Alain Pierre, La Chaîne de l Espoir 30 juin 2011, 9h-10h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alain Pierre, La Chaîne de l Espoir 30 juin 2011, 9h-10h30"

Transcription

1 Alain Pierre, La Chaîne de l Espoir 30 juin 2011, 9h-10h30

2 Qui sommes nous? Un acteur de santé engagé dans l accès aux soins des enfants de pays pauvres Un acteur du développement durable des systèmes de santé locaux Depuis 1988 Chirurgie spécialisée : réseau de professionnels de santé Présent dans 40 pays Programmes : Opérations chirurgicales d enfants en France ou dans leur pays Formation Construction d hôpitaux Urgences Actions d éducation 2

3 Budget annuel : 11 M Sources de financement : MD 7,1 M 55 % Partenariat 2,1 M 16 % Parrainage 1,6 M 12 % Institutionnel 1,2 M 9 % Legs 0,3 M 2 % Autres 0,7 M 6 % Total budget 13 M 100 % 3

4 La collecte de fonds et le MD 3 outils : BDD, MLG, TMK Bâtir une stratégie et un plan MD L optimiser 4

5 Prospection Fidélisation Successions Source : Antoine Vaccaro 5

6 C est le temps 1 de cette trilogie. Il s agit pour toute organisation de conquérir des donateurs, pour constituer le socle d une stratégie de collecte de fonds privés pérenne. La philanthropie est affaire de particuliers et non d entreprises. La constitution d une base de données de donateurs fidèles en est le principe premier. 6

7 La conquête de donateurs a un coût. C est une étape d investissement. Pour 1 euro dépensé on peut recevoir dans le meilleur des cas 2 euros, mais plus généralement 1 euro et trop souvent 0,5 euro. Mais sans prospection il n y a pas d économie du don 7

8 2e étape et étape centrale de la trilogie. On prospecte pour fidéliser, et on fidélise pour avoir des legs. Un fichier qui n est pas fidélisé représente une gabegie inadmissible pour l organisation La fidélisation constitue donc le moment de rentabilisation des stratégies de collecte de fonds 8

9 La rentabilisation des campagnes de collecte de fonds privées repose sur la fidélisation Pour 1 euro dépensé la moyenne des retours sur investissement va de 5 à 10 fois. Pour cela il est nécessaire d écrire à son fichier et d entretenir une relation régulière avec ses donateurs. Certaines organisations écrivent de 10 à 15 fois à leurs donateurs par an 9

10 L'accueil Le remerciement L'information La relance La récompense La récupération La proximité 10

11 La fidélisation impose le marketing direct Parce que la fidélisation utilise principalement les media du marketing direct, cette démarche s impose à l ensemble de la trilogie. Une règle de commerce précise : qu on ne fidélise bien un fichier que si on utilise en fidélisation les mêmes outils utilisés en prospection. 11

12 3 e temps de cette économie particulière du don, les successions représentent une part de plus en plus importante des ressources des associations et fondations Ce sont les ressources qui croissent le plus vite de nos jours, et ceci dans tous les pays occidentaux. Une croissance à 2, voire 3 chiffres 12

13 Les legs nécessitent une stratégie à part entière mêlant MD et relationnel Une équipe legs MD : information régulière (LI ) 13

14 Le ciblage de la population prospectée La possibilité d'argumenter les idées, les propositions La possibilité d'apprécier dans des délais courts la rentabilité de l'investissement Enfin, la fidélisation des correspondants 14

15 L outil majeur du MD On ne cesse d annoncer son déclin, mais le mailing reste le media qui optimise le mieux la trilogie des dons. Le mailing est le moyen de collecte de fonds majeurs, que ce soit en prospection, pour sa capacité à constituer des fichiers, qu en fidélisation pour entretenir la relation entre l association et ses donateurs. 15

16 La montée en puissance de cette forme de fidélisation est rendue nécessaire en raison d une plus fréquente sollicitation des donateurs par un plus grand nombre d associations. Aux ÉU 4/5e de la collecte de fonds est réalisée grâce au couple mailing/téléphone. Welcome call, appels anniversaire, réactivation, appels d urgence le téléphone est le media de la relation donateur par excellence 16

17 Annonce-presse ISA Asilage Télévision Internet Street Etc. 17

18 18

19 Le genre humain Ça me concerne personnellement Mon don éradique le problème Ne sert à rien 19

20 Le mal La victime Le héros Le bien 20

21 21

22 La BDD Le mailing Le télémarketing 22

23 Contient tous les donateurs : 1 don = donateur 3 tables : Coordonnées Actions Retours 23

24 Hétérogène : Anciens / nouveaux Grands dons / petits dons Donateurs fréquents Etc. Segmentation en groupes homogènes 24

25 Récence : date du dernier don Fréquence : sur une période donnée Montant : cumul sur une période donnée Récence : : don dans les 12 derniers mois : don dans les 12 mois précédents Etc. 25

26 Cible : prospection ou fidélisation PMF : fichiers prospectés, fichier interne segmenté Moment de la campagne : propice en fin/début d année Définir le message, rédaction Définir la forme Tests 26

27 27

28 28

29 29

30 30

31 31

32 Accroche pour donateurs actifs Votre présence généreuse à notre côté nous dynamise et nous encourage. Aujourd hui encore, nous avons besoin de vous. Heab, l enfant du Cambodge, doit être opéré du cœur en urgence Accroche pour donateurs inactifs Nous nous sommes un peu perdus de vue Retrouvons-nous pour sauver Heab, un petit Cambodgien dont le cœur menace d éclater. Il doit être opéré en urgence Accroche donateur 1 mailing par an Cette année encore, nous avons besoin de vous. Aidez-nous à sauver Heab, son cœur menace d éclater Sans intervention chirurgicale, l enfant du Cambodge ne survivra pas. 32

33 CODE SEGMENT NB ENVOIS COUT UNIT. DÉPENSES NB DONS % RECETTES BRUTES DON MOYEN RECETTES NETTES COUVERTURE M0806 ACTIFS , ,6% ,4 M INACTIFS , ,0% ,8 M INACTIFS PRIME , ,3% ,2 M INACTIFS PRIME NOUVEAUX , ,6% ,4 N FICHIER A , ,9% ,4 N FICHIER B , ,1% ,5 N FICHIER C , ,0% ,4 N FICHIER D , ,7% ,2 33

34 Fabrication : Planning/check-list Prestataire(s) 0,5 à 1 Fidélisation : 4 à 8 % Qq précautions : pression MK, qualité adresse Prospection : 1 à 2 % Difficile aujourd hui Tester les fichiers, ROI + LTV 34

35 Nom mailing : Code : Type : Pays : Date dépôt : SUJET PRESTATAIRE FAB CRÉATION RÉDACTION PMF FABRICATION-ROUTAGE SUIVI CLÔTURE Choix Dossier marketing : textes, photos Brief Devis, commande Rétroplanning Maquettage BAT créa BAT imprimeur Textes Ciblage, segmentation, perso Brief prestataire BDD Livraison du fichier adresses, brief perso BAT perso BAR Affranchissement Dépôt Poste Contrôle des pièges Gestion des retours donateurs Gestion des retours courriers Gestion stocks Facturation Bilan 35

36 Cible : prospection ou fidélisation PMF : fichiers prospectés, fichier interne segmenté Moment de la campagne Message argumentaire téléphonique Courrier de confirmation Tests : fichiers, argu 36

37 Production : Planning/check-list Prestataire 3 à 10 Fidélisation : 15 à 40 % Prospection : 5 à 15 % (+) relationnel, réactif (-) "intrusif" 37

38 Nom TMK : Code : Type : Ciblage : Dates : SUJET Choix Dossier marketing : textes, photos PRESTATAIRE Brief Devis, rétroplanning, commande CONCEPTION Argu et traitement objections RÉDACTION Lettres : FABRICATION - textes - maquettage - personnalisation Annexes : - fiche, photo + fabrication éventuelle - message enregistré Livraison fournitures : TDL, EP, ER, annexes, primes PMF Ciblage, segmentation Comptages, nb cu prévus, codes media Extraction Livraison fichier(s) adresses avec DE et repoussoir Brief État des fichiers, contrôle des fichiers finaux LANCEMENT Brief des téléacteurs SUIVI OPÉRATIONNEL Optimisation : - quali : pièges (tél., courriers), écoutes, retours/verbatim - quanti : stats quoti CLÔTURE Traitement fichiers retour Gestion stocks fournitures Facturation Bilan 38

39 Bâtir une stratégie et un plan d actions 39

40 Des campagnes de mailing et de télémarketing, en prospection et en fidélisation, des stats de campagne Un plan d actions, des stats globales Objectifs : Optimiser la collecte Développer les PA 40

41 BDD hétérogène Etude RFM les actifs donnent Ex. : mailing actifs 8 % mailing inactifs 2 % rentabilité inégale 1 re segmentation : actifs (55 000) / inactifs ( ) 41

42 conséquence : n écrire qu aux actifs MLG MLG MLG MLG Ex. : plis à 0,60 dépenses = 33 k 8 % de retours dons à 40 = 176 k Net = 143 k, couv = 5,3 cash Intérêt : exploiter ce segment rentable 42

43 Attrition du segment des actifs : DCD, radiés, NPAI désactivation au bout de 12 mois sans réponse ACTIFS INACTIFS DCD, RAD, NPAI 43

44 prospection réactivation Donateurs réactivés ACTIFS Nouveaux donateurs INACTIFS DCD, RAD, NPAI 44

45 Par mailing ou par téléphone ACTIFS Nouveaux donateurs Par vague (période propice) ou en continu (répartition des dépenses) 45

46 Mailing : laborieuse Téléphone : efficace mais coûteuse Donateurs réactivés ACTIFS INACTIFS 46

47 PROSP PROSP Nouveaux donateurs ACTIFS MLG MLG MLG MLG RÉACT Donateurs réactivés cash 47

48 Nb dons pour 100 relances 80 % des dons en 2 semaines Courbe de remontée normalisée 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 6/3 8/3 10/3 12/3 14/3 16/3 18/3 20/3 22/3 24/3 26/3 28/3 30/3 1/4 3/4 5/4 7/4 9/4 11/4 13/4 15/4 17/4 19/4 21/4 23/4 25/4 27/4 29/4 1/5 3/5 Temps Rythme d appel adopté : mensuel ACTIFS 48

49 Grande période de générosité Mobiliser tous les donateurs actifs et une grande partie des inactifs (jusqu à 48 mois) Octobre : lettre d info Novembre-décembre : mailing + relance téléphonique 49

50 PROSP PROSP Nouveaux donateurs POST-MAILING DE FIN D ANNÉE ACTIFS MLG MLG MLG MLG RÉACT Donateurs réactivés cash 50

51 51

52 donateurs en PA, soit 27 % des donateurs actifs à un an (76 000) 2,8 M, soit 40 % des 7 M de collecte Une forte progression : 400 PA il y a 5 ans Attrition encore faible : stable depuis 3 ans autour de 3 % 52

53 Prospection téléphonique : Appel : cas d enfant Tél. : argu PA, repli don Courrier : confirmation + fiche association Résultats : 10 % de don 2 % de PA Couverture garantie à 1 PNC, PNC2 Tests d optimisation équilibre fragile 53

54 Ex. calcul couverture : Nb contacts utiles Coût unitaire 4 Dépenses Total dépenses Nb PA 20 Tx remontée 2 % PAM 5 Total PA sur 12 mois Nb dons 100 Tx remontée 10 % DM 30 Total dons Recettes brutes Recettes nettes 200 Taux couverture 1,05 54

55 Généralisation du message PA sur tous les supports de com : Mailing Lettres d info RF Internet Etc. 55

56 Campagnes dédiées TMK : conversion PA Mailing : appel sur cas d enfant Post-mailing tél. : offre PA, repli don Évent. courrier de confirmation Cibles : donateurs actifs jusqu à 15 mois, nouveaux et consolidés et Résultats : 12 à 25 % de dons 2 à 6 % de PA Contrôles : ROI Pas de perte de valeur donateur Sur tous les segments 56

57 Règles générales : Arrêt des échanges Arrêt des (sur)sollicitations Ne pas sous-solliciter relationnel : le donateur en PA est entré dans un autre type de rapport avec l association 57

58 Utiliser tous les outils à dispo : Mailing Télémarketing Internet Service donateurs Événements Lettre d info Reçu fiscal Etc. 58

59 Chaque point de contact est l occasion de dérouler un argumentaire général : Valoriser, remercier Justifier de l utilisation de l argent en donnant des nouvelles Recueillir leurs avis, suggestions, témoignages Proposer l upgrade En repli, proposer de faire un don importance des RH et de leur appropriation du concept et de ses arguments : service donateurs, TA, CR 59

60 Le schéma général du programme de fid : COURRIER : 3 lettres d info par an 1 RF TMK : 1 campagne d upgrade 1 à 2 campagnes de réactivation 60

61 Composition Lettre d accompagnement : merci, introduction LI, upgrade ou don LI : bonnes nouvelles : enfants opérés, actions sur le terrain ce que nous avons fait grâce à vous Aller plus loin : étiquettes, calendrier, DVD sous 2 formules, proposition de dialogue Juin + appel upgrade : 1 % d upgrade de 30 % du montant Décembre + don exceptionnel : 5 %, DM 53 61

62 62

63 Récapitulatif, en début d année Composition : Partie texte de remerciement Partie RF Partie mémo Appel au don exceptionnel pour Haïti avec une mini-lettre d info : bons résultats 7 %, DM 56 63

64 64

65 Segmenter : Exclure : les PA récents, les upgradés récents Ceux qui ont déjà upgradé / jamais Etc. TMK en post-mailing de la lettre d info Résultats : 50 à 60 % d upgrade, 15 à 25 % du montant C est l un des points centraux de la fidélisation 65

66 Les PA augmentent, l attrition aussi Rappel : chaque contact avec un PA est une potentielle prise de conscience du PA, du montant d où perte de PA mais c est la règle du jeu! 66

67 Gestion des fins de PA RF FP permet de clôturer le dossier avec le donateur, surtout si DCD, évite le mailing RF Format du RF : lettre, RF, formulaire PA (!) Qu en faire? Sollicitation mailing, ? Très utile qualifier l arrêt du PA : resollicitable, non-resollicitable 67

68 68

69 Réactivation PA par TMK : Mailing Post-mailing : argu PA, repli don Courrier de confirmation avec formulaire Résultats : 10 % reprises, 10 % dons ponctuels 69

70 RF + mini-lettre d info Lettre d info juin Lettre d info déc. TMK Upgrade TMK Réactivation TMK Réactivation 70

71 Rappeler les coordonnées, inviter au dialogue newsletter, programme de sollicitations online, appel aux dons exceptionnels Téléphone : alerte media (type reportage télé), par automate d'appel Retours donateurs : taux de plaintes quasi-nuls 71

72 Les PA augmentent, la gestion devient plus importante : Changements : mt/pér, coor bancaires Doublons Arrêts Rejets Etc. adapter et faire évoluer son service donateurs 72

73 Stats hebdo ou mensuelles sur donateurs actifs 00-12, sur 12 mois glissants Non-PA PA Total Proportion PA Quantité % Collecte 4,2 M 2,8 M 7 M 40 % PAM mens. : 11,1 PAM annuel : attrition : 3 % + ratios de chaque campagne et ROI 73

74 Manque de recul : potentiel de conversion, attrition Techniques non utilisées : Street Internet PA par CB Événements Etc. 74

75 Investissement trésorerie mener en // avec campagnes classiques Surveiller le ROI Chiffres types de fidélité N+1 : 90-95% pour les PA % pour les donateurs ponctuels 75

76 ,00 300,00 250,00 200,00 150,00 Hypothèses : PA 5 / M Attrition N+1 = 10%, puis 6% Recrutement 85 Dépenses annuelles < 5 100,00 50,00 0,00-50,00-100,00-150,00 Cumul recettes Résultats net Cumul dépenses sans attrition Cumul dépenses Cumul recettes sans attrition Résultats nets sans attrition 76

77 Faire progresser les PA Développer un vrai relationnel avec eux Ex. : organisation de réunion/d événements, animation d un club 77

78 PROSPECTION P.A. PAR TÉLÉPHONE Nouveaux donateurs POST-MAILING DE FIN D ANNÉE ACTIFS Nouveaux PA PA MLG MLG MLG MLG TMK CONVERSION PA RÉACT Convertis PA Donateurs réactivés cash 78

79 Code media Fichier Qté Coût unit Dép Nb dons Recettes N ABC ,85 Tx remonté e Don moyen Recettes nettes Couvertu re Stats intermédiaires en télémarketing : taux de promesse et taux de concrétisation En prospection tél. PA : durée d amortissement Analyser les résultats à chaque campagne Coût brut Coût net acquisitio acquisitio n n 8 500, , ,95% 36 0,8 43,59 7,59 79

80 Nb et taux d actifs dans la BDD Nb de nouveaux et origines Part de collecte générée par les «bons» donateurs (grands donateurs, donateurs très fidèles) Somme mobile de collecte sur 12 mois Nb de PA, collecte extrapolée sur 12 mois Recettes brutes et nettes, dépenses, ratio D/R permet aussi les remontées à la direction 80

81 Merci Discussion 81

«Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE

«Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE L outil téléphone dans votre stratégie de marketing direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présentation de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

Comment gérer et enrichir son fichier clients, pour gagner en efficacité commerciale. 13 juin 2014 CCI de Tours Christophe Chéneau

Comment gérer et enrichir son fichier clients, pour gagner en efficacité commerciale. 13 juin 2014 CCI de Tours Christophe Chéneau Comment gérer et enrichir son fichier clients, pour gagner en efficacité commerciale 13 juin 2014 CCI de Tours Christophe Chéneau Sommaire : Créer et alimenter son fichier clients dans le respect des obligations

Plus en détail

Transformer vos alumni en donateurs grâce au marketing, c'est possible! Delphine Baron Fondation Telecom David Alonso - Faircom Paris

Transformer vos alumni en donateurs grâce au marketing, c'est possible! Delphine Baron Fondation Telecom David Alonso - Faircom Paris Transformer vos alumni en donateurs grâce au marketing, c'est possible! Delphine Baron Fondation Telecom David Alonso - Faircom Paris 1. INTRODUCTION Transformer vos alumni en donateurs grâce au marketing,

Plus en détail

La gestion du fichier client. 04/12/2013 Le marketing en soutien aux forces de vente

La gestion du fichier client. 04/12/2013 Le marketing en soutien aux forces de vente La gestion du fichier client 1 Le Marché Mes prospects Abordable Fidélisation Ma clientèle Bon marché Prospection Coûteux Publicité 2 Publicité Prospection Fidélisation Publicité Presse Annonces Internet

Plus en détail

Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft

Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft marketing service Marketing Service c est 3 offres pour fidéliser, développer votre notoriété et augmenter votre chiffre d affaires rapidement

Plus en détail

Le téléphone, le renouveau d un outil traditionnel au service d une stratégie de collecte relationnelle

Le téléphone, le renouveau d un outil traditionnel au service d une stratégie de collecte relationnelle 29 juin 2012 Le téléphone, le renouveau d un outil traditionnel au service d une stratégie de collecte relationnelle Olivier Loock, les petits frères des Pauvres Alexis Poniatowski, adfinitas 1 1. Rencontre

Plus en détail

Etude de cas. Acteur incontournable du marketing direct spécialiste des problématiques B to B. Christophe de Larquier, Dirigeant de Combbase

Etude de cas. Acteur incontournable du marketing direct spécialiste des problématiques B to B. Christophe de Larquier, Dirigeant de Combbase Etude de cas Acteur incontournable du marketing direct spécialiste des problématiques B to B «Dans un contexte très concurrentiel, nos clients doivent optimiser leur contact avec le prospect grâce à une

Plus en détail

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présenta%on de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Sommaire : Quelques idées reçues à tailler en brèche dès maintenant Le préalable à toute action soignez chaque jour

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1 TECH MARKETING Rapidité Efficacité Puissance 1 Concevoir un e mailing efficace Qui a déjà tenté l expérience? 2 Historique de le l e mailing Reprise du mailing (substitution de la boîte physique) Apparition

Plus en détail

Rapport de gestion 2010-2011

Rapport de gestion 2010-2011 1 Rapport de gestion 2010-2011 Le mot du trésorier Au 30 juin 2011, les emplois de l exercice de la Fédération Française de Cardiologie se sont montés à plus de 9,302 millions d euros. Grâce à la poursuite

Plus en détail

Dataquality Traitement et gestion de bases données, les bonnes pratiques la Data Globale

Dataquality Traitement et gestion de bases données, les bonnes pratiques la Data Globale by Clic et Site #emday2014 Dataquality Traitement et gestion de bases données, les bonnes pratiques la Data Globale Exemple 1 De : SNCF Fidélité - Programme Voyageur web_fidelite@sncf-fidelite.com Exemple

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Présentation de l outil

Présentation de l outil Présentation de l outil Communiquer en temps réel avec vos clients Solutions SMS, marketing mobile, numérique et social 1 Notre offre Application web paramétrable pour l envoi et la réception de SMS personnalisés

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

PACK 2015 BANQUE ASSURANCE. Avril 2015

PACK 2015 BANQUE ASSURANCE. Avril 2015 PACK 2015 BANQUE ASSURANCE Avril 2015 1/ PACK BANQUE ET ASSURANCE / AVRIL 2015 Vous souhaitez? CONQUÉRIR DE NOUVEAUX CLIENTS En développant l acquisition multicanale tout en vous appuyant sur une connaissance

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait

Plus en détail

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous?

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? La véritable solution qui valorise vos données clients et fait évoluer votre image Etudes Recettes pour mesurer votre image,

Plus en détail

ASSURER UN SUIVI COMMERCIAL

ASSURER UN SUIVI COMMERCIAL ASSURER UN SUIVI COMMERCIAL Afin de véhiculer une bonne image à son portefeuille de clients et à continuer son travail lié à la notoriété, il est important que le commercial respecte les engagements qu

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre

Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre C est quoi le marketing direct? Pourquoi est-ce la technique la plus adaptée? Comment la mettre en œuvre? Comment créer des documents efficaces?

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS Lorsque la conjoncture économique est plus dure, l'entreprise ne peut plus se permettre de gérer approximativement ses prospects et ses clients. Chaque dossier

Plus en détail

La satisfaction client

La satisfaction client Evénement Business La satisfaction client Exploiter à 100 % son capital client Doper ses ventes 12 Juin 2012 La satisfaction client Comment exploiter à 100 % son capital client? Comment doper ses ventes?

Plus en détail

Comment initier et réussir votre collecte quels que soient vos moyens

Comment initier et réussir votre collecte quels que soient vos moyens Comment initier et réussir votre collecte quels que soient vos moyens Comment se lancer avec succès dans la collecte de fonds? Comment la développer? Du discours de conviction à la définition de ses objectifs

Plus en détail

«L E-MAIL MARKETING» Comment réussir vos campagnes d acquisition par email

«L E-MAIL MARKETING» Comment réussir vos campagnes d acquisition par email «L E-MAIL MARKETING» Comment réussir vos campagnes d acquisition par email Jeudi 27 juin 2002 1 France Loisirs 1er club de livres au monde 4 millions d adhérents 200 boutiques 20 millions de catalogues

Plus en détail

Comment accroître votre CA?

Comment accroître votre CA? Comment accroître votre CA? L objectif de PREMIUM : L'optimisation de la démarche commerciale PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56 - Fax: 04.50.67.51.49 E-mail: marc.neyrand@premium-synaction.com

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE STRATÉGIE. Séminaire du 26 avril 2011

QU EST-CE QU UNE STRATÉGIE. Séminaire du 26 avril 2011 QU EST-CE QU UNE STRATÉGIE DE COLLECTE DE FONDS? Séminaire du 26 avril 2011 UN APERÇU DE LA STRATEGIE Séminaire du 26 avril 2011 LA STRATÉGIE, C EST STRATÉGIQUE La stratégie de collecte de fonds doit être

Plus en détail

Comment gagner en performance commerciale en passant vos outils métiers au numérique? Mardi 26 janvier 2016 09:00-11:00

Comment gagner en performance commerciale en passant vos outils métiers au numérique? Mardi 26 janvier 2016 09:00-11:00 Comment gagner en performance commerciale en passant vos outils métiers au numérique? Mardi 26 janvier 2016 09:00-11:00 Etat des lieux Constat Vers une transformation numérique de votre entreprise Nouveaux

Plus en détail

PROSPECTION LES 5 DIMENSIONS A MAITRISER 2005 2012 L HISTOIRE D UNE RECONQUETE

PROSPECTION LES 5 DIMENSIONS A MAITRISER 2005 2012 L HISTOIRE D UNE RECONQUETE PROSPECTION LES 5 DIMENSIONS A MAITRISER 2005 2012 L HISTOIRE D UNE RECONQUETE Roland Raymond Directeur fundraising Emmanuelle Lamaison Responsable marketing direct DEFINITIONS Prospecter : v. tr. (1864

Plus en détail

Etude de cas. Spécialiste du courtage en assurances depuis 45 ans et conseiller en plan média fichiers

Etude de cas. Spécialiste du courtage en assurances depuis 45 ans et conseiller en plan média fichiers Etude de cas Spécialiste du courtage en assurances depuis 45 ans et conseiller en plan média fichiers «L avantage de LaMég@baseB2B? Des critères de sélection plus nombreux et plus précis, qui nous permettent

Plus en détail

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC 7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC SOMMAIRE EDITO... 3 1. Visez à décrocher des ventes récurrentes... 5 2. Envoyez des newsletters ciblées... 6 3. Ciblez selon des critères géographiques... 8 4.

Plus en détail

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS Département CRM PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans

Plus en détail

Les fichiers, quels enjeux?

Les fichiers, quels enjeux? COLLOQUE GENEROSITE DES CATHOLIQUES ET RESSOURCES DE L EGLISE Les fichiers, quels enjeux? Présentation par Frédéric Sudres 1 La question de l échange de fichiers dans l église fait débat La crainte des

Plus en détail

Le Mailing, votre solution

Le Mailing, votre solution AFConsulting Web Services, Intégrateur de solutions Web Newsletter N 001/OCT 2010 Réalisation et relookage Site web, Mailing, Webmarketing, SMS, Formation Particuliers & Entreprises, Certifications (Formation

Plus en détail

Les bénéfices du télémarketing pour booster votre business. Jeudi 23 avril 2009

Les bénéfices du télémarketing pour booster votre business. Jeudi 23 avril 2009 Les bénéfices du télémarketing pour booster votre business Jeudi 23 avril 2009 Les intervenants Editus Data Hélène Backes Conseillère Commerciale LDL Connect Elena Fartas Administrateur Délégué SIT Group

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

EBOW DESCRIPTION APPLICATIVE

EBOW DESCRIPTION APPLICATIVE EBOW GESTION COMMERCIALE DEDIEE A LA VPC/VAD ET A L E COMMERCE DESCRIPTION APPLICATIVE Pour toute question, contactez Jean François HOLLNER au 03.88.77.76.00 ou par mail sur jhollner@itl.fr GESTION DES

Plus en détail

TRAITEMENT DE VOS PLIS NON DISTRIBUÉS (PND)

TRAITEMENT DE VOS PLIS NON DISTRIBUÉS (PND) TRAITEMENT DE VOS PLIS NON DISTRIBUÉS (PND) OPTIMISEZ LE BUDGET ET LE ROI DE VOS CAMPAGNES DE COMMUNICATION marketing opérationnel et relation client Marketing Promotionnel Marketing Relationnel Marketing

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

L Agence Marketing de vos Projets

L Agence Marketing de vos Projets L Agence Marketing de vos Projets Présentation 2011 Etudes Marketing & Marketing Direct Pierre Souillard Marketing Manager + 33 (0)6 11 73 06 57 Sommaire Etudes Marketing Marketing Direct L'Agence Marketing

Plus en détail

Le catalogue des stages

Le catalogue des stages Le catalogue des stages 2014 Sommaire «Le télé conseil bienveillant».. Page 3 «La télévente bienveillante en B to B» Page 6 «La télévente bienveillante en B to C» Page 9 «La téléprospection en action,

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Mesurer son ROI Partie 2

Mesurer son ROI Partie 2 Mesurer son ROI Partie 2 Optimisation et Fidélisation Emmanuelle DAHAN - Trafic Manager Oxatis Denis FAGES - Directeur du site www.chacunsoncafe.fr Journées Oxygène 13 et 14 mai 2011 Sommaire Rappel des

Plus en détail

TD3 Gestion de la relation clientèle

TD3 Gestion de la relation clientèle TD3 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Rappel des consignes du travail Choisissez un secteur d activité particulier et collectez au moins 5 supports communicationnels de MD dans

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Comment optimiser vos budgets. de télécommunications et. d affranchissement?

Comment optimiser vos budgets. de télécommunications et. d affranchissement? Comment optimiser vos budgets de télécommunications et d affranchissement Partie 1 : Affranchissement Pourquoi Coriolis et Neopost 2 fournisseurs de services B2B Des interlocuteurs identiques (Achats Services

Plus en détail

CDC 14 Pack vendre +

CDC 14 Pack vendre + CDC 14 Pack vendre + COMPOSITION DU PACK : Durée : 100 heures, soit 91 heures en collectif et 9 heures en accompagnement individuel. TC 14/1 - Faire connaître son entreprise : 14 heures Objectifs : choisir

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi 1- L instruction de vos demandes de subventions pour 2016 Pour 2016, le dossier complet, accompagné des pièces justificatives, doit être retourné avant le 15 octobre

Plus en détail

L éditique, une activité transverse dans l entreprise

L éditique, une activité transverse dans l entreprise JJ / MM / AAAA L éditique, une activité transverse dans l entreprise >> Intervention d Arnaud Navarro Responsable Editique chez un Fournisseur d accès à Internet Conférence ATEP / XPLOR 20 novembre 2008

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION Les étudiants sont engagés dans les missions, soit : - avec des responsabilités directes et complètes d exécution - avec un rôle d observateur

Plus en détail

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Votre bulletin d information quotidien. Votre solution pour chaque service. Prenez des décisions plus avisées pour développer

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

RELATION CLIENT, E-MAILING,

RELATION CLIENT, E-MAILING, RELATION CLIENT, E-MAILING, PROSPECTION, SITE WEB... : COMMENT NE PAS ALLER TROP LOIN? La loi Informatique & Libertés : contraintes et opportunités pour les entreprises 8 novembre 2012 FILS CONDUCTEURS!

Plus en détail

20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel.

20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel. 20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel. OPTIMISATION DES PERFORMANCES VAD STRATEGIE ET PLANS D ACTION POSITIONNEMENT MARKETING ELABORATION DES PLANS DE CAMPAGNE VAD EXPERTISE

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE Présentation de la formation et proposition de progression pédagogique La transformation du baccalauréat Vente Représentation en baccalauréat professionnel Vente a induit

Plus en détail

Organiser et exploiter le fichier Clients

Organiser et exploiter le fichier Clients G Organiser et exploiter le fichier Clients Définition La GRC est l'ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC)

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Questions abordées 1) Définition du Class Gift 2) Quelles conditions réunir pour lancer et structurer un Class

Plus en détail

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour Sommaire : 1-Cianéo : Grandir Ensemble... p3 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options... p5 3-Cianéo : Vous n êtes pas seul... 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour...

Plus en détail

Nouveau : A la recherche d un outil de communication. 100% efficace? La carte pour le contact, le mailing pour l impact!

Nouveau : A la recherche d un outil de communication. 100% efficace? La carte pour le contact, le mailing pour l impact! Nouveau : A la recherche d un outil de counication 00% efficace? La carte pour le contact, le mailing pour l impact! Principe : Le mailing pour l impact! La carte pour le contact! Mail Mail Card Un mailing

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ;

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ; Chap 16 : L élaboration des plans de prospection et de fidélisation I. Le plan de prospection A. Les outils de prospection 1. Le fichier client Le fichier clients est la base de toute prospection réussie.

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11 Avant-propos à la 7 e édition... VII Première partie Les types de communication et leurs modes de fonctionnement... 3 Chapitre 1 La diversité et la pertinence des modes de communication... 5 Section 1

Plus en détail

FIDELISER LES CLIENTS GRACE A DES OUTILS ADAPTES

FIDELISER LES CLIENTS GRACE A DES OUTILS ADAPTES FIDELISER LES CLIENTS GRACE A DES OUTILS ADAPTES Ville -Date 20/02/2013 1 Sommaire Sur Internet personne ne passe devant votre boutique! Il est donc indispensable de mettre en place des outils pour garder

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

KDP DATA. Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données,

KDP DATA. Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données, KDP DATA Solutions de marketing direct Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données, Sommaire E-marketing direct & location d adresses Campagne

Plus en détail

MINI-GUIDE DE DECOUVERTE PREMIERS PAS AVEC ZOHO CRM POUR LE SPECTACLE. Le Cycle de la Diffusion

MINI-GUIDE DE DECOUVERTE PREMIERS PAS AVEC ZOHO CRM POUR LE SPECTACLE. Le Cycle de la Diffusion MINI-GUIDE DE DECOUVERTE PREMIERS PAS AVEC ZOHO CRM POUR LE SPECTACLE Le Cycle de la Diffusion Opportunité Suivi des propositions, des contrats et de la production Historique de toutes les négociations,

Plus en détail

Transformer ses visiteurs

Transformer ses visiteurs Transformer ses visiteurs en clients Oloron 26/11/2009 1/ Acquisition de trafic 2/ Augmentation du taux de transformation 3/ Fidélisation de vos clients 4/ Développer sa clientèle Transformer ses visiteurs

Plus en détail

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS Table des Matières Table des matières 1. DEUX TYPES DE CAMPAGNES SMS... 3 1.1. ALERTE INFORMATIONS SUR LES MANIFESTATIONS... 3 1.2. LE COUPONING...

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Licence ProDon standard

Licence ProDon standard LIICENCE ET MODULES DIISPONIIBLES Le logiciel ProDon existe depuis 1992. Comme il est utilisé par des fondations et des organismes de toutes envergures, plusieurs modules ont été développés pour combler

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

Partis de peu, nous avons triplé nos dons en deux ans! Julien Chatard, responsable du développement MdM Suisse

Partis de peu, nous avons triplé nos dons en deux ans! Julien Chatard, responsable du développement MdM Suisse 1 1 Partis de peu, nous avons triplé nos dons en deux ans! Julien Chatard, responsable du développement MdM Suisse 2 2 HISTOIRE, VALEURS ET SPECIFICITES 3 3 HISTORIQUE» LES ANNÉES 1980 : URGENCE LÀ-BAS,

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Gestion du cycle de vie du projet

Gestion du cycle de vie du projet Gestion du cycle de vie du projet Prospection, services et suivi Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Cycle de vie du projet d investissement P.Henry, ANIMA, 2011 inmed-anima 2011 2 Plan

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

PRESENTATION DU SERVICE MARKETING. Vendredi 3 Octobre 2014. Une collecte 2013 de 33.397.014

PRESENTATION DU SERVICE MARKETING. Vendredi 3 Octobre 2014. Une collecte 2013 de 33.397.014 PRESENTATION DU SERVICE MARKETING Vendredi 3 Octobre 2014 Une collecte 2013 de 33.397.014 30 juillet 2015 Profil donateur : 35-55 ans 1 newsletter par mois Web-Marketing 12 millions d email envoyés par

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

Fidéliser ses clients

Fidéliser ses clients Marketing stratégique Fidéliser ses clients Connaître et évaluer sa clientèle (BDD...) Optimiser le service clients CRM et e-crm : les facteurs clés Mardi 20 et mercredi 21 janvier 2009 DE L INFORMATION

Plus en détail

Optimiser l impact de son site avec. Nantes, le 23-09-2009

Optimiser l impact de son site avec. Nantes, le 23-09-2009 Optimiser l impact de son site avec Nantes, le 23-09-2009 1 Préambule 14/11/2008 = Nouvelle version de Google Analytics nouvelle interface (accès + rapide à l info), création de rapports personnalisés

Plus en détail

agence de communication

agence de communication agence de communication agence de communication L agence Créée en 2004, notre agence de communication est spécialisée dans les domaines de l internet, le marketing direct et l imprimerie, et compte à ce

Plus en détail