FINANCIAL BC BP 2810 LOME Tel. : Fax :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.financial-bank.com FINANCIAL BC BP 2810 LOME Tel. : +228 220 48 50 Fax : +228 220 48 51 Email: info@financial-bank.com"

Transcription

1 FINANCIAL BC BP 281 LOME Tel. : Fax :

2 message de la Direction Générale LE GROUPE / GROUP Profil / Profile L environnement en 26 / Outlook, 26 Nos métiers / Our Businesses Stratégie et Développement / Strategy and Development Nos valeurs / Our Values Développement durable / Sustainable Development Gouvernement d entreprise / Governance Ethique et déontologie / Ethics and Professional Code Histoire et faits marquants / History and Key Dates Organigramme financier / Organisation Chart Chiffres clés 26 / Key figures, 26 Technologie et Partenaires / Technology and Partners / NETWORK Présentation du Réseau / Network Presentation Produits et Services / Products and Services BENIN / BENIN Financial Bank Bénin Finadev Bénin GABON / GABON Financial Bank Gabon GUINÉE CONAKRY / GUINEA CONAKRY UIBG Finadev Guinée TCHAD / CHAD Financial Bank Tchad Finadev Tchad TOGO / TOGO Financial Bank Togo ÉTATS FINANCIERS / FINANCIAL STATEMENTS COORDONNÉES / CONTACT DETAILS p.2 p.3 p.4 p.6 p.8 p.9 p.1 p.12 p.14 p.15 p.16 p.18 p.2 p.21 p.22 p.25 p.26 p.28 p.31 p.32 p.35 p.36 p.38 p.44 Le mot du Président Directeur Général Le est né dans les années 8 avec la volonté de développer des services financiers en Afrique francophone, à une période où le système bancaire africain était relativement sinistré. Notre présence en Afrique s'inscrit sur le long terme. Les services bancaires en Afrique sont élitistes, un infime pourcentage de la population y a accès. C'est la raison pour laquelle, bien avant les autres, nous avons voulu mettre notre savoir faire de banquier au service des plus défavorisés. Nous avons créé FINADEV, des établissements de microfinance à 1 % privés pour servir au mieux les exclus du système bancaire. Le est animé de principes simples. La banque étant un métier d'intermédiation, nous avons l'ambition de faire le lien : entre les déposants et les créateurs de projets en recherche de financement (crédit), entre clients et fournisseurs sans obstacle géographique (transferts internationaux), entre patrons et salariés (crédits sociaux), Le mot du Directeur Général Adjoint Des résultats. L'exercice 26 aura été marqué par une activité en forte croissance et de bons résultats. Le a démontré sa capacité à se développer et construire sa rentabilité sur des marchés exigeants. Cette tendance n'est pas conjoncturelle mais résulte de stratégies et d'actions menées dans des pays très diversifiés. En 26, le a ainsi pu renforcer sa structure par l'incorporation intégrale dans les fonds propres du résultat bénéficiaire de l'exercice. Un développement. Le a poursuivi tout au long de l'exercice ses démarches de structuration pour assurer la pérennité A word from the CEO Financial Group was created in the 198s with the aim of developing financial services in French-speaking Africa at a time when the African banking system was relatively troubled. We are in Africa for the long term and we intend to put up an office building taking account of the environmental and local rules in each country. By their nature, banking services in Africa are elitist, as only a small percentage of the population has access to them. We wanted to make our banking expertise available to the most disadvantaged and this has led us rapidly to create, well ahead of the others, micro-financing institutions wholly privately owned to serve people excluded from the banking system in the best way possible. Financial Group is founded on simple principles. As banking is the business of being an intermediary, we aim to be the link between depositors and project owners who are seeking financing (the lending business), between customers and suppliers without geographical obstacles (international money transfer business), between employers and employees (lending to staff, lending for social purposes) etc. A word from the Deputy General Manager Concrete results. 26 was remarkable for its strong growth and favourable results. The Financial Group showed its capacity to develop and confirm its potential in difficult markets. This trend is not due to economic circumstances, but more due to the result of the strategies of various countries. In 26, Financial Group was able to reinforce its structure by incorporating the profit into its own capital earnings. Nos banques et institutions de microfinance transforment en réalité les principes de développement durable et d'économie solidaire. Ce sont des financements de projets, mais aussi des conseils de proximité et un accompagnement de nos clients à chaque étape de leur développement. L'exigence est au centre de nos activités. Nous proposons la technologie la plus avancée pour sécuriser les opérations et proposer des services de qualité, et nous plaçons la valeur ajoutée humaine au centre de notre organisation pour une meilleure réactivité, mais aussi pour plus de créativité. Le propose des services et solutions bancaires dans des économies en devenir depuis 2 ans ; notre ambition est de contribuer durablement à leur développement afin que les potentialités deviennent réalités. Rémy BAYSSET Président Directeur Général de son activité. Nous avons continué d'œuvrer pour la construction d'un groupe bancaire organisé selon les meilleurs standards internationaux tant pour le service à la clientèle que la gouvernance. Des perspectives. Le a des perspectives d'activité importante pour l'année 27. L'objectif est de confirmer la progression de nos activités, et asseoir notre profitabilité, tout en poursuivant notre stratégie créative de développement et de diversification d'activité, dans le respect de nos principes d'éthique et de bonne gouvernance. Yann OLIVIER Directeur Général Adjoint Message from the General Management Our banks and micro-financing institutions make these principles of sustainable development and social economy become reality. This means project financing, but also providing local communities with advice and supporting our customers at every stage of their development. Excellence is at the heart of our business. We have the most advanced technology to ensure the security of our operations and offer quality services. And we place the value added by our human resources at the centre of our organisation to foster greater responsiveness, but also to enhance creativity, because creativity is positively encouraged! Financial Group has been offering banking services and solutions in developing economies for 2 years; we now want to give our sustained support to their development so that they fully realise their potential. Rémy BAYSSET Chairman and CEO Development. Financial Group has sought to implement a long-term structure to guarantee its growth. We continue to do our utmost to construct a banking group which is irreproachable by international banking standards, whether in client services or in governance. Outlook. Financial Group has an important programme for 27. The aim is to consolidate our current activity, ensure profitability, all the while following our strategic development and diverse activities. All this will be carried out with respect to our ethics and in best governance. Yann OLIVIER Deputy General Manager

3 2 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ 26 3 Profil / Profile / Outlook, 26 L'environnement en 26 Banque et microfinance. Le, à capitaux français et vocation africaine, créé en 1985, est un Groupe bancaire privé fortement impliqué dans l'économie locale via ses deux métiers : la banque commerciale et la microfinance. Un réseau. Le a toujours eu pour objectif de constituer un réseau cohérent dans des économies sous bancarisées en Afrique. Il est présent dans 5 pays (Bénin, Gabon, Guinée Conakry, Tchad, Togo) sur 3 zones monétaires de l'afrique de l'ouest et Centrale. Sur ses différents marchés en développement, le Groupe FINANCIAL intervient auprès d'une clientèle très diversifiée ; de la multinationale au vendeur d'arachides Une stratégie de développement. La mission du Groupe est de favoriser et financer la croissance économique, et réduire la pauvreté. Grâce à des méthodologies différenciées, le Groupe FINANCIAL propose le meilleur standard international de services financiers, et aide les plus pauvres à réaliser leur potentiel. Produits et services financiers. Grâce à une large gamme de produits et services financiers qu'il développe et enrichit continuellement, le accompagne les opérateurs économiques dans leur vie quotidienne, et pour la mise en œuvre de projets économiques très divers. Une technologie. Une technologie et un système d'information performants assurent l'efficacité et la fiabilité du traitement des opérations bancaires, traitées sur une plate-forme technologique commune (Jason Informatique). Partenariats et correspondants. Au plus près du terrain, le Groupe FINANCIAL intervient avec efficacité et réactivité grâce à un réseau étendu, des relations privilégiées avec des correspondants bancaires de premier rang, et des partenariats de qualité avec des institutions et organismes internationaux. Des valeurs. Les valeurs du Groupe sont : professionnalisme, proximité, innovation. Le développement durable. L'engagement du Groupe FINANCIAL en faveur du développement durable est historique et répond à une conviction. Le gouvernement d'entreprise. La bonne gouvernance est un des paramètres discriminants de la performance économique et de la préservation de la confiance, puisqu'elle assure un meilleur suivi des risques et un équilibre satisfaisant des intérêts. Ethique et déontologie. Les règles de déontologie professionnelle ont toujours fait partie des valeurs essentielles de nos métiers. La croissance de l'économie mondiale est de 3,8%* pour 26 qui est la troisième année consécutive de croissance d'un niveau historique exceptionnellement élevé (+4% en 25). Les bons chiffres de la croissance mondiale en 26 n'ont malheureusement pas entraîné de réduction notable des taux de chômage. La croissance de l'emploi a été décevante, en particulier dans les pays développés. En 26, la croissance dans les pays en développement (PVD) et ceux à économie en transition a été forte, 6,5% et 7,2% respectivement. Elle devrait ralentir quelque peu en 27 tout en restant forte, à 5,9% et 6,5% respectivement. L'Asie de l'est a continué à montrer la voie dans le monde en développement, avec une croissance moyenne de 7,7% en 26, la Chine jouant un rôle moteur avec plus de 1%. Le taux de croissance moyen de la région devrait demeurer fort, aux alentours de 7,5% en 27. L'Asie du sud, sous l'impulsion de l'inde, a également été dynamique en 26 avec 6,7% de croissance, un taux qui devrait stagner en 27. La performance des pays les moins avancés (PMA) a été remarquablement forte en 26, à près de 7%, emmenée par les pays producteurs de pétrole et autres exportateurs de minerais qui bénéficient des prix élevés sur les marchés mondiaux. La croissance de ces pays devrait se maintenir en 27. Le déficit des comptes courants des Etats-Unis s'est encore creusé en 26, atteignant 9 milliards de dollars. Il n'a été compensé qu'aux deux tiers par les excédents réalisés par les principaux pays exportateurs de pétrole. Certains pays émergents notamment d'asie ont également réalisé des excédents substantiels venant contrebalancer le déficit américain. L'économie mondiale devrait croître à un rythme plus modéré en 27 qu'en 26, environ 3,2% contre une estimation de 3,8%, en raison d'un léger ralentissement de l'économie américaine. La cause principale de cette décélération viendra de l'affaiblissement du marché de l'immobilier aux Etats-Unis. The world economic growth of 3.8%* in 26 marked the third consecutive year of exceptionally high growth (+4% in 25). Unfortunately the impressive growth figures have not reduced the levels of unemployment, as was specially noticeable in developed countries. In 26, growth in developing countries and transitional economies was strong, 6.5% and 7.2% respectively. The situation should remain relatively buoyant in 27, 5.9% and 6.5% respectively. East Asia has continued to show the way to the developing countries with an average growth of 7.7% in 26, while China s 1% is the driving force. The growth rate in the region should remain strong at around 7.5% in 27. With India pushing, South Asia has also been fairly dynamic with 6.7% growth in 26, although this figure looks to settle in 27. The performance of lesser developed countries has been remarkably strong in 26, at around 7%, with inflated market prices benefiting oil and mineral producing countries. The growth of these countries should remain strong in 27. Consumer debt rose again in the US, reaching 9 million dollars. This was only two-thirds compensated by the surpluses of the main oil-producing countries. Some developing countries, specially in Asia, also slipped into substantial surpluses, helping to balance out the US deficit. The world economy should grow at a steadier rate in 27 than in 26, probably around 3.2% rather than the estimated 3.8%, due to a slight slow-down in the US economy. For the most part, this deceleration will result from a weakening US property market. * April 27 estimation (UNCTAD, United Nations Conference on Trade and Development) * chiffre estimé en Avril 27 (CNUCED) Banking and microfinance. FINANCIAL Group, the private bank group with French capital base operating in the African market, is heavily involved in the local economy through its two businesses : commercial banking and microfinancing. A network. FINANCIAL Group has always aimed to set up a cohsive network in African economies with insufficient bank presence. The Group has a presence in 5 countries (Benin, Gabon, Guinea Conakry, Chad, and Togo) over three monetary zones, in West and Central Africa. FINANCIAL Group works with a highly diversified clientele, from multinational companies to one-man peanut sellers, in a range of developing markets. A strategy of development. The aim of the Group is to support and finance economic growth and to reduce poverty. Using a variety of appropriate methodologies, FINANCIAL Group offers the best international standards in financial services whilst helping some of the world's poorest people to realise their full potential. Financial products and services. Thanks to the broad and continually updated range of financial products and services developed by FINANCIAL Group, it can support economic players in their day-to-day lives and in implementing a highly diverse range of economic projects. Technology. High-performance technology and information systems ensure that banking transactions are processed efficiently and reliably on a common platform (Jason Informatique). Partners and contacts. FINANCIAL Group works at grass-roots level and can respond quickly and efficiently thanks to its extensive network. Its close relationship with top-rank contacts in the banking world and its high-quality partnerships with international institutions and organisations. Values. The Group is based on values of professionalism, proximity and innovation. Sustainable development. FINANCIAL Group's historic commiment to sustainable development is based on a firm conviction. Banking supervision. Sound supervision is a determining factor of economic performance and maintaining confidence, since it ensures improved management of risk and a satisfying balance of interests. Ethics and professional conduct. The rules of professional conduct have always been part of the fundamental values of our businesses.

4 4 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ 26 5 Nos métiers / Our Businesses Un positionnement unique : banque et microfinance Le développe compétence et savoir-faire dans deux métiers complémentaires : banque commerciale et microfinance. Les marchés sur lesquels le est présent ont la particularité d'avoir un faible taux de bancarisation. La très grande majorité des opérateurs économiques développe leur activité dans l'informel, et sont exclus du système bancaire. Notre double positionnement, et notre intégration locale, permettent d'apporter des solutions financières à l'ensemble des acteurs des économies où nous intervenons, selon des principes de proximité et développement durable. Nous favorisons l'audace d'entreprendre pour tous les porteurs de projet. An unique positioning : banking services and microfinance FINANCIAL Group has developed skills and expertise in two complementary business areas: commercial banking and microfinance. The markets in which FINANCIAL Group operates are characterised by a low level of use of banking services. Most of the economic players develop their businesses informally, and are excluded from the banking system. Our twofold positioning and integration in local communities allow the Group to offer to those involved in these economies all kinds of financial solutions, based on the principles of proximity and sustainable development. The Group strongly believes in supporting business ideas and projects, by providing adequate and effective financial and advisory support necessary to transform ideas into viable entrepreneurial ventures. FINADEV GUINÉE FINADEV BÉNIN FINADEV TCHAD Banque commerciale : Microfinance : Le réseau de microfinance propose des financements aux populations pauvres exclues du système bancaire. Le microcrédit permet à des femmes et des hommes démunis de démarrer une activité génératrice de revenus. L'accès au crédit et le développement de la microentreprise est l'axe principal du développement durable dans le secteur financier. Les banques du réseau FINANCIAL proposent à leur clientèle variée, locale et internationale, une gamme élargie de produits et services bancaires. Les clients ont accès à un vaste réseau bancaire à travers les filiales du Groupe et des banques correspondantes. Destinées à devenir le partenaire au quotidien de sa clientèle, outre des services standards, les banques proposent des solutions «sur-mesure» aux demandes spécifiques qui leur sont formulées. Impliquées dans tous les secteurs d'activité, les banques sont des acteurs légitimes du développement économique du pays. Le est leader de la microfinance en Afrique francophone, et a développé des partenariats avec des bailleurs de fonds (BEI, SFI, FMO) pour aider les plus pauvres à réaliser leur potentiel. Membre d'un groupe bancaire, chaque banque bénéficie de l'expérience et de l'appui technique des autres filiales. Pour leurs opérations internationales, outre les filiales du Groupe, les banques s'appuient sur un réseau de correspondants internationaux de premier rang. Microfinance, développement par le secteur privé : En favorisant l'accès aux services financiers aux populations les plus pauvres, le, sous l'enseigne FINADEV, prouve depuis plusieurs années que la microfinance constitue un des instruments les plus efficaces de lutte contre la pauvreté et les inégalités. La mission de FINADEV est d'offrir un accès durable au crédit pour les populations qui ne sont pas éligibles au crédit bancaire classique. L'objectif est ainsi d'aider les plus pauvres à réaliser leur potentiel, et assurer la pérennité de leur activité. Les institutions de microfinance FINADEV proposent des produits de financement dans les principales zones urbaines. Les taux de remboursement sont exceptionnellement élevés, supérieurs à 98%, en raison des principes en action de solidarité et responsabilité. Commercial banking : Through FINANCIAL s network the local and international clientele have access to an extensive banking network and a broad range of banking services. Each bank in FINANCIAL Group s network has the ambition to become its their customers' day-to-day partner, offering tailor-made solutions to the specific requests put to them, as well as a range of standard services. The banks are legitimate players in the economic development of the country, and are involved in all areas of the economy. As a member of a banking group, each bank can take advantage of the experience and technical support of the other subsidiaries. Microfinance : The FINANCIAL MICROFINANCE Network offers financing solutions to poor populations who are excluded from the banking system. Microcredit allows poor men and women to start up small businesses that generate income. Access to credit and the development of microenterprises is the main focus of sustainable development in the financial sector. FINANCIAL Group is the leader in microfinance in Frenchspeaking Africa, and has developed partnerships with silent partners, such as the EIB (European Investment Bank), IFC (International Finance Corporation) and FMO (Netherlands Development Finance Company) to help the poorest members of the economy to realise their full potential. Each bank can also rely on a network of leading international partners, in addition to the Group's subsidiaries, for international transactions and project financing. Microfinance, development through the private sector : By promoting access to financial services for the poorest parts of the population, FINANCIAL Group, under the FINADEV name, has proved for several years now that microfinance is one of the most efficient means of reducing poverty and inequalities. FINADEV's mission is to promote permanent lasting access to credit for sections of the population that do not qualify for conventional bank lending. The objective is therefore to help the poorest members of the economy to realise their potential and to ensure the sustainability of their business. FINADEV microfinance institutions offer credit products in the main urban areas. Repayment rates are exceptionally high, at over 98%, as a result of implementing principles of social solidarity and responsibility.

5 6 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ 26 7 Stratégie / Strategy and Development et développement Un Groupe bancaire qui agit pour le développement. La stratégie définie repose sur une analyse des besoins de services financiers en Afrique. Ces besoins sont immenses, et peu de réponses concrètes et pragmatiques y sont apportées. Ce constat nous a incité dès la création du en 1985 à développer parallèlement les activités de banque et de microfinance. Et malgré la diversité de clientèle et de sensibilité, les valeurs de professionnalisme, proximité, et innovation sont déclinées au quotidien, sans discrimination, et pour une économie solidaire. Le inscrit en effet au cœur de son action le soutien à la croissance du secteur privé, et la réduction de la pauvreté. L'objectif est de satisfaire les besoins actuels du développement sans compromettre ceux des générations futures grâce à une approche responsable du métier de banquier. Un Groupe en développement durable. Le Groupe a vocation à être pérenne. Pour ce faire, il développe une politique de croissance rentable fondée sur un développement sélectif sur ses marchés. La croissance interne est soutenue, et les acquisitions sont ciblées. Il fait le choix des meilleures options géographiques et de métier pour une croissance à long terme. Il garantit éthique et excellence dans le développement de ses activités. Un Groupe orienté vers la satisfaction client. Le Groupe procède à un développement sélectif de ses produits et services, pour plus d'efficacité professionnelle. L'innovation est tournée vers la satisfaction des clients sur les différents segments de clientèle et marché. A Group that acts for development. Our strategy is based on an analysis of the need for financial services in Africa. The needs are huge, and there are few concrete, pragmatic responses to them. Despite the diversity of our clientele and the different sensitivities to be reckoned with, our values of professionalism, proximity and innovation are brought into play in different ways on a daily basis, without discrimination and in order to support a socially equitable economy. At the heart of FINANCIAL Group's actions lie support for the growth of the private sector, and the reduction of poverty. Our objective is to satisfy current development needs without compromising those of future generations, based on a responsible approach to the role of banker. A Group that's developing, sustainably. The Group aims to survive in the long term. To achieve this, it has developed a policy of profitable growth based on selective development within its markets. Internal growth is supported, and acquisitions are carefully targeted. It chooses the best geographical locations and business opportunities to ensure long-term growth, and guarantees an ethical approach and excellence in the development of its activities. A Group focused on customer satisfaction. The Group develops its products and services selectively for greater efficiency. Innovation is geared towards customer satisfaction in different market and clientele segments. Nos atouts pour le développement. Animé par une volonté permanente d'amélioration de ses services, le présente des atouts majeurs pour sa clientèle : - Une connaissance du continent africain et de ses spécificités : indispensable à l'analyse des risques pour l'exploitation d'un portefeuille de crédits solvable et rentable, et pour la sécurisation des dépôts ; Our key development advantages. Driven by its ongoing desire to improve its services, FINANCIAL Group offers its customers a number of major advantages : - A thorough knowledge of Africa and the continent's specific characteristics, which is essential for analysing risk in order to run a solvent, profitable credit portfolio, and for ensuring that deposits remain secure; - A workforce made up of highly skilled banking professionals: our staff is characterised by its low level of turnover and includes people from both African and non-african countries, with a high level of understanding of their profession, underpinning our strategic directions; - A dense network of banking partners to complement FINANCIAL branches, the Group has developed close relationships with top-rank banking partners on every continent, and International partnerships: EIB, SFI, TMT; - Control of technology: to ensure the security of deposits and transactions, a single IT platform, common to all our subsidiaries and located in France (Jason Informatique), is responsible for maintaining and developing our operational systems as well as the SWIFT connection. - Un effectif composé de professionnels à forte compétence bancaire : au cœur des orientations stratégiques, le personnel composé de ressortissants de pays africains et non-africains se caractérise par sa stabilité et un degré élevé de connaissance de leur métier ; - Un réseau dense de correspondants bancaires et de partenaires : en complément des agences FINANCIAL, le Groupe a noué des relations de qualité avec des correspondants bancaires de premier rang sur tous les continents, et des partenaires internationaux (BEI, SFI, TMT) ; - Une technologie maîtrisée : pour la sécurisation des dépôts et des opérations, une plate-forme informatique commune localisée en France (Jason Informatique) se charge de la maintenance et du développement des systèmes d'exploitation, et de la connexion au réseau SWIFT.

6 8 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ 26 9 Le développement Nos valeurs durable / Our Values / Sustainable Development Le et le développement durable. FINANCIAL Group and Sustainable development. L'engagement du en faveur du développement durable est historique et répond à une conviction. Il est également encouragé par ses collaborateurs, ses clients et ses partenaires. FINANCIAL Group s historic commitment to sustainable development is based on a firm conviction. It is also encouraged by its employees, customers and partners. Growth only makes sense if it is sustainable in the long term and shared with others. Every day, FINANCIAL Group implements a strategy based on shared values, because growth should not be the result of random chance or uncontrolled development. Le a adapté la définition générique du développement durable aux exigences d'un établissement financier. L'objectif est de satisfaire les besoins actuels du développement sans compromettre ceux des générations futures grâce à une approche responsable du métier de banquier intégrant les intérêts de toutes les parties prenantes : actionnaires, clients, collaborateurs, et société civile. Le choix du développement durable s'est imposé au promoteur du Groupe (Rémy BAYSSET) qui a dû adapter les méthodes bancaires classiques sur les marchés africains où il développait son activité, sous peine de s'aliéner 9% des opérateurs économiques exclus du système bancaire. FINANCIAL Group has adapted the generic definition of sustainable development to suit the needs of a financial institution. The objective is to satisfy current development needs without compromising those of future generations, based on a responsible approach to the role of banker, which takes into account the interests of all our stakeholders: shareholders, customers, employees and civil society. The Group's chairman, Rémy Baysset, first embraced sustainable development when he found that it was best to adapt traditional banking methods to the African markets where he was developing his business, instead of excluding 9% of the economic players who were excluded from the banking system. La croissance ne fait sens que si elle est durable et partagée. Le met en œuvre au quotidien une stratégie reposant sur des valeurs partagées, car la croissance ne peut être le résultat du hasard et d'une évolution anarchique. L'objectif est de décliner ces valeurs dans notre organisation pour que nos clients continuent à nous faire confiance, que de nouveaux nous rejoignent, et que les collaborateurs en soient des relais efficaces. Professionnalisme : Cette valeur est centrale dans le Groupe FINANCIAL pour ses activités de banque et microfinance. Elle garantie la pérennité de notre activité, et est reconnue par nos clients qui nous font confiance, et sont servis sans discrimination. Le professionnalisme se nourrit de l'historique et des expériences du Groupe, et des compétences des collaborateurs. Pour nous, cette valeur est synonyme de responsabilité et fiabilité. Proximité : Le est un acteur de proximité dans les pays où il est présent. Nous sommes à l'écoute de l'environnement local pour apporter des solutions idoines à nos clients. L'organisation du Groupe et des filiales permet également d'être réactif et de répondre rapidement aux sollicitations, tout en maîtrisant les risques. Innovation : Une innovation tournée vers la satisfaction de ses clients. Le intervient sur des marchés très évolutifs. Ainsi, les opérateurs économiques attendent de leur partenaire financier non seulement une capacité d'adaptation, mais aussi d'anticipation. Cette démarche se traduit par des services innovants et sur mesure, ainsi que des produits adaptés aux contraintes et attentes de nos clients. Nos partenaires financiers et techniques sont également acteurs de la concrétisation de cette valeur. Ces trois valeurs se retrouvent mises en pratique concrètement dans la réalisation de la mission prioritaire de développement durable. Our objective is to implement these values in different ways within our organisation so that our customers continue to have faith in us, new customers join us and our employees convey them effectively. Professionalism : Professionalism is central to FINANCIAL Group in its banking and microfinance activities. It guarantees the long-term sustainability of our business, and is recognised by the customers who put their faith in us and are served without discrimination. Our professionalism draws on the history and experience of the Group and the skills of our employees, and for us it is a value that is synonymous with responsibility and reliability. Proximity : FINANCIAL Group is a local player in the countries where it has a presence. We keep a close watch on the local environment to ensure that we offer our customers appropriate solutions. The organisation of the Group and its subsidiaries also allows us to respond quickly and efficiently to requests, whilst retaining control of risks. Innovation : For us, innovation is all about customer satisfaction. FINANCIAL Group works in rapidly changing markets. Economic players therefore expect their financial partners to have the ability not only to adapt, but also to anticipate. This approach translates into innovative, tailor-made services, and products designed to suit the constraints and expectations of our customers. Our financial and technical partners are also actively involved in implementing this value in concrete terms. Together, these three values are put into practice in concrete terms in achieving our priority objective of sustainable development. Une vision ancrée dans les valeurs du Groupe. Le principe de développement durable en action dans le Groupe est ancré dans la culture d'entreprise depuis sa création. Il est directement intégré aux stratégies du Groupe qui prônent le développement d'une économie solidaire. Commercial development : - The commercial policies and the products we design for our customers contribute to social development: company loans to employees, loans to creators of microcompanies, project financing and so on; - The dissemination of good practices with regard to sustainable development with the economic players we finance. Staff management : - Principle of a social, cultural and generational mix amongst our employees; - Recruitment and integration policy for better management of the future; - Training policy for our employees' professional development; - Recruitment of disabled staff Environmental protection : - Sparing use of energy resources; - Internal promotion of energy saving principles; - Promotion of environmental principles with customers, and financing for environmental projects. Organisation for sustainable development : In order to take into account the interests and constraints of all our contacts and partners, both internally and externally (our employees, customers, shareholders and the regulatory authorities) FINANCIAL Group ensures that each individual has a special place within the appropriate organisational structure: - Corporate governance practices; - Improved risk management; - Rigorous internal control procedures; - Code of professional conducts; - Dissemination of sustainable development concepts to all employees, without discriminating on the basis of their position in the hierarchy. A vision anchored in the values of the Group. The principle of sustainable development in action is anchored in the Group business culture since its creation. It is an essential component of the Group's strategies, which advocate the development of a socially equitable economy. Pour le développement commercial : - Les politiques commerciales et produits destinés à la clientèle contribuent au développement social : prêts sociaux aux salariés, prêts aux microentrepreneurs, financement de projets, ; - La diffusion des bonnes pratiques en matière de développement durable auprès des opérateurs financés. Pour la gestion des collaborateurs : - Principes de mixité sociale, culturelle et de générations ; - Politique de recrutement et d'intégration pour une meilleure gestion de l'avenir ; - Politique de formation pour le développement professionnel des collaborateurs ; - Recrutement de personnel handicapé. Pour la protection de l'environnement : - Utilisation économe des ressources énergétiques ; - Promotion en interne des principes d'économie d'énergie ; - Promotion des principes écologiques auprès de la clientèle, et financement de projet écologique. Organisation pour le développement durable. Afin de prendre en compte les intérêts et contraintes de tous ses interlocuteurs et partenaires, en interne et à l'extérieur (collaborateurs, clients, actionnaires, autorités de tutelle), le Groupe FINANCIAL fait de chacun un interlocuteur privilégié dans le cadre d'une organisation adaptée : - Pratique du gouvernement d'entreprise ; - Maîtrise accrue des risques ; - Processus de contrôle interne rigoureux ; - Dispositif déontologique ; - Diffusion des concepts de développement durable à tous les collaborateurs, sans discrimination hiérarchique.

7 1 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ Gouvernement d entreprise / Governance Les principes de fonctionnement. En terme d organisation, le a pour vocation de se conformer aux bonnes pratiques et standards internationaux. La bonne gouvernance est un des paramètres discriminants de la performance économique et de la préservation de la confiance, puisqu elle assure un meilleur suivi des risques et un équilibre satisfaisant des intérêts. L objectif de notre organisation est de définir des chaînes de responsabilité transparentes au sein de nos établissements afin que les collaborateurs, ainsi que les Conseils d Administration et les Directions Générales soient responsables de leurs actes, et afin d éviter les conflits d intérêts et promouvoir des pratiques commerciales basées sur une éthique rigoureuse. Charte du Contrôle Interne et de l Audit. Dans le cadre des recommandations du Comité de Bâle, et des règlements sur le Contrôle Interne et l Audit édictés par les Commissions Bancaires, le a mis en place une charte uniformisée et destinée à répondre aux exigences d un contrôle moderne, efficient, et répondant aux exigences de la profession. Délégation de pouvoirs. Un système de délégation de pouvoirs pour l octroi de crédits, et l engagement de dépenses, établit les niveaux de responsabilité de la Direction Générale et du Conseil d Administration. Le Conseil d Administration. Les Conseils des filiales et du holding ont une composition équilibrée entre administrateurs indépendants et administrateurs exécutifs, et se réunissent plusieurs fois par exercice. La durée des fonctions des administrateurs est de un an, renouvelable. Les dispositions réglementaires relatives aux conventions réglementées sont strictement respectées. Compétence. Le Conseil d Administration détermine les orientations de l activité et veille à leur mise en œuvre. Il délibère sur les principales opérations, notamment celles susceptibles d affecter significativement la rentabilité, la structure du bilan ou le profil des risques. Il est informé et débat régulièrement des grandes orientations en matière de ressources humaines, de système d information et d organisation. Il s assure par ailleurs que des procédures de contrôle interne adéquates sont définies, et que des principes comptables appropriés sont appliqués. Operating Principles. In organisational terms, FINANCIAL Group aims to comply with good practice and international standards. Good governance is one of the key differentiators of economic performance and maintaining trust, because it ensures that risks are monitored more effectively and interests balanced satisfactorily. The aim of our organisational structure is to define transparent lines of responsibility within our institutions to ensure that our employees, as well as our Boards of Directors and General Management teams are responsible for their actions, and to avoid conflicts of interest, whilst promoting good ethics in all business practices. Internal control and Audit charter. Within the framework of the recommendations of the Basel Committee and the regulations on Internal Control and Audit issued by the Banking Commissions, FINANCIAL Group has put in place a uniform charter designed to respond to the requirements for modern, efficient control that meets the needs of the profession. Delegation of powers. A system of delegation of powers for granting loans and committing to expenditure establishes the levels of responsibility of General Management and the Board of Directors. Board of Directors. All the banks have a Board of Directors. The Boards are made up of a balance of independent and executive directors, and meet several times during the course of each financial year. Directors are appointed for a period of one year, and are eligible to stand for re-election. The regulatory provisions relating to regulated agreements are strictly enforced. Skills. The Board of Directors ratify the programme of activities and ensures that it is implemented. It takes decisions on the main operations, especially those likely to significantly affect profitability, performance and risk profile. Through regular reporting the Board of Directors considers the general policies of human resources, information systems and structure. In addition it ensures that effective internal auditing is undertaken, as well as the correct accounting procedures. Le Conseil du holding. Les membres du Conseil d Administration du holding sont : - Monsieur Rémy BAYSSET, - Monsieur Lulu Mensavi MENSAH, - Monsieur Pierre LECLAIRE, - Monsieur Yann OLIVIER, - LAFAYETTE PARTICIPATIONS. Le Président du Conseil est Monsieur Rémy BAYSSET qui exerce les fonctions de Directeur Général, assisté par Monsieur Yann OLIVIER, Directeur Général Adjoint. Les dirigeants. La Direction Générale, qui subit une procédure d agrément par les Autorités de tutelle, exerce sa fonction sous le contrôle du Conseil d Administration, auquel elle rend compte périodiquement de ses actions et de leurs effets. Ses responsabilités sont les suivantes : - Mettre en œuvre les stratégies et politiques approuvées par le Conseil ; - Développer les processus qui permettent d identifier, de mesurer, de suivre, et de contrôler les risques encourus par la banque, et en suivre l adéquation et l efficacité ; - Maintenir une structure organisationnelle qui assigne clairement des relations de reporting, d autorité et de responsabilité ; - S assurer que les responsabilités déléguées sont effectivement exercées. Le personnel. Les collaborateurs ont la possibilité d alerter directement le management, les administrateurs ou les actionnaires de toute anomalie constatée notamment sur l éthique, sans risque de représailles ou de sanction. Members of the Board of Directors of the holding company: - Mr. Rémy BAYSSET, - Mr. Lulu Mensavi MENSAH, - Mr. Pierre LECLAIRE, - Mr. Yann OLIVIER, - LAFAYETTE PARTICIPATIONS. The President of the Board is Mr. Rémy BAYSSET who holds the position of C.E.O, with Mr. Yann OLIVIER, as his General Manager. Management. General Management teams, which are subject to an accreditation procedure by the regulatory authorities, carry out their duties under the control of the Board of Directors, to which they submit periodic reports on their actions and their consequences. Their responsibilities are as follows: - To implement the strategies and policies approved by the Board ; - To develop processes that make it possible to identify, measure, monitor and control the risks incurred by the bank; - To maintain an organisational structure that clearly sets out relationships in terms of reporting, authority and responsibility; - To ensure that responsibilities that have been delegated are being exercised in practice; - To put in place appropriate internal control policies; - To monitor the internal control system in terms of its appropriateness and efficiency. Staff. Staff are encouraged to alert the management team, Board members or shareholders to any anomaly that becomes apparent, particularly in terms of ethics, without any risk of reprisals or sanction.

8 12 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ Ethique et Déontologie / Ethics & Professional Code Combating money-laundering and terrorist financing The Banks in FINANCIAL Group have implemented Internal Procedures to counter money-laundering and terrorist financing. FINANCIAL institutions are vulnerable to money laundering. The aim of the procedures in place is to prevent and detect suspect transactions. Une Charte d éthique professionnelle. La déontologie n est pas l expression de contraintes, mais une démarche positive qui est l affaire de tous. Elle contribue au développement des activités du. Le comportement déontologique des collaborateurs du Groupe est la traduction des valeurs communes, sans distinction de niveau de responsabilité. Une Charte d éthique professionnelle est en vigueur dans le. Elle rappelle nos ambitions, engagements et principes d excellence. Elle réaffirme les principes fondamentaux d éthique, et constitue un guide dans nos actions. Respect des règles et des personnes. Le comportement de chacun doit être gouverné par la bonne foi et l honnêteté. Chacun doit veiller au respect de la loi et des réglementations, notamment celles qui sont propres à la profession bancaire ainsi que des règles en vigueur, dans l intérêt de toutes les parties prenantes. Respect du secret professionnel et protection des informations confidentielles. Tous les membres du personnel du Groupe FINANCIAL sont tenus au secret professionnel. Il leur est interdit d utiliser les informations confidentielles dont ils ont connaissance dans le cadre de leur activité, pour réaliser directement ou indirectement des opérations pour leur propre compte ou en faire bénéficier d autres personnes. Une exigence collégiale. Les collaborateurs ont la possibilité d alerter directement le management, les administrateurs ou les actionnaires de toute anomalie constatée notamment sur l éthique, sans risque de représailles ou de sanction. Connaissance du client. Le s est doté d un ensemble de procédures et d outils afin de s assurer de l identification et la connaissance de ses clients. Les processus d entrée en relation, de constitution et d actualisation des dossiers clients font l objet de règles très précises. Prévention des conflits d intérêts. Le a mis en œuvre des systèmes de prise de décision prévenant ces risques, notamment la séparation des filières d engagements et commerciales, et le caractère collégial des décisions d octroi de crédit. A code of professional ethics. A code of practice is not about constraints, but a positive procedure that is in everybody's interests. This contributes to the development of FINANCIAL Group's business. Adherence to the code of ethics by Group staff is a reflection of values that are shared by all our staff, irrespective of their level of responsibility. A Code of professional ethics is in force in FINANCIAL Group. It embodies our principles, ambitions, and commitment to excellence. It reaffirms the fundamental ethical principles and practices, and guides us in our actions with full transparency and protection of all the parties. Adherence to the rules and respect for people. FINANCIAL Group s culture is that every individual's behaviour is governed by good faith and honesty. Every individual should adhere to the law and regulations in force, particularly those that apply specifically to banking, in the interests of all stakeholders. Maintaining commercial confidentiality and keeping data secure. All members of staff of FINANCIAL Group are bound by commercial confidentiality. They are prohibited from using any confidential information that may come to their knowledge in the course of their work to carry out transactions on their own account or for the account of others, directly or indirectly. A shared responsibility. Staff are encouraged to directly alert management, directors or shareholders of any anomaly that may come to their attention, particularly concerning ethics, without risk of repercussions or sanctions. Knowing and understanding our clients. FINANCIAL Group has implemented the necessary procedures to ensure in-depth knowledge of its customers. Very specific rules apply to the process of taking on new customers and of setting up and updating their files. Preventing conflicts of interest. FINANCIAL Group s credit decision process prevents this risk, in particular by separating out the decision-making and processing functions, and by the implementation of a multi-level delegation risk decision process ensuring that credit decisions are taken collectively rather than individually. Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme. Les banques du ont adopté un Manuel de dispositif interne de lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme. Les banques du en qualité de banques commerciales sont exposées au risque de blanchiment d'argent. Le dispositif en place a pour objectif de préciser les moyens de détection des opérations suspectes, et de mettre en place des règles dissuasives de contrôle et de surveillance. A ce titre, une obligation de vigilance s impose à tous les collaborateurs. Cette vigilance repose sur une bonne connaissance des clients. La banque ne s engage pas dans des transactions ou opérations financières avec des personnes physiques ou morales dont elle ignore l identité et/ou l activité. Les mesures de prévention sont essentiellement les suivantes : - Respect de la réglementation locale des changes ; - Identification des clients par les services opérationnels ; - Identification des ayant droits économiques ; - Surveillance particulière de certaines opérations. Des formations spécifiques sont régulièrement dispensées aux collaborateurs, et des développements informatiques sont effectués pour aider à la détection d opérations suspectes. Un Responsable de la Conformité est nommé dans chaque banque pour veiller au respect de ces principes de lutte contre le blanchiment. To achieve this, all members of staff are bound by an obligation of vigilance. Vigilance is based on a good knowledge of the customer. The bank will not do business or undertake financial transactions with counterparts that it does not know well. The main preventive measures are as follows: Complying with the local foreign exchange regulations; Identification of customers by operating departments; Identification of the ultimate economic owners or beneficiaries; Special vigilance over certain transactions. Staff receive regular special training, and computerised techniques have been developed to assist in the detection of suspect transactions. An Anti-Money-Laundering Officer is appointed in each bank to ensure that anti-money laundering principles are adhered to.

9 14 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ Histoire / History and Key Events et faits marquants Organigramme financier / Organisation Chart 1985 Le premier holding du, FINANCIAL BC GENÈVE, a été créé en Le a débuté son activité bancaire en Afrique avec l ouverture au Bénin en 1988 de FINANCIAL BANK BENIN, banque à capitaux privés, dirigée par Monsieur Rémy BAYSSET. Banque pionnière, elle fût la première à ouvrir au Bénin, dans un environnement communiste. Initialement implantée à Cotonou, la banque a développé un réseau en ouvrant 8 agences dans le pays. Elle est aujourd hui l une des principales banques du Bénin FINANCIAL BANK TCHAD est ouverte en Elle fût la première à s installer au Tchad après les événements militaires L activité de microfinance est développée au sein de FINANCIAL BANK BENIN dès FINADEV BENIN, institution agréée de microfinance, est créée en 21 avec des partenaires internationaux. 21 L activité de microfinance débute en 21 au Tchad, et filialisée sous l enseigne FINADEV TCHAD en Le Groupe rachète Interfi Banking Corporation Gabon (IBC), établissement bancaire spécialisé dans le crédit bail en 22. Le Groupe procède à une augmentation de capital, et met en place les structures nécessaires à une activité bancaire de plein exercice pour l ouverture de FINANCIAL BANK GABON. L UIBG (Union International de Banque en Guinée) intègre le Groupe en 22. Le rachat de la filiale du Crédit Lyonnais en Guinée complète le dispositif du hors de la zone FCFA. 23 Après le rachat de la SNI (Société Nationale d Investissement) en 23 dans le cadre du processus de privatisation du secteur bancaire, FINANCIAL BANK TOGO est ouverte en FINADEV GUINEE, institution de microfinance agréée en juin 25, est ouverte en 26, conformément aux engagements pris au moment du rachat de l UIBG. 26 Les travaux du nouveau siège social de FINANCIAL BANK BENIN sont finalisés, et les locaux de l UIBG et de FINANCIAL BANK TCHAD sont réfectionnés. L identité visuelle des banques est totalement revue pour plus de dynamisme et de modernité Formation of the holding company of FINANCIAL Group, FINANCIAL BC GENEVA FINANCIAL Group started its banking activities in Africa by the opening of FINANCIAL BANK BENIN, a privately held bank managed by M. Rémy BAYSSET. It was a pioneering bank as it was the first to open in Benin during the Communist rule. Its first branch was in Cotonou, and the bank went on to open a network of 8 branches in the country. It is now one of the main banks in Benin Opening of FINANCIAL BANK TCHAD. It was the first to open up in Chad after the serious political and military crises Microfinance started with FINANCIAL BANK BENIN in FINADEV BENIN, an approved microfinance institution, was set up in 21 with international partners. 21 Microfinance began in Chad, and FINADEV TCHAD opened in The Group took over Interfi Banking Corporation Gabon (IBC), specialised in leasing. After capital injections and implementation of the structures needed for a fully fledged banking operation, FINANCIAL BANK GABON was launched. 22 L UIBG (Union International de Banque en Guinée) of Guinea Conakry joined the Group in 22. The acquisition of this Credit Lyonnais subsidiary in Guinea completed FINANCIAL Group's network outside the CFA franc zone. 25 After the acquisition of the assets and liabilities of SNI (Société Nationale d Investissement) (National Investment Company) under the privatisation scheme, FINANCIAL BANK TOGO opened in March FINADEV GUINÉE was approved as a microfinance institution in June 25, and opened in 26, in line with commitments made at the time of acquisition of UIBG. 26 The new headquarters of FINANCIAL BANK BENIN was completed, and the renovation of the premises of l UIBG and FINANCIAL BANK TCHAD was finalised. The visual identity of the banks was updated to give them a more dynamic and modern image.

10 16 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ Chiffres clés 26 / Key figures, 26 Le affiche une progression régulière de son activité en volume, et de sa rentabilité. Cette progression est la résultante à la fois d une croissance organique maîtrisée, et du rachat de banques. L expansion programmée du réseau de banques devrait accélérer ce mouvement de croissance au cours des prochaines années. FINANCIAL Group has reported a steady increase in its volume of business, and in its profitability. This increase is the combined result of controlled internal growth and acquisitions. The bank network expansion planned for the next few years should accelerate this trend of growth. en MFCFA / in MFCFA Total de bilan / Total Balance Sheet Fonds propres des filiales / Shareholders equity (avant consolidation - before consolidation) Une activité en fort développement Strong development of activity Une croissance rentable Profitable growth Crédits à la clientèle : MFCFA / 127,39 M Loans and advances +14,48% Dépôts de la clientèle : MFCFA / 189,36 M Deposits +29,28% Total de bilan : MFCFA / 225,6 M Total balance sheet +22,9% Produit Net Bancaire : MFCFA / 17,34M Operating income +3,75% Résultat Net : MFCFA / 2,36M Net Profit +229,3% (years) Dépôts de la clientèle / Deposits Crédits à la clientèle / Loans and Advances (years) 6 45 Une structure renforcée Solid structure Un dynamisme des ressources humaines Employment (years) (years) Fonds propres des filiales : MFCA / 18,57M Shareholders equity (avant consolidation - before consolidation) +28,21% Collaborateurs : 422 dans 5 pays Workforce +8,48% Produit Net Bancaire / Operating Income Résultat Net / Net Profit (years) (years)

11 18 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ Technologie et Partenaires / Technology and Partners Une technologie commune. Pour répondre à un objectif de sécurisation des dépôts et des opérations, une plate-forme informatique commune aux différentes filiales (Jason Informatique), et localisée en France, se charge de la maintenance et du développement des systèmes d exploitation. Cette organisation permet de maintenir la cohérence du système informatique, et d offrir une qualité de service uniforme. Une technologie unique. Toutes les filiales sont équipées d antenne VSAT (liaison par satellite). Elles sont ainsi reliées en permanence entre elles. Elles sont ainsi également reliées en permanence : - au réseau SWIFT : pour le traitement rapide et fiable des transferts internationaux ; - à la plate-forme informatique : pour la maintenance en direct, et la sauvegarde quotidienne des données bancaires assurant l intégrité du système d information. Ces procédures de sauvegarde (plan de continuité) permettent de garantir à notre clientèle la continuité de l activité, quel que soit les cas de figure en terme d intempérie, destruction physique ou problème sécuritaire dans les pays où le Groupe est présent. Jason Informatique. Société française, composée d experts en informatique, elle est le partenaire informatique du. Elle assure les prestations suivantes - développement et maintenance de l application bancaire commune ; - maintenance du réseau VSAT ; - sauvegarde quotidienne et délocalisées des données bancaires par réseau VSAT ; - connexion sécurisée au réseau SWIFT, en qualité de Service Bureau agréé. SWIFT. SWIFT est un système mutualisé de services et interfaces de messagerie sécurisés et standardisés réunissant environ 8 institutions financières dans plus de 2 pays. Ce réseau est utilisé pour la transmission d instructions de virements et paiements entre les banques. Les filiales du sont membres de ce réseau par l intermédiaire de Jason Informatique, qui intervient en qualité de Service bureau agréé. Elles peuvent donc initier des transferts et recevoir des paiements en toute sécurité et dans des délais extrêmement courts. UBIFRANCE. L Agence française pour le développement international des entreprises. Jason Informatique est agréé par UBIFRANCE et bénéficie de la procédure du Volontariat International en Entreprise (VIE). Jason Informatique place des VIE chez ses clients du Groupe FINANCIAL en vue de favoriser leur développement et la bonne intégration des logiciels fournis. A shared technology. In order to meet the objective of making deposits and transactions as secure as possible, an IT platform shared by the various subsidiaries (Jason Informatique), which is based in France, is responsible for the maintenance and development of the operating systems. Organising matters in this way enables FINANCIAL Group to maintain the consistency of the IT system and to offer a uniform quality of service. Unique technology. All the subsidiaries are equipped with a VSAT antenna (satellite link). They are therefore continuously interlinked. They are also therefore continuously linked: - to the SWIFT network: for the rapid and reliable processing of international transfers; - to the IT platform: for maintenance in direct mode and daily backing-up of banking data, thereby ensuring the integrity of the information system. - These backup procedures (business continuity plan) enable us to ensure our clients of continuity of business, whatever the scenarios in terms of severe weather, physical destruction or security problems in the countries in which the Group operates. Jason Informatique. A French company consisting of a team of IT experts, it is FINANCIAL Group's IT partner. It provides the following services: - Development and maintenance of the shared banking application (ŒUXIS); - Maintenance of the VSAT network; -Daily off-site backup of banking data via the VSAT network ; - (As an authorised Service Bureau) secure connection to the SWIFT network. SWIFT. SWIFT is an industry-owned cooperative system of secure, standardised messaging services and interfaces combining around 8, financial institutions in more than 2 countries. This network is used to send transfer and payment instructions between banks. The subsidiaries of FINANCIAL Group are members of this network through Jason Informatique, which acts as an authorised Service Bureau. They can therefore initiate transfers and receive payments in complete security and within extremely short times. UBIFRANCE. The French agency for international business development. Jason Informatique is an authorised agent of UBIFRANCE and participates in its International Voluntary Service in Business Employment scheme (VIE). Jason Informatique places VIE volunteers with its clients in FINANCIAL Group in order to promote their development and the proper integration of the software provided. Correspondants bancaires. En complément des agences FINANCIAL, le Groupe a noué des relations de qualité avec des correspondants bancaires de premier rang sur tous les continents qui permettent de traiter efficacement tous types d opérations internationales. Société Financière Internationale (SFI). Groupe Banque Mondiale La Société Financière Internationale est l institution du Groupe de la Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé. La SFI propose des prêts, des participations, des produits de financement structurés et de gestion des risques ainsi que des services-conseil visant à renforcer le secteur privé dans les pays en développement. La SFI est partenaire des activités de microfinance au Tchad et au Bénin. Banque Européenne d Investissement (BEI). Institution financière de l'union européenne, la BEI a pour mission de favoriser la réalisation des objectifs de l'union européenne en accordant des financements à long terme en faveur d'investissements viables. La BEI intervient pour le Groupe FINANCIAL en refinancement d opérations de crédits au Bénin, Tchad, et Gabon. The Netherlands Development Finance Company (FMO). FMO appuie le secteur privé dans les pays en développement et marchés émergents en Asie, Afrique, Amérique Latine et Europe de l Est et Centrale. FMO intervient sous forme de prêts, participations, garanties et d autres activités de promotion des investissements. FMO est partenaire de la microfinance au Bénin. HORUS. HORUS Development Finance intervient aux différents niveaux du secteur de la microfinance, et à différentes étapes du développement des institutions de microfinance, notamment : conseil en organisation, appui à la gestion, prise de participation et investissement dans des institutions de microfinance. La gestion des investissements microfinance au Bénin et au Tchad a été confiée à Horus. TMT. Le transfert d argent TMT est un moyen simple, fiable et peu coûteux d envoyer de l argent dans le monde, à des taux compétitifs. Ce service est proposé dans différentes filiales bancaires du. Banking correspondents. In addition to FINANCIAL branch offices, the Group has also established high-quality relationships with leading banking correspondents on all continents which enable all types of international transactions to be processed with great efficiency. International Finance Corporation (IFC). World Bank Group The International Finance Corporation is the World Bank Group institution responsible for operations with the private sector. The IFC offers loans, equity interests, structured finance and risk management products and advisory services with a view to strengthening the private sector in developing countries. IFC is partner of microfinance activities in Benin and Chad. European Investment Bank (EIB). A financial institution of the European Union, the EIB's mission is to further the objectives of the European Union by making long-term finance available for sound investments. EIB operates for FINANCIAL GROUP in refinancing loans in Benin, Chad and Gabon. The Netherlands Development Finance Company (FMO). The FMO supports the private sector in developing countries and emerging markets in Asia, Africa, Latin America and eastern and central Europe. The FMO provides its assistance by way of loans, equity interests, guarantees and other investment promotion activities. FMO is partner of microfinance in Benin. HORUS. HORUS Development Finance operates at the various levels of the microfinance sector and at various stages in the development of microfinance institutions, especially: advising on organisation and supporting management and taking equity interests and investing in microfinance institutions. Horus has been entrusted with the management of microfinance investments in Benin and Chad. TMT. Transferring money by TMT is a simple, reliable and low-cost way of sending money anywhere in the world, at competitive prices. FINANCIAL GROUP s banking subsidiaries provide this service

12 16 2 FICHE SIGNALÉTIQUE RAPPORT ACTIVITÉ FICHE SIGNALÉTIQUE RAPPORT ACTIVITÉ Présentation du Réseau Produits et Services / Network Presentation / Products and Services Un réseau. Créé en 1985, le a toujours eu pour objectif de constituer un réseau cohérent dans des économies sous bancarisées en Afrique pour les activités de banque et de microfinance. Après une série de créations et d acquisitions, le Groupe est présent dans 5 pays (Bénin, Gabon, Guinée Conakry, Tchad, Togo) sur 3 zones monétaires de l Afrique de l Ouest et Centrale. De nouvelles acquisitions et créations sont en cours pour le développement du réseau. Network. Founded in 1985, FINANCIAL Group aims to offer financing solutions to poor populations who are excluded from the banking system in Africa. Following a series of creations and acquisitions, the Group has a presence in 5 countries (Benin, Gabun, Guinea Conakry, Chad and Togo) in three currency zones in Western and Central Africa. Further creations and acquisitions are planned in order to expand the network. LA BANQUE Les banques du sont des banques généralistes qui s adressent aux clients pour l ensemble de leurs besoins en produits et services bancaires. La vocation des banques du est de s adapter aux besoins de ses clients dans une logique de partenariat. Qui sont nos clients? Tous ceux qui se reconnaissent dans nos valeurs de professionnalisme, proximité, et innovation, et sont sensibles aux principes d éthique et de développement durable. Notre clientèle est diversifiée, et regroupe les principaux opérateurs publics et privés des pays dans lesquels le est implanté : - Particuliers résidents et non résidents ; THE BANK - Professionnels & Entreprises : multinationales, PME-PMI, entrepreneurs, commerçants, professions libérales, ; The banks in FINANCIAL Group offer a wide range of tailored products and services. - Organismes & Institutions : ambassade, organisme international, ONG, gestionnaire de projet, The mission of FINANCIAL Group banks is to adapt to meet customers' needs, and to work together in a spirit of partnership. FINADEV GUINÉE FINADEV TCHAD LA MICROFINANCE Qui sont nos clients? Les clients des établissements FINADEV sont tous des exclus du système bancaire en recherche de financement. Ce sont principalement des femmes commerçantes, des microentrepreneurs, des petits salariés auxquels les banques commerciales ne s intéressent pas, car ils opèrent dans l informel, sans états financiers, sans garantie, et expriment des besoins de financement de très faibles montants. Notre clientèle est ainsi très diversifiée. Who are our customers? Everyone who relates to the values of professionalism, local community, and innovation, and care about ethics principles and sustainable development. A diversified client base. They are basically made up of the principal commercial actors of the countries in which the Group is established. - Resident and non-resident individuals ; - Professionals & Businesses : multinational, small and mediumsized companies, company managers, entrepreneurs, retailers, independent workers, Quels sont les produits et services proposés? Les établissements de microfinance FINADEV proposent des produits de financement adaptés aux besoins de sa clientèle ne disposant pas de garantie : - Organisations & Institutions : Embassies, international organizations, NGO s or project managers. FINADEV BÉNIN - crédit solidaire aux groupes de commerçantes ; - crédits aux très petites entreprises ; - crédit de campagne ; - crédits sociaux à des groupements salariés ; - crédits individuels ; - crédits scolaires ; etc Les montants et les durées de prêt varient selon la nature du crédit. Les prêts sont à court terme (maximum de 24 mois). Des crédits peuvent être octroyés à partir de 3 FCFA (45 ). MICROFINANCE Who are our customers? All the customers of FINADEV establishments are victims of exclusion from the banking system and who are in search of funding. They are mostly women traders, microentrepreneurs, small earners of no interest to commercial banks as their transactions are unofficial, with no financial status, no security and their funding needs are for very small amounts. Our customer base is therefore very varied. What products and services are on offer? The FINADEV network offers various financial products tailored to needs of the different customer: - trade group credit ; - micro-business credit ; - farming and non-urban credit ; - employees group credit ; - individual credit ; - education and schooling credit, etc. The amount and duration of loans varies according to various factors. Loans are short term (maximum of 24 months). Loans can be granted of amounts over 3, FCFA (45 ).

13 22 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ BENIN Financial Bank Bénin Création / Creation : 1987 Capital social / Registered capital : 2 5 FCFA Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Directors FINANCIAL BC SA Institutionnels béninois / Benin institutions Privés béninois / Benin private investors Direction Générale / Executive committee : Lulu Mensavi MENSAH Président Financial BC SA Caisse Nationale de Sécurité Sociale Rémy BAYSSET PierreLECLAIRE François PANDOLFI Ibrahim PEDRO-BONI Chakiratou AKADIRI Grégoire LAOUROU Jean-Luc LABONTE : Directeur Général / C.E.O Jean-Pierre GALIBERT : Directeur Général Adjoint / Deputy C.E.O Profil Banque au capital social de 2 5 MFCFA, FINANCIAL BANK BENIN a été créée en Elle est ainsi la plus ancienne banque à capitaux privés installée au Bénin. Son capital est composé d actionnaires locaux, dont la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (35%), et internationaux. FINANCIAL BANK BENIN est la banque la plus ancienne et la plus importante, en terme de total de bilan (près de 1 millions d euros), du, qui lui apporte son soutien financier et technique. Elle propose à sa clientèle locale et internationale, une gamme élargie de produits et services bancaires. Elle a notamment lancé en 26 un produit d assurance-compte (FINAVIE) adapté aux besoins de la clientèle de particuliers souhaitant disposer d une assurance-décès à capital fixe. A l écoute des entrepreneurs locaux, FINANCIAL BANK BENIN privilégie la qualité et la rapidité des services avec des circuits d étude et de décision rapides. Un réseau. Avec un effectif de 115 agents, un réseau de sept agences (siège social, Akpakpa, Dantokpa, Porto-Novo, Parakou, Lokossa, Natitingou) réparties sur cinq régions du territoire béninois, FINANCIAL BANK BENIN répond aux besoins de plus de 12. clients ; particuliers, associations, entrepreneurs individuels et P.M.E.-P.MI. Le siège social est basé à Cotonou, au sein d un immeuble de construction récente, moderne et fonctionnel, qui abrite l agence principale. Une activité en croissance. Forte d un historique de près de vingt ans, et impliquée dans tous les secteurs d activité, la banque est un acteur incontournable du développement économique du pays. Profile FINANCIAL BANK BENIN was created in 1987, with a registered capital of 2 5 MFCFA. It is Benin s oldest private investor capital bank. Its shares are held by local investors, such as Caisse Nationale de Sécurité Sociale (35%), as well as by international investors. FINANCIAL BANK BENIN is the oldest and, in terms of its total value (nearly 1m), the most important bank in FINANCIAL Group, which supports its financial and technical structure. The bank proposes a range of products and services adapted to its local and international clientele. In 26, it launched a special account for those customers wishing to take out fixed capital life insurance. Making local entrepreneurs a priority, FINANCIAL BANK BENIN puts quality and speed of service first through research and rapid action. Network. Employing 115 sales agents, and with a network of seven agencies (head office, plus Akpakpa, Dantokpa, Porto-Novo, Parakou, Lokossa, Natitingou) over the five regions, FINANCIAL BANK BENIN has more than 12, clients ; including individuals, associations, entrepreneurs and small concerns. The head office is in Cotonou, with the principal agency housed in a modern and functional building. Development and growth. After nearly 2 years developing all sectors of the business, the bank represents an essential element in the country s economical growth. Economie du Bénin en 26 : Le règlement des dysfonctionnements de la filière coton (qui emploie le quart de la population) et les investissements engagés dans la modernisation du Port de Cotonou devraient permettre d'afficher une croissance plus dynamique en 26 et 27. Ces prévisions demeurent cependant dépendantes d'aléas climatiques et du maintien de la politique d'ouverture du Nigéria. Le redressement de la filière coton et l'apurement des arriérés intérieurs ont pesé sur les comptes publics, dont les recettes sont par ailleurs limitées par la pauvreté et l'ampleur de l'économie informelle. L'alourdissement des importations en raison notamment du prix de l'énergie creuse le solde commercial du pays, et ses comptes courants devraient demeurer déséquilibrés en dépit des initiatives d'annulation de dette dont il a bénéficié dans le cadre des initiatives PPTE et IADM. En tout état de cause, la relance des réformes structurelles, annoncée par le Président Boni Yayi élu en Avril, sera nécessaire pour consolider l'économie du pays et améliorer le climat des affaires. Repères (25) : Banque mondiale / Facts and figures (25) : World bank Superficie / Surface : 8,4 millions de km2 Croissance démographique / Population growth : 3,2% Espérance de vie / Life expectancy : 53,8 ans (years) PIB total (en millions $) / Total G.D.P. ($ m) : PIB par habitant ($) / G.D.P. per individual ($) : Rapport de la Direction Générale Dans un contexte économique morose, FINANCIAL BANK BENIN réussit à développer son activité en volume : + 27% des dépôts et + 43% des emplois en deux ans. Ressources. Les dépôts en moyenne mensuelle sont en hausse : % des dépôts à vue à MFCFA, et % des DAT à MFCFA. L évolution globale est de % en moyenne, à MFCFA. Sur une année glissante, la progression des dépôts est de 14% à MFCFA : la baisse des dépôts à vue de 7.6 % à MFCFA étant très largement compensée par l augmentation des dépôts à terme de % à MFCFA. Crédits. Les crédits augmentent de 17,2% en moyenne mensuelle à MFCFA. Les crédits performants sont en hausse de 15.5 % à MFCFA. Sur une année glissante, on note une augmentation de 21 % des crédits à la clientèle à 47 3 MFCFA ; la baisse des crédits de campagne de 48 % à 3 27 MFCFA étant compensée par la forte hausse de 67 % des crédits ordinaires à MFCFA. Chiffre d affaires et rentabilité. Les produits bancaires sont globalement en hausse de 8 % à MFCFA. Le Produit Net Bancaire progresse de 13 % à MFCFA. Les profits sur exercices antérieurs ont permis de compenser l augmentation des frais généraux et les dotations aux provisions sur créances clients. Le Résultat Net est positif de 4 MFCFA. Perspectives. Forte de son historique de première banque privée installée au Bénin et de son image de marque, la banque a su faire face à un environnement économique morose. Bénéfique pour la crédibilité de l économie béninoise, l assainissement des finances publiques initié par le gouvernement en place pèse toutefois sur le niveau des liquidités dans le système bancaire. Dans ce contexte, la banque poursuit ses efforts d assainissement de son portefeuille de crédits, et développe son offre de produits afin de confirmer sa place sur le marché bancaire local. Economy of Benin in 26 : Due to the regulation of the cotton industry (which employs one quarter of the population) and the modernisation of Cotonou port, there should be more important growth in 26 and 27. This depends on climatic conditions and the stability of Nigeria s open policy. The recovery of the cotton industry and the settlement of arrears have complicated public accounts, in which revenues are further distorted by poverty and the black market. The increase in imports due to energy prices results in more debit balance, and its current accounts should remain imbalanced despite the HIPC and MDRI initiatives to cancel debt. In any case the stimulation of structural reforms, which were announced by newly-elected (April) President Boni Yayi, will be necessary to consolidate the country s economy and improve the business climate. Evolution / Evolution Croissance / Growth (%) 2,9 4,5 4,1 Inflation / Inflation (%) 5,4 3 3,8 Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA Activité / Activity Dépôts clientèle / Deposits Crédits clientèle / Loans and Advances Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat brut d Exploitation / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Structure / Structure Total Bilan / Total Balance Sheet Fonds Propres / Shareholders equity Effectif moyen (pers.) / Staff

14 24 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ BENIN Financial Bank Bénin Finadev Bénin Management report Création / Creation : 2 Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA During a depressed economical period, FINANCIAL BANK BENIN has succeeded in developing its activity volume : + 27% deposits and + 43% jobs in two years. Deposits. Average monthly deposits are increasing: % demand deposits at 18,154 MFCFA, and % of fixed deposits at 24,375 MFCFA. Overall growth is averaging %, at 52,251 MFCFA. In a difficult year, the increase in deposits is 14% to 55,45 MFCFA : the 7.6 % decrease in demand deposits at 2,326 MFCFA has been largely compensated by the 38.2 % increase in fixed deposits to 3,236 MFCFA. Credits. Credits increase by a monthly average of 17,2% to 48,16 MFCFA. High-performing credits are up by 15.5 % to 34,667 MFCFA. In a difficult year, a 21% increase in customer credits to 47,3 MFCFA is remarkable ; the 48 % drop in rural credit to 3,27 MFCFA has been compensated by the strong 67 % increase in ordinary credit to 29,312 MFCFA. Turnover and profitability. Bank products show an overall increase of 8 % to 4,522 MFCFA. Bank Net Income has grown 13 % to 2,484 MFCFA. Profits from previous operations have covered the increase in overheads and the allocations for the provision of customer debt. Net Profit is 4 MFCFA. Perspectives. Backed-up by its historical position as the first private bank in Benin and its strong brand image, the bank has managed well in a depressed economy. Although beneficial to the credibility of the Benin economy, the reform of public finances, undertaken by the current government, has nevertheless weighed heavily on the cash levels of the banking system. Within this context, the bank continues to re-organise its credit portfolio and develop its range of products to consolidate its position in the local market. Evolution des dépôts et des crédits en millions FCFA Evolution of deposits and loans in millions FCFA Dépôts / Deposits Crédits / Credits years Capital social / Registered capital : 1 FCFA Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Directors Financial Bank Bénin FINANCIAL BC SA Togo SFI-Banque Mondiale FMO La Fayette Participations Direction Générale / Executive committee : Rémy BAYSSET Président Financial Bank Bénin RenéAZOKLI,DirecteurGénéralduPADME/ C.E.O PADME Directrice Générale de FINADEVBENIN C.E.O FINADEV BENIN La Fayette Participations SFI-Banque Mondiale Christine WESTERCAMP : Directeur Général / C.E.O Profil Microfinance. FINADEV BENIN, première institution privée de microfinance en Afrique francophone créée en 2, au capital de 1 MFCFA, ayant notamment pour actionnaires la SFI (Groupe Banque Mondiale) et la FMO, propose des microcrédits aux commerçants du secteur formel et informel, salariés et femmesentrepreneurs à Cotonou et à l intérieur du pays. La mission de FINADEV est de participer au développement de l économie béninoise et à la réduction de la pauvreté en donnant un accès durable au crédit aux populations qui ne sont pas éligibles au crédit bancaire classique. Depuis son démarrage, FINADEV BENIN a poursuivi le développement d une gamme élargie de produits adaptés à sa clientèle (crédits solidaires, crédits au Très Petites Entreprises, crédits de campagne, crédits scolaires, ). Rapport de la Direction Générale Activité. Forte d un historique de près de sept ans, et impliquée dans tous les secteurs d activité, la microfinance est un acteur incontournable du développement économique du pays. Dans un contexte économique morose, notamment sur les marchés informels, ce qui fragilise le cœur de clientèle de l institution, l activité est en repli. FINADEV BENIN reste néanmoins la 4ème institution de microfinance du pays. Crédits. L encours brut de crédit est passé de 5 77 MFCFA en décembre 25 à 4 38 MFCFA en décembre 26 soit une baisse de MFCFA. Cette situation est due à la récession économique, d une part, et d autre part à une forte concurrence dans le secteur de la microfinance qui incite à une gestion prudente du portefeuille de crédits (risque accru d impayés). Chiffre d affaires et rentabilité. Les produits financiers sont globalement en baisse de 23,4 % à 637 MFCFA, du fait de la baisse de l activité. Il en ressort un Résultat Net négatif de 364 MFCFA. Activité / Activity Crédits clientèle / Loans and Advances Nombre de crédits en cours / Loans Nombre de bénéficiaires / Number of beneficiaries Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat brut d Exploitation / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Structure Total Bilan / Total Balance sheet Fonds Propres / Shareholders equity Effectif moyen (pers.) / Staff Profile Microfinance. FINADEV BENIN, the first private microfianance institution in francophone Africa, was created in 2 with a capital of 1, MFCFA. Its major shareholders are SFI (Groupe Banque Mondiale) and FMO. FINADEV BENIN offers small loans to traders from the formal and informal sectors, to employees and female entrepreneurs in Cotonou and provincial Benin. FINADEV s mission is to share in the development of the Benin economy by allowing Benin citizens who do not have access to banks to become responsible for themselves and to flourish through access to credit, thereby contributing to the reduction of poverty in Benin. From the beginning, FINADEV BENIN has continued to develop a range of products which are adapted to the needs of its customers (Solidarity credit, Very Small Business credits, rural credits, schooling credits, ). Management Report Activity. With seven years experience, and involved in all sectors, FINADEV BENIN s microfinancing is an essential motor for economic development in Benin. In a depressed economical environment, especially in the informal markets from which come the core of customers, activity level is falling back. Nevertheless FINADEV BENIN remains the 4th largest microfinance institution in the country. Credits. The outstanding credit has dropped from 5,77 MFCFA in December 25 to 4,38 MFCFA in December 26 (a difference of 1,392 MFCFA). This situation is due on the one hand, to economic recession, and on the other hand to strong competition in the sector which leads to careful management of the credit portfolio (risk of accumulation of unpaid debts). Turnover and profitability. The financial products have suffered a 23,4 % fall to 637 MFCFA due to the decrease in activity. The result is a Net Loss of 364 MFCFA.

15 26 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ GABON Financial Bank Gabon Création / Creation : 22 Capital social / Registered Capital : 1 25 FCFA Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Directors FINANCIAL BC SA Privés gabonais / Private Gabon Investors Direction Générale / Executive committee : René Hilaire ADIAHENO Président Michèle AUGE Alfred MABIKA MOUYAMA Pascaline M'FERRI BONGO Financial BC SA Rémy BAYSSET Jean Luc LABONTE Pierre LECLAIRE Pierre LECLAIRE : Directeur Général / C.E.O Loukoumanou WAIDI : Directeur Général Adjoint / Deputy C.E.O Profil Société Anonyme au capital de 1.25 MFCFA, FINANCIAL BANK GABON est issue du rachat en 22 d un Etablissement financier (Interfi Banking Corporation) et est actuellement détenue, très majoritairement, par le Groupe Financial. Le démarrage de l activité s est réellement concrétisé à partir de 24, avec une activité axée sur la clientèle d entreprises. Forte croissance. Une dynamique de croissance basée sur la rigueur et la qualité de service. Dans un marché bancaire très concentré, FINANCIAL BANK GABON a su développer son expertise, en particulier en matière de gestion des flux, et devenir à Libreville une référence en la matière. Banque service. La qualité de service offerte, alliée à une réactivité très forte en matière d étude de crédit, lui a permis d élargir sa clientèle, et de se positionner comme un partenaire de l économie gabonaise. Repères (25) : Banque mondiale / Facts and figures (25) : World bank Population / Population : 1,3 millions d hab. Croissance démographique / Demographic growth : 1,7% Espérance de vie / Life expectancy : 54,6 ans Profile With a capital of 1.25 MFCFA, FINANCIAL BANK GABON is the result of the 22 takeover of a financial institution (Interfi Banking Corporation). Financial Group is the major shareholder. The activity however started only in 24, with most clients coming from the business sector. Strong growth. Efficiency and quality of service have driven growth. In a packed marketplace, FINANCIAL BANK GABON has managed to grow its reputation and has become, particularly in terms of cash flow management, the leading specialist in Libreville. Banking services. The quality of service, along with an expertise in credit ratings, has helped the bank to increase its clientele and position itself as a major player in the Gabon economy. Gabon economy in 26 : Growth is likely to gain pace, but it remains less than sufficient for the needs of the population. This situation is maintained by the strength of the oil market, in which even the lesser fields are actually benefiting from the increased prices. Even the other non-oil markets make an equal contribution to this effect. In the longer term, investments in the mining sector and transport infrastructure should also increase activity. On the other hand the country is benefiting from the liquidity brought by the rising prices of oil and manganese. The internal and external budget surpluses have helped to pay off the public debt internally. Moreover, further to a 14-month programme agreed with IMF in 24, which should be extended to a three-year programme to be concluded in 26, the management of public finance has been tightened up and the pace of structural reforms will accelerate. This agreement has allowed the re-scheduling of external debt within the Club de Paris. November s presidential elections, in which the incumbent was re-elected with 79% of the vote, have consolidated Gabun s political stability. Management Report In 26, FINANCIAL BANK GABON has met the objectives for development and profitability set by FINANCIAL Group in 22 when it took over the Interfi Banking Corporation. Deposits. Deposits have increased by a monthly average of 115% to 13,891 MFCFA (6,46 MFCFA in 25). Evolution is +42% in 2 years. Credits. Credits have increased by a monthly average of 92% to 7,874 MFCFA (4,112 MFCFA in 25). The main objective is to raise the level of the credit portfolio by focusing on medium-size and large companies. Economie du Gabon en 26 : La croissance tend à s'accélérer, mais son rythme demeure à un niveau encore modeste au vu des besoins de la population. Elle est soutenue par la bonne tenue du secteur pétrolier, favorisée par l'exploitation de champs marginaux rendue possible par le niveau élevé des prix. Le dynamisme du secteur non pétrolier contribue également à ces résultats. A plus long terme cependant, les investissements en cours de réalisation dans le secteur minier et les infrastructures de transport devraient accélérer le rythme de l'activité. Par ailleurs, le pays bénéficie de l'aisance financière que lui procurent les hauts niveaux des prix du pétrole et du manganèse. Les excédents internes et externes dégagés ont permis le règlement des arriérés sur la dette publique interne. De plus, dans le cadre d'un programme de 14 mois conclu avec le FMI en 24, qui devrait être prolongé par un programme triennal à conclure en 26, la gestion des finances publiques a été resserrée et le processus de réformes structurelles accéléré. Cet accord a permis un nouveau rééchelonnement de la dette extérieure en Club de Paris. Les élections présidentielles de novembre, remportées par le président en exercice avec 79% des suffrages, ont confirmé la stabilité politique du pays. Rapport de la Direction Générale FINANCIAL BANK GABON a atteint en 26 les objectifs de développement et de rentabilité fixés au moment de la reprise d Interfi Banking Corporation par le en 22. Ressources. Les dépôts ont progressé de 115% en moyenne mensuelle, à MFCFA (contre 6 46 MFCFA en 25). L évolution est de +42% en deux ans. Crédits. Les crédits ont augmenté de 92% en moyenne mensuelle, à MFCFA (contre MFCFA en 25) avec un objectif d amélioration de la qualité du portefeuille centrée sur les PME et les grands entreprises. Chiffre d affaires et rentabilité. Le développement de l activité, associé à une rigueur de gestion, a permis de rétablir la rentabilité, avec un coefficient d exploitation proche de 5%. Le Produit Net Bancaire a quasiment doublé, à MFCFA. Le Résultat net est de 751 MFCFA, après un provisionnement rigoureux des créances douteuses. Structure. Le soutien financier du et l amélioration de la rentabilité ont permis de conforter la structure financière. La banque se situe en fin d année 26 à la limite du meilleur rating SYSCO (notation COBAC). La qualité de la structure financière a permis d obtenir une ligne de refinancement de la Banque Européenne d Investissement (BEI) qui sera effective en 27. Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA Activité / Activity Dépôts clientèle / Deposits Crédits clientèle / Loans and Advances Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat d Exploitation / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Coefficient d exploitation / Operating Coefficient (%) 68.14% 54.96% Structure / Structure Total Bilan Total / Total Balance Sheet Fonds Propres / Shareholders equity Effectif moyen (pers.) / Staff Evolution des dépôts et des crédits en millions FCFA Evolution of deposits and loans in millions FCFA Dépôts / Deposits Crédits / Credits years PIB total (en millions $) / Total GDP ($ m) : PIB par habitant ($) / Individual GDP ($) : 7 55 Evolution / Evolution Croissance / Growth (%) 1,4 2,1 2,3 Inflation / Inflation (%),5 1,5 1,6 Turnover and profitability. Development of activity, supported by efficient administration, has helped re-install profitability with an operating coefficient of almost 5%. The Net Income has practically doubled to 2,237 MFCFA. The Net Profit is 751 MFCFA, taking into account a considerable provision for unpaid debts. Structure. The financial backing of FINANCIAL Group and the new profitability have helped strengthen the structure. In late 26 the bank has been accorded nearly the highest SYSCO (COBAC scale). The quality of the structure has led to re-financing programme from the European Investment Bank commencing in 27. Perspectives. Le réseau de FINANCIAL BANK GABON s étendra à Port Gentil avec l ouverture d une agence en 27. La banque a également procédé fin 26 à l acquisition d un terrain (2. m2 dans centre ville de Libreville) qui permettra d envisager la construction d un nouveau siège social, mieux dimensionné au développement de l activité. L action commerciale sera poursuivie sur le segment des PME et des grands entreprises en s appuyant sur la qualité et la rapidité des services proposés. Prospects. The FINANCIAL BANK GABON will open a branch in Port Gentil in 27. The bank is also in the process of acquiring a new plot of land (2, m2 in central Libreville) on which to build a new head office in keeping with its current business development. The sales effort will concentrate on medium-size and large companies using the quality and speed of service as the main argument.

16 28 RAPPORT ACTIVITÉ 26 GUINÉE GUINEECONAKRY UIBG UIBG (Union Internationale de Banque en Guinée) RAPPORT ACTIVITÉ Création / Creation : 22 Capital social / Registered capital : 1 GNF Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of directors FINANCAL BC SA Alpha Amadou Diallo Président Privés guinéens / Mamadou Aliou BAH Private Guinean investors Alpha Amadou BAH Ismael BANGOURA Claude FALGON Rémy BAYSSET François PANDOLFI Pierre LECLAIRE Financial BC SA Direction Générale / Executive committee : Guillaume PERDON : Directeur général / C.E.O Abdoul DIALLO : Directeur Général Adjoint / Deputy C.E.O Profil Fondée en 1988 par le Crédit Lyonnais, l Union Internationale de Banque en Guinée (UIBG) est l une des premières banques de Guinée. En mai 22, le, déjà fortement présent en Afrique de l Ouest, se tourne vers la Guinée et prend une participation majoritaire dans le capital de l UIBG, en partenariat avec des investisseurs privés guinéens. Forte de près de vingt ans d expérience, l UIBG est le partenaire au quotidien de plusieurs milliers de clients : particuliers, associations & institutions, professionnels, PME et grandes entreprises, dont une majorité de filiales de grands groupes internationaux. Une large palette de produits et services financiers permet de répondre aux besoins de l ensemble de sa clientèle : financements, placements, opérations de caisse, opérations de change, transferts d argent, garanties bancaires Son sens du sur-mesure permet à l UIBG de satisfaire également les demandes plus spécifiques en créant des solutions et prestations bancaires à la carte selon les problématiques rencontrées par ses clients. Une équipe réactive de près de soixante collaborateurs travaille chaque jour à garantir rapidité et qualité des services en s appuyant, pour toutes les opérations internationales, sur un réseau de correspondants constitué de banques de premier ordre : Natixis, CALYON et ING. Repères (25) : Banque mondiale Facts and figures (25) : World bank Population / Population : 9,4 millions de d hab. Croissance démographique / Demographic growth : 2,2% Espérance de vie / Life expectancy : 53,6 ans Profile The International Banking Union in Guinea was founded by Crédit Lyonnais in It is now one of the top-ranking banks in Guinea. In May 22, FINANCIAL Group, already very active in West Africa, decided to take an interest in Guinea and, along with private Guinean investors, took a majority stake in UIBG s capital. After 2 years of experience, the UIBG has become the day-to-day bank for several thousand customers : individuals, associations and institutional clients, professionals, small and big businesses including subsidiaries of major international groups. Proposing a large rank of financial products and services, the bank is able to satisfy the needs of a whole range of customers in different fields : finance, investments, cash transactions, foreign exchange, transfers, bank guarantees UIBG also proposes customized banking solutions to meet the needs of its clients in their different situations. A responsive team : 6 agents working every day to guarantee the speed and quality of services, using a first-class international banking network (Natixis, CALYON and ING) Evolution / Evolution (estimation) Croissance / Growth (%) 3 3,7 4 Inflation / Inflation (%) 31, Economie de la Guinée Conakry en 26 : Les incertitudes politiques continuent de peser sur les perspectives du pays. A la fragilité de l'environnement régional (Côte d'ivoire, Libéria, Sierra Leone) s'ajoute un contexte interne instable marqué par l'éviction en avril 26 du premier ministre qui avait engagé une politique de réformes visant à s'assurer le soutien des bailleurs de fonds. De plus, les interrogations concernant la succession éventuelle du Président Conté perdurent et le climat des affaires reste délétère. Si de récents et importants investissements dans le secteur minier (extraction de bauxite et d'or, raffineries d'alumine et infrastructures y afférentes) tirent la croissance globale, celle des autres secteurs demeure très faible. Aussi le potentiel du pays (bauxite, diamants, or, fer, hydroélectricité et agriculture) demeure-t-il insuffisamment exploité, et son réseau d'infrastructures, insuffisant et délabré. Une inflation élevée aggrave par ailleurs les conditions de vie de la grande majorité de la population, déjà affectée par un accès irrégulier à l'eau potable, à l'électricité, et aux produits alimentaires de base, ce qui représente une source de tensions parfois violentes. Le secteur minier contribue à une amélioration fragile des finances publiques. S'agissant des comptes extérieurs, la pression des importations de biens alimentaires et de pétrole, ainsi qu'une balance des services et des revenus déficitaires, ne permet pas de réduire le déficit courant, maintenant le pays dépendant de l'aide internationale. Par ailleurs, faute d'accord avec le FMI, la Guinée ne pourra bénéficier d'allègement de sa dette extérieure dans le cadre de l'initiative PPTE. Rapport de la Direction Générale Ressources. Les dépôts ont globalement augmenté de 13% en 26 en moyenne annuelle. Les dépôts en USD / EUR ont progressé de 32% en moyenne annuelle tandis que les dépôts en monnaie locale ont baissé de 8% en raison de la dépréciation continue de la monnaie guinéenne au cours de l année 26 (-4% en un an). Le montant global des dépôts fin 26 est de MFCFA. Crédits. Les crédits sains sont composés à 9% de crédits en monnaie guinéenne. Les crédits ont globalement baissé de 35 % en 26 en moyenne annuelle. Si les crédits amortissables, qui représentent un tiers du total des crédits, sont stables en 26, les emplois à vue chutent de 43% en FCFA. Le montant global des crédits fin 26 atteint 4 45 MFCFA. Le taux de provisionnement des créances douteuses et contentieuses est de 93% à fin 26 (montant net de 48 MFCFA). Chiffre d affaires et rentabilité. Le produit net bancaire progresse de 37% pour atteindre MFCFA. Cette croissance forte des produits d exploitation s explique par la hausse des revenus liés aux activités de trésorerie. Le coefficient d exploitation s améliore sensiblement à 51% en raison de la maîtrise des charges d exploitation malgré la hausse de l activité. Le résultat net double pour atteindre 622 MCFA après impôts. Perspectives. Résolument tournée vers l avenir, l UIBG marque un tournant début 27 en développant son réseau d agences pour être toujours plus proche de ses clients et des grands pôles économiques du pays. Quatre ouvertures sont prévues durant l année : une deuxième agence à Conakry au marché de Madina, une agence à Fria et une à Kamsar, ainsi qu un bureau de représentation à Nzérékoré. Renforcée par l'implantation de ces nouvelles agences, l'uibg poursuivra la croissance de son activité orientée vers le développement des dépôts et les activités de services aux entreprises. Economy of Guinea Conakry in 26 : Political uncertainties are weighing upon the country s future. The regional environment is unstable (Ivory Coast, Liberia, Sierra Leone). Internal politics have also been challenging especially with the recent dismissal of the Prime Minister in April 26. The latter had started a policy of reform aimed at securing the support of investors. The question mark over the succession of President Conté also remains and the business climate is therefore unattractive. Although important investments in the mining sector have recently lead to overall growth, (bauxite and gold extraction, as well as aluminium refineries and infrastructure), that of the other sectors remains weak. At the same time the natural potential of the country (bauxite, diamonds, gold, iron, hydroelectricity and agriculture) remains under-exploited. Its infrastructure is also insufficient and out-of-date. High inflation has exaggerated the problems of the population, already suffering from the lack of access to fresh water, little electricity, and unreliable basic food supplies. All this can result in violent tension. The mining sector makes a fragile contribution to public finances. Involving foreign accounts, the pressure of food and oil imports, together with adverse balances in services and income, mean that there is no possibility to reduce the current deficit. The country depends therefore on international aid. Meanwhile, due to its agreement with the IMF, Guinea could also take advantage of its debt being cancelled under the HIPC initiative. Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA Activité / Activity Dépôts clientèle /Deposits Crédits clientèle / Loans and Advances Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat brut d Exploitation / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Coefficient d exploitation (%) / Operating Coefficient (%) 71,46 % 51,69 % Structure / Structure Total Bilan / Total Balance Sheet Fonds Propres / Shareholders equity Effectif moyen (pers.) / Staff PIB total (en millions $) / Total GDP ($ m) : PIB par habitant ($) / Individual GDP ($) : 2 35

17 3 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ GUINÉE CONAKRY UIBG (Union Internationale de Banque en Guinée) Finadev Guinée Evolution des dépôts et des crédits Evolution of deposits and loans Dépôts en millions FCFA Deposits in millions FCFA Crédits en millions FCFA Credits in millions FCFA years Cette baisse des encours en contre-valeur CFA s'explique par la dépréciation continue de la monnaie locale (GNF) : This decrease in value when re-converted to CFAis explained by the depreciation of the local currency (GNF) : Dépôts en millions GNF Deposits in millions GNF Crédits en millions GNF Credits in millions GNF years Management report Deposits. The annual average of overall deposits has increased by 13% in 26. Deposits in USD / EUR have progressed by 32% of annual average whilst local currency deposits have dropped by 8% due to the depreciation of Guinean currency. (-4% in 26). The overall total of deposits at end of year 26 is 17,17 MFCFA. Credits. 9% of the sound credits are in local currency. Annual average of credits has dropped overall by 35 % in 26. While redeemable credits, representing a third of all credits, appear stable in 26, sight loans have spiralled by 43% in FCFA. The overall total of credits at end of year 26 has reached 4,45 MFCFA. The percentage of provision for unpaid and contested debts is 93% at end of year 26 (net total = 48 MFCFA). Turnover and profitability. The net income has progressed by 37% to 2,213 MFCFA. The considerable growth in trading revenue is explained by the increased revenue from cash transactions. The operating coefficient has risen sharply to 51% because of tight control of trading charges despite the increased activity. The net profit after tax has doubled, reaching 622 MCFA. Prospects. With its sights set firmly on the future, UIBG will take major steps in the development of its network in 27 in order to be on hand for its customers and at the centre of economic activity around the country. The openings of four new branches are planned during the year : a second branch in Conakry in the Madina market, branches in Fria and Kamsar, as well as an office in Nzérékoré. Strengthened by the presence of these new branches, UIBG will continue to grow its activity around the development of deposits and business services. Création / Creation : 25 Capital social / Registered capital : 4 GNF Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Directors FINANCIAL BC SA Togo UIBG Privé / Private Direction Générale / Executive committee : Rémy BAYSSET Président Directeur Général UIBG C.E.O UIBG Directrice Générale FINADEV GUINÉE C.E.O FINADEV GUINEE Anne-Laure GUILLIER : Directeur Général / C.E.O Profil Microfinance. FINADEV GUINEE, institution de microfinance créée en 25, propose des microcrédits aux petits commerçants du secteur formel et informel. La clientèle est majoritairement composée de femmes qui exercent sur les principaux marchés de Conakry (Marché Niger, Marché de Madina ). L activité de FINADEV GUINEE débute. L objectif est d offrir aux populations non éligibles au crédit bancaire un accès durable aux crédits et par ce biais de contribuer de façon pérenne à la réduction de la pauvreté et au développement économique de la Guinée. Rapport de la Direction Générale Activité. FINADEV GUINEE est en phase de démarrage, et acquière de solides connaissances de la clientèle et du secteur de la microfinance en Guinée. Les perspectives de développement sont importantess car le pays ne compte que huit institutions agréées de microfinance. Crédits. Au 31 décembre 26, FINADEV GUINEE compte 127 clients (dont 7% de femmes). L encours de crédit est de 12 MFCFA. Ces chiffres sont en constante augmentation sur un marché très ouvert (taux de pénétration : 2%). Chiffre d affaires et rentabilité. Les produits financiers sont en augmentation, mais ne couvrent pas encore les charges. Le résultat est négatif de 35 MFCFA pour l exercice 26. Perspectives. De nouveaux bureaux vont prochainement être ouverts à proximité du marché principal de Conakry afin d être au plus proche de la clientèle cible. Profile Microfinance. FINADEV GUINÉE, the microfinance institution created en 25, offers small loans to traders from the formal and informal sectors. The clientele is principally female market traders in Conakry (Niger Market, Madina Market ). FINADEV GUINÉE is just starting its activity. Its objective is to share in the development of the Guinean economy by allowing Guinean citizens who do not have access to banks to become responsible for themselves and to flourish through access to credit, thereby contributing to the reduction of poverty in Guinea. Management Report Activity. FINADEV GUINÉE in its start-up phase, and is in the process of acquiring a solid knowledge of the customer base and the microfinance sector in Guinea. The prospects for development are encouraging since there only eight other similar institutions in the country. Credits. By 31st December 26, FINADEV GUINÉE had a total of 127 customers (7% female). Credits total 12 MFCFA. These figures are constantly increasing since the market is wide open (penetration rate : 2%). Turnover and profitability. The financial products are increasing, but do not yet cover the charges. The result is a loss of 35 MFCFA for 26. Prospects. New offices market will be opening soon, near the main Conakry market and thus nearer to our target of customers. plus proche de la clientèle cible. Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA 26 Activité / Activity Crédits clientèle / Loans and advances 12 Nombre de crédits en cours / Loans 82 Nombre de bénéficiaires / Number of beneficiaries 127 Résultat / Resultat Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax 7 Résultat Net / Net Profit - 35 Structure / Structure Total Bilan / Total Balance Sheet 76 Fonds Propres / Shareholders equity 4 Effectif moyen (pers.) / Staff 4

18 32 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ TCHAD Financial Bank Tchad Création / Creation : 1992 Capital social / Registered capital : 1 85 FCFA Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Directors FINANCIAL BC SA Rémy BAYSSET Président FINANCIAL BANK TCHAD Pierre LECLAIRE Privés / Philippe NOUVION Private François PANDOLFI Ahmat BARTCHIRET Bichara DAOUSSA CHERIF Asseid GAMAR SILECK Yann OLIVIER Direction Générale / Executive committee : André FROISSANT : Directeur Général / C.E.O Profil Banque détenue par le, au capital social de 1 85 MFCFA, FINANCIAL BANK TCHAD propose à sa clientèle variée, locale et internationale, une gamme élargie de produits et services bancaires depuis sa création en FINANCIAL BANK TCHAD a pour objectif de devenir le partenaire au quotidien de sa clientèle, et stimuler le secteur privé, en l accompagnant au quotidien pour la gestion de trésorerie et les opérations courantes, mais aussi pour la gestion de ses projets en accordant des concours bancaires utiles et rentables. Outre ses services standards, la banque propose des solutions «sur-mesure» aux demandes spécifiques qui lui sont formulées, grâce notamment à des partenaires tels que la SFI-Groupe Banque Mondiale et la Banque Européenne d Investissement. La banque associe un savoir-faire local et l expertise d un Groupe bancaire en développement. Une activité en forte croissance. Forte d un historique de plus de quinze ans au Tchad, et impliquée dans tous les secteurs d activité, la banque est un acteur légitime du développement économique du pays. FINANCIAL BANK TCHAD conforte son positionnement dans le marché tchadien, et accompagne la mutation de l économie tchadienne marquée par un faible taux de bancarisation et la prédominance de l informel. Profile Owned by FINANCIAL Group, with a registered capital of 1,85 MFCFA, FINANCIAL BANK TCHAD offers a wide range of banking products and services to its diverse clientele, both local and international, since FINANCIAL BANK TCHAD s objective is to become the everyday partner of its customers, and to stimulate the private sector, not only by managing day-to-day cash transactions and ordinary operations, but also by supporting projects in a useful and cost-effective way. Besides the standard services, the bank also offers tailor-made solutions to meet with specific requests. This is achieved using its partnerships with SFI-Groupe World Bank and European Investment Bank, amongst others. The bank takes advantage of its own local knowledge along with the expertise of a flourishing bank group. Sustained growth. With 15 years experience in Chad, and active in all sectors, the bank is a legitimate contributor to the country s economic development. FINANCIAL BANK TCHAD is reinforcing its position in the Tchad market, and is active in the evolution of the country s economy, caracterized up to now by a low percentage of official banking presence and the dominance of informal organisations. Economie du Tchad en 26 : En 26, les problèmes rencontrés par le secteur pétrolier, qui génère 5% du PIB, ont ralenti la croissance. Aux incertitudes dues à la remise en cause par les autorités de la clef de répartition des recettes pétrolières négociées avec la Banque mondiale, et à la révision du régime d'imposition des entreprises pétrolières, se sont ajoutés des problèmes techniques. Toutefois, la production agricole (7% de la population active), les industries agroalimentaires et les télécommunications ont contribué à tirer l'activité. A plus long terme, les perspectives de développement du pays seront contraintes par l'extrême pauvreté de sa population et un environnement des affaires difficile. La normalisation des relations avec la Banque mondiale en juillet a permis de dégeler la part revenant au budget des recettes pétrolières, mais l'augmentation des rentrées fiscales favorisées par les cours du pétrole (malgré la forte décote qui s'applique au brut tchadien) a été accompagnée d'une plus forte augmentation des dépenses, tant des dépenses courantes que d'infrastructures et de sécurité. De plus, les tensions avec les institutions multilatérales ont repoussé la perspective d'annulation de la dette extérieure dans le cadre de l'initiative PPTE. Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA Activité / Activity Dépôts clientèle / Deposits Crédits clientèle (nets) / Loans and Advances (net) Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat brut d Exploitation / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Structure / Structure Total Bilan / Total Balance Sheet Fonds Propres / Shareholders equity Chad economy in 26 : In 26, the problems encountered in the oil sector, which generates 5% of GDP, have slowed down growth. Added to the uncertainties caused by the authorities contestation of the allocation of oil profits, which had been negotiated with the World Bank, and the revision of the oil companies tax system, were technical problems. At the same time, agricultural production (7% of population involved), agrobusiness and telecommunications drove activity. In the longer term, the prospects for development will be limited by the extreme poverty of the population and the unattractive business environment. In July, the normalisation of relations with the World Bank helped free up the part of the budget which is due to oil sales. However the increase in tax revenue aided by the oil prices (despite the considerable discount on Chad crude oil) was accompanied by a greater increase in spending, as much in running expenses as in infrastructure and security. Moreover, tense relations with multilateral institutions have pushed back the prospective cancellation of external debt which had been planned under the HIPC initiative. Effectif moyen (pers.) / Staff Repères (25) : Banque mondiale Facts and figures (25) : World bank Evolution / Evolution Population / Population : 9,7 millions de d hab. Croissance démographique / Demographic growth : 3,4% Espérance de vie / Life expectancy : 43,6 ans (estimation) Croissance / Growth (%) 31,3 8,4 4,6 Inflation / Inflation (%) -5,4 7,9 5,5 PIB total (en millions $) / Total GDP ($ m) : PIB par habitant ($) / GDP per head ($) : 1 519

19 34 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ TCHAD Financial Bank Tchad Finadev Tchad Rapport de la Direction Générale Création / Creation : : 23 Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA Ressources. Les dépôts ont augmenté de 18,1 % en moyenne mensuelle à MFCFA, avec une évolution favorable de tous les segments : +2 % pour les comptes courants, +19,6 % pour les comptes sur livret, +13,1% pour les Dépôts à Terme. Sur une année glissante,, la progression est : +65 %. Crédits. Les crédits ont été maîtrisés. Ils ont diminué de - 1,45% à MFCFA, avec - 56,6% des crédits douteux nets, et +21,5% des crédits sains en moyenne mensuelle. Sur une année glissante, l évolution a été de : +3,9 % pour l ensemble des crédits, +55,8 % pour les crédits sains, et -79,1 % pour les crédits douteux. La trésorerie brute est ainsi renforcée : MFCFA en moyenne mensuelle (+88 %). Portefeuille. La diminution brute des créances douteuses et immobilisées en 26 est de : 2 47 MFCFA. L encours net est ainsi de 495 MFCFA au 31 décembre 26, soit une diminution de 79%. Le taux de couverture des créances douteuses est de 78,5%. Chiffre d affaires et rentabilité. Le total des produits d exploitation progresse de 25,9 %. Le Produit Net Bancaire est en amélioration de +42,5 %. Le Résultat net cumulé est de MFCFA. Le coefficient net d exploitation s est amélioré ; il passe de 73 % à 62 %. Après intégration du résultat en report à nouveau, l ensemble des ratios de structure est sensiblement amélioré. Perspectives. Les signes d amélioration nette de la situation économique du Tchad, et l évolution des ressources et des emplois du secteur bancaire local sont favorables au développement de la banque qui, assainie, pourra développer son activité et renforcer sa rentabilité. Evolution des dépôts et des crédits en millions FCFA Evolution of deposits and loans in millions FCFA Dépôts / Deposits Crédits / Credits years Management Report Deposits. Deposits have increased by 18.1 % on monthly average to 21,65 MFCFA, with a positive evolution in all segments : +2 % for current accounts, % for savings accounts, +13.1% for fixed term deposits. Year s progression : +65 %. Credits. Credits have been controlled. They have decreased by 1.45% to 14,12 MFCFA, with 56.6% des doubtful credits, and +21.5% of credits solid on a monthly average. Year s evolution : +3.9 % for all credits, % for solid credits, and -79,1 % for doubtful credits. So gross treasury has been strengthened: + 7,53 MFCFA on a monthly average (+88 %). Portfolio. The gross reduction of doubtful and tied-up debts in 26 amounts to 2,47 MFCFA. The net total is 495 MFCFA at 31st December 26, or a reduction of 79%. The coverage rate for doubtful debt is 78.5%. Turnover and profitability. The total trading revenue has progressed by 25.9 %. The Net Income has improved by %. The Net Profit is 1,222 MFCFA. The net operating coefficient has dropped from 73 % to 62 %. After integration of the result carried forward, the overall structure ratios are markedly improved. Prospects. Signs of all-round improvement in Chad s economic situation, along with greater investment of funds and personnel in the banking sector, should help the bank s development. With certain reforms, the bank will be able to increase activity and cost-effectiveness. Capital social / Registered capital : : 3 FCFA Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Director FINANCIAL BC SA Rémy BAYSSET Président Compagnie Sucrière du Tchad Mahamat Adoum ISMAEL SOMDIAA Directeur Général FINADEV TCHAD / La Fayette Participation C.E.O FINADEV TCHAD La Fayette Participation FINANCIAL BC SA FINANCIAL BANK TCHAD Direction Générale / Executive committee : Frédéric CHASTENET : Directeur Général / C.E.O Profil Microfinance. Société Anonyme au capital social de 3 MFCFA créée début 23, FINADEV TCHAD devient la même année le premier Etablissement de MicroFinance agréé au Tchad. FINADEV TCHAD offre un accès durable au crédit pour les populations qui ne sont pas éligibles aux services bancaires classiques. Grâce aux microcrédits délivrés et à sa vision du développement par l économique, FINADEV TCHAD participe activement et de manière pérenne à la lutte contre la pauvreté et les inégalités. Présent dans les deux plus grandes villes du pays (N Djamena et Moundou), FINADEV TCHAD sert 2.7 clients commerçants, entrepreneurs de microentreprises et salariés du secteur privé. Rapport de la Direction Générale Ressources. Les ressources proviennent principalement d un refinancement octroyé par FINANCIAL BANK TCHAD. Le montant de la dette enregistre une augmentation de +58 % au cours de l exercice. Crédits. Le nombre de clients actifs est globalement en augmentation de 14 % (39 % pour les crédits solidaires aux commerçants, produit phare de l institution). La valeur de l encours est en hausse de 32 % pour les crédits solidaires, et de 7 % pour les crédits aux salariés. Sur l année, le Portefeuille A Risque global baisse de 4,1 % à 2,5 %. Chiffre d affaires et rentabilité. Les produits bancaires sont en hausse de 1 % à 84 MFCFA. Le Produit Net Bancaire est en diminution de 2 %, en raison de l augmentation des charges financières et pour le financement d actions commerciales. Le Résultat Net est négatif à -155 MFCFA. Profile Microfinance. With a limited capital of 3 MFCFA, FINADEV TCHAD was founded in early 23 and at once became the leading approved microfinance provider in Chad. FINADEV TCHAD offers sustained credit to those who do not have access to normal banking services. Thanks to its capacity to microfinance and its vision of economical development, FINADEV TCHAD is active in the long-running struggle against poverty and inequality. Activité / Activity Crédits clientèle / Loans and Advances Nombre de bénéficiaires / Number of beneficiaries Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat brut d Exploitation / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Structure / Structure Total Bilan / Total Balance Sheet Fonds Propres / Shareholders equity 86-4 Effectif moyen (pers.) / Staff With a presence in the two main cities (N Djamena et Moundou), FINADEV TCHAD services 2,7 customers : traders, microbusiness entrepreneurs and private sector employees. Management report Deposits. The principle funds are raised by the re-financing granted by FINANCIAL BANK TCHAD. A 58 % increase in debt has been recorded. Credits. The overall number of customers has increased by 14% (39% for trader solidarity credit, the institution s leading product). The outstanding debt has increased by 32 % for solidarity credits, and by 7 % for employee credit. Year on year, the A Risque portfolio has seen an overall drop from 4,1 % to 2,5 %. Turnover and profitability. Banking products have enjoyed a 1 % rise to 84 MFCFA. The Net Income has decreased by 2% due to more expensive charges and to finance commercial operations. The Net Loss is -155 MFCFA. Evolution des crédits en millions FCFA / Evolution of credits in millions FCFA Crédits / Credits (years)

20 36 RAPPORT ACTIVITÉ 26 RAPPORT ACTIVITÉ TOGO Financial Bank Togo Création / Creation : 23 Capital social / Registered Capital : 1 5 FCFA Actionnariat / Conseil d Administration / Shareholders Board of Directors FINANCIAL BC SA Privés togolais / Private Togo Direction Générale / Executive committee : Mensavi Lulu MENSAH Président Esodong KPIZING Kwassi KLUTSE Don djah Kpakpassy WOROU François PANDOLFI Financial BC SA Jean-Yves LE PAULMIER : Directeur Général / C.E.O Profil Banque détenue par le, au capital social de 1 5 MFCFA, FINANCIAL BANK TOGO a été créée en septembre 23 afin de reprendre la SNI (Société Nationale d Investissement) dans le cadre de la privatisation des sociétés gouvernementales. Les guichets ont été ouverts en mars 25. FINANCIAL BANK TOGO a pour vocation d être une banque performante capable de répondre aux attentes des PME et PMI mais également de la clientèle privée, des grands groupes et des institutions. La banque service. FINANCIAL BANK TOGO s adresse à toutes les catégories de clients pour tous leurs besoins en produits et services bancaires : financement, placement, service de caisse, opérations de change, escompte de chèque en devise, service télématique, mise à disposition de moyens de paiement, transfert d argent, conseil en commerce international, garantie bancaire, etc. La banque conseil. Pour aider sa clientèle aux différentes étapes de son développement, et pour tout type de projet, FINANCIAL BANK TOGO apporte des conseils pratiques pour l utilisation des crédits et leur adéquation aux besoins exprimés. Grâce à l appui de spécialistes de réputation internationale, FINANCIAL BANK TOGO propose des solutions adaptées aux demandes, parfois spécifiques. Elle associe un savoir faire local à la compétence européenne d un groupe bancaire implanté depuis de nombreuses années en Afrique. Des professionnels au service des clients. L effectif de FINAN- CIAL BANK TOGO est composé de professionnels compétents et qualifiés au service de la clientèle. Le personnel bénéficie d un programme de formation continu et personnalisé pour s adapter aux besoins des clients. Repères (25) : Banque mondiale Facts and figures (25) : World bank Population / Population : 6,1 millions d hab. Croissance démographique / Demographic growth : 2,7% Espérance de vie / Life expectancy : 54,2 ans PIB total (en millions $) / Total GDP ($ m) : PIB par habitant ($) / GDP per head ($) : Evolution / Evolution (estimation) Croissance (%) / Growth (%) 3,8 3,2 Inflation (%) / Inflation (%),4 6,8 3 Profile Owned by FINANCIAL Group, with a capital of 1 5 MFCFA, FINANCIAL BANK TOGO was created in September 23 in order to take over the SNI (Société Nationale d Investissement) in the privatisation scheme of state-owned companies. Commercial premises opened in March 25. FINANCIAL BANK TOGO s objective is to provide solutions, not only for small and middle-sized companies, but also for private clients and corporations. Services. FINANCIAL BANK TOGO offers its clients the full range of banking services.: finance, placement, transactions, foreign exchange, foreign currency cheque discount, electronic data service, payment facilities, money transfers, international business advice, bank guarantees, etc. Advice. In order to assist the customer in the different stages of development, whatever the project, FINANCIAL BANK TOGO supplies practical advice on the usage of credits and for which situations they are appropriate. Thanks to the support of internationally-renowned specialists, FINANCIAL BANK TOGO offers solutions adapted to the customers requests, however specific. The bank combines its local knowledge with the European practices of a banking group with numerous years of experience in the African markets. Professional. The staff of FINANCIAL BANK TOGO are, without exception, professionals with the qualifications to provide excellent client services. All employees benefit from an ongoing, adapted training programme aimed at servicing the customers varied requirements. Togo s economy in 26 : After the political crisis which followed the death of President Eyadéma in February 25 and the election of his son Faure Gnassingbé as president the following April, prospects are now pore encouraging. In August 26, an agreement signed with the opposition lead to a new government being supported by most of the political powers. The continuing democratisation of institutions and the organisation of transparent parliamentary elections, should renew good cooperation with the European Union and the multilateral institutions. At the same time the HIPC initiative should become operational. These support programmes are necessary for refinancing the country, to reduce its national debt, and to repay the arrears accumulated in internal and external debt. Therefore the situation should favour growth. After a two-year slump, phosphate and cotton production should contribute to the economy on a long-term basis. The re-launch of structural reforms and an ambitious policy of renovation of the infrastructure (transport, energy supply chain) should strengthen the country s economic fabric. Economie du Togo en 26 : Après la période de crise politique qui a suivi le décès du Président Eyadéma en février 25 et l élection de son fils Faure Gnassingbé à la présidence en avril suivant, les perspectives s annoncent plus encourageantes. La signature en août 26 d un accord avec l opposition a permis de constituer un gouvernement soutenu par une grande partie des forces politiques. La poursuite de la démocratisation des institutions et l organisation d élections législatives sur une base transparente devrait permettre la reprise de la coopération avec l Union européenne et les institutions multilatérales, et engager la mise en œuvre de l initiative PPTE. Ces soutiens seront nécessaires pour combler le besoin de financement du pays, réduire son endettement, et régulariser les arriérés accumulés tant sur la dette interne que sur la dette extérieure. Ce climat s annonce donc plus propice à la croissance. Après deux années de déclin, la reprise de la production de phosphate et de coton devrait y contribuer, et à plus long terme. La relance des réformes structurelles et une politique ambitieuse de remise à niveau des infrastructures (transport, acheminement de l énergie) devraient renforcer le tissu économique du pays. Rapport de la Direction Générale Dans un climat de concurrence exacerbée, FINANCIAL BANK TOGO a pu maintenir et consolider sa position auprès de sa clientèle de PME et de grandes entreprises. Une agence bancaire a été ouverte en fin d exercice à Kara. Ressources. Le total des dépôts a augmenté de 15,4% à MFCFA en fin d année, en hausse de 836 MFCFA. Crédits. L encours des crédits a diminué de 4% à 3 69 MFCFA en fin d année, soit une diminution de 134MFCFA. Cette évolution s explique par une démarche d assainissement du portefeuille. Activité. Les engagements hors bilan (caution sur marchés, et avals pour opérations d importation) atteignent MFCFA à fin décembre 26, soit une augmentation de plus de 15%. Chiffres d affaires et rentabilité. Le Produit Net Bancaire est en hausse de 29%, à 843 MFCFA. Le Résultat Net est néanmoins déficitaire de 273 MFCFA en raison de provisionnement sur créances clients et des amortissements de frais sur premier établissement. Perspectives. Dans un contexte économique en amélioration, FINANCIAL BANK TOGO va accentuer ses efforts auprès de ses prospects et des institutionnels pour développer des ressources stables, et renforcer la qualité de ses services pour maintenir son positionnement sur le marché. L objectif à court terme est de développer les activités et services suivant : microfinance, service de carte bancaire, banque sur internet (e-banking). Chiffres clés en millions FCFA / Key figures in millions FCFA Activité / Activity Dépôts clientèle / Deposits Crédits clientèle / Loans and Advances Résultat / Result Chiffre d affaires hors taxe / Turnover before tax Produit Net Bancaire / Net Income Résultat d Exploitation Net / Net operating profit before tax Résultat Net / Net Profit Structure / Structure Total Bilan / Total Balance Sheet Fonds Propres / Shareholders equity Effectif moyen (pers.) / Staff Management Report In an extremely competitive environment, FINANCIAL BANK TOGO has managed to maintain and consolidate its position vis-à-vis its clientele of small and middle-sized businesses, as well as large companies. A new banking branch was opened in Kara at the end of the year. Deposits. Total deposits increased 15.4% to 6,261 MFCFA at year end, an increase of 836 MFCFA. Crédits. Total credits dropped by 4% (134 MFCFA ) to 3,69 MFCFA at year end. This decrease can be explained by a re-organisation of the portfolio. Activity. Extra-balance commitments (market deposits, et guarantees on import operations) reached 4,723 MFCFA at the end of December 26, an increase of more than 15%. Turnover and profitability. Net Income has risen 29%, to 843 MFCFA. Nevertheless the Net Loss is 273 MFCFA due to the recording of charges on customer debts and repayment of set-up charges. Prospects. In an improving economical environment, FINANCIAL BANK TOGO is going to increase its sales drive aimed at prospects and institutions, in order to raise solid funds. At the same time, the bank will strengthen its service quality to maintain its position in the market. The short-term objective is to develop the following activities and services : microfinance, bank card services, internet banking (e-banking). Evolution des dépôts et des crédits en millions FCFA Evolution of deposits and loans in millions FCFA Dépôts clientèle / Deposits Crédits clientèle (nets) / Loans and Advances (net) years

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you.

Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you. Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you. Expertise comptable / Certified accountancy Social / Social

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

AXES MANAGEMENT CONSULTING. Le partage des valeurs, la recherche de la performance. Sharing values, improving performance

AXES MANAGEMENT CONSULTING. Le partage des valeurs, la recherche de la performance. Sharing values, improving performance AXES MANAGEMENT CONSULTING Le partage des valeurs, la recherche de la performance Sharing values, improving performance Abeille (apis) : les abeilles facilitent la pollinisation en passant d une fleur

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

La société. The company. Une stratégie d entreprise. The business strategy

La société. The company. Une stratégie d entreprise. The business strategy 01 FINANCIAL BC SA, société indépendante suisse, propose à sa clientèle internationale des solutions financières sur mesure et innovantes, dédiées aux marchés émergents, et en particulier africains. Fidèles

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection AAA travaille dans le secteur aéronautique sur l'industrialisation, l'ingénierie de fabrication, la production, les activités d'inspection des appareils et la formation, sur appareil, sous-ensemble ou

Plus en détail

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by.

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by. AUDIT REPORT ON THE CORTE QUALITY SYSTEM: CONFIRMATION OF THE CERTIFICATION (OCTOBER 2011) Name of document Prepared by Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

European Business to Business Sales Institute

European Business to Business Sales Institute European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2005 European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 Type de Projet:

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM Compliance Monitoring Manager Rôle attendu du CMM Introduction Rappel des bases réglementaires Rappel du positionnement du Compliance Monitoring Manager Sommaire Contexte réglementaire Part ORA Exigences

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website:

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website: Position: Location: How to Apply: Manager, Construction and Engineering Procurement Chalk River, Ontario Please apply through AECL website: http://www.recruitingsite.com/csbsites/aecl/en/jobdescription.asp?jobnumber=709148

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption»

Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption» Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption» L inventaire ci-après, présente des bonnes pratiques des entreprises du CAC40 ainsi que des bonnes pratiques étrangères et, est organisé dans l ordre

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

BILL 203 PROJET DE LOI 203

BILL 203 PROJET DE LOI 203 Bill 203 Private Member's Bill Projet de loi 203 Projet de loi d'un député 4 th Session, 40 th Legislature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014 4 e session, 40 e législature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TITRE DU PROJET VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION ETABLISSEMENT GESTIONNAIRE DU PROJET ISET DE NABEUL JUILLET 2009

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle Séminaire EIFR 7 Mars 2012 Sébastien Rérolle 1 Focus sur le risque de crédit L approche basée sur les notations internes de Bâle 2, qui concerne la totalité des grandes banques françaises, requiert l évaluation

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib.

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib. Crédit Agricole CIB Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Paris, Jeudi 6 Février 2014 www.ca-cib.com Le marché Euro PP Le développement du marché Euro PP Volumes

Plus en détail

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-406 DORS/2001-406 Current

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012 CORE COURSES (Master level) 2011/2012 Language (F : French - E : English) Semester (1 : Fall - 2 : Spring) M-ESC-4-06-99-10-E M-ESC-4-06-99-10-F M-ESC-4-05-99-05-F M-ESC-4-05-99-05-E M-ESC-4-02-99-03-E

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

ET LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE» BUSINESS WOMEN INVOLVED IN INNOVATION AND CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY

ET LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE» BUSINESS WOMEN INVOLVED IN INNOVATION AND CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY ECHANGES DE BONNES PRATIQUES ENTRE FEMMES CHEFS D ENTREPRISE ENGAGES DANS L INNOVATION ET LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE» BUSINESS WOMEN INVOLVED IN INNOVATION AND CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY

Plus en détail

PREVENTION OF MONEY LAUNDERING QUESTIONNAIRE / FINANCIAL INSTITUTIONS

PREVENTION OF MONEY LAUNDERING QUESTIONNAIRE / FINANCIAL INSTITUTIONS In order to comply with outstanding regulation on Attijariwafa bank Europe Policies and Procedures on Money Laundering Prevention, please complete the following questionnaire./ Afin de se conformer à la

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises 2009-1-TR1-LEO05-08625 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Ligne droits de propriété intellectuelle pour les

Plus en détail

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur)

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) CONDITIONS DEFINITIVES POUR LES BONS D'OPTION SUR ACTION EN DATE DU 18 NOVEMBRE 2011 Bons d'option émis par SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) Les modalités applicables aux Bons d'option figurent

Plus en détail

Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé

Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé Il est conseillé aux membres de l OHDO de consulter des professionnels financiers et juridiques

Plus en détail

Closing of L-1 Identity Solutions acquisition

Closing of L-1 Identity Solutions acquisition Closing of L-1 Identity Solutions acquisition / July 26, 2011 / The acquisition of L1-ID is now completed Ł Sept. 20, 2010: transaction was announced Jan 17, 2011: Hard-Scott Rodino (antitrust) Feb 3:

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Bill 69 Projet de loi 69

Bill 69 Projet de loi 69 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 69 Projet de loi 69 An Act to amend the Business Corporations Act and the

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail