Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 UN/CEFACT Facture électronique, comptabilité et archivage : un tout indissociable Michel LESOURD Directeur Adjoint des études techniques du CS-OEC Délégué général d'edificas Vice-Chairman TBG12 Accounting & Auditing Domains de l'un / CEFACT Commerce - comptabilité une histoire ancienne récente en 1494, la comptabilité est née du commerce (Luca Pacioli) aujourd hui, le commerce ne peut vivre sans comptabilité comptabilité et commerce sont un tout indissociable 1

2 Sommaire Facture électronique avec ebxml La comptabilité et ebxml Coopération TBG1-TBG12 / UN-Cefact Traçabilité Protection des preuves Facture électronique avec ebxml une preuve! document récapitulatif d une opération achat / vente document à conserver mais insuffisant en matière de preuve à compléter avec la confirmation de commande, le bon de livraison (et bien d autres encore ) 2

3 Facture électronique avec ebxml un élément comptable! facture : matière première de la comptabilité finalisation d une opération commerciale à constater dans les comptes de l entreprise Facture électronique avec ebxml Utilisation admise en EDI : Directive européenne pour e-business Chaîne commerciale Contexte fiscal Contexte comptable 3

4 Directive Européenne Approuvée en conseil du En cause : Essor du commerce électronique Cadre juridique pour facture électronique Harmonisation des mentions de la facture Règles de conservation et stockage Contrôle des administrations fiscales Transposition de la Directive loi de finances rectificative pour 2002 du 30 décembre 2002 décret n du 18 juillet 2003 instruction administrative du 7 août 2003 codifiée dans l'article 289bis du CGI 4

5 La Chaîne Commerciale UN/CEFACT Modèle Chaîne Appro s SUPPLIER CUSTOMER pre-sales sales & delivery invoicing payment funds transfer control offer quotation order response despatch invoice payment document credit advice circularisation control financial statements A C C O U N T I N G A C C O U N T I N G quotation request order stock invoice payment document debit advice circularisation control financial statements pre-purchase purchase & delivery invoicing payment funds transfer control A R C H I V E 5

6 Scénario Secteur Acier European Steel Exchange Langage d échange Language des filières acier Basic Basic information information Ordering Ordering Scheduling Scheduling Shipping Shipping Invoicing Invoicing Payment Payment Quotation Quotation Contract Contract Traditional invoice Self-billing invoice Sales list transposable dans tous les secteurs Purchase order Order status Bon de Commande COMMANDE CLIENT FOURNISSEUR pas encore d engagement formel entre les acteurs pas d enrichissement ou d appauvrissement pas d écriture en comptabilité 6

7 Commande confirmée CONFIRMATION COMMANDE FOURNISSEUR CLIENT ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE FOURNISSEUR COMPTABILITE CLIENT l engagement "juridique" est en principe toujours constaté en comptabilité et figure en pied du bilan Stock out-in Livraison AVIS DE LIVRAISON FOURNISSEUR CLIENT ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE FOURNISSEUR COMPTABILITE CLIENT cette fois-ci, en livrant, le fournisseur "s'appauvrit" et le client "s'enrichit" donc constatation dans les deux comptabilités de la dette ou de la créance 7

8 Délivrance de la facture AVIS DE LIVRAISON FOURNISSEUR FACTURE FOURNISSEUR DE SERVICES ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE FOURNISSEUR COMPTABILITE CLIENT on enregistre la facture en comptabilité lorsque le bon de livraison n'a pas déjà été comptabilisé. Avis de Remise en Banque REMISE EN BANQUE CLIENT FOURNISSEUR ECRITURE COMPTABLE COMPTABILITE CLIENT COMPTABILITE FOURNISSEUR il s'agit là d'une constatation d'un règlement en cours afin de suivre l'évolution de la dette/créance d'où écriture comptable 8

9 Chaîne des Approvisionnements Bank customer Customer Supplier Bank supplier Events sequence and actors involved 6 7 Order 1 Order acknowledged 2 Order delivery 3 Invoice delivery 4 Payment order 5 Remittance Advice 5 Bank to Bank transfer Debit advice Credit advice 7 6 TBG1 Supply Chain sequence diagram before TBG12 Accounting Token Chaîne des Approvisionnements Bank Accounting customer customer Customer Supplier Accounting supplier Bank supplier Events sequence and actors involved 2 3 Purchase commitment Invoice to receive Sales commitment Invoice to deliver Account Account 4 Payable Receivable Payment order 6 5 Payment in progress Payment in progress 7 Debit advice Credit advice 7 Bank Bank 8 8 expense receipts 5 6 TBG12 sequence diagram Accounting Token 9

10 Chaîne des Approvisionnements Bank Accounting customer customer Events sequence and actors involved Payment order Customer Order Supplier Order acknowledged2 2 Purchase Sales 2 commitment commitment Order delivery 3 Invoice to 3 Invoice to 3 receive deliver 4 Account Invoice delivery 4 Account 4 Payable Receivable 6 5 Payment in progress Remittance Advice Bank to Bank transfer 1 Payment in progress Accounting supplier 7 Debit advice Credit advice 7 Bank Bank 8 8 expense receipts Supply Chain sequence diagram after TBG12 Accounting Token 5 5 Bank supplier 6 Chaîne des Approvisionnements Le chaînon manquant eb-xml invoice schema eb-xml accounting entry schema Missing Link 10

11 Fédérer e-business Compta Invoice Header + Invoice Number: Identifier. Type + Invoice Date Time: Date Time. Type + Invoice Type Code: Code. Type [0..1] + Copy Indicator: Indicator. Type [0..1] + Invoice Global Unique Identifier: Identifier. Type [0..1] + Invoice Language: Code. Type [0..1] + Invoice Currency: Code. Type [0..1] + Price Currency: Code. Type [0..1] + Payment Currency: Code. Type [0..1] + Alternative Payment Currency: Code. Content [0..1] + Tax Point Date Time: Date Time. Type [0..1] + Transport. Mode: Code. Type [0..1] + Number Of Invoice Line: Numeric. Type [0..1] + Total Invoice Line Amount: Amount. Type [0..1] + Total Additional Amount : Amount. Type [0..1] + Total Taxable Amount: Amount. Type [0..1] + Total Tax Fee Amount: Amount. Type + Total Invoice Amount: Amount. Type + Transport Charge Amount: Amount. Type [0..1] + Taxable Transport Charge Amount: Amount. Type [0..1] + Insurance Charge Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Note: Text. Type [0..*] +Seller +Supplier Customer 1 +Consignee 1 +Consignor Manufacturer Invoicee VAT Representative Payee Invoice Issuer * Party. Details Quel(s) compte(s)? Fédérer e-business Compta Inv oice Line + Invoice Line Number: Identifier. Type + Tariff Code Number: Identifier. Type [0..1] + Origin Country Code: Identifier. Type [0..1] + Lot Number: Identifier. Type [0..1] + Delivery Date: Date Time. Type [0..1] + Despatch Date: Date Time. Type [0..1] + Expiry Date: Date Time. Type [0..1] + Invoiced Quantity: Quantity. Type [0..1] + Despatch Quantity: Quantity. Type [0..*] + Gross Weight: Measure. Type [0..1] + Net Weight: Measure. Type [0..1] + Theoretical Weight: Measure. Type [0..1] + Number Of Pieces: Numeric. Type [0..1] + Number Of Packages: Numeric. Type [0..1] + Invoice Line Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Line Additional Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Line Taxable Amount: Amount. Type [0..1] + Tax Fee Amount: Amount. Type [0..1] + Invoice Line Total Amount: Amount. Type [0..1] + Transport Mode: Code. Type + Marks And Numbers: Text. Type [0..1] + Invoice Line Note: Text. Type [0..*] Quel(s) compte(s)? Tax Fee + Calculation Sequence Number: Numeric. Type + Tax Fee Category: Code. Type [0..1] + Tax Fee Currency: Code. Type [0..1] + Tax Fee Qualifier: Code. Type + Tax Fee Type: Code. Type + Tax Fee Rate: Numeric. Type [0..1] + Tax Fee Exemption Reason: Text. Type [0..1] + Tax Fee Jurisdiction: Text. Type [0..1] 11

12 e-business Compta Un travail de correspondance a été réalisé entre éléments de données pour chaque événement de la chaîne de traitement Exemple facturation : entête de facture ligne de facture compte individuel tiers compte achat / vente analytique, budget, etc pour que l'application commerciale soit "complète", vérifiable et que la traçabilité soit assurée. Ceci est vrai pour toutes les autres chaînes de traitement informatique. Chaîne des Approvisionnements Fédérer e-business Compta eb-xml invoice schema eb-xml accounting entry schema chaînon manquant jeton comptable N compte Code type de document Type de plan de comptes Code localisation montant 12

13 Traçabilité et Préservation des Preuves Traçabilité Evénement traçabilité Processus de traitement interne entreprise traçabilité Archivage La traçabilité doit être assurée dans les deux sens et passe par la comptabilité obligatoirement, seul outil de synthèse dont l'unité de mesure est homogène. 13

14 Archives d'où la nécessité d'avoir une bonne organisation un classement approprié un archivage structuré et utile Archives Le commerce électronique n'est pas dispensé de satisfaire aux obligations : d'audit de contrôle de lisibilité de péremption des informations archivées 14

15 Archives Nécessité de l'archivage Pour réaliser ces objectifs, les normes d'archivage doivent répondre à des normes non-propriétaires pour assurer la pérennité des informations et des documents numériques en matière d'enregistrement, de stockage, de restitution et de preuve. Archives Et en matière de preuve, constat : il n'existe pas d'originaux en informatique les supports magnétiques sont évolutifs il n'y a pas de "culture" en matière d'archivage dans les entreprises On assiste à un retour à la tradition orale. Nous sommes dans une période de transition qui peut perdurer si on ne prend pas les moyens de sortir de l'ornière. 15

16 Le contrôle fiscal et les archives C F C I Le dernier BOI remplace les précédents de 91 et 96 Le terme "comptabilité" " doit être compris au sens le plus large donc avec les pièces comptables La DGI s'appuie davantage sur la réglementation r comptable La DGI distingue maintenant les documents dématérialisés et les documents immatériels et aussi 16

17 entre autres C F C I La DGI reprend le concept du chemin de révision r prévu dans le PCG (art ) d'où : le périmètre d'intervention concerne toutes les applications informatiques qui permettent d'élaborer ou de justifier directement ou indirectement tout ou partie des écritures comptables ou des déclarations d soumises à contrôle périmètre de l'archivage des données = nécessaire n traçabilit abilité des données depuis les différentes étapes d'un processus de gestion jusqu à sa comptabilisation et en archivage C F C I La DGI demande explicitement l'archivage de chaque version de traitement durant le délai d de reprise à des fins de tests ou d'analyse Des fichiers images PDF ou print peuvent être présent sentés s pour le contrôle Mais cette option ne dispense pas de l'archivage des données en cas de doute sur certaines opérations 17

18 et en archivage C F C I L'impossibilité technique d'accéder der aux données expose à l'évaluation d'office si in fine les données ne sont pas disponibles donc une surveillance de l'obsolescence technique et fonctionnelle des supports de stockage, des périphériques riques de lecture/écriture criture et des logiciels de restitution/visualisation Les solutions d'archivage et de traçabilit abilité pourront s'accompagner d'une sécurisation s des documents et des données au moyen d'une signature électronique fiable apparence d'irrégularité C F C I présentations dans des formats non recevables (illisibles, propriétaires) défaut de traçabilit abilité absence de chronologie dans les enregistrements absence de permanence du chemin de révisionr insuffisance des données archivées : échantillons de données ou données agrégées 18

19 les limites du BOI C F C I le format arrêté par la DGI n'a pas été modifié : il ne prend toujours pas en compte le format Unicode Internet déjàd utilisé pour les factures électroniques la conservation des versions antérieures des logiciels ( ( 91) la traçabilit abilité des opérations est incorrectement traité : création d'un nouveau fichier archives, fichier log, surbrillance, etc. ( ( 109 à 111) confusion entre stockage et conservation ( ( 138) absence de reconnaissance des normes EDIFICAS L association des professionnels de l Echange de Données Informatisé de la Profession Comptable 19

20 La mission de EDIFICAS Maîtriser les téléprocédures et les systèmes d informations : Comptables, financières, fiscales, Juridiques, sociales et statistiques À l aide de normes internationales: EDIFACT Eb-XML Est une cellule de RD pour l'ensemble de ses membres privés et publics Notoriété de EDIFICAS Est accrédité en tant que : Communauté sectorielle comptable par EDIFRANCE; EEG11 au niveau européen par e-bes (CEN-Cenelec); TBG12 par l ONU (UN-Cefact). Par ses membres, couvre 95 % du marché de la comptabilité. 20

21 Groupes de travail GT1 : Messages comptables GT2 : TéléprocT procédures fiscales GT3 : Archivage électronique GT4 : XML / UML GT5 : ASP GT6 : Attestations de conformité GT7 : Télétransmissions T bancaires GT8 : Horodatage GT9 : Déclarations D sociales GT10 : EDI-IR IR GT11 : IAS/IFRS GT12 : Règles R des logiciels comptables GT13 : Gestion NGCSF Questions 21

Fiche conseil. Nom du Document : CONTROLE FISCAL DES COMPTABILITES INFORMATISEES : PRECAUTIONS A PRENDRE

Fiche conseil. Nom du Document : CONTROLE FISCAL DES COMPTABILITES INFORMATISEES : PRECAUTIONS A PRENDRE CONTROLE FISCAL DES COMPTABILITES INFORMATISEES : PRECAUTIONS A PRENDRE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables

Plus en détail

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal FORUM DE LA FACTURATION 18 JUIN 2015 La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal Cadre juridique : DIRECTIVE 2010/45/EU du CONSEIL du 13 juillet 2010 transposée en 2013 : Une modernisation

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-DECLA-30-10-20-40-20131213 DGFIP BIC - Obligations déclaratives - Obligations

Plus en détail

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE La dématérialisation c est quoi??? «C est la transformation de supports papiers entrants ou sortants en des fichiers informatiques

Plus en détail

La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé

La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé Historique de la réglementation r CFI Depuis près de 30 ans, l administration fiscale française

Plus en détail

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010 AGRO EDI EUROPE La normalisation Vendredi 5 Novembre 2010 Plan AGRO EDI EUROPE : présentation et expériences La normalisation UN/CEFACT ASSOCIATION 1901, CRÉÉE EN 1992 Harmonisation des Échanges de Données

Plus en détail

Solution de facturation électronique Signée

Solution de facturation électronique Signée Solution de facturation électronique Signée (Article 289V du Code Général des Impôt) Fiche d information Sommaire La facture... 2 En quoi consiste la dématérialisation fiscale de la facture?... 3 Qu est-ce

Plus en détail

Les factures dématérialisées

Les factures dématérialisées ANNEXE 8 Les factures dématérialisées Les sources de droit en matière de factures. Deux sources de droit définissent la facture : le Code de commerce et le Code général des impôts. Article 441-3 du Code

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 13 L-1-06 N 12 du 24 JANVIER 2006 CONTROLE DES COMPTABILITES INFORMATISEES NOR : BUD L 06 00012 J Bureau CF 1 PRESENTATION L évolution des matériels

Plus en détail

UN/CEFACT Processus simples, transparents et efficaces Pour le commerce global

UN/CEFACT Processus simples, transparents et efficaces Pour le commerce global UN/CEFACT Processus simples, transparents et efficaces Pour le commerce global SPÉCIFICATIONS DE CONDITIONS D'AFFAIRES (BRS) Domaine d'affaires : Comptabilité dans la chaîne d'approvisionnements Processus

Plus en détail

Contrôle des comptabilités informatisées

Contrôle des comptabilités informatisées ARC GESTION 8 rue Octave Longuet 91170 Viry-Châtillon 01.84.184.284 Contrôle des comptabilités informatisées Contrôle des comptabilités informatisées Instruction 13L-1-06 n 12 du 24 janvier 2006 publiée

Plus en détail

Introduction. Actualités Règlementaires Microsoft Dynamics NAV. Table des matières

Introduction. Actualités Règlementaires Microsoft Dynamics NAV. Table des matières Table des matières Introduction... 2 ARTICLE A 47 A1, Production du fichier des écritures comptables.. 3 Changement de TVA... 4 SEPA... 5 Introduction A compter des 1er janvier et février 2014, les entreprises

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

Anticiper le risque contrôle fiscal FEC

Anticiper le risque contrôle fiscal FEC Anticiper le risque du contrôle fiscal FEC Apogéa Septembre 2015 Rappel Depuis le 1er janvier 2014, le contrôle fiscal des comptabilités informatisées devient obligatoire et plus fréquent en vertu de l

Plus en détail

Message Text Message Texte COMMANDE

Message Text Message Texte COMMANDE The 500 series error codes are manual officer rejects for EDI and non-edi service options Les codes d'erreur de la série 500 sont des rejets manuels d'agents pour les options de service EDI et non-edi

Plus en détail

eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015

eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015 eprocurement Bernard Longhi SC PDA eproc Domain Coordinator CEN/eBES Chair CLEEP French National Forum Chair Geneva, 21 April 2015 21 April 2015/ Geneva Bernard Longhi / eproc DC/ bernard.longhi@blc-consultants.com

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b X la Facture électronique mes premiers pas 2 e SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 La facture électronique : qu est-ce que c est?

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b e X la Facture électronique SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 : qu est-ce que c est? 8 Définition... 8 Modes d échange... 8 Etape

Plus en détail

Nouveautés fonctionnelles Sage Online

Nouveautés fonctionnelles Sage Online Sage génération i7 Nouveautés Sage Online Nouveautés fonctionnelles Sage Online Augmentation du temps de connexion Le temps avant déconnexion passe de 1h à 6h. Gestion du copier/coller Il est maintenant

Plus en détail

FACTURATION ÉLECTRONIQUE

FACTURATION ÉLECTRONIQUE FACTURATION ÉLECTRONIQUE Consultant et expert judiciaire en informatique Maître de conférences à l U.L.B. (1983-2009) Président du CLUSIB Baron de Vironlaan, 29 Tel +32 2 569.40.87 B-1700 DILBEEK Fax +32

Plus en détail

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage.

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Sage 100 Gestion commerciale i7 Nouvelle charte graphique L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Intuisage L IntuiSage est une interface d accueil

Plus en détail

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions. ERP reflex-erp.com

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations Le 2 Novembre 2015 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE Génération i7 V 8. COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. La nouvelle version V8. pour les logiciels SAGE : Comptabilité Gestion Commerciale Moyens

Plus en détail

LA FACTURE ÉLECTRONIQUE, LA COMPTABILITÉ ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE

LA FACTURE ÉLECTRONIQUE, LA COMPTABILITÉ ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE LA FACTURE ÉLECTRONIQUE, LA COMPTABILITÉ ET LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE PREMIÈRE PARTIE : LE JETON COMPTABLE ( ACCOUNTING TOKEN ) : UN PONT LANCÉ ENTRE E-BUSINESS ET E-COMPTABILITÉ 30 Robert LEMENSE Consultant

Plus en détail

Découvrir Open ERP par l'exemple

Découvrir Open ERP par l'exemple Découvrir Open ERP par l'exemple Formation Open ERP 6.0.3 v 1.2 Version du document v 1.2 Date 01/2012 Editeur CERPEG Rédacteurs PF 2 Sommaire Sommaire I Les partenaires...4 1 Nouveau partenaire... 4 II

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 L information et le système d information... 19 I. La place du système d information dans l organisation... 19 A. L organisation et ses composants... 19 B. L organisation

Plus en détail

Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE

Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE Facture Mixte Collaboration Franco - Allemande Pourquoi? Comment? Cyrille Sautereau, Admarel Conseil, FNFE- MPE 1 Créé en 2012 15 ans d expérience dans la dématérialisation des processus achat / vente

Plus en détail

Archivage fiscal des données

Archivage fiscal des données Archivage fiscal des données Cette fonction permet de répondre aux obligations d archivage périodique et annuel des comptabilités informatisées imposées par la Direction Générale des Impôts, en imprimant

Plus en détail

La facture électronique. Etienne Wery Avocat aux barreaux de Bruxelles et de Paris www.ulys.net

La facture électronique. Etienne Wery Avocat aux barreaux de Bruxelles et de Paris www.ulys.net La facture électronique Etienne Wery Avocat aux barreaux de Bruxelles et de Paris www.ulys.net Partie I : De quoi parle-t-on? De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale La dématérialisation

Plus en détail

FAIA Fichier audit informatisé AED

FAIA Fichier audit informatisé AED Fichier audit informatisé AED AED Consultation Dossier personnel Assujettis TVA 1 iere étape 2 e étape 3 e étape 19.12.2008 Loi du 19.12.2008 publiée au mémorial A206 Base légale: Article 70 paragraphe

Plus en détail

! "! #! $%& '( )* &#* +,

! ! #! $%& '( )* &#* +, !"#$ % & '! "! #! $%& '( )* &#* +, ( )' *!- + Le Système d Information AUJOURD HUI : à tous les Acteurs «DEMAIN La révolution : à tous digitale les inverse «Citoyens les défauts» : ce qui était autrefois

Plus en détail

EDESS. 1 Démarche générale principes 2

EDESS. 1 Démarche générale principes 2 EDESS ESPPADOM Echanges financeurs prestataires pour les services à domicile auprès des personnes en perte d'autonomie Programme soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie Guide d'implémentation

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

Fourniture, installation et maintenance D un système d'information Au sein du GIP LABOCEA : Logiciel de gestion des Stocks

Fourniture, installation et maintenance D un système d'information Au sein du GIP LABOCEA : Logiciel de gestion des Stocks Fourniture, installation et maintenance D un système d'information Au sein du GIP LABOCEA : Document ne pouvant être reproduit sans l'accord du GIP «LABOCEA» Page 1 sur 10 1. CONTEXTE... 3 2. OBJET...

Plus en détail

Facturation électronique et dématérialisation fiscale

Facturation électronique et dématérialisation fiscale Facturation électronique et dématérialisation fiscale 16 mars 2006 Leader européen de la facturation électronique Plus de 400 000 factures traitées par mois 250 sociétés connectés ou en cours de connexion

Plus en détail

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4. Que signifie "shortage"? Que signifie "handling"? Que signifie "raw material" Que signifie "tool"?

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4. Que signifie shortage? Que signifie handling? Que signifie raw material Que signifie tool? 1 1 1 1 QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 Que signifie "shortage"? Que signifie "handling"? Que signifie "raw material" Que signifie "tool"? 2 2 2 2 QUESTION 5 QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

Écritures comptables : présentation obligatoire aux vérificateurs sous format dématérialisé

Écritures comptables : présentation obligatoire aux vérificateurs sous format dématérialisé 19 septembre 2013 Écritures comptables : présentation obligatoire aux vérificateurs sous format dématérialisé à compter de janvier 2014 INTERVENANTS Jean-Luc AUSTIN Auditeur informatique Administrateur

Plus en détail

1.1. FAIA Aspects généraux

1.1. FAIA Aspects généraux FAIA FAQ version mars 2013 Aspects généraux Aspects techniques Aspects comptables 1.1. FAIA Aspects généraux J ai une comptabilité informatisée et mon chiffre d affaires annuel est < 100.000. Est-ce que

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

CHAPITRE 4 : DOCUMENTATION

CHAPITRE 4 : DOCUMENTATION 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 CHAPITRE 4 : DOCUMENTATION PRINCIPE Une bonne

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/06 du 26 mai 2008 DELAIS ET CONSERVATION DES PIECES JUSTIFICATIVES RAPPEL

NOTE D INFORMATION 2008/06 du 26 mai 2008 DELAIS ET CONSERVATION DES PIECES JUSTIFICATIVES RAPPEL NOTE D INFORMATION 2008/06 du 26 mai 2008 DELAIS ET CONSERVATION DES PIECES JUSTIFICATIVES RAPPEL 1) Les pièces justificatives doivent être conservées pendant dix ans (C. com. Art. l 123-22). Quels sont

Plus en détail

TNT SWISS POST AG DOCUMENTS D EXPÉDITION. Bordereau de transport et facture commerciale THE PEOPLE NETWORK. tntswisspost.com +41 800 55 55 55

TNT SWISS POST AG DOCUMENTS D EXPÉDITION. Bordereau de transport et facture commerciale THE PEOPLE NETWORK. tntswisspost.com +41 800 55 55 55 tntswisspost.com +41 800 55 55 55 2015-06-15 TNT SWISS POST AG Bordereau de transport et facture commerciale THE PEOPLE NETWORK 1/8 TNT SWISS POST AG PRÉPARATION DES DOCUMENTS D EXPÉDITION BORDEREAU DE

Plus en détail

ELOECM Conference2015

ELOECM Conference2015 ELOECM Conference2015 Signature Electronique et SAE Comment s assurer que les documents signés électroniquement conservent leur valeur probatoire? Patrick ANGE Consultant GED et Archivage http://www.opusconseils.com/

Plus en détail

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général Claude Guittard Bureau 153 guittard@unistra.fr LICECE 1 UDS 2012/2013 PROGRAMME Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire Plan Comptable Général Bibliographie indicative:

Plus en détail

Transposition de la Directive TVA 2010 en France Décryptage - mai 2013

Transposition de la Directive TVA 2010 en France Décryptage - mai 2013 Transposition de la Directive TVA 2010 en France Décryptage - mai 2013 Suite aux modifications législatives opérée le 29 décembre 2012 et modifiant notamment l'article 289 du CGI, les décrets d'application

Plus en détail

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage.

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Sage 100 Comptabilité i7 Nouvelle charte graphique L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Intuisage L IntuiSage est une interface d accueil et

Plus en détail

Table des matières PARTIE 1. De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale PARTIE 2

Table des matières PARTIE 1. De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale PARTIE 2 Remerciements... 7 Plan général de l ouvrage... 11 PARTIE 1 De la dématérialisation à la dématérialisation fiscale Définition, rôle et fonctions de la facture... 15 La dématérialisation des factures...

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Système d information pour la gestion budgétaire au Vietnam. Abidjan, Novembre 2013

Système d information pour la gestion budgétaire au Vietnam. Abidjan, Novembre 2013 Système d information pour la gestion budgétaire au Vietnam Abidjan, Novembre 2013 1 Sommaire Particularités de la gestion budgétaire au Vietnam Présentation du Système d information pour la gestion du

Plus en détail

Si vous pouvez l'imaginer, Mediusflow peut le créer. Le workflow financier en toute facilité

Si vous pouvez l'imaginer, Mediusflow peut le créer. Le workflow financier en toute facilité Si vous pouvez l'imaginer, Mediusflow peut le créer Le workflow financier en toute facilité 1 L'automatisation des processus financiers en toute simplicité Mediusflow est aujourd hui la solution de workflow

Plus en détail

Groupe PIN Paris le 28 juin 2005

Groupe PIN Paris le 28 juin 2005 Groupe PIN Paris le 28 juin 2005 Caractéristiques d un système d archivage Ouverture Le modèle OPETIS Pérennité Sécurité Évolutivité Intégrité Traçabilité Les fonctions couvertes par ARCSYS Interfaces

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

électronique Le 15/01/2015 par jean Saphores jean.saphores@sogarex.fr

électronique Le 15/01/2015 par jean Saphores jean.saphores@sogarex.fr CFCI, FEC et Archivage électronique Le 15/01/2015 par jean Saphores jean.saphores@sogarex.fr 1 Plan de la présentation Plan de la présentation Les obligations légales et réglementaires Modifications des

Plus en détail

10/10/2007. Scénarios collaboratifs SCM - KOM e-aero - 10/10/07. Page : 1

10/10/2007. Scénarios collaboratifs SCM - KOM e-aero - 10/10/07. Page : 1 Compétitivité et Innovation des fournisseurs de l'industrie AeroSpatiale et Défense grâce au numérique Réunion de Lancement e-aero Supply Chain Management (SCM) Présentation et démonstration des nouveaux

Plus en détail

Facturation électronique et dématérialisation fiscale

Facturation électronique et dématérialisation fiscale Facturation électronique et dématérialisation fiscale 6 mars 2006 Leader européen de la facturation électronique Plus de 400 000 factures traitées par mois 250 sociétés connectés ou en cours de connexion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.edificas.fr

DOSSIER DE PRESSE. www.edificas.fr L art de maîtriser les téléprocédures et les systèmes d informations comptables, financières, fiscales, juridiques et sociales DOSSIER DE PRESSE Juin 2004 www.edificas.fr Association des professionnels

Plus en détail

Les opérations courantes de l entreprise

Les opérations courantes de l entreprise Chapitre 4 Les opérations courantes de l entreprise Au terme de ce chapitre, vous saurez : 1. définir une opération courante ; 2. enregistrer comptablement un achat et une vente ; 3. définir les différentes

Plus en détail

Factures dématérialisées: comprendre et appliquer la réglementation. Cyrille Sautereau, Président, Admarel Conseil

Factures dématérialisées: comprendre et appliquer la réglementation. Cyrille Sautereau, Président, Admarel Conseil Factures dématérialisées: comprendre et appliquer la réglementation Cyrille Sautereau, Président, Admarel Conseil 1 La Facture au centre des processus P2P et / ou O2C SI Fournisseur SI Client Compta CRM

Plus en détail

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Textes exposés Partie 2 : Thèmes THÈME PAGE ÉVALUATION 2 LE PLAN DE CLASSEMENT 2 LE CALENDRIER DE CONSERVATION 2 LE VERSEMENT

Plus en détail

GLOSSAIRE. Actif. Annexe. Balance

GLOSSAIRE. Actif. Annexe. Balance GLOSSAIRE Actif «Un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité, c est-à-dire un élément générant une ressource que l entité contrôle du fait d événements

Plus en détail

I) Contexte, enjeux. «Better, faster, cheaper» Contraintes externes de plus en plus présentes, loi loi Sarbonnes Oxley

I) Contexte, enjeux. «Better, faster, cheaper» Contraintes externes de plus en plus présentes, loi loi Sarbonnes Oxley I.1 la finance I) Contexte, enjeux diversification des procédés complexification Augmentation des échanges internes Développement des nouvelles technologies (Internet) «Better, faster, cheaper» Kawtar

Plus en détail

Audit Automation. Belgian master pack Bulletin d'information. www.kluwersoftware.be

Audit Automation. Belgian master pack Bulletin d'information. www.kluwersoftware.be Audit Automation Belgian master pack www.kluwersoftware.be Table des matières ADAPTATIONS MASTER PACK WKB10... 2 ADAPTATIONS MASTER PACK WKB06... 4 1 Adaptations master pack WKB10 Remarque importante:

Plus en détail

Contrôles des comptabilités informatisées. Application des exigences DGI dans les lignes Sage Start, 30 et 100

Contrôles des comptabilités informatisées. Application des exigences DGI dans les lignes Sage Start, 30 et 100 Contrôles des comptabilités informatisées Application des exigences DGI dans les lignes Sage Start, 30 et 100 Instruction 13L-1-06 n 12 du 24 janvier 2006 Composition du progiciel Votre progiciel est composé

Plus en détail

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise.

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. STRATEGIES MANAGEMENT La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. Quelle approche pragmatique adopter? KPMG ENTREPRISES 2008 KPMG S.A., société anonyme d'expertise comptable

Plus en détail

1 La fonction comptable dans l entreprise

1 La fonction comptable dans l entreprise 1 La fonction comptable dans l entreprise 1.0. les entreprises sont tenues de tenir une comptabilité: a. pour des raisons fiscales b. dite de gestion c. dite financière d. comme moyen de preuve 1.1. la

Plus en détail

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA Décembre 2013 1. Le contrôle fiscal informatisé Pour les contrôles fiscaux dont l'avis de vérification sera adressé

Plus en détail

Amélioration de la qualité sanitaire des céréales / Programme de soutien à l amélioration des systèmes de ventilation dans les silos de stockage

Amélioration de la qualité sanitaire des céréales / Programme de soutien à l amélioration des systèmes de ventilation dans les silos de stockage > Aides FranceAgriMer mars 2012 Amélioration de la qualité sanitaire des céréales / Programme de soutien à l amélioration des systèmes de ventilation dans les silos de stockage échéance au 31 décembre

Plus en détail

RFI Request For Information

RFI Request For Information RFI Request For Information Connecteur Universel Document : RFI_Connecteurs_R1.30.doc 1 TABLE DES MATIERES 1. CONTEXTE DE LA CONSULTATION...3 2. OBJET DE LA CONSULTATION...5 3. OBJET DE LA RFI...7 4. DESCRIPTIF

Plus en détail

Présentation du régime de consolidation du recouvrement de la TVA par un groupe. Bureau GF2A et DGE

Présentation du régime de consolidation du recouvrement de la TVA par un groupe. Bureau GF2A et DGE Présentation du régime de consolidation du recouvrement de la TVA par un groupe Bureau GF2A et DGE Le principe : article 50 de la loi n 2010-1658 du 29 décembre 2010 rectificative pour 2010 Une société

Plus en détail

480.88 fr 10.2015 PF. Manuel Tests obligatoires pour les banques Messages ISO PostFinance pour les banques [messages pacs]

480.88 fr 10.2015 PF. Manuel Tests obligatoires pour les banques Messages ISO PostFinance pour les banques [messages pacs] 480.88 fr 10.2015 PF Manuel Tests obligatoires pour les banques Messages ISO PostFinance pour les banques [messages pacs] Gestion clientèle Demandes concernant l exécution de tests obligatoires ISO 20022

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

ACCENTURE LUXEMBOURG - SUPPLIER'S GUIDE TO INVOICING ACCENTURE (English)

ACCENTURE LUXEMBOURG - SUPPLIER'S GUIDE TO INVOICING ACCENTURE (English) ACCENTURE LUXEMBOURG - SUPPLIER'S GUIDE TO INVOICING ACCENTURE (English) Dear supplier, Thank you for your interest in providing goods or services to Accenture. These instructions include information about:

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

Traçabilité/ Sécurité des aliments. Sonia TENAILLEAU, Anses, Chef d unité (UERBA)

Traçabilité/ Sécurité des aliments. Sonia TENAILLEAU, Anses, Chef d unité (UERBA) Traçabilité/ Sécurité des aliments Sonia TENAILLEAU, Anses, Chef d unité (UERBA) Sommaire Définitions et Objectifs La traçabilité, outil de maitrise de la sécurité La traçabilité, outil de gestion de crise

Plus en détail

Consultant Dynamics AX Supply Chain

Consultant Dynamics AX Supply Chain Filière de Formation : Consultant Dynamics AX Supply Chain DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Sommaire... 2 Découpage de la

Plus en détail

R E G L E M E N T I N T E R I E U R

R E G L E M E N T I N T E R I E U R 19, rue Cognacq-Jay 75007 PARIS Tél. 01 44 15 60 00 Fax : 01 44 15 90 05 www. Edificas.fr ASSOCIATION LOI 1901 CREEE A L INITIATIVE DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES R E G L E M E N T I N T E R I E U R

Plus en détail

GENERATION i7 - NOUVEAUTES VERSION 7.7x

GENERATION i7 - NOUVEAUTES VERSION 7.7x GENERATION i7 - NOUVEAUTES VERSION 7.7x Nouveautés comptabilité OPTIMISATION DES AFFICHAGES ET RECHERCHES : Gestion des listes avancées : Tris, filtres et regroupement (SQL) : Les versions SQL Server et

Plus en détail

Présentation TICIO Standard Universel d Echanges Numériques Clients-Fournisseurs Technologies d Information et de Communication Inter-Opérables

Présentation TICIO Standard Universel d Echanges Numériques Clients-Fournisseurs Technologies d Information et de Communication Inter-Opérables Présentation TICIO Standard Universel d Echanges Numériques Clients-Fournisseurs Technologies d Information et de Communication Inter-Opérables 1 Table des matières Principales questions pour comprendre

Plus en détail

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE SUIVI D UN PROJET D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE : LES DIFFICULTÉS D APPLICATION DU CADRE NORMATIF DANS LE MONDE BANCAIRE Le poste que j occupe au sein du service d archives du Crédit Lyonnais qui sont désormais

Plus en détail

LA FACTURATION ELECTRONIQUE : UNE SOURCE D ECONOMIE

LA FACTURATION ELECTRONIQUE : UNE SOURCE D ECONOMIE LA FACTURATION ELECTRONIQUE : UNE SOURCE D ECONOMIE par Pascal Seguin, avocat, et Denis Laval, Deloitte & Touche Juridique et Fiscal - 1 - Introduction...3 I...Quelles modifications pour les ENTREPRISES?...3

Plus en détail

Qu est-ce qu une solution d affaires intégrée (ERP)? Automne 2004 Séance 1 Pierre-Majorique Léger (pierre-majorique.leger@hec.ca) 3-715-00 Automne 2004 Séance 1, page 1 1- Qu est-ce qu une solution d affaires

Plus en détail

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE LIASSE FISCALE SAGE EBP B-E-D GESTION DE LA PAIE COMPTABILITE Acciale Formation 119, avenue Charles de Gaulle 08000 CHARLEVILLE-MEZIERES Tél.: 03 24 32 86 26 www.accialeformation.com Contact : carolinelambert@accialeformation.com

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR Le 12 Mars 2014 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE V i7.70 COMMUNIQUE DE MISE A JOUR SOMMAIRE Page (s) 1. Le Pôle Financier 2 La Comptabilité Les Moyens de Paiement La Trésorerie LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

QUADRA Entreprise QUADRATUS. Le concentré de solutions. www.quadratus.fr. Informatique

QUADRA Entreprise QUADRATUS. Le concentré de solutions. www.quadratus.fr. Informatique QUADRA Entreprise Le concentré de solutions QUADRATUS Informatique www.quadratus.fr Entreprise, la solution de gestion intégrée, pour un business 100% optimisé QuadraENTREPRISE intègre dans une même solution,

Plus en détail

Le client peut faire une reclamation par telephone aussi envoyer un e- mail

Le client peut faire une reclamation par telephone aussi envoyer un e- mail Force de vente Force de vente interne pour tous les personnels lies à l entreprise pas un statut salarié Force de vente externe pour les personnes extérieures à l entreprise. Tâches de la force de vente

Plus en détail

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées Un cas B-to-C 1 Plan de la présentation Les origines de dématérialisation des factures Enjeux de la dématérialisation Rappel

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE

LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE LES OBJECTIFS D'UNE COMPTABILITE GENERALE - conserver une trace de toutes les opérations commerciales et financières réalisées par l entreprise et de retracer toutes les

Plus en détail

PAROLE D EXPERTS. Le fichier des écritures comptables

PAROLE D EXPERTS. Le fichier des écritures comptables Le fichier des écritures comptables PAROLE D EXPERTS Une méthodologie pour Une méthodologie pour anticiper les contrôles anticiper les contrôles du vérificateur du vérificateur UN SUJET NOUVEAU? Les premières

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité Livret TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité Tout ce que vous devez savoir Pour gérer les traitements de fin d année A destination des Utilisateurs de Sage Comptabilité Sommaire Sommaire... 2 Les différentes

Plus en détail

Signature électronique et archivage long terme Atelier Aristote / PIN du 13 janvier 2009

Signature électronique et archivage long terme Atelier Aristote / PIN du 13 janvier 2009 Signature électronique et archivage long terme Atelier Aristote / PIN du 13 janvier 2009 DICTAO 152, avenue Malakoff 75116 PARIS, France Tél. : +33 (0) 1 73 00 26 10 Fax : +33 (0) 1 73 00 26 11 Internet

Plus en détail

Manuel Merchant Services Online

Manuel Merchant Services Online Manuel Merchant Services Online Table des matières Table des matières... 2 1 Introduction... 3 2 Connexion, nom d utilisateur et mot de passe... 4 3 Page d accueil... 5 4 Profile... 7 5 Transaction Activity...

Plus en détail

Chapitre 5. Les frais accessoires et la consignation

Chapitre 5. Les frais accessoires et la consignation Chapitre 5 d emballages Les frais accessoires La consignation d emballages Les frais accessoires sont des compléments de prix facturés au client qui font l objet d une vente ; ils sont soumis à TVA. L

Plus en détail

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Xavier Lugol : Ingénieur Intégration Sylvie Thiroine : Responsable Intégration/Customisation Astre GFI Progiciels Page 1 Sommaire

Plus en détail

Dématérialisation et document numérique (source APROGED)

Dématérialisation et document numérique (source APROGED) Dématérialisation et document numérique (source APROGED) La dématérialisation se répand très rapidement dans tous les domaines d'activités. Depuis l'origine, le concept de dématérialisation repose sur

Plus en détail