Présentation du programme de collaboration école-bibliothèque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du programme de collaboration école-bibliothèque"

Transcription

1 Présentation du programme de collaboration école-bibliothèque Marie Béguin Chargée de mission de l enseignement de la lecture pour le canton de Neuchâtel Journée CLP Yverdon-les-Bains

2 Plan Une chargée de mission, pour quoi faire? Programme LIVRESENSEMBLE institutionnel et financier. Fondements et objectifs du programme... Conclusion: quels facteurs de réussite?

3 Une chargée de mission, pour quoi faire? Un poste rattaché au Service de l enseignement obligatoire du Canton de Neuchâtel, créé en 2002, dont les contours ont évolué. MANDAT Promouvoir la lecture durant toute la scolarité obligatoire en favorisant une pratique diversifiée dans le quotidien des classes.

4

5 Une chargée de mission, pour quoi faire? Une offre à retrouver sur

6 Fondeme nts et objectifs Conclusio n - Cadre général - Régionalisation des écoles neuchâteloises en 7 cercles scolaires (et 13 centres). - Sur le terrain - Grande diversité des statuts des bibliothèques scolaires dans le canton.

7 Fondements et objectifs Conclusio n Point de départ: Une volonté d : institutionnaliser le rôle des bibliothécaires dans la promotion de la lecture (relais dans les centres), encourager la collaboration entre enseignants et bibliothécaires. Il est décidé de mettre sur pied un programme = une politique coordonnée.

8 Fondements et objectifs Conclusio n Comment faire? Partir de et valoriser ce qui se fait déjà. Formaliser et rendre visible (catalogue) tout en laissant ouvert Aider financièrement (jusqu à par projet).

9 Fondements et objectifs Conclusio n Objectifs (du point de vue des élèves): encourager les lectures personnelles, impliquer dans la bibliothèque, augmenter la fréquentation libre, renforcer l'emploi de la bibliothèque, stimuler le recours aux bibliothécaires.

10 Fondeme nts et objectifs Conclusio n Recueil de pratiques débouchant sur un catalogue de 8 propositions: - fondées sur la collaboration entre bibliothécaires et enseignants, - ancrées dans le Plan d étude, - avec des objectifs pédagogiques définis.

11

12 Fondeme nts et objectifs Conclusion Règlement procédure Le programme est organisé sous forme d appel à projets examinés par un jury représentatif. En 2015, budget:

13 Fondeme nts et objectifs Conclusion Conditions de participation: Les projets doivent être - destinés aux élèves de 9-11, - déposés conjointement par un-e enseignant et un-e bibliothécaire, - le fruit d une véritable collaboration, - soutenus par la direction.

14 Fondeme nts et objectifs Conclusion Rôle du jury. Le jury: - vérifie le respect des conditions de participation, - vérifie la conformité avec le budget global du programme, - opère une sélection, - peut formuler des conseils ou émettre des mises en garde, - peut demander des précisions.

15 Fondeme nts et objectifs Conclusio n Projets retenus: - par types Café lecture: 0 Des lettres en livres: 1 Livres mystères: 4 Livres en scènes: 0 Calendrier "vivement l'été" 2 Ceux qui ont dit non 6 Atelier d'écriture 1 1, 2, 3 partages! 7 Autres projets 1 TOTAL 22

16 Fondeme nts et objectifs Conclusio n (1): et maintenant? - Assurer la mise en place des projets. - Assurer le suivi financier. - Mettre en place une évaluation (satisfaction, impact). - Diffusion et mutualisation des bonnes pratiques.

17 Fondeme nts et objectifs Conclusio n (2): et ensuite? Reconduction du programme en 15-16: - corriger les défauts de jeunesse, - élargir l offre du catalogue - pérenniser le mode de financement - négocier une aide de la Confédération? - anticiper l information.

18 Fondeme nts et objectifs Conclusion Conclusion: quels facteurs de réussite? 1. Facteur humain 2. Accompagnement pédagogique 3. Autonomie et liberté 4. Aide financière 5. Aide logistique

notre vision Agence interactive web; Créations & Technologies Notre objectif : Notre conception du design interactif :

notre vision Agence interactive web; Créations & Technologies Notre objectif : Notre conception du design interactif : notre vision in4biz Sàrl Agence interactive web; Créations & Technologies Notre objectif : Une traduction technique au plus proche de vos besoins, anticipant les besoins futurs et vous permettant d être

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Unité de formation professionnelle du Ceras

Unité de formation professionnelle du Ceras Unité de formation professionnelle du Ceras 15 novembre 2013 : Journée romande de la commission latine d intégration professionnelle (CLIP) Cette présentation, susceptible d être d distribuée e aux personnes

Plus en détail

Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement concernant l utilisation du crédit d impulsion en faveur de l intégration des technologies de l information et de la communication dans les écoles neuchâteloises Le Conseil d Etat de la République

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

SCOLARITE Services. Guide pour les Parents et les Elèves. Version 15.1. Dernière Mise à jour 26 Juin 2015. Scolarité services guide de l utilisateur

SCOLARITE Services. Guide pour les Parents et les Elèves. Version 15.1. Dernière Mise à jour 26 Juin 2015. Scolarité services guide de l utilisateur SCOLARITE Services Guide pour les Parents et les Elèves Version 15.1 Dernière Mise à jour 26 Juin 2015 1/18 Table des matières 1. Généralités...3 2. Création du compte...4 1- Première Connexion...5 2-

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Une formation dans la branche automobile a de l avenir. Nous avons besoin de toi.

Une formation dans la branche automobile a de l avenir. Nous avons besoin de toi. Une formation dans la branche automobile a de l avenir. Nous avons besoin de toi. Dans l une des 4000 entreprises UPSA qui comptent 31 000 collaborateurs au total. Toutes les marques automobiles illustres

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat 26 juillet 2013 Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat Etat au 1 er mars 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Bibliothèque hors les murs et partenariat

Bibliothèque hors les murs et partenariat Bibliothèque hors les murs et partenariat Ce support est en Creativ Commons : CC-BY-NC Formation ABF 2014-2015 Stéphanie Fohanno 25/11/14 I. Le développement des actions hors les murs dans les bibliothèques

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Distribution limitée IFAP-2008/COUNCIL.V/3 4 février 2008 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Conseil intergouvernemental du Programme Information

Plus en détail

Stratégie communication

Stratégie communication Stratégie communication Période 2014-2019 Parc régional Chasseral Place de la Gare 2 - CH 2610 Saint-Imier T +41 (0)32 942 39 49 - F +41 (0)32 942 39 43 info@parcchasseral.ch - www.parcchasseral.ch Table

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Le cadre national de références. des Actions Educatives Familiales

Le cadre national de références. des Actions Educatives Familiales + Le cadre national de références des Actions Educatives Familiales 1 Sommaire PRÉAMBULE... 3 LES ACTIONS EDUCATIVES FAMILIALES... 5 Pourquoi?... 5 Les réalités de l illettrisme... 5 Les objectifs... 6

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Les bibliothèques et les centres de documentation de l'enseignement tertiaire

Les bibliothèques et les centres de documentation de l'enseignement tertiaire Réunion d'experts sur Les bibliothèques et les centres de documentation de l'enseignement tertiaire organisée par le Programme pour la construction et l'équipement de l'éducation et le Programme pour la

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES DU CYCLE DE LA LICENCE DE l INSTITUT ROYAL DE FORMATION DES CADRES (IRFC) DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES DU CYCLE DE LA LICENCE DE l INSTITUT ROYAL DE FORMATION DES CADRES (IRFC) DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES DU CYCLE DE LA LICENCE DE l INSTITUT ROYAL DE FORMATION DES CADRES (IRFC) DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 1 Préambule Objectif Le cycle de la licence de l Institut Royal de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1 Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Edition et livre 1 2 Edition et livre Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Ministère de la culture, 1,

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Rapport de stage BIBLIOMEDIA SUISSE. Bibliocentre de Lausanne. 15 août - 14 octobre 2011

Rapport de stage BIBLIOMEDIA SUISSE. Bibliocentre de Lausanne. 15 août - 14 octobre 2011 Rapport de stage BIBLIOMEDIA SUISSE Bibliocentre de Lausanne 15 août - 14 octobre 2011 Bibliocentre de Lausanne, section jeunesse Bibliomedia Lauriane Giroud Information documentaire - 3A Haute école de

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank

Plus en détail

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous IFAP-2014/COUNCIL.VIII/Inf.10 Paris, le 27 mars 2014 Original anglais Distribution limitée Huitième session Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous 19-20 mai 2014 Maison de l UNESCO,

Plus en détail

PROCEDURE GESTION DU BUDGET INFORMATIQUE DEDIE AUX BESOINS D EXTENSION D INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES HORS PROJETS (DOMAINE PÉDAGOGIQUE)

PROCEDURE GESTION DU BUDGET INFORMATIQUE DEDIE AUX BESOINS D EXTENSION D INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES HORS PROJETS (DOMAINE PÉDAGOGIQUE) Page 1/5 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique PROCEDURE GESTION DU BUDGET INFORMATIQUE DEDIE AUX BESOINS D EXTENSION D INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES HORS PROJETS (DOMAINE

Plus en détail

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Guide pour une demande de financement 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Table des matières 1. PRÉSENTATION... 3 1.1 Le Forum jeunesse de la région de

Plus en détail

Les origines du projet

Les origines du projet La Bibliothèque numérique pour le Handicap (BnH) Entretien avec Alain Patez, bibliothécaire et chargé de mission sur le projet BnH. La BnH (http://bnh.numilog.com) est une bibliothèque qui propose à distance,

Plus en détail

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015 Les 5 sens Les 5 sens SOMMAIRE Edito 3 Le but de l appel à projet 4 Les intentions éducatives 4 Les critères d évaluation du projet 5 Le règlement 6 2 APPEL À PROJET

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés,

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés, squad - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables INTERREG IVA France Suisse Rapport de synthèse (version août 2015) Objectif de ce document Ce document

Plus en détail

DOSSIER de PRÉSENTATION

DOSSIER de PRÉSENTATION 15 ème édition du C2EI CONCOURS DE L ENTREPRISE EXEMPLAIRE ET INNOVANTE DOSSIER de PRÉSENTATION Contact : Sabine DESSIMOND Chargée de mission locale C2EI 06.07.26.68.03 c2ei-2015@jce-clermont.fr Le mouvement

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Concepteur et intégrateur web et mobiles de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Aménagez différemment... Business Solutions Mobilier

Aménagez différemment... Business Solutions Mobilier Aménagez différemment... Business Solutions Mobilier Le groupe La force d un leader international Business Solutions > 49 000 collaborateurs > Présent dans 48 pays > 15,5 milliards de dollars de CA > 3e

Plus en détail

PRESENTATION COMMERCIALE

PRESENTATION COMMERCIALE PRESENTATION COMMERCIALE La solution globale et stratégique pour gérer votre établissement d enseignement La suite KAIROS est une plateforme de gestion intégrée spécialement conçue pour le monde de l'éducation,

Plus en détail

La question des marchés publics dans les petites bibliothèques municipales

La question des marchés publics dans les petites bibliothèques municipales La question des marchés publics dans les petites bibliothèques municipales Rencontre interprofessionnelle bibliothécaires du 47/ librairies atlantiques Les principes fondamentaux Liberté d accès à la commande

Plus en détail

POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA

POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA DU «Sociétés, cultures et pratiques professionnelles» Niveau Master Professionnel 2 ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 1 1

Plus en détail

Le Réseau intercommunal des bibliothèques

Le Réseau intercommunal des bibliothèques Réseau intercommunal des bibliothèques APPEL A CANDIDATURE POUR UNE RESIDENCE D AUTEUR Dans la période d octobre 2010 à janvier 2011, la Communauté de communes Vallée de l Hérault accueille un auteur en

Plus en détail

La recherche documentaire en français

La recherche documentaire en français La recherche documentaire en français Dahlal Mohr-Elzeki Bibliothécaire responsable des services en français dmohrelzeki@laurentienne.ca 705-675-1151 poste 3319 Plan Votre compte à la Laurentienne Le site

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

La Bibliothèque numérique des sociétés savantes de Bourgogne BnssB. Un outil de valorisation partagé du patrimoine

La Bibliothèque numérique des sociétés savantes de Bourgogne BnssB. Un outil de valorisation partagé du patrimoine La Bibliothèque numérique des sociétés savantes de Bourgogne BnssB Un outil de valorisation partagé du patrimoine CRL Bourgogne - Pauline Lesieur BnF 19 juin 2013 1 Plan Préambule I la BnssB, un outil

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Par des stratégies diversifiées, le contrat local d'accompagnement à la scolarité (CLAS), les modules d'accueil en lycée (MODAL), les modules

Plus en détail

STATUTS. La Conférence des procureurs de Suisse (SSK/cps/cps) est une association au sens des art. 60 ss. CC.

STATUTS. La Conférence des procureurs de Suisse (SSK/cps/cps) est une association au sens des art. 60 ss. CC. STATUTS des Vereins Schweizerische Staatsanwälte-Konferenz (SSK) Conférence des procureurs de Suisse (cps) Conferenza dei procuratori della Svizzera (cps) Art. Nom, but, siège La Conférence des procureurs

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE

MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE 2011 / 2012 MASTER 2 ème année MENTION : DROIT DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Spécialité professionnelle Responsables : Pr Marc PENA, Président de l

Plus en détail

JEUNES EN DIFFICULTE D'INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE

JEUNES EN DIFFICULTE D'INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE "ALTER CONNEXION" JEUNES EN DIFFICULTE D'INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE Résumé Alter connexion est un projet pilote dans le champ de l'insertion socioprofessionnelle des jeunes. Le projet a été mis en

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN).

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN). Règlement organique du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (CPLN) LA CONSEILLÈRE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, DE LA CULTURE ET DES SPORTS DE LA RÉPUBLIQUE

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche D1 Réorienter le système d enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Règlement de prêt de la Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique

Règlement de prêt de la Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique Règlement de prêt de la Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique Préambule La Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique (DDLLP) met en œuvre la politique de développement de la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration publique de l Université Montpellier 1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Organisation du service des inspecteurs de l éducation nationale

Organisation du service des inspecteurs de l éducation nationale Affaire suivie par : Jean JOLY, Inspecteur d académie Téléphone : 01 53.69.31.28 Télécopie : 01 53.69.30.22 JJ/ML À Paris le 02.07.01 02234 Le Directeur de l Agence pour l enseignement français à l étranger

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt)

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Ordonnance du 6 mars 2012 Entrée en vigueur : 01.04.2012 sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 24 mars

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Actions de prévention en Suisse Romande

Actions de prévention en Suisse Romande Actions de prévention en Suisse Romande Interventions de prévention - Caritas Fribourg Partenaires: - Entreprises et écoles - Facturé à l établissement qui bénéficie de la prestation Public cible jeunes

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique forma@doc Pôle Formation CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION «Animation de groupe, gestion de projet et communication» pour les animateurs

Plus en détail

Tableau de bord de l expédition

Tableau de bord de l expédition 2003-2006 Octobre 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTS-BOIS-DE L OUTAOUAIS UNE GRANDE EXPÉDITION 2003-2006 INTRODUCTION GÉNÉRALE 2003-2006 Quelques constats préliminaires Le taux de redoublement a diminué

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail