magazine d information municipale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "magazine d information municipale"

Transcription

1 Janvier 2015 n 67 magazine d information municipale La Commission accessibilité sur le terrain SCAELEC a fêté ses 30 ans Noël dans les restaurants scolaires Marché de Noël et Sainte Barbe magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE

2 LA RIC LA VIE PAR LES MATERNELLES DE MONTRAMBERT Durant le mois de novembre, à raison de 2 fois par semaine, l artiste Antoine Louisgrand, a permis aux enfants de maternelle de dessiner leur vision de la ville. Il a dessiné la ville, ils ont apporté la vie en mettant une touche de couleur, des personnages, des strass... Le résultat ce sont de magnifiques fresques. Un superbe projet qui a impliqué les enfants, les parents, les ATSEM et les maitresses et qui ne s arrête pas là puisque les fresques seront visibles dans d autres lieux de la ville. 2 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

3 Sommaire p.4 Actualités Visite du Terril St Pierre La commission accessibilité sur le terrain 1er loto inter foyer-résidence Forum de l emploi Transformation du POS en PLU p.10 Environnement Tri du verre p.12 Travaux Cimetière : l objet de toutes les attentions Revue de divers travaux en images p.14 Sports ALR Basket sponsorisé par Mc Do Championnat Rhône-Alpes de Kick Boxing p.15 Jeunesse Coup de Pouce à la lecture Retour sur le voyage à Londres p.16 Economie SCAELEC a fêté ses 30 ans Archi Vap De nouveaux locaux pour Ellipse Boulangerie de La Ric p.18 Culture De belles rencontres à la Médiathèque 450 élèves ricamamandois profitent des parcours culturels p.20 Echos du conseil p.21 Associations Soutien aux associations p.22 Agenda p.24 Rétro festivités Retraités mineurs Ste Barbe chez les pompiers L Amicale de La Récamière Noël de la Petite Enfance Marché de Noël p.27 Expressions N 62 - LA RICAMARIE, MAGAZINE D INFORMATION MUNICIPALE Edité N 67 par - LA la ville RICAMARIE, de La Ricamarie, MAGAZINE Dépôt légal janvier 2014 Directeur D INFORMATION de publication MUNICIPALE : Marc Faure Edité par la de La Ricamarie, - Conception Dépôt légal et décembre Photos : Service 2014 Communication Impression Directeur de : SUD publication OFFSET La : Marc Ricamarie Faure Conception et Photos : Service Communication Impression : SUD OFFSET La Ricamarie Le Mot du Maire Marc Faure Je présente à chacune et chacun d entre vous, tous mes vœux de douceur, de réussite et de bonheur ainsi qu à vos proches. Que 2015 soit aussi pour notre société, l année d une humanité renouvelée qui n oublie personne. Qu elle soit porteuse d espoirs et d actes concrets en faveur des droits humains, de l émancipation et du progrès social. Enfin, je souhaite que cette année qui s ouvre soit celle de rendez-vous ricamandois à partager, pour faire vivre ensemble le meilleur pour notre ville, pour chaque ricamandoise et chaque ricamandois. L avenir n est donc pas écrit d avance, il est parfois complexe et le chemin n est pas linéaire. Mais La Ricamarie fière, rebelle et généreuse s y invite encore en 2015 avec plaisir et détermination. Encore une fois, belle année à chacune et chacun d entre vous. Marc FAURE Maire de La Ricamarie magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 3

4 Actualités municipales TERRIL ST PIERRE A l invitation de l exploitant, une délégation municipale s est rendue le vendredi 24 octobre au cœur du terril St Pierre. Résumé de cette visite toujours très attendue par la municipalité. 40 ANS DU CENTRE DE SOINS Toujours très attentifs à l évolution de l exploitation du terril, les élus se rendent régulièrement sur le site. Si cette visite a permis de rencontrer le nouveau responsable du site, Mr Vernier, elle a aussi et surtout été l occasion de constater l avancement de l exploitation du terril, la réalisation d un bassin de rétention des eaux pluviales de 2000m³ utilisé pour l arrosage du site et de repérer le périmètre concerné par les travaux d aménagements paysagers du terril qui devraient débuter en ce début d année. Sur les questions environnementales, l exploitant a mis en place depuis maintenant plusieurs années une série de mesures pour la gestion du bruit et des poussières qui semblent porter ses fruits. Quant aux analyses sanitaires effectuées en période estivale, les ingénieurs de l Ecole des Mines de Saint Etienne sont en train de les analyser, les résultats nous seront communiqués prochainement. Pour ses 40 ans, l équipe du Centre de soins n avait pas fait les choses à moitié et avait prévu un programme varié et étoffé sur 3 jours. Après la conférence à destination des professionnels de santé le premier jour, les ateliers de prévention pour le grand public, le second jour, ont permis à une cinquantaine de personnes de se tester (diabète, cholestérol, test à l effort...) ou de recevoir de précieux conseils auprès de professionnels de santé (diététiciens, infirmières, sapeurs pompiers...). Enfin, les festivités se sont clôturées en musique le samedi 8 novembre avec la «Kermesse de l Ogre», un spectacle de Valérie Gonzalès et de Josiane Carle, suivi des poèmes de Bernard Dimey au son d un accordéon avant de souffler officiellement les 40 bougies du Centre de Soins et de partager le gâteau d anniversaire. 4 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

