Un grand merci à Monique Le Pailleur, Conrad Huard, Jacqueline Levasseur, Anjali Juneja, aux conseillères et conseillers ainsi qu à tous ceux qui ont

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un grand merci à Monique Le Pailleur, Conrad Huard, Jacqueline Levasseur, Anjali Juneja, aux conseillères et conseillers ainsi qu à tous ceux qui ont"

Transcription

1 Un grand merci à Monique Le Pailleur, Conrad Huard, Jacqueline Levasseur, Anjali Juneja, aux conseillères et conseillers ainsi qu à tous ceux qui ont contribué à la rédaction et à l élaboration de ces ateliers.

2 Atelier pour les parents Atelier #1 Comment aider mon enfant ou adolescent à réussir à l école et à faire avec aisance et plaisir ses travaux scolaires à la maison? À l intention des écoles afin d appuyer les parents, tuteurs et tutrices dans la réussite scolaire de leurs enfants et adolescents des cycles primaire, moyen et intermédiaire en numératie, littératie et construction identitaire Pour le Conseil scolaire Viamonde et le Conseil Scolaire de District des Écoles Catholiques du Sud-Ouest (C.S.D.É.C.S.O.).

3 Déroulement de l atelier Accueil et présentation Intentions et objectifs de l atelier #1 Activités d appropriation Ressources disponibles Rétroaction et projection Évaluation 10 min. 10 min. 60 min. 10 min. 10 min. 10 min.

4 Pensées orientantes Être positif, c est plus agréable et c est plus rentable! «Soyez un parent confiant, pas un parent parfait!» «L envie de réussir est plus forte que la peur d échouer.» «Devenez l entraîneur de votre enfant.»

5 Intentions de l atelier #1 : Comment aider la réussite à l école? «Soyez un entraîneur, un formateur ou un motivateur!» Définir la réussite scolaire! Développez l autonomie! Maintenir la motivation intrinsèque! Adaptez vos interventions! Accompagnez au quotidien! Développez le sens des responsabilités!

6 Réussir à l école B + Pour vous, réussir à l école et réussir dans la vie, est-ce la même chose? Qu est-ce qui est semblable? Qu estce qui est différent? À quoi servent les devoirs et les leçons?

7 Objectifs de l atelier #1 Les travaux scolaires à la maison et la réussite scolaire Échanger à propos de la réussite scolaire. Établir des liens entre les travaux scolaires à la maison et la réussite scolaire. Explorer diverses pistes pour mieux aider son enfant à réussir. Examiner les problèmes les plus fréquents. Considérer quelques pistes pour assurer la réussite scolaire. Développer et enrichir ses modes d intervention. Réfléchir à son implication dans l école.

8 Aider son enfant à réussir Qu est-ce que réussir pour votre enfant? Pourquoi les travaux à la maison sont-ils importants? Je veux Je veux réussir! réussir! Complétez une activité afin d y découvrir!

9 Pourquoi les travaux scolaires à la maison sont-ils importants? Parce que les recherches démontrent que : l appui et le soutien affectif des parents constituent un facteur déterminant dans la réussite scolaire; les enfants / adolescents qui font régulièrement leurs travaux scolaires à la maison obtiennent de meilleurs résultats scolaires; les travaux scolaires à la maison constituent un lien essentiel entre l école et la maison.

10 Les travaux scolaires à la maison apprennent aux jeunes à... développer le goût de l effort et de la persévérance acquérir de l autodiscipline suivre des directives travailler seuls commencer et terminer une tâche gérer leur temps se motiver par eux-mêmes approfondir les notions vues à l école se donner une méthode de travail devenir autonomes et responsables acquérir la satisfaction du travail bien fait Ce sont là des valeurs et des comportements importants pour la poursuite des études à un niveau supérieur.

11 Activité A Étude de cas Dominique, 9 ans, a de la difficulté à l école et la période des devoirs à la maison est extrêmement pénible. Il s agit souvent du moment où surgissent des conflits entre Dominique et ses parents. Les devoirs ne sont pas faits à heure fixe mais souvent après ses émissions de télévision préférées ou ses activités sportives. Ses parents sont découragés par ce qu ils considèrent un manque de motivation de leur enfant. Que peuvent faire les parents de Dominique? Que peut-on faire pour que la période des devoirs soit agréable?

12 Activité B Pour une approche sans perdant Identifier le problème avec l enfant / l adolescent. Trouver ensemble plusieurs solutions possibles. Examiner / évaluer ensemble chacune des solutions trouvées. Choisir avec l enfant / l adolescent la solution qui semble la meilleure. Déterminer ensemble de quelle façon appliquer la décision. Essayer la solution et la vivre de son mieux. Réévaluer la solution et la modifier au besoin. * Inspiré de Stéphanie R. CHAPUT, Aide aux devoirs et leçons en famille, p. 14

13 Jeu de rôle Qui sera le parent? Qui sera l enfant / l adolescent? Quel sera le problème? SOLUTIONS TROUVÉES DÉCISION COMMENT L APPLIQUER?

