Préface. Le Ministre de l'environnement, Lucien LUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préface. Le Ministre de l'environnement, Lucien LUX"

Transcription

1

2 Luxembourg, le 15 octobre 2008 Préface A première vue, un bureau ne représente pas une source de pollution pour l'environnement et semble de ce fait peu concerné par la planification et la mise en place de mesures pour maintenir ou améliorer nos conditions de vie naturelles. Mais cette première impression induit en erreur, car même dans un immeuble administratif il existe une multitude de déchets qui peuvent être évités ou récupérés. En particulier dans les grands bâtiments administratifs et les banques, la protection de notre environnement peut être promue grâce à une gestion durable et écologique. Ainsi, il existe d'ores et déjà des alternatives écologiques au matériel de bureau généralement utilisé. La décision d'utiliser un produit écologique n'est pas suffisante, en effet, ce n'est que par une utilisation, une récupération et une élimination correcte de ces produits que les impacts sur l environnement peuvent durablement être diminués. La présente brochure intitulée "La protection de l environnement dans le domaine administratif" est un guide pour une gestion préventive des déchets dans le secteur tertiaire, ce pour les branches constituées principalement par des services administratifs. Des possibilités et des solutions prenant en compte les principes de prévention et de récupération des déchets y sont illustrées. De plus, des listes de contrôle figurant à l annexe de cette brochure, permettent une évaluation rapide des améliorations à appliquer dans le domaine écologique au sein de votre entreprise. Des conseils et des informations supplémentaires dans d autres domaines écologiques, comme l énergie ou la gestion de l eau vous sont également communiqués. Cette brochure vise à donner des réponses aux questions suivantes : 1. Quelles sortes de déchets peuvent être produits par une entreprise? 2. Comment organiser la gestion des déchets? 3. Comment éviter et recycler les déchets dans le domaine administratif? 4. Comment installer des systèmes de collecte sélective pour les déchets? 5. Quels sont les conseils supplémentaires pour sauvegarder notre environnement? J'espère que la lecture de cette brochure vous fera découvrir des solutions répondant aux impératifs d une gestion moderne et durable de votre établissement. Le Ministre de l'environnement, Lucien LUX Bureaux: 18, montée de la Pétrusse Tél: (+352) L-2453 Luxembourg Fax: (+352) ministere-environnementev.etat.lu Page 1 de 2

3 Impressum Éditeur : Administration de l'environnement Division des Déchets 16, rue Eugène Ruppert L 2453 Luxembourg Tél.: Fax : Internet : Rédaction : Layout : Impression : Tirage : Administration de l'environnement DETE PUBLICITE & COMMUNICATION Imprimerie Centrale S.A., Luxembourg 2ème édition octobre 2007 (1000 exemplaires) (1ère édition octobre 2003) Reproduction, publication d'extraits et autres utilisations du présent ouvrage uniquement avec indication des sources. Page 2 de 2

4 1 Quellessortesde déchets peuventêtreproduitespar une entreprise? Dans le secteur tertiaire,les déchets peuvent être produits dans de nombreux endroits.la connaissancedeces lieux au sein de l entreprise, ladiversitéetlaquantitédesdéchets sontlesconditionsessentiellespour lamiseenplaced une bonne gestion desdéchets. Domaine de fonction Administration/Entrepôt Déchets typiques(exemples) Pilesélectriques Appareilsetmachinesde bureau(appareilsélectriqueset électroniquesusés) - Ordinateurs - Écrans - Photocopieurs - Notebooks(petits portables) - Agendasélectroniques - Téléphonesmobiles Fournituresde bureau(ustensilesde bureau, produits chimiques,matériel de rangement,matériel de consommation),p. ex.: - Stylosàbille etmarqueurs - Résidus de colle - Cartouchesde toner - Disquettes,CD Déchets de papier Vieux documents Emballagesp. ex.: - Cartonnages - Matièresplastiques Déchets organiques,p. ex.: - Restesde nourriture(tartines) - Plantes,fleurs coupées Déchets assimilablesaux orduresménagères Cuisine/cantine Restesde nourriture(p.ex.fruits etlégumes, marcde thé oude café) Emballages(p.ex.boîtesde conserve,cartonsàboisson, pots de yaourt,bouteillesde produits ménagers, bouteillesde boisson) Graissesde cuisson Domaine technique Huilesde moteur ouboîtesde vitesse Ferraillesélectroniques Couleurs etlaques Bombesaérosols Tubesfluorescents Domaine extérieur Tontesde gazon etcoupesde haies Détritus de balayage Nettoyage et domaine sanitaire Nettoyants pour w.-c. Essuiesen papier Désinfectants Nettoyants pour vitres Produits anti-calcaires 3

5 2 Comment organiser la gestion des déchets? Conformémentàl article 21 de laloi modifiée du17juin 1994 concernantlaprévention etlagestion desdéchets,lesentreprisessoumises àlaloi modifiée du10juin 1999 relative aux établissements classés(commodo-incommodo) doiventdresserdesplansde gestion de leurs déchets etsonttenuesde lesprésenteràl Administration de l Environnement. L établissement d un plan de gestion des déchets interne exige non seulement une vaste étude de l entreprise et de ses activités,mais aussi et avant tout une analyse soignée de tous les déchets produits par l entreprise et des mesures de prévention et de recyclage pratiquéesjusqu àcejour. Fixation des objectifs Mesuresde prévention desdéchets, diminution de lapollution Contrôle et documentation Bilanannuel desquantités de déchets etadaptation de l inventaireréel aux objectifs Exécution des mesures; faire un rapport interne Amélioration constante Planification des mesuresàprendre Mesuresde prévention, d élimination etde recyclage, chargerdesentreprises agrééesde l élimination desdéchets Inventaire réel Bilansur laquantitéetlaqualitédes déchets,dépensespour l élimination desdéchets,acquisition etemploi du matériel Analyse des points faibles Vérification etévaluation,calculdes coefficients desquantitésde déchets, fixation desobjectifs Les listes de contrôle en annexe vous permettent d établir un premier aperçu de la situation de la gestion des déchets dans votre entreprise,cequiest utile pour faireune premièreévaluation. 4

6 3 Comment éviter et recycler les déchets dans le domaine administratif? Règle d or de la gestion des déchets: 1 Si lesmesuresde prévention ne sontpaspossiblesoupasraisonnables,dansce casseulement 2 3 le recyclage,c.-à-d. larestitution des déchets dans les circuits écologiques,doit être appliqué, si aucun recyclage n est possible,on procéderaalors àune élimination écologiquedes déchets. La prévention desdéchets concerne touteslesmesuresquicontribuentàdiminuerlaquantitédes déchets àlasource. Une prévention quantitative = Réduction de laquantité des déchets et de leur toxicité Lesmesuresde prévention desdéchets participentauprincipe de précaution de laprotection de l environnement Effets économiquesde laprévention desdéchets pour l entreprise: Réduction descoûts variablespour l élimination desdéchets Réduction descoûts d investissements grâceàl utilisation prolongée desappareils Avantagesparrapport àlaconcurrenceparunprofil plus écologiquedesprestations Frais (avant ) ISO certificat:000 Mesuresde protection de l environnement Possibilités de faire des économies -élimination desdéchets -énergie -investissements -coûts variables Kosten Frais (nachher (après ) ) Lescoûts écologiques essentielspeuventêtre modifiésparlagamme desmesuresde protection de l environnement 5

7 Conseils et exemples pratiques pour la prévention et le recyclage des déchets Quelquesexemplespratiquessur laprévention etle recyclage de déchets typiquesde bureauvous sontprésentésci-dessous. Piles électriques Sous ladénomination batteriesoupilesélectriques ontrouvedifférents systèmesélectrochimiquesqui,en dehors duréseau électrique,assurentune alimentation en courantélectrique. On distingue lescellulesditesprimaires(unitésnon rechargeables), lesaccumulateurs (unitésrechargeables)etrécemment,lescellulesprimairesrechargeables. Aspects écologiques La plupart des piles usuelles contiennent des métaux dangereux pour notre environnement, comme le mercure (piles bouton), le plomb, le nickel et/oule cadmium. Aperçusimplifié desdifférents typesde batteries Espèce Batteries/accumulateurs Teneur toxique Importancedesdéchets Rechargeabilité, Cyclesde vie Cellulesprimaires Cellulesalcaline-manganèse rechargeables Accumulateurs Alcalines/manganèseou graphite/zinc Lithium Pilesalcaline-manganèse Nickel -cadmium Accumulateur hydride Quantitésfaiblesde mercure Contientdulithiumetdes composésde lithium Quantitésfaiblesde mercure Quantitésimportantesde cadiumetde nickel Quantitésimportantes de nickel Quantitésrelativement importantes Quantitésmoyennes Petitesquantités Petitesquantitésde déchets lors d unusage correct Petitesquantitéslors d un usage correct Usage unique Usage unique Environ 25cycles Dépend d un usage correct: jusqu à1000 cycles Dépend d un usage correct: jusqu à1000 cycles Conseilsécologiques Contrôlezd abords il est indispensable quel appareil fonctionne sansraccordementélectrique ausecteur etsiune alimentation parpilesn est passuperflue. Danslaplupart descas,il existe desalternativesélectriquesoumécaniques(p. ex.:lacalculatricedepoche peut être remplacée parcelle de l ordinateur.). Employezdesappareilsquifonctionnentàl énergie solaire,comme p.ex.calculatricedepoche. Utilisezdespilesrechargeables(accumulateurs). Cespilesremplacentune grande quantitéde batteriesnon rechargeables. Employezdespilesayantune longuedurée de vie. Préférezdespilespeupolluantes(p.ex.pilesbouton sansmercureportantle label vert allemand «Umweltzeichen BlauerEngel RAL-ZU 16,50») etdesaccumulateurs nickel-hydride carilsne contiennentpasde cadmiumtoxique. Lesaviez-vous Lesbatteriesdéchargéesdoiventêtretriéesséparémentdesautresdéchets.Lespilesdoiventêtreenlevéesdesappareilsdéfectueux et inutilisésavantleur élimination. 6

8 Appareils et machines de bureau Un bureau sans ordinateur et tout son équipement technique n est plus envisageable. Ces appareils deviennent de plus en plus productifs, mais leur longévité diminue continuellement. Le cycle de génération d un ordinateur est àpeine de deux àtrois ans. Aspects écologiques Des matières dangereuses contenues dans les appareils électroniquesde bureau(p.ex.métaux lourdsousubstances halogénées) causent d énormes problèmes d élimination si aucun traitement adéquat n a été effectué auparavant par une entreprisespécialisée. Eventuellesconséquencesnocivespour lasantéetl environnementde certainsappareilsetmachinesde bureau Photocopieurs Imprimantes Ecrans,ordinateurs Télécopieurs Téléphones mobiles Agendas électroniques Émissionsd ozone, émissionsde poussière, inconvénientsonore, problèmesd élimination (photoconducteur, cartouchesd encreàusage unique,résidus de toner), consommation d énergie, polluants contenus dans l appareil (agents ignifuges organiqueshalogènes, métaux lourds,revêtement en séléniumdestambours photoconducteurs,condensateurs contenantdupcb) Émissionsd ozone (seulementpour les imprimanteslaser), problèmesd élimination, (résidus de toner,tambour photoconducteur pour imprimanteslaser,récipients d encre), consommation d énergie, polluants dansl appareil (revêtementen sélénium destambours photoconducteurs,agents ignifuges) Problèmesd élimination, possibilitésde conséquencesnocivessur lasanté,en particulierparrayonnement, consommation d énergie, polluants dansl appareil (revêtementfluorescent destubescathodiques contenantduplomboudu cadmium,agents ignifuges) Polluants dansles appareils(agents ignifuges,métaux lourds) consommation d énergie Polluants dansles appareils(métaux lourds,agents ignifuges), consommation d énergie,possibilités de conséquences nocivessur lasanté, en particulierpar rayonnement Agendas électroniques Polluants dansles appareils(métaux lourds,agents ignifuges), consommation d énergie Conseilsécologiques Avantl achatd unnouvel appareil,tenezcomptedesaspects suivants: Préférezpour l équipementde votrebureaudesappareilsportantunlabel vert reconnu(p.ex.lelabel allemand: DerblaueEngel (pour photocopieurs RAL-ZU 62 oule TCO 99:label de l association desemployésde bureausuédois). Ceux-cigarantissentnon seulementdescritèresde respectde l environnement,comme l utilisation de matériaux peupolluants etpauvresen déchets résiduels,réparables,réutilisablesetrécupérables,maisaussidescritèresde protection dutravail etde lasanté,de sécuritéet d ergonomie. Ainsilesphotocopieurs portantle label vert dégagentmoinsd ozone etde poussièredetoner. Lesnouveaux appareilsdoiventêtreéquipésd une fonction d économie d énergie. Informez-vous sur lesfonctionsprécisesde vos appareilsde bureau,siune économie d énergie de papier,d encreoude tonerest possible. Exploitezpleinementcesfonctionset publiezcesinformationsaubureau. 7

9 Ecransplats (écranslcd outft Displays) Contrairement aux écrans àtubes traditionnels, les écrans plats ne scintillent pas et sont pauvres en rayons. D un point de vue écologique,l écranplatsaitconvaincreparsaconsommation minimale d énergie etde matériel (matériel àéliminerdiminué). Al achatd imprimanteslaser,vérifiezquelesindicationsd émissionsd ozone sonten dessous de 0,02 mg/m 3. Utilisezdestélécopieurs quifonctionnentavecdupapiernormal(papierrecyclé). Egalementàprendreencompte:larepriseetl élimination écologiqueassurée parle fournisseur.une récupération ouune réutilisation despiècesetdesmachinesseraitjudicieuse. Préférezdesproduits àlonguedurée de vie (produits réparables). Lesaviez-vous Lorsque la récupération des appareils et machines de bureau est impossible, veillez àceque les ferrailles électroniques soient collectées etéliminéesséparémentdesautresdéchets.desentreprisesspécialisées fractionnentlesappareilsen différentespartiesettransmettentlespièces àdesétablissements qualifiéspour larécupération oul élimination. 8

10 Fournitures de bureau Ordinateurs,agendasélectroniquesetprogrammesde correction n ontpastotalementéliminé lesstylosàbille etles classeurs.quotidiennement,nous prenonsdesnotesetcherchonsdesdocuments danslesclasseurs.aussiletonerpour imprimanteetphotocopieur faitpartie intégrantedumatériel de bureau. Al achatde matériel de bureau,veillezàcequ il soit peupolluant, rechargeable et réparable. Aujourd hui,lamajorité dumatériel conventionnel disposed alternativesécologiques. Aspects écologiques Lesfeutresetmarqueurs conventionnelspeuventcontenirdes solvants aromatiques,dontlaforteconcentration peut porter atteinteausystème nerveux.deplus,certainscolorants sonttoxiques(l encrerouge peut contenirle coloranttoxiqueéosine) oupeuventparfois provoquercertainscancers (l encre violettepeut contenirle violetde méthyle). Conseilsécologiques Letableausynoptiquesuivantvous montresur basedeplusieurs exemples, commentcontribuerefficacementàlaprotection de l environnementen choisissantsimplementdumatériel de bureauécologique. Produits conventionnels Stylosàbille jetables Marqueurs (boîtieren matièreplastiquenon rechargeable) Feutresjetablesavecencreàbasede solvants organiques(toluène,xylène),pièces en matièreplastiquecontenantdespigments métallifères Crayonslaqués Produits écologiques Stylosàbille rechargeables Marqueurs rechargeables(liquide àbased eauou àmine rechargeable) Feutresrechargeablesàbased eauoud alcool et sanspigmentmétallifèredanslamatièreplastique Crayonssanslaquage oudesportes-mines rechargeables Lesaviez-vous Tout matériel de bureaupolluantest àéliminercomme déchetproblématiqueetne peut pasêtremélangé aux autresdéchets. L élimination doitsefaireparune entrepriseagréée. 9

11 Produits chimiques de bureau Aspects écologiques Aubureau,lesmatériaux polluants ne sontgénéralementpassurveillés.or,lesproduits contenant desdiluants et/oudeshydrocarbureschlorésdoiventêtreévités. Conseilsécologiques La plupart desproduits conventionnelspeuventêtreremplacéspardesproduits écologiques: Produits conventionnels Colle pour papieràbasedesolvants organiques contenantdesagents conservateurs,non rechargeables Laquesde correction àbasedesolvants organiques Rubanadhésif en polypropylène (PP) Produits écologiques Bâtonsde colle pour papier,àbased eauoude colle liquide oubien de lapâtedansdesrécipients, rechargeables Laquesde correction àbased eau,rubans de correction Rubanadhésif en acétatedecelluloseouen papier de soude Lesaviez-vous Lesrestesde diluants etde laquesde correction,contenantdeshydrocarbureschlorés,ainsiquelescollescontenantdessolvants et quisontinutilisables,fontpartie desdéchets problématiquesetsontàséparerdesautresdéchets.letransport etl élimination doitse faireparune entrepriseagréée. 10

12 Le matériel de rangement Aspects écologiques Le matériel de rangement,comme lesdossiers,classeurs, chemises, etc., est souvent recouvert ou fait de matière plastique. Cette matière ne devraitêtre utilisée que si elle s avèrenettementsupérieureàd autresmatièrescomme p. ex. le bois, le papier/carton ou le métal, car les matières premières fossiles qui lacomposent ne sont pas renouvelables. Si les articles en matières plastiques sont inévitables, on doit alors préférer aux matières problématiques comme le chlorure de polyvinyle (PVC, la combustion de chlorure de polyvinyle dégage de l acide chlorhydrique) des matières moins nuisibles pour l environnement comme le polyéthylène (PE) et le polypropylène (PP). Conseilsécologiques Produits conventionnels Produits écologiques Classeurs en matièresplastiques Classeurs en carton recyclé (label vert RAL-ZU56) Perforateurs etagrafeusesen matièresplastiques, peurésistants etde courtedurée de vie Casiers en matièresplastiques(p.ex.cases d entrée etde sortie,archivage) Agrafesetpunaisesavecunrevêtementen matièresplastiquesouunlaquage supplémentaire Appareilsmétalliquessolides,de longuedurée de vie,lesgrandsappareilsdevraientêtreréparables Casiers en carton recyclé Petitmatériel métallique,sansrevêtementen matièresplastiques,sanslaquage etsansnickel Lesaviez-vous Un recyclage sans problème est seulement possible pour les matières plastiques propres et àcomposant unique. Pour les fournitures de bureau, différentes matières plastiques sont utilisées, mais aucune loi ne contraint le fournisseur àles indiquer.ainsi, pour évitertout problème de récupération etd élimination, vérifiez que les produits que vous achetez sont non composés. 11

13 Matériel de consommation (Rubans,cartouches de toner ou d encre) Aspects écologiques Les toners pour imprimantes laser et photocopieuses sont composés de suie, de résines artificielles thermoplastiques et de couleurs d oxyde ferrique. La suie peut contenir des matières très toxiquesquipeuventéventuellementprovoquer un cancer.les rubans pour machine àécrire sont fabriqués d un matériel porteur en matière plastiqueetsontrevêtus d une sortedesuie. Les rubans pour imprimantes àaiguille et machines à écrire,composés de même façon que les cassettes pour imprimantes àjet d encre, sont enduits d un tissu d encre, qui contient en majorité de l eau, des colorants, des épaississeurs, des humidificateurs etdesagents conservateurs. Tout le matériel nécessaire pour l impression se trouve dans des cassettes en matière plastique, contenanten partie despiècesen métal(ressorts,vis,bouton-poussoir). Conseilsécologiques Produits conventionnels Cartouchesde toner,cassettesavecrubans encreur,cartouchesd encre,non rechargeables Tambours photoconducteurs pour imprimantes,non rechargeables Produits écologiques Cartouchesde tonerrechargeablesetrechargées, cassettesavecrubansencreur etcartouches d encre,le rechargementdescartouchesd encre devraitsefaire,avecgarantie,pardesservices professionnels Tambours photoconducteurs rechargeables Commentutilisercorrectementlescartouchesde toner? Silesimprimanteslaser,lestélécopieurs etlesphotocopieurssontrégulièrementcontrôlésetcorrectement entretenus,lespoussièresde tonerne peuventse répandre danslapièce. Lesparticulesde poussièrene doiventen aucuncasêtreinhalées. Toutecartouche vide doitêtreentièrementremplacée. Ilest recommandable de choisirparmi lescartouchesrechargéescellesquisontporteur d unlabel de qualitécontrôlée (p.ex.norme DIN 33870) Silors d une panne oud une mauvaisemanipulation,lapoussièredetonervientàserenverser, nettoyez-laimmédiatementàl aide d untorchon humide en évitantqu elle ne vole danslesairs. Ilnefaut pasouvrirlescartouchesde tonerde force. Lesaviez-vous Lescartouchesde tonerne doiventêtre rempliesque pardesentreprisesspécialisées.soitvous restituezlescartouchesvidesdirectement aufabricant,soit,pour lescartouchesconsignées,vous lesretournezaufournisseur. Les cartouches de toner vides et dans unétat impeccable (idem pour les cartouches d encre) ont encore une certaine valeur! De nombreux fournisseurs de cartouches d encre et de toner paient un montant non négligeable pour les cartouches consignées ou en échange dumatériel consigné,larecharge descartouchescoûtemoinscher. Les cartouches de toner,les cassettes de ruban encreur et les cartouches d encre non rechargeables n ont pas leur place parmi les orduresménagères,etdoiventêtreéliminéesaveclesdéchets problématiques. 12

14 CD-ROM Les CD se répandent de plus en plus dans notre vie de tous les jours. Ilsontl avantage d avoirune grande capacité de stockage etprennent peuàpeularelèvedesdisquettes(floppydisk). Aspects écologiques LesCD sonttrop précieux pour êtrejetés! Un CD se compose de 99% de polycarbonate, une matière noble, recouverte d une fine couche de métal etde laque. Cet assemblage permet aux CD d être orientés vers un recyclage matière. Acause des frais de production élevés de nouveaux polycarbonates, le polycarbonate de«vieux CD» est aussi utilisé comme matièrepremièresecondaire. Conseilsécologiques Utilisez des CD traditionnels uniquement pour archiver vos données(usage unique). Pour le travail permanent avec des données variables, optezpour d autresalternatives(cd réutilisable,clé USB, disquedur externe). A l achat d un nouveau CD, faites attention à son emballage écologique. La plupart des CD sont également vendus sans emballage inutile. Lesaviez-vous Cependant les CD peuvent être remis dans les parcs de recyclage (voir annexe:centres de recyclage au Grand-Duché de Luxembourg). Lespochettessontrécupéréesséparémentouréutiliséessimplementpour d autrescd. Si des données confidentielles se trouvent encore sur un CD, il faut détruire le sillon du CD pour le rendre illisible. Pour ce faire, on fait une entaille profonde àl aide d unobjetpointu en partantducentrejusqu aubord. 13

15 Disquettes La disquetteetaitdansle tempsle médiumleplus simple etle mieux connuetperddenosjours son importanceàcausedesa petitecapacitédestockage. Aspects écologiques Une disquette se compose d un disque fin en plastique,recouvertd un filmmagnétique. Ce revêtementmagnétique sert àl enregistrement desdonnées.une protection optimale est garantie soitparune pochettesouple,soitparunboîtiercompacten plastique. Conseilsécologiques Une alternative plus écologique et moins chère sont les «refreshed-disquettes». Il s agit de disquettes qui se trouvent encore dans les dépôts desproducteurs de logicielslors de lamiseàjour desprogrammes.normalementellessontdécoupéesen petits morceaux,puis recyclées en matière plastique demoindre valeur.les disquettes qui sont tout de même d une qualité supérieure,peuvent être effacées parun«refresher»,quilesvend ensuiteàunprixtrèsattractif. Lesaviez-vous Lesvieillesdisquettesendommagées(3,5 ) peuventêtre récupérées.veuillez-vous adresseràvotre parcde recyclage ouàune entreprise agréée pour unéventuel recyclage. 14

16 Papier,carton,cartonnages Depuis uncertain temps déjà, des logiciels vous permettent d informatiser le traitement et la gestion de vos documents. Toutefois ils n ont pas eu une grande influencesur l utilisation du papier au bureau. Les déchets de papier représentent toujours lapartie laplus importantedesdéchets de bureau. Aspects écologiques Les problèmes environnementaux inhérents à la production et àl emploi du papier composé àpartir de cellulose nouvelle, surviennentàdifférents niveaux:l utilisation duboiset,parconséquent, la pollution de l environnement par les cultures et l abattage des arbres, la consommation d eau fraîche, l emploi de produits chimiques, la pollution des eaux industrielles,ainsiquelesproblèmesd élimination dus àlaconsommation croissantedupapier. Conseilsécologiques L emploi dupapierdansle domaine administratif et,parconséquent,lespollutionsde l environnement, peuventêtreréduitestotalementoupartiellement. Vérifiezetrenoncezéventuellementàl utilisation de formulairesinternes. Utilisezdesprogrammesde correction etdesschémasde formatage,pour éviterl impression de brouillons. Profitezdesfonctionséconomiqueslors de l impression oudutirage de copies(p.ex.copiage recto/verso). Utilisezle versodevosbrouillonsoudupapierimprimé pour prendrevosnotesoupour vos imprimésinternes. Envoyezvosdocuments parcourrierélectronique( oufax). L usage d unagendaélectronique(assistantdigitalpersonnel) peut remplacerlescalendriers etrépertoirestraditionnels. Utilisezdesproduits en papierrecyclé comme chemises,fiches,enveloppes,pochettesd expédition oublocs-notes. Employezdupapierrecyclé pour écrire,copierouimprimer(àl achatexaminezplus précisémentlasignification deslabelsécologiques; parexemple l indication «papierblanchi 100%sanschlore» ne veut pasdirequecepapier aétéfabriquéàl aide de procédéspeupolluants,caraujourd huilanorme adoptée pour lafabrication dupapier est le blanchissementsanschlore). Lesaviez-vous En principe,lesdéchets de papier inévitables doivent être amenés au recyclage. Il est avantageux,afin de réduire le volume et de protéger lesinformationsconfidentielles,de découperlespapiers de bureauen petits morceaux àl aide d undestructuerde documents. Seul lepapier recyclable devrait être collecté séparément.ce papier ne doit contenir ni pièces métalliques,ni matières plastiques (p.ex. agrafes,reliage desanneaux)et,en plus,ne pasêtresale. Papier carbone, papier thermique (papier fax), papier hygiénique (mouchoirs en papier), papier gommé ou ciré et photos (papier pour photos)neconviennentpaspour le recyclage. Cespapiers fontpartie desdéchets restants. 15

17 Emballages Les emballages sont destinés à protéger ou à conserver les marchandises et ils contiennent souvent des informations essentielles sur la marchandise emballée. Les emballages sont composés de différents matériaux, comme papier/ carton, verre, matières plastiques, matériaux combinés, métal ou bois. Ils peuvent être produits directement au bureau et/ou dans le dépôt ou àla cantine auprès des entreprises plus importantes. Aspects écologiques Une grande partie des emballages en circulation est vouée, aujourd hui encore, à l incinération avec les ordures ménagères ou aux centres d enfouissement technique (CET) et encombrent ainsi les capacités d élimination existantes. Conseilsécologiques Al achat,beaucoupd emballagespeuvent être évités, si p.ex. les matériaux sont commandés en emballages consignés ou restreints.par ailleurs,il est préférable d opter pour un gros volume plutôt que plusieurs petits volumes. Lesaviez-vous Les emballages de transport (p.ex.cartonnages, palettes) devraient être rendus au fournisseur. En ce qui concerne les emballages destinés àla vente (p.ex. boîtes en carton, canettes, bouteilles) demandez à votre fournisseur comment la responsabilité est réglementée suivant le décret ministériel du Il yaparfois différentes possibilités d amener ces déchets d emballages sans frais vers un recyclage approprié. Les cantines dans les grandes entreprises devraient installer des distributeurs de boissons, contenant des bouteilles et des gobelets consignés au lieu de bouteilles,boîtesougobelets jetables. 16

18 Déchets organiques Les déchets organiques sont des déchets compostables, qui peuvent seprésenter aussi bien au bureau (p.ex. plantes, casse-croûte), à la cantine (restes de nourriture/fruits/légumes, marc de thé ou de café) ou àl extérieur de l entreprise (tonted herbes,haies). Aspects écologiques Une fois enfouis, les déchets organiques dégagent de mauvaises odeurs. Ils provoquent la formation de méthane,un gaz inflammable,etilspolluentl eaud infiltration. A l incinération, de grandes quantités de déchets organiques posent unproblème à causedelahauteteneur en eau. Conseilsécologiques Sivous avez lapossibilitédecomposter vousmêmes vos déchets organiques,vouspouvez utiliser le compost final pour vos plantes de bureau, ainsi que pour vos espaces verts extérieurs. Lesaviez-vous Sivous n avez pas lapossibilitédecomposter vous-mêmes les déchets organiques, il se peut que lacommune offre les services d une poubelle bio ou poubelle verte, un service quevous devriezutiliser. Si une installation de compostage ou de biométhanisation se trouve danslesenvirons de votre entreprise et si vous avez la possibilité d y déposer vos tailles d arbres et de haies,profitezde ceservice. 17

19 4 Installation de systèmes de collecte pour saisir les déchets. Dequel espaceavez-vous besoin pour untrioptimaldesdéchets? Pour obtenir un tri efficace des déchets, un certain espace est nécessaire pour l installation des dépôts. Avant l installation, il faut déterminer l espace dont vous disposez dans les bureaux, aux étages, dans la pièce réservée aux déchets et dans la cour pour l installation de dépôts collectifs. Encequiconcerne laquantitédesdéchets,vous pouvezavoirrecours aux aidesd orientation suivantes: Naturedesdéchets Papier Verrecreux Métal Matièresplastiquesetmatièrescomposées Matièresorganiques Déchets restants Volume parcollaborateur etparsemaine 12,5litres 0,5litres 0,5litres 0,7litres 1,5litres 12,5litres Leslieux de collecte Al intérieur La collecte des déchets commence sur chaque lieu de travail, vu les importantes quantités de papier utilisées tous les jours.ainsi, la pièce où les photocopieurs sont placés est idéale pour l installation d un système de collecte pourpapier.pour garantir laprotection d informationsconfidentielles,il faut découperlesdocuments en petits morceaux àl aide d undestructeur de papier. Lesdéchets restants peuventêtrecollectéssoitaubureau,soitaux étagesàunendroit fréquenté régulièrement par les collaborateurs. Un emplacement central s impose pour lacollectedetoutes les fractions de déchets qui sont produites(p.ex.déchets restants,papier,déchets organiques,différentessortesd emballages...). S il n y apas assez de place aux étages pour ces conteneurs,il faut prévoir un emplacement central,facilement accessible àtous les collaborateurs. La «pièce réservée aux déchets» constitue en quelque sorte la fin de la logistique de lacollecte des déchets de l entreprise. Pour un tri des déchetsen différentesfractions,il faut prévoir plusieurs conteneurs.la pièce réservée aux déchets doit être facilement accessible àtous les collaborateurs (pas de marches, ni escalier), ainsi qu aux véhicules chargésde l évacuation desdéchets. 18

20 Al extérieur Au cas où àl intérieur de l immeuble il n y apas assez de place pour l installation de conteneurs,on peutaussi bien aménager un endroit àl extérieur.onutilisedesconteneurs quipeuventêtrevidésdirectementdanslesgrandsvéhicules oubien on emploie desconteneurs de rechange. Ilest àrecommanderde conveniravecl entreprisederecyclage d unéventuel traitementdesdéchets avantl enlèvement. Aperçudeslieux de collectepossibles Pièce Compétence Fractions Récipient Lieude travail Collaborateur Papier, Corbeille àpapier, déchets restants Bac àdéchets Toilettes Collaborateur Essuie-mainsen papier, Bac àdéchets produits d hygiène Cuisine/cantine Collaborateur Déchets restants,déchets Conteneur pour chaque organiques,verre,métal fraction ourécipient àplusieurs compartiments oudessacsplastiquespour lesfractionslégères Pièceréservée aux Personnel s occupant Déchets restants,déchets Poubelle,conteneur pour déchets,emplacement dunettoyage organiques,métal,papier chaquefraction,dansles pour conteneurs [1] grandesentreprisesdes conteneurs de rechange (éventuellementavecune pressepour papier) Dépôt Personnel s occupant Déchets restants, Poubelle, desmarchandises Papier, Corbeille àpapier, Métal, Conteneur àgrille, Styropor, Sac PE, Filmsplastiques, Sac PE, Cartouchesd encre Carton ouconteneur empilable etde toner, Batteries, Conteneur empilable (anti-acide) Appareilsde bureau, Conteneur àgrille CD, Axepour CD Disquettes, Conteneur empilable Matièresproblématiques, Conteneur empilable Tubesfluorescents, Carton Vieux mobilier Envrac [1]Veuillezrespecterlesréglementationssur le stockage desdéchets sivous entreposezlesdéchets dansvotreentreprise. L endroitne doitpasêtreaccessible aux personnesnon autorisées. 19

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE

LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE Le secteur de l imprimerie peut se scinder en 3 grands types d activités : L impression Offset L impression Digitale La sérigraphie De nombreux déchets sont communs à

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 INFORMATIONS GENERALES Page 1 / 14 1. INFORMATIONS GENERALES N du dossier : Art. 7.7.b «La nature et l emplacement de l établissement, l objet de l exploitation, les installations et procédés à mettre

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES DECEMBRE 2006 1. OBJET DE LA PRESTATION L activité du centre

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

Guide branchement Eaux usées

Guide branchement Eaux usées Guide branchement Eaux usées Description du branchement Le raccordement au réseau public d assainissement collectif consiste à mettre en place un branchement d assainissement, allant de la limite de votre

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

gérer le tri dans votre immeuble?

gérer le tri dans votre immeuble? Comment gérer le tri dans votre immeuble? Pourquoi trier? Un travail d équipe Vos missions www.tousecocitoyens.org Rappel des consignes de tri Pourquoi trier? 2 3 > Les déchets ménagers doivent être déposés

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

04.93.48.68.68. présentation générale. www.algora-environnement.fr

04.93.48.68.68. présentation générale. www.algora-environnement.fr présentation générale La société Algora Environnement propose pour les entreprises, industries, commerces, collectivités, professionnels de l immobilier et particuliers un ensemble de services liés à l

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

Elimination sur mesure

Elimination sur mesure La qualité couche après couche Elimination sur mesure Solutions sectorielles pour peintres et applicateurs de peinture. Nous vous aidons à éliminer ou recycler dans les règles de l art pour le bien d une

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ...

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ... d e n t a i r e e t m é d i c a l d e n t a i r e e t m é d i c a l Sommaire 4 5 6 7 8 9... PRESENTATION... AGENCEMENT... CLOISONS - PORTES 10 11... ECLAIRAGE - DÉCORATION 12 13... REVÊTEMENT 14 15...

Plus en détail

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils INSTALLATION ET ACCESIBILITE INSTALLATION ET ACCESIBILITE - PIED LATERAUX ACTIU fabrique 2 références; une pour installation sur sols droites

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

Aspirateur balai NA 646

Aspirateur balai NA 646 Caractéristiques techniques Puissance 10,8 V Tension d utilisation 230 V ~ 50 Hz Notice d'utilisation Nota : La garantie est définie sur le bulletin de garantie joint. Elle ne couvre pas l usure normale.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

Système de récupération de l Université de Sherbrooke

Système de récupération de l Université de Sherbrooke Système de récupération de l Université de Sherbrooke Matières courantes reliées aux activités de la communauté universitaire 1. Papier de bureau 2. Carton 3. Plastique, verre et métal (PVM) 4. Matières

Plus en détail

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable McCann G Agency - GDF SUEZ : SA au capital de 2 193 643 820 - RCS PARIS 542 107 651 FSC, PEFC, Imprim vert et usine Iso 14001. Papier fabriqué à partir de bois issu de forêts gérées durablement, blanchi

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT ------------------------------------------- Cahier des Charges Particulières MARCHE DE SERVICES ------------------------------------------- NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Un plan départemental de prévention des déchets

Un plan départemental de prévention des déchets Un plan départemental de prévention des déchets Le Conseil Général s est engagé, accompagné de l Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME), dans une démarche de réduction de la production

Plus en détail

Le cabinet du géomètreexpert

Le cabinet du géomètreexpert Le cabinet du géomètreexpert Une gestion d entreprise éco-responsable Notre Agenda 21 en marche, c est d abord penser global et agir local. Parmi les premières actions concrètes locales qui peuvent être

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

Guide pratique de la Collectivité Locale

Guide pratique de la Collectivité Locale Guide pratique de la Collectivité Locale Objet Ce Guide édité par Récylum* présente : - la procédure de contractualisation (via l Organisme Coordonnateur); - les modalités de mise à disposition et d enlèvement

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004 La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise Juillet 2004 1 Contexte (1) Directive 2000/53/CE + Décision européenne des déchets 2000/532/CE: le VHU non dépollué est un déchet dangereux le

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation ASPIRATEUR 40 LITRES FILTRAGE EAU 1400W Modèle: FAP1440 Manuel d utilisation FEIDER ZI 32, rue Aristide Bergès, 31270 Cugnaux, France IMPORTANT Veuillez lire attentivement ce manuel afin d en connaître

Plus en détail

1 / Qui peut vendre ses cartouches sur le site TONERVIDE? 3 / Mes cartouches sont- elles bien conformes à vos critères de rachat?

1 / Qui peut vendre ses cartouches sur le site TONERVIDE? 3 / Mes cartouches sont- elles bien conformes à vos critères de rachat? INDEX 1 / Qui peut vendre ses cartouches sur le site TONERVIDE? 2 / Quels types de cartouches me sont valorisées? 3 / Mes cartouches sont- elles bien conformes à vos critères de rachat? 4 / Ou puis-je

Plus en détail

pile(s) dans la bonne boîte

pile(s) dans la bonne boîte Dossier de presse décembre 2003 pile(s) dans la bonne boîte Le Fonds Français pour la Nature et l Environnement lance une campagne d information pour mobiliser les grandes entreprises, les collectivités

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : GUIDE DU BUREAU VERT TOURISME MONTRÉAL 3 e édition Janvier 2010 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations dans le monde d aujourd

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana

REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana CONTEXTE 2 INTRODUCTION... 2 I. QUELQUES DEFINITIONS ET CONCEPTS... 2 I.1. Qu est ce que les archives?... 2 I.2. Pourquoi archiver?... 2 I.3.

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

Formation Informatique. Utiliser les périphériques informatiques

Formation Informatique. Utiliser les périphériques informatiques Formation Informatique Utiliser les périphériques informatiques PLAN : Chapitre 1 : Utiliser son imprimante p 3 Chapitre 2 : Utiliser son scanner p 12 Chapitre 3 : Utiliser un appareil photo p 20 Chapitre

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Marchés de fourniture de services relevant de l article 28 du Code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) OBJET : Service de nettoyage de bureaux de la MSA de la Corse

Plus en détail

Manuel d utilisation. Mon super bus magique. 2015 VTech Imprimé en Chine 91-002973-006 FR

Manuel d utilisation. Mon super bus magique. 2015 VTech Imprimé en Chine 91-002973-006 FR Manuel d utilisation Mon super bus magique 2015 VTech Imprimé en Chine 91-002973-006 FR INTRODUCTION Vous venez d acquérir Mon super bus magique de VTech. Félicitations! Pars faire un tour à bord du super

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Guide pratique pour des manifestations

Guide pratique pour des manifestations Guide pratique pour des manifestations neuchâteloises éco-responsables Fêtes de quartier, festivals, manifestations sportives, la Ville de Neuchâtel regorge d événements aussi nombreux que diversifiés,

Plus en détail

TABLEAU À POCHES SUIVI ET GESTION

TABLEAU À POCHES SUIVI ET GESTION FICHE ANIMATION OBJECTIF > Entretien, gestion et suivi TABLEAU À POCHES SUIVI ET GESTION Définir les responsabilités concernant chacune des tâches de gestion et d entretien du système construit. Relever

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Les plastiques en Débat

Les plastiques en Débat Les plastiques en Débat Que pensez-vous de l impact des plastiques sur notre environnement? Plutôt positif! Néfaste! Et si on lançait un vrai débat! Collège Raymond GUEUX 70700 GY Le Débat Depuis son invention

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

REPRESENTACION PERMANANTE DE ESPAÑA ANTE LA UNION EUROPEA

REPRESENTACION PERMANANTE DE ESPAÑA ANTE LA UNION EUROPEA CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES SERVICE D ENTRETIEN DES LOCAUX DE LA REPRESENTATION (BRUXELLES) 1. LOCAUX À ENTRETENIR Les bâtiments à nettoyer sont ceux situés : Bd. du Régent 50 à 1000 Bruxelles:

Plus en détail

LES PLASTIQUES EN DEBAT

LES PLASTIQUES EN DEBAT LES PLASTIQUES EN DEBAT Sensibilisés par plusieurs reportages successifs (journaux et télévision en novembre et décembre 2010), nous nous sommes plutôt penché sur les problèmes que posent l utilisation

Plus en détail

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO.

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. The Else CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. www.adrianos.ch Hey! Ces consignes contiennent toutes

Plus en détail

Linet environnement. confort pour tous

Linet environnement. confort pour tous Linet environnement confort pour tous Linet, leader mondial, l innovation médicale au service d une vie meilleure. sommaire linet Environnement 2 Acteur engagé et responsabilités d entreprise 4 Linet et

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

Ménages DÉCHETS. Mesures et conseils pour la gestion des déchets

Ménages DÉCHETS. Mesures et conseils pour la gestion des déchets Ménages DÉCHETS Mesures et conseils pour la gestion s déchets Mesures et conseils pour la gestion s déchets Principes gestion s déchets à l attention s ménages pour la mise en conformité avec le nouveau

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Partie C1 «Déchets de boues et autres déchets organiques non dangereux produits en 2008»

Partie C1 «Déchets de boues et autres déchets organiques non dangereux produits en 2008» - Centre de tri ou déchèterie : catégorie à utiliser seulement si la destination finale n'est pas connue. Il s'agit en pratique d'une étape intermédiaire de collecte des déchets. Cette catégorie comprend

Plus en détail