Programme de bourses de recherche olympique avancée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de bourses de recherche olympique avancée"

Transcription

1 Centre d'études olympiques Programme de bourses de recherche olympique avancée Liste des pairs universitaires Liste des pairs universitaires ayant participé à la procédure d évaluation, listés par ordre alphabétique 30 juin 2015 Centre d'études olympiques du CIO 1/4

2 Introduction Le Centre d Études Olympiques du CIO souhaite remercier les personnes suivantes qui ont toutes évalué au moins une candidature depuis le lancement du programme de bourses de recherche olympique avancée en Nous vous remercions de votre précieux soutien et de votre contribution qui garantissent la qualité académique de notre programme! Si vous souhaitez faire partie de ce groupe, n hésitez pas à nous faire parvenir un message à accompagné d un bref curriculum vitae. Ana ADI Quadriga University of Applied Sciences (Allemagne) Nick APLIN Nanyang Technological University (Singapour) Dawn AQUILINA Université de Lausanne (Suisse) Robert John Aaron BEACOM University of St Mark & St John (Grande-Bretagne) Andrew C. BILLINGS University of Alabama (États-Unis d Amérique) Deanna L. BINDER University of Royal Roads (Canada) Daniel BIRRER Swiss Federal Institute of Sports Magglingen (Suisse) Hans C. BOAS University of Texas at Austin (États-Unis d Amérique) Guillaume BODET Université Claude Bernard Lyon 1 (France) Koen BREEDVELD Radboud University (Pays-Bas) Ian BRITTAIN University of Coventry (Grande-Bretagne) Anne-Marie BROUDEHOUX University of Québec at Montréal (Canada) Graham BROWN University of South Australia (Australie) Susan BROWNELL University of Missouri - St. Louis (États-Unis d Amérique) Cora BURNETT University of Johannesburg (Afrique du Sud) Jean-Paul CALLÈDE Université Paris IV Sorbonne (France) Alexander CARDENAS Open University of Catalonia (Espagne) Laurence CHALIP University of Illinois Urbana-Champaign (États-Unis d Amérique) Jean-Loup CHAPPELET Université de Lausanne (Suisse) Dikaia CHATZIEFSTATHIOU Canterbury Christ Church University (Grande-Bretagne) Peter CROCKER University of British Columbia (Canada) Ian CULPAN University of Canterbury (Nouvelle-Zélande) Lamartine DACOSTA State University of Rio de Janeiro (Brésil) Frank DAUMANN Friedrich-Schiller-Universität Jena (Allemagne) Nadine DEBOIS National Institute of Sport, Expertise and Performance (France) Bertrand DURING Université Paris Descartes (France) Centre d'études olympiques / p 2/5

3 Stephen ESSEX University of Plymouth (Grande-Bretagne) Emilio FERNÁNDEZ PEÑA Autonomous University of Barcelona (Espagne) Leslee A. FISHER University of Tennessee (États-Unis d Amérique) Beatriz GARCIA University of Liverpool (Grande-Bretagne) David GERRARD University of Otago (Nouvelle-Zélande) Vassil GIRGINOV University of Brunel (Grande-Bretagne) Richard GIULIANOTTI University of Loughborough (Grande-Bretagne) Daniel R. GOULD - Michigan State University (États-Unis d Amérique) Alessandro GUALA University of Torino (Italie) Susanna HEDENBORG University of Malmö (Suède) Harry H. HILLER University of Calgary (Canada) Sarah HILLYER University of Tennessee (États-Unis d Amérique) Barrie HOULIHAN University of Loughborough (Grande-Bretagne) Mary A. HUMS University of Louisville (États-Unis d Amérique) Brett HUTCHINS Monash University (Australie) Christophe JACCOUD Université de Neuchâtel (Suisse) Urban JOHNSON University of Halmstad (Suède) Kyriaki KAPLANIDOU University of Florida (États-Unis d Amérique) Robert KASPAR University of Applied Sciences Kufstein (Autriche) Marion KEIM LEES University of the Western Cape (Afrique du Sud) Maria KONSTANTAKI Buckinghamshire New University (Grande-Bretagne) Elsa KRISTIANSEN Norwegian School of Sport Sciences (Norvège) Martin LAMES Technical University München (Allemagne) Thierry LARDINOIT ESSEC Business School (France) Sigmund LOLAND Norwegian School of Sport Sciences (Norvège) John J. MACALOON University of Chicago (États-Unis d Amérique) Pirkko MARKULA University of Alberta (Canada) Jacinthe MAZZOCCHETTI Université Catholique de Louvain-La-Neuve (Belgique) Michael MCNAMEE Swansea University (Grande-Bretagne) Alexandre MESTRE University Autonoma de Lisboa (Portugal) Andy MIAH University of Salford (Grande-Bretagne) Roland NAUL University of Münster (Allemagne) Adam NICHOLLS University of Hull (Grande-Bretagne) Centre d'études olympiques / p 3/5

4 Fabien OHL Université de Lausanne (Suisse) Hayden OPIE University of Melbourne (Australie) Ghada OSMAN San Diego State University (États-Unis d Amérique) Ilaria PAPPALEPORE Anglia Ruskin University (Grande-Bretagne) Milena PARENT University of Ottawa (Canada) Jim PARRY Charles University in Prague (République tchèque) Gertrud PFISTER University of Copenhagen (Danemark) Martin POLLEY De Montfort University (Grande-Bretagne) Gavin POYNTER University of East London (Grande-Bretagne) Hai REN Beijing Sport University (République populaire de Chine) Stefan RINKE Freie Universität Berlin (Allemagne) Katia RUBIO University of São Paulo (Brésil) Antonin RYCHTECKY Charles University in Prague (République tchèque) Otto SCHANTZ University of Koblenz-Landau (Allemagne) Angela SCHNEIDER University of Western Ontario (Canada) Martin SCHNITZER University of Innsbruck (Autriche) Benoît SEGUIN University of Ottawa (Canada) David SHIELDS St. Louis Community College (États-Unis d Amérique) David SHILBURY Deakin University (Australie) Richard SHIPWAY Bournemouth University (Grande-Bretagne) John SUGDEN Brighton University (Grande-Bretagne) Sarah Jane TEETZEL University of Manitoba (Canada) Martin TOMS University of Birmingham (Grande-Bretagne) Kristine TOOHEY Griffith University (Australie) Miquel TORREGROSA ALVAREZ Autonomous University of Barcelona (Espagne) Ivo VAN HILVOORDE University of Amsterdam (Pays-Bas) E.A.L.M. VERHAGEN VU University Medical Center Amsterdam (Pays-Bas) Patricia VERTINSKY University of British Columbia (Canada) Laurent VIDAL Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (France) Jean-Patrick VILLENEUVE University of Lugano (Suisse) Chris WAGSTAFF University of Poursmouth (Grande-Bretagne) Mwangi Peter WANDERI Mount Kenya University (Kenya) Stephan WASSONG German Sport University Cologne (Allemagne) Centre d'études olympiques / p 4/5

5 Sheila WIGMORE Sheffield Hallam University (Grande-Bretagne) Clyde WILLIAMS Loughborough University (Grande-Bretagne) Kath WOODWARD The Open University (Grande-Bretagne) Paul WYLLEMAN Vrije Universiteit Brussel (Belgique) Mayumi Ya-Ya YAMAMOTO Jigoro Kano Memorial International Sport Institute (Japon) En cas de changement, veuillez envoyer un message à Cette liste sera mise à jour une fois par année. Centre d'études olympiques / p 5/5

PROGRAMME DE BOURSES DE RECHERCHE OLYMPIQUE AVANCÉE CONCOURS 2015/2016 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO

PROGRAMME DE BOURSES DE RECHERCHE OLYMPIQUE AVANCÉE CONCOURS 2015/2016 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO PROGRAMME DE BOURSES DE RECHERCHE OLYMPIQUE AVANCÉE CONCOURS 2015/2016 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO OBJECTIFS, RÈGLEMENTS ET PRINCIPES D APPLICATION 1. OBJECTIF Le principal objectif de ce programme

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2010 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO

PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2010 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2010 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO Le Centre d études olympiques (CEO) / Département de la gestion de l information a créé un programme annuel

Plus en détail

Cours postgrades proposant des sujets liés à l Olympisme

Cours postgrades proposant des sujets liés à l Olympisme Centre d Études Olympiques Cours postgrades proposant des sujets liés à l Olympisme Sélection 2015/2016 Tous les détails et coordonnées 4 mars 2015 Introduction : Tous les cours postgrades mentionnés dans

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

Feuille de route pour les candidats à un programme de mobilité étudiante

Feuille de route pour les candidats à un programme de mobilité étudiante Feuille de route pour les candidats à un programme de mobilité étudiante Faculté de droit et de criminologie Université Libre de Bruxelles erasmus.droit@ulb.ac.be Novembre 2014 (mobilité 2015-2016) Le

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

ETUDIER LE DROIT DANS UN AUTRE PAYS UNE AVENTURE OUI! MAIS UNE AVENTURE ENCADRÉE!

ETUDIER LE DROIT DANS UN AUTRE PAYS UNE AVENTURE OUI! MAIS UNE AVENTURE ENCADRÉE! ETUDIER LE DROIT DANS UN AUTRE PAYS UNE AVENTURE OUI! MAIS UNE AVENTURE ENCADRÉE! 2 Qui peut partir en mobilité encadrée? Etre inscrit à la Faculté de Droit l année précédant le départ Aucune condition

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

CIHR SSHRC NSERC CRSNG IRSC CRSH. Total for the three funding agencies Total pour les trois agences subventionnaires. In Alphabetical Order

CIHR SSHRC NSERC CRSNG IRSC CRSH. Total for the three funding agencies Total pour les trois agences subventionnaires. In Alphabetical Order Acadia University 0 0 1 1 Athabasca University 0 0 1 1 Brock University 3 0 6 9 Carleton University 12 1 12 25 Concordia University 9 2 17 28 Dalhousie University 15 16 9 40 École de technologie supérieure

Plus en détail

Une évaluation comparative de l efficience économique des universités les mieux classées dans le monde

Une évaluation comparative de l efficience économique des universités les mieux classées dans le monde SEPIO, U. Paris 1 Mardi 6 juillet 2010, 16h - MSE, salle 17, 106-112 bd de l'hôpital, Paris 13e Une évaluation comparative de l efficience économique des universités les mieux classées dans le monde Important:

Plus en détail

Cotutelles de thèse 2014

Cotutelles de thèse 2014 Cotutelles de thèse 2014 Cotutelles de thèse entre universités suisses et universités partenaires en Europe Un projet de cotutelle de thèse est élaboré dans le cadre d une collaboration formalisée entre

Plus en détail

ATLAS DES CEINTURES FERROVIAIRES FRANCAISES, EUROPENNES ET DANS LE MONDE

ATLAS DES CEINTURES FERROVIAIRES FRANCAISES, EUROPENNES ET DANS LE MONDE INSTITUT D'AMÉNAGEMENT & URBANISME DE LILLE ATLAS DES CEINTURES FERROVIAIRES FRANCAISES, EUROPENNES ET DANS LE MONDE Master 2 AUDT Spécialité "Ville et Projets" Année 2006-2007 Rapport atelier de groupe

Plus en détail

DESTINATION CANADA - RECHERCHE Présentation du 23 Octobre 2014 à l Université catholique de Louvain. Alain Malette (23 juillet 2014)

DESTINATION CANADA - RECHERCHE Présentation du 23 Octobre 2014 à l Université catholique de Louvain. Alain Malette (23 juillet 2014) DESTINATION CANADA - RECHERCHE Présentation du 23 Octobre 2014 à l Université catholique de Louvain Alain Malette (23 juillet 2014) Plan de la présentation 1. Gérer les attentes! 2. Environnement réglementaire

Plus en détail

Ingénieur CESI spécialité informatique INGENIEUR. Exia : l école informatique de l école d ingénieur CESI

Ingénieur CESI spécialité informatique INGENIEUR. Exia : l école informatique de l école d ingénieur CESI Ingénieur CESI spécialité informatique INGENIEUR 13 L exia.cesi : présentation UN CYCLE PRÉPARATOIRE (2ANS) UN CYCLE INGÉNIEUR SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE AVEC, AU CHOIX, 2 DOMINANTES Une dominante Logiciels

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 25, n o 5. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2009. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

SÉJOURS ERASMUS (uniquement par les conventions CELSA)

SÉJOURS ERASMUS (uniquement par les conventions CELSA) SÉJOURS ERASMUS (uniquement par les conventions CELSA) Il ne s agit pas d un séjour linguistique, vous devez maîtriser correctement la langue d enseignement de l université d accueil, anglais à Bournemouth,

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE RECHERCHE POUR DOCTORANTS CONCOURS 2015 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO OBJECTIFS, RÈGLEMENT ET PRINCIPES D APPLICATION

PROGRAMME DE BOURSES DE RECHERCHE POUR DOCTORANTS CONCOURS 2015 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO OBJECTIFS, RÈGLEMENT ET PRINCIPES D APPLICATION PROGRAMME DE BOURSES DE RECHERCHE POUR DOCTORANTS CONCOURS 2015 CENTRE D ÉTUDES OLYMPIQUES DU CIO OBJECTIFS, RÈGLEMENT ET PRINCIPES D APPLICATION Le Centre d études olympiques (CEO) du CIO organise un

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 31, n o 2. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2015. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Portrait de la recherche et développement menée au Canada

Portrait de la recherche et développement menée au Canada Portrait de la recherche et développement menée au Canada Produit par la Division des politiques et relations internationales Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada Ottawa (Ontario)

Plus en détail

Suivi de cohortes 2011-2014

Suivi de cohortes 2011-2014 1 2 3 4 ANNEE BAC 2012-2013 2013-2014 SUISSE Université de Lausanne Faculté Sces politiques et sociales helor 1 ère année IUT 2 Grenoble L1 Carrières juridiques HEC Montreal Année préparatoire au helor

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

ÉCHANGES UNIVERSITAIRES

ÉCHANGES UNIVERSITAIRES ÉCHANGES UNIVERSITAIRES Faculté des GSE 1 www.unil.ch/echanges 2 3 4 5 6 7 8 istockphoto.com Quelques conseils pour un séjour réussi Echanges universitaires & stages 2016-2017 ENVIE D ÉTUDIER À L ÉTRANGER

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible!

Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible! Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible! 8 octobre 2015 CANADA 1 ère destination pour une mobilité hors Europe 2 ème toutes mobilités confondues Plus de 100 places disponibles 72 étudiants de

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Liste des Universités Hors-Europe 2016-2017

Liste des Universités Hors-Europe 2016-2017 Liste des Universités Hors-Europe 2016-2017 Accords institutionnels de l Université Lille 1 Informations et renseignements : Service Relations Internationales de l IAE Lille : Elodie DESAGHER - Bureau

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

Partir étudier à l étranger avec l UJF!

Partir étudier à l étranger avec l UJF! Partir étudier à l étranger avec l UJF! UdeM UNC at Chapel Hill HKUTS Année académique 2014-2015 Pourquoi partir? S ouvrir de nouveaux horizons - professionnels et personnels Apprendre autrement autre

Plus en détail

CURRICULUM VITAE Tiago Ribeiro de Almeida CREF 8290- G

CURRICULUM VITAE Tiago Ribeiro de Almeida CREF 8290- G CURRICULUM VITAE Tiago Ribeiro de Almeida CREF 8290- G Brésilien Marié Né le 12 mai 1974 277, rue Amália de Noronha, appt.03 Jardim América São Paulo- SP CEP 05410-010 Tél./Fax (011) : 30857928 Email:

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL

Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL Avec Action Recouvrement, gagnez en efficacité à moindre coût! Une expertise reposant sur plus de 75 ans d expérience Optez

Plus en détail

Founding Year and Joining Year of Member Institutions. Année de fondation et d adhésion des établissements membres

Founding Year and Joining Year of Member Institutions. Année de fondation et d adhésion des établissements membres Year and Joining Year of Member Institutions et des établissements membres Institution/Établissement Acadia University 1838 1916 University of Alberta 1906 1915 Algoma University College 1964 2007 Athabasca

Plus en détail

GUIDE POUR LA MOBILITE EN SSP. Etudier à l étranger ou en Suisse

GUIDE POUR LA MOBILITE EN SSP. Etudier à l étranger ou en Suisse GUIDE POUR LA MOBILITE EN SSP Etudier à l étranger ou en Suisse Guide pratique pour les étudiants de la Faculté des SSP Pour la préparation d un séjour de mobilité Année 2015-2016 Table des matières 1.

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Mobilité internationale : Obtenir une bourse

Mobilité internationale : Obtenir une bourse Mobilité internationale : Obtenir une bourse Pourquoi partir étudier à l étranger? Distinguez-vous par un parcours académique original Offrez-vous une ouverture culturelle et une meilleure faculté d adaptation

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Les pays accueillant les bacheliers du LFS pour leurs études

Les pays accueillant les bacheliers du LFS pour leurs études Les pays accueillant les bacheliers du LFS pour leurs études Voici ci-dessous des informations de base concernant les universités des pays (hors France) vers lesquels les lycéens se tournent le plus souvent

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Chiffres clés de l Enseignement supérieur. François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche

CONFÉRENCE DE PRESSE. Chiffres clés de l Enseignement supérieur. François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche CONFÉRENCE DE PRESSE mercredi, 12 mai 2010 François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Chiffres clés de l Enseignement supérieur Chiffres clés BTS 2008/2009 et 2009/2010 2

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010)

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) Les chiffres clés du tourisme 2010 Tourisme en Flandre Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) nuitées % arrivées % Durée moyenne du séjour (nuits) Région Flamande 23.087.944 66% 7.660.540 57%

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire Les problèmes de politisation Comprendre l Indice de réponse humanitaire 2010 Les donateurs sont essentiels / Les donateurs jouent un rôle essentiel lorsqu il s agit de garantir que l aide parvienne aux

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Partir étudier à l étranger (mobilité hors-erasmus+)

Partir étudier à l étranger (mobilité hors-erasmus+) Partir étudier à l étranger (mobilité hors-erasmus+) University of Otago, Dunedin (Nouvelle- Zélande) Université de Montréal, Montréal (QC, Canada) Année académique 2015-2016 Pourquoi partir? Le voyage,

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Programme de recrutement étudiant automne 2011

Programme de recrutement étudiant automne 2011 FUTURES ATLANTIC SYMPOSIUM Associé, Crédit aux grandes entreprises Associé, Services de Valeurs Mobilières TD Associé, Ventes et négociation Le 6 septembre 2011 Veuillez visiter le site web Futures Atlantic

Plus en détail

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013 Lady Gaga s tour Photo Domain Barnyard 7/01/2010 sous licence Creative Commons paternité 2.0 générique http://fr.wikipedia.org/wiki/lady_gaga#tourn.c3.a9es Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories (Comité des normes des fonds d investissement canadiens) Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories 31 mai 2006 (avec amendements en vigueur au 1 er août 2006) Toutes les

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal. 6 janvier 2015

Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal. 6 janvier 2015 Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal 6 janvier 2015 Pourquoi un Vice- décanat à l interna4onal à l ESG? L international est un enjeu stratégique - compenser la démographie québécoise

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

ÉNONCÉ D'ACTION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES des recteurs d'universités et de collèges POUR LE CANADA

ÉNONCÉ D'ACTION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES des recteurs d'universités et de collèges POUR LE CANADA ÉNONCÉ D'ACTION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES des recteurs d'universités et de collèges POUR LE CANADA N ous, les recteurs d'universités et de collèges soussignés, nous préoccupons des changements climatiques

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars)

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars) Embargo : 9 h 30 EDT (13 h 30 GMT), jeudi 7 juillet 2011 Le rapport Global Trends in Renewable Energy Investment 2011 (Tendances mondiales de l investissement dans les énergies renouvelables 2011) va être

Plus en détail

Portrait du conférencier

Portrait du conférencier Portrait du conférencier Stéphane Paquin est professeur titulaire à l École nationale d administration publique. Il est également le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique

Plus en détail

L agroalimentaire et l international. Février 2014

L agroalimentaire et l international. Février 2014 L agroalimentaire et l international Février 2014 Agenda Présentation d Exportation Développement Canada 2 min Chine: opportunités d affaires pour les entreprises de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

HISTOIRE RESPLENDISSANTE SIGNATURE MODERNE

HISTOIRE RESPLENDISSANTE SIGNATURE MODERNE HISTOIRE RESPLENDISSANTE SIGNATURE MODERNE LE CHÂTEAU LÉGENDAIRE DU QUÉBEC rue sainte-anne L esprit européen du 17 e siècle envahit les rues pittoresques bordées de boutiques d antiquités, de galeries

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 09 Janvier 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En janvier 2014, le nombre de touristes visitant la Polynésie française connaît une forte hausse (+ 11,2 %) par rapport à janvier 2013. Cette hausse s explique

Plus en détail

Mobilité internationale Pourquoi ne pas partir à l étranger. Stages Master 1 Chimie 2009/10

Mobilité internationale Pourquoi ne pas partir à l étranger. Stages Master 1 Chimie 2009/10 Mobilité internationale Pourquoi ne pas partir à l étranger. Parlez français Je ne parle pas d autres langues. Immersion into another language. Language courses provided. Je ne veux pas perdre du temps.

Plus en détail

Programmes d échange 2013 2014 HEC Lausanne Séance d information

Programmes d échange 2013 2014 HEC Lausanne Séance d information Programmes d échange 2013 2014 HEC Lausanne Séance d information Auditoire 351, Amphimax 2 octobre 2012 Sommaire Avant l échange Qu est-ce que la mobilité? Pourquoi partir en échange? Quand partir? Où

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Diplôme Universitaire «BUSINESS MANAGEMENT»

DOSSIER DE CANDIDATURE. Diplôme Universitaire «BUSINESS MANAGEMENT» Institut Universitaire de Technologie du Limousin Allée André Maurois 87065 Limoges Cedex http://www.iut.unilim.fr - Tel: 05.55.44.43 DOSSIER DE CANDIDATURE Diplôme Universitaire «BUSINESS MANAGEMENT»

Plus en détail

Etudier à l international avec AMU: pourquoi pas vous?

Etudier à l international avec AMU: pourquoi pas vous? Etudier à l international avec AMU: pourquoi pas vous? Etudier à l international : pourquoi pas vous? Partir: pourquoi? Expérience humaine Découverte de la culture, de la vie dans un autre pays, connaissance

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Partir étudier à l étranger (mobilité hors-erasmus+)

Partir étudier à l étranger (mobilité hors-erasmus+) Partir étudier à l étranger (mobilité hors-erasmus+) University of Otago, Dunedin (Nouvelle-Zélande) Université de Montréal, Montréal (QC, Canada) Année académique 2015-2016 Pourquoi partir? Le voyage,

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS

L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS 1/ Un enseignement très ouvert aux étudiants étrangers En raison de l importance des partenariats développés par des universités et grandes écoles françaises

Plus en détail

PROGRAMME BRAFITEC BRAsil France Ingénieurs TEChnologie. 8ème Forum Brafitec Saint-Étienne - 6-9 Juin 2012

PROGRAMME BRAFITEC BRAsil France Ingénieurs TEChnologie. 8ème Forum Brafitec Saint-Étienne - 6-9 Juin 2012 PROGRAMME BRAFITEC BRAsil France Ingénieurs TEChnologie 8ème Forum Brafitec Saint-Étienne - 6-9 Juin 2012 Parcours Coopération Internationale Partenariats Brésil-France BRAFITEC Coopération Internationale

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

BILAN DES ADMISSIONS 2014

BILAN DES ADMISSIONS 2014 BILAN DES ADMISSIONS «LE BILAN DES ADMISSIONS MONTRE BIEN QU AUJOURD HUI SCIENCES PO RECRUTE SUR TOUS LES TERRITOIRES.» FRÉDÉRIC MION, DIRECTEUR DE SCIENCES PO EDITO Institution singulière dans le paysage

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS

CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS les SéJOURS D'éTUDES à L'éTRANGER EN 10 QUESTIONS CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS introduction Grâce au programme européen «Erasmus+» et aux programmes bilatéraux d échanges

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS DE LA JOURNÉE OLYMPIQUES 2012 JEU-QUESTIONNAIRE OLYMPIQUE. Bind along this line. www.olympicschool.ca/fr

TROUSSE D OUTILS DE LA JOURNÉE OLYMPIQUES 2012 JEU-QUESTIONNAIRE OLYMPIQUE. Bind along this line. www.olympicschool.ca/fr JEU-QUESTIONNAIRE OLYMPIQUE VOUS POUVEZ RÉALISER CETTE ACTIVITÉ AVEC DES PARTICIPANTS INDIVIDUELS OU AVEC DES ÉQUIPES. SI VOUS CHOISISSEZ DE PROCÉDER PAR ÉQUIPE, DÉTER- MINER QUI SERA L ANIMATEUR DU JEU.

Plus en détail