14 Quel est le problème? 1) La paresse 2) Les excuses 3) Les mensonges Lire les pistes de solutions pour 7 problèmes les plus courants. 7) Je ne fais pas mes devoirs lorsque je ne suis pas surveillée. 4) La procrastination 5) La dépendance 6) La planification du temps Que vous soyez ou non à la maison, votre enfant doit faire ses devoirs de façon responsable.

15 Récompenses et privilèges Jeu éducatif Sorties avec des amis Cinéma Collation spéciale Bricolage Sorties de famille Certificat de mérite Voyage Restaurant Repas préféré Matériel scolaire Nouveau livre Sorties sportives Revue spéciale Congé d une tâche hebdomadaire

16 Pour favoriser la réussite scolaire, nous avons un grand rôle à jouer En ayant des aspirations élevées mais réalistes En félicitant et en valorisant En assurant un atmosphère propice à l apprentissage En se montrant disponible En modélisant En dialoguant et en questionnant

17 Commentaires motivants Vas-y tu es capable! Ton travail est magnifique! J admire ton esprit de décision! Tu te débrouilles vraiment très bien! Tu as fait un travail remarquable! Voir d autres suggestions.

18 Impliquez-vous! Leur vie scolaire Prenez connaissance Offrez votre aide Assistez et participez Créez des habitudes Motivez votre enfant Encouragez votre enfant Leurs devoirs Leur apprentissage Vérifiez les devoirs Questionnez Renseignez-vous Voir d autres conseils d implication.

19 À retenir 1) Les travaux scolaires faits à la maison ont leur importance dans la réussite scolaire; 2) l implication parentale est déterminante pour assurer la réussite scolaire; 3) il est toujours important d encourager son enfant/adolescent dans son parcours scolaire et de souligner ses efforts en le félicitant.

ÉCOLE SAINT-ANDRÉ SERVICE DE GARDE LES P TITS COPAINS PROGRAMME ÉDUCATIF

ÉCOLE SAINT-ANDRÉ SERVICE DE GARDE LES P TITS COPAINS PROGRAMME ÉDUCATIF ÉCOLE SAINT-ANDRÉ SERVICE DE GARDE LES P TITS COPAINS PROGRAMME ÉDUCATIF et PROGRAMME D ACTIVITÉS ÉCOLE SAINT-ANDRÉ Au service de garde Les P tits Copains, l élève constitue l élément central et fondamental.

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

Présentation d exemples de déroulement du M11

Présentation d exemples de déroulement du M11 Présentation d exemples de déroulement du M11 Etablissement N 1 : déroulement à raison de 4 jours bloqués en septembre puis de 2H00 tous les 15 jours sur les 2 ans Période Activités proposés Objectifs

Plus en détail

1. Les objectifs. a. Rappel du projet éducatif. Le Centre Social a pour projet éducatif de :

1. Les objectifs. a. Rappel du projet éducatif. Le Centre Social a pour projet éducatif de : L Accueil Collectif de Mineurs des mercredis loisirs accueille des enfants âgés de 3 ans à 5 ans sur le Centre Social Rural du Canton de St Paterne à Oisseau-le-Petit et sur la salle polyvalente de Cherisay

Plus en détail

Les enjeux du collège :

Les enjeux du collège : Les enjeux du collège : Nouvelles attentes, nouvelle organisation : l arrivée au collège est souvent vécue comme une rupture importante par les élèves de sixième et, de ce fait, l entrée de vos enfants

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE # 41-04 Adoption le 14 mai 2002 Amendement le Mise en vigueur le 15 mai 2002 Résolution # Autorisation

Plus en détail

Projet Pédagogique Petites vacances

Projet Pédagogique Petites vacances Projet Pédagogique Petites vacances Présentation de la structure Organisateur : CCVLA (Communauté de Communes Vallée-Loire-Authion) et Mairie de Corné. Nature de la structure : accueil collectif de mineurs.

Plus en détail

Motivation: comment inoculer à vos étudiants le virus de votre matière?

Motivation: comment inoculer à vos étudiants le virus de votre matière? Motivation: comment inoculer à vos étudiants le virus de votre matière? Judith Cantin Conseillère principale en pédagogie Direction de l apprentissage et de l innovation pédagogique Intention de la présentation

Plus en détail

La gestion du temps : conseils et outils pour reprendre son souffle Crystal Campbell, ACPC c2 coaching + consulting crystal@c2coaching.

La gestion du temps : conseils et outils pour reprendre son souffle Crystal Campbell, ACPC c2 coaching + consulting crystal@c2coaching. La gestion du temps : conseils et outils pour reprendre son souffle Crystal Campbell, ACPC c2 coaching + consulting crystal@c2coaching.ca Bienvenue Plan de la séance : - Présentation : 40 min. Principes

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014-2015

RAPPORT ANNUEL 2014-2015 ÉCOLE DE L ÉPERVIÈRE, SAINTE-THÉRÈSE 349 élèves PRÉSENTATION DE NOTRE ÉCOLE Le conseil d établissement de l École de l Épervière, Sainte-Thérèse ainsi que tous les membres du personnel sont fiers de vous

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes

PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Loisirs intercommunal du bassin de Marennes Le CLSH intercommunal est organisé par la Communauté de Communes du Bassin de Marennes. Pour les mercredis, petites et grandes vacances

Plus en détail

PPPE FICHE BILAN PERSONNEL à conserver

PPPE FICHE BILAN PERSONNEL à conserver PPPE FICHE BILAN PERSONNEL à conserver OBJECTIF : Faire votre bilan personnel est une démarche préalable indispensable au bon déroulement des autres étapes de la recherche que vous allez entreprendre pour

Plus en détail

Cérémonie de la fête des mères Salle des fêtes d Haveluy. Discours de Mr Jean- Paul RYCKELYNCK, Maire. du jeudi 22 mai 2014.

Cérémonie de la fête des mères Salle des fêtes d Haveluy. Discours de Mr Jean- Paul RYCKELYNCK, Maire. du jeudi 22 mai 2014. Cérémonie de la fête des mères Salle des fêtes d Haveluy. Discours de Mr Jean- Paul RYCKELYNCK, Maire du jeudi 22 mai 2014. Chères Haveluyoises, Chères mamans d'haveluy, C'est avec beaucoup de plaisir

Plus en détail

et qui font aussi colorier!

et qui font aussi colorier! et qui font aussi colorier! Il nous fait plaisir de vous transmettre cet album créé spécialement pour vous, parents. Il contient une série de gestes concrets que nous vous invitons à poser afin de soutenir

Plus en détail

Qu est ce qui nous fait courir après le temps?

Qu est ce qui nous fait courir après le temps? Qu est ce qui nous fait courir après le temps? Vouloir faire plein de choses Se sentir exister en empilant les activités Etre déstabilisé par le temps libre Penser possible de tout faire Se positionner

Plus en détail

PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL Au départ d une formation, les participants n ont pas forcément le même niveau de compétences par rapport aux thèmes abordés. C est la raison pour laquelle nous les invitons

Plus en détail

CONTENU DES MODULES EN LIGNE DE LA CERTIFICATION PROF

CONTENU DES MODULES EN LIGNE DE LA CERTIFICATION PROF CONTENU DES MODULES EN LIGNE DE LA CERTIFICATION PROF Module 1 : Introduction aux services et ressources du collège Introduction aux services et ressources du collège! Leçon 1 : Activités à effectuer et

Plus en détail

La Gestion des Conflits

La Gestion des Conflits La Gestion des Conflits 1 La notion de conflits 2 La notion de conflits Le conflit est une divergence entre des acteurs en relation. Cette divergence porte sur des objectifs, des valeurs, des intérêts

Plus en détail

En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée?

En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée? Vitrine du français Séquence 1 1 - Introduction - Pistes d exploitation Madame Barth situe le cadre de son approche pédagogique; elle précise en quoi cet outil, sur lequel l enseignant s appuie pour intervenir

Plus en détail

Bachelier en comptabilité Rapport de stage

Bachelier en comptabilité Rapport de stage Enseignement de Promotion et de Formation Continue de l'université Libre de Bruxelles et de la Chambre de Commerce de Bruxelles Bachelier en comptabilité Rapport de stage Stage d'intégration professionnelle

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation de RIOM. Après la 3 ème. Année scolaire 2015-2016

Centre d Information et d Orientation de RIOM. Après la 3 ème. Année scolaire 2015-2016 Centre d Information et d Orientation de RIOM Après la 3 ème Année scolaire 2015-2016 Se connaître : ses goûts sa façon d être ses capacités POUR CONSTRUIRE UN PROJET D ORIENTATION, IL EST NÉCESSAIRE DE

Plus en détail

Intervention en gestion du changement: un modèle pour passer de la théorie à la pratique

Intervention en gestion du changement: un modèle pour passer de la théorie à la pratique Colloque Les interventions à portée éthique dans les organisations Entretiens multidisciplinaires 3 et 4 juin 2013 Intervention en gestion du changement: un modèle pour passer de la théorie à la pratique

Plus en détail

CELESTIN FREINET (1896 / 1966)

CELESTIN FREINET (1896 / 1966) CELESTIN FREINET (1896 / 1966) Instituteur, ses réflexions sur le rôle de l école vont l amener à s intéresser au mouvement d éducation nouvelle qui existe dans de nombreux pays. En 1924, il met en place

Plus en détail

Résultats d apprentissage généraux

Résultats d apprentissage généraux Titre : Dictionnaire géant de personnages imaginaires Matières : Français, sciences et arts visuels Niveaux scolaires : 2 e et 5 e années Temps prévu : 10 périodes de 45 minutes **Seulement les RAG et

Plus en détail

S INTÉRESSE AUX CHOSES ET AUX SYMBOLES

S INTÉRESSE AUX CHOSES ET AUX SYMBOLES MODÈLE DE KOLB Dans son livre Experiential Learning (1984), David Kolb a présenté un modèle basé sur un cycle expérientiel qui regroupe quatre modes : expérimentation active, observation réfléchie, expérience

Plus en détail

UAPE ARC-EN-CIEL Projet pédagogique

UAPE ARC-EN-CIEL Projet pédagogique UAPE ARC-EN-CIEL Projet pédagogique L UAPE Arc-en-ciel est un lieu d accueil pour les écoliers inscrits entre la 1 enfantine et la 6 primaire à l école des Collines, dont l objectif principal est l épanouissement

Plus en détail

G u i d e d e l e n t r e t i e n individuel de formation Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Formations

G u i d e d e l e n t r e t i e n individuel de formation Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Formations G u i d e d e l e n t r e t i e n individuel de formation Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Formations «Regarder l avenir, c est déjà le changer.» Gaston Berger I - A QUOI SERT LA DÉMARCHE D ENTRETIEN

Plus en détail

Apprentissage par l action

Apprentissage par l action Apprentissage par l action Apprentissage par le jeu Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants Guide de visionnement Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

MODULE 2. Définir l opportunité d affaires. Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

MODULE 2. Définir l opportunité d affaires. Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PLEINES VOILES VERS LE LEADERSHIP DE MARQUE GAGNER LA BATAILLE DES MARCHÉS Définir l opportunité d affaires Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

Plus en détail

Semaine de la persévérance scolaire: 15 au 19 février 2016

Semaine de la persévérance scolaire: 15 au 19 février 2016 Le grand-petit journal Semaine de la persévérance scolaire: 15 au 19 février 2016 La persévérance est un enjeu de tous les instants et les Journées de la p e r s é v é r a n c e s c o l a i r e ( J P S

Plus en détail

Pour bien vivre dans la collectivité. Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair

Pour bien vivre dans la collectivité. Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair Pour bien vivre dans la collectivité Guide de la planification gérée par la personne Version en langage clair Le présent Guide de la planification gérée par la personne a été conçu par : The Individualized

Plus en détail

Charte mondiale pour l action sur les troubles des conduites alimentaires

Charte mondiale pour l action sur les troubles des conduites alimentaires Charte mondiale pour l action sur les troubles des conduites alimentaires Droits et attentes des personnes souffrant de troubles des conduites alimentaires ainsi que leurs familles PRÉAMBULE En reconnaissant

Plus en détail

RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27

RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 TITRE : Planification stratégique 2015-2018 BUT : Faire approuver les axes, résultats, indicateurs et cycle de monitoring pour la planification

Plus en détail

L orientation par soimême

L orientation par soimême L orientation par soimême O.P.S.M. Sept postulats de base Sept postulats de base 1. Les personnes peuvent être placées selon les catégories de personnalité RIASEC. 2. Les environnements peuvent être aussi

Plus en détail

L intégration de l enfant handicapé en camp régulier

L intégration de l enfant handicapé en camp régulier L intégration de l enfant handicapé en camp régulier OU COMMENT ARRIVER À DESTINATION SANS SE PERDRE OU SE FRACASSER PAR VINCENT ROBICHAUD ZONE LOISIR MONTÉRÉGIE VINCENT_ROBICHAUD@YAHOO.CA Objectifs de

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE ANNUEL

PLAN DE RÉUSSITE ANNUEL PLAN DE RÉUSSITE ANNUEL Année scolaire 2006-2007 École: 840012 École Saint-François-d'Assise Réseau Est Nom de la direction: Ouahiba Hamouche Clientèle : Préscolaire et Primaire Mesure(s) : Opération solidarité

Plus en détail

Technique opératoire de l addition posée en colonnes

Technique opératoire de l addition posée en colonnes (CP) Compétences : - Connaître et utiliser les techniques opératoires de l addition et commencer à utiliser celles de la soustraction (sur les nombres inférieurs à 00). - Résoudre des problèmes simples

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale. 0509-demo 03/08/10

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale. 0509-demo 03/08/10 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale 0509-demo 03/08/10 Production orale Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE L ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MIXTE «L OLIVIER»

PROJET PEDAGOGIQUE DE L ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MIXTE «L OLIVIER» DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MONTFERRIER-SUR-LEZ SERVICE ENFANCE ET JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE DE L ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MIXTE «L OLIVIER» DIRECTRICE Avinens Agnès DIRECTRICE ADJOINTE

Plus en détail

Comment aider vos enfants à faire leurs devoirs (Sans faire une dépression nerveuse)

Comment aider vos enfants à faire leurs devoirs (Sans faire une dépression nerveuse) Comment aider vos enfants à faire leurs devoirs (Sans faire une dépression nerveuse) Fatigués d argumenter et de lutter avec vos enfants pour les conduire à faire leurs devoirs! Déçus que la corruption,

Plus en détail

EVALUATION DES PERFORMANCES ET PLAN DE CARRIERE MODE D EMPLOI

EVALUATION DES PERFORMANCES ET PLAN DE CARRIERE MODE D EMPLOI EVALUATION DES PERFORMANCES ET PLAN DE CARRIERE MODE D EMPLOI Votre entretien d évaluation va bientôt avoir lieu. Son objectif et celui de votre responsable d équipe est de faire le point sur les 12 derniers

Plus en détail

Consortium Outaouais pour la recherche en persévérance et en réussite scolaires Colloque «Persévérance et réussite scolaires» 18 février 2010

Consortium Outaouais pour la recherche en persévérance et en réussite scolaires Colloque «Persévérance et réussite scolaires» 18 février 2010 Consortium Outaouais pour la recherche en persévérance et en réussite scolaires Colloque «Persévérance et réussite scolaires» 18 février 2010 Favoriser la réussite scolaire par la motivation des parents

Plus en détail

Écris-moi tes projets d avenir

Écris-moi tes projets d avenir - - 1 - - Nom : Groupe : Date : Nom de l enseignant(e) : Nom du programme (s il y a lieu) : Écris-moi tes projets d avenir Concours de l approche orientante 1 er cycle du secondaire Situation différenciée

Plus en détail

Le concert de musique

Le concert de musique RAPPORT-ANNUEL 2012-2013 ÉCOLE DE L'ÉPERVIÈRE, SAINTE-THÉRÈSE Le conseil d établissement de l École de l Épervière, Sainte-Thérèse ainsi que tous les membres du personnel sont fiers de vous présenter le

Plus en détail

JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Faciliter l intégration des élèves de Baccalauréat Professionnel accompagnement, soins, services à la personne en Section

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING

DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING Lise Lecours 2 Fondatrice de Le-cours.ca Présidente et directrice pédagogique Professionnelle de la santé Chargée de cours à l Université de Sherbrooke

Plus en détail

FICHE ACTION. Intitulé de l action : entretiens professionnels assistant d éducation CPE.

FICHE ACTION. Intitulé de l action : entretiens professionnels assistant d éducation CPE. FICHE ACTION Intitulé de l action : entretiens professionnels assistant d éducation CPE. Objectifs : État des lieux du travail fourni par l AED. Temps de formation. Mieux comprendre sa contribution au

Plus en détail

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE Exécution de diverses actions de motricité globale Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE 01 Coordonner les parties de son corps. 02 Exécuter des actions motrices (ramper, courir, sauter, etc.).

Plus en détail

Description de tâches du président

Description de tâches du président Description de tâches du président Section 1. Énoncé des responsabilités générales Le président du conseil («président») de la Société Canadian Tire Limitée («Société») est responsable de diriger le rendement

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION Jeudi 8 décembre 2011 RE(MOTIVEZ) VOS EQUIPES En partenariat avec Avec le soutien P02 PERFORMANCE PME (RE) MOTIVEZ VOS EQUIPES Michel RODRIGUEZ IMPLICATION - NEODEAL michel.rodriguez@implication.fr

Plus en détail

Faculté d éducation Baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire. Description du stage de première année Stage I

Faculté d éducation Baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire. Description du stage de première année Stage I Faculté d éducation Baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire Description du stage de première année Stage I 2011-2012 BEPP novembre 2011 2 TABLE DES MATIÈRES Stage de première année 5

Plus en détail

Livret d'accueil des élèves de 6 ème

Livret d'accueil des élèves de 6 ème Année 2009-2010 Livret d'accueil des élèves de 6 ème Nom : Prénom : Classe : Collège Yves Montand Les Barres 61260 Le Theil sur Huisne Tél : 02-37-49-61-07 Mèl : ce.0610959l@ac-caen.fr Adresse site : http://lcs.montand.clg61.ac-caen.fr/lcs/

Plus en détail

ANNEXE 2. Projet d'établissement

ANNEXE 2. Projet d'établissement ANNEXE 2 Projet d'établissement Le projet d établissement est de l'ordre de la «stratégie». En s inspirant du projet éducatif de l établissement, le projet d établissement va permettre d assurer la cohérence

Plus en détail

Bienvenue à cette formation sur la rédaction d un Projet ASSOCIATIF Réalisé par la commission formation du CDOS du Cher

Bienvenue à cette formation sur la rédaction d un Projet ASSOCIATIF Réalisé par la commission formation du CDOS du Cher Bienvenue à cette formation sur la rédaction d un Projet ASSOCIATIF Préambule Face à un environnement de plus en plus complexe à savoir : une montée des exigences réglementaires et administratives, une

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1 LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ Mars 2003 Normand Vachon 1 Le tableau de bord: Les 10 étapes de réalisations 1. Définir la mission & la vision de PMR 2. Déterminer les objectifs stratégiques 3. Identifier

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE En vigueur : Le 1 er juillet 2004 COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Approbation : Conseil des commissaires 2004-06-29 RÉFÉRENCES POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE 1.

Plus en détail

définition Processus d analyse de situation ou de résolution de problèmes adapté aux soins. (relation de cause à effet)

définition Processus d analyse de situation ou de résolution de problèmes adapté aux soins. (relation de cause à effet) définition Processus d analyse de situation ou de résolution de problèmes adapté aux soins. (relation de cause à effet) Elle s inscrit dans une dimension relationnelle 1 objectifs Améliore la qualité des

Plus en détail

Le portfolio étudiant à l ULg L apprentissage de l autonomie et de l esprit critique

Le portfolio étudiant à l ULg L apprentissage de l autonomie et de l esprit critique Le portfolio étudiant à l ULg L apprentissage de l autonomie et de l esprit critique Service Guidance-Etude Mélanie DEUM Dominique DUCHATEAU Journée IFRES - janvier 2012 2 Plan 1. Qu est-ce qu un portfolio?

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6 RESSOURCES HUMAINES Source : GARF Basse-Normandie 1/6 Le mot du président La pratique des entretiens individuels annuels est un outil de management. Ce type d appréciation de l activité et de l implication

Plus en détail

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation du 27 avril 2006 L Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT),

Plus en détail

Numéro de téléphone de l établissement :

Numéro de téléphone de l établissement : Nom et prénom du stagiaire : Date de naissance : / / Nom de l établissement : Numéro de téléphone de l établissement : Préambule «Les élèves d'ulis bénéficient des dispositifs de droit commun visant la

Plus en détail

Participe passé ou infinitif?

Participe passé ou infinitif? CM2 Étude de la langue Orthographe Participe passé ou infinitif? Compétences : - Écrire sans erreur les infinitifs de verbes du premier groupe après préposition (il me dit d aller). s : Savoir distinguer

Plus en détail

Accompagner son enfant à l heure des devoirs. Coach la Vie - Nathalie Favre

Accompagner son enfant à l heure des devoirs. Coach la Vie - Nathalie Favre Accompagner son enfant à l heure des devoirs mon enfant à la maison Zone contact mon enfant à l école Coach la Vie - Nathalie Favre LES DEVOIRS le continuum de l école à la maison Pour les parents Pour

Plus en détail

LES ATELIERS ECHELONNES

LES ATELIERS ECHELONNES LES ATELIERS ECHELONNES Malika Duchesne Enseignante de la classe de maternelle de Saint Sorlin Juin 2012 Il s agit d un dispositif qui a été créé par une enseignante de maternelle : Christine Lemoine http://maternailes.net/

Plus en détail

6.1 Sudoku et stratégies

6.1 Sudoku et stratégies 6. Sudoku et stratégies Lors de Show Math, vous avez vu que, dans un jeu comme «La porte, les mouches!», il existe des stratégies qu on peut adopter pour augmenter nos chances de gagner. Tous les jeux

Plus en détail

- FORMATION - Mener un entretien d évaluation annuelle. CEFOR Module de formation interne

- FORMATION - Mener un entretien d évaluation annuelle. CEFOR Module de formation interne - FORMATION - Mener un entretien d évaluation annuelle CEFOR Module de formation interne Introduction La formation «entretien annuel d évaluation» a pour but de donner aux managers les techniques et outils

Plus en détail

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013 L importance du jeu dans le processus d apprentissage Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013 Objectifs : Compléter, actualiser ses connaissances Réfléchir sur sa pratique Participer à la construction

Plus en détail

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières.

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières. : S-22 : Enseignants et coordonnateurs de français aux cycles 2 et 3 Titre : Et si on passait au français en action? Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur

Plus en détail

ANNEXE - LES OUTILS POUR LE TRAVAIL EN ÉQUIPE OUTIL NO 1 : LE CONTRAT D ÉQUIPE. Cours : Travail :

ANNEXE - LES OUTILS POUR LE TRAVAIL EN ÉQUIPE OUTIL NO 1 : LE CONTRAT D ÉQUIPE. Cours : Travail : 1 ANNEXE - LES OUTILS POUR LE TRAVAIL EN ÉQUIPE Pour faire suite à la présentation «Le travail en équipe, rêve ou cauchemar?» voici une version électronique des outils présentés. À ceux qui seront tentés

Plus en détail

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHE 1 : PREPARER MA MISSION TUTORALE Etablir la liste de tous les éléments à prendre en compte pour préparer ma mission Accueillir

Plus en détail

Les objectifs de la méthode QEC (Quick Exposure Check)

Les objectifs de la méthode QEC (Quick Exposure Check) TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Méthode QEC Les objectifs de la méthode QEC (Quick Exposure Check) La méthode QEC permet d évaluer si, en accomplissant ses tâches, un travailleur est exposé à des risques

Plus en détail

COMMENT PREPARER LE CONSEIL DE CLASSE?

COMMENT PREPARER LE CONSEIL DE CLASSE? COMMENT PREPARER LE CONSEIL DE CLASSE? La préparation du conseil de classe est un moment important animé par le délégué. Il doit permettre l expression collective et individuelle des problèmes, des besoins,

Plus en détail

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT L objectif de la plupart des parents et des enseignants est d aider les enfants à passer

Plus en détail

EYROLLES PRATIQUE Vie quotidienne. Docteur Anne Gramond. J aide mon enfant à. Méthodes, outils et conseils pour coacher son enfant

EYROLLES PRATIQUE Vie quotidienne. Docteur Anne Gramond. J aide mon enfant à. Méthodes, outils et conseils pour coacher son enfant EYROLLES PRATIQUE Vie quotidienne Docteur Anne Gramond J aide mon enfant à FAIRE SES DEVOIRS Méthodes, outils et conseils pour coacher son enfant EYROLLES PRATIQUE vie quotidienne J aide mon enfant à faire

Plus en détail

UN GUIDE POUR VOTRE ÉVALUATION

UN GUIDE POUR VOTRE ÉVALUATION UN GUIDE POUR VOTRE ÉVALUATION Vous avez animé des ateliers autour de l éveil sensoriel dans l alimentation. Dans cet outil, vous avez trouvé toutes les informations pour vous aider pas à pas dans la mise

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification :

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification : POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION Adoption : Résolution 20 du Conseil des commissaires du 26 octobre 2011 Modification : CHAPITRE 1. PRÉAMBULE/FONDEMENTS En vertu de l article 257 de la Loi sur l instruction

Plus en détail

Réunion de restitution des concertations de quartiers sur le Projet éducatif de Bordeaux. bordeaux.fr

Réunion de restitution des concertations de quartiers sur le Projet éducatif de Bordeaux. bordeaux.fr Réunion de restitution des concertations de quartiers sur le Projet éducatif de Bordeaux bordeaux.fr Déroulé de la réunion Introduction Présentation du cadre du Projet Educatif De Territoire (PEDT) et

Plus en détail

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir élève

Plus en détail

UN EXEMPLE DE PROJET D ACTION CULTUREL

UN EXEMPLE DE PROJET D ACTION CULTUREL UN EXEMPLE DE PROJET D ACTION CULTUREL GERMEA 25 RUE MONTAIGNE 64000 PAU 1 Quel est votre projet? A partir de l étude du ciel et de la Terre, réaliser des objets techniques ou des installations permanentes

Plus en détail

Politique relative à la qualité de l expression française

Politique relative à la qualité de l expression française Politique relative à la qualité de l expression française Direction des services administratifs et secrétariat général Adoptée par le Conseil d administration le 11 juin 2004 Résolution CA-273-1688 TABLE

Plus en détail

Fiche Pratique DEMARCHE QUALITE. Normes de référence : ISO 9001 : 2008 Systèmes de Management de la Qualité [Exigences]

Fiche Pratique DEMARCHE QUALITE. Normes de référence : ISO 9001 : 2008 Systèmes de Management de la Qualité [Exigences] Fiche Pratique DEMARCHE QUALITE Normes de référence : ISO 9001 : 2008 Systèmes de Management de la Qualité [Exigences] 1. Définir l objet de l organisme La première étape consiste à se poser les questions

Plus en détail

Une grille d analyse des situations de manutention

Une grille d analyse des situations de manutention La charge, on la partage! Colloque sur la manutention St-Hyacinthe 10 novembre 2010 Une grille d analyse des situations de manutention St-Vincent, M., Lortie, M., Gonella, M., Denis, D. Contexte Développée

Plus en détail

Les choix du consommateur

Les choix du consommateur Les choix du consommateur Niveau: 9 ème à 12 ème année Sujet: Études sociales Durée: Une à trois leçons Objectifs Il est attendu que les élèves puissent: Identifier et débattre de la question de la pêche

Plus en détail

412.101.241 Ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale

412.101.241 Ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale du 27 avril 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Secrétariat d Etat à la

Plus en détail

Pratiques optimales de gestion des absences et de retour au travail reliées à des troubles musculosquelettiques ou des problèmes de santé mentale

Pratiques optimales de gestion des absences et de retour au travail reliées à des troubles musculosquelettiques ou des problèmes de santé mentale Pratiques optimales de gestion des absences et de retour au reliées à des troubles musculosquelettiques ou des problèmes de santé mentale Marie-José Durand Ph.D. Université de Sherbrooke Février 2016 Contexte:

Plus en détail

L enseignement en Finlande

L enseignement en Finlande L enseignement en Finlande De l école sélective à la réussite pour tous L organisation et les moyens mis en place La formation des enseignants La pédagogie L évaluation 03/03/2010 FINLANDE- Cl.Anttila

Plus en détail

http://www5.fsa.ulaval.ca/sgc/departementsecole/ecolecomptabilite/absencesexamensecolecomptabilite

http://www5.fsa.ulaval.ca/sgc/departementsecole/ecolecomptabilite/absencesexamensecolecomptabilite Faculté des sciences de l administration École de comptabilité PLAN DE COURS Hiver 2009 MTL groupe 18 - section WA Le 5 décembre 2008 PLANIFICATION ET CONTRÔLE BUDGÉTAIRE CTB-65730 Professeur : Yvon Monette

Plus en détail

CLASSE CONNECTÉE : le meilleur de la technologie pour le meilleur des apprentissages!

CLASSE CONNECTÉE : le meilleur de la technologie pour le meilleur des apprentissages! LA RÉPONSE EST CLASSE CONNECTÉE : le meilleur de la technologie pour le meilleur des apprentissages! Tablettes, ordinateurs portables, écrans ou tableaux interactifs, applications et logiciels éducatifs...

Plus en détail

La charte contribue à la diminution des conflits et oriente les efforts des employés vers les missions et les objectifs de l organisation.

La charte contribue à la diminution des conflits et oriente les efforts des employés vers les missions et les objectifs de l organisation. Une charte de fonctionnement vient pour le renforcement de l esprit d équipe et constitue un outil clef pour sa consolidation. Dans un organisme petit ou grand, le fait que la charte soit élaborée par

Plus en détail

POL-01 Politique d évaluation du personnel d encadrement. Adoptée par le Conseil d administration le 19 juin 2000.

POL-01 Politique d évaluation du personnel d encadrement. Adoptée par le Conseil d administration le 19 juin 2000. POL-01 Politique d évaluation du personnel d encadrement Adoptée par le Conseil d administration le 19 juin 2000. POLITIQUE D EVALUATION DU PERSONNEL D ENCADREMENT 1 1. PRINCIPES DIRECTEURS - PRÉAMBULE

Plus en détail

La vue d ensemble. Ton guide pour vivre la transition. Pour les jeunes de 13 à 25 ans

La vue d ensemble. Ton guide pour vivre la transition. Pour les jeunes de 13 à 25 ans La vue d ensemble Ton guide pour vivre la transition Pour les jeunes de 13 à 25 ans 2 La vue d ensemble Auteurs Chris Sholl Fran Dancyger Traduit et adapté avec l autorisation des auteurs par le Pavillon

Plus en détail

TDAH. le devenir à l âge adulte. Trouble Déficit de l Attention / Hyperactivité

TDAH. le devenir à l âge adulte. Trouble Déficit de l Attention / Hyperactivité Association HyperSupers - TDAH France 2 Sentier de la Fontaine 77160 Provins 06 19 30 12 10 TDAH le devenir à l âge adulte Trouble Déficit de l Attention / Hyperactivité Association HyperSupers TDAH France

Plus en détail

FONDATION DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE

FONDATION DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE FONDATION DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE UAPE «Les Alpes» Avenue des Alpes 38 1009 Pully Tél : 021 722 38 62 Fax : 021 729 79 08 uape.lesalpes@bluewin.ch - LA FONDATION - L UAPE «Les Alpes» Buts, priorité

Plus en détail

WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé

WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé Présenté par Claire Thibideau Directrice générale de la Fédération canadienne des directions d école francophone (FCDEF) WEBINAIRE Comment vivre un leadership

Plus en détail

L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance?

L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance? L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance? XXV e Journées internationales sur la communication, l él éducation et la culture Scientifiques, techniques et industrielles

Plus en détail

Préalablement à la demande d ouverture d un service de garde en milieu scolaire, le conseil d établissement doit :

Préalablement à la demande d ouverture d un service de garde en milieu scolaire, le conseil d établissement doit : POLITIQUE : SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE CODE: CS-9 Origine : Service aux communautés Division des services de garde Autorité : Résolution 98-06-10-7 Référence(s) : Loi sur l instruction publique

Plus en détail

ANNEXE II : LIVRET 2 DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME D ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE

ANNEXE II : LIVRET 2 DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME D ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE II : LIVRET 2 DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME D ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE MINISTERE CHARGE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES

Plus en détail