Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes"

Transcription

1 Auto-consommation des Energies renouvelables Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes 1

2 Etat des lieux Chaleur renouvelable : en auto-consommation Solaire Thermique : production d eau chaude à l aide de capteur solaire Biomasse : chaufferie + réseau de chaleur Electricité renouvelable : souvent injecté sur le réseau électrique et valorisée via un tarif d achat Solaire Photovoltaïque : production d électricité par un semiconducteur déséquilibré par un photon Eolien : turbine entrainée par le vent Energies marines : turbine entrainée par le vent, les courants marins Co-génération : production mixte de chaleur et électricité 2 ADEME

3 Certaines EnR sont déjà compétitives (ex : EnR électriques) Coût de revient (c /kwh) Source : ADEME,

4 Les EnR ont des courbes d apprentissage logiques Source : Grubler, 2010 Source : BSW-Solar, 2013 Le nucléaire : plus on en installe, plus il coûte cher! Le photovoltaïque : plus on en installe, moins il coûte cher! 4

5 Réussir à concilier: Le développement des filières ENR Visibilité de la mesure Simplicité de la mesure Incitativité de la mesure Un impact sur la CSPE amoindri, Tout en limitant l impact des ENR sur le réseau, Enjeux de l autoconsommation / autoproduction En privilégiant le déplacement des consommations pour une meilleure corrélation avec la production Le soutien à l autoconsommation = une mesure de soutien pour relancer les ENR électrique, accompagnée de dispositions pour minimiser l impact réseau 5

6 Autoconsommation: de quoi parle-t-on? Taux d autoconsommation = part de la production consommée sur place = production consommée sur site / production totale Taux d autoproduction = part de la consommation autoproduite = production consommée sur site / consommation totale Taux de couverture = production totale / consommation totale du site ~ bilan annuel en énergie Source HESPUL 6

7 Profil de consommation d un hypermarché Source ERDF Profil de consommation d un immeuble de bureaux Source EDF Etude de cas: cas tertiaire/industriel taux d autoconsommation très élevé Annulation de la pointe d injection Potentielle baisse de la pointe de soutirage taux d autoconsommation élevé Baisse de la pointe d injection Baisse de la pointe de soutirage 7

8 Appel à projets Utilisation dynamique des énergies renouvelables 8

9 AAP Utilisation dynamique des ENR Appel à projet «Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment» ( ) Nadège NOISETTE Sandrine METIER Pour les projets de développement d électricité renouvelable dans au moins 2 bâtiments comme suit : En optimisant au maximum les performances des installations d énergie renouvelables mises en place. En mutualisant les équipements de production d électricité renouvelable. En auto-consommant l énergie par les bâtiments. Un moyen de stockage pourra être envisagé s il permet de lisser la courbe de charge des bâtiments. En répondant de manière adaptée aux besoins électriques spécifiques et non spécifiques des bâtiments et limiter ainsi les pics de consommation sur le réseau de distribution. 9

10 AAP Utilisation dynamique des ENR Cibles de l appel à projet (tous les maîtres d ouvrage à l exclusion des particuliers) Le projet doit présenter au moins 2 bâtiments ayant des usages (habitation, bureaux, industriels, agricoles ) différentes et donc des besoins électriques complémentaires dans le temps. Ex : Développement de toitures photovoltaïques et d éoliennes pour un bâtiment tertiaire et un immeuble de logements sociaux collectifs. A l aide d un micro-réseau dynamique, la production d électricité photovoltaïque et éolienne pourrait alimenter les bureaux la journée et des besoins en logements décalés en journée comme l ECS ou le lavage. La production éolienne nocturne servira principalement aux besoins des logements. 10

11 AAP Utilisation dynamique des ENR 11

12 AAP Utilisation dynamique des ENR 12

13 AAP Utilisation dynamique des ENR 3 sessions programmées sur /06/ /02/ /09/2016 Modalités financières 1. Aide à la réalisation d une étude technico-économique montrant la faisabilité du projet. Financement à 70 % maximum de son montant avec un plafond d aide de Aides aux investissements issus de l étude. 40 % du montant de leur surcoût par rapport à une solution de référence avec un plafond d aide de

14 Exemples en Bretagne 14

15 L'expérimentation menée par Morbihan énergies sur le bâtiment Kergrid a pour objectifs de : - valider techniquement les équipements et l'instrumentation numérique, Morbihan Energie - faire progresser la réglementation pour permettre à quiconque de produire localement, d auto-consommer cette production et de vendre le surplus, - bâtir un modèle économique performant dans lequel le kwh d'énergie locale n'est pas plus coûteux que le kwh acheté. Ce modèle économique doit tenir compte de la saisonnalité de la production et surtout de la consommation. 15

16 16

17 Habitat 29 Ile de Sein : Photovoltaïque et éolien Besoins électriques des logements sociaux et de l école municipale Smart grid Concarneau : Photovoltaïque et éolien Besoins des parties communes de logements sociaux et commerces Smart grid 17

18 Ex de démarches participatives Biocoop Melesse Toiture photovoltaïque de 2000m2 Auto-consommation Financement citoyen Bretagne Energie Citoyenne : Création d une SAS pour louer des panneaux photovoltaïques à des collectivités locales dans un modèle d'autoconsommation Réseau Taranis : Mise en réseau des porteurs de projets participatifs 18

19 Nadège ADEME

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie 1 Atelier autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Jeudi 02 juillet 2015 CCI du Morbihan à Vannes Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie Présenté par Jean-Benoît

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt

Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt Par AD44, LR83, Looping, Ramses, Valtrede. Le principe de l'injection d'électricité dans le réseau est bien connu des personnes qui sont équipées

Plus en détail

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Solaire 2G S.A.S. - 28 mai 2013 - Présentation CleanTuesday Paris «Energie Solaire» Vision Technologie Applications

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel?

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? - Qu entendre par «Smart grids»? - Des exemples concrets de démonstrateurs - Des solutions variées pour des enjeux différents - Comment

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Stockage ou pas stockage?

Stockage ou pas stockage? Stockage ou pas stockage? Table des matières 1- Stockage chimique?...1 2- Stockage thermique?...3 3- Stockage thermique et chimique!...4 4- Conclusion...5 La question du surplus dans les installations

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY

THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY SOLUTION INTELLIGENTE POUR STOCKAGE DE L ENERGIE SOLAIRE Engagement total en faveur de l autonomie énergétique L AUTO- CONSOMMATION EST RENTABLE. En France, les

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

Accompagner la Transition Energétique en Bretagne Projets collaboratifs pour l efficacité énergétique des Territoires

Accompagner la Transition Energétique en Bretagne Projets collaboratifs pour l efficacité énergétique des Territoires Accompagner la Transition Energétique en Bretagne Projets collaboratifs pour l efficacité énergétique des Territoires Thierry DJAHEL Directeur Développement & Prospective Schneider Electric France Conférence

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

RECOMMANDATIONS RELATIVES À L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

RECOMMANDATIONS RELATIVES À L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE RECOMMANDATIONS RELATIVES À L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Juin 2014 2 SOMMAIRE 1. RÉSUMÉ... 4 2. CONTEXTE ET OBJET DE LA NOTE... 5 3. DÉFINITION DE L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAÏQUE...

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION

ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION Y o u r P o w e r, Y o u r R u l e s ONDULEUR SMART-GRID AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE GÉNÉRATION SMART-GRID ALL-IN-ONE INTELLIGENTE RENDEMENT >30% (1) ET D EXPLOITATION À PROPOS D IMEON ENERGY Fort de plus

Plus en détail

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Sommaire 1 Contexte 2 Conséquences 3 4 La solution

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

Architecture et énergies renouvelables

Architecture et énergies renouvelables Architecture et énergies renouvelables - Conférence DERBI - 6 juin 2008 Un contexte régional marqué par une forte croissance du solaire Solaire photovoltaïque: une croissance de 165 % de le filière entre

Plus en détail

MACHINES A CYCLE ORGANIQUE DE RANKINE INGENIERIE DES ENERGIES RENOUVELABLES

MACHINES A CYCLE ORGANIQUE DE RANKINE INGENIERIE DES ENERGIES RENOUVELABLES MACHINES A CYCLE ORGANIQUE DE RANKINE INGENIERIE DES ENERGIES RENOUVELABLES DOSSIER DE PRESSE Sommaire ACTIVITE ET METIERS 1 PRODUITS ET SERVICES 2 CONCEPTION, FABRICATION ET CONSTRUCTION DE CENTRALES

Plus en détail

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2015

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2015 APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2015 Les contraintes énergétiques et l obligation de réduction des émissions de gaz

Plus en détail

la micro-cogénération au bois sort de l ombre

la micro-cogénération au bois sort de l ombre Références Biomasse : la micro-cogénération au bois sort de l ombre Le contexte énergétique actuel, favorable aux énergies renouvelables, amène un regain d intérêt pour le bois-énergie, comme en témoigne

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Lancement de l expérimentation * en Corse

Lancement de l expérimentation * en Corse DOSSIER DE PRESSE 12 OCTOBRE 2011 Lancement de l expérimentation * en Corse Pour tester en milieu insulaire les «systèmes électriques intelligents» * Millener : Mille installations de gestion énergétique

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES

ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES PCEHT Séance 3 Gilles Debizet Université de Grenoble 1 UMR PACTE (CNRS, IEP, UPMF, UJF) 16/04/13 DEBIZET PCEHT

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

FORUM CANTONAL SUR LES ENERGIES LOCALES JEUDI 18 AVRIL 2012. Compte-Rendu

FORUM CANTONAL SUR LES ENERGIES LOCALES JEUDI 18 AVRIL 2012. Compte-Rendu Geneviève BLANC Conseillère Générale du Canton d Anduze Hôtel du Département 30044 Nîmes cedex 9 Tél : 04.66.76.76.65 FORUM CANTONAL SUR LES ENERGIES LOCALES JEUDI 18 AVRIL 2012 Compte-Rendu Intervenants

Plus en détail

Agriculture et Energies Renouvelables

Agriculture et Energies Renouvelables Agriculture et Energies Renouvelables 1 Cours ADAPR 24 février 2011 Sylvain Boéchat, AGRIDEA Contenu: Politique énergétique: contexte et outils Production d Energies Renouvelables o L énergie solaire:

Plus en détail

Toitures agricoles solaires photovoltaïques : Quelles évolutions entre 2009 et 2014?

Toitures agricoles solaires photovoltaïques : Quelles évolutions entre 2009 et 2014? Rédacteur : Sylvain DESEAU, conseiller agro-équipements Chambre d Agriculture du Loiret Toitures agricoles solaires photovoltaïques : Quelles évolutions entre 2009 et 2014? Après une montée en puissance

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation Tout pour la revolution. KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI reduction de vos couts avec l'autoconsommation L ALTERNATIVE ELECTRIQUE INTELLIGENTE POUR LES PME - PMI GRACE AUX AVANTAGES DE L AUTOCONSOMMATION.

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables *** Appel à projets en direction des établissements bancaires : le prêt «Energies renouvelables en Poitou-Charentes»

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Géothermie dans les Ardennes

Géothermie dans les Ardennes Géothermie dans les Ardennes Comment initier et monter efficacement son projet 26 septembre 2013 Poix- Terron / Charleville- Mézières Méthodologie d un projet Choix des systèmes, outils d aide à la décision,

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Auteur: Rémy Rigo-Mariani Equipe LAPLACE: X. Roboam, Groupe GENESYS S. Astier, Groupe GENESYS B. Sareni, Groupe

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE. 3 février 2015

Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE. 3 février 2015 Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE 3 février 2015 Thierry DHAINAUT Pôle d Excellence régional ENERGIE 2020 Introduction : le Domaine d Activité Stratégique et ses enjeux de développement et d innovation

Plus en détail

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015 Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1 Janvier 2015 SOMMAIRE Le solaire 2 en 1 SOLARMIX - Votre offre hybride clés en main Un module hybride unique au monde Le kit thermique Le kit

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

INTRODUCTION - Fil conducteur sur la réalisation d un projet -

INTRODUCTION - Fil conducteur sur la réalisation d un projet - INTRODUCTION - Fil conducteur sur la réalisation d un projet - Paris 11 et 12 octobre 2011 Etapes d un projet Création d une structure porteuse Association Collectivité SEM/SAEML SPL SA/SAS Règles de fonctionnement

Plus en détail

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement?

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Copropriété La Sauvenière : 250m² de panneaux solaires thermiques combiné à une cogénération à l huile végétale

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX ET CONTEXTES SOCIO ÉCONOMIQUE ET RÉGLEMENTAIRE DE LA COGÉNÉRATION GAZ, BIOGAZ ET BIOMASSE EN FRANCE

ÉTAT DES LIEUX ET CONTEXTES SOCIO ÉCONOMIQUE ET RÉGLEMENTAIRE DE LA COGÉNÉRATION GAZ, BIOGAZ ET BIOMASSE EN FRANCE ÉTAT DES LIEUX ET CONTEXTES SOCIO ÉCONOMIQUE ET RÉGLEMENTAIRE DE LA COGÉNÉRATION GAZ, BIOGAZ ET BIOMASSE EN FRANCE LES ATOUTS DE LA COGÉNÉRATION la cogénération représente : Environ 5,2 GW électriques

Plus en détail

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE. Année 2013

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE. Année 2013 APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE Année 2013 L obligation de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les contraintes énergétiques conduisent les pouvoirs publics et

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

Le photovoltaïque au service de l Autoconsommation d électricité et de la Maîtrise de l énergie dans les Outre-mer

Le photovoltaïque au service de l Autoconsommation d électricité et de la Maîtrise de l énergie dans les Outre-mer Mesures d urgence pour le photovoltaïque dans les Outre-mer 2013 Le photovoltaïque au service de l Autoconsommation d électricité et de la Maîtrise de l énergie dans les Outre-mer Dossier de demande de

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE

LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE Naud et Poux Architectes DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF SA 22-30, avenue de Wagram 75382

Plus en détail

Fonds chaleur Appel à projets Chaleur renouvelable Région Nord Pas de Calais

Fonds chaleur Appel à projets Chaleur renouvelable Région Nord Pas de Calais Fonds chaleur Appel à projets Chaleur renouvelable Région Nord Pas de Calais MARS 2015 I. CONTEXTE ET MODALITES PRATIQUES... 1 I.1. INTRODUCTION... 1 I.2. CONTEXTE REGIONAL... 2 II. OBJET... 3 III. BENEFICIAIRES...

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system.

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system. Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Vesta-System et principe de son gestionnaire de son gestionnaire

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Le coût du kwh électrique

Le coût du kwh électrique Le coût du kwh électrique Atelier de Travail PV-NET - Lyon Antoine Guillou Commission de Régulation de l Energie Direction du Développement des Marchés Coût du KWh électrique Coût du kwh électrique pour

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain

Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain Résidentiel neuf le gaz naturel avec et les énergies renouvelables Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage du bâtiment Ce guide a été

Plus en détail

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe E N G A G E O N S - N O U S P O U R N O T R E E N V I R O N N E M E N T Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne DOSSIeR De PReSSe 2014 DOSSIeR DE PReSSe " exemplarité environnementale

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Sommaire! La démarche Smart grids de la CRE! Les recommandations de la CRE pour accompagner le développement des Smart grids 2 Une démarche

Plus en détail

COMPTE RENDU DE WORKSHOP

COMPTE RENDU DE WORKSHOP COMPTE RENDU DE WORKSHOP Date 23/02/2015 :Lieu : AME Rédigé par : M. Chouiter Objet : Première session du groupe de réflexion portant sur l insertion du véhicule électrique en Martinique. Structures présentes:

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER ÉLECTRICITÉ, J ACHÈTE! L ÉLECTRICITÉ, nécessaire à tous, est présente partout avec ses usages éclairage (dont éclairage public),

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 Martial Bujard Directeur des Agences Minergie et Swissolar romandes Consommation d une société durable Pétrole

Plus en détail

En choisissant EnErcoop comme fournisseur d électricité, vous favorisez concrètement le développement

En choisissant EnErcoop comme fournisseur d électricité, vous favorisez concrètement le développement En choisissant EnErcoop comme fournisseur d électricité, vous favorisez concrètement le développement des énergies renouvelables. Enercoop Rhône-Alpes, l énergie à contre-courant Fiche d identité d Enercoop

Plus en détail

Energies renouvelables

Energies renouvelables ÉNERGIES RENOUVELABLES S ÉQUIPER À DOMICILE SANS SE FAIRE PIÉGER... Qu est ce qu une énergie renouvelable? Penser d abord économies d énergie. Produire de l énergie chez soi. Pourquoi? Comment? LES CAPTEURS

Plus en détail

Les Entreprises Locales d Energie Diversification. Quelques exemples français

Les Entreprises Locales d Energie Diversification. Quelques exemples français Les Entreprises Locales d Energie Diversification Quelques exemples français Les Entreprises Locales d Energie en France EDF est créée en 1946 Par nationalisation des entreprises de production et de distribution

Plus en détail

PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire

PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE Le GMPV-FFB, l Union LES MÉTIERS technique DE représentant DEMAIN les professionnels du photovoltaïque dans le bâtiment Ce guide a été établi par le GMPV-FFB, l Union de la Fédération

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Séminaire «Les jeunes entreprises innovantes au service de l habitat et de la ville du futur» Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Sébastien Cadeau-Belliard

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac FLEXIPAC: Optimisation d une production locale de sources d énergies renouvelables intermittentes par la flexibilisation des usages des pompes à chaleur résidentielles et tertiaires Philippe ANDRE, ULg-BEMS

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail