AVENANT N 1 A LA CONVENTION TRIPARTITE DU 11 FEVRIER 1994

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVENANT N 1 A LA CONVENTION TRIPARTITE DU 11 FEVRIER 1994"

Transcription

1 AVENANT N 1 A LA CONVENTION TRIPARTITE DU 11 FEVRIER 1994 Entre les soussignées : - La COMMUNAUTE URBAINE de NANTES, ayant son siège à NANTES (Loire-Atlantique), 2 cours du Champs de Mars, venant aux droits et obligations du District de l Agglomération Nantaise (Le DISTRICT) en vertu de l Arrêté Préfectoral du 28 Juillet 2000, représentée par agissant en vertu d'une délibération du Conseil de la COMMUNAUTE URBAINE, transmise à la Préfecture de NANTES le, ci-après dénommée «NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE» de première part, - La Société ARC-EN-CIEL, Société Anonyme au capital de Euros, ayant son siège social à COUERON (Loire-Atlantique), Cité Navale, RCS SAINT-NAZAIRE B , représentée par Monsieur ci-après dénommée "ARC-EN-CIEL" de deuxième part, - La Société "SOGEFINERG", Société Anonyme au capital de Euros, ayant son siège social à PUTEAUX, RCS NANTERRE représentée par Monsieur Frédéric SURDON, Directeur Général délégué - La Société "NATIO ENERGIE", Société Anonyme au capital de , ayant son siège social à PUTEAUX (Hauts-de-Seine), 46/52, rue Arago, RCS NANTERRE , représentée par Madame Sophie ERNOUX, juriste, dûment habilitée à l effet des présentes - la Société "DEXIA FLOBAIL", Société Anonyme au capital de , ayant son siège social à PARIS (15ème), 7 à 11 Quai André CITROEN, RCS PARIS , représentée par 1

2 - La Société "SLIBAIL-ENERGIE", Société Anonyme au capital de , ayant son siège social à PARIS (75002) 19 Boulevard des Italiens RCS PARIS , représentée par Monsieur ensemble collectivement dénommées le «CREDIT-BAILLEUR UIOM», de troisième part, - La Société "NATIO ENERGIE", Société Anonyme au capital de , ayant son siège social à PUTEAUX (Hauts-de-Seine), 46/52, rue Arago, RCS NANTERRE , représentée par Monsieur - la Société "DEXIA FLOBAIL", Société Anonyme au capital de , ayant son siège social à PARIS (15ème), 7 à 11 Quai André CITROEN, RCS PARIS , représentée par ensemble collectivement dénommées le «CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri», de quatrième part, Lesquels préalablement à l avenant n 1 à la conven tion tripartite du 11 Février 1994 objet des présentes ont exposé ce qui suit : EXPOSE I - Financement par les Sociétés SOGEFINERG, DEXIA FLOBAIL, SLIBAIL ENERGIE et NATIOENERGIE du Centre d incinération de Couéron (l UIOM) Par contrat en date du 9 Juillet 1992, ci-après dénommé, collectivement avec ses annexes et ses avenants, le CONTRAT, le DISTRICT a confié à ARC-EN-CIEL la réalisation, le financement et l'exploitation pour une durée de 25 ans commençant le 31 mars 1994, d'un ensemble d'installations permettant le traitement, la valorisation ou l'élimination des déchets relevant des missions obligatoires et facultatives du DISTRICT (Article 5 du CONTRAT) Pour permettre la réalisation de ces installations, le DISTRICT s est engagé à consentir à ARC-EN-CIEL sur les terrains lui appartenant situés sur les communes de SAINT- HERBLAIN et de COUERON deux baux emphytéotiques administratifs (BEA) pour lesquels il a été stipulé à l article 2 du CONTRAT ce qui suit littéralement rapporté : «Le bail prévoira par ailleurs que les droits résultant du bail emphytéotique peuvent être cédés à un organisme de crédit-bail aux conditions expresses que l option puisse être levée avant l expiration du bail à son terme normal et que l organisme de crédit-bail donne les 2

3 installations édifiées à bail à la société titulaire de la convention d exploitation. Le District, la Société et l organisme de crédit-bail devront en ce cas conclure une convention tripartite précisant leurs droits et obligations respectifs pendant la durée du bail et particulièrement, en cas d expiration anticipée du bail emphytéotique et/ou de la Convention d exploitation de telle façon que les droits du crédit-bailleur et du District soient dans tous les cas préservés, le District devant à son seul choix se substituer aux obligations du crédit-preneur ou racheter le contrat de crédit-bail» Le centre de conditionnement, l'usine d'incinération et l'unité de compostage ont été édifiés sur des terrains appartenant au DISTRICT et ont fait l objet de BEA au profit d ARC-EN-CIEL aux termes de deux contrats en date du 9 Juillet Lesdites installations ont fait l'objet d'un financement en crédit-bail selon les dispositions de la loi du 15 juillet 1980 par un pool de SOFERGIE sous le chef de filat de la Société SOGEFINERG aux termes d'un contrat en date du 3 Février 1994 dont la période de location a débuté le 13 Juillet 1994 pour une durée de 20 ans. A cet effet, et conformément à ce qui est dit ci-après, ARC-EN-CIEL a cédé, avec l'accord du DISTRICT, à la Société SOGEFINERG es-qualités les droits résultant des BEA par acte en date du 11 février Une convention tripartite entre le DISTRICT, le CREDIT-BAILLEUR UIOM et ARC-EN-CIEL a été régularisée le 11 Février II - Financement par les Sociétés NATIO ENERGIE et DEXIA FLOBAIL du Centre de Tri (le Centre de Tri) Par avenant n 3 en date du 11 Juillet 1996 au CONTR AT, le DISTRICT et ARC-EN-CIEL ont convenu de réaliser une extension par création d un Centre de Tri. Pour ce faire, le DISTRICT a consenti à ARC-EN-CIEL, aux termes d un acte administratif en date du 11 Septembre 2000 régulièrement publié, un nouveau BEA portant sur des terrains situés sur les Communes de COUERON et de SAINT- JEAN DE BOISEAU. Le Centre de Tri a fait l'objet d'un financement en crédit-bail par un pool de SOFERGIE sous le chef de filat de la Société NATIO ENERGIE, constaté par un protocole d accord en date du 26 Juin 1998 dont la période de location a débuté le 31 décembre 1998 pour une durée de 20 ans, ledit protocole étant réitéré par acte authentique, à la date de signature des présentes. A cet effet, ARC-EN-CIEL a cédé, avec l'accord de NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, à la Société NATIOENERGIE es-qualités les droits résultant du BEA du 11 Septembre 2000, ledit acte étant signé également à la date de signature des présentes. La convention tripartite devant être conclue, conformément aux dispositions de l article 2 du CONTRAT, entre NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, de première part, NATIO ENERGIE et DEXIA FLOBAIL en qualité de CREDIT BAILLEUR Centre de Tri, de deuxième part, et ARC-EN-CIEL, de troisième part, n a pas été régularisée à ce jour. 3

4 III - Traitement des Fumées Par avenant n 5 en date du 23 Juin 2000 au CONTRAT, le DISTRICT a souhaité améliorer les performances environnementales de l UIOM en demandant à ARC-EN-CIEL de réaliser des travaux modificatifs au dispositif de traitement des fumées. Cette installation a été réalisée dans un bâtiment neuf situé à l extrémité Ouest de l UIOM objet du contrat de crédit-bail du 3 Février 1994 sus visé. Cette installation a été financée par ARC-EN-CIEL sans le concours financier des CREDIT- BAILLEUR UIOM et CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri mais avec leur accord. L UIOM, et le Centre de Tri sont dénommés ci-après pour l ensemble L INSTALLATION. En conséquence, afin de tenir compte des éléments liés au financement du Centre de Tri, les parties aux présentes conviennent de refondre la convention tripartite du 11 Février Ceci exposé, il a été convenu ce qui suit : ARTICLE 1 NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, conformément aux dispositions visées dans l'exposé qui précède, autorise expressément ARC-EN-CIEL à céder au CREDIT- BAILLEUR UIOM et au CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri tout ou partie des droits résultant des baux emphytéotiques et/ou des conventions d'occupation du domaine public, conclus ou à conclure, nécessaires à ses investissements, dans la mesure nécessaire à la réalisation des opérations de crédit-bail. NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, est intervenue aux actes de cession de ces baux emphytéotiques et a accepté tous amendements nécessaires pour rendre ces baux compatibles avec les dispositions du présent avenant. ARTICLE 2 Le crédit-bail consenti par le CREDIT-BAILLEUR UIOM à ARC-EN-CIEL a fait l objet du contrat du 3 Février 1994, qui prendra fin 20 ans après la mise en location des biens objet dudit crédit-bail, intervenue le 13 juillet 1994 ; Le crédit-bail consenti par le CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri à ARC-EN-CIEL a fait l'objet du protocole d'accord du 26 Juin 1998, réitéré par acte authentique en date des présentes, qui prendra fin 20 ans après la mise en location des biens, objet dudit crédit-bail, intervenue le 31 décembre ARTICLE 3 La convention tripartite s'applique indivisément à L'INSTALLATION financée par le CREDIT- BAILLEUR UIOM et le CREDIT BAILLEUR Centre de Tri, y compris les parties de l'installation utilisées pour les missions facultatives visées à l'article 5 du CONTRAT. 4

5 NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE reconnaît que le montant facturé par ARC-EN-CIEL : - au CREDIT-BAILLEUR UIOM au titre du prix de l'uiom, dans la limite de quarante et un millions cent soixante mille sept cent cinquante cinq Euros hors taxes ( HT), - au CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri au titre du prix du Centre de Tri, dans la limite de cinq millions cent quatre vingt trois mille deux cent soixante sept Euros hors taxes ( HT ), déduction faite des subventions pour le Centre de Tri, représente la base d'origine des engagements de NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE vis-à-vis, respectivement, du CREDIT-BAILLEUR UIOM et du CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri, notamment au titre de l'article 5 du présent avenant. ARTICLE 4 Eu égard à la volonté de NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE de se substituer le cas échéant à ARC-EN-CIEL dans le bénéfice des crédits-baux, notamment par voie de rachat par NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE des crédits-baux consentis à ARC-EN-CIEL, en cas d'expiration anticipée, pour quelque cause que ce soit, du CONTRAT, NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE accepte que, nonobstant les dispositions de l'article 40 du CONTRAT, l expiration du CONTRAT n'entraînera pas, ipso facto, la résiliation des baux emphytéotiques ou des conventions d occupation du domaine public, dont les droits ont été cédés soit au CREDIT-BAILLEUR UIOM, soit au CREDIT- BAILLEUR Centre de Tri, et l'extinction des droits réels du CREDIT-BAILLEUR UIOM et du CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri, qui serait la conséquence de cette résiliation. Par suite, en cas de résiliation du CONTRAT pour quelque raison que ce soit, les baux emphytéotiques et les conventions d occupation du domaine public se poursuivront avec le CREDIT-BAILLEUR UIOM, et avec le CREDIT-BAILLEUR Centre de Tri jusqu'au complet dénouement financier des opérations du crédit-bail concerné et le CREDIT-BAILLEUR concerné conservera jusqu'à cette date la propriété de la partie de L'INSTALLATION financée par le crédit-bail concerné y compris les parties de L'INSTALLATION édifiées, éventuellement, en vertu d'autorisations d'occupation temporaire du domaine public. ARTICLE 5 Afin de permettre que soit assurée en toute hypothèse la continuité du service public et que soient préservés les droits de lnantes METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE et des CREDIT-BAILLEUR UIOM et CREDIT BAILLEUR Centre de Tri, les dispositions suivantes seront appliquées en complément des dispositions de l'article 2 du CONTRAT. En cas de résiliation du CONTRAT par NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ou en cas de survenance d'une cause de résiliation d un des crédits-baux invoquée par l un des CREDIT-BAILLEURS, NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE sera substituée à ARC-EN-CIEL dans les droits et obligations du crédit-bail concerné dans les conditions suivantes : 5 - a) NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE sera, vis-à-vis du ou des CREDIT-BAILLEUR(s) concerné(s), substituée dans tous les droits et obligations du créditpreneur au titre du ou des contrat(s) de crédit-bail concerné(s), sans préjudice des recours 5

6 que NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE pourrait être amenée à exercer contre ARC-EN-CIEL au titre du CONTRAT, dans l'hypothèse d'une résiliation du CONTRAT aux torts d'arc-en-ciel, et au titre de toutes charges supplémentaires résultant pour NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE de cette substitution. NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ne sera pas garante d'arc-en-ciel à l'égard du ou des CREDIT-BAILLEUR(S) concerné(s) pour le paiement des loyers et charges restant dus à ce dernier par ARC-EN-CIEL à la date de prise d'effet de la cession définie à l'article 5 - b) ci-après, lesquels demeureront à la charge d'arc-en-ciel. NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE pourra, dans le respect des dispositions relatives à la levée anticipée de l option d achat du ou des contrats de crédit-bail sus visés, racheter à chacun des CREDIT BAILLEURS la partie de l INSTALLATION financée par chacun des CREDIT-BAILLEURS. NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE disposera pour exercer cette option de rachat d un délai de six mois à compter de la date d échéance du loyer du contrat de créditbail concernant l UIOM qui suivra soit la résiliation du CONTRAT, soit la notification par le ou les CREDIT- BAILLEUR(S) concerné(s) de la survenance d un cas de résiliation d un des contrat(s) de crédit- bail. Qu elle exerce ou non l option dans le délai imparti, la NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE restera tenue du paiement des loyers correspondant à cette période. Pour l opération de crédit-bail concernant le Centre de Tri, NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, en cas de rachat de la partie de l INSTALLATION financée par ce crédit-bail, ne sera pas tenue de verser la pénalité de 0,1% prévue en cas de loyer à taux variable, cette dernière restant à la charge d'arc-en-ciel. 5 - b) (i) En cas de résiliation du CONTRAT, dès cette résiliation, ou (ii) en cas de survenance d'une cause de résiliation d un des contrats de crédit-bail autre que celle visée au (i) ci-dessus, à première demande du ou des CREDIT-BAILLEUR(S) concerné(s), à l'issue du délai de trois mois mentionné à l'article V des conditions générales du contrat de crédit-bail concernant l UIOM, pour permettre la substitution de NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE à ARC-EN-CIEL, ARC-EN-CIEL s engage à céder à NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE le ou les contrats de crédit-bail concerné(s) moyennant le prix de 1 HT pour chacun des contrats. Dans les cas visés ci-dessus, NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE s'engage, dans les meilleurs délais, à faire toutes formalités et à signer tous documents nécessaires pour constater la cession du ou des contrats de crédit-bail concernés. ARTICLE 6 NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE reconnaît que lui seront opposables, en cas de substitution et sans pouvoir opposer au(x) CREDIT-BAILLEUR(S) concerné(s) aucune exception, les dispositions du ou des contrats de crédit-bail concernant les différentes parties de l INSTALLATION dont elle déclare avoir parfaite connaissance et notamment celles concernant les conditions de résiliation ou de rachat anticipé, et particulièrement les montants dont elle serait redevable au cas où elle opterait pour la résiliation du ou des contrats de crédit-bail concernés ou le rachat anticipé de tout ou partie de l'installation. 6

7 ARTICLE En cas de modification ou de déplacement de tout ou partie de l INSTALLATION, il est précisé que les CREDIT-BAILLEUR UIOM et CREDIT BAILLEUR Centre de Tri n'auront en aucun cas à en supporter le coût et les responsabilités et ne pourront aucunement être inquiétés à ce sujet notamment par une réduction généralement quelconque de leurs droits La cessation anticipée, volontaire ou forcée, pour quelque raison que ce soit, d'un quelconque des baux emphytéotiques cédés à l un des CREDIT-BAILLEURS par ARC-EN- CIEL au titre des opérations de crédit-bail, ou d'une quelconque des conventions d'occupation du domaine public conclues pour ces mêmes opérations entraînera résiliation du ou des contrats de crédit-bail concerné(s) par le ou les baux emphytéotiques ou conventions d occupation du domaine public ayant pris fin. En conséquence, NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE sera redevable envers le ou les CREDIT-BAILLEUR(S) concerné(s) d'une indemnité de résiliation au titre du ou des baux emphytéotiques ou de la ou des conventions d occupation du domaine public ayant pris fin égale au montant prévu pour le rachat de la partie de l INSTALLATION financée par le crédit-bail dont l'assiette foncière est l'objet du ou des baux emphytéotiques ou de la ou des conventions d occupation du domaine public ayant pris fin lorsque l'article 5 ci-dessus est applicable, à l'exclusion de toute autre indemnité. ARTICLE 8 Chacun des CREDIT-BAILLEURS, dont le rôle est purement financier, ne pourra en aucune façon être tenu comme responsable par NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE du traitement, de la valorisation, du tri, de l'élimination des déchets, de l'entretien ou de l'exploitation de la partie de l INSTALLATION dont il assure le financement sous forme de crédit-bail, et de toutes autres obligations, notamment financières, qui pourraient résulter de l'occupation du domaine public ou du CONTRAT. Il est précisé à cet égard que les dispositions du CONTRAT et des baux emphytéotiques conclus par ARC-EN-CIEL avec NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE visant la solidarité du preneur cédant avec son ou ses cessionnaires (article 2 du CONTRAT et article 5 des baux emphytéotiques) ne s'appliquent ni à la cession par ARC-EN-CIEL au(x) CREDIT-BAILLEUR(S) concerné(s) des droits résultant des baux emphytéotiques ni à la rétrocession desdits droits consécutive à la levée d'option des contrats de crédit-bail par ARC-EN-CIEL ou ses successeurs. ARC-EN-CIEL ou ses successeurs seront seuls responsables, solidairement entre eux, à l'égard de NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE des obligations du CONTRAT, obligations dont NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE dégage expressément le (ou les) CREDIT-BAILLEUR(S) concerné(s). ARTICLE 9 Dans le cas où NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE autoriserait une cession partielle ou totale du CONTRAT par ARC-EN-CIEL à un tiers préalablement agréé par écrit par les deux CREDIT-BAILLEURS et qui reprendrait les deux contrats de crédit-bail, les dispositions du présent avenant s'appliqueront aux relations entre NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, le successeur d'arc-en-ciel et les CREDIT- BAILLEURS. 7

8 ARTICLE 10 Le CREDIT BAILLEUR UIOM et le CREDIT BAILLEUR Centre de Tri s engagent à s informer mutuellement, dès qu ils en auront connaissance, de la survenance de toute cause de résiliation du CONTRAT ou du contrat du crédit-bail qui le concerne ainsi que tout évènement susceptible, de son point de vue, de remettre en cause le CONTRAT ou le créditbail qui le concerne. Les parties aux présentes s'engagent à s'informer mutuellement de tout acte de procédure engagé à l'encontre d'arc-en-ciel et pouvant aboutir à la résiliation de l un ou des deux contrats de crédit-bail ou du CONTRAT. Il est convenu que les dispositions du présent avenant prévalent, en ce qui concerne les rapports de NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE, des CREDIT-BAILLEURS et d ARC-EN-CIEL, sur toutes les dispositions de la convention tripartite en date 11 février 1994, qui seraient contraires ou contradictoires avec les présentes. D'une manière générale, les parties soussignées affirment solennellement qu'elles se sont engagées de bonne foi à établir entre elles, pour toute la durée de la convention, les rapports qui y sont décrits. Les parties prendront toutes les mesures nécessaires, quelles que soient les formules juridiques adoptées, ou les variations de la législation en cours de convention, pour établir ou rétablir entre elles les rapports qui ont été le motif de leur accord. ARTICLE 11 Les dispositions du présent avenant entreront en vigueur à compter de l'expiration des délais et voies de recours (i) à l'encontre de la délibération autorisant leur signature et (ii) à l'encontre du présent avenant lui-même, sous réserve que ces actes n aient fait l objet d aucun recours. Dans le cas où l'un de ces actes ferait l'objet d'un recours, l'entrée en vigueur des dispositions du présent avenant serait automatiquement repoussée à la date du rejet dudit recours et après expiration des délais et voies de recours en découlant. Si le recours aboutissait à l'annulation de la décision contestée, après expiration de tous les délais et voies de recours, le présent avenant sera automatiquement considéré comme nul et non avenu, sans indemnité pour aucune des parties. Une fois entrées en vigueur les dispositions du présent avenant prévaudront sur les dispositions de la convention tripartite initiale conclue le 11 février ARTICLE 12 Pour l'exécution des présentes, les parties font élection de domicile en leur siège respectif sus-indiqué. Toutes notifications et significations seront valablement effectuées auxdits sièges ou adresses de SOGEFINERG et de NATIOENERGIE en leurs qualités respectives de chef de file du CREDIT BAILLEUR UIOM et du CREDIT BAILLEUR Centre de Tri. 8

9 ARTICLE 13 Toutes difficultés ou contestations relatives à la validité, l'interprétation ou l'exécution des présentes et qui n'auraient pas trouvé de solutions amiables seront soumises aux tribunaux compétents à l'exclusion de tout arbitrage. Fait à le en sept exemplaires NANTES METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ARC-EN-CIEL SOGEFINERG NATIO ENERGIE DEXIA FLOBAIL SLIBAIL ENERGIE 9

ACTE DE CESSION /3/CG L AN DEUX MILLE SIX. A NANTES (Loire Atlantique), 1 place Aristide Briand, en l Office Notarial ci-après nommé,

ACTE DE CESSION /3/CG L AN DEUX MILLE SIX. A NANTES (Loire Atlantique), 1 place Aristide Briand, en l Office Notarial ci-après nommé, ACTE DE CESSION /3/CG 101633 01 L AN DEUX MILLE SIX Le A NANTES (Loire Atlantique), 1 place Aristide Briand, en l Office Notarial ci-après nommé, Maître Didier THOUZEAU, Membre de la Société Civile Professionnelle

Plus en détail

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur Garanties diverses fournies par le crédit- preneur 1.- Cautionnement solidaire par la société Est à l'instant intervenu aux présentes :, agissant ici au nom et en sa qualité de président de la société

Plus en détail

Représentée par Monsieur Frédéric BABIN, Gérant, dûment habilité aux présentes en vertu des pouvoirs conférés par les statuts,

Représentée par Monsieur Frédéric BABIN, Gérant, dûment habilité aux présentes en vertu des pouvoirs conférés par les statuts, Entre les soussignés : La RESIDENCE DU RELAIS BRENNER Société à responsabilité limitée au capital de 1 000, ayant son siège à RENNES, inscrite au RCS RENNES sous le numéro 501 608 343 Représentée par Monsieur

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE RECHERCHE

CONTRAT DE PRESTATION DE RECHERCHE CONTRAT DE PRESTATION DE RECHERCHE ENTRE : INSERM-TRANSFERT SA, Société Anonyme, au capital de 4 573 470 Euros dont le siège est au 101, rue de Tolbiac 75654 PARIS CEDEX 13, représenté par son Président

Plus en détail

MANTES LA JOLIE PARC DE STATIONNEMENT DE LA GARE CONTRAT DE LOCATION LONGUE DUREE PORTANT SUR DIX NEUF EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT

MANTES LA JOLIE PARC DE STATIONNEMENT DE LA GARE CONTRAT DE LOCATION LONGUE DUREE PORTANT SUR DIX NEUF EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT MANTES LA JOLIE PARC DE STATIONNEMENT DE LA GARE CONTRAT DE LOCATION LONGUE DUREE PORTANT SUR DIX NEUF EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT ENTRE : La société VINCI Park CGST, Société Anonyme au capital de 91.420.758,00

Plus en détail

Convention de référencement n

Convention de référencement n Convention de référencement n Entre : La société SAGE, SAS au capital de 500 000 Domiciliée au 10, rue Fructidor 75017 PARIS Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro

Plus en détail

Contrat de partenariat et domaine public

Contrat de partenariat et domaine public Contrat de partenariat et domaine public Le titulaire d un contrat de partenariat est souvent dans la situation d un occupant du domaine public, ce qui conduit à s interroger sur l articulation des régimes

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art.

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art. CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678 du 20-7-1972, art. 64, 66 et 67) Numéro du registre : Numéro de l immeuble : OBJET du MANDAT : Des

Plus en détail

Contrat de bail de parking et garage

Contrat de bail de parking et garage Contrat de bail de parking et garage CONTRAT DE BAIL DE PARKING ET GARAGE 2/7 Bail de parking et garage entre (nom(s), prénom(s), adresse, raison sociale, siège social) : 1... Soussigné(e)(s) de première

Plus en détail

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ Page 1 sur 10 CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ ANNEXE A3 MODELE DE CONVENTION DE PREUVE Page 2 sur 10 ENTRE : GRTgaz, Société anonyme au capital de 536 920 790 euros, immatriculée au RCS

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-571

DELIBERATION N CP 14-571 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-571 DELIBERATION N CP 14-571 DU 17 OCTOBRE 2014 HABILITATION DU PRESIDENT A SIGNER L AVENANT N 1 AU CONTRAT DE LOCATION DE BUREAUX SITUES 7/11 PLACE DES CINQ MARTYRS

Plus en détail

Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013)

Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013) Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013) Edition mise à jour en novembre 2014 CHAPITRE 1 er Objet du Règlement des prêts ARTICLE 1.1 Objet

Plus en détail

PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE

PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Inscrit au Registre des Mandats de location sous le numéro : PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Au Profit de : L'AGENCE IMMOBILIERE «OPEN IMMOBILIER» Carte professionnelle N 2010 140 G délivrée

Plus en détail

MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION. [Sur papier en-tête de la Personne Publique]

MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION. [Sur papier en-tête de la Personne Publique] MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION [Sur papier en-tête de la Personne Publique] Acte d acceptation de la cession ou du nantissement d une créance professionnelle (soumis aux dispositions de l article L. 313-29

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE.

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE. CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE. 1 / 10 ENTRE : L AGENCE FONCIERE DE LOIRE-ATLANTIQUE, Etablissement Public à caractère industriel et commercial dont

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional CP 14-571

Rapport pour la commission permanente du conseil régional CP 14-571 Rapport pour la commission permanente du conseil régional CP 14-571 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT A SIGNER L AVENANT N 1 AU CONTRAT

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL POUR L AMENAGEMENT D UN BATIMENT TECHNIQUE «POINT DE MUTUALISATION»

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL POUR L AMENAGEMENT D UN BATIMENT TECHNIQUE «POINT DE MUTUALISATION» Entre les soussignées : CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL POUR L AMENAGEMENT D UN BATIMENT TECHNIQUE «POINT DE MUTUALISATION» 1) LA COMMUNE DE LONGJUMEAU, sise, représentée par Madame

Plus en détail

Bail à usage d emplacement De stationnement

Bail à usage d emplacement De stationnement Bail à usage d emplacement De stationnement Article 1714 et suivants du code civil Exclu de la loi du 6 juillet 1989 modifiée ENTRE LES SOUSSIGNÉS, DÉNOMMÉS «LE BAILLEUR» Et «LE LOCATAIRE», LOCAUX LOUES

Plus en détail

CONVENTION DE MANDAT POUR LA VALORISATION DE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

CONVENTION DE MANDAT POUR LA VALORISATION DE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE CONVENTION DE MANDAT POUR LA VALORISATION DE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE VALOENERGIE, Société par Actions Simplifiée au capital de 100.000,00, ayant son siège social 88 avenue de France 75 013 Paris,

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES

CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES ENTRE, La société SHOPPING FLUX SARL, dont le siège social est situé : 21 avenue du Fort 92120 Montrouge Immatriculée au registre du commerce et des sociétés sous le numéro

Plus en détail

CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES

CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES ENTRE LES SOUSSIGNES : IZIMMO S.A.S. (sous l enseigne LA REFERENCE CREDIT), Société par actions simplifiée au capital de 4 114 508, dont le siège social est situé immeuble

Plus en détail

TITRES D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC DES PERSONNES PUBLIQUES TABLEAU DE SYNTHESE

TITRES D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC DES PERSONNES PUBLIQUES TABLEAU DE SYNTHESE TITRES D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC DES PERSONNES PUBLIQUES TABLEAU DE SYNTHESE 77 BOULEVARD MALESHERBES BP179 75363 PARIS CEDEX 08 TEL. + 33 1 44 90 14 14 WWW.CHEUVREUX-NOTAIRES.FR 1 DUREE

Plus en détail

RESIDENCE. Coco MANDAT DE GESTION GARANTIES LOCATIVES

RESIDENCE. Coco MANDAT DE GESTION GARANTIES LOCATIVES RESIDENCE Coco MANDAT DE GESTION GARANTIES LOCATIVES Inscrit au Registre des Mandats de location sous le numéro : PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Au Profit de : L'AGENCE IMMOBILIERE «OPEN IMMOBILIER»

Plus en détail

Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension.

Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension. Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension. Bourse de Casablanca Sommaire CHAPITRE PREMIER- DISPOSITIONS GENERALES...3 CHAPITRE II - DES MODALITES DE CONCLUSION DES OPERATIONS DE PENSION...3 CHAPITRE

Plus en détail

Contrat de bail commercial

Contrat de bail commercial Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants Louer Contrat de bail commercial Un contrat de bail commercial ne doit pas nécessairement être aussi étendu qu on le croit généralement. En effet,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Article 2 Identification de VACANCES ET LOISIRS

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Article 2 Identification de VACANCES ET LOISIRS CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Article 1 Objet Les présentes conditions générales de vente régissent la relation entre VACANCES ET LOISIRS et le client dans le cadre de la vente du véhicule décrit sur le

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL OCCUPATION D EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT - PARKING CHARAIRE

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL OCCUPATION D EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT - PARKING CHARAIRE CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL OCCUPATION D EMPLACEMENTS DE STATIONNEMENT - PARKING CHARAIRE Entre les soussignés : La commune de SCEAUX, sise 122 rue Houdan, 92331 SCEAUX

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale Entre la société PRESTAFORMA 98 bis Boulevard de LA TOUR-MAUBOURG 75007 PARIS SAS AU CAPITAL DE 40 000,00 immatriculé au Greffe du Tribunal de Commerce

Plus en détail

CESSION D UN CABINET D AVOCAT

CESSION D UN CABINET D AVOCAT CESSION D UN CABINET D AVOCAT Entre les soussignés : 1., Avocat au Barreau de PARIS, De nationalité française, Né le à ), Ayant son domicile à, (situation et régime matrimonial) Ci-après dénommé le Vendeur,

Plus en détail

CONTRAT D AFFILIATION A LA CENTRALE DE RESERVATION TERRE ET COTE BASQUES

CONTRAT D AFFILIATION A LA CENTRALE DE RESERVATION TERRE ET COTE BASQUES CONTRAT D AFFILIATION A LA CENTRALE DE RESERVATION TERRE ET COTE BASQUES - LOUEUR MEUBLE NON-PROFESSIONNEL - 1 Entre les soussignés : Association TERRE ET COTE BASQUES PAYS DE SAINT-JEAN-DE-LUZ-HENDAYE,

Plus en détail

AVERTISSEMENT PREALABLE

AVERTISSEMENT PREALABLE AVERTISSEMENT PREALABLE Ce contrat vous est proposé à titre de documentation. Un contrat doit toujours être adapté aux objectifs poursuivis par les parties et à leurs particularités juridiques propres.

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment son article 26,

Vu la Constitution, notamment son article 26, Loi n 6-79 organisant les rapports contractuels entre les bailleurs et les locataires des locaux d'habitation ou à usage professionnel promulguée par le Dahir n 1-80-315 (17 safar 1401) (B.O. 21 janvier

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com ENTRE LES SOUSSIGNES, CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ;

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

CONTRAT APPORT D AFFAIRE

CONTRAT APPORT D AFFAIRE CONTRAT APPORT D AFFAIRE Il est préférable de signer un accord écrit liant les deux parties sur des droits et des devoirs de la part de l un et de l autre. Avant de s engager envers une entreprise, il

Plus en détail

CONVENTION DE RECHERCHE CIFRE

CONVENTION DE RECHERCHE CIFRE CONVENTION DE RECHERCHE CIFRE ENTRE : INSERM-TRANSFERT SA, Société Anonyme, au capital de 4 573 470 Euros dont le siège est au 101, rue de Tolbiac 75654 PARIS CEDEX 13, représentée par son Président du

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE SPECIMEN. Avec la faculté de se substituer ultérieurement à toute personne physique ou morale.

BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE SPECIMEN. Avec la faculté de se substituer ultérieurement à toute personne physique ou morale. Entre les soussignés : BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE BAIL COMMERCIAL DE BIENS IMMOBILIERS POUR LE LOGEMENT «PERSONNES AGEES» Société intervenant à l acte :... Civilité :... Nom :... Prénom :... Code

Plus en détail

Comment remplir votre demande d aides LOCA-PASS

Comment remplir votre demande d aides LOCA-PASS Comment remplir votre demande d aides LOCA-PASS Un exemplaire de cette liasse va devenir une annexe de votre bail. Il doit donc être rempli complètement et avec tout le soin requis. Les indications ci-dessous

Plus en détail

CONTRAT DE CONCESSION DE LICENCE DE MARQUE

CONTRAT DE CONCESSION DE LICENCE DE MARQUE CONTRAT DE CONCESSION DE LICENCE DE MARQUE Entre les soussignés La Société Anonyme d Economie Mixte (S.A.E.M.) de gestion des espaces de stationnement ROUEN PARK dont le siège social est sis Mairie de

Plus en détail

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION RESIDENCE La Passerelle MANDAT DE GESTION MANDAT DE GÉRANCE N (Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) ENTRE LES SOUSSIGNÉS,

Plus en détail

Algérie. Crédit-bail

Algérie. Crédit-bail Crédit-bail Ordonnance n 96-09 du 10 janvier 1996 Titre 1 - Des dispositions générales relatives au crédit-bail Chapitre 1 - De la définition des opérations de crédit-bail Art.1.- Le crédit-bail ou leasing,

Plus en détail

Conditions Générales de vente NBN

Conditions Générales de vente NBN Conditions Générales de vente NBN Version 2015-02-25 Conditions Générales Article 1 : Champ d application 1.1. Par loi relative à la normalisation du 3.4.2003 (M.B. 27.5.2003), le NBN (Bureau de Normalisation)

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNES,

ENTRE LES SOUSSIGNES, CONVENTION PORTANT MISE A DISPOSITION au profit de l INSTITUT des ETUDES AVANCEES de Nantes des locaux de bureaux situé 5 Allée Jacques Berque à Nantes ENTRE LES SOUSSIGNES, Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988)

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) LES ETATS PARTIES A LA PRESENTE CONVENTION, RECONNAISSANT l importance d éliminer certains obstacles juridiques au crédit-bail

Plus en détail

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de DELEGATION DE CREANCE D UN CONTRAT D ASSURANCE VIE RACHETABLE Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Ci-après dénommé «le Délégant», Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de Ci-après

Plus en détail

BAIL A LOYER (DROIT COMMUN)

BAIL A LOYER (DROIT COMMUN) BAIL A LOYER (DROIT COMMUN) LE PRESENT CONTRAT DE BAIL A LOYER EST ETABLI ENTRE : SARL GREEN HILL Représenté par Jean-Philippe COURTEL 34, bd de Grand Case 97150 SAINT MARTIN Cell :0690.22.21.20 jpcourtel@hotmail.com

Plus en détail

OFFICIEL de la République Démocratique du Congo

OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Première partie 56 e année n spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa 18 février 2015 SOMMAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi n 15/003

Plus en détail

MANDAT DE GESTION. Entre les soussignés :

MANDAT DE GESTION. Entre les soussignés : MANDAT DE GESTION Entre les soussignés : [LE CLIENT], dont le siège social est [Adresse du client], représenté par [Nom du représentant], en qualité de [Fonction du client] dûment habilité aux fins des

Plus en détail

CONTRAT DE PRET N [ ]

CONTRAT DE PRET N [ ] CONTRAT DE PRET N [ ] REGI PAR LES DISPOSITIONS DE L ORDONNANCE N 2014-559 DU 30 MAI 2014 RELATIVE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF AINSI QUE CELLES CONTENUES DANS LE DECRET N 2014-1053 DU 16 SEPTEMBRE 2014

Plus en détail

52 rue Gabriel Péri 92300 Levallois Perret PROTOCOLE D ACCORD

52 rue Gabriel Péri 92300 Levallois Perret PROTOCOLE D ACCORD PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LES SOUSSIGNES : JB ASSUR, Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, dont le siège social est sis 52 rue Gabriel Péri - 92300 LEVALLOIS PERRET, enregistrée au RCS de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE REALISATION DE SITE INTERNET ET DE SERVICES CONNEXES

CONDITIONS GENERALES DE REALISATION DE SITE INTERNET ET DE SERVICES CONNEXES 1/7 CONDITIONS GENERALES DE REALISATION DE SITE INTERNET ET DE SERVICES CONNEXES 1. ACCEPTATION DES CGV / PROCESSUS DE COMMANDE Les présentes conditions générales de vente (ci-après les «CGV») s appliquent

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

Convention de Designer

Convention de Designer http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Convention de Designer Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de

Plus en détail

ETUEFFONT. Marché public de travaux. Procédure adaptée en application de l article 28 du CMP

ETUEFFONT. Marché public de travaux. Procédure adaptée en application de l article 28 du CMP ETUEFFONT Marché public de travaux Procédure adaptée en application de l article 28 du CMP Travaux de réfection de la toiture du bâtiment abritant la forge-musée Ordonnateur : M. René BAZIN, Maire de la

Plus en détail

(Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972)

(Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) MANDAT DE GÉRANCE N (Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) ENTRE LES SOUSSIGNÉS, ci-après dénommés «LE MANDANT» et «LE

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SERVICES D INFOGERANCE

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SERVICES D INFOGERANCE CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SERVICES D INFOGERANCE 1. DEFINITIONS L'infogérance consiste à confier la gestion de toute ou partie d'un système informatique à un prestataire externe à l'entreprise

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION D ŒUVRE ORIGINALE

CONTRAT DE CESSION D ŒUVRE ORIGINALE CONTRAT DE CESSION D ŒUVRE ORIGINALE Entre les soussignés, Et (Nom, prénom), demeurant (adresse), Dénommé(e) ci-après «l Artiste» VOZ IMAGE située 4, avenue du Maréchal Juin 92100 Boulogne-Billancourt,

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL. Résidence de tourisme 4 étoiles «FONT BLANCHE» à VARS LES CLAUX 05560. Mr et /ou Mme... Demeurant à...

BAIL COMMERCIAL. Résidence de tourisme 4 étoiles «FONT BLANCHE» à VARS LES CLAUX 05560. Mr et /ou Mme... Demeurant à... BAIL COMMERCIAL Résidence de tourisme 4 étoiles «FONT BLANCHE» à VARS LES CLAUX 05560 ENTRE LES SOUSSIGNÉS Mr et /ou Mme... Demeurant à...... Ci-après dénommée «Le BAILLEUR» d'une part, ET LA SOCIETE SOFIMONT

Plus en détail

LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE

LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE SERVICE DES AFFAIRES FONCIERES ET DOMANIALES ENTRE : La Ville de ROUEN représentée par Monsieur Edgar MENGUY,

Plus en détail

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX PROBLEME Les communes sont parfois propriétaires d'un patrimoine important et susceptible de leur procurer des ressources qu'elles doivent gérer selon les

Plus en détail

«REMPLACEMENT MOYENS D IMPRESSION : PHOTOCOPIEURS / MFP IMPRIMANTES / PRINTERS - LOGICIEL GESTION DE FLUX»

«REMPLACEMENT MOYENS D IMPRESSION : PHOTOCOPIEURS / MFP IMPRIMANTES / PRINTERS - LOGICIEL GESTION DE FLUX» «REMPLACEMENT MOYENS D IMPRESSION : PHOTOCOPIEURS / MFP IMPRIMANTES / PRINTERS - LOGICIEL GESTION DE FLUX» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES - 1 / 9-13/11/2014 ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT ET DISPOSITIONS

Plus en détail

Contrat de portail. La société, au capital de euros, ayant son siège social à,

Contrat de portail. La société, au capital de euros, ayant son siège social à, Contrat de portail Par Michel Vivant, Agrégé des Facultés de Droit Doyen honoraire de l'université de Droit de Montpellier I Cabinet Gilles Vercken et Pierre Vivant, Avocat au Barreau de Paris Entre les

Plus en détail

Mise à disposition d'un local

Mise à disposition d'un local Mise à disposition d'un local La mise à disposition des locaux obéit à un certain nombre de règles visant à assurer l égalité de traitement entre les citoyens. L'article L.2144-3 du Code général des collectivités

Plus en détail

Contrat de cession non exclusive de droit d'auteur

Contrat de cession non exclusive de droit d'auteur Association Framasoft c/o Thomas CEZARD 5 Avenue Stephen Pichon 75013 PARIS Contrat de cession non exclusive de droit d'auteur CECI EST UN EXEMPLE DE CONTRAT Paris, le DATE ENTRE LES SOUSSIGNÉS L'association

Plus en détail

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant CONVENTION DE LOCATION AUX FINS D UN HEBERGEMENT TEMPORAIRE (convention tripartite entre un bailleur privé 1 fournissant le logement, le logeur 2 tenu de l obligation d hébergement, et l occupant hébergé)

Plus en détail

OFFRE UNILATERALE DE CONCOURS SOCIETE AUCHAN France

OFFRE UNILATERALE DE CONCOURS SOCIETE AUCHAN France OFFRE UNILATERALE DE CONCOURS SOCIETE AUCHAN France ENTRE : L établissement public dénommé "COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX", dont le siège social est à BORDEAUX (33076), Esplanade Charles de Gaulle, Représentée

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ Hôtels et Résidences BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ «VITTEL Les COLONIES» APPARTEMENT N : PARKING N.. ENTRE Les Soussignés Monsieur (et, ou) Madame :.. Demeurant à : Rue ou lieu dit : Tél domicile :. Bureau :..

Plus en détail

Contrat d agence commerciale

Contrat d agence commerciale http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat d agence commerciale Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

Contrat de licence du logiciel POSOLOGIC pour la gestion de l anticoagulothérapie

Contrat de licence du logiciel POSOLOGIC pour la gestion de l anticoagulothérapie LES SOLUTIONS PHARMAFILE INC. Contrat de licence du logiciel POSOLOGIC pour la gestion de l anticoagulothérapie LISEZ ATTENTIVEMENT CE CONTRAT DE LICENCE DU LOGICIEL ( LICENCE ) AVANT DE DE VALIDER LE

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Gauthier Ervyn ge@vdelegal.be 1. LES BAUX COMMERCIAUX Diversité des règles en matière de bail : Régime

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D'UN LOGEMENT D'HABITATION

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D'UN LOGEMENT D'HABITATION XXXXFR CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D'UN LOGEMENT D'HABITATION Entre les soussignés : La S.A. DYNAMIC OFFICE, ayant son siège à 3200 AARSCHOT, Tiensestraat 49, représentée par son administrateur délégué.

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Conseillère Municipale Déléguée,

Plus en détail

CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE

CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE Agence Engel & Völkers Fort Jaco Tel + 32 2 256 07 17 Fax + 32 2 256 07 18 www.engelvoelkers.com/be fortjaco@engelvoelkers.com IPI N 503071 Dans les sept jours ouvrables,

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats :

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : 1 CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : ENTRE LES SOUSSIGNES ET Usufruitiers des droits immobiliers ci-après énoncés,

Plus en détail

ACCORD DE GARANTIE N / du. entre

ACCORD DE GARANTIE N / du. entre ACCORD DE GARANTIE N / du entre Compagnie Française d Assurance pour le Commerce Extérieur agissant pour le compte et avec la garantie de l Etat français ci-après «Coface» et ci-après le «Refinanceur»

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ω

REPUBLIQUE FRANCAISE ω ASSEMBLEE DE PROVINCE ω ω ω N 24 2000/APS du 22 août 2000 REPUBLIQUE FRANCAISE ω D ELIBERATIO N DA/SC Ampliations Com. Dél... 1 Del Gouv... 1 APS... 40 Congrès... 1 SGPS... 2 SAPS... 2 Trésorerie Sud...

Plus en détail

Il a été convenu une convention opérationnelle d intervention foncière. Préambule

Il a été convenu une convention opérationnelle d intervention foncière. Préambule CONVENTION D INTERVENTION ET DE PORTAGE FONCIER Commune de Opération Axe : Durée : ans - Remboursement : Convention pré-opérationnelle de maîtrise foncière Dossier ENTRE : ET : L Etablissement Public Foncier

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE

BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE bail commercial BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE BAIL COMMERCIAL DE BIENS IMMOBILIERS POUR LE LOGEMENT «PERSONNES AGEES» Entre les soussignés : Société intervenant à l acte :... Civilité :... Nom :... Prénom

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE

CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE 52 Boulevard de Granges 88400 Gérardmer Tél. 03 29 63 09 33 ou 06 79 68 71 25 http://www.chaletsdelavologne.com contact@chaletsdelavologne.com ENTRE LES SOUSSIGNES,

Plus en détail

Contrat de location meublé (résidence principale du locataire)

Contrat de location meublé (résidence principale du locataire) Contrat de location meublé (résidence principale du locataire) Le présent contrat de location meublée, consenti à titre de résidence principale, est régi par les dispositions impératives de l'article L

Plus en détail

AVANCE LOCA-PASS. FORME ET INFORMATIONS OBLIGATOIRES DE L OFFRE PREALABLE DE CONTRAT DE CREDIT Articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation

AVANCE LOCA-PASS. FORME ET INFORMATIONS OBLIGATOIRES DE L OFFRE PREALABLE DE CONTRAT DE CREDIT Articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation UESL mise à jour mai 2011 AVANCE LOCA-PASS FORME ET INFORMATIONS OBLIGATOIRES DE L OFFRE PREALABLE DE CONTRAT DE CREDIT Articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation L AVANCE LOCA-PASS est destinée

Plus en détail

Le Libraire s étant inscrit sur le site www.lajourneedumanuscrit.com. Dont le siège social est situé à

Le Libraire s étant inscrit sur le site www.lajourneedumanuscrit.com. Dont le siège social est situé à PROTOCOLE PARTENAIRE DE «LA JOURNÉE DU MANUSCRIT» ENTRE LES SOUSSIGNÉS Le Libraire s étant inscrit sur le site www.lajourneedumanuscrit.com Dont le siège social est situé à Représentée par Dûment habilité

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATION ET GERANCE

MANDAT DE GESTION LOCATION ET GERANCE MANDAT DE GESTION (Articles 1984 et suivants du Code Civil loi n 70-9 du 2 Janvier 1970 et décret d application n 72-678 du 20 Juillet 1972) LOCATION ET GERANCE N ENTRE LES SOUSSIGNES, M..... demeurant..........

Plus en détail

CONCESSION DE LICENCE D EXPLOITATION DE BREVET, ET DE MARQUES

CONCESSION DE LICENCE D EXPLOITATION DE BREVET, ET DE MARQUES CONCESSION DE LICENCE D EXPLOITATION DE BREVET, ET DE MARQUES Entre les soussignées : La société CATHARHOME (anciennement MAISON CATHARHOME) Société A Responsabilité Limitée, au capital social de 41 000

Plus en détail

CONTRAT DE COMMISSION

CONTRAT DE COMMISSION CONTRAT DE COMMISSION ENTRE La Société E2G PHOTONICS MARKETPLACE, S.A.R.L. au capital de 60.000, Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Versailles sous le numéro B 794 547 570, Dont le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL ENERGIE PERFORMANCE

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL ENERGIE PERFORMANCE www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule PEP 09-02 Échéance annuelle Double révisabilité non limitée Indexé Livret A CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL

Plus en détail

IL A ETE EXPRESSEMENT CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT

IL A ETE EXPRESSEMENT CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT CONTRAT DE LOCATION "CYCLISM'ACCESS" ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société "CYCLISM'ACCESS" Société par Actions Simplifiée au capital de 50 000 Euros dont le siège social est sis à BOURG-BLANC (29860), 5 rue

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX APPORTS DE LA LOI DU 18 JUIN 2014, DITE «LOI PINEL» ET DE SON DÉCRET D APPLICATION novembre 2014 Newsletter Baux Commerciaux La loi relative à l artisanat,

Plus en détail

CONTRAT D ACCES AUX SERVICES VIRTUELS DE PAIEMENT SECURISE «PAYZEN BY OSB»

CONTRAT D ACCES AUX SERVICES VIRTUELS DE PAIEMENT SECURISE «PAYZEN BY OSB» ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT D ACCES AUX SERVICES VIRTUELS DE PAIEMENT SECURISE «PAYZEN BY OSB» La société OCEANIENNE DE SERVICES BANCAIRES, Société anonyme au capital de 160.000.000 F.CFP, immatriculée

Plus en détail

Il a été exposé ce qui suit : Le propriétaire déclare que la/les parcelle(s) ci-après désignée(s) lui appartient/appartiennent :

Il a été exposé ce qui suit : Le propriétaire déclare que la/les parcelle(s) ci-après désignée(s) lui appartient/appartiennent : Commune de MANOSQUE Département de Alpes de Hautes-Provence Ligne électrique aérienne : [tension, tracé] CONVENTION DE SERVITUDES Entre les soussignés : Électricité Réseau Distribution France (ERDF), société

Plus en détail

CONVENTION DE PRÊT. (1) Mr. / Mme [ ], domicilié(e) [ ], adresse courriel [ ];

CONVENTION DE PRÊT. (1) Mr. / Mme [ ], domicilié(e) [ ], adresse courriel [ ]; CONVENTION DE PRÊT Le présent contrat à été entièrement rédigé par le cabinet d'avocat Rulkin & Parterns, cabinet spécialisé dans le droit des sociétés, droit commercial, droit bancaire et financier. Le

Plus en détail

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970)

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970) 18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1 (Conclue le premier juin 1970) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant faciliter la reconnaissance des

Plus en détail

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE)

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) Entre les soussignés, La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), représentée par son Président, habilité

Plus en détail

CONITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES DE LA CORDEE

CONITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES DE LA CORDEE CONITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES DE LA CORDEE 1. Objet Les présentes conditions générales ont pour objet de déterminer les modalités et conditions selon lesquelles LA CORDEE, SAS au capital

Plus en détail