FONDS SCOTIA CANADIEN ÉQUILIBRÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDS SCOTIA CANADIEN ÉQUILIBRÉ"

Transcription

1 FONDS ÉQUILIBRÉS FONDS SCOTIA CANADIEN ÉQUILIBRÉ Date de création : Mai 1990 Actif sous gestion : 1,1 milliard aux REER/FERR : 100 % des parts : 16,98 $ de gestion : 1,74 % distributions : trimestrielle 1 Gouvernement du Canada 8,0 % échéance 01/06/23 2 Gouvernement du Canada 6,0 % échéance 01/12/02 3 Province de la Colombie-Britannique 8,50 % échéance 23/08/13 4 Banque Royale du Canada 5 CIBC 6 Golden Credit Card 6,19 % échéance 15/07/09 7 Banque de Montréal 8 Loblaw Co. Ltd 7,1 % échéance 01/06/16 9 Province de l ontario 5,7 % échéance 01/12/08 10 Province de la Colombie-Britannique 5,75 % échéance 09/01/12 Rendements annuels (%) 6,1 10,3 8,5 15,6 17,9 Fonds 378 L objectif du Fonds est de fournir un équilibre entre revenu et croissance du capital à long terme. Le Fonds investit principalement dans un large éventail d actions et de titres à revenu fixe canadiens. Romas J. Budd, MBA, vice-président et directeur, Titres à revenu fixe, 16 années d'expérience Britt Doherty, CFA, CA; vice-président et directeur, actions canadiennes, 21 années d'expérience Wes Mills, CFA, MBA; vice-président et directeur, actions internationales, 10 années d'expérience Jois Mundell, CFA ; vice-président, répartition de l'actif, 18 années d'expérience Arlene Wisser, CFA ; vice-présidente et directrice, actions américaines, 30 années d'expérience Pour obtenir un revenu fixe et des gains boursiers, nous utilisons une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Déjà inquiets des perspectives de l économie et des bénéfices des sociétés, les marchés boursiers ont fortement baissé après les attaques terroristes du 11 septembre aux États-Unis. Les grandes banques centrales ont immédiatement réagi. La Réserve fédérale, la Banque centrale européenne, la Banque du Japon et les autres banques centrales ont réduit leurs taux directeurs. La coopération entre elles a bien fonctionné pour soutenir le dollar américain et injecter des liquidités dans le système bancaire. À la fin du trimestre les marchés boursiers s étaient stabilisés et les cours du pétrole fortement modérés. Au cours du trimestre la catégorie d actif qui a connu la meilleure performance a été celle des titres à revenu fixe, représentés par l'indice obligataire universel Capitaux Scotia, qui ont gagné 4,75 %. Le TSE 300 a perdu 11,25 %, avec un recul de 11 de ses 14 secteurs. Les secteurs gagnants ont été l or et les métaux précieux, l immobilier et les transports. Les liquidités, mesurées par l indice Scotia Capitaux des bons du Trésor à 91 jours ont augmenté de 1,24 % et le dollar canadien a perdu 4,3 % contre le dollar américain. Aucun changement n'a été apporté dans la répartition de l actif au cours de la période. Les positions étrangères du Fonds étaient d'environ 21 % tandis que les actions américaines et les titres à revenu fixe représentaient environ 30 % et 43 % respectivement. Fin septembre, l'échéance moyenne pondérée du portefeuille en titres à revenu fixe a été maintenue au neutre par rapport à celle de l'indice de référence. Les modifications récentes ont porté sur une légère augmentation des titres à revenu fixe des sociétés et des obligations à long terme. Les positions en actions canadiennes ont été positionnées de façon globalement défensive avec une augmentation dans les services financiers. Le rendement du Fonds a été négativement influencé au cours de la période par la faiblesse significative des marchés boursiers internationaux. 16,8-4,5 16,2 3,6 21,4 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Composition de l actif Obligations des sociétés canadiennes 21,0 % Obligations du gouvernement du Canada 22,5 % Actions canadiennes 30,0% Actions américaines 12,3 % Actions internationales 7,6 % Liquidités et court terme 6,7 % Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 16

2 FONDS ÉQUILIBRÉS FONDS SCOTIA DE RENDEMENT GLOBAL Date de création : Avril 1989 Actif sous gestion : 563,8 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 13,03 $ de gestion : 2,43 % distributions : trimestrielle 1 Province de l Ontario 6,4 % échéance 02/12/04 2 Gouvernement du Canada 5,75 % échéance 01/09/06 3 Banque Royale du Canada 4 Gouvernement du Canada 8,75 % échéance 01/12/05 5 Banque de Montréal 6 BCE Inc. 7 Banque Toronto-Dominion 8 Gouvernement du Canada 5,0 % échéance 01/12/03 9 Gouvernement du Canada 6,0 % échéance 01/09/05 10 Gouvernement du Canada 5,75 % échéance 01/06/03 Rendements annuels (%) 4,2 10,7 6,1 12,0 17,5 13,2-4,8 31,1 9,7 18,1 Fonds 371 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme tout en fournissant un revenu modeste. Le Fonds investit principalement dans un large éventail d actions canadiennes et de titres à revenu fixe du monde entier. Montrusco Bolton Inc. Nathan Bossen, chef stratège Placements, 30 années d'expérience Érik Giasson, CFA, vice-président, Titres à revenu fixe, 12 années d'expérience Le Fonds investit principalement dans des actions et des titres à revenu fixe canadiens. Il peut également investir dans des titres étrangers dans le monde entier. À travers l analyse économique des cycles et des changements structurels dans le monde, la composition de l actif du Fonds est gérée de façon dynamique pour mettre l accent sur la catégorie d actif dont on attend le plus haut rendement. Le Fonds utilise l analyse fondamentale et une approche thématique pour repérer les placements dont on attend une croissance à long terme. Ce Fonds s adresse aux investisseurs qui recherchent une croissance élevée dans un seul instrument de placement par la répartition de l actif entre les trois grandes catégories d actifs. Les grands marchés mondiaux ont tous enregistré des rendements négatifs pour le troisième trimestre achevé le 30 septembre. De nouvelles inquiétudes quant à une nouvelle chute de la confiance des consommateurs ajoutées à celle sur la faiblesse persistante économique et les bénéfices des sociétés ont ébranlé des marchés déjà nerveux. En outre, les statistiques du PIB du deuxième trimestre, et publiées au troisième, montrent que l économie fait du sur-place. C est le quatrième trimestre consécutif où l économie est au-dessous de 2 % de croissance annualisé. Les statistiques économiques européennes sont également glauques, et cela même avant la tragédie du 11 septembre. Après cette date, les marchés ont fortement chuté, les peurs et incertitudes incitant les investisseurs à abandonner les actions pour les liquidités et les obligations. Cette tendance s est renversée fin septembre avec le sentiment de certains investisseurs d une vente quelque peu excessive sur le marché. La stratégie de maintien d une surpondération en actions par rapport aux autres fonds équilibrés, en prévision d une reprise économique a eu une influence négative sur le rendement du Fonds au cours du trimestre, du fait de la détérioration des marchés. Vers la fin août, il était suffisamment évident que la reprise économique ne pourrait avoir lieu avant le milieu de l année En conséquence, le Fonds a réduit ses positions en actions de 4 % en faveur des liquidités et des obligations. À la suite du 11 septembre, les liquidités ont été augmentées de 7 %, ce qui porte le total à 12%. Au moment de l attaque terroriste, la composante actions du Fonds Scotia de rendement global avait des positions dans plusieurs sociétés aérospatiales et d assurance telles que Bombardier, CAE, European Aeronautic Defence & Space (Airbus), AXA, Allianz et American International Group. Afin d augmenter les liquidités, plusieurs de ces positions ont été réduites ou liquidées. s applique aux parts de catégorie A rendements simples Composition de l actif Obligations des sociétés canadiennes 5,7 % Actions canadiennes 34,3% Actions américaines 7,1 % Actions internationales 7,8 % Liquidités et court terme 12,2 % Obligations du gouvernement du Canada 32,8 % 17 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

3 FONDS SCOTIA INDICIEL CANADIEN Date de création : Décembre 1996 Actif sous gestion : 261,2 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 11,33 $ de gestion : 0,95 % 1 Banque Royale du Canada 2 Banque Toronto-Dominion 3 Nortel Networks Corporation 4 BCE Inc. 5 Banque de Montréal 6 CIBC 7 Financière ManuVie 8 Canadien Pacifique Ltée 9 Alcan Inc. 10 Sun Life Financial Svsc CDA Fonds 381 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme en suivant le rendement d un indice d actions canadiennes largement reconnu. Le Fonds investit surtout dans des actions qui font partie de l indice de rendement global. Barclays Global Investors Canada Limited Conseillère : Sylvie Boulanger, gestionnaire de portefeuille, 11 années d'expérience. Le Fonds suit actuellement le rendement de l indice TSE 300 de la Bourse de Toronto (l indice TSE 300 1). Le gestionnaire de portefeuille suit aussi étroitement que possible le rendement de l indice : en investissant dans les actions qui font partie de l indice TSE 300, essentiellement dans la proportion correspondant à leur pondération par rapport à l indice en conservant le plus de placements possible dans le portefeuille pour minimiser les coûts d opération Ce Fonds s adresse aux investisseurs désireux de jeter les bases d un portefeuille d actions canadiennes. Déjà ébranlés par les perspectives de ralentissement économique, les marchés boursiers canadiens ont fortement baissé après les attaques terroristes du 11 septembre aux États-Unis. Les inquiétudes quant à l effet de la persistance des pertes d emplois et de la confiance des consommateurs sur les bénéfices des sociétés ont fait chuter l indice composite TSE 300 de 11,25 % pour le troisième trimestre et ce, en dépit d une reprise tardive. Cette dernière a permis de regagner la moitié des pertes de l indice de référence dans la semaine après les attaques terroristes. Le recul du troisième trimestre a été le plus important trimestriellement en points de pourcentage depuis le krach de Rendements annuels (%) Composition de l actif 10,9 30,9-2,3 13,6 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Services publics 7,4 % Pétrole et gaz 11,6 % Produits industriels 16,0 % Métaux et minéraux 4,2 % Services financiers 29,9 % Liquidités et court terme 0,5 % Communications et médias 5,0 % Produits de consommation 4,6 % Conglomérats 4,4 % Or et métaux précieux 4,3 % Distribution 3,7 % Pipelines 3,4 % Autres 2,8 % Transport et services environnementaux 2,1 % 1 L indice de rendement TSE 300 est publié par la Bourse de Toronto, laquelle n a aucun lien avec Placements Scotia Inc. ni ne s est prononcée sur le bien-fondé d un placement dans le Fonds. avant le 18 septembre 2001 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 18

4 FONDS SCOTIA DE DIVIDENDES CANADIENS Date de création : Octobre 1992 Actif sous gestion : 887,6 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 22,17 $ de gestion : 1,21 % distributions : trimestrielle 1 Banque de Montréal 2 CIBC 3 BCE Inc. 4 Banque Royale du Canada 5 Banque Toronto-Dominion 6 B.C. Gas Inc. 7 Molson Companies Ltd. cat. A 8 Enbridge Inc. 9 TransCanada PipeLines Ltd. 10 Westcoast Energy Inc. Rendements annuels (%) 30,4 3,0 2,7 37,6 26,8 9,9-4,4 19,9 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 385 L objectif du Fonds est d obtenir un revenu de dividendes élevé et un potentiel de croissance à long terme. Le Fonds investit surtout dans des actions ordinaires produisant des dividendes et dans un large éventail d actions privilégiées, telles que les actions privilégiées à taux flottant, convertibles et rachetables au gré du porteur. Conseiller : Paget A. Warner, CFA, MBA, vice-président, actions canadiennes, 26 années d'expérience Pour obtenir des gains boursiers, nous utilisons une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Ce Fonds convient aux investisseurs qui souhaitent maximiser leur revenu après impôt en se prévalant du crédit d impôt pour dividendes. NOTA : ceci n est toutefois pas possible dans le cadre d un régime enregistré (REER ou FERR). En dépit de tous les efforts des banques centrales pour stopper le ralentissement économique tout au long de l année, les marchés boursiers mondiaux étaient encore en recul au début de septembre Ce qui est encore dans le vague c est le temps que prendront l économie et les marchés boursiers pour amorcer leur reprise. Au troisième trimestre, dix des quatorze sous-secteurs du TSE 300 ont subi des reculs dont le pire a été celui des produits industriels avec 33,5 %, la technologie continuant sa contre-performance. Sur le plan positif, l or et les métaux précieux ont été en tête avec une avance de 19,6 %, ce qui reflète leur rôle traditionnel de refuge en période d incertitude des marchés, et de peur de la guerre et de la dévaluation du dollar américain. Malgré une politique d assouplissement monétaire dynamique aux États-Unis jusqu à présent, les pertes d emploi et de dépenses en capital ont précipité la chute. Avec l effondrement du World Trade Center, c est toute l industrie du jeu et des loisirs, de l hôtellerie et des transports aériens qui a souffert. Le rendement du Fonds Scotia de dividendes canadiens a été de -2,28 %, au troisième trimestre 2001, contre -11,25 % pour l'indice composite TSE 300. Quatre des quatorze sous-indices du TSE ont eu des rendement positifs. Parmi ceux-ci, trois sous-indices : l or et les métaux précieux (+19,6 %), l immobilier (+ 4,9 %) et la distribution (+1,09 %), ne sont pas connus pour leur politique libérale de dividendes et sont donc sous-pondérés dans notre portefeuille. Le quatrième, les pipelines (+ 8,7%), qui payent plus de dividendes, est surpondéré dans le Fonds. Des dix secteurs du TSE 300 qui ont subi des reculs, le pire a été celui des produits industriels avec 33,5 % pour le troisième trimestre et - 62,1 % d une année à l autre. Le Fonds n a pas de positions dans les plus mauvais titres de ce groupe et seulement 2,8 % dans tout le sous-indice contre 16,6 % pour l indice composite TSE 300. Composition de l actif Services publics 18,4 % Liquidités et court terme 12,2 % Pétrole et gaz 10,0 % Pipelines 8,5 % Services financiers 30,7 % Autres 4,3 % Produits de consommation 3,0 % Conglomérats 5,2 % Produits industriels 3,4 % Communications et médias 3,4 % 19 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

5 FONDS SCOTIA DE VALEURS CANADIENNES DE PREMIER ORDRE Date de création : Décembre 1986 Actif sous gestion : 362,3 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 17,20 $ de gestion : 2,05 % 1 Banque Royale du Canada 2 CIBC 3 Banque de Montréal 4 BCE Inc. 5 Banque Toronto-Dominion 6 Financière ManuVie 7 Bombardier Inc. catégorie B 8 Canadien Pacifique Ltée 9 Alcan Inc. 10 CAE Inc. Rendements annuels (%) 16,2 27,1-7,6 6,3 23,3 Fonds 350 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans des actions de haute qualité de grandes sociétés canadiennes. Britton M. Doherty, CFA, CA; vice-président et directeur, actions canadiennes, 21 années d'expérience, Équipe actions canadiennes. Pour obtenir un revenu d actions canadiennes nous utilisons une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Ce Fonds s adresse aux investisseurs à long terme qui comprennent le potentiel de croissance par appréciation du capital et la volatilité d un portefeuille diversifié d actions canadiennes. Au cours de le période, le Fonds Scotia de valeurs canadiennes de premier ordre a conservé une position en liquidités supérieure à la moyenne maintenant des positions relativement défensives dans l attente d une reprise économique et de la confiance des investisseurs. Le Fonds a bénéficié de la consolidation dans le pétrole et gaz et a subséquemment réduit sa pondération sous celle du marché, étant donné le ralentissement économique mondial. Dans les produits de consommation, l accent demeure mis sur la biotechnologie et les produits pharmaceutiques tandis que dans les produits industriels on se tient éloigné de la technologie et les sociétés du secteur industriel. Le Fonds a augmenté ses positions dans les sous-secteurs des banques et de l assurance au sein des services financiers. La performance du Fonds pour le trimestre a été de -9,31%, contre -11,25 % pour le TSE 300. Les deux tiers des pertes du marché ont eu lieu après les attaques terroristes du 11 septembre qui ont ébranlé la confiance des consommateurs et accentué le ralentissement économique. Dix des quatorze sous-secteurs du TSE 300 ont subi des reculs et seuls les secteurs défensifs de l or et métaux précieux et des pipelines ont enregistré une avance significative. Composition de l actif 8,0-7,1 22,6 2,3 20,1 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Produits industriels 13,6 % Liquidités et court terme 14,5 % Services financiers 29,0 % Produits de consommation 2,8 % Pétrole et gaz 9,0 % Métaux et minéraux 7,5 % Autres 6,6 % Conglomérats 6,2 % Services publics 4,9 % Communications et médias 3,0 % Pipelines 3,0 % Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 20

6 FONDS SCOTIA DE CROISSANCE CANADIENNE Date de création : Février 1961 Actif sous gestion : 660,4 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 42,28 $ de gestion : 2,27 % 1 Banque Royale du Canada 2 Banque de Montréal 3 Banque Toronto-Dominion 4 Nexen Inc. 5 CAE Inc. 6 MDS Inc. 7 Quebecor World Inc. 8 BCE Inc. 9 Jean Coutu Group Inc. cat. A 10 Bombardier Inc. catégorie B Rendements annuels (%) 9,7 26,8-8,0 6,8 34,6 Fonds 372 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme, en investissant dans diverses sociétés canadiennes. Britton M. Doherty, CFA, CA; vice-président et directeur, actions canadiennes, 21 années d'expérience équipe actions canadiennes. Ce Fonds investit principalement dans des sociétés bien gérées et bien financées avec un potentiel de croissance à long terme et en complément dans des actions de premier ordre sous-évaluées apportant au portefeuille l équilibre sectoriel et liquide approprié. La stratégie de base consiste à «acheter pour garder», ce qui suppose une approche axée sur la croissance à long terme reposant sur une solide analyse quantitative. Ce Fonds s adresse aux investisseurs à long terme qui comprennent le potentiel de croissance et la volatilité d un portefeuille diversifié d actions canadiennes. Au cours de la période, le Fonds a conservé une position dans les produits de consommation supérieure à la moyenne, avec des positions relativement défensives dans les titres des soins de santé, de la distribution, des communications et médias et des produits de consommation tandis qu il limitait ses positions dans les secteurs à faible croissance comme les pipelines et les assurances. La pondération du Fonds Scotia de croissance canadienne a été à peu près égale à celle du marché dans le secteur des ressources et le secteur industriel. La performance du Fonds pour le troisième trimestre a été de - 9,8 %, contre -11,25 % pour le TSE 300. Celle du TSE 100 a été de -10,52 % et celle du TSE 200 (les 200 actions du bas du TSE 300) de - 16,5%. Dans un contexte de faiblesse de la confiance des consommateurs et des investisseurs, les titres de faible et moyenne capitalisation ont généralement tendance à la sous-performance. Composition de l actif 19,8-1,2 31,6 0,3 9,3 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Produits industriels 14,6 % Liquidités et court terme 17,6 % Papier et produits forestiers 2,7 % Services financiers 20,3 % Produits de consommation 10,5 % Communications et médias 6,7 % Autres 5,3 % Distribution 4,0 % Métaux et minéraux 3,9 % Services publics 3,1 % Conglomérats 2,4 % 21 Montrusco Bolton Inc. avant le 18 septembre 2001 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

7 FONDS SCOTIA D ACTIONS CANADIENNES À MOYENNE-FORTE CAPITALISATION Date de création : Décembre 1957 Actif sous gestion : 328 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 14,62 $ de gestion : 1,61 % 1 Banque Royale du Canada 2 CIBC 3 Banque de Montréal 4 BCE Inc. 5 Banque Toronto-Dominion 6 Canadien Pacifique Ltée 7 Financière ManuVie 8 Bombardier Inc. catégorie B 9 Alcan Inc. 10 Nortel Networks Corporation Rendements annuels (%) Fonds 380 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans un large éventail d actions de haute qualité de grandes et moyennes sociétés canadiennes. Britton M. Doherty, CFA, CA, vice-président et directeur, actions canadiennes, 21 années d'expérience Équipe actions canadiennes. Pour obtenir un revenu d actions canadiennes, nous utilisons une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Au cours de la période, le Fonds a augmenté ses positions déjà défensives par une réduction des actions canadiennes à moyenne capitalisation au profit des actions à forte capitalisation. Le Fonds a bénéficié de la consolidation dans le pétrole et gaz et a subséquemment réduit sa pondération sous celle du marché étant donné le ralentissement économique mondial. Dans les produits de consommation, l accent demeure sur la biotechnologie et les produits pharmaceutiques tandis que dans les produits industriels on se tient loin de la technologie et les sociétés du secteur industriel. Le Fonds a augmenté ses positions dans les sous-secteurs des banques et de l assurance au sein des services financiers. La performance du Fonds pour le troisième trimestre a été de - 11,19 %, contre -11,25 % pour le TSE 300. Celle du TSE 100 a été de -10,52 % et celle du TSE 200 (les 200 actions du bas du TSE 300) de - 16,5%. Dans un contexte de faiblesse de la confiance des consommateurs et des investisseurs, les titres de faible et moyenne capitalisation ont tendance généralement à la sousperformance. 14,5 22,9-5,3 17,5 24,6 7,1-6,3 28,2-1,4 18,3 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Produits industriels 16,5 % Services financiers 29,1 % Or et métaux précieux 3,5 % Pipelines 3,0 % Transport et services environnementaux 2,2 % Composition de l actif Pétrole et gaz 10,2 % Liquidités et court terme 8,3 % Services publics 5,0 % Métaux et minéraux 4,9 % Autres 3,9 % Communications et médias 3,4 % Produits de consommation 2,4 % Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 22

8 FONDS SCOTIA D ACTIONS CANADIENNES À FAIBLE CAPITALISATION Date de création : Octobre 1992 Actif sous gestion : 116,9 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 13,56 $ de gestion : 2,53 % 1 Direct Focus Inc. 2 Concert Industries Ltd. 3 Angiotech Pharmaceuticals Inc. 4 Mosaic Group Inc. 5 Home Capital Group Inc. cat. B 6 Aastra Technologies Ltd. 7 CHC Helicopter Corp. cat. A 8 Intrinsyc Software Inc. 9 Forzani Group 10 Enserco Energy Services Co. Ltd. Rendements annuels (%) 7,9 28,3-19,4 12,0 27,1 Fonds 384 L objectif du Fonds est d obtenir de façon dynamique une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans des actions de petites et moyennes sociétés canadiennes cotées sur les marchés boursiers canadiens. Conseiller : Allaster G. MacLean, CFA, MBA, vice-président et gestionnaire de portefeuille, 17 années d'expérience Pour obtenir un revenu d actions canadiennes, nous utilisons une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les petites et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Après un premier semestre relativement vigoureux, l absence de signes convaincants de reprise économique a pesé lourd sur les actions à faible capitalisation. L absence de reprise dans les ventes a causé une chute des espoirs de bénéfices. Dans les cas les plus sévères, un manque de liquidités a entraîné des modifications de plans d affaires ou le recours à un financement supplémentaire ce qui a nui au cours des actions. Finalement, les attaques terroristes du 11 septembre ont eu une influence négative sur la confiance des investisseurs et des entreprises provoquant un effondrement des cours sur le marché peu liquide des actions à faible capitalisation. La réduction des taux et des impôts annoncée aux États-Unis devrait avec le temps entraîner une reprise économique. Les actions à faible capitalisation ont tendance à surperformer lors de marchés haussiers comme à sous-performer en période de baisse. La forte baisse des prix du pétrole et surtout du gaz, qui a diminué la valorisation des actions du secteur de l énergie, a eu influence négative sur le rendement du Fonds Scotia d actions canadiennes à faible capitalisation. En outre une controverse inattendue sur les résultats des tests de laboratoire pharmaceutiques a causé une forte baisse des actions de deux sociétés de biotechnologie détenues dans le Fonds. Il en a été de même pour deux autres sociétés connaissant des difficultés financières, Ces actions ont été vendues à perte. La nervosité des investisseurs et l incertitude a provoqué la baisse d autres actions de sociétés qui sont financièrement solides, bien gérées et qui ont de bonnes perspectives d avenir. Ces investissements ont un potentiel de fort rebond avec l amélioration des perspectives économiques. 10,1-14,9 44,3 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Composition de l actif Produits industriels 18,8 % Pétrole et gaz 16,3 % Liquidités et court terme 14,5 % Produits de consommation 30,8 % Services financiers 3,0 % Communications et médias 7,3 % Autres 4,4 % Distribution 4,0 % 23 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

9 FONDS SCOTIA DES MÉTAUX PRÉCIEUX Date de création : Juillet 1993 Actif sous gestion : 33,9 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 6,00 $ de gestion : 2,34 % 1 Placer Dome Inc. 2 Meridian Gold Inc. 3 Barrick Gold Corp. 4 Teck Cominco Ltd. cat. B 5 Goldcorp Inc. 6 Franco-Nevada Mining Corp. Ltd. 7 Iamgold Corp. 8 Agnico-Eagle Mines Ltd. 9 Newmont Mining Corp. 10 Stillwater Mining Company Fonds 362 L objectif du Fonds est d obtenir de façon dynamique une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit principalement dans des métaux précieux et/ou des titres de sociétés qui se livrent directement ou indirectement à l exploration, à l extraction ou à la production et à la commercialisation des métaux précieux. Conseiller : David Whetham, CFA, MBA, 11 années d'expérience Pour tirer un revenu des métaux précieux, le Fonds utilise une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché. Le Fonds investit principalement dans des métaux précieux et/ou des titres de sociétés canadiennes ou étrangères qui se livrent directement ou indirectement à l exploration, à l extraction ou à la production de métaux précieux. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. L or continue d être la valeur refuge après les attaques terroristes du 11 septembre. Le cours a augmenté de 8,3 % pour terminer le troisième trimestre à 293,25 $ l once. Le sous-indice or et métaux précieux du TSE 300 a été le plus performant avec un gain de 19,6 % contre une perte de -11,2 % pour l indice de référence. La consolidation est demeuré importante avec la fusion de Anglogold d Afrique du Sud et Normandy Mining d Australie dont le résultat est une production supérieure à 9 millions d onces. D autres opérations ont également eu lieu surtout parmi les sociétés australiennes. Composition de l actif Rendements annuels (%) -4,3-16,8-19,4-39,4 45,8 Métaux et minéraux (actions) 93,8 % 4,4-11,7 Liquidités et court terme 6,2 % s applique aux parts de catégorie A rendements simples Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 24

10 FONDS SCOTIA DE CROISSANCE AMÉRICAINE Date de création : Décembre 1986 Actif sous gestion : 336,6 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 11,25 $ de gestion : 2,23 % 1 Fannie Mae 2 Verizon Communications 3 General Dynamics Corp. 4 General Electric Co. 5 Amgen Inc. 6 IBM Corp. 7 Johnson & Johnson 8 PepsiCo Inc. 9 BellSouth Corp. 10 Wal-Mart Stores Inc. Rendements annuels (%) -11,9 10,8 28,3 28,1 11,4 21,4 4,6 14,2 11,5 26,2 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 353 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans un large éventail de titres de participation de sociétés américaines. Arlene Wisser, CFA, vice-présidente et directrice, actions américaines, 30 années d expérience Douglas Martin, CFA, gestionnaire de portefeuille, 6 années d expérience Pour obtenir un revenu d actions américaines nous utilisons une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Les actions américaines ont reculé après l arrêt de la reprise amorcée au printemps. Avant les attaques terroristes du 11 septembre, la poursuite des baisses de dépenses en capital et des pertes d emploi avait commencé à éroder la confiance des consommateurs. La contraction des marges de profit devait être pire que celle du PIB, La tendance s est accentuée après les attaques terroristes et les dépenses militaires et de sécurité ont été augmentées pour mener la «guerre au terrorisme». Les espoirs d un retour des dépenses des consommateurs se sont évanouis et la réalité d une réduction des dépenses des consommateurs s est imposée. Les investisseurs sont devenus plus réticents au risque devant la faiblesse des perspectives économiques et de profit. Seuls deux secteurs ont enregistré des rendements positifs au cours du trimestre; les services de communication et les soins de santé. Cinq secteurs ont eu une performance supérieure à celle du S&P 500 et neuf, menés par la technologie, ont connu des baisses à deux chiffres. Le Fonds Scotia de croissance américaine a eu une performance supérieure à celle de l indice de référence au cours du trimestre et en septembre qui fut le pire mois de l année pour les actions. General Dynamics, Johnson and Johnson, Pepsico, Fannie Mae, Tenet Healthcare, Pfizer et Abbott ont enregistré des rendements stellaires. United Technologies, Boeing, Carnival, Disney, Merrill Lynch et American Express ont particulièrement souffert des attaques terroristes. Des titres tels que Cisco, Texas Instruments et Intel étaient en baisse avant même les attaques du fait de la détérioration des éléments fondamentaux. L augmentation des avoirs du Fonds en soins de santé et la réduction en technologie ont été positives. Les biens d équipement demeurent surpondérés mais leur composition a été changée. Une réduction avait été opérée sur Boeing au début du trimestre du fait de la baisse des commandes d avions commerciaux liée au ralentissement des dépenses en capital dans le monde. General Dynamics, un titre défensif à valeur attractive a été augmenté en raison des dépenses de défense du gouvernement qui étaient précédemment à un bas historique de 3 % du PIB. La surpondération en produits de consommation cycliques a été légèrement réduite en août avant le changement du sentiment des consommateurs. Les liquidités d août ont été directement affectées aux sociétés à perspectives de croissance évidentes. Une large diversification secorielle sera maintenue. Composition de l actif Soins de santé 19,5 % Produits de consommation 20,9 % Matériaux 2,1 % Services publics 1,8 % Services financiers 16,0 % Biens d équipement 11,9 % Technologie 11,3 % Liquidités et court terme 5,9 % Énergie 4,1 % 25 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

11 FONDS SCOTIA INDICIEL AMÉRICAIN Date de création : Décembre 1996 Actif sous gestion : 140 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 15,31 $ de gestion : 0,95 % 1 General Electric Co. 2 Microsoft Corp. 3 Exxon Mobil Corp. 4 Pfizer Inc 5 Wal-Mart Stores Inc. 6 American International Group Inc. 7 Citigroup Inc. 8 Johnson & Johnson 9 IBM Corp. 10 SBC Communications Inc. Fonds 382 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme en suivant le rendement d un indice d actions américaines largement reconnu, actuellement l indice de rendement global Standard & Poor s (l indice S&P 500). Barclays Global Investors Canada Limited Conseillère : Corin Frost, directrice M.Sc. Comptes distincts, 9 années d'expérience Suivre la performance du S&P 500 en investissant dans les actions qui font partie de l indice, essentiellement dans la proportion correspondant à leur pondération par rapport à l indice. Le S&P 500 a perdu 11,23 % au troisième trimestre en dollars canadiens. Devant l évidence grandissante de la récession, la Réserve fédérale (la Fed) a encore baissé son taux directeur de 75 points de base pour le porter à 3 %. Les soins de santé ont été le seul sous-secteur positif du S&P 500 au cours du trimestre, la technologie et les services financiers ont été les plus durement touchés. Les transports et les services publics ont eu également une performance médiocre bien que leur pondération relativement minime ait réduit l effet sur l indice de référence. En dépit des pertes du troisième trimestre, les marchés boursiers américains ont enregistré l une des meilleures performances relatives au monde. Technologie 14,0 % Composition de l actif Soins de santé 12,4 % Rendements annuels (%) -6,9 13,1 34,6 33,7 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Services financiers 19,0 % Produits de consommation 23,2 % Industriels 2,5 % Liquidités et court terme 1,2 % Énergie 7,3 % Biens d équipement 7,2 % Services publics 3,7 % Matériaux 2,2 % Transports 0,7 % 1 L indice de rendement global Standard & Poor s 500 est publié par Standard & Poor s, division de McGraw-Hill Companies Inc. Standard & Poor s n a aucun lien avec Placements Scotia Inc. ni ne s est prononcée sur le bien-fondé d un placement dans le Fonds. avant le 18 septembre Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 26

12 FONDS SCOTIA CANAM INDICIEL Date de création : Juillet 1993 Actif sous gestion : 460,8 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 9,58 $ de gestion : 1,43 % 1 Bons du Trésor du gouvernement du Canada avec contrats à terme sur l indice Standard and Poor s 500. Rendements annuels (%) -13,2 17,5 25,2 27,9 19,5 Fonds 351 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme en suivant le rendement d un indice d actions américaines largement reconnu, actuellement l indice composite Standard & Poor s (l indice S&P 500), tout en maintenant une admissibilité de 100 % aux REER. Arlene Wisser, CFA, vice-présidente et directrice, actions américaines, 30 années d'expérience Douglas Martin, CFA, gestionnaire de portefeuille, 6 années d'expérience Suivre la performance de l indice composite S&P 500 en investissant dans des contrats à terme liés au rendement de l indice. Le troisième trimestre 2001 a été caractérisé par la faiblesse des marchés boursiers américains. Les événements du trimestre passeront certainement à l histoire. En plus d une des plus importantes ventes massives jamais enregistrées, la baisse du deuxième trimestre marque la plus longue période de marché baissier dans l histoire depuis Les investisseurs continuent d être marqués par la faiblesse des bénéfices des sociétés, la hausse du taux de chômage, la perte de confiance des consommateurs et l émergence d une nouvelle forme de guerre. Le stimulant économique, que constituent les réductions de taux directeur des banques centrales, peut cependant être repoussé à plus tard. Bien qu il soit difficile de trouver quoi que ce soit de positif après la tragédie du 11 septembre, d un point de vue économique, l importante baisse des prix de l énergie et des coûts de financement, y compris des titres hypothécaires devrait soulager quelque peu le consommateur américain. 35,8 0,5 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Composition de l actif Liquidités et court terme 100 % Contrats à terme Indice S&P % NOTA : Le Fonds achète des contrats à terme S&P pour suivre au plus près l indice. 1 L indice composite Standard & Poor s 500 publié par Standard & Poor s, division de McGraw-Hill Companies Inc. Standard & Poor s n a aucun lien avec Placements Scotia Inc. ni ne s est prononcée sur le bien-fondé d un placement dans le Fonds. 27

13 FONDS INDICIEL SCOTIA NASDAQ Date de création : Novembre 2000 Actif sous gestion : 11,2 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 4,42 $ de gestion : 0,86 % s applique aux parts de catégorie A 1 Bons du Trésor du gouvernement du Canada avec contrats à termes sur l indice Standard and Poor s 500. Fonds 397 L objectif du Fonds est d obtenir de façon dynamique une croissance du capital à long terme en suivant le rendement de l indice Nasdaq100 1, tout en maintenant une admissibilité de 100 % aux REER. Arlene Wisser, CFA, vice-présidente et directrice, actions américaines, 30 années d'expérience Douglas Martin, CFA, gestionnaire de portefeuille, 6 années d'expérience Suivre du plus près possible la performance de l indice Nasdaq 100, en investissant dans des produits dérivés dont des options et contrats à terme liés au rendement de l indice. Ce Fonds s adresse aux investisseurs à long terme qui comprennent le potentiel de croissance du capital et la volatilité des marchés boursiers américains telle qu elle est reflétée par l indice Nasdaq 100. Le troisième trimestre 2001 a enregistré une baisse du Nasdaq 100 de plus de 33 %, avec la poursuite de l effet sur les actions de la technologie, de la baisse des dépenses en capital dans le secteur de l information. Quasiment toutes les sociétés et segments de l industrie sont touchés. Il y a eu donc une série d avertissements sur les baisses de bénéfices. Ces différentes baisses de la demande en produits de la technologie et des perspectives de bénéfices ont obscurci l effet des différentes réductions de taux par la Réserve fédérale, y compris celle de 75 points de base du troisième trimestre. Bien que toutes les répercussions des attaques terroristes du 11 septembre 2001 ne se soient pas encore fait sentir, le marché espère actuellement que les éléments économiques fondamentaux des grandes sociétés de technologie commenceront à s améliorer à la fin de l exercice 2001 ou au début 2002, avec certains risques que la reprise soit reportée d un ou deux trimestres. Composition de l actif Liquidités et court terme 100 % Contrats à terme Nasdaq 100 % NOTA : Le Fonds achète des contrats à terme Nasdaq pour suivre au plus près l indice 1 L indice Nasdaq 100 est publié par The Nasdaq Stock Market, Inc. The Nasdaq Stock Market, Inc. n a aucun lien avec Placements Scotia Inc. et ne s est pas prononcé sur le bien-fondé d un placement dans le Fonds. 28

14 FONDS SCOTIA DES JEUNES INVESTISSEURS Date de création : Novembre 2000 Actif sous gestion : 8,0 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 8,11 $ de gestion : 2,14 % 1 PepsiCo Inc. 2 Nike Inc. cat. B 3 Johnson & Johnson 4 Harley-Davidson Inc. 5 Pfizer Inc. 6 Procter & Gamble Co. 7 Microsoft Corp. 8 Nestle SA 9 Wal-Mart Stores Inc. 10 Royal Dutch Petroleum Co. Fonds 390 Le Fonds Scotia des jeunes investisseurs vise la croissance à long terme du capital en investissant dans de grandes et moyennes sociétés mondiales dont les produits et activités ont des incidences directes ou indirectes sur la vie des enfants et des jeunes adultes du monde entier. Conseillère : Karen Coll, CFA, vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, actions, 22 années d'expérience Les placements du Fonds sont concentrés dans des titres à prix raisonnable de sociétés leaders dont les perspectives de bénéfices sont supérieures à la moyenne. Ils sont diversifiés géographiquement et sectoriellement. Les indicateurs d évaluation traditionnels des opportunités d investissement sont les ratios cours/bénéfices absolus et sectoriels, et les ratios cours/valeur comptable et cours/fonds autogénérés. L accent est mis sur les sociétés en bonne santé financière et à gestion supérieure. Le Fonds aide les enfants et les jeunes à s initier aux placements et aux finances personnelles en leur fournissant gratuitement du matériel didactique. Ce Fonds s adresse aux investisseurs à long terme qui comprennent le potentiel de croissance des actions internationales et en accepte le niveau moyen à élevé de risque. Les marchés boursiers internationaux ont plongé au troisième trimestre, les investisseurs s inquiétant de la récession mondiale et de la détérioration des perspectives de bénéfices des sociétés. En monnaie locale, l Allemagne, le Japon et les États-Unis ont perdu 29 %, 22 % et 16 % respectivement. Les marchés boursiers européens ont connu des performances particulièrement médiocres en raison du manque de liquidités et de ventes massives dans les services financiers, l assurance et les compagnies aériennes à la suite des attaques terroristes du 11 septembre sur le World Trade Center et le Pentagone. La performance des actions japonaises demeure faible du fait des incertitudes des perspectives économiques du pays, deuxième économie mondiale. À la suite des attaques terroristes, les marchés financiers américains ont fermé 4 jours, la Réserve fédérale a procédé à une réduction de taux de 50 points de base, la Securities and Exchange Commission a assoupli temporairement ses règles sur le rachat des titres de sociétés et le Congrès a approuvé une enveloppe de dépenses de 40 milliards américains pour combattre le terrorisme et rebâtir New York. Ces mesures aideront à stabiliser les marchés et à restaurer la confiance dans le système financier Au 30 septembre, le Fonds Scotia des jeunes investisseurs était surpondéré dans les produits de consommation discrétionnaire, y compris les autos, les détaillants et les loisirs, ce qui a eu une influence négative sur son rendement alors que les titres plongeaient à l annonce du ralentissement économique, des pertes d emploi et de la forte baisse de la confiance des consommateurs. Une surpondération dans les actions américaines à forte capitalisation a bénéficié au Fonds du fait de la performance supérieure des valeurs de premier ordre et de la baisse de 3,9 % du dollar canadien par rapport au dollar américain. Le Fonds se concentre sur des sociétés de production de biens et services bien gérées avec des perspectives de gains supérieurs à la moyenne et une valorisation raisonnable. Ces sociétés sont bien positionnées pour une croissance des bénéfices une fois la confiance des consommateurs restaurée et l économie mondiale améliorée. Composition de l actif Europe continentale 19,1 % États-Unis 54,2 % Royaume-Uni 5,8 % Japon 10,0 % Liquidités et court terme 8,1 % Canada 2,8 % 29 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

15 FONDS SCOTIA INDICIEL INTERNATIONAL Date de création : Septembre 1999 Actif sous gestion : 53,2 millions aux REER/FERR : 100 % des parts : 6,91 $ de gestion : 0,93 % 1 Bons du Trésor canadien 2 HSBC Bank Canada BDN 3 GE Capital Cda Funding Co. DCP 4 Banque Toronto-Dominion B/A 5 Banque Royale du Canada B/A 6 Caterpillar Financial Serv Ltd 7 Cdn Wheat Board DCP 8 Norwest Financial CDA Inc. 9 Alberta Treasury Branch P/N 10 CIBC B/A Fonds 387 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme en suivant le rendement d indices boursiers internationaux reconnus, tout en maintenant une admissibilité de 100 % aux REER. Barclay s Global Investors Canada Limited Conseiller : Amit Prakash, CFA, MBA, 8 années d'expérience Le Fonds suit actuellement la performance d indices de marchés boursiers bien établis en Europe, Australasie et Extrême-Orient. Ce Fonds s adresse aux investisseurs à long terme qui comprennent le potentiel de croissance et la volatilité d un portefeuille diversifié d actions internationales. La Banque centrale européenne (BCE) a procédé à deux réductions de son taux directeur, pour un total de 0,75 % au cours du trimestre, reconnaissant le fait du ralentissement économique et du reflux des tensions inflationnistes après la chute des cours du pétrole. L euro a fortement rebondi gagnant 7,3 % par rapport au dollar américain en raison du ralentissement économique, de la faiblesse des marchés financiers aux États-Unis et du recul des fusions et acquisitions dans ce pays par les société européennes (ce qui exige la vente d euros pour acheter des dollars américains). La baisse de la confiance des consommateurs et des entreprise s est poursuivie en Europe, poivant vers une baisse de la croissance du PIB. Tous les marchés de la région du Pacifique ont reculé au cours du trimestre, les pires baisses étant enregistrées en Chine et à Taiwan (-33 % et -24 % respectivement). Hong Kong a perdu 23 % au cours de la période. Le Fonds maintient une exposition de 100 % aux grands indices indiqués dans la composition de l actif de référence en recourant aux contrats à terme. Rendements annuels (%) -13,6 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Contrats à terme 100 % Royaume-Uni 22,4 % Japon 25,0 % Belgique 1,0 % Hong Kong 2,4 % Suède 2,4 % Australie 3,3 % Espagne 3,3 % Italie 4,9 % Pays-Bas 6,4 % Suisse 7,1 % Allemagne 9,7 % Composition de l actif Liquidités et court terme 100 % France 12,2 % NOTA : Le Fonds achète des contrats à terme de différents pays pour approcher les rendements de l indice choisi. Gestion placements Scotia Cassels Limitée avant le 18 septembre Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 30

16 FONDS SCOTIA DE CROISSANCE MONDIALE (Anciennement Fonds Scotia de croissance internationale) Date de création : Février 1961 Actif sous gestion : 226,8 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 34,33 $ de gestion : 2,41 % 1 Novartis AG 2 BNP Paribas 3 Pfizer Inc 4 General Electric Co. 5 Microsoft Corp. 6 Exxon Mobil Corp. 7 Verizon Communications 8 Total Fina Elf SA 9 Medtronic Inc. 10 Tyco International Ltd. Rendements annuels (%) -10,2 19,6 21,3 13,9 8,9 7,8 2,0 29,6 8,2 21,7 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 374 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit principalement dans un large éventail d actions internationales dans le monde. Montrusco Bolton Inc. Michel Bastien, MBA, stratège, actions internationales EAEO, 30 années d expérience Stéphane Martellini, DESS, EFFAS, vice-président, actions européennes, 12 années d expérience Le Fonds Scotia de croissance internationale investit principalement dans des titres étrangers dans le monde entier. Le Fonds utilise l approche globale pour le choix des pays et analytique pour le choix des titres, l analyse fondamentale et l approche thématique pour sélectionner des sociétés dont on attend une croissance à long terme grâce à leur avantage concurrentiel. Ce Fonds s adresse aux investisseurs qui comprennent le potentiel de croissance élevée et la volatilité des grands marchés boursiers mondiaux. Ce fut un troisième trimestre très décevant pour les investisseurs sur tous les grands marchés internationaux. L'indice boursier mondial Morgan Stanley a décliné de 10,9 %, avec le Japon reculant de 14,2 % et les États-Unis de 11,2 %. Ce fut le pire trimestre pour le S&P 500 depuis De nouvelles inquiétudes quant à une nouvelle chute de la confiance des consommateurs ajoutées à celle sur la faiblesse persistante économique et les bénéfices des sociétés ont ébranlé des marchés déjà nerveux. En outre, les statistiques du PIB pour le deuxième trimestre et publiées au troisième montrent que l économie fait du sur-place. C est le quatrième trimestre consécutif où l économie est au-dessous de 2 % de croissance annualisé. Après la tragédie du 11 septembre, les marchés ont fortement chuté, les peurs et incertitudes incitant les investisseurs à abandonner les actions pour les liquidités et les obligations. Cette tendance s est inversée fin septembre avec le sentiment de certains investisseurs de ventes quelque peu excessives sur le marché. Le Fonds était positionné en prévision d une reprise économique en 2001 et la baisse des marchés boursiers au troisième trimestre n a pas été bénéfique pour son rendement. Avec la détérioration en août du sentiment des consommateurs, et les attaques terroristes du 11 septembre, il est devenu plus que probable que la reprise n aurait pas lieu avant le milieu de Avec ce retard dans la reprise et l augmentation de la probabilité d une récession mondiale, les liquidités ont été augmentées de 22 % en septembre et le portefeuille d actions restructuré défensivement. Au moment de l attaque terroriste, la composante actions du Fonds avait des positions dans plusieurs sociétés aérospatiales et d assurance telles que European Aeronautic Defence & Space (Airbus), AXA, Allianz et American International Group. Afin d augmenter les liquidités, plusieurs de ces positions ont été réduites ou éliminées (European Aeronautic Defence & Space). Composition de l actif Liquidités et court terme 21,3 % États-Unis 43,6 % Bassin du Pacifique 3,4% Europe continentale 20,2 % Royaume-Uni 5,5 % Japon 5,3 % Canada 0,7 % 31 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

17 FONDS SCOTIA DE CROISSANCE EUROPÉENNE Date de création : Septembre 1996 Actif sous gestion : 92,8 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 10,64 $ de gestion : 2,43 % 1 Eni SpA 2 Kerry Group PLC A 3 Lloyds TSB Group PLC 4 CIBA Speciality Chemicals AG 5 BOC Group PLC 6 Repsol YPF S.A. 7 Royal Dutch Petroleum Co. (NY shares) 8 Altadis SA 9 Scottish & Southern Energy 10 Hellenic Telecommun Org SA ADR Rendements annuels (%) -6,0 5,8 24,1 14,4 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 376 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit principalement dans un large éventail d actions de haute qualité de sociétés en Europe. Wes Mills, MBA, CFA, directeur et vice-président, actions internationales, 10 années d expérience John Vermeer, CFA, MBA, gestionnaire de portefeuille, actions internationales, 10 années d expérience Mark Deriet, M.A. écon., CFA, analyste principal, actions internationales, 5 années d expérience Le Fonds Scotia de croissance européenne utilise une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance de bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. L'indice boursier européen de Morgan Stanley a décliné (en dollars canadiens) de 8,2 % au cours du troisième trimestre tandis que le Fonds Scotia de croissance européenne cédait 9,4 %. L euro et la livre sterling gagnaient 11,7 % et 8,5 % respectivement par rapport au dollar canadien, ce qui a aidé à compenser une partie du recul. Tous les secteurs sauf le tabac ont reculé au cours du trimestre. Les secteurs les plus performants ont été ceux qui affichent des revenus constants comme les produits alimentaires, le tabac, les boissons et les autres produits de consommation non cycliques. Les plus faibles secteurs continuent d être la technologie et les médias. L épouvantable tragédie du 11 septembre a eu une forte influence négative sur les secteurs du transport aérien et des dépenses non discrétionnaires à montant élevé tels que l automobile et le tourisme. La Banque centrale européenne (BCE) a procédé à deux réductions de son taux directeur, pour un total de 0,75 % au cours du trimestre, reconnaissant le fait du ralentissement économique et du reflux des tensions inflationnistes après la chute des cours du pétrole. L euro a fortement rebondi gagnant 7,3 % par rapport au dollar américain en raison du ralentissement économique, de la faiblesse des marchés financiers aux États-Unis et du recul des fusions et acquisitions dans ce pays par les sociétés européennes (ce qui exige la vente d euros pour acheter des dollars américains). La confiance des entreprises et des consommateurs européens continue de décliner ce qui laisse augurer un ralentissement de la croissance du PIB. Nous avons revu à la baisse nos prévisions pour le PIB, que nous situons maintenant dans une fourchette de 1 à 1,5 %. Le Fonds Scotia de croissance européenne reste légèrement surpondéré en matériaux de base en anticipation de la reprise économique de 2002 qui devrait intervenir plus tard que prévu initialement. Il demeure également surpondéré dans les produits de consommation de base, bien que les positions aient été réduites car les prix ont atteint leur juste valeur. Le Fonds est sous-pondéré dans les services financiers, en particulier dans les banques ayant de fortes expositions dans les investissements bancaires. Bien que nous continuions de nous méfier du secteur des équipements et des opérateurs de télécommunication où nous sommes sous-pondérés, nous avons fait quelques achats sélectifs en raison de l apparition d une certaine valeur. Nous sommes également sous-pondérés, dans les produits pharmaceutiques où nous avons fait quelques petits achats à la suite de la baisse des prix. Le Fonds a des liquidités élevées du fait de la réduction de positionnement en septembre de certains secteurs comme ceux reliés aux transports. Nous poursuivons notre réduction de liquidités et continuons à chercher des titres à prix attrayants ayant des perspectives de croissance réalisables supérieure à la moyenne. Composition de l actif Espagne 9,4 % Italie 7,7 % Royaume-Uni 22,8 % Irlande 6,5 % Pays-Bas 6,2 % Grèce 4,1 % Liquidités et court terme 30,4 % France 5,6 % Autres 3,2 % Allemagne 3,3 % Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 32

18 FONDS SCOTIA DE CROISSANCE DE LA RÉGION DU PACIFIQUE Date de création : Août 1994 Actif sous gestion : 33,6 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 9,23 $ de gestion : 2,60 % 1 Nintendo Co. Ltd. 2 SK Telecom Co Ltd ADR 3 Nomura Securities Co. Ltd. 4 Pioneer Corp. 5 CNOOC Ltd. 6 Pohang Iron & Steel Co Ltd ADR 7 SMC Corp. 8 Itochu Techno-Science Corp. 9 Takefuji Corp. 10 Hongkong Electric Holdings Ltd. Rendements annuels (%) -27,8 80,1-5,5-16,0 5,5 10,0 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 363 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans un large éventail de titres de participation de haute qualité de sociétés de la bordure occidentale de la région du Pacifique. Wes Mills, MBA, CFA, directeur et vice-président, actions internationales, 14 années d expérience Saman Kiriwattuduwa, MBA (R.-U.), ACMA (R.-U.), analyste, actions internationales, 5 années d expérience Pour obtenir un revenu d actions de la région du Pacifique, le Fonds utilise une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Tous les marchés de la région du Pacifique ont reculé au cours du trimestre, Les pires baisses étant enregistrées en Chine et à Taiwan (-33 % et -24 % respectivement). Hong Kong a perdu 23 % au cours de la période. La principale raison de la forte baisse des marchés boursiers chinois est la répression par le gouvernement des opérations avec fonds présumés illégaux sur un petit marché. Hong Kong a bien sûr suivi le mouvement. La médiocre performance des marchés peut être attribuée en grande partie aux conséquences des attaques terroristes sur le World Trade Center. Les pires performances ont été celles de Taiwan avec - 19 %, de Singapour (-16 %) et de Chine (-15 %). En termes relatifs, c est l Australie qui a enregistré la meilleure performance régionale avec -12,8 % en septembre. Le Fonds Scotia de croissance de la région du Pacifique a eu une performance supérieure à l indice de référence grâce surtout à sa relativement faible exposition dans la technologie. Le Fonds demeure surpondéré dans les télécommunications grâce à la constance des bénéfices des sociétés qui permet une valorisation relativement plus attractive. Le Fonds a bénéficié de sa sous-pondération au Japon qui a perdu 13 % en septembre et 19 % au cours du trimestre. À l exception de certains gains liés au change, la surpondération en Corée et à Singapour a une influence négative sur le rendement. Toutefois, les investissements en Australie, à Singapour, et dans quelques titres sélectionnés au Japon ont eu une performance supérieure, dans un contexte de pessimisme accru du marché. Les prises de bénéfices habituelles et une augmentation des liquidités avant et après les attaques terroristes ont aidé le Fonds à réaliser une performance supérieure à celle de l indice de référence. À la fin de septembre, les positions en liquidités du Fonds étaient d environ 26 %. Les critères de sélection se sont portés sur les actions défensives, celles à haut dividende et les titres de sociétés à bilan solide. Les liquidités seront utilisées à l achat de titres à fortes perspectives de croissance à long terme. Composition de l actif Liquidités et court terme 26,7 % Corée du Sud 8,8 % Hong Kong 8,3 % Japon 38,9 % Australie 6,4 % Singapour 3,5 % Chine 4,9 % Inde 1,1 % Taïwan 1,5 % 33 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

19 FONDS SCOTIA DE CROISSANCE D AMÉRIQUE LATINE Date de création : Août 1994 Actif sous gestion : 24,2 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 11,36 $ de gestion : 2,57 % 1 Telefonos de Mexico SA ADR 2 Walmart De Mexico Ser V 3 America Movil-Series L ADR 4 Petrobras Brasil SA ADR 5 Grupo Financiero BBVA Banc-O 6 Companhia Vale do Rio Doce ADR 7 Cemex S.A. CPO 8 Grupo Televisa SA GDR 9 Grupo Modelo S.A. Ser C 10 Companhia de Bebidas ADR Rendements annuels (%) -13,0 56,3-33,1 26,2 29,3 3,7 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 364 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans un large éventail de titres de participation de haute qualité de sociétés d Amérique latine. Wes Mills, CFA, MBA, vice-président et directeur, actions internationales,14 années d expérience Suzan McKenna, analyste principale, 8 années d expérience Le Fonds utilise une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Les marchés boursiers latino-américains ont reculé de 23,5% au troisième trimestre, pas autant que le Nasdaq (en baisse de 30,7%) mais plus que le S&P 500 (-15,0%). D une d une année à l autre les marchés de la région ont perdu 21,5 %, en dépit de quelques points positifs sur le front intérieur. Cette catégorie d actif a souffert d une augmentation accrue des défis mondiaux et d une augmentation correspondante de l aversion au risque. La répartition géographique par pays continue de jouer un plus grand rôle dans la détermination des rendements par région que la répartition sectorielle. Le Fonds Scotia de croissance d Amérique latine a perdu 18,5 % au troisième trimestre contre 20,8 % pour le MSCI Latin Free Index (en dollars canadiens). Le Fonds demeure surpondéré au Mexique et sous-pondéré au Brésil, Chili et Argentine. Sectoriellement, le Fonds demeure bien diversifié dans les industries défensives. À l avenir, nous espérons que l Amérique latine réagira aux changements de l économie mondiale et que les opérations se feront en phase avec celles des indicateurs principaux du G7 de l OCDE. Étant donné que ceux-ci ont fortement chuté au cours des 12 derniers mois, nous estimons que le marché a intégré dans ses prix la plupart de la faiblesse actuelle. En fonction de l intéressante valorisation actuelle, les perspectives à long terme de l Amérique latine sont de plus en plus attrayantes. Composition de l actif Brésil 28,0 % Mexique 52,0 % Autres 1,5 % Liquidités et court terme 19,0 % Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %. 34

20 FONDS SCOTIA DES MARCHÉS ÉMERGENTS Date de création : Juillet 1994 Actif sous gestion : 12,1 millions aux REER/FERR : 30 % des parts : 4,49 $ de gestion : 2,96 % 1 South African Breweries PLC 2 SK Telecom Co Ltd ADR 3 Pohang Iron & Steel Co Ltd ADR 4 Want Want Holdings Ltd. 5 Reliance Industries Ltd. GDR 6 Sasol Ltd ADR 7 Telefonos de Mexico SA ADR 8 Walmart De Mexico Ser V 9 Grupo Financiero BBVA Banc-O 10 Sappi Ltd. ADR Rendements annuels (%) -29,1 52,3-31,6-9,0 10,1-16,1 s applique aux parts de catégorie A rendements simples Fonds 383 L objectif du Fonds est d obtenir une croissance du capital à long terme. Le Fonds investit surtout dans un large éventail de titres de participation de haute qualité de sociétés de pays à marché émergent. Wes Mills, MBA, CFA, directeur et vice-président, actions internationales, 14 années d'expérience Mark Deriet, CFA, M.A. écon., analyste principal, actions internationales, 5 années d'expérience Suzan McKenna, analyste principale, actions internationales, 8 années d'expérience Saman Kiriwattuduwa, MBA (R.-U.), ACMA (R.-U.), analyste, actions internationales, 5 années d'expérience Le Fonds utilise une stratégie équilibrée qui s inspire à la fois d une approche globale et d une approche analytique du marché et qui se concentre sur les grandes et moyennes entreprises avec un fort potentiel de croissance des bénéfices. Ces titres de sociétés sont acquis à un prix raisonnable et devraient dégager des rendements intéressants à long terme. Ce Fonds s adresse aux investisseurs qui comprennent le potentiel de croissance élevée et la volatilité des grands marchés émergents. Les marchés émergents ont été fortement à la baisse avec l indice de référence Morgan Stanley Capital International (MSCI) des marchés émergents en recul de - 18,9 % en dollars canadiens. Cette tendance survient après un deuxième trimestre relativement stable et est largement imputable aux perspectives de croissance économique mondiale qui ont continué à se détériorer. Régionalement, les indices de référence d Amérique latine d une part et d'europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA) d autre part sont en baisse de 22 % et 24,4 % respectivement, tandis que l Asie avait une meilleure performance relative à -17,2 %. Les disparités ont également été importantes parmi les pays avec en tête la Colombie et la Malaysie, seuls pays en hausse de 9,3 % et 4,7 %, respectivement. L Argentine, la Chine, et le Brésil ont connu les pires performances avec des reculs de 39,8 %, 33,6 % et 28,8 %, respectivement (en monnaie locale). Ces divergences à l'échelle du trimestre, qui confirment la volatilité de cette catégorie de titres, ne doivent toutefois pas masquer la cohésion de la performance qui peut être observée sur la longue période. Le Fonds Scotia des marchés émergents a connu une baisse de 15,9 % (en dollars canadiens) au troisième trimestre et une performance supérieure de 3 % à celle de l indice de référence. Répartition géographique : l'europe, le Moyen-Orient et l'afrique sont neutres, l'amérique latine, surpondérée et l'asie, très sous-pondérée. En Amérique latine, la forte surpondération au Mexique et la souspondération en Argentine et au Brésil ont bien servi le Fonds durant le trimestre. Répartition sectorielle : la technologie, les médias et les télécommunications (TMT) demeurent sous-pondérés, ces secteurs ayant été particulièrement exposés au déclin tendanciel un peu partout dans le monde. Le Fonds a réduit certaines fortes positions en particulier dans le secteur des services financiers, pour contrecarrer la sous-performance en particulier en Amérique latine. Les perspectives de croissance de l économie mondiale ont continué à se détériorer au troisième trimestre 2001, ce qui a amené les banques centrales du monde à assouplir leur politique monétaire. Les marchés émergents devraient connaître une reprise graduelle avec la concrétisation des espoirs d une reprise économique mondiale. Le Fonds reste défensif à court terme avec des liquidités de 24 % qu il cherchera à investir avec l amélioration des bénéfices des sociétés et des valorisations. Composition de l actif Mexique 13,5 % Afrique du Sud 14,3 % Liquidités et court terme 25,0 % Autres 12,6 % Corée du Sud 10,7 % Hong Kong 5,8 % Brésil 5,7 % Chine 5,1 % Israël 4,4 % Inde 2,9 % 35 Les chiffres indiqués étant arrondis, il est possible que le total ne corresponde pas à 100 %.

Fund name here au 31 décembre 2004

Fund name here au 31 décembre 2004 Compte indiciel de marché monétaire Le compte indiciel de marché monétaire reflète les variations quotidiennes de l indice des bons du Trésor à 91 jours DEX. Les objectifs d un compte de marché monétaire

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

ASSURANCE VIE. CapitalValeur INFO. Revue des comptes indiciels SÉRIE V. Volume 1 / Numéro 1 / Troisième trimestre

ASSURANCE VIE. CapitalValeur INFO. Revue des comptes indiciels SÉRIE V. Volume 1 / Numéro 1 / Troisième trimestre ASSURANCE VIE CapitalValeur INFO Revue des comptes indiciels SÉRIE V Volume / Numéro / Troisième trimestre 3 septembre 25 CapitalValeur INFO ASSURANCE VIE Table des matières Revenu Obligations... 3 Actions

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015)

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015) SÉRIE A ET SÉRIE T Résultats d exploitation Dans le cadre de la méthode de gestion des placements de Gestion financière MD inc., nous sélectionnons et surveillons attentivement chacun des conseillers en

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active AOÛT 2015 Les actions bancaires et aurifères permettent aux gestionnaires de titres à grande capitalisation de surmonter la douleur de ne pas détenir le titre de Valeant: Le contexte pour la gestion active

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management 30 juin 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 30 juin 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

commentaires trimestriels

commentaires trimestriels commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de 2011. Les problèmes reliés à la perte de

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2015 FONDS DIVIDENDE PLUS CANADIEN LANDRY Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

Fonds d actions Lysander

Fonds d actions Lysander 31 décembre 2014 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 31 décembre 2014 AVERTISSEMENT À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Le présent

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Billets de dépôt BNC Blue Chip Canadien III MC

Billets de dépôt BNC Blue Chip Canadien III MC Billets de dépôt BNC Billets de dépôt BNC Blue Chip Canadien III MC série 58 EN VENTE : Du 16 décembre 2014 au 13 janvier 2015, 16 h date d émission : Le ou vers le 20 janvier 2015 Rachat anticipé par

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Les Industries Dorel Inc. Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater 31 décembre 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 31 décembre 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants :

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Groupe Ouellet Bolduc CONSEILLERS EN PLACEMENT LE RAPPORTEUR LE RAPPORTEUR PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Des variations rapides

Plus en détail

Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie

Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie BANQUE ET ASSURANCES Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie données au 30/06/2011 La garantie d un groupe solide BNP Paribas Cardif BNP Paribas Cardif conçoit et commercialise une large gamme de produits

Plus en détail

Caisse de retraite Université de Sherbrooke. Rendements au 31 décembre 2008. Pierre Bouvier, CFA Président, Comité de retraite Le 24 mars 2009

Caisse de retraite Université de Sherbrooke. Rendements au 31 décembre 2008. Pierre Bouvier, CFA Président, Comité de retraite Le 24 mars 2009 Caisse de retraite Université de Sherbrooke Rendements au 31 décembre 2008 Pierre Bouvier, CFA Président, Comité de retraite Le 24 mars 2009 Plan de la présentation Rétrospective 2008 Contexte économique

Plus en détail

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com Stratégies des comptes en gestion distincte www.mfcglobalsma.com Des avantages uniques pour les conseillers et les épargnants. 1 Les comptes en gestion distincte offrent aux conseillers une méthode de

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 TABLE DES MATIÈRES L environnement de marché Notre organisation Nos services Notre approche de gestion Notre modèle d affaires Gestion de l

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Au cours des cinq dernières années, les rendements des produits de revenu traditionnels ont diminué de façon constante alors que

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds obligations canadiennes

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 31 décembre 2015 Fonds indiciel de forte capitalisation américaine parts de catégorie D, parts de catégorie E, parts de

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010 2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 21 L économie mondiale continue d exercer une tension sur la reprise nord américaine, puisque les préoccupations liées

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds au 31 décembre 2014

Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds au 31 décembre 2014 Rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds au 31 décembre 2014 FONDS D ACTIONS MONDIALES LANDRY Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds contient les faits saillants

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

LES INDICES BOURSIERS

LES INDICES BOURSIERS TRADAFRIQUE LES INDICES BOURSIERS [Type the document subtitle] Di [Pick the date] Qu est ce que les indices boursiers Les indices permettent de mesurer l évolution des marchés boursiers ce sont à la fois

Plus en détail

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ASSEMBLÉE ANNUELLE Jeudi 7 mai 2015 200 Bloor Street Toronto Merci, Monsieur

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES 4 Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter RAPPORT ANNUEL 2 010 DE LA SADC 4 Cette partie du rapport annuel donne un aperçu de nos institutions

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T3 2015 - Opinions au 7 octobre 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life Les Fonds

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

E n V I g u E u R L E 3 1 j a n V I E R 2 0 1 4 le RER le compte d investissement le CELI le REEE le FRR/FRV le RPI Pour des conseils

E n V I g u E u R L E 3 1 j a n V I E R 2 0 1 4 le RER le compte d investissement le CELI le REEE le FRR/FRV le RPI Pour des conseils en vigueur Le 31 janvier 2014 Programme de des dentistes du Canada Description des fonds du La famille des fonds de du est exclusivement offerte aux membres admissibles* de la profession dentaire canadienne

Plus en détail

Énoncé des politiques et des méthodes de placement

Énoncé des politiques et des méthodes de placement Société canadienne du cancer Énoncé des politiques et des méthodes de placement Contexte La Société souhaite investir ses fonds avec prudence, en accordant toute l attention nécessaire à la gestion des

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale L année 2015, qui s'est amorcée deux semaines auparavant, s avère déjà mouvementée. Le pétrole a poursuivi sa chute brusque

Plus en détail

L énigme des titres à revenu fixe Que faire?

L énigme des titres à revenu fixe Que faire? Que faire? La faiblesse des rendements en revenu étant devenue une réalité dans le marché obligataire depuis un certain temps, de nombreux investisseurs parlent d une «nouvelle norme» qui se révèle à la

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009 Fonds Mutuels Rapport financier annuel 2009 Fonds mutuels TD Rapport financier annuel de 2009 2 Responsabilité de la direction en matière d information financière 3 Rapport des vérificateurs États financiers

Plus en détail

Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie

Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie Les épargnants d aujourd hui ont deux défis à relever : se procurer un revenu malgré la faiblesse des taux d intérêt et trouver des placements pour faire

Plus en détail

EN BREF DANS QUOI LE FONDS EST-IL INVESTI?

EN BREF DANS QUOI LE FONDS EST-IL INVESTI? Aperçu des fonds Au 31 décembre 2014 Table des matières FPG du marché monétaire IA Clarington....2 FPG d obligations IA Clarington...4 FPG canadien équilibré IA Clarington...6 FPG stratégique de revenu

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2014

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2014 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds au 30 juin 2014 FONDS D ACTIONS MONDIALES LANDRY Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient les

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Efigest Valeurs FR0010507434. Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007

Efigest Valeurs FR0010507434. Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007 Efigest Valeurs FR0010507434 Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007 Sommaire Contexte Général du Marché des Actions Gestion d Efigest Valeurs Répartitions du Portefeuille Répartitions du Portefeuille

Plus en détail

FONDS MONDIAL D ACTIONS ET DE RENDEMENT TACTIQUE BAROMETER

FONDS MONDIAL D ACTIONS ET DE RENDEMENT TACTIQUE BAROMETER RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Pour le semestre clos le 30 juin 2013 FONDS MONDIAL D ACTIONS ET DE RENDEMENT TACTIQUE CAPITAL MANAGEMENT INC. VOTRE GESTION DE PATRIMOINE

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Eclairage sur les PME et ETI

Eclairage sur les PME et ETI Avril 14 Eclairage sur les PME et ETI Un certain nombre d éléments semblent aujourd hui favorables aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). L amélioration

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel FONDS De PLACeMeNT 2015 Rapport financier semestriel PRogRAmme ÉPARgne et RetRAite iag DiPlomA mes ÉtuDeS ecoflex ecoflextra APeX StRAtÉgieS De PlAcement AlteRnAtiF votre partenaire de confiance. www.inalco.com

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T1 2015 - Opinions au 7 avril 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life inc. GESTIONNAIRES

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

Bâle III aura une incidence sur la gestion de portefeuille. L accord-cadre de Bâle III. plémentaire et des normes de liquidité additionnelles.

Bâle III aura une incidence sur la gestion de portefeuille. L accord-cadre de Bâle III. plémentaire et des normes de liquidité additionnelles. Bâle III aura une incidence sur la gestion de portefeuille L accord-cadre de Bâle III La mise en œuvre des nouvelles règles de Bâle III, qui définissent les normes applicables aux banques en matière de

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

Pioneer Investments, 27 février 2003

Pioneer Investments, 27 février 2003 Pioneer Investments, 27 février 2003 1995-2002 Heurs et malheurs des épargnants européens par André Babeau Président du Comité d orientation Conseiller Scientifique au BIPE 1 Le choc de l année 2000 la

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

CapitalValeur Vie universelle

CapitalValeur Vie universelle ASSURANCE VIE CapitalValeur Vie universelle Options d investissement et frais qui s y rattachent Capital Valeur - Options d investissement et frais qui s y rattachent La vie universelle Capital Valeur

Plus en détail

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Mai 2011 APERÇU DU SECTEUR des caisses populaires et credit unions de l Ontario au 1T11 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Faits saillants financiers Page 5 États financiers sectoriels

Plus en détail

Mes fonds de placement

Mes fonds de placement À partir de la répartition de l'actif correspondant à votre profil d'investisseur, vous pouvez sélectionner soit un fonds multigestion comprenant une répartition de fonds prédéterminée, ou construire votre

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Avril 2015 898 SYNTHESE La valeur des stocks investis en actions cotées à la bourse de Casablanca par les investisseurs

Plus en détail

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE?

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Depuis la crise financière et économique mondiale, l'ue pâtit de faibles niveaux d investissement. Des efforts collectifs et coordonnés

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail