REGIME AVANTAGE SOCIAL VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGIME AVANTAGE SOCIAL VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1"

Transcription

1 REGIME AVANTAGE SOCIAL VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Le régime de prestations supplémentaires de vieillesse des sages femmes conventionnées, institué par le décret n du 5 avril 1984 conformément aux dispositions de l'article L du Code de la Sécurité Sociale, s'applique à titre obligatoire aux sages femmes qui exercent une activité professionnelle non salariée à titre principal ou accessoire dans le cadre des conventions visées aux articles L , L et L du Code de la Sécurité Sociale. Article 2 Le régime est géré par la section professionnelle des sages femmes dite "Caisse Autonome de Retraite des Sages Femmes Françaises" dans les mêmes conditions que les divers régimes institués en application du livre VI, titre 2, du Code de la Sécurité Sociale. Article 3 Les opérations financières relatives au régime des prestations supplémentaires de vieillesse sont suivies dans un compte particulier. Article 4 Ce régime obligatoire se substitue de plein droit au régime facultatif de retraite des sagesfemmes conventionnées régi par le règlement de la section professionnelle des sagesfemmes approuvé par arrêté du 15 novembre 1962 modifié. Article 5 II AFFILIATION Toute sage femme ayant exercé, pendant une durée d'un mois au moins, en qualité de nonsalariée dans le cadre d'une convention visée aux articles L et L du Code de la 1 Arrêtés des 5 avril 1984, 20 mai 1987 et 1 er juin 1994.

2 Sécurité Sociale, est obligatoirement affiliée au présent régime, avec effet au premier jour du trimestre civil suivant le début de cette activité. Article 6 Toute sage femme qui commence ou recommence à exercer dans le cadre des conventions est tenue de le déclarer dans un délai de deux mois, en vue de son affiliation au présent régime. La suspension de l'obligation de cotiser, ou la radiation, intervient à compter du dernier jour du trimestre civil au cours duquel la sage femme cesse d'exercer dans le cadre de la convention. Lorsque la suspension de l'obligation de cotiser ou la radiation intervient à la fin de l'un des trois premiers trimestres alors que la sage femme a versé la totalité de la cotisation, la part de cotisation correspondant au trimestre de non exercice sous convention lui est remboursée. Le nombre de points inscrits au compte de la sage femme pour l'exercice au cours duquel intervient la suspension ou la radiation est minoré dans la même proportion. Article 7 III COTISATIONS A compter de la mise en application du présent régime, la cotisation est due à titre obligatoire, par toutes les sages femmes affiliées. Elle est calculée dans les conditions fixées par les décrets n du 2 juillet 1971 (articles D à D du Code de la Sécurité Sociale) modifié et n du 5 avril Seules peuvent être exemptées du versement de la cotisation les sages femmes visées à l'article 9 ci après. La cotisation est versée pour un tiers par la sage femme et pour les deux tiers par les organismes d'assurance maladie. Article 8 La cotisation du présent régime est versée à la Caisse Autonome de Retraite des Sages Femmes Françaises. Elle est exigible dans les mêmes formes et conditions que les cotisations du régime d'allocation vieillesse des sages femmes. Le non paiement dans les délais impartis entraîne l'application des majorations de retard prévues par les statuts du régime de l'allocation vieillesse.

3 Article 9 Peuvent être dispensées, sur leur demande, de la cotisation du présent régime, les sagesfemmes dont les revenus professionnels libéraux de l'avant dernière année ont été inférieurs à un seuil fixé par arrêté interministériel. Sous peine de forclusion, toute demande de dispense doit parvenir à la Caisse sous pli recommandé avec accusé de réception. La date limite de dépôt des demandes de dispense est concomitante à la date d'exigibilité de la première fraction des cotisations des régimes gérés par la section. Pour les adhérents dont la date d'effet de l'immatriculation ou de la réinscription intervient après le 1 er janvier de l'exercice, la date d'exigibilité des cotisations et la date limite des dépôts de la demande de dispense afférente à l'exercice en cours est fixé, à titre dérogatoire, par les services de la Caisse. En cas de dispense, aucun point n'est attribué pour l'année. Article 10 La cotisation est calculée pour faire face : 1. Au paiement des retraites. 2. Aux frais administratifs (et frais annexes). 3. A la création et au maintien d'une réserve de sécurité qui ne peut être inférieure à deux ans de prestations sur la base du dernier exercice. Chaque année, le directeur de la Caisse établit des prévisions de recettes et de dépenses pour l'année suivante. Après approbation par le Conseil d'administration, ce document est transmis au Ministre chargé dela Sécurité Sociale. Article 11 IV PRESTATIONS A. Dispositions permanentes Le versement annuel de la cotisation de la sage femme et des cotisations des organismes d'assurance maladie fait acquérir 18 points de retraite. Le montant de la retraite est calculé en additionnant les points acquis et en multipliant ce total par la valeur du point de retraite ; cette valeur est fixée à 0,04 fois la valeur, au 1 er janvier de l'exercice en cours, du tarif conventionnel du forfait d'accouchement simple. Article 12 Pour bénéficier de la retraite conventionnelle la sage femme doit :

4 1. Etre âgée de soixante cinq ans révolus ou de soixante ans en cas d'inaptitude au travail dûment constatée (ou pour les plus grands invalides relevant des articles L. 36 et L. 37 du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre). 2. Avoir cessé son activité professionnelle non salariée. 3. Avoir exercé, durant au moins une année, une activité professionnelle non salariée dans le cadre d'une convention visée à l'article L du Code de la Sécurité Sociale, et avoir versé au moins une cotisation donnant lieu à l'attribution de points selon les dispositions des articles 11 ou 18, compte tenu, le cas échéant, des dispositions de l'article 20 du présent règlement. 4. Etre à jour des cotisations obligatoires pouvant être dues au présent régime. Article 13 L'entrée en jouissance de la retraite conventionnelle est fixée au premier jour du trimestre civil suivant la réception de la demande par la Caisse, à condition qu'à cette date soient remplies les conditions réglementaires. Les arrérages trimestriels sont versés à terme échu les 31 mars, 30 juin, 30 septembre et 31 décembre de chaque année suivant le mode de paiement fixé par le Conseil d'administration. Article 14 Si une sage femme ne remplit pas les conditions requises pour bénéficier de la retraite conventionnelle, elle peut prétendre au remboursement de ses cotisations personnelles lorsqu'elle cesse définitivement toute activité libérale, et au plus tôt à soixante cinq ans révolus (ou soixante ans en cas d'inaptitude reconnue). Article 15 La reconnaissance de l'inaptitude au travail s'effectue comme en matière d'allocation de vieillesse. Article 16 A. Lorsqu'une sage femme décède en laissant un seul ayant droit pouvant être soit son conjoint survivant, soit un conjoint divorcé et non remarié, cet ayant droit perçoit 50 % de la retraite acquise par la sage femme au jour de son décès, s'il remplit les conditions suivantes: être âgé de soixante cinq ans au moins ou de soixante ans en cas d'inaptitude ; avoir cessé son activité professionnelle ; avoir été marié pendant deux ans au moins à la date du décès de la sage femme ; ne pas être remarié.

5 B. Lorsqu'une sage femme décède en laissant plusieurs ayants droit comprenant : soit son conjoint survivant et un ou plusieurs conjoints divorcés et non remariés ; soit plusieurs conjoints divorcés et non remariés. La réversion de 50 % de la retraite acquise par la sage femme au jour de son décès est partagée entre les ayants droit remplissant les conditions énumérées ci dessus en A au prorata de la durée des mariages respectifs. Dans tous les cas, les droits à réversion s'ouvrent au premier jour du trimestre civil au cours duquel l'intéressé remplit toutes les conditions fixées et a formulé sa demande de réversion. Article 17 Le conjoint survivant de la sage femme visée à l'article 14 peut, s'il remplit les conditions de l'article 16 ci dessus, prétendre au remboursement de la moitié des sommes prévues à l'article 14, et dans les mêmes conditions. Article 18 B Mesures transitoires Le présent régime honorera les points acquis précédemment par ses affiliées au titre des cotisations du régime facultatif établi en application du décret n du 13 juillet Les points acquis par les affiliés au titre des cotisations réglées audit régime facultatif seront assimilés aux points attribués au titre du présent régime et ouvriront droit aux mêmes avantages, dans les mêmes conditions. Article 19 Abrogé. Article 20 Les années d'activité non salariées accomplies entre le 1 er juillet 1946 et le 1 er janvier 1984, dans le cadre des conventions ou adhésions personnelles prévues par les textes législatifs ou réglementaires alors en vigueur, peuvent être rachetées par les sages femmes lorsque ces années n'ont pas donné lieu à cotisation dans le régime facultatif. Le rachat à la charge exclusive de la sage femme est égal pour chaque année mentionnée à l'alinéa ci dessus, à la cotisation personnelle en vigueur à la date du versement. Chaque année rachetée donne droit à six points de retraite. Sauf pour les sages femmes ayant atteint leur soixante cinquième anniversaire à la date d'entrée en vigueur du présent régime ou dans un délai d'un an à compter de cette date, le rachat devra intervenir, le cas échéant, par versements échelonnés au plus tard avant l'âge de soixante cinq ans.

6 V FONDS D'ACTION SOCIALE Article 21 Chaque année, le Conseil d'administration peut décider de faire un prélèvement au profit du fonds d'action sociale de la Caisse dans la limite de 1 % des cotisations ; ce prélèvement peut être constitué : 1 ) Par une fraction de revenus financiers. 2 ) Par les majorations de retard. 3 ) Et, en sus de la limite fixée ci dessus, par des dons, des legs et des subventions.

REGIME COMPLEMENTAIRE1

REGIME COMPLEMENTAIRE1 REGIME COMPLEMENTAIRE1 TITRE I DISPOSITIONS RELATIVES AUX CHIRURGIENS DENTISTES ET AUX SAGES FEMMES Article 1 Il est institué conformément à l article L. 644 1 du Code de la Sécurité Sociale, un régime

Plus en détail

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 Le régime de retraite supplémentaire mis en place à compter du 1 er Juillet 1999 au profit des agents ANPE est institué par le décret

Plus en détail

Sont pris en compte pour ce calcul les trimestres entiers cotisés.

Sont pris en compte pour ce calcul les trimestres entiers cotisés. SERVICE DES PENSIONS 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 1 ère Sous-Direction Bureau 1B N 826 Note d'information pour les services et bureaux chargés

Plus en détail

N 416 SENAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1992-1993. Annexe au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1993. PROJET DE LOI

N 416 SENAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1992-1993. Annexe au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1993. PROJET DE LOI N 416 SENAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1992-1993 Annexe au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1993. PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE, relatifaux

Plus en détail

COMPRENDRE LA REVERSION DE RETRAITE

COMPRENDRE LA REVERSION DE RETRAITE COMPRENDRE LA REVERSION DE RETRAITE En cas de divorce, quelle réversion? Si le défunt laisse uniquement un ex-conjoint 2 Si le défunt laisse un conjoint survivant et un ou plusieurs ex-conjoints 2 Si le

Plus en détail

TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT

TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT N 114 - SOCIAL n 33 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 TRAITEMENT DES DEMANDES DE MAJORATION D ASSURANCE POUR ENFANT L essentiel La loi de financement de la sécurité

Plus en détail

RAFP : ARGENT BLOQUE

RAFP : ARGENT BLOQUE RAFP : ARGENT BLOQUE ALLIANCE revendique la RAFP payée dès le départ en retraite! La retraite additionnelle de la Fonction Publique? Dans le cadre de la réforme des retraites de 2003, il a été institué

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite des commerçants

Le cumul emploi-retraite des commerçants regionauvergne.biz / Le cumul emploi-retraite des commerçants Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 22/12/2014 La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir

Plus en détail

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES PENSIONS

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES PENSIONS BARÈMES DE L IMPÔT 101 IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES PENSIONS applicable aux décomptes annuels relatifs aux années d'imposition postérieures à 2012 pensions

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel.

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. Congé parental 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 1 er octobre 2012 Références : Loi n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

STATUTS DU REGIME DES ALLOCATIONS SUPPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE (A. S. V.)

STATUTS DU REGIME DES ALLOCATIONS SUPPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE (A. S. V.) STATUTS DU REGIME DES ALLOCATIONS SUPPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE (A. S. V.) 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE DANS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS

ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE DANS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS SOCIAL N 4 SOCIAL N 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 10 janvier 2005 ISSN 1769-4000 ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

Plus en détail

APPROBATION DES MODIFICATIONS DU REGLEMENT ARIA Modification des articles 35, 36, 30, 26 bis, 26 ter, 27 bis, 28, 28 bis, 29, 29 bis et 50

APPROBATION DES MODIFICATIONS DU REGLEMENT ARIA Modification des articles 35, 36, 30, 26 bis, 26 ter, 27 bis, 28, 28 bis, 29, 29 bis et 50 36 Article 35 L'adhérent qui souhaite obtenir la liquidation de sa rente viagère, doit adresser sa demande à la MNRA et lui fournir tous renseignements nécessaires. La date d effet et la nature de la rente

Plus en détail

La validation des services auxiliaires pour la retraite

La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires permet la prise en compte de services effectués en qualité d agent public non fonctionnaire pour le calcul

Plus en détail

Projet de DECRET. relatif à l allocation de ressources aux services de soins infirmiers à domicile

Projet de DECRET. relatif à l allocation de ressources aux services de soins infirmiers à domicile RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : Projet de DECRET relatif à l allocation de ressources aux services de soins infirmiers à domicile Le Premier

Plus en détail

SOMMAIRE Veuves, veufs, ex-conjointes et ex-conjoints?

SOMMAIRE Veuves, veufs, ex-conjointes et ex-conjoints? SOMMAIRE Veuves, veufs, ex-conjointes et ex-conjoints? Orphelins Sous quelles conditions? Comment est calculée la pension de réversion? Quelles démarches? À quelle date d effet? Sous quelles conditions?

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Décret n o 2011-754 du 28 juin 2011 portant relèvement des bornes

Plus en détail

TITRE 4 CALCUL DES COTISATIONS DE TAXE PROFESSIONNELLE [DB 6E4]

TITRE 4 CALCUL DES COTISATIONS DE TAXE PROFESSIONNELLE [DB 6E4] TITRE 4 CALCUL DES COTISATIONS DE TAXE PROFESSIONNELLE [DB 6E4] Références du document 6E4 Date du document 01/06/95 TITRE 4 CALCUL DES COTISATIONS DE TAXE PROFESSIONNELLE La cotisation de taxe professionnelle

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension vieillesse de veuve ou de veuf invalide. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension vieillesse de veuve ou de veuf invalide. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension vieillesse de veuve ou de veuf invalide Base juridique Articles L.342-1

Plus en détail

Plan pour l ensemble du personnel. Il est égal au salaire annuel régulier AVS limité à 3 000 % de la rente maximale AVS.

Plan pour l ensemble du personnel. Il est égal au salaire annuel régulier AVS limité à 3 000 % de la rente maximale AVS. PLAN DE PREVOYANCE N x Affilié : x N du contrat d'affiliation : x Catégorie : Plan pour l ensemble du personnel Date d'effet : 01.01.2011 1. FINANCEMENT 1.1. Salaire assuré Il est égal au salaire annuel

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

DECRET. Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat,

DECRET. Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : [ ] DECRET pris pour l application de l article 1-3 de la loi n 84-834 du 13 septembre

Plus en détail

Décret législatif n 94-10 du 26 mai 1994 instituant la retraite anticipée. p.7. ( JORA N 34 du 01-06-1994 )

Décret législatif n 94-10 du 26 mai 1994 instituant la retraite anticipée. p.7. ( JORA N 34 du 01-06-1994 ) Décret législatif n 94-10 du 26 mai 1994 instituant la retraite anticipée. p.7. ( JORA N 34 du 01-06-1994 ) CHAPITRE I OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Article 1er. - Le présent décret législatif a pour objet

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 PARIS, le 13/08/01 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 OBJET : Situation des personnes assurant la vente de produits à domicile, par démarchage

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2016 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Martinique

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Martinique Article 16 -Congés payés et primes de vacances Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Martinique (Modifié par avenant no4 du 12 mars 1982, étendu par arrêté du 29 novembre 1982, JO

Plus en détail

EURO-INSTITUT KEHL. L invalidité, quels enjeux en transfrontalier? La législation française 14/11/2013. CPAM CPAM du du Haut-Rhin.

EURO-INSTITUT KEHL. L invalidité, quels enjeux en transfrontalier? La législation française 14/11/2013. CPAM CPAM du du Haut-Rhin. EURO-INSTITUT KEHL Couverture L invalidité, quels enjeux en transfrontalier? La législation française 14/11/2013 1 Sommaire Conditions d attribution de la pension d invalidité Détermination de l état d

Plus en détail

Bénéfice immédiat d une pension : parent fonctionnaire

Bénéfice immédiat d une pension : parent fonctionnaire Bénéfice immédiat d une pension : parent fonctionnaire Le fonctionnaire parent peut obtenir le paiement immédiat de sa pension lorsqu il est parent de : 3 enfants *légitimes, naturels ou adoptifs vivants

Plus en détail

Objet : Réversion Calcul de l allocation de réversion due au(x) conjoint(s) divorcé(s)

Objet : Réversion Calcul de l allocation de réversion due au(x) conjoint(s) divorcé(s) CIRCULAIRE 2012-19-DRJ Objet : Réversion Calcul de l allocation de réversion due au(x) conjoint(s) divorcé(s) Madame, Monsieur le directeur, L article 13 quinquiès de l annexe I à la Convention collective

Plus en détail

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm Page 1 sur 6 Direction Juridique et Réglementation Nationale Département Réglementation national Circulaire n 2011/16 du 7 février 2011 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et

Plus en détail

N 116 SENAT PROJET DE LOI

N 116 SENAT PROJET DE LOI PROJET DE LOI adopté le 9 juin 1971. N 116 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI complétant le Code rural et relatif à l'exercice de la médecine et de la chirurgie des animaux par

Plus en détail

CCAS de Thivencelle. Commission des affaires sociales

CCAS de Thivencelle. Commission des affaires sociales 1 CCAS de Thivencelle Commission des affaires sociales Monsieur le Maire, les membres du Ccas vous adressent leurs sincères condoléances. Un décès implique de nombreuses démarches c est pourquoi le Ccas,

Plus en détail

Textes de loi relatifs au DEFI acquisition issus du code général des impôts

Textes de loi relatifs au DEFI acquisition issus du code général des impôts Textes de loi relatifs au DEFI acquisition issus du code général des impôts Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt o Première Partie : Impôts d'état Titre premier :

Plus en détail

0.837.934.91 Convention d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République française

0.837.934.91 Convention d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République française Texte original 0.837.934.91 Convention d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République française Conclue le 14 décembre 1978 Approuvée par l Assemblée fédérale le 4 octobre 1979 1 Entrée

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation Financière - 5 B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation Financière - 5 B Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville Ministère de la santé et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 21 DÉCEMBRE 2004 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L'ANNÉE 2005

ACCORD NATIONAL DU 21 DÉCEMBRE 2004 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L'ANNÉE 2005 ACCORD NATIONAL DU 21 DÉCEMBRE 2004 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L'ANNÉE 2005 Les signataires ont décidé de fixer dans les conditions ci-après

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2016 Nous avons ainsi choisi de vous présenter dans notre lettre d actualité les mesures les plus importantes de la Loi de financement

Plus en détail

Que devez-vous faire une fois la subvention régionale attribuée?

Que devez-vous faire une fois la subvention régionale attribuée? regionpaca.fr Fiche 7 Que devez-vous faire une fois la subvention régionale attribuée? Les dispositions détaillées ci-après sont communes à toutes les subventions régionales après leur vote. Vous pouvez

Plus en détail

La surcotisation du temps partiel et du temps non complet

La surcotisation du temps partiel et du temps non complet FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Octobre 2004 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Service Gestion des carrières Service Documentation La surcotisation du temps partiel et du temps non complet Références

Plus en détail

Convention de Sécurité Sociale Maroc - Canada SOMMAIRE

Convention de Sécurité Sociale Maroc - Canada SOMMAIRE CONVENTION MAROC -CANADA DESÉCURITÉSOCIALE TRAVAILLEURSMAROCAINS AUCANADA Convention de Sécurité Sociale Maroc - Canada SOMMAIRE I- Pension de la sécurité de la vieillesse (Prestation à caractère non contributif)

Plus en détail

AIDE A L EMBAUCHE DANS LES PME

AIDE A L EMBAUCHE DANS LES PME CRITERE D ATTRIBUTION AIDE A L EMBAUCHE DANS LES PME En cas de transformation/modification du contrat de travail ou de succession de contrats, l entreprise peut-elle continuer à bénéficier de l aide? ou

Plus en détail

Chapitre 2: Plan minimum LPP

Chapitre 2: Plan minimum LPP Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Chapitre 2: Plan minimum LPP Silvia Basaglia Docteur en sciences actuarielles Chargée de cours Toute reproduction, même partielle, du présent document

Plus en détail

DE LA PRODUCTION DES PAPIERS CARTONS ET CELLULOSES DE LA TRANSFORMATION DES PAPIERS ET CARTONS ET DES INDUSTRIES CONNEXES - - -

DE LA PRODUCTION DES PAPIERS CARTONS ET CELLULOSES DE LA TRANSFORMATION DES PAPIERS ET CARTONS ET DES INDUSTRIES CONNEXES - - - CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES DE LA PRODUCTION DES PAPIERS CARTONS ET CELLULOSES CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES DE LA TRANSFORMATION DES PAPIERS ET CARTONS ET DES INDUSTRIES CONNEXES - - - Projet

Plus en détail

Dans le régime général de sécurité sociale, avant 60 ans, les personnes handicapées dont la capacité de travail est réduite des deux tiers au moins et

Dans le régime général de sécurité sociale, avant 60 ans, les personnes handicapées dont la capacité de travail est réduite des deux tiers au moins et N 3184 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 26 juin 2001. PROPOSITION DE LOI visant à permettre aux personnes handicapées

Plus en détail

N 2016 / 009 08/06/2016

N 2016 / 009 08/06/2016 N 2016 / 009 08/06/2016 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire Annexes : 1 Règles de calcul de la taxation d office 2 Tableau

Plus en détail

Circulaire n 2011/01 du 04/10/2011 Prise en compte du Service National Légal et des périodes assimilées dans le droit à pension

Circulaire n 2011/01 du 04/10/2011 Prise en compte du Service National Légal et des périodes assimilées dans le droit à pension Circulaire n 2011/01 du 04/10/2011 Prise en compte du Service National Légal et des périodes assimilées dans le droit à pension 1. Principe 2. Régime compétent 3. Périodes validables 4. Particularités

Plus en détail

Convention franco-britannique de sécurité sociale du 10 juillet 1956. Droits et obligations du travailleur détaché

Convention franco-britannique de sécurité sociale du 10 juillet 1956. Droits et obligations du travailleur détaché Détachement : Jersey Convention franco-britannique de sécurité sociale du 10 juillet 1956 Sont concernés Les travailleurs salariés britannique ou français relevant d'un régime visé par l'accord dont le

Plus en détail

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc 2016 CONGE PAYES Date de création du document : 27/05/2016 www.dtenc.gouv.nc SOMMAIRE Ouverture du droit au congé payé...2 Durée du congé...2 Départ en congé payé...3 Indemnité de congé payé...4 Règles

Plus en détail

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 27 15 / 27 18 Fax : 01 55

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

Texte n DGI 2010/25 NOTE COMMUNE N 18/2010

Texte n DGI 2010/25 NOTE COMMUNE N 18/2010 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 13/04/2010 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2010/25 NOTE COMMUNE N 18/2010 Objet : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Présentation des règles du Régime spécial

Présentation des règles du Régime spécial Présentation des règles du Régime spécial 1 Détermination du droit Nature de la pension Ancienneté Jouissance immédiate Proportionnelle Jouissance différée Jouissance immédiate 2 Catégories d emploi 3

Plus en détail

Notice appel retraite de base RBL 2016

Notice appel retraite de base RBL 2016 Notice appel retraite de base RBL 2016 Les Taux d appel En 2016, les taux et les assiettes se décomposent comme suit : Un premier taux de 8,23 % de 0 à 1 PASS Un deuxième taux de 1,87 % de 0 à 5 PASS Au

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS

COMPTE EPARGNE TEMPS SEPTEMBRE 2010 COMPTE EPARGNE TEMPS EFFET : 1ER JANVIER 2010 Texte de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984, modifiée, portant dispositions statutaires applicables à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

Le plafond des contributions à l'assurance chômage est, en conséquence, fixé à 11 540 euros par mois du 1 er janvier au 31 décembre 2010.

Le plafond des contributions à l'assurance chômage est, en conséquence, fixé à 11 540 euros par mois du 1 er janvier au 31 décembre 2010. Titre CIRCULAIRE N 2009-29 du 22 décembre 2009 Objet PLAFOND DES CONTRIBUTIONS A L'ASSURANCE CHOMAGE - EXERCICE 2010 Origine Direction des Affaires Juridiques INSR0034-CDL RESUME : A compter du 1 er janvier

Plus en détail

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des familles, de l enfance et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement 4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement Tout salarié titulaire d un contrat à durée indéterminée, licencié alors qu il compte 1and ancienneté

Plus en détail

Avenant 8 du 26 octobre 2012 de la Convention Médicale 2011

Avenant 8 du 26 octobre 2012 de la Convention Médicale 2011 Avenant 8 du 26 octobre 2012 de la Convention Médicale 2011 Sous-titre 3 Contrat d accès aux soins Afin de favoriser l accès des patients à des soins aux tarifs opposables et de réduire leur reste à charge,

Plus en détail

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%.

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%. Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement

Plus en détail

Affilier vos salariés > Situations particulières > Retraités en activité. Nouvelles dispositions pour le cumul emploi-retraite

Affilier vos salariés > Situations particulières > Retraités en activité. Nouvelles dispositions pour le cumul emploi-retraite Affilier vos salariés > Situations particulières > Retraités en activité Nouvelles dispositions pour le cumul emploi- DATE : 6 mai 2009 Réf : Circulaire n 2009-04 En application de la loi N 2008-1330 du

Plus en détail

INFOS RETRAITE-CNRACL N 3

INFOS RETRAITE-CNRACL N 3 Fédération des Personnels des Services publics et de Santé FORCE OUVRIERE INFOS RETRAITE-CNRACL N 3 PARIS Le 14 janvier 2009 Cher(e)s camarades, Vous trouverez dans cette lettre : - les nouvelles dispositions

Plus en détail

Rapport au Premier ministre relatif au projet de décret n du relatif au fonds national de financement de la protection de l enfance

Rapport au Premier ministre relatif au projet de décret n du relatif au fonds national de financement de la protection de l enfance RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : Rapport au Premier ministre relatif au projet de décret n du relatif au fonds national de financement de la

Plus en détail

Sujet : Retraite progressive Incidence de la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Sujet : Retraite progressive Incidence de la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites Le : 18/02/2015 CIRCULAIRE Sujet : Retraite progressive Incidence de la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites - - Annexe 1 Dispositif de la 1. Conditions

Plus en détail

Dernière modification : Modifié par Protocole d'accord du 6 avril 1993 en vigueur le 1er septembre 1993.

Dernière modification : Modifié par Protocole d'accord du 6 avril 1993 en vigueur le 1er septembre 1993. Convention collective nationale des médecins spécialistes qualifiés au regard du conseil de l'ordre travaillant dans les établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 1er mars

Plus en détail

Loi sur les prestations familiales (L.R.Q., c. P-19.1, a. 4, 6, 7, 8, 10, 11 al. 3, 12 al. 2 et 3, 19 al. 2, 24 al. 2, 67 et 77)

Loi sur les prestations familiales (L.R.Q., c. P-19.1, a. 4, 6, 7, 8, 10, 11 al. 3, 12 al. 2 et 3, 19 al. 2, 24 al. 2, 67 et 77) Règlement sur les prestations [c. P-19.1, r.1] Loi sur les prestations (L.R.Q., c. P-19.1, a. 4, 6, 7, 8, 10, 11 al. 3, 12 al. 2 et 3, 19 al. 2, 24 al. 2, 67 et 77) Références : Décret 1018-97 du 97.08.13;

Plus en détail

Règlement sur la formation continue obligatoire des avocats

Règlement sur la formation continue obligatoire des avocats Règlement sur la formation continue obligatoire des avocats Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 94, par. o; 2008, c. 11, a. 62) SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. Le présent règlement est justifié par

Plus en détail

10 % 356,71 proratisée en demi traitement maladie) SFT-10 (proratisé jusqu au mini de l indice 449) 10 1057,23

10 % 356,71 proratisée en demi traitement maladie) SFT-10 (proratisé jusqu au mini de l indice 449) 10 1057,23 Activité : Attaché principal de 1 ère classe, IB 966-IM 783, GUADELOUPE, 10 enfant, titulaire, cessation progressive d activité 60 % rémunéré 70 % mais placé en demi-traitement maladie. N ELEMENTS DE REMUNERATION

Plus en détail

1983, chapitre 12 LOI FAVORISANT LA RETRAITE ANTICIPÉE ET AMÉLIORANT LA RENTE DES CONJOINTS SURVIVANTS

1983, chapitre 12 LOI FAVORISANT LA RETRAITE ANTICIPÉE ET AMÉLIORANT LA RENTE DES CONJOINTS SURVIVANTS ASSEMBLÉE NATIONALE Trente-deuxième Législature, quatrième session 1983, chapitre 12 LOI FAVORISANT LA RETRAITE ANTICIPÉE ET AMÉLIORANT LA RENTE DES CONJOINTS SURVIVANTS Projet de loi 20 présenté par M.

Plus en détail

La retraite par répartition

La retraite par répartition Le système de retraite français repose sur les principes de la répartition et de la solidarité entre les générations. Les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels. Quel

Plus en détail

Articles L. 114-12, L.131-6, L. 136-3, R. 115-5 et D. 642-3 du code de la Sécurité Sociale

Articles L. 114-12, L.131-6, L. 136-3, R. 115-5 et D. 642-3 du code de la Sécurité Sociale DECLARATION SOCIALE DES INDEPENDANTS Articles L. 114-12, L.131-6, L. 136-3, R. 115-5 et D. 642-3 du code de la Sécurité Sociale 2012 BULLETIN D INFORMATION N 2 Experts Comptables Oct. 2013 Bilan de la

Plus en détail

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013 Ifangstrasse 8, Case postale, 8952 Schlieren, Tel. 044 253 93 80, Fax 044 253 93 94 info@vorsorge-gf.ch, www.vorsorge-gf.ch (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE

Plus en détail

La retraite du régime général, réforme 2012

La retraite du régime général, réforme 2012 La retraite du régime général, réforme 2012 La retraite du Régime Général 2 La retraite du Régime Général Le relevé de carrière Le calcul de la retraite Accord Union Européenne / Suisse Les prélèvements

Plus en détail

Division des Affaires Financières

Division des Affaires Financières DAF/16-696-16 du 29/02/2016 Division des Affaires Financières NOUVELLES MODALITES DE GESTION DES DOSSIERS DE CAPITAUX DECES Références : Code de la sécurité sociale articles D712-19 à D712-23-1 - Décret

Plus en détail

Le régime camerounais de sécurité sociale

Le régime camerounais de sécurité sociale Page 1 of 6 Le régime camerounais de sécurité sociale 2011 A. Généralités B. Prestations familiales C. Accidents du travail, maladies professionnelles D. Vieillesse, invalidité, décès (survivants) A. Généralités

Plus en détail

Protection sociale du médecin libéral conventionné. Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016

Protection sociale du médecin libéral conventionné. Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016 Protection sociale du médecin libéral conventionné Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016 Réforme en cours de l ASV 2 Le médecin libéral cotise à 3 régimes obligatoires dont l Avantage social vieillesse

Plus en détail

La modification des conditions d attribution de la bonification pour enfant

La modification des conditions d attribution de la bonification pour enfant La modification des conditions d attribution de la bonification pour enfant L article 5 du décret n 2010-1741 du 30 décembre 2010 portant application aux fonctionnaires, aux militaires et aux ouvriers

Plus en détail

CHAPITRE III Garantir l accès aux soins. Article 18

CHAPITRE III Garantir l accès aux soins. Article 18 65 CHAPITRE III Garantir l accès aux soins Article 18 I A (nouveau). Le déploiement du mécanisme du tiers payant, permettant de pratiquer la dispense d avance de frais pour les bénéficiaires de l assurance

Plus en détail

3.1. Le congé de représentation du code de l action sociale et des familles (CASF)

3.1. Le congé de représentation du code de l action sociale et des familles (CASF) RECAPITULATIF DES TROIS TYPES DE CONGE DE REPRESENTATION 1. Qu est-ce que le congé de représentation? Le congé de représentation est un dispositif qui inclut deux droits pour le représentant familial exerçant

Plus en détail

Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation Synthèse Le congé individuel de formation Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 19 DÉCEMBRE 2003 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L ANNÉE 2004

ACCORD NATIONAL DU 19 DÉCEMBRE 2003 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L ANNÉE 2004 ACCORD NATIONAL DU 19 DÉCEMBRE 2003 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L ANNÉE 2004 Les signataires ont décidé de fixer dans les conditions ci-après

Plus en détail

LE CONGE DE MATERNITE

LE CONGE DE MATERNITE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LE CONGE DE MATERNITE L E S S E N T I E L Toutes les femmes fonctionnaires et tous les agents non titulaires féminins comptant au moins six mois de services ont droit,

Plus en détail

0.831.109.454.21 Avenant à la Convention relative à la sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République italienne, du 14 décembre 1962

0.831.109.454.21 Avenant à la Convention relative à la sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République italienne, du 14 décembre 1962 Texte original 0.831.109.454.21 Avenant à la Convention relative à la sécurité sociale entre la Confédération suisse et la République italienne, du 14 décembre 1962 Conclu le 4 juillet 1969 Approuvé par

Plus en détail

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur Les chiffres pour établir vos déclarations retraite

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur  Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Paramètres 2014 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Audiens Retraite Arrco - Audiens Retraite Agirc Sommaire Les plafonds des régimes... page 1 Les modalités Arrco (Audiens Retraite Arrco)...

Plus en détail

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008.

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008. LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE 2 janvier 2008 Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008 Table des Préretraites LFSS 2008 1. Introduction L objectif de ce document est

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 05/02/74 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : SDAM. de Paris. de Strasbourg Réf.

Plus en détail

Direction des retraites Établissement de Bordeaux Rue du Vergne 33059 Bordeaux CEDEX - 05 56 11 36 24 e-mail : fondsdivers@caissedesdepots.

Direction des retraites Établissement de Bordeaux Rue du Vergne 33059 Bordeaux CEDEX - 05 56 11 36 24 e-mail : fondsdivers@caissedesdepots. CP-CGE RAPPORT ANNUEL 2003 Complément de pension de la Compagnie Générale des Eaux Direction des retraites Établissement de Bordeaux Rue du Vergne 33059 Bordeaux CEDEX - 05 56 11 36 24 e-mail : fondsdivers@caissedesdepots.fr

Plus en détail

Cette directive découle de l article 56 de la Loi sur l assurance automobile du Québec (RLRQ, chapitre A-25), ci-après la LAA.

Cette directive découle de l article 56 de la Loi sur l assurance automobile du Québec (RLRQ, chapitre A-25), ci-après la LAA. 1 CHAMP D APPLICATION La présente directive précise et explique la réduction de l indemnité de remplacement du revenu au moment du retour à l emploi d une personne accidentée. 2 CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

INSTRUCTION FISCALE MADELIN BNC

INSTRUCTION FISCALE MADELIN BNC INSTRUCTION FISCALE MADELIN BNC PREAMBULE La loi Fillon du 21/08/2003 portant réforme des retraites a procédé à une refonte du régime fiscal des contrats de retraite et de prévoyance dits «Madelin». L

Plus en détail

Code du tourisme. Partie législative. TITRE Ier : ACCÈS AUX VACANCES. Chapitre 1er : Chèques-vacances

Code du tourisme. Partie législative. TITRE Ier : ACCÈS AUX VACANCES. Chapitre 1er : Chèques-vacances Code du tourisme Partie législative TITRE Ier : ACCÈS AUX VACANCES Chapitre 1er : Chèques-vacances Section I : Dispositions générales Article L411-1 Les salariés des entreprises, sociétés et organismes

Plus en détail

Modifications dès le 1 er janvier 2001 dans le domaine des cotisations des employeurs à l AVS, à l AI, aux APG et à l AC

Modifications dès le 1 er janvier 2001 dans le domaine des cotisations des employeurs à l AVS, à l AI, aux APG et à l AC Valable à partir du 1 er janvier 2001 Modifications dès le 1 er janvier 2001 dans le domaine des cotisations des employeurs à l AVS, à l AI, aux APG et à l AC Diverses nouveautés entrent en vigueur au

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition mars 2014 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Circulaire du 21 décembre 2007

Circulaire du 21 décembre 2007 1121 année service téléphone document 2007 drhrs/dds 01 55 44 27 31 RH 136 01 55 44 27 15 permanent Circulaire du 21 décembre 2007 Modalites d octroi et de paiement des repos compensateurs des fonctionnaires

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION IOBSP «Niveau II» (Art. R. 519-12 du code monétaire et financier)

LIVRET DE FORMATION IOBSP «Niveau II» (Art. R. 519-12 du code monétaire et financier) LIVRET DE FORMATION IOBSP «Niveau II» (Art. R. 519-12 du code monétaire et financier) RÈGLES À OBSERVER POUR LA TENUE DU LIVRET Dans les pages intérieures, veillez à ne pas laisser de ligne vierge et à

Plus en détail

Création d entreprise et pension d invalidité

Création d entreprise et pension d invalidité Création d entreprise et pension d invalidité La pension d invalidité est une aide financière destinée à faire face aux difficultés suite à la perte totale ou partielle d un travail en raison de son état

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/068 DÉLIBÉRATION N 09/041 DU 7 JUILLET 2009 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DU CADASTRE

Plus en détail

L indemnité de congés payés : mode de calcul et assiette

L indemnité de congés payés : mode de calcul et assiette L indemnité de congés payés : mode de calcul et assiette Article juridique publié le 27/09/2014, vu 10375 fois, Auteur : Xavier Berjot OCEAN Avocats 1. Mode de calcul de l indemnité de congés payés Selon

Plus en détail

: Aucune condition de durée de services ni d âge n est opposable au fonctionnaire admis à la retraite pour invalidité (cf. fiche n 11).

: Aucune condition de durée de services ni d âge n est opposable au fonctionnaire admis à la retraite pour invalidité (cf. fiche n 11). Fiche n 3 L OUVERTURE D UN DROIT A PENSION CIVILE En règle générale, le bénéfice d une pension civile est soumis à une double condition de durée de services et d âge. : Aucune condition de durée de services

Plus en détail

PLAN JEUNESSE Capi 23 1

PLAN JEUNESSE Capi 23 1 PLAN JEUNESSE Capi 23 1 Type d assurance-vie Assurance-vie avec taux d intérêt garanti (Branche 21). En ce qui concerne la participation bénéficiaire, celle-ci est combinée avec un rendement lié à des

Plus en détail