Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes"

Transcription

1 Auto-consommation des Energies renouvelables Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes 1

2 Etat des lieux Chaleur renouvelable : en auto-consommation Solaire Thermique : production d eau chaude à l aide de capteur solaire Biomasse : chaufferie + réseau de chaleur Electricité renouvelable : souvent injecté sur le réseau électrique et valorisée via un tarif d achat Solaire Photovoltaïque : production d électricité par un semiconducteur déséquilibré par un photon Eolien : turbine entrainée par le vent Energies marines : turbine entrainée par le vent, les courants marins Co-génération : production mixte de chaleur et électricité 2 ADEME

3 Certaines EnR sont déjà compétitives (ex : EnR électriques) Coût de revient (c /kwh) Source : ADEME,

4 Les EnR ont des courbes d apprentissage logiques Source : Grubler, 2010 Source : BSW-Solar, 2013 Le nucléaire : plus on en installe, plus il coûte cher! Le photovoltaïque : plus on en installe, moins il coûte cher! 4

5 Réussir à concilier: Le développement des filières ENR Visibilité de la mesure Simplicité de la mesure Incitativité de la mesure Un impact sur la CSPE amoindri, Tout en limitant l impact des ENR sur le réseau, Enjeux de l autoconsommation / autoproduction En privilégiant le déplacement des consommations pour une meilleure corrélation avec la production Le soutien à l autoconsommation = une mesure de soutien pour relancer les ENR électrique, accompagnée de dispositions pour minimiser l impact réseau 5

6 Autoconsommation: de quoi parle-t-on? Taux d autoconsommation = part de la production consommée sur place = production consommée sur site / production totale Taux d autoproduction = part de la consommation autoproduite = production consommée sur site / consommation totale Taux de couverture = production totale / consommation totale du site ~ bilan annuel en énergie Source HESPUL 6

7 Profil de consommation d un hypermarché Source ERDF Profil de consommation d un immeuble de bureaux Source EDF Etude de cas: cas tertiaire/industriel taux d autoconsommation très élevé Annulation de la pointe d injection Potentielle baisse de la pointe de soutirage taux d autoconsommation élevé Baisse de la pointe d injection Baisse de la pointe de soutirage 7

8 Appel à projets Utilisation dynamique des énergies renouvelables 8

9 AAP Utilisation dynamique des ENR Appel à projet «Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment» ( ) Nadège NOISETTE Sandrine METIER Pour les projets de développement d électricité renouvelable dans au moins 2 bâtiments comme suit : En optimisant au maximum les performances des installations d énergie renouvelables mises en place. En mutualisant les équipements de production d électricité renouvelable. En auto-consommant l énergie par les bâtiments. Un moyen de stockage pourra être envisagé s il permet de lisser la courbe de charge des bâtiments. En répondant de manière adaptée aux besoins électriques spécifiques et non spécifiques des bâtiments et limiter ainsi les pics de consommation sur le réseau de distribution. 9

10 AAP Utilisation dynamique des ENR Cibles de l appel à projet (tous les maîtres d ouvrage à l exclusion des particuliers) Le projet doit présenter au moins 2 bâtiments ayant des usages (habitation, bureaux, industriels, agricoles ) différentes et donc des besoins électriques complémentaires dans le temps. Ex : Développement de toitures photovoltaïques et d éoliennes pour un bâtiment tertiaire et un immeuble de logements sociaux collectifs. A l aide d un micro-réseau dynamique, la production d électricité photovoltaïque et éolienne pourrait alimenter les bureaux la journée et des besoins en logements décalés en journée comme l ECS ou le lavage. La production éolienne nocturne servira principalement aux besoins des logements. 10

11 AAP Utilisation dynamique des ENR 11

12 AAP Utilisation dynamique des ENR 12

13 AAP Utilisation dynamique des ENR 3 sessions programmées sur /06/ /02/ /09/2016 Modalités financières 1. Aide à la réalisation d une étude technico-économique montrant la faisabilité du projet. Financement à 70 % maximum de son montant avec un plafond d aide de Aides aux investissements issus de l étude. 40 % du montant de leur surcoût par rapport à une solution de référence avec un plafond d aide de

14 Exemples en Bretagne 14

15 L'expérimentation menée par Morbihan énergies sur le bâtiment Kergrid a pour objectifs de : - valider techniquement les équipements et l'instrumentation numérique, Morbihan Energie - faire progresser la réglementation pour permettre à quiconque de produire localement, d auto-consommer cette production et de vendre le surplus, - bâtir un modèle économique performant dans lequel le kwh d'énergie locale n'est pas plus coûteux que le kwh acheté. Ce modèle économique doit tenir compte de la saisonnalité de la production et surtout de la consommation. 15

16 16

17 Habitat 29 Ile de Sein : Photovoltaïque et éolien Besoins électriques des logements sociaux et de l école municipale Smart grid Concarneau : Photovoltaïque et éolien Besoins des parties communes de logements sociaux et commerces Smart grid 17

18 Ex de démarches participatives Biocoop Melesse Toiture photovoltaïque de 2000m2 Auto-consommation Financement citoyen Bretagne Energie Citoyenne : Création d une SAS pour louer des panneaux photovoltaïques à des collectivités locales dans un modèle d'autoconsommation Réseau Taranis : Mise en réseau des porteurs de projets participatifs 18

19 Nadège ADEME

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION Comment financer les projets de performance énergétique Les aides ADEME et Région ADEME : Marie-Pierre Meillan Aides à la décision Aide à la décision Pour les

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2015-2016. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2015-2016. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2015-2016 Règlement 1/10 En résumé, pour participer : Si vous avez un projet de développement d électricité

Plus en détail

Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives?

Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives? Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives? BE POSITIVE Conférence PV-NET Marine JOOS 6 mars 2015 1 Sommaire Quelques fondamentaux Décrypter le rapport DGEC Conclusions 2 Les indicateurs

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

AG du 18 juin 2014. http://www.bretagne-energies-citoyennes.org

AG du 18 juin 2014. http://www.bretagne-energies-citoyennes.org AG du 18 juin 2014 http://www.bretagne-energies-citoyennes.org Bilan année 2013-2014 2 Rapport moral : Une année de transition Rapport financier Vote des résolutions et élection au Conseil d'administration

Plus en détail

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE Introduction Dans un contexte où le système de soutien actuel au photovoltaïque incite à injecter sur le réseau la totalité

Plus en détail

Alimentation Électrique Autonome (AEA)

Alimentation Électrique Autonome (AEA) Alimentation Électrique Autonome (AEA) SIREA Création en 1994 32 employés en France 2 filiales au Burkina Faso et à Madagascar, 2 représentations commerciales au Maroc et au Vietnam Interventions dans

Plus en détail

Enercoop. éthique et écologique

Enercoop. éthique et écologique Enercoop Fournisseur d'électricité éthique et écologique L'ouverture du marché Création d'un marché européen de l'énergie Ouverture aux professionnels puis aux particuliers (2007) PRODUCTION TRANSPORT

Plus en détail

KERGRID PRESENTATION DESCRIPTION DU SITE CARACTERISTIQUES DU BATIMENT LE SMART BUILDING EN BREF

KERGRID PRESENTATION DESCRIPTION DU SITE CARACTERISTIQUES DU BATIMENT LE SMART BUILDING EN BREF DESCRIPTION DU SITE Opération : construction neuve Usage : bâtiment de bureaux Maître d ouvrage : Syndicat Départemental d Energies du Morbihan Date de livraison : 2013 Adresse : 27 rue de Luscanen 56010

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Photovoltaïque et autoconsommation

Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation Rencontres energivie.info 2013 Gautier Perrin Programme de la table ronde Photovoltaïque et autoconsommation : principe / avantage / perspective Gautier PERRIN Région

Plus en détail

investissement territorial dans les projets photovoltaïques

investissement territorial dans les projets photovoltaïques investissement territorial dans les projets photovoltaïques Les missions du groupe Caisse des Dépôts La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l'intérêt

Plus en détail

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie 1 Atelier autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Jeudi 02 juillet 2015 CCI du Morbihan à Vannes Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie Présenté par Jean-Benoît

Plus en détail

Comwatt est le pionnier de l Energie Potagère. Solutions innovantes & intelligentes pour l autoconsommation et l efficacité énergétique

Comwatt est le pionnier de l Energie Potagère. Solutions innovantes & intelligentes pour l autoconsommation et l efficacité énergétique Présentation d une Start up qui conçoit, développe et assemble en France des solutions innovantes et intelligentes pour auto-consommer l énergie électrique et réduire la consommation de cette dernière.

Plus en détail

Consommation d énergie finale en 2011

Consommation d énergie finale en 2011 Consommation d énergie finale en 2011 Jonathan MULLER ADEME Alsace Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte En France En Alsace Photovoltaïque et autoconsommation

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin AAP 2014 Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte Pourquoi l autoconsommation? Conjugaison des facteurs

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée eole-direct.com SOBRIÉTÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE o Analyse et amélioration énergétique de bâtiment : audit sur site, méthodes d investigation (infrarouge, campagne de mesure ) o Aide à la conception

Plus en détail

Appel à projets Autoconsommation d électricité photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

Appel à projets Autoconsommation d électricité photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Appel à projets Autoconsommation d électricité photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Édition 2015 L atteinte future de la parité réseau, la fin des tarifs réglementés de l électricité et l arrêt probable

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

L Intelligence Energétique au service des collectivités Application sur un territoire de Rennes Métropole

L Intelligence Energétique au service des collectivités Application sur un territoire de Rennes Métropole L Intelligence Energétique au service des collectivités Application sur un territoire de Rennes Métropole PUCA, 13 septembre 2013 Philippe Outrequin, Catherine Charlot-Valdieu (La Calade), Daniel Guillotin,

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt

Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt Par AD44, LR83, Looping, Ramses, Valtrede. Le principe de l'injection d'électricité dans le réseau est bien connu des personnes qui sont équipées

Plus en détail

www.ciel-et-terre.net

www.ciel-et-terre.net «Photovoltaïque et industries : Le PV, technologie de production d énergie permettant de moins consommer d énergie électrique issue du réseau de distribution déjà rentable dans de nombreux pays. Quels

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien T e n d a n c e s Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables C est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Guillaume GIRARD Chargé de mission «Energies Renouvelables» Introduction Les différentes filières d énergies renouvelables : Hydraulique Eolien

Plus en détail

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Solaire 2G S.A.S. - 28 mai 2013 - Présentation CleanTuesday Paris «Energie Solaire» Vision Technologie Applications

Plus en détail

Micro/mini cogénération et

Micro/mini cogénération et Micro/mini cogénération et enjeux énergétiques 2012-2020 - Paris Etienne Guibeaud - GrDF Enjeux énergétiques 2012-2020 Cadre politique Objectif européen 3 x 20 Directive européenne Efficacité Energétique

Plus en détail

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel?

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? - Qu entendre par «Smart grids»? - Des exemples concrets de démonstrateurs - Des solutions variées pour des enjeux différents - Comment

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

MICRO/MINI COGENERATIONS

MICRO/MINI COGENERATIONS MICRO/MINI COGENERATIONS Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour faire évoluer les contrats d obligation d achat actuels SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS VERSUS PUISSANCES/TECHNOLOGIES/CONTRATS

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

Autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Vannes, 2 juillet 2015 02/07/2015 1

Autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Vannes, 2 juillet 2015 02/07/2015 1 Autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Vannes, 2 juillet 2015 02/07/2015 1 SOMMAIRE ARMORGREEN EN QUELQUES MOTS LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE TARIF D ACHAT LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AUTOCONSOMMATION

Plus en détail

SYNTHÈSE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie. Coûts et enjeux pour les collectivités

SYNTHÈSE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie. Coûts et enjeux pour les collectivités SYNTHÈSE Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie Coûts et enjeux pour les collectivités Série Politique ENP 34 Septembre 2014 Présentation de la méthode d analyse Si

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille?

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Synthèse de l'étude réalisée par la SEMAEB d'avril à décembre 2014 pour le compte

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Fond Chaleur - Solaire thermique REGIONAL ANNEE 2015. Règlement

APPEL A PROJETS. Fond Chaleur - Solaire thermique REGIONAL ANNEE 2015. Règlement APPEL A PROJETS Fond Chaleur - Solaire thermique REGIONAL ANNEE 2015 Règlement L appel à projets «Solaire Thermique» 2015 est financé dans le cadre du fond chaleur de l ADEME et pourra aussi mobiliser

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées

Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées Christian Dumbs Chef de mission Smart Grids EDF Direction des Systèmes Energétiques Insulaires 13 octobre 2015 1 La Direction des Systèmes Energétiques

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

Architecture et énergies renouvelables

Architecture et énergies renouvelables Architecture et énergies renouvelables - Conférence DERBI - 6 juin 2008 Un contexte régional marqué par une forte croissance du solaire Solaire photovoltaïque: une croissance de 165 % de le filière entre

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ENJEUX EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS L HABITAT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LES AUTRES SECTEURS ENJEUX Décarboner l énergie L humanité est aujourd hui face à trois défis majeurs : la crise énergétique, le

Plus en détail

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation reste l utilisation la plus vertueuse de l énergie solaire photovoltaïque pour les infrastructures

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Stockage ou pas stockage?

Stockage ou pas stockage? Stockage ou pas stockage? Table des matières 1- Stockage chimique?...1 2- Stockage thermique?...3 3- Stockage thermique et chimique!...4 4- Conclusion...5 La question du surplus dans les installations

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

Titre du rapport. Sous titre du rapport

Titre du rapport. Sous titre du rapport RAPPORT RAPPORTS Direction Direction générale générale de de l énergie l énergie et et du du climat climat Service Direction xxxxxxxxxxxxx Direction de de l énergie l énergie Groupe Sous service Groupe

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

POSITION DE L UFE SUR L AUTOPRODUCTION

POSITION DE L UFE SUR L AUTOPRODUCTION POSITION DE L UFE SUR L AUTOPRODUCTION SYNTHESE Encouragé par un fort soutien politique, le développement de la production décentralisée est appelé à se poursuivre dans les prochaines années. L intégration

Plus en détail

Le financement des Projets de Méthanisation

Le financement des Projets de Méthanisation Le financement des Projets de Méthanisation DIRECTION DES ENTREPRISES CREDIT COOPERATIF Jean Michel YOUINOU Le 19 février 2013 ATEE Club Biogaz Les projets d énergies renouvelables financés par le Crédit

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Fond Chaleur - Solaire thermique REGIONAL ANNEE 2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Fond Chaleur - Solaire thermique REGIONAL ANNEE 2014. Règlement APPEL A PROJETS Fond Chaleur - Solaire thermique REGIONAL ANNEE 2014 Règlement L appel à projets «Solaire Thermique» 2014 est financé dans le cadre du fond chaleur de l ADEME et pourra aussi mobiliser

Plus en détail

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social?

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? 20 avril 2010 UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL 2 Sommaire Bénéfice environnemental Fonctionnement Coût & aides financières

Plus en détail

SL Formation TECHNICIEN CONSEIL EN ÉNERGIES RENOUVELABLES PROGRAMME DE FORMATION EPREUVE DE QUALIFICATION PLANNING

SL Formation TECHNICIEN CONSEIL EN ÉNERGIES RENOUVELABLES PROGRAMME DE FORMATION EPREUVE DE QUALIFICATION PLANNING SL Formation FORMATION TECHNICIEN CONSEIL EN ÉNERGIES RENOUVELABLES PROGRAMME DE FORMATION EPREUVE DE QUALIFICATION PLANNING Clos Soubeyran BP 518 26402 CREST Cedex Tél. 04 75 25 00 60 Fax 04 75 25 34

Plus en détail

Catalogue. Formations 2016

Catalogue. Formations 2016 Catalogue Formations 2016 Notre association Association technique, le CRER concrétise une vraie dynamique de développement de l efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Le CRER est une interface

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

Bureau d études Energies Renouvelables et Electrification Autonome

Bureau d études Energies Renouvelables et Electrification Autonome Introduction System Off Grid est un bureau d études spécialisé dans les Energies Renouvelables appliquées à l électrification autonome de sites isolés, la production d énergie décentralisée et l autonomie

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013. Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies

Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013. Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013 Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies Le cadre Le bâtiment : 25 % des GES, 69 Mtep de consommation et 46% de la consommation totale d énergie

Plus en détail

14 ème Conférence bretonne de l énergie. Le 18 février 2015 à RENNES

14 ème Conférence bretonne de l énergie. Le 18 février 2015 à RENNES 14 ème Conférence bretonne de l énergie Le 18 février 2015 à RENNES 1 1-Introduction 2 1. Introduction 2. La loi de Transition Énergétique pour la croissance verte (TEcv) : présentation du dispositif législatif

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Energie solaire photovoltaïque: vers l investissement citoyen Présentation de l'association Solis

Energie solaire photovoltaïque: vers l investissement citoyen Présentation de l'association Solis Energie solaire photovoltaïque: vers l investissement citoyen Présentation de l'association Solis Dunkerque, le 21 novembre 2013 Déroulement de la présentation 1. Historique 2. L Association SOLIS 3. Présentation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Limousin Octobre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Limousin Octobre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Limousin Octobre 2012 MEFIEZ-VOUS DES DEMARCHAGES ABUSIFS L ADEME et l Espace INFO-ENERGIE de Tulle réitèrent leur mise en garde. De nouvelles démarches abusives ont été recensées

Plus en détail

Les solutions AUTOCONSOMMATION SOLEN ACCÉDEZ À L AUTONOMIE D ÉNERGIE!

Les solutions AUTOCONSOMMATION SOLEN ACCÉDEZ À L AUTONOMIE D ÉNERGIE! Conso Inst kwatt Par Coût Mois En moins Hier Sur Jours Nuit Jour Soir kwhr C HEURE TEMP Les solutions AUTOCONSOMMATION SOLEN AUTOCONSOMMATION OPTIMISÉE + DELESTAGE BALLON ECS + AFFICHAGE DÉPORTÉ COMPTAGE

Plus en détail

Toute l énergie de l innovation

Toute l énergie de l innovation Toute l énergie de l innovation 1 Pourquoi Agir? Le contexte électrique Breton Le programme ENBRIN 2 Comment Agir au quotidien? Les éco-gestes au travail Les éco-gestes à la maison ÉcoWatt 2 - animation

Plus en détail

Agriculture et Energies Renouvelables

Agriculture et Energies Renouvelables Agriculture et Energies Renouvelables 1 Cours ADAPR 24 février 2011 Sylvain Boéchat, AGRIDEA Contenu: Politique énergétique: contexte et outils Production d Energies Renouvelables o L énergie solaire:

Plus en détail

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015 Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole 23 janvier 2015 Objectifs Contribuer à l élaboration d une stratégie énergétique territorialisée à l échelle du futur territoire de la métropole du Grand

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque Conseil Régional Aquitaine David MARTIN 21/03/2013 Sommaire L autoconsommation : définitions La parité réseau : une réalité proche Les modes de raccordement d une installation

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013. Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies

Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013. Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) Point d étape 2013 Germain Gouranton TCE - Terre Ciel Energies Le cadre Le bâtiment : 25 % des GES, 69 Mtep de consommation et 46% de la consommation totale d énergie

Plus en détail

Les raccordements d installations d production photovoltaïques

Les raccordements d installations d production photovoltaïques Les raccordements d installations d de production photovoltaïques Eric DELHOMMEAU Responsable Agence ERDF SEQUELEC Sept 2009 Eric DELHOMMEAU Page 1 Répartition du territoire entre ERDF et les SEQUELEC

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Sommaire. Pôle d innovation National de l artisanat N 15

Sommaire. Pôle d innovation National de l artisanat N 15 La L lettre Mars 2014 N 15 Pôle d innovation National de l artisanat Éditorial La rénovation des bâtiments est aujourd hui un enjeu majeur. D un point de vue environnemental, tout d abord, la France s

Plus en détail

THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY

THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY SOLUTION INTELLIGENTE POUR STOCKAGE DE L ENERGIE SOLAIRE Engagement total en faveur de l autonomie énergétique L AUTO- CONSOMMATION EST RENTABLE. En France, les

Plus en détail

Les soutiens au développement de la filière solaire thermique

Les soutiens au développement de la filière solaire thermique Les soutiens au développement de la filière solaire thermique Cédric Garnier ADEME Pays de la Loire cedric.garnier@ademe.fr 05/11/2015 Réunion technique Solaire Thermique 1 Plan Présentation de l ADEME

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement LES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LA RÉNOVATION DE MAISON TYPE BRUXELLOISE EN MAISON UNIFAMILIALE

Plus en détail

Le coût de l'énergie thermique

Le coût de l'énergie thermique Le coût de l'énergie thermique Le prix payé par les français pour le kwh thermique rendu dans leurs pièces de vie diffère selon le type de générateur de chaleur adopté. Ce générateur peut être privatif

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER TOTAL SA au capital de 5 909 418 282,50. RCS Nanterre 542 051 180. Imprimé en France. Juillet 2012. Crédits photos : Fotolia Corbis GettyImages Total Tenesol SunPower L, ENERGIE

Plus en détail

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne!

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne! Investissement : 12 300 Capital 12 300 Placement WTC 15-A : Chaudière gaz à condensation et accessoires CESI avec 2 capteurs WTS-F1 et 1 préparateur ECS solaire WASol 310 3 850 4 900 8 560 Gaz : 600 /

Plus en détail

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS?

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? Rémy KERVADEC, ETHIS Ingénierie PEUT-ON PARLER RAISONNABLEMENT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE S'AGISSANT DE PISCINES? La piscine est un bâtiment très énergivore

Plus en détail

PVNET. Promotion du photovoltaïque par l optimisation du netmetering. Rapport final de projet Janvier 2016

PVNET. Promotion du photovoltaïque par l optimisation du netmetering. Rapport final de projet Janvier 2016 PVNET Promotion du photovoltaïque par l optimisation du netmetering Rapport final de projet Janvier 2016 Le Stratège Péri 18 rue Gabriel Péri 69100 VILLEURBANNE Tél. 04 78 37 29 14 Courriel : raee@raee.org

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Carnet de Voyage au Vorarlberg, Juillet 2011 Axe IV : Relier & informer les acteurs locaux Objectif 2 : Encourager l exemplarité Voyage d études au Vorarlberg sur l architecture

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Chauffage mixte électrique/gaz

Chauffage mixte électrique/gaz Équipement donnant droit au crédit d impôt Chaudières hybrides PAC/GAZ Chaudières hybrides PAC/GAZ Logements + de 2 ans Taux de crédit * majoré bouquet travaux Chauffage mixte électrique/gaz 15 % 23% Conditions

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail