Présentation du programme de formations 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du programme de formations 2015"

Transcription

1 Présentation du programme de formations 2015 Mars / Avril 2015 Université Paris-Dauphine Eliane Rouyer-Chevalier, Cliff Sylvie Castello, Université Paris-Dauphine Bruno Oxibar, Université Paris-Dauphine 1

2 VOUS AVEZ DIT COMMUNICATION FINANCIÈRE? Une professionrécente au carrefour de plusieurs compétences Une profession exigeante Contraintes règlementaires Attentes de transparence Communication Finance Communication financière Compréhension de l environnement mondial Stratégie Un enjeu stratégique pour l entreprise : créer une relation de confiance avec Les marchés financiers L ensemble des parties prenantes 2

3 POURQUOI CE PROGRAMME? Absencede formation professionnelle certifiante sur la communication financière et les relations investisseurs Évidence et légitimité des deux partenaires Un grand établissement d enseignement supérieur LA référence du métier Partenariat unique avec un mix d enseignements académiques et pratiques Professionnels confirmés Partenaires experts Professeurs 3

4 QUI EST INTÉRESSÉ PAR CES PROGRAMMES? Toutes les personnes s intéressant de près ou de loin à la communication financière, qui veulent mieux en comprendre les enjeux IRrécemment nommés ou souhaitant évoluer Tous les collaborateursde la communication financière Les interlocuteursde la communication financière en agence 4

5 DEUX PARCOURS INDÉPENDANTS POUR RÉPONDRE À TOUTES LES ATTENTES Efficacité - Employabilité - Exclusivité 5

6 UN GRAND SUCCÈS Lancement fin participants aux 3 sessions 17participants certifiés pour la promotion personnes formées en 14 mois «Formations très professionnelles, efficaces car immédiatement opérationnelles, interactives et dynamisantes» 6

7 DES PARTICIPANTS AUX PROFILS VARIÉS IR BASICS 43 PARTICIPANTS EN IR FUNDAMENTALS 17 PARTICIPANTS EN

8 IRBasics: pour les néophytes de la communication financière, qui travaillent pour elle ou avec elle, ou tout simplement s y intéressent 8

9 LES ATTENTES Comment fonctionnent les marchés financiers? «Pour moi la Bourse c est un autre univers. Mais mon entreprise est cotée depuis peu et il faut se familiariser à ce monde» «Je dois souvent travailler avec mes collègues de la com fi. Je vois bien que c est important, mais j aimerais pouvoir comprendre» «Je participe à l organisation de l Assemblée Générale. C est un événement qui prend de plus en plus d importance. J aimerais mieux contribuer en comprenant les tenants et les aboutissants» Quelles sont les bases de la finance? Travailler encore plus efficacement avec mes collègues de la communication financière «Je dois contribuer à la production de supports liés à la com fi. J avoue que mes bases en finance sont un peu faibles, et je n ai pas l impression de bien maîtriser les chiffres et les concepts» Quels sont les acteurs de l écosystème? «J entends parler de sell side / buy side, personne n a pris le temps de m expliquer» 9

10 LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Connaître les acteursdes marchés financiers, leur organisation et leurs attentes Comprendre les devoirs et obligations des sociétés cotées Appréhender les principaux outilsde la communication financière Sensibiliser à la notion d information privilégiée Mesurer les enjeuxde la communication financière dans la relation que la société cotée entretient avec son écosystème Connaître et comprendre les termes et concepts financiers de base 10

11 LE PROGRAMME (1/4) Module 1 : Quel est l intérêt d une cotation en bourse et quels sont les acteurs du marché financier? Introduction : la genèse de la communication financière L objectif de la communication financière : faire valoriser au mieux l entreprise par le marché dans la durée Les acteurs des marchés financiers, interlocuteurs de la communication financière : des intervenants multiples aux intérêts divergents L organisation des marchés 11

12 LE PROGRAMME (2/4) Module 2 : Un cadre réglementaire pour protéger l épargne publique et qui impose la même information pour tous Les enjeux juridiques de la communication financière Les devoirs et obligations dans l entreprise vis-à-vis de l information privilégiée : un process interne qui fait écho à la réglementation 12

13 LE PROGRAMME (3/4) Module 3 : Les événements qui jalonnent la communication financière S adapter aux différents publics via des outils dédiés Organiser une assemblée générale : un événement majeur aux enjeux multiples 13

14 LE PROGRAMME (4/4) Module 4 : La communication financière au quotidien Identifier et cibler les investisseurs : un prérequis indispensable Organiser et optimiser les roadshows : activité au cœur du métier de l Investor Relations Estimations, guidance: un enjeu majeur pour l entreprise cotée Module 5 : La Finance pour les non financiers 14

15 POUR QUI? Agences de communication financière Responsables opérationnels Prestataires de services connexes de la communication financière Communication financière : collaborateurs juniors et assistant(e)s Collaborateurs de divisions fonctionnelles (directions générales, directions financières, juridiques, secrétariat général, communicants, relations presse, directions RSE, directions ressources humaines, cadres dirigeants, assistantes ) IR de sociétés faisant appel au marché dette (obligations, placements privés) IR de fonds private equity 15

16 LE CALENDRIER Le parcours : une formation sur 2,5 jours (15h) Session 1 Session 2 16

17 IRFundamentals : Parcours certifiant pour les professionnels -en poste ou en recherche d emploi - souhaitant approfondir et valider leurs connaissances en communication financière 17

18 LES ATTENTES Comment devenir rapidement un professionnel de la communication financière? «Je viens de prendre mon poste. Je n y connais rien. Il faut que je sois rapidement opérationnel» «J aimerais connaitre leur méthodes de travail. Quels sont les pièges à éviter?» Comment parler aux investisseurs et aux analystes financiers? Comment organiser son réseau dans l entreprise? «Il faut savoir travailler avec les autres directions fonctionnelles et opérationnelles. Comment le faire efficacement?» «Ce n est pas toujours facile de faire passer les messages! Comment s y prendre?» Comment travailler avec le top management? 18

19 UN PARCOURS UNIQUE (1/3) Une formation structurante : 50h de Mai à Décembre Professionnels confirmés Partenaires experts Professeurs Une formation théorique et pratique 19

20 UN PARCOURS UNIQUE (2/3) Un travail personnel de réflexion : un thème de mémoire décidé avec votre responsable hiérarchique en prise directe avec une problématique concrète Un exercice de concisiondonnant lieu à un mémoire d une vingtaine de pages Un exercice de convictionavec soutenance de ce mémoire devant un jury 20

21 UN PARCOURS UNIQUE (3/3) Une mobilisation d accompagnateurs: tuteur académique et référent professionnel La disponibilité de l équipe pédagogique et encadrante pour ne pas perdre de vue l objectif final Une vraie reconnaissance et un apprentissage immédiatement transposable 21

22 LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Connaître le fonctionnement des marchés financiers, de ses acteurs et de leurs enjeux respectifs Comprendre les bases de la finance d entreprise et leur usage en communication financière Plonger dans la constitution du modèle d un analyste financier Maîtriser les problématiques de l information privilégiée et intégrer le cadre réglementaire régissant la communication financière Apprendre à bien communiqueren toutes circonstances et auprès de tous les publics Appréhender la pratiquede différentes situations, au quotidien et à l occasion des événements majeurs de communication financière Apprendre à veiller à la cohérencede toutes les formes de communication de l entreprise 22

23 LE PROGRAMME (1/4) Module 1 Lundi 18 Mai : Le fonctionnement et les acteurs des marchés financiers. Le financement de l économie Le fonctionnement des marchés financiers La genèse de la communication financière Les objectifs de la communication financière Les acteurs des marchés financiers, interlocuteurs de la communication financière : faire face à des intervenants multiples aux intérêts divergents Module 2 Mardi 2 Juin : Finance et communication financière. Les normes comptables et IFRS Les bases des méthodes de valorisation La construction de son modèle par l analyste financier 23

