Document Technique d Application

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document Technique d Application"

Transcription

1 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/ Annule et remplace l Avis Technique 5/ avec Modificatif *01 Mod Panneaux isolants non porteurs en polystyrène extrudé (XPS) pour toiture inversée accessible aux véhicules Isolation inversée pour toitures-terrasses Inverted insulation for terrace roofs Umkehrdach Ursa XPS N V L Ursa XPS N V L R Max Relevant de la norme NF EN Titulaire : Usines : Distributeur : Ursa International Gmbh Grupo Uralita Carl Ulrich Strasse 4 DE Neu Isenburg (Allemagne) Ursa Ibérica Aislantes SA El Pla de Santa Maria (Tarragona Espagne) Ursa France SAS 35 Grande Allée du 12 février Noisiel FR Marne la Vallée (France) Tél : Fax : Internet : Ursa Italia srl Bondeno (Italie) Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 5 Toitures, couvertures, étanchéités Vu pour enregistrement le 16 décembre 2011 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2011

2 Le Groupe Spécialisé n 5 «Toitures, Couvertures, Étanchéités» de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné, le 11 juillet 2011, la demande relative au procédé d isolation thermique de toiture inversée Ursa XPS N V L / Ursa XPS N V L R Max, fabriqué dans les usines espagnole et italienne du groupe Ursa International et distribué par Ursa France SAS. Le présent document, auquel est annexé le dossier technique établi par le demandeur, transcrit l avis formulé par le Groupe Spécialisé n 5 «Toitures, Couvertures, Étanchéités» sur les dispositions de mise en œuvre proposées pour l utilisation du procédé dans le domaine d emploi visé. Cet Avis été formulé pour les utilisations en France européenne. Ce document annule et remplace l Avis Technique n 5/ Définition succincte 1.1 Description succincte Procédé isolant Ursa XPS NV L / Ursa XPS N V L R Max, avec panneau non porteur en polystyrène extrudé à bords feuillurés, de dimensions mm - épaisseurs 40 à 120 mm, utilisable au-dessus de revêtements d'étanchéité de toitures-terrasses plates accessibles aux véhicules légers et véhicules lourds : - lestés par une protection rapportée en béton armé coulée sur une couche de désolidarisation, - éléments porteurs en maçonnerie conformes aux normes NF P , NF P et NF P (réf. DTU 20.12, DTU 43.1 et DTU 43.5) ; Toitures situées : - en climat de plaine, - en travaux neufs de pente 2 %, et réfections de pente 1 %, Les revêtements d étanchéité sont posés, sous protection lourde rapportée, en indépendance ou en semi-indépendance ou en adhérence. Dans le système URSA XPS N V L R Max, le procédé se différencie des isolations inversées classiques par sa performance thermique améliorée, ceci grâce à l interposition, dans le système, d un voile non-tissé TYVEK 1060 B. 1.2 Mise sur le marché Les produits relevant de la norme NF EN sont soumis, pour leur mise sur le marché, aux dispositions de l arrêté du 22 février 2002 portant application pour les produits d isolation thermique manufacturés pour le bâtiment du décret n du 8 juillet 1992 modifié, concernant l aptitude à l usage des produits de construction. Les caractéristiques des panneaux suivantes sont indiquées sur leur étiquette CE : - conductivité thermique déclarée : 0,034 à 0,036 W/(m.K), - euroclasse : E (selon les rapports de classement européen du CSTB n RA A et RA A du 20 août 2007). 1.3 Identification L'étiquetage des colis comporte le nom commercial, l'usine d'origine, l'épaisseur, le nombre de panneaux, le marquage ACERMI éventuel et le numéro du Document Technique d Application. L'impression «Ursa XPS repère de fabrication» est appliquée sur un panneau sur deux. Le panneau est de couleur jaune coquille d œuf. Les produits mis sur le marché portent le marquage CE accompagné des informations visées par l annexe Z de la norme NF EN AVIS 2.1 Domaine d'emploi accepté Identique au domaine proposé par le Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Aptitude à l'emploi Sécurité au feu Dans les lois et règlements en vigueur, les dispositions à considérer pour les toitures proposées ont trait à la tenue au feu venant de l'extérieur et de l'intérieur. Vis-à-vis du feu venant de l extérieur Le comportement au feu des toitures mises en œuvre sous une protection lourde conformes à celles de l arrêté du 14 février 2003 satisfont aux exigences vis-à-vis du feu extérieur (art. 5 de l arrêté du 14 février 2003). Vis-à-vis du feu intérieur Les dispositions réglementaires à considérer sont fonction de la destination des locaux, de la nature et du classement de réaction au feu de l isolant et de son support. Protection de l environnement Le produit est expansé avec du gaz CO2 recyclé. Prévention des accidents lors de la mise en œuvre ou de l'entretien Elle peut être normalement assurée. Isolation thermique L arrêté du 24 mai 2006 (Réglementation thermique 2005) ne prévoit pas de coefficient de déperdition Up «garde-fou», lorsqu il s agit de toitures prévues pour la circulation des véhicules. Pour cette destination de la toiture, il appartient au Maître d ouvrage assisté de son Maître d œuvre, de définir un coefficient de déperdition thermique propre à la toiture-terrasse afin de limiter la consommation d énergie du bâtiment. Pour le calcul thermique, il est possible d utiliser la méthode de calcul du procédé acceptée par le C.T.A.T. (Comité Thermique de l'avis Technique) le 17 septembre 2003, complétée le 12 octobre 2004, et dont la procédure générale est indiquée au chapitre 6 du Dossier Technique. Cette méthode utilise la valeur de la conductivité thermique certifiée par l ACERMI. Il appartiendra cependant à l'utilisateur de vérifier que le Certificat ACERMI est toujours valide ; faute de quoi, il y aurait lieu de prendre en compte la valeur de la conductivité thermique utile donnée dans les Règles Th-U (cf. fascicule 2/5 - version 2004), soit la conductivité thermique déclarée ( D ) multipliée par 1,15, soit la conductivité utile tabulée ( DTU ). Le principe du système URSA XPS N V L R Max a fait l objet de la décision n 64 du C.T.A.T., le 12 octobre Dans tous les cas, le coefficient de transmission Uo est à corriger à l aide du coefficient de transmission thermique de la toiture prenant en compte le drainage (U r ). 2 5/

3 Les tableaux 4-5 du Dossier Technique ont été établis par le CSTB, Département Enveloppe et Revêtements - Hygrométrie des Ouvrages (DER-HTO), et permettent d estimer, pour une première étude, le coefficient correcteur U r. Ce coefficient corrige le coefficient Up moyen de la toiture, et est déterminé en fonction de l épaisseur des panneaux isolants - de la majoration et de la pluviométrie départementale. Accessibilité de la toiture Le procédé Ursa XPS N V L / Ursa N V L R Max pour toiture inverse utilisé au-dessus d un revêtement d étanchéité, avec les dispositions prévues aux Documents Techniques d Application particuliers aux revêtements ou selon la norme NF P (réf. DTU 43.1), et sous une protection lourde dure rapportée déterminée à l aide des coefficients Rcs mini et ds mini - ds maxi du Dossier Technique, convient en toiture-terrasse accessible aux véhicules légers et lourds. Emploi en climat de montagne L'emploi du procédé Ursa XPS N V L / Ursa XPS N V L R Max pour toiture inverse en climat de montagne n'est pas proposé Durabilité - entretien Dans le domaine d emploi proposé, a) Cas d'application en ouvrage neuf, ou de réfection le revêtement d'étanchéité ayant été refait (c'est-à-dire sur un nouveau revêtement) : La durabilité du procédé d isolation inversée Ursa XPS N V L / Ursa XPS N V L R Max sur revêtements d'étanchéité : - traditionnels en asphalte coulé, - et lorsque le Document Technique d Application particulier au revêtement en accepte l emploi, peut être appréciée comme satisfaisante. b) Cas des revêtements d'étanchéité sous Document Technique d Application : Le Document Technique d Application de ces revêtements précise les conditions d'emploi d'une isolation inversée, et notamment pour ce qui concerne la compatibilité chimique. Entretien Cf. les normes NF P 84 série 200 (réf. DTU série 43), et paragraphe 1 du Dossier Technique Fabrication Effectuée en usine, elle comprend l'autocontrôle nécessaire Mise en œuvre La mise en œuvre est faite par les entreprises d'étanchéité qualifiées. Sous cette condition, elle ne présente pas de difficulté particulière. La société Ursa France SAS apporte une assistance technique sur demande. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques Conditions de mise en œuvre - cas de la réfection a) Il est rappelé qu il appartient au Maître d ouvrage ou à son représentant de faire vérifier au préalable la stabilité de l ouvrage dans les conditions de la norme NF P (réf. DTU 43.5) vis à vis des risques d accumulation d eau. b) Cas d'application sur des toitures existantes, le revêtement d'étanchéité ayant été refait (c'est-à-dire sur un nouveau revêtement) : les dispositions concernant la réfection des revêtements d'étanchéité doivent être respectées selon la norme NF P (réf. DTU 43.5). Conclusions Appréciation globale L'utilisation du procédé dans le domaine d emploi accepté (cf. le paragraphe 2.1) et complété par le Cahier des Prescriptions Techniques, est appréciée favorablement. Validité Trois ans, venant à expiration le 31 juillet Pour le Groupe Spécialisé n 5 Le Président C. DUCHESNE 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé a) Pour raisons administratives, le Document Technique d Application de la société Ursa International GmbH a été renouvelé (à l identique) sans opérer de modifications, ni dans les références des produits, ni dans les référentiels de conception et de mise en œuvre. Durant la période de validité du présent Avis, le titulaire pourra actualiser les conditions d emploi de son procédé (ou produit) et apporter de nouveaux éléments techniques dans le cadre d une procédure complémentaire d Additif-Modificatif. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 5 S. GILLIOT 5/

4 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Principe Procédé d'isolation thermique inversée Ursa XPS N V L / Ursa XPS N V L R Max, des toitures, posé en un lit indépendant sur revêtements d'étanchéité de toitures-terrasses : utilisable en toiture-terrasse accessible aux véhicules légers et aux véhicules lourds avec le panneau URSA XPS N V L, sur éléments porteurs en maçonnerie conformes à la norme NF P (DTU 20.12), en climat de plaine. Le procédé protège le revêtement d étanchéité contre les écarts de température et contre le poinçonnement. Le procédé est proposé en technique toiture inversée «standard» URSA XPS N V L et toiture inversée à performance thermique «améliorée» dite solution URSA XPS N V L R Max. La solution URSA XPS N V R Max se différencie d une isolation inversée classique du fait de l interposition d un non-tissé «TYVEK 1060 B» entre la couche isolante en polystyrène extrudé (XPS) URSA XPS N V L et la protection rapportée. Ceci permet d avoir une moindre incidence de la pluviométrie sur la performance thermique de l isolation inversée, qui se voit donc améliorée. En effet, si dans une isolation inversée classique, 100 % des précipitations ruissellent entre les panneaux isolants ou entre l isolation et l étanchéité, dans le système URSA XPS N V L version R Max, seulement 5 % des précipitations atteignent la couche isolante et l impact sur la performance thermique est donc minime. Le panneau isolant utilisé URSA XPS N V L est de couleur jaune «coquille d œuf», et expansé au CO2. Il est certifié ACERMI, il relève de la norme NF EN et est marqué CE. Entretien des toitures L'entretien est conforme aux prescriptions des normes NF P et NF P (DTU 43.1 et DTU 43.5). Éviter les produits contenant des aldéhydes, amines aromatiques, esters, éthers polyglycol, hydrocarbures (solvants), cétones (solvants), huiles essentielles. Lors des visites d entretien, on prendra un soin particulier à vérifier que les systèmes d évacuation d eau pluviale ne soient pas obstrués. Assistance technique La société Ursa France SAS fournit une assistance technique sur demande. 2. Destination Le procédé Ursa XPS N V L / Ursa XPS N V L R Max, grâce à une résistance en compression élevée, permet de répondre aux applications des toitures parkings et circulables, accessibles aux véhicules légers ou lourds. 3. Prescriptions au sous-jacent 3.1 Éléments porteurs Éléments porteurs en maçonnerie conformes aux spécifications de la norme NF P (DTU 20.12) traitant des toitures-terrasses accessibles aux véhicules. Si l élément porteur n est pas traditionnel, il doit bénéficier d un Avis Technique. L élément porteur peut également être une forme de pente adhérente. La pente de l élément porteur est comprise entre 1% (travaux de réfection) ou 2 % (travaux neufs) et 5 %. 3.2 Revêtement d'étanchéité Les revêtements d'étanchéité traditionnels en asphalte sont conformes aux prescriptions de la norme NF P (DTU 43.1) ou à un Avis Technique particulier, qui précise les conditions d'emploi sous isolation inversée et vise l accès des véhicules. Les revêtements d'étanchéité en feuilles bitumineuses sous Document Technique d Application ( 1 ) sont conformes aux prescriptions de leur Document Technique d Application particulier, qui précise les conditions d'emploi sous isolation inversée et vise l accès des véhicules. 4. Mise en œuvre de l'isolation inversée Figures 1 à 4 Les panneaux sont posés en un seul lit, en indépendance sur le revêtement, en quinconce et jointifs. Les bords feuillurés se recouvrent par demi épaisseur jusqu'à 80 mm, et à 35 mm de la face inférieure au delà. L'indépendance est obtenue par déroulage à sec d'une couche de désolidarisation en non-tissé de 170 g/m 2, à recouvrements de 10 cm (cf. 5.22). L'emploi de cette couche n'est pas requis : - sur un revêtement en asphalte coulé, - sur un revêtement autoprotégé par paillettes ou granulats, - dans les autres cas, se reporter au Document Technique d Application du revêtement. 4.1 Pose du non-tissé TYVEK 1060 B, dans la solution URSA XPS N V L R Max 4.11 Cas général Le voile non-tissé TYVEK 1060 B est posé libre sur les panneaux isolants polystyrène extrudé URSA XPS N V L. La continuité des lès successifs se fait par recouvrement (de 15 cm au minimum) et le nontissé doit également remonter le long des relevés. La remontée au droit des relevés (acrotères, lanterneaux, cheminées ) doit être d une hauteur égale à l épaisseur de la protection rapportée majorée de 2 cm. La pente étant de 2 % minimum en travaux neufs, et de 1 % en travaux de réfection, le recouvrement des lés se fait dans le sens du flux de l eau. Pour faciliter la pose, le non-tissé TYVEK 1060 B comporte sur la face supérieure, un marquage TYVEK ainsi qu un marquage en pointillés à 15 cm des bords pour faciliter le recouvrement latéral Cas particulier Selon la configuration de la terrasse, l exigence de continuité du nontissé implique localement de découper, de superposer ou d assembler entre eux des lés de non-tissé. Le non-tissé TYVEK 1060 B se découpe à l aide d une simple paire de ciseaux ou un cutter. Si une pièce de non-tissé est de surface inférieure à 1 m 2 ou si une de ses dimensions est inférieure à 1 m, elle doit être collée à l aide d un adhésif double face, sur les lés adjacents Réparation du non-tissé Si le non-tissé est endommagé ou perforé, il doit être réparé à l aide d une large rustine obtenue elle même avec un morceau de non-tissé. Si la rustine est de surface inférieure à 1 m 2, on procède comme indiqué au 4.12, sinon selon le (1) Ou Avis Technique dans la suite du document. 4 5/

5 4.2 Protection rapportée pour terrasses accessibles aux véhicules Cette application est réservée aux cas de travaux neufs ou des réfections de toitures déjà dimensionnées et utilisées en toiture accessible aux véhicules. Il conviendra de s assurer en cas d ouvrage de réfection, de l aptitude de l élément porteur pour cette application (cf. norme NF P , DTU 43.5). Note : Il est rappelé que les parties de toitures accessibles exceptionnellement aux véhicules de défense contre l incendie et aux camions de déménagement peuvent être comprises dans la catégorie des toitures-terrasses accessibles à la circulation et au stationnement des véhicules légers. Cette utilisation exceptionnelle peut occasionner des dommages aux ouvrages d étanchéité. Il appartient au Maître d œuvre d attirer l attention du Maître d ouvrage sur ce risque. La protection rapportée en vue d une utilisation en terrasse accessible aux véhicules doit être conforme aux prescriptions des normes NF P (DTU 43.1) et NF P (DTU 20.12), selon le type de revêtement d étanchéité et le type de véhicules visés par l application Cas des véhicules légers 1 Une couche de désolidarisation conforme à celle de la norme NF P (DTU 43.1). 2 Un dallage en béton armé : Cas général : Les dispositions de la norme NF P (DTU 20.12) ne s appliquent pas ; les caractéristiques du corps de dallage sont conformes à la norme NF P (DTU 43.1), notamment : - épaisseur : 6 cm, - béton dosé à 350 kg de ciment par m 3 de béton, - armature mini : treillis soudé , 4 ou de section équivalente, - fractionnement par des joints de largeur mini 2 cm, en partie courante tous les 4 à 5 m dans les deux sens, en bordure des reliefs et émergences, - les joints dans les deux sens sont réalisés sur toute l épaisseur du dallage, - les joints sont garnis d un produit apte aux déformations alternées. Cas particulier de terrasse supérieure à 500 m 2 avec un panneau isolant de résistance thermique 2 (m 2.K)/W : Dans ce cas, le dimensionnement (épaisseur, ferraillage, fractionnement dans toute l épaisseur du dallage dans les deux sens ) n est plus standardisé, mais il est déterminé conformément à la norme NF P (DTU 13.3 partie 2), en prenant en compte les valeurs «Rcs mini» de résistance critique de service et «ds mini - ds maxi» de déformation du panneau isolant (cf. tableau 1) Cas des véhicules lourds 1 Une couche de désolidarisation conforme à celle de la norme NF P (DTU 20.12). 2 Un dallage conforme à la norme NF P (DTU 13.3 partie 1), en prenant en compte les valeurs «Rcs mini» de résistance critique de service et «ds mini - ds maxi» de déformation du panneau isolant (cf. tableau 1). 4.3 Détails de toiture 4.31 Protection des relevés La protection des relevés est conforme aux prescriptions des normes NF P (DTU 20.12) et NF P (DTU 43.1) Relief, joints de dilatations, pénétrations Figures 5, 7 et 8 Les détails, les reliefs, les joints de dilatation, les pénétrations sont traités conformément aux prescriptions des normes NF P (DTU 20.12) et NF P (DTU 43.1) en respectant notamment les prescriptions de hauteur au-dessus de la protection Évacuations pluviales Figure 6 L'eau est évacuée à deux niveaux, principalement au niveau du dallage béton puis à la surface du non-tissé TYVEK 1060 B dans le cas de la solution URSA N V L R Max. L'évacuation au niveau du revêtement est assurée conformément à la norme NF P (DTU 43.1). L'évacuation au niveau du non-tissé TYVEK 1060 B s'effectue par la même entrée, à travers un garde-grève (cf. norme NF P DTU 43.1) posé sur le non-tissé. La largeur de la platine de ce gardegrève est égale au diamètre de l'entrée plus 2 12 cm. Le garde-grève s'encastre dans le moignon sur une longueur suffisante, par trois pattes de centrage par exemple. 5. Matériaux 5.1 URSA XPS N V L 5.11 Définition du matériau Polystyrène rigide expansé (XPS) au CO2, obtenu en plaques par extrusion et caractérisé par une peau d extrusion lisse en surface sur les deux faces. Les isolants sont systématiquement munis de feuillures latérales alternées ; la désignation complète de l isolant comporte la lettre «L» significatif d un usinage feuilluré Spécifications Voir tableau 1, en fin de Dossier Technique Autres valeurs indicatives Voir tableau 2, en fin de Dossier Technique Fabrication et contrôles Fabrication La fabrication des panneaux URSA XPS N V L est faite par la société Ursa dans les usines de El Pla de Santa Maria - Tarragona (Espagne) et Bondeno (Italie). Elle a lieu en continu et comprend essentiellement les étapes suivantes : - mélange du polystyrène et des additifs, - fusion et homogénéisation du mélange, - extrusion de la pâte, - découpe, - stabilisation par stockage d une durée de 4 à 10 jours suivant épaisseur et saison Contrôle de fabrication (nomenclature) a) Sur matières premières : Par prélèvement à l arrivée de chaque camion pour contrôle conformité. b) En cours de fabrication, les caractéristiques suivantes sont contrôlées plusieurs fois par jour : - dimensions, équerrage, planéité, - masse volumique. c) Dans les laboratoires des usines, sont contrôlées les caractéristiques suivantes : Les caractéristiques suivantes sont contrôlées plusieurs fois par jour : - résistance à la compression : minimum 2 fois/jour, - conductivité thermique : à chaque changement de fabrication, - réaction au feu : 1 fois par jour EN ISO , - variation dimensionnelles après stabilisation à 60 C : 2 fois par mois. L incurvation sous gradient thermique est contrôlée selon le Guide UEAtc : 1 fois par an. Les contrôles sont au minimum ceux imposés par la certification ACERMI, la norme EN et les caractéristiques du Dossier Technique (tableau 1). 5/

6 5.143 Contrôles effectués par un organisme extérieur avec vérification complète du système d assurance qualité de l autocontrôle Les caractéristiques suivantes sont contrôlées 2 fois par an par le CSTB : dimensions, masse volumique, et conductivité thermique Conditionnement identification - étiquetage - stockage Conditionnement Il se fait sous film polyéthylène thermo-rétracté en colis protégés 6 faces Identification et étiquetage Chaque panneau porte l'impression de son appellation commerciale et de la date de production (jour - mois - année - heure). Chaque colis porte une étiquette précisant nom du produit, usine d'origine, épaisseur, nombre de plaques, résistance thermique certifiée selon ACERMI, et l ensemble des données afférentes au marquage CE Stockage Le stockage est effectué en usine dans des locaux fermés, ou du moins à l abri de l'eau et des intempéries. Le film d emballage protège également les panneaux de l action du soleil. La livraison s'effectue après mûrissement, cf Un stockage à l'abri des intempéries sous emballage d'origine est demandé à tous les dépositaires ainsi qu'aux entrepreneurs sur les chantiers. Il est nécessaire également de prendre les dispositions utiles pour éviter tout déplacement de colis sous l action du vent, notamment lors de l installation sur les terrasses en régions venteuses 5.2 Autres matériaux 5.21 Matériaux pour étanchéité Matériaux d étanchéité en asphalte, conformes aux normes NF P (NF EN 12970) - NF P (DTU 43.1), et à un Avis Technique. Revêtements d'étanchéité définis par leurs Documents Techniques d Application lorsque ceux-ci visent les applications sous isolation inversée. Systèmes de calfeutrements de joints de dilatation titulaires d un Avis technique pour joint plat surélevé ou sur costières. Matériaux pour relevés conformes à la norme NF P (DTU 43.1), ou cités dans l Avis Technique ou dans le Document Technique d Application du revêtement Couche de désolidarisation Non-tissé de 170 g/m 2 en polypropylène ou polyester ; Film polyéthylène de 100 m Non-tissé synthétique TYVEK 1060 B Cf. Document Technique d Application Ursa XPS (HR N-III) L et système Inverso pour toiture inverse. 6. Détermination de la résistance thermique du système Le calcul de la performance thermique de la technique toiture inversée dans les différents cas d applications (association ou non au TYVEK 1060 B en solution URSA N V L R Max, département du chantier, épaisseur du produit ) est présentée dans le rapport du CSTB «Calcul thermique de procédés de toitures inversées» n DER/HTO OR/LS avec complément pour le URSA XPS N V L et version R Max. Le tableau 4 pour la solution de base Ursa XPS N V L et le tableau 5 pour la solution Ursa XPS N V L R Max annexés au Dossier Technique, reprennent ceux calculés dans le rapport du CSTB. Ils présentent la performance apportée par la couche isolante, à laquelle il convient d ajouter les performances thermiques des autres constituants de la toiture ainsi que les échanges superficiels conventionnels, pour parvenir au coefficient Up de déperdition de la paroi. Pour la version URSA XPS N V L R Max (utilisation de la membrane TYVEK 1060 B), Ursa a effectué au CSTB de Nantes en soufflerie climatique un essai permettant de caractériser la proportion d eau accédant au niveau de l isolant, qui est alors réduite de 100 % à seulement 5 %. À noter également que le type de protection spécifique à la terrasse accessible aux véhicules, en béton armé, permet à lui seul d évacuer une majorité de l eau issue de la pluviométrie directement depuis la surface supérieure de la terrasse. 6.1 Principe de détermination de la performance thermique en toiture inversée Les déperditions thermiques à travers une toiture avec isolation inversée sont la somme des déperditions d'une toiture conventionnelle de même constitution et des déperditions additionnelles entraînées par le ruissellement et l'évaporation de l'eau entre l'isolant et le revêtement. Ces dernières sont globalement compensées, sur la période de chauffage, par une augmentation de l'épaisseur d'isolant inversé réduisant les déperditions par temps sec. Ursa SAS dispose d outil de calcul de la performance thermique, sur simple demande. 6.2 Détermination de l'épaisseur du panneau URSA XPS N V L en solution standard 6.21 Méthode générale À partir des données suivantes fournies par le Maître d'œuvre : - coefficient Up exigé (W/m 2.K) en partie courante, - composition du sous-jacent (incluant éventuellement un isolant sous étanchéité), - implantation de la construction (ville - département), - cas normal ou cas particulier (plancher chauffant), - protection scellée (cf. majoration du ), on applique la formule suivante : Up = Uo + U r dans laquelle : a) Uo est le coefficient Up moyen de la toiture compte non tenu des déperditions additionnelles dues à la circulation de l'eau entre étanchéité et isolant : 1 Uo = 0,14 + Ro + Ri = R T avec : - Ro est la résistance thermique comprise entre la face interne de la toiture et la surface du revêtement, en (m 2.K)/W, - Ri : résistance thermique de la couche d isolant au dessus de la membrane d étanchéité, en (m 2.K)/W, déterminée avec la formule suivante : Ri = e i ( ) - ei, en m, est l'épaisseur de l'isolant inversé, - ( + ) (W/m.K) est la conductivité thermique du panneau URSA XPS N V L dans les conditions d'emploi en inversé, obtenue comme suit : - conductivité de base certifiée par l ACERMI, ou Th-U ou D majoré de 15 %, - ( + ) conductivité utile en isolation inversée, majoration 4 mw/m.k. - R T : résistance thermique totale, en (m 2.K)/W. Nota : le calcul des résistances thermiques est fait avec trois chiffres significatifs, et le coefficient Up est calculé avec deux chiffres significatifs. 6 5/

7 b) U r correspond à la correction du coefficient Up moyen de la toiture compte tenu des déperditions dues à la circulation de l'eau entre étanchéité et isolant, calculé pour une hauteur p de précipitation exprimée en mm/jour (p déterminé à l aide du tableau 3 du Dossier). Il est donné par la norme NF EN ISO 6946 et est calculé à l aide de la formule suivante : U r = p. f. x. Ri ( R T avec : - p : précipitation moyenne pendant la saison de chauffe, en millimètres/jour (mm/j), - f. x : facteurs de drainage et d'accroissement des pertes de chaleur par drainage, valeur égale : - à 0,04 par défaut en solution standard, - et à 0,002 en solution URSA XPS N V L R Max. Nota : le correcteur U r est calculé à deux décimales près ; U r < 0,01 W/(m 2.K) est considéré égal à zéro. 6.3 Exemple d un calcul thermique pour un chantier spécifique, en solution standard À partir des données propres au chantier : - localité Brou-sur-Chantereine : Seine et Marne (77), soit : p = 1,81 mm/j, - hypothèse, dalle en béton 20 cm et un revêtement d étanchéité en asphalte pur 5 mm + 15 mm sablé, - terrasse sous protection dure béton pour circulation véhicules ou parking, soit majoration = 4 mw/m.k, - panneau de URSA XPS N V L : ei = 120 mm, soit Ri = 3,000 m 2.K/W, - résistance thermique totale du complexe de toiture : R T = 3,260 m 2.K/W. On détermine successivement : - le coefficient U r (0,06 W/m 2.K), - la valeur Uo (0,31 W/m 2.K), et le coefficient Up = 0,37 W/m 2.K. 2 ) 7. Cas particulier des Établissements Recevant du Public (ÉRP) au regard du risque d incendie venant de l intérieur Pour les établissements recevant du public, les supports revendiqués au Dossier Technique doivent assurer l écran thermique dans les conditions prévues dans le «Guide d emploi des isolants combustibles dans les Établissements Recevant du Public». B. Résultats expérimentaux Rapport d essais n /1A établi le 5 février 2004 par le Bureau Veritas, essais de classe de compressibilité D selon Guide UEAtc (février 1993) ; Rapport d Étude expérimentale du CSTB avec le système R Max, essai en soufflerie climatique Jules Vernes du CSTB (Nantes), n EN- CAPE C du 9 septembre 2003 ; Rapport d Étude thermique du CSTB, n DER/HTO OR/LS du 22 septembre 2003, avec complément pour le URSA XPS N V L et URSA XPS N V L R Max ; Rapports de classement européen de réaction au feu du CSTB n RA A - RA A du 20 août 2007 ; Certificat ACERMI n 03/047/168. Rapport de mesure des Rcs-ds influence de la température du laboratoire de Plaessa (Ursa) des 26 et 27 mars C. Références Le procédé Ursa N V L / Ursa XPS N V L R Max, a fait l objet de six chantiers totalisant plus de trente cinq mille mètres carrés. 6.4 Exemple d un calcul thermique pour un chantier spécifique, en solution R Max À partir des données propres au chantier : - Localité Brou-sur-Chantereine : Seine et Marne (77), soit : p = 1,81 mm/j, - hypothèse, dalle en béton 20 cm et un revêtement d étanchéité asphalte pur 5 mm + 15 mm sablé, - terrasse sous protection dure béton pour circulation véhicules ou parking soit majoration = 4 mw/m.k, - panneau de URSA XPS N V L : ei = 120 mm, soit Ri = 3,000 m 2.K/W, - résistance thermique totale du complexe de toiture : R T = 3,240 m 2.K/W. On détermine successivement : - le coefficient U r (0,00 W/m 2.K), - la valeur Uo (0,31 W/m 2.K), et le coefficient Up = 0,31 W/m 2.K. 5/

8 Tableaux et Figures du Dossier Technique Tableau 1 Caractéristiques spécifiées Caractéristiques Valeurs spécifiées Unité Observations Géométriques - Longueur largeur mm Norme EN Épaisseurs courantes au pas de 10 mm 40 2 mm au pas de 10 mm 50 à 120-2/+3 mm Tolérance par lot : 2 % de l'épaisseur moyenne du lot ; norme EN 823 Tolérances sur défauts : - d'équerrage - de planéité de surface - d'aspect mm/m mm mm Norme EN 824 Largeur, norme EN 825 Longueur, norme EN 825 La surface du panneau doit montrer une peau d'extrusion sans craquelure de profondeur > 3 mm. Présentation Usage latéral : - Les chants des panneaux sont feuillurés sur les quatre côtés : largeur 15 mm ½ épaisseur nominale comptés à partir de la face inférieure. Couleur : jaune coquille d œuf dans la masse, l intensité de la teinte pouvant varier d un panneau à l autre. Pondérales masse volumique brute 39 ± 3 kg/m 3 Norme EN 1602 Mécaniques Tassement sous charge répartie de 80 kpa Résistance en compression à 10 % d'écrasement Fluage différé en compression sous 175 kpa et extrapolé à 50 ans Classe D 500 1,5 2 Résistance de service à la compression dans le domaine des toitures-terrasses : Rcs mini = 0,27 MPa kpa % % Guide UEAtc Norme EN 826, CS(10\Y)500 Norme EN 1606 Norme EN 1606 NF P (DTU 20.12) - annexe D, pour une déformation < 2 %, et Déformation conventionnelle correspondante : ds mini = 1,1 - ds maxi = 2 % Cahier du CSTB 3230 de juin Stabilité dimensionnelle - Déformation sous charge (40 kpa) en compression et conditions de température spécifiées (70 C) - Stabilité dimensionnelle dans des conditions de tem- 5 5 % % Norme EN 160,5 DLT(2)5 Norme EN 1604, DS(TH) pérature (70 C) et d humidité spécifiées (90 % HR) - Incurvation sous gradient thermique 60 C / 23 C 5 mm Guide UEAtc Hygrométriques - Absorption d eau à long terme par immersion totale - Absorption d eau à long terme par diffusion Comportement au gel - Absorption d eau due aux effets de gel - dégel et réduction de résistance à la compression Thermiques - Conductivité thermique utile ( UTILE ) (1) : - 40 mm épaisseurs 60 mm - 70 mm épaisseurs 120 mm - Conductivité thermique majorée en isolation inversée : 0,7 5 % en 50 mm 3 % en 100 mm 1 < 10 0,034 0,036 0,038 0,040 % % volume % % W/m.K W/m.K W/m.K W/m.K Réaction au feu, Euroclasse E (2) EN méthode 2A, WL(T)0,7 Norme EN Norme EN 12091, FT2 Norme EN 826 (variation par rapport à la valeur initiale). Certification ACERMI n 03/047/168 Calculée à partir des valeurs certifiées, suivant l épaisseur des panneaux. Ces valeurs ont été majorées de 4 mw selon l'ouvrage. (1) Ces valeurs de conductivité thermique ne peuvent pas être utilisées seules, c'est-à-dire telles que figurant sur le certificat ACERMI, mais elles doivent être corrigées par les facteurs correctifs selon le 6 du Dossier Technique. (2) Cf. B du Dossier Technique. Tableau 2 Caractéristiques indicatives Caractéristiques Valeurs indicatives Unité Observations Mécaniques Module d'élasticité apparent en compression Stabilité dimensionnelle Coefficient de dilatation thermique Hygrométriques Résistance à la vapeur d'eau , MPa C -1 m 2.h.Pa/mg ISO 844 EN /

9 Tableau 3 Précipitations moyennes en millimètres/jour Tableau 4 Valeurs des coefficients U r, en W/(m 2.K/W), correspondant à la correction sur le coefficient Up pour prendre en compte le drainage, en fonction de leur épaisseur et de la pluviométrie rapportée au département Selon la norme NF EN ISO 6946 : dans laquelle les variables représentent (cf. 6 du Dossier Technique) : U r = p. f. x p : précipitation moyenne pendant la saison de chauffe, en millimètres/jour (mm/j), f. x : facteurs de drainage et d'accroissement des pertes de chaleur par drainage, valeur égale à 0,04 par défaut, Ri : résistance thermique de la couche d isolant au dessus de la membrane d étanchéité, en (m 2.K)/W, R T : résistance thermique totale, en (m 2.K)/W, avec une hypothèse d un élément porteur en béton d épaisseur 20 cm (sans protection rapportée). Ri R T 2 5/

10 Valeurs des coefficients U r panneaux URSA XPS N V L - Conditions sévères : majoration = 4 mw/(m.k) Coef. «U r» Épaisseur isolant (mm) Département ,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 2 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 3 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 4 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 5 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 6 0,07 0,08 0,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,09 7 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 8 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 9 0,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,09 0,10 0, ,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,08 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0,10 0,10 0, ,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0, ,06 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0,09 0,09 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,04 0,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0, ,04 0,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0, ,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,04 0,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, /

11 Coef. «U r» Épaisseur isolant (mm) Département ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0, ,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0, ,03 0,03 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0, ,09 0,10 0,10 0,11 0,11 0,11 0,11 0,12 0, ,09 0,10 0,10 0,10 0,11 0,11 0,11 0,11 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0,05 0, ,03 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0,04 0, ,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0,10 0, ,08 0,08 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0,10 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0, ,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0, ,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0,08 0,08 0,08 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0,07 0, ,08 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0,10 0,10 0, ,05 0,06 0,06 0,06 0,06 0,07 0,07 0,07 0, ,05 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,08 0,09 0,09 0,09 0,10 0,10 0,10 0,10 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0, ,04 0,05 0,05 0,05 0,05 0,06 0,06 0,06 0,06 5/

12 Tableau 5 Valeurs des coefficients U r en W/(m 2.K), correspondant à la correction sur le coefficient Up pour prendre en compte le drainage, en fonction de leur épaisseur et de la pluviométrie rapportée au département, en solution R Max Selon la norme NF EN ISO 6946 : U r = p. f. x dans laquelle les variables représentent (cf. 6 du Dossier Technique) : p : précipitation moyenne pendant la saison de chauffe, en millimètres/jour (mm/j), f. x : facteurs de drainage et d'accroissement des pertes de chaleur par drainage, valeur égale à 0,002 en système R Max. Ri : résistance thermique de la couche d isolant au dessus de la membrane d étanchéité, en (m 2.K)/W, R T : résistance thermique totale, en (m 2.K)/W, avec une hypothèse d un élément porteur en béton d épaisseur 20 cm (sans protection rapportée). Ri R T 2 Valeurs des coefficients U r - panneaux URSA XPS N V L - Conditions sévères : majoration = 4 mw/(m.k) Coef. «U r» Épaisseur isolant (mm) Départements à 95 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0, /

13 Figure 1 Principe de mise en œuvre, solution standard Figure 2 Principe de mise en œuvre, solution URSA N V L R Max 5/

14 Figure 3 Présentation des différents éléments en place, solution standard Figure 4 Présentation des différents éléments en place, solution URSA N V L R Max 14 5/

15 Figure 5.1 Joint de gros œuvre, solution standard Figure 5.2 Joint de gros œuvre, solution URSA N V L R Max Figure 6 Entrée d eaux pluviales 5/

16 Bandeau non visé par l Avis Figure 7.1 Coupe sur un relevé, solution standard Bandeau non visé par l Avis Figure 7.2 Coupe sur un relevé, solution URSA N V L R Max 16 5/

17 Figure 8 Principe d un caniveau en pied de rampe inclinée 5/

Document Technique d Application. Jackodur KF 300 Standard

Document Technique d Application. Jackodur KF 300 Standard Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2218 Annule et remplace l Avis Technique 5/08-1980 Panneaux isolants non porteurs en polystyrène extrudé (XPS) pour toiture-terrasse inversée

Plus en détail

Document Technique d Application. Polyfoam LJ

Document Technique d Application. Polyfoam LJ Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2224 Annule et remplace l Avis Technique 5/04-1780 avec Extension *01 Ext et Modificatifs *02 *03 *04 *05 Mod Panneaux isolants non porteurs

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2216 Annule et remplace l Avis Technique 5/04-1793 avec Modificatifs *01 *02 Mod Panneaux isolants non porteurs en polystyrène extrudé (XPS)

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2304 Annule et remplace l Avis Technique 5/09-2066 Système d isolation composée (EPS + MW) non porteur support d étanchéité Isolant thermique

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

Document Technique d Application. Epsitoit 20

Document Technique d Application. Epsitoit 20 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2321 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1898*V1 Panneaux isolants non porteurs en polystyrène expansé (EPS) support d étanchéité Isolant

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/13-2356 Panneaux isolants en polyisocyanurate (PIR) Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Document Technique d Application. Panotoit Confort Soudable

Document Technique d Application. Panotoit Confort Soudable Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/13-2363 Annule et remplace l Avis Technique 5/09-91 Panneaux isolants non porteurs en laine de verre parementés bitumés supports d étanchéité

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Le panneau EUROTHANE AUTOPRO SI apporte à votre

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 > Guide de choix... 152 A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 B. Combles et rampants 157 www.placo.fr 151 Guid Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Isolation des toitures

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique 20/13-304 Annule et remplace l Avis Technique 20/08-127*V1 Edition corrigée du 11 décembre 2014 Procédé d isolation thermique par soufflage sur

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION Panneau isolant en laine de roche particulièrement praticable pour toiture plate, intégrant une couche supérieure extra dure, une couche intermédiaire rigide et une sous

Plus en détail

Styrodur - L isolant optimal pour applications exigeantes

Styrodur - L isolant optimal pour applications exigeantes Styrodur - L isolant optimal pour applications exigeantes www.styrodur.fr SOMMAIRE 3 4 6 7 8 10 Styrodur - depuis 1964 : l isolant qui a fait ses preuves, paré pour le futur 50 ans de Styrodur - un peu

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

Document Technique d Application POWERDECK

Document Technique d Application POWERDECK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/13-2343 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2213 Panneaux isolants non porteurs en PIR polyisocyanurate, parements aluminium support d étanchéité

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand.

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand. Member of EOTA www.eota.eu Zulassungsstelle Bauprodukte und Bauarten Bautechnisches Prüfamt Un organisme de droit public financé conjointement par la fédération et les régions Désigné selon l'article 29

Plus en détail

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Septembre 2011 Termocoffrage Lambda (λ) = 0,038 W/(m.K) Panneau de laine de roche à haute performance thermique

Plus en détail

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES 1 1. OBJECTIF Cette spécification a pour objectif d'établir des normes de bonne exécution des travaux d'étanchéité /

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE Avis Technique 20/10-195 Annule et remplace l Avis Technique 20/07-118 et l extension 20/07-118*01 Ext Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION. Résidence Les Hauts de Fontsainte Allée Louis Benet & chemin du Baguier 13600 LA CIOTAT

RAPPORT D INTERVENTION. Résidence Les Hauts de Fontsainte Allée Louis Benet & chemin du Baguier 13600 LA CIOTAT R PRESTATAIRE DE SERVICES RAPPORT D INTERVENTION N 738-739-7331 Intervention du 6/0/010 Rédigé par Eric TANGUY Opération Affaire Résidence Les Hauts de Fontsainte Allée Louis Benet & chemin du Baguier

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4).

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4). F5 FICHE TECHNIQUE MISE EN ŒUVRE DU CHANVRE EN VRAC PAR VOIE SECHE (sans liant) Groupement des producteurs de chanvre en Luberon L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme

Plus en détail

Le futur de l isolation thermique commence par un X. NOUVEAU: XENERGY λ 0,031. La nouvelle génération XPS. Août 2013

Le futur de l isolation thermique commence par un X. NOUVEAU: XENERGY λ 0,031. La nouvelle génération XPS. Août 2013 La nouvelle génération XPS Août 2013 Ce document annule et remplace les précédents. NOUVEAU: XENERGY λ 0,031 Le futur de l isolation thermique commence par un X. Une nouvelle dimension à l isolation thermique

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION

RAPPORT D INTERVENTION R PRESTATAIRE DE SERVICES RAPPORT D INTERVENTION N 7445 Rédigé par Eric TANGUY Céline LETORT Intervention du 23/07/2010 Affaire Nature de l intervention Toiture contrôlée Intervention à la demande de Résidence

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

Pardak XL. Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking

Pardak XL. Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking Pardak XL Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking Pardak XL Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking Les systèmes de dallage Pardak de Zoontjens sont constitués de dalles posées

Plus en détail

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Édition n 1 PROFIL : 3.45.1000 PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Revêtement Épaisseur (mm) Galvanisé Z275

Plus en détail

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique Application de panneaux de construction en extérieur Guide pratique et technique FR Les produits et systèmes wedi garantissent un niveau de qualité élevé et, par conséquent, sont certifiés selon de nombreuses

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 03.2011 N d identification. 4761 Version no. 2011-376 Sarnafil TG 76-15 Felt Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Sarnafil TG 76-15 Felt (ép. 1,5mm)

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR. Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable

Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR. Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR ite Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR Cumul inégalé de performances esthétique durable Bardage rapporté

Plus en détail

Séminaire Rénovation des toitures plate

Séminaire Rénovation des toitures plate Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT 1. Introduction

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

premier isolant composite à base de fibre de bois et de laine de verre : Isoduo 36.

premier isolant composite à base de fibre de bois et de laine de verre : Isoduo 36. ISOVER ouvre un nouveau chapitre dans l histoire de l isolation avec le lancement, début octobre, du premier isolant composite à base de fibre de bois et de laine de verre : Isoduo 36. C est dans la continuité

Plus en détail

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu (Post)isolation de toitures inclinées Une toiture mal isolée peut représenter jusqu à 30% de la déperdition

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

Un leader dans la BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE

Un leader dans la BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE Un leader dans la technologie auto-adhésive! POLYVAP SA BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE feuille d aluminium POLYVAP SA est une membrane bitumineuse préfabriquée et bi-adhésive d excellente qualité. Elle

Plus en détail

FIBROSTELL & RENOSTELL

FIBROSTELL & RENOSTELL SYSTÈME DE RENOVATION ET ISOLATION DE TOITURE EN UNE OPERATION!! FIBROSTELL & RENOSTELL FASTOTECHNIQUE S.A. - Z.I. Aux Condémines D - rte de Cossonay 24-1040 Echallens Tél. +41 21 634 45 46 - fax +41 21

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

Avis Technique 20/11-218*04 Add Additif à l Avis Technique 20/11-218 et aux Modificatifs 20/11-218*01 Mod, 20/11-218*02 Mod, 20/11-218*03 Mod

Avis Technique 20/11-218*04 Add Additif à l Avis Technique 20/11-218 et aux Modificatifs 20/11-218*01 Mod, 20/11-218*02 Mod, 20/11-218*03 Mod Avis Technique 20/11-218*04 Add Additif à l Avis Technique 20/11-218 et aux Modificatifs 20/11-218*01 Mod, 20/11-218*02 Mod, 20/11-218*03 Mod Procédé d isolation thermique de remplissage par projection

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/12-1632 Annule et remplace l Avis Technique 12/04-1415 Edition corrigée du 4 avril 2013 Revêtement de sol résilient à base de PVC Resilient

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

Avis Technique 20/12-245

Avis Technique 20/12-245 Avis Technique 20/12-245 Isolation thermique par projection pneumatique de laines minérales avec liant Thermal insulation based on pneumatic projection of mineral wool with binder Wärmedämmung, Mineralwolle

Plus en détail

Document Technique d Application. Hyrene TS

Document Technique d Application. Hyrene TS Document Technique d Application référence Avis Technique 5/07-1959*V1 Édition qui remplace celle de l Avis Technique 5/07-1959 et se substituant à l édition précédente Édition corrigée du 16 octobre 2008

Plus en détail

Salles de bains PMR *

Salles de bains PMR * solutions accessibilité Salles de bains PMR * * Personne à Mobilité Réduite Bandes d éveil de vigilance Escaliers carrelés www.desvres.com solutions accessibilite EXIgENCES ET CONTRaINTES Projections d

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES DU DERBIGUM. Procédé d'étanchéité pour toitures-terrasses inaccessibles et accessibles (piétons et véhicules)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES DU DERBIGUM. Procédé d'étanchéité pour toitures-terrasses inaccessibles et accessibles (piétons et véhicules) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES DU DERBIGUM Procédé d'étanchéité pour toitures-terrasses inaccessibles et accessibles (piétons et véhicules) SOMMAIRE 1. PRINCIPE ET PRESENTATION... p. 5 2. DESTINATION ET

Plus en détail

GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009.

GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009. GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009. Ajoutez un isolant réflecteur ou et gagnez : 15% d économie sur votre facture

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1827*V1

Avis Technique 14/13-1827*V1 Avis Technique 14/13-1827*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1827 Tubes multicouche en PE-Xc/Al/PE Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières MURS PORTEURS INTERIEURS Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ISOLATION : INTRODUCTION THEORIQUE Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

Avis Technique 5/10-2119. Sarking TMS Sarking TMS SI

Avis Technique 5/10-2119. Sarking TMS Sarking TMS SI Avis Technique 5/10-2119 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1876 Sarking Système isolant support de couverture System insulation roofing support Verbunddämmstoff als Unterdeckung für Dachdeckung

Plus en détail

Styrodur depuis 50 ans: l isolant qui a fait ses preuves, paré pour le futur

Styrodur depuis 50 ans: l isolant qui a fait ses preuves, paré pour le futur Styrodur depuis 50 ans: l isolant qui a fait ses preuves, paré pour le futur www.styrodur.com SOMMAIRE StyroduR depuis 1964 : l isolant qui a fait ses preuves, paré pour le futur 3 4 6 7 8 10 Styrodur

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE. Régulation de la condensation

LES SOLUTIONS DE. Régulation de la condensation LES SOLUTIONS DE Régulation de la condensation V1/2011 Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com LE PROBLÈME DE CONDENSATION Qu est-ce que la condensation? La condensation sous

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Toitures plates Partie 2

Toitures plates Partie 2 Toitures plates Partie 2 Les ouvrages de raccord des toitures plates (NIT 244) : éléments importants pour l étancheur Vincent Jadinon Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et développement

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Mars 2013 Introduction Objectifs de ce livret A compter du 1 er juillet 2013, le marquage CE des produits

Plus en détail

Polystyrène extrudé. Dimensions. Caractéristiques

Polystyrène extrudé. Dimensions. Caractéristiques Introduction Dans les constructions modernes, une simple isolation qui protège de l'eau, du vent et des rayons solaires ne suffit pas, une protection est également nécessaire contre les facteurs climatiques

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail