TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES"

Transcription

1 Volume I Introduction iii Remerciements v TABLES Table de la jurisprudence Table de la doctrine Table des diagrammes Table des abréviations Table de concordance des Règles générales sur la faillite et l insolvabilité LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Historique législatif en matière de faillite et d insolvabilité Objectifs recherchés par le législateur Principes d interprétation applicables Constitutionnalité Les effets de la faillite Titre abrégé (art. 1) Définitions et interprétation (art. 2 à 4) Sa Majesté (art. 4.1) Partie I Fonctionnaires administratifs (art. 5 à 41) Surintendant (art. 5 à 11) Registres publics (art. 11.1) Séquestres officiels (art. 12) Syndics (art. 13 à 41) Partie II Ordonnances de faillite et cessions (art. 42 à 49) Actes de faillite (art. 42) Requête en faillite (art. 43 à 45) Séquestre intérimaire (art. 46 à 48) Cessions (art. 49) Partie III Propositions concordataires (art. 50 à 66.4) Section I : Dispositions d application générale (art. 50 à 66) Section II : Propositions de consommateur (art à 66.4) Partie IV Biens du failli (art. 67 à 101.2) Suspension des procédures (art. 69 à 69.5) Dispositions générales (art. 70 à 84) Biens de sociétés de personnes (art. 85) vii

2 FAILLITE ET INSOLVABILITÉ : UNE PERSPECTIVE QUÉBÉCOISE Droits de la Couronne (art. 86 à 87) Rang des garanties financières (art. 88 à 90) Traitements préférentiels et opérations sous-évaluées (art. 91 à 101.2) Partie V Administration des actifs (art. 102 à 157) Assemblée des créanciers (art. 102 à 104) Procédures des assemblées (art. 105 à 115) Inspecteurs (art. 116 à 120) Réclamations prouvables (art. 121 à 123) Preuve de réclamations (art. 124 à 126) Preuve des créanciers garantis (art. 127 à 134) Admission et rejet des preuves de réclamation et de garantie (art. 135) Plan de répartition (art. 136 à 147) Dividendes (art. 148 à 154) Administration sommaire (art. 155 à 157) Volume II LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES VI À XIV) Partie VI Faillis (art à 182) Services de consultation (art ) Obligations des faillis (art. 158 à 160) Interrogatoire des faillis et autres (art. 161 à 167) Arrestation des faillis (art. 168) Libération des faillis (art à 182) Partie VII Tribunaux et procédure (art. 183 à 197) Compétence des tribunaux (art. 183 à 186) Autorité des tribunaux (art. 187 à 191) Pouvoirs du registraire (art. 192) Appels (art. 193 à 196) Frais judiciaires (art. 197) Partie VIII Infractions (art. 198 à 208) Partie IX Dispositions diverses (art. 209 à 216) Partie X Paiement méthodique des dettes (art. 217 à 242) Partie XI Créanciers garantis et séquestres (art. 243 à 252) Partie XII Faillite des courtiers en valeurs mobilières (art. 253 à 266) Définitions (art. 253) Dispositions générales (art. 254 à 260) Distribution de l actif (art. 261 à 265) État des recettes et débours (art. 266) Partie XIII Insolvabilité en contexte international (art. 267 à 284) viii

3 Objet (art. 267) Définitions (art. 268) Reconnaissance des instances étrangères (art. 269 à 274) Obligations (art. 275 et 276) Procédures multiples (art. 277 et 278) Dispositions diverses (art. 279 à 284) Partie XIV Examen de la loi (art. 285) FORMULAIRES 1 Intitulé général des procédures Identification générale de l expéditeur pour copies de tous formulaires prescrits envoyés au(x) créancier(s) par voie électronique Demande de licence de syndic (particulier) Demande de licence de syndic (personne morale) Licence de syndic Licence de syndic Avis à la Société canadienne des postes demandant la réexpédition du courrier destiné au failli Demande d approbation des comptes par l ancien syndic Affidavit attestant la demande d approbation des comptes Avis de l ancien syndic d une demande d approbation des comptes Demande de libération du syndic Avis de dividende définitif et de demande de libération du syndic État des recettes et des débours (autrement que pour l administration sommaire et les propositions de consommateur) État des recettes et des débours du syndic (administration sommaire) État des recettes et des débours de l administrateur (proposition de consommateur) Avis de la taxation présumée des comptes et de la libération présumée du syndic Certificat de conformité et libération présumée du syndic ou de l administrateur Avis de l audition de la taxation des comptes et de la libération du syndic Avis de la demande de taxation des comptes et de libération du séquestre intérimaire Certificat de nomination du syndic Certificat de nomination du syndic Certificat de nomination du syndic Cession au profit des créanciers en général [Abrogé] [Abrogé] Avis d interrogatoire devant le séquestre officiel (personne morale) Avis d interrogatoire devant le séquestre officiel (failli ou débiteur consommateur) Questions qui doivent être posées par le séquestre officiel au failli/débiteur ou à un dirigeant d une personne morale (ou à une personne désignée) ix

4 FAILLITE ET INSOLVABILITÉ : UNE PERSPECTIVE QUÉBÉCOISE 27 [Abrogé] [Abrogé] Rapport du syndic sur l état de l évolution de l encaisse Rapport de l auteur de la proposition sur l état de l évolution de l encaisse Preuve de réclamation [Abrogé] Avis de l intention de faire une proposition Rapport du syndic sur le non-dépôt d un état de l évolution de l encaisse ou d une proposition Certificat de cession Formulaire de procuration Formulaire de votation Formulaire de votation (proposition de consommateur) Rapport du syndic sur le refus des créanciers d accepter une proposition Certificat de cession Rapport du syndic concernant la proposition Avis d audition de la demande d approbation par le tribunal d une proposition Rapport du syndic sur le refus du tribunal d approuver une proposition Certificat de cession Avis du défaut d exécution d une proposition Rapport du syndic concernant l annulation de la proposition Ordonnance annulant une proposition Certificat de cession Préavis de résiliation de contrat par le débiteur Préavis de résiliation d un bail commercial Certificat d exécution intégrale d une proposition Proposition de consommateur Rapport de l administrateur concernant la proposition de consommateur Avis aux créanciers de la proposition de consommateur Avis de l assemblée des créanciers relative à une proposition de consommateur Rapport de l administrateur concernant la proposition de consommateur et la conduite du débiteur consommateur Avis de l audition d une demande de révision judiciaire d une proposition de consommateur Avis de l état de la proposition de consommateur Avis aux créanciers et rapport au séquestre officiel concernant l annulation de la proposition de consommateur d un débiteur consommateur qui n est pas un failli Ordonnance annulant la proposition de consommateur d un débiteur consommateur qui n est pas un failli Rapport au séquestre officiel concernant l annulation de la proposition de consommateur d un débiteur consommateur qui est un failli Ordonnance annulant la proposition de consommateur d un débiteur consommateur qui est un failli x

5 54.2 Rapport au séquestre officiel concernant l annulation présumée de la proposition de consommateur d un débiteur consommateur qui est un failli Certificat de cession Certificat de cession Avis aux créanciers et rapport au séquestre officiel concernant l annulation présumée de la proposition de consommateur [Abrogé] Avis de taxation des comptes et de la libération de l administrateur Avis de l audition de la taxation des comptes et de la libération de l administrateur Demande de médiation par le syndic Avis de la médiation Avis de l annulation de la médiation Entente résultant de la médiation Avis de l échec de la médiation État mensuel des revenus et dépenses du failli ou du débiteur et de l unité familiale et Information (ou information modifiée) concernant la situation financière d un failli Avis au failli d une assemblée des créanciers Avis de la faillite et de la première assemblée des créanciers Préavis de la libération d office du failli Avis de la faillite et de demande de première assemblée des créanciers et préavis de la libération d office du failli Avis de la faillite et de demande de première assemblée des créanciers Avis de la première assemblée des créanciers [Abrogé] Avis de la première assemblée dans un journal local Réclamation de biens Demande de reprise de possession de marchandises Avis du syndic exigeant la production d une preuve de garantie Avis de rejet d une réclamation, du droit à un rang prioritaire ou d une garantie ou Avis d évaluation d une réclamation Bilan Faillite ou proposition commerciale Bilan Faillite ou proposition non commerciale Préavis d une opposition à la libération du failli Avis de la demande de libération du failli Rapport du syndic sur la demande de libération du failli Rapport du syndic en vertu des paragraphes 171(1) et (2) Certificat de libération [Abrogé] Préavis de l intention de mettre à exécution une garantie Avis et déclaration du séquestre [Abrogé] Ordonnance de signification indirecte de la requête xi

6 FAILLITE ET INSOLVABILITÉ : UNE PERSPECTIVE QUÉBÉCOISE 90 Avis de signification indirecte de la requête Ordonnance de faillite Avis de la proposition aux créanciers Préavis aux créanciers et au séquestre officiel du rétablissement d office de la proposition de consommateur Avis d opposition au rétablissement d office de la proposition de consommateur Avis aux créanciers et au séquestre officiel du non-rétablissement d office de la proposition de consommateur Avis aux créanciers et rapport au séquestre officiel sur le rétablissement de la proposition de consommateur RÈGLES RÈGLES GÉNÉRALES SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ Définitions (art. 1 à 1.2) Dispositions générales (art. 2 à 8) Procédure judiciaire (art. 9 et 10) Requêtes et motions (art. 11 à 13) Témoins et dépositions (art. 14) Saisie, perquisition et arrestation (art. 15 à 17) Frais et taxation (art. 18 à 26) Honoraires des fonctionnaires du tribunal (art. 27 et 28) [Abrogée] (art. 29) Appel des décisions du registraire (art. 30) Appels devant la Cour d appel (art. 31 et 32) Séquestre officiel (art. 33) Code de déontologie des syndics (art. 34 à 53) Nomination et substitution du syndic (art. 54 à 54.49) Attributions du syndic (art. 55 à 57) Rémunération du syndic (art. 58 et 58.1) Circonstances prescrites pour l application de l alinéa 67(1)b.1) de la Loi (art. 59) Régime de pension prescrit pour l application du paragraphe 60(1.5) et des articles 81.5 et 81.6 de la loi (art. 59.1) Régime prescrit pour l application de l alinéa 67(1)B.3 de la loi (art. 59.2) Taxation des comptes et libération du syndic (art. 60 à 67) Livres, registres et documents (art. 68) Requête en faillite (art. 69 à 76.4) Séquestre intérimaire (art. 77 à 82.1) Ordonnance de faillite (art. 83 à 84.8) Cession (art. 85 à 88) xii

7 Propositions concordataires (art. 89 à 95) Proposition de consommateur (art. 96 à 103.1) Contributaires (art. 104) Médiation (art. 105) Ordonnance de paiement (art. 106 à 106.3) Traitement préférentiel et opérations sous-évaluées (art. 107) Assemblée des créanciers (art. 108 à 110) Garantie ou sûreté de la Couronne (art. 111) Avis de dividende (art. 112) Avis de rejet ou d évaluation (art. 113 à 113.6) Société de personnes en faillite (art. 114) Interrogatoires (art. 115 à 117) Libération du failli (art. 118 à 121.1) Registres publics (art. 122) Taux de prélèvement (art. 123) Créanciers garantis et séquestres (art. 124 à 127) Honoraires et débours du syndic en cas d administration sommaire (art. 128) Honoraires et dépenses de l administrateur d une proposition de consommateur (art. 129) Application de dispositions relatives à l administration sommaire (art. 130) Honoraires divers (art. 131 à 136.1) Date prescrite (art. 137) Avis concernant la reconnaissance d une instance étrangère (art. 138) ANNEXE RÈGLEMENT SUR LE PAIEMENT MÉTHODIQUE DES DETTES Titre abrégé (art. 1) Interprétation (art. 2) Dispositions générales (art. 3 à 18) Expédition des avis (art. 18.1) Devoirs du greffier (art. 19 et 20) Dividendes (art. 23.1) Frais (art. 24 et 25) Formules (art. 26) Cour (art. 27) Divers (art. 28 à 30) Intérêt sur les ordonnances de fusion (art. 31) ANNEXE I (formules 1 à 20) ANNEXE II FIQ/ xiii

8 FAILLITE ET INSOLVABILITÉ : UNE PERSPECTIVE QUÉBÉCOISE INSTRUCTIONS CIRCULAIRES, DIRECTIVES ET INSTRUCTIONS DU SURINTENDANT DES FAILLITES Circulaire sur l insolvabilité Nº 2R2 Administration sommaire de l actif lorsque les avoirs réalisables dépassent $ Nº 3R2 Assurance-emploi Instructions entrées en vigueur le 18 septembre 2009 Instruction générale de transition R3 Consultations en matière d insolvabilité R Dépôt conjoint Devoirs du failli de remettre ses cartes de crédit au syndic R Délégation des tâches R4 Les fonds de l actif et procédures bancaires R3 Évaluation d un débiteur particulier Inventaire des biens d un actif R6 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R7 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R8 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R9 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R10 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R11 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R12 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R13 Formulaires de la Loi sur la faillite et l insolvabilité R3 Dépôt électronique et autres méthodes R Rachat de garantie et prélèvement en vertu de l article 147 de la LFI R Revenu excédentaire R4 Délivrance des licences de syndic Emploi de personnes liées pour effectuer du travail pour le compte de l actif et frais imputables à l actif Honoraires de consultation du syndic dans les faillites et les propositions Dépôts et garanties de tierces personnes R Préparation du bilan statutaire Conservation des documents par le syndic Dividendes non réclamés et fonds non distribués R Déclaration des recettes résultant de la réalisation des biens en cas d administration sommaire Programme d accès à la faillite R Garantie de l actif R Preuves de réclamation, procurations, quorum et droit de vote aux assemblées des créanciers xiv FIQ/2013-2

9 23 Publication dans un journal local Renseignements à être fournis aux créanciers dans les propositions commerciales Réalisation des biens de l actif Avis aux faillis et officiers d une personne morale en faillite relativement à leurs devoirs et obligations R Avances de rémunération du syndic dans les faillites d administration ordinaire Bureaux secondaires de syndics R2 Publicité par les syndics Rapport du syndic aux créanciers sur l administration préliminaire La tenue des documents électroniques par le syndic LOI SUR LES ARRANGEMENTS AVEC LES CRÉANCIERS DES COMPAGNIES Titre abrégé (art. 1) Définitions et application (art. 2 et 3) Partie I Transactions et arrangements (art. 4 à 8) Partie II Juridiction des tribunaux (art. 9 à 18) Partie III Dispositions générales (art. 19 à 43) Réclamations (art. 19 à 21) Catégories des créanciers (art. 22) Contrôleurs (art. 23 à 25) Attributions du surintendant des faillites (art. 26 à 31) Contrats et conventions collectives (art. 32 à 34) Obligations et interdiction (art. 35 et 36) Traitements préférentiels et opérations sous-évaluées (art. 36.1) Sa Majesté (art. 37 à 40) Dispositions diverses (art. 41 à 43) Partie IV Insolvabilité en contexte international (art. 44 à 61) Objet (art. 44) Définitions (art. 45) Reconnaissance des instances étrangères (art. 46 à 51) Obligations (art. 52 et 53) Instances multiples (art. 54 et 55) Dispositions diverses (art. 56 à 61) Partie V Administration (art. 62 et 63) INDEX Index de la Loi sur la faillite et l insolvavilité et des Règles générales sur la faillite et l insolvabilité et de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies FIQ/ xv

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Préface... iii v TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 Chapitre 1 L histoire législative anglaise... 3 Chapitre 2 L histoire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 65 TITRE III- LA FAILLITE............................................

Plus en détail

FAILLITE ET RESTRUCTURATION

FAILLITE ET RESTRUCTURATION 139 FAILLITE ET RESTRUCTURATION Selon la législation constitutionnelle canadienne, le gouvernement fédéral exerce un contrôle législatif exclusif sur les faillites et l insolvabilité. Au Canada, les procédures

Plus en détail

FAILLITE ET RESTRUCTURATION

FAILLITE ET RESTRUCTURATION Loi sur la faillite et l insolvabilité (LFI) 177 Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) 181 Par James Gage Faillite et restructuration 177 Selon la législation constitutionnelle

Plus en détail

Problèmes pratiques insolvabilité des consommateurs

Problèmes pratiques insolvabilité des consommateurs Problèmes pratiques insolvabilité des consommateurs Par : Nathalie Brault et Virginie Comtois 25 mai 2015 Sujets abordés Le décès d un débiteur Annulation de proposition de consommateur Remises volontaires

Plus en détail

I. Résumé des changements apportés à la Loi sur la faillite et à la LACC

I. Résumé des changements apportés à la Loi sur la faillite et à la LACC Dispositions de la Loi sur la faillite et l insolvabilité et de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies qui entrent en vigueur le 18 septembre 2009 Le 14 septembre 2009 Le texte

Plus en détail

Table des matières I. MÉCANISMES PRÉVUS POUR RÉGLER LES PROBLÈMES RÉSULTANT DE L INSOLVABILITÉ D UN DÉBITEUR... 3

Table des matières I. MÉCANISMES PRÉVUS POUR RÉGLER LES PROBLÈMES RÉSULTANT DE L INSOLVABILITÉ D UN DÉBITEUR... 3 24160.book Page XI Tuesday, July 26, 2011 10:25 AM Table des matières AVANT-PROPOS... V STRUCTURE DE LA LOI SUR LA FAILLITE... XLV TABLEAU LES ÉTAPES D UNE FAILLITE... L BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE... LI INTRODUCTION...

Plus en détail

Faillite et insolvabilité. Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes :

Faillite et insolvabilité. Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes : Avril 2007 Bulletin fiscal Faillite et insolvabilité Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes : un syndic de faillite un contrôleur un séquestre un créancier garanti

Plus en détail

Programme de protection des salariés ( Loi sur le programme de protection des salariés)

Programme de protection des salariés ( Loi sur le programme de protection des salariés) Programme de protection des salariés ( Loi sur le programme de protection des salariés) s) Michel Belhumeur, CA, CIRP Syndic Cette loi vise à indemniser les personnes physiques dont l emploi l a pris fin

Plus en détail

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC DIVISION

Plus en détail

District de Montréal «Chambre commerciale» N o Division : 01-Montréal. - et -

District de Montréal «Chambre commerciale» N o Division : 01-Montréal. - et - Province de QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE District de Montréal «Chambre commerciale» N o Division : 01-Montréal N o Cour : 500-11-045663-131 DANS L AFFAIRE DE LA FAILLITE DE: N o Dossier : 41-1811636 8100896

Plus en détail

Introduction et sommaire

Introduction et sommaire Mémoire de l Association canadienne des professionnels de l insolvabilité et de la réorganisation Introduction et sommaire 277, rue Wellington Ouest Toronto (Ontario) M5V 3H2 Tél. : 416-204-3242 Téléc.

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

Responsable de la demande pour une entreprise individuelle

Responsable de la demande pour une entreprise individuelle Responsable de la demande pour une entreprise individuelle (Formulaire à utiliser lorsque l entreprise est possédée et exploitée par une seule personne et que la loi n établit pas de distinction entre

Plus en détail

Loi sur la faillite et l'insolvabilité B-3

Loi sur la faillite et l'insolvabilité B-3 Loi sur la faillite et l'insolvabilité B-3 Dernière mise à jour : avril 2007 Loi concernant la faillite et l insolvabilité TITRE ABRÉGÉ Titre abrégé 1. Loi sur la faillite et l insolvabilité. L.R. (1985),

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l Autorité des marchés financiers et d autres dispositions législatives

Loi modifiant la Loi sur l Autorité des marchés financiers et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 64 Loi modifiant la Loi sur l Autorité des marchés financiers et d autres dispositions législatives Présentation Présenté par Madame Monique

Plus en détail

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS)

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL (DROIT) (Voir aussi BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES,

Plus en détail

FAILLITE ET INSOLVABILITÉ

FAILLITE ET INSOLVABILITÉ FAILLITE ET INSOLVABILITÉ SECTION M DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT Droit des affaires canadien. Partout dans le monde. Stikeman Elliott est reconnu à l échelle internationale

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

COUR SUPERIEURE (En matiere de faillite et d'insolvabili#e) SOUS LA PRESIDENCE DE L'HONORABLE JUGE CAROLE HALLEE. Debitrice-Requerante

COUR SUPERIEURE (En matiere de faillite et d'insolvabili#e) SOUS LA PRESIDENCE DE L'HONORABLE JUGE CAROLE HALLEE. Debitrice-Requerante COUR SUPERIEURE (En matiere de faillite et d'insolvabili#e) CANADA PROVINCE DE QUEBEC DISTRICT DE TERREBONNE N : 700-11-012530-111 DATE : 8 mars 2011 SOUS LA PRESIDENCE DE L'HONORABLE JUGE CAROLE HALLEE

Plus en détail

Le Manuel de la secrétaire juridique et du parajuriste Julie Tondreau TABLE DES MATIÈRES

Le Manuel de la secrétaire juridique et du parajuriste Julie Tondreau TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TARIFS (pages grises) : TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE... I TARIF DES INDEMNITÉS ET LES ALLOCATIONS PAYABLES AUX TÉMOINS ASSIGNÉS DEVANT LES COURS

Plus en détail

Syndic. (articles 50 (10) et 50 (5) de la Loi sur la faillite et l insolvabilité)

Syndic. (articles 50 (10) et 50 (5) de la Loi sur la faillite et l insolvabilité) CANADA C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DU QUEBEC «En matière de faillite et d'insolvabilité» N O DIVISION : 07-CHICOUTIMI N O COUR : 150-11-003991-130 N O DOSSIER : 43-1768047 N O BUREAU : 205793-002

Plus en détail

SECTION NATIONALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITE DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN

SECTION NATIONALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITE DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN Étude du Comité sénatorial des banques et du commerce sur la législation en matière de faillite et d insolvabilité SECTION NATIONALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITE DE L ASSOCIATION DU BARREAU

Plus en détail

Bulletin du BSF. Mot du surintendant des faillites. Sondage auprès des syndics DANS CE NUMÉRO

Bulletin du BSF. Mot du surintendant des faillites. Sondage auprès des syndics DANS CE NUMÉRO Bulletin du BSF 2002 1 DANS CE NUMÉRO Mot du surintendant des faillites Après plusieurs années de publication, le Bulletin sur l insolvabilité a pris une retraite bien méritée et a été remplacé par un

Plus en détail

COMMENT RÉORGANISER UNE ENTREPRISE INSOLVABLE

COMMENT RÉORGANISER UNE ENTREPRISE INSOLVABLE COMMENT RÉORGANISER UNE ENTREPRISE INSOLVABLE EN UTILISANT LA PROPOSITION CONCORDATAIRE SOUS LE RÉGIME DE LA LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ? M. Éric Lebel, CA, CIRP, syndic TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...439

Plus en détail

Insolvabilité et faillite : Quoi faire???

Insolvabilité et faillite : Quoi faire??? Insolvabilité et faillite : Quoi faire??? Face aux coupures de salaires et d emplois, face à la récession économique, des milliers de consommateurs et de commerçants sont aux prises avec l insolvabilité

Plus en détail

Chapitre 1 Droit judiciaire

Chapitre 1 Droit judiciaire Formulaire de Procédure - Edition 2006 5 TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Droit judiciaire 1. Procédure Exequatur....................................................................... 15 Requête en exequatur

Plus en détail

Un nouveau départ. Des solutions à vos problèmes financiers personnels

Un nouveau départ. Des solutions à vos problèmes financiers personnels Un nouveau départ Des solutions à vos problèmes financiers personnels Table des matières Introduction...3 Propositions aux créanciers...5 Faillite personnelle...7 Glossaire...17 Feuille de travail pour

Plus en détail

bsf.ic.gc.ca La médiation en matière de faillite

bsf.ic.gc.ca La médiation en matière de faillite bsf.ic.gc.ca La médiation en matière de faillite La médiation en matière de faillite La présente brochure contient des renseignements de base sur la procédure de médiation. Elle ne contient pas de conseils

Plus en détail

Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à :

Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à : Demande de transfert Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à : Le demandeur a-t-il une dette envers son AGA/AGD actuel? Dans l'affirmative, veuillez

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE VANUATU. LOI NO. 3 DE 2013 RELATIVE À L INSOLVABILITE ET LA FAILLITE DES SOCIETES Sommaire

RÉPUBLIQUE DE VANUATU. LOI NO. 3 DE 2013 RELATIVE À L INSOLVABILITE ET LA FAILLITE DES SOCIETES Sommaire RÉPUBLIQUE DE VANUATU LOI NO. 3 DE 2013 RELATIVE À L INSOLVABILITE ET LA FAILLITE DES SOCIETES Sommaire TITRE I DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES 1 Définitions... 5 TITRE II SOCIÉTÉS INSOLVABLES Sous-titre 1

Plus en détail

bsf.ic.gc.ca Se sortir de l endettement guide pour les consommateurs

bsf.ic.gc.ca Se sortir de l endettement guide pour les consommateurs bsf.ic.gc.ca Se sortir de l endettement guide pour les consommateurs Pour obtenir des exemplaires supplémentaires de cette publication, ou pour obtenir cette publication sur supports accessibles, s adresser

Plus en détail

Conciliation Droit de la famille et faillite

Conciliation Droit de la famille et faillite Conciliation Droit de la famille et faillite Formation AJBL 14 mars 2014 Lynda Lalande, CIRP, Syndic Olivier Noiseux, Conseiller Table des matières 2 Déclaration de résidence familiale. Réclamations alimentaires.

Plus en détail

RÈGLES DE LA COUR D APPEL

RÈGLES DE LA COUR D APPEL 1 Titre 2 Définitions PARTIE I Titre et Définitions PARTIE II Objet et Application des Règles 3 Objet des règles 4 Application des règles 5 Silence de la loi 6 Avis d appel PARTIE III Introduction des

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION STEP SUISSE ROMANDE ADOPTES PAR L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 SEPTEMBRE 2003 A GENEVE 2 I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 (Nom) L association STEP Suisse Romande a été constituée

Plus en détail

I. PRINCIPES GENERAUX

I. PRINCIPES GENERAUX EXECUTION FORCEE I. Principes généraux II. Saisie ou faillite? III. La procédure de poursuite IV. Organisation des OPF genevois V. Quelques renseignements pratiques VI. Données statistiques I. PRINCIPES

Plus en détail

DAS Canada Legal Protection Insurance Company Limited. («DAS Canada») CONVENTION DE COURTAGE

DAS Canada Legal Protection Insurance Company Limited. («DAS Canada») CONVENTION DE COURTAGE DAS Canada Legal Protection Insurance Company Limited («DAS Canada») CONVENTION DE COURTAGE En soumettant les informations relatives à vos activités de courtage sur le formulaire d enregistrement en ligne

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale)

C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) N o : 500-11-026909-057 DANS L AFFAIRE DE LA LIQUIDATION DES BIENS DE : FONDS NORBOURG PLACEMENTS ÉQUILIBRÉS,

Plus en détail

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE Financial and Consumer Services Commission Financial Institutions Division 200-225 King Street Fredericton, NB E3B 1E1 Telephone: (506) 453-2315 Commission des services financiers et des services aux consommateurs

Plus en détail

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire.

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire. COMMUNIQUÉ Mercredi 8 octobre 2014 À tous les ex-employés de Mabe Canada Voici un résumé de l assemblée qui s est tenue le 25 septembre dernier. D abord, nous tenons à souligner la forte participation

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd Titre premier : Dénomination - Siège - But - Durée Article premier Il est formé, sous la raison sociale «MODEL SA», une société anonyme qui est régie par les présents

Plus en détail

Droit judiciaire notarial Procédures particulières

Droit judiciaire notarial Procédures particulières Table des matières Droit judiciaire notarial Procédures particulières Chapitre I. Les scellés...................................... 244 Section 1. L apposition des scellés. L intérêt sérieux...............

Plus en détail

Schéma de la procédure de poursuite

Schéma de la procédure de poursuite Schéma de la procédure de poursuite Acteur responsable pour l'étape Créancier Débiteur Office compétent Juge S A I S I E P O U R S U I T E Paiement Avis de saisie Exécution de la saisie Réquisition de

Plus en détail

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011 Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec Mise à jour Janvier 2011 2 Un nombre important (plus de 14 %) des réclamations présentées chaque année au Fonds d assurance mettent

Plus en détail

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Jérôme THEETTEN Maître de Conférences Droit Privé Université de LILLE II TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Pages TITRE UN : LE TRAITEMENT ALLEGE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS

SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS Dépôt et enregistrement : 14 janvier 1982 LES STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Politiques de recouvrement de l Agence du revenu du Canada

Politiques de recouvrement de l Agence du revenu du Canada Politiques de recouvrement de l Agence du revenu du Canada Impôt sur le revenu des particuliers (T1) T4060(F) Rév. 09 Politiques de recouvrement de l Agence du revenu du Canada C ette brochure énonce les

Plus en détail

DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES

DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES BULLETIN DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES LE PATRIMOINE FAMILIAL À l occasion du lancement imminent de la première loi annotée sur le patrimoine familial au Québec, réalisée par les avocates du groupe

Plus en détail

PRÉAMBULE. La version administrative reproduit l intégralité des Règles et Principes directeurs de l ACFM.

PRÉAMBULE. La version administrative reproduit l intégralité des Règles et Principes directeurs de l ACFM. STATUT, RÈGLES ET PRINCIPES DIRECTEURS DE L ACFM Version administrative 1 er octobre 2010 PRÉAMBULE Le présent document constitue une version administrative des Statut, Règles et Principes directeurs de

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL 1. POURQUOI? Ce nouveau statut vient répondre à la principale préoccupation des entrepreneurs en nom propre

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT EN CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT

RÈGLEMENT SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT EN CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT Dernière modification en vigueur le 1 er janvier 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 46 RÈGLEMENT SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT EN CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT Loi

Plus en détail

L INSOLVABILITE DES ENTREPRISES NOTE DE SYNTHESE

L INSOLVABILITE DES ENTREPRISES NOTE DE SYNTHESE L INSOLVABILITE DES ENTREPRISES GRANDS TRAITS DU DROIT DE LA FAILLITE EN ESPAGNE, SUEDE, POLOGNE, HONGRIE, LITUANIE NOTE DE SYNTHESE L étude porte sur cinq pays où des réformes du droit des procédures

Plus en détail

Code civil local art. 21 à 79

Code civil local art. 21 à 79 Code civil local art. 21 à 79 Toute association qui fixe son siège, ou qui transfère son siège en Alsace-Moselle doit rédiger des statuts conformes aux présents articles du Code civil local. 1. Dispositions

Plus en détail

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF Chapitre I : Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières Section I : Dispositions générales Article 264 : Les dispositions du présent chapitre

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION sur le dossier Norbourg à l intention des investisseurs

BROCHURE D INFORMATION sur le dossier Norbourg à l intention des investisseurs BROCHURE D INFORMATION sur le dossier Norbourg à l intention des investisseurs préparée par l Autorité des marchés financiers MAI 2006 À JANVIER 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. Les accusations de l Autorité

Plus en détail

IFPI SUISSE. Statuts. Groupe national suisse de l IFPI, International Federation of the Phonographic Industry

IFPI SUISSE. Statuts. Groupe national suisse de l IFPI, International Federation of the Phonographic Industry IFPI SUISSE Statuts Groupe national suisse de l IFPI, International Federation of the Phonographic Industry Version du 8..04 Table des matières I. Dispositions générales... Art. Dénomination et siège...

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

FASCICULE 18 Protection des employés ou salariés et conventions collectives

FASCICULE 18 Protection des employés ou salariés et conventions collectives FASCICULE 18 Protection des employés ou salariés et conventions collectives Philippe H. BÉLANGER Avocat, McCarthy Tétrault Bogdan-Alexandru DOBROTA McCarthy Tétrault À jour au 8 novembre 2010 POINTS-CLÉS

Plus en détail

La réalisation des garanties et les fiducies présumées

La réalisation des garanties et les fiducies présumées La réalisation des garanties et les fiducies présumées Retour à la case départ? Éric Vallières, McMillan S.E.N.C.R.L, s.r.l. Conférence sur le Financement et les sûretés, Institut Canadien Le 31 janvier

Plus en détail

Osler, Hoskin & Harcourt s.e.n.c.r.l./s.r.l. Les activités de prêt au Canada : principaux enjeux pour les entités étrangères

Osler, Hoskin & Harcourt s.e.n.c.r.l./s.r.l. Les activités de prêt au Canada : principaux enjeux pour les entités étrangères Les activités de prêt au Canada : principaux enjeux pour les entités étrangères Cette publication donne un aperçu général des principaux enjeux liés aux activités de prêt menées au Canada par des entités

Plus en détail

MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT

MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT BULLETIN NO. 2933 EN MATIÈRE DE DISCIPLINE EN VERTU DU STATUT 20 DE L'ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES DANS L'AFFAIRE DE MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT I. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

Loi fédérale sur les banques et les caisses d épargne

Loi fédérale sur les banques et les caisses d épargne Loi fédérale sur les banques et les caisses d épargne (Loi sur les banques, LB) Modification du 3 octobre 2003 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 20 novembre

Plus en détail

Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES

Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES TABLE DES MATIÈRES ARTICLE N DE PAGE 1 RÈGLE N O 1 STRUCTURE DE L ENTREPRISE ET QUALITÉS

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP STATUTS DE L ASSOCIATION REMP WEMF AG für Werbemedienforschung REMP Recherches et études des médias publicitaires Bachmattstrasse 53 CH-8048 Zurich Téléphone +41 43 311 76 76 Fax +41 43 311 76 77 remp@remp.ch

Plus en détail

TRADUCTION. C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) Cuirs Bentley Inc.

TRADUCTION. C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) Cuirs Bentley Inc. TRADUCTION RSM Richter Inc. 2, Place Alexis Nihon Montréal (Québec) H3Z 3C2 Téléphone / Telephone : 514.934.3497 Télécopieur / Facsimile : 514.934.3504 www.rsmrichter.com C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC

Plus en détail

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ Le capital-actions autorisé de la société se compose de quatre catégories d actions. Les droits et restrictions

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 22 La convention d arbitrage, la transaction, l exécution forcée, le dépôt volontaire et la faillite Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu La convention d arbitrage La transaction

Plus en détail

TRADUCTION NON OFFICIELLE 1

TRADUCTION NON OFFICIELLE 1 TRADUCTION NON OFFICIELLE 1 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale Dossier n o 500-11-048114-157 Montréal, le 27 janvier0 février 2015 En présence

Plus en détail

FAILLITES ET PROTECTION DES FOURNISSEURS IMPAYÉS

FAILLITES ET PROTECTION DES FOURNISSEURS IMPAYÉS PRB 02-38F FAILLITES ET PROTECTION DES FOURNISSEURS IMPAYÉS Margaret Smith Division du droit et du gouvernement Le 6 janvier 2003 PARLIAMENTARY RESEARCH BRANCH DIRECTION DE LA RECHERCHE PARLEMENTAIRE La

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ EN SOCIÉTÉ

RÈGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ EN SOCIÉTÉ RÈGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ EN SOCIÉTÉ Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93 par. g et h et a. 94 par. p) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

L insolvabilité et les régimes de retraite sous la surveillance de la Régie des rentes du Québec

L insolvabilité et les régimes de retraite sous la surveillance de la Régie des rentes du Québec L insolvabilité et les régimes de retraite sous la surveillance de la Régie des rentes du Québec Me Louis Robillard, avocat Direction des affaires juridiques Régie des rentes du Québec Régie des rentes

Plus en détail

0.232.112.21. Liste des règles 1. Texte original. (Etat le 1 er septembre 2008)

0.232.112.21. Liste des règles 1. Texte original. (Etat le 1 er septembre 2008) Texte original 0.232.112.21 Règlement d exécution commun à l arrangement de Madrid concernant l enregistrement international des marques et au protocole relatif à cet arrangement Adopté par l Assemblée

Plus en détail

Réalisation des sûretés, insolvabilité et réorganisations

Réalisation des sûretés, insolvabilité et réorganisations Réalisation des sûretés, insolvabilité et réorganisations AUTOMNE 2009 CONTENU LORSQU IL Y A FAILLITE, LE FISC N EST PAS PROPRIÉTAIRE DES MONTANTS DE TPS ET DE TVQ PERÇUS, MAIS NON REMIS, OU PERCEVABLES

Plus en détail

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 Chapitre 1 - OBJET DE L ASSOCIATION ADHÉSIONS DÉMISSIONS

Plus en détail

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois.

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois. Régime Nº d identification de la caisse ou de la credit union Folio AVENANT NOUVEAU FRV ONTARIO AVENANT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DES CAISSES ET CREDIT UNIONS (FRR 1459)

Plus en détail

CO-OPERATORS COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE

CO-OPERATORS COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE PROPOSITION D ASSURANCE ET ENTENTE CONCESSIONAIRE La présente demande est une proposition d assurance collective Vie, Maladies graves, Invalidité et Perte d emploi soumise à Co-operators Compagnie d assurance-vie

Plus en détail

CAUTIONNEMENT ET SUBORDINATION DE CRÉANCES. (Prêts aux particuliers)

CAUTIONNEMENT ET SUBORDINATION DE CRÉANCES. (Prêts aux particuliers) CAUTIONNEMENT ET SUBORDINATION DE CRÉANCES DEST. : BANQUE ROYALE DU CANADA DÉFINITIONS (Prêts aux particuliers) Les mots dont les définitions apparaissent ci-dessous sont utilisés tout au long de ce document.

Plus en détail

FC PUIDOUX-CHEXBRES STATUTS DE LA SOCIÉTÉ

FC PUIDOUX-CHEXBRES STATUTS DE LA SOCIÉTÉ FC PUIDOUX-CHEXBRES STATUTS DE LA SOCIÉTÉ I. Généralités. Art. 1 Le Football-Club Puidoux-Chexbres est une association (art. 60 et suivant du Code Civil suisse) qui a pour but la pratique du football ainsi

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité :

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Contrat de courtier Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal : Date d effet

Plus en détail

ATTENDU QU un avis de motion AM-2015-05-16 a été dûment donné par Madame Sylvie Ménard lors de la séance régulière du 5 mai 2015;

ATTENDU QU un avis de motion AM-2015-05-16 a été dûment donné par Madame Sylvie Ménard lors de la séance régulière du 5 mai 2015; CANADA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PAUL-D ABBOTSFORD M.R.C. DE ROUVILLE RÈGLEMENT NUMÉRO 584-2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 584-2015 DÉCRÉTANT LES RÈGLES DE CONTRÔLE ET DE SUIVI BUDGÉTAIRES ET SUR LA DÉLÉGATION DE CERTAINS

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives RAPPORT FIN15-08 Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28 TITRE : Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives BUT : Présenter aux membres du Conseil, pour approbation, l ajout d

Plus en détail

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters (N hésitez pas à fournir des renseignements supplémentaires sur une feuille séparée ou à soumettre votre curriculum-vitae) Renseignements

Plus en détail

DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773

DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773 DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773 FORMULAIRE CONFIDENTIEL Veuillez répondre au meilleur de votre connaissance. Pour toute question, appelez-nous. Lorsque vous aurez complété, appelez-nous

Plus en détail

Le Groupe Luxorama Ltée

Le Groupe Luxorama Ltée TRANSACTIONS ET RESTRUCTURATION Le Groupe Luxorama Ltée Le 14 novembre 2012 APPEL D OFFRES SOUS SEING PUBLIC Mémo d informations kpmg.ca KPMG inc. Tour KPMG Bureau 1500 600, boul. de Maisonneuve Ouest

Plus en détail

top Dans cette édition : Responsabilité des administrateurs : qu'en pense la Cour suprême du Canada? ENGLISH Juin / Juillet 2005 - Vol.

top Dans cette édition : Responsabilité des administrateurs : qu'en pense la Cour suprême du Canada? ENGLISH Juin / Juillet 2005 - Vol. top ENGLISH Juin / Juillet 2005 - Vol. 19 n 3 Dans cette édition : Responsabilité des administrateurs : qu en pense la Cour suprême du Canada? Réunion annuelle de Corporations Canada Délais des services

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

5. Faillite volontaire

5. Faillite volontaire 5. Faillite volontaire Si vous êtes dans l incapacité de régler vos dettes et que vous ne pouvez pas conclure d accords de remboursement avec vos créanciers, vous pouvez volontairement déposer une requête

Plus en détail

Statuts de Swiss Life Holding SA

Statuts de Swiss Life Holding SA Statuts de Swiss Life Holding SA (Traduction du texte original en allemand) I. Raison sociale, but et siège 1. Raison sociale, forme juridique 2. But Une société anonyme au sens des articles 620 et suivants

Plus en détail

Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières

Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières (Ordonnance sur la faillite bancaire, OFB) du 30 juin 2005 La Commission fédérale des

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art.

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art. CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678 du 20-7-1972, art. 64, 66 et 67) Numéro du registre : Numéro de l immeuble : OBJET du MANDAT : Des

Plus en détail

LES HOTELS BAVEREZ. Société Anonyme au capital de 10 127 050 euros Siège social : 2, Place des Pyramides, 75001 Paris 572 158 558 R.C.S.

LES HOTELS BAVEREZ. Société Anonyme au capital de 10 127 050 euros Siège social : 2, Place des Pyramides, 75001 Paris 572 158 558 R.C.S. LES HOTELS BAVEREZ Société Anonyme au capital de 10 127 050 euros Siège social : 2, Place des Pyramides, 75001 Paris 572 158 558 R.C.S. Paris ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 JUIN 2015 AVIS PREALABLE A L

Plus en détail

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Conditions générales et de facturation Check-list des mentions obligatoires d une facture... 4 Conditions de facturation (en général)... 6 Conditions de

Plus en détail