Avant-propos. Les nouvelles tendances de l entrepreneuriat et du family business

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avant-propos. Les nouvelles tendances de l entrepreneuriat et du family business"

Transcription

1 Avant-propos Les nouvelles tendances de l entrepreneuriat et du family business Un grand cru en qualité et en volumétrie Notre troisième édition a non seulement de «belles couleurs» mais aussi de beaux volumes : une cinquantaine de contributions, une centaine d auteurs universitaires, une quarantaine d établissements différents représentant tous les types de formation et d enseignement et, enfin, une dizaine de pays présents. C est beaucoup plus que les deux précédentes éditions et c est au-delà de tout ce que nous pouvions espérer. Ces résultats signifient que la PME, ou plus généralement l entreprise patrimoniale sous toutes ses formes de l auto-entrepreneur à l entreprise industrielle, de service ou de négoce, en passant par le commerçant et les professions libérales, est l objet d une attention toute particulière et toute nouvelle de la part des économistes, historiens, sociologues, psychologues, juristes Tel était notre objectif ini- 11

2 l e g r a n d l i v r e d e l é c o n o m i e p m e tial et nous sommes très heureux que le premier employeur de notre pays soit enfin observé, étudié, conceptualisé à la hauteur de sa dimension socio-politique. C est le plus sûr chemin pour alerter l opinion sur l importance vitale de ce «sujet» qui irrigue 60 % de toutes les économies. La «somme» de travail de ce livre constitue un ouvrage collectif de recherche sur l entreprise patrimoniale unique en France. Vous savez sans doute qu il est aussi présenté officiellement et remis individuellement à l ensemble du corps politique (gouvernement, députés, sénateurs et organisations professionnelles). Cet «outil» de recherche constitue donc un instrument de mesure et de référence sur les problématiques qui agitent le monde de la PME, mais aussi un support d action de la politique économique. Nous espérons que le monde politique dans son ensemble, aiguillonné par la CGPME, nous entendra comme il a commencé à le faire depuis quelques années. Espérons aussi que les chercheurs seront désormais mieux soutenus pour trouver les bases de données indispensables à la connaissance et à la pertinence des théories défendues. Sur ce point, je constate un mieux dans cette édition avec des bases statistiques plus larges et mieux documentées. Enfin soulignons que ce livre «papier» est assorti pour la première fois d une version électronique qui reprendra également toutes les contributions des deux précédentes éditions, ce dans le cadre d un véritable centre de recherche virtuel des PME. Ce centre de recherche sera accessible à tous les enseignants (qui pourront échanger entre eux et communiquer les résultats de leurs travaux) et tous les étudiants. Cet accès a été mis au point grâce à la participation active de l Université de PARIS OUEST NAN- TERRE LA DÉFENSE et, en particulier, des étudiants du Mastère «Humanités et Management». À ce titre, je tiens à remercier Christophe BRECHET (Vice-Président de l Université) et Aurélie TUAL (étudiante). Les tendances J ai souhaité, en dépit de ce que me demandaient les professeurs euxmêmes, ne pas trop «brider» les contributeurs en définissant une ligne éditoriale stricte et prédéfinie au départ. Cela aurait en effet signifié que j avais la science infuse de ce qui devrait constituer la pensée unique «pmiste» du jour. 12

3 a v a n t - p r o p o s Mon parti pris entrepreneurial a donc été plutôt de susciter l envie de participer, puis de canaliser, trier, répertorier et enfin classer les différents «papiers» d auteurs. Cela m a paru être la meilleure façon de représenter la créativité de la recherche actuelle, d en montrer la très grande diversité, au travers de la multitude des spécialités et donc des regards universitaires participants. Quelles sont les tendances de fond qui apparaissent et qui permettent de dresser les thématiques révélatrices des sujets préoccupant le monde de l entreprise patrimoniale? Pour répondre à cette question je vous invite à consulter la liste ci-après des 20 mots-clés qui, selon moi, traduisent le mieux ces préoccupations. Ces mots réunis sans ordre particulier peuvent être reliés utilement, audelà de leurs auteurs et du chapitrage académique présenté plus loin, en quelques photographies fortes. Un entrepreneur qui s humanise et devient humaniste Il est rassurant de constater que l entrepreneur sort enfin de l image d Épinal dans laquelle la théorie économique classique l avait enfermé, cet homme épris de rationalité, d ambition individuelle et de goût immodéré pour l argent, celui qui, en permanence, ajusterait au mieux de son intérêt la relation entre ses ressources et ses résultats. On constate ainsi que l entrepreneur est de plus en plus souvent une femme, qui a une vision de son métier et de son utilité, des pratiques managériales et des objectifs qui peuvent être féconds et différents de ceux des hommes. On voit également qu on peut se révéler un bon entrepreneur très jeune (ce qu on savait déjà) mais aussi senior, avec des projets de vie et d entreprise là aussi différents. On redécouvre que le dirigeant a un corps et une âme qui peuvent être affectés par des maladies spécifiques à l exercice de son métier qu il convient d analyser et de soigner de manière appropriée. On se surprend à réaliser qu un patron n est pas un surhomme qui réussit tout le temps, mais qu il peut échouer, faillir et que cela même peut constituer une expérience formatrice et profitable pour le projet d après. 13

4 l e g r a n d l i v r e d e l é c o n o m i e p m e On réalise qu un propriétaire-dirigeant de PME, aussi indispensable soit-il, doit un jour s arrêter de travailler et que la façon d envisager cette sortie du monde du travail a un impact capital sur la manière de bien transmettre les savoir-faire et les emplois. On se rend compte que les patrons d aujourd hui se préoccupent de la responsabilité sociale et environnementale de leur entreprise et qu ils deviennent des adeptes d une gouvernance éclairée. Dans cette nouvelle approche la communication interne se met en place plus systématiquement. Bref, grâce notamment aux apports des sciences humaines, on approche de plus en plus finement la réalité polymorphe d un entrepreneur qui, tout en conservant et assumant son rôle de patron d entreprise, n en est pas moins homme et donc moins mono-rationnel qu on le pensait autrefois. L émergence de nouveaux modes de management spécifiques aux PME Dans ce domaine également on commence à réaliser que l univers conceptualisé et mis en pratique par les grandes entreprises ne colle pas bien au monde sensible de l entreprise patrimoniale. La définition et la planification des objectifs à court moyen ou long terme, le découpage en tâches et en projets séquencés, la traduction chiffrée en business plan, la gestion scientifique des carrières et des formations, les plans de motivation, tout cela pris dans son ensemble ne correspond pas bien au mode de fonctionnement des PME. Le cheminement d un entrepreneur est «câblé» autrement, même si les principes de base restent les mêmes (en outre gagner plus d argent qu on en dépense ). On apprend ainsi que la seule logique causale qui fait que tout effort de l entrepreneur s expliquerait par un objectif qu il s est fixé une fois pour toutes à l avance, en en mesurant les ressources nécessaires, n est pas la seule possible. La méthode du «bricolage» (au sens de Lévi-Strauss) ou celle de l «effectuation», deux logiques plus souples et adaptatives, sont souvent empruntées par le dirigeant soumis aux aléas de son environnement et de sa vie. Dans sa quête des financements nécessaires, l entrepreneur peut aussi désormais s affranchir de son banquier traditionnel pour se tourner vers les nouveaux usages de la micro-finance et des charmes du crowdfounding. Il est maintenant sensible et vigilant à la nécessité de s intéresser à l intelligence économique et à protéger son savoir-faire. 14

5 a v a n t - p r o p o s Il intègre progressivement les nouveaux outils d externalisation (tel le cloud computing) afin de libérer du temps pour se concentrer sur l essentiel, l offre produit et la relation client. En résumé notre dirigeant-propriétaire essaie de préserver sa qualité essentielle, celle du savoir agir (qui dicte et modèle sa façon de manager) tout en intégrant des savoir-faire nouveaux qui lui libèrent de l énergie pour mieux manager son personnel et son fonds de commerce. De nouveaux territoires d opportunités et de développement pour les PME Un des champs de croissance et d investissement qui apparaît majeur est celui du «territoire», autrement dit la région d ancrage de l entreprise. À travers le maillage organisé vers, depuis et autour de cette base d origine, il se passe beaucoup de choses positives pour les PME, et ce d autant plus que cette culture locale les avantage par rapport à leur concurrence. Synergies volontaires entre partenaires complémentaires, appui du sceau de la marque régionale et de ses sous-produits, soutiens dans la conquête des marchés étrangers, tout semble s organiser pour donner du souffle aux entreprises «encastrées» et les faire sortir d elles-mêmes. De façon liée, un mouvement de relocalisation sur la base d un concept générique du «made in France» semble en marche, notamment pour l industrie. Rechercher et mettre en œuvre les plus produits pour monter en gamme en s appuyant sur les savoir-faire locaux semble être la nouvelle tactique gagnante. Cette manière de se repositionner est à l évidence plus profitable à l Économie (car elle va dans le sens de l augmentation de la valeur produit, des marges et de la fidélité client) et à l emploi (ainsi préservé localement) que la politique de la concurrence par la baisse des coûts et des prix qui a détruit des millions d emplois sans sauver pour autant les entreprises. Pour s en convaincre et être optimistes, retenons que dans l industrie des biotechnologies, secteur de pointe par excellence, selon un de nos auteurs «70 % des médicaments, des dispositifs médicaux et des diagnostics innovants dans le monde sont aujourd hui développés par des petites firmes dédiées à la santé». 15

6 l e g r a n d l i v r e d e l é c o n o m i e p m e Bonne lecture Ce livre peut être lu et relu en partant de n importe quel de ses chapitres en fonction de vos centres d intérêt et de votre goût pour l aventure entrepreneuriale. Vous pouvez aussi poursuivre vos recherches en allant sur le site complet de nos trois éditions et nous communiquer ainsi vos commentaires et vos idées. Gilles LECOINTRE Directeur scientifique du projet et de l édition Professeur associé à l Université de PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE Enseignant à l ESSEC 16

7 a v a n t - p r o p o s LISTE DES 20 MOTS-CLÉS QUI DONNENT LES TENDANCES ET LE SENS DE L ÉDITION (Cette liste n est volontairement pas hiérarchisée) Les femmes entrepreneuses La santé du chef d entreprise L incertitude La gouvernance éclairée L arrêt du travail de dirigeant L échec La défaillance L intelligence économique La propriété intellectuelle Les seniors entrepreneurs Le temps partagé Le territoire La relation client Le bricolage et l effectuation La relocalisation du made in France Les nouvelles opportunités La RSE La micro-finance et le crowdfounding Les biotechnologies La communication interne 17

8

9 Sommaire Entretien avec Messieurs Roubaud et Lecointre... 5 Avant-propos de Gilles Lecointre Partie 1 Des approches pour mieux comprendre la vie et la psychologie des patrons Chapitre 1 Santé du dirigeant de PME, stress et sentiment de cohérence : premiers résultats et programme de recherche Chapitre 2 Profiles of female leadership. The results of the she business project Chapitre 3 Entrepreneur et incertitude : des profils variés

10 l e g r a n d l i v r e d e l é c o n o m i e p m e Chapitre 4 La gouvernance éclairée pour générer la plus forte intention de croissance entrepreneuriale Chapitre 5 Le comportement de l entrepreneur : démarche causale, bricolage ou effectuation? Chapitre 6 Gestion psychologique de l arrêt de la carrière chez les entrepreneurs de PME Chapitre 7 L identité professionnelle du dirigeantpropriétaire de TPE pour expliquer son positionnement stratégique Chapitre 8 Ingénieur! Chapitre 9 L échec entrepreneurial : une voie de succès futur? Partie 2 Des solutions pour développer une PME Chapitre 1 Le développement du savoir organisationnel d internationalisation : une étude d un échantillon d entreprises familiales Chapitre 2 Aider les PME à prendre leur envol en matière d Intelligence Économique : leçons des recherches sur l attitude des dirigeants face aux politiques publiques

11 s o m m a i r e Chapitre 3 Les enjeux juridiques du Cloud computing Chapitre 4 L innovation relative aux PME d un territoire : le cas de l incubateur Produit en Bretagne, France Business School Chapitre 5 Comment réussir le pilotage d un projet d innovation dans une PME/PMI? Chapitre 6 Les clés de la réussite des PME/PMI françaises pour conquérir le marché chinois Chapitre 7 Pourquoi devrais-je protéger mon innovation? Gestion stratégique de la propriété intellectuelle dans les PME Chapitre 8 Nouveau monde, nouvelles opportunités. Comment penser le redéveloppement stratégique des PME françaises face à la mondialisation Partie 3 Des outils pour mieux organiser et améliorer le processus décisionnel Chapitre 1 L importance relative des fonctions opérationnelles au sein des start-up : l art de réunir et de répartir des ressources rares

12 l e g r a n d l i v r e d e l é c o n o m i e p m e Chapitre 2 Les pratiques informelles et formelles de communication interne dans les TPE et les PME Chapitre 3 Trop petit pour faire du marketing? Chapitre 4 Responsabilité sociétale et performance en PME : une étude exploratoire en Rhône-Alpes Chapitre 5 Étude de l implémentation de nouvelles structures organisationnelles par les PME dans une optique d innovation : application du modèle du champ des forces de Lewin Chapitre 6 Chaînes Globales de Valeur et problématique de la RSE dans les PME : vers un changement de paradigme des dispositifs d audit? Chapitre 7 L approche effectuale : une nouvelle façon de penser la décision stratégique dans la PME Chapitre 8 Le Territoire, terreau de l apprentissage stratégique Chapitre 9 Vers l organisation intelligente

13 s o m m a i r e Partie 4 Des idées pour gérer les compétences internes et les relations extérieures Chapitre 1 Dynamique des compétences des Gestionnaires des Ressources Humaines en PME : le rôle des réseaux professionnels Chapitre 2 Début de carrière des cadres débutants en PME des secteurs du conseil informatique et de la construction : éléments de cadrage Chapitre 3 Le travail à temps partagé, un outil de recrutement pertinent pour le dirigeant de PME? Chapitre 4 L engagement responsable de dirigeants de petites entreprises (PE) : validation d une grille de lecture Chapitre 5 La relation entre le dirigeant et son expertcomptable en matière de gestion des informations Chapitre 6 Gestion de Relation Client et performance de la PME Chapitre 7 Les dirigeants des petites entreprises et la responsabilité sociétale enracinée

14 l e grand livre de l économie pme Chapitre 8 La diffusion d une démarche RSE par un réseau professionnel de dirigeants de PME, le Centre des Jeunes dirigeants : une approche par le capital social Partie 5 Des exemples de problématiques de financement Chapitre 1 Quelles opportunités de financement pour les entreprises familiales? Chapitre 2 Défaillance des PME françaises : identification de seuils critiques à partir de fondamentaux économiques et financiers Chapitre 3 La microfinance : rationalité des acteurs et mécanismes de coordination Chapitre 4 Du contrôle de gestion en PME innovantes : un paradoxe organisationnel? Chapitre 5 Le financement des firmes de biotechnologie santé. Un enjeu économique et financier central Chapitre 6 Le crowdfunding, une nouvelle voie de financement pour les PME Chapitre 7 «Analyse comparative du comportement financier des petites et grandes PME camerounaises»

15 s o m m a i r e Partie 6 Regards transverses sur le monde particulier des PME Chapitre 1 «Made in France» et déterminants de la relocalisation des activités productives des PME : le cas Easybike Chapitre 2 Facteurs clés de succès des PME face à la crise : illustration sur vingt-cinq cas de PME Chapitre 3 Petits commerçants face au développement durable : les résultats d une enquête Chapitre 4 Actions entrepreneuriales dans les PME : entrepreneuriat et entreprises familiales entrepreneuriales Chapitre 5 Innovation et PME en Algérie quelle perspective : étude exploratoire Chapitre 6 Quelle réindustrialisation des territoires? Le cas du bassin de Thiers Chapitre 7 L influence du capital social sur les stratégies des entreprises familiales en Tunisie : une étude exploratoire

16 l e grand livre de l économie pme Chapitre 8 L entrepreneuriat senior : un potentiel encore négligé? Caractéristiques, perception de l entrepreneuriat et motivation entrepreneuriale chez les plus de 55 ans en Suisse

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

De la rupture vers l innovation : Les nouvelles formes de Management dédiées à la Responsabilité Sociale de l Entreprise

De la rupture vers l innovation : Les nouvelles formes de Management dédiées à la Responsabilité Sociale de l Entreprise De la rupture vers l innovation : Les nouvelles formes de Management dédiées à la Responsabilité Sociale de l Entreprise Colloque parrainé par le Ministère MIPMEPI et organisé le 10-11 Octobre 2011 Grand

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

De la rupture vers l innovation : Les nouvelles formes de Management dédiées à la Responsabilité Sociale de l Entreprise

De la rupture vers l innovation : Les nouvelles formes de Management dédiées à la Responsabilité Sociale de l Entreprise De la rupture vers l innovation : Les nouvelles formes de Management dédiées à la Responsabilité Sociale de l Entreprise Colloque parrainé par le Ministère MIPMEPI et organisé le 10-11 Octobre 2011 Grand

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION 2012 MARNE-LA-VALLÉE / PARIS COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen objectifs Aujourd hui, sous l effet conjugué de la mondialisation

Plus en détail

Licence professionnelle Banque, fiscalité, vente de produits financiers, gestion de patrimoine

Licence professionnelle Banque, fiscalité, vente de produits financiers, gestion de patrimoine Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Banque, fiscalité, vente de produits financiers, gestion de patrimoine Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Version État Date de publication

Version État Date de publication Titre Propriétés Type de ressource Niveau Matière Description Proposition de progression en 1 ère année de STS management des entreprises Progression STS 1 ère année Public Professeur Description Thème

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers

PricewaterhouseCoopers PricewaterhouseCoopers Anthony LONG Mastère Spécialisé Management et Développement des Systèmes d Information 2012-2013 1 Table des matières Présentation de PwC... 2 PwC en bref... 3 Métiers et Expertises...

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche I - Un historique du modèle de la compétence II - Les enjeux de la GPEC III - Une démarche reliant stratégie/compétences/organisation

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires

Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires Mastère spécialisé Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires Rouen, France Mastère spécialisé accrédité par la conférence des grandes écoles en partenariat avec l école de management

Plus en détail

Editorial. Dès à présent, nos équipes se mobilisent pour préparer la saison 2012-2013 afin de poursuivre cette grande aventure à vos côtés.

Editorial. Dès à présent, nos équipes se mobilisent pour préparer la saison 2012-2013 afin de poursuivre cette grande aventure à vos côtés. Editorial Parcourant les villes de France depuis plus de 10 ans, le Réseau BIOTechno vous a proposé cette saison, des éditions 2012 du Forum BIOTechno sur Nice, Tours, Lyon et Paris. Plusieurs centaines

Plus en détail

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité?

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? Existe-t-il une relation entre la fragilité économique des TPE et PME françaises et le peu de temps qu elles consacrent à la construction

Plus en détail

CATALOGUE DES INITIATIVES

CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT : Partagez notre ambition CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT PARIS SACLAY Programmes pédagogiques «Les règles du jeu» (pour appréhender les outils nécessaires au

Plus en détail

Notre mission. CSR For Real est une agence de conseil sociétal.

Notre mission. CSR For Real est une agence de conseil sociétal. 1 Notre mission CSR For Real est une agence de conseil sociétal. Notre mission est de vous aider à intégrer les enjeux de responsabilité sociétale dans vos stratégies et modèles de gouvernance avec une

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

IEMA-4. Appel à participation

IEMA-4. Appel à participation Appel à participation Les tendances, méthodes et outils de mise en place des cellules de veille et d intelligence économique Sensible aux nouveaux enjeux en matière de veille, d intelligence économique

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

LE PARTENAIRE D AFFAIRES RH : CATALYSEUR DES CHANGEMENTS ORGANISATIONNELS RÉUSSIS

LE PARTENAIRE D AFFAIRES RH : CATALYSEUR DES CHANGEMENTS ORGANISATIONNELS RÉUSSIS LE PARTENAIRE D AFFAIRES RH : CATALYSEUR DES CHANGEMENTS ORGANISATIONNELS RÉUSSIS Par Jacqueline Codsi Comme le mentionne éloquemment Hervey Sériex, «Autrefois, le changement était l'exception et le statu

Plus en détail

INPED-Magazine : Monsieur Mohammed MATMATI, Professeur à Grenoble Ecole de Management (France) répond en exclusivité à nos questions

INPED-Magazine : Monsieur Mohammed MATMATI, Professeur à Grenoble Ecole de Management (France) répond en exclusivité à nos questions INPED-Magazine : Monsieur Mohammed MATMATI, Professeur à Grenoble Ecole de Management (France) répond en exclusivité à nos questions Dans le cadre des entretiens d INPED Magazine, Monsieur Mohammed MATMATI,

Plus en détail

BIEN ÊTRE AU TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

BIEN ÊTRE AU TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX BIEN ÊTRE AU TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Vous accompagner dans votre projet Contexte Pourquoi s intéresser aux Risques PsychoSociaux (RPS) et au bien être (bien vivre) au travail à

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Revue internationale P.M.E. : économie et gestion de la petite et moyenne entreprise, vol. 22, n 1, 2009, p. 197-201.

Revue internationale P.M.E. : économie et gestion de la petite et moyenne entreprise, vol. 22, n 1, 2009, p. 197-201. Compte rendu Ouvrage recensé : Reprendre une entreprise De l intention à l intégration du repreneur Bérangère Deschamps et Robert Paturel Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3e édition, 2009, 216 p. par

Plus en détail

Talents. 7 pratiques RH à la loupe. Performances. Mobilité. Evaluation. Numérique. Compétences. Réseaux sociaux. Engagement

Talents. 7 pratiques RH à la loupe. Performances. Mobilité. Evaluation. Numérique. Compétences. Réseaux sociaux. Engagement COLLECTION > PRATIQUES RH IN THE BUSINESS OF YOUR SUCCESS TM 7 pratiques RH à la loupe Indicateurs Analyses Expertises Perspectives Evaluation Business intelligence Formation Performances Masse salariale

Plus en détail

sentée e et soutenue publiquement pour le Doctorat de l Universitl

sentée e et soutenue publiquement pour le Doctorat de l Universitl Du rôle des signaux faibles sur la reconfiguration des processus de la chaîne de valeur de l organisation : l exemple d une centrale d achats de la grande distribution française Thèse présent sentée e

Plus en détail

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable Devenez remarquable Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5 Supplément Programme ne peut être remis indépendamment de la brochure IDRAC Paris Lyon Nice Montpellier Nantes TOULOUSE grenoble

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité,

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité, DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ AGHRIB Pour développer l esprit d entreprise des jeunes et améliorer leur insertion professionnelle 10 BONNES RAISONS DE DEVENIR CONSEILLER BÉNÉVOLE Entrepreneurs, cadres

Plus en détail

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France MAstère SPÉCIALISÉ Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires ROUEN, France MASTÈRE SPÉCIALISÉ ACCRÉDITÉ PAR LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES En partenariat avec l École de Management

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Sylvie Guessab Professeur à Supélec et responsable pédagogique du Mastère Spécialisé en Soutien Logistique Intégré des Systèmes Complexes

Sylvie Guessab Professeur à Supélec et responsable pédagogique du Mastère Spécialisé en Soutien Logistique Intégré des Systèmes Complexes Préface Toute personne est un jour confrontée à devoir prendre une décision, qu il s agisse de l étudiant qui réfléchit à son orientation académique, du chercheur qui doit privilégier une option scientifique

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

À Yaoundé, les 7 & 8 Novembre 2013

À Yaoundé, les 7 & 8 Novembre 2013 1 er COLLOQUE INTERNATIONAL SUR «L Entrepreneuriat, l Innovation et l Ethique des affaires» Organisé conjointement par l Ecole Supérieure de Commerce et de Gestion des entreprises de Yaoundé (SUP DE CO),

Plus en détail

UN DÉFI POUR LE FUTUR ENTREPRENEUR

UN DÉFI POUR LE FUTUR ENTREPRENEUR Réseau Agriconseils RESSOURCES HUMAINES UN DÉFI POUR LE FUTUR ENTREPRENEUR LEADER en développement organisationnel LEADER EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL Page 1 OBJECTIFS DE LA CONFÉRENCE À la fin de

Plus en détail

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Par Nicole Cournoyer Consultante et formatrice en créativité 2573 rue de Port-Royal, Sainte-Foy (Québec), G1V 1A5 Tél.: (418)

Plus en détail

étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire

étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire mémo eld / novembre 2014 2 introduction Une expérimentation basée sur la spécialisation des conseillers de Pôle

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SYSTÈMES DE MANAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Actualisez vos compétences! Contribuer au dévéloppement durable par son système de management Anticiper les évolutions des normes

Plus en détail

Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec. Formations offertes 14 en établissement

Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec. Formations offertes 14 en établissement Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec Formations offertes 14 en établissement Le Réseau conseil Interdisciplinaire du Québec Le Réseau conseil a été créé en 1994. Il se distingue des firmes habituelles

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

MUTATIONS ECONOMIQUES

MUTATIONS ECONOMIQUES MUTATIONS ECONOMIQUES Pour un nouvel élan kpmg.fr Les Mutations Economiques, plus nombreuses, plus rapides, plus complexes, nous conduisent à changer notre perception de l environnement économique et

Plus en détail

La SENIORESCENCE ACTIVE

La SENIORESCENCE ACTIVE CENTRE RESSOURCES des INITIATIVES pour le DEVELOPPEMENT de l ECONOMIE LOCALE La SENIORESCENCE ACTIVE Avec le soutien de 1 Centre d Affaires ACTIV BURO 69120 Vaulx en Velin Permanences à MEYZIEU & VENISSIEUX

Plus en détail

Chapitre 1. Pourquoi des études de management

Chapitre 1. Pourquoi des études de management Chapitre 1. Pourquoi des études de management Les formations en management ont le vent en poupe. Le nombre de candidats aux concours est de plus en plus important et la concurrence fait rage. Les raisons

Plus en détail

Qu allez-vous Entreprendre avec

Qu allez-vous Entreprendre avec Educating Entrepreneurs for the World Qu allez-vous Entreprendre avec EMLYON en 2012 B + C de plein droit + A par cumul soit 100% du barème au 29 Février 2012 Taxe d Apprentissage 2012 Programme Grande

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 ESSEC BUSINESS SCHOOL Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 L ESSEC, c est 2 3 4 L ESSEC, c est Une culture de l innovation Un dispositif complet de soutien à l entreprenariat L apprentissage

Plus en détail

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse LISTE DES THESES ENREGISTREES AU CEDOC Formation Doctorale : Sciences de gestion Sujet de thèse L analyse technique en tant qu outil d anticipation des crises boursières : Entre réalité et surréalisme

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé - Action nationale Emploi / formation n 2.2 : Apport

Plus en détail

renforcer votre jeune entreprise

renforcer votre jeune entreprise Parrainés Profitez de l expérience de chefs d entreprises aguerris pour renforcer votre jeune entreprise Pierre Grimaldi PARRAINÉ - Apéro Fiesta www.lyon-ville-entrepreneuriat.org par Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Introduction générale...15 Chapitre 1 Problématique de la gestion de la communication interne entre les fonctions-clé de l entreprise...

Introduction générale...15 Chapitre 1 Problématique de la gestion de la communication interne entre les fonctions-clé de l entreprise... Sommaire Introduction générale...15 Chapitre 1 Problématique de la gestion de la communication interne entre les fonctions-clé de l entreprise...21 Objectifs du chapitre 1...23 Les enjeux des acteurs du

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Communiquer en interne, c est accompagner le changement

Communiquer en interne, c est accompagner le changement 1 CHAPITRE PREMIER Communiquer en interne, c est accompagner le changement Il fut un temps où il suffisait de réunir les ouvriers dans l atelier. L ingénieur ou le patron disait ce qu il avait à dire,

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Qui suis-je? ATTENTION! Référence :Profession entrepreneur : Gasse et d Amours. Avoir un potentiel d entrepreneur c est une chose,

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL Mastère Spécialisé MANAGEMENT et COMPÉTENCES INTERNATIONALES www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

CATALOGUE DES PROGRAMMES

CATALOGUE DES PROGRAMMES Année Académique 2013-2014 CATALOGUE DES PROGRAMMES PROGRAMME MASTER PROFESSIONNEL *. SOMMAIRE M A S T E R I M A R K E T I N G E T S T R A T E G I E... 3 M A S T E R I I M A R K E T I N G E T S T R A T

Plus en détail

Spécialiste des ressources humaines opérationnel

Spécialiste des ressources humaines opérationnel Spécialiste des ressources humaines opérationnel Coparlead est un cabinet spécialisé dans le management opérationnel en RH à disposition des entreprises pour imaginer, mettre en œuvre et agir, au quotidien

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social

Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social Enquête exclusive ESSEC/CSA Janvier 2010 Tous droits réservés Essec. Toute reprise doit être accompagnée de la mention : "Les jeunes internautes et l

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Développez vos connaissances Développez votre Entreprise Développez votre rentabilité Développez votre réseau Boostez votre rentabilité!

Plus en détail

L'EXPERIENCE CAILLEAU PNEUS - PROFIL + Une démarche compétence qui s intègre dans la stratégie de l entreprise

L'EXPERIENCE CAILLEAU PNEUS - PROFIL + Une démarche compétence qui s intègre dans la stratégie de l entreprise L'EXPERIENCE CAILLEAU PNEUS - PROFIL + Une démarche compétence qui s intègre dans la stratégie de l entreprise ))))))) CAILLEAU PNEUS PROFIL + ))))))) Secteur : Equipements automobiles Activité : Pièces

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Le développement managériale

Le développement managériale Le développement managériale Comment et pourquoi le manager est au centre du processus Le concept managériale: «Business & People Partner partner: Business partner : participer à l efficacité et à la qualité

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

Sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande Président de la République. www.forum-fic.com. Gendarmerie nationale

Sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande Président de la République. www.forum-fic.com. Gendarmerie nationale Sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande Président de la République www.forum-fic.com Un événement co-financé par Un événement organisé par Gendarmerie nationale Le FIC en bref Le FIC en quelques

Plus en détail

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable.

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable. !!!!!!!!!!!! Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable Première session Une formation certifiante des cadres et dirigeants sur

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

MÉMOIRE. Présenté à. L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ)

MÉMOIRE. Présenté à. L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ) MÉMOIRE Présenté à L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ) Dans le cadre de la consultation publique auprès des acteurs du système d innovation québécois

Plus en détail

Formation 2015 CYCLE MANAGEMENT DES ÉQUIPES

Formation 2015 CYCLE MANAGEMENT DES ÉQUIPES Formation 2015 CYCLE MANAGEMENT DES ÉQUIPES Cycle management des équipes Une offre totalement repensée : pour répondre aux nouveaux besoins des personnels en charge du management et de l encadrement pour

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

Quels managers pour demain?

Quels managers pour demain? Quels managers pour demain? REFLEXIONS DE L OBSERVATOIRE SOCIAL INTERNATIONAL Trois évolutions concomitantes Transformant les missions des managers : 1. L irruption de la société civile dans l entreprise

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Ingénierie de Formation : des besoins aux compétences Claude Vasamillet 17 juin 2014 Projet EBESM 2 1. THEMES TRAITES

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

AGENCE CONSEIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!

AGENCE CONSEIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!! AGENCE CONSEIL Sandra Bazet Simoni Caudron Cursus & achievements Diplôme universitaire en Sciences Sociales spécialisation marketing PGC DUT Techniques de commercialisation Textiles Well sa - Groupe Danone

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Notation exaegis. Sécurisez vos clients et développez votre. La confiance pour le financement et l investissement du numérique

Notation exaegis. Sécurisez vos clients et développez votre. La confiance pour le financement et l investissement du numérique Notation exaegis & Label STARTruxt Sécurisez vos clients et développez votre business La confiance pour le financement et l investissement du numérique exaegis Accélérateur de confiance pour le financement

Plus en détail

ECOSTRATEGIE. Conjuguez votre entreprise aux temps du futur

ECOSTRATEGIE. Conjuguez votre entreprise aux temps du futur ECOSTRATEGIE Conjuguez votre entreprise aux temps du futur Assurez l avenir de votre entreprise : faites évoluer votre cœur d activités par une stratégie durable et responsable, une Ecostratégie Agence

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

LES FORMATIONS. Sécurité Économique. Département. Déceler, Étudier, Former

LES FORMATIONS. Sécurité Économique. Département. Déceler, Étudier, Former Déceler, Étudier, Former LES FORMATIONS Département Sécurité Économique Le Département Sécurité Économique de l INHESJ dispense des formations de haut niveau sur les thèmes liés à la protection (sécurité/sûreté)

Plus en détail

Martine VIGUIER «L entrepreneuriat féminin: regard sur les spécificités de genre»

Martine VIGUIER «L entrepreneuriat féminin: regard sur les spécificités de genre» - TITRE DE LA PRÉSENTATION - 00/00/2014 Entreprendre au Féminin Clôture session 2014 Jeudi 26 février 2015 18h30-20h30 L événement se déroulera au CNIT de la Défense Pour toute inscription, merci de contacter

Plus en détail