SECTION EUROPÉENNE ESPAGNOL D.N.L. MATHÉMATIQUES AU LYCÉE CHAPTAL (MENDE)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTION EUROPÉENNE ESPAGNOL D.N.L. MATHÉMATIQUES AU LYCÉE CHAPTAL (MENDE)"

Transcription

1 SECTION EUROPÉENNE ESPAGNOL D.N.L. MATHÉMATIQUES AU LYCÉE CHAPTAL (MENDE) OBJECTIFS DE LA SECTION EUROPÉENNE La section européenne a comme objectifs de : Renforcer les compétences linguistiques des élèves grâce à une utilisation de l espagnol dans un autre cadre. Se familiariser avec la culture des pays où l espagnol est parlé (Espagne et Amérique du Sud) Contribuer à un renforcement des compétences et de la culture des mathématiques, la Discipline Non Linguistique (DNL) proposée aux élèves. La langue permet de communiquer sur des sujets liés aux mathématiques ou aux sciences : elle est vecteur d apprentissage et plus seulement l objet de l apprentissage.

2 CURSUS AU LYCEE CHAPTAL Modalités En 2 nde, 1ère et Terminale : les élèves suivront 1 heure hebdomadaire de mathématiques en espagnol. Un appariement Les élèves de section européenne seront prioritaires pour participer à l appariement avec notre établissement partenaire : «IES. Don Fadrique» à Quintanar de la Orden dans la province de Tolède. Un moyen de se perfectionner et de pratiquer la langue en Espagne. Des diplômes peuvent être validés - Les élèves pourront passer gratuitement en fin de seconde l examen de certification DELE (Diplôme d espagnol langue étrangère), diplôme officiel et reconnu qui certifie le niveau A2 ou B1. - La DNL permet aux élèves d obtenir le Baccalauréat avec la mention «Section Européenne». Cette mention constitue un atout pour les élèves qui souhaitent se porter candidats à des IUT, BTS, Ecoles, Classes Préparatoires. LA DNL PREPARE L AVENIR DE L ELEVE À l heure où la mobilité des étudiants (études et stages à l étranger, échanges) devient courante, avoir bénéficié d un enseignement de mathématiques en langue étrangère représente une véritable plus-value. De plus, de nombreux ouvrages universitaires scientifiques de référence sont rédigés dans une langue étrangère. Il n'est pas rare que dans le Supérieur, une partie des enseignements soit dispensée dans une langue étrangère. Enfin l élève enrichit son portfolio de compétences en vue de son avenir professionnel. Il est possible de faire ses études en France puis de travailler à l étranger, transférant ainsi les connaissances disciplinaires acquises dans un pays hispanophone. La gymnastique faite pour l apprentissage d une langue et pour réfléchir dans une langue étrangère sur un sujet donné pourra être transférée à d autres langues.

3 MATHEMATIQUES EN DNL Le caractère universel des mathématiques permet l étude des sujets les plus divers : l histoire des mathématiques, l économie (traitements de données d actualité, statistiques), les probabilités et leur utilisation, l architecture, l astronomie, les nouvelles technologies, etc. Ce sont des occasions d'approfondir la connaissance de la culture et de la civilisation des pays où est parlé l espagnol. Certaines phases du traitement d'un problème de mathématiques facilitent les échanges et le débat, renforçant les expressions liées au raisonnement et à l argumentation (cause, conséquence, comparaison, conjecture, etc.) Le recours aux logiciels de mathématiques, et aux TICE (exploitation de ressources web, de podcasts, de vidéos) permet d'engager facilement la production orale de l'élève et contribue à augmenter la durée d'exposition à la langue. Les élèves découvrent ou redécouvrent certaines notions mathématiques, et parfois par des méthodes différentes liées aux différents pays hispanophones où ces notions sont enseignées. La diversité des notions abordées permet de développer et d enrichir la culture scientifique et la culture mathématique des élèves.

4 EVALUATION AU BACCALAUREAT DES MATHEMATIQUES EN DNL Il ne s'agit pas pour les examinateurs d'évaluer des connaissances encyclopédiques et pointues acquises dans le cadre de l'enseignement de la DNL. L'interrogation se doit d'évaluer la qualité, l'aisance et la richesse de la langue, la capacité à s'exprimer et à réagir spontanément en espagnol d'une part, l'aptitude au raisonnement en mathématiques, d'autre part. BO n 38 du 16 octobre L indication section européenne suivie de la désignation de la langue concernée, est portée sur le diplôme du baccalauréat général ou technologique des candidats qui ont subi les épreuves avec succès et en outre obtenu : Une note égale ou supérieure à 12 sur 20 à l épreuve obligatoire, du premier groupe, de langue vivante 1 ou de langue vivante 2, qui a porté sur la langue de la section ; Une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à une évaluation spécifique visant à apprécier le niveau de maîtrise de la langue acquis au cours de la scolarité en section européenne. BO n 42 du 13 novembre Cette évaluation spécifique prend en compte : Le résultat d une interrogation orale de langue, comptant pour 80 % de la note globale ; La note sanctionnant la scolarité de l élève dans sa section au cours de la classe terminale, qui compte pour 20 % de la note globale. SCHEMATIQUEMENT

5 1. Épreuve orale de langue, organisée par les recteurs d académie, comptant pour 80 % de la note globale Durée de l épreuve : vingt minutes, précédée d un temps égal de préparation. L évaluation est assurée par un professeur d espagnol et, sauf impossibilité, par un professeur de mathématiques de section européenne. Ces professeurs ne peuvent examiner leurs élèves de l année en cours. L épreuve comporte deux parties de même durée et d importance égale dans l attribution de la note. Première partie de l'épreuve orale La première partie, conduite en espagnol, prend appui sur un document ou un support d activités se rapportant aux mathématiques. Ce document, qui doit être inconnu de l élève, est remis par les examinateurs. Le ou les textes choisis, rédigés dans la langue de la section, ne doivent pas excéder une quinzaine de lignes au total (ligne s entend au sens de 70 signes y compris les blancs et la ponctuation). Des documents iconographiques, sonores ou audiovisuels, peuvent également servir de support à cette première partie de l interrogation, à titre principal ou accessoire. Toute spécialisation excessive susceptible de mettre certains candidats en difficulté doit être évitée. Lors de cette première partie de l épreuve, le candidat doit donner la preuve qu il sait rendre compte du document de manière précise et nuancée ou répondre aux questions posées le cas échéant, et, qu il sait dégager du document les idées maîtresses et les centres d intérêt. Les examinateurs doivent prendre en compte : La clarté de l exposé et l intelligibilité du contenu exprimé par l élève ; L aptitude à analyser et à argumenter ; La qualité de l information et la culture du candidat, dans le domaine considéré ; La richesse et la précision de l expression et la correction grammaticale de la langue parlée. Deuxième partie de l'épreuve orale La deuxième partie de l épreuve consiste en un entretien, conduit en espagnol, qui porte sur les travaux et activités effectués dans l année, dans la discipline non linguistique et, de manière plus générale, dans le cadre de la section. La liste des questions étudiées dans cette discipline est fournie à titre d information par le candidat le jour de l épreuve. L entretien peut également porter sur l ouverture européenne et les diverses formes qu elle a pu prendre dans l établissement : partenariat, échanges, clubs, journaux, relations Internet, etc. L entretien est conduit de manière libre, en évitant les questions stéréotypées. Le candidat doit donner la preuve de son aptitude à réagir spontanément à des questions non préparées, mais relatives à un domaine connu, à donner un avis, une information, à formuler une appréciation et plus généralement à participer à un échange de manière active.

6 2. Attribution de la note sanctionnant la scolarité de l élève dans sa section au cours de la classe terminale comptant pour 20% de la note globale La note attribuée sanctionne le travail effectué en classe de mathématiques en espagnol. Cette note est attribuée par le professeur de la DNL mathématiques en liaison avec le professeur d espagnol. Elle prend en compte : La participation spontanée ou suscitée au travail oral dans la classe ; La qualité de certains travaux imposés, oraux ou écrits, réalisés au cours de l année : brefs comptes rendus de lecture, commentaires de documents, productions personnelles, etc. ; La maîtrise de la langue, dans un domaine spécialisé et plus généralement dans une situation de communication. Exigences possibles à l examen Pour tous les candidats on peut considérer comme devant être acquis en langue étrangère le vocabulaire et les techniques de base correspondant aux acquis du collège et de la classe de seconde (consignes, géométrie, calcul algébrique). Les exigences par rapport au vocabulaire mathématique devront néanmoins rester raisonnables, le candidat est évalué sur son aisance à argumenter en espagnol. Pour des candidats issus de la série littéraire et ne suivant pas l option mathématiques, les exigences sur le plan purement mathématique devront se limiter aux acquis de base mentionnés plus haut. Les thèmes choisis seront adaptés à ces exigences. Enfin dans tous les cas, il est souhaitable d éviter qu un candidat puisse être pénalisé par le choix des mathématiques en tant que discipline non linguistique, excepté dans les cas patents d absence de connaissances en DNL et en langue, ou d une incapacité manifeste à exprimer sa pensée. Source : Document "Enseignement des mathématiques en langue étrangère" de l'académie de Montpellier

L ORAL DE CONTRÔLE AU BACCALAURÉAT EN MATHÉMATIQUES.

L ORAL DE CONTRÔLE AU BACCALAURÉAT EN MATHÉMATIQUES. IGEN groupe des mathématiques 15 décembre 2004 L ORAL DE CONTRÔLE AU BACCALAURÉAT EN MATHÉMATIQUES. Les recommandations ci-dessous devraient permettre d harmoniser les pratiques de l oral de contrôle de

Plus en détail

Présentation des filières

Présentation des filières Présentation des filières S orienter en fin de seconde au lycée vers La filière L : Littéraire La filière ES : Économique et Sociale La filière S : Scientifique Concrètement, en classe de première Des

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La classe seconde: ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La classe seconde: ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La classe seconde: ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Enseignement supérieur

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES

HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES L histoire des arts fait partie des 4 épreuves passées au moment de l examen du Brevet des Collèges et son coefficient est de 2. C est une épreuve orale devant un

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2009-2110 Date: 04 novembre 2009

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2009-2110 Date: 04 novembre 2009 MINISTERE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-Direction des Politiques de Formation et d Education

Plus en détail

Baccalauréat professionnel

Baccalauréat professionnel Baccalauréat professionnel Epreuve de Prévention Santé Environnement Référence réglementaire: arrêté du 1342010 BO n 20 du 20 mai 2010 Modalités d évaluation en enseignement général RECOMMANDATIONS ACADEMIQUES

Plus en détail

Aperçu du cours de langue A : littérature

Aperçu du cours de langue A : littérature Programme du diplôme Aperçu du cours de langue A : littérature Premiers examens en 2013 Ce document a pour objectif d exposer les principales caractéristiques du cours et de présenter brièvement le programme

Plus en détail

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Durant sa scolarité au collège l élève prend conscience de ses aptitudes et développe des compétences nouvelles ; il apprend à s évaluer et trouve des occasions

Plus en détail

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE 3 SOMMAIRE PRÉSENTATION 04 06 A L ECOLE PRIMAIRE 07 LES OFFRES COMPLEMENTAIRES 4 PROJET BILINGUE

Plus en détail

Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires du Bac ou Bac +1

Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires du Bac ou Bac +1 Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires du Bac ou Bac +1 Le Concours LINK donne accès à 3 grandes écoles de commerce internationales post-bac : ebs Paris, EDC Paris Business School et PSB. Tous

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation de RIOM. Après la 3 ème. Année scolaire 2015-2016

Centre d Information et d Orientation de RIOM. Après la 3 ème. Année scolaire 2015-2016 Centre d Information et d Orientation de RIOM Après la 3 ème Année scolaire 2015-2016 Se connaître : ses goûts sa façon d être ses capacités POUR CONSTRUIRE UN PROJET D ORIENTATION, IL EST NÉCESSAIRE DE

Plus en détail

MASTER LETTRES ET LANGUES. www.univ-littoral.fr ARTS, LETTRES & LANGUES

MASTER LETTRES ET LANGUES. www.univ-littoral.fr ARTS, LETTRES & LANGUES MASTER ARTS, LETTRES & LANGUES LETTRES ET LANGUES Métiers de l Enseignement en Espagnol www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Approfondissement des connaissances acquises pendant la Licence LCE

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Adoptée par le Conseil d administration le 25 octobre 2004. La Politique sur la valorisation du français (POL-07) adoptée par

Plus en détail

ANNEXE 1 : GRILLE D AIDE À L ÉVALUATION Sous épreuve U21 : compréhension écrite et expression écrite en langue vivante.

ANNEXE 1 : GRILLE D AIDE À L ÉVALUATION Sous épreuve U21 : compréhension écrite et expression écrite en langue vivante. ANNEXE 1 : GRILLE D AIDE À L ÉVALUATION Sous épreuve U21 : compréhension écrite et expression écrite en langue vivante BTS TRANSPORT ET PRESTATION LOGISTIQUE SESSION 2016 Sous épreuve U21 COMPRÉHENSION

Plus en détail

BEP «Métiers des services administratifs» Définition des épreuves professionnelles

BEP «Métiers des services administratifs» Définition des épreuves professionnelles BEP «Métiers des services administratifs» Définition des épreuves professionnelles EP1 Pratiques professionnelles des services administratifs Épreuve pratique - Objectifs de l épreuve Cette épreuve a pour

Plus en détail

Les notions du programme (cycle terminal) Les épreuves

Les notions du programme (cycle terminal) Les épreuves Les notions du programme (cycle terminal) Les épreuves ES S Séries S et ES en LV1 : coefficient 3, niveau attendu = B2 en LV2 : coefficient 2, niveau attendu = B1 I. Epreuve e (représente la moitié de

Plus en détail

Nom de l UE : LANGUES VIVANTES S7 et/ou. Heures CM : TD : 24 TP : Enseignant responsable

Nom de l UE : LANGUES VIVANTES S7 et/ou. Heures CM : TD : 24 TP : Enseignant responsable Nom de l UE : LANGUES VIVANTES S7 et/ou S8 Heures CM : TD : 24 TP : Enseignant responsable Secrétariat pédagogique : Département des Langues Vivantes et de la Gestion, 118 Route de Narbonne, Bât.4A, porte

Plus en détail

Politique relative à la qualité de l expression française

Politique relative à la qualité de l expression française Politique relative à la qualité de l expression française Direction des services administratifs et secrétariat général Adoptée par le Conseil d administration le 11 juin 2004 Résolution CA-273-1688 TABLE

Plus en détail

NOR: SANP0422830A. Vu l arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute ;

NOR: SANP0422830A. Vu l arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute ; Le 3 octobre 2013 ARRETE Arrêté du 6 août 2004 relatif aux dispenses susceptibles d être accordées aux candidats titulaires d un diplôme extracommunautaire de masseur-kinésithérapeute sollicitant l exercice

Plus en détail

JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Faciliter l intégration des élèves de Baccalauréat Professionnel accompagnement, soins, services à la personne en Section

Plus en détail

CROIX-ROUGE ROUGE FRANCAISE

CROIX-ROUGE ROUGE FRANCAISE CROIX-ROUGE ROUGE FRANCAISE INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE DEPARTEMENT DE FORMATION SANITAIRE INSTITUT DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE : IFAP 5, rue du Gué de Gesnes 61 000

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Politique adoptée par le Conseil d administration le 22 juin 2004 Cette politique remplace la Politique institutionnelle de la langue,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III ORGANISATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL La durée

Plus en détail

DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES SPÉCIALITÉ LITTÉRAIRE (DAEU A) Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation

DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES SPÉCIALITÉ LITTÉRAIRE (DAEU A) Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES SPÉCIALITÉ LITTÉRAIRE (DAEU A) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DAEU Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Diplôme d accès aux études universitaires

Plus en détail

CYCLE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN I.F.S.I. Site : IFSI SAINT GAUDENS

CYCLE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN I.F.S.I. Site : IFSI SAINT GAUDENS CYCLE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN I.F.S.I. Site : IFSI SAINT GAUDENS OBJECTIFS DE LA FORMATION Acquérir des connaissances : - Dans le domaine sanitaire et social - Sur le monde environnant et

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DE LITTÉRATURE FRANÇAISE

PLAN D ÉTUDES DE LITTÉRATURE FRANÇAISE UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ Département de Français PLAN D ÉTUDES DE LITTÉRATURE FRANÇAISE Sommaire : A. Études de licence : branche principale 1. Premier cycle 2. Deuxième

Plus en détail

Questions/réponses pour la mise en place du CCF pour le CAP en français, histoire-géographie

Questions/réponses pour la mise en place du CCF pour le CAP en français, histoire-géographie Questions/réponses pour la mise en place du CCF pour le CAP en français, histoire-géographie Qu est-ce que le CCF? L évaluation en CCF est obligatoire pour tous les établissements publics, privés sous

Plus en détail

1. Date limite de dépôt des dossiers : 10/06/2016

1. Date limite de dépôt des dossiers : 10/06/2016 1/7 Année universitaire 2016-2017 Dossier de candidature pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion Mention Droit Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE (cadre

Plus en détail

Communiquer en langue étrangère de l hôtellerie

Communiquer en langue étrangère de l hôtellerie Communiquer en langue étrangère de l hôtellerie Publics visés et positions Publics visés : Professionnels du secteur hôtelier et du touristique souhaitant élargir et systématiser leurs connaissances en

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS. DES ELEVES DE 11 ème ANNEE DE L ETABLISSEMENT SECONDAIRE DE PULLY

INFORMATIONS AUX PARENTS. DES ELEVES DE 11 ème ANNEE DE L ETABLISSEMENT SECONDAIRE DE PULLY INFORMATIONS AUX PARENTS DES ELEVES DE 11 ème ANNEE DE L ETABLISSEMENT SECONDAIRE DE PULLY CERTIFICAT D ETUDES SECONDAIRES VOIE PREGYMNASIALE - VP ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 PULLY - MARS 2016 _ 2 _ Madame,

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège

Plus en détail

INITIER À LA LECTURE MÉTHODIQUE EN SECONDE À L AIDE DE L INFORMATIQUE.

INITIER À LA LECTURE MÉTHODIQUE EN SECONDE À L AIDE DE L INFORMATIQUE. 171 EN SECONDE À L AIDE DE L INFORMATIQUE. La lecture méthodique est l exercice fondamental en français au lycée comme au collège mais elle est évolutive et ne saurait être scolairement fixée une fois

Plus en détail

L ORGANISATION CONCERNÉE LE CONTEXTE DE LA SITUATION LES PROTAGONISTES

L ORGANISATION CONCERNÉE LE CONTEXTE DE LA SITUATION LES PROTAGONISTES ANNEXE IV-1 ÉPREUVE U21 B DESCRIPTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION (en français ou en langue étrangère) NOM :... PRÉNOM :... N de matricule :... LA SITUATION DE COMMUNICATION Vécue OUI NON Observée

Plus en détail

1 La Maîtrise de la langue française

1 La Maîtrise de la langue française Les Items du SOCLE COMMUN DE COMPETENCES Collège Soualiga Janvier 2011 1A1 FRANCAIS HIST-GEO ANGLAIS ESPAGNOL MATHS P-C SVT TECHNO DESSIN MUSIQUE EPS 1 La Maîtrise de la langue française 2 La Pratique

Plus en détail

La certification. Juin 2012. Mise en œuvre du nouveau baccalauréat professionnel «Cuisine»

La certification. Juin 2012. Mise en œuvre du nouveau baccalauréat professionnel «Cuisine» Juin 2012 La certification Mise en œuvre du nouveau baccalauréat professionnel «Cuisine» Dominique Menant, Ginette Kirchmeyer, Lucette Poletti, IEN Économie Gestion Modalités d examen Sept 11 Juin 12 Juin

Plus en détail

Liaison Bac pro ASSP et BTS ESF

Liaison Bac pro ASSP et BTS ESF Liaison Bac pro ASSP et Réflexion menée lors des formations des 28/11/2013 et 03/04/2014. Constat Le pourcentage d'étudiants dans les classes de STS issus de bac pro est croissant. Ces étudiants rencontrent

Plus en détail

FORMATION INFIRMIERE SYSTEME D EVALUATION ET CERTIFICATION 1

FORMATION INFIRMIERE SYSTEME D EVALUATION ET CERTIFICATION 1 FORMATION INFIRMIERE SYSTEME D EVALUATION ET CERTIFICATION 1 Formation infirmière sanctionnée par un Diplôme d Etat d Infirmier et par le grade licence. D.E.I = - Obtention de 180 ECTS (système de transfert

Plus en détail

Date limite de dépôt des dossiers : 16 juin 2014

Date limite de dépôt des dossiers : 16 juin 2014 Année universitaire 2014-2015 Demande de validation d études Pour les étudiants de nationalité française et les étudiants ressortissants de l Espace Économique Européen pour une inscription en licence

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins

Baccalauréat professionnel Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins Baccalauréat professionnel Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins Note relative à la présentation et l évaluation de la

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE D ETUDES FRANÇAISES

DIPLÔME UNIVERSITAIRE D ETUDES FRANÇAISES DIPLÔME UNIVERSITAIRE D ETUDES FRANÇAISES D.U.E.F. B1 2EME PARTIE NIVEAU 4 / B1 2 DU CECR ANNEE 2015 2016 SEMESTRES 1 & 2 DESCRIPTIFS DES COURS ET EVALUATIONS Centre de Français Langue Etrangère Université

Plus en détail

Convention de collaboration inter établissements

Convention de collaboration inter établissements Convention de collaboration inter établissements Entre le lycée AGORA de Puteaux et le Lycée Table des matières 1 1.1 1.2 2. 2.1 2.2 3 3.1 3.2 4 5 5.1 5.2 Préambule Objectifs de la collaboration Objectifs

Plus en détail

Juillet 2012. Perfectionnement en langue et communication. 5 m o d u l e s

Juillet 2012. Perfectionnement en langue et communication. 5 m o d u l e s Juillet 2012 Perfectionnement en langue et communication Approfondir vos compétences en français 5 m o d u l e s Se perfectionner à l oral Formateurs Enseignants ou futurs enseignants de FLE Perfectionnement

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Classe de seconde Cycle terminal : classes de première et de terminale

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Classe de seconde Cycle terminal : classes de première et de terminale Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Classe de seconde Cycle terminal : classes de première et de terminale 1 Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Thème de la réforme

Plus en détail

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi L I R E COMPÉTENCE 1 LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE D A T E Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations dans un texte à partir des éléments

Plus en détail

BEP RENOVE BO N 8 DU 27/08/2009

BEP RENOVE BO N 8 DU 27/08/2009 PSE : DE CERTIFICATION EN CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION (CCF) Classe DU CCF CAP BO N 8 DU 25/0210 - Evaluation par sondage des compétences des modules correspondants. 2 NDE CAP Tle CAP 2 : 1-2-3 : santé,

Plus en détail

NOUVELLES MODALITÉS D'ÉVALUATION DE L'ÉPREUVE D ÉCONOMIE-GESTION ET DE L'ÉPREUVE D ÉCONOMIE-DROIT. 16 octobre 2015 - IEN Économie et gestion

NOUVELLES MODALITÉS D'ÉVALUATION DE L'ÉPREUVE D ÉCONOMIE-GESTION ET DE L'ÉPREUVE D ÉCONOMIE-DROIT. 16 octobre 2015 - IEN Économie et gestion NOUVELLES MODALITÉS D'ÉVALUATION DE L'ÉPREUVE D ÉCONOMIE-GESTION ET DE L'ÉPREUVE D ÉCONOMIE-DROIT A partir de la session de juin 2016, les modalités d'évaluation de ces épreuves sont modifiées BO n 30

Plus en détail

Le lycée Professionnel Léonard de Vinci Un lycée ouvert à l Europe et à l international

Le lycée Professionnel Léonard de Vinci Un lycée ouvert à l Europe et à l international Le lycée Professionnel Léonard de Vinci Un lycée ouvert à l Europe et à l international Stages en entreprise de 4 semaines à Malte en classe de terminale Stages post-bac de 6 mois en Europe en partenariat

Plus en détail

Classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine

Classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine Classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine Archéologie - Archives - Monuments historiques et Inventaire - Musées L Institut national du patrimoine L'Institut national

Plus en détail

PLAN D'ÉTUDES D HISTOIRE DE L ART

PLAN D'ÉTUDES D HISTOIRE DE L ART DÉPARTEMENT D HISTOIRE DE L ART ET DE MUSICOLOGIE PLAN D'ÉTUDES D HISTOIRE DE L ART BACCALAURÉAT UNIVERSITAIRE BACHELOR OF ARTS (BA) Entrée en vigueur : Septembre 2014 Avant-propos L histoire de l art

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Palier Compétence validée le Maîtrise de la langue française Pratique d une langue vivante

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

L Italien en Première :

L Italien en Première : L Italien en Seconde : Bienvenue aux nouveaux élèves de seconde! Cette année, les élèves du lycée Jean Vilar ont deux possibilités pour suivre les cours d italien : - En enseignement obligatoire (LV2)

Plus en détail

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011)

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011) La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles (BO n 31 du 01/09/2011) 1 Présentation générale Objectifs généraux : Permettre aux élèves de se remobiliser autour d un projet de formation Viser

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION: BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION 1

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION: BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. vu le règlement d admission en Master HES-SO, du 11 décembre 2014,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. vu le règlement d admission en Master HES-SO, du 11 décembre 2014, Règlement d admission en Master dans le domaine Musique et Arts de la scène HES-SO Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu le règlement d admission en Master HES-SO, du 11 décembre

Plus en détail

Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2

Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2 1 SVT ET MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2 Pourquoi se préoccuper de la maîtrise de la langue française quand on est prof de

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d Etat d assistant de service social NOR: LPEA0422249A. Version consolidée au 5 mars 2008

ARRETE Arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d Etat d assistant de service social NOR: LPEA0422249A. Version consolidée au 5 mars 2008 ARRETE Arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d Etat d assistant de service social NOR: LPEA0422249A Version consolidée au 5 mars 2008 La ministre déléguée à la lutte contre la précarité et l exclusion,

Plus en détail

Extraits d annales et exercices d entrainement

Extraits d annales et exercices d entrainement Extraits d annales et exercices d entrainement Retrouvez l ouvrage officiel pour la préparation du concours AMBITIONS+ en librairie ainsi que sur AMAZON.COM et FNAC.COM 3 ÉPREUVES ÉCRITES COMMUNES À TOUTES

Plus en détail

... ... Nature de sa production (biens ou services), activité principale :...

... ... Nature de sa production (biens ou services), activité principale :... 1. Identité de l entreprise : Date de sa création : Historique (très bref) : Nature de sa production (biens ou services), activité principale :............ 2. Type d entreprise : Forme juridique : Activité

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation. 64, avenue Carnot 78500 Sartrouville : 01.61.04.41.60. cio-sartrouville@ac-versailles.fr

Centre d Information et d Orientation. 64, avenue Carnot 78500 Sartrouville : 01.61.04.41.60. cio-sartrouville@ac-versailles.fr Centre d Information et d Orientation 64, avenue Carnot 78500 Sartrouville : 01.61.04.41.60 cio-sartrouville@ac-versailles.fr Procédure d orientation Deux temps forts L ORIENTATION Dialogue famille-équipe

Plus en détail

MASTER Droit public fondamental

MASTER Droit public fondamental MASTER Droit public fondamental Spécialité recherche Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 recherche Mention Droit public et science politique Spécialité Droit public fondamental Conditions

Plus en détail

Théorie mode. quadrimestre Disciplines/groupes cours : Niveau du CEC : Aucun. Connaissances de la mode 25,00. Histoire de la mode et du costume 25,00

Théorie mode. quadrimestre Disciplines/groupes cours : Niveau du CEC : Aucun. Connaissances de la mode 25,00. Histoire de la mode et du costume 25,00 Textile (Finalité techniques de mode) Fiche descriptive d'une unité d'enseignement Responsable de l'ue : Céline GRINBERG Autres enseignants : Sandrine COUNSON, Eliane HENDRICKS Institut : Mode Période

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CERTIFICAT

Plus en détail

La classe de seconde. Le Lycée Montaigne. Rentrée 2010

La classe de seconde. Le Lycée Montaigne. Rentrée 2010 La classe de seconde Rentrée 2010 Le Lycée Montaigne Vieille institution bordelaise que son nom rattache au fameux Collège de Guyenne du XVIème siècle, le lycée Montaigne est riche de son histoire, tantôt

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 2 - Semestre 6 Session.

Contrôle en Cours de Formation. Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 2 - Semestre 6 Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel :. Séquence 2 - Semestre 6 Session. LP Louis Blériot 2 av des Meuniers BP 168 91154 ÉTAMPES Cedex Nom :.. Prénom :.. Note : /10

Plus en détail

professionnelle RENTREE 2009

professionnelle RENTREE 2009 Annexe 2 Rénovation o de la voie professionnelle RENTREE 2009 Ministère de l Éducation nationale Direction générale de l enseignement scolaire Janvier 2009 1 Objectifs généraux assignés à l institution

Plus en détail

Les écoles couramment appelées grandes écoles regroupent des établissements publics ou privés tels que:

Les écoles couramment appelées grandes écoles regroupent des établissements publics ou privés tels que: LES GRANDES ECOLES Les écoles couramment appelées grandes écoles regroupent des établissements publics ou privés tels que: - Les Ecoles d ingénieurs, - Les Ecoles de vétérinaires - Les Ecoles Normales

Plus en détail

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master?

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Pour l année scolaire 2015-2016, les lauréats des concours de recrutement déjà titulaires d un master ou

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

La formation s étend sur 21 semaines de cours et entraînements intensifs

La formation s étend sur 21 semaines de cours et entraînements intensifs La formation s étend sur 21 semaines de cours et entraînements intensifs Les écrits : «ouvrir son horizon d esprit et perfectionner ses techniques» Les cours de culture générale Les épreuves de culture

Plus en détail

Les enjeux du collège :

Les enjeux du collège : Les enjeux du collège : Nouvelles attentes, nouvelle organisation : l arrivée au collège est souvent vécue comme une rupture importante par les élèves de sixième et, de ce fait, l entrée de vos enfants

Plus en détail

DUT. Informatique (Info) Site de Gradignan

DUT. Informatique (Info) Site de Gradignan DUT Informatique (Info) Site de Gradignan 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Informatique (Info) Conditions d accès Être titulaire

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES 2 PARACHUTISME. MJSVA - DVAEF Février 2007 1

GUIDE DE LECTURE VAE BEES 2 PARACHUTISME. MJSVA - DVAEF Février 2007 1 GUIDE DE LECTURE VAE BEES 2 PARACHUTISME 1 CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités : il s'agit des activités professionnelles de référence que l'animateur

Plus en détail

BTS Services Informatiques aux Organisations

BTS Services Informatiques aux Organisations BTS Services Informatiques aux Organisations Un métier mais deux spécialités Un même métier Un environnement commun Des objectifs et des contraintes communs Des compétences et des comportements communs

Plus en détail

Université Hassan II Aïn Chock Faculté des Sciences Département de Mathématiques & Informatique ********

Université Hassan II Aïn Chock Faculté des Sciences Département de Mathématiques & Informatique ******** Université Hassan II Aïn Chock Faculté des Sciences Département de Mathématiques & Informatique ******** La Faculté des sciences ouvre pour l année Universitaire 2006 2007, en formation continue un MASTER

Plus en détail

L enseignement des langues vivantes. dans la voie technologique

L enseignement des langues vivantes. dans la voie technologique PNP Rénovation de la voie technologique 17 mars 2011 L enseignement des langues vivantes dans la voie technologique Geneviève Gaillard IGEN LV Jean-Michel Schmitt IGEN - STI Le programme de langues vivantes

Plus en détail

L orientation au lycée Blaise Pascal. Programme des classes de Seconde générale et technologique

L orientation au lycée Blaise Pascal. Programme des classes de Seconde générale et technologique L orientation au lycée Blaise Pascal Programme des classes de Seconde générale et technologique Les objectifs de la séance Communication sur le programme annuel Mise en place du travail de partenariat

Plus en détail

Présentation d exemples de déroulement du M11

Présentation d exemples de déroulement du M11 Présentation d exemples de déroulement du M11 Etablissement N 1 : déroulement à raison de 4 jours bloqués en septembre puis de 2H00 tous les 15 jours sur les 2 ans Période Activités proposés Objectifs

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES LITTÉRATURE COMPARÉE

PLAN D ÉTUDES LITTÉRATURE COMPARÉE PLAN D ÉTUDES LITTÉRATURE COMPARÉE Département de langue et littérature allemandes Département de langue et littérature anglaises Département de langue et littérature françaises Département de langues

Plus en détail

Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. Coef (1) * Ecrit Coef Oral Coef autrescoef Coef

Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. Coef (1) * Ecrit Coef Oral Coef autrescoef Coef REGLEMENT D'EXAMEN ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 - LMD Conformément aux modalités d'évaluation des connaissances en licence et master approuvées par les conseils de l'ujf (utiliser les tableaux spécifiques

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE -DUT-

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE -DUT- DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE -DUT- Cahier des Normes Pédagogiques Nationales -Version adoptée par la CNCES- Janvier 2014 1. Normes relatives aux filières (FL) Définition de la filière FL 1 Une

Plus en détail

FORMATION GENERALE : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS

FORMATION GENERALE : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT FORMATION GENERALE

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER MEMORIAL F.E.U 715, rue Dunant 50009 SAINT-LO Cedex 02.33.06.31.74 ou 02.33.06.34.96 Horaires d'ouverture au public Lundi-Mardi-Mercredi-Jeudi-Vendredi

Plus en détail

La Rentrée en Seconde au LYCEE GEORGES POMPIDOU

La Rentrée en Seconde au LYCEE GEORGES POMPIDOU La Rentrée en Seconde au LYCEE GEORGES POMPIDOU Lycée de toutes les réussites Lycée délibérément international NOTRE PROJET D ETABLISSEMENT 2016-2019 BIEN ETRE et SAVOIR ÊTRE Exigences Bienveillance Valeurs

Plus en détail

École internationale de Differdange (EIDD)

École internationale de Differdange (EIDD) LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse École internationale de Differdange (EIDD) 18 janvier 2016 École internationale

Plus en détail

CYCLE PREPARATOIRE AUX EPREUVES DE SELECTION POUR LA LA FORMATION EN SOINS INFIRMIERS BACHELIERS OU ASSIMILES

CYCLE PREPARATOIRE AUX EPREUVES DE SELECTION POUR LA LA FORMATION EN SOINS INFIRMIERS BACHELIERS OU ASSIMILES 54, Avenue de la République BP 20065 94806 VILLEJUIF CEDEX CYCLE PREPARATOIRE AUX EPREUVES DE SELECTION POUR LA LA FORMATION EN SOINS INFIRMIERS BACHELIERS OU ASSIMILES Le rôle de l infirmière ou de l

Plus en détail

Règlement d examen dans le cadre du contrôle en cours de formation

Règlement d examen dans le cadre du contrôle en cours de formation BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PERRUQUIER POSTICHEUR Règlement d examen dans le cadre du contrôle en cours de formation E.3 Epreuve pratique prenant en compte la formation en milieu professionnel Sous-épreuves

Plus en détail

RENTRÉE 2014. DOSSIER DE CANDIDATURE Demande d admission en classe de 4 ème. Régime choisi. Section internationale envisagée

RENTRÉE 2014. DOSSIER DE CANDIDATURE Demande d admission en classe de 4 ème. Régime choisi. Section internationale envisagée COLLÈGE INTERNATIONAL NOISY- LE- GRAND RENTRÉE 2014 DOSSIER DE CANDIDATURE Demande d admission en classe de 4 ème Régime choisi Externe Demi- pensionnaire Interne 1 Section internationale envisagée Section

Plus en détail

ARRÊTÉ. relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE

ARRÊTÉ. relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE La ministre

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Note de service n 2012-036 du 6 mars 2012. (modifiée par la note de service n 2012-179 du 20 n ovembre 2012)

Note de service n 2012-036 du 6 mars 2012. (modifiée par la note de service n 2012-179 du 20 n ovembre 2012) Note de service n 2012-036 du 6 mars 2012 (modifiée par la note de service n 2012-179 du 20 n ovembre 2012) (Education nationale : bureau DGESCO A2-1) Texte adressé aux rectrices et aux recteurs d académie

Plus en détail

ORGANISATION GENERALE

ORGANISATION GENERALE LP GRH PMO/Règlement du diplôme/015-016 1 UNIVERSITE DE BRETAGNE-SUD Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Institut de Management de Bretagne-Sud Règlement du contrôle Année des connaissances

Plus en détail

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE AU PLAN DE COURS PAGE : 1 Adoptée : CET-3407 (08 06 93) Modifiée

Plus en détail

Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. BTSA AP_ mai 2013 _ IEA-ENFA

Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. BTSA AP_ mai 2013 _ IEA-ENFA Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. 1- Quels outils et quels repères mobiliser? Référentiel professionnel Le référentiel de diplôme Contexte du métier,

Plus en détail

Réforme du statut des ingénieurs territoriaux Cadre d'emplois des ingénieurs en chef territoriaux

Réforme du statut des ingénieurs territoriaux Cadre d'emplois des ingénieurs en chef territoriaux Réforme du statut des ingénieurs territoriaux Cadre d'emplois des 9 décrets en date du 26 février 2016, applicables à compter du 1 er mars 2016, réforment le statut des ingénieurs territoriaux. La principale

Plus en détail

La Seconde. professionnelle

La Seconde. professionnelle La Seconde La rénovation de la voie se traduit, à partir de la rentrée 2009, par l'ouverture de secondes s qui couvrent des champs professionnels communs à plusieurs Baccalauréats professionnels. Ces secondes

Plus en détail

Présentation des voies de formation post-3e et post-bac

Présentation des voies de formation post-3e et post-bac Formation PDMF au CDI - ONISEP de Lyon Centre Michel Delay - 13 décembre 2012 Présentation des voies de formation post-3e et post-bac Après la 3ème Parcours en 3 ans BACCALAUREAT GENERAL ou BACCALAUREAT

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES. METIERS de l ENSEIGNEMENT, de l EDUCATION et de la FORMATION LETTRES LETTRES CLASSIQUES

ARTS, LETTRES, LANGUES. METIERS de l ENSEIGNEMENT, de l EDUCATION et de la FORMATION LETTRES LETTRES CLASSIQUES 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : Spécialité : ARTS, LETTRES, LANGUES METIERS de l ENSEIGNEMENT, de l EDUCATION et de la FORMATION LETTRES M2 120 ECTS Option : LETTRES CLASSIQUES Volume

Plus en détail

L ENTREE EN. ère GENERALE TECHNOLOGIQUE. Centre d Information et d Orientation Casablanca

L ENTREE EN. ère GENERALE TECHNOLOGIQUE. Centre d Information et d Orientation Casablanca L ENTREE EN ère GENERALE OU TECHNOLOGIQUE Centre d Information et d Orientation Casablanca Le nouveau lycée général et technologique L ESPRIT DE LA RÉFORME En classe de seconde, cette année, vous suivez

Plus en détail