Énergie Texte : Gwenola Doaré Photos : Refuge de Sarenne/Espace Visuel Digital

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Énergie Texte : Gwenola Doaré Photos : Refuge de Sarenne/Espace Visuel Digital"

Transcription

1 Texte : Gwenola Doaré Photos : Refuge de Sarenne/Espace Visuel Digital Le chalet reconstruit en 2003 avec du bois abattu par la tempête de 1999 dans le Jura. À m d altitude, le chalet est exposé à des conditions extrêmes, permettant de tester des matériels de haute technologie. 40

2 Sarenne un refuge autonome Le col de Sarenne est un site exceptionnel par sa beauté mais aussi par la dureté de son climat. Un lieu coupé de tout, perché sur un col à m d altitude, l endroit idéal pour tester toutes les innovations traitant de l habitat de demain, mises à l épreuve dans des conditions extrêmes. Mais le refuge de Sarenne est aussi un lieu de vie, d accueil et d apprentissage du respect de la nature. 41

3 L éolienne verticale à géométrie variable : la voilure s ouvre si le vent faiblit. Un peu d histoire Le refuge date de 1968, construit à l époque par Marcel Aubert, ancien maire de Clavans. Détruit par un incendie, il reste inoccupé pendant 20 ans jusqu à ce qu un coup de foudre en fasse l objet d un véritable chantier de reconstruction en Reconstruction, seulement, car les anciens murs en pierre du pays ont été conservés, complétés adroitement par du bois massif. Le chantier a été spectaculaire, l acheminement des matériaux difficile. Heureusement, Fabrice André dispose d une solide expérience de la construction en bois massif. Après la reprise des fondations selon la méthode mérovingienne (bois verticaux sur géotextiles en argile compacté résistants aux effets du gel-dégel), le refuge a été construit avec des grumes du Jura issus de la tempête de Les logs équarris sur trois faces ont simplement reçu une finition naturelle à base d huile de lin, d essence d agrumes et de cire d abeille. L isolation a été particulièrement soignée : les couches successives atteignent 60 cm en toiture (dont 100 mm en fibre de bois et déchets de bois du chantier) et les murs atteignent 95 cm dont 30 cm d isolant. Depuis, d autres bâtiments ont été ajoutés comme le garage et l écurie enterrée. 42 et beaucoup d énergie m Comment vivre à une altitude pareille? Fabrice André est montagnard, ingénieur agronome de formation et passionné par la veille technologique en énergies renouvelables. Le refuge est un véritable laboratoire pour les technologies utilisant le bois, le soleil, l eau, le vent et les déchets. Il travaille en partenariat avec des professionnels comme Schneider, Herlt, Sonnenkraft, Wagner et depuis peu Toyota et MDI dans le cadre d une voiture solaire. Les sources de chaleur «Le chauffage par le sol est principalement alimenté par l énergie solaire (70 % des besoins en eau chaude sanitaire et chauffage). Ici, il y a du soleil 300 jours par an!» L appoint est assuré par une chaudière à gazéification. Cette chaudière Herlt de 65 kw offre une combustion à plus de C et valorise aussi la chaleur contenue dans les gaz de combustion. Elle brûle du bois mais aussi les déchets préalablement triés. «Le long trajet parcouru par les gaz dans la chambre de postcombustion à haute température donne le temps nécessaire au processus de combustion de s effectuer complètement. Le bois brûlé ne produit ainsi que 0,4 % de cendres soit environ un demiseau par semaine qui peut être utilisé comme engrais dans le jardin et qui ne dégage aucune pollution dans l atmosphère.» Actuellement, c est le quatrième prototype testé. Il est relié à un moteur Stirling de 6 kw produisant de l électricité par cogénération. En outre, cette chaudière peut aussi brûler le méthane généré par le digesteur du refuge qui transforme le fumier des chevaux et les matières organiques en méthane. Comme les capteurs solaires, la chaudière stocke son énergie dans un hydroaccumulateur en acier isolé de L, lui-même relié à une série de ballons pour assurer l eau chaude sanitaire

4 et le chauffage par le sol ( L de liquide caloporteur). La chaudière fonctionne environ une fois par semaine en hiver (500 L de bois pour 700 m 2 de bâtiments) et une fois par mois en été pour assurer l eau chaude sanitaire. Les sources d électricité L électricité est assurée par une microcentrale hydroélectrique Ecowatt (6 kw), 25 m 2 panneaux photovoltaïques Photowatt (2 kwc) alimentant des batteries, une éolienne (1,6 kw) et une pico-centrale (400 W). «Ces sources d énergie sont parfaitement complémentaires les unes des autres, car lorsque le soleil chasse les précipitations les photons remplacent l énergie cinétique de l eau.» L éolienne est à axe vertical et géométrie variable et omnidirectionnelle : elle tourne à vitesse constante, mais la voilure s ouvre si le vent diminue. Elle alimente le parc de batteries, via un alternateur à entre-sphères variable placé juste en dessous. De par sa situation géographique le refuge est régulièrement balayé par des vents avoisinant les 100 km/h. Les panneaux solaires thermiques alimentent le chauffage par le sol et l eau chaude sanitaire du refuge. 43

5 La chaudière de gazéification assure l appoint du solaire pour le chauffage. Elle produit aussi de l électricité par cogénération (moteur Stirling couplé). La microcentrale hydroélectrique utilise le dénivelé de 90 m entre deux bassins alimentés par les eaux de ruissellement. La microcentrale utilise une chute d eau de 90 m située entre deux retenues d eau, celle du bas servant aussi de filtration des eaux usées par phytoépuration. «C est l eau de ruissellement, abondante 6 mois par an, qui est utilisée, ainsi l eau n est pas puisée dans le milieu. Ces bassins sont paysagés et font le bonheur des truites et des baigneurs. Le groupe turbine générateur transforme l énergie hydraulique en énergie électrique de manière constante, ininterrompue, indépendamment des exigences des utilisateurs.» En cas de surproduction d énergie, ce qui arrive fréquemment, l électricité est utilisée pour remonter l eau dans le bassin supérieur, pour chauffer l eau de l hydroaccumulateur par l intermédiaire d un dissipateur à eau ou pour chauffer une pièce par l intermédiaire d un dissipateur à air. L hydroélectricité assure 70 % des consommations électriques du refuge. Une pico-centrale à entre-sphères variables apporte aussi quelques précieux watts. Le principe est de récupérer le différentiel de pression des canalisations à chaque usage de l eau (douches, vaisselle, chasse d eau ). L eau est envoyée à 9 bars dans le circuit, mais 3 sont suffisants au robinet. Au lieu de les perdre, les 6 bars récupérés alimentent la pico-turbine. 44

6 L eau et le jardin Un potager bio approvisionne la table en légumes et un jardin botanique montre la diversité de la flore du massif des Grandes Rousses. Le potager sert aussi de dissipation d énergie dans le sol lorsqu il y a surproduction d énergie, selon le même principe que le plancher chauffant. Une installation indispensable lorsque l on sait qu il n y a que 100 jours hors gel par an et des amplitudes de température jusqu à 40 C dans une journée! Bilan et gestion des sources d énergie Le refuge a été conçu pour consommer le moins d énergie possible : isolation renforcée, doubles et bientôt triples vitrages, LED généralisées, lave-linge à bulles d air, four solaire et surtout gestion des charges électriques pour optimiser le confort avec une faible production. Les résultats sont là : 12 kwh/m 2 /an de besoin en énergie, pour 980 m 2 de surface habitable. Environ 730 de coût d achat de matière énergie par an! C est 20 fois moins qu un bâtiment des années 1950 construit à une altitude identique sur la station de l Alpe-d Huez. «D avril à juillet, le refuge est surtout alimenté en hydraulique, de septembre à mars, c est le solaire et la cogénération qui sont majoritaires», explique Fabrice André. Mais comment bien gérer un site qui passe de 2 à 50 personnes brutalement, alimenté par une multitude de sources d énergie et de réseaux d énergie, au climat aussi variable et extrême? «Une véritable centrale informatique permet de tout contrôler et de tout programmer.» C est de la domotique de haut vol, qui fait l objet d un pôle de compétitivité en partenariat avec Schneider. Il faut gérer simultanément des circuits électriques de 12, 24, 48, 220 et 380 V, réguler différemment la température en fonction du nombre de personnes présentes (détecteurs de présence), écrêter les surchauffes et anticiper les coups de froid (si la pression atmosphérique baisse, le chauffage est augmenté par anticipation), voire mettre le refuge en légère surpression pour retarder la perte des calories. Cette plate-forme multicomplexée est alimentée par le parc de batteries pour plus de sécurité. Le refuge a coûté 1,5 million d euros, avant aides et subventions. Il bénéficie de l activité d ingénierie et de veille technologique de Fabrice André. «Compte tenu des difficultés liées à l approvisionnement du chantier, on estime que les coûts sont multipliés par 1,5. La route, le bassin, l adduction d eau plus que le chalet c est tout ce qu il y a autour qui a coûté cher. Nous donnons beaucoup de conseils aux candidats à Parabole solaire en cours de test. Le bassin de phyto-épuration est aussi le bassin du bas utilisé pour l hydroélectricité. Il est paysagé et fait le bonheur des baigneurs l été. Le potager : un exploit lorsque l on sait qu il n y a que 100 jours hors gel par an! 45

7 Malgré le froid, le chalet offre un confort digne d un palace! Le chauffage est entièrement contrôlé par domotique. La table du refuge propose les produits bio cultivés sur place dans le potager. Visites Le refuge, situé sur la commune de Clavans en Haut-Oisans, ne peut accueillir que 18 personnes et il est très souvent complet. Le mieux est de s y rendre à 16 h où chaque jour une visite du refuge et de ses installations est organisée. On en repart avec de la documentation et surtout une furieuse envie d équiper sa propre maison! De juin à octobre, l accès se fait par une route pastorale. L hiver en revanche, le manteau neigeux et l entretien de la piste de Sarenne en limitent l accès au ski de randonnée et aux raquettes. La vue imprenable sur la Meije justifie à elle seule le déplacement! Vous retrouverez le talent de la décoratrice Hilde Behaeghe qui a imaginé une nouvelle déco inspirée du trésor caché de Bonnieux. (Voir Carnet d adresses p. 94.) 46 l autoconstruction, mais nous les prévenons bien : en montagne, il ne peut pas y avoir d amateurisme en la matière.» Le coût de la chaudière à gazéification est d environ , mais le retour sur investissement par l économie du système est très performant. Les 12 m 2 de capteurs ont coûté Ils sont régulés par un système à doubles pompes intégrant le surplus de production en dissipation dans l hydroaccumulateur. La microcentrale a coûté environ , hors travaux de génie civil. Les 20 m 2 de capteurs photovoltaïques ont coûté Coût total de l autonomie : environ Le même refuge chauffé au fioul avec un groupe électrogène coûterait /an. Fabrice André estime le retour sur investissement de 34 à 36 mois. Et toujours des projets D autres appareils sont en cours de tests dans le cadre des activités de veille technologique de Fabrice André. C est le cas d un groupe électrogène de 6 kw qui utilise la répulsion par dégravitation magnétique d aimants. Le moindre apport solaire permet de créer un mouvement qui s entretient grâce aux aimants. Une solution qui rendrait les batteries inutiles! C est aussi le cas d une parabole solaire à gradians captifs, équipée d un moteur Stirling qui s oriente automatiquement dans l axe idéal grâce à des panneaux solaires et deux moteurs. Un système expérimental d électrolyse sur l urine est aussi en cours d étude. Ou encore ce projet de voiture solaire pedaling à air comprimé qui récupère l énergie du freinage mais aussi celle des vibrations de la route! Gestion du refuge, veille technologique, séminaire d entreprise, des sociétés impliquées dans l énergie, ou la gestion des sources, viennent au refuge pour comprendre les clés du développement durable et apprécier cette démarche qui apporte des solutions concrètes et utiles pour préparer notre avenir. Le refuge est aussi le siège social de EVD-Espace Visuel Digital, société innovante développée par Bernard Vallet qui vous fera découvrir les Alpes vues du ciel, comme vous ne les avez jamais vues. Vous pouvez visiter le refuge sur n

8 2 visite privée visite privée 3 COL DE SARENNEÀ LA POURSUITE DU REFUGE VERT Comme le Panturle de Jean Giono dans Regain, Fabrice André rouvre une terre oubliée. Aux confins de l Oisans, en Isère, sur un col tourmenté par les vents, mais inondé de soleil, le puissant et beau refuge de Sarenne a été édifié. Un bâtiment devenu, en Rhône-Alpes, un modèle exemplaire de développement durable. Une incroyable aventure, un combat pour la préservation de l environnement. Par Éric Beallet. Aux confins de l Oisans, entre la vallée du Ferrand et celle de Sarenne, à mètres d altitude, le col de Sarenne est une vaste selle couverte d herbe grasse et parcourue de minuscules ruisseaux. Ce col solitaire, aux couleurs vertes et fauves, a des airs de toundra arctique. Le mouton s y sent bien, le bouquetin aussi. Quant au loup, il n y est que de passage, comme les grands rapaces qui jouent dans le ciel bleu électrique. Le refuge, construit en 1968 par Marcel Aubert, est ravagé en 1984 par un incendie. Des années durant, sur les murs noircis des vestiges du bâtiment, une inscription laconique jetée à la hâte mentionne à vendre, suivie d un numéro de téléphone. Beaucoup se prennent à rêver de faire quelque chose. Mais rien de concret ne voit vraiment le jour jusqu en 2003, quand Fabrice André rachète la ruine oubliée. L élan visionnaire d un pionnier Fabrice se lance dans l aventure. En montagne, le temps est compté, l hiver long et les étés trop courts, mais tant pis! L homme voit grand et décide de bâtir un ambitieux chalet en log, des grumes équarries sur trois faces. La tempête dévastatrice de 1999 avait couché de grands arbres, des géants centenaires qui méritaient un autre destin que la scierie et convenaient parfaitement à l édification d un bâtiment exceptionnel. Chaque grume est travaillée sur place, à l ancienne, à la hache et à la tronçonneuse, le tout à mètres d altitude, dans la neige et le froid. Un travail de titan! Les gigantesques troncs façonnés sont empilés avec art, la volumineuse poutre faîtière est posée, puis d énormes lauzes couvrent l ensemble. Fabrice rêvait d un bâtiment subtilement intégré au milieu, capable de

9 4 visite privée s affranchir du pétrole et d être autonome : microcentrale hydroélectrique, éolienne, chaudière à gazéification, panneaux photovoltaïques sont donc au programme. Des termes encore barbares, peu familiers mais qui, parions-le, feront partie de notre quotidien dans quelques années. Fabrice a l audace et les élans visionnaires des pionniers. Objectif zéro déchet! L autonomie, c est une chose. Mais le mieux est de ne produire aucun déchet. Côté assainissement, le refuge est également indépendant avec un compostage et un retraitement des matières organiques. Une ministation d épuration est même enfouie dans la cave du bâtiment. Le traitement engendre la production de boues, qu il faut séparer de l eau épurée. Des boues ensuite utilisées en compostage, après avoir été séchées au soleil : le meilleur des désinfectants. Ici, rien ne se perd. Fabrice réalise ainsi l incroyable prouesse de ne rejeter aucun déchet. L eau qui sort du système d épuration est même théoriquement potable : il la boira d ailleurs devant vous (même si elle n est pas réutilisée dans le réseau d eau potable du bâtiment). Cette eau usée est alors revalorisée et sert à alimenter un étang où batifolent truites et grenouilles. Grâce au vent, au soleil, à l eau, le refuge de Sarenne est totalement inoffensif pour l environnement. dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. La maison de l an 2050? Le col n est pas d un accès facile. C est un fait et une chance! Certes, la route pastorale y mène en été. Mais, dès les premiers frimas, seuls les skieurs hors-pistes de L Alpe d Huez ou les randonneurs peuvent venir goûter à cette tranche de Grand Nord. Comment faire pour accueillir ceux qui ne skient ni ne randonnent? Fabrice André a pensé à tout, en acquérant deux puissants chevaux de trait et un traîneau de Père Noël. Dans cet équipage ancestral, il part chercher ses visiteurs à L Alpe d Huez. Voyage au bout du monde La neige craque sous le poids du traîneau, la station disparaît vite au terme du premier virage. Il ne reste alors plus qu un océan de neige cerné d un horizon de pics déchiquetés. Comme un phare, le refuge guide les chevaux. Au cœur de ce havre de paix, un volumineux poêle gronde : le bois massif et vivant parfume le vaste salon. De la cuisine émanent les odeurs simples d un repas sain, savoureux et biologique, agrémenté par les récits piquants et truculents de Fabrice. Qualité, confort et bien-être sont les leitmotive. Aux confins de l Oisans, ce bâtiment est devenu, en Rhône-Alpes, un modèle exemplaire de développement durable. Il s agit sans doute de la maison de l an 2050, date à laquelle toutes les maisons en Europe devront répondre à des normes draconiennes en matière de rejets des déchets. Le FABRICE ANDRÉ : UN INVENTAIRE À LA PRÉVERT Fabrice André est une force de la nature, version typhon ou tempête. Une peau noire de soleil, des mains en forme de battoir. Ancien berger, aventurier, alpiniste, voyageur au long cours, chef cuisinier, charpentier, ingénieur agronome, ce diable d homme primé au concours Lépine multiplie les casquettes. Jamais en panne d idées, il prépare en ce moment un tour du monde en voiture solaire! Une prouesse qu il a déjà réalisée en vélo à voile. Un projet qui va de soi quand votre maison ne marche qu au vent et au soleil, n est ce pas? Dans le refuge, des petites éoliennes tournent sans arrêt, la voiture miniature ne demande qu à rouler. Dehors, le four solaire cuit une tarte aux orties sauvages. Des oies tournent autour de la bâtisse, les chevaux attendent patiemment dans l étable. Entre le soin des bêtes, le transfert des bagages, des visiteurs, l entretien du bâtiment, la nourriture, où Fabrice trouve-t-il le temps d échafauder ses projets dantesques? Nul ne le sait. Fabrice a l aura de ceux qui ont déjà eu plusieurs vies. refuge du col de Sarenne, explique Fabrice, se fera un plaisir de vous démontrer que l on peut construire sans béton, se chauffer sans fioul, s éclairer sans nucléaire, cuire sa nourriture sans gaz et, prochainement, se déplacer sans moteur thermique Affaire à suivre! dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. REPÈRES visite privée 5 ACCÈS Le refuge du col de Sarenne (2 000 m) se trouve en Oisans sur le col éponyme, entre les communes de Clavans et de L Alpe d Huez. De juin à octobre, la route pastorale est ouverte. En hiver, vous vous y rendez à pied, à raquettes, à skis de rando, en calèche (tirée par 2 chevaux depuis l altiport de L Alpe d Huez). Pour le hors-pistes, faites-vous accompagner d un professionnel (bureau des guides de L Alpe d Huez : Tél ). CONTACTS UTILES Le refuge du col de Sarenne : Tél ou GOURMANDISE Pour les repas, tous les légumes ou presque sont cultivés dans le jardin du refuge, le pain aux 7 céréales cuit sur place dans le four solaire À NE PAS MANQUER Visite du refuge bioclimatique en bois massif, ainsi que du four solaire, du bassin écologique de phyto-épuration : comment être autonome avec les énergies renouvelables à partir de l eau, du soleil et du vent?

10 Habitat Naturel numéro 23 - novembre - décembre Construire & Vivre sain énergies renouvelables un refuge autonome en montagne L écologie au quotidien24 Isolation Performance thermique le panneau bois massif place au naturel! Habitat nomade vivre en yourte Récup & déco meubles carton numéro 24 - janvier - février France 5,95 - Belgique 6,50 - Suisse 10,50 CHF - Maroc DH - Luxembourg 6,50

11 En kiosque! au e uv No 1 n logis tout BanquierAu serviceded unl habitat écologique cadre de vie plus sain, d enfant saine Le bois, écolo-chic mbre 2008 numéro 1 - novembre - déce Le 1er magazine 100% tendance! 5,80 - Suisse 9 FS - Luxembourg - France 4,50 - Belgique 5,80 M F: 4,50 E - RD une chambre respectueux des personnes et de la nature Respect de l homme et de l environnement Consommation éthique et responsable Faible empreinte écologique Récup et recyclage Esthétique et durable Inscrivez-vous sur Faut le faire ByTheWayCreacom dancmeoment écoes-tleesn idées du Crédit Coopératif, SA coopérative de Banque Populaire à capital variable, 33, rue des Trois Fontanot Nanterre RCS Nanterre Illustration : Merlin Bigorie. votre salon Vous voulez construire votre nid en harmonie avec la nature? Le Crédit Coopératif vous propose des solutions innovantes pour le faire. Pour chaque projet, de la construction à la rénovation, en passant par l équipement, nous vous encourageons à passer au vert! Et même votre épargne peut être utile à la planète. Bienvenue au Crédit Coopératif, le partenaire bancaire qui vous permettra de mettre vos choix financiers en accord avec vos choix écologiques. C est un choix

12

Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique

Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique Dr Ralf BERSCHEID, Chief Operating Officer, VANGUARD 30 Mars 2012 1 Le Groupe Vanguard >1.000 clients dans 15 pays Création en 1998 Croissance rapide

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Cartes commerciales 8,5x5,4 cm Cartes publicitaires Cartes postales Cartes de correspondance Cartes prestige vernis sélectif Cartes PVC 500 microns

Cartes commerciales 8,5x5,4 cm Cartes publicitaires Cartes postales Cartes de correspondance Cartes prestige vernis sélectif Cartes PVC 500 microns SOMMAIRE Cartes commerciales 8,5x5,4 cm 4 Cartes publicitaires 6 Cartes postales 8 Cartes de correspondance 10 Cartes prestige vernis sélectif 12 Cartes PVC 500 microns 14 Cartes texturées papiers de création

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009

CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009 CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009 1 1_1 2 UN CHANGEMENT D IDENTITÉ POUR PLUS DE VISIBILITÉ. MIEUX COMMUNIQUER POUR FÉDÉRER. Aujourd hui en pleine expansion, le réseau Polytech a choisi de changer d identité

Plus en détail

CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE

CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... Page 3 2. LE LOGO... Page 4 2.1 Logo République et canton de Genève... Page 4 2.2 Couleurs du logo... Page 5 2.3 Taille du logo... Page 6 2.4 Déclinaison

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE PLATEFORME GRAPHIQUE INTRODUCTION 01 Ce guide de normes a pour but d assurer à l Institut du nouveau monde une image uniforme et puissante, de communiquer la cohérence des gestes, des services et des politiques

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2008, isbn : 978-2-212-12279-4

Groupe Eyrolles, 2008, isbn : 978-2-212-12279-4 Groupe Eyrolles, 2008, isbn : 978-2-212-12279-4 Réalisation n 4 par Yves Guern 18 m 2 de capteurs plans Ballon tampon de 1 500 l pour chauffage par radiateurs Eau chaude sanitaire séparée de 600 l Capteurs

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet Dossier Travaux d efficacité énergétique Projet d Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ravalement Isolant maison individuelle (Le retour d expérience de Mr et Mme Parenti) 11 Date d emménagement au

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Isola. L arbre généalogique de la famille. Paul. Bénédicte. Mathias. Marie. énerg hic

Isola. L arbre généalogique de la famille. Paul. Bénédicte. Mathias. Marie. énerg hic Chasse au gaspi avec Paul L arbre généalogique de la famille Isola Bénédicte Mathias énerg hic Marie Dépôt légal : octobre 2009 D/2009/11802/54 Service public de Wallonie, 2009 Tous droits réservés Editeur

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

ECO SITE GROUPE URD - PLAISIANS. Une équipe investit dans l amélioration des pratiques humanitaires et la préservation de son environnement naturel

ECO SITE GROUPE URD - PLAISIANS. Une équipe investit dans l amélioration des pratiques humanitaires et la préservation de son environnement naturel ECO SITE GROUPE URD - PLAISIANS Une équipe investit dans l amélioration des pratiques humanitaires et la préservation de son environnement naturel Le Groupe URD (Urgence-Réhabilitation-Développement),

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN

GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN FONDEMENTS DE LA FUTURE PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES ET STRATÉGIE DE TRAVAIL COLLABORATIF DU GEIPAN MICHAEL VAILLANT SYSTÈME DE GESTION DES CONNAISSANCES?

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

L artisan de vos projets d espace

L artisan de vos projets d espace L artisan de vos projets d espace ESPACE BOIS CONCEPT ESPACE BOIS CONCEPT - Mousson - 22690 Pleudihen-sur-Rance Le choix de construire sainement ne doit pas être dû au hasard! Analyse environnementale

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

SOLTHERM Une initiative de la Région wallonne. choix. chaleureux. le chauffe-eau solaire. Un chauffe-eau solaire chez vous?

SOLTHERM Une initiative de la Région wallonne. choix. chaleureux. le chauffe-eau solaire. Un chauffe-eau solaire chez vous? SOLTHERM Une initiative de la Région wallonne un choix chaleureux le chauffe-eau solaire Un chauffe-eau solaire chez vous? HUIT BONNES RAISONS HUIT BONNES RAISONS D INSTALLER UN D INSTALLER UN CHAUFFE-EAU

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Pompe à chaleur air/eau Alezio EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie >> La planète préservée

Plus en détail

Œrtli POWERSUN PERFECTSUN. Économie et écologie

Œrtli POWERSUN PERFECTSUN. Économie et écologie Œrtli POWERSUN Économie et écologie Les chauffe-eau solaires pour la production d eau chaude sanitaire POWERSUN en PER Le soleil est une source d énergie inépuisable qui envoie 1,4 kw/m 2 sur notre planète,

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Le chauffage de piscines www.psa-zodiac.com

Le chauffage de piscines www.psa-zodiac.com Réchauffeurs, échangeurs, chaudières Le chauffage de piscines www.psa-zodiac.com Réchauffeurs électriques Application : Chauffage des piscines plein air, intérieures ou spas. Principe de fonctionnement

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Dans les salons cosy aux murs lambrissés, où ont pris place des musiciens, amis et clients viennent lui rendre hommage tandis que circulent des

Dans les salons cosy aux murs lambrissés, où ont pris place des musiciens, amis et clients viennent lui rendre hommage tandis que circulent des Site Internet Le Nouvel Observateur http://evasion-voyage.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/01/18/meribel.html Marjorie Alessandrini 18/01/2013 Étoiles des neiges à Méribel Au coeur des Trois Vallées le

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014

PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014 PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014 2 atlantic Avec ATLANTIC, Fabriqué en France vous trouverez toujours le chauffe-eau

Plus en détail

Le bien-être absolu du vitrage chauffant

Le bien-être absolu du vitrage chauffant UNE INNOVATION DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2015 Le bien-être absolu du vitrage chauffant CalorGlass, le premier vitrage chauffant conçu par RIOU Glass, concilie confort, santé, performances énergétiques, domotique,

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

maîtrisez l énergie avec la crea choisir une énergie renouvelable www.la-crea.fr en partenariat avec

maîtrisez l énergie avec la crea choisir une énergie renouvelable www.la-crea.fr en partenariat avec maîtrisez l énergie avec la crea en partenariat avec ESPACES INFO énergie choisir une énergie renouvelable qu est-ce qu une énergie rénouvelable? Depuis deux siècles, l utilisation très importante des

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE Passer de citoyen témoin à citoyen acteur en intégrant la préservation de l environnement au quotidien, c est utile et c est possible

Plus en détail

SABURNET-COLLECTION.COM

SABURNET-COLLECTION.COM Dossier de presse Nouveautés Hiver 2015 / 2016 au Chalet Inarpa&Resort à La Clusaz idéalement situé au cœur des Alpes Françaises, à proximité d Annecy (30 minutes), de Genève (1h) et de Lyon (1h30) SABURNET-COLLECTION.COM

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION

CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION Concept H 2 : L idée est de produire, de stocker et d assurer 100% des besoins énergétiques d un immeuble résidentiel sans aucun rejet de CO 2 et sans frais énergétiques.

Plus en détail

Le bois est une fibre naturelle et renouvelable parmi les plus résistantes au monde.

Le bois est une fibre naturelle et renouvelable parmi les plus résistantes au monde. Le bois est une fibre naturelle et renouvelable parmi les plus résistantes au monde. Le savoir-faire humain conjugué à cette noble matière nous démontre encore aujourd hui comment la nature sait prendre

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Logement certifié. Date : 07/08/2015. Signature :

Logement certifié. Date : 07/08/2015. Signature : Logement certifié Rue : Rue de Tilleur n : 116 CP : 4420 Localité : Saint-Nicolas Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Avant ou en 1918 Performance énergétique La consommation théorique

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

A la recherche d une source d énergie complète?

A la recherche d une source d énergie complète? A la recherche d une source d énergie complète? fourniture en énergie de qualité, service et livraison Experts en approvisionnement d énergie Antargaz est une filiale du Group UGI et distribue du gaz

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail