I - GENERALITES I - PRESENTATION DE L'ENQUETE... 3 II - PRINCIPAUX OBJECTIFS... 3 III - PLAN DU DOCUMENT... 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I - GENERALITES I - PRESENTATION DE L'ENQUETE... 3 II - PRINCIPAUX OBJECTIFS... 3 III - PLAN DU DOCUMENT... 4"

Transcription

1 SOMMAIRE I - GENERALITES I - PRESENTATION DE L'ENQUETE... 3 II - PRINCIPAUX OBJECTIFS... 3 III - PLAN DU DOCUMENT... 4 II - DESCRIPTION DES VARIABLES DE L ENQUETE A - NIVEAU MENAGE... 5 B - NIVEAU INDIVIDU III - LES FICHIERS A - LES FICHIERS PLATS DE FORME FIS B - LES BASES SAS IV - DEFINITION DES PLACEMENTS FINANCIERS AU MOMENT DE L ENQUETE V - FAC SIMILE DU QUESTIONNAIRE VI - ANNEXE : INSEE-première de mai

2 I - GENERALITES 1 - PRESENTATION DE L ENQUETE Cette enquête «détention d actifs» est la partie variable de l enquête PCV de janvier 1996 réalisée par la division «Conditions de vie des ménages». La partie fixe de cette enquête concernait la Qualité de l habitat et du voisinage.. Les fichiers et le dictionnaire des codes qui sont décrits ici, ne reprennent pas l ensemble de l enquête PCV, mais se limite à la partie «Détention d actifs» à laquelle on a ajouté le tableau de composition et la partie Revenus du ménage (cf fac similé du questionnaire). Sur l ensemble des répondants à l enquête PCV de janvier 1996, 159 ménages ont refusé de répondre à cette partie variable concernant la détention d actifs qui était «facultative» : au total, 5629 ménages ont répondu sur leurs actifs ménages habitaient en France au moment de l enquête. La pondération (NPOIDS) donnée dans ce dictionnaire permet de tenir compte des non réponses et de redresser l échantillon de façon à ce qu il soit représentatif de l ensemble des ménages. Cette pondération unitaire (de moyenne 1) diffère légèrement de celle de la partie fixe de l enquête PCV. Si l on veut exprapoler les résultats de l échantillon à la France entière, il faudra appliquer une pondération de (NPOIDS) X ( / 5629). 2 - PRINCIPAUX OBJECTIFS DE L'ENQUETE Cette enquête «légère» dans laquelle on ne s intéresse qu à la détention des différents actifs patrimoniaux des ménages et non à leur montant, s inscrit comme un relai entre deux enquêtes plus approfondies sur le patrimoine. La dernière est l enquête «Actifs financiers» de 1991 et la prochaine sera l enquête «Patrimoine» qui doit se dérouler au dernier trimestre Les objectifs de cette enquête «légère» n en sont pas moins ambitieux. DETENTION D'ACTIFS : QUI POSSEDE QUOI? On ne cherchera pas à connaître le montant détenu par le ménage actif par actif. Il est indispensable d'interroger les ménages pour étudier leurs comportements : les sources financières nous permettent de connaître le nombre des actifs et des individus qui les possèdent, mais pas qui ils sont ni à quel ménage ils appartiennent. Par ailleurs, notre enquête ne se limite pas à la détention d'actifs financiers : on s'intéresse aux logements (résidences principale, secondaires, logements de rapport), terrains, actifs professionnels (exploités ou non par le ménage). EVALUER GLOBALEMENT, PAR TRANCHE, LA VALEUR DU PATRIMOINE du ménage, pour le situer dans l'échelle des richesses. INDIVIDUALISER la possession de chaque actif au sein du ménage : bien qu'il soit souvent plus facile d'appréhender globalement ce que le ménage possède, les principaux éléments de son patrimoine appartiennent en général en propre à l'un ou à l'autre de ses membres. 3

3 CLASSER CORRECTEMENT des produits financiers qui deviennent de plus en plus complexes. Souvent le ménage ne connaît que le nom du produit et non ses caractéristiques. En outre des PRODUITS BANCAIRES INTEGRES se diffusent actuellement parmi les particuliers : on tâchera de les classer correctement d'après leur dominante. REPERER LES ménages qui sont ENDETTES Pour quels MOTIFS (professionnels, achat de logements, voitures, etc.) et sous quelles FORMES (emprunts, leasing, achats à crédit, etc.)? Le recours au crédit est, pour les ménages, un levier important de constitution du patrimoine. ANCIENS ET NOUVEAUX POSSESSEURS d'actifs financiers : passage de la détention à la non détention d'actifs financiers, et vice versa. Ce n'est pas parce qu'un ménage ne possède pas tel ou tel actif au moment précis de l'enquête qu'il ne l'a pas possédé dans le passé. CHANGEMENT DANS L'ORIENTATION DE L'EPARGNE Comment les ménages ont-ils modifié la composition de leur portefeuille financier depuis un an? Quels types de placements ont-ils privilégiés et desquels se sont-ils désengagés? EVOLUTION DES TAUX de possession d'actifs et d'endettement depuis la dernière enquête "Actifs financiers" de l'insee ( ). 3 - PLAN DU DOCUMENT Ce document présente d abord la définition de toutes les variables et de leurs modalités, dans l ordre de leur apparition dans les fichiers et sur le questionnaire. Une première partie décrit les variables concernant le ménage et présente sucessivement : - les variables de repérage du ménage figurant en 1ère page du questionnaire ; - les variables de revenu de l enquête ; - les variables «brutes» de l enquête, c est-à-dire celles figurant sur le questionnaire ; - des variables recalculées. Marmi elles, se trouvent les variables ayant servi à la publication de l INSEEpremière figurant en fin de volume et aux études systématiques réalisées dans un document de travail de la Direction des Statistiques Démographiques et Sociales (n F9615 et F9616). Une Deuxième partie concerne les individus du ménage, c est-à-dire le tableau de composition du ménage. Puis sont présentés les fichiers contenant ces variables. Deux fichiers ont été créés.: - une base SAS, déstinée à être mise à disposition du public, comprenant deux tables : la table INDIVIDU concernant le tableau de composition du ménage et la table MENAGE concernant le reste des variables de l enquête. Pour respecter le secret statistique, la variable COM (commune de résidence) a été mise à blanc dans cette base. - un fichier plat, de forme FIS déstiné à l archivage de l enquête et dans lequel, la variable COM est renseignée. Dans le cas ou ce fichier plat serait mis à disposition du public, il faudrait mettre cette variable COM à blanc pour respecter le secret statistique. La définiton des différents placements financiers au moment de l enquête Le fac similé du questionnaire L INSEE-première réalisée en mai 1996 sur les résultats de l enquête 4

4 A Niveau ménage nom de la variable II - LA DESCRIPTION DES VARIABLES Type Signification Modalités IDENT 8 char Identifiant du logement Créée à partir des variables RGES, NUMFA, CLE et LE RGES 2 char Région de gestion 11 Ile de France 21 Champagne-Ardenne 23 Haute-Normandie 24 Centre 26 Bourgogne 31 Nord 41 Lorraine 42 Alsace 52 Pays de la Loire 53 Bretagne 54 Poitou-charentes 72 Aquitaine 73 Midi-Pyrénées 74 Limousin 82 Rhône-Alpes 83 Auvergne 91 Languedoc-Roussillon 93 Provence-Alpes-Côte d'azur NUMFA 4 char Numéro de fiche-adresse 0001 à 1126 CLE 1 char Clé de contrôle de l'identifiant LE 1 char Logement éclaté 0 Pas d'éclatement du logement à enquêter 1 à 9 Numéro d'ordre des logements résultant de l'éclatement RG 2 char Région de programme 11 Ile de France 21 Champagne-Ardenne 22 Picardie 23 Haute-Normandie 24 Centre 25 Basse-Normandie 26 Bourgogne 31 Nord 41 Lorraine 42 Alsace 43 Franche-Comté 52 Pays de la Loire 53 Bretagne 54 Poitou-charentes 72 Aquitaine 73 Midi-Pyrénées 74 Limousin 82 Rhône-Alpes 83 Auvergne 91 Languedoc-Roussillon 93 Provence-Alpes-Côte d'azur 94 Corse DEP 2 char Département (hors Dom-Tom) 01 à 95, 2A, 2B COM 3 char Numéro de commune 001 à 907 5

5 nom de la variable Type Signification Modalités ZEAT 1 char Numéro de Zeat (1er chiffre de EG) REVTOT 2 char Revenu global du ménage au cours des 12 derniers mois (net de cotisations sociales et de CSG) REVS 1 char Existence de salaires, traitements et primes REVI 1 char Existence d une activité professionnelle indépendante RMI 1 char Existence d allocations de chômage, ou de RMI RET 1 char Existence de préretraites, retraites, pensions et rentes diverses DIV 1 char Existence de dividendes ou de revnus d actifs financiers 1 Ile de France 2 Bassin parisien 3Nord 4 Est 5 Ouest 7 Sud-Ouest 8 Centre-Est 9 Méditerranée 01 moins de F 02 de à moins de F 03 de à moins de F 04 de à moins de F 05 de à moins de F 06 de à moins de F 07 de à moins de F 08 de à moins de F 09 de à moins de F 10 de à moins de F 11 de à moins de F 12 de à moins de F F et plus 99 Ne sait pas LOY 1 char Existence de loyers, fermages ALLOC 1 char Existence de prestations familiales, d allocations de logement LIVA 1 char Livret A de La Poste ou de la Caisse d épargne Ecureuil LIVBL 1 char Livret Bleu du Crédit Mutuel LIVSUP 1 char Livret supplémentaire LIVBC 1 char Livret bancaire CODEVI 1 char CODEVI LEP 1 char Livret d épargne populaire (PEP) 6

6 nom de la variable Type Signification Modalités PEL 1 char Plan d Epargne Logement CEL 1 char Livret ou compte d Epargne- Logement ACTICO 1 char Actions cotées en bourse OBLI 1 char Obligations, emprunts d Etat ou OAT SICAC 1 char SICAV ou FCP de court terme (monétaire, trésorerie...) SICAL 1 char SICAV ou FCP autres ACTINC 1 char Actions non cotées SCPI 1 char Parts de SCPI VMAUT 1 char Valeurs mobilières non précisées par le ménage TRESOR 1 char Bons du Trésor, bons de caisse (hors capitalisation) CAPI 1 char Bons de capitalisation (ou d assurance) PEP 1 char PEP ou ancien PER ASDEC 1 char Contrat d assurance-vie en cas de décès ASVIE 1 char Contrat d assurance-vie (en cas de vie ou mixte) RCV 1 char Retraite complémentaire volontaire EPRET 1 char Autre épargne longue pour préparer la retraite CTERM 1 char Compte à terme EPENT 1 char Epargne placée en entreprise (participation, intéressement placé dans l entreprise,...) ETA1 15 char Etablissement 1 00 à 13 ETA2 15 char Etablissement 2 00 à 13 ETA3 15 char Etablissement 3 00 à 13 ETA4 15 char Etablissement4 00 à 13 AUTPLAC 1 char Autres placements financiers blanc Sans réponse P1 30 char nom du placement 1 réponse en clair ET1 15 char nom de l établissement 1 réponse en clair P2 30 char nom du placement 2 r éponse en clair ET2 15 char nom de l établissement 2 réponse en clair 7

7 nom de la variable Type Signification Modalités P3 30 char nom du placement 3 réponse en clair ET3 15 char nom de l établissement 3 réponse en clair P4 30 char nom du placement 4 réponse en clair ET4 15 char nom de l établissement 4 réponse en clair CC1 1 char nombre total de comptechèques ou compte courant CCREM 1 char Ces comptes chèques offrentils une rémunération de tout ou d une partie NPFI 1 char Le ménage a déclaré posséder au moins un actif financier NPLIV 1 char Possédiez-vous au moins un livret d épargne NPELO 1 char Possédiez-vous au moins un produit d épargne logement NPMOB 1 char Possédiez-vous au moins une valeur mobilière NPAVI 1 char Possédiez-vous au moins un produit d assurance-vie, PEP, autre épargne longue pour la retraite LIAV1 1 char Le ménage possédait-il des livrets dans le passé LIPR1 1 char Combien la personne de référence possède de Livret A LIC1 1 char Combien le conjoint possède de Livret A LIENF1 1 char Combien les enfants possèdent de Livret A LIAUT1 1 char Combien les autres membres du ménage possèdent-ils de Livret A blanc Sans réponse 0 pas de compte chèque 1 un compte chèques 2 deux compte chèques 3 trois compte chèques et plus et le ménage en avais encore dans les 12 derniers mois 2 oui et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non et le ménage en avais encore dans les 12 derniers mois 2 oui et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non et le ménage en avais encore dans les 12 derniers mois 2 oui et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non et le ménage en avais encore dans les 12 derniers mois 2 oui et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non et le ménage en avais encore dans les 12 derniers mois 2 oui et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non et de et de et de et de 8

8 nom de la variable Type Signification Modalités LIPR2 1 char Combien la personne de référence possède de Livret Bleu LIC2 1 char Combien le conjoint possède de Livret Bleu LIENF2 1 char Combien les enfants possèdent de Livret Bleu LIAUT2 1 char Combien les autres membres du ménage possèdent-ils de Livret Bleu LIPR3 1 char Combien la personne de référence possède de Livret supplémentaire LIC3 1 char Combien le conjoint possède de Livret supplémentaire LIPRC3 1 char Combien la personne de référence + conjoint possèdent-ils de Livret supplémentaire LIENF3 1 char Combien les enfants possèdent de Livret supplémentaire LIAUT3 1 char Combien les autres membres du ménage possèdent-ils de Livret supplémentaire LIPR4 1 char Combien la personne de référence possède d autres livrets d épargne bancaire LIC4 1 char Combien le conjoint possède d autres livrets d épargne bancaire LIPRC4 1 char Combien la personne de référence + conjoint possèdent-ils d autres livrets d épargne bancaire LIENF4 1 char Combien les enfants possèdent d autres livrets d épargne bancaire LIAUT4 1 char Combien les autres membres du ménage possèdent-ils d autres livrets d épargne bancaire LIPR5 1 char Combien la personne de référence possède de CODEVI LIC5 1 char Combien le conjoint possède de CODEVI LIENF5 1 char Combien les enfants possèdent de CODEVI LIAUT5 1 char Combien les autres membres du ménage possèdent-ils de CODEVI LIPR6 1 char Combien la personne de référence possède de LEP LIC6 1 char Combien le conjoint possède de LEP et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de et de 9

9 nom de la variable Type Signification Modalités LIENF6 1 char Combien les enfants possèdent de LEP LIAUT6 1 char Combien les autres membres du ménage possèdent-ils de LEP LIAV2 1 char nombre de livrets ouverts au cours des 12 derniers mois LIMOR 1 char nombre total de livrets d épargne dont le montant n excède pas 200 francs ELOAV1 1 char nombre de placements d épargne-logement que le ménage possédait. PELPR 1 char Nombre de plan d épargne logement que possède la personne de référence PELC 1 char Nombre de plan d épargne logement que possède le conjoint PELENF 1 char Nombre de plan d épargne logement que possède les enfants PELAUT 1 char Nombre de plan d épargne logement que possède d autres personnes CELPR 1 char Nombre de compte ou livret d épargne logement que possède la personne de référence CELC 1 char Nombre de compte ou livret d épargne logement que possède le conjoint CELENF 1 char Nombre de compte ou livret d épargne logement que possède les enfants CELAUT 1 char Nombre de compte ou livret d épargne logement que possède d autres personnes et de et de 0 aucun 1 certains 2 tous 0 aucun 1 un 2 deux 3 trois 4 quatre 5 cinq et plus et le ménage en avais encore dans les 12 derniers mois 2 oui et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non PELPAC 1 char Présence de produits bancaires (intégrés ou packagés) PEL1 30 char Nom des produits Nom en clair EPEL1 15 char Nom de l établissement émetteur Nom en clair PEL2 30 char Nom des produits Nom en clair 10

10 nom de la variable Type Signification Modalités EPEL2 15 char Nom de l établissement émetteur ELOAV2 1 char Il y a 12 mois, le ménage possédait-il un placement d épargne logement? VMOBAV 1 char Possession de valeurs mobilières dans le passé OUVPEA 1 char Ouverture d un ou plusieurs PEA dans le ménage au cours des 4 dernières années PEAPR1 1 char la personne de référence possède des PEA avec valeurs mobilières Nom en clair, et le ménage en avait encore dans les 12 derniers mois 2 oui, et le ménage n en avait déjà plus il y a un an 3 non PEAC1 1 char le conjoint possède des PEA avec valeurs mobilières PEAE1 1 char les enfants possèdent des PEA avec valeurs mobilières PEAA1 1 char autres personnes possèdant des PEA avec valeurs mobilières PEAPR2 1 char la personne de référence possède des PEA sans valeurs mobilières (réservation) PEAC2 1 char le conjoint possède des PEA sans valeurs mobilières (réservation) PEAE2 1 char les enfants possèdent des PEA sans valeurs mobilières (réservation) PEAA2 1 char autres personnes possèdant des PEA sans valeurs mobilières (réservation) CTIT 1 char Possession dans le ménage de valeurs mobilières hors PEA CTITPR 1 char La personne de référence possède des valeurs mobilières 0 aucun 9 ne sait pas CTITC 1 char Le conjoint possède des valeurs mobilières CTITPRC 1 char La personne de référence et le conjoint possèdent des valeurs mobilières CTITENF 1 char les enfants possèdent des valeurs mobilières CTITAUT 1 char autres personnes possédant des valeurs mobilières 0 aucun 0 aucun 0 aucun 0 aucun 11

11 nom de la variable Type Signification Modalités SICAP 1 char Présence de SICAV, FCP, ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV1 30 char Nom de la 1ère SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV2 30 char Nom de la 2ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV3 30 char Nom de la 3ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV4 30 char Nom de la 4ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV5 30 char Nom de la 5ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV6 30 char Nom de la 6ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV7 30 char Nom de la 7ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV8 30 char Nom de la 8ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV9 30 char Nom de la 9ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» SICAV10 30 char Nom de la 10ème SICAV, FCP ou «valeurs mobilières non précisées» PEAAV 1 char Possession il y a un an déjà de valeurs mobilières (PEA ou non) ASAV 1 char Possession il y a un an d un PEP, d une assurance-vie ou d une épargne retraite ASPR1 1 char La personne de référence possède des PEP ASC1 1 char Le conjoint possède des produits d assurance-vie ou d épargne retraite ASPRC1 1 char La personne de référence et le conjoint possèdent des PEP ASENF1 1 char Les enfants possèdent des PEP ASAUT1 1 char Autres personnes possèdent des PEP ASPR2 1 char La personne de référence possède une assurance - vie en cas de décès Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair Nom en clair, et le ménage en avait encore dans les 12 derniers mois 2 oui, et le ménage n avait déjà plus il y a un an 3 non 12

12 nom de la variable Type Signification Modalités ASC2 1 char Le conjoint possède une assurance - vie en cas de décès ASPRC2 1 char La personne de référence et le conjoint possèdent une assurance - vie en cas de décès ASENF2 1 char Les enfants possèdent une assurance - vie en cas de décès ASAUT2 1 char Autres personnes possèdent une assurance - vie en cas de décès ASPR3 1 char La personne de référence possède d autres assurancesvie ASC3 1 char Le conjoint possède d autres assurances-vie ASPRC3 1 char La personne de référence et le conjoint possèdent d autres assurances-vie ASENF3 1 char Les enfants possèdent d autres assurances-vie ASAUT3 1 char Autres personnes possèdent d autres assurances-vie ASPR4 1 char La personne de référence possède une retraite complémentaire volontaire ASC4 1 char Le conjoint possède une retraite complémentaire volontaire ASPRC4 1 char La personne de référence et le conjoint possèdent une retraite complémentaire volontaire ASENF4 1 char Les enfants possèdent une retraite complémentaire volontaire ASAUT4 1 char Autres personnes possèdent une retraite complémentaire volontaire ASPR5 1 char La personne de référence possède une autre épargne longue pour préparer la retraite ASC5 1 char Le conjoint possède une autre épargne longue pour préparer la retraite ASPRC5 1 char La personne de référence et le conjoint possèdent une autre épargne longue pour préparer la retraite ASENF5 1 char Les enfants possèdent une autre épargne longue pour préparer la retraite ASAUT5 1 char Autres personnes possèdent une autre épargne longue pour préparer la retraite 13

13 nom de la variable Type Signification Modalités ASPAC1 1 char Présence d un PEP intégré ASPAC2 1 char Présence d une assurance vie intégrée ASLONG 1 char Présence d autres épargnes longues pour préparer la retraite PROPPR 1 char Organisme ayant proposé le produit à la personne de référence PROPC 1 char Organisme ayant proposé le produit au conjoint PROPRC 1 char Organisme ayant proposé le produit au conjoint et à la personne de référence PROPE 1 char Organisme ayant proposé le produit aux enfants PROPA 1 char Organisme ayant proposé le produit à d autres personnes EXOPR 1 char Epargne de la personne de référence exonérée des droits de succession EXOC 1 char Epargne du conjoint exonérée des droits de succession EXOPRC 1 char Epargne de la personne de référence et du conjoint exonérée des droits de succession EXOE 1 char Epargne des enfants exonérée des droits de succession 1 une banque 2 une assurance 3 une entreprise 4 mutuelle ou caisse de retraite 9 ne sait pas 1 une banque 2 une assurance 3 une entreprise 4 mutuelle ou caisse de retraite 9 ne sait pas 1 une banque 2 une assurance 3 une entreprise 4 mutuelle ou caisse de retraite 9 ne sait pas 1 une banque 2 une assurance 3 une entreprise 4 mutuelle ou caisse de retraite 9 ne sait pas 1 une banque 2 une assurance 3 une entreprise 4 mutuelle ou caisse de retraite 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas 14

14 nom de la variable Type Signification Modalités EXOA 1 char Epargne d autres personnes exonérée des droits de succession DEDUPR 1 char Diminution des impôts de la personne de référence DEDUC 1 char Diminution des impôts du conjoint DEDUPRC 1 char Diminution des impôts de la personne de référence et du conjoint DEDUE 1 char Diminution des impôts des enfants DEDUA 1 char Diminution des impôts d autres personnes PEPAV 1 char Il y a 12 mois, le ménage possédait-il un PEP, une assurance-vie ou une épargne retraite? VERSVIE 1 char Versements faits sur l un des placements pendant les 12 derniers mois 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas 9 ne sait pas ENTR 1 char Epargne placée en entreprise PEE 1 char Compte ouvert dans le cadre d un plan d épargne entreprise ACTIENT 1 char Actions de l entreprise FCPE 1 char Fonds commun de placement en entreprise CCB 1 char Compte courant bloqué AUT 1 char Autre ou ne sait pas VERSOL 1 char Epargne salariale en PEE, versements volontaires au-delà des montants prévus. ABOND 1 char Le ménage complète ses versements par des versements supplémentaires 15

15 nom de la variable Type Signification Modalités LOGST 1 char Statut d occupation du ménage pour la résidence principale LOGAUT 1 char Possession d autres logements en dehors de la résidence principale LOG1 1 char Logement occupé de temps en temps par le ménage (jamais en location) NBLOG1 2 char Nombre de logements occupés de temps en temps par le ménage (jamais en location) LOG2 1 char Logement occupé de temps en temps par le ménage (parfois en location) NBLOG2 2 char Nombre de logements occupés de temps en temps par le ménage (parfois en location) LOG3 1 char Logement occupé de temps en temps par le ménage (pas habituellement en location) NBLOG3 2 char Nombre de logements occupés de temps en temps par le ménage (pas habituellement en location) LOG4 1 char Logement occupé de temps en temps par le ménage (habituellement en location) NBLOG4 2 char Nombre de logements occupés de temps en temps par le ménage (habituellement en location) ACHLOC 1 char Achats de ces logements au cours des 5 dernières années dans le but de la location LOCA1 1 char Achats de ces logements mis en location au cours des 5 dernières années alors que cela n était pas prévu LOCA2 1 char Vente ou arrêt de location d un logement non occupé par le ménage et qui était loué PARK 1 char Possession d un ou plusieurs garages mis en location et ayant un contrat de location TER1 1 char Possession de bois, terres ou terrains 1 propriétaire ou accédant 2 locataire 3 usufruitier total 4 autre occupant à titre gratuit T1 1 char Terres exploitées par le ménage T2 1 char Terres mises en location ou disposition gratuite 16

16 nom de la variable Type Signification Modalités T3 1 char Autres terres PROF1 1 char Possession de biens professionnels mis en location PROF2 1 char Possession de biens immobiliers professionnels non utilisés INDEP 1 char Excercice d une activité de travailleur indépendant ou d aide familiale ou de chef de sa propre entreprise BAT 1 char Possession partielle de bâtiments ou locaux utilisés dans votre activité FONDS 1 char Possession partielle de fonds de commerce, clientèle, pas de porte,... MAT 1 char Possession partielle de matériels, cheptels, stocks DETPROF 1 char Emprunts en cours contractés à titre professionnel DETRES 1 char Emprunts immobiliers ou fonciers contractés pour l achat de la résidence principale DETLOG 1 char Emprunts immobiliers ou fonciers contractés pour l achat d autres logementse DETTRA 1 char Emprunts immobiliers ou fonciers contractés pour financer des travaux immobiliers DETTER 1 char Emprunts immobiliers ou fonciers contractés pour l achat de terres ou terrains DETPRIV 1 char Endettement à titre privé pour d autres motifs que l immobilier EM1 1 char Prêts personnels pour acquérir une voiture, moto EM11 1 char Location avec option d achat pour acquérir une voiture, moto EM17 1 char Achats à crédit, à tempérament pour acquérir une voiture, moto EM24 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour acquérir une voiture, moto EM2 1 char Prêts personnels pour acquérir un équipement de la maison 17

17 nom de la variable Type Signification Modalités EM12 1 char Location avec option d achat pour acquérir un équipement de la maison EM18 1 char Achats à crédit, à tempérament pour acquérir un équipement de la maison EM25 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour acquérir un équipement de la maison EM3 1 char Prêts personnels pour acquérir d autres biens d équipement EM13 1 char Location avec option d achat pour acquérir d autres biens d équipement EM19 1 char Achats à crédit, à tempérament pour acquérir d autres biens d équipement EM26 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour acquérir d autres biens d équipement EM4 1 char Prêts personnels pour acquérir d autres biens EM14 1 char Location avec option d achat pour acquérir d autres biens EM20 1 char Achats à crédit, à tempérament pour acquérir d autres biens EM27 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour acquérir d autres biens EM5 1 char Prêts personnels pour régler des dépenses de loisirs, vacances EM21 1 char Achats à crédit, à tempérament pour régler des dépenses de loisirs, vacances EM28 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour régler des dépenses de loisirs, vacances EM6 1 char Prêts personnels pour régler des études EM29 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour régler des études EM7 1 char Prêts personnels pour régler des dépenses de santé, impôts, assurances EM30 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour régler des dépenses de santé, impôts, assurances EM8 1 char Prêts personnels pour régler des fins de mois difficiles EM31 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour régler des fins de mois difficiles 18

18 nom de la variable Type Signification Modalités EM9 1 char Prêts personnels pour régler des dépenses exceptionnelles EM15 1 char Location avec option d achat pour régler des dépenses exceptionnelles EM22 1 char Achats à crédit, à tempérament pour régler des dépenses exceptionnelles EM32 1 char Crédit renouvelable automatiquement pour régler des dépenses exceptionnelles EM10 1 char Prêts personnels non affectés à une dépense précise EM16 1 char Location avec option d achat non affecrés à une dépense précise EM23 1 char Achats à crédit, à tempérament non affectés à une dépense précise EM33 1 char Crédit renouvelable automatiquement non affectés à une dépense précise DECOUV 1 char Découvert bancaire 1 jamais ou exceptionnellement 2 plusieurs fois par an 3 de façon régulière PATRI1 2 char Somme que le ménage estime qu il pourrait retirer de la vente de tous les biens qu ils possède 1 moins de F 2 de F à moins de F 3 de F à moins de F 4 de F à moins de F 5 de F à moins de F 6 de F à moins de F 7 de F à moins de F 8 de F à moins de F 9 de F à moins de F 10 de F à moins de F 11 de F à moins de F F et plus DETACT 1 char Ménage endetté VERIF 1 char Pris en compte la valeur des emprunts dans l estimation de votre patrimoine 19

19 nom de la variable Type Signification Modalités PATRI2 2 char Valeur du patrimoine en ajoutant la valeur des emprunts EPARGNE 1 char Le ménage gagne-t-il plus qu il ne dépense en moyenne AIM 1 char Réalisation dans les 12 derniers mois d un ou plusieurs achats immobiliers privés à caractère exceptionnel PRO 1 char Réalisation dans les 12 derniers mois d un ou plusieurs achats d équipement professionnel à caractère exceptionnel TRA 1 char Réalisation dans les 12 derniers mois d un ou plusieurs travaux importants à caractère exceptionnel VOI 1 char Réalisation dans les 12 derniers mois d un ou plusieurs achats de voiture, moto, équipement du logement à caractère exceptionnel VAC 1 char Réalisation dans les 12 derniers mois d un ou plusieurs voyages, vacances, ou autres motifs à caractère exceptionnel AUBAINE 1 char Au cours des 12 derniers mois le ménage a bénéficié d une rentrée d argent exceptionnelle ECONO 1 char Augmentation des placements financiers par rapport à il y a un an ORI1 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers aucun placement ORI2 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers un livret d épargne ORI3 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers une épargne logement 1 moins de F 2 de F à moins de F 3 de F à moins de F 4 de F à moins de F 5 de F à moins de F 6 de F à moins de F 7 de F à moins de F 8 de F à moins de F 9 de F à moins de F 10 de F à moins de F 11 de F à moins de F F et plus blanc ou 9 Sans réponse oui 20

20 nom de la variable Type Signification Modalités ORI4 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers des valeurs mobilières placées ou non sur un PEA ORI5 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers des bons (hors bons de capitalisation) ORI6 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers des bons de capitalisation ORI7 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers une assurance-vie, PEP, épargne retraite ORI8 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers un compte à terme ORI9 1 char Le ménage a orienté son épargne nouvelle vers une épargne salariale DES1 1 char Le ménage s est désengagé vers aucun type de placements DES2 1 char Le ménage s est désengagé vers tous les types de placements DES3 1 char Le ménage s est désengagé vers le livret d épargne DES4 1 char Le ménage s est désengagé vers l épargne logement (plan ou livret) DES5 1 char Le ménage s est désengagé vers les valeurs mobilières DES6 1 char Le ménage s est désengagé vers des bons (hors bons de capitalisation) DES7 1 char Le ménage s est désengagé vers des bons de capitalisations DES8 1 char Le ménage s est désengagé vers l assurance-vie, PEP, épargne retraite DES9 1 char Le ménage s est désengagé vers un compte à terme DES10 1 char Le ménage s est désengagé vers une épargne salariale MEMBRE 1 char Le ménage comporte un adulte dont on ne connaît pas ce qu il possède 21

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV)

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête Participation culturelle & sportive de mai 2003 (EPCV) Liste des s Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV) Index des s : AGEDPR : Age de la personne de référence (8 modalités)... 3 AGEPR : Age de la personne de référence...

Plus en détail

MODULE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE

MODULE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 10 MODULE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE (questions posées seulement en vague 1 (lire le nom et le prénom de l enquêté sur la liste mise à disposition) S0 Je vais maintenant vous poser quelques questions concernant

Plus en détail

Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance de fin 1999 auprès des personnes vivant à domicile

Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance de fin 1999 auprès des personnes vivant à domicile I.n.s.e.e. République Française Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques 18, Bd Adolphe Pinard, 75675 PARIS Cédex 14 Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance de fin 1999 auprès des

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS Enquête 2009-2010 Cahier des cartes 1 2 0 T R A N C H E S D E R E V E N U M E N S U E L N E T D U M É N A G E Il s agit du revenu net (de cotisations sociales et de C.S.G.) avant

Plus en détail

Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique

Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique A COMPLETER ET A SIGNER PAR LE CONSEILLER ET LE CLIENT DES LE 1 ER EURO INFORMATIONS SUR LE PRODUIT Nom de l assureur

Plus en détail

La culture financière des Français

La culture financière des Français C entr e de Recher c h e po u r l E t u d e et l Obser va t i o n des Co n d it io n s de V ie Département Conditions de vie et aspirations La culture financière des Français Etude réalisée à la demande

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS FICHE DE RENSEIGNEMENTS Nom : Nom marital (éventuellement) : _ Prénoms : (souligner le prénom usuel) ETAT-CIVIL Situation familiale : Célibataire Marié(e) Nombre d'enfants : N INSEE : /_/ / / / / / / /

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 Dossiers à compléter et à déposer au service social du Consulat Général de France avant le 28 fevrier 2014 Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme DENIS Assistante

Plus en détail

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant».

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant». Poste diplomatique ou consulaire F O R M U L A I R E D E D E M A N D E D E B O U R S E S S C O L A I R E S au bénéfice d'enfants français résidant avec leur famille à l'étranger. (en application des articles

Plus en détail

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER Date de l entretien.... DOSSIER Vous Votre conjoint Prénom.... Prénom.... Nom.... Nom.... Date de naissance... Date de naissance.... Situation familiale marié(e) célibataire divorcé(e) veuf(ve) union libre

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF. LAUREATS CONCOURS EXTERNES 2015 Etudiants stagiaires en contrat provisoire

Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF. LAUREATS CONCOURS EXTERNES 2015 Etudiants stagiaires en contrat provisoire Dossier de candidature 2015-2016 MASTER 2 MEEF MASTER Sciences Humaines et Sociales Mention Education, Enseignement et Formation Diplôme d État OBJECTIFS! Enseigner et éduquer en école, collège ou lycée

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

COMPTE DE GESTION DES BIENS POUR L ANNÉE... Période de gestion du... au... LA PERSONNE PROTÉGÉE LA MESURE DE PROTECTION

COMPTE DE GESTION DES BIENS POUR L ANNÉE... Période de gestion du... au... LA PERSONNE PROTÉGÉE LA MESURE DE PROTECTION Tribunal d Instance de CHÂTEAUROUX Service Tutelles des majeurs 11 rue Paul-Louis Courier B.P. 625 36020 CHATEAUROUX CEDEX Téléphone : 02 54 53 03 11 / 13 Fax : 02 54 08 44 86 COMPTE DE GESTION DES BIENS

Plus en détail

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) :

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) : Date de l'entretien :... > Vous Prénom :... Nom :... Date de naissance :... Situation familiale : Marié Célibataire Divorcé Veuf Union libre PACS > Votre conjoint Prénom :... Nom :... Date de naissance

Plus en détail

Enquête Formation et Qualification Professionnelle 2003 CARTES-CODES

Enquête Formation et Qualification Professionnelle 2003 CARTES-CODES Enquête Formation et Qualification Professionnelle 2003 CARTES-CODES - 1 -Enquête Formation et Qualification Professionnelle 2003 CARTE 1 NIVEAU DES ÉTUDES EN COURS 01- École maternelle ÉCOLE MATERNELLE

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet de trouver un emploi

Plus en détail

Déclaration de situation patrimoniale au titre de : Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l autonomie

Déclaration de situation patrimoniale au titre de : Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l autonomie Déclaration de situation patrimoniale au titre de : Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l autonomie N O M : DELAUNAY P R E N O M : Michèle Déclaration actualisée au 31 mars 2013 Renseignements

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38 Le couple SOMMAIRE 1 - Mariage, Pacs, concubinage : que choisir?... 6 2 - Choix du régime matrimonial... 7 3 - Divorce... 8 4 - Prestation compensatoire... 9 5 - Gestion des biens du mineur...10 6 - Gestion

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

CONFIEZ A U N SPECIALISTE VOTRE ETUDE PATRIMONIALE

CONFIEZ A U N SPECIALISTE VOTRE ETUDE PATRIMONIALE - CONFIEZ A U N SPECIALISTE VOTRE ETUDE PATRIMONIALE Le savoir-faire d'un expert au profit de votre patrimoine Parce que votre patrimoine est unique, nous vous proposons d'élaborer ensemble votre stratégie

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

Durée moyenne de recherche du 1er emploi (en mois)

Durée moyenne de recherche du 1er emploi (en mois) Lic.Pro Bâtiment et construction / Management, reprise et création de PME du BTP Sciences et Santé Nombre d'inscrits : 17 / Nombre de diplômés : 17 / Nombre de répondants : 16 Taux de réponse : 94% Origine

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 Chapitre 1 LES RELATIONS BANCAIRES : COMPTES, COFFRE, EMPRUNTS Le compte courant Les comptes courants

Plus en détail

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés.

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés. Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection de vous devez

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

Déclaration de ressources Complément (12 mois)

Déclaration de ressources Complément (12 mois) RETRAITE DE Déclaration de ressources Complément (12 mois) Professionnel libéral (art. L. 643-7 du code de la Sécurité sociale) Salarié du régime général et du régime agricole (art. L. 353-1 et suivants

Plus en détail

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers Gérer son patrimoine Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers axabanque.fr Demande d ouverture de compte d intruments financiers Toutes les informations doivent être renseignées pour le traitement

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Définitions. Définitions sur le logement

Définitions. Définitions sur le logement Définitions sur le logement Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

à conserver pour votre information

à conserver pour votre information Tribunal d instance de CHARTRES Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEURE PROTÉGÉE : N O T I C E à conserver pour votre information En votre qualité de personne chargée d une mesure de protection

Plus en détail

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux Sommaire Introduction...15 Qu est-ce que le patrimoine?...15 À combien s élève le patrimoine des Français?...15 De quoi est-il composé?...16 Qu est-ce que la gestion de patrimoine?...17 Quelles sont les

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers GéRER SON PATRImOINE Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers axabanque.fr (1/2) de jeune fille 1 er titulaire 2 nd titulaire (hors PEA) Adresse Code postal Ville Pays Adresse actuelle Tél.

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop Le guide > Sommaire Les Scop, des atouts incontestables >>> 3 Un statut souple >>> 4

Plus en détail

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE Édition : décembre 13 MÉMO Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur 1. Optimiser l utilisation des livrets défiscalisés 2. Épargner sans plafond 3. Placer une somme importante sur quelques mois

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Association pour une Ecole Française à Bratislava Caisse de solidarité 2014/2015

Association pour une Ecole Française à Bratislava Caisse de solidarité 2014/2015 1. DESCRIPTION Une caisse de solidarité est constituée chaque année par l Association pour une École Française à Bratislava (AEFB) afin de venir en aide aux familles non françaises qui ne disposent d aucune

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national novembre 2013 Observatoire de la FPT 1/27 Présentation et objectifs : Ce tableau de bord national a été réalisé d le cadre de la convention

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 12/07/2013 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 Sommaire Page 4 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 9 Page 12 Page 15 Page 17 Page

Plus en détail

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale Sommaire Les dispositifs de participation

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 02/09/2015 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons et doit disposer d un

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5)

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) METTRE DANS CETTE POCHETTE LES PHOTOCOPIES DES DOCUMENTS SUIVANTS (et cocher à droite si vous avez bien fourni le document) DOCUMENTS À FOURNIR (photocopies)

Plus en détail

LISTE DES PIECES A FOURNIR

LISTE DES PIECES A FOURNIR LISTE DES PIECES A FOURNIR Sur présentation : Une pièce légale d identité Père/Mère au foyer: livret de famille Travailleur handicapé : pièce justificative (RQTH) Etrangers : titre de séjour valide pour

Plus en détail

MASTER MEEF (METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION) Diplôme d Etat. - 2 nd degré - Pratiques et ingénierie de formation

MASTER MEEF (METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION) Diplôme d Etat. - 2 nd degré - Pratiques et ingénierie de formation DOSSIER D INSCRIPTION 2015-2016 MASTER MEEF (METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION) Diplôme d Etat MENTIONS : - 1 er degré - 2 nd degré - Pratiques et ingénierie de formation Université

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 N 2041 GH N 50149 #18 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. REVENUS

Plus en détail

DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE

DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE POURQUOI CE DOCUMENT? Ce document de recueil d informations a pour but de permettre à votre interlocuteur commercial et à votre assureur de se conformer à la réglementation

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS CAISSE CANTONALE D'ALLOCATIONS FAMILIALES Rue du Lac 7 181 CLARENS Tél. 01 96 1 11 Fax 01 96 1 8 DEMANDE DE RENTE-PONT 1. SITUATION PERSONNELLE NIP No de sécurité

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national mars 2015 Observatoire de la FPT 1/29 Ce tableau de bord est conduit, sous la direction de Mohamed Amine, responsable de l Observatoire

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Assistant juridique La licence professionnelle assistant juridique offre aux étudiants qui ont acquis

Plus en détail

L IMPÔT SUR LA FORTUNE

L IMPÔT SUR LA FORTUNE L IMPÔT SUR LA FORTUNE Cet impôt a succédé à l'«impôt sur les grandes fortunes» (IGF) créé en 1982. Créé par la loi de finances pour 1989, il reprend les mécanismes et la philosophie de l'igf, supprimé

Plus en détail

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE...

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... CONVENTION DE CONVENTION DE SERVICES SERVICES COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... COMPLÉTEZ ET SIGNEZ le formulaire d ouverture de compte, les feuillets annexes si nécessaire (1) : le bordereau de transfert

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

- La contribution supplémentaire à l'apprentissage (CSA)

- La contribution supplémentaire à l'apprentissage (CSA) Définition La Taxe d'apprentissage est un impôt dont les entreprises employant des salariés doivent s acquitter avant le 1 er mars, auprès d un Organisme Collecteur agréé (OCTA) pour lequel elles ont l

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation :

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation : Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français établis hors de France des

Plus en détail

Les demarches administratives

Les demarches administratives Les demarches administratives Après la disparition d un être cher, s ajoute à la douleur de l événement une série de démarches administratives. Celles-ci sont nombreuses et répondent à un calendrier précis.

Plus en détail

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France Focus sur les politiques publiques de l épargne en France T. Mosquera Yon Banque de France 1 En France, les pouvoirs publics ont, dès 1818, souhaité mettre en place des dispositifs visant à encourager

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2015?

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2015? www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2015? SEPTEMBRE 2015 sommaire PAGE 02 PAGE

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail