E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 2 e ÉDITION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 2 e ÉDITION"

Transcription

1 L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 2 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET

2 QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier, filiale d Alptis Assurances. Les deux entités sont basées à Lyon. cmonassurance a été créé en 2007 pour répondre à une demande croissante d internautes à la recherche d une assurance santé précisément adaptée à leurs besoins et à leur budget. cmonassurance est spécialiste des assurances de personnes (mutuelle santé, assurance emprunteur, prévoyance, ) et distribue les marques Alptis, Miltis et Genworth. La mission de cmonassurance est d apporter aux prospects et clients un conseil à forte valeur ajoutée dans le choix de leur assurance santé : analyse des besoins, réalisation de devis mutuelle santé, conseil personnalisé, souscription à distance, suivi commercial du contrat. Fondé en 1976, le Groupe Alptis est un réseau associatif qui construit avec l ensemble de ses adhérents des solutions d'assurances de personnes. D après le site opinion-assurances.fr, Alptis fait partie des 8 assureurs préférés des Français dans la catégorie «mutuelle santé». Il est l assureur préféré des Français dans la catégorie «assureurs crédit». COURTIER EN LIGNE ??? 1

3 POURQUOI PRÉFACE UN BAROMÈTRE DES Toutes les études publiées sur le secteur de l e-assurance portent sur les tendances, les acteurs, les motifs de recherche, le développement des solutions techniques, l impact des réseaux sociaux. Pour cmonassurance, filiale d Alptis, courtier grossiste spécialisé en assurance de personnes, il nous est apparu important de compléter les informations disponibles en étudiant les internautes eux-mêmes : leur profil détaillé, leurs besoins, la saisonnalité de leur activité Avec cette deuxième édition, appelée à être actualisée chaque année pour devenir le baromètre de référence des e-assurés, nous essayons de répondre aux questions suivantes : qui sont les consommateurs qui se renseignent et achètent leur assurance santé sur internet? Comment évolue leur profil au fil du temps? Quelle période privilégient-ils pour leur recherche? E-ASSURÉS? 2

4 OBJECTIF Dresser un profil socio-démographique des personnes effectuant des recherches de mutuelles sur Internet. MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE ÉCHANTILLON personnes ayant sollicité le service de tarification d Alptis Assurances pour la gamme de complémentaires santé. PÉRIODE D OBSERVATION Du 1 er juillet au 30 juin.

5 HOMME ET FEMME En déclaratif, nous remarquons que les hommes sont plus nombreux à rechercher une assurance santé que les femmes mais que ce chiffre tend à diminuer, passant de 58 % en à 52 % en. 58 % 57 % 52 % 42 % 43 % 48 % 52 % 48 % Nous devons cependant prendre en compte le fait que certaines femmes demandent des devis au nom de leur conjoint. Données INSEE () : Hommes : 48,4 % Femmes : 51,6 %

6 TRANCHES D ÂGE ans ans 60 ans et plus 53 % 33 % 14 % 54 % 51 % 53 % 34 % 33 % 31 % 12 % 15 % 14 % ÂGE MOYEN : 41 ANS Plus de la moitié des personnes recherchant une assurance santé sur Internet a moins de 40 ans (en moyenne depuis ). Dans le détail : Les ans représentent quasiment le quart des internautes qui recherchent leur mutuelle sur Internet, suivis de très près par les ans. Il est à noter que la part des individus de 35 à 49 ans qui se renseignent sur Internet diminue chaque année passant de 17,45 % en à 15,1 % en. Les plus de 60 ans sont sensiblement sous-représentés puisqu ils sont 14 % en moyenne tandis que l Insee les recense à hauteur de 24 % en. Données Insee : ans : 25 % ans : 27 % 60 ans et plus : 24 %

7 SITUATION FAMILIALE 31 % 19 % : 21 % : 19 % : 17 % 25 % : 22 % : 24 % : 28 % 13 % 9 % 3 % UNE MAJORITÉ DE PERSONNES S ASSURENT SEULES Plus de la moitié des individus qui recherchent une complémentaire santé sur Internet s assurent seuls. Ils sont en effet 55 % tandis que les personnes célibataires représentent 34 % de la population française. Cela peut s expliquer par le fait que la catégorie des personnes s assurant seules comprend deux types d individus : - les célibataires sans enfant ; - les personnes qui s assurent à titre individuel car leur conjoint ou enfant sont assurés sur un autre contrat. Données Insee (2009) : Homme seul : 14 % Femme seule : 20 % Couple sans enfant : 26 % Couple avec enfant(s) : 27 % Famille monoparentale : 8 % Autre : 5 % 6

8 SITUATION GÉOGRAPHIQUE 24 % ÎLE DE FRANCE : 22 % : 24 % : 25 % NORD PAS DE CALAIS : 11 % : 7 % : 6 % 8 % 4 % 11 % PAYS DE LOIRE RHÔNE-ALPES Le Top 5 des régions les plus contributives en termes de recherche d une complémentaire santé sur Internet est proche sans être strictement conforme aux régions les plus peuplées. 10 % PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR Population française par région (données Insee) : Ile de France : 18 % Rhône Alpes : 10 % Paca : 8 % Nord Pas de Calais : 6 % Pays de la Loire : 5 %

9 91,6 % Sécurité Sociale LE RÉGIME OBLIGATOIRE 90,9 % 89,9 % 4,7 % Tandis que le régime général reste le statut de 91 % des internautes en moyenne, sa part depuis diminue, passant de 91,6 % à 89,9 % en. Notons que ce régime est tout de même surreprésenté sur Internet puisque, en France, 4 personnes sur 5 (soit 80 %) y sont rattachées. Les internautes sont de plus en plus nombreux à se déclarer travailleurs non salariés puisqu ils sont 6,1 % en contre 4,7 % en. 5,2 % Travailleurs non salariés 6,1 % 2,3 % 2,4 % Alsace Moselle 2,4% 1,2 % AMEXA 1,3 % 1,4 %

10 LES Données PROFESSIONS INSEE (2010) : Agriculteurs exploitants : 0,9 % Artisans, commerçants, chef d entreprise : 3,4 % Cadres, professions intellectuelles supérieures : 8,7 % Professions intermédiaires : 13,9 % Employés : 16,7 % Ouvriers : 13,4 % Retraités : 26,2 % Autre sans activité professionnelle : 16,9 % Employés 34,8 % 18,8 % Professions intellectuelles supérieures Au A 15,1 % Autres sans activité professionnelle 6,6 % Professions intermédiaires 39,6 % 38,7 % é Retraités 6,3 % 9,7 % 12 % 3,1 % 14 % 14,2 % Artisans, commerçants, chefs d entreprise 3,6 % 3,8 % Ouvriers 0,4 % 1 % 17,5 % 20,9 % 1,6 % Agriculteurs exploitants 0,4 % 0,4 % 0,4 % 7,9 % 8,4 % Les employés représentent environ 40 % des internautes en quête d une nouvelle complémentaire santé, suivis à hauteur de 18 % par les individus qui n exercent pas d activité professionnelle. Tandis que la part des cadres diminue d année en année, passant de 17,5 % en à 12 % en, celle des professions libérales augmente de 1,3 % à 2,2 %. La population des cadres est en effet de mieux en mieux équipée en assurance santé par les entreprises (contrats collectifs). En, 6,3 % des internautes à la recherche d une complémentaire étaient retraités contre 12% en. La sortie des assurés des contrats de groupe au moment de la retraite explique cette montée en puissance, doublée par une appétence plus forte pour le média web. Alors qu ils représentent près d une personne sur 10, les étudiants ne sont présents qu à hauteur de 2,5 %. Le marché de la mutuelle étudiante est en effet captif (la concurrence ne joue pas) alors même que les étudiants ont du mal à s assurer et ne se considèrent pas en bonne santé. (Article «l UFC-Que Choisir met au «banc» les mutuelles étudiantes»).

11 NIVEAU D ASSURANCE SOUHAITÉ UNE OPTIMISATION RAPPORT QUALITÉ / PRIX L assurance santé d entrée de gamme est privilégiée au cours des recherches effectuées par les internautes puisqu ils sont plus de 50 % en moyenne à s orienter vers des formules peu onéreuses. Cela s explique par le fait que les premières recherches se concentrent vers une complémentaire à un prix abordable sans forcément tenir compte des réels besoins des foyers. Le haut de gamme concerne un peu plus d 1 recherche sur 10. ENTRÉE DE GAMME 53 % 52 % 53 % 35 % 37 % MILIEU DE GAMME 37 % HAUT DE GAMME 12 % 11 % 11 %

12 MONTANT DE COTISATION / an / an 34,6 : 41 % : 33 % : 30 % % 36,3 % : 35 % : 36 % : 38 % / an 18,6 % : 18 % : 19 % : 19 % UNE INFLATION DES TARIFS La part des cotisations les plus faibles restituées aux consommateurs baisse d une année sur l autre. Tandis qu en plus de 40 % des internautes obtenaient des cotisations comprises entre 0 et 50 /mois, ils ne sont plus que 30 % en. Un signe de l inflation des prix dans le secteur de l assurance santé. 30% des consommateurs obtiennent des cotisations à plus de 100 / mois (1 200 annuels). La part des cotisations supérieures à 200 / mois (budget annuel de et plus) passe de 1.3% en à 4.2% en / an 7,3 % : 5 % : 8 % : 9 % et + / an 3,2 % : 1 % : 4 % : 4 %

13 ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DE L ACTIVITÉ OCTOBRE DÉCEMBRE 34 % JANVIER MARS 27 % JUILLET SEPTEMBRE 24 % AVRIL JUIN 15 % UNE FORTE SAISONNALITÉ La saisonnalité de l activité est marquée puisqu au cours du quatrième trimestre, 34% de l activité est réalisée contre 15 % au deuxième.

14 ÉVOLUTION MENSUELLE DE L ACTIVITÉ SEPTEMBRE-JANVIER : UNE PÉRIODE HAUTE EN RECHERCHES Les mois d intense activité se concentrent sur la fin et le début d année avec 14% de l activité effectuée en janvier et 13 % en octobre. Durant 5 mois, de septembre à janvier, 60 % des demandes de tarification sont réalisées par les internautes contre 40 % pour les 7 autres mois, signe d une saisonnalité marquée de l activité. Ces chiffres sont cohérents avec la date d anniversaire de la plupart des contrats du marché, fixée au 31 décembre. 7 % 6 % FÉVRIER 14 % MARS JANVIER AVRIL MAI JUIN JUILLET 7 % AOÛT 12 % 9 % SEPTEMBRE 13 % NOVEMBRE 11 % OCTOBRE DÉCEMBRE 6 % 5 % 5 % 5 %

15 ÉVOLUTION EN JOURS DE L ACTIVITÉ ASSURANCE ET INTERNET : ÇA SE PASSE AU BUREAU LUNDI MARDI 17 % 16,3 % DIMANCHE 11 % MERCREDI 16,5 % Les recherches se concentrent essentiellement au cours des trois premiers jours de la semaine, qui représentent la moitié des demandes alors qu ils comptent pour 43% du temps hebdomadaire. La part des recherches effectuée le dimanche augmente progressivement passant de 10,7 % en à 11,1 % en. SAMEDI 9,7 % VENDREDI 14 % JEUDI 15,5 %

16 LE PROFIL TYPE ANS CÉLIBATAIRE SANS ENFANT ILE DE FRANCE SÉCURITÉ SOCIALE JANVIER LUNDI OFFRE SANTÉ / an ENTREE DE GAMME EMPLOYÉ

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE 2014 ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA D UNE INTERNET SUR PUBLIÉ PAR

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA D UNE INTERNET SUR PUBLIÉ PAR L OBSERVATOIRE DES E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES A LA D UNE INTERNET ASSURANCE SANTÉ SUR PUBLIÉ PAR QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier, filiale d Alptis Assurances.

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Mise en place de la mutuelle collective pour tous les salariés

Mise en place de la mutuelle collective pour tous les salariés Mise en place de la mutuelle collective pour tous les salariés Des salariés très partagés sur les apports du dispositif La connaissance du dispositif 1. Une mesure connue Près de 9 personnes interrogées

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Note de méthode La place qu occupe Crédit Logement dans le marché des crédits immobiliers (hors les rachats de

Plus en détail

L avion : des voyages toujours plus nombreux et plus lointains

L avion : des voyages toujours plus nombreux et plus lointains L avion : des voyages toujours plus nombreux et plus lointains Élisabeth Bouffard-Savary, DGAC Parmi l ensemble des modes de transport utilisés pour les déplacements à longue distance, l avion détient

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail CP : Congés Payés

Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail CP : Congés Payés Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail Mois de Janvier Semaine 01 JEUDI 1 VENDREDI 2 SAMEDI 3 DIMANCHE 4 Semaine 02 LUNDI 5 MARDI 6 MERCREDI 7 JEUDI 8 VENDREDI 9 SAMEDI 10 DIMANCHE 11 Semaine

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-74 OCTOBRE 2015 Analyse de 15 600 offres d emploi déposées par 3 300 entreprises de l ESS Un champ marqué

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

SECTEUR DE LE CHEYLARD-ST MARTIN-DE-VALAMAS JANVIER 2014

SECTEUR DE LE CHEYLARD-ST MARTIN-DE-VALAMAS JANVIER 2014 JANVIER 2014 01 Mercredi ROCHETTE ROCHETTE 02 Jeudi ROCHETTE 03 Vendredi JOUBERT 04 Samedi JOUBERT 05 DIMANCHE JOUBERT JOUBERT 06 Lundi JOUBERT 07 Mardi JOUBERT 08 Mercredi JOUBERT 09 Jeudi JOUBERT 10

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Commerçant, artisan, professionnel indépendant,

Commerçant, artisan, professionnel indépendant, Commerçant, artisan, professionnel indépendant, vous êtes l homme clé de votre entreprise et de votre foyer. Bien avisé, vous avez souscrit des assurances pour protéger votre voiture, votre domicile, votre

Plus en détail

2 ème Observatoire du regroupement de crédits. Portrait des emprunteurs français

2 ème Observatoire du regroupement de crédits. Portrait des emprunteurs français 2 ème Observatoire du regroupement de crédits Portrait des emprunteurs français Sommaire Une représentation classique du ménage français... 3 Des propriétaires avec de bons revenus... 4 De fortes disparités

Plus en détail

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Introduction... 2 L Afdas et l organisation du système de la formation professionnelle continue... 2 I) Les entreprises bénéficiaires... 5 A) Répartition

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Une entreprise plus saine

Une entreprise plus saine Une entreprise plus saine commence avec des employés en meilleure santé. Bourse aux petites entreprises de NY State of Health Présentation pour les propriétaires de petites entreprises Appelez-nous au

Plus en détail

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013 ét udes et résultats N 839 avril 2013 Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans En janvier 2011, 2,3 millions d enfants de moins de 3 ans vivent en France métropolitaine.

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Articles parus suite à l envoi du communiqué de presse : 10 ème édition du Concours Campus. Encore quelques semaines avant la clôture des inscriptions

Articles parus suite à l envoi du communiqué de presse : 10 ème édition du Concours Campus. Encore quelques semaines avant la clôture des inscriptions Articles parus suite à l envoi du communiqué de presse : 10 ème édition du Concours Campus. Encore quelques semaines avant la clôture des inscriptions Média Famille de Presse Parution Www.studyrama.com

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! note informative sur la loi madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! le principe de la loi madelin sommaire Le principe

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille TRAVAILLEURS NON SALARIÉS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. N 1095 : Salle multisport indoor. Résultats d Etude N 1095: Salle multisports indoor

Résultats d Etude. L étude de marché. N 1095 : Salle multisport indoor. Résultats d Etude N 1095: Salle multisports indoor Résultats d Etude N 1095 : Salle multisport indoor L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction...3 Question 1/9...4 Seriez-vous prêt(e) à vous rendre dans un complexe

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Résultats d Etude. Nettoyage de véhicules

Résultats d Etude. Nettoyage de véhicules Résultats d Etude Nettoyage de véhicules mars 2002 SOMMAIRE Introduction...3 Questionnaire... 5 1/15. Possédez-vous un véhicule?... 5 si oui, est-ce (votre principal véhicule) :... 6 2/15. A quelle fréquence

Plus en détail

Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique»

Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique» Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique» Etude en ligne auprès d un échantillon de 1.165 individus, représentatif de la population française Mai 2014 Présentée à l Assemblée Générale

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES JUIN 2015 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2014 Analyses nationale et régionale SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

Planning Groupe 1. du Lundi 24 Aout au Samedi 5 Septembre. Matin. Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31. Samedi 5.

Planning Groupe 1. du Lundi 24 Aout au Samedi 5 Septembre. Matin. Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31. Samedi 5. Planning Groupe 1 Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31 Samedi 5 RDV à 14h00 Planning Groupe 2 Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31 Samedi 5 RDV à 14h30 Planning

Plus en détail

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Tarif des mutuelles santé : Communiqué de presse Lille, le 1er septembre 2011 Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Le cabinet de conseil Fact&Figures prévoyait en juillet

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, dès aujourd hui! Fiscalité Madelin

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Arélia Multisupport Une meilleure retraite demain, dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Pourquoi renforcer dès aujourd hui votre futur niveau de vie? LES TNS (1) PARTICULIÈREMENT CONCERNÉS Face au désengagement

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

Les formations gratuites

Les formations gratuites Les formations gratuites Du 4e trimestre 2011 Au service des artisans et commerçants Votre entreprise est-elle bien assurée? Améliorez la trésorerie de votre entreprise Site internet : réfléchir pour construire

Plus en détail

Note relative aux offres d emploi «Relations internationales» des collectivités territoriales 2 ème trimestre 2012

Note relative aux offres d emploi «Relations internationales» des collectivités territoriales 2 ème trimestre 2012 Note relative aux offres d emploi «Relations internationales» des collectivités territoriales 2 ème trimestre 2012 Une étude de l Agence COOP DEC Conseil Juillet 2012 Réalisée par Estelle VALLIER Chargée

Plus en détail

MARS 2014 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES. Enquête typologique

MARS 2014 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES. Enquête typologique MARS 214 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique Sommaire Introduction 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables étudiés 5 2 1 Caractéristiques

Plus en détail

Annexe au règlement mutualiste de la Mutuelle Familiale des Cheminots de France n 784 394 413

Annexe au règlement mutualiste de la Mutuelle Familiale des Cheminots de France n 784 394 413 Annexe au règlement mutualiste de la Mutuelle Familiale des Cheminots de France n 784 394 413 Conditions applicables du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2016 Tableaux des cotisations mensuelles en euros

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

SOMMAIRE. PRESS BOOK réalisé par l agence BLUE RP & PRESSE contact@blue-presse.com / www.blue-presse.com

SOMMAIRE. PRESS BOOK réalisé par l agence BLUE RP & PRESSE contact@blue-presse.com / www.blue-presse.com PRESSBOOK 2011 SOMMAIRE la gazette officielle du tourisme Mercredi 6 juillet 2011 www.repandre.com Mardi 28 juin 2011 www.emd-net.com Lundi 27 juin 2011 www.kpress.fr Lundi 27 juin 2011 www.aujourd-hui.com

Plus en détail

Profiter pleinement de la vie

Profiter pleinement de la vie S A L A R I É Profiter pleinement de la vie Préservez votre avenir et celui de vos proches Un programme de prévoyance sur mesure > Un audit prévoyance personnalisé Chaque client est unique. Aussi, nous

Plus en détail

ENQUÊTE INSERTION PROMO 2012

ENQUÊTE INSERTION PROMO 2012 ENQUÊTE INSERTION JEUNES DIPLÔMÉS PROMO 2012 Enquête réalisée 6 mois après l'obtention du diplôme (du 03/06/2013 au 09/07/2013) sur la promotion 2012 qui compte 260 étudiants Répartis en 3 secteurs : Affaires

Plus en détail

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, des avantages fiscaux dès aujourd hui! Fiscalité Madelin

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, des avantages fiscaux dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Arélia Multisupport Une meilleure retraite demain, des avantages fiscaux dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Pourquoi renforcer dès aujourd hui votre futur niveau de vie? Les TNS (1) particulièrement concernés

Plus en détail

Garantie Chômage des Dirigeants

Garantie Chômage des Dirigeants E NTREPRISE ET DIRIGEANT Dirigeants d entreprise? Pour combler un vide juridique, protéger son patrimoine et se donner le temps et les moyens de rebondir assurances APRIL Assurances vous propose une solution

Plus en détail

GROUPAMA BANQUE. 6 juin 2006. Département Finance. GROUPAMA Sylvie GUEDON. Contacts TNS Sofres. Département Finance

GROUPAMA BANQUE. 6 juin 2006. Département Finance. GROUPAMA Sylvie GUEDON. Contacts TNS Sofres. Département Finance GROUPAMA BANQUE 6 juin 2006 GROUPAMA Sylvie GUEDON Contacts TNS Sofres Département Finance Marie-Laurence GUENA / Frédéric CHASSAGNE Département Finance FICHE TECHNIQUE Dates de réalisation : 11 au 12

Plus en détail

Versailles Gare des Chantiers é Versailles Pershing

Versailles Gare des Chantiers é Versailles Pershing é Lundi au vendredi en période scolaire 5.53 6.16 6.31 6.41 6.51 7.01 7.08 7.15 7.22 7.28 7.35 7.41 7.47 7.53 8.00 8.06 8.13 8.19 8.26 8.32 8.39 8.45 8.52 8.58 9.05 9.11 9.18 9.25 9.32 9.39 9.46 9.53 10.02

Plus en détail

Forticiel Génération 2

Forticiel Génération 2 Forticiel Génération 2 Donnez de la couleur à votre retraite Contrat Retraite - Loi Madelin Vous exercez une profession libérale, êtes artisan, commerçant ou travailleur indépendant? Les prestations offertes

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS. Partenaire media

OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS. Partenaire media OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS Partenaire media 2 I. PRESENTATION DE L ETUDE Objectifs et méthodologie Objectifs Dans le cadre du partenariat noué entre la MNRA et la FENARA,

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de vie CENTRE TECHNIQUE DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Jeudi 12 février 2009 Ce qu attendent les employeurs et les de la complémentaire

Plus en détail

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes Gestion de comptes - Rapport d étude Auteur Pôle Banque Finance et Assurance N étude 1400127 Février 2014 1 Gestion de comptes Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 6 3. Annexes 12

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon

Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon Dossier de presse Février 2015 Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon Coverlife, le courtier spécialisé en distribution d assurances pour particulier, crée

Plus en détail

ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR

ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR BIEN ASSURER SON EMPRUNT IMMOBILIER POURQUOI C EST IMPORTANT? L'assurance emprunteur n'est pas obligatoire légalement, mais elle est incontournable.

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

Comité d Ille-et-Vilaine de la Ligue contre le cancer. Mise à jour : mars 2015 (remplace la version antérieure) Page 1

Comité d Ille-et-Vilaine de la Ligue contre le cancer. Mise à jour : mars 2015 (remplace la version antérieure) Page 1 Mise à jour : mars 2015 (remplace la version antérieure) Page 1 Comité d Ille-et-Vilaine de la Ligue contre le cancer 28 rue de la Donelière CS 11152 35011 Rennes cedex Tél. 02 99 63 67 67 Fax : 02 23

Plus en détail

Profils types. à fin décembre 2011

Profils types. à fin décembre 2011 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage? Profils types à fin décembre 2011 Le profil de l Assurance chômage à fin 2011 est très lié au parcours professionnel suivi en amont de l inscription

Plus en détail

Les Chiffres sur. Le PTZ+ et historique

Les Chiffres sur. Le PTZ+ et historique Du prêt à 0% au PTZ+ Depuis 1995, l Etat aide les primo-accédants à la propriété en leur permettant de bénéficier d'un prêt sans intérêts, couvrant une partie du coût d achat du logement. Ce dispositif

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Les Français et l assurance Prévoyance

Les Français et l assurance Prévoyance Les Français et l assurance Prévoyance Protection financière de leurs proches en cas de coup dur : les Français sont préoccupés mais ne passent pas à l acte Méthodologie Échantillon 959 individus âgés

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

Seniors. Vous souhaitez mettre vos proches à l abri de tout souci financier lié à vos frais d obsèques. Optez pour. Protection Obsèques

Seniors. Vous souhaitez mettre vos proches à l abri de tout souci financier lié à vos frais d obsèques. Optez pour. Protection Obsèques P R E V O Y A N C E Seniors? Vous souhaitez mettre vos proches à l abri de tout souci financier lié à vos frais d obsèques assurances Optez pour Protection Obsèques L assurance tranquillité pour les proches

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS (Droits et Rémunération) Siège Social sans permanence : 20 rue Édouard Pailleron

Plus en détail

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES!

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! 1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! La presse TV représente le plus fort potentiel en terme de puissance media, avec une audience proche de 64 millions

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX Édition n 2 Avril 2014 Introduction Démographie 4 Diplôme - Formation 7 Emploi et population active 10 Ménages et familles 20 Logement 23 Revenus 31 L emploi salarié privé 41

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques La Qualité des données de Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques Sommaire La qualité des données de I Les données INSEE a) Les différentes sources utilisables b) La mise au point d une

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Remarques : ce tableau sera progressivement enrichi des offres des assureurs

Remarques : ce tableau sera progressivement enrichi des offres des assureurs Principales caractéristiques des contrats Madelin Prévoyance : - Tarification - Prestations (forfaitaires/indemnitaires) - Calcul de la rente invalidité partielle Remarques : ce tableau sera progressivement

Plus en détail

LE GUIDE. Automne 2014. Artisans Commerçants Prestataires de services

LE GUIDE. Automne 2014. Artisans Commerçants Prestataires de services LE GUIDE de nos formations Automne 2014 Artisans Commerçants Prestataires de services E D I T O «SE FORMER POUR PROGRESSER» Chère Adhérente, Cher Adhérent, Nous vous invitons à participer à nos de formation

Plus en détail

Le surendettement des ménages 2011 149

Le surendettement des ménages 2011 149 NORD-PAS-DE-CALAIS 149 Région Nord-Pas-de-Calais en chiffres Surendettement Données 2011 22 409 dossiers déposés 697 dossiers pour 100 000 habitants a) Endettement : 30 689 euros b) Contexte socio-économique

Plus en détail

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations Clients professionnels et petites entreprises Mémento 2015 ARTISANS Travailleurs non salariés Cotisation IJSS 6,50 % 0,70 % Invalidité Décès 1,30 % Sur l intégralité du revenu professionnel imposable Dans

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

LES FRANÇAIS PRENNENT LA PAROLE. Dossier de presse Contact presse : presse@grenelledelafamille.com

LES FRANÇAIS PRENNENT LA PAROLE. Dossier de presse Contact presse : presse@grenelledelafamille.com LES FRANÇAIS PRENNENT LA PAROLE Dossier de presse Contact presse : presse@grenelledelafamille.com 27 novembre 2013 Sommaire 1. Qui sommes-nous? p 3 2. Nos objectifs p 4 3. Thèmes et provinces p 5-6 4.

Plus en détail

Gare. Gare. 4h36. 0h57 TRAPPES LA VERRIÈRE. à compter du 04/01/2016. Changement d itinéraire en raison des travaux à Trappes

Gare. Gare. 4h36. 0h57 TRAPPES LA VERRIÈRE. à compter du 04/01/2016. Changement d itinéraire en raison des travaux à Trappes 417 TRAPPES Gare LA VERRIÈRE Gare L I G N E F O R T E Changement d itinéraire en raison des travaux à Trappes 4h36 0h57 11324 1115 Horaires 2016 à compter du 04/01/2016 Prochains horaires d été du mercredi

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d expertises en

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail