Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB(

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB("

Transcription

1 Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB( FICHEDEPRESENTATIOND UNPROGRAMMEDE SCIENCESPARTICIPATIVES Afin de caractériser et présenter les programmes de sciences participatives conduits en France, le Collectif nationalsciencesparticipativesbiodiversitéaélaboréune fichedescriptive. Cettefichepermetàchaqueporteurdeprojetdedécrire lesprincipalescomposantesdesonprogrammeetdefaire connaîtresesobjectifs. Une fois remplie en ligne et validée par les modérateurs du site, la fiche de présentation de votre programme apparaîtradansl annuairedessciencesparticipatives. Voustrouverezci-dessouslesrubriquesquicomposentlafichedeprésentation.Certains item ne seront pas visibles des internautes (ressources, évaluation ). Ces modalités sont préciséesparcesigle:pv(pasvisible) LEPROJET Nomduprogramme+logo Datedelancementopérationnel(année,mois) Duréeminimaleenvisagéepourleprogramme Moinsd 1an De1à3ans De3à10ans Pérenne Descriptionrésuméeduprogramme Indication: Présenter en une dizaine de lignes le projet: quand, où, quoi, comment, qui,pourqui? Siteinternet(lien) contactduprogramme Intégrédansunprojetnationalouunréseau MVigieMNature MObservatoireslocauxdelabiodiversité MRéseaud observateursenplongée MBougezpourlanature MAutres: Typedeprogramme: o Inventaire(courtterme) o Suivi(longterme)

2 Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB( Objectif(s) Indication: Classer par ordre croissant de 1 à 3 afin de prioriser les objectifs de votre programme(exaequopossible) Objectif(s) Collectededonnéesdanslecadred unprogramme naturaliste(lamodalitéestprioritaire:basede donnéesnaturalistescollaboratives) Collectededonnéesdanslecadred unprotocole scientifiqueidentifié(l objectifscientifiqueest prioritaire,programmeaviséde gestion/conservation) Collectededonnéedanslecadred unprogramme àviséepédagogique/sensibilisation(lepublicà mobiliserestprioritaire,programmeàvisée éducativeoudegestion/conservation) CARACTERISTIQUESGEOGRAPHIQUES Portéegéographiqueduprogramme Régionale Autreportée(PNR,RNR,etc.) Communale(Ville) Départementale Intégrédansunprogrammeinternational Métropolitaine OutreMer Autre(préciser) Territoiregéographiqueduprogramme Terrestre Littoral Marin Autresparticularités(précisez:montagne,zonehumide,outremer )

3 PUBLICVISE Publicvisé: Enfantset/ouscolaires Pratiquesspécifiques(Précisez:plongeurs,spéléologistes,etc.). Publicprofessionnel(Précisez:agriculteurs,techniciensdesespacesverts,gardes forestiers,etc.). Toutpublic Connaissancespréalables: Débutant Initié Connaissancesnaturalistesnécessaires Autre;Précisez: Tailledelapopulationciblepotentiellementconcernéeparleprogramme(PV): De100à1000 De1000à10000 De10000à De100000à Plusd unmillion PROTOCOLE Taxonétudié Amphibiens Insectes Mammifères Oiseaux Poissons Reptiles Végétaux Autres: Quivalidelesdonnées? l animateurduprojet lesparticipants leresponsablescientifique (

4 Quianalyselesdonnées? l animateurduprojet lesparticipants leresponsablescientifique Oùsontstockéeslesdonnées? basededonnéesinterneauprojet basededonnésrégionale autre: Niveaud engagement Indication:fréquencedemandéed exécutionduprotocole MTouslesjours MTouslesmois MUnefoisparan MIndifférent MAutre: Niveaud implication 1:faible(ex:seulementprendreunephotoetl envoyer) 2:moyen 3:fort(ex.:observerpendantunminimumde20minutes) Saisonnalitéduprojet Indication:cocherlesmoisdemiseenœuvreduprojet Toute l année Janvier Fev Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Dec DONNEES Diffusiondesdonnéesbrutes(PV) Oui Non Sousconditions: Sousquelleformesontrestituéeslesdonnées?(PV) Brutes Synthèses DesretourssontWilsprévusverslescontributeurs? Indication: par contributeurs on entend les observateurs, les gestionnaires de site qui saisissentlesdonnéespourlegrandpublic,etc. Oui.PréciserlelienURLverslesrésultats: Non

5 ANIMATION Outilsd'animationetdecommunicationduprojet Indication:cesontlesoutilsquevousutilisezpourcommuniquersurleprojetetpourfairedu lienavecvotrecommunautéd'observateurs Blog Conférencesderestitution Lettresd information Matérield identification Rencontresphysiques Réseauxsociaux(Facebook,Twitter ) Sortiesnature Autre Nombredeparticipantsauxrencontres(enmoyennesurunerencontre):(PV) De10à50 De50à100 De100à300 De300à500 Plusde500 Si vous avez organisé des rencontres avec les observateurs, merci de renseigner quelquesdétails(pv) Indication:Objectifs,lieux,dates RESSOURCESHUMAINES Structureenchargedelacoordinationgénéraleetdel animation Nom,adresse,tel Nomdelapersonneenchargedelacoordinationetl animation(pv) Nom,prénom,qualité,tel,mail Structureresponsablescientifique Nom,adresse,tel Nomduresponsablescientifique(PV) Nom,prénom,qualité,tel,mail Relaislocaux Indication:Nomdesassociations,collectivités,etc.quiportentleprojetlocalement

6 Partenairestechniques(PV) Indication:nomsdesstructuresquivousaccompagneraientsurleprojet,parunexempleun mécènedecompétencepourcréerunsiteinternet. RESSOURCESFINANCIERES Nombred ETP Nombredepersonnestravaillantsurleprogramme Budgetannuel(PV) Indication:comprenantlecoûtsalarial,lescoûtstechniques,lescoûtsdecommunication De1000à5000 De5000à10000 De10000à50000 De50000à Plusde Partenairesfinanciers(PV) Indication: Nom des partenaires financiers du projet et si possible information sur la répartitionfinancière(privé.%;public:..%;ong:.%) EVALUATION Choisissezvotreannéederéférenceetindiquez: Wlenombredepersonnesinscritesauprogramme(PV) Indication:Unepersonneinscriteauprojetestunepersonnequiadescodesd'identifications poursaisirsesdonnées,ouquiasignifiersavolontédeparticiperauprojet,maisellen'apas nécessairementcontribué. Wlenombredeparticipantsactifs(PV) Identification:Unparticipantactifestunepersonneinscriteauprojetetquiarenseignéau moinsunedonnéeaucoursdel'année.cesdonnéesservirontàrenseignerl indicateurdédié auxsciencesparticipatifsdel ONB. Wlenombrededonnéesélémentairescollectées(PV) Indication:Unedonnéeélémentaireestuneinformationsaisiedansunebasededonnée,ou envoyée,etquin'apasencorefaitl'objetdetraitement/analyse. WlenombredevisitedusiteWeb(PV) Wlenombredepagesvues(PV)

7 Quelestlepourcentagedesparticipantsquifournissent80%desdonnées?(PV) De10à20 De20à40 De40à60 De60à80 Plusde80 Autresindicateurspourévaluerleprogramme(PV) Oui.Préciser: Non Evolutiongénéraleduprogrammeparrapportàl annéeprécédente(qualitatif)(pv) Croissance Décroissance Stabilité Observations(PV) ** *

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P ven. 30 sept. 2016 ven. 7 oct. 2016 ven. 14 oct. 2016 mer. 19 oct. 2016 jeu. 20 oct. 2016 ven. 21 oct. 2016 sam. 22 oct. 2016 dim. 23 oct. 2016 lun. 24 oct. 2016 mar. 25 oct. 2016 mer. 26 oct. 2016 jeu.

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

2013 ARROND janv 06-janv 13-janv 20-janv 27-janv 03-févr

2013 ARROND janv 06-janv 13-janv 20-janv 27-janv 03-févr 2013 ARROND 10 01-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47 70 06 70 06-janv 13-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47 70 06 70 20-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

T E C H N I Q U E S D E S S Y S T E M E S E T R E S E A U

T E C H N I Q U E S D E S S Y S T E M E S E T R E S E A U U S Y S T E M E S E T R E S E A U T I C P L A N D E C O U R S R I M E S T R E D E P R I N T E M P S 2 0 1 3 A la fin de chaque trimestre, un contrôle de compétences est organisé sous la forme 26 mars 28

Plus en détail

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE 05-janv 06-janv 07-janv 08-janv 09-janv 10-janv 11-janv LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE 12-janv 13-janv 14-janv

Plus en détail

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond www.cnaop.gouv.fr Tableau de bord 1 janv. 211-31 déc. 211 Comparaison avec : 1 janv. 21-31 déc. 21 Précédente : Visites Visites 2 2 1 1 3 janv. 5 févr. 1 mars 12 avr. 15 mai 17 juin 2 juil. 22 août 24

Plus en détail

Projet Faune Guyane. Bilan 2011-2014 Perspectives. Société civile. faune-guyane.fr. Partenaires. citoyens. scolaires. associations

Projet Faune Guyane. Bilan 2011-2014 Perspectives. Société civile. faune-guyane.fr. Partenaires. citoyens. scolaires. associations Projet Faune Guyane Société civile citoyens Partenaires faune-guyane.fr scolaires naturalistes associations Ets publics contributeurs validateurs CoPil visiteurs espaces naturels Bilan 2011-2014 Perspectives

Plus en détail

TAUX DE REFERENCE TAUX MARCHE MONETAIRE

TAUX DE REFERENCE TAUX MARCHE MONETAIRE TAUX DE REFERENCE SARICA Année 2013 JANV. FEV. MARS AVRIL MAI JUIN JUIL. AOUT SEPT. OCT. NOV. DEC. 00026 T.M.M. (T4M) 0,0709 0,0683 0,0702 00001 EURIBOR à 1 mois 0,112 0,120 0,118 00003 EURIBOR à 3 mois

Plus en détail

SUIVI EVALUATION- GAR- PLANIFICATION STRATEGIQUE

SUIVI EVALUATION- GAR- PLANIFICATION STRATEGIQUE Calendrier Séminaires 2016 SOPEL INTERNATIONAL PARIS & CANE EXECUTIVE SUIVI EVALUATION- GAR- PLANIFICATION STRATEGIQUE Séminaires 2016 L essentiel de la GAR et la Planification stratégique L essentiel

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France depuis janvier 1998

Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France depuis janvier 1998 Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page. Thématique : Offre Substance considérée : Alcool Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France

Plus en détail

STAGES SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE JANVIER FÉVRIER MARS AVRIL Bacc. 1 A (R) : 5 mars au 20 avril

STAGES SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE JANVIER FÉVRIER MARS AVRIL Bacc. 1 A (R) : 5 mars au 20 avril PROGRAMMES DE FORMATION À L ENSEIGNEMENT AU PRIMAIRE STAGES DE L PRIMAIRE Bacc. 1 A (R) : 5 mars au 20 avril R : 12 mars au 17 avril DEC/BAC:12 mars au 17 avril Bacc. 2 A : 5 mars au 20 avril R : 1 mars

Plus en détail

e-recrutement Etude des 1 000 2007 Marque d

e-recrutement Etude des 1 000 2007 Marque d e-recrutement Etude des 1 000 2007 Marque d 22 mars 2007 Sommaire 1. Les grandes tendances du e-recrutement à venir en 2007 2. L Etude des 1 000 : Keljob passe au crible les sites corporate des 1 000 premières

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 36 ème édition Avril 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015 Calendrier officiel des 2015-2016 Date des 2 premières Cours de jour : Mercredi 26 août 2015 Mardi 8 septembre 2015 du 1 e juin au 8 juillet ET du 3 au 5 août 2015 Cours de soir : Inscriptions les lundis

Plus en détail

PREPARATION DETAILLEE DU PROJET «BETI»

PREPARATION DETAILLEE DU PROJET «BETI» 2 PREPARATION DETAILLEE DU PROJET «BETI» 1 AVERTISSEMENT Ce projet fictif a été conçu par l auteur pour illustrer son cours de Management et de Gestion de Projet. Il s agit d un sous-projet du Projet «SYLVAIN»

Plus en détail

BOIS FACONNES BORD DE ROUTE

BOIS FACONNES BORD DE ROUTE Création en 27 Méthode utilisée : Les bois vendus sont classés par chaque vendeur selon ur destination : 23/9/211 - Feuillus : 3 catégories de Bois d Oeuvre Chêne et Hêtre ( tranchage /déroulage, sciage,

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet)

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet) PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 en application des articles R.414-19 à R.414-26 du Code de l Environnement 1

Plus en détail

Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance

Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance Présentation à 11 juin 2010 à Montréal 1 Partie 1 Nouveau mode de paiement de la prime d assurance 0. Historique 1. Solution général 2. Décision de classification

Plus en détail

CALENDRIER GÉNÉRAL 2016/2017 Compétitions Futsal

CALENDRIER GÉNÉRAL 2016/2017 Compétitions Futsal CALENDRIER GÉNÉRAL 2016/ Coupe Nationale Futsal Championnat Régional Futsal DH Championnat Régional Futsal Match Remis Phase d'accession D2 A compter de la saison 2016/, les jours des compétitions sont

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Réunions d'établissement, AC, Cycle 1 (1H 2H), Cycle 1 (3H 4H), Cycle 2 (5H 6H), Cycle 2 (7H 8H), FLS, Introduction à la profession, MCD-MCDI-ES

Réunions d'établissement, AC, Cycle 1 (1H 2H), Cycle 1 (3H 4H), Cycle 2 (5H 6H), Cycle 2 (7H 8H), FLS, Introduction à la profession, MCD-MCDI-ES sept. 2016 (Zurich) 29 30 31 1 2 3 4 13:45 - C1-C2 - découvrir des 13:45 - C1-C2 - découvrir des 13:45 - C1-C2 - découvrir des 13:45 - C1-C2 - découvrir des 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 13:45 -

Plus en détail

Présentation Club Hôtelier Mâcon- 26 janvier 2016

Présentation Club Hôtelier Mâcon- 26 janvier 2016 Présentation Club Hôtelier Mâcon- 26 janvier 2016 Le BTS Responsable de l Hébergement à référentiel commun européen Belgique, Espagne, Italie, Grèce, Hongrie, Pays-Bas, République Tchèque, Royaume-Uni

Plus en détail

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS»

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» Territoire littoral et marin du Var Journée de lancement 31 janvier 2013 1 Contexte L AGENCE DE L EAU RHÔNE

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT EN 2013

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT EN 2013 COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT EN 23 Vierzon Bourges - Nevers Bourges St Amand Montrond SNCF DIRECTION DÉLÉGUÉE TER CENTRE 3 PÔLE décembre CONVENTION 23 SOMMAIRE CHAPITRE Les acteurs ferroviaires

Plus en détail

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner l homme.

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner l homme. COMMENT JOUER? Le premier joueur à être seul dans un tour à avoir posé sa dernière carte est déclaré vainqueur. A chaque fois que c est à son tour de jouer, un joueur doit tenter de poser l une de ses

Plus en détail

Année de Pub 2015. Evolution du marché publicitaire

Année de Pub 2015. Evolution du marché publicitaire Evolution du marché publicitaire AdTrends 2015: la baisse du marché publicitaire s atténue AdTrends, baromètre cross media de l activité publicitaire en net estimé réalisé en partenariat avec France Pub

Plus en détail

Les principales similitudes. Les principales différences

Les principales similitudes. Les principales différences BTS technico- rénové versus BTS technico- actuel Les principales similitudes Les principales différences Rénovation du BTS Technico- Les principales similitudes Cycle d études de 2 ans Heures hebdomadaires

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Organisation de la A5 pour l année 2015 2016

Organisation de la A5 pour l année 2015 2016 Organisation de la A5 pour l année 2015 2016 Document à l intention des étudiants inscrits en A4 dans l une des 3 autres Env en 2014 2015 Pour l année universitaire 2015 2016, vous pouvez candidater à

Plus en détail

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Le réseau Société Générale UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Alain Brunet Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Une utilisation massive et un impact important sur notre exploitation Une

Plus en détail

COURS ANGLAIS COJURIB ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. lundi mardi mercredi jeudi vendredi 28 sept. 29 30 1 oct. 2

COURS ANGLAIS COJURIB ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. lundi mardi mercredi jeudi vendredi 28 sept. 29 30 1 oct. 2 octobre 2015 28 sept. 29 30 1 oct. 2 40 41 5 6 7 8 9 12 13 14 15 16 42 19 20 21 22 23 De 17 oct. Vacances de la Toussaint Zone B (Aix Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy Metz, Nantes, Nice, Orléans Tours,

Plus en détail

Marine ; Direction de la flotte de commerce ; Service de la flotte de commerce ; Bureau affaires administratives, juridiques (1900-1961)

Marine ; Direction de la flotte de commerce ; Service de la flotte de commerce ; Bureau affaires administratives, juridiques (1900-1961) Marine ; Direction de la flotte de commerce ; Service de la flotte de commerce ; Bureau affaires administratives, juridiques (1900-1961) Répertoire (19790061/1-19790061/38) Archives nationales (France)

Plus en détail

TARIF PAR ACCUEIL. QF caf

TARIF PAR ACCUEIL. QF caf TARIF PAR ACCUEIL QF caf Matin 7h30-8h20 Soir 16h30-17h30 Soir 17h30-18h30 Midi 1er enfat 2ème enfant 1er enfant 2eme enfant 1er enfant 2ème enfant Moins 230 0.50 0,38 4.30 0.50 0,38 0.50 0,38 230 à310

Plus en détail

Statistiques des données de qualité de l'air en Alsace. PM 10 et PM 2,5

Statistiques des données de qualité de l'air en Alsace. PM 10 et PM 2,5 Année 2008 Statistiques des données de qualité de l'air en Alsace Cf. Normes de qualité de l'air Particules en suspension PM 10 et PM 2,5 13 années d'évolution statistique. Particules en suspension - Type

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE JANVIER 2015 1 CONTEXTE INTERNATIONAL LE GAZ DE PETROLE LIQUEFIE (GPL) La part des échanges internationaux des gaz de pétrole liquéfiés ne représente

Plus en détail

Management, Stratégie et Direction d entreprise en Assurance

Management, Stratégie et Direction d entreprise en Assurance Management, Stratégie et Direction d entreprise en Assurance Par Wesford Lyon Durée de la formation: 18 mois en part time Nombre d heures: Cours face à face et e learning Travail personnel exigé Stage

Plus en détail

Verdun Préfecture GRENOBLE. DOMÈNE Chenevières DOMÈNE Les Arnauds. Place de la République. Neyrpic Belledonne Clinique Belledonne Champ Roman

Verdun Préfecture GRENOBLE. DOMÈNE Chenevières DOMÈNE Les Arnauds. Place de la République. Neyrpic Belledonne Clinique Belledonne Champ Roman GRENOBLE Verdun Préfecture DOMÈNE DOMÈNE GRENOBLE Verdun Préfecture GRENOBLE SAINT-MARTIN-D HÈRES GIÈRES MURIANETTE DOMÈNE Bir-Hakeim Flandrin Valmy Péri Brossolette Neyrpic Belledonne Champ Roman Porte

Plus en détail

Les modules autonomes

Les modules autonomes Les modules autonomes Approche système, bilan énergétique et application à un petit système photovoltaïque Julien Werly, ingénieur plateau technique Le CRT CRESITT est soutenu par Le CRT CRESITT Centre

Plus en détail

Automobile : état des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013. Jérôme CORNU Gestion des sinistres Argus, le 4 avril 2013

Automobile : état des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013. Jérôme CORNU Gestion des sinistres Argus, le 4 avril 2013 Automobile : état des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013 Jérôme CORNU Gestion des sinistres Argus, le 4 avril 2013 Etat des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

Renforcez l attractivité des territoires ruraux auprès des franciliens

Renforcez l attractivité des territoires ruraux auprès des franciliens Renforcez l attractivité des territoires ruraux auprès des franciliens avec le Collectif ville/ campagne Planète micro-entreprises «Créateur de relations» Sommaire Le marché Small Business Notre groupe

Plus en détail

Epreuves départementales

Epreuves départementales Régionales ven 01 juil 16 Régionales sam 02 juil 16 dim 03 juil 16 lun 04 juil 16 mar 05 juil 16 mer 06 juil 16 jeu 07 juil 16 ven 08 juil 16 sam 09 juil 16 dim 10 juil 16 lun 11 juil 16 mar 12 juil 16

Plus en détail

Enquête loyer du parc privé

Enquête loyer du parc privé Séminaire de l Observation Urbaine Enquête loyer du parc privé Sud Loire et Proche Haute-Loire 13 novembre 2012 Présentation : Armelle Lafaiye Sommaire L agence d urbanisme de la région stéphanoise epures

Plus en détail

Février 2009. www.france-adot.org. Point INTERNET à fin 2008

Février 2009. www.france-adot.org. Point INTERNET à fin 2008 Février 2009 www.france-adot.org Point INTERNET à fin 2008 Ce document dresse le bilan de la fréquentation et de l exploitation du site Internet www.franceadot.org de la fédération FRANCE ADOT à fin 2008,

Plus en détail

Repeat. Conjoncture publicitaire. aami. Février 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media

Repeat. Conjoncture publicitaire. aami. Février 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Repeat Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Conjoncture publicitaire Février 2015 aami Powered by L AAMi, «Association des Agences Media Indépendantes», regroupe les agences suivantes : Anacrouse,

Plus en détail

Projet pédagogique. La classification animale. Fiche de recherche. Images réutilisables. Ressources en ligne

Projet pédagogique. La classification animale. Fiche de recherche. Images réutilisables. Ressources en ligne DOSSIER ENSEIGNANT Projet pédagogique La classification animale Fiche de recherche Images réutilisables Ressources en ligne PROJET PEDAGOGIQUE La «petite encyclopédie des Animaux» s inscrit dans la lignée

Plus en détail

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE LES DERNIERS RÉSULTATS DE LA CONSOMMATION D ARTICLES D HABILLEMENT ET TEXTILES Léger recul au mois d avril Au mois d avril, les chiffres d affaires des distributeurs se sont repliés de 1,8 % en valeur,

Plus en détail

Programmation Etude De la Langue

Programmation Etude De la Langue Période 1 : du 04 sept au 26 oct G1 : Reconnaitre la phrase, séance 1 G1 : Reconnaitre la phrase, séance 2 G1 : Reconnaitre la phrase, séance 3 C1 : Reconnaitre le verbe, séance 1 C1 : Reconnaitre le verbe,

Plus en détail

Ouverture de 2016 et report automatique en WINBOOKS

Ouverture de 2016 et report automatique en WINBOOKS 1 Ouverture de et report automatique en WINBOOKS WinBooks permet de garder ouverts 2 exercices comptables consécutifs par dossier. La limite des deux exercices ne vaut que pour l encodage. Tous les exercices

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006)

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION REGIONALE DE LAAYOUNE INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) I - APERCU METHODOLOGIQUE : L indice des prix à la consommation (base 100

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ******

PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ****** PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ****** Sommaire 1- Bilan année 2013: au 20.10.13. 2- Bilan saison agronomique 2013: du 01.03 au 31.08.13. 3- Début

Plus en détail

Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables

Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables URL source: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/niveau-de-prospection-naturaliste-dans-les-sites-remarqua bles Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables Nombre

Plus en détail

Commission de Suivi de Site 31 octobre 2013 BILAN DES ENTRÉES / SORTIES - BILAN MATIERE 2012

Commission de Suivi de Site 31 octobre 2013 BILAN DES ENTRÉES / SORTIES - BILAN MATIERE 2012 Commission de Suivi de Site 31 octobre 213 BILAN DES ENTRÉES / SORTIES - BILAN MATIERE 212 Réception des déchets - 212 4 35 3 935 84 871 769 877 731 591 886 921 1 38 891 96 25 2 15 31 591 28 215 33 12

Plus en détail

L Atelier RegionsJob Des formations RH innovantes

L Atelier RegionsJob Des formations RH innovantes L Atelier RegionsJob Des formations RH innovantes DES FORMATIONS RH INNOVANTES Développer ses compétences RH DÉVELOPPER VOS COMPÉTENCES RH, management, web 2.0, l atelier RegionsJob propose des formations

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 51, 18 déc. 15) Hemve 31

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 51, 18 déc. 15) Hemve 31 Le CAC vu de Nouillorque (Sem 51, 18 déc. 15) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La FED relève enfin ses taux, Le rallye de fin d année, sur fond de récession

Plus en détail

BTS NOTARIAT. Epreuve E6 Conduite et présentation d activités professionnelles Session 2016. Conditions de dépôt du dossier :

BTS NOTARIAT. Epreuve E6 Conduite et présentation d activités professionnelles Session 2016. Conditions de dépôt du dossier : BTS NOTARIAT Epreuve E6 Conduite et présentation d activités professionnelles 1- Composition du dossier pour les candidats de la voie scolaire 2- Composition du dossier pour les autres candidats 3- Modèle

Plus en détail

Facturation Electronique

Facturation Electronique Comptabilité Fournisseurs 1 Draft 13 28.1.09 Facturation Electronique 1 SOMMAIRE Périmètre et Missions Différents Types de Facturation Aller plus Loin Synthèse 2 SOMMAIRE Périmètre et Missions Différents

Plus en détail

G est une grandeur évoluant dans le temps et mesurée à intervalles réguliers.

G est une grandeur évoluant dans le temps et mesurée à intervalles réguliers. 1 Croissance linéaire G est une grandeur évoluant dans le temps et mesurée à intervalles réguliers. 1.1 Définition G suit une croissance linéaire quand la variation absolue entre deux mesures consécutives

Plus en détail

Le tableau de bord : où je suis, où je vais? Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Le tableau de bord : où je suis, où je vais? Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Le tableau de bord : où je suis, où je vais? Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Sommaire I Qu est-ce qu un tableau de bord? II Notions d indicateurs III Comment se construit-il? Qu est-ce

Plus en détail

Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers. 11 septembre 2007

Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers. 11 septembre 2007 Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers 11 septembre 2007 Bilan à date de l ouverture 2004 Ventes gaz et électricité entre 2004 et 2006 Depuis 2004, plus

Plus en détail

Quel lien entre alimentation sur parcours et performances? Proposition d un dispositif de suivis pour les jeunes chevaux Endurance.

Quel lien entre alimentation sur parcours et performances? Proposition d un dispositif de suivis pour les jeunes chevaux Endurance. Quel lien entre alimentation sur parcours et performances? Proposition d un dispositif de suivis pour les jeunes chevaux Endurance. Magali JOUVEN (Montpellier SupAgro) Camille LEMOINE (étudiante SupAgro)

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 30 ème édition Octobre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

EOLE TRADING INTEGRALE

EOLE TRADING INTEGRALE EOLE TRADING INTEGRALE Formation 100% en ligne Coaching Live d un an Accès à nos outils exclusifs 1- PRESENTATION Eole Trading Intégrale est une formation d une année composée en 3 phases. Elle est accessible

Plus en détail

Document unique Rôle du médecin du travail

Document unique Rôle du médecin du travail Document unique Rôle du médecin du travail Évaluation des risques professionnels Un document Un document unique Document unique et produits chimiques / dangereux à Ascométal Décret du 5 novembre 2001 Usine

Plus en détail

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Analyse des résultats du questionnaire mensuel Les résultats présentés ici sont issus des réponses au questionnaire envoyé

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

Demande d autorisation de faire du commerce d animaux lors d expositions (marchés aux petits animaux et bourses d animaux)

Demande d autorisation de faire du commerce d animaux lors d expositions (marchés aux petits animaux et bourses d animaux) Demande d autorisation de faire du commerce d animaux lors d expositions (marchés aux petits animaux et bourses d animaux) 1 Autorité et auteur de la demande 1.1 Adresse du service cantonal de la protection

Plus en détail

Les axes de la politique de bon usage

Les axes de la politique de bon usage Les axes de la politique de bon usage La formation et l information La surveillance consommation antibiotiques et résistance bactérienne L aide à la prescription Le contrôle des prescriptions La mise en

Plus en détail

MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DE LA HAUTE-CORSE

MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DE LA HAUTE-CORSE 2013 MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DE LA HAUTE-CORSE RAPPORT DE L ACTIVITÉ ANNUELLE 2013 MDPH 2B Page 1 TABLE DES MATIÈRES I - L ACTIVITÉ ADMINISTRATIVE... 4 A- Récapitulatif des demandes

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Loi HAMON Allianz Courtage L objectif de la loi Hamon Quel est le besoin des assurés? Comparer les offres d assurance, faire jouer la concurrence La réponse apportée par la

Plus en détail

Gestion de projet Modèle pour une gestion de projet globale

Gestion de projet Modèle pour une gestion de projet globale Gestion de projet Modèle pour une gestion de projet globale Entreprise: Auteur: Date: 01.01.2008 Spécimen SA Peter Muster 1 7 Objectif et procédure Objectif Une gestion du projet conséquente et rigoureuse

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIÈRE

COMMUNICATION FINANCIÈRE Titre 1 COMMUNICATION FINANCIÈRE B O U R S E D E S V A L E U R S M O B I L I È R E S D E T U N I S M e r c r e d i 0 7 / 0 5 / 2 0 1 4 1 Retour sur L année 2013 Contexte National et International Réalisations

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

FEVRIER 2013 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON. Tendances sur 1 an. Tendances sur 1 mois. CAT. A cat. 1 2 3

FEVRIER 2013 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON. Tendances sur 1 an. Tendances sur 1 mois. CAT. A cat. 1 2 3 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON (Catégorie 1) CAT. A cat. 1 2 3 391 Tendances sur 1 mois Tendances sur 1 an +18 +3 Hommes 237 Femmes 154 +18 +4-1 Jeunes (jusqu'à 29 ans révolus)

Plus en détail

Principaux indicateurs sur la commune de LA ROMAGNE

Principaux indicateurs sur la commune de LA ROMAGNE Principaux indicateurs sur la commune de LA ROMAGNE Surface totale : 1 615 ha : 33 652 ha - Direction de l'aménagement - Février 212 1 POPULATION Évolution de la population 2 9 1 8 1 6 1 4 1 434 1 63 1

Plus en détail

LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES

LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES Le caractère natif ou introduit des espèces a été défini à partir des considerations de Pascal et al (Pascal M, Lorvelec O, Vigne JD, Keith P, Clergeau P eds (2003) évolution

Plus en détail

Ages des bateaux vendus au cours des 12 derniers mois : Bretagne - Total Transaction Moteur Voile

Ages des bateaux vendus au cours des 12 derniers mois : Bretagne - Total Transaction Moteur Voile En complément avec l enquête de conjoncture biannuelle Printemps et Automne, vous trouverez ci-après la dernière édition des immatriculations de bateaux neufs et d occasions à la fin Avril 2013. Ages des

Plus en détail

La Luire PONT-DE-CLAIX. CORENC Montfleury MEYLAN Lycée du Grésivaudan. Montfleury. Grésivaudan. Lycée du. Croix de Montfleury Corenc Mairie

La Luire PONT-DE-CLAIX. CORENC Montfleury MEYLAN Lycée du Grésivaudan. Montfleury. Grésivaudan. Lycée du. Croix de Montfleury Corenc Mairie PONT-DE-CLAIX CORENC MEYLAN PONT-DE-CLAIX ÉCHIROLLES GRENOBLE LA TRONCHE CORENC MEYLAN PONT-DE-CLAIX Vassieux Danielle Casanova Colonel Manhès Bayard Auguste Ferrier Marie Curie Paul Héroult Les Glières

Plus en détail

Le marché italien. 1. Répartition des séjours en région Centre 12% 11% 22% 41% 29% 40% 31% 11% 10%

Le marché italien. 1. Répartition des séjours en région Centre 12% 11% 22% 41% 29% 40% 31% 11% 10% Population totale 60,8 millions d'habitants En France : Nombre de touristes en 2011 8 millions Evolution 2011/2010 +11,3% Sources : Institut National d études démographiques (Atlas de la population 2012)

Plus en détail

Simulation Financière cani vacance 19/08/2016

Simulation Financière cani vacance 19/08/2016 Simulation Financière cani vacance 19/08/2016 "Cette simulation financière est exclusivement destinée à l"usage des personnes à qui elle est adressée et à leurs conseils. Toutes les informations contenues

Plus en détail

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire en Afrique de l Ouestl par John M. Staatz, Niama Nango Dembélé,, Valerie Kelly, et Ramziath Adjao Département d éd économie agro-alimentaire

Plus en détail

Commentaire général pour l année 2016

Commentaire général pour l année 2016 7 février 2017 Commentaire général pour l année 2016 Au cours de l année 2016, l emploi intérimaire progresse de +6,7 %, correspondant à la création de 36 500 emplois en équivalent temps plein. L année

Plus en détail

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES ÉCOSYSTÈMES INSULAIRES TROPICAUX : APPLICATIONS POUR LA RÉHABILITATION DES ÎLES TROPICALES FRANÇAISES DE L OUEST DE L OCÉAN INDIEN Pr. Matthieu Le Corre

Plus en détail

In t r o d u c t i o n

In t r o d u c t i o n In t r o d u c t i o n Qu allez-vous trouver dans ce livre? Ce livre présente une méthode en six étapes pour élaborer votre plan de formation. Son objectif est de vous permettre de concevoir un plan qui

Plus en détail

Déploiement du projet SIRIUS

Déploiement du projet SIRIUS Déploiement du projet Rappel des objectifs de pour GrDF Proposer un outil unique permettant d organiser et piloter le Contentieux et les Assurances Du point de vue du Contentieux, la finalité est d aider

Plus en détail

Expérimentation de la détection de la BPCO en officine

Expérimentation de la détection de la BPCO en officine Expérimentation de la détection de la BPCO en officine 28 novembre 2014, Journées Pharmaceutiques Internationales de Paris Dorothée Camus Direction Santé, FNMF 00/00/20-- Expérimentation de la détection

Plus en détail

L emboitement d échelles : une question de moyens?

L emboitement d échelles : une question de moyens? Atelier Améliorer les coopérations entre acteurs de l observation Le partage de la connaissance environnementale sur les territoires Les rencontres du réseau Bretagne environnement 21 janvier 2014 Exemple

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-REMY-LES-CHEVREUSE (78)

COMMUNE DE SAINT-REMY-LES-CHEVREUSE (78) COMMUNE DE SAINT-REMY-LES-CHEVREUSE (78) Création et réhabilitation d un réseau d eaux usées communal aux Grands prés de Vaugien REUNION PUBLIQUE D INFORMATION Jonathan SIVERA Le 10 avril 2013 PLAN Les

Plus en détail

Le rsa au régime agricole : montée en charge et effet sur les bas revenus

Le rsa au régime agricole : montée en charge et effet sur les bas revenus Le rsa au régime agricole : montée en charge et effet sur les bas revenus Alain Pelc www.ccmsa.msanet Rappel du dispositif Le revenu de solidarité active (rsa) est entré en vigueur le 1er juin 2009 en

Plus en détail