N 22 / JUIN 2009 JEUNES AVOCATS : VIVRE UNE EXPÉRIENCE À L INTERNATIONAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 22 / JUIN 2009 JEUNES AVOCATS : VIVRE UNE EXPÉRIENCE À L INTERNATIONAL"

Transcription

1 N 22 / JUIN 2009 JEUNES AVOCATS : VIVRE UNE EXPÉRIENCE À L INTERNATIONAL

2 N 22 / JUIN 2009 JEUNES AVOCATS : VIVRE UNE EXPÉRIENCE À L INTERNATIONAL DIRECTEUR DE LA PUBLICATION CHRISTIAN CHARRIÈRE-BOURNAZEL, BÂTONNIER DE L ORDRE DES AVOCATS DE PARIS COMITÉ DE RÉDACTION ANNE SOULÉLIAC, ÉLISE TILLET-DAGOUSSET, EN COLLABORATION AVEC MARJANE GHAEM MAQUETTE LARA BALJAK PHOTO DE COUVERTURE PERRUSH_FOTOLIA.COM Sommaire n 22 / JUIN ÉDITORIAL Christian Charrière-Bournazel, Bâtonnier de l Ordre des avocats de Paris 3 FAIRE UN STAGE À L ÉTRANGER Vietnam Clarisse Brély De Paris à New Delhi : deux pays, une profession Delphine Gieux Argentine Constance Ambroselli 9 ÉTUDIER À L ÉTRANGER Une année d études à l étranger, une chance et une expérience uniques Kami Haeri Étudier et s installer au Royaume Uni Sébastien Oddos Droit maritime à Singapour Pierre-Paul Saulou Droit de l environnement en Californie Gaëlle Cognet 16 L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JEUNES AVOCATS Interview / Christophe Raudonat 18 L INDISPENSABLE EXPÉRIENCE INTERNATIONALE Geoffroy Canivet, Australie Alexis Hojabr Ghelichi, Royaume-Uni 21 PRÊT ÉLÈVES AVOCATS Partez... et nous serons votre camp de base! Nathalie Van Elslande Mattéoli 25 ACTUALITÉS Abolition de la peine de mort au Nouveau Mexique. La crise économique : un argument de poids en faveur de l abolition! Yves Repiquet, ancien bâtonnier de l Ordre des avocats de Paris Haïti : un système pénal alarmant, un barreau qui a besoin de nous Vincent Nioré «La Francophonie, c est cet humanisme intégral, qui se tisse autour de la terre» Olivier Saumon Décision historique : Alberto Fujimori condamné pour violation des droits humains Patricia Cuba-Sichler 27 OFFRES DE FORMATION PAR AVOCATS SANS FRONTIÈRES- FRANCE

3 Éditorial VOYAGEZ POUR ÊTRE ENCORE MEILLEURS! THOMAS APPERT CHRISTIAN CHARRIÈRE-BOURNAZEL BÂTONNIER DE L ORDRE DES AVOCATS DE PARIS Vous êtes tous et toutes excellents puisque vous aimez le droit et que vous voulez devenir avocats. Le barreau a besoin de vous : la jeunesse est le sel de la terre. Soyez encore meilleurs dans votre intérêt personnel et pour celui de vos futurs clients. Complétez votre formation grâce à quelques mois d études à l étranger, en Amérique du nord ou du sud, en Europe, en Australie ou encore en Asie. Bougez! L expérience acquise dans un autre univers culturel et dans une autre langue vous donnera des chances supplémentaires de réussir. J ai mis au point, avec BNP Paribas, banque institutionnelle de la Carpa de Paris, des prêts à votre usage et dans des conditions exceptionnelles : 1) Vous n aurez pas à fournir de caution. On ne vous demandera aucune garantie de ressources. La banque vérifiera seulement que vous n êtes ni surendetté ni en interdiction bancaire ; 2) La somme prêtée peut aller jusqu à euros ; 3) Le taux d intérêts est de 2,73% à quoi s ajoute l assurance vie, tout à fait dérisoire à votre âge ; 4) Vous bénéficierez de deux ans de différé pendant lesquels vous n aurez rien à rembourser, pas même les intérêts ; 5) Après ces deux ans, vous disposerez d un délai de cinq ans pour rembourser ; 6) L Ordre de Paris mettra à contribution, dans les pays concernés, les cabinets d avocats qui ont des filiales en France pour que vous y soyez accueilli en stage afin de compléter votre formation ; 7) Pour éviter les accidents, c est le service de l Ordre dédié à ces prêts qui gérera les paiements dont vous aurez besoin au fil des mois, d un commun accord avec vous. Ne négligez pas cette opportunité. Vous acquerrez un meilleur niveau de langue dans le pays où vous irez, un diplôme de plus vous permettant de devenir membre d un barreau étranger tout en étant avocat au barreau de Paris, et un apprentissage de l international qui vous rendra plus compétitif en France et parfaitement préparé à vous installer dans l antenne d un cabinet situé ailleurs qu en France. N allez surtout pas vous imaginer que parce que vous serez devenu avocat au barreau de New York, sollicitor à Londres ou rechtsanwalt en Allemagne, vous cesserez d être un avocat français. Vous pourrez tout aussi bien vous consacrer en France, si c est votre préférence, à toutes les branches du droit, y compris aux missions généreuses que nous assumons bénévolement au service des plus démunis. N oubliez cependant pas que l on pratique beaucoup mieux l altruisme en étant adossé à un minimum de confort. Le sens du partage est essentiel. Encore faut-il avoir quelque chose à partager. Vous vivrez d autant mieux pour vous-même et pour les autres que vous aurez développé vos ressources intellectuelles et que vous ne serez plus prisonnier de nos frontières culturelles. Donc, bougez! 3

4 Témoignages : un stage à l étranger VIETNAM CLARISSE BRÉLY, AVOCAT AU BARREAU DE PARIS Pourquoi avez-vous choisi de partir au Vietnam et comment avez vous pu mettre en oeuvre ce projet? J étais très intéressée par une expérience professionnelle à l étranger, plus particulièrement en Asie compte tenu de mes études et de mes voyages dans cette région. En effet, ma thèse de doctorat en droit portait sur les aspects juridiques de la régionalisation en Asie du Sud-est et j ai également étudié le Chinois à l Institut national des langues et civilisations orientales. Je suis partie au Vietnam grâce au barreau de Paris qui m a permis, après ma prestation de serment, d effectuer un stage de trois mois à la Maison francovietnamienne du droit à Hanoï, organisme de coopération dont l une des missions est de promouvoir le droit français au Vietnam. À l issue de ce stage, plusieurs cabinets parisiens m ont proposé de diriger leur succursale au Vietnam, ce que j ai fait pour l un d entre eux pendant trois ans! Pouvez vous nous faire partager votre expérience sur place? Une expérience passionnante tant sur le plan personnel (découverte d une autre culture et d une population très attachante) que professionnel. Seule expatriée de la succursale, je disposais d une totale autonomie pour exercer mes activités qui étaient très diversifiées. Avec l aide d une équipe de juristes vietnamiens anglophones et francophones, j assistais nos clients dans leurs projets au Vietnam. Les problèmes posés étaient d une grande variété et faisaient référence à plusieurs domaines du droit : droit des sociétés, propriété intellectuelle, droit social etc. Le Vietnam n étant alors pas encore membre de l OMC, son économie demeurait fortement étatisée, impliquant des négociations régulières avec les autorités vietnamiennes. Je donnais également des cours de droit commercial à la Maison du droit et participais à l organisation de nombreuses conférences faisant intervenir des avocats, magistrats et professeurs de droit français. Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer? Elles sont identiques à celles généralement rencontrées par tout expatrié qui travaille dans un pays très éloigné du sien, géographiquement, politiquement et culturellement. Dans un pays d économie administrée qui s ouvre à l économie de marché, il faut faire preuve sur place de beaucoup de pragmatisme et de créativité, qualités indispensables pour dissiper les malentendus, incompréhensions réciproques et trouver les meilleures solutions aux problèmes, l expérience acquise en France n étant généralement pas transposable. J ai souvent ressenti un certain isolement, car l éloignement et le décalage horaire ne facilitent pas toujours les échanges avec les confrères restés à Paris qui eux-mêmes ont d autres priorités. Cela vous oblige très souvent à décider seule. 4

