Le recensement du marché de l énergie solaire en 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le recensement du marché de l énergie solaire en 2010"

Transcription

1 Département fédéral de l Environnement, des Transports, de l Energie et de la Communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Juillet 211 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 Extrait de la statistique suisse des énergies renouvelables Réalisé par Association suisse des professionnels de l énergie solaire

2 Impressum Mandant Office fédéral de l énergie Mandataire SWISSOLAR Association suisse des professionnels de l énergie solaire Neugasse 6, 85 Zürich Auteur Thomas Hostettler Ingenieurbüro Hostettler, 35 Bern Version française Jean Graf Jean Graf Consulting, 1423 Fontanezier Cette étude a été réalisée sur mandat de l Office fédéral de l énergie. Son contenu n engage que les auteurs. Office fédéral de l énergie OFEN Mühlestrasse 4, CH-363 Ittigen Adresse postale: CH-33 Bern Tél , Fax Diffusion sous: Thèmes / Statistiques de l énergie / Statistiques sectorielles

3 Table des matières 1 Introduction 4 2. Réalisation de l enquête Questionnaire Retour des questionnaires Méthode de recensement des données Taux de couverture du marché Séchage du foin par capteurs solaires Electricité solaire d origine photovoltaïque 5 3. Inventaire des données énergétiques Recensement en vue d inventaire Recherche des données d inventaire Durées de vie retenues pour l enquête Surface et puissances installées Surface de capteurs thermiques installée Puissance de capteurs thermiques installée Puissance de modules photovoltaïques installée Production d énergie Production spécifique des capteurs solaires thermiques Capteurs sous-vide et capteurs plans vitrés Capteurs plans non-vitrés, capteurs plans non-vitrés à couche sélective, capteurs solaires pour le séchage du foin Production spécifique des capteurs plans et sous-vide (moyenne pondérée) Production spécifique des installations photovoltaïques Production d énergie des capteurs thermiques Production d énergie des modules photovoltaïques 1 4. Ventes, surfaces, productions d énergie Capteurs solaires thermiques et modules photovoltaïques vendus en Suisse Total des surfaces installées Total des puissances installées en kw Production annuelle d énergie en MWh/a Ventes de capteurs sous-vide Ventes de capteurs plans Ventes de capteurs plans non-vitrés à couche sélective Ventes de capteurs non-vitrés Ventes de modules photovoltaïques Graphiques du solaire thermique Tous les types de capteurs (m²) Capteurs sous-vide (m²) Capteurs plans (m²) Capteurs non-vitrés (pour piscine) (m²) Capteurs plans non-vitrés à couche sélective (m²) Capteurs à air pour le séchage du foin (m²) Production d énergie des capteurs thermiques (GWh/a) Origine des capteurs plans (m²) Exportation des capteurs sous-vide et des capteurs plans vitrés (m²) Graphiques du solaire photovoltaïque Ventes de modules photovoltaïques (kwp) Production d énergie électrique des installations photovoltaïques (GWh/a) 23 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 3

4 1. Introduction Depuis 1984, l association suisse des professionnels de l énergie solaire SWISSOLAR (auparavant SOLAR et SOFAS/PROMES) recense les données concernant les ventes de capteurs solaires thermiques et de modules photovoltaïques en Suisse. Ces données permettent entre-autres d intégrer les statistiques SWISSOLAR dans la statistique suisse des énergies renouvelables. Depuis 1993, le recensement tient compte des besoins de ces deux rapports statistiques et permet notamment de déterminer la production d énergie des installations solaires. Pour ce recensement, tout le matériel statistique a été collecté au secrétariat de l association SWISSOLAR à Zürich. Le traitement des données ci-dessus a été complètement revu en 22 afin de prendre en compte pour la première fois les durées de vie des différents types de capteurs et modules. Les surfaces installées de même que les productions d énergie ont principalement été concernées. Le développement réjouissant de la technologie photovoltaïque en Suisse engendrant pour l établissement de la statistique des coûts toujours plus élevés, le questionnaire a dû être établi sur une nouvelle base de données. L évaluation est effectuée par le secrétariat générale de Swissolar, également responsable de la rédaction finale. Cette enquête a été réalisée sur mandat de l Office fédéral de l énergie. 2. Réalisation de l enquête 2.1 Questionnaire Les types de capteurs suivants ont été recensés : Capteurs plans vitrés, Capteurs sous vide, Capteurs plans non-vitrés, et depuis 21 : Capteurs plans non-vitrés à couche sélective, ainsi que : Modules photovoltaïques. Le questionnaire de la statistique SWISSOLAR porte sur les paramètres suivants: Origine des modules, Mode de distribution, Type d installation, (même si l on ne s intéresse qu aux systèmes «ne» produisant que de l eau chaude sanitaire ou servant à la production d eau chaude sanitaire et l appoint au chauffage) Nombre d installations solaires selon la taille. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 4

5 2.2 Retour des questionnaires Les questionnaires ont été adressés à 425 entreprises de la branche de l énergie solaire en Suisse. Les 96 réponses en provenance du domaine de l électricité solaire et les 142 du domaine thermique ont fourni les données nécessaires à cette enquête. 2.3 Méthode de recensement des données Les données proviennent en premier lieu des entreprises fabriquant ou important directement des capteurs thermiques ou des modules photovoltaïques. Les données fournies par les autres entreprises contribuent à la plausibilité des valeurs obtenues de même que la recherche de la répartition dans les différents domaines. 2.4 Taux de couverture du marché Le taux de couverture du marché évalué par les groupements professionnels de SWISSOLAR pour les catégories suivantes de capteurs et modules solaires représente pour l année concernée (entre parenthèses les valeurs de l année précédente) : Capteurs plans vitrés : 78 % (78 %) Capteurs sous-vide : 85 % (85 %) Capteurs plans non-vitrés : 65 % (65 %) Capteurs plans non-vitrés à couche sélective : 7 % (7 %) Modules photovoltaïques : 85 % (8 %) 2.5 Séchage du foin par capteurs solaires Les données concernant les capteurs pour le séchage du foin prises en compte dans la statistique ont été recensées par Nova Energie GmbH sur mandat de l Office fédéral de l énergie. 2.6 Electricité solaire d origine photovoltaïque Les ventes de modules photovoltaïques indiquées concernent les installations raccordées au réseau et les installations autonomes. L incertitude évaluée du taux de couverture est d environ ± 5 kwp. La méthode de recensement utilisée ne fournit néanmoins pas de données précises (paragraphe 9, tableaux 3 à 5) concernant les installations raccordées au réseau et autonomes de faible puissance ( 2 kw). Cette édition est l occasion d ajuster les données de la statistique avec celles de la banque de données de Swissgrid. La référence à la statistique de l électricité solaire est donc supprimée. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 5

6 3. Inventaire des données énergétiques 3.1 Recensement en vue d inventaire Le but est d obtenir une information sur la diffusion et les parts de marché de l énergie solaire en Suisse. Ceci exprimé pour l année en cours par les trois grandeurs suivantes : Surface de capteurs installée (solaire thermique), Puissance installée (photovoltaïque), Production d énergie (thermique et photovoltaïque). 3.2 Recherche des données d inventaire Les capteurs thermiques et modules photovoltaïques nouvellement mis en service apparaissent annuellement dans les chiffres de vente. Dans une phase suivante l espérance de durée de vie est modélisée. Il en résultera les surfaces encore à installer pour chaque année. L évaluation de l année de recensement indique finalement l état général en m². Si l on multiplie ces différents états par la puissance spécifique resp. la production spécifique, on obtient finalement par sommation la puissance totale installée resp. la production annuelle totale. Donnée Phase intermédiaire Résultat Chiffres de vente 1 Recensement du chiffre de vente annuel en m² Etat des cohortes annuelles lors des mises en service (m²) Durée de vie moyenne (I) Domaine de dispersion s 2 Modélisation de la durée de vie de chaque cohorte annuelle à partir de la mise en service Etat des cohortes annuelles de l année de recensement (m²) Puissance spécifique Production spécifique 3 Evaluation de l année de recensement Etat général de l année de recensement - Surface installée (m²) - Puissance installée (kw) - Production annuelle (MWh) Schéma : L enquête a lieu en trois phases distinctes. Alors que les chiffres de vente fournissent des indications fiables concernant les installations en service, le solde est dépendant du choix du modèle. La troisième phase est également dépendante des rendements effectifs engendrés par le développement technique. La tendance du développement n est pas perturbée pour cela. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 6

7 3.3 Durées de vie retenues pour l enquête Le taux de rebut est décrit par une distribution normale caractérisée par les deux grandeurs que sont la durée de vie moyenne et son domaine de dispersion. La durée de vie des capteurs solaires thermiques et des modules photovoltaïques est fixée en intervalles de cinq ans et les années intermédiaires interpolées. Le domaine de dispersion est fixé à un tiers de la durée de vie moyenne. Les tableaux et graphiques suivants représentent les catégories de l enquête par intervalles de cinq ans : Genre / Année de vente Capteurs plans Capteurs sous vide Capteurs non-vitrés Capteurs non-vitrés à couche sélective Modules photovoltaïques A l exemple des capteurs sous-vide : inventaire en fonction de lâge et de l année de vente 1 % 8 % 6 % 4 % Année de vente: % % Age des capteurs (a) Année de vente Durée de vie moyenne* Domaine de dispersion** * Années intermédiaires interpolées ** Fixé à un tiers de la durée de vie moyenne Pour plus d information se référer à l étude ci-dessous (uniquement en allemand): BfE-Zusatzbericht: Neue Statistik Markterhebung Sonnenenergie, Dokumentation der Überarbeitung 22, Dr. Georges Reber, 23 Schweizerischer Fachverband für Sonnenenergie SOLAR Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 7

8 3.4 Surface et puissances installées Afin d étudier les variations du marché de l énergie solaire, les données ont été évaluées selon les aspects suivants : surface de capteurs installée, resp. puissance et production d énergie Surface de capteurs thermiques installée Pour l utilisation thermique de l énergie solaire, la surface de capteurs installée est le paramètre le plus important de l installation. Le délai nécessaire entre la vente et l installation est estimé à 6 mois. La surface de capteurs installée est calculée de la manière suivante : Surface de capteurs installée durant l année de recensement : = somme de tous les états des cohortes inclus la cohorte de l année précédente + 5% de l état de la cohorte de l année de recensement (1) Puissance de capteurs thermiques installée Les valeurs ci-dessous sont utilisées pour déterminer la puissance installée de capteurs thermiques : Capteurs sous-vide : 7 W / m 2 Capteurs plans vitrés : 7 W / m 2 Capteurs plans non-vitrés : 8 W / m 2 Capteurs plans non-vitrés à couche sélective : 7 W / m 2 Capteurs à air pour le séchage du foin : 26 W / m 2 (1) Puissance de modules photovoltaïques installée La puissance installée correspond à la somme des puissances nominales des installations photovoltaïques réalisées. Le délai nécessaire entre la vente et l installation est estimé à 6 mois. La puissance installée est calculée de la manière suivante : Puissance installée durant l année de recensement = somme de toutes les cohortes de puissances installées inclus lacohorte de l année précédente + 5% de la puissance correspondant aux ventes de l année de recensement Somme de toutes les cohortes inclus la cohorte de l année précédente 71 4 kwp +5% de l état des ventes réalisées durant l année de recensement kwp Puissance installée au terme de l année de recensement dont raccordée au réseau kwp kwp (1) La croissance annuelle de surface de capteurs pour le séchage du foin est calculée par Nova Energie GmbH. Le nouvel état de fin d année correspond à la somme de l état de l année précédente et de l accroissement pour l année en cours. Extrait de : «Teilstatistik Sonnenkollektoren für die Heubelüftung 21» Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 8

9 3.5 Production d énergie Production spécifique des capteurs solaires thermiques Capteurs sous-vide et capteurs plans vitrés Domaines d application Production spécifique Production spécifique des capteurs sous-vide des capteurs plans vitrés Eau chaude sanitaire (ECS), villa 48 kwh / m 2 a 45 kwh / m 2 a Eau chaude sanitaire, locatif 62 kwh / m 2 a 59 kwh / m 2 a ECS et appoint chauffage, villa et locatif 36 kwh / m 2 a 27 kwh / m 2 a Autres applications 57 kwh / m 2 a 54 kwh / m 2 a Capteurs plans non-vitrés, capteurs plans non-vitrés à couche sélective, capteurs solaires pour le séchage du foin Capteurs non-vitrés : Capteurs non-vitrés à couche sélective : Capteurs solaires pour le séchage du foin : 3 kwh / m 2 a 4 kwh / m 2 a 13 kwh / m 2 a Il n existe qu un seul domaine d application pour les capteurs solaires pour le séchage du foin. La production spécifique ne s améliore donc qu en fonction des évolutions techniques. On utilise principalement les capteurs plans non-vitrés pour tempérer l eau des piscines. De même, la valeur de la production spécifique dépend du progrès technique Production spécifique des capteurs plans et sous-vide (moyenne pondérée) La production spécifique des capteurs plans et sous-vide correspond à une valeur moyenne obtenue par la synthèse des ventes figurant dans les tableaux 5.3 et 6.3 ainsi que par les productions spécifiques des différents domaines d application définies au paragraphe Depuis le recensement de 22, la moyenne de production de chaque cohorte annuelle est déterminée et utilisée pendant toute la durée de vie Production spécifique des installations photovoltaïques Production spécifique des installations raccordées au réseau : 925 kwh/kwp (2) Facteur moyen d utilisation des installations autonomes :.6 Production spécifique des installations autonomes : 535 kwh/kwp (2) Moyenne des installations photovoltaïques avec rétribution à prix coûtant (RPC) et financement des frais supplémentaires (FFS) ; BD Swissgrid ; obtenu par l OFEN Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 9

10 3.5.3 Production d énergie des capteurs thermiques La production d énergie des capteurs thermiques est calculée de la manière suivante : Production d énergie durant l année de recensement = somme de toutes les productions d énergie des cohortes inclus la cohorte de l année précédente + 5% de la production d énergie de la cohorte de l année de recensement Où pour chaque cohorte (et par type) : Production d énergie (kwh) = surface installée (m 2 ) (par type) x production spécifique (kwh / m²) (par type) Production d énergie des modules photovoltaïques La production d énergie électrique des modules photovoltaïques est calculée de la manière suivante : Puissance significative pour la production d énergie = état de l année précédente + 5% de l accroissement de l année de recensement Production d énergie électrique (kwh) = puissance significative (kwp) x production spécifique (kwh / kwp) annuelle moyenne de l état actuel (3) Soit pour l année de recensement, les puissances significatives suivantes : Installations raccordées au réseau : Installations autonomes : kwp 3 5 kwp Production d énergie électrique = puissance installée x production spécifique : Installations raccordées au réseau : Installations autonomes : 81 7 MWh 1 63 MWh Production d électricité solaire photovoltaïque : (année de recensement) MWh (3) La production spécifique annuelle moyenne des installations raccordées au réseau a été incluse jusqu au recensement de 29 dans la «Statistique courant solaire photovoltaïque» et tient compte depuis 23 de l ensoleillement de l année de recensement. Depuis le recensement de 21, les annonces de production pour la RPC constituent la base du calcul de la valeur moyenne. Celle-ci se montait à 925 kwh/kwp en 21 (29 : 86 kwh/kwp). Pour les installations autonomes, cette valeur était de 48 kwh/kwp jusqu en 22. Depuis 23, la valeur de la production spécifique correspond à 6 % de la production spécifique des installations raccordées au réseau. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 1

11 4. Ventes, surfaces, productions d énergie 4.1 Capteurs solaires thermiques et modules photovoltaïques en m 2 (modules en kwp) Ventes annuelles Unité Capteurs plans m 2 1'623 13'558 15'585 14'784 18'96 2'816 22'415 25'386 31'775 25'124 24'277 25'518 24'839 26'222 29'93 37'472 5'355 63'22 14'4 135' '26 Capteurs sous-vide m 2 1'482 3'8 2'545 1'36 1'486 1' '345 1' '225 1'58 1' '257 1'66 1'58 2'554 8'793 1'285 15'746 Sous-total capteurs vitrés m 2 12'15 16'566 18'13 16'144 2'446 22'47 23'264 26'731 33'2 26'8 26'52 26'576 26'431 26'82 31'16 39'132 51'863 65' ' '64 144'772 Capteurs non-vitrés m 2 13'795 1'319 1'769 17'34 18'237 22'435 21'978 15'486 2'951 14'96 15'463 12'217 8'98 7'682 8'846 9'48 6'778 9'284 8'691 9'749 1'86 Capteurs non-vitrés à couche sélective m ' '325 1'235 2'175 1' '38 1'138 Sous-total capteurs non-vitrés m 2 13'795 1'319 1'769 17'34 18'237 22'435 21'978 15'486 2'951 14'96 15'463 12'588 1'558 8'643 11'171 1'715 8'953 1'32 9'374 12'57 11'944 Capteurs pour le séchage du foin m 2 56' 59' 59' 45' 46' 24' 22' 23' 15' 9' 9' 9' 3' 3' 2' 4' 2' 2' 7' 11' 8' Modules photovoltaïques kwp 1'19 1'46 1'4 1'3 1' ' '834 1'75 2'186 2'342 1'725 1'68 2'48 3'98 2'5 7'1 15'5 37' 42'5 4.2 Total des surfaces installées Surfaces installées en fin de chaque année Unité Capteurs plans m 2 33'8 45'62 59'8 74'44 9'58 19'51 129'89 152'26 178'97 25'19 227'28 249'15 27'87 292'46 316'9 344'78 383'9 433'49 59'98 621'78 745'15 Capteurs sous-vide m 2 9'2 11'37 14'4 15'85 17'8 18'39 19'31 19'99 2'87 21'43 22'3 23'16 23'61 23'76 23'68 24'6 24'53 25'42 29'93 38'29 5'11 Sous-total capteurs vitrés m 2 43' 56'99 73'84 9'29 17'66 127'9 149'2 172'25 199'84 226'62 249'58 272'31 294'48 316'22 339'77 368'84 47'62 458'91 539'91 66'7 795'26 Capteurs non-vitrés m 2 54'2 65'76 75'59 88'63 15' 123'44 143'18 158'79 173'17 186'6 195'4 22'97 26'47 26'95 26'71 26'75 25'23 23'17 21'71 2'2 199'54 Capteurs non-vitrés à couche sélective m '2 2'5 4'14 5'92 7'63 9'23 1'9 11'59 13'31 Sous-total capteurs non-vitrés m 2 54'2 65'76 75'59 88'63 15' 123'44 143'18 158'79 173'17 186'6 195'4 23'16 27'67 29'45 21'85 212'67 212'86 212'4 211'8 211'79 212'85 Capteurs pour le séchage du foin m 2 55' 564' 623' 668' 714' 738' 76' 783' 798' 87' 816' 825' 828' 831' 833' 837' 839' 841' 848' 859' 867' Modules photovoltaïques kwp 2'2 3'5 4'9 6'1 7'2 8'1 9'1 1'1 11'5 13'2 15'2 17'4 19'4 21'1 23'1 26'3 29'4 34'1 45'3 71'4 11'9 - dont installations raccordées au réseau kwp 7 1'8 3'5 4'4 5'4 6' 6'7 7'6 9'5 11'4 13' 14'9 16'5 17'8 19'4 23'6 26'1 32'6 44'1 69'6 17'1 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 11

12 4.3 Puissance installées en fin de chaque année en kw Puissances installées en fin de chaque année Unité Capteurs plans kw 23'66 31'94 41'86 52'11 63'41 76'65 9'92 16'58 125'28 143'63 159'9 174'41 189'61 24'73 221'26 241'35 268'16 33'45 356'99 435'25 521'6 Capteurs sous-vide kw 6'44 7'96 9'83 11'9 11'95 12'87 13'51 13'99 14'61 15' 15'61 16'21 16'53 16'63 16'57 16'85 17'17 17'8 2'95 26'8 35'8 Sous-total capteurs vitrés kw 3'1 39'9 51'69 63'2 75'36 89'52 14'43 12'57 139'89 158'63 174'7 19'62 26'14 221'36 237'83 258'2 285'33 321'25 377'94 462'5 556'68 Capteurs non-vitrés kw 43'36 52'61 6'47 7'9 84' 98'76 114'55 127'3 138'53 148'85 156'32 162'38 165'18 165'56 165'37 165'4 164'18 162'54 161'37 16'16 159'63 Capteurs non-vitrés à couche sélective kw '75 2'9 4'15 5'34 6'46 7'7 8'11 9'32 Sous-total capteurs non-vitrés kw 43'36 52'61 6'47 7'9 84' 98'76 114'55 127'3 138'53 148'85 156'32 162'51 166'2 167'31 168'27 169'55 169'52 169' 168'44 168'27 168'95 Capteurs pour le séchage du foin kw 131'3 146'6 162' 173'7 185'6 191'9 197'6 23'6 27'5 29'8 212'2 214'5 215'3 216'1 216'6 217'6 218'1 218'7 22'5 223'3 225'4 Modules photovoltaïques kwp 2'2 3'5 4'9 6'1 7'2 8'1 9'1 1'1 11'5 13'2 15'2 17'4 19'4 21'1 23'1 26'3 29'4 34'1 45'3 71'4 11'9 - dont installations raccordées au réseau kwp 7 1'8 3'5 4'4 5'4 6' 6'7 7'6 9'5 11'4 13' 14'9 16'5 17'8 19'4 23'6 26'1 32'6 44'1 69'6 17'1 4.4 Production d'énergie annuelle en MWh Production d'énergie pour l'année considérée Unité Capteurs plans MWh 11'78 15'9 2'84 26'37 32'99 4'83 49'4 57'8 68'22 78'72 88'6 97'5 17'26 117'15 127'92 141'7 158'84 18'85 213'54 262'27 316'32 Capteurs sous-vide MWh 3'21 3'96 4'89 5'6 6'2 6'85 7'31 7'63 8'3 8'33 8'73 9'13 9'41 9'58 9'68 9'93 1'3 1'84 12'92 16'61 21'74 Sous-total capteurs vitrés MWh 14'99 19'86 25'73 31'97 39'19 47'68 56'35 65'43 76'25 87'5 96'79 16'63 116'67 126'73 137'6 151' 169'14 191'69 226'46 278'88 338'6 Capteurs non-vitrés MWh 14'42 17'9 2'88 24'82 29'78 35'37 41'37 46'14 5'56 54'54 57'47 59'88 61'7 61'35 61'41 61'54 61'19 6'66 6'3 59'91 59'76 Capteurs non-vitrés à couche sélective MWh ' 1'66 2'37 3'5 3'69 4'4 4'64 5'33 Sous-total capteurs non-vitrés MWh 14'42 17'9 2'88 24'82 29'78 35'37 41'37 46'14 5'56 54'54 57'47 59'95 61'55 62'35 63'7 63'91 64'24 64'35 64'34 64'55 65'9 Capteurs pour le séchage du foin MWh 58'4 65'7 73'3 81' 86'8 92'8 95'9 98'8 11'8 13'7 14'9 16'1 17'3 17'6 18' 18'3 18'8 19'1 19'3 11'2 111'7 Modules photovoltaïques MWh 1' 1'7 2'8 4' 4'8 5'6 6'1 6'8 7'9 9'6 11' 12'4 13'8 16'4 16'5 18'9 22'3 27'1 34'8 5'2 83' - dont installations raccordées au réseau MWh 4 1' 2'1 3'2 3'9 4'6 5'1 5'7 6'8 8'4 9'8 11'2 12'6 15' 15'2 17'6 21' 25'7 33'4 48'9 81'7 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 12

13 5. Ventes de capteurs sous-vide 5 Tableau 1 Tableau 2 Origine des capteurs Distribution des capteurs Surface Surface [m 2 ] [m 2 ] Production nationale produit fini 27'74 Besoins propres (auto-construction) 441 Production nationale en pièces détachées Directement au maître de l'ouvrage 3'496 Importation 8'34 Par l'installateur 11'778 Par d'autres entreprises 31 Total des ventes en Suisse 15'746 Total 35'18 Puissance en kw 11'22 Exportation 19'362 Total des ventes en Suisse 15'746 Tableau 3 Tableau 4 Type d'installation Nombre d'installations selon la taille Surface Nombre Taille de l'installation Nombre [ % ] d'inst. d'inst. Villa seul. eau chaude sanitaire (ECS) Installations compactes selon SPF Villa ECS et chauffage à 1 m 2 87 Locatif seul. eau chaude sanitaire (ECS) à 2 m Locatif ECS et chauffage à 5 m 2 59 Industrie, artisanat seul. eau chaude sanitaire (ECS) à 1 m 2 29 Industrie, artisanat ECS et chauffage plus de 1 m 2 7 Agriculture seul. eau chaude sanitaire (ECS) Agriculture ECS et chauffage. Total 1'115 Services seul. eau chaude sanitaire (ECS). Services ECS et chauffage. Secteur public seul. eau chaude sanitaire (ECS). Tableau 5 Secteur public ECS et chauffage. Installations remplacées Transports seul. eau chaude sanitaire (ECS). Surface Transports ECS et chauffage. [m 2 ] Total des ventes en Suisse 1 1'115 Total 1 Le volume recensé du marché est estimé à 85%. Les valeurs indiquées sont arrondies à 1%. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 13

14 6. Ventes de capteurs plans 6 Tableau 1 Tableau 2 Origine des capteurs Distribution des capteurs Surface Surface [m 2 ] [m 2 ] Production nationale produit fini 134'91 Besoins propres (auto-construction) 54 Production nationale en pièces détachées 3'235 Directement au maître de l'ouvrage 5'75 Production nationale auto-construction Par l'installateur 17'559 Importation 59'197 Par d'autres entreprises 15'663 Total des ventes en Suisse 129'26 Total 196'523 Puissance en kw 9'318 Exportation 67'497 Total des ventes en Suisse 129'26 Tableau 3 Tableau 4 Type d'installation Nombre d'installations selon la taille Surface Nombre Taille de l'installation Nombre [ % ] d'inst. d'inst. Villa seul. eau chaude sanitaire (ECS) '47 Installations compactes selon SPF 955 Villa ECS et chauffage '429 1 à 1 m 2 8'35 Locatif seul. eau chaude sanitaire (ECS) ' à 2 m 2 2'294 Locatif ECS et chauffage à 5 m Industrie, artisanat seul. eau chaude sanitaire (ECS) à 1 m 2 11 Industrie, artisanat ECS et chauffage.1 7 plus de 1 m 2 37 Agriculture seul. eau chaude sanitaire (ECS).4 18 Agriculture ECS et chauffage.2 15 Total 12'153 Services seul. eau chaude sanitaire (ECS) Services ECS et chauffage.5 4 Secteur public seul. eau chaude sanitaire (ECS) 1. 4 Tableau 5 Secteur public ECS et chauffage.1 4 Installations remplacées Transports seul. eau chaude sanitaire (ECS). Surface Transports ECS et chauffage. [m 2 ] Total des ventes en Suisse 1 12'153 Total 279 Le volume recensé du marché est estimé à 78%. Les valeurs indiquées sont arrondies à 1%. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 14

15 7. Ventes de capteurs plans non-vitrés à couche sélective 7 Tableau 1 Tableau 2 Origine des capteurs Distribution des capteurs Surface Surface [m 2 ] [m 2 ] Production nationale produit fini 2'791 Besoins propres (auto-construction) Production nationale en pièces détachées Directement au maître de l'ouvrage 11 Importation Par l'installateur 727 Par d'autres entreprises 4 Total des ventes en Suisse 1'138 Total 2'791 Puissance en kw 797 Exportation 1'653 Total des ventes en Suisse 1'138 Tableau 3 Tableau 4 Type d'installation Nombre d'installations selon la taille Surface Nombre Taille de l'installation Nombre [ % ] d'inst. d'inst. Villa seul. eau chaude sanitaire (ECS) Installations compactes selon SPF Villa ECS et chauffage à 2 m 2 62 Locatif seul. eau chaude sanitaire (ECS) à 5 m 2 11 Locatif ECS et chauffage à 1 m 2 5 Industrie, artisanat seul. eau chaude sanitaire (ECS). 11 à 2 m 2 Industrie, artisanat ECS et chauffage. plus de 2 m 2 Agriculture seul. eau chaude sanitaire (ECS). Agriculture ECS et chauffage. Total 78 Services seul. eau chaude sanitaire (ECS) Services ECS et chauffage. Secteur public seul. eau chaude sanitaire (ECS) 8. 1 Tableau 5 Secteur public ECS et chauffage. Installations remplacées Transports seul. eau chaude sanitaire (ECS). Surface Transports ECS et chauffage. [m 2 ] Total des ventes en Suisse 1 78 Total 13 Le volume recensé du marché est estimé à 7%. Les valeurs indiquées sont arrondies à 1%. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 15

16 8. Ventes de capteurs non-vitrés 8 Tableau 1 Tableau 2 Origine des capteurs Distribution des capteurs Surface Surface [m 2 ] [m 2 ] Production nationale produit fini 55'923 Besoins propres (auto-construction) 62 Production nationale en pièces détachées Directement au maître de l'ouvrage 768 Importation 7'729 Par l'installateur 3'822 Par d'autres entreprises 6'154 Total des ventes en Suisse 1'86 Total 63'652 Puissance en kw 8'645 Exportation 52'846 Total des ventes en Suisse 1'86 Tableau 3 Tableau 4 Type d'installation Nombre d'installations selon la taille Surface Nombre Taille de l'installation Nombre [ % ] d'inst. d'inst. Villa seul. eau chaude sanitaire (ECS) Installations compactes selon SPF Villa ECS et chauffage. 1 à 2 m Locatif seul. eau chaude sanitaire (ECS). 21 à 5 m Locatif ECS et chauffage. 51 à 1 m 2 Industrie, artisanat seul. eau chaude sanitaire (ECS). 11 à 2 m 2 Industrie, artisanat ECS et chauffage. plus de 2 m 2 Agriculture seul. eau chaude sanitaire (ECS). Agriculture ECS et chauffage. Total 864 Services seul. eau chaude sanitaire (ECS). Services ECS et chauffage. Secteur public seul. eau chaude sanitaire (ECS). Tableau 5 Secteur public ECS et chauffage. Installations remplacées Transports seul. eau chaude sanitaire (ECS). Surface Transports ECS et chauffage. [m 2 ] Total des ventes en Suisse Total Le volume recensé du marché est estimé à 65%. Les valeurs indiquées sont arrondies à 1%. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 16

17 9. Ventes de modules photovoltaïques 9 Tableau 1 Tableau 2 Origine des modules Distribution des modules Puissance [kwp] [%] Production nationale 34'3 Directement au maître de l'ouvrage 39 Importation 45'2 Par l'installateur 54 Par d'autres entreprises 7 Total des ventes en Suisse 1 Total 79'5 Exportation 37' Total des ventes en Suisse 42'5 Tableau 3 Tableau 5 Type d'installation Installations remplacées Installations raccordées au réseau Puissance [kwp] Nombre d'inst. Puissance [kwp] Nombre d'inst. Villa 9'136 1'765 Villa Locatif 2' Locatif Industrie, artisanat 14' Industrie, artisanat Agriculture 5' Agriculture Services 5'38 8 Services Secteur public 5' Secteur public Transports 34 3 Transports Divers Divers Total 42'5 2'65 Total Tableau 4 Nombre d'installations selon la taille Puissance Nombre [kwp] d'inst. Installations autonomes 2 à 25 Wp à 1' Wp plus de 1 kwp 8 4 Total des installations autonomes Installations raccordées au réseau jusque 4 kwp 2' de 4 à 2 kwp 11'51 1'52 de 2 à 5 kwp 4' de 5 à 1 kwp 1'477 3 plus de 1 kwp 16'585 3 Total des installations raccordées au réseau 36'5 2'63 Total 36'635 3'25 Le volume recensé du marché est estimé à 85%. Les valeurs indiquées sont arrondies à 1%. Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 17

18 1. Graphiques du solaire thermique 1.1 Tous les types de capteurs (m 2 ) Swissolar Druckdatum: ' Ventes des capteurs solaires thermiques (m 2 ) 16' 14' 12' 1' 8' 6' 4' 2' Capteurs sous-vide (m 2 ) Sous vide Capteurs plans Non-vitrés Non-vitrés sélect. Séchage du foin Swissolar Druckdatum: ' 16' 14' 12' 1' 8' 6' 4' 2' Ventes des capteurs sous-vide (m 2 ) Marktumfrage21_211614_def.xls Grafik_FR Seite 1 von 1 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 18

19 1.3 Capteurs plans (m 2 ) Swissolar Druckdatum: ' Ventes des capteurs plans (m 2 ) 14' 12' 1' 8' 6' 4' 2' Capteurs non-vitrés (pour piscine) (m 2 ) Swissolar Druckdatum: ' Ventes des capteurs non-vitrés (m 2 ) 2' 15' 1' 5' Marktumfrage21_211614_def.xls Grafik_FR Seite 1 von 1 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 19

20 1.5 Capteurs plans non-vitrés à couche sélective (m 2 ) Swissolar Druckdatum: '5 Ventes des capteurs non-vitrés à couche sélective (m 2 ) 2' 1'5 1' Capteurs à air pour le séchage du foin (m 2 ) Swissolar Druckdatum: ' Ventes des capteurs pour le séchage du foin (m 2 ) 6' 5' 4' 3' 2' 1' Marktumfrage21_211614_def.xls Grafik_FR Seite 1 von 1 Le recensement du marché de l énergie solaire en 21 2

Le recensement du marché de l énergie solaire en 2013

Le recensement du marché de l énergie solaire en 2013 Département fédéral de l Environnement, des Transports, de l Energie et de la Communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Juillet 214 Le recensement du marché de l énergie solaire en 213 Extrait

Plus en détail

Introduction. Solaire / photovoltaïque. Energie solaire (photovoltaïque et thermique) Potentiel énorme

Introduction. Solaire / photovoltaïque. Energie solaire (photovoltaïque et thermique) Potentiel énorme Energie solaire (photovoltaïque et thermique) Martin Reutemann Ing. dipl. EPFZ anc. BKW FMB Energie SA Tables des matières Bases légales (vision confédération) Potentiel solaire / bases théoriques Solaire

Plus en détail

Fiche d information Rétribution unique et consommation propre pour les petites installations photovoltaïques

Fiche d information Rétribution unique et consommation propre pour les petites installations photovoltaïques Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Section Energies renouvelables Fiche d information Rétribution unique

Plus en détail

Bilan énergétique et économique du système de chauffage du bâtiment RUIDA SA Châtel-St-Denis (CH)

Bilan énergétique et économique du système de chauffage du bâtiment RUIDA SA Châtel-St-Denis (CH) Rapport Bilan énergétique et économique du système de chauffage du bâtiment RUIDA SA Châtel-St-Denis (CH) Rédigé par Nicolas Huguelet Co-rédigé par Peter Kurmann Sous la direction de Dr. Elena-Lavinia

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

DIFFERENTES UTILISATIONS DE L ENERGIE SOLAIRE ET INTEGRATION DES CAPTEURS SOLAIRES

DIFFERENTES UTILISATIONS DE L ENERGIE SOLAIRE ET INTEGRATION DES CAPTEURS SOLAIRES AT DE VAUD DIFFERENTES UTILISATIONS DE L ENERGIE SOLAIRE INTEGRATION DES CAPTEURS SOLAIRES Yves Roulet - Ingénieur Environnement 31 MAI 2005 Yves Roulet 1 AT DE VAUD L avenir énergétique passe par la diversification

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Directive relative à la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Art. 7a LEne Photovoltaïque (PV) (appendice 1.2 OEne)

Directive relative à la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Art. 7a LEne Photovoltaïque (PV) (appendice 1.2 OEne) Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'énergie OFEN Version 1.5 du 1 er janvier 2016 Directive relative à la rétribution à

Plus en détail

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables Commune d Orbe Service CUBE CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 15 F +41 24 442 92 49 cube@orbe.ch www.orbe.ch Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN Département de l'économie, de l'énergie et du territoire Service de l'énergie et des forces hydrauliques Departement für Volkswirtschaft, Energie und Raumentwicklung Dienststelle für Energie und Wasserkraft

Plus en détail

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al.

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Efficacité énergétique et énergies renouvelables Avril 2015 Rapport

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous les concepts d habitation. 2 La centrale électrique personnelle

Plus en détail

Vitodens 200 6-24 kw 24 kw. Vitocell 100-W (500 l)

Vitodens 200 6-24 kw 24 kw. Vitocell 100-W (500 l) 2 x Vitosol 200-T SP2 2m² Surface totale brute:5,76 m² Azimut: 0 Incl.: 40 160 Litre/Jour 45 C Vitodens 200 6-24 kw 24 kw Vitocell 100-W (500 l) Résultats de la simulation annuelle Puissance installée:

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick. Comptes annuels 2009

Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick. Comptes annuels 2009 Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick Comptes annuels 2009 Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Page 1 Compte d exploitation Notes 24.2. -31.12.2009

Plus en détail

Dimensionnement du chauffage central au bois

Dimensionnement du chauffage central au bois Office fédéral de l'énergie Dimensionnement du chauffage central au bois 1 1 Introduction Correctement dimensionné, le chauffage central au bois permet un fonctionnement avantageux de l installation de

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Certains vous promettent la lune, nous vous garantissons le soleil.

Certains vous promettent la lune, nous vous garantissons le soleil. Certains vous promettent la lune, nous vous garantissons le soleil. Pourquoi se lancer dans le solaire L énergie est une des ressources des plus importantes de nos jours. Que ce soit pour éclairer la maison,

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

Retour d'expérience installations solaires thermiques

Retour d'expérience installations solaires thermiques Retour d'expérience installations solaires thermiques Asder Xavier Cholin 17 février 2011 Plan 1.Rapide présentation d INES 2.Particularités du 3.Suivi de CESI (TélésuiWeb) 4.Suivi de Systèmes Solaires

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Sommaire. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC

Sommaire. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Approvisionnement énergétique 14 septembre 2015 Explications relatives

Plus en détail

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g»

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Lucien BLANC 1 1 Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, CNRS/université de Provence Technopôle de Château-Gombert, Marseille Résumé

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

Synthèse OBJECTIF DE L ÉTUDE

Synthèse OBJECTIF DE L ÉTUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ÉTUDE Il

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

La chaleur du soleil pour maisons individuelles

La chaleur du soleil pour maisons individuelles La chaleur du soleil pour maisons individuelles Les connaisseurs optent pour le soleil L habitat moderne est aujourd hui synonyme d un intérieur confortable et d un chauffage écologique et efficace. Les

Plus en détail

Indice de performance

Indice de performance Indice de performance Facteur de qualité pour l'installation photovoltaïque Contenu L'indice de performance est l'une des valeurs les plus importantes pour l'évaluation de l'efficacité d'une installation

Plus en détail

Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite par les propres installations Immobilier

Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite par les propres installations Immobilier Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Checklist (CL) Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite

Plus en détail

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 Martial Bujard Directeur des Agences Minergie et Swissolar romandes Consommation d une société durable Pétrole

Plus en détail

Agriculture et Energies Renouvelables

Agriculture et Energies Renouvelables Agriculture et Energies Renouvelables 1 Cours ADAPR 24 février 2011 Sylvain Boéchat, AGRIDEA Contenu: Politique énergétique: contexte et outils Production d Energies Renouvelables o L énergie solaire:

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI)

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs de l installation solaire de production d ECS. Date 0 2 / 1 0 /2013 V ersion

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Présentation Avantages de la combinaison pompe à chaleur et chaleur solaire

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Prise de position concernant la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne) et de l ordonnance sur l approvisionnement en électricité (OApEl)

Prise de position concernant la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne) et de l ordonnance sur l approvisionnement en électricité (OApEl) Swissolar Schweizerischer Fachverband für Sonnenenergie Association suisse des professionnels de l énergie solaire Ass. svizzera dei professionisti dell energia solare Neugasse 6 CH - 8005 Zürich T: +41

Plus en détail

Éclairage : votre projet solaire en toute simplicité. Brochure informative à l intention des porteurs de petits projets solaires

Éclairage : votre projet solaire en toute simplicité. Brochure informative à l intention des porteurs de petits projets solaires Éclairage : votre projet solaire en toute simplicité Brochure informative à l intention des porteurs de petits projets solaires Concrétiser Cette brochure est destinée aux porteurs de projets de petites

Plus en détail

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Assainissement énergétique Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Confort thermique 3 Aspects d un assainissement Dans une maison ancienne non assainie, environ 85

Plus en détail

Fiche technique détaillée du panneau DualSun

Fiche technique détaillée du panneau DualSun Fiche technique détaillée du panneau DualSun Table des matières I. Caractéristiques physiques du panneau DualSun... 2 a. Dilatation différentielle... 2 II. Caractéristiques photovoltaïques... 3 a. Augmentation

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Cadastre solaire pour le Jura bernois

Cadastre solaire pour le Jura bernois Prévisions météo Energies renouvelables Air et climat Géo-Informatique Genossenschaft METEOTEST Fabrikstrasse 14, CH-3012 Bern Tél. +41 (0)31 307 26 26 Fax +41 (0)31 307 26 10 office@meteotest.ch, www.meteotest.ch

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DES INSTALLATIONS POUR LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE

PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DES INSTALLATIONS POUR LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE COMMUNE D'ORSIERES Rue de la Commune 3-1937 Orsières PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DES INSTALLATIONS POUR LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ARTICLE 1 INTRODUCTION 1. Le chauffage électrique des locaux est accordé

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA «La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA Energie Solaire SA - Histoire Plus de 40 années d expérience dans le domaine

Plus en détail

Règlement d application du Fonds communal pour l énergie et le développement durable

Règlement d application du Fonds communal pour l énergie et le développement durable Règlement d application du Fonds communal pour l énergie et le développement durable du 12 mars 2009 (modifié le 24 juillet 2014) Règlement d application du «Fonds communal pour l énergie et le développement

Plus en détail

Ton énergie TON PROJET SOLAIRE. Nous planifions, réalisons et entretenons ton projet solaire.

Ton énergie TON PROJET SOLAIRE. Nous planifions, réalisons et entretenons ton projet solaire. Ton énergie TON PROJET SOLAIRE Nous planifions, réalisons et entretenons ton projet solaire. Indépendance grâce à de l électricité propre depuis votre toit. La valorisation sur le long terme du bien immobilier

Plus en détail

Etude de cas de deux territoires genevois : Les Pâquis et Veyrier. Loïc Quiquerez Séminaire de recherche UNIGE 14.03.2013

Etude de cas de deux territoires genevois : Les Pâquis et Veyrier. Loïc Quiquerez Séminaire de recherche UNIGE 14.03.2013 Evaluation du potentiel solaire photovoltaïque et thermique dans un environnement urbain Etude de cas de deux territoires genevois : Les Pâquis et Veyrier Loïc Quiquerez Séminaire de recherche UNIGE 14.03.2013

Plus en détail

21.11.2013 De Minergie à «énergie plus» 1

21.11.2013 De Minergie à «énergie plus» 1 De Minergie à «énergie-plus» conrad lutz architecte foire maison et énergie berne 21 novembre 2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel 21.11.2013 De Minergie à «énergie plus» 1 Sommaire énergie:

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur solaire avec des capteurs sélectifs non vitrés et accumulateur à changement de phase

Chauffage par pompe à chaleur solaire avec des capteurs sélectifs non vitrés et accumulateur à changement de phase Départmenet fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Ofiice fédéral de l énergie OFEN Rapport final 30 Octobre 2012 Chauffage par pompe à chaleur solaire avec

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Solutions innovantes pour la production d eau chaude sanitaire. La chaleur est notre élement. Pompes à chaleur de production d ECS

Solutions innovantes pour la production d eau chaude sanitaire. La chaleur est notre élement. Pompes à chaleur de production d ECS Pompes à chaleur de production d ECS BWP 30HM, BWP 30HMW BWP 30HS, BWP 30HSD Solutions innovantes pour la production d eau chaude sanitaire Partenaire de l exposition La chaleur est notre élement Sommaire

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

Lorsque seule la forme masculine est mentionnée, il va de soi que la forme féminine est sous-entendue.

Lorsque seule la forme masculine est mentionnée, il va de soi que la forme féminine est sous-entendue. Swissolar Schweizerischer Fachverband für Sonnenenergie Association suisse des professionnels de l énergie solaire Ass. svizzera dei professionisti dell energia solare Neugasse 6 CH - 800 Zurich Tél. :

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 4 FAQ page 6

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 4 FAQ page 6 SOMMAIRE PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 4 FAQ page 6 AIR 1 - PRINCIPE Le soleil, et rien d'autre : le capteur solaire à air apporte de l'air chaud à votre intérieur sans raccord au réseau,

Plus en détail

La chaleur solaire - une partenaire solide pour la stratégie énergétique

La chaleur solaire - une partenaire solide pour la stratégie énergétique 3 ème Congrès Chaleur solaire Suisse 2014 12 novembre 2014, Halle Minergie Messe de Lucerne La chaleur solaire - une partenaire solide pour la stratégie énergétique Matin: Politique et marché Après-midi

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont Delémont, capitale solaire Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont SOMMAIRE Produire son énergie solaire 1) Introduction Pierre Brulhart, Conseiller communal 2) Les projets Michel

Plus en détail

Accroissement de l efficacité énergétique

Accroissement de l efficacité énergétique Accroissement de l efficacité énergétique Document connaissances de base, état: avril 2014 1. Synthèse L amélioration continue de l efficacité énergétique exerce une influence déterminante sur la demande

Plus en détail

HORIZON. Sommaire. Masque d'horizon. Outils d'aide au dimensionnement. Solaire thermique Solaire photovoltaïque Prochainement.

HORIZON. Sommaire. Masque d'horizon. Outils d'aide au dimensionnement. Solaire thermique Solaire photovoltaïque Prochainement. Sommaire Outils d'aide au dimensionnement d'installations solaires thermiques et photovoltaïques Diagramme solaire Masque d horizon Solaire thermique Solaire photovoltaïque Prochainement Jacques Bony,

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) 3864 73.4% 673 78.2% Consommation

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

NOVEMBRE 2014 14_INT_260 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL : A

NOVEMBRE 2014 14_INT_260 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL : A NOVEMBRE 2014 14_INT_260 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL à l'nterpellation Jean-Marc Chollet : A qui profitera la vente du courant électrique produit par des panneaux photovoltaïques posés ou

Plus en détail

Approvisionnement en eau chaude d une exploitation agricole au moyen d une installation solaire thermique

Approvisionnement en eau chaude d une exploitation agricole au moyen d une installation solaire thermique Installations solaires : Information et conseil Dimensionnement Cours et conférences Systèmes en autoconstruction Chantiers pédagogiques Journées techniques du lait 08 Conférence Grangeneuve Approvisionnement

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Solarisation des piscines collectives

Solarisation des piscines collectives Solarisation des piscines collectives Piscine Olympique VAISE Lyon 9 ème Intervention ALE Lundi 9 Juin 2008 Piscine de Vaise - ALE - 09/06/08 2 1 Plan de l intervention l Première partie : Présentation

Plus en détail

Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE

Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE Dans cette partie, nous analyserons la pertinence de l'installation de panneaux solaires thermiques dans le but de soutenir la production d'eau chaude sanitaire.

Plus en détail

Mohamed Amjahdi Jean Lemale. Toutes les informations utiles, du projet à l installation. Adopter le solaire. thermique et photovoltaïque

Mohamed Amjahdi Jean Lemale. Toutes les informations utiles, du projet à l installation. Adopter le solaire. thermique et photovoltaïque Mohamed Amjahdi Jean Lemale Toutes les informations utiles, du projet à l installation Adopter le solaire thermique et photovoltaïque Table des matières Avant-propos............................ 9 Avant

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production solaire thermique pour logements individuels et collectifs (< 10 unités) Gregory NEUBOURG APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

FONDATION RETRIBUTION À PRIX COÛTANT DU COURANT INJECTÉ (RPC) COMPTES ANNUELS 2010

FONDATION RETRIBUTION À PRIX COÛTANT DU COURANT INJECTÉ (RPC) COMPTES ANNUELS 2010 Themen in dieser Ausgabe: Stellen Sie hier kurz das Thema vor. Stellen Sie hier kurz das Thema vor. Stellen Sie hier kurz das Thema vor. Stellen Sie hier kurz das Thema vor. Überschrift Nebenartikel FONDATION

Plus en détail

Installations de production d Eau Chaude Sanitaire Collective

Installations de production d Eau Chaude Sanitaire Collective DOCUMENT D INFORMATION LE SOLAIRE Installations de production d Eau Chaude Sanitaire Collective POURQUOI UN CAMPING OU UN HOTEL A-T-IL INTERET A PASSER A L ENERGIE SOLAIRE? 1. Arguments économiques Le

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie pour l année 2016 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture

Plus en détail

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Construction neuve bien isolée Surface chauffée de 150m2 Distribution par chauffage au sol Déperditions de 7kW Rapport du simulateur Daikin Altherma

Plus en détail

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide Solar eating System Factsheet (SSF) - Dossier guide Les Factsheets (feuille de données) publiés sur la page Internet de SPF résument les résultats des tests des systèmes solaires pour la production d eau

Plus en détail

Les Maisons passives :

Les Maisons passives : Les Maisons passives : l avenir de la réalité Stéphane Perraud LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT en LIMOUSIN Sommaire Introduction... P.3 Une Maison passive c est quoi?... P.4 Comment concevoir une Maison

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Le solaire. le plan climat d ÖkoFEN. eau chaude solaire chauffage solaire. 100 % compatible chaudière ÖkoFEN. le spécialiste en Europe. www.okofen.

Le solaire. le plan climat d ÖkoFEN. eau chaude solaire chauffage solaire. 100 % compatible chaudière ÖkoFEN. le spécialiste en Europe. www.okofen. Le solaire le plan climat d ÖkoFEN eau chaude solaire chauffage solaire 100 % compatible chaudière ÖkoFEN www.okofen.fr le spécialiste en Europe Système Solaire Combiné Passez au solaire intégral ÖkoFEN

Plus en détail

Fribourg, le 17 juin 2014. Rapport explicatif accompagnant l avant-projet de

Fribourg, le 17 juin 2014. Rapport explicatif accompagnant l avant-projet de Volkswirtschaftsdirektion VWD Boulevard de Pérolles 25 case postale 1350, 1701 Fribourg T +41 26 305 24 02, F +41 26 305 24 09 www.fr.ch/dee Fribourg, le 17 juin 2014 Rapport explicatif accompagnant l

Plus en détail

Etablissement de service Données certifiées de l installation de production Photovoltaïque

Etablissement de service Données certifiées de l installation de production Photovoltaïque 01.12.2014 08 FO 08 41 02 Beglaubigte Anlagedaten 1 sur 5 1 Certification pour Numéro du projet RPC: (annoncé pour RPC ou RU) Pour les installations RPC sur la liste d attente RPC et ayant une puissance

Plus en détail

Solarline. Chauffage, Eau Chaude Sanitaire et Climatisation Pompes à Chaleurs Photovoltaïque

Solarline. Chauffage, Eau Chaude Sanitaire et Climatisation Pompes à Chaleurs Photovoltaïque Solarline Chauffage, Eau Chaude Sanitaire et Climatisation Pompes à Chaleurs Photovoltaïque Avril 2013 Solarline Solarline : chauffage et climatisation solaire 2 1. Solarline de COSSECO répond au besoin

Plus en détail

Une rénovation rentable.

Une rénovation rentable. OBJET DE RÉFÉRENCE UFHUSEN Une rénovation rentable. MAISON INDIVIDUELLE RÉNOVATION D UN ANCIEN CHAUFFAGE À MAZOUT POMPE À CHALEUR AIR EAU WPL 25 I-2, RÉSERVOIRS SBP 700 E ET SBB 401 WP SOL, MODULE PHOTOVOLTAÏQUE

Plus en détail