Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 UN/CEFACT Facture électronique, comptabilité et archivage : un tout indissociable Michel LESOURD Directeur Adjoint des études techniques du CS-OEC Délégué général d'edificas Vice-Chairman TBG12 Accounting & Auditing Domains de l'un / CEFACT Commerce - comptabilité une histoire ancienne récente en 1494, la comptabilité est née du commerce (Luca Pacioli) aujourd hui, le commerce ne peut vivre sans comptabilité comptabilité et commerce sont un tout indissociable 1

2 Sommaire Facture électronique avec ebxml La comptabilité et ebxml Coopération TBG1-TBG12 / UN-Cefact Traçabilité Protection des preuves Facture électronique avec ebxml une preuve! document récapitulatif d une opération achat / vente document à conserver mais insuffisant en matière de preuve à compléter avec la confirmation de commande, le bon de livraison (et bien d autres encore ) 2

3 Facture électronique avec ebxml un élément comptable! facture : matière première de la comptabilité finalisation d une opération commerciale à constater dans les comptes de l entreprise Facture électronique avec ebxml Utilisation admise en EDI : Directive européenne pour e-business Chaîne commerciale Contexte fiscal Contexte comptable 3

4 Directive Européenne Approuvée en conseil du En cause : Essor du commerce électronique Cadre juridique pour facture électronique Harmonisation des mentions de la facture Règles de conservation et stockage Contrôle des administrations fiscales Transposition de la Directive loi de finances rectificative pour 2002 du 30 décembre 2002 décret n du 18 juillet 2003 instruction administrative du 7 août 2003 codifiée dans l'article 289bis du CGI 4

5 La Chaîne Commerciale UN/CEFACT Modèle Chaîne Appro s SUPPLIER CUSTOMER pre-sales sales & delivery invoicing payment funds transfer control offer quotation order response despatch invoice payment document credit advice circularisation control financial statements A C C O U N T I N G A C C O U N T I N G quotation request order stock invoice payment document debit advice circularisation control financial statements pre-purchase purchase & delivery invoicing payment funds transfer control A R C H I V E 5

6 Scénario Secteur Acier European Steel Exchange Langage d échange Language des filières acier Basic Basic information information Ordering Ordering Scheduling Scheduling Shipping Shipping Invoicing Invoicing Payment Payment Quotation Quotation Contract Contract Traditional invoice Self-billing invoice Sales list transposable dans tous les secteurs Purchase order Order status Bon de Commande COMMANDE CLIENT FOURNISSEUR pas encore d engagement formel entre les acteurs pas d enrichissement ou d appauvrissement pas d écriture en comptabilité 6

7 Commande confirmée CONFIRMATION COMMANDE FOURNISSEUR CLIENT ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE FOURNISSEUR COMPTABILITE CLIENT l engagement "juridique" est en principe toujours constaté en comptabilité et figure en pied du bilan Stock out-in Livraison AVIS DE LIVRAISON FOURNISSEUR CLIENT ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE FOURNISSEUR COMPTABILITE CLIENT cette fois-ci, en livrant, le fournisseur "s'appauvrit" et le client "s'enrichit" donc constatation dans les deux comptabilités de la dette ou de la créance 7

8 Délivrance de la facture AVIS DE LIVRAISON FOURNISSEUR FACTURE FOURNISSEUR DE SERVICES ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE FOURNISSEUR COMPTABILITE CLIENT on enregistre la facture en comptabilité lorsque le bon de livraison n'a pas déjà été comptabilisé. Avis de Remise en Banque REMISE EN BANQUE CLIENT FOURNISSEUR ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE CLIENT COMPTABILITE FOURNISSEUR il s'agit là d'une constatation d'un règlement en cours afin de suivre l'évolution de la dette/créance d'où écriture comptable 8

9 Chaîne des Approvisionnements Bank customer Customer Supplier Bank supplier Events sequence and actors involved 6 7 Order 1 Order acknowledged 2 Order delivery 3 Invoice delivery 4 Payment order 5 Remittance Advice 5 Bank to Bank transfer Debit advice Credit advice 7 6 TBG1 Supply Chain sequence diagram before TBG12 Accounting Token Chaîne des Approvisionnements Bank Accounting customer customer Customer Supplier Accounting supplier Bank supplier Events sequence and actors involved 2 3 Purchase commitment Invoice to receive Sales commitment Invoice to deliver Account Account 4 Payable Receivable Payment order 6 5 Payment in progress Payment in progress 7 Debit advice Credit advice 7 Bank Bank 8 8 expense receipts 5 6 TBG12 sequence diagram Accounting Token 9

10 Chaîne des Approvisionnements Bank Accounting customer customer Events sequence and actors involved Payment order Customer Order Supplier Order acknowledged2 2 Purchase Sales 2 commitment commitment Order delivery 3 Invoice to 3 Invoice to 3 receive deliver 4 Account Invoice delivery 4 Account 4 Payable Receivable 6 5 Payment in progress Remittance Advice Bank to Bank transfer 1 Payment in progress Accounting supplier 7 Debit advice Credit advice 7 Bank Bank 8 8 expense receipts Supply Chain sequence diagram after TBG12 Accounting Token 5 5 Bank supplier 6 Chaîne des Approvisionnements Le chaînon manquant eb-xml invoice schema eb-xml accounting entry schema Missing Link 10

11 Fédérer e-business Compta Invoice Header + Invoice Number: Identifier. Type + Invoice Date Time: Date Time. Type + Invoice Type Code: Code. Type [0..1] + Copy Indicator: Indicator. Type [0..1] + Invoice Global Unique Identifier: Identifier. Type [0..1] + Invoice Language: Code. Type [0..1] + Invoice Currency: Code. Type [0..1] + Price Currency: Code. Type [0..1] + Payment Currency: Code. Type [0..1] + Alternative Payment Currency: Code. Content [0..1] + Tax Point Date Time: Date Time. Type [0..1] + Transport. Mode: Code. Type [0..1] + Number Of Invoice Line: Numeric. Type [0..1] + Total Invoice Line Amount: Amount. Type [0..1] + Total Additional Amount : Amount. Type [0..1] + Total Taxable Amount: Amount. Type [0..1] + Total Tax Fee Amount: Amount. Type + Total Invoice Amount: Amount. Type + Transport Charge Amount: Amount. Type [0..1] + Taxable Transport Charge Amount: Amount. Type [0..1] + Insurance Charge Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Note: Text. Type [0..*] +Seller +Supplier Customer 1 +Consignee 1 +Consignor Manufacturer Invoicee VAT Representative Payee Invoice Issuer * Party. Details Quel(s) compte(s)? Fédérer e-business Compta Inv oice Line + Invoice Line Number: Identifier. Type + Tariff Code Number: Identifier. Type [0..1] + Origin Country Code: Identifier. Type [0..1] + Lot Number: Identifier. Type [0..1] + Delivery Date: Date Time. Type [0..1] + Despatch Date: Date Time. Type [0..1] + Expiry Date: Date Time. Type [0..1] + Invoiced Quantity: Quantity. Type [0..1] + Despatch Quantity: Quantity. Type [0..*] + Gross Weight: Measure. Type [0..1] + Net Weight: Measure. Type [0..1] + Theoretical Weight: Measure. Type [0..1] + Number Of Pieces: Numeric. Type [0..1] + Number Of Packages: Numeric. Type [0..1] + Invoice Line Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Line Additional Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Line Taxable Amount: Amount. Type [0..1] + Tax Fee Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Line Total Amount: Amount. Type [0..1] + Transport Mode: Code. Type + Marks And Numbers: Text. Type [0..1] + Invoice Line Note: Text. Type [0..*] Quel(s) compte(s)? Tax Fee + Calculation Sequence Number: Numeric. Type + Tax Fee Category: Code. Type [0..1] + Tax Fee Currency: Code. Type [0..1] + Tax Fee Qualifier: Code. Type + Tax Fee Type: Code. Type + Tax Fee Rate: Numeric. Type [0..1] + Tax Fee Exemption Reason: Text. Type [0..1] + Tax Fee Jurisdiction: Text. Type [0..1] 11

12 e-business Compta Un travail de correspondance a été réalisé entre éléments de données pour chaque événement de la chaîne de traitement Exemple facturation : entête de facture ligne de facture compte individuel tiers compte achat / vente analytique, budget, etc pour que l'application commerciale soit "complète", vérifiable et que la traçabilité soit assurée. Ceci est vrai pour toutes les autres chaînes de traitement informatique. Chaîne des Approvisionnements Fédérer e-business Compta eb-xml invoice schema eb-xml accounting entry schema chaînon manquant jeton comptable N compte Code type de document Type de plan de comptes Code localisation montant 12

13 Traçabilité et Préservation des Preuves Traçabilité Evénement traçabilité Processus de traitement interne entreprise traçabilité Archivage La traçabilité doit être assurée dans les deux sens et passe par la comptabilité obligatoirement, seul outil de synthèse dont l'unité de mesure est homogène. 13

14 Archives d'où la nécessité d'avoir une bonne organisation un classement approprié un archivage structuré et utile Archives Le commerce électronique n'est pas dispensé de satisfaire aux obligations : d'audit de contrôle de lisibilité de péremption des informations archivées 14

15 Archives Nécessité de l'archivage Pour réaliser ces objectifs, les normes d'archivage doivent répondre à des normes non-propriétaires pour assurer la pérennité des informations et des documents numériques en matière d'enregistrement, de stockage, de restitution et de preuve. Archives Et en matière de preuve, constat : il n'existe pas d'originaux en informatique les supports magnétiques sont évolutifs il n'y a pas de "culture" en matière d'archivage dans les entreprises On assiste à un retour à la tradition orale. Nous sommes dans une période de transition qui peut perdurer si on ne prend pas les moyens de sortir de l'ornière. 15

16 Le contrôle fiscal et les archives C F C I Le dernier BOI remplace les précédents de 91 et 96 Le terme "comptabilité" " doit être compris au sens le plus large donc avec les pièces comptables La DGI s'appuie davantage sur la réglementation r comptable La DGI distingue maintenant les documents dématérialisés et les documents immatériels et aussi 16

17 entre autres C F C I La DGI reprend le concept du chemin de révision r prévu dans le PCG (art ) d'où : le périmètre d'intervention concerne toutes les applications informatiques qui permettent d'élaborer ou de justifier directement ou indirectement tout ou partie des écritures comptables ou des déclarations d soumises à contrôle périmètre de l'archivage des données = nécessaire n traçabilit abilité des données depuis les différentes étapes d'un processus de gestion jusqu à sa comptabilisation et en archivage C F C I La DGI demande explicitement l'archivage de chaque version de traitement durant le délai d de reprise à des fins de tests ou d'analyse Des fichiers images PDF ou print peuvent être présent sentés s pour le contrôle Mais cette option ne dispense pas de l'archivage des données en cas de doute sur certaines opérations 17

18 et en archivage C F C I L'impossibilité technique d'accéder der aux données expose à l'évaluation d'office si in fine les données ne sont pas disponibles donc une surveillance de l'obsolescence technique et fonctionnelle des supports de stockage, des périphériques riques de lecture/écriture criture et des logiciels de restitution/visualisation Les solutions d'archivage et de traçabilit abilité pourront s'accompagner d'une sécurisation s des documents et des données au moyen d'une signature électronique fiable apparence d'irrégularité C F C I présentations dans des formats non recevables (illisibles, propriétaires) défaut de traçabilit abilité absence de chronologie dans les enregistrements absence de permanence du chemin de révisionr insuffisance des données archivées : échantillons de données ou données agrégées 18

19 les limites du BOI C F C I le format arrêté par la DGI n'a pas été modifié : il ne prend toujours pas en compte le format Unicode Internet déjàd utilisé pour les factures électroniques la conservation des versions antérieures des logiciels ( ( 91) la traçabilit abilité des opérations est incorrectement traité : création d'un nouveau fichier archives, fichier log, surbrillance, etc. ( ( 109 à 111) confusion entre stockage et conservation ( ( 138) absence de reconnaissance des normes EDIFICAS L association des professionnels de l Echange de Données Informatisé de la Profession Comptable 19

20 La mission de EDIFICAS Maîtriser les téléprocédures et les systèmes d informations : Comptables, financières, fiscales, Juridiques, sociales et statistiques À l aide de normes internationales: EDIFACT Eb-XML Est une cellule de RD pour l'ensemble de ses membres privés et publics Notoriété de EDIFICAS Est accrédité en tant que : Communauté sectorielle comptable par EDIFRANCE; EEG11 au niveau européen par e-bes (CEN-Cenelec); TBG12 par l ONU (UN-Cefact). Par ses membres, couvre 95 % du marché de la comptabilité. 20

21 Groupes de travail GT1 : Messages comptables GT2 : TéléprocT procédures fiscales GT3 : Archivage électronique GT4 : XML / UML GT5 : ASP GT6 : Attestations de conformité GT7 : Télétransmissions T bancaires GT8 : Horodatage GT9 : Déclarations D sociales GT10 : EDI-IR IR GT11 : IAS/IFRS GT12 : Règles R des logiciels comptables GT13 : Gestion NGCSF Questions 21

Commerce électronique, comptabilité, archivage et normalisation ebxml

Commerce électronique, comptabilité, archivage et normalisation ebxml Commerce électronique, comptabilité, archivage et normalisation ebxml un gage de stabilité dans les développements informatiques Michel LESOURD Directeur Adjoint des études techniques du CS-OEC Délégué

Plus en détail

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal FORUM DE LA FACTURATION 18 JUIN 2015 La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal Cadre juridique : DIRECTIVE 2010/45/EU du CONSEIL du 13 juillet 2010 transposée en 2013 : Une modernisation

Plus en détail

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE La dématérialisation c est quoi??? «C est la transformation de supports papiers entrants ou sortants en des fichiers informatiques

Plus en détail

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010 AGRO EDI EUROPE La normalisation Vendredi 5 Novembre 2010 Plan AGRO EDI EUROPE : présentation et expériences La normalisation UN/CEFACT ASSOCIATION 1901, CRÉÉE EN 1992 Harmonisation des Échanges de Données

Plus en détail

Solution de facturation électronique Signée

Solution de facturation électronique Signée Solution de facturation électronique Signée (Article 289V du Code Général des Impôt) Fiche d information Sommaire La facture... 2 En quoi consiste la dématérialisation fiscale de la facture?... 3 Qu est-ce

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : CONTROLE FISCAL DES COMPTABILITES INFORMATISEES : PRECAUTIONS A PRENDRE

Fiche conseil. Nom du Document : CONTROLE FISCAL DES COMPTABILITES INFORMATISEES : PRECAUTIONS A PRENDRE CONTROLE FISCAL DES COMPTABILITES INFORMATISEES : PRECAUTIONS A PRENDRE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables

Plus en détail

Les factures dématérialisées

Les factures dématérialisées ANNEXE 8 Les factures dématérialisées Les sources de droit en matière de factures. Deux sources de droit définissent la facture : le Code de commerce et le Code général des impôts. Article 441-3 du Code

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées Un cas B-to-C 1 Plan de la présentation Les origines de dématérialisation des factures Enjeux de la dématérialisation Rappel

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Xavier Lugol : Ingénieur Intégration Sylvie Thiroine : Responsable Intégration/Customisation Astre GFI Progiciels Page 1 Sommaire

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

Marche à suivre pour les relevés de paiement en format PDF

Marche à suivre pour les relevés de paiement en format PDF Comment interpréter un relevé de paiement Objectif Ce guide de référence rapide identifie les différents éléments et champs des relevés de paiement en format PDF et Excel. Il explique également comment

Plus en détail

La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé

La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé Historique de la réglementation r CFI Depuis près de 30 ans, l administration fiscale française

Plus en détail

Découvrir Open ERP par l'exemple

Découvrir Open ERP par l'exemple Découvrir Open ERP par l'exemple Formation Open ERP 6.0.3 v 1.2 Version du document v 1.2 Date 01/2012 Editeur CERPEG Rédacteurs PF 2 Sommaire Sommaire I Les partenaires...4 1 Nouveau partenaire... 4 II

Plus en détail

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013 Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI Juillet 2013 2 ÈME ÉDITION BAROMÈTRE EDITION SPÉCIALE PME/ETI 222 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 L information et le système d information... 19 I. La place du système d information dans l organisation... 19 A. L organisation et ses composants... 19 B. L organisation

Plus en détail

UN/CEFACT Processus simples, transparents et efficaces Pour le commerce global

UN/CEFACT Processus simples, transparents et efficaces Pour le commerce global UN/CEFACT Processus simples, transparents et efficaces Pour le commerce global SPÉCIFICATIONS DE CONDITIONS D'AFFAIRES (BRS) Domaine d'affaires : Comptabilité dans la chaîne d'approvisionnements Processus

Plus en détail

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité Livret TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité Tout ce que vous devez savoir Pour gérer les traitements de fin d année A destination des Utilisateurs de Sage Comptabilité Sommaire Sommaire... 2 Les différentes

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

Remise obligatoire du fichier des écritures comptables au 1 er janvier 2014. Anticipez le contrôle fiscal

Remise obligatoire du fichier des écritures comptables au 1 er janvier 2014. Anticipez le contrôle fiscal Remise obligatoire du fichier des écritures comptables au 1 er janvier 2014 Anticipez le contrôle fiscal Pascal Bourdarias Jean-François Defudes La remise du fichier des écritures comptables Contexte De

Plus en détail

Plateforme d archivage légal

Plateforme d archivage légal Plateforme d archivage légal Du portail télédéclaratif unique Banques DGI EDI-TDFC EDI-TVA DUCS EDI DADSU DUE DRP-MSA Cabinet ASSEDIC OGA URSSAF CMSA CNAV CRC à la plateforme d intermédiation globale Télé

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/06 du 26 mai 2008 DELAIS ET CONSERVATION DES PIECES JUSTIFICATIVES RAPPEL

NOTE D INFORMATION 2008/06 du 26 mai 2008 DELAIS ET CONSERVATION DES PIECES JUSTIFICATIVES RAPPEL NOTE D INFORMATION 2008/06 du 26 mai 2008 DELAIS ET CONSERVATION DES PIECES JUSTIFICATIVES RAPPEL 1) Les pièces justificatives doivent être conservées pendant dix ans (C. com. Art. l 123-22). Quels sont

Plus en détail

1 La fonction comptable dans l entreprise

1 La fonction comptable dans l entreprise 1 La fonction comptable dans l entreprise 1.0. les entreprises sont tenues de tenir une comptabilité: a. pour des raisons fiscales b. dite de gestion c. dite financière d. comme moyen de preuve 1.1. la

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b X la Facture électronique mes premiers pas 2 e SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 La facture électronique : qu est-ce que c est?

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b e X la Facture électronique SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 : qu est-ce que c est? 8 Définition... 8 Modes d échange... 8 Etape

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Système d information pour la gestion budgétaire au Vietnam. Abidjan, Novembre 2013

Système d information pour la gestion budgétaire au Vietnam. Abidjan, Novembre 2013 Système d information pour la gestion budgétaire au Vietnam Abidjan, Novembre 2013 1 Sommaire Particularités de la gestion budgétaire au Vietnam Présentation du Système d information pour la gestion du

Plus en détail

Contrôle des comptabilités informatisées

Contrôle des comptabilités informatisées ARC GESTION 8 rue Octave Longuet 91170 Viry-Châtillon 01.84.184.284 Contrôle des comptabilités informatisées Contrôle des comptabilités informatisées Instruction 13L-1-06 n 12 du 24 janvier 2006 publiée

Plus en détail

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage.

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Sage 100 Gestion commerciale i7 Nouvelle charte graphique L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Intuisage L IntuiSage est une interface d accueil

Plus en détail

Solutions Gestion Electronique des Documents & Dématérialisation de Factures Les nouveaux services IGA

Solutions Gestion Electronique des Documents & Dématérialisation de Factures Les nouveaux services IGA Solutions Gestion Electronique des Documents & Dématérialisation de Factures Les nouveaux services IGA Offre de services La dématérialisation des pièces comptables (scanner) et autres documents administratifs

Plus en détail

FAIA Fichier audit informatisé AED

FAIA Fichier audit informatisé AED Fichier audit informatisé AED AED Consultation Dossier personnel Assujettis TVA 1 iere étape 2 e étape 3 e étape 19.12.2008 Loi du 19.12.2008 publiée au mémorial A206 Base légale: Article 70 paragraphe

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

FACTURATION ÉLECTRONIQUE

FACTURATION ÉLECTRONIQUE FACTURATION ÉLECTRONIQUE Consultant et expert judiciaire en informatique Maître de conférences à l U.L.B. (1983-2009) Président du CLUSIB Baron de Vironlaan, 29 Tel +32 2 569.40.87 B-1700 DILBEEK Fax +32

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-DECLA-30-10-20-40-20131213 DGFIP BIC - Obligations déclaratives - Obligations

Plus en détail

Le C.S.P. ACHATS/FOURNISSEURS de RENAULT Quelles missions pour le Centre de Services Partagés? Quel est son périmètre? Comment sont réparties les

Le C.S.P. ACHATS/FOURNISSEURS de RENAULT Quelles missions pour le Centre de Services Partagés? Quel est son périmètre? Comment sont réparties les Le C.S.P. ACHATS/FOURNISSEURS de RENAULT Quelles missions pour le Centre de Services Partagés? Quel est son périmètre? Comment sont réparties les factures au CSP? Les échanges de données informatisés normalisés

Plus en détail

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012 Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME Juillet 2012 Baromètre Edition PME 206 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers Entreprises de 1 à 1000 salariés

Plus en détail

Nouveautés fonctionnelles Sage Online

Nouveautés fonctionnelles Sage Online Sage génération i7 Nouveautés Sage Online Nouveautés fonctionnelles Sage Online Augmentation du temps de connexion Le temps avant déconnexion passe de 1h à 6h. Gestion du copier/coller Il est maintenant

Plus en détail

Démarrer l'edi avec Leroy Merlin

Démarrer l'edi avec Leroy Merlin Démarrer l'edi avec Leroy Merlin Sommaire 1. Notions générales... 2 1.1. Qu est-ce que l EDI?... 2 1.2. Types d implémentation possibles... 3 2. Messages et mise en place... 4 2.1. Le message Commande

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER Révisé en septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Bon de commande...

Plus en détail

I) Contexte, enjeux. «Better, faster, cheaper» Contraintes externes de plus en plus présentes, loi loi Sarbonnes Oxley

I) Contexte, enjeux. «Better, faster, cheaper» Contraintes externes de plus en plus présentes, loi loi Sarbonnes Oxley I.1 la finance I) Contexte, enjeux diversification des procédés complexification Augmentation des échanges internes Développement des nouvelles technologies (Internet) «Better, faster, cheaper» Kawtar

Plus en détail

Présentation TICIO Standard Universel d Echanges Numériques Clients-Fournisseurs Technologies d Information et de Communication Inter-Opérables

Présentation TICIO Standard Universel d Echanges Numériques Clients-Fournisseurs Technologies d Information et de Communication Inter-Opérables Présentation TICIO Standard Universel d Echanges Numériques Clients-Fournisseurs Technologies d Information et de Communication Inter-Opérables 1 Table des matières Principales questions pour comprendre

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (33 dont 3 à 5 de PFE) T H E M E S POLE 1 COMPTABILITE ET GESTION DES ACTIVITES POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION

Plus en détail

PARTIE III Mise en place des guides d implémentation à partir des modèles de besoins de la partie 2

PARTIE III Mise en place des guides d implémentation à partir des modèles de besoins de la partie 2 Conventions de soutien de l Etat à des actions concourant à l amélioration de l environnement et de la compétitivité des entreprises industrielles. Début des travaux : 4 juillet 2006 Durée du projet :

Plus en détail

CFGE - 28/09/2012. Présentation d EDI requête. DGFIP - Bureau Copernic C

CFGE - 28/09/2012. Présentation d EDI requête. DGFIP - Bureau Copernic C CFGE - 28/09/2012 Présentation d EDI requête DGFIP - Bureau Copernic C EDI requête : une dématérialisation sortante inédite Depuis plusieurs années déjà, la télétransmission d informations des usagers

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations Le 2 Novembre 2015 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE Génération i7 V 8. COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. La nouvelle version V8. pour les logiciels SAGE : Comptabilité Gestion Commerciale Moyens

Plus en détail

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions. ERP reflex-erp.com

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Contenu. Qui sommes-nous? Les enjeux de la dématérialisation Les outils juridiques La solution evidencecube. Mars - 2008 evidencecube

Contenu. Qui sommes-nous? Les enjeux de la dématérialisation Les outils juridiques La solution evidencecube. Mars - 2008 evidencecube Contenu Qui sommes-nous? Les enjeux de la dématérialisation Les outils juridiques La solution evidencecube Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? evidencecube a été créé en 2005 par Hervé Bouvet et Michaël

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE

LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE LES OBJECTIFS D'UNE COMPTABILITE GENERALE - conserver une trace de toutes les opérations commerciales et financières réalisées par l entreprise et de retracer toutes les

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Mode Opératoire - BEGOFLORE OPENERP

Mode Opératoire - BEGOFLORE OPENERP Mode Opératoire - BEGOFLORE OPENERP Création journaux comptables Module CONFIGURATION > paramétrer vos journaux comptables Création d'un compte comptable Les partenaires Création d'un client Module Vente

Plus en détail

eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015

eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015 eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015 21 April 2015/ Geneva Bernard Longhi / eproc DC/ bernard.longhi@blc-consultants.com

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE

Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE 1 Créé en 2012 15 ans d expérience dans la dématérialisation des processus achat / vente

Plus en détail

La facturation électronique en 10 étapes simples

La facturation électronique en 10 étapes simples 1 (6) La facturation électronique en 10 étapes simples Le passage à la facturation électronique est une mesure très judicieuse pour les entreprises. Qu il s agisse de demandes insistantes de la part de

Plus en détail

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques La dématérialisation des échanges des flux administratifs liés à l exploitation

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

La Centrale des bilans du Luxembourg et le dépôt électronique des comptes annuels

La Centrale des bilans du Luxembourg et le dépôt électronique des comptes annuels La Centrale des bilans du Luxembourg et le dépôt électronique des comptes annuels Novembre/Décembre 2011 1 La Centrale des bilans un projet complexe avec beaucoup d acteurs Ministère de la Justice CNC

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DIRECTION DE LA COMPTABILITE RFI Demande d information Dématérialisation des factures fournisseurs Réf. : RFI2011_DEMAFAC_V1.3_2011-05-04.docx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

N de téléphone : Adresse du courrier électronique : valerieepicesdumonde@gmail.com

N de téléphone : Adresse du courrier électronique : valerieepicesdumonde@gmail.com CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE VALERIE EPICES DU MONDE Siège social 4 et 6 rue des Bas-Sablons 35400 Saint-Malo ; N de téléphone : Adresse du courrier électronique : valerieepicesdumonde@gmail.com

Plus en détail

Les opérations courantes de l entreprise

Les opérations courantes de l entreprise Chapitre 4 Les opérations courantes de l entreprise Au terme de ce chapitre, vous saurez : 1. définir une opération courante ; 2. enregistrer comptablement un achat et une vente ; 3. définir les différentes

Plus en détail

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA Décembre 2013 1. Le contrôle fiscal informatisé Pour les contrôles fiscaux dont l'avis de vérification sera adressé

Plus en détail

Présentation Générale HDS

Présentation Générale HDS Présentation Générale HDS La Société Hamilton Data Services c est : Une société Européenne à forte croissance Plus de 150 collaborateurs multi lingues Des centres de services de proximité en France, Russie

Plus en détail

SECRETAIRE COMPTABLE

SECRETAIRE COMPTABLE SECRETAIRE COMPTABLE TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE DU TRAVAIL - NIVEAU IV (Niveau BAC) Titre professionnel de SECRETAIRE COMPTABLE niveau IV (code NSF : 324T) se compose de quatre activités types, chaque

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Juillet 2015 Lettre d informations Edito Nouveautés : Sage Génération i7 V8 Infos : Tableaux des dernières versions Fiche pratique : Echéance de vos codes annuels Chers Clients, A l arrivée de l été, vous

Plus en détail

480.88 fr 10.2015 PF. Manuel Tests obligatoires pour les banques Messages ISO PostFinance pour les banques [messages pacs]

480.88 fr 10.2015 PF. Manuel Tests obligatoires pour les banques Messages ISO PostFinance pour les banques [messages pacs] 480.88 fr 10.2015 PF Manuel Tests obligatoires pour les banques Messages ISO PostFinance pour les banques [messages pacs] Gestion clientèle Demandes concernant l exécution de tests obligatoires ISO 20022

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION F-5.04 : METHODOLOGIE D UN PROJET DE DEMATERIALISATION ET D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE, APPLICATION AUX MAILS /// Objectifs pédagogiques Apporter aux participants les informations essentielles pour aborder

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

L Archivage des e-mails : quelles étapes?

L Archivage des e-mails : quelles étapes? COMMISSION ARCHIVES ELECTRONIQUES L Archivage des e-mails : quelles étapes? Groupe PIN Le 17 janvier 2011 DEFINITIONS D UN EMAIL Définition d un e-mail Un e-mail, c est d abord un protocole technique qui

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information EEP s Systèmes d information Echanges de Données Informatisés Bertrand Cuissart 1 1 Département GLT, IUT d Alençon, Université de Caen. 7 janvier 2007 Internet EEP nouvelles contraintes nouveaux outils

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

Consultant Dynamics AX Supply Chain

Consultant Dynamics AX Supply Chain Filière de Formation : Consultant Dynamics AX Supply Chain DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Sommaire... 2 Découpage de la

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

Politique de Signature électronique Hélios. de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP)

Politique de Signature électronique Hélios. de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) Direction Générale des Finances Publiques --------- Politique de Signature électronique Hélios de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) Pour les flux informatiques transmis par les ordonnateurs

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable

Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable L'objectif de la comptabilité financière est de produire des informations de synthèse de qualité à destination de différents utilisateurs.

Plus en détail

! "! #! $%& '( )* &#* +,

! ! #! $%& '( )* &#* +, !"#$ % & '! "! #! $%& '( )* &#* +, ( )' *!- + Le Système d Information AUJOURD HUI : à tous les Acteurs «DEMAIN La révolution : à tous digitale les inverse «Citoyens les défauts» : ce qui était autrefois

Plus en détail

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Cet accord local vaut adhésion des signataires aux dispositions de la convention cadre nationale

Plus en détail

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4. Que signifie "shortage"? Que signifie "handling"? Que signifie "raw material" Que signifie "tool"?

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4. Que signifie shortage? Que signifie handling? Que signifie raw material Que signifie tool? 1 1 1 1 QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 Que signifie "shortage"? Que signifie "handling"? Que signifie "raw material" Que signifie "tool"? 2 2 2 2 QUESTION 5 QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.edificas.fr

DOSSIER DE PRESSE. www.edificas.fr L art de maîtriser les téléprocédures et les systèmes d informations comptables, financières, fiscales, juridiques et sociales DOSSIER DE PRESSE www.edificas.fr Association des professionnels de l Echange

Plus en détail

Table des matières PARTIE 1. De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale PARTIE 2

Table des matières PARTIE 1. De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale PARTIE 2 Remerciements... 7 Plan général de l ouvrage... 11 PARTIE 1 De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale Définition, rôle et fonctions de la facture... 15 La dématérialisation des factures...

Plus en détail

TRAITEMENT COMPTABLE DES AVOIRS SUR ACHATS. d'analyser les factures d'avoir relatives aux opérations d'achat, d'enregistrer les opérations.

TRAITEMENT COMPTABLE DES AVOIRS SUR ACHATS. d'analyser les factures d'avoir relatives aux opérations d'achat, d'enregistrer les opérations. TRAITEMENT COMPTABLE DES AVOIRS SUR ACHATS Objectif(s) : être capable : o o d'analyser les factures d'avoir relatives aux opérations d'achat, d'enregistrer les opérations. Pré-requis : o o connaissance

Plus en détail

Message Text Message Texte COMMANDE

Message Text Message Texte COMMANDE The 500 series error codes are manual officer rejects for EDI and non-edi service options Les codes d'erreur de la série 500 sont des rejets manuels d'agents pour les options de service EDI et non-edi

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

SOMMAIRE. Bernard Longhi

SOMMAIRE. Bernard Longhi BTP 2015 Prouver les bénéfices de la dématérialisation des facturations de marchés publics de travaux Charleville-Mézières Signature pilote BTP 2015 4/12/2014 SOMMAIRE Qui sommes-nous? Rappel du projet

Plus en détail

Introduction. Actualités Règlementaires Microsoft Dynamics NAV. Table des matières

Introduction. Actualités Règlementaires Microsoft Dynamics NAV. Table des matières Table des matières Introduction... 2 ARTICLE A 47 A1, Production du fichier des écritures comptables.. 3 Changement de TVA... 4 SEPA... 5 Introduction A compter des 1er janvier et février 2014, les entreprises

Plus en détail

SECRETAIRE COMPTABLE

SECRETAIRE COMPTABLE SECRETAIRE COMPTABLE TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE DU TRAVAIL - NIVEAU IV (Niveau BAC) Avec spécialisation Gestion des établissements équestres Titre professionnel de SECRETAIRE COMPTABLE niveau IV

Plus en détail

La Rénovation de la Voie Professionnelle

La Rénovation de la Voie Professionnelle La Rénovation de la Voie Professionnelle Atelier : progiciel de gestion intégré (PGI) LP Jolimont Toulouse Mercredi 29 Avril 2009 Groupe de Pilotage Académique SOMMAIRE I. Qu est-ce qu un PGI? Définition

Plus en détail

La Révision comptable

La Révision comptable Jean-Marc Bénard La Révision comptable Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FISCAL DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES : PRÉVENTIONS ET OBLIGATIONS

ENVIRONNEMENT FISCAL DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES : PRÉVENTIONS ET OBLIGATIONS FISCALITE N 64 - FISCAL N 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 juillet 2003 ENVIRONNEMENT FISCAL DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES : PRÉVENTIONS ET OBLIGATIONS II - Nouvelles technologies,

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles Demande d enregistrement au répertoire national des certifications s Assistant comptable des services financiers Option «Comptabilité du matériel» Option «Gestion des matériels» Dossier n : Page 1 sur

Plus en détail

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique i Mémo SEPA i Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique QUELQUES NOTIONS Le 1er février 2014, la norme SEPA devient obligatoire pour l'ensemble des virements et prélèvements en euros à l'intérieur de

Plus en détail

ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée»

ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée» ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée» ifm electronic met en place un processus de facturation électronique de ses clients et vous invite à bénéficier pleinement et gratuitement des

Plus en détail