5 À votre retour et aujourd hui dans votre pratique, comment avez vous pu valoriser cette expérience? A mon retour j ai continué à travailler pour des clients français et étrangers, sur des dossiers «internationaux» où la maitrise de l anglais était indispensable. Je suis également rentrée avec une plus grande ouverture d esprit, davantage de maturité et d indépendance, qui me sont très utiles dans ma pratique quotidienne. Aujourd hui, la majorité de mes clients sont étrangers ou ont une activité à l étranger et notamment au Vietnam où mon cabinet est Matton Images - Vietnam, Sappa, rue commerçante DE PARIS À NEW DELHI : DEUX PAYS, UNE PROFESSION DELPHINE GIEUX, AVOCAT AU BARREAU DE PARIS Pourquoi vous êtes vous orientée vers une expérience internationale en Inde et comment avec vous pu réaliser ce projet? Dans ma «vie d avant» la prestation de serment, j ai accompagné ou suivi, selon le point de vue, diverses entreprises françaises, du grand groupe coté à la PME familiale discrète mais prospère et ambitieuse, voire moins prospère mais tout aussi consciente que les nécessités du futur impliquaient de repousser les frontières géographiques de l entreprise. Pour ces décideurs, le besoin de conseil est énorme, quelles que soient les destinations envisagées. Son absence ou un accompagnement inadapté peuvent même constituer un frein à l expansion. Il est important de comprendre et de rationaliser les risques pour entreprendre en connaissance de cause. La position d un avocat qui a la confiance du chef d entreprise est évidemment clef dans ces circonstances. Ma première expérience d avocat auprès de Maître Jean Thieffry, dont le cabinet est présent à New-York et Shanghaï, me confirmait tous les jours que la position des avocats français se devait d être aussi sur place, auprès des entreprises françaises. 5

6 Témoignages : un stage à l étranger C est forte de ce constat que j ai eu la chance de profiter en 2004 d une formule d échange avec un cabinet d affaires indien promue par le barreau de Paris. L Inde commençait tout juste à susciter l intérêt des entreprises françaises autres que les grands groupes, évidemment déjà présents, et le succès de notre département dédié à l Inde, créé en 2005, confirme le diagnostic ci-dessus. Comment décririez vous votre première expérience sur place et son influence sur votre pratique actuelle? Les six mois passés en immersion complète dans un cabinet d affaires indien, conseil de quelques entreprises françaises, m ont d abord apporté les premières connaissances académiques et méthodologiques nécessaires pour apporter une contribution utile. La formule en cela était idéale! Sans beaucoup de comptes à rendre, la porte était ouverte à toutes les initiatives et aux premiers pas balbutiants. L influence sur mon activité actuelle a été déterminante. Elle a pris la forme d un attachement affectif pour ce pays contrasté, mais aussi plus fondamentalement, d une admiration intellectuelle pour ses élites qui me permet encore aujourd hui de dépasser les difficultés pratiques du quotidien professionnel. de difficultés. Cela limite en revanche les possibilités de communiquer sur notre activité, mais notre crédibilité prend de toute façon sa source dans des sols plus profonds mais plus fertiles. Que diriez vous à de jeunes confrères qui hésiteraient à se tourner vers des marchés tels que l Inde? Il y a toujours de bonnes et des mauvaises raisons pour hésiter. Mais à ceux qui partagent mon diagnostic introductif, je dirai que l accompagnement des entreprises françaises est extrêmement gratifiant, que la crise financière n occupe pas la une de tous les quotidiens, que la réglementation indienne est un méandre aussi opaque qu intellectuellement passionnant. Enfin je conseillerais aux candidats à la Conférence et autres plaideurs émérites de se glisser dans le parterre de la Cour Suprême indienne et d écouter Fali Nariman ou Soli Sorabjee Le barreau indien ne souhaitant pas s ouvrir aux avocats étrangers, quelles sont les difficultés que vous rencontrez? Il n est en effet pas possible de créer un cabinet français en Inde. La seule formule envisageable est le partenariat avec un cabinet local, ce qui pose des questions de gestion au quotidien de la coopération, dans un sens qui soit satisfaisant pour chacun, «gagnantgagnant» pour reprendre l expression consacrée. Nous avons choisi la formule d un partenariat quasi-intégré quoique informel avec des avocats partageant notre déontologie, ce qui aplanit Matton Images - Inde, Rajasthan, foire de Nagaur 6

7 Témoignages : un stage à l étranger ARGENTINE CONSTANCE AMBROSELLI, AVOCAT AU BARREAU DE PARIS Pourquoi avez-vous choisi de partir en Argentine et comment avez-vous pu mettre en œuvre ce projet? Je souhaitais commencer à exercer à l étranger avant de m établir professionnellement à Paris. Au cours de ma première année de doctorat à l Université de Paris I, je travaillais sur mon sujet de thèse portant sur la Cour Pénale Internationale permanente, et souhaitais avoir une vision concrète et pragmatique de la lutte contre l impunité et des outils dont dispose la société civile pour agir. L Argentine, de par son histoire, se présentait comme un terrain d analyse approprié. J ai eu l opportunité à ce moment-là de rencontrer le président de la section argentine d Amnesty International, de passage à Paris, qui m a proposé de travailler en tant que juriste volontaire, à Buenos Aires, pendant 6 mois. J ai alors sollicité un financement auprès de la commission financière de l Ordre des avocats de Paris, qui m a été accordé en novembre Après avoir prêté serment en février 2000, je suis partie à Buenos Aires, initialement pour une durée de 6 mois, pour finalement m y installer quatre ans. Pouvez-vous nous faire partager votre expérience sur place? La section argentine d Amnesty m a accordé une liberté formidable pour agir. Mon projet initial consistait à étudier les champs d action des défenseurs des droits de l Homme en Argentine (organisations de droits de l Homme, secteurs de l Église, collectifs de juristes, partis d opposition et associations) et à rédiger un rapport relatif à «l application de la compétence universelle en droit argentin pour juger les crimes de lèse humanité et les crimes de guerre». J ai pu intégrer la «Red de Abogados» d Amnesty (commission d avocats et juges argentins défenseurs des droits de l Homme) ainsi que la «Comisión de Derechos Humanos» du barreau de Buenos Aires, et rencontrer les «Associations des Mères et Grands-mères de la Place de Mai» et de «HIJOS», auprès desquelles j ai pu recueillir des témoignages de proches parents ou enfants de disparus et de victimes de tortures sous la dictature militaire en Argentine ( ). L objectif consistait à participer sur le terrain à des actions de lobbying en faveur de l abrogation des lois d amnistie et mesures de grâce votées sous les régimes successifs argentins, notamment des lois dites de «Punto final» et «Obedencia debida» votées respectivement en 1986 et L abrogation de ces lois dites «d impunité» par la Cour Suprême argentine en 2005, soit près de 20 ans après, illustre le rôle essentiel de la société civile dans le jeu de dialogues et tensions entre les pouvoirs exécutif et judiciaire. Désireuse de rester à Buenos Aires au-delà de ce projet initialement prévu pour 6 mois, j ai commencé à exercer en tant qu avocate junior au sein d un cabinet français implanté à Buenos Aires, CMS Bureau Francis Lefebvre, pendant près de trois ans. Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer? Dans une perspective d implantation à long terme en Argentine, j avais souhaité obtenir l immatriculation au barreau de Buenos Aires, auprès de la Commission de validation des diplômes d avocats. Un véritable parcours du combattant! 7

8 Témoignages : un stage à l étranger Je devais communiquer copie de l ensemble de mes diplômes, et de tous les relevés de notes dans chacune des matières suivies, de la première à la dernière année d études universitaires, (sachant que la majorité était impossible à obtenir car archivée dans les sous-sols des universités ), ainsi que tous les sommaires des cours détaillés pour chacune des matières, dûment validés et signés par mes professeurs (dont la majorité était partie à la retraite), etc. Après des années de persévérance pour obtenir, auprès des administrations, des informations qui se sont révélées être parcellaires, la Commission de validation m a indiqué, après réception de mes pièces, que je devais repasser un examen dans la plupart des matières de droit argentin, notamment en droit civil et droit administratif J y ai donc renoncé, ce qui est regrettable, compte tenu de mes perspectives professionnelles aujourd hui. Du fait de l internationalisation croissante de la profession, l Ordre des avocats de Paris devrait multiplier les accords inter barreaux afin de faciliter l obtention, pour les avocats français, de la validation du diplôme d avocat dans le pays dans lequel il exerce ou a exercé. À votre retour et aujourd hui dans votre pratique, comment avez-vous pu valoriser cette expérience? J ai pu rapidement valoriser ces quatre années d exercice à l étranger, en continuant à tisser des liens et «créer un pont» entre la France et l Argentine. J ai naturellement étendu mon activité vers l international, vers l Amérique du Sud en particulier, en créant des synergies étroites avec des confrères solidement implantés là-bas, l objectif étant d accompagner particuliers et entreprises dans leur projet d implantation ou de développement en Amérique latine, et de défendre les intérêts des sud-américains en France. Bénéficier d une bourse du barreau de Paris pour faire un stage à l étranger L Ordre des avocats du barreau de Paris a toujours eu à cœur d encourager ses membres à s enrichir d expérience professionnelle auprès de confrères d autres pays. Ainsi, et parce que ces stages sont souvent peu ou pas indemnisés, l Ordre des avocats a décidé d aider ceux de nos confrères qui choisissent de passer quelques mois à l étranger. Le service des relations européennes et internationales du barreau de Paris organise, plusieurs fois par an, une commission des stages qui entend les candidats désireux d effectuer un stage à l étranger et décide de l aide financière qui leur sera apportée. Conditions concernant le bénéficiaire de la bourse : 1. Être un avocat inscrit au barreau de Paris : il faut avoir prêté serment. Un avocat en état d omission ne peut bénéficier d une bourse. 2. Fournir une attestation signée du cabinet d accueil. 3. Effectuer un stage d au moins trois mois. Procédure : L avocat souhaitant bénéficier d un soutien financier pour un stage à l étranger devra : - contacter le service des relations européennes et internationales qui organisera un entretien avec la commission des stages. - présenter son projet à la commission des stages. L avocat doit avoir un projet professionnel bien déterminé (le stage ne doit pas être un outil de perfectionnement linguistique) et déposer un dossier en 5 exemplaires comprenant les pièces suivantes :. une lettre de motivation ;. un CV en version française et dans la langue du pays d accueil ;. un budget prévisionnel ;. le montant souhaité de l aide financière ;. deux photos. En cas d avis favorable de la commission des stages, l Ordre des avocats versera une aide financière à l avocat un mois après son arrivée dans le cabinet d accueil. Caractéristiques financières de la bourse : La commission des stages détermine le montant de l aide accordée sur la base de différents critères : le dossier présenté, la situation financière du candidat et le niveau de vie du pays d accueil. Les candidats doivent savoir que cette bourse est une aide financière mais qu en aucun cas elle ne permet de couvrir l ensemble des frais inhérents à ce stage. La totalité de la bourse est versée sur le compte bancaire de l avocat sur présentation (signée par le maître de stage du cabinet d accueil) d une attestation confirmant sa présence au sein de la structure d accueil, un mois après le début de son stage. Obligations à la charge de l avocat : L avocat s engage à : - fournir au service des relations européennes et internationales un rapport de stage dans le mois suivant la fin du stage. - rester inscrit au barreau de Paris pendant une période de trois ans suivant le stage. Si cette dernière obligation ne devait plus être remplie, le bénéficiaire s engage à rembourser intégralement la somme perçue au titre de la bourse. Renseignements : Ordre des avocats service des relations européennes et internationales Anne Souléliac 11, place Dauphine Paris Cedex 01 Tél :

9 Témoignages : étudier à l étranger UNE ANNÉE D ÉTUDES À L ÉTRANGER, UNE CHANCE ET UNE EXPÉRIENCE UNIQUES Intervention de Kami Haeri lors de la présentation des prêts sans caution proposés aux élèves avocats pour financer une formation à l étranger (juillet 2008) KAMI HAERI, AVOCAT AU BARREAU DE PARIS, ANCIEN SECRÉTAIRE DE LA CONFÉRENCE Je salue tous les confrères qui sont dans cette salle, et surtout les futurs confrères qui sont ici parce qu ils envisagent de faire appel à cette nouvelle opportunité et de partir étudier à l étranger, et je les envie. Je crois qu il n y a pas de mots pour décrire l intérêt de passer une année à l étranger. Sur le plan personnel, c est un «nouveau vous-même» qui arrive dans une terra incognita. Vous êtes neuf devant le regard d autrui. C est donc un nouveau champ d expérimentation sur le plan humain. C est passionnant d arriver dans un endroit où personne ne vous connaît, où vous allez tout découvrir. Sur le plan professionnel, cette expérience à l étranger est devenue aujourd hui indispensable. Je félicite Christian Charrière-Bournazel pour ce projet qu il a rondement mené. C est une très belle opération qui s inscrit à la fois dans la modernité et également dans la recherche de l égalité des chances. Et l égalité des chances c est très important parce que, longtemps, cette opportunité était réservée à ceux qui en avaient les moyens. C est ce handicap-là que ce projet vient aujourd hui essayer de gommer. Partir par exemple aux États-Unis (en ce qui me concerne j ai travaillé pendant plus d un an à Los Angeles) ou dans d autres pays, c est en premier lieu résoudre un problème technique qui est celui de la maîtrise d une langue étrangère. J étais à l EFB il y a plus de douze ans et je me souviens que ce n est - sur toute la durée de mes études supérieures - qu à l EFB que j ai bénéficié d un enseignement en anglais. J avais été surpris de voir que pendant mes six années d études universitaires nous n avions pas suivi un seul enseignement en anglais. Il aura fallu attendre mon arrivée à l EFB pour avoir accès à un laboratoire de langues et pour bénéficier d une formation en anglais. Je me souviens d un module passionnant sur le contrat anglais animé pendant trois semaines par un barrister, M. Edwin Short, qui était un homme passionné et passionnant. Je m en souviens encore douze ans après! Il faut bien se dire que lorsque l on est recruté, on peut difficilement se satisfaire des indications que vous autoproclamez sur vos CV en ce qui concerne votre niveau de langue ; ceux qui vous recrutent ont donc besoin qu il y ait une norme qui leur donne l indication la plus objective possible de votre niveau de connaissance de la langue. Et cette connaissance doit être impeccable. Alors forcément, passer un an à l étranger, en immersion absolue, vous permet de maîtriser totalement la langue, les expressions, les us et les coutumes, la culture d un pays, et de devenir un interlocuteur privilégié de ceux avec lesquels vous serez amenés à travailler ultérieurement. Certes la maîtrise technique de la langue est fondamentale mais au-delà, il y a également des éléments plus immatériels, la culture juridique, les concepts juridiques ou judiciaires. Il y a surtout, grâce à cette expérience, une capacité, au bout d un an ou deux, à identifier des équivalents dans ces concepts, entre votre culture juridique d origine et la culture du pays dans lequel vous avez séjourné. Et vous créerez nécessairement une empathie avec un confrère étranger ou avec un client étranger si vous êtes en mesure de traduire un concept juridique français dans sa propre langue. C est une forme d hospitalité, une capacité d adaptation à la culture d autrui qui sera très appréciée par vos interlocuteurs. En matière juridique, en matière judiciaire, c est absolument fondamental. Et cette empathie, c est la valeur ajoutée qui fera en sorte que vous fidéliserez votre relation. Car nous ne sommes pas en train de parler comme des purs esprits, nous sommes là pour exercer un métier, pour apporter une valeur ajoutée, pour fidéliser des clients et un réseau relationnel autour de nous. C est ce qui constituera notre richesse et qui garantira la pérennité de notre activité. 9

10 Témoignages : étudier à l étranger Avoir la capacité de traduire des concepts étrangers en concepts français, et inversement, est une force. C est une valeur ajoutée incontestable. Faire des études à l étranger est aussi une marque d excellence parce que les universités étrangères sélectionnent les meilleurs. Donc forcément, lorsque des diplômes, des mentions, des expériences professionnelles, un investissement associatif, etc. Cette formation à l étranger, c est donc une valeur ajoutée supplémentaire qui crée une énergie propre et qui valorise votre formation française. nous avons des clients de toutes les tailles, mais nous avons pu calculer que l un de nos tout premiers clients, est notre réseau international de confrères. Et ce réseau international de confrères a été constitué par les dossiers, par les rencontres que nous avons pu faire et Présentation des prêts étudiants aux élèves avocats de l EFB le 9 juillet 2008 vous avez été dans une université à l étranger, c est que votre parcours français a été reconnu comme ayant une véritable valeur. Lorsque l on se déplace chaque année à New York à plusieurs associés, comme d autres cabinets parisiens, à la «Job fair» de NYU et de Columbia, les deux universités américaines qui organisent pendant trois jours des entretiens réunissant cabinets et candidats issus des toutes premières universités américaines et qui souhaitent exercer à Paris, nous sommes non seulement impressionnés par le fait qu ils aient été sélectionnés par d aussi prestigieuses universités que NYU, Georgetown, Duke, Cornell, Virginia, Chicago, etc. mais également par le fait que leur parcours français révèle une véritable excellence : Et, dernier point fondamental : cette expérience à l étranger va vous permettre de développer des relations avec des gens du monde entier, et pour longtemps. C est une sorte de Facebook mais puissance 20. En réalité, des réseaux communautaires et professionnels comme Facebook et autres, ne sont rien à côté du réseau que vous offre un grand LLM. N oubliez pas que les avocats de première et de deuxième année seront plus tard des prescripteurs, seront des gens qui vous enverront des dossiers, qui continueront à vouloir travailler avec vous, qui vous appelleront, qui vous présenteront des clients. Nous sommes, chez August & Debouzy, un cabinet de 120 avocats ; par les formations auxquelles ont participé certains de nos avocats. C est donc très important. Pour toutes ces raisons, pour le plaisir de se trouver, à un moment dans sa vie, dans un espace-temps différent (parce que, sachez-le, vous allez en passer du temps à Paris dans vos cabinets!) et dans un espace-temps qui malgré tout, à l échelle d une vie est relativement réduit, la possibilité de passer un an, un an et demi à l étranger, rencontrer d autres personnes, développer sa capacité d adaptation à d autres cultures, à d autres concepts, cela n a pas de prix. C est tout simplement extraordinaire. Donc allez-y, foncez, faites-le avec enthousiasme et merci à tous ceux qui ont participé et contribué à cela. 10

11 Témoignages : étudier à l étranger ÉTUDIER ET S INSTALLER AU ROYAUME UNI SÉBASTIEN ODDOS, AVOCAT (BARREAU DE PARIS) ET SOLICITOR (ENGLAND AND WALES) Sébastien Oddos a prêté serment en Il est spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et en droit des nouvelles technologies. En 2003, il a décidé de quitter la France pour l Angleterre et y est resté. Depuis, il a obtenu la qualification de solicitor. Qu est ce qui vous a décidé à partir à l étranger? Ayant effectué mon stage dans des cabinets parisiens après ma prestation de serment, je me suis aperçu que de nombreux contrats étaient négociés en anglais. Aimant la langue et la culture anglaises, j étais toutefois tétanisé à la simple idée d une conversation téléphonique en anglais. Outre l aspect linguistique, je souhaitais découvrir la common law qui est très différente de notre droit civiliste. Enfin, à l époque, je n avais pas de carrière à sacrifier à Paris. Je venais de terminer mon stage et n avais que très peu de clients personnels. Tout cela m invitait à explorer le monde. Big Ben, Londres Mon admission au King s College London m ouvrit les portes d une juridiction de common law qui présentait le mérite d être à la fois très internationale et à trois heures seulement de Paris en Eurostar. Comment avez-vous pu financer ce projet? Une année en Angleterre coûtait environ euros en incluant les frais de scolarité et les frais d hébergement en logement universitaire. N ayant bénéficié d aucune aide, j ai dû emprunter cette somme auprès d une banque française. Que retirez vous de cette expérience à l étranger? Bien que proche de nous géographiquement, l Angleterre est toutefois très différente de la France. L apprentissage d un autre système requiert une certaine flexibilité et une capacité d adaptation. Tout d abord je pensais naïvement que mon Master de King s College me permettrait de trouver facilement du travail. 11

12 Inns of Court, Londres Cela aurait probablement été vrai si j étais revenu en France mais je souhaitais rester à Londres. Les employeurs britanniques ignorant mon expérience et mes diplômes français, il me fallut trouver des postes moins qualifiés en attendant de devenir solicitor. La clef de la réussite en Angleterre est la combinaison de trois facteurs: bonne maîtrise de l anglais, qualification comme solicitor et plusieurs années d expérience professionnelle localement. Quelles sont les particularités de l exercice de la profession au Royaume-Uni? Les solicitors sont éminemment pragmatiques et plus «commerciaux» (moins juridiques) qu en France. En tant que solicitors nous exerçons essentiellement un métier de conseil, laissant le gros du contentieux aux barristers. La plupart des avocats de mon cabinet sont qualifiés dans plus d un État européen, nous jouons également le rôle «d interface culturelle» avec nos clients qui investissent en Angleterre. Que diriez-vous aux jeunes avocats pour les inciter à partir à l étranger? Pour la première fois dans l histoire, les avocats français peuvent voyager et travailler à l étranger. Il serait dommage de ne pas profiter de cette occasion unique. Nous sommes souvent trop timides lorsqu il s agit de parler les langues mais mon expérience personnelle prouve que l accent importe peu. Seule compte la communication. L aventure de l international est certes un peu inquiétante mais elle enrichira votre expérience personnelle, culturelle et professionnelle. Cessons de penser en termes de «je ne peux pas revenir a Bac+2 après un Bac+4 car cela va dévaloriser mon profil». Trois pas en arrière mènent parfois à dix pas en avant. L international offre cette chance de rompre la «linéarité algébrique»des carrières traditionnelles. Notre bâtonnier a bien compris l enjeu d encourager les avocats à exporter leurs compétences hors des frontières hexagonales. Il n y a donc plus lieu à hésiter! 12

13 Témoignages : étudier à l étranger DROIT MARITIME À SINGAPOUR PIERRE-PAUL SAULOU Votre démarche est originale puisque vous avez décidé d intégrer un LLM en droit maritime à Singapour. Pourriez vous nous expliquer les raisons de ce choix et comment avezvous pu mettre en œuvre ce projet? Après quatre années d exercice dans le domaine du droit de la responsabilité civile et des assurances, j ai souhaité à la fois vivre une expérience dans un pays étranger et compléter ma formation dans un domaine qui, à mon sens, offre des perspectives professionnelles intéressantes. Parmi les universités qui proposent un programme spécialisé en droit maritime, relativement peu nombreuses, j avais pu observer que N.U.S. (National University of Singapore) est l une des seule à avoir développé de nombreuses connexions entre l université et le centre maritime local. Ainsi, au delà de la simple proximité géographique, l université organiset-elle des échanges fréquents avec les acteurs majeurs du marché (avocats, autorités portuaires, armateurs etc.). Par ailleurs, la possibilité de découvrir l Asie du Sud-Est et le coût de la formation, largement inférieur à celui des programmes proposés en Amérique du Nord ou en Grande-Bretagne, sont des critères qui ont pesé dans ma décision de partir étudier à Singapour. Deux éléments ont été déterminants dans la réalisation de ce projet. Dans un premier temps, le soutien témoigné par mes confrères au sein du cabinet Soulié et Coste-Floret, dont je faisais partie, m a permis de préparer mon départ dans d excellentes conditions. Puis, j ai pu envisager les modalités pratiques de cette année à Singapour de manière relativement sereine grâce à l aide financière apportée par l Ordre sous la forme d un prêt consenti à des conditions favorables. Une fois ce diplôme obtenu, vous souhaiteriez prolonger l expérience par une année d activité sur place. Or, le droit national n autorise pas les avocats étrangers à plaider devant les cours singapouriennes. Quel est pour vous l intérêt de vous établir dans un marché aussi fermé? Tout d abord, le marché singapourien a récemment entrouvert ses portes : six cabinets étrangers ont ainsi été autorisés à pratiquer le droit local et, dans certaines limites, à plaider devant les tribunaux singapouriens. Les autres cabinets étrangers présents, qui comptent en leur sein de nombreux avocats non singapouriens, interviennent dans des domaines relativement vastes, y compris en matière contentieuse dans le cadre de procédures d arbitrage ou par l intermédiaire de correspondants locaux. Les opportunités professionnelles ne sont donc pas inexistantes, loin s en faut. A titre personnel, l objectif que je poursuis consiste à mettre en pratique la formation que j aurai reçue au cours du LLM tout en profitant de l environnement professionnel unique que représente Singapour s agissant des activités liées au transport maritime. Quels conseils donneriez vous à de jeunes confrères qui souhaiteraient développer une expérience à l international comme la vôtre? Une année d études à l étranger peut constituer une formidable expérience tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. 13

14 Faculté de droit de Singapour Elle suppose également un investissement considérable qui implique notamment de prendre à sa charge les frais de scolarité lors d une année au cours de laquelle aucun revenu n est perçu. Compte tenu d une telle contrainte, ajouter une ligne à son C.V. est un objectif dont le candidat ne peut raisonnablement se contenter. Il est dès lors essentiel de choisir un programme en adéquation avec le projet professionnel qu il convient de déterminer au préalable. A cet égard, si bien entendu la réputation de l établissement envisagé reste un critère important, il me semble essentiel de vérifier la qualité de l enseignement et son adéquation avec le projet professionnel poursuivi en prenant contact tant avec les enseignants en charge du programme que d anciens étudiants ayant suivi la formation. DROIT DE L ENVIRONNEMENT À BERKLEY, CALIFORNIE. GAËLLE COGNET ormée au contentieux de droit public et au droit public des affaires au sein de cabinets internationaux puis auprès d avocats et de conseils, j ai eu l envie, une fois le CAPA acquis, de me spécialiser dans les questions environnementales tout en F 14 teintant ma formation de publiciste d une coloration plus internationale. Je ne me suis ainsi pas tant dirigée vers les États-Unis en général que la Californie en particulier, dont l expérience plus que trentenaire dans les énergies renouvelables m apparaissait unique et riche d enseignements. J ai ainsi postulé pour cinq universités à la rentrée 2007, passant le TOEFL, rédigeant les «personal statements» requis, puis procédant à l envoi des «transcripts» traduits et certifiés. J ai appris mon admission à l Université de Californie, Berkeley School of Law (Boalt Hall) au mois de mars 2009,

15 pour une rentrée prévue au mois d août. Après examen de mon dossier par le service des relations européennes et internationales de l Ordre, j ai par ailleurs pu bénéficier d une convention conclue entre le barreau et la BNP pour obtenir un prêt dans des conditions avantageuses. Je suis ainsi actuellement à l Université de Berkeley, un semestre vient de s écouler, et je peux déjà reconnaître que cette expérience est allée bien au-delà de mes attentes. L immersion dans un pays étranger est un véritable apprentissage, des autres et de soi-même. Au sein de Boalt Hall, les LL.Ms assistent aux mêmes cours que les étudiants en droit américains, dits J.Ds (Juris Doctors). L intégration est donc aussi rapide qu indispensable. Les différences avec le mode d enseignement français sont très vite marquantes. Elles s observent dans le relationnel beaucoup moins formel avec les professeurs, même si toujours aussi respectueux, et dans l organisation des cours selon la méthode dite «socratique», plaçant les échanges avec les élèves et ce jeu de questions-réponses au coeur de l enseignement. S agissant d études en droit, l accent est mis sur les techniques d argumentation et l appréhension, sur chaque sujet, de visions opposées. Les professeurs ont d ailleurs généralement une carrière diversifiée, et leur expérience préalable ou simultanée au sein de cabinets ou d administrations nourrit ces échanges. En un semestre et demi, j ai ainsi été formée au droit fédéral de l environnement, aux spécificités du droit californien en ce domaine, à la technicité et à la diversité des énergies renouvelables ainsi qu à leurs modalités possibles de financement. En sciences comme en droit ou en économie, le campus de Berkeley est historiquement engagé dans les «clean technologies». Il en résulte une approche pluridisciplinaire, engagée mais critique. L engagement pionnier de la Californie dans le domaine des énergies renouvelables lui permet aujourd hui de faire un bilan détaillé des erreurs commises, qu elles soient technologiques ou juridiques, et de tenter d y pallier. Cette année m a ainsi fait porter sur l unique référent que j avais jusqu alors, Université de Berkley, Californie le système politique et juridique français et plus généralement européen, un regard nouveau. Elle m a communiqué un profond intérêt pour les énergies renouvelables, et aiguisé ma curiosité pour les exemples étrangers. Je ne conçois désormais ma carrière que dans un environnement international et au contact le plus régulier possible avec des juristes ou partenaires étrangers, avec l envie de partager leur dynamisme et expérience, et de les communiquer en France. 15

16 Témoignage : l association internationale des jeunes avocats Interview CHRISTOPHE RAUDONAT DIRECTEUR EXÉCUTIF DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JEUNES AVOCATS (AIJA) Depuis sa création, de nombreux textes adoptés par l AIJA affirment que le «jeune avocat est en faveur de l internationalisation de la profession juridique». Pourriez vous expliquer en quoi «l internationalisation» est un atout majeur pour le jeune avocat d aujourd hui? Si toutes les professions ne jouent pas leur avenir sur le terrain international, nous avons cependant clairement observé une augmentation sensible des échanges au niveau inter-régional. Comme pour d autres secteurs d activité, notre profession n y échappe pas et connaît une augmentation des échanges au niveau international, on ne doit surtout pas sous-estimer cela. La crise financière internationale nous le montre chaque jour, la diversification et le changement sont un mal nécessaire et ce également dans notre secteur d activité - beaucoup de nos confrères perdent leur emploi sur des marchés établis comme Londres ou New-York - c est une donne que les avocats et pas seulement les jeunes avocats devront prendre en compte pour répondre aux défis à venir. Afin de se préparer au futur de la profession, les jeunes avocats doivent être à même de communiquer et de travailler au niveau international. L AIJA s engage à offrir à ses membres, au travers de ses programmes, la possibilité d expérimenter différentes pratiques professionnelles et de développer des compétences inter-personnelles. Ces évènements, étant organisés par nos membres, répondent plus facilement à leur demande. De plus, cela augmente les opportunités de faire des affaires, d affiner et de favoriser l échange culturel avec pour conséquence d augmenter l employabilité et la valeur du jeune sur le marché de l emploi. L AIJA a pour objectif d encourager et de favoriser la collaboration et l amitié entre les jeunes avocats du monde entier. Par quels moyens votre organisation s efforce-t-elle d atteindre cet objectif? Depuis sa création en 1962, l AIJA a encouragé les valeurs comme l amitié et la collaboration entre jeunes avocats que ce soit au travers de ses statuts ou de ses procédures (l AIJA a pris part à un projet de mise en place de procédures pour la création de Barreaux de Jeunes Avocats) mais également par leur implication dans la gestion de l association. Nos membres, si l on compare avec d autres associations, sont très actifs. En effet, 90% d entre eux sont impliqués dans l organisation d un de nos événements et/ou dans la gestion d une de nos commissions. À l AIJA, les jeunes avocats sont encouragés à s impliquer rapidement dans l association. Avec le temps ils deviennent extrêmement expérimentés sur l environnement et le fonctionnement d une association internationale sans but lucratif, ce qui fait d eux de parfaits candidats pour devenir actifs dans d autres organisations comme l International Bar Association (IBA), l American Bar Association (ABA) et l Union Internationale des Avocats (UIA). Une telle activité place le travail d équipe au premier plan et l amitié suit automatiquement. Depuis la fin de l année 2008, l AIJA dispose de blogs de discussions sur son site et est présent sur Linkedin.com 16

17 afin de toucher ceux qui ne peuvent être présents en personne à un événement de l AIJA. D autres voies de collaboration comme des séminaires en ligne sont à l étude. Dès 1980, l AIJA s est adressée aux différents barreaux afin que ceux-ci apportent un soutien financier aux jeunes avocats désireux de connaître une expérience professionnelle à l étranger. Plus concrètement, quelles ont été les actions menées en ce sens par l AIJA auprès des barreaux? Qu en est-il de la politique des barreaux 30 ans après? Depuis les années 80, beaucoup de choses ont changé dans le fonctionnement de l AIJA et des différents barreaux, que ce soit au niveau national ou international. L AIJA a signé plusieurs accords avec des barreaux et elle est fière de compter bon nombre d entre eux en tant que membres collectifs. Au niveau financier, l AIJA se concentre sur des programmes généraux qui peuvent bénéficier au plus grand nombre plutôt que des programmes spécifiques pour des individus ou des barreaux. Notre programme de bourse AIJA ainsi que notre programme «SOS Avocats», nous permettent d apporter notre soutien à différents niveaux, bien que cela soit essentiellement au niveau individuel. La collaboration financière avec des barreaux fonctionne la plupart du temps sur une base de co-financement comme la co-organisation d événements afin de partager les risques. Nous avons remarqué ces dernières années que cette pratique avait fait ses preuves et qu elle a été adoptée avec enthousiasme par d autres organisations. Aides financières accordées par le barreau de Paris aux avocats souhaitant suivre une formation universitaire à l étranger Les avocats inscrits au barreau de Paris peuvent bénéficier de prêts accordés à des conditions très attractives en vue de suivre une formation universitaire de haut niveau à l étranger ou au sein des hautes écoles françaises (HEC, Sciences Po, etc.). Ces conditions, résumées ci-après, résultent notamment d un accord de partenariat signé récemment entre le barreau de Paris et BNP Paribas. L aide du barreau de Paris consiste à : - garantir un taux d emprunt favorable (exemple pour 2007, 2,70% hors assurance) ; - emprunter sur une période de 6 années sachant que pendant les deux premières années l Ordre des avocats de Paris prend à sa charge le remboursement des intérêts d emprunt. Après ce différé de deux années, l avocat commence à rembourser ses échéances. Conditions 1. Être un avocat inscrit au barreau de Paris : il faut avoir prêté serment. L avocat bénéficiaire du prêt a la possibilité de demander son omission du tableau. 2. Fournir une attestation d inscription dans une université étrangère. Procédure L avocat souhaitant bénéficier d un soutien financier pour une formation devra : > Contacter le service des relations européennes et internationales qui organisera un entretien avec la commission des stages. > Présenter son projet à la commission des stages. L avocat doit avoir un projet professionnel bien déterminé et présenter un dossier en trois exemplaires comprenant : - une lettre de motivation ; - un CV en version française et dans la langue du pays d accueil ; - un projet de budget sous forme de tableau mettant en évidence les dépenses et les ressources prévues durant la formation ; - le montant de l emprunt souhaité ; - deux photos. > En cas d avis favorable de la commission des stages, l Ordre des avocats de Paris remet une lettre d acceptation à l avocat. > L avocat présente son dossier (comprenant notamment la lettre précitée) à BNP Paribas qui décide in fine de la conclusion ou non du contrat de prêt. Il convient de noter qu une caution bancaire pourra vous être demandée. Obligations à la charge de l avocat L avocat s engage à ne pas démissionner du barreau de Paris dans les trois ans suivant la formation. Si cette obligation ne devait plus être remplie, l avocat s engage à rembourser intégralement les intérêts qui ont été pris en charge par l Ordre des avocats durant les deux premières années du prêt. Caractéristiques financières du prêt Montant maximum : Intervention de l Ordre : Prise en charge des intérêts durant les deux premières années par le barreau de Paris. L avocat ne commencera donc à rembourser son prêt qu au bout de deux ans. Renseignement : Ordre des avocats service des relations européennes et internationales Anne Souléliac 11, place Dauphine Paris Cedex 01 Tél :

18 L indispensable expérience internationale : témoignage d un élève avocat AUSTRALIE GEOFFROY CANIVET, ÉLÈVE AVOCAT, RESPONSABLE DU PÔLE INTERNATIONAL, AEA 2008 niveau d anglais, dois-je faire un LLM, mes souvenirs d échange au bout du «Mon monde, mon semestre Erasmus, l accueil en France des réfugiés, mon stage à New York, les droits de l Homme, les cross-boarder transactions ou le partiel de DIP, les étudiants du monde entier dans ma Fac, les pub irlandais à Paris, mon grand voyage avant ma collab» Voilà un recueil (non exhaustif) des pensées d un élève avocat, lorsqu il lui arrive de penser «International». C est aujourd hui un fait. L expérience internationale doit être vécue. Pourquoi? Pour l anglais? C est en effet requis pour l entrée en cabinet. On ne manquera pas non plus de noter l ouverture d esprit, mais aussi, et surtout la sensation d une grande bouffée d oxygène. Lors de l admission à l École du barreau (EFB), mon niveau d anglais, très moyen, et mon parcours universitaire franco-français m ont décidé à partir au bout du monde, à Sydney, en Australie. Dans le cadre du PPI de l EFB, j ai suivi trois mois de cours de terminologie juridique dans un institut de langues à l Université du New South Wales et effectué trois mois de stage au sein d un cabinet d avocats de la City. L expérience fut riche. Certes, je ne suis pas revenu bilingue, mais l aptitude à travailler en anglais fut acquise. Un job de serveur en soirée a également contribué à cette progression. Ces six mois «down under» constituent désormais un souvenir impérissable et un véritable atout pour la suite de mes projets. Ce programme, proposé par l École du Barreau et préparé par l organisme spécialisé Australie Mag, vient compléter celui créé, il y a quelques années, à l Université de Bond : un LLM surmesure dédié aux étudiants de l EFB Sous la bienveillance de Mme Leguyadère, le PPI encourage d ailleurs à l expérience juridique à l étranger, et propose parfois aux élèves avocats des stages à l étranger. L Ordre ayant toujours assumé sa dimension internationale, l EFB a suivi, l AEA aussi! C est ainsi qu est né un pôle international au sein de l incontournable association. L idée est simple : permettre aux élèves avocats de dépasser les frontières! Pour ce faire, l équipe délivre les informations nécessaires à l étudiant qui souhaite partir où agencer sa scolarité en fonction de la formation qu il suit à l étranger. Pour encourager les échanges et l apprentissage de l anglais, la Team Internationale organise régulièrement des «pots» dans différents bars de la capitale, sous l appellation «Fancy a drink». Le concept est simple : offrir un verre à des anglophones dont le rôle est de 18

19 faire la conversation. Des connections avec les associations internationales du Palais sont également établies, afin d offrir à celles-ci l opportunité de se présenter aux élèves avocats. Par ailleurs, en collaboration avec le service des relations européennes et internationales de l Ordre, le pôle international organise l accueil des jeunes avocats étrangers qui suivent les différents programmes d échange proposés par le barreau de Paris et l EFB. Tous ces événements, notamment par les nombreuses et heureuses rencontres qu ils produisent, ouvrent à l «International», qui devient un état d esprit. Un cercle vertueux est engendré par ce désir, né d une simple expérience à Opéra de Sydney l étranger, entretenu par les nouvelles opportunités qui s offrent aux jeunes avocats (échanges entres bureaux et barreaux, VIE, LLM, dossier internationaux ), et conforté par l universalité de la profession que nous intégrons. ROYAUME-UNI ALEXIS HOJABR GHELICHI (CAPA, DOCTEUR EN DROIT, LLM) Avec un profil digne d un cas pratique de droit international privé - né en Suisse, élevé en partie en Iran et en Haute-Savoie, je suis avant tout fier d appartenir au barreau de Paris. Au cours de ma formation et singulièrement lors de mes stages, il m est pourtant apparu qu au sein de la profession, l extranéité était loin de constituer une exception. Avec un trait plus marqué en droit des affaires, la globalisation embrasse le monde du droit à tout niveau. D autres branches du droit à forte identité nationale, tel que le droit pénal, semblent désormais suivre la même voie. La mondialisation concerne le jeune avocat avec plus d intensité. Dès la fin de sa formation, ce dernier doit faire face à une difficulté qui se décline à deux niveaux. Extrinsèquement, il doit s adapter à la multiplicité de nationalités des clients, personnes physiques ou morales. 19

20 L indispensable expérience internationale : témoignage d un élève avocat Artisan du droit français avant tout et sans prétendre à l omniscience, il ne peut plus rester hermétique au contenu, souvent technique, d autres systèmes que le sien. En fonction de la spécialité embrassée, les opérations qui lui sont soumises impliquent très souvent deux ou plusieurs ordres juridiques. Encore lui faut-il pouvoir surmonter la barrière des langues. L avocat doit pouvoir comprendre. Il doit aussi pouvoir être compris : le jeune avocat doit pouvoir communiquer avec célérité. Il doit interagir sans difficulté. Intrinsèquement à la profession, l arrivée et le développement des cabinets étrangers sur le marché français constitue un état de fait incontestable. L ouverture du marché à ces cabinets, anglais et américains pour la majorité, est une opportunité précieuse. Elle est la saine marque d une économie ouverte, attractive et compétitive. Or, à la vérité, l adaptabilité du jeune avocat est aussi requise à ce stade. Elle l est d autant plus que bon nombre de cabinets français adoptent le fonctionnement des structures «anglosaxonnes». Pragmatiques, réalistes et soucieux de leur compétitivité, les grands cabinets français alignent leurs exigences, notamment concernant le recrutement de jeunes collaborateurs, sur celles des structures anglaises ou américaines. Dans le cadre de ma formation à l EFB, plus particulièrement au cours du stage obligatoire de 6 mois au sein du bureau parisien d un cabinet anglais, j ai pu vérifier que la capacité d adaptation des jeunes collaborateurs était meilleure chez ceux ayant pu bénéficier d une formation à l étranger. Ces derniers avaient, pour certains, participé à des programmes d échanges inter-universitaires, pour d autre, effectué des stages ou des formations juridiques de type LLM (Master of Laws) en Angleterre ou encore aux États-Unis. La charge de travaux dirigés assurés au long de la rédaction de ma thèse de doctorat ne m ont guère laissé la possibilité de partir à l étranger. Attiré par la culture anglaise et appréciant la ville de Londres, j ai donc présenté mes dossiers de candidature de LLM auprès de trois universités londoniennes : King s College, UCL et LSE. Grâce aux divers forums et aux études disponibles sur la qualité et le rang des universités et ayant eu la possibilité de m informer auprès des responsables londoniens du cabinet où j effectuais mon stage, la faculté de droit d University College London m est apparue comme occupant la toute première place en droit commercial et financier. J ai donc tout naturellement opté pour cette dernière. Effectuer un LLM et plus généralement passer une année à l étranger requièrent la mise en place d une logistique complexe. À la lourdeur du processus d inscription universitaire (les universités les plus sérieuses imposent la coûteuse traduction de l ensemble des diplômes du candidat, parfois des relevés de notes. Plusieurs lettres de recommandation sont requises, de même que la preuve du niveau de langue via des tests ad hoc de type IELTS ou TOEFL. Là encore, le niveau exigé varie en fonction de la qualité de l université), fait écho l appréhension et le calcul précis du coût global de l année, droits d inscription compris. Les résidences universitaires ayant des capacités limitées et la concurrence entre étudiants étant extrême, les places Le financement est à considérer de manière sérieuse et à l avance. Pour autant, il ne doit pas constituer un obstacle. Plusieurs solutions existent. Lors du passage à l EFB, j ai été informé de l existence et de la mise en place récente d une Convention entre l Ordre des avocats de Paris et la Banque BNP-Paribas. sont le prix de la course et le secteur privé reste souvent la seule solution. La colocation permet alors d aboutir à une solution satisfaisante. Le financement est à considérer de manière sérieuse et à l avance. Pour autant, il ne doit pas constituer un obstacle. Plusieurs solutions existent. Lors du passage à l EFB, j ai été informé de l existence et de la mise en place récente d une convention entre l Ordre des avocats de Paris et la banque BNP-Paribas. Cette convention permet en effet aux jeunes avocats ayant un projet sérieux de départ à l étranger de pouvoir contracter un prêt à un taux exceptionnel avec des conditions de remboursement très avantageuses. L octroi du prêt n est 20

21 pas lié à la fortune du candidat et n exige aucun cautionnement. J ai donc présenté mon projet de LLM à Londres aux responsables de l EFB. À la suite de l estimation du coût global de l année et avec l aide du candidat, un dossier est constitué. Il est ensuite transmis à l Ordre. Une fois le prêt contracté, il est géré, directement depuis l étranger par le jeune titulaire du CAPA et l Ordre. La souplesse de fonctionnement et l efficacité pratique du système est tout simplement remarquable. Expérience unique, le passage à l étranger permet au jeune avocat de tisser un inestimable réseau de contacts humains et professionnels issus du monde entier. Comme le notait récemment M. le bâtonnier Charrière-Bournazel, c est une occasion pour «revenir, mieux armés et exercer au sein de notre barreau et de rayonner hors de France sous les couleurs du barreau français». A travers le prisme de sa profession, l avocat peut apercevoir la diversité et la complexité du monde actuel. Une acuité améliorée par son immersion au sein d une autre culture lui en procurera une meilleure compréhension. PARTEZ ET NOUS SERONS VOTRE CAMP DE BASE! Nathalie Van Elslande Mattéoli AVOCAT À LA COUR La convention signée entre BNP Paribas et M. le bâtonnier Christian Charrière-Bournazel a d ores et déjà permis à de nombreux élèves avocats de choisir leur avenir en complétant leur formation à l étranger, et en sollicitant un prêt sans caution, en toute autonomie. Ce financement est accompagné par le service de l Ordre dédié à ces prêts, qui assure la gestion des fonds utiles au coût de votre séjour, de votre scolarité et de votre hébergement. Lorsque vous serez partis à l étranger, vous pourrez ainsi vous consacrer en toute sérénité à votre formation juridique et à l expérience unique d évo- luer dans un univers relationnel et culturel complémentaire, en confiant au service de l Ordre la charge de procéder aux règlements de votre université, de votre bailleur et de pourvoir à vos dépenses quotidiennes par le crédit régulier de sommes convenues avec vous sur votre compte personnel BNP Paribas. Il suffit que vous nous communiquiez ponctuellement le montant des frais et leur échéance au cours de votre séjour Une fois votre prêt mis à disposition par BNP- Paribas, le service de l Ordre : - vous accueille 9 place Dauphine Paris, - vous fait signer une convention prévoyant les modalités de paiement de l ensemble de vos frais de séjour, - reçoit sur ordre de virement de votre part le montant de votre prêt sur le compte dédié Prêt étudiant. avec les justificatifs des postes de dépenses. Vous serez accompagnés dans la gestion de votre budget en étant régulièrement informés du solde de votre compte prêt étudiant avec une anticipation sur les dépenses à venir. Une adresse dédiée vous permet de nous contacter à tout moment pour la moindre difficulté que vous pourriez rencontrer. Nous vous disons notre joie de vous voir tenter cette expérience et participer au développement international du barreau Français Le bâtonnier Christian Charrière- Bournazel vous ouvre la voie Partez et nous serons votre camp de base. Ordre des avocats de Paris 9 place Dauphine Paris cedex 01 Contact : Tél.: et

22 22

23 23

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni.

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni. BILAN MEVIPRO Irlande Royaume-Uni Allemagne Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent MEVIPRO Bilan 2007-2013 Dès 1991, la Région Champagne-Ardenne

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international des affaires de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

Admission de professionnels et d étudiants internationaux

Admission de professionnels et d étudiants internationaux Admission de professionnels et d étudiants internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des conservateurs Nom : Prénom : Spécialité demandée : Dates souhaitées

Plus en détail

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella CONSULTANTE EN IMMOBILIER Micol Singarella - Avez vous entendu parler de toutes les bonnes affaires sur Berlin mais pas encore de moi? Pas de problème, il est encore temps! Je suis une consultante en agence

Plus en détail

propose UNE FORMATION POUR L OBTENTION DU TITRE DE JURIS DOCTOR (J.D.) DES UNIVERSITES PARTENAIRES COLUMBIA ET CORNELL

propose UNE FORMATION POUR L OBTENTION DU TITRE DE JURIS DOCTOR (J.D.) DES UNIVERSITES PARTENAIRES COLUMBIA ET CORNELL propose UNE FORMATION POUR L OBTENTION DU TITRE DE JURIS DOCTOR (J.D.) DES UNIVERSITES PARTENAIRES COLUMBIA ET CORNELL La sélection des candidatures est organisée, du côté français de la double formation,

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS SOMMAIRE PROGRAMME GUIDE DE PRÉPARATION AUX RENCONTRES AVEC LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

L offre Campus France

L offre Campus France L offre Campus France Partenaire vos programmes bourses Campus France, l Agence française la mobilité internationale Établissement public national placé sous la double tutelle du Ministère s Affaires étrangères

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

MASTER. Mention Droit Public. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

MASTER. Mention Droit Public. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : MASTER 2013-2014 Mention Droit Public M2 : Spécialité Droits de l Homme & Droits Humanitaires BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Droit, Economie, Gestion 1. Editorial du responsable La spécialité Droits de l homme

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SCHEMA DES FORMATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE,

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

L université chez soi!

L université chez soi! L université chez soi! Droit suisse BACHELOR OF LAW (BLaw) En français ou avec mention bilingue français-allemand Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille, une carrière sportive,

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l enseignement supérieur

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Decouvrir. Une association unique en France

Decouvrir. Une association unique en France Decouvrir Une association unique en France Les Routes de la Soie est une association biculturelle rassemblant des étudiants des meilleures grandes écoles françaises et des plus prestigieuses universités

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE : JURISTE (AFFAIRES JURIDIQUES INSTITUTIONNELLES) - 10000523

AVIS DE VACANCE DE POSTE : JURISTE (AFFAIRES JURIDIQUES INSTITUTIONNELLES) - 10000523 AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 011-551 7700 Fax: 011-551 7844 Website: www. africa-union.org AVIS DE VACANCE DE POSTE : JURISTE (AFFAIRES JURIDIQUES

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales HUMAN AIX Institut d Etudes Humanitaires Internationales MASTER 2 Action et Droit Humanitaires - Parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour le Développement Institutionnel et la Consolidation de

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

Je me réjouis à la perspective de travailler à vos côtés et de vous accueillir ici très bientôt. Ed D Souza. Directeur

Je me réjouis à la perspective de travailler à vos côtés et de vous accueillir ici très bientôt. Ed D Souza. Directeur L école d Art de Winchester dont l histoire remonte à près de 150 ans s enorgueillit d être l une des institutions d art et de design les plus renommées du Royaume Uni et fait partie de l Université de

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE!

DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE! NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE! DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» Depuis plus de 50 ans, Campus France, Agence française pour la promotion de l enseignement supérieur, l accueil et la

Plus en détail

Qui sommes-nous? Nos missions. Nos objectifs. Nos étudiants. Nos offres

Qui sommes-nous? Nos missions. Nos objectifs. Nos étudiants. Nos offres Qui sommes-nous? Nos missions Nos objectifs Nos étudiants Nos offres Qui sommes-nous? MyInternshipAbroad c est : 6 ans d expérience 32 destinations à travers le monde Un réseau de 900 entreprises 20 000

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

Sommaire. La VAE, mode d emploi... 3. Récapitulatif des emplois (ou activités bénévoles exercées)... 4. Votre parcours de formation...

Sommaire. La VAE, mode d emploi... 3. Récapitulatif des emplois (ou activités bénévoles exercées)... 4. Votre parcours de formation... COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation client/adhérent Dossier VAE

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Admission de stagiaires internationaux

Admission de stagiaires internationaux Admission de stagiaires internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des restaurateurs Nom Prénom Spécialité demandée Dates souhaitées du stage Université d origine

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

MASTER DE DROIT. www.fld-paris.fr LILLE PARIS TOULOUSE. droit privé - droit des affaires. La tradition juridique, une pratique moderne du Droit

MASTER DE DROIT. www.fld-paris.fr LILLE PARIS TOULOUSE. droit privé - droit des affaires. La tradition juridique, une pratique moderne du Droit LILLE PARIS TOULOUSE www.fld-paris.fr Master 1 & 2 droit privé - droit des affaires MASTER DE DROIT La tradition juridique, une pratique moderne du Droit Établissement reconnu d utilité publique LA FACULTÉ

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle visant un même

Plus en détail

Master International en Sciences Vintage Etudiant Européen

Master International en Sciences Vintage Etudiant Européen Master International en Sciences Vintage Etudiant Européen photo DOSSIER D ADMISSION 2009 INFORMATIONS PERSONNELLES (en MAJUSCULES) Nom Nom de jeune fille Prénom Date de naissance / / Lieu de naissance

Plus en détail

PARIS FRANCE. Session de formation avancée Comment réussir une bonne négociation. Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014

PARIS FRANCE. Session de formation avancée Comment réussir une bonne négociation. Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014 Session de formation avancée Comment réussir une bonne négociation Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014 Monday, May 12 & Tuesday, May 13, 2014 UIA T +33 1 44 88 55 66 F +33 1 44 88 55 77 uiacentre@uianet.org

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Les Assessment Centers.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Les Assessment Centers. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Les Assessment Centers. Apparus dans les armées allemande et britannique durant la seconde guerre mondiale, puis développés aux USA et dans le Royaume- Uni

Plus en détail

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente 1 Le monde Würth est grand. Permettez-nous de nous présenter. Würth AG est une entreprise commerciale du secteur

Plus en détail

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s.

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Informations supplémentaires Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Explorez toutes les possibilités d une formation universitaire en anglais. Depuis 1843, nous sommes la petite université

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Sous la direction de Mme Herrero

Sous la direction de Mme Herrero RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE Sous la direction de Mme Herrero Nora Allioui Janvier 2015 RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE http://www.rodolpheavocats.fr/ Je tiens

Plus en détail

Pré-détection des candidats à la formation par alternance

Pré-détection des candidats à la formation par alternance Université Savoie Mont Blanc Faculté de droit de Chambéry Dossier de candidature année universitaire 2015-2016 Master professionnel 2 ème année droit des obligations parcours droit du dommage corporel

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» 1 Présentation du Master Management des Ressources Humaines Accueillant chaque année

Plus en détail

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours)

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Coller ici une photo d identité récente. CANDIDATURE MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Prénom et NOM :... Groupe :... Né(e) le :... Sexe : M F Nationalité:... Adresse

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

EVALUATION DU MASTER EN MANAGEMENT SYNTHESE DU DECANAT HEC

EVALUATION DU MASTER EN MANAGEMENT SYNTHESE DU DECANAT HEC EVALUATION DU MASTER EN MANAGEMENT SYNTHESE DU DECANAT HEC Septembre 2013 Cette synthèse fait suite à la procédure d évaluation du Master en Management HEC, réalisée au semestre d automne 2011,et incluant

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

pépinière de talents La formation commerciale de base à la Banque Migros

pépinière de talents La formation commerciale de base à la Banque Migros pépinière de talents La formation commerciale de base à la Banque Migros La Banque Migros est une des premières banques de Suisse et veut le rester. Pour cela, nous cher chons des jeunes gens comme vous:

Plus en détail

Description de la formation :

Description de la formation : 1 Master mention «Langues Etrangères, Affaires et Commerce» Spécialité «Négociateur Trilingue en Commerce International des Services» Description de la formation : Le NTCIS se compose cette année d un

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

Le partenariat technologique

Le partenariat technologique Fiche conseil Le partenariat technologique Préambule A l heure ou l innovation fait partie ou doit faire partie intégrante de la stratégie de développement de nos entreprises, toute entreprise grande ou

Plus en détail

Compte rendu. Mercredi 4 juin 2014 Séance de 17 heures 15. Commission d enquête sur l exil des forces vives de France

Compte rendu. Mercredi 4 juin 2014 Séance de 17 heures 15. Commission d enquête sur l exil des forces vives de France Compte rendu Commission d enquête sur l exil des forces vives de France Mercredi 4 juin 2014 Séance de 17 heures 15 Compte rendu n 11 Audition, ouverte à la presse, de M. Guillaume Bordry, président de

Plus en détail

Programme de maîtrise en traduction juridique

Programme de maîtrise en traduction juridique Programme de maîtrise en traduction juridique Mr. Blais Directeur Centre de traduction et de documentation juridiques Université d'ottawa Pour parler du programme de maîtrise en traduction juridique, il

Plus en détail