UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE"

Transcription

1 UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE Création d un site Internet pédagogique à l usage des étudiants de DCEM2 pour l enseignement de la Chirurgie Maxillo-faciale à la faculté de médecine de Tours Par Boris LAURE Travail réalisé sous la direction de Messieurs les Professeurs : Dominique PERROTIN (Doyen de la Faculté de Médecine de Tours) Daniel ALISON (Responsable de la Pédagogie médicale à la Faculté de Médecine de Tours) Dominique GOGA (Responsable de l enseignement de la Chirurgie Maxillo-faciale à la Faculté de Médecine de Tours) 1

2 Sommaire I- Introduction.page 3 II- Pourquoi un site Internet?...page 3 III- Préparation page 5 1- Planification de la création du site page 5 2- Nom de domaine...page 6 3-Hébergement..page 6 IV- Création du site.page 7 V- Contenu de site...page 12 VI- Perspectives...page 20 2

3 I - Introduction Les progrès de l informatique ont rendu celle-ci plus abordable financièrement et matériellement. Toutes les facultés de Médecine françaises sont actuellement équipées d un parc informatique facilement accessible aux étudiants. Parallèlement, le réseau Internet s est intensément développé, proposant des contenus infinis et développant la demande d informations des Internautes. Les étudiants en médecine ont apprivoisé le web au fil de leurs études et il est devenu pour eux un moyen de communiquer, de s informer et accessoirement d apprendre. La création et la gestion d un site Internet dans le cadre de l apprentissage d une spécialité chirurgicale aux étudiants en médecine, peuvent répondre à cette demande en proposant un accès privilégié au contenu de la spécialité. Les enseignants, médecins hospitaliers ou libéraux, utilisent tous les jours l ordinateur et Internet pour travailler, communiquer, se former et enseigner. La création d un site correspond donc à une demande généralisée des étudiants comme des enseignants. Ce travail porte sur la création d un site de deuxième cycle concernant l enseignement de la chirurgie maxillo-faciale. L objectif de ce travail est de créer un outil pédagogique permettant aux étudiants d acquérir les connaissances nécessaires et suffisantes pour le concours de l ECN et pour leur futur exercice médical. II Pourquoi un site Internet? La chirurgie maxillo-faciale est une discipline souvent méconnue du grand public bien que la première greffe mondiale partielle de visage réalisée par le Professeur Bernard DEVAUCHELLE et la 3 ème greffe mondiale, également réalisée par une équipe française l ont projetée en pleine lumière. 3

4 Il en est de même pour les étudiants en médecine qui ignore souvent cette spécialité et qui préfèrent par manque d information investir «leur capital d apprentissage» dans des spécialités plus «nobles» comme la cardiologie, la pneumologie ou encore la neurologie. Avec la réalisation de ce site Internet à l usage des étudiants de DCEM2, nous espérons ainsi éveiller leur curiosité et facilité l apprentissage de cette discipline. L intérêt d un site pour l étudiant est multiple. Le site sera donc orienté vers : les informations sur la spécialité la place de la spécialité au sein du concours de l ECN le contenu de l enseignement théorique le contenu de l enseignement dirigé (cas cliniques, dossiers ECN) une banque d image lien vers le livre de référence rédigé par le collège des enseignant de la spécialité le livret avec les objectifs de stage concernant les étudiants passant dans le service l utilisation des ressources Internet (liens diverses vers sites concernant la spécialité ) lien avec l administration et les enseignants L intérêt d un site Internet pour les enseignants est le suivant : la coordination des enseignants les liens avec l administration, les étudiants et les responsables de l enseignement l aide à la préparation des cours et dépôt de ceux-ci après leur présentation en salle En conclusion, ce site d enseignement de la chirurgie maxillo-faciale est à usage interne (les étudiants, les enseignants, ) mais aussi à usage externe (diffuser les cours proposés dans l UFR, ). Il possède une fonction pédagogique intrinsèque (participation des étudiants au 4

5 développement du site, cours d informatique médicale, ) et est aussi une vitrine de présentation de la spécialité. III- Préparation 1-Planification de la création du site Les enseignants de chirurgie maxillo-faciale de la faculté de médecine de Tours ont décidé de lancer leur propre site d enseignement. Il faut maintenant planifier les grandes étapes de la création, réfléchir aux moyens humains et matériels nécessaires, définir les besoins et les moyens à mettre en œuvre et réfléchir à la gestion quotidienne future. Moment très important, les prises de position et les décisions initiales peuvent être irrémédiables comme le nom du domaine ou son hébergeur. Le contenu et les acteurs de la gestion peuvent évoluer par contre. Il faut prendre son temps afin d essayer que le site soit le plus proche possible des nécessités pédagogiques de l enseignement de la matière médicale. Il faut veiller dès le départ à la pérennité du site. Le but est de développer une structure qui persistera même si son ou ses concepteurs quittent leur fonction Une fois la décision prise de créer un site, il faut alors réaliser le planning des phases successives : Constituer le groupe qui va créer le site : Equipe restreinte. Personnes motivées, disponibles. Choisir le webmaster Phase des travaux préliminaires : Fixer le nom et choisir l hébergeur Créer ou récupérer les documents déjà existants à mettre en ligne Création du site 5

6 Développer le site : Enrichir le site par ajout d items souhaités par les enseignants et les étudiants Le webmaster coordonne ces groupes et veille au dépôt des nouvelles données sur le site après avoir eu l accord du responsable de l enseignement de la spécialité Actualiser du site Développer de nouvelles rubriques Evaluation permanente du site et de ses acteurs 2-Nom de domaine Le nom de domaine est l adresse Internet du site. Le nom de domaine est composé d un ensemble de lettres et / ou de chiffres choisis par le webmaster et d une extension (.fr par exemple). Ce nom de domaine est l adresse Internet qui permet d accéder au site correspondant de quelque partie du monde ce soit. 3-L hébergement du site Il existe trois possibilités principales d hébergement: Hébergement par la faculté ou l université Hébergement extérieur, privé, et payant Hébergement extérieur, privé et gratuit Nous avons choisi de créer un site hébergé par la faculté. Les avantages sont les suivants : - gratuité - gros volumes de stockage - appartenance bien visible à la faculté et/ou à l université - sécurisation forte du site (peu de risques de piratage) - aide des techniciens informatiques de l université 6

7 Les inconvénients mineurs sont : - nom de site imposé, souvent long et complexe incluant le nom de la faculté - pannes plus fréquentes qu en privé IV - La création du site Créer et gérer un site web est devenu très facile avec les logiciels actuels. Un logiciel de création est un logiciel d écriture et de mise en page permettant la rédaction de textes et l intégration de données extérieures comme des textes, photos, dessins, etc.. La faculté de Médecine de Tours est équipée du logiciel Moodle. Celui-ci permet de créer à partir de la page des documents pédagogiques du site de la faculté (figures 1, 2a, 2b, 2c), une rubrique «chirurgie maxillo-faciale» qui siège parmi les autres spécialités ayant déjà mis leurs documents pédagogiques en ligne. Figure 1 : page d accueil du site de la faculté de Médecine de Tours, accès aux documents pédagogiques. 7

8 8

9 Figures 2a, 2b, 2c : la page des documents pédagogiques du site de la faculté, une rubrique «chirurgie maxillo-faciale» siège parmi les autres spécialités. Cette rubrique étant crée, en cliquant sur «chirurgie maxillo-faciale», on rentre dans le site (figures 3a et 3b). On peut ajouter alors autant de paragraphes que l on veut (qui correspondent dans notre cas au plan qu on a voulu donner au site) : I- Qu est ce que la chirurgie maxillo-faciale? II- III- IV- Objectifs pédagogiques La chirurgie maxillo-faciale et l ECN Cours V- Cas cliniques VI- VII- Dossiers ECN Banque d images 9

10 VIII- Livre de référence IX- Documents remis aux étudiants du service X- Liens Internet L accès aux modifications du site est bien sûr protégé par un nom d utilisateur et un mot de passe, que seul l enseignant responsable et le webmaster ont. Le webmaster dépose sur le site les documents que lui ont fourni les enseignants de la spécialité. Ces documents sont soit au format Word, power point pour les cours et les ED ou au format JPEG pour les photos. Le webmaster converti tous ces documents au format PDF de façon à ce qu ils puissent être consultables et téléchargeables mais pas modifiables. Ces documents pédagogiques contiennent un grand nombre de photographies de patients lors de la projection en amphithéâtre, de façon à ce que les étudiants puissent bien comprendre les pathologies qui leurs sont présentées. Pour la protection des patients, toutes les photographies permettant de les reconnaître ont été enlevées. Sur les seules photos restantes, des caches ont été mis sur les yeux de façon à ce qu en aucun cas les patients puissent être identifiés. 10

11 Figures 3 a et 3b : rubriques du site de chirurgie maxillo-faciale Cette présentation en tableau est basique et statique mais offre comme sur un menu de restaurant, la quasi-totalité des items proposés sur le site. 11

12 V - Le contenu du site Lorsque l étudiant clique sur le paragraphe qui l intéresse, une nouvelle fenêtre s ouvre avec à l intérieur le document voulant être consulté au format PDF. Qu est ce que la chirurgie maxillo-faciale? (figure 4) Cette rubrique permettra aux étudiants de mieux appréhender la spécialité. La spécialité y est décrite de façon simple par le Président du CNU et par l Association Française des Jeunes Chirurgiens Maxillo-faciaux. La Chirurgie Maxillo-Faciale est une discipline souvent méconnue du grand public bien que la première greffe mondiale partielle de visage réalisée par une équipe française l a projetée en pleine lumière. La traumatologie faciale, la cancérologie de la cavité buccale et des mâchoires, les grosses malformations cranio-faciales, les reconstructions par distraction osseuse ostéogénique ou par transferts composites libres microanastomosés sont plus du ressort d équipes chirurgicales souvent hospitalo-universitaires possédant un plateau technique de pointe. La chirurgie buccale, l implantologie, la chirurgie pré-prothétique, la chirurgie des glandes salivaires, les ostéotomies maxillo-mandibulaires, la chirurgie dite dermatologique (tumeurs cutanées, reprise des cicatrices, etc ), la chirurgie esthétique de la face (otoplastie, rhinoplastie, blépharoplastie, lifting), si elles ont également leur place dans l exercice public hospitalier, ont avant tout une prédilection pour l exercice libéral. 12

13 Figure 4 : Qu est ce que la chirurgie maxillo-faciale? Objectifs pédagogiques Formation des étudiants de DCEM2 pour le certificat de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Préparation des étudiants au concours de l ECN Préparation des futurs médecins aux pathologies de la face La chirurgie maxillo-faciale et l ECN Cette rubrique a pour objectif de montrer aux étudiants que la chirurgie maxillo-faciale n est pas une spécialité à négliger lors de l apprentissage des études médicales. La chirurgie maxillo-faciale touchant l ensemble de la sphère céphalique, de nombreux items rentrent dans le cadre de la spécialité. Certains sont spécifiques : 35. Développement bucco-dentaire et anomalies Tumeurs de la cavité buccale et des voies aéro-digestives supérieures 201. Evaluation de la gravité et recherche des complications précoces. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge 13

14 256. Lésions dentaires et gingivales 270. Pathologie des glandes salivaires Douleur buccale. D autres peuvent être commun avec les autres spécialités : 53. Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie 84. Infections à herpès virus de l enfant et de l adulte immunocompétents. 87. Infections cutanéo-muqueuse bactériennes et mycosiques Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques 141. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie. La décision thérapeutique 154. Tumeurs des os primitives et secondaires Accidents des anticoagulants Piqûres et morsures. Prévention de la rage Angiomes Migraine et algies de la face Pathologie des paupières Adénopathie superficielle Diplopie Epistaxis (avec le traitement) 326. Paralysie faciale Ulcérations ou érosions des muqueuses orales et / ou génitales. Les cours (figure 5) C est une des parties les plus importantes du site. De nombreux paramètres sont à définir avant le dépôt puis le maintien de ces «cours» sur le site. Il ne s agit pas de e-learning (enseignement interactif via Internet) mais de la reprise des cours donnés en salle en présence des étudiants. Le cours est présenté par un enseignant de la spécialité. La qualité de son enseignement est validée du fait de ce statut et pourrait être validé d office pour Internet outre la présentation la plus adaptée. Le cours proposé sur le site est le cours brut qui reprend le cours tel qu il a été présenté aux étudiants sous la forme originelle (PowerPoint, ). Il n y a pas de modifications apportées sauf la suppression d un certain nombre de photographies de patients pouvant être reconnus ou de pathologies pouvant choquer les personnes accédant au site sans connaître la pathologie 14

15 maxillo-faciale (exemple : traumatismes balistiques de la face, exérèses tumorales massives, malformations faciales ). Les cours sont apportés par l enseignant au webmaster au format Power point. Le webmaster transforme ces cours au format PDF et les met en ligne. Ceci à l avantage de protéger l intégrité du cours. Le cours sur Internet ne doit pas remplacer le cours en salle mais aider à sa mémorisation, à son approfondissement et en cas d impossibilité d y assister, être une source d enseignement optimisée pour une lecture sur écran informatique. Le dépôt du cours à lieu avant sa présentation aux étudiants. Les étudiants reçoivent le cours, le lisent, y réfléchissent puis le commentent et posent des questions en salle. Le cours peut rester visible sans limite de temps sur le site. Ceci permet : Effet de mémoire pour les étudiants Mise à disposition du plus grand nombre Conservation de la Connaissance Les cours proposés sont les suivants : Examen de la cavité buccale Examen cervico-facial Examen d un traumatisé facial Radiologie normale de la face Foyers infectieux dentaires : manifestations loco-régionales Foyers infectieux dentaires : manifestations à distance Anomalies dentaires congénitales Plaies de la face et de la cavité buccale Fractures de la mandibule Fractures du massif facial 15

16 Traumatismes alvéolo-dentaires Pathologie des glandes salivaires Limitation de l ouverture buccale Dysmorphoses maxillo-mandibulaires Figure 5 : présentation lorsque l étudiant clique sur le cours des dysmorphoses maxillo-mandibulaires Cas cliniques (figure 6) Dans cette rubrique sont exposés 18 cas cliniques concernant plusieurs aspects de la spécialité qui sont utilisés lors des enseignements dirigés. L accès à ces cas cliniques est bloqué par le webmaster jusqu à la réalisation des enseignements dirigés. Une fois les ED dispensés par les enseignants, le webmaster rend l accès libre aux étudiants. 16

17 Figure 6 : présentation lorsque l étudiant clique sur le cas clinique 2 Dossiers ECN Dans cette rubrique sont présentés 13 cas cliniques. Les dossiers sont soit très spécifiques de la spécialité permettant aux étudiants d en apprendre les bases, soit plus transversaux comme le veut maintenant le programme de l ECN. Banque d images Une riche iconographie illustre la spécialité : imagerie normale et pathologique, lésions buccales, aspect clinique des malformations faciales, des traumatismes faciaux Livre de référence (figure 7) La référence du livre rédigé par le collège hospitalo-universitaire français de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie est donné. Les étudiants peuvent même télécharger en ligne 17

18 l intégralité du document en cliquant sur le lien suivant : Figure 7 : livre de référence de la spécialité et liens permettant le téléchargement du document Documents remis aux étudiants du service (figure 8) Les étudiants passant en stage dans le service peuvent télécharger par avance le document qui leur est remis lors de leur accueil. Il contient la présentation des membres de l équipe, la description des locaux, le contenu de la spécialité, l emploi du temps et les objectifs pédagogiques des étudiants. 18

19 Figure 8 : document remis aux étudiants du service Liens Internet Site du service de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Tours: Site de l Association Française des Jeunes Chirurgiens Maxillo-Faciaux : Site Gueules cassées : Exposition virtuelle des Gueules Cassées : 19

20 Perspectives Le site est fonctionnel à la rentée Une évaluation de celui-ci sera réalisée en Juin 2008 par : Comparaison des résultats aux examens par rapport aux années précédentes Fiche d évaluation remise aux étudiants Ce site étant très facilement adaptable et modifiable, une session sera prochainement crée concernant la Formation Médicale Continue. 20

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie

Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2009, 8 (4) : 15-21 15 Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Pr Patrick Goudot, président du collège

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire La santé bucco-dentaire au cabinet Santé OMS Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire Colloque MPr 14 septembre 2011 Dr J-P Carrel Division de stomatologie, chirurgie orale et radiologie dento-maxillo-faciale

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE UNIVERSITAT DE LES VALLS FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE PRINCIPAUTÉ D'ANDORRE DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE Les diplômes de l Universitat de les Valls sont reconnus par l Union Européenne

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique (en anglais Master of

Plus en détail

Formation en Implantologie

Formation en Implantologie COURS EN IMPLANTOLOGIE Saint - Domingue (République Dominicaine) Pratique clinique sur patients dr.lebbar@lapostre.net +212(0) 5 37 68 32 03 COURS PRATIQUE EN IMPLANTOLOGIE À SAINT - DOMINGUE Pratiques

Plus en détail

Master en Kinésithérapie

Master en Kinésithérapie Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Master en Kinésithérapie Catégorie Paramédicale HELHa Montignies-sur-Sambre 134 Rue Trieu Kaisin 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tél :

Plus en détail

Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes

Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes PLAN DE COURS I. Tableau synoptique des matières enseignées II. Programme et objectifs III. Matériel pédagogique IV. Évaluation

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

SOMMAIRE. Editorial... p 03. La SFSCMFCO en quelques mots... p 05. A propos du 51e Congrès de la SFSCMFCO... p 06. Comités... p 08

SOMMAIRE. Editorial... p 03. La SFSCMFCO en quelques mots... p 05. A propos du 51e Congrès de la SFSCMFCO... p 06. Comités... p 08 SOMMAIRE Editorial... p 03 La SFSCMFCO en quelques mots... p 05 A propos du 51e Congrès de la SFSCMFCO... p 06 Comités... p 08 Informations pratiques... p 09 Sponsoring Formules Stands... p 10 Sponsoring

Plus en détail

V. GUILLERMINET, E. EUVRARD, C. MEYER Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie CHRU Jean Minjoz, Besançon

V. GUILLERMINET, E. EUVRARD, C. MEYER Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie CHRU Jean Minjoz, Besançon V. GUILLERMINET, E. EUVRARD, C. MEYER Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie CHRU Jean Minjoz, Besançon 1 Définition : Santé bucco-dentaire (OMS Avril 2012) Essentielle pour l état général

Plus en détail

Prestations. 1. Implantologie

Prestations. 1. Implantologie 1 Prestations 1. Implantologie 1.1. Remplacement de 5 différents systèmes d implantation adaptés aux exigences spécifiques des patients (implantation osseuse, esthétique, Risques médicaux généraux etc.)

Plus en détail

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL :

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL : Communiqué de presse 15/ /09/2015 «Prendre le Cancer à la gorge» «Make Sense» : Pour la 3 ème année, les professiop onnels se mobilisent pour la semainee européenne duu dépistage et de la préventionn des

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention). Instructions pour les organisateurs de sessions de formation continue essentielle spécifique crédits de formation continue SSMI/SSMG pour les manifestations 1. Base légale A compter du 1er janvier 2014

Plus en détail

1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?:

1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?: 1 FORMATION DES ADMINISTRATEURS DE L INTRANET DU LYCEE G.DUBY 1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?: - Allumer l ordinateur - Rentrer son nom d utilisateur et code du réseau pédagogique

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT L art de cultiver des savoirs, des expériences, des compétences et des talents www.chuq.qc.ca/fr/info_plus/formations_en_ligne DES ACTIVITÉS DE FORMATION EN LIGNE

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Journée départementale FHF 5 JUIN 2015

Journée départementale FHF 5 JUIN 2015 PROJET DE CENTRE BUCCO DENTAIRE CENTRE HOSPITALIER JANZE en partenariat avec la Résidence Albert Aubry du THEIL DE BRETAGNE Journée départementale FHF 5 JUIN 2015 OUVERTURE D UN CENTRE BUCCO DENTAIRE LE

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1 Sommaire Préface... V Avant-propos... VII Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de pédiatrie... XIII Liste des abréviations... XVII Dossiers

Plus en détail

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Syndicat des Spécialistes Français en Orthopédie Dento Faciale COMMUNIQUE DE PRESSE Le 31 mai 2012 Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Des lèvres

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet L hôpital Pierre-Paul Riquet : une nouvelle ère du soin Positionné au cœur du site de Purpan, l'hôpital Pierre-Paul Riquet

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ROYAUME DU MAROC Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE : Hassan II ETABLISSEMENT : Faculté de Médecine &

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Titres de spécialiste pour tous?

Titres de spécialiste pour tous? Titres de spécialiste pour tous? Octroi de titres postgrades fédéraux à des médecins sans titre en vertu des dispositions transitoires Ch. Hänggeli, responsable du secrétariat pour la formation prégraduée,

Plus en détail

Mode d emploi du Bureau Virtuel (BV) à destination des étudiants en Formation À Distance (FAD)

Mode d emploi du Bureau Virtuel (BV) à destination des étudiants en Formation À Distance (FAD) Mode d emploi du Bureau Virtuel (BV) à destination des étudiants en Formation À Distance (FAD) Inscrit(e) comme étudiant(e) à l Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, vous avez à votre disposition

Plus en détail

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie 1. Le Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Plus en détail

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 2 1. Généralités La formation approfondie selon le présent programme doit permettre au spécialiste en radiologie d approfondir ses connaissances en radiologie diagnostique du système nerveux

Plus en détail

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) :

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : a) b) a) b) DERMATO-VENEREOLOGIE Art. 21 pag. 1 SECTION 9. Dermato-vénéréologie.

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

Chirurgie pré-implantaire et implantologie Président : Dominique GOGA Modérateur : Thomas SCHOUMAN

Chirurgie pré-implantaire et implantologie Président : Dominique GOGA Modérateur : Thomas SCHOUMAN Vendredi 28 septembre 2012 Amphithéâtre Richelieu 2 08:15 Accueil des participants PREMIER rapport de la SFSCMF (suite) Chirurgie pré-implantaire et implantologie Président : Dominique GOGA Modérateur

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Management de la qualité et Gestion des risques dans la Santé Vendredi 29 Mai 2009 à Strasbourg SCP Drs OLLU et

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie

Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Sémiologie : étude des signes 1) 1 er signe (motif de consultation fréquent) : la douleur Topographie : à quel endroit elle se situe. Intensité : importante, modérée

Plus en détail

Synthèse des formations et pratiques professionnelles en prothèse dentaire

Synthèse des formations et pratiques professionnelles en prothèse dentaire N Projet : 2011-1-FR1-LEO05-24448 Titre : Euro-DIM - Dispositif d Intégration de la Mobilité européenne pour les apprentis Ce document est le résultat du travail réalisé par les responsables pédagogiques

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@...

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@... MàJour le 12 01 2015 BULLETIN D ENGAGEMENT INDIVIDUEL AU RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ONCO Nord Pas-de-Calais Document à retourner à l adresse suivante : Réseau Régional de Cancérologie Onco Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Service évaluation médico-économique et santé publique Octobre 2006 SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES État de la question Le mélanome

Plus en détail

UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE

UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE UFR DES SCIENCES MEDICALES FACULTE DE MEDECINE Hyacinthe BASTARAUD Campus Universitaire de Fouillole B.P. 145 97154 Pointe-à-Pitre Cedex Tél. : 0590 48 33 33 Fax

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale.

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Exécution en bloc opératoire de procédures planifiées en préopératoire Réduction

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Les médecins et l équipe

Les médecins et l équipe Les médecins et l équipe Dr. Iván Decker- dentiste, chirurgien dentiste Spécialités : - Chirurgie maxillo-faciale - Implantologie - Comblement osseux - Transplantation osseuse Diplômes et examens professionnels

Plus en détail

Le problème de la (non) prise en charge par l assurance maladie

Le problème de la (non) prise en charge par l assurance maladie Le problème de la (non) prise en charge par l assurance maladie Karim Chayata Docteur en droit Enseignant à la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Sousse Introduction Rappel du cadre juridique

Plus en détail

Placez vous au préalable à l endroit voulu dans l arborescence avant de cliquer sur l icône Nouveau Répertoire

Placez vous au préalable à l endroit voulu dans l arborescence avant de cliquer sur l icône Nouveau Répertoire L espace de stockage garantit aux utilisateurs une sauvegarde de leurs fichiers dans une arborescence à construire par eux-mêmes. L avantage de cet espace de stockage est son accessibilité de l intérieur

Plus en détail

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS Programme Programme Nature 1-300-1-0 - Doctorat en médecine dentaire Obligatoire Date de création: 7/22/2015 Modification: 7/23/2015 Titre(s) Thématiques cliniques en médecine dentaire 2 Cycle: Premier

Plus en détail

Concept de formation post-graduée en Radiologie

Concept de formation post-graduée en Radiologie Date de la dernière modification : juin 2012 Concept de formation post-graduée en Radiologie Le Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle assure la formation des médecins assistants désirant

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel.

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel. Crée ton e-portfolio! Guide utilisateur Blog, professionnel Réseau social Photos, vidéos Compétences professionnelles Connaissances, expériences Promotion personnelle Centres d intérêt CV Lettre de motivation

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

3 - CONTENU DE LA FORMATION ACCOMPAGNEMENT 63 H

3 - CONTENU DE LA FORMATION ACCOMPAGNEMENT 63 H SECRETAIRE MEDICALE DU LUNDI 1ER JUIN AU JEUDI 26 NOVEMBRE 2015 DUREE TOTALE DE LA FORMATION Total d'heures : formation théorique Du 1er juin au 7 août 2015 du 24 août au 9 octobre 2015 et du 24 au 26

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

Objectifs pédagogiques. quizz 06/04/2012. Connaître la définition et les étapes de la gestion des risques associés aux soins

Objectifs pédagogiques. quizz 06/04/2012. Connaître la définition et les étapes de la gestion des risques associés aux soins La gestion des risques associés aux soins Théorie et pratique de l analyse approfondie des causes Staff santé publique 4 avril 2012 Virginie Migeot Objectifs pédagogiques Connaître la définition et les

Plus en détail

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS)

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS) Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS) Programme de certificat d'aptitude technique du 1 er janvier 2001 2 Texte d'accompagnement concernant le programme de formation pour le certificat

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9.

CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9. CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9. Dénomination du Module HIGIENE, TECHNOLOGIE ET SECURITE ALIMENTAIRE Unité temporelle SEMESTRE 9 Cr. ECTS 22 Caractère OBLIGATOIRE Matières M1 TECHNOLOGIE, HYGIENE ET CONTRÔLE

Plus en détail

Chimiothérapie et soins bucco dentaires

Chimiothérapie et soins bucco dentaires Chimiothérapie et soins bucco dentaires Date : 03/12/2010 Copyright AFSOS, version validée du 03/12/2010 1 Sommaire Avant la chimiothérapie Information du patient sur les enjeux pendant et après la chimiothérapie

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS

MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS Faculté de Chirurgie Dentaire Université de Strasbourg 1 MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS EN CHIRURGIE DENTAIRE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012/2013 Volume I : Formation initiale et master Volume II : CES,

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

Savoir Savoir-faire Savoir-être

Savoir Savoir-faire Savoir-être Savoir Savoir-faire Savoir-être Formation complète de chirurgie et prothèse implantaire anatomie et dissection pose d implants par tous les participants Accréditation CNFCO N 06752610-61/50 PAGE 4 Philosophie

Plus en détail

Charte d hébergement de site web

Charte d hébergement de site web Cellule Technologies de l Information et de la Communication pour l Enseignement Rectorat de l académie de la Martinique Les Hauts de Terreville 97279 Schoelcher Cedex Fax : 0596.52.26.47 - Tèl : 05.96.52.26.46

Plus en détail

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Contexte d ouverture En 2010 FMPOS de l UCAD : 53 ans UFR Médecine de l Université de Thiès : 2 ans UFR santé

Plus en détail