GUIDE SUR LES DONS PLANIFIÉS À L INTENTION DES CLIENTS. Les dons planifiés vous permettent de continuer à aider les autres, même après votre décès.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE SUR LES DONS PLANIFIÉS À L INTENTION DES CLIENTS. Les dons planifiés vous permettent de continuer à aider les autres, même après votre décès."

Transcription

1 GUIDE SUR LES DONS PLANIFIÉS À L INTENTION DES CLIENTS Les dons planifiés vous permettent de continuer à aider les autres, même après votre décès. La vie est plus radieuse sous le soleil

2 Les dons planifiés sont utiles plus que jamais aux organismes qui s efforcent d améliorer la qualité de vie de la collectivité. De plus en plus de Canadiens prennent l initiative de combler le manque de financement dû à la conjoncture économique actuelle. Nous redonnons à la société un peu de ce que nous avons reçu en étant plus généreux. Ce regain de générosité s exprime particulièrement par les dons planifiés. Non seulement ces donations apportent des fonds aux organismes qui en ont sérieusement besoin, mais elles permettent aussi aux donateurs de bénéficier d un allégement fiscal. Les dons planifiés vous permettent de contribuer à des œuvres de bienfaisance de manière à en retirer le maximum d avantages sur le plan fiscal et successoral. Vous pouvez faire votre don en un seul versement ou en plusieurs versements répartis sur une période déterminée, ou encore apporter votre soutien de façon permanente. Habituellement, le don planifié a pour but de soutenir une cause qui est chère au donateur. Ce genre de don pourrait être la meilleure chose que vous ayez jamais l occasion de faire, tant par sa valeur que par sa finalité. En général, vous faites don d une partie des biens que vous avez accumulés durant votre vie épargne, titres, immeubles, prestations provenant d un régime de retraite, contrats d assurance-vie ou biens meubles corporels. Les dons planifiés sont souvent utilisés pour constituer une dotation permanente. Il est rare que les donateurs veuillent que leurs dons soient affectés au règlement des frais de fonctionnement annuels de l organisme de bienfaisance. S ils sont effectués correctement, les dons planifiés sont avantageux pour l organisme auquel ils sont destinés et pour le donateur. Les dons importants devraient être intégrés à votre planification fiscale, financière et successorale à long terme. La Financière Sun Life vous recommande de demander conseil à des professionnels indépendants à ce sujet. POURQUOI LA FINANCIÈRE SUN LIFE A-T-ELLE CRÉÉ CE GUIDE? Nous avons élaboré ce guide à l intention des organismes de bienfaisance pour leur donner un aperçu des types de dons que pouvaient faire des particuliers. D autre part, le gouvernement fédéral a adopté de nouvelles dispositions fiscales afin d inciter les particuliers à faire des dons de charité. Enfin, de nombreux clients nous ont demandé de les aider à faire des dons de la manière la plus avantageuse pour eux sur le plan fiscal et successoral. Les renseignements que vous trouverez ci-dessous reflètent les règles du gouvernement fédéral en date du mois de septembre 2008 en ce qui a trait aux dons de bienfaisance. Étant donné que les règles sont susceptibles d être modifiées, nous vous invitons à discuter de vos besoins personnels avec votre conseiller. Pour vous aider, nous avons créé un glossaire que vous trouverez à la fin du guide. À NE PAS OUBLIER Les dons planifiés sont une forme de gestion éclairée pour l avenir. C est une façon de montrer que vous avez à coeur une institution sociale ou religieuse, des installations communautaires, les arts, l éducation ou encore la recherche.

3 TABLE DES MATIÈRES QUE CONSIDÈRE-T-ON COMME UN DON? 4 ÉTUDIER LES OPTIONS QUI VOUS SONT OFFERTES 5 Dons en espèces Dons en nature Legs par testament Don de votre vivant d un contrat d assurance-vie permanente Don du produit d un contrat d assurance-vie au décès Don des sommes payables au titre d un REER ou d un FERR au décès Rentes de bienfaisance Fiducies résiduaires de bienfaisance Fonds de dotation Fondations de bienfaisance Rentes garanties en faveur d un organisme de bienfaisance Assurance-vie compensatoire DE QUELS AVANTAGES FISCAUX PUIS-JE BÉNÉFICIER? 15 AUTRES SOURCES D INFORMATION 16 L IMPORTANCE DES CONSEILS PROFESSIONNELS 16 Quelle aide votre conseiller peut-il vous apporter? GLOSSAIRE Ces renseignements sont donnés à titre indicatif seulement. La Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie ne fournit pas de conseils d ordre juridique, comptable ou fiscal, ni aucun autre conseil de nature professionnelle aux conseillers ou à leurs clients. Avant de prendre une décision qui soit fondée sur ces renseignements, il vaut mieux consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation sur le plan juridique et fiscal.

4 QUE CONSIDÈRE-T-ON COMME UN DON? Selon l Agence du revenu du Canada (ARC), un don est un transfert volontaire d un bien en retour duquel le donateur ne reçoit pas de bénéfice. Les dons admissibles comprennent les dons effectués en espèces, en nature, par exemple sous forme d actions ou de biens immobiliers, ou encore sous forme de droit à un paiement ultérieur, par exemple le produit d un contrat d assurance-vie. Il existe également une catégorie spéciale, celle des «dons de biens culturels attestés», c est-à-dire les dons d objets et d oeuvres d art de grande valeur. Les dons offerts dans cette catégorie ont permis à de nombreux musées canadiens d acquérir des collections. Pour être pris en compte dans cette catégorie, les objets doivent être attestés par la Commission canadienne d examen des exportations de biens culturels. Votre don planifié peut être un don «dans l instant présent», que l organisme de bienfaisance peut utiliser immédiatement ou il peut s agir d un don «différé», qui ne sera versé à l organisme de bienfaisance qu à une date ultérieure, en général à votre décès. Dans la plupart des cas, les dons planifiés donnent lieu à des engagements unilatéraux qui ne peuvent être annulés. C est pourquoi vous devez vous assurer que vous disposerez toujours de fonds suffisants pour répondre à vos besoins et à ceux de votre famille avant de prendre des engagements importants. L assurance-vie compensatoire est un bon moyen de laisser quand même un héritage à votre famille. Il s agit d une assurance-vie d un capital égal au montant de votre don. Son coût peut être réglé avec une partie des économies d impôt que votre don vous fait réaliser. Ce sujet sera abordé plus en détail dans les pages suivantes. Vous devez également savoir que certaines formes de dons ne sont pas reconnues comme tels par l ARC aux fins de l impôt. QU EST-CE QUI N EST PAS RECONNU COMME UN DON? Donner du temps ou offrir ses services Biens de faible valeur Dons qui procurent un avantage personnel au donateur Un don doit être de l argent ou un autre bien. Par exemple, si un avocat ou un membre d une autre profession libérale travaille gratuitement pour un organisme de bienfaisance, il ne peut pas légalement demander que le temps consacré à cet organisme soit considéré comme un don de charité. Il peut toutefois facturer à l organisme de bienfaisance les services qu il a offerts, puis utiliser cet argent pour faire un don en espèces reconnu par le fisc. Les dons de vêtements et de meubles d occasion ne peuvent pas donner lieu à l établissement d un reçu aux fins de l impôt. Par exemple, le coût d un billet pour assister à un dîner de collecte de fonds ne sera pas entièrement pris en compte aux fins de l impôt. La valeur du don correspondra à la fraction du prix du billet qui vient en excédent de la valeur du repas et de l animation. 4 DON PLANIFIÉS

5 ÉTUDIER LES OPTIONS QUI VOUS SONT OFFERTES Pour pouvoir donner lieu à un avantage fiscal, votre don doit non seulement entrer dans l une des catégories de dons admissibles, mais il doit également être fait à l un des quelque organismes qui sont autorisés par l ARC à délivrer aux donateurs des reçus aux fins de l impôt. Il s agit d organismes de bienfaisance, de fondations publiques et privées qui soutiennent les bonnes œuvres, d associations enregistrées de sport amateur, de gouvernements et d agences gouvernementales canadiennes, et de l Organisation des Nations Unies. Il peut également s agir d organismes de bienfaisance étrangers auxquels le gouvernement du Canada a fait des dons au cours de l année d imposition précédente, ainsi que d universités étrangères qui sont visées par le règlement. En règle générale, le contribuable ne peut recevoir un crédit d impôt pour les dons faits à des organismes de bienfaisance aux États-Unis que s il a des revenus provenant de ce pays ou s il y travaille. Les organismes de bienfaisance qui ne sont pas inscrits auprès de l ARC ne peuvent pas établir de reçus aux fins de l impôt. Un donateur potentiel devrait discuter avec l organisme de bienfaisance auquel il prévoit faire un don pour s assurer qu un don sous forme d assurance-vie n empêchera pas l organisme de respecter son contingent des versements, soit le montant minimum qu un organisme de bienfaisance doit dépenser chaque année pour ses activités de bienfaisance. Les organismes de bienfaisance calculent leur contingent des versements comme un pourcentage de la valeur moyenne de leurs biens qui n ont pas été utilisés directement pour des activités de bienfaisance ou pour leurs frais de gestion pendant les 24 mois précédant le début de leur année fiscale. Dans le cas des organismes de bienfaisance publics, si cette valeur moyenne excède $, ( $ pour les fondations privées), le contingent des versements est de 3,5 % de la valeur moyenne de ces biens. Un contrat d assurance-vie pourrait poser des problèmes à un organisme de bienfaisance car le contrat devient un bien de l organisme qui n est pas utilisé directement pour des activités de bienfaisance tant que la personne assurée est en vie. De plus, la prime annuelle versée par le donateur n est pas utilisée directement pour appuyer des activités de bienfaisance au cours de l année où elle est versée. Vous pouvez vous entendre avec l organisme auquel vous voulez faire un don, de façon que votre contribution ait un effet bénéfique à long terme, plutôt que de devoir être dépensée en un an. Cela vous permettra également de vous assurer que l organisme respectera vos désirs. Par exemple, si vous voulez que votre don soit réservé à un usage particulier, pour faire de la recherche, par exemple, ou pour une bourse d étude, vous pouvez travailler avec l organisme de bienfaisance à établir les conditions garantissant que votre don sera utilisé conformément à vos intentions. LES DONS EN ESPÈCES Vous pouvez faire toutes sortes de dons en espèces aux personnes qui font du porte-à-porte, par l envoi d un chèque en réponse à un publipostage ou à une collecte de fonds par téléphone. Votre don peut avoir été prévu ou être effectué pour répondre à un appel spécial. Votre don en espèces peut également être prélevé automatiquement sur votre salaire pour être versé à un organisme de bienfaisance. Pour demander un crédit d impôt pour des dons de bienfaisance de ce type, il vous suffit de vérifier si l organisme de bienfaisance porte un numéro d enregistrement attribué par l ARC ce numéro devrait figurer sur le reçu qui vous a été remis et de joindre votre reçu à votre déclaration de revenus. Afin de réduire les frais administratifs, la plupart des organismes de bienfaisance délivrent automatiquement des reçus pour les dons d un montant égal ou supérieur à 10 $. Même les personnes dont les revenus sont modestes font des dons en espèces pour soutenir les causes qui leur sont chères, car ils représentent le type de dons le plus simple. Les dons planifiés mettent généralement en cause des sommes plus élevées. ASTUCE Pour bénéficier d un maximum de crédits d impôt, les couples mariés et les conjoints de fait peuvent mettre en commun leurs reçus et les joindre à une seule déclaration de revenus. Si vous le souhaitez, vous pouvez également conserver pendant une période allant jusqu à six ans, y compris l année en cours, les reçus pour des dons de moindre valeur que vous avez faits en vue de les déclarer plus tard en une seule fois lorsque vos revenus pour une année donnée seront plus élevés que d habitude et que vous aurez particulièrement intérêt à faire des économies d impôt. 5

6 LES DONS EN NATURE Lorsque vous faites un don en nature, vous donnez des biens qui vous appartiennent tels que des titres et des biens immobiliers par opposition aux sommes d argent qui sont versées dans le cas des dons en espèces. Pour donner lieu à un crédit d impôt, le don doit avoir une réelle valeur. Des objets usagés, tels que des vêtements ou des meubles d occasion, ne font généralement pas partie de cette catégorie. Les dons en nature doivent également consister en biens tangibles, non en services personnels. De plus, le donateur ne doit rien recevoir en échange de son don. Si, par exemple, vous êtes autorisé par l organisme de bienfaisance à faire de la publicité en échange d un don de biens ou qu il accepte de payer l hypothèque sur un bien immobilier que vous lui cédez, vous recevrez un reçu d impôt dont le montant sera égal à la différence entre la valeur de votre don et la valeur de l avantage que vous recevez en retour. L ARC peut toutefois refuser le reçu d impôt si la valeur de l avantage dont vous bénéficiez est supérieure à 80 % de la valeur du don ou si vous ne pouvez pas confirmer la valeur. Le montant du crédit d impôt pour dons de bienfaisance repose en général sur la juste valeur marchande des biens qui font l objet du don. Bien que l ARC accepte en général l évaluation effectuée par l organisme de bienfaisance de la valeur marchande des biens en ce qui concerne les dons de moins de $, nous vous conseillons de faire évaluer vos dons par un évaluateur indépendant pour ce qui est des dons de plus grande valeur, car il est possible que l ARC vérifie de plus près la valeur de ce type de dons. L ARC a établi des règles particulières en ce qui concerne les dons de biens culturels attestés et les dons de fonds de terre écosensibles. Ces dons peuvent donner droit à un crédit d impôt pouvant correspondre à la totalité de votre revenu net de l année d imposition au cours de laquelle ils sont faits et les biens ainsi donnés sont exonérés de l impôt sur les gains en capital. Il existe aussi des règles particulières qui s appliquent aux dons de valeurs inscrites en bourse. Dans les faits, ces dispositions éliminent l impôt sur les gains en capital lorsque vous faites don à des organismes de bienfaisance canadiens de valeurs inscrites en bourse, telles que des actions canadiennes et certaines actions étrangères, des obligations, des fonds communs de placement et des fonds distincts. Normalement vous devez payer de l impôt sur la moitié des gains en capital réalisés lorsque vous cédez des titres qui ont pris de la valeur. Cependant, si vous donnez des titres inscrits en bourse à un organisme de bienfaisance, vous ne payez aucun impôt sur le gain en capital. Vous recevez, en outre, un reçu d impôt pour la valeur totale du don. Ces règles constituent un bon moyen d encourager les contribuables à faire des dons aux organismes de bienfaisance. Le gouvernement a constaté que plus de 300 millions de dollars de valeurs inscrites en bourse ont été donnés à des oeuvres de bienfaisance publiques au cours des dix mois qui ont suivi, en 2006, l exemption de l impôt sur les gains en capital pour ces dons. Depuis le budget 2007, cette exemption s applique aussi aux dons effectués à des fondations privées. 6 DON PLANIFIÉS

7 LES LEGS PAR TESTAMENT Vous pouvez décider de faire par testament un don important à un organisme de bienfaisance, sachant que vous n aurez alors plus besoin de votre argent. Grâce à ces dons, vos ayants droit pourront bénéficier d importantes économies d impôt. En règle générale, vous serez présumé avoir disposé des régimes enregistrés d épargne-retraite (REER), des fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et de vos biens en immobilisation immédiatement avant votre décès, ce qui a pour résultat d augmenter les impôts à payer. Toutefois, si vous donnez ces biens par testament, un crédit d impôt très intéressant pourrait s appliquer à votre dernière déclaration de revenus. Le legs constitue une solution particulièrement souple, étant donné que vous pouvez annuler votre don en modifiant simplement votre testament. Vous pouvez également choisir de donner un pourcentage de votre succession au lieu d indiquer un montant d argent précis. Cela vous permet de vous assurer que la valeur de votre don demeure proportionnée à la valeur que prennent vos biens. Toutefois, les legs classiques comportent de gros inconvénients. La part des biens que vos ayants droit pourront donner en fin de compte à l organisme de bienfaisance que vous aurez choisi pourrait bien être diminuée, voire totalement absorbée, par vos créanciers, les frais de gestion de votre succession et éventuellement les impôts, qui n auront pas été réduits autrement ou annulés grâce au crédit d impôt pour dons de bienfaisance pouvant s appliquer à votre déclaration ultime. De plus, selon les lois sur les droits de la famille et sur le droit des successions en vigueur dans votre province, il est possible que vous ne puissiez pas laisser tous les biens que vous voulez à un organisme de bienfaisance si des personnes à votre charge contestent votre legs devant les tribunaux. Il est préférable de demander l avis de spécialistes sur ces questions, puisque même la constitution d une fiducie testamentaire (fiducie qui est créée à votre décès) n est pas infaillible. En effet, votre testament peut encore être contesté en cour et votre don annulé. Si vous pensez que vos héritiers pourraient remettre votre décision en cause, joignez à votre testament une lettre contenant des explications sur vos volontés. Cependant, en droit, ce genre de lettre n engage pas l exécuteur testamentaire (au Québec, le liquidateur de la succession) ni un juge, et votre testament pourra toujours être contesté devant les tribunaux. Le legs de type classique présente un autre inconvénient. Il est possible que vos ayants droit ne puissent bénéficier que d une partie du crédit d impôt associé au don si vos revenus de l année au cours de laquelle survient votre décès et ceux de l année précédente ne sont pas suffisamment élevés pour permettre d obtenir un crédit d impôt sur l ensemble de vos dons. Cela peut facilement se produire si votre décès survient au début de l année, par exemple. En fait, des limites s appliquent au montant du revenu admissible au calcul du crédit d impôt pour dons de bienfaisance, aussi bien au décès que du vivant du contribuable. Ces limites correspondent à un certain pourcentage des revenus du contribuable. Pour avoir un aperçu des règles qui s appliquent à l attribution des crédits d impôt pour dons de bienfaisance au décès, veuillez vous reporter à la section intitulée «De quels avantages fiscaux puis-je bénéficier?». ASTUCE Si, après avoir étudié les inconvénients que présente cette solution, vous désirez toujours faire un legs de forme classique, nous vous présentons ci-dessous quelques conseils additionnels : Prenez soin d indiquer la dénomination sociale exacte des organismes de bienfaisance auxquels vous voulez faire des dons. Si vous prévoyez donner des biens, tels qu un chalet, à un organisme de bienfaisance, n oubliez pas de modifier votre testament si vous décidez plus tard de vendre ces biens de votre vivant. Si vous désirez laisser un don assez important pour qu il soit affecté à un usage particulier, communiquez avec l organisme de bienfaisance afin de vous assurer au préalable qu il peut accepter votre don. 7

8 Enfin, les legs à des organismes de bienfaisance n échappent pas au processus d homologation du testament, et l homologation entraîne la divulgation de vos intentions. Si vous désirez que votre don reste confidentiel, vous devez savoir que l homologation de votre testament aura pour conséquence de le rendre public. De plus, dans toutes les provinces à l exception du Québec, les frais d homologation et les impôts reliés à l administration de la succession seront généralement déduits de la valeur de la succession, avant que celle-ci ne puisse être transmise aux héritiers. Quelle que soit votre situation, il est toujours préférable de discuter de votre testament avec votre exécuteur testamentaire (liquidateur au Québec) et de le faire revoir régulièrement par un spécialiste. DON DE VOTRE VIVANT D UN CONTRAT D ASSURANCE-VIE PERMANENTE Un contrat d assurance-vie permanente constitue une solution rentable, car il vous permet de faire à l organisme de bienfaisance de votre choix un don plus important que vous ne pourriez le faire autrement. Vous pouvez faire don d un nouveau contrat d assurance ou d un contrat existant dont vous pensez ne plus avoir besoin. Effectué correctement, le don planifié d un contrat d assurancevie vous permet également d éliminer de nombreux problèmes qui pourraient survenir si vous faisiez le don par testament. Nul ne pourrait contester la distribution des sommes payables au titre du contrat d assurance-vie, car ce dernier appartient déjà de votre vivant à l organisme de bienfaisance. Vous souscrivez le contrat et décidez des conditions du versement des prestations prévues par le contrat (en règle générale, vous convenez de faire à l organisme de bienfaisance des dons et celui-ci les utilise pour payer les primes d assurance). Toutefois, l organisme de bienfaisance est à la fois titulaire et bénéficiaire du contrat et lui seul peut changer le bénéficiaire. Cette solution vous permet de vous assurer non seulement que l organisme de bienfaisance recevra votre don, mais vous saurez aussi de quel montant cet organisme pourra bénéficier. À titre de bénéficiaire, l organisme touche, à votre décès, toutes les sommes payables au titre du contrat, et le règlement ne peut être contesté ou imposé, ni être réclamé par vos créanciers. Un conseiller qualifié peut vous aider à profiter des économies d impôt associées à ce type de don planifié d un contrat d assurance-vie. Vous pouvez déduire toutes les primes payées après que l organisme de bienfaisance devient le titulaire du contrat. Un reçu d impôt peut être émis pour chacun des montants de primes payés après que l organisme de bienfaisance soit devenu titulaire du contrat d assurance. Vous pouvez aussi recevoir un reçu aux fins de l impôt correspondant à la valeur de rachat du contrat si vous faites don d un contrat d assurance-vie permanente qui est déjà en vigueur. En matière de don planifié d assurance-vie, le fait de vous assurer que l organisme de bienfaisance soit le titulaire et le bénéficiaire du contrat présente un autre avantage important. En effet, en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu du Canada, c est le seul moyen pour vous de bénéficier d une déduction fiscale pour les primes que vous payez au cours de votre vie. Toutefois, le capital-décès payable à votre décès ne donne lieu à aucune déduction fiscale. Le don planifié d un contrat d assurance-vie donne la satisfaction de savoir que vous continuerez de soutenir une cause ou une institution qui vous est chère, même après votre décès. Selon la formule d assurance que vous souscrivez, le capital de l assurance pourrait même augmenter au fil du temps. 8 DON PLANIFIÉS

9 DON DU PRODUIT D UN CONTRAT D ASSURANCE-VIE AU DÉCÈS Si vous préférez ne pas céder le contrat d assurance-vie, les conditions sont un peu différentes. Cette solution présente un certain nombre d avantages. En effet, étant donné que vous êtes le titulaire du contrat, vous avez la possibilité de changer de bénéficiaire à tout moment, comme dans le cas d un legs. Vous avez accès au besoin à la valeur de rachat du contrat d assurance-vie permanente durant toute votre vie. De plus, le capitaldécès n entre pas dans la succession, de sorte que cet argent ne sera pas soumis aux frais associés au règlement de la succession, et ce don ne sera pas divulgué. Vous pouvez désigner l organisme de votre choix à titre de bénéficiaire du contrat établi sur votre tête. L organisme de bienfaisance recevra à votre décès les sommes payables au titre de votre contrat d assurance-vie. Aucune somme ne sera incluse dans votre revenu et vos ayants droit n auront aucun impôt à payer à votre décès, puisqu il n y aura pas disposition du contrat. Le bénéficiaire désigné touche le capital-décès en franchise d impôt. De plus, vos ayants droit recevront de l organisme de bienfaisance pour l année au cours de laquelle surviendra votre décès, un reçu faisant état du montant total payé à l organisme de bienfaisance. Les sommes payables au titre du contrat seront prises en compte à titre de don de bienfaisance dans votre dernière déclaration de revenus celle qui sera présentée en votre nom par votre exécuteur testamentaire (au Québec, le liquidateur de votre succession). Toutefois, si vous ne cédez pas le contrat, vous ne recevrez pas de reçu aux fins de l impôt pour les primes que vous paierez durant votre vie. Comme il est précisé dans la section précédente intitulée Don de votre vivant d un contrat d assurance-vie permanente, vous ne pouvez recevoir un reçu aux fins de l impôt relativement à la juste valeur marchande d un contrat d assurance-vie permanente déjà en vigueur que lorsque vous cédez le contrat à un organisme de bienfaisance. Vous recevez également dans ce cas un reçu aux fins de l impôt pour toutes les primes payées après que le contrat a été cédé à l organisme de bienfaisance. Selon ce que vous préférez, vous pouvez choisir de faire don d un contrat de votre vivant et recevoir des reçus annuels aux fins de l impôt pour les primes que vous payez pour le contrat qui fait l objet du don (plus un reçu aux fins de l impôt pour la juste valeur marchande d un contrat existant), ou faire don du produit d un contrat après votre décès et recevoir un seul reçu aux fins de l impôt d un montant plus important au décès. DON D UN CONTRAT D ASSURANCE DE VOTRE VIVANT OU DON DU PRODUIT D UN CONTRAT D ASSURANCE AU DÉCÈS Qui est titulaire du contrat? DON D UN CONTRAT L organisme de bienfaisance DON DU PRODUIT D UN CONTRAT Vous Qui est le bénéficiaire? L organisme de bienfaisance Certitude, mais pas de souplesse : vous ne pouvez pas le changer, mais personne ne peut le contester L organisme de bienfaisance Souplesse, mais sans certitude : vous pouvez le changer, mais d autres personnes pourraient contester Qui paie les primes? Qui a accès à la valeur de rachat du contrat? Quels reçus pour dons de bienfaisance recevrez-vous? L organisme de bienfaisance, en qualité de titulaire du contrat, doit en payer les primes, mais vous pouvez lui faire don du montant de celles-ci L organisme de bienfaisance 1. Juste valeur marchande du contrat, le cas échéant, lorsqu il est donné 2. Primes futures, le cas échéant Vous Vous, au besoin Produit total du contrat versé après le décès 9

10 DON DES SOMMES PAYABLES AU TITRE D UN REER OU D UN FERR AU DÉCÈS Une autre façon de faire un don à un organisme de bienfaisance consiste à désigner ce dernier comme bénéficiaire de votre REER ou de votre FERR. Ici encore, vous êtes le titulaire du REER ou du FERR, donc vous pouvez changer de bénéficiaire quand bon vous semble, comme dans le cas d un legs classique. L organisme de bienfaisance que vous avez choisi recevra à votre décès les sommes payables au titre de votre régime enregistré. Dans le cas d un REER ou d un FERR, vous êtes réputé avoir reçu le solde intégral de vos comptes dans l année au cours de laquelle survient votre décès. Les sommes qui seront incluses dans votre revenu peuvent donner lieu à une augmentation des impôts reliés à la dernière déclaration de revenus qui sera présentée en votre nom par votre exécuteur testamentaire (au Québec, liquidateur de la succession). D autre part, les sommes payables au titre de votre régime enregistré, qui seront données à l organisme de bienfaisance, seront déclarées à titre de don de bienfaisance dans votre dernière déclaration de revenus. LES RENTES DE BIENFAISANCE Les rentes de bienfaisance, qu on connaît aussi sous le nom de «don assorti d une rente», vous permettent de faire des dons planifiés tout en vous procurant un revenu. Ces rentes présentent de nombreux avantages. Elles vous permettent notamment d appuyer l organisme de bienfaisance de votre choix, tout en vous procurant des revenus sans que vous ayez besoin de gérer vos placements. Cette solution peut être très avantageuse sur le plan fiscal. La plupart des organismes de bienfaisance peuvent souscrire cette forme de rente. Un nombre limité d organismes de bienfaisance peuvent établir des rentes directement, mais la plupart des organismes souscrivent un contrat de rente auprès d une compagnie d assurance. La rente assure le versement d un montant déterminé pendant un certain nombre d années ou la vie durant. En règle générale, l organisme de bienfaisance garde entre 25 et 30 % de la donation et affecte le solde à la constitution de la rente. Une fois la rente établie, le choix est irrévocable. La rente vous procure chaque année un revenu garanti, dont la totalité ou une grande partie est exonérée d impôts. Ce revenu peut être plus élevé que le rendement que vous procurerait une somme identique placée dans un certificat de placement garanti (CPG), par exemple. Cela s explique par le fait que l ARC considère le revenu que vous procure la rente, ou une partie de celui-ci, comme un remboursement de capital. Vous recevrez un reçu aux fins de l impôt d un montant égal à l excédent du montant de votre don sur le montant total estimé de la rente. Une bonne partie de votre revenu de rente sera toujours exonérée d impôt même si vous dépassez l âge prévu dans les tables de survie qui sont utilisées pour calculer les versements de rente. Ce type de don est plus avantageux pour les donateurs âgés de 70 ans ou plus. Les couples préféreront peut-être une «rente réversible». Ce type de rente procure un revenu jusqu au décès des deux rentiers. ASTUCE Autres avantages des rentes de bienfaisance Si les arrérages de la rente dépassent vos besoins, vous pouvez rendre une fraction de ces versements à l organisme de bienfaisance et obtenir à cet égard un reçu aux fins de l impôt. Vous pouvez aussi utiliser la somme excédentaire pour souscrire un contrat d assurance-vie et utiliser les arrérages exempts d impôt de la rente pour payer les primes. Vous pouvez ensuite utiliser le contrat pour faire un autre don à l organisme de bienfaisance ou pour compenser la dévaluation de votre patrimoine qui résulte de votre premier don (voir ci-après les paragraphes traitant des rentes garanties en faveur d un organisme de bienfaisance et de l assurance-vie compensatoire). N oubliez pas que si vous cédez un contrat d assurance à un organisme de bienfaisance, vous recevrez un crédit d impôt supplémentaire pour toutes les primes d assurance que vous paierez. Toutefois, l organisme de bienfaisance doit être à la fois titulaire et bénéficiaire du contrat. Si vous êtes le titulaire du contrat et que vous désignez l organisme de bienfaisance comme bénéficiaire, vous ne recevrez pas de crédit d impôt pour les primes que vous aurez payées, mais un crédit d impôt d un montant égal au capital-décès versé à l organisme de bienfaisance vous sera attribué au moment de votre dernière déclaration de revenus. 10 DON PLANIFIÉS

GUIDE SUR LES DONS PLANIFIÉS À L INTENTION DES CLIENTS. Les dons planifiés vous permettent de continuer à aider les autres, même après votre décès

GUIDE SUR LES DONS PLANIFIÉS À L INTENTION DES CLIENTS. Les dons planifiés vous permettent de continuer à aider les autres, même après votre décès GUIDE SUR LES DONS PLANIFIÉS À L INTENTION DES CLIENTS Les dons planifiés vous permettent de continuer à aider les autres, même après votre décès Les dons planifiés sont utiles plus que jamais aux organismes

Plus en détail

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE Université d Ottawa University of Ottawa DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE UN HÉRITAGE POUR L AVENIR Donner à une université, c est laisser un héritage aux générations futures. C est permettre

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client Ce document est destiné aux conseillers uniquement. Il n a pas été rédigé à l intention

Plus en détail

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Table des matières Le don planifié : Une contribution durable à l éducation de nos jeunes 3 Qu est-ce qu un

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

Réduction de l impôt à payer au décès

Réduction de l impôt à payer au décès SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE TRANSFERT DU PATRIMOINE STRATÉGIE N o 9 Réduction de l impôt à payer au décès Personne ne se réjouit à l idée de mourir et personne ne veut payer

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Introduction Le titulaire d un contrat d assurance vie (aussi appelé «police») doit ajouter à son revenu les gains réalisés par suite

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

Organismes de bienfaisance et assurance vie

Organismes de bienfaisance et assurance vie Organismes de bienfaisance et assurance vie Introduction Le présent bulletin porte sur les règles de base qui régissent les dons de bienfaisance à l aide d une police d assurance vie, et plus particulièrement

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Terminologie relative aux dons testamentaires

Terminologie relative aux dons testamentaires Dons à compter de votre testament ou fiducie Comment cela fonctionne Inclure un legs en faveur de l Archidiocèse de Canada ÉOA (BN13483 5297 RR0001) dans votre testament ou fiducie. (Voir ci-contre pour

Plus en détail

Votre indemnité de départ et vous : Faites fructifier votre argent. Planification fiscale et successorale Mackenzie

Votre indemnité de départ et vous : Faites fructifier votre argent. Planification fiscale et successorale Mackenzie Votre indemnité de départ et vous : Faites fructifier votre argent Planification fiscale et successorale Mackenzie 1 2 Faites-vous face à un changement dans votre emploi? Indemnité de départ, retraite

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe Table des matières Chapitre 1 Considérations civiles Paragraphe La planification fiscale au décès du contribuable...100 La dévolution légale...102 Les ordres de successibles...104 Les testaments...106

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

DONS D'ASSURANCE VIE

DONS D'ASSURANCE VIE DONS D'ASSURANCE VIE Il est intéressant de donner par le biais d une assurance vie car ainsi, pour un coût modeste, on peut faire un don ultérieur substantiel. Plusieurs options sont envisageables : 1

Plus en détail

Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015

Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015 Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015 Le 30 janvier 2015 N o 2015-07 Les incitatifs offerts par le Canada au titre des dons de bienfaisance sont conçus pour faciliter votre appui aux organismes

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Ce document est destiné

Plus en détail

DÉBLOCAGE DE FONDS EN CAS DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES. 2015 GUIDE DE L UTILISATEUR À L INTENTION DES TITULAIRES DE COMPTES (les demandeurs)

DÉBLOCAGE DE FONDS EN CAS DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES. 2015 GUIDE DE L UTILISATEUR À L INTENTION DES TITULAIRES DE COMPTES (les demandeurs) DÉBLOCAGE DE FONDS EN CAS DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES 2015 GUIDE DE L UTILISATEUR À L INTENTION DES TITULAIRES DE COMPTES (les demandeurs) FORMULAIRE DFDF 3 PREMIER ET DERNIER MOIS DE LOYER D UNE RÉSIDENCE

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

UN REVENU sur lequel VoUs pouvez compter

UN REVENU sur lequel VoUs pouvez compter Les rentes Manuvie UN REVENU sur lequel vous pouvez compter Un revenu sur lequel vous pouvez compter Les Canadiens qui prennent leur retraite aujourd hui sont en meilleure santé et beaucoup plus actifs

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance formation continue éducation en ligne perception participation Le placement protégé pour particuliers Une solution efficace sur le plan fiscal qui fait appel à l assurance-vie exonérée pour

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre Le 3 novembre 2014 Si votre prévoit la création d une fiducie testamentaire, ou si vous êtes bénéficiaire d une fiducie ou exécuteur testamentaire,

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Revenu de retraite SunFlex Demande de transfert de revenu à une rente à constitution immédiate de la Financière Sun Life

Revenu de retraite SunFlex Demande de transfert de revenu à une rente à constitution immédiate de la Financière Sun Life Revenu de retraite SunFlex Demande de transfert de revenu à une rente à constitution immédiate de la Financière Sun Life J atteste avoir passé en revue l aperçu de transfert à une rente à constitution

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession conseils fiscaux Les régimes de retraite enregistrés et votre succession Ce que vous ne savez peut-être pas au sujet des REER et des FERR La plupart des Canadiens connaissent les avantages fiscaux des

Plus en détail

Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif

Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif Dons de fonds de terre écosensibles Le Programme des dons écologiques offre aux Canadiens qui possèdent des fonds de terre écosensibles un moyen

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

Le décès d un contribuable

Le décès d un contribuable Le décès d un contribuable Table des matières préliminaire 3 e édition Nouvelle Parution à l automne 2015 Une adaptation québécoise de Death of a Taxpayer par Suzanne Hanson, B.A., LLB, de Perks & Hanson

Plus en détail

Questions de retraite

Questions de retraite Questions de retraite Vous entreprenez une nouvelle étape de votre vie : la retraite. Elle sera, nous l espérons, des plus enrichissantes et remplie de nouvelles expériences. Pour cela, il vous faut la

Plus en détail

Réduire le fardeau fiscal familial par le fractionnement du revenu au moyen d un prêt

Réduire le fardeau fiscal familial par le fractionnement du revenu au moyen d un prêt SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 6 Réduire le fardeau fiscal familial par le fractionnement du revenu au moyen d un prêt Les stratégies de

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont l un des modes d épargne les plus utilisés par les Canadiens en

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Nous sommes avec vous, au décès d un proche

Nous sommes avec vous, au décès d un proche Nous sommes avec vous, au décès d un proche Le décès d un proche peut bouleverser votre monde. Votre conseiller financier peut alléger votre fardeau. Nous savons que vous traversez une épreuve difficile

Plus en détail

Rentes immédiates RBC. Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite

Rentes immédiates RBC. Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite Rentes immédiates RBC Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite 2 Rentes immédiates RBC Après avoir passé des années à épargner et à investir pour l avenir, vous serez

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Faits méconnus sur le RPC/RRQ

Faits méconnus sur le RPC/RRQ Faits méconnus sur le RPC/RRQ STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 8 Pour les Canadiens qui ont atteint ou qui approchent l âge de la retraite, le Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE Donnez à vos clients le moyen d assurer la sécurité financière de toute leur famille Stratégie faisant appel à l assurance-vie universelle exonérée La situation Jean

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise Série Monarque de la Transamerica Guide du client Stratégie de transfert du patrimoine Série Monarque La logique à l appui de la solution Série Monarch Monarque Series La logique à l appui de la solution

Plus en détail

Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole

Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole Le secteur agricole représente une partie importante de l économie canadienne. Il s agit d un secteur où la plupart des entreprises sont

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

Solutions d'assurance pour les particuliers

Solutions d'assurance pour les particuliers Solutions d'assurance pour les particuliers Solide. Fiable. Sûre. Avant-gardiste. Vous nous avez dit que l un de vos plus grands défis était d aider vos clients à trouver des solutions s adaptant à leurs

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Dons de bienfaisance LES FAITS

Dons de bienfaisance LES FAITS Dons de bienfaisance LES FAITS Les dons de bienfaisance font partie de la tradition au Canada. Cependant, les compressions budgétaires de l État ont fait chuter considérablement le montant de financement

Plus en détail

L assurance vie universelle

L assurance vie universelle L assurance vie universelle ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L assurance vie universelle vise deux objectifs. Protéger au moyen d une assurance à long terme le patrimoine que vous créez à l intention des personnes

Plus en détail

Guide pratique sur les successions et fiducies

Guide pratique sur les successions et fiducies Guide pratique sur les successions et fiducies 2 e édition M e Patrick-Claude Caron, LL.B., M.Fisc. Une adaptation française de A Practical Guide to Estates and Trusts par Laurie Ouellette, TEP, FCGA Table

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

Fonctionnement du gel successoral

Fonctionnement du gel successoral Planification de la relève Deuxième partie : La génération qui suit par LORI MATHISON Voici le deuxième d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison sur les aspects fiscaux de la succession

Plus en détail

Transfert d un contrat d assurance entre une société et un actionnaire ou un employé

Transfert d un contrat d assurance entre une société et un actionnaire ou un employé Transfert d un contrat d assurance entre une société et un actionnaire ou un employé Introduction Il existe plusieurs situations où il peut être intéressant pour une société de transférer un contrat d

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Quelle est la meilleure solution :

Quelle est la meilleure solution : Quelle est la meilleure solution : un FERR ou une rente? Question : Je viens tout juste d avoir 71 ans et j ai reçu un avis selon lequel je dois transformer mon régime enregistré d épargne retraite (REER)

Plus en détail

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5 TABLE DES MATIÈRES Remerciements...iii Chapitre 1 Exigences de déclaration et administration 1.1 Qui doit produire une déclaration?... 1 1.2 Où faut-il envoyer la déclaration?... 2 1.3 Comment produire...

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie BIENVENUE POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES EN PARTENARIAT AVEC :

LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie BIENVENUE POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES EN PARTENARIAT AVEC : LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES BIENVENUE EN PARTENARIAT AVEC : 1 Objectifs spécifiques : Soutenir un organisme qui nous tient à cœur Bénéficier d un crédit

Plus en détail

Guide d instruction - Version provisoire

Guide d instruction - Version provisoire Guide d instruction - Version provisoire Objet : Ligne directrice sur la divulgation des renseignements des régimes de retraite à cotisations déterminées Date : Septembre 2009 Introduction La présente

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

CIG d Investissements Manuvie. Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous

CIG d Investissements Manuvie. Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous CIG d Investissements Manuvie Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous Les CIG * d Investissements Manuvie DES CARACTÉRISTIQUES NOVATRICES ADAPTÉES À VOS BESOINS DE PLACEMENT 1. Profitez

Plus en détail

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation de la Great-West Ce guide vous donne un aperçu de haut niveau des principales caractéristiques de l assurance-vie avec participation de la

Plus en détail

Proposition pour rente fixe et viagère Pour contrat enregistré et contrat non enregistré

Proposition pour rente fixe et viagère Pour contrat enregistré et contrat non enregistré POU Service à la clientèle Tél. 506-853-6040/1-888-577-7337 Téléc. 506-853-9369/1-855-577-3864 Courriel : services.financiers@assomption.ca Proposition pour rente fixe et viagère Pour contrat enregistré

Plus en détail

Solutions de revenu de retraite

Solutions de revenu de retraite Solutions de revenu de retraite Des options de revenu pour une retraite en bonne santé financière Lorsque vous prenez votre retraite, c est le temps de faire fructifier votre épargne. Une bonne compréhension

Plus en détail