Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme"

Transcription

1 Conférence de presse du 24 février Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

2 Plan de la présentation Thèmes présentés Les besoins à l origine du nouveau Programme cantonal de prévention du tabagisme (PCT II) Les objectifs et groupes cibles visés Une prévention équilibrée: concrètement comment? Organisation du PCT II

3 Identification des besoins du canton de Fribourg Expérience CIPRET Programme Tabac OFSP Données cantonales nationales Progr. cant. prévention tabagisme PCT I Expérience partenaires CH / FR Enquêtes FR PCT II Dénormaliser le tabac au sein de la société

4 PCT II : les besoins identifiés (I) Deux enquêtes fribourgeoises Enquête auprès de la population fribourgeoise M.I.S Trend, Etude sur la problématique du tabagisme réalisée auprès de la population fribourgeoise pour la ligue de santé CIPRET Fribourg, septembre Evaluation de l application de l interdiction de vente de tabac aux jeunes de moins de 16 ans Kuendig H., Astudillo M. (2012). Application de la loi interdisant la vente de tabac aux jeunes de moins de 16 ans dans le canton de Fribourg: Etude «client mystère» Rapport de recherche n 65. Lausanne: Addiction suisse.

5 PCT II : les besoins identifiés (I) Résultats d enquêtes Pour l ensemble de la population fribourgeoise (14 à 65 ans), Enquête population FR La proportion de fumeur-euse-s est restée stable (25% en % en 2012). La volonté d arrêter de fumer est restée à un niveau élevé: plus de la moitié souhaitent arrêter (56% en 2009; 54% en 2012).

6 PCT II : les besoins identifiés (II) Résultats d enquêtes Chez les jeunes de 14 à 24 ans Enquête population fribourgeoise Stabilisation proportion de fumeur-euse-s (24% en 2009 et 2012). Augmentation nombre de cigarettes fumées quotidiennement (de 6.7 cig./jour en 2009 à 10.8 en 2012). Evaluation vente de tabac aux jeunes 16 ans Réduction accessibilité des cigarettes. Baisse du taux d acceptation de vente (de 81.4% en 2009 à 63% en 2011).

7 PCT II : les besoins identifiés (III) Résultats d enquêtes Exposition à la fumée passive Enquête population FR Pour une forte majorité, la fumée est totalement bannie du lieu de travail (59% en 2009; 75% à 89% en 2012, selon le secteur d activité). Réduction de la part de fumeurs/euses qui fument à l intérieur (72% des fumeurs/fumeuses vivant avec d autres personnes ne fument jamais à l intérieur de leur lieu de vie; 57% en 2009). Le nombre d enfants exposés à la fumée passive est encore élevé (32% des fumeurs/fumeuses avec un-e enfant de moins de 6 ans fument à l intérieur de leur domicile).

8 PCT II : les objectifs Objectifs Réduire la proportion de fumeurs et fumeuses dans la population fribourgeoise en général et chez les jeunes de 15 à 34 ans. Réduire la proportion de personnes exposées à la fumée des autres (tabagisme passif).

9 PCT II : les groupes cibles Groupes cibles Groupe cible principal Habitant-e-s du canton de Fribourg fumeurs/euses ou non-fumeurs/euses Groupes cibles spécifiques Jeunes Multiplicateurs/trices Entreprises

10 PCT II : la vue d ensemble des projets Domaine d'action Dimension visée Empêcher le début de la consommation de tabac Encourager à cesser la consommation de tabac Pilotage et coordination du programme Evaluation Protéger contre le tabagisme passif Coordination et collaboration Santé à l'école Prestations d'aide à l'arrêt Entreprises sans fumée Prévention comportementale Concours pour arrêter de fumer Formation des multiplicateurs/trices Prévention du tabagisme par les pairs Expérience non fumeur Apprentissage sans tabac Fumée passive dans le domicile Information et sensibilisation Cool&Clean Information, sensibilisation, centre de compétences et de documentation Communication Protection de la santé et règlementation du marché Restriction de la publicité et du parrainage Interdiction de vente de tabac aux moins de 16 ans Protection contre la fumée passive - suivi législatif

11 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (I) Réduire la consommation de tabac chez les jeunes Apprentissage sans tabac Empêcher le début de la consommation Prévention comportementale Les apprenti-e-s s engagent à ne pas consommer de tabac durant l année d apprentissage en cours. Concours pour promouvoir le trend «non-fumeur» Partenariat avec les écoles professionnelles et les entreprises formatrices Message clair des entreprises et des écoles à propos du tabac Sensibilisation au tabac auprès des jeunes 2013 : 737 apprenti-e-s, 93 entreprises formatrices et 6 écoles professionnelles participent.

12 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (II) Les ateliers de sensibilisation au tabac sur mesure Empêcher le début de la consommation Prévention comportementale Des ateliers pour les jeunes réalisés dans les écoles dans les entreprises formatrices dans des institutions pour jeunes en difficultés En 2013: 568 jeunes ont fréquenté nos ateliers de sensibilisation jeunes ont participé à une action de prévention sous forme de concours

13 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (III) Prévention dans les centres de loisirs - Nouveau projet Empêcher le début de la consommation Prévention comportementale Méthode : Prévention par les pairs A développer : Action de prévention du tabagisme, basée sur l influence de jeunes du même groupe qui transmettent leurs messages à d autres jeunes.

14 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (IV) Interdiction de vente de tabac aux jeunes de 16 ans Cadre légal existant : problème d application Empêcher le début de la consommation Protection de la santé et réglementation du marché Malgré des progrès importants, l interdiction de vente de produits du tabac à des jeunes n est pas correctement appliquée : 2009 : 306 achats-tests effectués, 81.4 % de ventes acceptées 2011 : 330 achats-tests effectués, 63.0 % de ventes acceptées Réduire l accessibilité des cigarettes pour les jeunes de moins de 16 ans.

15 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (V) Interdiction de vente de tabac aux jeunes de 16 ans Empêcher le début de la consommation Protection de la santé et réglementation du marché DSAS / DSJ Vendeurs / vendeuses Instituts de recherches Débits de tabac Réduire l accessibilité du tabac par les jeunes Milieux patronaux Plan de mesures Acteurs prévention

16 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (VI) Interdiction de vente de tabac aux jeunes de 16 ans PCT I PCT II et et et 2016 Achatstests I Info&sensi débits de tabac Achatstests II Entente milieux patronaux Info&sensi débits de tabac Achatstests III et III bis 81.4% ventes acceptées (306 tests) 63.0% ventes acceptées (330 tests) Renforcement collaboration Nouveau matériel d info Poursuite achats-tests Nouveau : Communication résultats aux points de vente Vente acceptée = 2 ème test

17 Réduire la consommation de tabac chez les jeunes : des exemples concrets (VII) Interdiction de vente de tabac aux jeunes de 16 ans Nouveau matériel de sensibilisation

18 Réduire la consommation de tabac en général : un exemple concret (I) Réduire la consommation de tabac dans l ensemble de la population Prestations d aide à l arrêt Encourager à cesser la consommation de tabac Prévention comportementale Des offres de soutien individuel ou en groupe pour les fumeurs/euses qui souhaitent cesser la consommation de tabac : - Coaching stop-tabac en 4 séances, individuel ou en groupe - Entretiens d orientation

19 Réduire la consommation de tabac en général : un exemple concret (II) Prestations d aide à l arrêt 2013 : Campagne de promotion de l arrêt du tabac augmentation de la fréquentation

20 Empêcher le début de consommation & réduire la consommation de tabac en général : un exemple concret Empêcher le début de consommation Réduire la consommation de tabac dans l ensemble de la population Formation des multiplicateurs/trices étudiant-e-s HES Nouveau projet Empêcher le début de la consommation & réduire la consommation de tabac Prévention comportementale Méthode : intégrer les principes de la prévention du tabagisme et connaissances tabac dans la formation des étudiant-e-s des hautes écoles. Objectif : Donner aux futur-e-s professionnel-le-s de la santé les ressources nécessaires pour orienter les personnes qu ils/elles seront amenées à prendre en charge dans l exercice de leur profession.

21 Protéger contre le tabagisme passif : des exemples concrets (I) Protéger contre le tabagisme passif Fumée passive à domicile Protéger contre le tabagisme passif Information et sensibilisation Soutien aux personnes exposées à la fumée passive à domicile Informations sur les risques liés à la fumée passive Mesure d exposition à la fumée passive -> équivalence cigarettes fumées Conseils pratiques

22 Protéger contre la fumée passive : des exemples concrets (II) Fumée passive à domicile Protection des enfants contre la fumée passive Formation des professionnel-le-s en contact avec des (futurs) parents Sensibilisation des adultes en charges d enfants Mesure d exposition à la fumée passive (tests MoNic) Conseils pratiques En 2013: 3 formations aux professionnel-le-s 23 tests MoNic commandés

23 L organisation du PCT II (I) Direction stratégique Comité de pilotage Annick Rywalski, Déléguée cantonale prévention et promotion de la santé, cheffe du secteur prévention et promotion de la santé, Service de la santé publique Dr Chung Yol Lee, Médecin cantonal, Service du Médecin cantonal Rose-Marie Rittener, Directrice des Ligues de santé Groupe d experts La réalisation du programme sera accompagnée par un groupe d experts, issus de différents domaines.

24 L organisation du PCT II (II) Direction opérationnelle et mise en oeuvre Direction opérationnelle Fabienne Hebeisen-Dumas, responsable CIPRET Fribourg Mise en œuvre L équipe du CIPRET : EPT au service du Programme cantonal Tabac

25 L organisation du PCT II (III) Partenaires du programme cantonal de prévention du tabagisme Acteurs de la prévention et de la promotion de la santé au niveau cantonal REPER, Suchtpräventionsstelle, RSFM, Croix-Rouge fribourgeoise, GES, etc. Acteurs de la prévention du tabagisme au niveau national et intercantonal OFSP, FPT, ARPS, CPPS, Addition suisse, AT, LPS, LSC, etc.

26 Fonds de prévention du tabagisme Merci de votre attention!

Programme cantonal de prévention du tabagisme R E S U M E. Janvier 2014

Programme cantonal de prévention du tabagisme R E S U M E. Janvier 2014 Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014 2017 R E S U M E Janvier 2014 Table des matières 1. Synthèse... 4 2. Contexte cantonal... 6 2.1. Réalisations du PCT 2009-2013... 6 2.2. Etat des lieux...

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

Intégration dans le Programme cantonal vaudois de projets de prévention menés conjointement dans plusieurs cantons

Intégration dans le Programme cantonal vaudois de projets de prévention menés conjointement dans plusieurs cantons Ligue pulmonaire vaudoise Thérapies. Prévention. Conseil social 1 Intégration dans le Programme cantonal vaudois de projets de prévention menés conjointement dans plusieurs cantons Grégoire Vittoz Responsable

Plus en détail

Programme cantonal de prévention du tabagisme

Programme cantonal de prévention du tabagisme Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014 2017 Janvier 2014 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Fonds de prévention du tabagisme Sommaire Résumé...-

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise. Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac

L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise. Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac Tony Foglia Chargé d études, ORS Bourgogne Objectifs L'évaluation de processus

Plus en détail

Protéger la population contre la fumée passive

Protéger la population contre la fumée passive Interdiction de fumer dans les lieux publics fermés 1. Interdiction UN GUIDE de la publicité POUR pour S ORIENTER le tabac 1 Protéger la population contre la fumée passive Guide pour faciliter la mise

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Table des matières INTRODUCTION... 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA LOI SUR LA RÉGLEMENTATION DE

Plus en détail

Projet «Pharmacie vivre sans tabac»

Projet «Pharmacie vivre sans tabac» Projet «Pharmacie vivre sans tabac» Programme national d arrêt du tabagisme www.apotheken-raucherberatung.ch Présentation Programme national d arrêt du tabagisme Projet «Pharmacie vivre sans tabac» Résultats

Plus en détail

«GUICHET SOCIAL»: présentation du dispositif et enjeux d un nouveau service

«GUICHET SOCIAL»: présentation du dispositif et enjeux d un nouveau service Kantonales Sozialamt KSA «GUICHET SOCIAL»: présentation du dispositif et enjeux d un nouveau service Madeleine Christinaz, cheffe de projet Sarah Mariéthoz-Fontaine, collaboratrice scientifique AGO TRAIT

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. 31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

La cigarette électronique: état des lieux

La cigarette électronique: état des lieux Fondation O 2 Ruelle des Marronniers 3 Case postale 2134 2800 Delémont 2 T +41 32 420 88 90 info@fondationo2.ch www.fondationo2.ch La cigarette électronique: état des lieux Cahier destiné aux enseignants,

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Programme cantonal de prévention du tabagisme R E S U M E. Janvier 2014

Programme cantonal de prévention du tabagisme R E S U M E. Janvier 2014 Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014 2017 R E S U M E Janvier 2014 Table des matières 1. Synthèse... 4 2. Contexte cantonal... 6 2.1. Réalisations du PCT 2009-2013... 6 2.2. Etat des lieux...

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire Luc Fornerod 1, Dr Georges Dupuis 2, Dr Arnaud Chiolero 1,3 1)Observatoire Valaisan de la santé; 2) Service de la santé

Plus en détail

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé?

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Thierry Lang Thierry Lang Inserm UPS UMR 1027 La consommation de tabac est un déterminant majeur de la mortalité en France 60,000 décès par an

Plus en détail

La mise en application de la Loi; côté cour, côté jardin : Le milieu scolaire

La mise en application de la Loi; côté cour, côté jardin : Le milieu scolaire La mise en application de la Loi; côté cour, côté jardin : Le milieu scolaire Présenté dans le cadre des Journées Nationales de Santé Publique Jeudi, le 20 novembre 2008 Par Anne Véronneau Agente pivot

Plus en détail

Apprentissage Sans TABAC. Un projet de la. VS fr

Apprentissage Sans TABAC. Un projet de la. VS fr Apprentissage Sans TABAC www.apprentissage-sans-tabac.ch Un projet de la VS fr APPRENTISSAGE SANS Tabac Le projet encourage les apprenti-e-s de la 1 ère à la 4 e année de formation (solutions transitoires

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 Enquête TNS ILRES/ Fondation Cancer 2013 www.cancer.lu Enquête sur le tabagisme au Luxembourg en 2013 Résultats de la dernière enquête annuelle TNS ILRES commanditée

Plus en détail

Rapport annuel 2014 1

Rapport annuel 2014 1 Rapport annuel 2014 1 2 Table des matières 1. Programme cantonal valaisan de prévention du tabagisme : bilan après une année... 4 2. Campagne de sensibilisation «Choisissez»... 5 3. Prévention pour les

Plus en détail

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Table ronde L endettement des jeunes en pratiques : sensibilisation et intervention Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Nicolas von Muhlenen Carrel Assistant

Plus en détail

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Ça marche! Bouger plus, manger mieux Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Le contexte du programme cantonal Pierre-Yves Maillard, Chef du département de la santé Image:

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Fares asbl Service Prévention Tabac Vlaams Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding Rue de la

Plus en détail

Rapport d activité 2013. Centre neuchâtelois d information pour la prévention du tabagisme

Rapport d activité 2013. Centre neuchâtelois d information pour la prévention du tabagisme Rapport d activité 2013 Centre neuchâtelois d information pour la prévention du tabagisme Sommaire RAPPORT D ACTIVITE 2013... 1 INTRODUCTION... 3 PREVENTION COMPORTEMENTALE... 4 PREVENTION DANS LES ECOLES

Plus en détail

Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque "VERS UN MONDE SANS TABAC" Paris, le 29 mai 2015

Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque VERS UN MONDE SANS TABAC Paris, le 29 mai 2015 Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque "VERS UN MONDE SANS TABAC" Paris, le 29 mai 2015 Quelle démarche adoptée en Ile-de- France? Pourquoi l ARS Ile-de-France décline-t-elle le PNRT? Comment

Plus en détail

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des Flash diffusion «Spécial Journée Mondiale sans Tabac» Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des produits du tabac Chaque année, le 31 mai, l OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans

Plus en détail

Journée de lancement, 15 octobre 2010

Journée de lancement, 15 octobre 2010 Kantonales Sozialamt KSA «GUICHET SOCIAL» Journée de lancement, 15 octobre 2010 Direction de la santé et des affaires sociales DSAS Direktion für Gesundheit und Soziales GSD Ouverture Monsieur François

Plus en détail

Prévention du tabagisme

Prévention du tabagisme Prévention du tabagisme PLAN CANTONAL D ACTION 2008-2012 Le plan d action repose sur quatre axes: Promotion d une vie sans tabac Protection contre la fumée passive Aide à la désaccoutumance pour tous Prévention

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

JUIN 2015 14_INT_321 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

JUIN 2015 14_INT_321 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT JUIN 2015 14_INT_321 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Fabienne Freymond Cantone & Consort : Interdiction totale de la publicité pour les produits du tabac : cohérence...? Rappel Il est démontré

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

Interdiction de vente de tabac aux mineurs dans le canton de Vaud

Interdiction de vente de tabac aux mineurs dans le canton de Vaud Interdiction de vente de tabac aux mineurs dans le canton de Vaud Etat de l application et recommandations Lausanne, avril 2012 Myriam Pasche Béatrice Salla Audrey Delmonico Un programme des TABLE DES

Plus en détail

Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse

Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse Cette présentation a été effectuée le 29 novembre 2011, au cours de la Rencontre internationale La prochaine décennie pour les écoles favorisant la santé, le bien être et la réussite éducative dans le

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail

Formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Tâches de l organisation du monde du travail Directives PSE Pratique 1 Participation aux procédures de reconnaissance, assurance de

Plus en détail

Learning by doing. Les entreprises de pratique commerciale. L efficacité d un réseau.

Learning by doing. Les entreprises de pratique commerciale. L efficacité d un réseau. Learning by doing Les entreprises de pratique commerciale L efficacité d un réseau. Une epco c est quoi? L entreprise de pratique commerciale (epco) permet la formation par la pratique dans les domaines

Plus en détail

Résumé. Programme National Alcool 2008 2012

Résumé. Programme National Alcool 2008 2012 Résumé Programme National Alcool 2008 2012 Programme National Alcool 2008 2012 Genèse et contenu du PNA En 2005, le Conseil fédéral a chargé l Office fédéral de la santé publique (OFSP) de faire le point

Plus en détail

Sans formation à l aide sociale que faire?

Sans formation à l aide sociale que faire? Sans formation à l aide sociale que faire? CSIAS, mai 2010 Françoise Jaques cheffe du Service de prévoyance et d aide sociales du canton de Vaud Constats 2009 canton de Vaud 33 000 personnes ont recouru

Plus en détail

Présentation du CoDES 13

Présentation du CoDES 13 Présentation du CoDES 13 Le réseau des Comités d EpS!L INPES!La FNES!Le CRES PACA!Le CoDES 13 Missions du Comité! Accueil et documentation du public! Conseil en méthodologie et aide à l élaboration de

Plus en détail

04.12.2014 /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES. Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse romande

04.12.2014 /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES. Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse romande /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES POUR LES PRODUITS DU TABAC EN SUISSE ROMANDE, 2013-2014 Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse

Plus en détail

Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention

Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention Présentation lors du congrès «Pour un bon développement! Nouvelles approches en prévention pour enfants, jeunes et familles» 30

Plus en détail

le 16/17 novembre 2011

le 16/17 novembre 2011 Stratégie de la COHEP 2012-2016 2016 adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 16/17 novembre 2011 Formation initiale et continue des enseignantes et enseignants en tant que mandat principal des HEP

Plus en détail

PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION A L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP)

PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION A L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) Domaines Travail social & Economie et Services Certificate of Advanced Studies HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION A L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) CAS SPECIALISTE EN INSERTION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse Du projet au programme: Evaluation de Via 2015 Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse 1 Objectifs de l évaluation de Via 2015 Fournir des recommandations pour la transformation du projet Via en «programme

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Dr Blanquet M, Pr Gerbaud L, Mme Leger S, Dr Perthus I, Dr Laurichesse H, Pr Sauvan

Plus en détail

Documentation de base sur les résultats 2010 des achats tests d alcool

Documentation de base sur les résultats 2010 des achats tests d alcool Département fédéral des finances DFF Régie fédérale des alcools RFA Documentation de base Date 23 mai 2011 Documentation de base sur les résultats 2010 des achats tests d alcool La vente d alcool est soumise

Plus en détail

Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie

Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie SAVANOVITCH C. (1) SAUVANT-ROCHAT M.P. (1) Clermont Université, Université d Auvergne, Faculté Pharmacie, EA 4681-PEPRADE,

Plus en détail

27/05/2013. Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles. Organisation du dispositif addiction en Valais

27/05/2013. Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles. Organisation du dispositif addiction en Valais Organisation du dispositif addiction en Valais Philippe Vouillamoz directeur secteur AideIPrévention 2011 2012 Nous changeons d image pas de mission Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles

Plus en détail

PRESANSE ou l exemple d un projet commun mené grâce à un multipartenariat 24/10/2012 1

PRESANSE ou l exemple d un projet commun mené grâce à un multipartenariat 24/10/2012 1 PRESANSE ou l exemple d un projet commun mené grâce à un multipartenariat 24/10/2012 1 SOMMAIRE CONTEXTE UN PROJET COMMUN COMMUNICATION PARTAGE MUTUALISATION UNE ACTION RÉGIONALE, ET AU-DELÀ POUR LA SUITE

Plus en détail

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP)

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) DOMAINE TRAVAIL SOCIAL DOMAINE ÉCONOMIE ET SERVICES CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) édition 2014-2015 CAS SPÉCIALISTE

Plus en détail

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne Stiftung für die nachhaltige Entwicklung der Bergregionen Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Sous le nom de ARTICLE 1 "Fondation

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé Les de E nquêtes Santé Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg Résultats de l Enquête Tabac 15 Synthèse Assuétudes Observatoire de la Santé Rue du Carmel, 1 B-9 MARLOIE Tél. : +3

Plus en détail

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt)

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Ordonnance du 6 mars 2012 Entrée en vigueur : 01.04.2012 sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 24 mars

Plus en détail

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie Etat de santé de la population valaisanne 2010 Sur mandat du Service de la santé publique du canton du Valais, l Observatoire valaisan de la santé, en collaboration avec l Institut universitaire de médecine

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Consultation de tabacologie pour les patients et les personnels d un hôpital psychiatrique

Consultation de tabacologie pour les patients et les personnels d un hôpital psychiatrique Consultation de tabacologie pour les patients et les personnels d un hôpital psychiatrique Didier Touzeau Pôle addictions Groupe Hospitalier Paul Guiraud Le fumeur en difficulté? La Loi interdit de fumer

Plus en détail

Séance d information. Mardi 12 novembre 2013. Nathalie Bernheim Secrétaire générale

Séance d information. Mardi 12 novembre 2013. Nathalie Bernheim Secrétaire générale Séance d information Mardi 12 novembre 2013 Nathalie Bernheim Secrétaire générale Sommaire Dates clés 3 Comment est-elle organisée? 4 Que finance-t-elle? 7 Devoirs de la FONPRO 8 Devoirs de surveillance

Plus en détail

A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de régulation

A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de régulation Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Département de biostatistiques, santé publique et information médicale A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour employeurs et employeuses

Guide de bonnes pratiques pour employeurs et employeuses Guide de bonnes pratiques pour employeurs et employeuses Direction de la sécurité et de la justice DSJ Sicherheits- und Justizdirektion SJD Introduction Ce guide a été élaboré par la Commission cantonale

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE DEFINITION DE POSTE DIRECTION : Direction des Ressources et des Relations Humaines MISSIONS DU SERVICE Mise en oeuvre de la politique de gestion des Ressources Humaines auprès du Conseil Général de la

Plus en détail

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options!

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options! Master en Travail social 2015 Nouveau programme avec deux options! HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion,

Plus en détail

Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse

Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse Marie-Claire Rey-Baeriswyl, professeure Karin Zürcher, collaboratrice scientifique Haute école

Plus en détail

Prévention du tabagisme en milieu sportif

Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention des dépendances en milieu sportif 30 mai 2015, Lausanne Claudia Véron Chargée de projet CIPRET-Vaud Un programme des Quelle est la consommation de tabac

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication)

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication) LES ENCOURAGEMENTS DES MEDECINS SONT IMPORTANTS POUR AIDER LES PERSONNES SOUHAITANT ARRETER DE FUMER Les médecins parlent spontanément de l'arrêt tabagique à 30% de leurs patients fumeurs. 4% des fumeurs

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

Departement des Innern EDI

Departement des Innern EDI Departement des Innern EDI Berne, le 10 juillet 2015 Audition relative à la Stratégie nationale Addictions 2017-2014 : formulaire de prise de position Nom / entreprise / organisation Ligue pulmonaire suisse

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale Pôle intégration 11/06/2014 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des migrants

Plus en détail

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Sauver des vies Le projet de la Fondation fribourgeoise de réanimation est né grâce à l exemple de la Fondation Ticinocuore tessinoise. En effet,

Plus en détail

le réseau des systèmes locaux de déclaration des erreurs

le réseau des systèmes locaux de déclaration des erreurs > Critical Incident Reporting & Reacting NETwork le réseau des systèmes locaux de déclaration des erreurs www.patientensicherheit.ch www.cirrnet.ch Objectifs est le réseau des systèmes locaux de déclaration

Plus en détail

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE PROJET D UN KIT PRATIQUE Colloque «Vers un monde sans tabac» 29 mai 2015 Ministère des Affaires sociales, de la Santé

Plus en détail

Stratégie nationale en matière de soins palliatifs

Stratégie nationale en matière de soins palliatifs Stratégie nationale en matière de soins palliatifs Journée EMSP 2014 6 novembre 2014 1 Vue d ensemble 1. Santé2020 2. La stratégie nationale en matière de soins palliatifs 3. La prise en charge ambulatoire

Plus en détail

L abandon du tabac et le milieu de travail

L abandon du tabac et le milieu de travail L abandon du tabac et le milieu de travail Profil des fumeurs au Canada et programmes d abandon du tabac dans les milieux de travail canadiens Louise Chénier Gestionnaire, Recherche en santé et mieux-être

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Défi addictions. Fondements d une approche durable de la politique des addictions en Suisse Résumé

Défi addictions. Fondements d une approche durable de la politique des addictions en Suisse Résumé Fondements d une approche durable de la politique des addictions en Suisse Résumé de la dépendance du statut légal des substances psychoactives de la responsabilité individuelle de la protection de la

Plus en détail

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Ordonnance du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : immédiate sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Sur la proposition

Plus en détail

Note détaillée. Les Français face à la fumée de cigarette. Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs

Note détaillée. Les Français face à la fumée de cigarette. Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs Note détaillée Les Français face à la fumée de cigarette Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs Enquête réalisée en ligne du 7 au 9 décembre 2011. Echantillon de 1157 individus représentatifs

Plus en détail

E X T R A I T. Evaluation de l application de la loi interdisant la vente de tabac aux jeunes de moins de 16 ans dans le canton de Fribourg

E X T R A I T. Evaluation de l application de la loi interdisant la vente de tabac aux jeunes de moins de 16 ans dans le canton de Fribourg Schweizerische Fachstelle für Alkohol- und andere Drogenprobleme Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies Istituto svizzero di prevenzione dell alcolismo e altre tossicomanie

Plus en détail

PUBLICITE ET PROMOTION DES

PUBLICITE ET PROMOTION DES PUBLICITE ET PROMOTION DES CIGARETTES ELECTRONIQUES Résumé des résultats Septembre 2014 L Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac est la première étude ayant documenté et analysé

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale La déléguée à l intégration 02/10/2013 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des

Plus en détail

Pistes pour le développement de la formation des parents à l intention des cantons et des communes.

Pistes pour le développement de la formation des parents à l intention des cantons et des communes. Pistes pour le développement de la formation des parents à l intention des cantons et des communes. Ces pistes s adressent aux responsables politiques et administratifs des communes, des cantons et de

Plus en détail

7'000 ROMANDS ARRÊTENT DE FUMER ENSEMBLE PHÉNOMÈNE DE SOCIÉTÉ COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 100'000 cigarettes non fumées chaque jour.

7'000 ROMANDS ARRÊTENT DE FUMER ENSEMBLE PHÉNOMÈNE DE SOCIÉTÉ COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 100'000 cigarettes non fumées chaque jour. PHÉNOMÈNE DE SOCIÉTÉ 7'000 ROMANDS ARRÊTENT DE FUMER ENSEMBLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 100'000 cigarettes non fumées chaque jour 700 décès évités 40 à 80 fois supérieurs taux de participation 9 millions de

Plus en détail

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 9 octobre 2013 Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 1 INRS Présentation Association loi 1901 créée

Plus en détail

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle Département fédéral de l économie DFE Département fédéral de l intérieur DFI Berne, le 11 novembre 2010 Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration

Plus en détail

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP)

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) DOMAINE TRAVAIL SOCIAL DOMAINE ÉCONOMIE ET SERVICES CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) édition 2013-2014 CAS SPÉCIALISTE

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine Lyon 1

ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine Lyon 1 DIU de Tabacologie et d aide au sevrage tabagique SITES INTERNET ET SEVRAGE TABAGIQUE ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine

Plus en détail

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU Josée Payette Élizabeth Cadieux Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique et d évaluation Octobre 2011

Plus en détail

Enquête. sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg. Cahier de bord n 2

Enquête. sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg. Cahier de bord n 2 Cahier de bord n 2 Enquête sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg Service Prévention-Santé Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg SOMMAIRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail