Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010"

Transcription

1 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements bruts en Direct Mail se sont élevés pour le premier semestre 2010 à 177 millions d euros, ce qui représente un recul de 1,8% par rapport à la même période de l année passée. Il faut rappeler que la première partie de 2009 avait été marquée par une forte croissance stimulée par des annonceurs qui, au plus fort de la crise, ont privilégié des canaux d activation directe. On assiste donc à une forme de correction qui laisse néanmoins au Direct Mail une croissance de 1,6% par rapport à Le premier semestre a connu une double tendance. Tout d abord une diminution de 3% lors du premier trimestre. Un phénomène de correction après un très bon premier trimestre Ensuite par une stabilisation au second trimestre, en ligne avec les années précédentes. DM Pige Page 1

2 Cette mesure a été réalisée par la Pige du Direct Mail (gérée par Mediaxim) à partir d une méthodologie comparable à celle de la Pige CIM- MDB qui couvre les autres médias. En combinant les 2 sources d informations, et avec toutes les réserves d usage, le média Direct Mail représente donc environ 9,6% des investissements bruts de cet environnement, en recul par rapport à l année passée. De leur côté, les investissements dans les médias de masse ont connu une croissance de 9%, expliquée en partie par un effet de rattrapage après le fort recul de 2009 et par la forte croissance de la télévision (+ 19%). Une remarque importante. Il s agit ici d investissements bruts qui tiennent en compte l inflation tarifaire de chacun des médias, sans tenir compte des discounts ou négociations individuelles. Ces augmentations sont donc prises en compte dans le calcul de l évolution des différents médias. Et pendant la période de référence, il n y a pas eu d augmentation de la grille tarifaire en ce qui concerne le Direct Mail. DM Pige Page 2

3 C est toujours le secteur de la distribution qui, au premier semestre, a rassemblé la majorité des investissements en Direct Mail, avec un écart qui se creuse entre la vente à distance et le secteur des points de vente, autour des 29% chacun. Le secteur financier suit plus loin avec près de 9% des investissements. Les investissements sont donc toujours fortement concentrés autour de ces 3 secteurs principaux qui, ensemble, représentent près de 70% des investissements pour environ 30% des annonceurs.. Au niveau des évolutions sectorielles, on soulignera la forte croissance du secteur de la distribution (+12%), mais aussi du secteur automobile et de l édition. Au niveau des baisses, on retrouve principalement la vente à distance (-4%), qui poursuit une baisse structurelle entamée il y a quelques années, mais aussi le secteur bancaire qui avait fort investi en DM au premier semestre 2009 pour renforcer le lien avec leurs clients. A noter enfin que le recul du secteur Partis s explique par le transfert, en période électorale, de la communication DM vers une autre catégorie de Direct Mail qui n est pas repris dans cette pige. Il ne s agit donc pas d une baisse d activité. DM Pige Page 3

4 En conclusion On a assisté lors du premier semestre à une sorte de correction après les très bons résultats engrangés en 2009, au plus fort de la crise. En effet, le Direct Mail a connu un recul de 1,8% en investissements bruts par rapport à 2009, mais reste en croissance de près de 2% si on considère comme base le premier semestre Un chiffre de croissance par rapport à la période pre-crise, que seuls 3 autres médias atteignent (TV, quotidiens et Internet), inflation tarifaire comprise. On soulignera plusieurs éléments lors de ce premier semestre : - le secteur de la distribution, au sens large, confirme la confiance accordée à ce média depuis plusieurs années et dépasse, pour la première fois de manière très nette, la vente par correspondance en recul constant. Le Direct Mail, sans tenir compte de la vente par correspondance a d ailleurs connu une croissance de 5% en 2 ans; - certains acteurs retournent à leur niveau d investissement de 2008, après des actions ponctuelles ou l utilisation plus forte du Direct Mail comme média tactique en période de crise; - certains acteurs toujours confrontés aux incertitudes de la crise ont gelé ou retardé des investissements en Direct Mail prévus pour La remise en route d une mécanique DM prenant plus de temps, les signes de la reprise seront plus longs à se faire sentir; - les plus petits acteurs du marché énormément de PME ont recours au direct mail - ont drastiquement réduit leurs investissements, par prudence face aux inconnues de On le voit donc, le Direct Mail connaît, dans l ensemble, une phase de stabilisation après une très bonne année Et l évolution légèrement positive du second trimestre est encourageante pour annoncer un redressement en seconde partie d année. DM Pige Page 4

5 Informations complémentaires sur la Pige du Direct Mail Depuis début 2008, les investissements bruts en Direct Mail adressé sont étudiés de manière comparable à ce qui se fait pour les médias classiques. Les informations concernant les médias classiques sont rassemblées dans la Pige CIM-MDB et couvrent le montant des investissements bruts (estimation des investissements sur la base du tarif média officiel brut, hors réductions et commissions). Ils constituent un standard de la mesure de la pression publicitaire des différents médias avec une information détaillée par secteur et annonceur. C est la société Mediaxim qui s occupe du volet opérationnel de cette Pige et réalise le classement et la fusion des données. La Pige du Direct Mail est une collaboration de la BDMA et de bpost, et avec le soutien de l UBA. Elle permet d obtenir le même type d informations que ce qui se pratique pour les médias classiques au travers de la Pige CIM-MDB / Mediaxim. Il s agit donc avant tout d une indication de l évolution de la pression publicitaire en Direct Mail, dont la variation ne reflète pas l évolution du chiffres d affaires de l opérateur postal concerné. Cet outil permet d améliorer l impact de votre approche de communication dans son ensemble. Analyse facile d un plan média complet, y compris le courrier publicitaire adressé (Direct Mail), en comparaison avec le secteur. Analyse de l activité en courrier publicitaire adressé (Direct Mail) dans un secteur. Inspiration sur la base de visuels de campagnes. Analyse des tendances de communication. Que couvre la Pige du Direct Mail? Tous les envois correspondant à la définition «d imprimés adressés» sont repris dans cette Pige pour autant: qu ils aient été déposés dans le cadre d un tarif national dans un centre Mass Post; qu ils aient une vocation publicitaire (courriers administratifs ou assimilés exclus). Quelle information est accessible? Les résultats accessibles sont comparables à ce qui se fait pour les autres médias, avec deux types de données: le niveau d investissements bruts depuis le 1/1/2008: o les frais de port sont valorisés sur la base de la grille publique des tarifs préférentiels de bpost; o aucune information relative aux conventions particulières (investissements nets) n est incluse dans cette estimation. un scan de 1 à 3 éléments de chaque mailing (basse qualité). L outil permet un regroupement des informations sur plusieurs niveaux: sectoriel: groupe économique, secteur et sous-secteur (ex.: Transport, Industrie automobile, Voitures); annonceur: groupe annonceur, annonceur et marque (ex.: D Ieteren Group, D Ieteren, Volkswagen). Certains détails ne sont pas accessibles: aucun détail relatif à la campagne individuelle n est accessible (volume, format, poids, type de tri); les informations sont cumulées sur une période de 3 mois (pas de données mensuelles). Comment ces données sont elles accessibles? L accès direct peut se faire par le biais d une plateforme internet qui comprend exclusivement les informations relatives à la Pige du DM. C est Mediaxim, le partenaire opérationnel pour la Pige DM, qui se charge de procurer l accès aux sociétés intéressées. Vous trouverez les informations concernant les conditions et les modalités pratiques en les contactant sur ou sur Tous les détails et les dernières informations sur DM Pige Page 5

4 CHIFFRES À RETENIR

4 CHIFFRES À RETENIR Une baisse continue mais atténuée 4 CHIFFRES À RETENIR Recettes publicitaires totales (médias historiques + Internet + mobile + courrier publicitaire et ISA) 1 ER SEMESTRE 2014-2,6% S1 2014 vs S1 2013

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT EXCEPTIONNEL

UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT EXCEPTIONNEL PRESENTATION Menara est le 1er portail du Maroc et également le 1er portail francophone en Afrique. Avec plus de 35 millions de pages vues et 3 millions de visiteurs par mois, Menara est un support de

Plus en détail

Remerciements à Frédéric Bouchar (Media Marketing) et Frédéric Jadinon (bpost) pour leur input précieux.

Remerciements à Frédéric Bouchar (Media Marketing) et Frédéric Jadinon (bpost) pour leur input précieux. Newsletter April 17, 2013 Dans ce numéro: L étude Marines 2012 prend l eau : voici pourquoi Aujourd hui, le média pèserait 2/3 du total... 2 contre 1/3 il y a 20 ans?... 4 Sur-estimation du média, hors

Plus en détail

Le marché publicitaire de la vidéo

Le marché publicitaire de la vidéo Le marché publicitaire de la vidéo Octobre 2003 Service des études Des statistiques et de la prospective SOMMAIRE Objectifs... 3 Synthèse... 4 I. Publicité vidéo sur les chaînes hertziennes... 5 LA TÉLÉVISION

Plus en détail

Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0%

Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0% Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0% Les recettes publicitaires nettes des médias s élèvent en 2013 à 13,3 milliards,

Plus en détail

tarifs préférentiels 2014 pour les entreprises

tarifs préférentiels 2014 pour les entreprises tarifs préférentiels 2014 pour les entreprises Valables à partir du 01.01.2014 Sommaire Lettres en nombre 3 1. Formats 2. Clean Mail 3 5 Direct Mail et «toutesboîtes» 6 1. Direct Mail 1.1. définition 1.2.

Plus en détail

Tarifs préférentiels 2015 pour les entreprises

Tarifs préférentiels 2015 pour les entreprises Tarifs préférentiels 205 pour les entreprises Valables à partir du 0.0.205 Lettres en nombre Sommaire Lettres en nombre 3. Formats 3 2. Clean Mail 5 Direct Mail et «toutes-boîtes» 6. Direct Mail 6.. Définition

Plus en détail

Communiqué de presse. 2013-2012 en % 1 er Trimestre 38,240 41,759 42,853 41,349-8,4% en millions 2013 2012 2011 2010

Communiqué de presse. 2013-2012 en % 1 er Trimestre 38,240 41,759 42,853 41,349-8,4% en millions 2013 2012 2011 2010 Communiqué de presse «Luxembourg Ad Report 2013» : 151,9 millions euros d investissements bruts dans la publicité en 2013 au Grand-Duché de Luxembourg Luxembourg, le 17 mars 2014 Selon le Luxembourg Ad

Plus en détail

3 nouvelles solutions Direct Mail pour clients conventionnés

3 nouvelles solutions Direct Mail pour clients conventionnés 3 nouvelles solutions Direct Mail pour clients conventionnés choisissez un partenaire proche de vous qui connaît bien vos clients Des solutions sur mesure pour vous Chaque jour, bpost côtoie vos clients

Plus en détail

Cumul 01/01/2008 à 31/12/2008

Cumul 01/01/2008 à 31/12/2008 Investissements publicitaires 2008 : un peu de soleil dans l eau froide. Le panorama de l année 2008 est maussade, pour tous les médias sauf pour Internet et encore, la fin de l année pour le numérique

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

Les agences de publicité et de communication leaders en Suisse font preuve d optimisme dans une perspective ambitieuse.

Les agences de publicité et de communication leaders en Suisse font preuve d optimisme dans une perspective ambitieuse. Communiqué aux médias bsw leading swiss agencies. Les agences de publicité et de communication leaders en Suisse font preuve d optimisme dans une perspective ambitieuse. Les agences membres de bsw leading

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d Faillites à Schaerbeek et démographie d des sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d locale de Schaerbeek Guichet d Economie d Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Après une année 2011 stable, les recettes publicitaires des médias enregistrent, en valeur nette, une baisse significative de - 4,6%

Plus en détail

Adrem Flash. E-newsletter 18 juin 2013. Investissements publicitaires - Avril 2013

Adrem Flash. E-newsletter 18 juin 2013. Investissements publicitaires - Avril 2013 (keur) (keur) Adrem Flash ONMEDIA Les investissements publicitaires de la période janvier-avril 2013 s élèvent à plus de 1.1 milliard d euros, soit 3% de moins que l an dernier. Évolution du total des

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Avis n 2014-0846 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 24 juillet 2014 sur le dossier tarifaire de La Poste reçu le 11 juillet 2014 relatif aux offres d

Plus en détail

Guide Opérationnel du Service de Relevé de Courrier

Guide Opérationnel du Service de Relevé de Courrier Guide Opérationnel du Service de Relevé de Courrier Sommaire Introduction... 1 Comment fonctionne le Service de Relevé de Courrier?...1 De quoi avez-vous besoin?...2 Quels types d envois pouvez-vous faire

Plus en détail

Pub radio, l efficience à la puissance CIM Cross Media

Pub radio, l efficience à la puissance CIM Cross Media Juin 2015 Pub radio, l efficience à la puissance CIM Cross Media CIM Cross Media en abrégé Efficiency = Radio Le CIM Cross Media permet désormais de combiner des médias différents pour produire, sous conditions

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2015

TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2015 LA REGIE DES ECRANS PREMIUM TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2015 APPLICABLES AUX SITES WEB, AUX APPLICATIONS SUR MOBILE ET TABLETTE ET AUX SERVICES DE TELEVISION DE RATTRAPAGE Applicables au 1er

Plus en détail

Repeat. Conjoncture publicitaire. aami. Février 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media

Repeat. Conjoncture publicitaire. aami. Février 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Repeat Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Conjoncture publicitaire Février 2015 aami Powered by L AAMi, «Association des Agences Media Indépendantes», regroupe les agences suivantes : Anacrouse,

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

Résultats du deuxième trimestre de 2008.

Résultats du deuxième trimestre de 2008. Résultats du deuxième trimestre de 2008. EMBARGO jusqu au 13 août 2008, 18h00 Genk, le 13 août 2008 Résultat net de 0,5 million d EUR (2,8 millions d EUR en 2007) Chiffre d'affaires de 57,6 millions d'euros

Plus en détail

Nace 2003 Ancienne description Nieuwe Nace 2008 Nouvelle description

Nace 2003 Ancienne description Nieuwe Nace 2008 Nouvelle description les chiffres clés DU secteur graphique EN 2011 edition 2012 L industrie graphique regroupe toutes les entreprises ayant pour activité : le prépresse, l impression et autres techniques de reproduction et

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Tabagisme et arrêt du tabac en 2010

Tabagisme et arrêt du tabac en 2010 Tabagisme et arrêt du tabac en 2010 Les bilans annuels du tableau de bord tabac (www.ofdt.fr) 1 donnent une vue synthétique de l évolution récente des principaux indicateurs liés au tabagisme, à la prise

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, (ci-après «l Autorité»)

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, (ci-après «l Autorité») Avis n 2015-0918 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 21 juillet 2015 sur le dossier tarifaire de La Poste reçu le 8 juillet 2015 relatif aux offres d envoi

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 Définitions Par communication d entreprise, on entend l ensemble des informations, messages et signaux que l entreprise émet,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010 EMBARGO 19 août 2010 à 7h30 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010 TRIPLEMENT DU RÉSULTAT D EXPLOITATION, À 29,8 MILLIONS D EUROS Roularta Media Group affiche, en dépit d une stabilisation du chiffre d affaires

Plus en détail

BAROMÈTRE INTERNET Bilan 2009 vs 2008. 5 février 10

BAROMÈTRE INTERNET Bilan 2009 vs 2008. 5 février 10 BAROMÈTRE INTERNET Bilan 2009 vs 2008 5 février 10 LA MESURE DU MEDIA INTERNET UN PARTENARIAT IAB-SRI-KANTAR PÉRIMÈTRE DE LA PIGE KANTAR MEDIA SUR LE WEB 2 LA MESURE DU MEDIA INTERNET UN PARTENARIAT IAB-SRI-KANTAR

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993 Dans un contexte marqué par un repli général des taux d intérêt (d une fin d année à l autre, les taux directeurs ont baissé de près de 300 points

Plus en détail

Transactional mail as part of your

Transactional mail as part of your March 22d, 2012 Transactional mail as part of your Media Banquet it works! Buy Way case by Ugo Setti Head of Commercial Buy Way Au Benelux, Buy Way est le leader du crédit à la consommation au niveau des

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 3 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

Newsletter. October 30, 2014. Dans ce numéro: CIM Cross Media : TV, magazines, better together

Newsletter. October 30, 2014. Dans ce numéro: CIM Cross Media : TV, magazines, better together Newsletter October 30, 2014 Dans ce numéro: CIM Cross Media : TV, magazines, better together Les ingrédients : CIM Cross media et un peu plus... 2 Optimisation du reach, du coût et de l efficacité... 5

Plus en détail

LA TÉLÉVISION. Les chaînes thématiques ralentissent la progression

LA TÉLÉVISION. Les chaînes thématiques ralentissent la progression CONTRIBUE À L ÉQUILIBRE DU MARCHÉ EN VALEUR BRUTE Sur le premier semestre 2013, la télévision cumule 4,9 milliards d euros de recettes brutes. Le média génère donc un surplus de +120,3 millions d euros

Plus en détail

Créations et disparitions des entreprises en France

Créations et disparitions des entreprises en France Créations et disparitions des entreprises en France Octobre 2012 L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr La croissance du tissu économique de moins en moins dynamique 8,6 millions de sièges

Plus en détail

Click & Post. Envoyez vos lettres recommandées en seulement quelques 'clicks'!

Click & Post. Envoyez vos lettres recommandées en seulement quelques 'clicks'! Click & Post Envoyez vos lettres recommandées en seulement quelques 'clicks'! www.clickandpost.be Qu'est-ce que 'Click & Post'? Le service Click & Post de Ricoh vous permet d imprimer, de préparer à l

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/02 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants du février 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail

Communication Permanente et Easy CP

Communication Permanente et Easy CP Communication Permanente et Easy CP I - COMMUNICATION PERMANENTE : OFFRE CLASSIQUE ARTICLE 1 - PRÉAMBULE 1.1 Applicabilité des conditions générales de vente Les présentes conditions générales de vente

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014 L Tableau de bord mensuel Juin 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France)

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Observatoire du rayonnement numérique Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Préambule Dans un marché français plutôt morose (-14,4% immatriculations sur le premier semestre 2012 source: Comité

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live

Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live Communiqué de presse 18/02/2013 Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live Canal+ Régie, France Télévisions

Plus en détail

Conclusions générales de l étude

Conclusions générales de l étude COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, jeudi 18 avril 2013 JCDecaux, Clear Channel et GfK Panel Services mènent une étude exclusive sur les effets de la publicité out-of-home pour les produits FMCG. Les campagnes

Plus en détail

Tarifs 2015 pour les entreprises

Tarifs 2015 pour les entreprises Tarifs 20 pour les entreprises Valables à partir du 0/0/20 Sommaire Envoi de lettres nationales 04 Envoi de Direct Mail et de toutes-boîtes 0 Envoi de lettres internationales 08 Réception de courrier 09

Plus en détail

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national 4 ème Journée du Capital Investissement Performance comparée des classes d'actifs au niveau national Décembre 2014 Rapport sur le Capital Investissement AMIC 2013 1 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE NATIONAL ET

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Une vision synthétique du marché immobilier résidentiel au Luxembourg Octobre 2015

Une vision synthétique du marché immobilier résidentiel au Luxembourg Octobre 2015 Une vision synthétique du marché immobilier résidentiel au Luxembourg Octobre 2015 Vous avant tout Édito Que vous soyez un particulier cherchant à s établir au Luxembourg ou voulant investir dans la pierre,

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Presse. Annexes 34 Demande de distribution en jour +2 34 Demande d agrément ou de modification 35

Presse. Annexes 34 Demande de distribution en jour +2 34 Demande d agrément ou de modification 35 Presse Presse adressée 1 1. Description et conditions à respecter pour un journal adressé et un écrit périodique adressé 1 2. Dimensions, poids & épaisseurs 2 3. Présentation des envois 2 4. Règles de

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Merci de mentionner «Source IREP FRANCE PUB 2013» Pour toute reproduction de ces résultats. Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Au 1 er semestre 2013, les recettes publicitaires nettes

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

Recette au voyage en repli : la pérennité de l offre menacée

Recette au voyage en repli : la pérennité de l offre menacée Recette au voyage en repli : la pérennité de l offre menacée Indicateur clé du transport public urbain, la recette par voyage ne cesse de se dégrader. Sur la décennie passée, elle s est contractée de 1,5

Plus en détail

Cette étude est disponible sur le lien suivant : http://www.axa.com/fr/presse/etudes/etude-internationale-petites-moyennesentreprises

Cette étude est disponible sur le lien suivant : http://www.axa.com/fr/presse/etudes/etude-internationale-petites-moyennesentreprises communiqué de presse Paris, le 20 décembre 2011 Etude AXA sur les petites et moyennes entreprises en 2011: une évaluation des préoccupations qui touchent actuellement ces entreprises dans 10 pays. Au-delà

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Internet, relais de croissance. Bilan 2008 vs 2007

Internet, relais de croissance. Bilan 2008 vs 2007 Internet, relais de croissance Bilan 2008 vs 2007 La mesure du media internet un partenariat IAB-SRI-TNS Périmètre de la pige TNS media intelligence sur le web tous les formats display incluant : - bannières

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 30 juillet 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,53 $, avec un ratio combiné de 92,9

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2013

TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2013 LA REGIE DES ECRANS PREMIUM TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2013 Applicables au 1er janvier 2013 www.canalplusregie.fr - 1 - CGV Ý RÉGIE 2013 - Applicables au 1er janvier 2013 SOMMAIRE Ý RÉGIE

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA PÉRIODE SE CLÔTURANT LE 30 SEPTEMBRE 2011 Compte tenu de la cession d Avis Europe, qui a pris effet le 3 octobre 2011, ce communiqué ne concerne que les

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

La promotion des films. Analyse en données brutes

La promotion des films. Analyse en données brutes La promotion des Analyse en données brutes Juillet 2007 Sommaire Synthèse... 3 Méthodologie... 5 1. Les en salles : plus de 80 % des bénéficient d une exposition publicitaire... 6 2. L affichage : support

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

QUELLE EST LA VALEUR DE VOTRE RÉPUTATION SUR LES MÉDIAS SOCIAUX?

QUELLE EST LA VALEUR DE VOTRE RÉPUTATION SUR LES MÉDIAS SOCIAUX? QUELLE EST LA VALEUR DE VOTRE RÉPUTATION SUR LES MÉDIAS SOCIAUX? QUI EST MESURE MÉDIA? - Des spécialistes en relations publiques qui mettent leur expertise au service de l évaluation des médias. -- Mesure

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire Rendez-vous de l Insee Elmostafa Okham Insee Pays de la Loire La situation économique au niveau national Page 2 En 2010, l économie française

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Veille Marketing Direct (Direct. Dafsa - Scan On Line

Veille Marketing Direct (Direct. Dafsa - Scan On Line Veille Marketing Direct (Direct Marketing Monitor) Dafsa - Scan On Line Que vous apporte Dafsa - Scan On Line? Une source d inspiration en termes de communication marketing direct lors de vos communications

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Avis n 2013-1147 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 10 septembre 2013 sur le dossier tarifaire de La Poste reçu le 31 juillet 2013 relatif aux offres

Plus en détail