Les défis liés à la voiture électrique Jeudi 7 octobre, de 9h30 à 12h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les défis liés à la voiture électrique Jeudi 7 octobre, de 9h30 à 12h30"

Transcription

1 Les défis liés à la voiture électrique Jeudi 7 octobre, de 9h30 à 12h30 Introduction Perspectives 2020 : vers une réduction des coûts de 50% des batteries Evolution de la chaîne de la valeur et perspectives du marché des batteries lithium/ion à l horizon 2020 Perspectives et stratégies de réduction des coûts à l horizon 2020 Perspectives mondiales des capacités de fabrication Perspectives technologiques : les batteries (et leur rechargement), l élément essentiel de la voiture électrique Quel est l état de l art et quelles vont être les évolutions technologiques d ici à dix ans? (systèmes, poids, ) Quelles sont les principales barrières / freins à l amélioration des performances? Quelle gestion de l autonomie de la batterie? Tableau de bord, IHM (Interface Homme Machine), sécurité, Quels sont les business modèles pour le développement du marché? Quels sont les différents business modèles et l évolution des acteurs? Intégration du coût de la batterie dans le business modèle? Quelles stratégies pour la fabrication des batteries? Diversifications, alliances? Quel choix de localisation, de sourcing? Quel type de voiture produire pour quel usage? Quelles sont les positions gouvernementales françaises et européennes de développement de la filière? «Voiture hybride» vs «tout électrique» : quelles positions des décideurs et donneurs d ordre? Appels d offres, commandes d achats, subvention : quelles sont les orientations du gouvernement français en matière d électro-mobilité? Intervenants : CNRS : Alain MAUGER, Directeur de recherche Science des matériaux pour batteries au Lithium ERDF : Gilles BERNARD, Directeur des activités nouvelles LA POSTE : Vanessa CHOCTEAU, Chef de projet, Direction Industrielle Direction du Courrier MEEDDM : Axel STRANG, Chargée de mission de développement industriel des filières réseaux énergétiques intelligents, hydrogène et stockage de l énergie MAIRIE DE PARIS : Patrick LE CŒUR, Agence de la mobilité, Direction de la voirie et des déplacements, Pôle véhicules électriques PSA : Igor DEMAY, Responsable de la coordination technique des véhicules électriques Animateur : Peter VICKERS, Directeur général de PRTM 1

2 Introduction par Peter VICKERS Nous aborderons lors de cette conférence 3 sujets : Les défis techniques liés au développement de la voiture électrique Les Business models possible de la voiture électrique Les différentes positions gouvernementales (française et européenne) vis-à-vis du développement de la voiture électrique. L'expérience de La Poste par Vanessa CHOCTEAU Pour débuter, je vous propose d aborder cette conférence avec le regard de l utilisateur. Cependant, avant tout, je vais faire un rapide détour historique. Les véhicules électriques font partie du paysage depuis le début du 20ème siècle et La Poste a été présente pour participer aux différentes expériences. Ainsi, en 1902, La Poste possédait 12 véhicules électriques en flotte. Par la suite, le véhicule électrique a tenté plusieurs fois des percées que l on peut appeler plutôt défectables au sens marketing du terme. La Poste a été présente notamment dans les années 1990 où nous en avions 650 en circulation. Début 2000, nous participions à différents programmes de recherche sur les premières batteries au Lithium. Puis, le véhicule non carboné revient au goût du jour, nous verrons s il s agit d un engouement éphémère ou pas mais toujours est-il qu encore une fois, la Poste se positionne et, encore une fois est présente pour acquérir et tester des véhicules électriques, mais également pour mettre en place une démarche d achat groupé de véhicules électriques. Pourquoi ce lien si particulier avec le véhicule électrique? Le groupe la poste a une activité de distribution et de collecte quotidienne de courrier et de colis sur tout le territoire français. Nous avons ainsi une capillarité impressionnante, des liaisons intersites et puis ensuite, une distribution en milieu urbain, suburbain et rural. Pour exercer cette activité et pour faire face aux nouvelles pratiques qui perturbent cette activité (le e- commerce et sa croissance fulgurante, l étalement urbain qui oblige à reconfigurer les tournées régulièrement). De ce fait, nous avons besoin de nous doter d une flotte de véhicules assez conséquente. La Poste représente la flotte entreprise la plus importante en France: véhicules motorisés o dont roues, o véhicules légers o 460 poids lourds Vélos o Dont 3550 à assistance électrique 5400 chariots o Dont 600 à assistance électrique 2

3 Cette flotte a des impacts conséquents également : 760 millions de km parcouru par an par la flotte motorisée 66 millions de km parcourus par an à pied et à vélo tonnes de CO² (dont les émissions de nos sous-traitants route et avion) Au vue des chiffres, une réflexion sur la gestion de la flotte et de son renouvellement prend tout son sens. Cette réflexion prend encore plus de sens dans le contexte actuelle de grenelle de l environnement. Ainsi, le groupe La Poste s est engagé très tôt à réduire de 15% ces émissions de CO² entre 2007 et D autre part, nous avons compris qu il était important de nous intéresser aux conditions de travail des salariés. Cette réflexion nous a amené à 3 axes d action : Agir sur les comportements : formation à l éco-conduite, formation sécurité. Agir sur l organisation : repenser les tournées, recours au fret et à l avion. Cette remise à jour doit se faire régulièrement. Agir sur la technologie : ici plus particulièrement le véhicule électrique. Pour nous, le véhicule électrique est une évidence car celui-ci est parfaitement adapté aux usages postaux : des parcours normés, rarement plus de 80km par jour, un retour au point de départ ce qui permet la charge lente en heures creuses. En résumé, ce qui apparaît comme des inconvénients du véhicule électrique à savoir la recharge et l autonomie, n en sont pas pour la poste. Le seul inconvénient réel est le coût de ce véhicule électrique, mais nous y reviendrons plus tard. Aujourd hui, nous avons dans un premiers temps déterminé tous les usages. Puis, de façon très symbolique, nous nous sommes attaqués au vélo du facteur. Nous prévoyons de passer de 3500 vélos à assistance électrique à 8000 d ici la fin de l année. Fournir ces vélos à assistance électrique, dans le cadre de l amélioration des conditions de travail, permet à certaines personnes en mobilité réduite de poursuivre leur activité. Nous nous sommes rendu compte que ce produit plaisait sur des tournées plus longues par exemple. Nous avons remarqué que le vélo à assistance électrique pouvait dans une certaine mesure remplacer une partie des véhicules motorisés à 2 roues. Puis, nous nous sommes attaqués aux 2 roues motorisées, et, nous avons lancé un appel d offre pour nous équiper en quadricycles électriques. Le quadricycle électrique plait pour plusieurs raison : La sécurité renforcée Protection contre les intempéries Nous avons pensé cette appel d offre plus comme un bénéfice supplémentaire que comme un remplacement du traditionnel 2 roues. Enfin, nous nous sommes intéressés à la voiture! Nous avons lancé un appel d offre pour nous équiper de 250 nouveaux véhicules électriques mais nous reviendrons sur cette question par la suite. 3

4 Notre démarche pionnière ne concerne pas uniquement une politique d achat. En effet, nous travaillons également sur le véhicule électrique dans tout son écosystème : Usages Véhicule Batterie Maintenance Conducteurs Infrastructures Organisations Environnement TCO. En tant qu utilisateur, nous ne reviendrons pas sur les questions d usages, de maintenance, de formation des conducteurs, d infrastructures et d organisation. Le groupe La Poste s intéresse d une part, particulièrement aux batteries car nous pensons qu il est important de rester vigilant et de maintenir une veille éclairée sur la question des batteries étant donné le paysage encore chaotique de ce marché. D autre part, La Poste s intéresse également au TCO (coût complet). En tant qu utilisateur, nous avons abandonné toutes comparaisons en terme d achats et nous raisonnons en terme de «coût complet» incluant le prix d achat, la maintenance, l énergie, la valeur de revente. Nous avons mis en place un travail avec l INSEAD sur le business model véhicule électrique pour la poste. Ce travail conforte d une part nos analyses précédentes. D autre part, il nous permet de relier le coût complet à notre modèle économique et ainsi, de voir comment évolue le coût complet si l on modifie l un ou l autre des paramètres (changement d organisation par exemple). Le véhicule électrique en tant que tel et son prix La Poste poursuit son chemin concernant les petits véhicules, pour les voitures, nous rencontrons des difficultés puisque l offre et la demande ne se rencontrent pas. Nous avons lancé cet appel d offre en Malheureusement, cet appel d offre a été extrêmement décevant, d une part du fait du peu de propositions et d autre part, du fait du prix qui était élevé. Cependant, cet appel d offre a abouti car le candidat retenu ainsi que le groupe La Poste ont fait des efforts considérables pour que la commande de 250 voitures électriques se fasse. Ces voitures ont été commandées à Aventure Automobile associé au groupe CEP Peugeot Citroën et seront déployées d ici Janvier Face à ces difficultés, notre président, Jean Paul Bailly a proposé la mise en place d une démarche de coordination de la demande rassemblant plusieurs grandes compagnies du paysage français : Aéroports de Paris, Air France, Areva, Bouygues, EDF, Eiffage, France télécom-orange, Suez, RATP, SNCF, Vinci, Véolia, la Centrale des Achats de l état, Collectivités territoriales. L enjeu était de créer un cahier des charges commun avec des usages très différents. C'est-à-dire de trouver le plus petit dénominateur commun à toutes nos flottes et nos usages diversifiés. Nous avons donc démarré sur la base du véhicule utilitaire léger et, 4 mois plus tard, une fois le cahier des charges écrit, cela a permis de déterminer un besoin (hors véhicules de collectivités) de véhicules électriques dont pour La Poste. 4

5 Puis nous avons décidé de poursuivre cette action collective par un travail plus technique, à savoir, la mise en œuvre d un travail juridique permettant la mise en place d un achat collectif négocié pour tous les partenaires. Nous recherchions ici un effet volume au travers de cette démarche. Nous sommes actuellement en plein dialogue compétitif. Nous avons d une part, adressé des conditions au constructeur : sécurité, autonomie, performance, réseaux entretien, exigence sur le coût complet. Et d autre part, nous avons adressé des exigences aux collectivités territoriales : les infrastructures de charge pour permettre d autre usage ainsi que la stabilité de la fiscalité sur l énergie. En conclusion, pour La Poste ou les membres du groupement de commande, c est ici l occasion de contribuer à la création d une nouvelle filière. En effet, des réflexions sont également menées en Asie et aux Etats-Unis et, il serait dommage de manquer la marche ; car, il y a réellement quelque chose à faire ici pour le développement industriel et pour la mobilité durable en France par l intermédiaire du véhicule électrique. Perspectives technologiques : les batteries (et leur rechargement), l élément essentiel de la voiture électrique Une batterie est un objet extrêmement compliqué. Elle est constituée de plusieurs électrodes, à savoir une anode, une cathode et un électron ; sans oublier tout ce qui se trouve autour : séparateur, etc. Concernant les cathodes : Il existe deux familles de cathodes : les composés lamellaires et les composés spinels. Les Composés lamellaires tels que o LiCoO2 : trop dangereux car instable. o LiNiO2 : trop d impuretés o LiNi1-yCoyO2 : le cobalt ne guérit par le problème o LiNi0,5Mn0,5O2 : Mn4+ rend plus stable la batterie cependant, Nili reste et ne fonctionne pas. o LiNi1/3Mn1/3Co1/3O2 : Le problème est résolu. Il s agit d un matériau prometteur mais celui n est pas utilisable pour les batteries de voitures électriques. Les composés spinels o LiNi0,5Mn1,5O4 : Trop dangereux o LiMn2O4 : très populaire en Asie. Cependant, il fonctionne à haute volt ce qui pose un gros souci de sécurité car en cas de court circuit, le matériau prend feu. Finalement c est la cathode Olivine LiFePO4 qui est la plus adaptée car elle est à la fois sécuritaire, elle offre une stabilité thermique parfaite, 160 mah/g, ne vieillit pas et supporte 15C sur cycles. Elle s impose comme un choix incontournable. Cela signifie qu on peut proposer aujourd hui des batteries en charge et décharge totale en 5 minutes et pour une batterie qui possède une durée de vie plus longue que la durée de vie d une voiture. 5

6 Concernant les anodes : Le graphite : presque exclusivement utilisée jusqu à aujourd hui. Cependant, cela génère des problèmes de sécurité. Si (nano) : Inutilisable en transport C nano + Si Nano : Cela nécessite de plus amples expérimentations. Actuellement, cela fonctionne sur 100 cycles. Li4Ti5O12 : Titanate est un matériau très intéressant car il ne se dilate pas, est très stable mais malheureusement, il a une très faible capacité. On ne perd pas en puissance mais en énergie. C-TiO2 : bonne capacité mais perte de charge à C/5 Li : gros problème de formation de dendrites non résolu + demande trop de Li. Le recours au lithium est très dangereux car on ne maîtrise pas tout ce qui se passe à la surface du matériau. Je n ai pas les compétences scientifiques de M. Mauger mais l on est globalement d accord avec les faits exposés. S il est vrai qu en cas de court circuit, la batterie au lithium peut être potentiellement dangereuse, il est vrai également, qu aujourd hui, nous savons comment faire pour éviter les courts circuits. Cela complique la construction de la batterie et de la voiture. Il est bon de rappeler également que si cela faisait 150 ans que l on fonctionnait avec des voitures électriques et que quelqu un venait avec un prototype carboné, il est probable que l on dirait également de ce prototype qu il est très dangereux et hautement inflammable. La batterie dégage 6 kg de HF+POxHy (Acide fluoridrique) si elle prend feu : Ce composé est extrêmement toxique à 83mg/m3 d air. Il n y a pas d antidote. Si un pack explose, c est la population des immeubles alentours qui sera touchée. Ainsi, il faut obligatoirement des batteries : Qui passent les «crash testes» et le test de court-circuit sans prendre feu Avec une cathode avec une grande stabilité thermique (ne dégage pas d oxygène) Et si possible : Avec une anode en Li4Ti5O12 plutôt qu en carbone Avec un électrolyte non inflammable Quels sont les difficultés techniques pour le développement des voitures électriques en termes d infrastructures? Tout d abord, il faut savoir qu un véhicule électrique, une fois la question de la batterie résolu est un véhicule extrêmement robuste, avec un rendement bien meilleur que celui d un véhicule thermique et avec des organes nettement plus simples qui vieilliront mieux. Concernant les problèmes techniques, il y en a un dans la voiture et un à l extérieur de la voiture. 6

7 Celui qui se trouve dans la voiture, c est le revers de la médaille de l excellent rendement du véhicule. Contrairement à une voiture thermique, nous n avons pas les 2/3 de l énergie qui ne sert rien. Dans un véhicule thermique, les 2/3 de la combustion servent à dégager de la chaleur. En conséquence, il est facile d en récupérer un morceau pour chauffer la voiture par exemple. Dans une voiture électrique, le rendement est tellement bon que dès que vous voulez faire autre chose que rouler, il faut fournir plus d énergie. C est qui pose entre autre des problèmes concernant la climatisation ou le chauffage (le chauffage demandant bien plus d énergie que la climatisation). Cela impliquera à l utilisateur de faire des choix entre l autonomie de sa voiture et le confort de conduite. Bien sur d autres choses sont possibles comme le pré-conditionnement Ce n est pas sans solution mais c est une vraie question. Le second problème technique : Il faut qu il y ait une possibilité de recharger les voitures. On ne devrait pas avoir de problème de réseau pendant longtemps (10 ans) par contre il faut qu il y ait un équipement d infrastructures. Pour la majorité des utilisateurs, le rechargement de la voiture se fera à l endroit de stationnement du véhicule pendant la nuit (professionnel ou privé). Cependant, il y a également besoin d avoir des infrastructures de recharge accessible au public. Ces points de recharge devront permettre à la fois de la recharge normale mais également de la recharge rapide. Quel est le rôle d ERDF dans le développement de la voiture électrique? Quelles sont les hypothèses de développement pour les infrastructures liées à la voiture électrique? Intervention de Gilles BERNARD Il s agira ici de faire le point sur l acheminement de l électricité pour le rechargement des véhicules mais aussi de confirmer que le transport de l énergie ne posera pas de problème, car nous feront ce qu il faudra. Cependant, il faut le faire dans l objectif du développement du véhicule électrique, c'est-à-dire, réduire l impact environnemental du transport individuel. Or dans l impact environnemental, il est important de prendre en compte le coût du réseau du transport de l énergie. Dans un premier temps, il s agit de resituer la façon dont le secteur est organisé avec une chaine qui part de la production en passant par le Transport de l énergie et enfin la Distribution de l énergie. Le réseau public s arrête au niveau du point de livraison (compteur-disjoncteur). Ce n est qu après le disjoncteur que se trouveront des bornes de charges, des points de charges que ce soit pour un accès privé ou un accès public. Le principe est simple, vous souscrivez un contrat auprès du point de livraison où un compteur sera mis en place par le fournisseur d électricité afin de pouvoir facturer le consommateur. Dans le cadre de borne publique, le gestionnaire, ferra payer un prix de service de recharge incluant, le prix de l énergie et de l infrastructure. En pratique, la mise en place du plan de développement des véhicules électriques, il est prévu d avoir véhicules électriques sur le marché en 2015 et, véhicules électriques en

8 La difficulté quant au développement de l infrastructure pour les véhicules électriques repose sur ces 4 paramètres : Soucis : Autonomie réduite : 150 km Temps long pour refaire le plein 80% des trajets journalier sont compatibles avec l autonomie de véhicule électrique Un véhicule particulier est arrêté plus de 90% de son temps. 4 types de recharges possibles : Normal o Puissance 3kW batterie d un VE déchargée au 1/3 2-3 heure. 8 h pour un rechargement total Semi rapide o Puissance 22kW o Recharge rapide 10km par 5mn Solution d appoint Rapide o 43kW et au delà avec conversion AC/DC o Recharge de secours ou spéciale Solution grand rouleurs Station d échange de batteries o Echange mécanique de batterie en 5 min o Recharge des batteries en stock En conclusion, nous aurons Des Points de charge à domicile et sur le lieu de travail. Des Points de charge en complément sur le réseau publique (plus qu une charge complète). Vis-à-vis de votre retour d expérience, quels sont les autres problèmes techniques que vous voyez dans la mise en place des infrastructures? Intervention de Patrick LE COEUR La ville de Paris s inscrit dans un nouveau projet, le projet Autolib qui a pour visée de proposer des véhicules électriques en libre service. Ce service s adresserait à des besoins en court trajets occasionnels. Ce service ne se trouve ainsi pas dans le marché des loueurs. Dans le cadre du montage de l opération, 37 communes dont Paris ont déjà adhéré à ce projet. On en attend 15 de plus d ici la fin de l année. Le projet proposera 3000 véhicules électriques répartis sur 1000 stations dont 700 à Paris. Le mode de fonctionnement d Autolib s inscrit dans un bouquet de service de la mobilité. Contrairement au Vélib, Autolib offrira la possibilité de réserver véhicule à la fois pour l aller et pour le retour. Nous nous sommes alors demandé comment assurer une régulation pertinente pour permettre à l usager de bénéficier d un véhicule électrique de son point de départ à son point d arrivée à l aller et au retour. Le service reposera sur un tarif d abonnement de 15 à 20 euros par mois et 5 euros par ½ heure. Ce service sera gérer par une concession du service publique. L objectif de ce nouveau service est de permettre un maillage plus dense du tissu parisien. A l heure 8

9 actuelle, Paris a mis une option pour mutualiser d une part ses équipements déjà existant de charge avec cette offre, et d autre part, permettre également une nouvelle offre de charge dans ses nouvelles stations Autolib. Intervention d Axel STRANG Toutes ces offres s inscrivent dans une démarche d offre de bouquet de mobilité dé-carbonée co-pilotée par le ministère du développement durable et de l écologie Une réaction sur les problématiques d Autolib et avez-vous un retour d expérience concernant la ville de Strasbourg? En quoi peut-on prévoir les solutions smartgrids etc. qui vont aider à gérer ces problématiques? Intervention de Gilles BERNARD Cette expérience de la Ville de Paris, montre comment à partir du véhicule électrique, on peut faire évoluer les modes de transport d un territoire ainsi que leur organisation. La problématique qu il faut gérer ensemble (avec le distributeur d électricité) pour appréhender tous les enjeux, c est la question de la recharge. En effet, pour la recharge, la question de la production se pose. En pratique, il n y a pas de problème pour recharger les véhicules électriques, à condition que cela soit conçu pour que les véhicules ne se recharge pas au moment des pointes. En d autre terme, il faut éviter que les moments de recharge des véhicules ne coïncident avec les pointes nationales et les pointes locales de consommation d énergie qui pèsent sur les réseaux existants (transport d énergie). Par conséquent, il est nécessaire d intégrer toute la chaine : Production, Réseau de transport, réseau de distribution, recharge. C est cette chaine qui doit faire l objet d une régulation. Cette régulation devra être mise en œuvre par les gestionnaires d énergies. Pour le gestionnaire d énergie, il s agira d enclencher la recharge au moment du signal heure creuse déjà existant pour éviter de surcharger le réseau. Les Smartgrids, une évolution du système heure pleineheure creuse déjà existant, permettra de coordonner cette mise en charge au moment de l heure creuse. Le but étant de satisfaire le client grâce à une intelligence de réseau. Quels sont les business modèles pour le développement du marché? Quel est le business model de PSA pour la voiture électrique? Derrière cette question, il y a 2 questions : Est ce que c est rentable pour le constructeur? Est-ce rentable pour le client? 9

10 Il s agit d arriver à une situation où la voiture électrique est rentable pour les deux car dans le cas contraire, cela ne durera pas longtemps. Pour le constructeur, à l heure actuelle, le véhicule électrique est à la limite de la rentabilité. Il faut faire remarquer que la crise a entraîné une baisse de 10% des ventes de voitures. En conséquence, la quasitotalité des constructeurs automobiles dans le monde ont basculé dans le rouge. Nous n avons pas les moyens de vendre des véhicules à perte. Cependant, PSA croit au véhicule électrique ainsi qu au fait que cela représente un vrai marché à terme, une vraie solution écologique, mais également une solution d agrément pour le client. Toutefois, actuellement, le prix de vente ne permet pas encore de bénéfices. Pour l utilisateur, si l on considère le coût complet, cela est presque rentable. Mais avec les temps, les coûts vont baisser et à terme nous pensons réellement que la voiture électrique peut être rentable et pour le constructeur et pour l utilisateur. Et concernant les opportunités? Est-ce que le véhicule électrique offre à PSA une opportunité de marché dans le service? Le défi écologique d aujourd hui et de demain est considérable. Face à ce défi écologique, la voiture électrique est UNE solution mais pas LA solution. C est une solution qui répond à une offre précise, à un type d usage. Il y a un réel marché mais cela ne va pas faire tout le marché. Il y a d autres solutions. Les hybrides par exemple en sont une autre pour un autre type d usage. On va vers une diversification de l offre et une plus grande adéquation de l offre au besoin de chacun. Les clients vont sans doute raisonner de façon un peu moins sentimentale et de façon plus objective autour des véhicules. Quelle sera l intervention d ERDF dans la constitution de ces nouveaux «business models» liés à la voiture électrique? Intervention de Gilles BERNARD Le système véhicule électrique a 2 composantes : une composante véhicule et une composante infrastructure de recharge. L infrastructure de recharge se décompose entre une borne chez soi ou dans les parkings de flotte et des bornes publiques pour un complément de charge. Pour les bornes publiques, c est une délégation de gestion de l état aux collectivités. Aujourd hui, nous travaillons à lancer 14 collectivités pilotes (Bordeaux, Grenoble, Rennes, Nice, Angoulême, Pays d Aix en Provence, Orléans, Paris, Rouen, Strasbourg, Le Havre, La Rochelle, Le Grand Nancy et Monaco)pour développer ces infrastructures : mettre en œuvre le plan de déploiement dans une conception d ensemble fondée sur la vision politique des déplacements et des transports sur chaque territoire, communiquer sur les infrastructures et le plan de déploiement, acheter des véhicules dans le cadre du renouvellement de leur parc. C est aux collectivités locales d organiser cette nouvelle infrastructure publique. Aujourd hui, nous sommes à quelques semaines du lancement du livre vert pour le lancement de cette expérience. Ces infrastructures seront subventionnées par l état. Nous verrons dès 2011, les premières bornes publiques. 10

11 En pratique, ERDF reste au côté des constructeurs ainsi que des collectivités territoriales. En effet, le renforcement du réseau est indispensable. Ce rôle organisateur des collectivités locales doit permettre de rationaliser ces infrastructures et de rendre le plus économique car elles ne dégageront pas de recette pendant un certain temps. Il s agira de replacer le véhicule électrique dans l utilisation que cela représente à savoir un véhicule de déplacement individuel inscrit dans un bouquet de services de moyens de déplacement. Le véhicule électrique se sera un véhicule particulier ou en auto-partage, un véhicule de flotte d entreprise. Il s agit de prévoir tout ces usages possibles pour nous permettre d organiser au mieux les infrastructures. La gestion des transactions sera évolutive car les bornes de recharge permettront de déterminer le prix à payer par chacun! L idée est de développer à terme un moyen de paiement par carte unique et passant par un opérateur unique par exemple. Il est nécessaire de mettre en place un mode de gestion des points de recharges publiques afin de permettre un usage facile et sans frontière. Quelles sont les positions gouvernementales françaises et européennes de développement de la filière? Pouvez-vous nous parler des enjeux environnementaux, des enjeux en termes de transports? Quel est le rôle du véhicule électrique dans cela? Intervention d Axel STRANG Le véhicule électrique s inscrit dans les objectifs de Grenelle de l environnement. A l échelle européenne : o - 20% CO2 o 20% d énergie renouvelable o 20% d énergie consommée Cela pourrait représenter une économie de 4 méga tonnes de Pétrole, et de 3 % de CO2 pour la France. Le transport représentant 25% de la production de CO2 de la France, ce n est pas négligeable. Parmi les 14 actions prioritaires du plan véhicule dé-carboné on trouve : Une infrastructure de recharges Les solutions mobilité La création d une filière industrielle Les commandes publiques Travaux de structuration de filière sur les prises de charge Règlementation Des investissements ont été réalisés avec une première enveloppe de 60 millions d euros en 2008, 50 millions d euros en 2010 (appel à projets), une enveloppe de 750 millions d euros pour le véhicule du futur et 750 millions d euros pour aider les collectivités à mettre en place les infrastructures nécessaires au véhicule électrique. 11

12 Conclusion Intervention de Patrick LE COEUR Nos convictions, il y a plusieurs défis qui se posent à nous, à savoir : quelle offre de charge? Quel dimensionnement pour les infrastructures? Concernant le problème pour les exploitants, la règlementation permettra-t-elle de mettre en œuvre la mutualisation des équipements publics? Intervention de Gilles BERNARD Nous ferons ce qu il faut pour que les voitures électriques puissent se mettre en œuvre. C est un travail qui doit être bien conduit et rationnalisé. Il s agit de minimiser les coûts de l infrastructure d une part et d autre part d anticiper sur les besoins. L organisation avec les collectivités territoriales est un point clef de la mise en œuvre du véhicule électrique. Intervention d Axel STRANG En termes de conviction, je vous encourage vivement à aller au salon de l automobile. Pour voir la conviction et l engouement qu il y a aujourd hui pour le sujet de la part de tous les acteurs. Oui on y croit et on croit qu il y a un certain nombre de clefs qui vont faire marcher cet excès : L aide du gouvernement. Cela se voit au travers du travail sur les infrastructures. Aujourd hui, il se dégage une vraie vision autre de l usage de l automobile par les particuliers. Tous les constructeurs y croient aujourd hui. Une des choses qui a lutté contre eux dans les années 90 c est qu ils étaient les seuls à y croire. Je m associe à ce qui a été dit. Des progrès on été fait récemment dans la sécurité des batteries. Je reste cependant plus sceptique sur les voitures électriques permettant de faire 300 km malgré les progrès. D autre part, il s agit de rester vigilant vis-à-vis du lithium car la rareté du matériau peu nous entraîner dans une course à la matière première. Questions du public Intervention de Patrick TONNELIER (Rainbow System) pour Alain MAUGER : Pouvez-vous nous parler des super capacités? Les super capacités, on peut les utiliser pour emmagasiner beaucoup d énergie. C est une recherche très active. C est certainement quelque chose de très important mais c est compliqué au niveau de la mobilité. Il y a beaucoup d obstacles : le prix (nano technologie) et la puissance (cela travaille sous basse tension). Aujourd hui ce n est pas une option pour la voiture électrique. 12

13 Intervention de Thierry PETIT (IAU IDF) pour Alain MAUGER, Igor DEMAY et Patrick LE COEUR : Qu en est-il du recyclage et de la recyclabilité des batteries? Investir sur la voiture électrique poursuite de recherche sur d autre mode de motorisation (hydrogène et pile à combustible)? La mairie de Paris a-t-elle une politique incitative vis-à-vis de l utilisation de la voiture électrique? En ce qui concerne les autres modes de motorisation, on n a pas fait beaucoup de progrès au niveau mobilité car il y a tellement de problèmes au niveau du coût. Beaucoup de chercheurs sont passés sur les recherches sur les batteries. Concernant le recyclage des batteries, les chimistes s y intéressent beaucoup. Mais le problème n est pas complètement résolu. D autre part, on a beaucoup travaillé pour mettre sur le marcher des batteries qui vont durer longtemps pour laisser du temps de résoudre le problème du recyclage. En conséquence, on peut différer la question du recyclage des batteries car celles-ci durent plus longtemps. Il est important de savoir ce que l on fait des recharges. Comme pour les déchets électroménagers, la gestion des batteries après usage sera faite par le constructeur. Bien entendu, il n est pas question de jeter la batterie à la poubelle et de la mettre dans l incinérateur. Le problème du recyclage n est pas encore totalement résolu. Cependant, on imagine que d ici 5 ans à 8 ans, il sera possible d utiliser toujours la même batterie même si celle-ci sera moins performante. On peut tout à fait imaginer une deuxième vie pour la batterie (stockage fixe par exemple). Concernant les autres modes de motorisation, les piles à combustible et les autres possibilités ; actuellement, la voiture électrique et les recherches pour la diminution de la production de CO2 occupe 85% à 90% de la recherche. A trop s éparpiller, on épuise les capitaux de recherche. Intervention de Patrick LE COEUR Je confirme que le stationnement de voirie est gratuit au véhicule électrique dans Paris quelque soit l immatriculation. Sur les stations, la recharge est gratuite à Paris. Intervention de Mickael LE PORT (BPL Global) pour Gilles BERNARD : On assiste aujourd hui chez nos clients (USA essentiellement) à des problèmes de mise en cohérence du réseau. Il s agira de faire attention à prendre également en compte dans l organisation du réseau et la réalisation du schéma directeur, les points des changements de batteries comme des lieux potentiels de risque de black out. Intervention de Nicole MOYSOULIER (Axa France) pour Igor DEMAY et Alain MAUGER : Où en sont les crashs test sur la sécurité des véhicules électriques et des batteries? Nous pratiquons les mêmes crashs tests sur les véhicules électriques que sur les véhicules thermiques : Crash test frontal, arrière, latéral. Nous avons rajouté également des chocs violents en choc arrière ainsi 13

14 que des tests chocs poteaux pour vérifier que la batterie reste bien intacte. On pratique en recherche : l écrasement (comme au niveau industriel). On pratique également l enfoncement d une pointe dans la batterie pour s assurer qu elle n explose pas ; et la mise en court circuit. Intervention de Nicole MOYSOULIER (Axa France) pour Igor DEMAY et Alain MAUGER : Qu en est-il des batteries dites chaudes, colorée ou zébra? Elles sont relativement sures. Il est nécessaire de maintenir une température d usage. Elles sont idéales pour les flottes mais pas pour les particuliers qui ne s en servent pas de façon très régulière. Ces batteries sont à base de polymères, peu conducteurs, il est nécessaire de les chauffer pour les rendre plus conducteur. C est pour cela qu il faut qu elles soient à plus haute température. Cependant, les problèmes de sécurité restent les mêmes. Il y a nécessité de maitriser les productions annexes du lithium comme énoncé plus tôt. Intervention de Georges BOUCHARD (GDF Suez) pour Igor DEMAY : Vous nous faites un discours très enthousiaste et volontariste, mais en même temps je ne vois pas d action? Intervention de Georges Igor DEMAY Notre plan stratégique (jusqu en 2018) est fortement orienté vers la multiplication de l offre électrique à la fois avec un remplacement des offres actuelles, des offres complémentaires et avec de nouveaux créneaux. Notre partenariat avec Mitsubishi s inscrit dans la lignée des autres partenariats que l on a déjà mise en place (Ford pour les moteurs diesel par exemple). Intervention d'hugues SEVERAC (Orange FT) pour Igor DEMAY : Est-ce qu en tant que constructeur, vous vous positionnez comme fournisseur de service auprès du particulier? L ouverture de PSA comme opérateur de mobilité et service est une véritable réflexion qui chez nous. Dans la majorité des cas, nous essaierons d y participer et non pas d agir seul. Intervention Christian JULIEN (CNRS) pour Alain MAUGER : Je souhaitais juste avoir un complément sur la question de la sécurité car la majorité des accidents se font lors de la recharge? A l heure actuelle, concernant les problèmes de sécurité liés à l électrolyte, des essais sont réalisés avec des liquides ioniques occasionnant peu de perte en performance et cela devient «ininflammable» ou en tout cas agit comme un retardateur de l inflammation. 14

15 Intervention de Philippe HERVY (Aster Capital) pour Igor DEMAY et Alain MAUGER : Pourrions-nous parler des véhicules hybrides non plug in et plug in? Dans une voiture hybride non plug-in, cela consiste à rajouter un moteur électrique à un moteur traditionnel. L énergie de ces véhicules provient d un liquide carboné. L électricité ne participe pas au réseau. Cela permet un gain de rendement de 20 à 25%. Dans un hybride plug in, on aura ce même type de fonctionnement plus une grande partie de ce que fait un véhicule électrique. Pour situer les choses, un véhicule thermique produira 120 grammes de CO2 contre 80 grammes de CO2 pour un véhicule hybride et entre 40 et 50 gr de CO² pour un hybride plug in. Concernant la technologie des batteries, Les batteries d une voiture hybride non plug in on besoin de beaucoup de puissance. Dans l hybride plug in, on se trouvera à mi-chemin entre une batterie orientée puissance et une batterie orientée énergie. On a pu démarrer des hybrides plug in sans lithium cependant, cet essai ne s est pas avéré compétitif. De gros progrès ont été réalisés au niveau de la puissance. L hybride c est très important ne serait-ce que du point de vue des particuliers. Intervention de Marie-Laure THIBAUT (CERNA) pour Igor DEMAY et Patrick LE CŒUR : Qu en est-il du standard des infrastructures de charge? Comment se positionne PSA concernant l arbitrage entre un standard autonome ou une décision de compatibilité pour plus de consommateurs? Oui, nous avons besoin de standard. Nous voulons des standards car ce serait une catastrophe pour le véhicule électrique si chacun avait ses propres prises. Les premiers véhicules de nouvelles générations (ceux qui sont en train de sortir) ne le seront pas car la conception date un peu. Bien sûr, il faudra aller vers des standards que ce soit en termes de systèmes de communication ou en termes de prise. Une autre question que vous posez, c est que ce Renault et PSA ne sont pas partie sur des idées différentes sur la façon de procéder. Ce qu il faut savoir c est qu une batterie se recharge avec du courant continu hors le courant du réseau est du réseau alternatif. A un moment donné, il faut redresser le courant. Tous les constructeurs ont décidé de mettre le redresseur dans la voiture. Cependant, le redresseur n est pas le même prix selon la puissance 3 kw ou 47kW. Donc, finalement, en toute logique, il faut mettre le redresseur Hors de la voiture. Or, il existe une pièce dans les voitures qui retransforme le courant continu en courant alternatif. Par conséquent, on pourrait penser qu en le faisant marcher en sans inverse on pourrait s en servir comme d un redresseur. Cependant, il est nécessaire d y apporter quelques modifications pour que cela soit réellement opérationnel.psa a fait le choix d ajouter un redresseur plutôt que de modifier la pièce déjà existante. 15

16 Intervention de Patrick LE COEUR Juste une petite anecdote, la ville de Paris avait installé une borne de recharge rapide. Certaines bornes se trouvaient très régulièrement en panne. Puis on s est aperçu que la panne était due à une Clio qui venait se recharger alors que le logiciel de la borne ne pouvait pas dialoguer avec son logiciel. Mais nous allons y arriver puisque nous nous sommes mis d accord avec Renault pour que les prises aient toutes deux sorties : une en continue et une en alternatif Intervention de Quentin GARDETTE (INOVOS) L avenir des voitures étant de devenir de plus en plus puissantes et donc de convertir de plus en plus de puissance. En conséquence, les Allemands se sont mis d accord pour mettre le convertisseur en dehors de la voiture! 16

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN Découvrez toutes les publications d EDF Collectivités sur : www.edfcollectivites.fr Origine 2009 de l électricité fournie par EDF 82,1 % nucléaire - 9,5 % renouvelables (dont 7,1 % hydraulique) 3,5 % charbon

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

Electriques, hybrides ou à hydrogène?

Electriques, hybrides ou à hydrogène? Electriques, hybrides ou à hydrogène? Mercredi 20 avril 2011, de 9h30 à 10h45 Dans un contexte français où un fort accent est mis sur le véhicule électrique et ses défis, il est important d'envisager l'ensemble

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat DOSSIER DE PRESSE Lancement du plan national pour le développement

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

Clean Horizon Consulting I Care Environnement

Clean Horizon Consulting I Care Environnement Le stockage d énergie en France : une nouvelle révolution? 16 Mai 2011 Compte rendu Le 16 Mai, Clean Horizon Consulting et I Care Environnement ont eu le plaisir d accueillir 85 personnalités des communautés

Plus en détail

station service économies (durables) Green up Borne de recharge pour e-mobility

station service économies (durables) Green up Borne de recharge pour e-mobility station service économies (durables) Green up Borne de recharge pour e-mobility Infrastructure de chargement La borne Green up Pour des véhicules éléctro et hybrid Les particuliers, entreprises et fournisseurs

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Mai 2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Contexte L Etat s est positionné en faveur du véhicule électrique suite notamment

Plus en détail

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable 1 LA nouvelle station service économies (durables) Green up prises et bornes de recharge pour VÉHICULE ÉLECTRIQUE OU HYBRIDE rechargeable 2 VÉHICULES ÉLECTRIQUES / HYBRIDES RECHARGEABLES Un marché qui

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE Paris, 13 décembre 2011 DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES CONTACTS PRESSE Presse écrite : David Drujon + 33 (0)1

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS MARDI 5 JUILLET 2011 VOUS ROULEZ EN VOITURE ÉLECTRIQUE? REIMS PARTIE 1 : COMMUNIQUE DE PRESSE E.LECLERC inaugure sa première borne champenoise de recharge pour véhicules électriques à Saint-Brice-Courcelles

Plus en détail

La gestion de la recharge des flottes de véhicules électriques

La gestion de la recharge des flottes de véhicules électriques La gestion de la recharge des flottes de véhicules électriques Mars 2011 / Livre Blanc par Maël Cazals et Gilles Vidalenche Make the most of your energy Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu un véhicule

Plus en détail

Mini-Projet : choix d une version tarifaire pour son contrat d électricité en fonction de la recharge de son véhicule électrique

Mini-Projet : choix d une version tarifaire pour son contrat d électricité en fonction de la recharge de son véhicule électrique LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Spécialité Energie et Environnement Mini-Projet : choix d une version tarifaire pour son contrat d électricité en fonction de la recharge de son véhicule électrique Thème

Plus en détail

Appel à Projets. Expérimentation du déploiement de bornes de recharge sur le domaine public et du développement de la mobilité électrique

Appel à Projets. Expérimentation du déploiement de bornes de recharge sur le domaine public et du développement de la mobilité électrique Appel à Projets Expérimentation du déploiement de bornes de recharge sur le domaine public et du développement de la mobilité électrique Novembre 2012 1- Contexte général Parce que la région Nord-Pas de

Plus en détail

Roul Elec Tour Le rallye 100% électrique d ERDF

Roul Elec Tour Le rallye 100% électrique d ERDF DOSSIER DE PRESSE Roul Elec Tour Le rallye 100% électrique d ERDF 30 JUILLET 2015 ROANNE 11 ET 12 SEPTEMBRE 2015 Roul Elec Tour Le Rallye 100% électrique d ERDF A l occasion de la première édition du salon

Plus en détail

Les Rencontres Scientifiques Colas

Les Rencontres Scientifiques Colas Les Rencontres Scientifiques Colas «L avenir du véhicule électrique» 2 juin 2009 avec Yves CHABRE Docteur ès-sciences Consultant pour véhicules électriques et Pierre MIDROUILLET Directeur Général de PVI

Plus en détail

Créer l harmonie dans votre ville

Créer l harmonie dans votre ville Stationnement & Recharge des Véhicules Electriques Créer l harmonie dans votre ville Domaines du Stationnement Evolution des besoins avec l arrivée des véhicules électriques Stationnement payant Villes,

Plus en détail

Développer les véhicules propres

Développer les véhicules propres Développer les véhicules propres Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Mobilité électrique et infrastructures de recharges: caractéristiques, déploiements en cours et prospective. Contexte et Enjeux

Mobilité électrique et infrastructures de recharges: caractéristiques, déploiements en cours et prospective. Contexte et Enjeux Mobilité électrique et infrastructures de recharges: caractéristiques, déploiements en cours et prospective Contexte et Enjeux Amiens 26 novembre 2015 Yannick PAILLET Véhicule Hybride (VEH) : «Un véhicule

Plus en détail

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Cycle Innovation & Connaissance 49 petit déjeuner, 28/06/2012 Mathieu BERNASCONI Veolia Transport Les nouveaux business modèles

Plus en détail

PROJET TAXEL Recherche sur un taxi électrique

PROJET TAXEL Recherche sur un taxi électrique LETTRE DE COMMANDE N 01 MT 95 DRAST MINISTERE DES TRANSPORTS PREDIT 1996-2000 Synthèse des résultats PROJET TAXEL Recherche sur un taxi électrique *Chargé de recherches *Assisté de *Durée : Noel BUREAU

Plus en détail

EVEER HY PÔLE: PÔLE d Essais pour Véhicules et Equipements à Energie Renouvelable et HYdrogène

EVEER HY PÔLE: PÔLE d Essais pour Véhicules et Equipements à Energie Renouvelable et HYdrogène EVEER HY PÔLE: PÔLE d Essais pour Véhicules et Equipements à Energie Renouvelable et HYdrogène Séminaire ASPROM «L Hydrogène, Vecteur Energétique du Futur» Nicolas DAUDOU, Chef de Projet 27-28 Mars 2012,

Plus en détail

Revue TEC n 220 décembre 2013 DOSSIER : Électro-mobilité : évolution ou révolution?

Revue TEC n 220 décembre 2013 DOSSIER : Électro-mobilité : évolution ou révolution? Revue TEC n 220 décembre 2013 DOSSIER : Électro-mobilité : évolution ou révolution? TECHNOLOGIES Des performances enfin satisfaisantes : renaissance du véhicule électrique? Jean Delsey (Ifsttar) Du VE

Plus en détail

Déploiement des infrastructures publiques de recharge électriques pour les véhicules décarbonés

Déploiement des infrastructures publiques de recharge électriques pour les véhicules décarbonés Déploiement des infrastructures publiques de recharge électriques pour les véhicules décarbonés Résumé : Cette note aborde l organisation de nos futurs modes de déplacement et de consommation par le développement

Plus en détail

VUE EN 100% LEASING POUR FLOTTE PROFESSIONNELLE. Rapport COSMI. Réalisé par : Zineb CHAMSEDDINE. Zineb SEKKAT. Encadré par : Fabien Leurent

VUE EN 100% LEASING POUR FLOTTE PROFESSIONNELLE. Rapport COSMI. Réalisé par : Zineb CHAMSEDDINE. Zineb SEKKAT. Encadré par : Fabien Leurent VUE EN 100% LEASING POUR FLOTTE PROFESSIONNELLE Rapport COSMI Réalisé par : Zineb CHAMSEDDINE Zineb SEKKAT Encadré par : Fabien Leurent Benjamin Pradel Shadi Sadeghian 1. Le marché des véhicules utilitaires

Plus en détail

TABLE-RONDE 2 : RETOURS D EXPERIENCE D UTILISATEURS Vision d une Entreprise

TABLE-RONDE 2 : RETOURS D EXPERIENCE D UTILISATEURS Vision d une Entreprise TABLE-RONDE 2 : RETOURS D EXPERIENCE D UTILISATEURS Vision d une Entreprise Alain LOISON Michel MARIURANO Valérie ROQUES Vision d une Collectivité Jean CAPDEVILLE Vision d un Commerçant Eric MACKOWIAK

Plus en détail

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique DOSSIER DE PRESSE 24 mars 2011 Contact Sophie CHARBONNIER Attachée de presse 06 46 15 34 21 sophie.charbonnier@la-crea.fr Cathy PREVOST Assistante 02 32 76 69 37 cathy.prevost@la-crea.fr La CREA, pionnière

Plus en détail

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011 Table des matières Contexte et objectifs de l étude 1. Description de l échantillon 2. Caractéristiques de la flotte 3. Analyse des habitudes

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

PREMIERS TOURS DE ROUES DU PROJET SEINE AVAL VÉHICULES ÉLECTRIQUES

PREMIERS TOURS DE ROUES DU PROJET SEINE AVAL VÉHICULES ÉLECTRIQUES DOSSIER DE PRESSE Jeudi 07 avril 2011, PREMIERS TOURS DE ROUES DU PROJET SEINE AVAL VÉHICULES ÉLECTRIQUES Le projet Seine Aval Véhicule Électrique (SAVE), la plus grande expérimentation de France avec

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE WORKSHOP

COMPTE RENDU DE WORKSHOP COMPTE RENDU DE WORKSHOP Date 23/02/2015 :Lieu : AME Rédigé par : M. Chouiter Objet : Première session du groupe de réflexion portant sur l insertion du véhicule électrique en Martinique. Structures présentes:

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Pré-réflexion sur un concept d Autopartage à Dijon Etude & Concept Arnaud Belorgey

Pré-réflexion sur un concept d Autopartage à Dijon Etude & Concept Arnaud Belorgey Historique proposition de Logo : Base : Logo Velodi Proposition de Logo : 1 Autres propositions : Mobili, Autodi, Mobidi, Pré-réflexion sur un concept d Autopartage à Dijon Etude & Concept Arnaud Belorgey

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS SAS URBANELEC ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Pédagogie auprès des salariés et

Plus en détail

Appel à Projet Mobilité électrique durable

Appel à Projet Mobilité électrique durable Appel à Projet Mobilité électrique durable 1 1 Objet de l appel à projet La problématique des modes de déplacements basés sur la prépondérance du véhicule individuel couplée à un mix électrique très carboné,

Plus en détail

Evolutions des batteries : applications et perspectives

Evolutions des batteries : applications et perspectives Stockage d énergie électrique : quels nouveaux concepts? pour quelles applications? Evolutions des batteries : applications et perspectives Anne de GUIBERT Directeur de la recherche anne.de-guibert@saft.alcatel.fr

Plus en détail

La mobilité urbaine: Historique

La mobilité urbaine: Historique MOBILITE La mobilité urbaine: Historique En France, l évolution de la mobilité est due notamment à l essor r de la maison individuelle et au développement de la consommation: La vague de l exode rural

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Source Mercedes Source : Renault Trucks Source : Modec Fiches actions Charte Objectif CO 2 Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Description de l action Le choix du mode de propulsion s effectue

Plus en détail

Les véhicules électriques au sein du groupe La Poste

Les véhicules électriques au sein du groupe La Poste Les véhicules électriques au sein du groupe La Poste DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE 1. Le contexte SOMMAIRE Les véhicules électriques au sein du groupe La Poste La stratégie développement durable du

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Communiqué de presse Paris, le 20 juin 2012 Investissements d Avenir LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Lancé à

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

Rencontres Européennes du Véhicule Electrique à

Rencontres Européennes du Véhicule Electrique à Dossier de presse Rencontres Européennes du Véhicule Electrique à l initiative d EDF et d ERDF 23 et 24 juin 2012 Parking de la Centrale EDF de Cattenom Contacts presse : ERDF Frédérique Lava Déléguée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Les véhicules électriques

Les véhicules électriques Les véhicules électriques enjeux, Opportunités & réglementation ensemble, construisons vos installations Enjeux et Opportunités 1, Rond-Point de la Chasse 95250 Beauchamp Le véhicule électrique Les enjeux

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

ACV de Véhicules électriques et hybrides rechargeables. Vision et mise en œuvre EDF R&D

ACV de Véhicules électriques et hybrides rechargeables. Vision et mise en œuvre EDF R&D ACV de Véhicules électriques et hybrides rechargeables Vision et mise en œuvre EDF R&D Contexte, enjeux et objectifs Contexte Général et besoins d EDF Contexte Forte impulsion politique et mondiale pour

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Mai 2013. Focus sur les infrastructures de charge

DOSSIER DU MOIS. Mai 2013. Focus sur les infrastructures de charge DOSSIER DU MOIS Mai 2013 Focus sur les infrastructures de charge Présentation des charges Les infrastructures de charge peuvent être privées (dans une entreprise, chez des particuliers) ou bien publiques

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

Pré sen t a i on YO LY N enau t lt Z E.. 22 octobre 2010

Pré sen t a i on YO LY N enau t lt Z E.. 22 octobre 2010 Pé t ti LYONR lt Z E Présentation LYON Renault Z.E. 22 octobre 2010 MOBILITÉ DURABLE POUR TOUS PRODUCTION AUTOMOBILE ANNUELLE MONDIALE DEPUIS 1900 MILLIONS DE VÉHICULES 100 80 60 62 40 20 0 16,5 1900 1920

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006 L énergie nucléaire : une source incontournable du panachage énergétique Christian Ngô ECRIN 1 Toujours plus Nous vivons dans un monde dominé par les combustibles fossiles puisqu ils représentent environ

Plus en détail

Faits : Informations sur la smart fortwo electric drive

Faits : Informations sur la smart fortwo electric drive Informations sur la smart fortwo electric drive Faits : La smart fortwo electric drive utilise-t-elle le freinage par récupération pour recharger la batterie? Quand le conducteur touche pour la première

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services

Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services Avec l aimable autorisation de Fusions & Acquisitions Magazine

Plus en détail

ERDF s'engage dans le VE. Présentation Club Mines Énergie 18 septembre 2013

ERDF s'engage dans le VE. Présentation Club Mines Énergie 18 septembre 2013 Présentation Club Mines Énergie 1. ERDF est engagé dans le développement durable au travers du véhicule électrique depuis de nombreuses années..mais souhaite changer de braquet Le déploiement du véhicule

Plus en détail

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif Michel Sapin Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Mercredi 25 juillet 2012 MINISTÈRE DU REDRESSEMENT

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS ET NOUVELLES MOBILITÉS Séance du 9 octobre 2014 Ordre du jour ü Affaire n 1 Volet Transports du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

La question du bilan environnemental du véhicule électrique

La question du bilan environnemental du véhicule électrique La question du bilan environnemental du véhicule électrique Gastineau, P., Lepin, N. 10/02/12 (GERI VE) Intervenant - date J.L.Borloo: «le VE est le bébé du grenelle de l environnement» Voiture électrique

Plus en détail

MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE

MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE Le 12 septembre prochain, EDF Commerce Grand Centre présentera en collaboration

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules)

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) La date limite de remise des réponses est fixée au 27 février 2012. Toute

Plus en détail

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique COMMUNIQUE DE PRESSE Septembre 2012 Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique Avec cette nouvelle version 100% électrique, Peugeot franchit une étape supplémentaire pour proposer aux professionnels

Plus en détail

LES BATTERIES. A. Une batterie, à quoi ça sert?

LES BATTERIES. A. Une batterie, à quoi ça sert? LES BATTERIES Il existe de nombreux types de batteries sur le marché : Acide-Plomb, Lithium-Ion, Métal-Hybride, Cadmium-Nickel, etc. Actuellement, les batteries ACIDE-PLOMB équipent la plupart des voitures

Plus en détail

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux Certu M o b i l i t é s e t t r a n s p o r t s Le point sur 17 Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste La prise en compte des émissions de gaz à effet de serre dans les politiques

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Collège Avril 2015 Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Contexte et enjeux Les enjeux du véhicule électrique sont multiples : Réduire

Plus en détail

LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR

LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR DOSSIER DE PRESSE LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR Conférence de presse Vendredi 14 mars 2014 à 11h30 Grande salle des Dames blanches Hôtel de la Communauté d Agglomération 6 rue Saint-Michel en présence

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

LE GÉNIE EN PREMIÈRE CLASSE

LE GÉNIE EN PREMIÈRE CLASSE Réalisé par Gabriel Brassard et Mélanie Harvey LE GÉNIE EN PREMIÈRE CLASSE 1 CONTENU DE LA PRÉSENTATION - Informations générales: Batteries - Informations générales: Moteur électrique - Problématiques:

Plus en détail

Comité Interprofessionnel du Bois Energie

Comité Interprofessionnel du Bois Energie Impact d une écotaxe sur la rentabilité des projets bois-énergie La combustion des énergies fossiles conventionnelles génère des émissions de CO 2 dans l atmosphère. La lutte contre le réchauffement climatique

Plus en détail

Roulez propre et régional

Roulez propre et régional Roulez propre et régional LA MOBILITé électrique GAGNE DU TERRAIN L énergie électrique, chacun de nous l exige partout et à chaque instant. Aujourd hui, il est impensable d imaginer nos activités quotidiennes

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision Ecomobilité partagée La 1 ère plateforme d'autopartage et covoiturage intégrée pour l entreprise. Origine MOPeasy a été créée en janvier 2010 par Bruno FLINOIS,, un entrepreneur expérimenté (création,

Plus en détail

BILAN DE L EXPÉRIMENTATION SAVE SEINE AVAL VEHICULES ELECTRIQUES

BILAN DE L EXPÉRIMENTATION SAVE SEINE AVAL VEHICULES ELECTRIQUES COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 08 juillet 2013 BILAN DE L EXPÉRIMENTATION SAVE SEINE AVAL VEHICULES ELECTRIQUES De mars 2011 à décembre 2012, 65 véhicules électriques Renault-Nissan ont circulé en Seine Aval

Plus en détail

par Maxime Lalonde-Filion

par Maxime Lalonde-Filion ANALYSE DES IMPACTS ÉNERGÉTIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIÉS À L'IMPLANTATION MASSIVE DES VÉHICULES HYBRIDES ÉLECTRIQUES RECHARGÉS PAR LE RÉSEAU (PLUG-IN HYBRID ELECTRIC VEHICLE : PHEV) AUX ÉTATS-UNIS

Plus en détail

Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Mai 2010

Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Mai 2010 Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Jacques Drouin, ing. Spécialiste principal Gestion des produits Réseaux de transport urbain Enjeux

Plus en détail

Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques»

Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques» Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques» * Bureau d études Néerlandais indépendant spécialisé dans les questions environnementales et la recherche

Plus en détail

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque La voiture électrique Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque I) Introduction II) Composition et Fonctionnement d une voiture électrique III) Gros plan sur les Batteries IV) Conclusion

Plus en détail

Compte rendu de la réunion publique autopartage 21 septembre 2011 20h Salle des fêtes

Compte rendu de la réunion publique autopartage 21 septembre 2011 20h Salle des fêtes Compte rendu de la réunion publique autopartage 21 septembre 2011 20h Salle des fêtes En introduction, M. Hablot, Maire de Vandœuvre, souligne l importance du projet d autopartage pour la ville au regard

Plus en détail