Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?"

Transcription

1 Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Séance 1 Les séismes en bordure continentale témoignent de mouvements profonds des plaques Séance 2 Le volcanisme médio-océanique témoigne de la formation et de l écartement des plaques au niveau des dorsales 46 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

2 séance 1 Séquence 4 Séance 1 Les séismes en bordure continentale témoignent de mouvements profonds des plaques je m interroge «Tu as entendu les informations, hier? Il y a eu un séisme au Japon, le foyer était à 300 km de profondeur. Tu es sûr? Pourtant, on a vu qu à cette profondeur, les roches ne sont pas cassantes. Mais il faut pourtant qu elles le soient, pour être à l origine d un séisme» Tu vois qu il y a là une incohérence. Notre problématique sera : Comment expliquer la présence de séismes profonds dans une zone où les roches ne devraient pas casser et donc être à l origine de séismes? Exercice 1 : [Ra Formuler une hypothèse explicative] S il y a des séismes, c est que dans cette zone, il y a des roches cassantes. Pour vérifier l existence de ces roches, tu vas étudier une zone présentant des séismes dont les foyers sont profonds. à l aide des informations apportées par ces documents et de tes connaissances sur la structure du globe, indique pourquoi l hypothèse de l enfoncement de la lithosphère, constituée de roches cassantes, à l intérieur de la Terre a été proposée. [Utiliser des informations de cartes et schémas] d aide?» à la fin de la séquence. Tectoglob Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 47

3 Séquence 4 séance 1 Exercice 2 : [Ra Tester une hypothèse] Pour que l hypothèse de l enfoncement de la lithosphère soit possible, il faudrait que l on puisse prouver que les deux plaques, limitées par cette zone sismique et volcanique, se rapprochent. Les scientifiques peuvent repérer des mouvements de plaques à l aide de données GPS ; ces données sont représentées sur la carte ci-dessous. Tectoglob à l aide des informations de cette carte, indique si l hypothèse selon laquelle les séismes à foyers profonds seraient dus à un enfoncement de la lithosphère sous une autre (enfoncement lié à un rapprochement des plaques) est recevable. [S informer à l aide d une carte] d aide?» à la fin de la séquence. 48 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

4 séance 1 Séquence 4 Exercice 3 : [C Réaliser un schéma fonctionnel] À l aide des informations des exercices précédents, de tes connaissances et de la légende, complète ce schéma, afin de communiquer scientifiquement les informations découvertes. [Utiliser des connaissances pour compléter un schéma] d aide» à la fin de la séquence. niveau de la mer j e retiens Les plaques lithosphériques se rapprochent et s enfouissent au niveau des fosses océaniques. La présence de foyers de séismes à des profondeurs correspondant à l asthénosphère est la preuve de cet enfoncement. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 49

5 Séquence 4 séance 1 Pour aller plus loin Exercice 4 : [C Réaliser un schéma fonctionnel] Les documents suivants montrent, d une part, le tracé d une coupe effectuée au niveau de l Amérique du Sud, d autre part la répartition de la profondeur des séismes selon cette coupe. Tectoglob La répartition en profondeur des séismes sud-américains étudiée avec le logiciel Tectoglob Tectoglob 50 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

6 séance 1 Séquence 4 Représente, sous la forme d un schéma légendé, les mouvements des plaques lithosphériques au niveau de l Amérique du Sud. [Communiquer par un schéma] d aide?» à la fin de la séquence. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 51

7 Séquence 4 séance 2 Séance 2 Le volcanisme médio-océanique témoigne de la formation et de l écartement des plaques au niveau des dorsales je m interroge Tu viens de voir que les plaques lithosphériques se rapprochent au niveau des fosses océaniques, mais ce constat pose le problème suivant : Comment expliquer que la lithosphère océanique ne se soit pas détruite en totalité, alors qu elle s enfonce et disparaît dans l asthénosphère au niveau des fosses océaniques? Exercice 5 : [Ra Tester une hypothèse] Il peut sembler logique de proposer que cette lithosphère océanique qui se détruit a été fabriquée quelque part. Tu vas chercher des indices de cette fabrication dans ce document. Tectoglob 52 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

8 séance 2 Séquence 4 à l aide des informations de cette carte, justifie l existence de cette fabrication de la lithosphère océanique au niveau de la dorsale océanique. [Justifier] d aide?» à la fin de la séquence. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 53

9 Séquence 4 séance 2 Exercice 6 : [Ra Tester une hypothèse] Si l hypothèse de la fabrication de la lithosphère océanique au niveau des dorsales est vraie, on devrait constater que les continents ont été attachés à une certaine époque. D après à l aide des informations apportées par ce document relatif à la zone atlantique, montre que l hypothèse de la fabrication de la lithosphère océanique est recevable, au regard des données sur la faune et la flore fossiles. [Utiliser des informations pour justifier] d aide?» à la fin de la séquence. 54 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

10 séance 2 Séquence 4 Exercice 7 : [C Réaliser un schéma fonctionnel] À l aide des informations des exercices précédents, de tes connaissances et de la légende, complète ce schéma. [Utiliser des connaissances pour compléter un schéma] niveau de la mer Tello d aide?» à la fin de la séquence. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 55

11 Séquence 4 séance 2 Exercice 8 : [Rechercher, extraire et organiser l information utile] Tu viens de voir que les continents s écartent au niveau des dorsales, mais ce phénomène est-il rapide, ou au contraire très lent? L exercice suivant va te permettre de répondre à cette question. Lors d une expédition océanographique, on a effectué des forages dans les fonds océaniques à différentes distances de la dorsale. Les âges des échantillons prélevés sont reportés dans le graphique ci-dessous. âge en millions d années distance par rapport à la dorsale (en km) Âge du plancher océanique en fonction de la distance dorsale à l aide des informations de ce graphique, complète le tableau ci-dessous : âge de formation du plancher (en années) Distance par rapport à la dorsale (en km) Forage F1 Forage F2 Calcule la vitesse de déplacement en appliquant la formule suivante : Vitesse = distance de F2 distance de F1 Âge de l échantillon de F2 Âge de l échantillon de F1 Tu vas obtenir une vitesse en km/an, que tu peux convertir en cm par an (1 km = cm). [Utiliser des outils mathématiques] 56 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

12 séance 2 Séquence 4 d aide?» à la fin de la séquence. j e retiens À raison de quelques centimètres par an, les plaques lithosphériques s écartent et se forment dans l axe des dorsales. L âge des roches de part et d autres de la dorsale (de plus en plus âgées en s en éloignant) et la présence de mêmes fossiles de part et d autre d un même océan sont la preuve de cet écartement. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 57

13 Séquence 4 ANNEXE «Besoin d aide?» Séance 1 Exercice 1 : [Ra Formuler une hypothèse explicative] repérer la profondeur des foyers des séismes, au large du Japon, en identifiant dans quelle direction ils sont les plus profonds, repérer que ces foyers de séismes peuvent représenter les limites d une lithosphère, en rappelant que seule la lithosphère rigide peut être le lieu de séismes, rédiger une phrase du type : «L hypothèse de l enfoncement d une lithosphère cassante a été proposée car...», suivi de tes arguments. Exercice 2 : [Ra Tester une hypothèse] comprendre la signification des symboles de la carte, grâce à la légende, déterminer la zone à observer en repérant le Japon, interpréter les informations de la carte, grâce à la légende, en repérant le sens de déplacement des points situés à l ouest du Japon, et ceux situés au niveau de l océan Pacifique, confronter ces informations à l hypothèse proposée, afin de montrer qu il y a des déplacements qui peuvent expliquer l enfoncement de la lithosphère. Exercice 3 : [C Réaliser un schéma fonctionnel] déterminer la nature des éléments du schéma à l aide de tes connaissances, les associer à la légende pour compléter le schéma, déterminer les sens de déplacement à représenter en t aidant des exemples de l exercice 2, utiliser les symboles de la légende pour les représenter. Exercice 4 : [C Réaliser un schéma fonctionnel] déterminer les éléments présents sur cette copie d écran, déterminer la légende à utiliser (tu peux utiliser celle des précédents schémas), représenter les éléments présents à l aide de ta légende. 58 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e

14 Séquence 4 Séance 2 Exercice 5 : [Ra Tester une hypothèse] comprendre les informations de la carte à l aide de la légende, comparer l âge des fonds océaniques à leur position (en bordure et au centre de l océan), rédiger une phrase de justification du type «La lithosphère océanique se fabrique dans la zone médiane de l océan Atlantique car...», suivi de tes arguments. Exercice 6 : [Ra Tester une hypothèse] localiser les fossiles sur la carte grâce à la légende, vérifier si la répartition des fossiles, en Afrique et en Amérique du sud, confirme une liaison entre ces deux continents dans le passé, conclure sur la recevabilité de l hypothèse de la fabrication de la lithosphère océanique. Exercice 7 : [C Réaliser un schéma fonctionnel] déterminer la nature des éléments du schéma à l aide de tes connaissances, les associer à la légende pour compléter le schéma, déterminer les sens de déplacement à représenter, utiliser les symboles de la légende pour les représenter. Exercice 8 : [Rechercher, extraire et organiser l information utile] saisir les informations demandées sur le graphique et compléter le tableau, calculer la vitesse en utilisant la formule, convertir les kilomètres en centimètres en utilisant : 1 km = cm. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 4e 59

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Séquence 5 Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Sommaire 1. Le recyclage de la lithosphère océanique 2. Le premier modèle de la tectonique des plaques

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

Séquence 6. Mais ces espèces pour autant ne sont pas identiques et parfois d ailleurs ne se ressemblent pas vraiment.

Séquence 6. Mais ces espèces pour autant ne sont pas identiques et parfois d ailleurs ne se ressemblent pas vraiment. Sommaire Séquence 6 Nous avons vu dans les séances précédentes qu au cours des temps géologiques des espèces différentes se sont succédé, leur apparition et leur disparition étant le résultat de modifications

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Géodynamique 2014 Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Pré-requis: Bases en cinématique des plaques, géophysique, géologie sédimentaire,

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

Activité 45 : La responsabilité de l Homme sur son environnement géologique

Activité 45 : La responsabilité de l Homme sur son environnement géologique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Géologie externe, évolution des paysages (16 heures) Notions. contenus Compétences Exemples d activités L procure à l Homme des ressources. [Thèmes : Environnement,

Plus en détail

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 Sommaire La pression des gaz Séance 1 Comprimer de l air Séance 2 Mesurer la pression d un gaz Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 24 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole Laboratoire de Sciences de la Vie et de la Terre Mise à l épreuve de l idée d une dérive des continents Première S Au début du XXe siècle, les premières idées évoquant une mobilité horizontale des continents

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 t Séance 1 L oscilloscope, un appareil pour visualiser des tensions électriques. Faisons connaissance avec l oscilloscope. Reconnaître la tension électrique d une pile et d un

Plus en détail

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités Google Earth est un logiciel, permettant une visualisation de la Terre (et d autres astres!) avec un assemblage de photographies aériennes

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon départ.......................................................................................

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT?

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 6 e : mise en œuvre des notions de périmètre et d aire 5 e : réactivation des notions précédentes. MODALITES

Plus en détail

Représentations et transformations géométriques. Version évaluation formative. Livraison de cellulaire. Cahier de l adulte. Commission scolaire

Représentations et transformations géométriques. Version évaluation formative. Livraison de cellulaire. Cahier de l adulte. Commission scolaire Représentations et transformations géométriques 2102 Version évaluation formative Livraison de cellulaire Cahier de l adulte Nom de l élève Numéro de fiche Nom de l'enseignant Date de naissance Centre

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Exploitation de bases de données scientifiques en ligne : utilisation des données des forages océaniques profonds (DSDP, ODP, IODP)

Exploitation de bases de données scientifiques en ligne : utilisation des données des forages océaniques profonds (DSDP, ODP, IODP) Exploitation de bases de données scientifiques en ligne : utilisation des données des forages océaniques profonds (DSDP, ODP, IODP) Les premières campagnes de forages océaniques profonds (1968) avaient

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Tension continue et tension alternative périodique

Tension continue et tension alternative périodique Sommaire de la séquence 9 Tension continue et tension alternative périodique t Séance 1 Différentes tensions électriques et variations d une tension électrique Les générateurs électriques fournissent-ils

Plus en détail

Ma représentation du problème

Ma représentation du problème Niveaux : 6 e et 8 e année, secondaire 3 Ma représentation du problème (Collecte de données) Matières scolaires : sciences de la nature, français, mathématiques Objectifs de l ERE : les connaissances,

Plus en détail

Séquence 4. De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie

Séquence 4. De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie Séquence 4 De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie Sommaire 1. Dérive des continents : la naissance de l idée 2. L interprétation actuelle des différences d

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010. Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE

BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010. Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010 Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE 1 1 CONTEXTE Horaires: 1 ère ES et L : 1h30 //1 ère S : 3h Permettre les réorientations

Plus en détail

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU classe :3ème durée : 1h 30 la situation-problème. Mickaël vient d apprendre que son cousin de 28 ans, avec qui, il s entend si bien, a un caryotype

Plus en détail

Le magmatisme à la Réunion

Le magmatisme à la Réunion GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la

Plus en détail

continents et leur dynamique

continents et leur dynamique 100 104 114 125 133 101 2 Les continents et leur dynamique Les objectifs généraux de cette partie En classe de Première S, l attention s est portée principalement sur le domaine océanique. En classe de

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Niveau B1

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Niveau B1 Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Session de : MAI 2012 Niveau

Plus en détail

Le tsunami de Sumatra

Le tsunami de Sumatra Direction de la communication Service Information-médias Le tsunami de Sumatra CEA 31-33, rue de la Fédération 75752 Paris cedex 15 - Tél. 01 40 56 10 00 Sommaire - Séismes et tsunamis - Qu a-t-on appris

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

GÉODÉSIE, COORDONNÉES ET GPS

GÉODÉSIE, COORDONNÉES ET GPS GÉODÉSIE, COORDONNÉES ET GPS LES PROJECTIONS La représentation du globe terrestre sur un plan en deux dimensions exige une opération nommée projection. Une projection s appuie sur un géoïde, qui est une

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

Test de réalisation Mathématiques au quotidien 12 e année. Cahier de l élève

Test de réalisation Mathématiques au quotidien 12 e année. Cahier de l élève Test de réalisation Mathématiques au quotidien 12 e année Cahier de l élève Juin 2014 Données de catalogage avant publication Éducation et Enseignement supérieur Manitoba Test de réalisation, Mathématiques

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Juin 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Janvier 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

L énergie dans notre quotidien

L énergie dans notre quotidien 4 5 6 7 8 L énergie dans notre quotidien QUE SAIS-TU SUR L ÉNERGIE? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A. 1. Nous utilisons de plus

Plus en détail

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 2 1.1. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Thème 1-B - Le domaine continental et sa dynamique Table des matières Quelques éléments de réflexion.. Activités envisageables.. Thème 1-B-1

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Enquête

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Enquête Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année Enquête Janvier 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques appliquées, 12 e année

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

INVENTAIRE NATIONAL des matières et déchets radioactifs. Les déchets immergés. Dossier

INVENTAIRE NATIONAL des matières et déchets radioactifs. Les déchets immergés. Dossier Les déchets immergés 06 Suite aux travaux du Grenelle de la Mer qui s est tenu en 2009, l engagement a été pris de mettre en place une meilleure surveillance et un contrôle plus efficace du milieu marin.

Plus en détail

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis Séquence 3 Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectifs L étude du flux thermique d origine interne permettra de comprendre le fonctionnement de la planète

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Comité Français des Olympiades des Métiers WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Nous avons découvert dans la séquence 7 que les micro-organismes sont présents partout dans notre environnement et qu à la faveur d une lésion, ils sont capables de franchir nos

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

La lumière. Sommaire de la séquence 10. t Séance 4. Des lumières blanches. Des lumières colorées. Les vitesses de la lumière

La lumière. Sommaire de la séquence 10. t Séance 4. Des lumières blanches. Des lumières colorées. Les vitesses de la lumière Sommaire de la séquence 10 La lumière t Séance 1 Des lumières blanches t Séance 2 Des lumières colorées t Séance 3 Les vitesses de la lumière t Séance 4 Je fais le point sur la séquence 10 Ce cours est

Plus en détail

LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE.

LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE. LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE. 3 - La partie externe de la Terre est formée de plaques mobiles 4 - Les mouvements des

Plus en détail

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les finales AN-ANG, EN-ENG, IN-ING et ONG. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. AN-ANG,

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S OBLIGATOIRE + SPÉCIALITÉ 1/9 Corrigé partie I - 8 points : étude d un caryotype Outil de détermination de note pour une question

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer.

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Sommaire 1. Se loguer 2. Ta place de travail (Tableau de bord) 3. Créer ton article 3.1«Ajouter» un article 3.2 Ta feuille de papier

Plus en détail

Présentation des prévisions météorologiques du monde découpé en sept grandes régions.

Présentation des prévisions météorologiques du monde découpé en sept grandes régions. Thèmes Découverte et cultures du monde, environnement, météo Concept Présentation des prévisions météorologiques du monde découpé en sept grandes régions. Contenu Durée totale : 2 mn 15 s. est présentée

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

Elaboration d une séquence d apprentissage

Elaboration d une séquence d apprentissage Elaboration d une séquence d apprentissage La séquence propose de présenter le passage du retour à l unité lors de résolution de problèmes de proportionnalité puis, à partir de cette situation, de retrouver

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

Risques naturels et environnement industriel (DRA-013)

Risques naturels et environnement industriel (DRA-013) Risques naturels et environnement industriel (DRA-013) Rapport intermédiaire Opération a : synthèse sur les risques dus aux séismes, inondations, mouvements de terrain et tempêtes définitions et mécanismes

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT Au Sénégal, Cairn opère à travers Capricorn Senegal Limited qui est une filiale

Plus en détail

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ).

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ). Fiche 1 Exercice 1 : Dans un élevage de punaises, on trouve des individus de formes différentes (des œufs, des jeunes et des adultes) que l on a représentés ici dans le désordre. Numérote de 1 à 4 les

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées (40S) 12 e année. Enquête

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées (40S) 12 e année. Enquête Test basé sur les normes Mathématiques appliquées (40S) 12 e année Enquête Janvier 2007 Données de catalogage avant publication Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba 510.76 Test basé sur les normes

Plus en détail

Le présent, le passé, mon histoire

Le présent, le passé, mon histoire Représentation (début du XX e siècle) de la vie qui passe depuis l enfant jusqu au vieillard. RMN/Frank Raux Le présent, le passé, mon histoire séance 1 Je sais repérer ce qui est passé. séance 2 Je sais

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Le trésor du pirate (4 e )

Le trésor du pirate (4 e ) Le trésor du pirate (4 e ) Cyril MICHAU Collège R. Descartes, 93 Le-Blanc-Mesnil. Niveau Concerné Quatrième. Modalité Il est possible de réaliser ce travail en salle informatique par binôme, ou bien en

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 Séance 1................................................................................................... 305 Je calcule la longueur d un cercle.......................................................................

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre?

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre? Les Satellites Introduction En astronomie, un satellite est décrit comme un corps céleste qui gravite autour d'une planète; ainsi la Lune est le satellite naturel de la Terre. En astronautique, il s'agit

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail