La Présidente de l Hadopi présente la loi Création et Internet à la Creative Coalition Campaign

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Présidente de l Hadopi présente la loi Création et Internet à la Creative Coalition Campaign"

Transcription

1 NEWSLETTER N 3 // JUILLET 2012 La Présidente de l Hadopi présente la loi Création et Internet à la Creative Coalition Campaign P.2> Focus P.3> Info réponse graduée P.4> Rencontres P.6> Contenus P.9> Labs

2 FOCUS Négligence caractérisée et réponse graduée 2 Les trois magistrats qui composent la CPD ont souhaité publier une analyse juridique de la contravention de négligence caractérisée. Cet article est paru dans la Semaine Juridique, Edition Générale, n 19 du 07 mai Il est disponible gratuitement in extenso au format pdf sur le site LexisNexis.fr (Actualités, JCP F 2012, doctr. 591). L originalité de cette contravention réside dans la définition même de l infraction ainsi que dans sa mise en œuvre : la procédure de réponse graduée. Créée par le décret du 25 juin 2010, la contravention de négligence caractérisée est une infraction complexe, tant dans la définition de ses éléments matériels, que dans celle de son élément moral. L article rappelle qu il s agit d une infraction de commission par omission, qui sanctionne un manquement «manifestement délibéré» à l obligation de surveillance de la connexion (imposée par l article L du code de la propriété intellectuelle (CPI)). La négligence caractérisée est également une infraction d habitude car pour être constituée, il faut qu une connexion ait été utilisée à trois reprises pour reproduire, représenter ou mettre à disposition des œuvres protégées par un droit d auteur ou un droit voisin, malgré plusieurs mises en garde solennelles. Enfin le rôle de la Commission de protection des droits de l Hadopi, dans la mise en œuvre de la procédure de réponse graduée, est un préalable indispensable aux poursuites sur le fondement de la contravention de négligence caractérisée. Cette Commission est composée de trois membres titulaires ainsi que leurs suppléants et dispose d agents habilités et assermentés investis de prérogatives de police judiciaire (réception des saisines transmises par les ayants droit, pouvoirs d investigation, audition des personnes concernées, constatations des faits susceptibles de constituer une infraction). Le volet pédagogique tient une place prépondérante dans le processus de la réponse graduée. C est pourquoi la Commission s est vu confier un pouvoir d appréciation. Ainsi, après examen des dossiers, elle peut décider d envoyer ou de ne pas envoyer des recommandations. Elle a également la possibilité de transmettre ou non les dossiers au parquet. Enfin, les échanges avec les destinataires des recommandations sont privilégiés et encouragés par la Commission. Les abonnés peuvent, à tout moment de la procédure, formuler des observations, demander des renseignements relatifs à leur dossier ou aux problématiques liées à la procédure de réponse graduée (comme les moyens de sécurisation ou l offre légale). Ils peuvent également demander à être entendus.

3 INFO RÉPONSE GRADUÉE Répartition géographique des recommandations envoyées entre le 1er mars 2011 et le 29 février 2012 La procédure de réponse graduée est applicable à l ensemble du territoire de la République française, à l exception de la Polynésie française. Ainsi, les résidents de tous les départements français reçoivent des mails de recommandation en cas de manquement à leur obligation de surveillance de leur accès à internet. 3 La procédure de réponse graduée en chiffres Au 1er juin 2012 Premières recommandations : Deuxièmes recommandations : Dossier en cours d examen 3 e phase : 314

4 RENCONTRES La Présidente de l Hadopi présente la loi Création et Internet à la Creative Coalition Campaign 4 C est dans les locaux de la BAFTA (British Academy of Films and Television Arts, équivalent britannique de l Académie des césars) que s est tenue lundi 23 avril la conférence de la CCC consacrée aux industries créatives. L Hadopi reçoit l ARIA La CCC (Creative Coalition Campaign) rassemble ayants droit et syndicats britanniques. Ses membres incluent 30 organisations majeures dans les secteurs du film, de la musique, de l édition, des jeux et du sport. La coalition a notamment oeuvré lors du vote du Digital Economic Act, loi votée en avril Actuellement, elle concentre ses actions sur la mise en oeuvre de la loi et des mesures prévues pour sanctionner le téléchargement illégal. Intitulée «Creative Growth for the future : a UK solution to an international problem», la conférence réunissait des acteurs majeurs des industries créatives britanniques - Nic Coward, Secrétaire général de la Premier League (ligue 1 de football anglaise), Harriet Harman (députée du parti travailliste et ancienne Ministre de la culture), John Whittingdale (député membre du parti conservateur) et Don Foster (député membre du parti libéral démocrate) étaient présents - de même que Marie-Françoise MARAIS, qui représentait la Haute Autorité et a présenté à cette occasion le bilan de l institution. Crédit photo : Sam Boyd Alors que l Australie étudie actuellement la possible mise en place d un dispositif de réponse graduée, Dan ROSEN, Président directeur général de l Australian recording industry association (ARIA) a souhaité rencontrer Marie-Françoise MARAIS pour échanger sur le fonctionnement de l institution. Le Gouvernement australien ne souhaite en effet pas pour l heure légiférer et préfèrerait qu un dispositif soit mis en place entre FAI et ayant-droits. Les échanges ont donc porté sur les expériences de l Hadopi en la matière, de même que pour l évolution des usages en matière de consommation de contenus culturels sur Internet.

5 RENCONTRES «La culture doit-elle être libre et gratuite?» Le 17 avril avait lieu à la Gaîté Lyrique la 5ème édition du Tribunal pour les générations futures, sur le thème «La culture doit-elle être libre et gratuite?» organisé par le magazine Usbek et Rica. Alors que la «philosophie hacker» dessine une nouvelle société du partage, dans laquelle la culture doit trouver un modèle économique à la fois stable et ouvert, les intervenants se sont interrogés : la culture doit-elle être libre et gratuite? Militants du libre et représentants des industries culturelles étaient présents pour en débattre, réunissant Lionel Maurel (juriste et bibliothécaire à la BNF), Vincent Ricordeau (fondateur de KissKissBankBank) et Eric Walter (Secrétaire général de l Hadopi), en qualité de «témoin». Creative commons, licences libres, et domaine public ont figuré parmi les sujets abordés en premier par Lionel Maurel ; Vincent Ricordeau a poursuivi le débat sur les systèmes de financement participatif et les plateformes de mécénat collectif ; pour conclure, Eric Walter a rappelé qu il appartient à chaque auteur de décider de la libre diffusion de ses oeuvres, et aux internautes de respecter cette liberté. Conférence sur le respect des droits de propriété intellectuelle Réexamen de la directive 2004/48/EC Bruxelles, le 26 avril. Cette conférence, organisée par la Direction générale du marché intérieur et services en association avec la Présidence danoise de l Union européenne, a fait suite à une audition publique tenue en juin 2011 ainsi qu à une consultation publique antérieure sur l application de la directive 2004/48/EC sur le respect des droits de propriété intellectuelle. La conférence a récolté des informations supplémentaires sur la propriété intellectuelle de la part des parties prenantes, en vue du réexamen prochain de la directive par la Commission Européenne. Dans ce contexte, la conférence s est concentrée sur les questions spécifiques relatives au respect des défis auxquels les PME et les créateurs doivent faire face, ainsi qu aux défis posés par l environnement en ligne. 5 Les intervenants du Tribunal des générations futures le 17 avril 2012 à la Gaîté Lyrique (de gauche à droite Eric Walter, Vincent Ricordeau, Lionel Maurel et Thierry Keller). Crédit photo : Jacob Khrist

6 CONTENUS Participation de l Hadopi au Plan national de formation de l Education nationale consacré à l éducation aux médias 6 Dans le cadre du plan annuel national de formation des personnels de l éducation nationale, la Direction générale de l enseignement scolaire (DGESCO), le Centre national de documentation pédagogique (CNDP) et le Centre de liaison de l enseignement et des médias d information (CLEMI) organisaient les 5 et 6 juin un séminaire intitulé : «L éducation aux médias, un enjeu de société». Destiné aux directeurs des affaires culturelles des rectorats, chefs d inspection, chefs d établissements et professeurs de l ensemble des académies, l objet de ces rencontres était de poser les problématiques de l éducation aux médias dans le contexte numérique et d échanger sur des pratiques éducatives innovantes. Dans ce cadre, l Hadopi était invitée à présenter son travail de sensibilisation auprès des citoyens pour un usage responsable des contenus culturels sur Internet. Jean-Baptiste Carpentier, membre de la Commission de protection des droits, a rappelé lors de son intervention que la Haute Autorité attache une vigilance constante à sensibiliser le jeune public à ces nouveaux enjeux et travaille à la réalisation d outils et actions dédiés au personnel enseignant et aux équipes pédagogiques. Jean-Baptiste Carpentier est également revenu en détail sur le dispositif de réponse graduée suite aux questions des enseignants. Qu est ce que le CNDP? En tant qu éditeur de l Éducation nationale, le CNDP accomplit une mission d édition, de production et de diffusion de ressources pédagogiques et administratives destinées aux professionnels de l enseignement. Il contribue au développement des technologies de l information et de la communication pour l éducation (TICE) ainsi qu à l éducation artistique et culturelle. Interview de France Renucci, Directrice du CLEMI Pouvez-vous nous présenter les missions du Centre de liaison de l enseignement et des médias d information (CLEMI) que vous dirigez? Le CLEMI est chargé de l éducation aux médias dans l ensemble du système éducatif français. Il a pour mission d apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias. Cet objectif s appuie sur des partenariats dynamiques entre enseignants et professionnels des médias. Quelles sont les évolutions constatées en matière d usages? Nos enquêtes qui accompagnent la semaine de la presse et des médias dans l école montrent que la presse papier continue d avoir, dans les classes, la faveur des enseignants même si leur pédagogie s adapte aux nouvelles pratiques journalistiques : numérisation des supports, data journalisme, pure player et réseaux sociaux L éducation aux médias se réinvente et se transforme aussi avec les usages des élèves. Vous organisiez avec la Direction générale de l Enseignement scolaire (DGESCO) et l Inspection générale (Lettres et Vie scolaire) un colloque sur l Education aux médias. Quels messages souhaitiez-vous transmettre à la communauté éducative? Ce séminaire, inscrit au Plan national de formation du Ministère, a pour objectif de favoriser la mise en place, dans les académies, de formations destinées aux nouveaux enseignants, de fournir des outils et des méthodes permettant d analyser, de façon critique, les techniques et le langage des médias. L éducation aux médias est une priorité trans disciplinaire qu il est urgent de mettre en oeuvre de la maternelle aux classes préparatoires.

7 INTERVIEW CD1D : du producteur à l auditeur ENTRETIEN avec Eric Petrotto, Président de la plateforme CD1D Comment pourriez-vous nous présenter CD1D en quelques mots? CD1D est un regroupement de 250 labels indépendants qui ont décidé il y a 8 ans de mutualiser leurs forces et leurs réseaux pour diffuser leurs artistes et leurs productions. Cette structure collective a donc une double dimension : à la fois développeur alternatif de solutions technologiques de diffusion et de vente (plateformes nationales régionales - en Aquitaine, Paca et Rhône-Alpes, expérimentation 1D touch) mais également fédération nationale de labels (avec la dimension représentation collective associée) décidée à faire entendre la voix des plus petites structures. Qu est ce qui a motivé le projet? L idée qui présidait en 2004 était que les mutations que connaissait le milieu de la musique nécessitaient des réponses innovantes et différentes des modèles dominants. Qu au delà des grands médias ou des artistes médiatisés, un tissu fondamental de structures et d artistes indépendants existent et alimentent la créativité et la diversité culturelle. Que ce sont ces acteurs de terrain qui constituent la première marche d une filière qui peine à se réinventer. Le développement des nouvelles technologies dans la société devant permettre à nos yeux de renforcer la place et la diffusion de ces catalogues pointus et exigeants. 7 Petit-déjeuner PUR Avec 60 plateformes labellisées, le label PUR (pour Promotion des Usages Responsables) constitue un écosystème riche et diversifié, proposant des offres légales en streaming et en téléchargement, gratuites et payantes, et regroupant tous les secteurs culturels (livre, photo, vidéo, musique, jeu vidéo, logiciel). PUR est le point de repère de l offre légale : les plateformes labellisées par l Hadopi apposent le logo PUR sur leur site, indiquant ainsi qu elles proposent une offre dans le respect des droits des créateurs. Lors d un petit déjeuner qui aura lieu en septembre, les plateformes seront invitées à échanger sur la valorisation de l offre légale au travers de thématiques ancrées dans leur réalité : référencement, visibilité, développement pourront ainsi être à l ordre du jour. Eduscol - Ministère de l éducation nationale Dans la rubrique consacrée à l enseignement grâce au numérique, les fiches Usages et Internet de l Hadopi ont été publiées. Elles sont disponibles sur ce lien ;: Eduscol est le portail national dédié aux professionnels de l éducation, qui met à disposition des contenus pédagogiques.

8 CONTENUS 8 Publication d une étude économique dans le cadre de la mission «streaming et téléchargement direct de contenus illicites» L institut IDATE, institut européen dédié à l économie numérique, a été chargé de cette étude dont les conclusions alimenteront les travaux de la mission «streaming et téléchargement direct de contenus illicites» confiée par Marie-Françoise Marais, Présidente de l Hadopi, à Mireille Imbert-Quaretta, Présidente de la Commission de protection des droits. Cette étude présente et analyse l écosystème global des sites et services de streaming et de téléchargement direct, apparaissant comme essentiellement organisés en vue de favoriser la diffusion non autorisée de contenus audiovisuels et/ou musicaux protégés par le droit d auteur, avant et après la fermeture de MegaUpload / MegaVideo. Les principaux acteurs de l offre, les usages et les modèles économiques y sont analysés. Entre autres, on remarque que le paysage s est fortement modifié au cours de l année 2011 dans le domaine du streaming, avec l apparition de nouveaux leaders (tels que VideoBB ou Videozer). Ce même paysage du streaming a fortement été touché par la fermeture de MegaUpload : une grande partie des services de contenus étudiés ont procédé à des modifications importantes de leur mode de fonctionnement, tandis que les sites de référencement s organisent pour reconstruire leur catalogue en s appuyant sur les services de contenus restants et quelques nouveaux entrants. Télécharger l étude en intégralité : page/pdf/rapport_idate.pdf AGENDA Consultation Exceptions au droit d auteur > prolongée jusqu au 15 juillet L Hadopi a lancé en octobre 2011 un chantier sur l exercice effectif des exceptions au droit d auteur, piloté par Jacques Toubon, membre du Collège de la Haute Autorité. Il a pour but de déterminer si le développement des nouveaux usages numériques doit conduire à modifier la définition, la nature et la portée de certaines exceptions, en appréciant leur légitimité. Les réponses au questionnaire contribueront à l élaboration d un rapport. Les consultations de l Hadopi sont accessibles sur ce lien :

9 Ateliers de recherche confiés à cinq indépendants nommés par le Collège de l Hadopi, les Labs fonctionnent en mode collaboratif ouvert. Ils appuient la mission de la Haute Autorité de régulation de la circulation des œuvres sur Internet, ils sont destinés à construire une expertise approfondie des différentes composantes qui, dans leur globalité, constituent «l écosystème» dans lequel elle évolue. Au-delà de l expertise pluridisciplinaire, ils ont vocation à faire émerger des propositions. «A toute vitesse» Dans le cadre d une tribune publiée sur la plateforme des Labs, Paul Mathias, Expert-pilote du Lab Internet et Sociétés, s interroge sur la «sacralisation du maintenant» : la course à l instantanéité garantit-elle l hyper inventivité? Et si, paradoxalement, ce n était pas à la vitesse que nous devions aspirer, mais à la lenteur? Retrouvez l intégralité de cet article sur la plateforme des Labs : Pur.fr s invite dans le Hadopi Day Chaque mercredi, le Hadopi Day propose aux internautes de nous livrer leur point de vue sur une tendance de l Internet ou une évolution probable des pratiques. Un Hadopi Day invitant les internautes à imaginer les évolutions du site PUR, a été proposé. Que ce soit sur le plan de la technique, du design ou du référencement, les contributeurs ont été très créatifs. labs.hadopi.fr/actualites/le-label-pur-explique-aux-internautes-0 Les réactions seront compilées afin de déterminer des thématiques de travail en vue des ateliers Hadopi sur l offre légale, pendant lesquels plateformes et internautes se rencontreront pour construire ensemble une offre respectueuse du droit d auteur. Lettre d information éditée par l Hadopi 4, rue du Texel Paris Conception graphique originale Crédit photo : Masterfile, Eric Lefeuvre, Sam Boyd, Jacob Khrist, DR. labs.hadopi.fr Centre d appel de l Hadopi : (appel non surtaxé)

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée PARTICIPANTS PLATEFORMES Allomusic VOD Mania Vaziva Orange Vidéo @ Volonté Beezik Universal Ecompil Fnac Arte VOD Quickpartitions Alter Musique Qobuz Every

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

La mise en œuvre de la procédure de réponse graduée par la commission de protection des droits. Mars 2011

La mise en œuvre de la procédure de réponse graduée par la commission de protection des droits. Mars 2011 La mise en œuvre de la procédure de réponse graduée par la commission de protection des droits Mars 011 Les étapes de la réponse graduée ! 1 ère étape : envoi de la première recommandation Ayants droit

Plus en détail

POINT PRESSE. Commission de protection des droits Chiffres clés de la réponse graduée. 16 septembre 2015

POINT PRESSE. Commission de protection des droits Chiffres clés de la réponse graduée. 16 septembre 2015 POINT PRESSE Commission de protection des droits Chiffres clés de la réponse graduée 16 septembre 2015 L Hadopi Sondage CSA pour l Hadopi* Deux tiers des Français (62%) connaissent l Hadopi. Notoriété

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins

Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins Jeudi 10 septembre 2015 Contacts presse Cabinet de Michel

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Une expérimentation de cartographie littéraire numérique du territoire français LE SERVICE

Une expérimentation de cartographie littéraire numérique du territoire français LE SERVICE Une expérimentation de cartographie littéraire numérique du territoire français LE SERVICE GéoCulture La France vue par les écrivains est un service numérique, interactif et gratuit reposant sur le principe

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Historique. l'organisation internationale de la Francophonie.

Historique. l'organisation internationale de la Francophonie. Historique La réalisation du site Franc-parler.org a été commandée suite au rapport remis en décembre 1998 par le député Patrick Bloche au Premier ministre Lionel Jospin - Le désir de France : La présence

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis DE L INNOVATION Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis Devenez partenaire 300 étudiants à challenger Dans un contexte où l innovation digitale fonde

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE CHARTE DES BONNES PRATIQUES INTERNET CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE PRÉAMBULE La Charte des bonnes pratiques

Plus en détail

ÉDITORIAL DE MARIE-FRANÇOISE MARAIS, PRÉSIDENTE DE L HADOPI

ÉDITORIAL DE MARIE-FRANÇOISE MARAIS, PRÉSIDENTE DE L HADOPI HADOPI > Rapport d activité 2011-2012 ÉDITORIAL DE MARIE-FRANÇOISE MARAIS, PRÉSIDENTE DE L HADOPI 3 La Haute Autorité, tout au long de son exercice, a suscité de fortes attentes et fait l objet de nombreuses

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

regiosuisse Centre du réseau de développement régional

regiosuisse Centre du réseau de développement régional Fiche d information regiosuisse Centre du réseau de développement régional Faktenblatt regiosuisse Centre du réseau de développement régional a été lancé au début 2008 par le Secrétariat d Etat à l économie

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Une nouvelle approche pour l encouragement au développement de l'offre légale et l observation de l'utilisation licite et illicite des œuvres

Une nouvelle approche pour l encouragement au développement de l'offre légale et l observation de l'utilisation licite et illicite des œuvres Une nouvelle approche pour l encouragement au développement de l'offre légale et l observation de l'utilisation licite et illicite des œuvres Dans son dernier rapport d activité, l Hadopi a identifié les

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

2012 2013 Rapport d activité

2012 2013 Rapport d activité 2012 2013 Rapport d activité HADOPI > Rapport d activité 2012-2013 ÉDITORIAL de Marie-Françoise Marais, Présidente de l Hadopi La Haute Autorité a franchi de nombreuses étapes depuis sa création prévue

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

POUR LUTTER CONTRE LA CONTREFAÇON NUMERIQUE. Sensibilisation des étudiants lors de l opération "micro-portable étudiant"

POUR LUTTER CONTRE LA CONTREFAÇON NUMERIQUE. Sensibilisation des étudiants lors de l opération micro-portable étudiant PROPOSITIONS DU SECTEUR DU CINEMA ET DE L AUDIOVISUEL POUR LUTTER CONTRE LA CONTREFAÇON NUMERIQUE ACTIONS DE SENSIBILISATION Sensibilisation des étudiants lors de l opération "micro-portable étudiant"

Plus en détail

Liste des sujets de mémoire CSA

Liste des sujets de mémoire CSA Liste des sujets de mémoire CSA Editeurs \Radio Monographies de radio (description d une station de radio, quels en sont les traits les plus particuliers et distinctifs) les programmes de nuit Les «matinales»

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 Annexe 1 : Organisation des Etats généraux Structuré par le dialogue entre les parties prenantes, le processus de concertation des Etats Généraux sera continu et se prolongera

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES RELATIONS AVEC

GUIDE PRATIQUE DES RELATIONS AVEC GUIDE PRATIQUE DES RELATIONS AVEC 21 > 23 Septembre 2015 Paris expo Porte de Versailles Pavillon 1 LES MEDIAS I PARIS RETAIL WEEK Paris Retail Week se tiendra du 21 au 23 septembre 2015, à Paris expo Porte

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

NEWSLETTER #5. La lettre d information de l Hadopi Mars 2013

NEWSLETTER #5. La lettre d information de l Hadopi Mars 2013 NEWSLETTER #5 Mars 2013 Publication du rapport sur les moyens de lutte contre le streaming et le téléchargement direct illicites PAGE 2 SOMMAIRE EXCEPTIONS AU DROIT D AUTEUR ET AUX DROITS VOISINS LABEL

Plus en détail

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES POINT 5.1 VERSION 1-04/03/2014 CAHIER DES CHARGES Création du site Internet du Groupement Atouts Prévention Rhône-Alpes Première partie : présentation du projet A- Les éléments de contexte B- Les objectifs

Plus en détail

Cahier des charges du REF

Cahier des charges du REF Cahier des charges du REF > Charte graphique > Site internet MIS À JOUR LE 23 JANVIER 2015 1 Table des matières I. QU EST- CE QUE LE RESEAU EUROMED FRANCE? 3 II. NOS ATTENTES 4 A. Ce que nous apportons

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES. APCE Octobre 2008 1

AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES. APCE Octobre 2008 1 AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES APCE Octobre 2008 1 Son histoire L APCE est une agence gouvernementale Créée en 1996, sa mission s inscrit dans le prolongement de celle de l ANCE lancée en 1979 à

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Faire apprendre Piloter Accompagner les évolutions

Faire apprendre Piloter Accompagner les évolutions Projet de Circonscription BASSE-TERRE En déclinaison du projet Académique, la circonscription se fixe comme objectif, d améliorer la réussite des élèves. Il s agit de donner à chaque élève une formation

Plus en détail

Fair Play en ligne pour la créativité

Fair Play en ligne pour la créativité Fair Play en ligne pour la créativité Vincent Jadot, Juriste d entreprise Olivier Maeterlinck, Directeur Cybercriminalité: Focus sur la collaboration entre la justice et les acteurs privés 21 juin 2013

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Le Gala de l Intelligence Economique fête sa 10. édition. ème. Ecole Militaire 17 juin 2015. Dossier de partenariat. http://gala.aege.

Le Gala de l Intelligence Economique fête sa 10. édition. ème. Ecole Militaire 17 juin 2015. Dossier de partenariat. http://gala.aege. Le Gala de l Intelligence Economique fête sa 10 ème édition Ecole Militaire 17 juin 2015 Dossier de partenariat http://gala.aege.fr Le Gala de l Intelligence Economique est une soirée unique organisée

Plus en détail

Note d orientation 2009-2014

Note d orientation 2009-2014 Note d orientation 2009-2014 medias Ingrid Lieten Vice-Ministre-Présidente du Gouvernement flamand et Ministre flamande de l Innovation, des Investissements publics, des Médias et de la Lutte contre la

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

Partenaires de votre soirée

Partenaires de votre soirée Partenaires de votre soirée www.4nmedia.com www.universalis-edu.com www.maskott.com www.biolab.fr www.education. immanens.com www.microsoft.com/france/education www.bic-education.com www.intel.fr/content/www/fr/fr/

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

WORLD CAFE DU COMITE 21 Evaluation de l Agenda 21 Mercredi 22 mai 2013

WORLD CAFE DU COMITE 21 Evaluation de l Agenda 21 Mercredi 22 mai 2013 WORLD CAFE DU COMITE 21 Evaluation de l Agenda 21 Mercredi 22 mai 2013 Programme de la journée 10h00 Introduction par le Comité 21 10h15 10h45 11h00 12h30 Présentation des enjeux de l évaluation par Auxilia

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Appel à Projets MEITO CYBER

Appel à Projets MEITO CYBER Appel à Projet 2014 2015 RÈGLEMENT Appel à Projets MEITO CYBER Soumission des propositions Contacts Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur le site de la MEITO : www.meito.com Les dossiers

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Journée d information du 27 JUIN 2013

Journée d information du 27 JUIN 2013 Journée d information du 27 JUIN 2013 Editeur et intégrateur en ingénierie documentaire 1992 - Création : expertise en solutions de Capture et Traitement du Document 1995- Naissance de CITY 95 (ETAT CIVIL)

Plus en détail

L évolution du métier de communicant public et l impact du numérique

L évolution du métier de communicant public et l impact du numérique L évolution du métier de communicant public et l impact du numérique Intervenante : Dominique MÉGARD Présidente Cap Com, réseau de la communication publique et territoriale La communication publique, une

Plus en détail

LANCEMENT DU CENTRE DE RESSOURCES

LANCEMENT DU CENTRE DE RESSOURCES DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2014 LANCEMENT DU CENTRE DE RESSOURCES LE NOUVEL OUTIL DE VEILLE ET D EXPERTISE POUR LE COMMERCE ET L ARTISANAT DES ACTEURS LOCAUX 1/6 COMMUNIQUE DE PRESSE Décembre 2014 Epareca

Plus en détail

AchatVille. Dossier de presse

AchatVille. Dossier de presse AchatVille Dossier de presse 2010 Contacts presse : Laurence Dussert, 04 76 28 25 18, laurence.dussert@grenoble.cci.fr Laure Hochereau, 04 76 28 28 65, laure.hochereau@grenoble.cci.fr Sommaire Pages Le

Plus en détail

Monsieur l Inspecteur d Académie a arrêté les priorités comme suit : Pour les enseignants de Maternelle :

Monsieur l Inspecteur d Académie a arrêté les priorités comme suit : Pour les enseignants de Maternelle : Cagnes sur Mer, le 1 octobre 2015 MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Inspection de l Education Nationale Circonscription de Cagnes sur Mer 2 Passage Massenet 06800

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Mars 2007 Le Pôle de compétitivité des contenus numériques Competitiveness Cluster of the Digital Content & Knowledge Industry Les

Plus en détail

Qui porte le Labo de l édition?

Qui porte le Labo de l édition? Qui porte le Labo de l édition? Le Laboratoire Paris Région Innovation est une association créée à l initiative de la Ville de Paris et de la Région Ile-de-France. Stimule et organise l expérimentation

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Prestations de communication réservées aux membres de. Le Clust R Numérique

Prestations de communication réservées aux membres de. Le Clust R Numérique Prestations de communication réservées aux membres de Communication gratuite sur les médias Publication d'un communiqué : - Par la plateforme collaborative, une annonce «Actus membres» sera publiée sur

Plus en détail

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE 1. Objet de la Charte L objet de la présente charte (ci-après la «Charte») est de définir les modalités de

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

AVIS A.1231 SUR LES AVANT- PROJETS DE DÉCRETS CONJOINTS RELATIFS À LA RÉUTILISATION DES INFORMATIONS DU SECTEUR PUBLIC

AVIS A.1231 SUR LES AVANT- PROJETS DE DÉCRETS CONJOINTS RELATIFS À LA RÉUTILISATION DES INFORMATIONS DU SECTEUR PUBLIC AVIS A.1231 SUR LES AVANT- PROJETS DE DÉCRETS CONJOINTS RELATIFS À LA RÉUTILISATION DES INFORMATIONS DU SECTEUR PUBLIC ADOPTÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 7 SEPTEMBRE 2015 2015/A.1231 I. Introduction Le 4

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise M e Jean Chartier Président Carrefour de l industrie de la sécurité 21 octobre 2013 - La Malbaie (Québec) Présentation générale La Commission

Plus en détail

Discours. Monsieur le Ministre, cher Michel, Mesdames et Messieurs, chers amis,

Discours. Monsieur le Ministre, cher Michel, Mesdames et Messieurs, chers amis, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l occasion du lancement du comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE LES PROFESSIONNELS S ORGANISENT POUR DOPER LA FILIÈRE DES SYSTÈMES D INFORMATION DE SANTÉ! Paris, le 19 juin 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE LES PROFESSIONNELS S ORGANISENT POUR DOPER LA FILIÈRE DES SYSTÈMES D INFORMATION DE SANTÉ! Paris, le 19 juin 2012 Venant à l appui de concertations aussi bien au niveau du Lesiss, de Syntec Numérique avec le CIGREF, réseau de Grandes Entreprises, ainsi qu avec l Asinhpa et les collèges de DSIO de CHU et de CH, la

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR : ESRS0905375D

Plus en détail

Le Réseau des Cantines et Lieux Associés STATUTS D'ASSOCIATION

Le Réseau des Cantines et Lieux Associés STATUTS D'ASSOCIATION Le Réseau des Cantines et Lieux Associés STATUTS D'ASSOCIATION PRÉAMBULE «La Cantine» est une marque déposée par l association Silicon Sentier (INPI déposé le 22/07/ 09 n dépôt : 08 35 90 331). Les Cantines

Plus en détail

Séminaire interconnectés :

Séminaire interconnectés : Séminaire interconnectés : L école numérique, un enjeu de territoire Jeudi 19 mai 2011 - Lyon Programme Quelle est la démarche? Présentation du guide méthodologique «l école numérique un enjeu de territoire».

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur et conception d univers vidéoludiques de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice

Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice Animatrice : Evelyne Bévort, Directrice déléguée du CLEMI Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice De nos jours Internet constitue une

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Rhône-Alpes Tourisme. Organisme en charge de la promotion touristique de la région. Association loi 1901

Rhône-Alpes Tourisme. Organisme en charge de la promotion touristique de la région. Association loi 1901 Rhône-Alpes Tourisme Organisme en charge de la promotion touristique de la région Association loi 1901 Président : Jean Besson / Directeur : Marc Béchet Aurélie DEVIF Responsable projet Rhône-Alpes IMAGES

Plus en détail

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 La montée en puissance de l Internet mobile s accompagne de la prise en compte des

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 «Le club Tic est cofinancé par l union européenne. L Europe s engage en Picardie avec le Fonds européen de développement régional»

Plus en détail

ACCORD-CADRE 2008-2011

ACCORD-CADRE 2008-2011 ACCORD-CADRE 2008-2011 ENTRE : L INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D EDUCATION POUR LA SANTE (INPES), Etablissement public administratif, situé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis cedex,

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES VADEMECUM - JUIN 2015 Le bicamérisme est indispensable à l'équilibre des institutions de la République, car c'est plus de

Plus en détail

Chapitre V. Les missions internationales

Chapitre V. Les missions internationales Chapitre V Les missions internationales L activité internationale des juridictions financières prend deux formes : la réalisation de missions d audit externe d organisations internationales (rôle de commissaire

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Présentation du nouveau site internet de l Assistance Publique-Hopitaux de Marseille

Présentation du nouveau site internet de l Assistance Publique-Hopitaux de Marseille Présentation du nouveau site internet de l Assistance Publique-Hopitaux de Marseille L hôpital à portée de clics des patients et des professionnels de santé 9 novembre 2011 à 11h00 Hôpital de la Timone

Plus en détail