Chap. II Les processus immunitaires mis en jeu lors de l infection 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chap. II Les processus immunitaires mis en jeu lors de l infection 2012"

Transcription

1 Introduction : à la suite de la contamination, l individu fabrique des anticorps anti-vih capables de se fixer sur des antigènes issus du VIH (gp120 par exemple). Cette synthèse d anticorps est la signature d une réaction de l organisme à la présence d un élément non conforme. Des cellules immunitaires diverses interviennent de différentes manières afin d éliminer le virus. I Les anticorps sont les agents de maintien de l intégrité du milieu extracellulaire. A) Les anticorps sont les effecteurs de l immunité acquise. Voir TP 2 Les anticorps sont des protéines qui circulent dans le milieu intérieur, c est à dire à l extérieur des cellules. Ce sont des immunoglobulines (Ig). (Voir schéma transparent). D un groupe d anticorps à un autre, il y a une variation de la zone variable des chaines légères et lourdes ; c est ce qui fait la spécificité de l anticorps et son aptitude à se fixer sur un antigène précis. Le VIH contient différentes protéines. Chaque protéine est pour l organisme humain un antigène, c est à dire une molécule à éliminer. Contre chaque antigène, le corps fabrique des anticorps spécifiques. Ils circulent dans l organisme via le sérum. Quand ils rencontrent leur antigène spécifique, ils s y fixent. La liaison antigène-anticorps (phénomène d agglutination) entraine la formation de complexes immuns, ce qui permet de neutraliser l antigène. 1

2 Schéma montrant la fixation d un anticorps sur deux antigènes semblables. En bleu, les parties constantes des chaines, en rouge pointillé, les parties variables, en rouge, les déterminants antigéniques. Schéma montrant un complexe immun, formé de plusieurs anticorps semblables fixés sur des antigènes également semblables. Bilan : les anticorps sont spécifiquement fabriqués contre un antigène sur lequel ils peuvent se fixer grâce à une partie variable de forme complémentaire dans l espace. Ce sont les effecteurs extracellulaires de la réponse immunitaire acquise. 2

3 B) Les complexes immuns antigène-anticorps favorisent l intervention des mécanismes innés. Des cellules immunitaires (essentiellement des macrophages) expriment à leur surface des récepteurs spécifiques capables de se fixer à la partie constante des anticorps. Ces cellules (macrophages et autres polynucléaires) fixent les complexes immuns et les éliminent par phagocytose. Ils les digèrent grâce à des enzymes (protéases) puis rejettent hors de la cellule les produits de cette digestion. Bilan : les macrophages et polynucléaires éliminent les complexes immuns par phagocytose. Ce sont des effecteurs de la réponse immunitaire innée. 3

4 C) Les lymphocytes B sont des cellules productrices d anticorps Les lymphocytes B sont des cellules immunitaires qui possèdent à leur surface des anticorps membranaires. (Voir schéma transparent) 4

5 L organisme d un individu possède un grand nombre de clones de lymphocytes B qui se distinguent par leurs anticorps membranaires. Chaque clone reconnaît donc un antigène spécifique. Dans le cas du VIH, tous les clones de LB, dont les anticorps membranaires sont complémentaires des antigènes du VIH sont sélectionnés. Ils se multiplient. Le lot de LB ayant la même spécificité constitue un clone. Pendant la maturation des LB en plasmocytes, on observe un très grand développement de son REG (réticulum endoplasmique granulaire). Dans le noyau du plasmocyte, il y a transcription des gènes codant pour l anticorps spécifique en très nombreux exemplaires d ARNm. Dans le cytoplasme, ces ARN m sont traduits en anticorps (Ac) au niveau du REG. Donc, tous les plasmocytes d un même clone produisent de très grandes quantités d Ac circulants ou libres. Dans le cas du VIH, les anticorps circulant apparaissent dans le sérum 50 jours après la contamination. Bilan: Les anticorps circulants neutralisent les virus et les empêchent de pénétrer dans de nouvelles cellules. Ils favorisent la phagocytose. Ils neutralisent aussi toutes les protéines virales déversées par les macrophages après la phagocytose. Cependant, ils ne peuvent pas agir sur les cellules infectées. D une façon générale, les AC permettent d éliminer toute particule non conforme du milieu extracellulaire. On les qualifie pour cela d agents responsables du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire. (Voir activité 7 page 134) 5

6 II Les lymphocytes T8 sont les agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires (réponse immunitaire acquise). Les Ac circulants ne peuvent rien contre des cellules infectées. Ce sont d'autres lymphocytes T qui vont intervenir (LT8 ou pré-cytotoxiques). Les LT8 possèdent des récepteurs membranaires capables de reconnaitre des cellules infectées car elles exposent à leur surface des fragments peptidiques issus des protéines du virus. Une cellule saine n'exprime pas ces fragments à sa surface. 6

7 Comme pour les LB, les LT8 qui possèdent un récepteur spécifique d'un antigène sont sélectionnés. Ils se multiplient (expansion clonale) puis enfin ils se différencient en LTc (cytotoxiques). Les LTc se fixent aux cellules infectées et libèrent des perforines qui s'insèrent dans la membrane des cellules infectées. La mise en contact des milieux extra et intra cellulaires provoque l éclatement des cellules. Voir schéma Bilan: Les LTc éliminent par contact les cellules infectées, cancéreuses et les cellules des greffons. Dans le cas du VIH, les LTc détruisent les LT4 infectées. Ceci limite la progression de l'infection virale. Cependant toutes les cellules infectées ne sont pas éliminées et du fait de l'incorporation du génome virale dans ces cellules il y a maintien de la contamination. Les LTc sont aussi des effecteurs de l'immunité spécifique donc de l'immunité acquise. Les LT8 assurent le maintien de l'intégrité des populations cellulaires. 7

8 III Les LT4 sont les pivots des réactions immunitaires spécifiques (acquises). Les LT4 ont à leur surface des récepteurs spécifiques à un antigène. Quand un antigène pénètre dans l'organisme, les clones de LT4 spécifiques de cet antigène sont sélectionnés, se multiplient et se différencient. Ils se différencient en LT4 sécréteurs de messagers chimiques; les interleukines. Celles-ci vont stimuler la multiplication et la différenciation des LB sélectionnés qui deviennent ainsi des plasmocytes ainsi que des LT8 sélectionnés qui deviennent alors des LTc. 1 Dans le cas du VIH, les LT4 infectés par le virus disparaissent. 2 La stimulation via les interleukines est faible voir nulle. 3 La production d'anticorps et de LTc contre des agents pathogènes n'a pas lieu. 4 Ceux-ci prolifèrent et amènent à l'apparition des maladies opportunistes. BILAN: sans les LT4, le système immunitaire n'est pas efficace. Cela montre que : les mécanismes immunitaires sont à l'œuvre en permanence, les LT4 jouent un rôle essentiel dans la majorité des réactions immunitaires. au cours de la réaction immunitaire, il y a coopération entre les cellules immunitaires qui communiquent par messagers chimiques (interleukines). 8

Les processus immunitaires mis en jeu par le VIH

Les processus immunitaires mis en jeu par le VIH Chapitre 10 Les processus immunitaires mis en jeu par le VIH Le SIDA est une maladie qui entraîne la mort de l individu en affaiblissant ses défenses immunitaires. Le système immunitaire d un individu

Plus en détail

Comment l organisme adapte-il sa réponse à cette infection?

Comment l organisme adapte-il sa réponse à cette infection? Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Comment agissent les anticorps et les LTC? Comment parviennent-ils à protéger l organisme lors de la phase asymptomatique? CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Tout élément

Plus en détail

La réaction immunitaire adaptative cellulaire.

La réaction immunitaire adaptative cellulaire. II. La réaction immunitaire adaptative cellulaire. A. Caractéristiques et rôle des LT CD8 Cellule infectée, CPA Lymphocyte TCD8 Noyau Antigène Récepteur T, spécifique du complexe DA/récepteur membranaire

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

Fiche de révision thème 3-A-2 : L immunité adaptative

Fiche de révision thème 3-A-2 : L immunité adaptative Fiche de révision thème 3-A-2 : L immunité adaptative L'immunité innée existe chez de nombreux êtres vivants : des défenses moléculaires et cellulaires permettent d'éliminer les agents infectieux (bactéries,

Plus en détail

Un rétrovirus : le VIH

Un rétrovirus : le VIH CHAPITRE 6 IMMUNOLOGIE 1 Un rétrovirus : le VIH Les virus sont des agents pathogènes responsables de nombreuses maladies infectieuses. Parmi eux, le VIH (Virus de l Immunodéficience Humaine) est l agent

Plus en détail

Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie. Cours d Immunologie

Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie. Cours d Immunologie Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie Cours d Immunologie Introduction à l immunité spécifique Pr. Saaïd AMZAZI 2006-2007 Laboratoire de Biochimie

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. Restitutions organisées des connaissances. Merci à Tiphaine et Manon V. Merci à Jean, Colomban, Léa, Marine T, Marine D et Chloé

IMMUNOLOGIE. Restitutions organisées des connaissances. Merci à Tiphaine et Manon V. Merci à Jean, Colomban, Léa, Marine T, Marine D et Chloé IMMUNOLOGIE Restitutions organisées des connaissances ROC 1 : Exposez les caractéristiques de l action des LT4 qui font que ces cellules jouent un rôle fondamental au cours des réponses immunitaires acquises..

Plus en détail

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1- Les agents du maintien de l intégrité des populations cellulaires. 1.1.Reconnaissance des cellules infectées. 1.1.1.Particularité des cellules infectées.

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale?

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? Les processus immunitaires mis en jeu Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? I/ Les anticorps: agents de maintien de l'intégrité du milieu extracellulaire?

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Immunologie. Les mécanismes de l immunité

Immunologie. Les mécanismes de l immunité Immunologie Les mécanismes de l immunité Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent étranger (bactéries, champignons,

Plus en détail

RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE CELLULAIRE

RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE CELLULAIRE FACULTE DE MEDECINE DE BLIDA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE CELLULAIRE Dr BOUDJELLA M.L Cours d immunologie ANNEE 2011-2012 I- INTRODUCTION : -Ce terme s applique dans les réactions immunitaires dans lesquelles

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Fiche 1: le SIDA : un virus qui atteint le système immunitaire.

Fiche 1: le SIDA : un virus qui atteint le système immunitaire. Fiche 1: le SIDA : un virus qui atteint le système immunitaire. Le SIDA ou syndrome d immunodéficience acquise, est une maladie due à un virus, le virus de l immunodéficience humaine ou VIH. Celui-ci infecte

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Ch. 5 : Les réactions lentes de l organisme à l infection

Ch. 5 : Les réactions lentes de l organisme à l infection 2 ème partie : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Ch. 5 : Les réactions lentes de l organisme à l infection SI : La phagocytose permet le plus souvent de stopper l infection très rapidement.

Plus en détail

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Chap 2. L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée Constat

Plus en détail

Chapitre 1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée

Chapitre 1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Thème 3-A CORPS ET SANTE - Immunologie Introduction : Rappels 3eme Logiciel immunité 3eme: pour le télécharger à la maison Chapitre 1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée - Les organes

Plus en détail

Exercices. Le maintien de l'intégrité de l'organisme (chapitres 5, 6 et 7)

Exercices. Le maintien de l'intégrité de l'organisme (chapitres 5, 6 et 7) Exercices Le maintien de l'intégrité de l'organisme (chapitres 5, 6 et 7) Exercice 1 : type bac 2.1 3/16 pts L ESF (Établissement du Sang Français) cherche à savoir si le sang d un donneur peut être utilisé

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

I. mécanisme de la production d'ac, réponse à médiation humorale

I. mécanisme de la production d'ac, réponse à médiation humorale 6 LA REPONSE SPECIFIQUE À MEDIATION HUMORALE Objectifs : présenter l'activation et la multiplication des lymphocytes B, leur différenciation en plasmocytes à partir de documents, comparer les caractéristiques

Plus en détail

Les Mécanismes de l Immunité

Les Mécanismes de l Immunité 1 CHAPITRE B Les Mécanismes de l Immunité 2 L infection de l organisme par un agent infectieux comme le VIH montre la mise en jeu du système immunitaire qui se manifeste d abord par une réaction immunitaire

Plus en détail

Corrigé exercices de Biologie

Corrigé exercices de Biologie Corrigé exercices de Biologie I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender. Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Thème 3A : Corps humain et santé Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Rappel mise en situation : Le système immunitaire = ensemble de cellules spécialisées dans la détection et l élimination de tout élément

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire Constats : On sait que les effecteurs de la réaction immunitaire acquise sont : - les d'anticorps

Plus en détail

CH4 : SIDA ET DEFENSES IMMUNITAIRES

CH4 : SIDA ET DEFENSES IMMUNITAIRES CH4 : SIDA ET DEFENSES IMMUNITAIRES INTRODUCTION L organisme lutte contre des microbes grâce à son système immunitaire, qui met en jeu des mécanismes généraux comme la phagocytose et des mécanismes spécifiques,

Plus en détail

Défense de l organisme

Défense de l organisme Module 1 Défense de l organisme Soit par Soit par Système de défense non spécifique Système de défense spécifique Première ligne -Barrières naturelles Deuxième ligne -Défenses cellulaires et chimiques

Plus en détail

Exercice 1 : En fonction du type d'agent pathogène choisi/type de cellule de l'immunité adaptative choisi Deux possibilités de réponse :

Exercice 1 : En fonction du type d'agent pathogène choisi/type de cellule de l'immunité adaptative choisi Deux possibilités de réponse : Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 5 02/04/2013 Thème 3A : Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire (durée 2h) Exercice 1 : En fonction

Plus en détail

On constate qu au bout de 3 semaines après l introduction du virus dans l organisme, celui-ci prolifère intensément.

On constate qu au bout de 3 semaines après l introduction du virus dans l organisme, celui-ci prolifère intensément. Exercice 5 : Exploitation du Document 1 : Le Document 1 représente un diagramme en bâtons montrant l évolution au cours du temps des qualités du virus de l immunodéficience humaine (VIH) et d anticorps

Plus en détail

Cours n 10 : Synthèse des réponses immunitaires

Cours n 10 : Synthèse des réponses immunitaires UE 5 immunologie Jeudi 15/12/11 Pr. TOUBERT Ronéotypeur : Alexander/Sander Sclafer Ronéolecteur : Louis Tournier Cours n 10 : Synthèse des réponses immunitaires 1 Sommaire I) rappel : immunité innée /

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

CHAPITRE 2 : L IMMUNITE ADAPTATIVE, PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

CHAPITRE 2 : L IMMUNITE ADAPTATIVE, PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Sciences de la Vie et de la Terre Classe de Terminale S Thème 3A : Le maintien de l intégrité de l organisme Quelques aspects de la réaction immunitaire CHAPITRE 2 : L IMMUNITE ADAPTATIVE, PROLONGEMENT

Plus en détail

Chapitre 11 : l immunité adaptative.

Chapitre 11 : l immunité adaptative. Chapitre 11 : l immunité adaptative. L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier une autre

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang TS thème 3A Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang Cellules immunitaires du sang Type de cellules Granulocytes

Plus en détail

Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Chapitre 6: L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée Introduction

Plus en détail

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Polynésie

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Polynésie Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Polynésie BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L

Plus en détail

LE SYSTÈME CIRCULATOIRE: SBI3U LE SANG

LE SYSTÈME CIRCULATOIRE: SBI3U LE SANG LE SYSTÈME CIRCULATOIRE: SBI3U LE SANG Mercredi cette semaine: EI due/prep à la dissection Vendredi cette semaine: Revue pour l évaluation de l apprentissage sys. Circulatoire et respiratoire Lundi la

Plus en détail

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Chapitre 1 : Se protéger des microbes I Des microbes dans notre environnement L'organisme est constamment confronté à des micro-organismes variés

Plus en détail

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang TS thème 3A Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang Cellules immunitaires du sang Type de cellules Granulocytes

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le sujet est remis, assurez-vous

Plus en détail

I.7 Immunologie. 1. Comment se manifeste le SIDA? 1.1 Le virus VIH. Introduction.

I.7 Immunologie. 1. Comment se manifeste le SIDA? 1.1 Le virus VIH. Introduction. I.7 Immunologie. Introduction. Le système immunitaire regroupe l ensemble des cellules d un individu pouvant s opposer à la pénétration et à l infection par des agents pathogènes. Les cellules du système

Plus en détail

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique?

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Le système de défense non spécifique est constitué d un ensemble d éléments qui protègent

Plus en détail

Sciences Le corps humain

Sciences Le corps humain CE1 et CE2 Sciences Le corps humain Le sang Le sang est composé d'un liquide (le plasma) et de cellules sanguines (les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes). Les globules rouges transportent

Plus en détail

Document 3 : La protéine gp120 une molécule clé pour la pénétration du virus dans la cellule hôte

Document 3 : La protéine gp120 une molécule clé pour la pénétration du virus dans la cellule hôte 2. Les espoirs pour un vaccin anti-vih. Pages 416/417. Dans le cas du virus du SIDA, il s'agit de trouver un vaccin contre un virus alors que naturellement ce virus n'est pas vaincu par les défenses immunitaires

Plus en détail

Stage de révision 2014

Stage de révision 2014 Lycée E. Delacroix Tale S Stage de révision 2014 Séance 4: Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3-A-1

Plus en détail

Le système de défense du corps humain. Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez

Le système de défense du corps humain. Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système de défense du corps humain Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Plancher d hôpital Éponge de ménage Sauce Téléphone Brosse à dents Billet de banque Toilettes

Plus en détail

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques Immunité et SIDA 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Plasmocyte. B. Macrophage. C. Granulocyte neutrophile. D. Erythrocyte. E. Lymphocyte. 1.2 A. Lymphocyte T auxiliaire B. Lymphocyte B C. Lymphocyte T cytotoxique

Plus en détail

Sérum d un individu 1 mis en contact avec des microbilles de latex portant des antigènes de tréponème

Sérum d un individu 1 mis en contact avec des microbilles de latex portant des antigènes de tréponème Exercice 1. La syphilis est une maladie sexuellement transmissible due à une bactérie pathogène, le Tréponème pâle. Un test immunologique fondé sur la recherche d'anticorps permet de détecter si un individu

Plus en détail

Le sang Chapitre 2 Cancérologie - Hématologie

Le sang Chapitre 2 Cancérologie - Hématologie Le sang Chapitre 2 Cancérologie - Hématologie I) Généralités sur le sang Le sang est le seul tissu conjonctif liquide présent dans l organisme humain. C est un liquide (vital) visqueux et légèrement salé,

Plus en détail

Doc 1 P248 : Nous avons vu que les deux chaînes des anticorps étaient constituées d une région constante et d une

Doc 1 P248 : Nous avons vu que les deux chaînes des anticorps étaient constituées d une région constante et d une Thème 3B-Immunologie Chapitre 3 LE PHENOTYPE MOLECULAIRE AU COURS DE LA VIE A la naissance, un individu possède des lymphocytes B et des lymphocytes T qui lui sont propres. C est son phénotype immunitaire.

Plus en détail

I) Généralités. - I.1 Introduction à la physiologie

I) Généralités. - I.1 Introduction à la physiologie Endocrinologie et physiologie des régulations I) Généralités - I.1 Introduction à la physiologie Définition: La physiologie est l étude du fonctionnement normal d un organisme vivant et des parties qui

Plus en détail

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Introduction L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier

Plus en détail

La structure générale du système immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 26.09.2014

La structure générale du système immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 26.09.2014 La structure générale du système immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 26.09.2014 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction

Plus en détail

Immunologie: La défense de l organisme

Immunologie: La défense de l organisme - Enseignement de Term S Obligatoire - Dossier 7 : Immunologie, la défense de l'organisme - 1 Ac-Poitiers Term S Enseignement obligatoire Le Virus de l Immunodéficience Humaine ou VIH D après SVT Term

Plus en détail

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Les cellules Natural Killer

Les cellules Natural Killer 06/10/14 (10h-11h) FOUCHERE Elise (relecteur :Hamza Berguigua) TSSI Pr E. VIVIER 10 pages Les cellules Natural Killer Plan A. Généralités sur les cellules NK et sur le système immunitaire B. Le mode opératoire

Plus en détail

PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016

PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016 PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016 PARTIES DU PROGRAMME - ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ENTRAINEMENT THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE THEME 3A MAINTIEN DE L INTEGRITE DE L ORGANISME : QUELQUES ASPECTS DE LA

Plus en détail

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé TS-Thème 6 : immunologie N. Pidancier 2010-2011 Correction des exercices d'immunologie 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé ''la souris

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLÉ IMMUNOLOGIE

DEVOIR SURVEILLÉ IMMUNOLOGIE Cas clinique : DEVOIR SURVEILLÉ IMMUNOLOGIE Mr Lécharpe, 39 ans, a attrapé la grippe l'an dernier. Il s'en souvient comme d'un très mauvais souvenir : les symptômes étaient apparus de façon brutale : courbatures,

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, formé de cellules, les éléments figurés, baignant dans un liquide, le plasma sanguin.

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, formé de cellules, les éléments figurés, baignant dans un liquide, le plasma sanguin. LE TISSU SANGUIN Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, formé de cellules, les éléments figurés, baignant dans un liquide, le plasma sanguin. CELLULES SANGUINES Globules rouges= érythrocytes Globules

Plus en détail

PARTIE 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant L Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

PARTIE 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant L Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique A L PARTIE 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant L Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique CHA CHAP.3: L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE Diapo COURS 2011 EXPRESSION

Plus en détail

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise)

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise) Immunologie = partie de la médecine et de la biologie qui étudie l immunité. Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent

Plus en détail

BI 122 BIOLOGIE CELLULAIRE BIBLIOGRAPHIE

BI 122 BIOLOGIE CELLULAIRE BIBLIOGRAPHIE BI 122 BIOLOGIE CELLULAIRE BIBLIOGRAPHIE Biologie moléculaire de la cellule Bruce Alberts et al. Médecine-Science, Flammarion,Troisième édition Objectif : Comprendre quelques mécanismes fonctionnels clés

Plus en détail

Généralités Système immunitaire cutané: Les acteurs. Atopique

Généralités Système immunitaire cutané: Les acteurs. Atopique Système immunitaire cutané Plan Généralités Système immunitaire cutané: Les acteurs Physiopathologie de la dermatite Atopique Plan Généralités Système immunitaire cutané: Les acteurs Physiopathologie de

Plus en détail

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10 Cochez la ou les proposition(s) exacte(s) pour chaque question 1 à 28. Réponse bonne cochée = 1 point Réponse fausse cochée = 0,5point Pas de réponse = 0 point Seule la dernière page sera rendue. Conseil:

Plus en détail

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes TH3A_ch2 L immunité adaptative, un prolongement de l immunité innée Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes intro L'immunité innée permet une réponse rapide et non différenciée contre les microbes

Plus en détail

LE TISSU SANGUIN. a) Globules rouges (érythrocytes ou hématies) et réticulocytes : 1. Introduction :

LE TISSU SANGUIN. a) Globules rouges (érythrocytes ou hématies) et réticulocytes : 1. Introduction : LE TISSU SANGUIN I. Introduction / Définition : Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, d origine mésenchymateuse. Il est composé de cellules libres (les éléments figurés du sang) réparties dans une

Plus en détail

La composition de la salive

La composition de la salive La composition de la salive La salive est logiquement composée majoritairement d eau (95 %), elle est aussi composée de divers électrolytes dont la concentration varie en fonction de l hydratation d l

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 3 11 G 25 A 1 Durée : 2 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Série: S1-Coef. 2 Téléfax (221) 8246581 Tél. : 8249592 8246581 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE I-MAITRISE

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3 : Corps humain et santé Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire Chapitre 13 - L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée Les

Plus en détail

ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise)

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise) Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise Connaissances La réponse immunitaire peut se poursuivre par une réaction acquise ou adaptative, spécifique de l'antigène présenté par une cellule

Plus en détail

(0.5 pt) (0.5pt) (0.5 pts) (1 pt) (0.5 pt) (0.5pt) (1pt) (0.5pt)

(0.5 pt) (0.5pt) (0.5 pts) (1 pt) (0.5 pt) (0.5pt) (1pt) (0.5pt) Exercice 1 (5 points) Le pourcentage de cellules en phase G1, S et G2/M d une culture cellulaire en croissance peut être évalué en marquant l ADN avec une molécule fluorescente qui possède une capacité

Plus en détail

Chapitre 3A3. Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre 3A3. Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre 3A3 Le phénotype immunitaire au cours de la vie Quelques données sur la rougeole La rougeole est une maladie très contagieuse causée par un virus. Au cours des 150 dernières années, elle a touché

Plus en détail

SIDA et défenses immunitaires

SIDA et défenses immunitaires SIDA et défenses immunitaires Chapitre 1 : le SIDA I- Une enquête médicale de plusieurs années a) Les débuts de l épidémie L épidémie de SIDA débute en 1981 : aux Etats Unis des hommes jeunes, toxicomanes

Plus en détail

Cours d Immunologie 2012-2013. 3ème&4ème Séances. Pr. Youssef BAKRI

Cours d Immunologie 2012-2013. 3ème&4ème Séances. Pr. Youssef BAKRI Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 5 (S5) Module de Biologie Humaine -M 20 - Élément : Hématologie - Immunologie Pr. Youssef BAKRI Cours d Immunologie 3ème&4ème Séances 2012-2013 Laboratoire

Plus en détail

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme QCM Niveau : Troisième Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes.

Plus en détail

Le SIDA : une affection. du système immunitaire

Le SIDA : une affection. du système immunitaire Le SIDA : une affection du système immunitaire Particularités structurales du VIH Le VIH a une enveloppe virale formée de protéines gp 120 et gp 41. D autres protéines forment les capsides : p17 et p24.

Plus en détail

CHAPITRE 43 LES DÉFENSES DE L ORGANISME

CHAPITRE 43 LES DÉFENSES DE L ORGANISME CHAPITRE 43 LES DÉFENSES DE L ORGANISME 1. Les trois lignes de défense 983 1. La peau et les muqueuses (non spécifique) 2. Résistance (non spécifique) Réponse non spécifique à l agresseur Agents chimiques

Plus en détail

IMMUNITE. Leçon 1 : le SIDA

IMMUNITE. Leçon 1 : le SIDA IMMUNITE Leçon 1 : le SIDA Le système immunitaire est capable de distinguer les molécules et les cellules étrangères d'un organisme, ou qui le sont devenues, et de les éliminer. Comment peut-on expliquer

Plus en détail

TD n 1: La cellule. A- Dans les membranes biologiques, les molécules lipidiques sont arrangées en une double couche continue, appelée..

TD n 1: La cellule. A- Dans les membranes biologiques, les molécules lipidiques sont arrangées en une double couche continue, appelée.. 1 TD n 1: La cellule Exercice 1: Compléter les propositions suivantes: A- Dans les membranes biologiques, les molécules lipidiques sont arrangées en une double couche continue, appelée.. B- Les trois types

Plus en détail

Programme Séance Notion construite

Programme Séance Notion construite 1 2 Programme Séance Notion construite L organisme est constamment confronté à la possibilité de pénétration de microorganismes (bactéries et virus) issus de son environnement. Comment les microorganismes

Plus en détail

IMMUNITE SPECIFIQUE ANTI-VIRALE

IMMUNITE SPECIFIQUE ANTI-VIRALE IMMUNITE SPECIFIQUE ANTI-VIRALE Cas Clinique # 1 Yves, 14 ans, souffre de verrues peri-ungéales depuis 5 ans, malgré plusieurs tentatives de traitement radical (herbe à verrue, poils de queue de castors,

Plus en détail

ACTIVATION ET POLARISATION DES LYMPHOCYTES T

ACTIVATION ET POLARISATION DES LYMPHOCYTES T UE 5 Immunologie -Cours 9 Pr Toubert Jeudi 8 Décembre à 8h30 Ronéotypeuse : Laura Mattei Ronéolecteur : Antoine Allouche ACTIVATION ET POLARISATION DES LYMPHOCYTES T SOMMAIRE I. Introduction II. Phase

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE PHENOTYPES DIABETIQUES : P 286-287

CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE PHENOTYPES DIABETIQUES : P 286-287 CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE PHENOTYPES DIABETIQUES : P 286-287 Exercice 1 p 286 : Définir en une phrase les mots suivants Diabète I = hyperglycémie due à l absence de sécrétion insuline (destruction

Plus en détail

FICHE N 7 FICHE N 7. Organisation de la jonction neuromusculaire

FICHE N 7 FICHE N 7. Organisation de la jonction neuromusculaire FICHE N 7 La jonction neuromusculaire Couplage excitation- contraction Contraction musculaire OBJECTIFS Connaître l organisation et comprendre le fonctionnement de la jonction neuromusculaire : comment

Plus en détail

Les vaccins contre le SIDA : espoirs et défis

Les vaccins contre le SIDA : espoirs et défis Les vaccins contre le SIDA : espoirs et défis DAVID BALTIMORE CAROLE HEILMAN Contrairement à de nombreux vaccins antiviraux, ceux qui protégeront contre le VIH ne devront pas seulement faire produire des

Plus en détail

Biologie humaine II 101-533-LF

Biologie humaine II 101-533-LF Biologie humaine II 101-533-LF Le système immunitaire Texte explicatif et exercices LE SYSTEME IMMUNITAIRE Le corps humain réagit constamment aux éléments extérieurs étrangers. L immunité de chaque individu

Plus en détail

Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps

Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps I Les différentes défenses du corps humain : III2 Activité 1 Les réactions rapides et lentes du système immunitaire Comment notre corps réagit au contact

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE MAINTIEN DE L'INTÉGRITÉ DE L'ORGANISME : LA RÉACTION IMMUNITAIRE. Les PAMP signaux de danger. Les PRR capteurs de signaux de danger

CHAPITRE 4 LE MAINTIEN DE L'INTÉGRITÉ DE L'ORGANISME : LA RÉACTION IMMUNITAIRE. Les PAMP signaux de danger. Les PRR capteurs de signaux de danger CHAPITRE 4 LE MAINTIEN DE L'INTÉGRITÉ DE L'ORGANISME : LA RÉACTION IMMUNITAIRE L'organisme est protégé par un certain nombre de «barrières» (mécaniques, physico-chimiques, écologiques) intervenant avant

Plus en détail