5 ACTION DE PRÉVENTION ET DE RECONNAISSANCE AVEC LA COMMISSION ACCESSIBILITÉ Samedi 25 octobre, une vingtaine de membres de la commission accessibilité s était donnée rendez-vous pour arpenter les étals du marché et les rues du centre-ville à l affût des difficultés de circulation et d accessibilité. VISITE DES APPARTEMENTS «LABEL GÉNÉRATION» ILOT MARTIN BERNARD Dans la dernière édition du magazine, nous vous présentions le suivi de l avancement des travaux du programme immobilier mené par Néolia, Ilot Martin Bernard. Si nous savons que l échéance du 1er janvier 2015 pour la mise en accessibilité de tous les ERP sera difficilement respectée partout en France, la loi du 11 février 2005 a créé une véritable dynamique en faveur de l accessibilité. Malgré d indéniables progrès, tant sur le bâti qu en matière de déplacement urbain, de grosses difficultés persistent dont la plupart pourraient être réglées par des comportements plus citoyens. Tract en mains avec un message clair: «Trottoirs dégagés, passage libéré», des élus, des ricamandois à mobilité réduite ou en situation de handicap, des personnes sensibles aux questions de handicap et de citoyenneté, des techniciens et la Police Municipale ont donc sillonné les rues en ce jour de marché dans un but de sensibilisation. Très vite les premiers problèmes se sont posés : poubelles sur les trottoirs, stationnement de véhicules sur des passages piétons ou sur les trottoirs, étals des forains mal positionnés... La commission a relevé une série de problèmes et engagé des discussions avec les personnes concernées. Si la prévention et la sensibilisation étaient donc au cœur de cette balade urbaine, cette dernière n en fut pas moins très constructive puisque des solutions pourront être apportées également au travers d aménagements urbains. Une initiative très fructueuse que la commission pourrait bien renouveler à l avenir dans d autres secteurs de la ville. Aujourd hui nous revenons sur la visite organisée le lundi 1er décembre qui a permis à Marc Faure accompagné de nombreux élus de découvrir 2 appartements témoins dont 1 label génération. Si la présence de spacieux balcons, de placards muraux équipés, d un ensoleillement et d une grande luminosité se retrouvent dans les deux appartements, les «plus» proposés dans les logements Label Génération sont importants : volets électriques, les prises électriques à éjection, les aménagements des salles de bains... PERRINE FERRAPIE Ricamandoise et membre de la commission accessibilité depuis sa création. «Cette rencontre est importante pour sensibiliser la population aux difficultés que nous rencontrons au quotidien. Je ne viens jamais en centre-ville ou au marché si je ne suis pas accompagnée. Les difficultés sont encore trop nombreuses même si la situation s est arrangée au fil des années. Quand une voiture stationne sur le trottoir ou sur un passage piéton, nous sommes soit contraints d abandonner notre chemin, soit nous nous mettons en graves difficultés voir en danger». Les seniors, ou les personnes ayant des difficultés de mobilité trouveront dans ces logements tout le confort nécessaire voire même au delà. «L idée est d accompagner dans sa globalité ces personnes notamment en leur proposant un maximum d informations sur la commune, les services... et de faire un point avec eux 6 mois après leur installation pour diagnostiquer les éventuelles difficultés» explique Loïc Leroy, Responsable «Habitat Génération» à Néolia. magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 5

6 Actualités municipales ER 1 LOTO INTER FOYER- RÉSIDENCE Dès 15h, le jeudi 6 novembre, la salle d animation du foyer résidence La Récamière commençait à se remplir pour le 1er loto intercommunal. Maison de l amitié (Unieux), Foyer Résidence Le Mail (Firminy), Foyer Quiétude (Le Chambon Feugerolles) et bien sûr Foyer résidence de la Récamière. Ce sont environ 70 personnes qui se sont déplacées pour cette grande première. FORUM POUR L EMPLOI Des colis gourmands offerts par la ville de La Ricamarie, de la maroquinerie, des confitures et des compositions florales faites maison par les participants aux ateliers de Rachida Balmès, l animatrice du foyer : les lots à gagner étaient nombreux même si cet après-midi-là ce n est pas tant l appât du gain qui a attiré la foule mais plutôt le plaisir de rencontrer de nouvelles personnes, de sortir et de partager un bel après-midi. Pour accueillir leurs invités, les résidents du foyer résidence La Récamière avaient également préparé de nombreux gâteaux en chocolat. Si cet après midi fut un succès, que les résidents se rassurent, ce n est que le début d une longue collaboration intercommunale. Jeudi 27 novembre, salle Fernand Montagnon a eu lieu le forum pour l emploi organisé par le Pôle Emploi de Firminy en étroite collaboration avec La Mission Locale Jeune. Une occasion de mettre en relation directe les demandeurs d emploi avec les employeurs au travers d une vingtaine de stands et d une soixantaine d offres d emplois à pourvoir. Si la présence de partenaires a également permis aux visiteurs de retrouver toutes les informations utiles, l atelier «5 minutes pour convaincre» a été prisé pour préparer les entretiens et recevoir des conseils avisés. Eugénie TARDY, 89 ans, résidente et ambassadrice de la maison de l Amitié C est super ce type d animations, cela permet de faire sortir les gens de leur coquille, d échanger... Quand on vieillit on se sent souvent isolé, on ne va plus faire ses courses, on ne sort plus, alors les animations sont très importantes, et venir ici à La Ricamarie pour partager ce temps d animation et faire de nouvelles rencontres est une très belle initiative. Nous aimerions que d autres événements, notamment en été soient aussi organisés en commun. 6 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

7 TRANSFORMATION DU POS EN PLU La Ricamarie a engagé le 25 septembre 2014, la transformation de son Plan d Occupation des Sols en Plan Local d Urbanisme. En effet, la loi ALUR (Accès au Logement pour un Urbanisme Rénové) prévoit que les Plans d Occupation des Sols non transformés en Plan Locaux d Urbanisme au 31 décembre 2015 deviennent caducs. Si la commune n engage pas cette procédure, elle s expose à : - être soumise au Règlement National de l Urbanisme qui n est pas forcément adapté aux spécificités du territoire - ne plus pouvoir instruire ses autorisations d urbanisme. Cette transformation permettra une meilleure prise en compte des objectifs de développement durable dans les politiques locales d aménagement et de planification. LES OBJECTIFS ET LES ENJEUX DE CETTE RÉVISION REPOSENT SUR : Une volonté d harmonisation entre développement urbain et cadre de vie agréable Prise en compte des servitudes émanant de l ETAT et en particulier le Plan de Prévention des Risques d Inondations et le Plan de Prévention des Risques Miniers L intégration des Zones d Aménagements Concertées en cours dans le document d urbanisme, les zones de bruit et toute servitude d utilité publique La mise en compatibilité du document d urbanisme avec le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) et ses déclinaisons (PLH Programme Local de l Habitat, PDU Plan de Déplacements Urbains de Saint Etienne Métropole) La maîtrise du développement urbain afin de répondre aux besoins en logements tout en respectant les politiques d agglomération (SCOT et PLH) Le réexamen des zones économiques et leur devenir tout en respectant les politiques d agglomération L ajustement du règlement pour en faciliter l interprétation et favoriser une meilleure maitrise des formes urbaines des quartiers de la commune (hauteur et densité) L agence d urbanisme EPURES est chargée d accompagner la commune dans cette procédure. Un registre est mis à disposition du public aux services techniques de la mairie. Tout administré peut faire part de ses remarques. Des panneaux d information sur la procédure sont consultables dans le hall d accueil de la mairie. HALLOWEEN DANS LES NOUVEAUX RESTAURANTS SCOLAIRES 1er repas à thème organisé dans les nouveaux restaurants scolaires sur le thème d halloween le jeudi 6 novembre. A l école du centre, les élèves de maternelle se sont déguisés et maquillés, la salle de restaurant avait été soigneusement décorée par l ATSEM (toile d araignée ornant les murs, petites courges et éléments de déco sur les tables... ). Et pour l occasion, le menu avait été spécialement concocté : Potion magique en entrée, pot au feu de la méchante sorcière, fromage fantôme et fluide glacial Une animation grandement appréciée par les enfants. D autres repas à thème seront organisés sur l année (noël, carnaval...), et une réflexion sera engagée avec les animateurs du temps méridien pour les préparer. Les enfants pourront fabriquer pendant le temps méridien les éléments de décoration et les costumes... Plein de belles choses à imaginer qui promettent des prochains repas à thème encore plus magiques... magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 7

8 Actualités municipales VIADUC RN88 UNE RÉHABILITATION COMPLÈTE DE L OUVRAGE POUR Du fait du vieillissement des matériaux, des intempéries, de sa situation en altitude (600m), du trafic important qu il supporte, et du fait que les ouvrages de ce type rencontrent un certain nombre de pathologies au bout d un demi-siècle d existence, le viaduc doit subir une importante opération de réhabilitation. Pour la réhabilitation de l ouvrage, la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est a du prendre en compte de fortes contraintes d exploitation (travaux impossibles durant la période hivernale, absence d itinéraire de substitution...). Il s agit de travaux très lourds, de plusieurs millions d euros (10 millions d euros) qui devraient durer plusieurs années. Sont attendus : la solidarisation des piliers et le changement total des tabliers. RÉUNION PUBLIQUE JEUDI 29 JANVIER 18H SALLE FERNAND MONTAGNON 2 PHASES DE TRAVAUX - La première tranche de travaux consiste en la consolidation des 6 piles du pont. Ces travaux débuteront en mars 2016 et s échelonneront sur 6 mois. Ils n engendreront pas de perturbations sur la RN88 mais nécessiteront une circulation réduite au pied du viaduc. Des rencontres avec les riverains seront programmées. - La seconde phase consistera en la rénovation complète du tablier et s étalera sur 2 ans. Seule la base (la structure) sera gardée, et seuls les joints en entrée et sortie de ponts seront conservés. Une voie d arrêt d urgence sera crée dans chaque sens de circulation mais la largeur des voies sera identique. En 2017, les travaux devraient débuter pour un premier sens de circulation et durer 7 à 8 mois. En 2018, la même opération sera reconduite pour l autre sens de circulation. Compte tenu de l absence de déviation de capacité équivalente, la circulation sera basculée sur le tablier opposé et se fera à double sens pendant toute la durée des travaux. De fortes perturbations et congestions sont donc à prévoir. UN PEU D HISTOIRE Construit en 1965, dans le cadre de la mise à 2x2 voies de la RN88 pour relier Saint-Étienne à Firminy et la Haute-Loire, le viaduc supporte un trafic d environ véhicules par jour. Les riverains qui habitent à proximité de l ouvrage déplorent, depuis de nombreuses années, un certain nombre de nuisances, notamment sonores (claquement de joints, chutes d objet en contrebas...). Malgré des travaux réguliers et des changements des supports de joints de chaussées réalisés sur la structure, des dégradations étaient fréquemment relevées. 8 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

9 DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE LA RICAMARIE DANS LE 1ER LOT DE DÉPLOIEMENT Sujet qui cette année s est invité à l ordre du jour de tous les Carrefours Citoyens, le faible débit internet est devenu un réel problème sur notre commune. Un problème qui devrait être solutionné par le déploiement de la fibre optique tant attendu et qui est désormais programmé pour Quand certains quartiers de Saint Etienne bénéficiaient d un débit ADSL proche de 8 méga, à La Ricamarie le débit moyen se situe entre 500 kilos et 1 méga, voire est même inexistant par endroit. Une situation très inconfortable et même handicapante pour le télétravail par exemple. Le déploiement de la fibre optique sur notre commune représente donc une réelle nécessité et a fait l objet d une grande attention de la part de nos élus qui ont multiplié les réunions et les contacts avec les opérateurs en charge du déploiement. Le résultat est payant : La Ricamarie fera partie des premières communes concernées après Saint Etienne et Saint Chamond. La fibre optique est opérationnelle sur certains quartiers de Saint Etienne, notamment sur Bellevue. La proximité de la commune avec une zone déjà opérationnelle et avec le nœud de raccordement optique de Bellevue place la commune en première ligne pour le 1er lot de déploiement. LE PLANNING Dès 2015, Orange lancera une étude technique et marketing afin d élaborer un schéma de déploiement sur la commune qui pourrait être divisée en 2 ou 3 lots. En 2016, les travaux du 1er lot débuteront et s échelonneront sur plusieurs années. Ils consisteront en l installation d armoires sur le domaine public servant de point de mutualisation. Puis le déploiement dans les rues se fera en utilisant les structures existantes (qui accueillent aujourd hui les réseaux en cuivre et en câble) jusqu au point de mutualisation. Enfin, le branchement se fera jusqu au logement par l opérateur choisi. Dans les immeubles, le déploiement sera obligatoirement mutualisé et sera accessible à l ensemble des opérateurs pour que chaque utilisateur puisse choisir son fournisseur de services. PRÉVENTION DE PROXIMITÉ, LA COMMUNE AGIT RÉUNION D INFORMATION DISPOSITIF «PARTICIPATION CITOYENNE» Le dispositif «Participation citoyenne» basé sur la solidarité entre voisins a fait ses preuves aux Etats Unis, en Europe et en France. Afin de réfléchir à la mise en place de cette action citoyenne dans le lotissement «Le domaine du Bessy», une réunion de présentation en présence du Capitaine Groisne du Commissariat de Firminy, de Christiane Kaleta, Adjointe à la sécurité de la Ville de La Ricamarie et Jean-Paul Odin, conseiller municipal délégué a eu lieu le mercredi 17 décembre en mairie. Plus d une vingtaine de riverains ont répondu présents et ont attentivement écouté la présentation du dispositif qui vise à faire participer les citoyens pour prévenir les phénomènes de délinquance. Cette action de proximité, complémentaire des missions de la Police Nationale et Municipale repose sur la solidarité de voisinage et sur un partenariat entre les acteurs de la sécurité et les habitants. Des référents, désignés par quartier, diffuseront des conseils de prévention à leurs voisins et alerteront tout fait suspect ou troublant. La connaissance par la population de son territoire et par conséquent des phénomènes de délinquance susceptibles de s y produire permet de développer un mode d action novateur d informations des forces de l ordre. Cette première réunion aura permis de présenter le projet et espérons susciter des candidatures de référents afin qu il soit définitivement acté par la signature d une convention entre l état et la commune. magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 9

10 Environnement TRI DU VERRE : ET SI ON FAISAIT MIEUX? Depuis de nombreuses années, les bouteilles, pots et bocaux en verre sont récupérés grâce aux conteneurs apport volontaire installés sur le territoire de la commune. Avec environ 120 tonnes de verre collectées chaque année, les performances de La Ricamarie stagnent autour de 15 kg/ an/hab. ce qui est bien loin de la moyenne nationale (28 kg) et de celle de l agglomération (18 kg). Des efforts restent donc à fournir car aujourd hui encore la moitié du verre «finit» dans le bac d ordures ménagères. Face à ce constat, la commune de La Ricamarie et les services de Saint-Etienne Métropole en charge de la gestion des déchets ménagers lancent un plan d actions visant à améliorer les performances du verre. Cette démarche s inscrit dans le cadre d un projet plus global à l échelle de l agglomération avec pour objectif d atteindre 22 kg. A LA RICAMARIE, cela se traduit concrètement sur le terrain en cette fin d année par la création de cinq nouveaux emplacements, permettant ainsi une meilleure répartition et dotation en conteneurs sur le territoire communal. Ces nouveaux équipements ont vocation à desservir des secteurs où un besoin se fait ressentir, et notamment où les passages sont fréquents. Par ailleurs, le point d apport volontaire de la rue Victor Hugo a fait peau neuve mi-novembre avec l installation d un nouveau conteneur enterré dédié au verre en lieu et place des anciens devenus trop vétustes. Une campagne de communication est prévue, particulièrement orientée auprès des quartiers concernés par les évolutions. Une évaluation réalisée au cours des prochains mois permettra de mesurer les premiers résultats. OÙ TROUVER LES NOUVEAUX CONTENEURS À VERRE? rue Germain Civet lieu-dit Fromage (vers lotissement Domaine du Bessy) rue de la Libération (devant le supermarché) rue Daniel Casanova angle des rues Claude Touche et Louis Pasteur POUR TROUVER LES NOUVEAUX CONTENEURS 10 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

11 POURQUOI RECYCLER LE VERRE? Le verre représente un poids important dans les déchets jetés par les ménages. Il est recyclable à l infini et il est le 1er matériau d emballage recyclé en France. Son recyclage permet d économiser des matières premières, d économiser du fioul (à l extraction, à la fusion), et ainsi de rejeter moins de CO2. Aussi, il est important de souligner que le parcours de nos emballages en verre s effectue entièrement dans le sud du département, puisque qu après un passage par un centre de prétraitement situé à Andrézieux-Bouthéon, le verre est ensuite recyclé à la verrerie de Saint-Romain-le-Puy (Saint-Gobain Emballages). LE TRI DU VERRE, UN GESTE SOLIDAIRE Au-delà de l aspect environnemental, la solidarité se dévoile à travers le geste de tri. En effet, par le biais d une convention signée entre Saint-Etienne Métropole et la Ligue contre le Cancer, un montant équivalent à 3 pour chaque tonne de verre collectée et recyclée est reversé chaque année à l association afin de contribuer à la recherche, à l aide aux familles et à la prévention. Un autocollant apposé sur tous les conteneurs à verre rappelle ce partenariat. COMMENT BIEN RECYCLER QUELQUES PETITS RAPPELS RÉGLEMENTAIRES ET DE BON SENS! ENTRETIEN DE LA RIVIÈRE «entretenir les berges et maintenir l écoulement de l eau en évitant la formation d embâcles» Le propriétaire riverain doit assurer l entretien des berges, tout en préservant le milieu aquatique et son écosystème. Il doit procéder à l entretien des rives par un recépage et un élagage de la végétation. «{ } entretenir la rive par élagage et recépage de la végétation arborée, à enlever les embâcles et débris, afin de maintenir l écoulement naturel des eaux, d assurer la bonne tenue des berges et de préserver la faune et la flore dans le respect du bon fonctionnement des milieux aquatiques». Article L du Code de l environnement. Plus d infos et conseil : cellule rivière Ondaine ( ) magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 11

12 Travaux CIMETIÈRE : L OBJET DE TOUTES LES ATTENTIONS Chaque année ce sont près de qui sont consacrés à la réalisation de divers travaux au cimetière (reprise des enrobés, des murs de soutènement et d enceinte) sans compter les derniers aménagements effectués récemment avec l installation de nouveaux columbariums et la création d un nouveau jardin du souvenir. Mais le cimetière c est aussi un entretien régulier et une attention quotidienne qui passe par la bienveillance du gardien. Le gardien à La Ricamarie, c est Gilles Sceller, et cela fait 3 mois qu il a totalement investi le cimetière et remplacé son collègue, parti à la retraite au mois d octobre dernier. 3 mois auront suffit à Gilles pour s apercevoir de l ampleur des missions qui lui étaient confiées. En quelques mois, il a déjà pu participer à la réalisation de nombreux travaux d entretien : reprise de marches d escalier, travaux de nettoyage des allées, élagage des haies et des arbres et le revêtement des trottoirs à l entrée principale du cimetière. Jusque là recouvert de schiste, désormais ces trottoirs bénéficient d un bel enrobé et ont été réaménagés pour faciliter l accès aux Personnes à Mobilité Réduite (abaissements réalisés). Coût des travaux Gilles a également entrepris la réhabilitation du local d accueil (Isolation, carrelage, plafond, peinture...) et il espère faire installer une cloche à l entrée du cimetière qui permettra aux visiteurs de signaler leur présence en cas de besoins. Des missions diverses Les missions du gardien sont très variées et ne se résument pas, comme beaucoup peuvent le croire, à l ouverture et la fermeture du cimetière. Accueil et accompagnement des familles et des pompes funèbres, suivi et contrôle des travaux, élaboration des actes administratifs, suivi des inhumations, exhumations, crémations ou dispersion des cendres, vente ou renouvellement de concessions, recensement des concessions échues non renouvelées, réalisation des travaux d entretien... Et à venir Au delà des traditionnelles campagnes d enrobés et de reprise des murs de soutènement et d enceinte, d autres projets sont attendus avec l acquisition de nouveau matériel, notamment avec le remplacement du tracteur. Des travaux de reprise d escaliers sont également prévus. 12 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

13 REVUE DE DIVERS TRAVAUX EN IMAGES LOTISSEMENT PLEIN SOLEIL LES TRAVAUX DE LA 2ÈME TRANCHE DÉBUTENT Un an et demi après le début des travaux de terrassement de la première partie du lotissement Plein Soleil, les travaux d aménagement de la seconde partie débutent. 57 % des lots de la 1ère tranche ayant été vendus, la ville poursuit son projet et lance la 2ème phase. Cette seconde partie concerne 48 lots dont la commercialisation sera lancée en Pour l heure, les travaux de démolition, de terrassement et de fondation sont en cours et s échelonneront sur une période de 13 semaines. Les travaux de réalisation des réseaux devraient débuter en mars, quant aux travaux de voirie, ils sont programmés pour le mois de juillet RUE JEAN MOULIN Afin de mieux organiser les stationnements et de sécuriser les circulations, des travaux d aménagements depuis le giratoire du boulevard Stalingrad jusqu au giratoire de Delaynaud ont été entrepris par Saint Etienne Métropole et la Ville de La Ricamarie. Ces travaux qui ont débuté le 6 octobre consistent en la reprise complète des voies de circulation, en la création d une piste cyclable, en la mise en accessibilité des trottoirs, au renouvellement de l éclairage public, au repositionnement du stationnement, au déploiement de la fibre optique et en aménagements paysagers. Cette voie étant classée voirie communautaire depuis 2001, c est Saint-Etienne Métropole qui prend en charge la partie «Voirie, assainissement et fibre optique». (Montant des travaux Voirie ,24 TTC). La fourniture et la pose de l éclairage public sont réalisées par Eiffage Energie pour un coût total de ,16 euros. Date prévisionnelle de fin de chantier : 15 février 2015 RUE DUCHÉ Les travaux de changement des branchements d eau et de remise à neuf de la conduite principale rue Duché ont démarré et s achèveront avant la fin d année. La reprise complète de l enrobé sera programmée en début d année lorsque les conditions météorologiques le permettront. DALLE BÉTON PLATE FORME DE TRI Afin de dynamiser et faciliter le tri des déchets au Centre Technique Municipal, une plate forme a été réalisée permettant désormais d entreposer 4 bennes ( Verre, bois, cartons...). La réalisation de ce quai a été confiée à Eurovia pour un montant de 7600 TTC pour lequel un fond de concours de Saint Etienne Métropole de 2850 est espéré. magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 13

14 Sport TAEKWONDO 6ÈME TOURNOI INTERCLUBS Le dimanche 26 octobre a eu lieu au Gymnase Youri Gagarine, le 6ème tournoi interclubs organisé par le Taekwondo Club de La Ricamarie. 3 clubs se sont affrontés sur les tatamis cette année (Feyzin, Bron et La Ricamarie). 60 compétiteurs âgés de 5 à 30 ans, femmes et hommes, et de toutes les catégories. Une trentaine de bénévoles (présidents, entraineurs, arbitres, médecins...) étaient présents pour encadrer la manifestation. De 9h à 18h, le public parmi lequel on notait la présence de Marc Faure et de ses adjoints, a pu assister à de belles et impressionnantes démonstrations, le tout dans une ambiance conviviale et sportive. Bravo à toute l équipe du Taekwondo Club de La Ricamarie pour l organisation et le bon déroulement de ce tournoi. Le prochain rendez-vous est donné le 4 avril 2015 pour le stage technique avec Maitre LEE YONG SEON, 9ème Dan à la salle Pierre Poty. CHAMPIONNAT RHÔNE-ALPES DE KICK BOXING LIGHT CONTACT Dimanche 16 novembre, 297 combattants se sont retrouvés au Gymnase Gagarine pour la tenue des championnats Rhône-Alpes de Kick Boxing. 148 combats ont été effectués, 108 en light contact et 40 en k1 rules. Parmi les 62 champions de région qualifiés pour les championnats de zone, on retrouve 5 sportifs du Club Ricamandois ASL : Ryad Taroudjit, Zaki Bekka, Chanez Brahami, Brahim Mohamed Cherif, Nordine Hammad. Bravo à eux et félicitation à tous, que ce soit au niveau du corps d arbitrage, des encadrants, des compétiteurs, des bénévoles pour le bon déroulement de la manifestation à laquelle un nombreux public à participer. ALR BASKET SPONSORISÉ PAR MC DO LA RICAMARIE En présence du Maire, Marc Faure et de Jean-Paul Odin, conseiller municipal ainsi que de plusieurs dirigeants, le mardi 25 novembre a eu lieu une réception salle Tronchon pour la remise officielle d un jeu de maillots-shorts à l équipe U13F par les représentants de Mc Donald s, Messieurs Chavanon (responsable régional) et Piras (responsable du restaurant La Ricamarie). Ces équipements ont une «saveur» particulière car ce sont les premiers de la nouvelle gamme personnalisée, avec notamment la statue de Michel Rondet en filigrane. Mc Donald s récemment implanté sur notre commune, en accord avec sa politique et ses objectifs, avait souhaité parrainer une équipe de «Jeunes», et marque ainsi le début d un partenariat avec le club. Ce sont de magnifiques équipements, que les filles ont brillamment inauguré le week-end suivant par une large victoire 43 à 11 face à St Paulien. 14 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

15 Jeunesse COUP DE POUCE À LA LECTURE «DONNER À TOUS LES ENFANTS LES CHANCES DE LA RÉUSSITE» Le vendredi 14 novembre, parents et enfants ont été reçus en Mairie par Cyrille Bonnefoy, Adjoint à l Enseignement, pour signer symboliquement le Contrat «Coup de Pouce» à la lecture. Le dispositif financé par la municipalité permet à 25 élèves de CP des 3 écoles primaires de bénéficier d un accompagnement à la lecture. Parce que apprendre à lire, c est difficile, cela nécessite parfois un petit coup de pouce supplémentaire. Voilà tout l enjeu du dispositif mis en place par la municipalité depuis plus de 20 ans. Le dispositif est rôdé et son efficacité est reconnu. Il nécessite une étroite collaboration avec les écoles, avec l Apféé et les parents d élèves. Les séances durent une heure et demie tous les soirs après la classe et se déroulent de la même manière : d abord un temps de détente et de discussion autour d un goûter. Loin de l excitation des cours de récréation, les enfants parlent de leur journée à l école, de ce qu ils ont appris. Ensuite, l animateur les aide à faire leur travail de lecture donné par la maîtresse ou le maître. Puis viennent les activités ludiques qui familiarisent l enfant avec la lecture et l écriture. Enfin, la séance s achève par le moment le plus attendu : la lecture d une «belle histoire». QUELQUES CHIFFRES : 20 années d existence 500 élèves environ en ont bénéficié depuis sa création /an de budget (personnel-matériel) 8 animateurs (dont 1 coordinatrice et 2 remplaçantes) 5 groupes de 5 élèves COLLÈGE JULES VALLÈS RETOUR SUR LE VOYAGE À LONDRES Du 12 au 17 octobre dernier, 26 élèves du Collège Jules Vallès sont partis à la découverte de Londres dans le cadre d un voyage Culturel et linguistique. Hébergés en famille dans les environs de Londres par groupe de 2 ou 3, les 26 collégiens ont eu droit à un programme varié et riche concocté par la professeure d anglais, Mme Choual : tour de Londres en bus panoramique, la City, la Tour de Londres, Tower Bridge, The British Museum, St Paul s Cathedral, the HMS Belfast, The Maritime Museum and the Royal Observatory of Greenwich, Windsor Castle, et The studio tour Harry Potter qui a rencontré un vif succès auprès des élèves. Le 25 novembre dernier un diaporama sur le voyage a été projeté aux parents lors d une réunion bilan. Parents, accompagnateurs et élèves ont à cette occasion pu déguster quelques friandises British et ont découvert les livrets de voyage réalisés par les élèves, une sorte de scrap book dans lequel les élèves ont collé des photos et ont raconté leur voyage. «Le bilan du voyage est très positif, les objectifs de découverte et d ouverture culturelle sur le monde ont été atteints» conclut Mme Choual. magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 15

16 Economie SCAELEC A FÊTÉ SES 30 ANS Pour les 30 ans de son établissement, Thierry Moreno, à la tête de cette entreprise familiale depuis 2008 a organisé des portes-ouvertes, le vendredi 21 novembre. Une occasion pour les clients, les fournisseurs, les prestataires, les familles des employés et le grand public de découvrir les coulisses de fabrication des cartes électroniques. Ce vendredi 21 novembre, nombreux sont ceux à avoir foulé le tapis rouge déroulé pour l occasion devant l entrée de l entreprise SCAELEC, située dans la zone du Crêt de Mars. Par groupes et dirigées par les employés de l entreprise, les visites ont permis de découvrir chaque étape de création des composants électroniques et les différentes méthodes de conception. Des composants installés un à un manuellement par des employées, aux machines à la pointe de la technologie qui sortent 4000 cartes par heure, les visiteurs ont pu découvrir tous les postes de travail où chaque employé s est fait un plaisir de donner des explications et répondre aux questions. Si cette visite a été très instructive pour comprendre l univers des composants électroniques, elle a également permis de prendre conscience de l effort d innovation consenti par cette entreprise pour rester compétitif. Et c est sans aucun doute, cet effort d investissement pour l acquisition d équipement de la plus haute technologie, cette adaptation constante, qui vaut à cette entreprise sa notoriété et un carnet de commande qui ne désemplit pas. UNE ENTREPRISE FAMILIALE Depuis 1984, la société Scaelec est spécialisée dans la sous-traitance de fabrication de cartes électroniques et d appareils électroniques. L entreprise fonctionne aujourd hui avec une cinquantaine d employés. Câbleurs, câbleuses, techniciens et ingénieurs, une équipe aux compétences pluridisciplinaires. Une entreprise familiale qui a su anticiper le niveau de technologie de pointe requis pour rester dans la boucle. ARCHI VAP 23 rue Gambetta.Tél Horaires d ouverture : le lundi de 13 à 19 heures, et du mardi au samedi de 10 à 19 heures. ARCHI VAP PREMIER MAGASIN SPÉCIALISÉ EN E-CIGARETTE Un magasin de cigarettes électroniques a ouvert à La Ricamarie, Aziz KAROUI vous accueille tout au long de la semaine dans une ambiance conviviale, sobre et épurée. Prêt à vous consacrer du temps, vous conseiller, il saura vous orienter sur le modèle qui vous conviendra le mieux et sera en mesure de vous faire tester une multitude de liquides aux saveurs soigneusement sélectionnées. Aziz insiste sur la qualité de ses liquides qui sont 100% français. Si ce ricamandois s est lancé dans cette aventure, c est qu il a lui même réussi à arrêter de fumer grâce à ce procédé. «Je ne fume plus, je vapote et j avais réellement envie de partager mon expérience pour aider les gens à arrêter de fumer. Bien sûr l idéal est de ne pas fumer, ni vapoter» insiste Aziz. 16 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

17 VISITE DE CHANTIER DE CONSTRUCTION DES NOUVEAUX LOCAUX D ELLIPSE Jeudi 18 décembre, Gaël Moine, gérant de l entreprise Ellipse a accueilli Marc Faure pour une visite du chantier de construction de ses nouveaux locaux dans la zone du Bayon. UNE ENTREPRISE QUI N A CESSÉ DE SE DÉVELOPPER Spécialisée dans les travaux de maçonnerie générale, génie civil, monuments historiques et installée depuis 2002 à la Ricamarie, dans un premier temps à la Gare et depuis 2006 dans la zone d activité Pigeot-Montrambert, c est une nouvelle étape qui attend cette entreprise avec la construction de leurs nouveaux locaux. DES NOUVEAUX LOCAUX PLUS ADAPTÉS «Nous étions trop à l étroit et nos anciens locaux n étaient plus adaptés à notre activité», précise le chef d entreprise. 600 m² de bureaux-réfectoires et un peu plus de m² d ateliers (garage, stockage, atelier serrurerie et menuiserie). Un terrain de 9500m² qui permettra aux engins de chantier de circuler facilement, et sans danger, pour charger et décharger les matériaux. Globalement, ce nouveau projet permettra aux 44 employés de travailler dans de meilleures conditions. Le bâtiment de 100m de long est actuellement hors d eau, hors d air et la fin des travaux est attendue pour le mois de février. «Malgré la conjoncture plutôt défavorable, il faut rester optimiste et continuer à investir» précise Gaël Moine qui a investi plus d un million d euros dans la réalisation de ses nouveaux locaux, «et puis un entrepreneur, ça entreprend...» conclut le chef d entreprise. EN RÉSUMÉ 9500m2 de terrain, 1500m² de bâtiment pour stocker matériel et engins, ainsi que 2 ateliers de fabrication (serrurerie et menuiserie), 600 m² de bureaux et réfectoires sur deux niveaux, chaudières à bois, deux entrées ; une par la rue Jean Roméas pour l accès aux bureaux, et la seconde par l impasse René-Varenne pour l accessibilité des camions. Tout a été prévu pour s adapter à l activité de l entreprise et améliorer les conditions de travail. LA BOULANGERIE DE LA RIC Le commerce situé au rue de la Libération a repris vie avec l installation d une nouvelle boulangerie-pâtisserie. Son arrivée était attendue, c est fait. La nouvelle boulangerie-pâtisserie a ouvert ses portes le lundi 17 novembre et le moins que l on puisse dire c est que cela démarre bien pour nos deux commerçants Carole et Fréderic. Déjà installés depuis 18 ans sur la commune de Fraisses, ils ont eu connaissance de ce local vacant situé en plein centre-ville et ont saisi l opportunité pour monter ce nouveau projet. Pâtisserie sur commande avec divers entremets ( poirier, framboisier, mille-feuilles, St Honoré...), large choix de viennoiserie et de pains (tradition, maïs, complet, céréales...), rayon snacking (sandwich, quiche, pizza...), tout est fait maison, et pour un maximum de fraicheur ; «le pain est cuit toute la journée» nous confie Carole. Horaires d ouverture : Du lundi au Vendredi de 6h30 à 19h Samedi de 7h à 18h magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 17

18 Culture MÉDIATHÈQUE Jules Verne HORAIRES D OUVERTURE Mardi :14h - 19h Mercredi : 10h-12h/14h-18h Jeudi : 14h - 17h Vendredi :14h - 18h Samedi : 9h30-13h RETOUR EN IMAGES SUR : DEUX GRANDS MOMENTS DE RENCONTRE ET D OUVERTURE SUR LE MONDE Franco Pagetti, Reporter de guerre international de l agence VII, plusieurs fois primé, a photographié «les voiles d Alep», toiles tendues dans la ville en ruine qui préservent les habitants des tirs de Sniper. Il a témoigné de son désir aujourd hui de montrer la beauté de l humanité, plutôt que la violence, au cœur des situations les plus terribles. EN 2015, PARTICIPEZ LIVRES BLEUS A partir de janvier, la médiathèque vous invite à créer votre «livre bleu» livre objet, livre d artiste, tout est possible autour du bleu : matières, formats, mots et images. Pour créer une bibliothèque bleue qui sera exposée à la médiathèque du 14 mars au 11 avril dans le cadre de la biennale off du design Saint Etienne OBJETS FETICHES se raconter à travers un objet Dès janvier, appel à création d objets fétiches, porte-bonheurs, gris-gris... Dans le cadre de la nouvelle résidence artistique d Isabelle Faccini en 2015 et STAGE COURT METRAGE : VACANCES DE FEVRIER Stage de création d un court métrage d animation avec la réalisatrice Carine Loubeau de l histoire à la projection : toutes les étapes de la réalisation. Ouvert aux adultes et enfants à partir de 8 ans, du 17 au 21 février, sur inscription. MARDI GRAS / GOUTER DEGUISE Déguisez vous en votre héros préféré et faites le deviner autour de bugnes et jus de pomme. Maquillage à partir de 15h, goûter déguisé à 16h30 et aussi : ECOUTEZ, REGARDEZ, LISEZ, ECRIVEZ, RENCONTREZ EXPO PHOTO «24 HEURES DANS LA VIE D UNE FEMME» par le collectif «photographies rencontres» Claire Malen a photographié «Seventex» une usine fantôme, fermée dès qu inaugurée par un patron en fuite et préservée par les ouvriers. Sonia Jebali et Monia Dridi, deux jeunes syndicalistes tunisiennes ont témoigné de leur lutte pour améliorer les conditions de travail de leur usine Latelec, dans un contexte de mondialisation : une lutte inflexible contre la direction mais aussi contre la bureaucratie et la tradition. d après Stefan Zweig., du 6 au 31 janvier samedi 17 janvier à 10h30 : atelier lecture mercredi 21 janvier à 18h : atelier d écriture DES HISTOIRES TIREES DU SAC : Des formes et des couleurs pour les 0-3 ans / mercredi 14 janvier à 10h30 pour les 4-7 ans / samedi 31 janvier à 11h tout public / mercredi 11 février à 15h CONCERT «EL ZEUGMA» un groupe aux influences multiples samedi 31 janvier à 11h. PUBLICATION RESIDENCE DOMINIQUE TORRENTE vendredi 7 février à 17h30 retour convivial à l occasion de la publication des livrets par Jean Pierre Huguet. GROUPE DE LECTURE partagez vos découvertes mardi 24 février à 17h DICTEE/ CHOCOLAT DES GARAGNAS Mercredi 25 février à 14h30 La dictée annuelle des garagnas, préparée par Henri Prévosto AVEC LES MOTS / ATELIER D ECRITURE mercredi 25 février à 18h. CROQUEZ LA RICAMARIE atelier croquis les samedis 10 et 24 janvier, 7 et 28 février. INITIATION INTERNET ET MULTIMEDIA les mardis à 17h30 sur inscription. 18 La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

19 Culture 450 ELEVES RICAMANDOIS PROFITENT DES PARCOURS CULTURELS Au delà de sa programmation avec 21 spectacles proposés sur toute l année, le Centre Culturel de La Ricamarie offre aux élèves des écoles ricamandoises, un parcours culturel qui leur permet de participer à 3 spectacles minimum par an et plus largement à des projets artistiques autour de ces spectacles. Focus sur ces parcours culturels en direction de l enfance. «Pour offrir à chaque enfant la possibilité de s émerveiller et de s émouvoir en alternant les occasions de fréquentation des spectacles et les occasions de pratiques artistiques» En favorisant les rencontres sous toutes les formes imaginables, entre les artistes et les publics, le centre culturel encourage la découverte, la réflexion, la pratique et la complicité avec les artistes accueillis. Une médiation culturelle qui fait partie intégrante du projet depuis de nombreuses années. «Sens dessus dessous» 9 classes, du CP au CM2 ont bénéficié des interventions de 2 musiciennes intervenantes à l Ecole Intercommunale des Arts pour s approprier les chansons de Michèle Bernard avant d aller la voir en spectacle «Dessus Dessous». Le parcours «Boys n girls» Sur le thème de la différence et du respect de l autre, le parcours «Boys n girls» proposait aux enfants de participer à 3 spectacles dont «Mon frère, ma princesse» et «Les aventures d Aglaé au pays des malices et des merveilles». En sus, une rencontre avec Sabine Revillet, l auteure, et 10h d atelier théâtre avec un travail d improvisation étaient programmés. 3 classes ont été séduites par ce parcours dont la classe de CM1/CM2 de Mme Laure Merle de l école Ste Clémence qui a eu plaisir à travailler avec Julien Rocha de la Cie Les Souffleurs de Verre. Petits jeux de concentration, invention d une histoire... En plus des exercices de théâtre, les élèves ont été amenés à réfléchir en classe avec leur professeur sur les droits des enfants, sur le travail des enfants, la maltraitance, la guerre, le mariage forcé... Une manière ludique et éducative d aborder des thèmes parfois compliqués. EN CHIFFRES 3 SPECTACLES/AN pour les élèves Ricamandois 465 ÉLÈVES RICAMANDOIS en bénéficient NOUVEAUTE : AUTEUR TOTAL Le Centre Culturel lance un nouveau projet : Auteur Total Parce que le théâtre ne commence pas sur une scène mais sur une table, un nouveau projet basé sur la lecture de textes et sur des rencontres avec des auteurs de théâtre est lancé au Centre Culturel. 3 textes (pré sélectionnés par un comité de lecture) seront proposés à la lecture pour un public de tous âges. Les 3 auteurs seront invités pour des rencontres avec le public. Au final, 1 seul texte sera retenu pour participer à une soirée «Auteur Total» et bénéficier une dotation de Vous souhaitez participer au projet, recevoir les 3 textes, être invité à rencontrer les auteurs? Contacter le Centre Culturel : ou magazine Janvier 2015 / La RICAMARIE 19

20 Echos du Conseil Municipal VOICI QUELQUES DÉCISIONS PRISES LORS DE LA DERNIÈRE SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL. RETROUVEZ L INTÉGRALITÉ DES COMPTES-RENDUS DES SÉANCES SUR LE SITE INTERNET Séance du jeudi 27 novembre DE SUBVENTIONS EXCEPTIONNELLES à plusieurs associations Club de la Roue d Or du Chambon-Feugerolles : Le club a organisé son cyclocross annuel FSGT, au stade de Caintin le mardi 11 novembre. Afin de l aider dans l organisation de cette manifestation, la commune lui versera une subvention de 250 pour l obtention d une subvention. Les Joyeux Baladeurs : L association de marche et de loisirs «Les Joyeux Baladeurs» a fêté ses 25 ans d existence. Une journée exceptionnelle, ouverte aux anciens adhérents, organisée le vendredi 3 octobre. Le Conseil Municipal a versé une subvention de 1000 à l association afin de l aider dans la préparation de cet anniversaire. Etoile Cycliste Ouvrière de Firminy En janvier 2015, l Etoile Cycliste Ouvrière de Firminy organise un cyclo-cross en souvenir de Gilbert. PLOTON, à DRAMOI- SON. Le Conseil Municipal a octroyé à l E.C.O.F une subvention de 310 pour l organisation de cet événement sportif. Association Sports et Loisirs : 560 de subvention ont été accordés à L association Sports et Loisirs pour l organisation du championnat de France Light Contact le dimanche 16 novembre au gymnase Youri Gagarine. Espérance Gymnastique de La Ricamarie A l occasion de la fête de la Sainte Barbe 2014, l Espérance Gymnastique a organisé sa traditionnelle vente de salade de pieds de veau accompagnée d une animation musicale (COUNTRY WESTERN - Groupe 42). Une subvention de 700 lui a été accordée. PROGRAMME VOIRIE 2015 Le Conseil Général de la Loire apporte une aide financière aux communes pour leurs travaux de voiries communales dans le cadre de son programme annuel ainsi que pour les opérations de travaux d entretien et de réfection des chaussées entrepris sur les voies communales. Le Conseil Municipal a inscrit pour l année 2015 en priorité les opérations suivantes : Au titre de Voirie Communale et Rurale : - Dramoison : HT - rue Duché : HT TARIFS EAU EN 2015 PAS D AUGMENTATION Jusqu à M3 de consommation De à M3 de consommation De M3 à M3 de consommation 2,13 HT 2,08 HT 2,03 HT 1,95 HT Au-dessus de M3 de consommation SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT ASSOCIATIONS + 1% de subventions de fonctionnement aux associations ricamandoises pour l année DIVERS AMICALE ANCIENS PARACHUTISTES 170 AMICALE DES SAPEURS POMPIERS ASSOC. IMC LOIRE 100 / ASSOC. PARALYSES France 77 ASSOC. REP. ANCIENS COMBATTANTS 170 ASSOCIATION SOCIO CULTURELLE MAISON ARRET 100 ASSOC. VICTIMES DE L AMIANTE 164 / ARDISO 250 BIBLIOTHEQUE DES MALADES 100 CŒURS VAILLANTS ACE 153 COMITE DEPART. RESISTANCE ET DEPORT. 77 COMITE DES ŒUVRES SOCIALES COMITE ENTENTE ANCIEN COMBATTANT 170 COMITE ORG. VAL. ONDAINE RECHERCHE MEDICALE 397 CONF. NAT. LOGT. LOIRE 100 ESPERANCE COLOMBOPHILE 364 / F.N.A.C.A. 170 HOSPITALITE DIOCESE COTATAY 92 JARDINS FAMILIAUX 198 / JOC ONDAINE 153 LA LIGUE CONTRE LE CANCER 77 LE SOUVENIR POLONAIS EN FRANCE 77 MISS RICAMARIE 723 / MOUVEMENT DE LA PAIX 182 OFFICE DE GARDE A DOMICILE 300 POMPIERS HUMANITAIRES 500 / PREVENTION ROUTIERE 77 SECOURS CATHOLIQUE 161 / SYNDICAT AVICULTURE 290 SOS VIOLENCES CONJUGALES SECOURS POPULAIRE Français 161 ENSEIGNEMENT DELEG. DEPART. E. NAT 152 FCPE COLLEGE JULES VALLES 133 / PEP CULTURE ASSOC. PROTECTION VALORISATION 487 ASSOC. CULTURELLE POLONAISE 462 CENTRE CULTUREL ANATOLIA 300 HARMONIE DES MINEURS HUAMAN INCA 373 / RIC IMAGE 482 SAISON LYRIQUE DE FIRMINY 153 SYNDICAT CGT MINEURS POUR LE MUSEE DE LA MINE 903 SANTE -SOINS AMIC. SECOURISTE RICAMANDOIS 574 ASSOC. DONNEURS DE SANG 816 CENTRE DE SOINS / FNATH LA RICAMARIE 364 SENIORS AMICALE RECAMIERE / CLUB DE L AGE D OR 672 RENOUVEAU 594 / CULTURE ET LOISIRS La RICAMARIE / magazine Janvier 2015

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 42 Janvier 2015 Cérémonie des vœux OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30 Samedi 9h00-12h00

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Compte- rendu Visite Equipements Nanterre du 9/07/13 Atelier Visite Equipements Projet Quartier Nord

Compte- rendu Visite Equipements Nanterre du 9/07/13 Atelier Visite Equipements Projet Quartier Nord Compte- rendu Visite Equipements Nanterre du 9/07/13 Atelier Visite Equipements Projet Quartier Nord Date Présents Synthèse 09/07/13-18h30-22h00 - durée 1 soirée CUADD Ville de Bagneux Lieu Nanterre L

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 9 décembre 2009 - Embauche d un CA.E. Campagne de vaccination Grippe H 1 N 1 Demande émanant de la Mairie d Orchies de mise à disponibilité d agents communaux pour

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR DOSSIER PARTENARIAT La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR http://transaumuroise.e-monsite.com L amicale des sapeurs-pompiers de Saumur a le plaisir de

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Liste des sujets COO 2012-2013

Liste des sujets COO 2012-2013 Liste des sujets COO 2012-2013 Entreprise de gestion de benne et acheminement des déchets : Wall-E La société Wall-E est spécialisée dans la production, la gestion et l exploitation des bennes à ordure

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs Prolongation!!! Vacances de FEVRIER 2013 A chacun son rythme!!!!! Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs 1 SOMMAIRE I. L organisateur 1) Intentions 2) Lieu d accueil 3) Jours

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire PREAMBULE La Région Guyane s est engagée dans une stratégie de développement bâtie sur un véritable projet sociétal reposant sur des principes d efficacité économique, de cohésion sociale et d emploi.

Plus en détail

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir!

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir! Du 16 au 24 novembre 2013, le SYTRAD et ses collectivités membres se sont mobilisés en faveur de la réduction des déchets. Ensemble, réduire c est agir! Revue de presse Contact : Frédérique DAHLEM Responsable

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653 Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Sommaire Page 2 : Edito Page 3 : Ce qui s est passé depuis la rentrée Page 4

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Communauté de Communes du Nord de la Martinique. Lutter contre l insalubritl Une volonté Intercommunale

Communauté de Communes du Nord de la Martinique. Lutter contre l insalubritl Une volonté Intercommunale Communauté de Communes du Nord de la Martinique Lutter contre l insalubritl insalubrité de l habitat l dans le Nord : Une volonté Intercommunale Exemple de réalisation r : RHI Usine & Reynoird Commune

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

Petit Saint Louis ÉDITO. Une année pleine de surprises, de nouveautés, d innovations et de convivialité partagée qui s achève. Une de plus!

Petit Saint Louis ÉDITO. Une année pleine de surprises, de nouveautés, d innovations et de convivialité partagée qui s achève. Une de plus! DECEMBRE 2015 JOURNAL Petit Saint Louis ÉDITO Une année pleine de surprises, de nouveautés, d innovations et de convivialité partagée qui s achève. V. PEREZ Directrice de la Résidence Saint Louis Une de

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

La ville comme on l aime, plus juste

La ville comme on l aime, plus juste Handicap ensemble avec nos différences nous = vous La ville comme on l aime, plus juste La Ville de Lyon porte les valeurs de l égalité, incarnées entre autres par l obtention en 2011 du Label Diversité

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES - Réforme des rythmes scolaires - Réforme des rythmes scolaires Quel est son objectif? Améliorer l apprentissage et favoriser la réussite scolaire de tous les élèves

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail