirmé mercredi à Alger le président du comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf. Après l'attribution de l'organisation des JM-2021 à la capitale de l'ouest algérien, des voix contestataires ont fait part d'un manque de fair-play financier de la part de l'algérie, qui aurait dépensé 5 milliards de dollars pour ravir la vedette à la ville de Sfax, concurrente directe d'oran pour l'organisation de cette compétition. Une information démentie catégoriquement par Berraf, qui, pour prouver la véracité de ses dires, a révélé des chiffres précis, ainsi que la manière avec laquelle chaque somme d'argent a été dépensée. "Pendant notre campagne à l'organisation des Jeux Méditerranéens de 2021, nous avons dépensé environ euros, dont euros pendant notre séjour à Pescara (Italie)" où s'est tenu le vote, a expliqué le président du COA au Forum du journal El-Moudjahid. "Le reste de la somme a servi à couvrir les frais d'hébergement, de déplacement et de restauration des différentes délégations, venues à Alger et Oran pour inspecter certains projets, qui étaient déjà en cours de réalisation" a affirmé Berraf. Berraf a assuré que c'est surtout la solidité du dossier présenté par l'algérie et la qualité des infrastructures proposées qui ont fait la différence. "Contrairement à nos amis Tunisiens qui avaient présenté un projet virtuel, sur plan, l'algérie a présenté un dossier beaucoup plus concret, avec des infrastructures déjà en cours de réalisation, et cela qui a fait la différence" a considéré le président du COA. Certes, la somme de euros n'inclut pas le coût de réalisation des différents grands projets à Oran, mais d'après Berraf, ces derniers n'ont jamais été compris dans la campagne à l'organisation des JM "Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a lancé un vaste programme du développement à travers tout le pays, et la ville d'oran, à l'instar des autres Wilayas, a eu sa part de projets" a indiqué le premier responsable du COA. Autrement dit "Les projets en cours de réalisation à Oran étaient planifié depuis longtemps et ils auraient été réalisés, même si l'algérie n'était pas candidate à l'organisation des JM de 2021" a conclu Berraf. JEUX AFICAINS 2015 El Hadi Ould Ali en visite de travail au Congo Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali entame jeudi une visite de travail de deux jours au Congo, qui accueille à partir de vendredi les Jeux africains 2015 (4 au 19 septembre), a indiqué le MJS.Lors de cette visite, le premier responsable du MJS prendra part à la réunion de la commission technique de la jeunesse, culture et sport de l'union africaine du conseil des ministres de la jeunesse et des sports, précise la même source.el Hadi Ould Ali assistera également à la cérémonie d'ouverture de la 11e édition des Jeux africains, qui aura lieu vendredi dans le nouveau stade JMP2015 (NAGE AVEC PALMES) Nedjar en finale de Le nageur algérien Nedjar Mohammed Benyahia s est qualifié mercredi, pour la finale de 200 m B (nage avec bi- palmes), à l issue des séries disputées à la piscine Le Naiadi de Pescara, dans le cadre des jeux Méditerranéens de plage.le représentant algérien a remporté brillamment la première série, avec un temps de 1: , ce qu il lui permet de passer en finale de 200 m bipalmes qui aura lieu dans l après midi.l autre Algérien engagé dans la même série, Hellal Berouane Oussama, s est classé, 4eme avec un chrono de 1: Les trois têtes de séries seulement sont qualifiées pour la finale.les autres algériens engagés mercredi dans les séries de 50 m apnée,50 m bi-palmes et 200m surface (hommes) et 100m surface et 100m bipalmes (dames) ont été tous éliminés.au 50 m apnée, Rahmani Nasralla a occupé la 5e et dernière place de la première série et Aouidad 200 m Antoine s est classé 5e et avant dernière place de la 3e série.au 50 m BF, Nedjar Mohammed Benyahia a pris la 4e place de la troisième série, alors que son coéquipier, Hellal Berouane Oussama a terminé 7e.Les dernières places de la première et la deuxième série de 100 m surface (dames) sont revenues à Hellal Berrouane Chaima (6e) et Ayad Sofia (7e). Les nageuses Guenzen Sara et Nasri Dihya ont subi le même sort dans les séries de 100 m bi-palmes.au 200 m surface (Hommes), El Mestari Kheir Eddine s est classé 6e et avant dernier de la 1ere série, alors que El Mestari Khalil Abderrahmane a fermé le bas du tableau, de la 2eme série.considéré comme un sport de spectacle et de vitesse, la nage avec palme se divise en trois spécialités : la nage en apnée, bi-palme et mono-palme (surface).les compétitions peuvent se dérouler aussi bien en piscine avec des distances qui vont du 50 m au 1500m, qu'en haute mer avec des distances variables ou en relais. JEUX AFRICAINS 2015/ESCRIME Quatre algériennes Quatre escrimeuses algériennes seront en lice mercredi dans la spécialité du fleuret individuel féminin, selon le tirage au sort effectué mardi soir au centre sportif Kintélé de Brazzaville qui abrite les 11ès jeux Africains (4-19 septembre 2015). Anissa Khelfaoui, Louiza Khelfaoui, Khadidja Zerabib et Narimène Al Houari tenteront d offrir à l Algérie ses premières médailles, tout en lice comme les athlètes du gymnastique et de Badminton qui entament eux aussi la compétition mercredi à deux jours de la cérémonie d ouverture.les éliminatoires fleuret individuel féminin débuteront à midi, les demi-finales à partir de 17h00 et seront suivies par les finales.outres les joueuses cités, huit autres athlètes dont quatre filles, défendront les chances de l escrime algérien lors de ces joutes africaines et sont : Abik Bounegab, Sarah Atrous, Amira El Hafaya et Sonia Abdi (sabre féminin), Ramen Djalti, Anis Mabed, Salim Haroui et Youcef Madi (Fleuret Hommes).La journée du 3 septembre sera consacrée au fleuret masculin. Le sabre masculin est prévu pour la journée du 4 septembre, tandis que les épreuves par équipes (masculin et féminin) auront lieu les 5 et le 6 septembre Jeudi 03 Septembre 2015 Jeudi 03 Septembre 2015 LESOTHO-ALGÉRIE Vers un remaniement du onze de départ des Verts L'entraîneur de la sélection algérienne de football, Christian Gourcuff, va procéder à un remaniement de l'équipe face au Lesotho, dimanche prochain à Maseru, dans le cadre de la 2e journée (Gr. J) des qualifications de la Coupe d'afrique des nations CAN-2017.Les forfaits de Sofiane Feghouli et Nabil Bentaleb, et l'incertitude qui tourne autour de la participation de Ryad Mahrez, souffrant du dos mais présent au stage de Pretoria (Afrique du Sud), ont poussé le technicien breton à procéder à des changements au sein du onze habituel des Verts. Le revenant Walid Mesloub, qui retrouve la sélection cinq années après une première convocation sous l'ère de l'ancien coach Abdelhak Benchikha, devrait tenir sa place, d'autant qu'il a été encensé lors du dernier point de presse tenu à Alger par Gourcuff avant le déplacement en Afrique du Sud. Auteur d'un bon début de saison avec le FC Lorient (Ligue 1/France) selon les observateurs, Mesloub (30 ans) va constituer ainsi une sérieuse solution de rechange au poste de milieu défensif, dans un contexte particulier pour l'équipe nationale. Le milieu offensif de Montpellier (Ligue 1/France) Ryad Boudebouz, devrait être aligné d'entrée pour la deuxième fois de rang, après avoir réussi son retour en sélection en juin dernier lors de la large victoire face aux Seychelles (4-0). Boudebouz (25 ans) serait ainsi appelé à occupe le rôle d'animateur de jeu en compagnie de Yacine Brahimi. Dans les autres compartiments, le coach national ne devrait pas apporter des changements notables, avec notamment une charnière centrale qui a donné entière satisfaction formée de Medjani et Mandi, alors que sur les côtés, Mehdi Zeffane, excellent avec son nouveau club du Stade Rennais (France) et Faouzi Ghoulam sont indétrônables. Au niveau de l'attaque, Gourcuff va renouveler sa confiance au tandem Slimani-Soudani, buteurs lors du dernier match face aux Seychelles. Enfin, en l'absence du gardien de but N.1 Rais M'bolhi, non convoqué pour cette rencontre, les cages seront gardées sans surprise par Azzedine Doukha. Après une première séance d'entraînement effectuée mardi sur la pelouse du Loftus Versfeld stadium de Pretoria, les Verts s'entraînent mercredi après-midi au même endroit (16h00 locales, 15h00 algériennes). Ce galop sera partiellement ouvert aux médias. C'est au cours de cette deuxième séance que Gourcuff devrait mettre en place l'équipe qui sera alignée dimanche prochain au Setsoto stadium de Maseru. L'Algérie est co-leader du groupe J avec l'ethiopie (3 pts) mais avec une différence de buts favorable (+4 contre +1 pour l'ethiopie). Les Ethiopiens se déplaceront à Victoria pour donner la réplique aux Seychelles. Lors de la 1re journée, disputée en juin dernier, les Algériens s'étaient imposés face aux Seychelles (4-0) alors que l'ethiopie a pris le meilleur sur le Lesotho (2-1). CAN-2017 (QUALIFICATIONS) LESOTHO-ALGÉRIE Brahimi appréhende la pelouse synthétique de Setsoto stadium Le milieu de terrain international algérien du FC Porto (division 1 portugaise) Yacine Brahimi nourrit des appréhensions quant à la pelouse synthétique de Setsoto stadium à Maseru, qui abritera dimanche prochain le match face au Lesotho pour le compte de la 2e journée (Gr J) des qualifications de la Coupe d'afrique des nations CAN-2017."C'est toujours gênant de jouer sur une pelouse en gazon artificiel, surtout que nous n'y sommes pas habitués, mais il va falloir s'adapter. Cela ne devrait pas constituer une excuse pour nous, nous devons sortir un bon match", a affirmé Brahimi à quatre jours du match.la sélection algérienne est à pied d'oeuvre depuis mardi à Pretoria en Afrique du Sud pour un stage préparatoire qui s'étalera jusqu'à vendredi, jour de départ à Maseru.Le coach national Christian Gourcuff a fait appel à 23 joueurs, dont huit évoluant en championnat national de Ligue 1.Les Verts se sont déjà produits sur une pelouse synthétique, face au Malawi à Blantyre, en octobre dernier (victoire 2-0), dans le cadre des qualifications de la CAN-2015."Ce stage de Pretoria sera bénéfique pour nous, d'autant qu'il va nous permettre de s'acclimater en vue du match du Lesotho. Nous allons nous préparer de la meilleure manière possible, ce sera un rendez-vous très important qu'on doit réussir", a-t-il ajouté.appelé à se prononcer sur les défections de Sofiane Feghouli et Nabil Bentaleb, blessés, le joueur de Porto a regretté les absences de ces deux éléments "importants"."c'est regrettable de perdre des joueurs aussi importants pour cette rencontre, mais je pense que le sélectionneur saura trouver des variantes pour les remplacer. Les joueurs présents ici seront à la hauteur", a-t-il conclu.l'algérie est coleader du groupe J avec l'ethiopie (3 pts) mais avec une différence de buts favorable (+4 contre +1 pour l'ethiopie). Les Ethiopiens se déplaceront à Victoria pour donner la réplique aux Seychelles.Lors de la 1re journée, disputée en juin dernier, les Algériens s'étaient imposés face aux Seychelles (4-0) alors que l'ethiopie a pris le meilleur du Lesotho (2-1). COUPE D'ALGÉRIE DE VOILE OPTIMIST PAR ÉQUIPE: L'ARB El-Marsa (Alger) s'adjuge le trophée à Sidi Bel Abbès Le Club Nautique de l'arb El Marsa d Alger s'est adjugé le trophée de la Coupe d'algérie de voile série Optimist, réservé aux enfants âgés de 7 à 15 ans, qui s est achevée mardi au lac de Sidi M'hamed Benali de Sidi Bel Abbes.Les jeunes athlètes de l'arbe Marsa se sont imposés en finale face au club nautique de Tipaza. La troisième place est revenue à l'équipe de Sport nautique de Cap Falcon d'oran.selon les spécialistes présents à ce rendez-vous sportif, la compétition a été riche en enseignements et bonne sur le plan technique, les concurrents se sont livrés à une belle bataille tactique et technique sur le plan d'eau du lac de Sidi M'hamed Benali. Le niveau s est amélioré rapport à l année dernière avec de très bons coureurs dont la majorité est issue du championnat d'algérie a estimé le directeur technique de wilaya de la ligue oranaise de voile, Mohamed Belghit. Nous avons assisté à des courses intéressantes et parfois très serrées. Sur ce format de course, les jeunes apprennent beaucoup, notamment sur les manœuvres et également en termes de règles de course. Ils apprennent à les utiliser à leur avantage a expliqué le même responsable.rappelons que l'équipe classée première représentera l'algérie à la compétition internationale de voile par équipes organisée chaque année à Venise (Italie).Cette compétition de trois jours, organisée par la Fédération algérienne de voile en collaboration avec la DJS de la wilaya, a enregistré la participation de 110 véliplanchistes (filles et garçons) issus de 16 clubs de différentes wilayas du pays. LIGUE DE DIAMANT/ZURICH Makhloufi défie Rudisha sur 800 m e champion olympique algérien du 1500 m Taoufik Makhloufi qui a raté sa finale aux championnats du Monde d'athlétisme 2015 à Pékin, tentera de se remettre de son échec, à l'occasion du meeting de Zurich, 13e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme, jeudi, où il sera au départ du 800 m, selon la liste des participants.le natif de Souk Ahras qui reste sur une grosse déception après sa place au pied du podium sur 1500 m (3 :34.76) dimanche dernier, n'aura pas la tâche facile jeudi à Zurich face aux ténors du 800 m à leur tête le champion olympique et recordman du monde de la distance, le Kenyan David Rudisha (1:40.91).Outre Rudisha, d'autres sérieux prétendants à la victoire finale seront au départ de cette course dont le vice champion du monde à Pékin, le polonais Adam Kszczot (1:43.45) et l'ethiopien Aman Mohamed (1:43.56).La dernière course de Makhloufi sur 800 m remonte au 30 mai dernier, lors de la réunion de la Diamond League, disputée à Eugène (Etats-Unis) où il avait terminé 3e du 800m, avec un chrono de 1:45.17, derrière l'ethiopien Mohammed Aman (1er, en 1:44.92) et le Botswanais Nijel Amos (2e, en 1:45.06). LIGUE 2 MOBILIS/AS KHROUB Éviter les erreurs de la saison passée (coach-adjoint) L AS Khroub, sociétaire de la ligue 2 Mobilis de football, "tentera de rectifier le tir et de ne pas commettre les erreurs de la saison passée", malgré un départ "difficile" en championnat, a indiqué mercredi l entraîneur-adjoint, Lazhar Redjimi.Les supporters de l'as Khroub, dirigé par le technicien Rachid Terrai, ne sont pas cependant satisfaits des résultats obtenus après trois journées du championnat, leur équipe occupant la 10ème place du classement avec 3 points au compteur.le staff technique du club se dit néanmoins "satisfait" du rendement des joueurs, surtout après la rencontre face au MC El Eulma où ils se sont montrés "combatifs et déterminés" en accrochant leur adversaire sur son terrain (2-2).Lazhar Redjimi, rappelant que l ASK n a pas pu recruter de nouveaux joueurs à cause de la crise financière économique que traverse le club, a toutefois affirmé que son team n'a pas dit son dernier mot, même si le premier objectif des camarades de Sofiane Abbas reste le maintien.l AS Khroub a rendez-vous avec l USM Alger, jeudi à 16h00 au stade du 19- Mai Annaba, pour une rencontre amicale, avant de recevoir l USMM Hadjout, le 11 septembre au stade Abed Hamdani d El Khroub pour le compte de la 4ème journée de championnat.

13 14 Jeudi 03 Septembre 2015 LA VUELTA AVEC 6 COLS SUR 138 KM Un voyage au bout de l'enfer La 11e étape du Tour d'espagne, mercredi, apparaît sur le papier comme l'une des plus monstrueuses de l'histoire de l'épreuve. A ne rater sous aucun prétexte. Comme pour vendre un film sortant sur les écrans, une "punchline" aguicheuse a été trouvée pour ce 11e acte du Tour d'espagne : "l'étape la plus dure de l'histoire de la Vuelta". En 80 ans, on n'aurait donc jamais vu ça. On laissera aux plus anciens le loisir de vérifier la justesse de l'affirmation. Mais sur le papier, c'est vrai, cette étape fait peur. Pour Pedro Delgado, double vainqueur de la Vuelta et vainqueur du Tour de France dans les années 80, aujourd'hui consultant pour la télé espagnole, c'est effectivement une journée monstrueuse. "Je pense vraiment que c'est une des étapes les plus dures de l'histoire de l'épreuve. Six ascensions comme celles-ci en seulement 138 kilomètres, cela signifie qu'il n'y aura pas le temps de récupérer du moindre coup de moins bien. La moindre erreur, et c'est fini pour le classement général." Le paysage devrait s'éclaircir au général Alors, au fond, la plus dure ou pas la plus dure de l'histoire, peu importe. L'idée est là. Oui, mercredi, c'est bien un morceau de bravoure qui est proposé au peloton de cette édition Jugez plutôt mètres de dénivelé positif, et six ascensions dont cinq promettent d'être dantesques. Au programme, donc, la Collada de Bexalis (1re catégorie), le Coll d'ordino (1re cat.), le Coll de la Rabassa (1re cat.), la désormais habituelle (après 2012 et 2013) Collada de la Gallina (classé en catégorie "spéciale") et ses 11,9km à 8,5% (14% max), l'alto de la Comella (2e cat) et la montée finale vers Cortals d'encamp (9,6km à 8,4%, 14% max). Pas franchement l'étape idéale pour connaître un jour sans. Si nous ne sommes encore qu'à mi-chemin de la Vuelta, cette 11e étape devrait clarifier sévèrement les positions dans la hiérarchie. En dix jours, le contingent des favoris ou gros SPORT outsiders a déjà perdu, pour diverses raisons, Vincenzo Nibali et Tejay Van Garderen. Pour le reste, derrière le maillot rouge Tom Dumoulin, l'essentiel des candidats à la victoire finale se tient en une petite trentaine de secondes, de Rodriguez à Froome en passant par Aru, Valverde ou Quintana. Mercredi soir, en Andorre, il est probable que le paysage soit quelque peu éclairci. Dumoulin peut-il tenir? Même si la Vuelta ne sera pas finie mercredi, le menu du jour va faire passer les précédentes passes d'armes pour de vulgaires escarmouches. Ce qu'esteban Chaves, attraction de cette première partie de course, résume parfaitement. "La nature et la longueur des ascensions vont changer le visage de la course à partir de mercredi, juge le Colombien. Et comme tout le monde est déjà un peu fatigué, ça peut faire de gros dégâts." Jusqu'ici, nous avons eu plus de questions que de réponses. L'une d'entre elles tient dans la faculté de Tom Dumoulin, qui va aborder cette étape dantesque en rouge, à tenir la distance sur trois semaines. "Est-ce que je peux gagner la Vuelta?, s'est interrogé le Néerlandais. Je ne crois pas. Mais je ne pensais pas non plus que je gagnerai dimanche." Une chose est sûre, si Dumoulin trône encore en tête du classement après la boucherie pyrénéenne de mercredi, il faudra le prendre très, très au sérieux. SOLIDE ET EFFICACE Wawrinka tient sa place au 2e tour Stan Wawrinka n'a eu besoin que de trois sets pour se défaire d'albert Ramos et se qualifier au 2e tour du Grand chelem américain ( ).Wawrinka n'a pas fait de folie au 1er tour de l'us Open. Propre et efficace, il s'est qualifié pour le 2e tour en battant l'espagnol Albert Ramos-Vinolas 7-5, 6-4, 7-6 (8/6), mardi. Il n'avait jamais perdu contre son adversaire du jour et cette entrée en lice à New York n'y a rien changé. Au prochain tour, le vainqueur de Roland Garros 2015 affrontera le Sud-Coréen Chung Hyeon, 69e au classement ATP. La partie n'a pas été facile pour le vainqueur de Roland-Garros. Il a eu un break de retard dans chacune des trois manches, mais est toujours parvenu à revenir au score. L'Espagnol a même servi pour le gain du troisième set, en vain. La marge du Suisse était trop grande pour être inquiété durablement par son adversaire. "Le match a été difficile contre un adversaire qui pose beaucoup de problèmes, surtout lors dans un premier tour", a souligné Wawrinka, âgé de 30 ans. Au prochain tour, il fera face à Chung Hyeon. A 19 ans, le Sud-Coréen a remporté le premier match en Grand Chelem de sa carrière face à James Duckworth. Il fera face à son plus grand défi face au Suisse, 5e mondial. ANDY MURRAY BAT NICK KYRGIOS Qualifiés pour le deuxième tour de l'us Open Poussé dans un quatrième set, Andy Murray s'est qualifié pour le deuxième tour face à Nick Kyrgios (7-5, 6-3, 4-6, 6-1). C'est la troisième fois de l'année qu'il élimine l'australien en Didier Poulmaire, avocat de Yoann Gourcuff, a confirmé mercredi à l'afp que le joueur avait engagé une "discussion contractuelle" avec Rennes. Mais le milieu international français, libre de tout contrat depuis la fin de son bail avec Lyon fin juin, souhaite se trouver en pleine possession de ses moyens physiques avant de s'engager avec un club. Yoann Gourcuff a "engagé une discussion Grand Chelem.Décidément, Nick Kyrgios réussit bien à Andy Murray. Pour la troisième fois cette année, l'australien a subi la loi du Britannique en Grand Chelem. Après l avoir stoppé à l'open d'australie et à Roland-Garros, Murray a mis fin au parcours de Kyrgios dès le premier tour de l'us Open (7-5, 6-3, 4-6, 6-1) en 2h43. Dans cette première grosse affiche du tournoi, entre le numéro 3 mondial et un des plus gros espoirs du tennis, Murray n'a pas eu la vie facile. Mais la perte du troisième set est restée un incident sans conséquences et c'est bien lui qui affrontera Adrian Mannarino au 2e tour. Les premiers tours des levées du Grand Chelem font depuis longtemps figure de formalité pour Murray, qui n'a plus perdu à ce stade de la compétition depuis l'open d'australie Mais face à Kyrgios, le Britannique a rencontré un peu plus d'adversité. Mais Kyrgios reste Kyrgios. Entre ses coups de génie et ses coups de colère, l Australien a encore une fois alterné l excellent et le désastreux. A son actif face à Murray : une petite fausse sieste au changement de côté, un coup entre les jambes ou encore un énervement contre le public. Mannarino au deuxième tour Il a pourtant été le premier à ravir le service de son adversaire pour prendre les commandes du premier set. Mais trop inconstant, il a laissé Murray revenir dans le match. Le numéro 3 mondial a recollé au score avant de breaker son adversaire au meilleur moment (7-5). Le tout récent vainqueur du Masters 1000 de Montreal a déroulé dans la deuxième manche avant de se compliquer la tâche lors de la troisième. Kyrgios, plus efficace sur ses tentatives de break (2/5 remportées contre 0/7 dans le 2e), s est offert un retour dans le match. Mais en perdant sa mise en jeu dès le début de la quatrième manche, il s est retrouvé dans une impasse. L'affaire a été définitivement pliée quand Nick Kyrgios a offert un double break à son adversaire sur une double faute bien mal venue. Pour Andy Murray désormais, c est Adrien Mannarino qui se dresse sur son chemin. Le Français a battu Konstantin Kravchuk (7-6, 6-4, 6-1) et devra faire face à un immense défi avec le Britannique. Yoann Gourcuff est bien en "discussion contractuelle" avec Rennes contractuelle" avec Rennes et veut "entrer dans un club en étant en pleine possession de ses moyens physiques", a dit mercredi à l'afp son avocat, Didier Poulmaire. "On a engagé une discussion contractuelle en début de semaine", a dit le représentant du milieu de terrain international de 29 ans, libre de tout contrat après son départ en juin de Lyon ( ) et qui n'est donc pas concerné par la clôture du mercato lundi dernier en France. Quand les négociations aboutiront-elles? "Ça dépend de ce qui se passe sur le plan physique et des discussions, a répondu Me Poulmaire. Yoann est en phase de remise en forme. On essaie de mener les deux en parallèle. Les deux timings sont importants, les deux sont indépendants dans leur nature, mais forcément liés". "Yoann veut entrer dans un club en étant en pleine possession de ses moyens physiques. Il est très motivé, très désireux de rejouer, mais ne veut pas brûler les étapes", a-t-il assuré à propos de Gourcuff, qui se trouve en Bretagne actuellement. Didier Poulmaire a aussi affirmé que les discussions, dont la teneur est "confidentielle", se déroulaient "avec Rennes seulement", après "des échanges avec Montpellier et Bordeaux, et d'autres clubs qui se sont manifestés à titre confidentiel". Gourcuff (31 sélections, 4 buts) a été formé à Rennes où il a évolué de 2003 à 2006, avant l'ac Milan ( ), Bordeaux ( ), où il a été sacré champion de France en 2009 et où il a explosé au haut niveau, et enfin Lyon, où il a connu un échec sportif, avec une avalanche de blessures.

14 TLEMCEN-INFO Jeudi 03 Septembre LA CAPITALE DES ZIYANIDES ENTRE HIER ET DEMAIN La ville a besoin de son passé pour se projeter dans l'avenir Pendant longtemps on a débattu et on ne cesse de débattre les problèmes pour que Tlemcen puisse vraiment devenir une ville capable de se maintenir dans le temps, de garder une identité, un sens collectif, un dynamisme à long terme. Pour se projeter dans l'avenir, la ville a besoin de tout son passé, d'une distance critique par rapport au présent, de sa mémoire, de son patrimoine, de sa diversité culturelle intrinsèque et de projets multidimensionnels. Le mot durable explique en premier lieu la ténacité des villes, des villes phoénix que les destructions ne parviennent pas à achever et qui renaissent de leurs cendres, telles que beaucoup de villes comme Setif, Aïn Témouchent, etc. En effet, la ville durable doit pouvoir offrir une qualité de vie en tout lieu. Cette exigence appelle une mixité sociale et fonctionnelle, ou, à défaut, des stratégies pour favoriser l'expression de nouvelles proximités : commerces et services de proximité, nature et loisirs de proximité, démocratie de proximité, proximité aussi entre les différentes cultures de la ville, entre les groupes sociaux, entre les générations. Une ville durable est, en conséquence, une ville qui se réapproprie un projet politique et collectif, renvoyant à grands traits à un programme bien défini par les responsables, qui veillent à un développement équitable sur les plans écologique, social, culturel, etc. Il s'agit à Tlemcen, de réduire à la fois les inégalités sociales et les dégradations écologiques en considérant les impacts du développement urbain à différentes échelles. La «durabilité» dont l'horizon serait seulement local n'a pas de sens en termes de développement durable, caractérisé par le souci des générations présentes et futures, du local et du global. Il s'agit en somme de trouver des solutions acceptables pour les deux parties, ou encore, de ne pas répercuter les coûts du développement urbain sur d'autres populations, générations, ou sur les écosystèmes. Ainsi, dans le cadre d'un nouvel art de vivre en ville, beaucoup reste à faire pour transformer Tlemcen en une véritable mégapole. Car l'enjeu du développement durable est très lié à la problématique de l'ensemble des villes qui accueillent 80% de la population. Les villes, en particulier les métropoles, sont de grandes consommatrices d'énergie, sources de nuisances et de pollution. Pour faire face à ces problèmes, il est indispensable d'évoquer notamment le plan écologique, culturel, architecture, etc. Ceci explique que Tlemcen, cette région à triple vocation (culturelle, industrielle et touristique), et les différents projets lancés, dont certains ont été achevés, ont offert un nouveau look à la région. Bitumage des routes, réalisation de campus, de cités universitaires, d'annexes administratives, d'écoles, de logements ont conduit à un désenclavement des localités alentour tout en créant des emplois. Mais en dépit de tout cela, le chômage persiste et les chiffres avancés ne reflètent point la réalité. Tlemcen, qui s'étend sur km2, avec sa SAU de hectares, ses 4500 ha d'arbres fruitiers, ses ha de forêts semble avoir réussi à relever le défi grâce à la politique de développement. Quiconque constate à travers tout le territoire le signe d'un dynamisme évident, où une telle croissance est toutefois efficace contre tous les risques de déséquilibre. Les responsables ont choisi de mener une politique volontariste pour réorienter le développement de la ville vers l'ouest et le nord tout en maîtrisant l'urbanisation. Il s'agissait, à la fois, de rééquilibrer l'expansion des quartiers ouest, qui accueillent encore à ce jour plus de la moitié de la population, en marquant l'urbanisme par des réalisations dignes de la métropole que Tlemcen est devenue. La wilaya de Tlemcen, qui compte 53 communes et 20 dairates, avance à pas mesurés. En effet, avec son technopole, l'autoroute Est-Ouest sur 100 km, son aéroport, ses infrastcrures touristiques, culturelles, sportives., Tlemcen a acquis le statut d'une véritable région méditerranéenne. Et que dire si les responsables encouragent davantage l'investissement touristique en donnant toutes les garanties aux investisseurs, étrangers et nationaux. A Tlemcen on constate des réalisations à grande échelle. Mais la région ne se contente ni de réalisations de prestige ni de constructions de nouveaux quartiers. Ceux existants sont aussi l'objet d'une programmation permanente visant à les embellir et à faciliter la vie de leurs habitants. Quelques opérations sont, à ce titre emblématique, aux premiers rangs desquelles figurent la réhabilitation, l'assainissement, l'éclairage public, sans oublier cette mise en valeur du patrimoine, l'aménagement d'équipements et l'espace public qui permettent de rendre le cœur de la ville plus accueillant. Même constat au niveau de certaines daïras : pour accompagner sa croissance, la wilaya de Tlemcen mise sur le développement durable en intégrant le long terme, l'environnement, le progrès social et le dynamisme économique dans sa stratégie urbaine. Plusieurs projets sont en cours pour mieux répondre aux exigences des habitants, que ce soit en matière d'eau, d'enseignement, ou encore de raccordement en gaz naturel. Même les quartiers subissent leur mue. D'autre part, en sa qualité de capitale du Maghreb, de ville d'art et d'histoire, Tlemcen a réalisé beaucoup, notamment des équipements exceptionnels, comme par exemple un palais des congrès, des centres d'artisanat, une médiathèque, une gare routière etc. Tlemcen vit et ne cesse de vivre des heures de grands travaux, où déjà des zones d'aménagement concerté ont fait sortir de terre un ensemble résidentiel et d'activités autour de grands équipements structurants Un taux de 95% de scolarisation, plus de 90% de raccordement en AEP, plus de la moitié de la population bénéficie du gaz de ville et 98% de l'électricité ; ce qui explique qu'aujourd'hui, les Tlemcéniens n'ont plus besoin d'une campagne électorale pour se faire dire que leur région compte des universités, des laboratoires de recherche, des logement, de l'eau, le gaz de ville Sauf que nos jeunes peuvent toujours rêver et espérer qu'un jour nos «forces vives» se pencheront sur des modèles, pour les extraire des affres du chômage et de la délinquance.. La capitale des Ziyanides et certaines villes de la wilaya ont retrouvé le chemin de la prospérité grâce à la mise en place d'un organisme pour agir comme levier économique du secteur des affaires de la ville, devenue vulnérable ; conséquence due à une démographie galopante et à l'exode rural qui a fait naître des quartiers illicites, voire des bidonvilles. Le lancement d'un nouveau plan d'aménagement prouve qu'une démarche dans le contexte du désenclavement de la ville, du réaménagement des places publiques et de l'amélioration des rues et des trottoirs, de la mise en service des trémies joindra ainsi l'interminable liste des organismes (APC, DUC, TP) par des travaux de concertation, plans de développement, pour projets visant à créer un nouveau visage de la ville qui ne cesse de grandir. La santé d'une ville se mesure au talent de ses responsables et à la rigueur de ses travailleurs, à la créativité de ses citoyens, au prix accordé à la diversité et à la vigueur de son secteur, désir de collaboration vers la réussite. Tlemcen est en mesure de concurrencer les autres villes. Elle occupe une place importante dans le développement du pays, avec sa zone industrielle, ses potentiels touristiques, sa capacité dans le secteur de l'enseignement supérieur. De plus, Tlemcen façonne une culture de collaboration qui englobe tous les secteurs de l'économie. En effet, bon nombre d'entreprises tlemcéniennes font aujourd'hui concurrence à d'autres à l'échelle mondiale. Il s'agit, entre autres, du groupe Mazari-Sitel-Lachachi. «Nous constaterons que la création d'une ville prospère est également une affaire de collaboration et de compétitivité, d'innovation et d'adaptation. Il est crucial de créer de la richesse dans un contexte environnemental durable et équitable lorsqu'il s'agit d'attirer des entreprises et de la maind'œuvre. Cela revêt encore plus d'importance parce que les villes et les entreprises doivent faire face au changement et à sa gestion», dira un expert en économie. Cela explique que la stratégie de Tlemcen permettra de situer une ville par rapport à l'innovation, à la compétitivité et à la prospérité et ce, pour les deux prochaines décennies, surtout avec les nouveaux projets réalisés et d'autres en cours, en dépit de certains autres non lan és faute d entreprises. Aujourd'hui, «Tlemcen a tellement changé qu'on n'arrive pas à le croire», dira tout habitant remarquant quotidiennement le changement qui ne cesse de faire de la ville une ville moderne, car, en promenant le regard sur la région, l'on y trouve des paysages enchanteurs, de nouveaux édifices, à l'image du technopole de Imama, d'une capacité de places pédagogiques, des cités universitaires de lits, une zone industrielle qui emploie plus de personnes. En matière d'exportation de produits, Tlemcen enregistre environ 20 millions de dollars annuellement, à savoir du zinc en pastilles, du zinc métal, du zinc en lingots, de l'acide sulfurique, ainsi que des produits manufacturés tels que les couvre-lits, les rideaux et nappes, babouches diverses, tapis, selles de chameau, fétiches, tenues traditionnelles, poisson frais et ce, en direction de plusieurs pays, notamment la Syrie, le Chili, la Grèce, la Tunisie, la France, l'espagne... Malgré les efforts consentis, les autorités doivent savoir que la planification du développement de la ville doit assurer et promouvoir constamment l'avenir de Tlemcen en termes de qualité de cadre de vie pour tous ses habitants. Elle doit créer les conditions de développement économique ainsi que le maintien et le développement de l'espace naturel et culturel de toute une région. Riadh Houari

15 16 CULTURE Jeudi 03 Septembre 2015 EXPOSITION "AL-TIBAK" Une quinzaine d'artistes algériens et étrangers au rendez-vous L'exposition collective "Al-Tibak", inaugurée mardi soir au Musée national du Bardo à Alger, a regroupé pour sa 3ème édition les œuvres d'une quinzaine d'artistes contemporains, algériens et étrangers. Une trentaine de projections, majoritairement des premières en Algérie, sont prévues à la faveur des 13èmes Rencontres cinématographiques de Béjaïa (RCB) qui se tiendront du 5 au 11 septembre. Lors de cette édition qui sera inaugurée par la projection du documentaire "10940 femmes" de Nassima Guessoum, 35 films, entre documentaires, courts et longs métrages, seront présentés au Théâtre régional de Béjaïa qui abritera également les rencontres pré- Organisée par le collectif "Asswad", l'exposition comprend une trentaine de tableaux, pour la plupart inédits, entre graffitis, photographies artistiques et des peintures, réalisés par des artistes contemporains d'algérie, d'italie, d'allemagne, de Taiwan et d'espagne. Les thèmes sont riches et divers dont certains sont d'actualité comme le phénomène "harraga" (émigration clandestine) exprimés par des styles différents allant des prises de vue spontanés jusqu'à l'abstrait et l'expressionnisme. "L'exposition est une réflexion sur l'art et l'imagination créatrice. L'objectif recherché à travers cette manifestation collective est de saisir de façon particulière et intuitive la réalité sociale par l'art", a expliqué Mazia Djaballah, membre du collectif "Asswad". Elle a ajouté que cette initiative consistait à instaurer, outre un rapprochement culturel entre les pays, une interface entre l'art et la société grâce aux manifestations artistiques. Présent à cette exposition, le graphiste et designer, Amine Aitouche (alias Sneak), a présenté cinq toiles dans lesquelles il explore son "subconscient" et fait découvrir au public ses fresques empreintes d'expressionnisme. "A travers vues avec les réalisateurs. Attendues par le public, ces rencontres organisées par l'association "Project'heurts" prévoient la première projection en Algérie de plusieurs œuvres algériennes dont "Contrepouvoirs" de Malek Bensmaïl, "Serial K" d'amine Sidi Boumediène ou encore "Bla cinéma" de Lamine Ammar Khoudja. Plusieurs courts métrages, qui représentent plus de la moitié de la programmation, seront présentés au public en plus de quelques longs métrages BEJAIA mes œuvres où j'imprime un certain état d'âme, je veux introduire l'art urbain, peu considéré en Algérie et ailleurs, à la galerie. Le graffiti est surtout un art calligraphique et esthétique. Sur les murs, dans la rue ou dans la galerie, cet art a sa place parmi les autres", a-t-il soutenu. L artiste peintre, Safia Amara, quant à elle, a marqué le public par une photographie intemporelle très saisissante sur laquelle le visiteur aperçoit une chaise vide et une lampe allumée au milieu d'un champ déserté. Le peintre espagnol, Albert Coma Bau, a également agrémenté la salle du Musée du Bardo par ses fresques qui regorgent dont "Fièvres" du Marocain Hicham Ayouch, "Histoire de Judas" du cinéaste algérien Rabah Ameur Zaimèche et "Aujourd'hui" du Sénégalais Alain Gomis. Parallèlement aux rencontres, le théâtre de Béjaïa accueillera également l'exposition de photographies "Chawari3" dont les auteurs seront conviés à une rencontre avec des réalisateurs et des directeurs de la photographie pour débattre des liens entre le cinéma et la photo. Un atelier d'écriture de documentaire 35 films au programme des 13e rencontres cinématographiques sera animé par le réalisateur Malek Bensmaïl en plus d'une table ronde sur le cinéma africain et les réseaux de financement, animée par le président de la Fédération panafricaine des cinéastes, le réalisateur malien Cheick Oumar Sissoko. Pour la première fois depuis leur création, ces rencontres accueillent le "Béjaïa film laboratoire", un forum international de coproduction et de cofinancement, animé, entre autres, par des experts de l'institut français d'alger et du Fond de développement de l'art, de la technique et de l'industrie cinématographique (FDA- TIC). Crées en 2003 par l'association "Project'heurts", avec le soutien des collectivités locales, de l'institut français d'algérie et de quelques opérateurs économiques locaux, les rencontres cinématographiques de Béjaïa se dérouleront cette année à la cinémathèque et au théâtre régional de la ville, indiquent les organisateurs.r.c d'expressionnisme. "J'œuvre à travers la peinture à briser les frontières dressées dans notre imaginaire. Une fois que nous nous débarrassons des bornes dans nos esprits, il n'y aura aucune frontière et nous serons proches les uns des autres", a-t-il noté. L'exposition "Al- Tibak " se poursuivra jusqu'au 15 septembre au Musée national du Bardo à Alger. L'entrée au grand public est gratuite. R.C Décès de Belkacem Bouteldja, un des pionniers de la chanson Raï Le chanteur algérien Belkacem Bouteldja, considéré comme un des pionniers du Raï, est décédé mardi soir à l'hôpital universitaire d'oran à l'âge de 68 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris mercredi auprès de l'office national des droits d'auteur et des droits voisins (Onda). Né en 1947 dans le quartier populaire d'el Hamri à Oran, Belkacem Bouteldja se fait connaître dès 1965 avec la chanson "Galtlek Zizia", qui fera son succès aux côté d'autres titres comme "Milouda". Il contribue avec le chanteur et musicien Houcine Bellemou à moderniser la chanson Raï, notamment par l'introduction d'instrument comme le saxophone et la trompette. Hospitalisé depuis juillet dernier au CHU d'oran, l'artiste avait confié récemment au quotidien "El Watan" la grande "précarité" dans laquelle il vivait depuis son retrait de la scène en Le défunt sera inhumé mercredi en début d'aprèsmidi au cimetière d'aïn El Baïda, a indiqué la direction régionale de l'onda à Oran. R.C

16 Publicité _x wüé à wx átäé Ü Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouestinfo PUBLICITE Pour toutes vos annonces contactez nous à l adresse suivante : Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès Tél /Fax : AVIS DE RECHERCHE Le nommé Benabed Ahmed âgé de 50 ans et demeurant dans la daïra de Telagh, wilaya de Sidi Bel Abbes, a quitté le domicile familial depuis le 24 Mai 2015 et n a plus donné signe de vie. Prière à toute personne l ayant vu ou côtoyé de contacter le numéro suivant : Tél : L INSTITUT FRANÇAIS D ORAN COURS DE FRANÇAIS - INSCRIPTIONS DU SAMEDI 12 SEPTEMBRE AU SAMEDI 10 OCTOBRE > Vous souhaitez que vos enfants améliorent leur niveau de français? > Vous avez besoin de la langue française dans votre travail? > Vous êtes étudiant et souhaitez renforcer vos compétences en langue française? > Vous voulez étudier en France et vous avez besoin d un diplôme de langue française? APPEL AUX ÂMES CHARITABLES A vendre Villa 17 Le fils de l entraîneur Abdelkader Djili, nécessite une prise en charge à l étranger L ancien joueur de l IRM Bel Abbès, et exentraineur des catégories jeunes de L USM Bel Abbes, Abdelkader Djili, plus connu sous le surnom «K», lance un vibrant appel à toute âme charitable pour la prise en charge, à l étranger, de son fils, âgé de 18 ans. Souffrant de la sclérose en plaques, une maladie chronique qui touche le système nerveux central et qui a besoin d un traitement de longue durée, l état de santé de son fils nécessite un suivi neurologique. Le jeune malade a besoin en urgence d une prise en charge spécialisée ou d une aide financière qui lui permettra de subvenir à ses besoins, notamment pour son traitement (rebif 44 mg). Les personnes et les organismes souhaitant aider le jeune malade, peuvent le contacter au AVIS DE RECHERCHE Le jeune non-voyant Reggad Menad, âgé de vingt ans, résidant à Sidi Bel Abbès, est, pour des raisons impérieuses, à la recherche de son père Reggad Houari, né le 31 /05/1955 à Tiaret, fils de Abdelkader et de Amiri Messaouda, qui habite actuellement à Tiaret. Le père serait marié avec Mme B. Malika, employée à l APC de Tiaret. Le jeune Reggad prie tous ceux qui l ont vu ou qui disposent d informations à son sujet, notamment les habitants de Tiaret, de le contacter au numéro de téléphone suivant : ou à l adresse suivante cité des 200 logements n 59, Bellouladi, Commune d Amarnas, wilaya de Sidi Bel Abbès. RC+1 AVEC DOUBLE FAÇADE AU BD MADINA MOUNAOUARA, SIDI BEL ABBÈS, COMPOSÉE 1ER ÉTAGE: 1 GRAND SALON; 5 PC, 1 CUISINE, 1 SALLE DE BAIN, 3 BALCONS REZ DE CHAUSSÉE: 1 LOCAL DE 110M2 SUR LE GRAND BD; 1 GARAGE DE 130 M2 SUR 2 FAÇADE CONTACTER LE Avis aux lecteurs Un courrier important parvient chaque semaine à la rédaction, souvent sans identification précise de l expéditeur. La rédaction rappelle à ses chers lecteurs que tout envoi adressé ou remis au journal doit être signé et accompagné d une pièce d identité lisible. Les manuscrits, lettres, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la rédaction ne seront pas rendus et ne feront l objet d aucune réclamation.

17 18 Jeudi 03 Septembre 2015 FEMMES Astuces maquillage : masquer nos petites imperfections Comment masquer les ridules? Vos petites rides et ridules autour des yeux et de la bouche vous vieillissent. Pour les masquer, il existe en vente dans les boutiques de cosmétologie un produit révolutionnaire : c est le combleur de rides. A base d acide hyaluronique et de silicone, il vous redonnera instantanément 10 ans de moins. Pour des ongles lisses Vous avez acheté un beau vernis mais après application, le résultat n est pas vraiment top? Sachez qu avant de mettre votre vernis, il faut d abord préparer votre ongle et voici quelques astuces qui pourraient faire la différence. Lorsque vous limez vos ongles pour leur donner une forme carrée ou arrondie, restez toujours parallèle aux ongles et ne faites pas de mouvement de va-et-vient, au risque d abîmer la kératine. Utilisez ensuite le polissoir et effacez après quelques passages les stries ou les ongles jaunes. Venir à bout des boutons d acné Si vous souffrez de boutons d acné, suivez ces quelques conseils pour en atténuer la teneur. Avant toute chose, évitez de trop vous exposer au soleil, évitez d avoir les cheveux sur le visage, nourrissez-vous de légumes frais et évitez les sucreries. Ne percez jamais vos boutons ou attendez qu ils soient bien mûrs mais c est tout de même à éviter. Evitez stress et fatigue qui augmentent le nombre de boutons, faites-vous des masques hydratants et, de temps en temps, frottez-vous le visage avec du citron, en faisant des petits ronds, puis rincez à l eau froide. SUITE ET FIN Gâteau sec au chocolat Ingredients pour 15 biscuits fourrés -100g de beurre ramolli. -100g de sucre glace. -150g de farine. -5g de levure chimique. -20g de poudre d'amand e -30g cacao en poudre.crème de menthe: -1 blanc d'oeuf. -1 càs de lait -environ 250g de sucre glace -1cc d'arôme de menthe verte ou poivrée Pour le glaçage: -50 g de chocolat noir pâtissier Préparation -Préchauffez le four à 180 c -Battez le beurre et le sucre en crème, ajoutez la farine, la levure chimique,la poudre d'amande et le cacao -Ramassez cette pâte rapidement la mettre entre deux papier sulfurisé et étalez-la au rouleau sur une épaisseur de 3mm. -Avec un emporte pièce rond de 5cm de diamètre découpez des petits biscuits et les répartir sur une plaque filmé de papier de cuisson ou fariné -Enfournez pendant 10min,les laisser refroidir sur une grille -Battez le blanc d'oeuf avec le lait en y ajoutant petit à petit le sucre glace jusqu' à l'obtention d'une crème collante qui ne coule pas ajoutez l'arôme. -Garnissez la surface d'un biscuit de crème et pressez l'autre par dessus légèrement faites ainsi avec le reste. -faites fondre le chocolat au bain-marie ou au microondes mélangez et laisser refroidir légèrement A l'aide d'une poche à douille décorez de stries de chocolat en formant un quadrillage, laissez sécher. Définir son type de peau Les soins à apporter au visage dépendant du type de peau, il convient de déterminer celui-ci. Une peau normale est une peau bien hydratée, grasse juste ce qu il faut. Assez fine, lisse, ses pores sont à peine visibles. Une peau sèche est une peau au grain fin, qui «tire», qui a tendance à peler. Elle peut être sèche de nature, ou l être devenue suite à des soins mal adaptés. Une peau grasse est une peau luisante, aux pores dilatés ; la sécrétion de sébum est une question d hormones. Une peau mixte est une peau normale ou sèche, avec la zone médiofaciale (la zone T, le front, le nez, le menton) grasse. Une peau sensible est une peau intolérante, qui tire, picote, rougit facilement. Nettoyer le visage Le visage doit être nettoyé matin et soir afin de le débarrasser des impuretés présentes à la surface (sébum, peaux mortes, transpiration, poussières, maquillage ). Le produit nettoyant sera choisi en fonction du type de peau et de l âge, mais aussi de la texture et du mode d utilisation. Les peaux normales peuvent utiliser un pain dermatologique, un lait de toilette ou une émulsion nettoyante le soir. Le matin, un tonique sans alcool suffira. Les peaux sèches utiliseront un lait de toilette ou une émulsion nettoyante riche en actifs hydratants. Les peaux grasses ou mixtes devront utiliser des produits doux qui ôtent l excès de gras sans assécher la peau, matin et soir. Les peaux sensibles utiliseront des produits spécifiques (en pharmacie). Après 40 ans, privilégiez les nettoyants hydratants ; après 50 ans, les nettoyants riches.

18 PUBLICITÉ République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Communication Prix du Président de la République, du Journaliste Professionnel Première édition, 22 octobre 2015 Le Ministère de la Communication annonce l'organisation du président de la République, du Journaliste Professionnel» pour l'année 2015, qui sera décerné à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse célébrée le 22 octobre Ce prix annoncé par son Excellence Monsieur le Président de Ia République à l'occasion de la journée mondiale de la presse le 03 mai 201 S, est institué par décret présidentiel N" du 02 Chaabane 1436 correspondant au 21 mai 2015, en signe de reconnaissance au valeureux parcours des journalistes Algériens durant la guerre de libération nationale et d'appui aux efforts des professionnels de la presse nationale qui contribuent à la promotion du droit du citoyen à une information objective et crédible â travers la presse écrite, audiovisuelle et électronique. Objectifs : Encourager et promouvoir la production journalistique nationale sous toutes ses formes Stimuler l'excellence, la création et la professionnalisation au sein de la presse nationale en instaurant la culture du mérite Recompensar les meilleures œuvres individuelles ou collectives ayant trait à la thématique retenue. Catégories du prix : L'information écrite : l'article de fond, la critique, l'éditorial, le reportage OU l'enquête. -L'information télévisuelle : reportages, enquêtes d'investigation, documentaires, bandes d'actualités filmées. L'information radiophonique: émission d'information, reportages, et enquêtes. -La presse électronique : meilleure œuvre d'information diffusée sur le net. -L'illustration : photographiques, dessins ou caricatures de presse publiés par un organe de presse nationale. Conditions de participation : -Etre de nationalité Algérienne ; -Etre titulaire de la carte nationale de journaliste professionnel: -Ne pas être membre du jury -Le candidat peut présenter sa candidature â titre individuel ou collectif. -Le candidat n'est autorisé à participer que dans une seule catégorie et par une seule œuvre, à l'exception du prix d'illustration dont le nombre peut attendre dix (10) exemplaires de photographies. dessins ou caricatures de presse. -Les œuvres présentées doivent faire l'objet de diffusion ou de publication par un organe de presse nationale durant la période Thème du concours : «L'Algérie, modèle de développement économique et social économique et social» Ouest Info du 03/09/2015 Jeudi 03 Septembre Modalités d'attribution du prix ; Le jury procédera à la sélection des trois lauréats dans chacune des 05 catégories. Le prix sera décerné à la meilleure œuvre des trois lauréats. En pus du certificat de monta, les lauréats des quatre premières catégories bénéficieront d'une récompense financière dont le montant est fixé comme suit. -Un million de dinars ( DA) pour le 1er lauréat -Cinq cent mille dinars ( DA) pour le 2ème lauréat -Trois cent mille dinars ( DA) pour le 3ème lauréat Pour la cinquième catégorie, l'auteur de la meilleure illustration bénéficiera d'une récompense financière de l'ordre de cent mille dinars ( DA). Dossier de candidature : Les dossiers de candidatures doivent contenir les documents et pièces qui suivent : -Copie de la carte nationale du journaliste professionnelle, -Copie de la carte nationale d'identité - Attestation de nationalité -Attestation de travail datée de moins de trois mois b)œuvre objet de participation : -L'œuvre faisant objet de participation doit être remise dans les conditions et les normes techniques requises. cl Formulaire de candidature portant ce qui suit : -Données personnelle sur le candidat ; -Données relatives à I œuvre objet de participation, -Justificatif de diffusion ou de publication de l'œuvre, signé conjointement par le candidat et la direction du média employeur Dépôt des dossiers : Les dossiers de participation seront adressés au président du jury du Prix du Président de la république du journaliste professionnel, Ministère de la Communication, avenue des 3 frères Bouaddou, Bir Mourad Rais, Alger. -Par voie postale, le cachet de la poste faisant foi -Par dépôt au bureau d'ordre général (B.O.G) du Ministère de la communication. La date limite du dépôt des dossiers est fixée au dimanche 20 septembre Formulaire de candidature : Voir le lien de téléchargement sur le site web du Ministère de La communication : http//www.ministerecommunication.gov.dz/fr

19 Site web//www. ouest-info.org 20 PUBLICITÉ Jeudi 03 septembre 2015 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE L URBANISME, D ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE SIDI BEL ABBES AVIS D APPEL D OFFRES NATIONAL RESTREINT NIF La direction de l'urbanisme, d architecture et de la construction de la wilaya de Sidi Bel Abbes lance un avis d appel d'offre restreint relatif à la réalisation dés travaux suivants : 1- «Travaux D amélioration Urbaine SIDI KHALED Centre Commune De SIDI KHALED Daïra de SIDI LAHCEN Lot : Amenagement et VRD» Les entreprises ayant un certificat de qualification et classification professionnelle catégorie V ET plus Activité principale en Travaux Public, bâtiment ou hydraulique comme activité secondaire Peuvent retirer le cahier des charges auprès de la DUAC. 2- «TRAVAUX D'AMELIORATION URBAINE CENTRE BELARBI LOT : VOIRIE ET AMENAGEMENT EXTERIEUR COMMUNE DE BELARBI DAIRA DE MOSTEFA BEN BRAHIM» Les entreprises ayant le certificat de qualification et classification professionnels categorie III et plus en Travaux Public comme activité principale et secondaire en bâtiment ou hydraulique- Peuvent retirer le cahier des charges auprès de la DUAC 3- «Travaux d amélioration Urbaine du Quartier MARABOUT COMMUNE DE SIDI BEL ABBES LOT AMENAGEMENT ET VRD» Les entreprises ayant le certificat de qualification et classification professionnelle catégorie IV et plus en Travaux Public comme activité principale et secondaire en bâtiment ou hydraulique Peuvent retirer le cahier des charges auprès de la DUAC. 4- «Travaux d amélioration Urbaine Des 200 Logts Sidi Djillali -Commune De Sidi Bel Abbes Lot : espace vert et Aménagement» Les entreprises ayant le certificat da qualification et classification professionnelle catégorie II et plus en bâtiments activité principale Peuvent retirer le cahier des charges auprès de la DUAC 5- «Travaux D'amélioration Urbaine au niveau de la cité BREMER 55 logts COMMUNIE DE SIDI BEL ABBES LOT Voirie et Trottoir» Les entreprises ayant le certificat de qualification et classification professionnelle catégorie I et plus en bâtiments activité principale Peuvent retirer le cahier des charges auprès de la DUAC Le dossier de la soumission comprenant : I-OFFRE TECHNIQUE 1 -Déclaration à souscrire (selon modèle ci-joint) remplie et signée et cacheté. 2- model de déclaration de probité signé et cacheté. 3- Copie du registre de commerce. 4- copie de Certificat de qualification et classification professionnelle 5- Extrait du Casier Judiciaire en cours de validité. 6- copie d'attestation de mise à jour CNAS en cours de validité. 7- copie d'attestation de mise à jour CASNOS en cours de validité. 5- copie d'attestation de mise à jour CACOBATH en cours de validité. 9- copie d'extrait de rôle apuré en cours de validité, ou échéancier de paiement 10- copie de la carte d'immatriculation fiscale. 11-Copie des attestations de bonne exécution des projets de même délivrée par les maitres d ouvrages publics des 05 dernières années 12- Etat des moyens humains et encadrements déclarés à la CNAS en cours de validité A mettre dans le projet avec Diplôme, justifié par l état de mouvement des salarier de l'année précédente. 13- Etat des moyens matériels à mettre dans le projet justifié par : (copies des, factures d'achat et cartes grises avec contrats d'assurance ou copie du contrat de location notarié avec copies des factures d achat et cartes grises avec contrat d'assurance valides). 14- Planning (délai de réalisation des travaux). 15- Copies des bilans des trois dernières années ( ) visé par les serviras des impôts 16- Copies d'attestation de dépôt légal des comptes sociaux et statut pour les sociétés (SARL, EURL ou SPA de l année 2014) I 7-Numéro d'identification fiscale, II-Offre Financière.: 1- La lettre de soumission remplie, signée et datée (selon modèle ci-joint). 2- Bordereau des prix unitaires dûment rempli et visé. 3- Devis quantitatif et estimatif dûment rempli et visé. - Les offres placées dans deux enveloppes distinctes, le tout dans une enveloppe extérieure anonyme portant la mention << Avis D'appel D'offres National Restreint Soumission à ne pas ouvrir - projet : << Travaux D'amélioration Urbaine SEDI KHALED Centre Commune De SIDI KHALED, Daïra de SIDI LAHCEN Lot : Aménagement et VRD» ou «TRAVAUX D'AMELIORATION URBAINE CENTRE BELARBI : LOT VOIRIE ET AMENAGEMENT EXTERIEUR COMMUNE DE BELARBI DAIRA DE MOSTEFA BEN BRAHIM»ou «Travaux D'amélioration Urbaine du Quartier MARABOUT COMMUNE DE SIDI BEL ABBES : LOT AMENAGEMENT ET VRD» ou «Travaux D'amélioration Urbaine Des 200 Logts Sidi Djillali Commune de Sidi Bel Abbes Lot : espace vert et Aménagement» - Los offres-seront déposées su bureau d'ordre général auprès de la direction de F urbanisme, de l'architecture et de la construction de la Wilaya de Sidi Bel Abbes «rue El Moudjahed Menad - Boulenouar HAl EL BADR NB : les offres adressées par voie postale ne seront pas acceptées, - La date de dépôt des offres est fixée le 15ème jour de la première parution de l'avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP L'heure de dépôt des offres est fixée de 8h00 à 12h00. - Si le jour de dépôt des offres, et d'ouverture des plis coïncident avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation sera prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant. - La période de validité des offres est fixée par la durée de préparation des offres augmentées de 03 mois - Les soumissionnaires sont invités à assister à l'ouverture des plis (techniques et financiers) qui aura lieu le même jour à 14h00 au siège de la D.U.A.C de Sidi Bel Abbes. Le Directeur ANEP Ouest-Info le 03/09/2015 TLEMCEN La reconstruction de la Tachfynia est-elle possible? La tachfinya détruite en 1876, les palais d El Mechouar, des cimetières et des mosquées, etc sont des sites historiques qui ont été détruits par le colonialisme français, a indiqué l archéologue Chenoufi Brahim. En effet, la wilaya de Tlemcen a perdu beaucoup de son patrimoine, lors de la colonisation française qui a transformé ce legs en casernes, etc.de grandes rencontres ont eu lieu pour la réhabilitation de la medersa de la Tachfinya, chef d oeuvre des abdelwahides qui rappelle le passé glorieux de Tlemcen,et dont l anthropologue Djillali Sari a écrit tout un récit sur cette infrastructure qui a joué un rôle important, plusieurs savants l avaient fréquenté. Ainsi et même si l on insiste sur la reconstruction de cette medersa, les observateurs indiquent que cela relève du rêve, car c est tout le centre ville qui sera rasé. Les hommes de culture, estiment que le seul moyen de reconstruire la Tachfinya,étant d affecter un site propre a lui, pour l ériger tout doucement puisqu il s agit d un travail énorme où tous les acteurs (responsables, ingénieurs, archéologues, etc. ) doivent y participer Concernant El Mechouar qui a bénéficié de grandes subventions pour sa restauration. il est important de noter qu il s agit d un grand monument incontournable et qui signifie littéralement "le Lieu de Mouchawara", soit «conseils consultatifs». Cette citadelle fut édifiée par Abd El Moumen (un illustre guerrier natif de Nedroma qui fut le premier chef des Alhmohaves) a joué un rôle important dans la vie des tlemceniens aussi bien socialement, culturellement, ou en politique. Sous le règne des Zianides, il devint l un des principaux sièges des Rois de Tlemcen, c est au niveau de ce lieu que se tenaient les réunions d état. Yaghmoracen entreprit d ailleurs de grands travaux de restauration et d embellissement puisqu il fit construire son palais et ses annexes. Le site d El Mechouar possède une structure unique, son côté Est repose sur une colline, et de l'autre côté, la citadelle repose sur une nappe d'eau. La porte d'entrée principale était probablement un pont Lévis appelée Bâb El bououde. Ce monument, pendant le long règne Zianide, a connu une grande expansion, des transformations et enrichissements en plusieurs étapes par une variété d'édifices, dépendances, annexes et autres constructions comme les deux Bastions de style Zianide à colonnes rondes qui subsistent encore de nos jours. Malgré la destruction de la grande bâtisse et de ses palais par la colonisation et de l'ensemble des murailles Est, et de nos jours son espace reste imposant et surtout mystérieux. Sans aucun doute, de grandes recherches archéologiques devront être entreprises afin de percer les nombreux mystères qui entourent le Mechouar, tels ses canaux souterrains, ses remparts exceptionnellement épais...l on peut tout de même noter une découverte importante récente puisque les vestiges d'un palais royal viennent de voir le jour après creusement du sol. Les traces laissent apparaître de splendides mosaïques ainsi que de petits bassins ornés de marbres en bordure avec des tombes très anciennes à même le sol. Les murs du haut témoignent de la présence de l'art Andalou à travers des fragments de décoration. L'ensemble de ses ouvrages intérieurs d'une valeur remarquable qui ont disparu, à l'exception de son minaret et de sa Mosquée commence a se «reconstruire» malgré les difficultés rencontrés sur le terrain notamment le respect du style, etc. Chenoufi Brahim a souligné d autres legs notamment quelques mosquées rasée pour construire des garnisons militaires etc. Riadh Houari PENSEE Tragique est ce 04 Septembre 2014, où nous a quittés notre chère et regrettée Benchiha née Sadouki Zineb. Depuis, nos larmes n ont pas tari, mais telle est la volonté de Dieu, et nous n y pouvons rien. Ses enfants demandent à tous ceux qui ont connu, côtoyé et aimé leur maman d avoir une pieuse pensée en sa mémoire. Puisse Dieu le Tout Puissant accorder à la défunte sa Sainte Miséricorde, et l accueillir en son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons»

20 PROGRAMME TV Jeudi 03 Septembre :30 20:10 Le feu et la cendre Scènes de ménages 21 09h00 : bonjour d'algérie 10h00 : djourouh el hayet 10h30 : moudoun mina el aalem 11h00 : ggo foot 11h20 : aasrar el madhi II 12h25 : el aahd e'tamine 13h45 : iktichaf el afaq 14h30 : adra'e el djabel 15h15 : la grande fête de cendrillon 16h25 : sebaq el madjarate 16h45 : el mamalike el talate 17h25 : Algérie mémoire et miroir 18h20 : djourouh el hayet 19h25 : couscous bladi 20h45 : assar el madhi II (08) 21h30 : le feu et la cendre 23h05 : festival de la chanson citadine 07:05 : Les blagues de Toto 07:20 : La maison de Mickey 07:45 : Docteur La Peluche 08:10 : Alvinnn!!! et les Chipmunks 08:35 : Les p'tits cuistots 08:50 : M6 boutique 10:00 : Modern Family 10:50 : Desperate Housewives 13:45 : La catin 16:15 : Witches of East End 17:15 : Les reines du shopping 18:25 : La meilleure boulangerie de France 20:10 : Scènes de ménages 23:30 : Bones Marion et Cédric ont plein de projets, entre mariage, achat de leur studio et aménagement de la terrasse commune de l'immeuble. De leur côté, Liliane et José ont entamé une thérapie de couple. 20:57 23:20 Envoyé spécial Les garçons de Rollin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 14:00 : Toute une histoire 15:05 : L'histoire continue 15:35 : Comment ça va bien! 17:15 : Dans la peau d'un chef 18:50 : N'oubliez pas les paroles 20:40 : Parents mode d'emploi 20:48 : Image du jour : Rugby 20:51 : Rue de la formation 20:53 : Alcaline l'instant 20:57 : Envoyé spécial 22:25 : Complément d'enquête 23:35 : Cold Case, affaires classées Placements sur Internet : la ruine à portée de clics. Des dizaines de sites proposent des placements en faisant miroiter des gains rapides et faciles.enquête en Bulgarie, à Chypre et en Israël Le collège qui dénote. 10:40 : Consomag 10:50 : Midi en France 13:55 : Un cas pour deux 16:05 : Un livre, un jour 16:10 : Des chiffres et des lettres 16:50 : Harry 17:30 : Slam 18:10 : Questions pour un champion 18:50 : Objectif indépendance 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:20 : Plus belle la vie 20:50 : Gangster Squad 22:45 : Soir 3 23:20 : Les garçons de Rollin Le réalisateur marche dans les pas des élèves du lycée Rollin, un lycée parisien au pied du Sacré-Cœur, renommé Jacques-Decour à la Libération. Ce lieu, théâtre d'une activité politique intense, verra le destin de ces enfants emportés par la Seconde Guerre mondiale. 20:45 La grande librairie 21:50 Le mystère du lac 09:00 : Les maternelles 10:15 : Zoo nursery Berlin 11:45 : La quotidienne 13:40 : Le magazine de la santé 14:35 : Allô, docteurs! 15:10 : Vues d'en haut 15:35 : Les 100 lieux qu'il faut voir 16:35 : Vu sur Terre 17:: C dans l'air 19:00 : C à vous 20:15 : Gros plan sur la nature 20:45 : La grande librairie 21:45 : Les trésors des hôtels particuliers 22:40 : C dans l'air Pour ce premier numéro de la saison, François Busnel dévoile le meilleur de la rentrée littéraire notamment grâce à un entretien exclusif avec Jim Harrison. 09:25 : Mon histoire vraie 09:45 : Petits secrets entre voisins 10:45 : Une histoire, une urgence 11:20 : Une histoire, une urgence 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:45 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 15:10 : Les enfants du péché 17:00 : Le meilleur menu de France 18:00 : Bienvenue chez nous 20:00 : Journal 20:30 : Je t'apprends le rugby 21:50 : Le mystère du lac 23:40 : Esprits criminels Le principal suspect a pris la fuite et la police est à ses trousses. De son côté, Lise réalise que son enquête sur la disparition de Chloé pourrait bien l'aider à comprendre ce qui est arrivé à ses amies Anna et Marion.

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011

Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011 Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011 Les 14 axes stratégiques Les 6 grandes thématiques retenues

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Avis aux élèves et à leurs parents MAI 2014 Vendredi 23 mai 2014 : - Fin des activités parascolaires. Vendredi 30 mai 2014 : - Clôture des points de la 3 ème

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du fonds national de développement de l apprentissage et de

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/PG/Recommandations PARIS, le 24 septembre 2015 Original anglais/français RECOMMANDATIONS ADRESSÉES PAR LE GROUPE PRÉPARATOIRE À LA 197 e SESSION

Plus en détail

AVIS. 19 décembre 2013

AVIS. 19 décembre 2013 AVIS Projet d ordonnance modifiant l ordonnance du 19 juillet 2001 relative à l'organisation du marché de l'électricité en Région de Bruxelles-Capitale et l ordonnance du 1er avril 2004 relative à l'organisation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Source El Moudjahid 19 décembre 2013 Le premier ministre inaugure la

Plus en détail

Services d ambulances terrestres

Services d ambulances terrestres Chapitre 4 Section 4.02 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services d ambulances terrestres Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.02 du Rapport annuel 2005

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Articles de presse liés à L OMC

Articles de presse liés à L OMC Articles de presse liés à L OMC Articles de presse Source N page dans le document accréditation aux Source : Quotidien organismes algérien d évaluation de la d information la 1 conformité (laboratoire,

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SIVURS

REGLEMENT INTERIEUR SIVURS REGLEMENT INTERIEUR SIVURS ARTICLE 1 : BENEFICIAIRES 1 - Les repas fabriqués par les Cuisines Centrales du syndicat sont en priorité réservés à la restauration scolaire ; mais peuvent bénéficier aux centres

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Titre de l'initiative : Appui à la mise en œuvre du plan d action de la stratégie nationale de développement

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Dialogue sur le financement

Dialogue sur le financement CONSEIL EXÉCUTIF EB137/3 Cent trente-septième session 20 mai 2015 Point 5 de l ordre du jour provisoire Dialogue sur le financement Rapport du Secrétariat INTRODUCTION 1. Par la décision WHA66(8), l Assemblée

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire PREAMBULE La Région Guyane s est engagée dans une stratégie de développement bâtie sur un véritable projet sociétal reposant sur des principes d efficacité économique, de cohésion sociale et d emploi.

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

MARDI 03 JUIN 2014 10H30

MARDI 03 JUIN 2014 10H30 CONFéRENCE DE PRESSE MARDI 03 JUIN 2014 10H30 dépistage du cancer du col de l utérus à mayotte SOMMAIRE 1- présentation de l association Fonctionnement de l association Territoire d intervention Population

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

ASSEMBLEE DE L UNION LOI N 07- /AU

ASSEMBLEE DE L UNION LOI N 07- /AU UNION DES COMORES Unité Solidarité Développement ------ ASSEMBLEE DE L UNION LOI N 07- /AU Autorisant le Président de l Union à ratifier La Convention entre le Gouvernement de l Union des Comores et la

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Yousif: Vers la création d une union de banques francophones Torbey: Importance du rôle financier de Beyrouth Obolensky: Nécessité de promouvoir la coopération

Plus en détail

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER.

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER. Journée de restitution des Travaux relatifs a la Reforme du Marché Financier Intervention du Directeur National du Projet de la Reforme du Marché Financier en Algérie Messieurs les ministres, les PDG des

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam ITS China Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014 Préparé par Joe Lam Résumé Mon voyage en Chine pour la participation réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l'economie, des Finances Et du Budget ------------ -------- République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail LANCEMENT DE L OPERATION D EMISSION SUKUK ETAT

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Direction de l'éducation et de la jeunesse Secrétariat général 5e commission RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Séance du 28 mai 2015 OBJET : MISE EN PLACE D UN CHÈQUE DE RENTRÉE À DESTINATION DE TOUS LES

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 14 / 10 /2014 N 253. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 14 / 10 /2014 N 253. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 14 / 10 / By N 253 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Mardi 14 octobre

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- DIX-SEPTIEME SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES GENEVE, LE 10 JUIN 2011 COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Optimisation du financement

Plus en détail

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2.1 Les aides de la Nouvelle-Calédonie allouées aux stagiaires 2.2 Le dispositif ANT 2.3 La Bourse Territoriale de Formation (B.T.F.)

Plus en détail

SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES

SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES Genève, 1 er - 2 décembre 2006 SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire La réforme du permis : quels objectifs? «La réforme du permis de conduire vise à réduire les délais d attente et le coût du permis pour les jeunes.»

Plus en détail

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE sociale utilité & transparence financière Au service des Comités d Entreprise Actualité CE Établissement et certification des comptes annuels des Comités d Entreprise

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

1. Du budget de l État au déficit public

1. Du budget de l État au déficit public 1. Du budget de l État au déficit public QCM 1. Qu est-ce que la LOLF? a. la loi d orientation des lois financières b. la loi d organisation des limites financières c. la loi organique relative aux lois

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO I.1. Introduction : Le caractère stratégique de la panne, préoccupe de plus en plus les responsables de la production ayant à faire face aux équipements complexes qui ne cessent de prendre de l ampleur

Plus en détail