24 LE PROGRAMME (2/4) Module 3 Lundi 15 Juin : Le cadre réglementaire La règlementation européenne et la règlementation française : savoir coordonner de nombreux textes Les principes généraux de la communication financière : répondre rigoureusement à un cadre réglementaire contraignant Les devoirs et obligations dans l entreprise vis-à-vis de l information privilégiée : mettre en place un processinterne qui fait écho à la réglementation Les publications réglementées : un calendrier incontournable mobilisateur de multiples ressources dans l entreprise Module 4 Lundi 29 Juin : Communiquer avec les analystes et les investisseurs Morning meeting (7h30), salle des marchés, quotidien de l analyste et plus encore Comment intégrer la RSE dans la relation investisseurs (fin à 15h) 24

25 LE PROGRAMME (3/4) Module 5 Lundi 14 Septembre : Bien communiquer en toutes circonstances Talking with investors : s imposer dans sa communication en anglais Rendre la communication convaincante : communiqués de presse et slides Communication de crise Module 6 -Lundi 28 Septembre : Les événements majeurs à organiser en mode projet Assemblée générale : préparer, coordonner et mener à bien cet événement annuel majeur Planifier et coordonner la réalisation d un document de référence 25

26 LE PROGRAMME (4/4) Module 7 Lundi 5 Octobre : Exercer la communication financière au quotidien Identifier et cibler les investisseurs : un prérequis indispensable Réussir les roadshows : faire les bons choix d organisation pour optimiser l impact Estimations, guidance: un enjeu majeur pour l entreprise cotée Fidéliser et développer l actionnariat individuel Module 8 Lundi 19 Octobre : Coordonner les communications de l entreprise, off et on line Mieux communiquer en public Rendre compte au management et au Conseil d administration Optimiser la communication financière online (site Internet, réseaux sociaux) 26

27 POUR QUI? Agences de communication financière Professionnels souhaitant certifier leurs compétences en communication financière IR de sociétés faisant appel au marché dette (obligations, placements privés) Professionnels de la communication (financière et corporate), de la finance (direction financière, audit ), des marchés (buy side et sell side) souhaitant ou venant d intégrer un département de communication financière et relations investisseurs IR de fonds private equity 27

28 UNE CERTIFICATION EN 3 ÉTAPES Mémoire Écrit Soutenance orale QCM «hard skills» 30 questions 30 min. 70 points 30 points 40 points 30 points 100 points De 0 à 24 points D De 25 à 49 points C De 50 à 74 points B De 75 à 100 points A Certificat non délivré + Éventuelles félicitations du jury 28

29 LE CALENDRIER Le parcours : 8 modules de 6h (de 9h30 à 17h30) sur 4 mois + 2h de mentoring = 50h 18/5 2/6 15/6 29/6 14/9 28/9 6/10 19/10 1/9 6/11 Fin Première Novembre quinzaine de Décembre INSCRIPTION Réflexion sur le sujet du mémoire et sur le référent professionnel Choix du sujet du mémoire et désignation du tuteur de mémoire et du référent professionnel Remise de la 1 ère trame du mémoire Entretien de mentoring avec le référent professionnel Remise du plan détaillé du mémoire Remise de la 1 ère partie du mémoire Remise de la 2 ème partie du mémoire 9h30 10h QCM «hard skills» Remise de la version presque finalisée du mémoire Dead line pour l envoi du mémoire au jury* Soutenance du mémoire devant le jury Remise du certificat 29

30 QUELQUES THÈMES TRAITÉS DANS LES MÉMOIRES 2014 Digital et réseaux sociaux Coordination avec les autres départements de l entreprise Mise en place de la comfi pour une société nouvellement cotée Identification des actionnaires institutionnels Stratégie de communication pour les actionnaires individuels La communication financière après une opération de transformation Suivi par les analystes Communication financière et RSE 30

31 UN TREMPLIN POUR GRANDIR 5 -Un signe fort de reconnaissance 1 -Un titre officiel, reconnu par l université et le Cliff 2 -Une distinction, par la valorisation d un parcours 4 -Une clé pour l évolution professionnelle 3 -Un révélateur d habiletés innées ou acquises 31

32 UNE VALORISATION PERSONNELLE 32

33 INFORMATIONS PRATIQUES Des cours dispensés à l Université Paris-Dauphine (5 ème étage) Vos supports de cours disponibles en ligne sur «MyCourse» 33

34 Pour vous inscrire : ou Tarifs des parcours IRBasics: (nets de taxe) IRFundamentals: (nets de taxe) 34

35 POUR COMMUNIQUER AVEC LES PRÉCÉDENTES PROMOTIONS Nous avons créé notre communauté sur LinkedIn et vous avons invités à nous rejoindre! 35

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Comment mieux comprendre la communication financière?

Comment mieux comprendre la communication financière? Comment mieux comprendre la communication financière? AXA Group Solutions Web Shared Services/Digital Studio - Novembre 2012 Focus sur l Investor Day Contacts: Communication interne Groupe : comint@axa.com

Plus en détail

Formation : «L expert-comptable et/ou conseil fiscal comme administrateur indépendant ou externe» 2014. Programme

Formation : «L expert-comptable et/ou conseil fiscal comme administrateur indépendant ou externe» 2014. Programme Formation : «L expert-comptable et/ou conseil fiscal comme administrateur indépendant ou externe» 2014 Programme Synthèse Mardi 11/03/2014 Première journée 1.1 Gouvernance de l entreprise en général Marc

Plus en détail

Mention Management International Parcours International Business and NTC projects

Mention Management International Parcours International Business and NTC projects CONTROLE DES CONNAISSANCES Mention Management International Parcours International Business and NTC projects Domaine du Master : Sciences des Organisations Mention du Master : Management et organisation

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

CHARTERED ALTERNATIVE INVESTMENT ANALYST - LEVEL I & II COURS EN GROUPE E-LEARNING SUPPORTS UPPERMARK

CHARTERED ALTERNATIVE INVESTMENT ANALYST - LEVEL I & II COURS EN GROUPE E-LEARNING SUPPORTS UPPERMARK CHARTERED ALTERNATIVE INVESTMENT ANALYST - LEVEL I & II COURS EN GROUPE E-LEARNING SUPPORTS UPPERMARK Notre mission est de vous fournir les connaissances et les compétences dont vous avez besoin pour optimiser

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

Offre Education 250 /an/école (htva)

Offre Education 250 /an/école (htva) Offre Education 250 /an/école (htva) Présentation de la société Société belge crée en 2005 par Fabien Pinckaers 4 sites Belgique: Grand-Rosière : HQ R&D Belgique: Bruxelles : Sales & Marketing USA Bureau

Plus en détail

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État.

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. 75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. (mis en œuvre par le Ministère de l Education Nationale et le Conseil de l Ordre des Experts- Comptables) DCG : Diplôme de Comptabilité et de

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

REFORME du MARCHE FINANCIER en ALGERIE

REFORME du MARCHE FINANCIER en ALGERIE REFORME du MARCHE FINANCIER en ALGERIE Principaux axes De développement et modernisation Du Marché Financier en Algérie présenté par Monsieur ismail Noureddine, président de la COSOB PRINCIPALES REALISATIONS

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

ALTERNATIVE POUR LES SOCIETES

ALTERNATIVE POUR LES SOCIETES PRIVATE INVESTMENT IN PUBLIC EQUITY («PIPE») : UNE SOLUTION DE FINANCEMENT ALTERNATIVE POUR LES SOCIETES «SMALL&MID CAPS» COTEES? Si les marchés actions ont tendances à se stabiliser et ainsi autoriser

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau

Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau 2015-2017 The World s First Business School (est. 1819) 2 EuROPEAn IdEnTITY GLObAL PERSPECTIVE The World s First Business

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs CALENDRIER DES ÉPREUVES ET DES TRAVAUX DES JURYS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PMEPMI à référentiel commun européen SESSION 2013 DATES ÉPREUVES MÉTROPOLE Lun di 1 3 m ai Langues

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

A - COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES et activités types

A - COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES et activités types A - COMPÉTENCES et activités types PROSPECTION 1. ORGANISER UNE OPÉRATION DE PROSPECTION Recherche d information sur, ses produits, les marchés Participation à la sélection de la cible Élaboration d un

Plus en détail

I) Présentation Certification e-réputation

I) Présentation Certification e-réputation La certification e-réputation valide les compétences d un internaute à créer et à valoriser son image personnelle (construire son identité et surveiller sa réputation numérique) ou celle de son organisation

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

Participants table ronde. Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education. Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge

Participants table ronde. Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education. Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge Participants table ronde Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge Participants table ronde François Xavier Marquis Directeur Général

Plus en détail

Partenaires. Public cible

Partenaires. Public cible Les mé tiers OPC Le Luxembourg est reconnu comme un centre d excellence pour la domiciliation et l administration de fonds d investissement. La croissance constante et l évolution de la sophistication

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. Sciences Economiques. Banque Patrimoine Assurance. 466 h 18 h 484 h 522 H 18 H 540 H

DROIT ECONOMIE - GESTION. Sciences Economiques. Banque Patrimoine Assurance. 466 h 18 h 484 h 522 H 18 H 540 H Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : DROIT ECONOMIE - GESTION Sciences Economiques Banque Patrimoine Assurance M2 120 ES Volume horaire étudiant : Parcours CPA Parcours Pro 466 h 18 h

Plus en détail

janvier Code de conduite du groupe

janvier Code de conduite du groupe janvier 2013 Code du groupe Engagements du Groupe 1 Engagements du Groupe À travers ses réseaux de banque de détail, sa banque de financement et d investissement, et l ensemble des métiers fondés sur l

Plus en détail

Formation à l action commerciale par téléphone

Formation à l action commerciale par téléphone Formation à l action commerciale par téléphone Date limite de réception des offres : le lundi 21 mai 2012 Interlocuteur(s) 04/05/2012 Anne DEBRUILLE Pierre MINIER Chambre de Métiers et de l Artisanat de

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises?

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? Note d étonnement Session du mardi 13 avril 2010 PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? PROBLÉMATIQUE Au-delà de sa capacité à dynamiser la performance, faire travailler

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

de réussite au concours* * Parmi les inscrits ayant suivi l ensemble de la préparation

de réussite au concours* * Parmi les inscrits ayant suivi l ensemble de la préparation 90% de réussite au concours* * Parmi les inscrits ayant suivi l ensemble de la préparation PRÉPARATION EN LIGNE AU CONCOURS INFIRMIER Concours d entrée en IFSI (Institut de formation en soins infirmiers)

Plus en détail

APPEL PUBLIC A L EPARGNE

APPEL PUBLIC A L EPARGNE FICHES PEDAGOGIQUES APPEL PUBLIC A L EPARGNE PAR LA COSUMAF APPEL PUBLIC A L EPARGNEL L Appel Public à l Epargne (APE) est une opération du marché financier qui permet à un émetteur (Etat, Collectivités

Plus en détail

I.F.C.S. DOSSIER. d inscription. Préparation au diplôme d état Cadre de Santé. IRFSS Ile-de-France

I.F.C.S. DOSSIER. d inscription. Préparation au diplôme d état Cadre de Santé. IRFSS Ile-de-France Urgence et secourisme Action sociale Santé - autonomie Formation Action internationale FILIÈRE formation I.F.C.S. DOSSIER d inscription Préparation au diplôme d état Cadre de Santé IRFSS Ile-de-France

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

2011 2012 Animateur de la démarche Lean Contrat de professionnalisation

2011 2012 Animateur de la démarche Lean Contrat de professionnalisation 2011 2012 Animateur de la démarche Lean Contrat de professionnalisation "Confrontés chaque jour à une compétition plus vive et qui se livre désormais à l'échelle de la planète, les industriels doivent

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Réflexions pour la Mention Finance de l Université []

Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] MATTHIEU LEBLANC SEPTEMBRE 2014 CETTE PRÉSENTATION PROPOSE DES VOIES D ÉVOLUTION POUR UNE FORMATION EN FINANCE D UNE UNIVERSITÉ FRANÇAISE. LE GRAND

Plus en détail

Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO

Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO Avant-propos Le cabinet d expertise-comptable SODRACO existe depuis 1974 et fêtera donc en 2014 ses 40 ans. Il a été fondé par Alain

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES STRATÉGIES DIGITALES > POURQUOI CRÉER UN SITE WEB? COMMENT DÉVELOPPER SA VISIBILITÉ ET SON AUDIENCE? COMMENT GÉNÉRER DU CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES? COMMENT UTILISER LES MEDIAS

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Turin, Italie Contexte Le Centre international de formation de l Organisation internationale du Travail (CIF-OIT)

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme Universitaire CESAM - MDD. Certificat d Etudes Supérieures Après Master en Marketing Direct et Digital

Demande de création d un Diplôme Universitaire CESAM - MDD. Certificat d Etudes Supérieures Après Master en Marketing Direct et Digital IAE Ecole Universitaire de Management Demande de création d un Diplôme Universitaire CESAM - MDD Certificat d Etudes Supérieures Après Master en Marketing Direct et Digital OBJET Le CESAM MDD est de niveau

Plus en détail

M a s t e r p r o f e s s i o n n e l. Communication. des Entreprises et Marketing COMMUNICATION CORPORATE. Marketing intégré

M a s t e r p r o f e s s i o n n e l. Communication. des Entreprises et Marketing COMMUNICATION CORPORATE. Marketing intégré M a s t e r p r o f e s s i o n n e l En Communication des Entreprises et Marketing COMMUNICATION CORPORATE Marketing intégré OBJECTIFS Maîtriser la complexité du fonctionnement et des pratiques de la

Plus en détail

Guide du master. Master en biologie des organismes et écologie. Organisation master

Guide du master. Master en biologie des organismes et écologie. Organisation master École de Biologie Université catholique de Louvain Département de biologie Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix Master en biologie des organismes et écologie Guide du master Ce guide est destiné

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE École de Management de la Sorbonne (UFR 06 Gestion et économie d entreprise) MASTER 2 RECHERCHE FINANCE D ENTREPRISE Année universitaire 2013-2014 VOS INTERLOCUTEURS

Plus en détail

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles. La perspective des Médecins. Professeur Robert NICODEME

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles. La perspective des Médecins. Professeur Robert NICODEME QUALIFICATION PROFESSIONNELLE Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles La perspective des Médecins Professeur Robert NICODEME 1 Conseil National de l Ordre des Médecins Le Conseil National

Plus en détail

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II*

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* Mise à jour 2015 *Sous l autorité de l EIMP ADMTC Programme de formation - Titre «Chef(fe) de projet e-business» 1 CHEF(FE) DE PROJET

Plus en détail

Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé. www.cnam-alsace.fr

Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé. www.cnam-alsace.fr Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé Titre de Responsable Commercial & Marketing (Bac + 4) M2 Marketing, Vente & Distribution (Bac + 5) PAR L état Formations en Alternance www.cnam-alsace.fr

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études Le diplômé peut occuper un des métiers suivants : Ingénieur d affaires avant-vente Ingénieurs d étude Consultant ingénieur informatique Ingénieur informatique études / développement

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Université Paris-Dauphine

Université Paris-Dauphine Université Paris-Dauphine MBA Management Risques et Contrôle Responsabilité et management des performances L Université Paris-Dauphine est un établissement public d enseignement supérieur et de recherche,

Plus en détail

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES UNIVERSITE DE BOURGOGNE MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES Discipline : Sciences de Gestion Matière : Finance Candidate : Aurélie SANNAJUST Fonction : Maître de Conférences à l Université

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011

COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011 COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011 La Commission scolaire des Samares offre des cours de récupération aux élèves qui étaient inscrits dans l une de ses écoles secondaires durant l année 2010-2011 dans

Plus en détail

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif Charte 22 avril 2009 l investissement responsable de la maif objectifs considération sur l investissement responsable les axes d engagement l investissement responsable de la maif /// Préambule La MAIF

Plus en détail

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE 1. OBJECTIFS DU COURS PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE Objectif général Développer des habiletés dans le domaine de la gestion des communications intégrées en marketing,

Plus en détail

Institut. Master MIAGE. Master SIC. d Administration des Entreprises de Paris. Sorbonne Graduate Business school

Institut. Master MIAGE. Master SIC. d Administration des Entreprises de Paris. Sorbonne Graduate Business school U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Institut d Administration des Entreprises de Paris Sorbonne Graduate Business school Master MIAGE Master SIC par la voie de l apprentissage

Plus en détail

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse 2012 / 2013 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil >> Présentation d ATHENA ATHENA est une société de services fondée en 2007 offrant des prestations dans les domaines de la sécurité informatique

Plus en détail

MASTER INFORMATION-COMMUNICATION : COMMUNICATION DES ENTREPRISES ET DES INSTITUTIONS (P)

MASTER INFORMATION-COMMUNICATION : COMMUNICATION DES ENTREPRISES ET DES INSTITUTIONS (P) MASTER INFORMATION-COMMUNICATION : COMMUNICATION DES ENTREPRISES ET DES INSTITUTIONS (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : INFORMATION-COMMUNICATION

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE DANS LE SECTEUR SANITAIRE OU MÉDICO-SOCIAL Formation permettant l obtention d un certificat professionnel CPFFP SPÉCIALISATION EN MANAGEMENT D ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Management des organisations Spécialité Management opérationnel des entreprises Autorité

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE École de Management de la Sorbonne (UFR 06 Gestion et économie d entreprise) MASTER 2 RECHERCHE MARKETING Année universitaire 2014-2015 VOS INTERLOCUTEURS DIRECTEUR

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Master Finance et Banque

Master Finance et Banque Master Finance et Banque Formations en apprentissage 1. ARCHITECTURE GENERALE DU PROGRAMME... 2 2. ADMINISTRATION DU PROGRAMME EN 2011-2012... 4 3. ORGANISATION GENERALE DES ETUDES... 5 4. DATES IMPORTANTES

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans DESCRIPTION Faire le choix d un cursus en 3 ans c est opter pour une formation qui permet à l étudiant de découvrir le monde de l entreprise afin

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Financer votre développement

Financer votre développement PERFORMANCE SYSTEMES D INFORMATION COMMERCIAL INNOVATION FINANCE LEVEE DE FONDS RESSOURCES HUMAINES STRATEGIE ENVIRONNEMENT Financer votre développement Dans le cadre de ses actions en faveur de l accès

Plus en détail

Formation e-commerce : Community Management Les clés pour créer et animer vos communautés

Formation e-commerce : Community Management Les clés pour créer et animer vos communautés Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Community Management Les clés pour créer et animer

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com Mastère Spécialisé Marketing, Design et Création www.audencia.com Une année pour faire la différence sur le plan professionnel, tel est l enjeu d un mastère spécialisé. Vous êtes actuellement en cycle

Plus en détail

Emploi - Carrières - Alternance

Emploi - Carrières - Alternance SCHOOL OF MANAGEMENT SCHOOL OF MANAGEMENT Le service Emploi - Carrières - Alternance L insertion professionnelle des étudiants et des diplômés de l IAE lyon PARTENAIRE DE VOTRE ENTREPRISE VOS RESSOURCES

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM Centre Loire dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Séminaires Développement & Carrières

Séminaires Développement & Carrières 1 e r s e m e s t r e 2015 Séminaires Développement & Carrières Un parcours sur-mesure pour soutenir votre développement professionnel 4 Construisez votre Le programme en parcours grandes thématiques «Les

Plus en détail